Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Carnet nécrologique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 31, 32, 33
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 42935
Date d'inscription : 25/11/2012


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Jeu 2 Aoû 2018 - 22:21


RACING PIERROTS
STRASBOURG MEINAU
1973-74

Debout : Dominique Dropsy, Léonard Specht, Gérald Zamojski, Jacky Pauvert, Jacky Duguépéroux, Maurice Serrus.
Accroupis : Ivica Hlevniak, Gérard Hausser, Joseph Yegba Maya, Gilbert Gress, Michel Sénéchal.
.
Jacky Pauvert n’est plus

L’ancien joueur professionnel du RC Strasbourg Jacky Pauvert est décédé à l’âge de 71 ans. Originaire de Montfort (Doubs), il a effectué une partie de sa carrière en Alsace. Il a débuté en CFA sous les couleurs de Mutzig, où il a effectué son service militaire en 1967.

C’est là qu’il a rencontré Charlotte, la sœur de Jean-Noël Huck, devenue son épouse et la maman de ses deux filles.

Jacky Pauvert a filé ensuite à Metz (D1) en 1968 où il est resté cinq saisons. Il a rejoint le RC Strasbourg en 1973 pour deux saisons et 40 matches de D1.

Il a disputé 207 matches de D1 avec 7 buts à son actif. A son palmarès figure un titre de champion de France de D2 avec Angers en 1976.

Jacky Pauvert a joué ensuite à Mulhouse de 1976 à 1979 en D3, puis D2.

Il a été président de l’US Thann de 1989 à 1996 et du Club Alsace Foot, réunissant les anciens footballeurs professionnels d’Alsace.

Ses obsèques auront lieu le samedi 4 août à Saint-Geniez-d’Olt, dans l’Aveyron.

Les Dernières Nouvelles d’Alsace présentent leurs sincères condoléances à sa famille et à ses proches.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Dim 5 Aoû 2018 - 9:24

A. Grochulski n’est plus


Le Racing a perdu l’un des attaquants les plus prolifiques de son histoire en la personne d’Antoine Grochulski, décédé le 31 juillet à l’âge de 79 ans à l’EHPAD d’Erstein.
Ce talent précoce, natif de Batzendorf, est en effet devenu un buteur redoutable sous les couleurs du Racing Club de Strasbourg de 1956 à 1960.
Il a disputé son premier match avec les professionnels à l’âge de 18 ans, lors d’un déplacement à Nîmes. En 1958 et 1959, il a été le meilleur buteur du Racing avec 20, puis 19 buts. Il n’a pourtant jamais obtenu la reconnaissance qu’il méritait. Il a joué 173 matches et marqué 78 buts en Ligue 1.
Après une saison à Sedan, il est parti pour trois saisons à Nancy. Il est aussi passé par Toulouse, le Red Star Paris où il a été le meilleur buteur en Ligue 2 (22 réalisations en 1965). Il a été champion de France Ligue 2 avec le Stade de Reims en 1966.
Après son retour dans la région, il a gagné la Coupe d’Alsace avec le FC Mulhouse (CFA) en 1968.
Ses obsèques seront célébrées le lundi 6 août à 14h30 en l’église Saint-Martin d’Erstein.
Les DNA s’associent au deuil de sa famille et du monde sportif alsacien
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Mer 8 Aoû 2018 - 10:55

Marcel Delsol, ancien président du TFC, est mort


  Dirigeant emblématique de Toulouse dans les années 1980, Marcel Delsol est décédé mardi à l'âge de 100 ans.
Marcel Delsol, ancien président du TFC, est décédé mardi à l'âge de 100 ans, a-t-on appris mercredi auprès du club toulousain. «Une partie de l'histoire du Toulouse FC s'est envolée. Marcel Delsol restera comme l'un des hommes majeurs d'une décennie 1980 riche en émotions», a rendu hommage le TFC sur son site internet à cet homme qui a présidé le club entre 1985 et 1992. Il était à sa tête lors de l'exploit européen face au Naples de Maradona en 1986.
«C'est une grande perte pour le milieu professionnel. Il était proche de ses joueurs, de son entraîneur. C'était une personne rare», a commenté à l'AFP l'ancien international Alain Giresse, qui lui parlait régulièrement. «C'était touchant car il a suivi le dernier mondial avec ce qu'on lui relatait car il ne voyait plus», l'ex-entraîneur du TFC entre 1995 et 1998 ainsi qu'entre 1999 et 2000. «Moi comme l'ensemble du club avons été très touchés. Je le connaissais depuis très longtemps et je l'appréciais énormément», a commenté le nouvel entraîneur du club Alain Casanova. «C'est un président qui a beaucoup oeuvré pour le TFC. IL était généreux, proche de ses joueurs.»
equipe
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14793
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Jeu 16 Aoû 2018 - 4:01

Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Jeu 16 Aoû 2018 - 7:38

L’adieu à Edmond Haan
C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris la disparition d’Edmond Haan, ancien joueur professionnel du Racing, décédé à l’âge de 94 ans.
Vainqueur de la Coupe de France en 1951, premier titre de l’histoire du club, cet ailier gauche rapide, technique et efficace a disputé plus de 300 matches sous les couleurs strasbourgeoises entre 1947 et 1961 (avec une parenthèse d’un an à Nîmes) et a été sélectionné à 4 reprises en équipe de France.
Après avoir mis un terme à sa carrière de joueur, il a dans un premier temps dirigé l’équipe réserve du Racing avant d’entraîneur le FC Kronenbourg, qu’il a notamment fait accéder à la Division 3.
Le Racing présente ses sincères condoléances à la famille et aux proches d’Edmond Haan.



  • Légende de la photo : Saison 1951-1952 – Accroupis (de gauche à droite) : Gangloff, Tempowski, Vrand, Jacques, Haan. Debout (de gauche à droite) : Démaret, Krug, Kaelbel, Schaeffer, Wawryniak, Vanags.
  • SO
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Jeu 16 Aoû 2018 - 13:44

La chanteuse Aretha Franklin s'est éteinte

Aretha Franklin, la reine de la soul, nous a quittés ce jeudi à l'âge de 76 ans. La chanteuse aux 18 Grammy Awards était atteinte d'un cancer depuis 2010.
La diva de la soul Aretha Franklin est décédée ce jeudi, à l'âge de 76 ans, a fait savoir son attaché de presse à l'agence Associated Press.

"Dans l'un des moments les plus tristes de nos vies, nous sommes incapables de trouver les mots justes pour exprimer la douleur dans notre cœur", écrit sa famille, toujours citée par l'agence Associated Press.


Depuis 2010, elle était atteinte d'un cancer et avait mis fin à sa carrière il y a quelques années.

Pour elle, tout avait commencé le 25 mars 1942 à Memphis, dans le Tennessee, aux États-Unis.

La mère d'Aretha, Barbara, était une chanteuse de gospel et une pianiste. Son père, Clarence L. Franklin, présidait l'église baptiste New Bethel de Detroit (Michigan). Chanteur également, il était connu pour ses sermons.

Mais assez rapidement, alors qu'elle n'a que six ans, ses parents se séparent. Elle reste à Detroit avec son père. Quelques années plus tard, sa mère décède alors qu'elle n'a que 10 ans.
L'aventure à New York

Adolescente, Aretha Franklin se produit avec son père, dans des séries de spectacles gospel dans le pays et se fait repérer pour sa voix. À 18 ans, les choses s'accélèrent. Avec l'accord de son père, Aretha Franklin abandonne la musique spirituelle.

Elle emménage à New York. Le directeur de la maison de disques Columbia Records, John Hammond, qui a signé Billie Holiday, arrange son contrat d'enregistrement et supervise des sessions, en faisant apparaître sa veine jazz et blues.

Sans se classer dans un genre particulier, elle chante tout, des ballades de Broadway aux titres plus teintés rhythm and blues. Les critiques reconnaissent son talent, mais le public reste assez timoré jusqu'en 1966, quand elle passe chez Atlantic Records, où le producteur Jerry Wexler va lui permettre de sculpter sa propre identité musicale.
Le succès

En 1967, elle enregistre le titre I Never Loved a Man (The Way I Love You), qui devient son premier titre vendu à plus d'un million d'exemplaires.

Toujours la même année, couronnée reine de la soul, elle reprend Respect d'Othis Reading et en fait la chanson d'une femme forte, qui demande du respect à un homme, lorsqu'il rentre à la maison. En 1968, elle sort les albums Lady Soul et Aretha Now, qui contiennent I Say a Little Prayer, Chain of Fools et le tube Think, écrit par elle-même. C'est le triomphe.

Au début des années 1970, elle parcourt les salles de concert, allant en Europe et en Amérique du sud. En 1972, son album Amazing Grace est considéré comme l'un des importants albums de gospel de tous les temps. À la fin des années 1970, elle tente le disco avec l'album La Diva, mais c'est un échec commercial.
L'inauguration de Barack Obama

La reine de la Soul traverse une période creuse jusqu'à son apparition dans le film The Blues Brothers, en 1980. Puis, Aretha Franklin revient au sommet en 1982 avec Jump to It. Quelques années plus tard, elle devient la première femme à être introduite au Rock and Roll Hall of Fame.

Alors que ses ventes d'album s'érodent durant les années décennies 1990 et 2000, elle garde son titre de reine de la soul et en 2009, pour l'inauguration du premier mandat de Barack Obama, elle chante My Country 'Tis of Thee, devant un million de personnes, à Washington, sur les marches du Capitole. Elle avait déjà chanté à la cérémonie inaugurale du mandat de Jimmy Carter, en 1977.
La fin de sa carrière

Auréolée de 18 Grammy Awards (l'équivalent des Victoires de la musique françaises), Aretha Franklin aurait vendu 75 millions d'albums au cours de sa carrière. Elle avait un album en préparation avec Stevie Wonder. Mais finalement elle décide de mettre un terme à sa carrière studio et d'arrêter les tournées, voulant se consacrer à sa famille.

Atteinte d'un cancer en 2010, elle était apparue très amaigrie le 7 novembre 2017, lors d'un concert pour la fondation de lutte contre le Sida d'Elton John à New York, elle qui avait souffert d'obésité par le passé.


Aretha Franklin en 10 dates

1942 : Aretha naît le 25 mars, à Memphis, Tennessee.

1956 : Elle sort son premier album Songs of Faith, un disque de chansons gospel.

1960 : Elle arrête le gospel et part à New York.

1967 : Aretha Franklin sort I Never Loved a Man (the Way I Love You), sont premiers disque à passer le million de 45 tours vendus. Le titre Respect sort cette année-là. Ces deux chansons lui permettent de remporter ses deux premiers Grammy Awards, en 1968. Elle en gagnera 16 autres durant sa carrière.

1968 : Deux albums sortent cette année-là, avec le titre Think. Elle gagne le surnom de Reine de la Soul.

1979 : Elle tente la disco avec l'album La Diva. C'est un flop.

1980 : Aretha Franklin joue un rôle dans le film The Blues Brothers.

2009 : A la cérémonie d'investiture de Barack Obama, elle chante My Country 'Tis of Thee.

2010 : Un cancer lui est diagnostiqué

2018 : Décès le 16 août à l'âge de 76 ans.

dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Sam 18 Aoû 2018 - 4:56

L'ancien secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan est mort

L'ancien secrétaire général de l’ONU Kofi Annan est mort à 80 ans ce samedi à Berne, la capitale suisse où il était hospitalisé. 
"C’est avec une immense tristesse que la famille Annan et la Fondation Kofi Annan annoncent que Kofi Annan, ancien secrétaire général des Nations unies et lauréat du Nobel de la paix, est décédé paisiblement samedi 18 août après une courte maladie", a déclaré la fondation dans un communiqué.
A la tête des Nations unies de 1997 à 2006, cet homme d'Etat ghanéen a obtenu le prix Nobel de la paix en 2001 pour avoir tenu le cap du dialogue après les attentats du 11-septembre à New York et Washington. Parlant pas moins de six langues, sportif accompli, cet économiste né dans une famille fortunée du Ghana formé dans les grandes universités américaines avait débuté sa carrière diplomatique à l'organisation mondiale de la santé avant de rejoindre l'ONU en Ethiopie.

Proche de Blair et des Etats africains

Proche du Premier ministre britannque Tony Blair, soutenu par les chefs d'Etat africain, il avait succédé à Boutros Boutros-Ghali en 1997 et avait obtenu un second mandat. 
En 2012, nommé émissaire conjoint de l'Organisation des Nations Unies et la Ligue arabe sur la crise en Syrie, il a lui-même constaté l'échec des négociations, regrettant que le principe de la "responsabilité de protéger", qu'il avait contribué à élaborer n'ait pas été appliqué. Il avait été critique sur l'intervention de la France et du Royaume-Uni en Libye.
Le 2 août 2012, il annonce sa démission de son poste de médiateur de l'ONU et de la Ligue arabe. Il s'était retiré en suisse où il gérait une fondation pour l'équipement des hôpitaux dans les pays pauvres.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Mer 22 Aoû 2018 - 9:54

Décès de Jimmy McIlroy, figure du club de Burnley


  L'ancien international nord-irlandais et figure emblématique du club de Burnley Jimmy McIlroy est décédé à l'âge de 86 ans.
Jimmy McIlroy, ancien international de l'Irlande du Nord et milieu de terrain de Burnley, est décédé à l'âge de 86 ans. Le club de Premier League a annoncé la nouvelle lundi matin sur son site officiel.
McIlroy était considéré comme l'un des meilleurs joueurs de Burnley et a joué un rôle central dans l'équipe qui a remporté le titre en 1960. Arrivé chez les Clarets en 1950, McIlroy a également été sélectionné à 55 reprises avec l'Irlande du Nord.
Jimmy McIlroy évoluait au poste de milieu de terrain au sein d'une équipe de Burnley qui n'a jamais terminé en dehors du top sept entre 1956 et 1963, année où il a quitté le club pour rejoindre Stoke City, provoquant la fureur des supporters du club à l'époque.
Il a terminé sa carrière à Oldham, où il a également occupé le poste de manager. Le stade de Burnley, le Turf Moor, possède une tribune nommée en l'honneur de McIlroy.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Sam 15 Sep 2018 - 6:30

Drame dans le monde amateur
Un jeune footballeur âgé de 26 ans est décédé ce vendredi 14 septembre dans le Calvados. Il s'entraînait avec son équipe de l'USON Mondeville, relate Ouest France.

Nouveau drame sur un terrain de sport.
Un footballeur est mort en plein entraînement avec son équipe, rapporte Ouest France. Le jeune homme de 26 ans a été victime d'un arrêt cardiaque ce vendredi soir dans le Calvados au stade jean Tocquer. Mamadou Camara évoluait au sein de l'USON Mondeville et n'a pu être ranimé par les secours, précise le quotidien. Les services d'urgence, avec l'aide du staff, ont bien tenté de lui porter les premiers secours, mais il était déjà trop tard.

Si l'USON Mondeville évolue en National 3 (l'équivalent de la cinquième division), Mamadou Camara jouait régulièrement avec l'équipe réserve. Il occupait aussi un poste d'éducateur au sein du club. En apprenant la nouvelle, joueurs et dirigeants étaient sous le choc, tout comme d'autres clubs voisins à l'image de l'AS Villers-Houlgate Côte Fleurie, qui ont apporté tout leur soutien.
orange sports
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Lun 1 Oct 2018 - 9:12

Le chanteur Charles Aznavour est décédé



Ambassadeur de la culture française et de la chanson à travers le monde, Charles Aznavour est décédé à l’âge de 94 ans.
Il était en haut de l’affiche. Il était formidable. Charles Aznavour est parti dans la nuit de dimanche  à l’âge de 94 ans, ont annoncé ses attachées de presse à l'AFP.
« Malgré le brouillard qui voile [son] timbre », comme il le disait lui-même, Shahnourh Aznavourian, de son vrai nom, aura fait danser et chanter des générations pendant des décennies.
Le chanteur est décédé chez lui, dans sa maison des Alpilles (sud de la France). Il revenait d’une tournée au Japon, après avoir été contraint d’annuler des concerts cet été en raison d’une fracture du bras après une chute.
Selon un proche de la famille, "Charles Aznavour a déjeuné dimanche au restaurant Le Vieux Four, à Mouriès. Il a bu son verre de vin, tout allait bien. Ce lundi matin, c’est son jardinier qui l’a retrouvé décédé, chez lui, dans sa salle de bain."
Arménien et fier de l'être
Né dans le sixième arrondissement de Paris de parents arméniens, le jeune Charles - rebaptisé ainsi par la sage-femme qui l’a accouché et incapable d’écrire Shahnourh - passe son enfance dans un cadre très artistique. Son père, restaurateur, et sa mère, comédienne, reçoivent dans leur établissement, Le Caucase, dans le cinquième arrondissement de Paris, tous les artistes d’Europe centrale de passage dans la capitale.
Les grandes dates de Charles Aznavour
Voici les principales dates de la vie et la carrière de Charles Aznavour, mort dans la nuit de dimanche à lundi à l’âge de 94 ans :
- 22 mai 1924: naissance à Paris.
- 1946: rencontre Edith Piaf qui le surnomme "le génie con". Aznavour accompagne Piaf sur scène au piano pendant 8 ans.
- 1950: écrit à New York sa première chanson Je hais les dimanches, créée par Juliette Gréco.
- 1952: Patachou l’engage dans son cabaret de Montmartre.
- 1953: premier succès avec Viens au creux de mon épaule.
- 1956: Eddie Barclay le prend sous contrat. Début d’une carrière marquée par de nombreux succès, souvent signés avec son beau-frère Georges Garvarentz : Tu te laisses aller (1960), Je m’voyais déjà (1961), La Mamma (1963), cette dernière écrite avec Robert Gall, père de France Gall...
- 1960: Tirez sur le pianiste de François Truffaut.
- 1973: Comme ils disent. Cette confession d’un travesti aura un gros succès à l’étranger sous le titre de She.
- 1997: Victoire de la Musique de l’"artiste interprète masculin de l’année". Enregistre Plus bleu que tes yeux, duo "virtuel" avec Piaf.
- 2010: Victoire de la musique d’honneur pour l’ensemble de sa carrière.
- 2014: tournée mondiale pour ses 90 ans.
- 2015: sortie de son 51e album, Encores (comme les "rappels" en anglais).
- 2017: il reçoit une étoile sur le Walk of Fame d’Hollywood (dans la catégorie "Live performance") et chante pour la première fois à Bercy.
C’est entre les comédiens, les musiciens, les magiciens, que le deuxième enfant des Aznavourian trouve sa vocation : il veut devenir acteur.
Après quelques essais sur les planches du Théâtre du Petit Monde, c’est finalement la chansonnette qui attire le plus l’attention d’Aznavour, comme il se fait appeler.
Bien qu’amputé de son «-ian », qui trahissait ses origines, Charles Aznavour n’a jamais caché son amour pour le pays de ses parents. Et l’Arménie lui a d’ailleurs toujours bien rendu puisque depuis 2011, à Erevan, un musée est consacré à la vie du chanteur de La Yiddishe Mamma. De plus, en décembre 2008, il avait été fait Ambassadeur d’Arménie en Suisse.

Reconnu dans le monde entier

Si les prouesses vocales mais surtout les textes de l’interprète de For me formidable sont connus et reconnus dans l’Héxagone, le chanteur était également une star dans le monde entier. Avec plus de 1200 chansons enregistrées en plus de huit langues, Charles Aznavour a vogué sur les continents. L’Amérique - qu’il aimait tant, l’Australie, l’Asie, le Japon, l’Océanie, sa chère Arménie ou encore la Géorgie natale de son père, les scènes se multiplient mais ne se ressemblent pas. Comme ce soir du 30 mars 1963 où Charles s’est produit pour la première fois en solo à New York. Malgré plus d’une centaine de jour de grève des journaux, la salle est pleine pour venir applaudir « Édouard Saroyan, de Tirez sur le pianiste, de François Truffaut ». Le coup d’envoi de la carrière internationale d’un Charles Aznavour amoureux des voyages.
Ambassadeur de la culture française et de la chanson à travers le monde, Charles Aznavour est décédé à l’âge de 94 ans.  www.dna.fr/images/953BA884-BEB5-4021-8416-E9760B1383A8/DNA_03/charles-aznavour-avait-94-ans-photo-afp-1515766985.jpg" class="postlink" target="_blank" rel="nofollow">
Il était en haut de l’affiche. Il était formidable. Charles Aznavour est parti dans la nuit de dimanche  à l’âge de 94 ans, ont annoncé ses attachées de presse à l'AFP.
« Malgré le brouillard qui voile [son] timbre », comme il le disait lui-même, Shahnourh Aznavourian, de son vrai nom, aura fait danser et chanter des générations pendant des décennies.
Le chanteur est décédé chez lui, dans sa maison des Alpilles (sud de la France). Il revenait d’une tournée au Japon, après avoir été contraint d’annuler des concerts cet été en raison d’une fracture du bras après une chute.
Selon un proche de la famille, "Charles Aznavour a déjeuné dimanche au restaurant Le Vieux Four, à Mouriès. Il a bu son verre de vin, tout allait bien. Ce lundi matin, c’est son jardinier qui l’a retrouvé décédé, chez lui, dans sa salle de bain."
Arménien et fier de l'être
Né dans le sixième arrondissement de Paris de parents arméniens, le jeune Charles - rebaptisé ainsi par la sage-femme qui l’a accouché et incapable d’écrire Shahnourh - passe son enfance dans un cadre très artistique. Son père, restaurateur, et sa mère, comédienne, reçoivent dans leur établissement, Le Caucase, dans le cinquième arrondissement de Paris, tous les artistes d’Europe centrale de passage dans la capitale.
Les grandes dates de Charles Aznavour
Voici les principales dates de la vie et la carrière de Charles Aznavour, mort dans la nuit de dimanche à lundi à l’âge de 94 ans :
- 22 mai 1924: naissance à Paris.
- 1946: rencontre Edith Piaf qui le surnomme "le génie con". Aznavour accompagne Piaf sur scène au piano pendant 8 ans.
- 1950: écrit à New York sa première chanson Je hais les dimanches, créée par Juliette Gréco.
- 1952: Patachou l’engage dans son cabaret de Montmartre.
- 1953: premier succès avec Viens au creux de mon épaule.
- 1956: Eddie Barclay le prend sous contrat. Début d’une carrière marquée par de nombreux succès, souvent signés avec son beau-frère Georges Garvarentz : Tu te laisses aller (1960), Je m’voyais déjà (1961), La Mamma (1963), cette dernière écrite avec Robert Gall, père de France Gall...
- 1960: Tirez sur le pianiste de François Truffaut.
- 1973: Comme ils disent. Cette confession d’un travesti aura un gros succès à l’étranger sous le titre de She.
- 1997: Victoire de la Musique de l’"artiste interprète masculin de l’année". Enregistre Plus bleu que tes yeux, duo "virtuel" avec Piaf.
- 2010: Victoire de la musique d’honneur pour l’ensemble de sa carrière.
- 2014: tournée mondiale pour ses 90 ans.
- 2015: sortie de son 51e album, Encores (comme les "rappels" en anglais).
- 2017: il reçoit une étoile sur le Walk of Fame d’Hollywood (dans la catégorie "Live performance") et chante pour la première fois à Bercy.
C’est entre les comédiens, les musiciens, les magiciens, que le deuxième enfant des Aznavourian trouve sa vocation : il veut devenir acteur.
Après quelques essais sur les planches du Théâtre du Petit Monde, c’est finalement la chansonnette qui attire le plus l’attention d’Aznavour, comme il se fait appeler.
Bien qu’amputé de son «-ian », qui trahissait ses origines, Charles Aznavour n’a jamais caché son amour pour le pays de ses parents. Et l’Arménie lui a d’ailleurs toujours bien rendu puisque depuis 2011, à Erevan, un musée est consacré à la vie du chanteur de La Yiddishe Mamma. De plus, en décembre 2008, il avait été fait Ambassadeur d’Arménie en Suisse.

Reconnu dans le monde entier

Si les prouesses vocales mais surtout les textes de l’interprète de For me formidable sont connus et reconnus dans l’Héxagone, le chanteur était également une star dans le monde entier. Avec plus de 1200 chansons enregistrées en plus de huit langues, Charles Aznavour a vogué sur les continents. L’Amérique - qu’il aimait tant, l’Australie, l’Asie, le Japon, l’Océanie, sa chère Arménie ou encore la Géorgie natale de son père, les scènes se multiplient mais ne se ressemblent pas. Comme ce soir du 30 mars 1963 où Charles s’est produit pour la première fois en solo à New York. Malgré plus d’une centaine de jour de grève des journaux, la salle est pleine pour venir applaudir « Édouard Saroyan, de Tirez sur le pianiste, de François Truffaut ». Le coup d’envoi de la carrière internationale d’un Charles Aznavour amoureux des voyages.

Le cinéma, son deuxième amour
Chanteur à temps plein, acteur à ses heures perdues, Charles Aznavour aura compté plus de 60 films ou téléfilms à son actif. Lelouche, Chabrol, Cocteau, Truffaut, nombreux sont les grands réalisateurs à avoir mis le Franco-arménien devant leur caméra. À l’aise dans son propre rôle, dans des premiers ou seconds rôles ou en doublage, comme quand en 2009, il prêtait sa voix au vieux Monsieur Fredricksen de Là-Haut, celui qui s’est éteint hier aura pris une revanche sur la vie, qui l’a poussé vers la chanson.
Pour tout ce qu’il a accompli, le septième art ne semble être qu’une corde de plus à son arc. Il était le plus grand. Un homme haut, comme ils disent.
"Rien de suspect"
Deux médecins légistes de l’unité médico-judiciaire du CHU de Nîmes sont été aperçus ce lundi après-midi sortant de la maison de Charles Aznavour à Mouriès (13), selon les informations du Dauphiné Libéré.
Le procureur de la République de Tarascon, Patrick Desjardin, a déclaré que les causes de la mort sont inconnues, mais qu’il n’y a rien de suspect. Une autopsie sera pratiquée mardi à 10 heures à l’institut médico-légal de Nîmes.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Lun 1 Oct 2018 - 11:20

La journaliste Marianne Mako est morte


 Elle avait été en 1987 la première femme journaliste de Téléfoot. Une pionnière. Licenciée dix ans plus tard, elle avait disparu des écrans pour travailler dans la communication.
La journaliste Marianne Mako est décédée, à 54 ans, des suites d'une longue maladie. Première femme à travailler dans l'émission Téléfoot, où elle tenait notamment une chronique intitulée Crampons aiguilles, elle était considérée comme la pionnière des femmes journalistes de foot à la télévision. Elle avait rejoint TF1 en 1987 après quelques années de piges dans différents services des sports (Sud Ouest, RMC, France Inter, Libération...). Didier Roustan l'avait engagée après l'avoir rencontrée au Parc des Princes. «Sa mort me touche beaucoup même si on s'était perdus de vue, raconte-t-il ému. On avait une relation assez poussée dans le sens où j'étais son patron. On parlait foot mais pas seulement... Je la sentais passionnée. Je lui ai appris ce métier de la télé. J'avais un devoir de responsabilité envers elle. Ce n'était pas bien vu par certains qu'une femme parle football. Elle n'a pas été épargnée. Mais Marianne était toujours agréable, positive, gentille. Jamais à critiquer les confrères. Elle n'était pas arriviste. Elle était aussi parfois tête en l'air, comme cette fois où elle avait oublié dans l'avion la cassette du reportage qu'elle venait de faire.»

Christian Jeanpierre l'avait, lui, côtoyé à ses débuts sur la première chaîne en 1988. «C'était une chouette fille, fan de foot bien sûr mais aussi de musique et surtout des Rolling Stones. Elle avait énormément d'humour. Je lui avais parlé l'an dernier pour l'inviter à venir célébrer les 40 ans de Téléfoot, mais elle était déjà malade. Elle ne souhaitait pas apparaître en public.»
Marianne Mako avait quitté TF1 en 1997, après dix ans de collaboration avec la chaîne, dans des conditions un peu délicates, certains évoquant le sexisme de Thierry Roland alors présentateur vedette de Téléfoot. Dans son livre de mémoires Tout à fait Thierry, ce dernier avait en effet déclaré ne pas vouloir de femmes dans le football - la citant d'ailleurs nommément - sous prétexte entre autres «qu'elles n'avaient pas de poil aux pattes».
Marianne Mako avait été finalement licenciée au motif qu'elle ne commentait pas de match à la télé (elle s'y était pourtant employée à la radio). Le 11 juin 1997, dans une interview à L'Equipe, elle déclarait d'ailleurs : «Jean-Claude Dassier (alors patron des sports de la chaîne) a toujours eu l'honnêteté de me dire qu'à son avis, pour le grand public, une femme commentant un match de foot ne serait pas crédible.» Après son départ, Marianne Mako avait écrit quelques livres avant de disparaître complètement des écrans et se lancer dans les métiers de la communication.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Jeu 4 Oct 2018 - 12:06

 Un grand supporter du Racing nous a quitté...


Tout le monde le connaissait pour sa voiture aux couleurs du Racing Club de Strasbourg ! Malheureusement, Michel Ruhl nous a quitté. Ce grand supporter du club alsacien est décédé.. Toute l'équipe de Canal Racing souhaitons adresser toutes nos condoléances à sa famille ainsi qu'à ses amis !
canalracing
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Mer 10 Oct 2018 - 8:10

Décès d'Antoine Campos



Longtemps correspondant d'Europe 1 en Normandie, il avait participé au multiplex pendant plus de 20 ans.
Une grande voix de radio s'est éteinte. Le journaliste Antoine Campos est décédé à l'âge de 73 ans. Il avait longtemps été le correspondant d'Europe 1 en Normandie, et participé pendant plus de vingt ans au multiplex de la station, en direct de Caen ou du Havre.
Chaleureux, passionné et bienveillant avec ses confrères, Campos savait transmettre bien des émotions par le biais de sa voix grave et son nom restera dans l'histoire du foot à la radio, à une époque où la télévision était loin de couvrir en direct toutes les rencontres.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Mar 16 Oct 2018 - 10:09

Pierre Barlaguet, ancien joueur et entraîneur de Nîmes, est mort



À 86 ans, l'ancien joueur et entraîneur de Nîmes Pierre Barlaguet est décédé lundi.
Ancien milieu de terrain et entraîneur de Nîmes, Pierre Barlaguet est mort mardi, à l'âge de 86 ans. Cette figure des Crocodiles a effectué toute sa carrière de joueur au sein du club gardois (1950-1964) avant d'y faire son retour en tant que coach à partir de 1987, d'abord avec les jeunes puis sur le banc de l'équipe première (1982-1996). Il a atteint à trois reprises la finale de la Coupe de France, deux fois en tant que joueur (1958, 1961) et une en tant qu'entraîneur (1996), sans jamais parvenir à la gagner.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Mar 16 Oct 2018 - 10:22

Henri Fontaine est mort




L'ancien attaquant était le plus ancien joueur de l'Olympique de Marseille encore vivant. Il était âgé de 93 ans.
Henri Fontaine est décédé lundi soir à l'hôpital d'Avignon. Il était âgé de 93 ans. Cet ancien attaquant était le plus ancien joueur de l'Olympique de Marseille encore vivant. Il avait porté le maillot de l'OM pendant six saisons, entre 1943 et 1949, et avait remporté le titre de champion de France en 1948.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Lun 22 Oct 2018 - 5:16

L'ancien international et entraîneur roumain Ilie Balaci est mort



Grande figure du football roumain, Ilie Balaci est mort à l'âge de 62 ans.
Ancien milieu international roumain (65 sélections, 8 buts, de 1974 à 1986), Ilie Balaci est mort dimanche, à l'âge de 62 ans, des suites d'un AVC. Élu footballeur roumain de l'année en 1981 et 1982, il avait ensuite entamé une longue carrière d'entraîneur. Il a notamment été champion d'Afrique à la tête du Club Africain en 1992.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Dim 28 Oct 2018 - 6:17

L'animateur Philippe Gildas est mort



Le Monsieur Loyal de Nulle part ailleurs n'est plus. Philippe Gildas est décédé dans la nuit de samedi à dimanche, à Paris.
Homme de radio et de télévision, Philippe Gildas est décédé. 
Âgé de 82 ans, il a succombé dans la nuit de samedi à dimanche, à Paris, des suites d'un cancer. Il était père de trois enfants.
Présentateur mythique de Nulle part ailleurs, il était un des visages de l'esprit Canal. Ce fut l'un des premiers en France à mélanger journalisme et divertissement.

Pseudonyme dans l'urgence 

Le "petit" (1m65) Philippe Leprêtre est né le 12 novembre 1935 à Auray dans le Morbihan.
Il commence sa carrière comme secrétaire de rédaction au journal "Combat", puis à "Radio Luxembourg", l’ancêtre de RTL. Encore sous les drapeaux, il doit choisir dans l’urgence un pseudonyme un soir où il prend l’antenne pour boucher un trou. Ce sera "Gildas", le prénom de son fils aîné.
Il y crée la matinale, cette tranche d’informations qui doit accompagner l’auditeur de son réveil à son travail, dont il sera un des piliers, à RTL puis Europe 1.
À partir des années 70, sa figure pateline devint familière aux Français. Il a notamment présenté le JT d'Antenne 2. Sur la chaîne du service public, il avait aussi lancé l'émission La Chasse aux trésor.

Découvreur de talents

À partir de 1987, surtout, il a pris les manettes de Nulle part ailleurs, une émission culte sur Canal+. C’est notamment là que la bande d’humoristes des Nuls a fait ses débuts, mais aussi celle des Deschiens, les marionnettes des Guignols ou encore le Zapping.
C’est également l’émission qui a révélé au grand public Antoine de Caunes, qui deviendra le co-animateur de l’émission aux côtés de Philippe Gildas.
À la présentation, Philippe Gildas excelle dans son rôle de Monsieur Loyal. Les "Guignols" peuvent se moquer de son brushing et de son expression "Formidable !", José Garcia l’asperger d’eau et de mousse... jamais "Philou" ne perd son flegme, ni son sourire.

En 1997, il cède son fauteuil de présentateur de Nulle Part Ailleurs à Guillaume Durand et anime d’autres émissions pour Canal+.
Après avoir pris, un temps, les rênes d’i-TELE, il lance en 2007 la chaîne Vivolta, dédiée aux seniors. Il consacre aussi son temps à la production.
Grand collectionneur de guides de voyage et bavard impénitent, Philippe Gildas affichait un regret : ne pas avoir été reporter.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Mar 30 Oct 2018 - 13:03

L'ancien journaliste Jo Choupin est mort

Jo Choupin interroge Jean-Michel Sénégal lors d'un Limoges-Asvel en 1982. 
  Fondateur de Stade 2 avec Robert Chapatte en 1975, le journaliste Jo Choupin s'est éteint lundi, à 92 ans.
Dans la résistance on l'appelait « Zef », mais pour ses collègues de Stade 2 comme pour les téléspectateurs, c'était simplement « Jo ». Joseph Choupin est décédé lundi, à l'âge de 92 ans. Fondateur de Stade 2, en 1975, avec Robert Chapatte, il avait rejoint l'ORTF dans les années 60. « C'était la cheville ouvrière du service des sports. Il n'était pas très connu par rapport à (Robert) Chapatte et (Roger) Couderc, mais ça a été un grand serviteur du service public », se souvient le journaliste Alain Vernon, qui l'a longtemps côtoyé.
« Il a été messager dans la résistance, raconte son fils Christian Choupin, devenu lui aussi journaliste au service des sports de France Télévisions. Sa mère était un membre très important de la Résistance vers Saint-Etienne, elle cachait des grenades et des mitrailleuses sous son plancher. Un jour, elle a réuni ses cinq enfants et en une demi-heure, ils ont été envoyés dans la nature pour devenir résistants. »
Devenu photographe à Paris-Match, après avoir gagné un concours de photo, Jo Choupin était entré à l'ORTF en autodidacte. Durant des années, il a été le visage du basket et du ski à la télévision, à une époque où ces sports n'existaient que sur le service public. « Il était aussi fan de rallye, il a fait Monte-Carlo en 1976, comme co-pilote sur une R16. Il a pas mal connu Jackie Stewart (triple champion du monde de F1) et Jacky Ickx (six fois vainqueur aux 24 Heures du Mans) », raconte son fils. « Dans les années 80, il était devenu le Monsieur Jeux Olympiques du service des sports, il organisait tout pour nous », explique Alain Vernon. Après avoir pris sa retraite en 1992, il avait quitté définitivement le monde du sport lors des JO d'Atlanta, en 1996, sur une dernière pige de commentateur pour la radio. Un adieu discret et sans image, pour celui qui fut pourtant l'un des premiers visages du sport à la télévision.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Mar 6 Nov 2018 - 1:53

Bruno Zaremba, ancien joueur de Valenciennes ou encore de Metz, s'est éteint



Ancien attaquant de Valenciennes ou encore de Metz, Bruno Zaremba est mort.
La Voix du Nord annonce que Bruno Zaremba est décédé dans la nuit de dimanche à lundi, à 63 ans. Ancien attaquant de Valenciennes, il a également évolué à Metz et Dunkerque. Bruno Zaremba avait notamment été meilleur buteur valenciennois en 1975-1976 et en 1977-1978, participant aussi au retour de Valenciennes parmi l'élite en 1975. Il avait notamment marqué 44 buts en 172 matches de première division.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Sam 17 Nov 2018 - 9:54

l'ancien sélectionneur Metin Türel est mort à l'âge de 83 ans



Ancien sélectionneur de la Turquie, Metin Türel est décédé à l'âge de 83 ans.
Ancien gardien de Galatasaray, reconverti entraîneur, Metin Türel est décédé à l'âge de 83 ans, ce samedi. Il avait notamment dirigé la sélection turque entre 1977 et 1978, et est également passé sur le banc de Besiktas ou de l'Arabie Saoudite.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Sam 17 Nov 2018 - 12:31

Mort de Katherine MacGregor, qui jouait Harriet Oleson dans « La Petite Maison dans la prairie »


Katherine MacGregor a débuté comme danseuse à New York avant de devenir actrice, jouant des rôles mineurs et travaillant pour la télévision avant d’incarner Mme Oleson, le rôle le plus important de sa carrière.

L’actrice américaine Katherine MacGregor qui jouait l’épicière acariâtre Harriet Oleson dans la série télévisée La Petite Maison dans la prairie, est décédée, mardi 13 novembre, à l’âge de 93 ans, a annoncé mercredi son représentant Tony Sears.
Née en Californie, Katherine MacGregor a débuté comme danseuse à New York avant de devenir actrice, jouant des rôles mineurs et travaillant pour la télévision, avant d’incarner Mme Oleson, le rôle le plus important de sa carrière. Dans la série très populaire des années 1970, Mme Oleson et sa fille Nellie, tout aussi désagréable, et jouée par Alison Arngrim, tourmentaient la famille Ingalls, courageuse et unie.
« Une adversaire parfaite »
La série, diffusée aux Etats-Unis entre 1974 et 1983, se fondait sur les livres de Laura Ingalls Wilder, une pionnière de la fin du XIXe siècle qui s’inspirait de ses propres aventures dans l’Ouest américain.
L’actrice américaine Melissa Gilbert, connue dans le monde entier comme la petite Laura Ingalls de la série, avec de longues nattes et le visage parsemé de tâches de rousseur, a rendu hommage à Katherine MacGregor sur son compte Instagram.
« Elle avait son franc-parler et était hilarante. Une actrice vraiment douée, capable de jouer un personnage méprisable mais avec tellement de cœur. Son Harriet Oleson était une femme que nos fans adoraient détester. Une adversaire parfaite. »
le monde
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Dim 25 Nov 2018 - 11:17

Kevin Austin meurt à 45 ans des suites d'un cancer



Ancien joueur de Swansea, le défenseur international trinidadien Kevin Austin est mort à 45 ans, des suites d'un cancer.
Swansea a témoigné de son émotion ce dimanche, après avoir appris la mort de Kevin Austin, à l'âge de 45 ans, des suites d'un cancer. Le défenseur international trinidadien avait joué pour le club gallois de 2004 à 2008.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Sam 1 Déc 2018 - 11:08

La comédienne Maria Pacôme s'est éteinte à 95 ans



Maria Pacôme est décédée des suites d'une longue maladie.
La comédienne Maria Pacôme, une des plus connues du théâtre de boulevard où elle excellait notamment dans les rôles de bourgeoises exubérantes, est morte ce samedi à l’âge de 95 ans, des suites d’une longue maladie, a annoncé son fils François.
"Ma mère est décédée ce samedi à 16 heures, des suites d’une longue maladie", a déclaré François Pacôme qui ne savait pas encore où et quand auraient lieux ses obsèques.

Du théâtre de boulevard aux comédies

C’est en 1958 que Maria Pacôme, passée plus jeune par le cours Simon, a réellement débuté sa carrière théâtre dans "Oscar" aux côtés de Pierre Mondy et Jean-Paul Belmondo, qu’elle retrouvera en 1965 au cinéma dans "Les tribulations d’un Chinois en Chine" de Philippe de Broca.
Elle alternera avec succès dans les années 1960 et 1970 performances théâtrales et cinématographiques où dans les deux cas on lui confie le plus souvent des rôles de bourgeoises excentriques.
"N’écoutez pas, Mesdames" (1962), "Ta femme nous trompe" 1965-1967), "Les grosses têtes" (1969), "Le noir te va si bien" (1972), "Joyeuses Pâques" (1980) font sa réputation sur les planches.
Mais devant la caméra son visage est tout aussi familier et apprécié, là aussi le plus souvent dans des comédies comme "Tendre voyou" (Jean Becker, 1966), "Le distrait" (Pierre Richard, 1970) ou encore "Les sous-doués" (Claude Zidi, 1980).

"Tes problèmes je m’en fous"

En 1992, elle fait un retour remarqué au 7e art dans "La crise" de Coline Serreau, où, interprétant la mère de Vincent Lindon, elle brille dans une scène mémorable où elle s’énerve contre lui ("Tes problèmes je m’en fous").
Un dialogue devenu culte qui immortalise également une voix désormais reconnaissable entre mille.
Moins présente ces dernières années, elle avait publié en 2007 une autobiographie "Maria sans Pacôme".
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   Lun 3 Déc 2018 - 10:15

Josep Lluis Nunez, ancien président du Barça, s'est éteint



Président du Barça de 1978 à 2000, Josep Lluis Nunez est décédé à 87 ans.
Josep Lluis Nunez s'est éteint à 87 ans. Ancien président du Barça (1978-2000, plus long mandat de l'histoire blaugrana), il a notamment remporté la première Ligue des champions de l'histoire du club, en 1992, avec la Dream Team. C'est lui qui a notamment recruté Maradona, Romario, Ronaldo, Rivaldo, Laudrup, Koeman..
equipe
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Carnet nécrologique   

 

Carnet nécrologique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 33 sur 33Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 31, 32, 33

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Autres :: Buvette-