Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Volley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
candyraton
Vainqueur de la Ligue des Champions
Nombre de messages : 18659
Date d'inscription : 17/01/2009

Informations
Club préféré: Arsenal, Racing Club les Misérables
Profession: retraité
Volley - Page 6 Empty

Volley - Page 6 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Volley   Volley - Page 6 I_icon_minitimeDim 2 Avr 2017 - 6:31

La belle série mulhousienne a pris fin hier soir à domicile par une défaite sans appel de 1-3 contre Nantes. Aucune incidence sur le classement.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48545
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Volley - Page 6 Empty

Volley - Page 6 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Volley   Volley - Page 6 I_icon_minitimeSam 6 Mai 2017 - 21:08

Volley-ball -
Finale Ligue A fém. :
l’ASPTT Mulhouse championne de France
Dans l’histoire !
Volley - Page 6 Les-mu10

Elles l’ont fait ! Les Mulhousiennes ont enfin décroché le Graal, hier à Paris, en battant Le Cannet au bout du suspense (3-2).

Les volleyeuses de Mulhouse ont été sacrées, pour la première fois, championnes de France après un incroyable renversement de situation en finale contre le Cannet, dominé 3 sets à 2, hier à Paris.
Menées deux manches à une, les joueuses de Magali Magail ont renversé la situation au terme d’un quatrième set insoutenable de suspense durant lequel elles ont frôlé la défaite. Elles ont écarté quatre balles de match (score final : 25-18, 17-25, 23-25, 36-34, 15-9).
C’est enfin une belle fin de parcours pour les Mulhousiennes, qui avaient échoué lors de leurs huit précédentes finales, toutes perdues contre les Cannoises, ex-reines du volley français.
La pointue de l’équipe de France et de Mulhouse Maéva Orlé a terminé meilleure marqueuse du match avec 24 points. La réceptionneuse-attaquante porto-ricaine Daly Santana a aussi grandement contribué à la victoire de Mulhouse avec 22 points.
dna
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
Allmen67 MrEnigme Masculin Nombre de messages : 37988
Age : 53
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm
Volley - Page 6 Empty

Volley - Page 6 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Volley   Volley - Page 6 I_icon_minitimeDim 7 Mai 2017 - 4:23

Enfin !

Félicitations, les filles !  cheers bien Encouragement

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48545
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Volley - Page 6 Empty

Volley - Page 6 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Volley   Volley - Page 6 I_icon_minitimeDim 9 Juil 2017 - 12:30

VOLLEY-BALL Ligue mondiale :
la France remporte son deuxième titre
Volley - Page 6 Ligue-10

Face au Brésil, la France n'a pas tremblé. Samedi soir, les Bleus ont réédité leur exploit de 2015 en s'imposant lors de leur deuxième finale de Ligue mondiale.
L’équipe de France a remporté la deuxième Ligue mondiale de volley-ball de son histoire en s’imposant au bout du suspense face au Brésil, qui jouait devant son public, samedi soir à Curitiba (Brésil).
Grâce à cette victoire par 3 sets à 2 (21-25, 25-15, 25-23, 19-25, 15-13), les Bleus ont réédité l’exploit de 2015, quand la "Team Yavbou" avait remporté le premier grand titre du volley français, déjà au Brésil, à Rio de Janeiro.
Ce succès historique face aux Brésiliens sur leurs terres a aussi un goût de revanche, un an après l’élimination frustrante au premier tour des Jeux de Rio, sur un match couperet perdu face à la Seleçao.
La France avait aussi été battue par le Brésil lors de sa première finale de Ligue Mondiale, en 2006, à Moscou.
Indestructibles
Mais à Curitiba, dans l’Arena da Baixada, stade de football de la Coupe du Monde 2014, ces Bleus semblaient indestructibles.
Malgré le froid de l’hiver austral dans cette ville du Sud du Brésil (12 degrés) et la pression de plus de 21 000 spectateurs gonflés à bloc, les hommes de Laurent Tillie ont livré une grande prestation, à l’image de leur parcours en Ligue mondiale.
Alsace
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48545
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Volley - Page 6 Empty

Volley - Page 6 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Volley   Volley - Page 6 I_icon_minitimeDim 8 Oct 2017 - 5:39

SupercOupe - ASPTT Mulhouse - Aix/Venelles (3-0), hier soir au Palais des Sports de Mulhouse

Volley - Page 6 Les-mu10

Net et sans bavure
Cinq mois après son titre de championne de France, l’ASPTT Mulhouse a remporté la Supercoupe, hier soir au Palais des sports, en écrasant Aix/Venelles, lauréat de la Coupe de France, en trois sets sans appel (25-14, 25-15, 25-13).

Il y a six mois encore, la vitrine de l’ASPTT Mulhouse était désespérément vide d’un vrai trophée malgré un quart de siècle d’existence. Il y avait bien un challenge de France datant de 1991 et quelques coupes nationales de jeunes mais aucun titre majeur. Jusqu’à ce fameux 6 mai, marqué par le titre de champion de France obtenu à Coubertin aux dépens du Cannet. Six mois après, pour sa 2e  finale, l’ASPTTM a doublé son capital. Mais contrairement à leur victoire en finale des play-offs, arrachée dans la douleur au tie-break, les Mulhousiennes ont cette fois dominé leur sujet de la tête et des épaules pour ne pas dire du nombril.
À l’image de l’entame des débats (10-3), avec un festival au filet de Ciara Michel (4 points dont 3 blocks), il n’y a pas eu de match. La qualité de service, l’efficacité du contre postier (12 blocks gagnants) et la belle variété de jeu proposé par Aziliz Divoux ont limité le rôle des Provençales à de la figuration.

« C’était amusant sur le terrain !»

À cela, s’est rajouté un état d’esprit particulièrement conquérant que Bojana Markovic, en bonne capitaine, a su insuffler en joignant le geste à la parole avec un pourcentage offensif exceptionnel (6/7 en attaque) à la conclusion (20-10, 25-14). Avec l’insouciance de ses 18 ans, la jeune Britt Herbots, sacrée MVP de cette finale, a donné le meilleur aperçu de la prestation mulhousienne : « C’était amusant sur le terrain ! »
À l’inverse, les coéquipières de la Brésilienne Tamara Matos-Hoffmann ont très vite compris qu’il n’y avait rien faire face à une formation mulhousienne en mode rouleau compresseur.
Quant aux chiffres, ils allaient être encore plus accablants pour Aix à l’image des 25 fautes directes en comparaison au maigre déchet local (9 fautes dont 6 au service).
Muette au filet jusque-là, la grande Américaine Hayley Spelman marquait son premier point à 3-2 en ce début de 2e set avant de prendre le service et de provoquer le break (6-3).
La machine était lancée (15-8, 20-12) et rien ne pouvait l’arrêter jusqu’à la fin de set marqué par la réussite de Britt Herbots au filet et de la Slovaque Michaela Abrahamova au service (25-15).

« On s’est fait trouer ! »

Avec la rentrée de la Croate Antonija Jozic, Félix André, le coach des Bleues et d’Aix, changeait de centrale pour tenter de colmater la brèche. En vain… Hayley Spelman donnait le départ du 3e set (1-1, 6-1) au service.
Largement mené (12-4), Aix-Venelles s’offrait ses dernières illusions (13-7) avant le passage décisif au service de Michaela Abrahamova (de 14-8 à 19-8). Léa Soldner ne faisait aucune concession en défense et Ciara Michel poursuivait son festival au filet (75 % de réussite offensive et 7 contres gagnants).
C’est finalement avec soulagement pour les Provençales que Michaela Abrahamova et Aziliz Divoux enfermaient Dominika Drobnakova au block pour mettre un terme au massacre (25-13).
« Ce n’est pas en réception que nous avons le plus souffert, confiera Marielle Bousquet-Rollet, la libéro aixoise et ex-Mulhousienne. C’est dans le secteur block-défense… On s’est fait trouer ! »
Chaumont, champion de France en titre, s’est offert une première Supercoupe messieurs en battant Ajaccio 3 sets à 1 (16-25, 25-23, 25-13, 25-20) hier soir.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48545
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Volley - Page 6 Empty

Volley - Page 6 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Volley   Volley - Page 6 I_icon_minitimeVen 27 Sep 2019 - 22:14

dna a écrit:
Euro-2019 : la Serbie assomme les Français et les prive de finale
À l'issue d'un match très serré, l'équipe de France a fini par céder face à la Serbie (23-25, 25-23, 25-21, 17-25, 15-7), vendredi à Paris en demi-finales de l'Euro. Les Bleus joueront la médaille de bronze samedi (18 heures) face à la Pologne.
Au terme d’un âpre combat, les Bleus ont fini par plier face à l’attaque de feu de la Serbie. Battus au tie-break, les joueurs de Laurent Tillie ne disputeront pas la finale dimanche mais vont vite devoir se remobiliser pour arracher la médaille de bronze, ce samedi face à la Pologne.
Facile lors de ses sept premiers matches de l’Euro avec un seul set perdu, l’équipe de France est tombée sur plus forte qu’elle, ce vendredi soir à l’AccorHotels Arena de Paris. S’ils arracheront le tie-break, au prix d’un énorme effort, les Français ont manqué de gaz dans cet ultime set lancé de manière catastrophique (0-5).

Aux Serbes la finale de dimanche face aux surprenants Slovènes et aux Bleus le match pour la médaille de bronze, ce samedi après-midi, face à la Pologne. La finale que tous les supporters tricolores espéraient…


Cette soirée avait pourtant démarré sous les meilleurs auspices et pied au pied au plancher pour les Bleus. C’est pied au plancher et sous les yeux des handballeuses, sacrées championnes d’Europe au même endroit en décembre 2018, qu’ils attaquaient cette demi-finale devant 12 500 spectateurs dans une Arena en feu !

Avec leur agressivité habituelle et Julien Lyneel titularisé à la place de Kévin Tillie, les Français ont pris les Serbes à la gorge (4-1). S’ils ont fait la course en tête (13-9, 22-18), ils se sont faits peur dans les derniers points. Stephen Boyer pas en réussite face au bloc adverse, les Serbes revenaient sur les talons des Français (24-23). Mais les Tricolores avaient le dernier mot sur une ultime attaque de Julien Lyneel qui faisait exploser la défense serbe (25-23).

On n’allait pas assister à la même démonstration que face aux Italiens, limités à 55 points, trois jours plus tôt à Nantes. La Serbie de Nemanja Petric est d’un autre bois sur ce tournoi et allait vite le démontrer. Cette fois, la Serbie démarrait mieux la deuxième manche (0-4) et menait dans de larges proportions. Les Bleus compteront un débours de 8 points (10-18 puis 11-19) avant qu’Earvin Ngapeth ne relance la machine. Insuffisant toutefois malgré 4 balles de set sauvées (de 19-24 à 23-24). La 5e sera fatale : 23-25 pour les Serbes et tout à refaire pour des Bleus poussés par une salle en délire.
Les Bleus ont manqué d’énergie

La troisième manche était au couteau. Laurent Tillie sortait de nombreux atouts de son banc – Barthélémy Chinenyeze et Trévor Clévenot – pour déstabiliser la muraille serbe. Mais les défenses héroïques de Jenia Grebennikov et les attaques musclées d’Earvin Ngapeth ne suffisaient pas. Les Bleus ne lâchaient rien mais les Serbes étaient un poil au-dessus. Suffisant pour arracher cette 3e manche, 21-25. Et placer les Français dans une situation inédite dans cet Euro.

La Marseillaise entonnée par l’Arena dans le quatrième set n’était pas de trop pour pousser et Français avaient prévenu : le public serait le 7e homme ce week-end. Kévin Le Roux et compagnie retrouvaient leur jeu dans cette 4e manche. Cette fois, les Serbes avaient un temps de retard et les Tricolores s’en donnaient à cœur joie. Un smash de Stephen Boyer, un ace de Julien Lyneel et voilà les Bleus qui dominaient 19-10 avant de s’imposer 25-17 dans ce 4e set et d’arracher la manche décisive.

Les Serbes effectuaient le meilleur départ dans ce tie-break sous haute-tension face à des Bleus qui avaient perdu leur énergie : 0-5. Pas rédhibitoire mais ardu à remonter… A 2-8 pour les Serbes, ça sentait de plus en plus mauvais du côté de Bercy. Les encouragements redoublaient mais le public avait compris que la finale s’éloignait.

Une ultime attaque out de Stephen Boyer envoyait la Serbie en finale, 7-15. Il reste un match pour décrocher une médaille. Une fois n’est pas coutume, le bronze aurait meilleur goût que le chocolat…
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48545
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Volley - Page 6 Empty

Volley - Page 6 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Volley   Volley - Page 6 I_icon_minitimeSam 28 Sep 2019 - 12:43

dna a écrit:
Pas de médaille pour les Bleus, battus par la Pologne
Arrivés à Paris avec des tonnes d’espoirs, les Bleus du volley en repartiront les mains vides. Ce samedi, ils ont subi l’implacable loi des Polonais 3 sets à 0. Visiblement émoussés, les Français, qui ont pourtant réalisé un Euro correct, jusqu’au dernier carré, n’ont jamais pu peser dans ce match pour la médaille de bronze.
Les Bleus étaient trop bien partis

On se demandait comment l’équipe de France allait réagir après sa déception de la veille quand la Serbie l’avait privé du bouquet final de cet Euro à domicile (2-3). Car moins de 24 heures s’étaient écoulées entre cette demi-finale maudite et la "petite" finale pour la médaille de bronze face aux doubles champions du monde polonais (2014 et 2018).

Ce sont les joueurs de Laurent Tillie qui entraient le mieux dans la partie avec un Earvin Ngapeth des grands jours et très remonté (9-4). Une embellie de courte durée. Privé de Julien Lyneel, blessé la veille, et son fils Kévin, qui avait passé la demi-finale sur la touche, diminué, Laurent Tillie avait décidé de faire confiance à Trévor Clévenot comme second réceptionneur-attaquant.

Si le gaillard a correctement tenu son rang, il n’a pas pu empêcher la Pologne de Wilfredo Leon de refaire son retard avant de planter une dernière banderille en faisant sauter le bloc tricolore. 24-26 et premier set pour les Polonais.
Les Polonais doublent la mise

Pas de quoi doucher l’enthousiasme d’une Arena qui en a vu d’autres. Les deux équipes se rendaient coup pour coup dans cette manche n°2 mais les Bleus étaient trop dépendants d’Earvin Ngapeth. D’autant plus que Stephen Boyer, comme la veille contre la Serbie, était un ton en-dessous des matchs précédents : seulement 5/19 en attaque après les deux premiers sets. Sans compter les nombreuses fautes au service des Tricolores.

Logiquement, Michal Kubiak et ses partenaires se montraient plus efficaces sur la fin du set et il n’y avait pas grand-chose à dire quand ils le concluaient 22-25. Ça commençait à sentir le chocolat bien amer pour des Bleus qui avaient la crainte, quelques jours plus tôt, d’être les cocus de ce carré final où seulement l’une des quatre équipes repartirait bredouille.
Le soutien de l’Arena n’a pas suffi

Dès le début du 3e set, Laurent Tillie choisissait l’option Jean Patry. Le second pointu des Bleus suppléait Stephen Boyer. Très peu utilisé sur cet Euro, le gaillard a démontré qu’il était une solution d’avenir en entrant comme il fallait dans ce match.

Malheureusement, les Polonais faisaient la course en tête dans cette manche (8-9, 11-14) et on voyait mal comme les joueurs de Vital Heynen allaient lâcher le morceau. Le soutien de l’AccorHotels Arena ne semblait pas suffisant pour des Bleus qui, vendredi et ce samedi, ont semblé payer la note physique de la débauche d’énergie de cet Euro.

Un ace d’Earvin Ngapeth et une attaque gagnante redonnaient bien un semblant de suspense à ce 3e set (14-15) mais les Polonais maîtrisaient leur sujet et les Bleus étaient dans l’incapacité d’inverser la tendance malgré une Arena bien moins remplie que la veille (6 300 spectateurs contre 12 500) mais qui faisait autant de bruit. A 20-22, on se prenait à rêver à une énorme série de services d’Earvin Ngapeth mais le n°9 français allait directement à la faute.

Dès lors, les Polonais n’avaient plus qu’à enfoncer le clou. Ils décrochaient le 3e set 21-25 et donc la médaille de bronze. Dur pour les Bleus qui ont pourtant démontré tout au long de la compétition, à Montpellier, Nantes et enfin Paris qu’il y a un public en France pour le volley. Merci – quand même – pour le chocolat.

La fiche technique
France – Pologne : 0-3

Les sets : 24-26 (30’), 22-25 (30’), 21-25 (27)

AccorHotels Arena de Paris, 6 872 spectateurs, arbitrage de MM. Grieder et Puecher.

France : 43 attaques gagnants sur 90 tentées (Ngapeth 16/27, Clévenot 11/23, Boyer 5/19, Patry 4/7, Le Roux 3/5, Le Goff 3/8, Chinenyeze 1/1) ; 4 contres gagnants (Bizard 1, Boyer 1, Le Goff 1, Clévenot 1) ; 3 services gagnants (NGapeth 2, Clévenot 1). Six de départ : Toniutti, Ngapeth, Le Roux, Boyer, Le Goff, Clévenot ; entrés en jeu : Grebennikov (lib.), T. Rossard, Brizard, Tillie, Patry, Chinenyeze. Entraîneur : Laurent Tillie.

Pologne : 42 attaques gagnants sur 77 tentées (Leon 17/30, Kubiak 11/18, Muzaj 7/18, Bieniek 4/6, Nowakowski 3/5) ; 9 contres gagnants (Wojtasjek 2, Drzyzga 2, BIeniek 2, Nowakowski 2, Leon 1) ; 2 services gagnants (Muzaj 1, Kubika 1). Six de départ : Nowakowski, Muzaj, Leon, Drzyzga, Kubiak, Bieniek ; entrés en jeu : Zatorski (lib.), Konarski, Komenda, Wojtasjek. Entraîneur : Vital Heynen.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48545
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Volley - Page 6 Empty

Volley - Page 6 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Volley   Volley - Page 6 I_icon_minitimeMar 1 Oct 2019 - 10:03

La finale | Serbie – Slovénie (3-1) La Serbie sur le toit de l’Europe

Volley - Page 6 Vainqu10

Sept semaines après avoir changé de sélectionneur, la Serbie a remporté son troisième titre de championne d’Europe de volley, après 2001 et 2011, portée par un pointu exceptionnel, Aleksandar Atanasijevic.

En l’espace d’un mois et demi, la Serbie a montré deux visages totalement différents. Corrigée (3-0) en août à Bari par l’Italie au tournoi de qualification olympique, puis impériale au Championnat d’Europe, où elle a gagné ses neuf matchs.
Entre les deux compétitions, Nikola Grbic, l’ancien passeur champion olympique, a été remercié et remplacé par Slobodan Kovac pour repartir sur de nouvelles bases. Un changement payant.

Atanasijevic décisif

L’Euro 2019 devait être l’affrontement entre les mégastars du volley mondial, le Cubain naturalisé polonais Wilfredo Leon et le Français Earvin Ngapeth. Finalement, c’est le pointu Aleksandar Atanasijevic qui a ébloui les 12 654 spectateurs de Bercy, pris d’assaut par les supporters vert pomme de la Slovénie.
Coéquipier de Leon à Pérouse, Atanasijevic s’est montré intraitable dans les moments importants, notamment dans le tie-break de la demi-finale contre la France (15-7), où il n’a raté aucune de ses cinq attaques, et réalisé un contre.
Dans le cœur des supporters serbes, il n’a pas encore remplacé l’immense Ivan Miljkovic, champion olympique en 2000 à Sydney, et présent lors des deux premiers sacres européens. Il s’en rapproche toutefois avec les 22 points inscrits en finale, même s’il a dû laisser l’honorifique titre de MVP à son coéquipier Uros Kovacevic.
Pour la Slovénie, le parcours jusqu’aux demi-finales, dans une Stozice Arena de Ljubljana toujours pleine, a confirmé son installation parmi les meilleures nations du continent, après la finale surprise perdue en 2015 contre la France à Sofia. Elle a réussi deux exploits en éliminant la Russie, tenante du titre, et la Pologne, double championne du monde (2014, 2018).
dna
Contenu sponsorisé


Volley - Page 6 Empty

Volley - Page 6 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Volley   Volley - Page 6 I_icon_minitime

 

Volley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Autres :: Buvette :: Coin des sportifs-