Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Joueurs légendaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Auré
Joueur de CFA 2
Auré Masculin Nombre de messages : 1515
Age : 33
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 27/12/2006
Humeur : content

Informations
Club préféré: SM Caen, Ajax Amsterdam, OM
Profession: Etudiant
Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeLun 12 Mai 2008 - 14:49

Ça fera un sujet pour parler d'eux. Je l'inaugure pour annoncer la retraite d'un des deux génies (avec Batistuta) de la Fiorentina pendant les années 90 : Manuel Rui Costa.




Rui Costa Rui Costa a raccroché les crampons dimanche soir.

Le milieu portugais Rui Costa a fait ses adieux aux terrains dimanche soir, à 36 ans, devant son public du Stade de Luz. Retour sur la carrière d’un numéro 10 d’exception.


Joueurs légendaires La-derniere-symphonie_actus
Spiskopat
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
Spiskopat Masculin Nombre de messages : 12988
Age : 32
Localisation : Thann (68)
Date d'inscription : 02/06/2007

Informations
Club préféré: RCS
Profession:
Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeLun 12 Mai 2008 - 16:15

Auré
Joueur de CFA 2
Auré Masculin Nombre de messages : 1515
Age : 33
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 27/12/2006
Humeur : content

Informations
Club préféré: SM Caen, Ajax Amsterdam, OM
Profession: Etudiant
Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeMar 13 Mai 2008 - 2:59

En effet, mais je t'avoue ne pas avoir songé à chercher un sujet de foot au fin fond de la buvette. Et puis, le sujet que tu suggères est plus une présentation des joueurs alors que là, ça serait plutôt de l'actualité, non ?
Spiskopat
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
Spiskopat Masculin Nombre de messages : 12988
Age : 32
Localisation : Thann (68)
Date d'inscription : 02/06/2007

Informations
Club préféré: RCS
Profession:
Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeMar 13 Mai 2008 - 3:08

A ta place j'aurais pas cherché non plus ^^
C'est juste que ce topic m'est revenu a l'esprit en voyant le tiens, je l'ai donc retrouvé rapidement Smile

Mais tu as raisons, l'un est pour les joueurs en activité, celui ci sera pour les joueurs qui prennent leur retraite.
booba9068
Joueur de CFA
booba9068 Masculin Nombre de messages : 2998
Age : 37
Localisation : Kunheim
Date d'inscription : 06/06/2010
Humeur : poissard

Informations
Club préféré: SRC RCS
Profession: Supporter
http://srcolmar.meilleurforum.com/forum.htm
Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeVen 1 Oct 2010 - 2:56

F.Ravanelli de retour dans le football

Joueurs légendaires Images62

Fabrizio Ravanelli n'a pas oublié le Dundee FC dans lequel il a disputé cinq matches en 2003. La relégation administrative avec des dettes énormes sous la présidence de Giovanni Di Stefano avait précipité le départ de certains joueurs de l'équipe. L'Italien et ancien Marseillais veut s'investir dans le club pour éviter la faillite. "Je viens juste d'apprendre que ce qui est arrivé lorsque j'étais au club risque de se produire à nouveau. C'est très triste et j'espère pour tous les gens concernés que cela peut s'arranger. Peu importe qui s'implique, que ce soient les fans, un homme d'affaires ou même quelqu'un d'autre. Le plus important c'est que la situation soit résolue et que le club soit sauvé. Personnellement, je suis prêt à contribuer financièrement pour les aider à retrouver le sommet du football écossais" a-t-il confié dans le Daily Record.
OMPlanète
booba9068
Joueur de CFA
booba9068 Masculin Nombre de messages : 2998
Age : 37
Localisation : Kunheim
Date d'inscription : 06/06/2010
Humeur : poissard

Informations
Club préféré: SRC RCS
Profession: Supporter
http://srcolmar.meilleurforum.com/forum.htm
Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeLun 11 Oct 2010 - 9:08

Gascoigne replonge en enfer.

Joueurs légendaires Image210

Paul Gascoigne (43 ans) avait promis de tout faire pour ne plus boire une seule goutte d'alcool. Mais cette énième promesse de l'ex-bad boy du football anglais s'est envolée en poussière.
En février dernier, "Gazza" avait été arrêté par la police à deux reprises, après des parties de pêche avec un ami, car il conduisait une voiture en état d'ivresse.
Selon le Daily Mail, l'homme "fantasque" a récidivé vendredi dernier. Au début de l'après-midi, il s'est fait reprendre par la patrouille dans la région de Newcastle.
Pour cette affaire, Paul Gascoigne sera jugé le 20 octobre prochain tandis que pour la première relatée plus haut, il se rendra au tribunal durant le mois de novembre.
topmercato
Poncho
Champion d'Europe
Masculin Nombre de messages : 22352
Age : 48
Date d'inscription : 28/11/2008

Informations
Club préféré: RC Strasbourg
Profession: Sur la route....
Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeMer 20 Oct 2010 - 14:02

Suite..

Gascoigne en prison ?

Joueurs légendaires 417122_90s_gascoigne_allsport

Arrêté le 8 octobre dernier près de Newcastle avec un taux d'alcoolémie nettement supérieur à la limite, Paul Gascoigne se trouve désormais sous la menace d'une peine de prison. Le juge chargé de l'affaire a en effet expliqué à l'ancien international anglais, âge de 43 ans, que toutes les options étaient envisageables «y compris une peine de prison», qui pourrait aller jusqu'à 12 semaines. Verdict le 11 novembre.(F.Football)
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
Allmen67 MrEnigme Masculin Nombre de messages : 37988
Age : 53
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm
Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeJeu 21 Oct 2010 - 9:19

Un George Best sans le talent ni le sens de la répartie humoristique...

"Quand je jouais aux Etats-Unis, je vivais à 200 mètres de la plage mais comme il y avait un bar entre, je n'ai jamais vu l'océan"...

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Poncho
Champion d'Europe
Masculin Nombre de messages : 22352
Age : 48
Date d'inscription : 28/11/2008

Informations
Club préféré: RC Strasbourg
Profession: Sur la route....
Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeVen 22 Oct 2010 - 7:29

Gascoigne suite....
Citation :
Paul Gascoigne a été arrêté dans la nuit de jeudi à vendredi, à North Tyneside au Nord-Est de l'Angleterre, pour suspicion de trafic de stupéfiants, a annoncé la police locale. L'ancien international anglais âgé de 43 ans a passé la nuit en garde à vue à la suite d'une perquisition. Une enquête est en cours, distincte de celle dont l'ancien joueur de Tottenham fait déjà l'objet suite à une flagrant délit de conduite en état d'ébriété, pour lequel il attend une condamnation.

Shocked dans la m.... jusqu'au cou !!
candyraton
Vainqueur de la Ligue des Champions
candyraton Masculin Nombre de messages : 18659
Age : 73
Localisation : bas-rhin
Date d'inscription : 17/01/2009
Humeur : content

Informations
Club préféré: Arsenal, Racing Club les Misérables
Profession: retraité
Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeVen 22 Oct 2010 - 8:43

Me fais pas de souçi pour lui, ces gens là s'en sortent toujours, il y a toujours des interventions suspectes mais bienvenues pour ces anciennes gloires.
booba9068
Joueur de CFA
booba9068 Masculin Nombre de messages : 2998
Age : 37
Localisation : Kunheim
Date d'inscription : 06/06/2010
Humeur : poissard

Informations
Club préféré: SRC RCS
Profession: Supporter
http://srcolmar.meilleurforum.com/forum.htm
Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeSam 23 Oct 2010 - 6:15

Pelé, 70 ans qui ont marqué le football.

Joueurs légendaires Pele_b10

Pelé a ce samedi 70 ans. Considéré comme le meilleur footballeur de tous les temps, le Brésilien fêtera son anniversaire en famille. Triple champion du monde, joueur du siècle, plus de 1000 buts inscrits en compétition, Pelé aura marqué l'histoire du sport.
Bon anniversaire M. Pelé! La légende du football fête en effet ce samedi son 70e anniversaire. Le Brésilien, s'il n'a rien prévu de particulier, a pourtant grandement été sollicité mais a refusé toutes les invitations. "Je vous remercie mais mon plus beau cadeau à 70 ans est d'être en bonne santé, d'avoir la reconnaissance et l'amour de tous ceux qui m'ont supporté et motivé toutes ces années dans le monde entier", a-t-il fait savoir. "Pelé fêtera son 70e anniversaire de la même manière que les 69 précédents: seulement avec sa famille", a précisé son porte-parole.
Divers hommages lui seront rendus, notamment par Santos, club où il a fait presque toute sa carrière (de 1956-1974 puis aux New York Cosmos de 1975 à 1977). Dimanche face à Gremio Prudente, le jeune prodige de Santos, Neymar, 18 ans, va revêtir un maillot avec le numéro 70. Un musée "Pelé" ainsi qu'une réplique de la maison où il a vécu seront bientôt construits dans sa ville natale, Três Corações. Durant sa carrière, Pelé aura cumulé les titres et les records. Il aura marqué au total 1281 buts en 1363 matches, comptant 92 sélections avec la Seleçao et 77 réalisations. Le Brésilien aura également réalisé un octuplé (en 1964 contre Botafogo), six quintuplés, trente quadruplés et quatre-vingt-douze triplés... Seul joueur à avoir remporté trois Coupes du monde (1958, 1962 et 1970), Pelé a été élu joueur du siècle par la FIFA. Après sa carrière sportive, il a notamment été ministre des Sports au Brésil et ambassadeur pour l'ONU et l'UNESCO. Ses diverses activités lui rapportent encore près de 12 millions d'euros par an.
chronofoot
booba9068
Joueur de CFA
booba9068 Masculin Nombre de messages : 2998
Age : 37
Localisation : Kunheim
Date d'inscription : 06/06/2010
Humeur : poissard

Informations
Club préféré: SRC RCS
Profession: Supporter
http://srcolmar.meilleurforum.com/forum.htm
Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeSam 30 Oct 2010 - 5:47

Diego Maradona: Les 50 ans d'El Pibe de Oro.

Joueurs légendaires Diego_10

Diego Maradona célèbre ce samedi ses 50 ans. Un demi-siècle d'histoire pour ce génie du football à la personnalité très controversée.
"Pelusa, El Pibe de Oro, Diego, Diegote, El Diez, Diego Maradona, Maradona", les surnoms ne se comptent plus pour qualifier le joueur le plus charismatique que le football ait connu. Diego Maradona est né le 30 octobre 1960 à Lanusdans la province de Bueno Aires. Depuis, sa vie n'a été que le script d'un film digne des studios hollywoodiens.
Sa carrière aura duré 21 ans. Vingt-et-une années marquées du sceau d'un destin exceptionnel, extraordinaire, dans tous les sens du terme. Issu d'une famille très pauvre, Diego devient rapidement l'homme de la maison. A 15 ans, le football lui permet de faire vivre sa famille en devenant joueur professionnel. Quelques mois plus tard, il connait même les joies de la sélection nationale. En février 1977, il devient le plus jeune joueur de l'histoire du foot argentin a devenir international. S'en suit une carrière exceptionnelle que tout le monde connait: Boca Junior, le Barça, Naples (sa deuxième maison), puis une descente aux enfers qui lui fait connaitre le FC Séville, les Newell's Old Boys et de nouveau Boca.

Maradona, l'homme pressé

Tout chez Maradona respire le football et la précocité. Il est en avance sur tout. Il voit plus vite, il va plus vite, il vit aussi plus vite. Il devient le premier joueur business, il est le premier à négocier des contrats si juteux incluant de nombreuses clauses qui sont désormais courants dans le football moderne. Il est plus qu'un joueur, il est une marque, un produit. Il est une star et sombre très vite dans un autre monde. Il y a Diego et Maradona. L'un est le joueur fantastique qui fait gagner les matches à lui tout seul. L'autre est ce gamin qui n'a rien eu et qui veut tout, qui profite, à outrance. Sex, Drugs, & Rock'n'Roll: Maradona mène la vie d'une rock star pendant de longues années avant de s'essouffler.
Ses excès lui coutent cher. Une fin de carrière chaotique, de multiples aller-retour en cure de désintoxication, ne suffisent cependant pas à atténuer la popularité de l'Argentin. Il y avait le Roi Pelé, il y a le Dieu Maradona.
Mi-ange, mi-démon, Diego Maradona ne laisse personne indifférent. Joueur de foot, star de télé, animal politique, père de famille, Diego se réinvente perpétuellement. Il n'y a qu'une chose qui ne change pas chez lui: son amour du football
chronofoot

Revivez en images la carrière de Maradona ( cliquez ici )

L'interview du seul biographe français de Maradona , Alexandre Julliard
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
Allmen67 MrEnigme Masculin Nombre de messages : 37988
Age : 53
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm
Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeSam 30 Oct 2010 - 6:33

Tiens, ils sont nés vers la fin octobre nos deux meilleurs footballeurs du XX° siècle. Bon, les futurs parents, vous savez ce qu'il reste à faire si vous voulez un futur génie footballistique...Prévoir la conception vers la fin du mois de janvier. Laughing

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
booba9068
Joueur de CFA
booba9068 Masculin Nombre de messages : 2998
Age : 37
Localisation : Kunheim
Date d'inscription : 06/06/2010
Humeur : poissard

Informations
Club préféré: SRC RCS
Profession: Supporter
http://srcolmar.meilleurforum.com/forum.htm
Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeSam 30 Oct 2010 - 8:42

Ca marche pas à tous les coups.J'en suis la preuve en chair et en os... Laughing
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
Allmen67 MrEnigme Masculin Nombre de messages : 37988
Age : 53
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm
Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeVen 6 Jan 2012 - 12:21

Allmen67 MrEnigme a écrit:
Un George Best sans le talent ni le sens de la répartie humoristique...

"Quand je jouais aux Etats-Unis, je vivais à 200 mètres de la plage mais comme il y avait un bar entre, je n'ai jamais vu l'océan"...

George Best suite:

Citation :
"J'ai dépensé 90% de mon argent en alcool et en femmes. Le reste, je l'ai gâché."
"On dit que je suis sorti avec 7 Miss Monde. Ce n'est pas vrai, il n'y en avait que 4. Pour les trois autres, je ne suis pas allé au rendez-vous."
"J'ai connu Miss Canada puis Miss UK puis Miss Monde. Ma vie est, finalement, assez monotone."

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
kilroy
Joueur de CFA
kilroy Masculin Nombre de messages : 2960
Age : 55
Localisation : Châteauroux
Date d'inscription : 28/05/2011

Informations
Club préféré: La berri
Profession: J'essaye mais c'est dur
Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeJeu 2 Fév 2012 - 14:26

Mouai mais a prendre avec des PINCETTES !
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 49113
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeJeu 27 Nov 2014 - 13:23

Pelé transféré dans une unité de "soins spécialisés"
Joueurs légendaires 45306810
L’état de santé de la légende du football brésilien Pelé, 74 ans, a empiré jeudi et il a été transféré dans une unité de soins spécialisés, a annoncé l’hôpital Albert-Einstein de Sao Paulo, où il est traité pour une infection urinaire.

«Edson Arantes do Nascimento (Pelé) est toujours hospitalisé dans un état clinique instable. Pour recevoir de meilleurs soins, il a été transféré dans une unité de soins spécialisés», intermédiaire avant les soins intensifs, précise l’hôpital dans un communiqué. C’est la deuxième fois que le «roi du foot» est hospitalisé ce mois-ci dans ce même établissement.

«Le patient Edson Arantes do Nascimento (le vrai nom de Pelé, ndlr) est toujours hospitalisé et après des examens, il a été vérifié la présence d’une infection urinaire et pour le moment son état est stable», selon le communiqué de l’hôpital Albert-Einstein mardi.
Pelé avait été opéré le 13 novembre de calculs rénaux. Il avait quitté l’hôpital deux jours plus tard.

Il y a deux ans, le 15 novembre 2012, dans le même hôpital de Sao Paulo, le triple champion du monde avait subi une intervention chirurgicale pour la pose d’une prothèse de hanche.

Pelé est célébré comme l’un des meilleurs footballeurs de l’histoire. Il a marqué 1281 buts en 1363 matches au cours d’une carrière qui s’est étendue des années 1950 aux années 1970.

Né le 23 octobre 1940 dans un foyer modeste de la ville de Tres Coraçoes, dans l’Etat de Minas Gerais (sud-est du Brésil), Pelé a gagné trois titres mondiaux avec la sélection brésilienne en 1958 (alors qu’il n’avait que 17 ans), 1962 et 1970.


Alsace
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 49113
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeJeu 5 Mar 2015 - 11:54

L'ancien attaquant de l'OM Jairzinho de retour avec la Seleção face à la France !
Joueurs légendaires Info_113
Champion du monde en 1970 avec le Brésil, l'ex-attaquant Jairzinho a été invité par la CBF pour accompagner la Seleção fin mars pour les matchs face à la France (le 26) et le Chili (le 29). L'annonce a été faite ce jeudi peu avant la convocation de Dunga.
"Jairzinho a fait partie d'une des plus belles sélections que le Brésil ait connu, celle de 1970, il fut champion du monde. Le Brésil pouvait compter sur un mythe, Pelé, et Jairzinho marquait à tous les matchs. Quand une équipe à un collectif fort, ce n'est pas toujours le même joueur qui fait la différence. Chaque athlète prend ses responsabilités. Jairzinho l'a démontré." a affirmé le coach auriverde.
Le "Furacão" (l'ouragan) aura certainement beaucoup de plaisir à retrouver la France. L'attaquant brésilien avait en effet porté le maillot de l'Olympique de Marseille lors de la saison 1974-75 en compagnie de son compatriote Paulo César.
Sambafoot
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
Allmen67 MrEnigme Masculin Nombre de messages : 37988
Age : 53
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm
Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeVen 6 Mar 2015 - 6:21

Ah bon ! J'ignorais qu'il avait joué en France. Il était peut-être déjà vers la fin de sa carrière à ce moment-là (en 1975).

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 49113
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeVen 6 Mar 2015 - 7:45

Jairzinho naît à Duque de Caxias dans la banlieue nord de Rio de Janeiro le jour de Noël 1944. Sa vitesse et sa frappe de balle le font vite repéré par les entraîneurs de Botafogo où il signe comme amateur en 1961 à l'âge de seize ans. Il joue parfois milieu offensif mais il excelle plutôt comme ailier droit. Il remporte avec les juniors de Botafogo le championnat de Rio trois fois d'affilée (1961,1962,1963).
Joueurs légendaires 240px-10
Il devient professionnel peu de temps après avoir remporté la médaille d'or pour le Brésil en 1963 aux Jeux panaméricains. En 1965, il prend la succession de Garrincha sur l'aile droite de l'attaque de Botafogo et enchante les supporters. C'est à Botafogo qu'il est d'abord appelé Jairzinho, « le petit Jair », surnom qui le distingue de celui qui est alors plus célèbre Jair da Rosa Pinto. C'est dans les tribunes du Maracanã qu'il gagne son surnom Furação, l'ouragan3.
Il remporte avec Botafogo deux titres de Champion de Rio en 1967 et 1968. Le jour de son anniversaire en 1972, il marque trois buts au grand rival Flamengo pour une victoire historique 6-0.
En octobre 1974, il signe à l'Olympique de Marseille pour 1 250 000 francs (190 000 euros) et rejoint son compatriote Paulo César4. Arrivé blessé aux adducteurs, il doit attendre deux mois avant de jouer. Le 13 mai 1975, lors du quart de finale retour de la Coupe de France contre le Paris-Saint-Germain (2-2), il est accusé d'avoir agressé un juge de touche, il proclame son innocence mais est reconnu coupable et condamné à deux ans de suspension dont un avec sursis. Ce jugement signifie la fin de son passage à Marseille.
En 1975, il signe à Cruzeiro EC et marque le but décisif en Copa Libertadores contre CA River Plate. Il est également finaliste de la Coupe intercontinentale 1976 contre le Bayern Munich (0-2).
Jairzinho termine sa carrière en 1982 à Botafogo après avoir joué dans plusieurs clubs au Venezuela, Brésil et Bolivie.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 49113
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeMar 3 Nov 2015 - 8:32

International - Allemagne - 70 ans de Gerd Müller
 L'enfer de Gerd Müller
Malgré les buts par centaines et les trophées à faire craquer les armoires, la vie n'a pas fait de cadeaux à Gerd Müller. L'alcool, la dépression et la maladie, « Der Bomber » aura tout connu depuis qu'il a quitté les terrains en 1981. Homme timide et réservé, le meilleur attaquant allemand de l'histoire fut sans doute un des premiers footballeurs à ne pas avoir supporté l'attention qu'on lui portait. Être une idole, il n'était pas bâti pour cela.
Joueurs légendaires Img-un10

« Depuis un bon moment, M. Gerd Müller est malheureusement très malade. Il souffre de la maladie d'Alzheimer. Depuis février 2015, Gerd Müller est suivi par des professionnels et est accompagné dans ces moments difficiles par sa famille. Par conséquent, sa femme souhaite qu'aucune festivité et qu'aucun événement public ne soient mis en place pour ses 70 ans. Le Bayern continuera d'aider Gerd Müller et sa famille comme il l'a toujours fait. »

C'est avec ces mots que le Bayern Munich a révélé le 6 octobre dernier que son attaquant-star ne serait pas en mesure de fêter ses 70 ans. Dans ce communiqué de presse, sobrement intitulé « Gerd Müller wird 70 », le Bayern révèle ce que beaucoup suspectaient déjà depuis son départ à la retraite en catimini à l'automne dernier : la santé de Gerd Müller ne cesse de se détériorer. Hospitalisé depuis février et prisonnier d'une maladie qui l'empêche de reconnaître ses plus fidèles amis, le plus grand attaquant allemand de l'histoire n'apparaîtra sans doute jamais plus en public.
Une triste fin de vie pour celui qui aura longtemps lutté contre ses démons et pour qui la vie en dehors des terrains de foot n'a jamais semblé facile.

Discrétion et superstition


Très jeune, Gerd Müller est déjà très réservé. Il sort peu, sauf pour jouer au foot dans les ruines de l'Allemagne d'après-guerre, et grandit dans un village à l'ouest de la Bavière actuelle. Lorsqu'il est repéré à l'âge de 19 ans, deux choix s'offrent à lui : Munich 1860 ou le FC Bayern Munich.
À l'époque, c'est 1860 qui marche sur la ville, le Bayern est le « petit ». C'est pour cela que Müller décide de rejoindre ce dernier en 1964. Dans son autobiographie de 1973, Müller révèle qu'il avait « peur de ne pas s'imposer au milieu des stars de 1860 ».

Il ne se trouvait pas assez bon. Au Bayern, il peut évoluer sans que les regards soient tournés vers sa personne. Lui le discret, le bosseur, peut s'appuyer sur Franz Beckenbauer et Sepp Maier. Avec ces deux-là, il fera du Bayern des années 70 le meilleur club d'Allemagne. En l'espace de dix ans, la Bundesliga se trouve un patron qui deviendra plus tard un Rekordmeister.

Mais lorsqu'il devient une star en même temps que ses coéquipiers de longue date, il continue de se cacher. Sur les plateaux télé, dans le bus, en conférence de presse, il se place toujours derrière le « Kaiser ».

Dans l'ombre. Toujours. Superstitieux à l'extrême, il est particulièrement nerveux lorsqu'il s'agit de prendre l'avion. À chaque fois qu'il revient d'un voyage sain et sauf, il donne 100 marks à l'église catholique allemande.

Bourré de tics, il parle peu en public. Et lorsque ses copains vont faire la fête après les matchs, il reste dans sa chambre. Il ne veut pas être une star, sauf sur le terrain. Une fois qu'il foule le gazon, son amour du foot et surtout du but le transforme en fou furieux.

 À l'opposé de ce qu'il est dans sa vie privée, il exprime sur le terrain toutes ses émotions et célèbre ses buts comme un dingue en faisant même parfois le tour du stade. Le football agit sur lui comme une drogue et le change du tout ou tout. Alors lorsque tout s'arrête au début des années 80, la descente est aussi raide que la montée fut belle.

Drinkin' in America


Lorsqu'il prend sa retraite en 1981, Gerd Müller semble déjà pas mal abîmé par la vie. Les États-Unis l'ont marqué et pas vraiment en bien.
Exhibé comme une bête de foire, il n'arrive pas vraiment à faire le show comme Beckenbauer, Pelé ou Cruyff le font. Il se sent mal à l'aise.
 Les Allemands en vacances aux États-Unis se pressent pour le voir jouer, mais l'envie n'y est plus. Il ouvre un restaurant en Floride. Mais celui-ci n'est fréquenté que par les Allemands de passage. Lorsque l'aventure américaine se termine, Müller décide de retourner en Allemagne avec ses dettes, mais aussi une nouvelle addiction à l'alcool.

Sans le football, il n'est rien. À partir de là, c'est la descente aux enfers. Sa femme, avec qui il s'est aujourd'hui réconcilié, le quitte.
 Il boit beaucoup. Seul ou dans les bars. Il ne fait pas la fête avec ses anciens coéquipiers et ne sort pas avec des mannequins ou des animatrices télé.
Il a l'alcool mélancolique. C'est à ce moment-là que ses proches comprennent qu'il souffre en réalité de dépression.
 Mais le problème, c'est que la dépression n'est, à ce moment-là, pas vraiment reconnue comme une maladie. C'est une passade.
 Les traitements n'existent pas ou peu. De plus, un mythe tenace de l'époque veut que les hommes n'en sont pas victimes. D'année en année, son état empire, si bien qu'à la fin des années 80, le recordman de buts en sélection tombe même dans le coma pendant quelques jours.
C'est alors que ses anciens coéquipiers volent à son secours. Beckenbauer, Hoeness, Maier et les autres lui promettent une place au sein du Bayern à vie à condition qu'il se reprenne. Müller accepte et part en cure de désintoxication.

 À son retour, ses copains tiennent leur parole et lui offre un poste d'entraîneur. On lui promet aussi qu'il n'aura pas à parler ou à communiquer sur le sujet. Il sera protégé parce que ses amis l'aiment, mais aussi et surtout parce que sans lui, le Bayern Munich n'aurait pas quatre étoiles à son maillot. « Sans ses buts, il n'y aurait pas de Bayern Munich.

 Ce que le club est aujourd'hui, ce centre d'entraînement que nous avons, nous le lui devons. Sans lui, le Bayern serait toujours une cabane de bois
 », aime rappeler Franz Beckenbauer à ceux qui auraient perdu la mémoire et qui pourraient juger trop sévèrement les actions de son ancien coéquipier.

À l'ombre du Bayern


À partir de 1992, la vie reprend son long fleuve tranquille pour le Bavarois. Il obtient son diplôme d'entraîneur et assiste les coachs de jeunes et de l'équipe B.
Il voit passer sous ses ordres Bastian Schweinsteiger, Thomas Müller, David Alaba et bien d'autres.
Il travaille beaucoup, mais se cache toujours autant. Ses apparitions en public se raréfient. Il se déplace de temps à autre pour des remises de prix, mais pour les hommages dédiés au Bayern des 70's, ce sont plus souvent Franz Beckenbauer et Uli Hoeness qui font le taff.

Entre 2010 et 2014, il accepte tout de même de tourner dans des publicités pour les yaourts Müller avec à ses côtés un certain Thomas... Müller. Mais son apparence a changé. Sa chevelure noir de jadis a laissé place à la grisaille ; un bouc proprement taillé est venu se poser sur son visage abîmé.
L'une de ses dernières déclarations date de 2012. Lorsque le quotidien Bild lui demande son avis sur Lionel Messi et son record de buts marqués sur une année civile, l'attaquant allemand n'a que des mots doux : « Tous les records sont faits pour être battus, et je ne lui reprocherai jamais de l'avoir fait.
 Non seulement c'est un footballeur fantastique, mais c'est une personne humble et réservée. En cela, je me reconnais en lui.
Je suis heureux que ce soit lui qui me dépasse. 
» Et au moment où une nouvelle génération découvre émerveillée ce qu'était « Der Bomber » au gré des articles sur Lionel Messi, Gerd Müller commence lui à vaciller à nouveau.
Cette fois-ci, il ne sera pas question d'alcool et de dépression, mais de pertes de mémoire soudaines. Alors que le monde du football qui l'a si souvent oublié se met à se rappeler de lui et à chanter ses louanges, lui commence à oublier ce qu'il a été. En 2011, quelques signes laissaient déjà présager le pire.
 Lors d'un stage de pré-saison en Italie avec la réserve du Bayern, Müller est retrouvé errant dans le centre de Trente, 13 heures après sa disparition.
Si à l'époque la presse à scandale mise sur un repas trop arrosé, elle dévoilera plus tard que le champion du monde 74 s'était juste perdu et qu'il pensait être à Munich depuis le début du stage.

L'onde de choc


Comme Franz Beckenbauer, dont le fils est décédé un mois seulement avant ses 70 ans, Gerd Müller ne pourra pas vraiment profiter de son anniversaire. 2015 n'a pas fait de cadeaux à la génération 1945.
Aujourd'hui, Gerd Müller ne reconnaît plus grand monde. Il vit dans un centre de repos et ne peut plus rentrer chez lui le soir, son état ne cessant d'empirer de jour en jour. Mais ses anciens acolytes du Bayern et de la Nationalmannschaft sont toujours là.

Si certains d'entre eux jouissent d'une réputation de « durs », la maladie de celui à qui ils doivent presque tout les a ébranlés au plus profond. « Malgré tous ses succès, Gerd a toujours été un homme modeste et n'a jamais changé.

C'était un joueur merveilleux, mais surtout un ami. Au sein du Bayern et dans ma vie, Gerd Müller aura toujours un place à part », confesse Karl-Heinz Rummenigge lors de la révélation sur sa maladie en octobre dernier. « [i]La maladie est d'autant plus tragique qu'elle frappe cet être humain fabuleux[i] », a quant à lui déclaré Jupp Heynckes.

 Dans un pays où la force de caractère et la droiture sont vues comme les qualités les plus importantes pour un homme, c'est finalement un petit mec plein d'humanité et criblé de défauts qui est devenu une icône.

Cette fin de vie en forme de prison, l'Allemagne ne s'en remet pas. Que son artificier le plus célèbre ne puisse pas de se rappeler du bonheur qu'il a procuré à tout un peuple ressemble à une mauvaise punition.

Depuis l'annonce, il ne se passe pas un jour sans un hommage de joueurs ou d'anonymes à Gerd Müller. Tous s'accordent à dire qu'il était le plus grand des attaquants, mais aussi un type en or. Un type qui ne voulait rien d'autre que jouer au football.
[/i][/i][i][i]Par Sophie Serbini
SO Foot
[/i][/i]
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
Allmen67 MrEnigme Masculin Nombre de messages : 37988
Age : 53
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm
Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeMer 4 Nov 2015 - 1:40

Un type bien.
Tout le monde ne peut pas dire la même chose au Bayern. Suivez mon regard dans le topic du Bayern de ce jour.
Et même le Kayser actuellement n'est pas au top non plus... Siffler Siffler Siffler

Merci pour cet article marco qui permet de mettre un avant un grand, très grand footballeur doublé d'un grand, d'un très grand Monsieur qui le mérite amplement.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 49113
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeMer 4 Nov 2015 - 3:07

Franz Beckenbauer était un super joueur un des meilleurs si ce n'est le meilleur de sa génération, maintenant s'est-il laissé influencer par une certaine hiérarchie .
manou54
Joueur de national
manou54 Masculin Nombre de messages : 3563
Age : 64
Localisation : Lunéville
Date d'inscription : 09/08/2009
Humeur : fatigué

Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeMer 4 Nov 2015 - 9:27

Allmen67 MrEnigme a écrit:
Ah bon ! J'ignorais qu'il avait joué en France. Il était peut-être déjà vers la fin de sa carrière à ce moment-là (en 1975).
En fin de carrière ? Pas du tout. J'ai eu la chance de le voir jouer au Vélodrome. Quel régal ! Et la troisième mi-temps, c'était encore mieux. Avec Paulo César et lui, les nuits étaient gigantesques !
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
Allmen67 MrEnigme Masculin Nombre de messages : 37988
Age : 53
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm
Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeJeu 5 Nov 2015 - 1:35

Oui enfin, un régal météoritique à Marseille, simplement (environ 6 mois) et sa fin de période marseillaise n'est pas forcément bien glorieuse !


wikipedia a écrit:
En octobre 1974, il signe à l'Olympique de Marseille pour 1 250 000 francs (190 000 euros) et rejoint son compatriote Paulo César4. Arrivé blessé aux adducteurs, il doit attendre deux mois avant de jouer. Le 13 mai 1975, lors du quart de finale retour de la Coupe de France contre le Paris-Saint-Germain (2-2), il est accusé d'avoir agressé un juge de touche, il proclame son innocence mais est reconnu coupable et condamné à deux ans de suspension dont un avec sursis. Ce jugement signifie la fin de son passage à Marseille.
En 1975, il signe à Cruzeiro EC et marque le but décisif en Copa Libertadores contre CA River Plate. Il est également finaliste de la Coupe intercontinentale 1976 contre le Bayern Munich (0-2).

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 49113
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeJeu 19 Nov 2015 - 7:32

Le jour où Pelé a inscrit son 1000e but

Le 19 novembre 1969, Pelé devenait définitivement le Roi en marquant le 1000e gol de sa carrière professionnelle. Pénalty dans les dix dernières minutes, but sous une pression de malade, terrain envahi, le Brésilien avait bel et bien le sens du spectacle.
Joueurs légendaires Img-le10
Le Roi

Le 19 novembre 1969, stade du Maracanã. Il ne reste plus que cinq minutes à jouer dans le match entre Santos et le Vasco de Gama. Les tribunes se sont vidées. Si Santos mène 2-1, le match n'a plus aucun intérêt. Les deux équipes ne jouent plus rien en cette fin de championnat, largement dominées par Palmeiras. Pourtant, cinq minutes plus tôt, l'enceinte était pleine à craquer, les 80 000 spectateurs en ébullition. Cinq minutes plus tôt, le Roi Pelé réalisait un tour d'honneur, entouré de milliers de spectateurs et journalistes en plein milieu du terrain.
Cinq minutes plus tôt, le Roi Pelé forgeait sa légende en célébrant le millième pion de sa carrière professionnelle. Cinq minutes plus tôt, le Roi Pelé faisait oublier que le football était un sport collectif.

Le rendez-vous tant attendu

Un mois avant, la presse brésilienne remarque que Pelé est très proche d'atteindre la barre mythique. Après des calculs peut-être un peu aléatoires, il est convenu que l'idole est bloquée à 995 buts depuis le 22 octobre et un doublé contre Coritiba. Soit. Dans les trois matchs qui suivent, le Brésilien inscrit quatre buts.
Il n'en manque plus qu'un. Le 16 novembre, Santos affronte Salvador de Bahia, mais O Rei ne parvient pas à trouver la faille et bute à la dernière minute sur la barre transversale. Ce n'est que partie remise. Trois jours plus tard donc, Pelé a une nouvelle occasion d'écrire l'histoire contre Vasco de Gama. Ils sont 80 000 à avoir bravé la pluie pour pouvoir dire « j'y étais ». En face, les Cariocas sont bien décidés à repousser l'échéance encore un peu plus.

« Tu ne marqueras pas aujourd'hui », lui murmurent-ils à l'oreille, entre deux paroles un peu moins classes.
Même si c'est bien Vasco de Gama qui ouvre le score, l'essentiel est ailleurs. Cette fois-ci, Pelé est dans son match et se procure plusieurs occasions. Edgardo Andrada, le gardien adverse, détourne une première tentative. Ensuite, peu avant la mi-temps, c'est la barre transversale, encore elle, qui se dresse sur la trajectoire de la balle. Enfin, sur un centre, le Roi s'élève pour smasher de la tête, mais René, le défenseur qui le colle aux basques depuis le début de la rencontre, préfère marquer contre son propre camp plutôt que de laisser Pelé libérer le stade.

Vingt minutes de folie

À la 78e minute, Clodoaldo lance Pelé dans la profondeur. Le Roi va le faire, il va se présenter seul face à Andrada. Sauf que Fernando le fauche en pleine surface. Pénalty indiscutable, et pourtant largement discuté. Les joueurs de Vasco de Gama entourent l'arbitre et protestent pendant de longues minutes. Pendant ce temps-là, le public scande le nom de Pelé et ses coéquipiers se sont réunis et se sont alignés derrière la ligne médiane, au centre du terrain. Pelé est seul. Comme ils ont compris que l'arbitre ne reviendrait pas sur sa décision, les joueurs de Vasco changent de stratégie et s'attaquent directement au principal intéressé. Tout le monde lui parle, particulièrement Andrada qui le prend à part. Pelé parvient enfin à poser son ballon. Un défenseur, l'arbitre, puis le gardien adverse viennent réajuster la position du ballon. Pelé s'en moque. Alors qu'il discute encore avec ses adversaires, il se retourne et s'élance pour frapper. Un petit temps d'arrêt, il ouvre son pied et ça y est. C'est fait.
Pelé va chercher la balle dans le but et l'embrasse. Il n'est plus seul. Il est 23h23 et il est prisonnier dans les cages. Des journalistes et des supporters se précipitent vers lui pour le féliciter, pour immortaliser le moment. Une véritable marée s'abat sur lui, et le porte en triomphe. Après plusieurs minutes à tenter de s'extirper de la foule, Pelé peut enfin célébrer ce moment avec ses coéquipiers, qui l'attendent tous sagement derrière la ligne médiane. Pas pour très longtemps.
Il s'empare ensuite d'un maillot floqué 1000, et entame un tour d'honneur interminable. Finalement, le match, interrompu pendant vingt bonnes minutes, peut reprendre dans l'indifférence. Pelé vient d'écrire l'histoire le jour de la naissance du drapeau national du Brésil et le jour de l'anniversaire de sa mère. Le tout au Maracanã. Comme quoi, il a peut-être bien fait de patienter et de seulement taper la barre transversale trois jours plus tôt.

SO FOOT
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 49113
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeMer 25 Nov 2015 - 12:19

Souvenez-vous : George Best, le « cinquième Beatles »
Joueurs légendaires Best1010
Il y a tout juste 10 ans, George Best, mythique attaquant de Manchester United rendait son dernier souffle. Retour sur la carrière d’un joueur de génie et d’un homme d’excès.


Peu de joueurs peuvent se vanter d’être l’un des footballeurs préférés de Maradona et Pelé. George Best le pouvait. Le Nord irlandais aura fait rêver une génération entière de gamins de par ses accélérations, ses dribbles et ses nombreux buts. Mais pas seulement. Georges Best, c’était du talent, beaucoup de talent et des excès, beaucoup d’excès.

George Best, c’est la fureur de vivre. Vivre mais vivre vite. Joueur de l’équipe première de Manchester United à 17 ans, il devient à 19 ans la star de son équipe, celle qui emmène les Reds Devils vers les sommets. Un premier titre de champion en 1965 puis un deuxième en 1967. Une Coupe d’Europe en 1968. Et enfin, un Ballon d’Or pour consacrer son talent.

Joueurs légendaires George10


En l’espace de cinq ans, l’homme aux cheveux longs est connu et reconnu à travers tout le Royaume-Uni. Connu comme l’attaquant capable de passer en revue une défense ou de déclencher une frappe lointaine qui finira au fond des filets. Mais aussi reconnu partout. George Best est le « cinquième Beatles », une véritable star qu’on adule pour son style de vie. Le Mancunien adore passer du temps dans les pubs, s’amuser, boire, rencontrer des filles. Et il assume tout.
Citation :
«Si on m’avait donné le choix entre faire tomber quatre mecs de Liverpool et claquer un but des 30 mètres ou coucher avec Miss Monde, j’aurais eu du mal à me décider. Par chance, j’ai déjà fait les deux.»
Joueurs légendaires Best-p10

Une vie à mille à l’heure, éloignée des standards du footballeur professionnel, qui lui coûtera cher. Il sera renvoyé de Manchester United à 27 ans après de nombreux excès.
Citation :
« George pensait qu’il était le James Bond du foot. Il avait tout ce qu’il voulait, l’argent, les filles, la gloire. Il vivait au jour le jour et s’en est toujours tiré comme ça. Quand il manquait l’entraînement, les gens trouvaient des excuses à sa place. Il n’avait pas à en fournir. Il se foutait de tout » expliquait alors son coéquipier Willie Morgan.
S’ensuit pour Georgie, des expériences aux quatre coins du monde, de l’Afrique du Sud, aux États -Unis en passant par Hong Kong ou encore l’Australie. 17 clubs au total. Puis une retraite pas tout à fait calme. Le Nord irlandais est rongé par l’alcoolisme, connaît de nombreuses condamnations pour état d’ivresse et des soucis d’argent. Après avoir vécu comme une rock star, il décédera le 25 novembre 2005 d’une infection pulmonaire à 59 ans. Dix ans après sa mort, George Best a laissé un souvenir impérissable aux amateurs de foot.
Joueurs légendaires George11
Julie Degrenier
live Foot
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 49113
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeLun 1 Fév 2016 - 11:36

Les grands témoins (1/5) - Roger Muhl (ASP Vauban, 1964)
Joueurs légendaires Roger-10
Le match le plus long

Si Sarre-Union est le sixième club alsacien à disputer un 8e de finale de la Coupe de France depuis la cré
Menés 0-2 après 67 minutes par l’Entente Bagneux-Fontainebleau-Nemours, les coéquipiers de Roger Muhl renversaient la vapeur (3-2).
« On avait été accueillis en héros à Strasbourg. La police avait même bloqué des rues pour nous permettre d’accéder au Romain, le restaurant où on fêtait nos succès », raconte celui qui, le jour du match, avait eu 32 ans.
Comme dans toutes les grandes occasions, Émile Stahl, le mécène du club strasbourgeois, avait «réglé l’addition royalement, prévu trop de bouteilles de champagne comme toujours, et offert mon gâteau d’anniversaire avec le 3 et le 2 ».

Mais la veille, comme dans toutes les grandes occasions, Roger avait enfilé son pull-over beige pour empêcher les ballons de passer derrière sa ligne de but.
Celui que Gilbert Wagner avait surnommé “La Forteresse Volante” dans les DNA pour sa propension à déployer vertigineusement son bon quintal, portait la même tenue cinq ans plus tôt.

Les cierges du Sacré-Cœur, les Bluebell Girls du Lido

Là, c’est Agde qui faisait face lors des 16es de finale de la Coupe de France, une compétion dont Émile Stahl avait fait sa maîtresse.
Un match qui avait commencé sans lui le 9 février 1964 à Montélimar, sur terrain neutre comme la règle l’imposait alors.
« Le match d’avant, j’avais été expulsé contre l’ASCA Wittelsheim. Je voulais séparer deux copains, l’arbitre a peut-être pensé que je voulais les assommer, sourit Roger. Monsieur Stahl, un homme généreux, qui m’avait ensuite permis d’avoir un terrain au meilleur prix pour y construire ma maison, m’avait dit : “Si on ne passe pas, ce sera de ta faute”. Mais il m’aimait beaucoup, j’étais très travailleur. »
Après 120 minutes, les deux équipes ne s’étaient pas départagées. Deux autres fois, à Dijon le 16, puis le 23 à Imphy, les deux équipes se quittaient encore sur le même score (1-1).
«J’étais mécanicien, je travaillais jusqu’à soixante heures par semaine, raconte l’homme aux mains fermes. On ne prenait pas de congés, on y allait en train. Une fois, on a croisé les joueurs du Racing. Quand Monsieur Stahl a vu qu’ils mangeaient des sandwiches, il a secoué la tête. Il nous payait le wagon-restaurant. »
Les “Pierrots” prendront le train une quatrième fois, pour Paris direction le stade de Saint-Ouen. Ils étaient partis le 28, pour jouer le lendemain.
Logés à l’hôtel Normandie, ils étaient allés dîner à la Brasserie de la Ville de Colmar, tout près de la gare de l’Est, comme le programme du week-end distribué aux joueurs le stipulait.
Quelques heures avant le match, ils avaient visité le Sacré-Cœur, peut-être allumé quelques cierges.
Et Roger Pirlet avait fini par qualifier les Alsaciens… après quatre matches et autant de prolongations (2-1). « On était fiers comme tout, vraiment. C’était la fête. »
Le match le plus long de l’histoire de la Coupe de France, débuté vingt jours auparavant, venait de prendre fin enfin.

On a instauré les tirs au but à cause de Vauban

En tenue appropriée exigée (costume sombre, chemise blanche), Émile Stahl avait ensuite emmené ses joueurs, « ses grands enfants » comme le précise avec émotion Marie-Thérèse, l’épouse de Roger, au Lido voir les Bluebell Girls.
« Je savais quand mon mari partait pour le stade, je ne savais jamais à quelle heure il rentrait. Ce club et Monsieur Stahl avaient le sens de la fête, parfois et trop souvent sans les femmes», s’amuse-t-elle à regretter.
« À cause de nous, les dirigeants de la fédération ont changé la règle de la Coupe de France et instauré les tirs au but. C’est une très grande fierté, raconte de toujours bonne humeur Roger. On a joué le tour suivant quelques jours plus tard seulement, et on a perdu sur un but très bête en prolongation. Un de mes coéquipiers a raté son dégagement et hop. »
C’était contre les professionnels du Red Star, un club qui évoluait déjà dans le stade Bauer où s’étaient qualifiés les Strasbourgeois. « Le plus cocasse, c’est que la finale de la Coupe d’Alsace pour laquelle nous étions qualifiés a été reportée au mois de septembre. À cause de tous nos matches en retard à disputer. » Pour la petite histoire, le FC Mulhouse s’était imposé.
Mais menés par l’extraordinaire Paco Mateo, Roger Muhl et ses copains, les Sublon, Siefert, Kieffer, Jonier, Eberhardt, Gall, Yordey, Pirlet, Hausser (Hubert), Yvars et autres Schurer avaient déjà écrit la grande.

Une tendresse particulière

Aujourd’hui, à 78 ans, l’ancien gardien de but regarde le football devant sa télévision, avec une tendresse particulière pour la Coupe de France. « Et je suis toujours pour le petit », souffle-t-il, le regard clair. En agitant ses mains qui, un jour de 1964, ont détourné tant de ballons qu’elles ont écrit une belle histoire.
Dna




Ce n'est pas Aubour ou Carnus mais certains ont leur place dans ce topic .

.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
Allmen67 MrEnigme Masculin Nombre de messages : 37988
Age : 53
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm
Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeMar 2 Fév 2016 - 3:23

Mais c'est toujours une belle leçon de foot que de découvrir les exploits ou autres réalisations plus banales des footballeurs d'autrefois. Surtout quand il s'agit de Vauban Strasbourg qui occupe une place si particulière dans le foot alsacien.
Ils deviennent ainsi aussi des joueurs de légende. bien

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 49113
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitimeMar 2 Fév 2016 - 21:19

Le grand témoin (2/5) - Joël Tanter (RC Strasbourg, 1977)
Une bague, une Coupe et l’addition

Si Sarre-Union est le sixième club alsacien à disputer un 8e de finale de la Coupe de France depuis la création de l’épreuve en 1917, le Racing a remporté l’épreuve à trois reprises en 1951, 1966 et 2001. Mais pas Joël Tanter !
Joueurs légendaires Joel-t10

Que ce serait-il passé si Joël Tanter  n’avait pas rappelé un jour de 1971 ce bon docteur Samel, alors président du FCSK06 ? Lui, le Breton de naissance, aussitôt diplômé de l’école hôtelière de Strasbourg, avait rapidement trouvé un emploi au Casino de Deauville. « Et puis, je l’ai rappelé. Il avait fait venir Raymond Kaelbel, et recruté de très bons joueurs. Je suis rentré en Alsace, comme ça. »

La grandeur de Schwartz, l’hommage de Samoy

S’il avait dit non, il ne serait pas monté de trois divisions en trois ans, comme il n’aurait pas gagné la Coupe d’Alsace 1974 à… Schirrhein (contre Bischwiller, 6-1). Juste après avoir embêté Sochaux en 32e de Coupe de France (4-3 à Mulhouse). Il ne serait pas ensuite devenu footballeur professionnel au RC Strasbourg et n’aurait pas été Champion de France en 1979.
Et il n’aurait peut-être pas épousé Fabienne, le 11 mars 1977. Joël Tanter se souvient forcément de ce jour. Précieux, particulier. Si particulier que le Racing de l’inoubliable Elek Schwartz, entraîneur devenu artiste-peintre, avait également un rendez-vous.

«On recevait Lille en 16es de finale aller de la Coupe de France, le soir à la Meinau. Et je m’étais engagé de longue date pour le mariage, j’avais fait publier les bans. Donc, ce jour-là à 15h, Robert Grossmann nous a mariés place Broglie. Il avait heureusement fait un discours assez court », précise, amusé, l’attaquant du Racing, qui sera vite surnommé “Bip-Bip” pour sa facilité à dérouter n’importe quel défenseur. Jusqu’à le faire tomber par terre, quand la Meinau s’étouffait de rire.
«Ivica Osim, Heinz Schilcher et Albert Gemmrich étaient présents à la cérémonie. Comme on devait être à la Meinau à 17h pour la collation d’avant-match, on est passé en vitesse chez Schilcher qui habitait près du CREPS. On a bu deux ou trois coupes de champagne, pas plus je le jure, ma femme a mis le baeckeoffe à cuire. Et je me sentais vraiment très, très bien. »
Ce soir-là, le Racing avait écrasé les Lillois (4-0), Joël Tanter avait distillé trois passes décisives, faisant l’admiration de Charly Samoy.
L’entraîneur nordiste avait dit de ce petit ailier barbu encore méconnu « qu’il avait désarçonné tout seul » son équipe.

« Comme j’aimais beaucoup Elek Schwartz, auquel je rappelais Gento, je l’avais prévenu de mon mariage quand j’étais arrivé au stade. Il ne m’avait pas grondé, juste félicité. Le plus incroyable, le public m’a ovationné à la fin du match sans savoir que je venais de me marier. Quant au baeckeoffe, il était excellent. »

Après un match nul à Lille, le Racing, qui allait remonter en D1, se faisait ensuite éliminer par le très grand Nantes. « On avait perdu 2-0 là-bas, on menait 3-0 à la Meinau. J’avais mis le troisième but, mais les Nantais ont marqué, nous éliminant.»

Son histoire avec la Coupe de France ne s’arrêtera pas là. Elle sera même glaciale quand le Racing, tout juste sacré champion de France, avait lutté contre les petits Auxerrois (alors en D2) en demi-finale. « On avait fait 0-0 à l’aller, nos dirigeants préparaient déjà notre voyage à Paris pour la finale. Et on a fait 2-2 à la Meinau. Dans le vestiaire, il n’y avait pas un mot. Rien. Juste un silence pesant. Gilbert Gress en a longtemps voulu à Raymond Domenech d’avoir été suspendu. »

Pour la petite histoire, c’est un certain Truffaut (André) qui mettait cruellement fin au film d’une saison inoubliable. « À cause de ça, on avait fêté notre titre national une seule journée. »
Un peu plus tard, alors à Rouen lors de la saison 82/83, il avait comme d’habitude fait preuve de caractère. Jetant son maillot au visage de son coach, Robert Vico, un soir de victoire à Lyon (0-4). « Lors de mon premier match à Robert-Diochon, j’avais été ovationné par le public. Il avait mal pris ma popularité, il avait décidé que je ne jouerai plus que les matches à l’extérieur. Après cet incident, j’avais rejoué à domicile. »

« Être reconnu me gêne parfois »

Il avait alors croisé la route de Jean-Jacques Marx, son ami strasbourgeois, lors d’un match de Coupe de France face à Toulouse. « Il a souffert, puisqu’il devait me surveiller. Et on s’était qualifié », sourit Joël Tanter.

Le dernier souvenir de la Coupe de France est le plus douloureux, puisqu’il est le dernier match de sa carrière. « Je jouais pour Aix, on affrontait Hyères et mon genou gauche a lâché une troisième fois, celle de trop. »
Malgré ça, le Breton de Sarzeau, « naturalisé alsacien » par son mariage un jour de Coupe, a intégré la commission régionale présidée par André Hahn. Et promène sa bonhomie partout en Alsace. « Être reconnu me gêne parfois. À Wingen-sur-Moder, une personne avait même pleuré. »
Vendredi, Joël Tanter refera l’addition de ses ans. Et tombera sur 65. Il aura le goût de fêter ça avec une coupe. Alors, santé !

dna

ET Hop une autre légende Very Happy Very Happy
Contenu sponsorisé


Joueurs légendaires Empty

Joueurs légendaires Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joueurs légendaires   Joueurs légendaires I_icon_minitime

 

Joueurs légendaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Foot en général :: L'actualité européenne et mondiale-