Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ecologie, les solutions?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
esteracing
Joueur de Ligue 2
avatar Masculin Nombre de messages : 5844
Age : 25
Localisation : Aude
Date d'inscription : 11/04/2008

Informations
Club préféré: RC Strasbourg
Profession: Étudiant en géo
http://forum-diveractu.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Ecologie, les solutions?   Sam 13 Juin 2009 - 4:07

Le sujet de l'écologie devient de plus en plus d'actualité. Et l'homme prend conscience petit à petit des évènements qui bouleverseront notre planète. Des tas de changements à l'échelle de la planète sont à prévoir dans les prochaines années: disparition d'espèce animale, végétal, disparition de la banquise, métane relaché dans l'air, réchauffement de la planète... et des tas d'autres catastrophe imprévisibles. Il est temps de prendre encore plus conscience de la véritée, le bon résultat des Verts aux l'élèctions européennes est une chose. Mais il est temps que l'écologie soit un réflexe, une obligation sous peine d'amendement. Recyclez, limitez au minimum l'utilisationde l'eau, gaz, électricité. Pour illustrer et faire un bilan de se qui se passe et risque de se passer je vous conseille le film "Home".
Ce film nous fait prendre consience du réchauffement planétaire, il fait les antithèse des thèses éxpliquée auparavant (le pour et le contre), et il parle également de la pauvretée:
une scène ma choquée: où l'ont voit un village affricain éssayant de creuser avec un matériel d'avant-guerre un réservoir immense pour économiser l'eau lors des pluies, et l'image qui suit est une une résidence américainne ou beau jardin, belle maison et piscine bleu s'étendent à perte de vue.

A vos réactions...
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37925
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ecologie, les solutions?   Sam 13 Juin 2009 - 4:25

Sujet passionnant mais truffé de pièges et d'hypocrisie (pas toi ester' bien sûr Embarassed ).
Le succés aux élections pour les Verts? Mouais, celà me paraît du même acabit que le succés de la liste Tapie en 1994 (14% je crois), c'est le succés de la présence d'une personnalité un peu hors du commun et charismatique, ici Cohn-Bendit.
Pour le fond du problème, j'ai tendance à me dire:
- soit c'est un problème qui effectivement peut prendre des proportions apocalyptiques mais dans ce cas, on n'y changera plus rien car l'être humain dans son universelle bêtise n'aura toujours que le mot croissance économique à la bouche et l'on continuera à produire jusqu'à ce qu'il n'y ait plus rien d'exploitable sur cette planète et que nous disparissions comme des millions d'espèces qui nous ont précédées. Les "petits" gestes n'y feront rien. "L'espéce humaine disparaîtra! Tant mieux" et "Homo Disparitus" pour paraphraser deux ouvrages que j'ai lu il y a quelques temps.
- soit la planète a les ressources de s'entretenir elle-même malgré toutes nos actions prédatrices et pourra toujours plus ou moins se régénerer et que nous aurons la possibilité d'aller exploiter les richesses minérales ou énergétiques ailleurs dans le système solaire ou au-delà à terme (vive la recherche spatiale!).

Voili-voilou pour mon analyse qui ne prétend pas faire le tour de la question bien sûr tant elle est complexe.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
esteracing
Joueur de Ligue 2
avatar Masculin Nombre de messages : 5844
Age : 25
Localisation : Aude
Date d'inscription : 11/04/2008

Informations
Club préféré: RC Strasbourg
Profession: Étudiant en géo
http://forum-diveractu.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ecologie, les solutions?   Sam 13 Juin 2009 - 4:35

J'ai ouvert le topic optimiste et remonte moral du forum Razz .
Je sais bien que les petits gestes sont minimes, mais les faires prouve déjà une prise de conscience de la population.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37925
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ecologie, les solutions?   Sam 13 Juin 2009 - 4:49

J'ai prévu un scénario optimiste aussi quand même qui a au moins autant de chance de réussite que le premier. yes
Mais pour ce qui est des "gestes pour sauver la planète", je me permet, en mon âme et conscience, d'avoir des doutes.
Ainsi pour le recyclage que j'effectue d'ailleurs, je constate que pour les trois couleurs de poubelle (enfin, c'est comme ça que ça se passe chez moi), les bleues (déchets non recyclables et donc incinérés) sont les plus volumineux et les plus nombreux, les verts (déchets organiques) ou oranges (recyclage) les moins volumineux et les moins nombreux.
J'ai l'impression que l'on ne pratique que le remplissage du tonneau des Danaïdes, un trou sans fond (toujours plus de croissance envisagée) que l'on tente de combler par des mesures certes pleines de bonne volonté et à priori nécessaires mais sans impact véritable sur les vrais problèmes si mon premier scénario venait à se réaliser.
Mais il est bien sûr possible que je me trompe, n'étant pas un grand spécialiste, après tout.
Tout opinion contradictoire est la bienvenue.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM


Dernière édition par Allmen67 MrEnigme le Sam 13 Juin 2009 - 8:57, édité 1 fois
alsaciendu66
Joueur de CFA
avatar Masculin Nombre de messages : 2211
Age : 37
Localisation : perpignan
Date d'inscription : 03/05/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Strasbourg / FC Barcelone
Profession: electrotechnicien

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ecologie, les solutions?   Sam 13 Juin 2009 - 6:13

Voilà un topic bien interressant. Merci Este :!bien!: .

Je n'ai pas vu le film "Home" mais j'aimerais bien y jeter un oeil.
Je suis bien d'accord que la partie des déchets destinée à l'incinération reste la plus importante. Mais il faut savoir que les incinérateurs de dernière géneration sont "écologiques". Il faut bien éliminer tous nos déchets et autant en tirer le maximum. les incinérateurs produisent de l'électricité en cramant nos déchets. De plus, certains sont équipés de réseaux de tuyaux qui servent à récupérer la chaleur produite par les four pour chauffer des logement ou des serres.

En ce qui conserne l'eau, les systèmes de récupération d'eau de pluie sont en plein boum. En Belgique, ils sont même obligatoire pour des maisons neuves. L'eau récupérée peut servir pour l'arrosage du jardin mais aussi pour la chaase d'eau des WC ou la machine à laver. C'est là que le problème se complique. Les exploitants de l'eau ne sont pas d'accord sur le fait de devoir traiter de l'eau qu'ils n'ont pas facturé. Une bonne partie (30%) du prix de l'eau concerne son traitement et les exploitant trouvent qu'ils ont un manque à gagner. Un comble lorsque l'on voit les profits de ces sociétés.

Ensuite, on entend tous parler des fameuses lampes basse consommation à économie d'énergie qui consomment (soit-disant) 5 fois moins. Faux.
Notre facture est certes réduite par 5 mais pas la production.
J'ai fais une petite étude.
La puissance électrique depend de l'intensité du courant. C'est elle qui permet de dimensionner les transformateurs et la taille des cables.
Une ampoule à incandescence classique de 23W (ça n'existe pas mais ça facilite les calculs) aura besoin de 0.1 Ampère.
Une ampoule fluo-compacte de 23W aura besoin quand à elle de 0,2A.
A puissance égale, on constate qu'une ampoule basse consommation a besoin de 2 fois plus d'énergie. Pourquoi ? Ces ampoules ont un effet dit "reactif". Cette énergie reactive n'entre pas en compte sur notre facture mais il faut bien la produire.
Vous allez me dire: "où est l'économie alors?"
Et bien elle vient du fait qu'une ampoule fluo donne 5 fois plus de lumière qu'une ampoule classique à puissance égale.
Il faut donc 5 ampoules 23W classique pour avoir le même rendu lumineux qu'une ampoule fluo.
On obtient donc un rapport de: 5/2=2,5.
On produit donc 2,5 fois moins d'énergie en utilisant des ampoules économiques. C'est déjà bien mais on est loin des 5 annoncés Hum hum .
vally
Cadet
avatar Féminin Nombre de messages : 198
Age : 43
Localisation : cernay
Date d'inscription : 30/05/2009
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Préparatrice en pharmacie

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ecologie, les solutions?   Sam 13 Juin 2009 - 7:25

L'écologie,c'est bien d'en parler mais est ce qu'on va encore pouvoir faire encore quelque chose pour sauver notre planète? je sais je ne suis pas tres optimiste mais je doute que nous seuls (petits consommateurs) puissiont freiner cette déterioration de notre planète!On y contribue mais à nous seuls ça ne suffira pas!Pourquoi on nous demande toujours à nous de faire des efforts,les gros industriels ,l'audiovisuel(il suffit de voir la météo à la télé ,en hiver comme en été ,les présentatrices sont toujours à moitié dénudées ,le chauffage ou la clim doit fonctionner un max!!)Et toutes ces grandes métropoles ou la lumière fonctionne toute la nuit,est ce nécessaire (les gens dorment la nuit,non?)
Je veux bien faire des efforts mais il faudrait que ce soit tout le monde...
Au sujet du film HOME de Yann arthus Bertrand je l'ai enregistré mais pas encore visionné ,on pourra donc en discuter à l'occasion.Il parait que c'est un tres beau documentaire qui je pense fait beaucoup réfléchir!L'homme est en train de détruire la planète ,moi qui aime tellement la nature ,les animaux ,je pense que je vais être émue en voyant ce film.
nanar
Joueur de national
avatar Masculin Nombre de messages : 4741
Age : 75
Localisation : Vallée perdue !
Date d'inscription : 07/12/2005

Informations
Club préféré:
Profession:

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ecologie, les solutions?   Sam 13 Juin 2009 - 8:24

Vaste sujet , n'est ce pas ?????? ...... soit , l'homme est résponsable ( la seule bestiole a qui on n'aurait jamais du confier la terre !!!) . Bien sur beaucoup de paramètres entrent en ligne de compte , productivité, argent,bénéfices ....etc , mais nous sommes tous résponsables a notre niveau.
Exemple simple : Vous passez la tondeuse tous les jours .......ben tant pis, plus de coccinelles !!!!!!! (predateurs des pucerons), vous préférez la bouillie bordelaise !!!!! .
Vous aimez le miel de sapin ????????.... et bien sans pucerons.....il n'y en a plus !!!!!!!.
Quand vous bêchez votre jardin , vous jetez les lombrics ??? ,quelle erreur , la terre ne sera plus aérée !!!! etc...etc....., conclusion , nous sommes tous résponsables .
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37925
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ecologie, les solutions?   Sam 13 Juin 2009 - 8:37

Donc, nanar, plus besoin de tondre ni de bêcher le jardin, deux choses que je viens de faire.
Quand je pense que je ne le fais que pour que les voisins ne puissent pas ronchonner dans leur coin: "Hé, il ne tond pas sa pelouse! Na
Merci!!!! Deux corvées en moins! Laughing J'aurai de bonnes excuses.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
nanar
Joueur de national
avatar Masculin Nombre de messages : 4741
Age : 75
Localisation : Vallée perdue !
Date d'inscription : 07/12/2005

Informations
Club préféré:
Profession:

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ecologie, les solutions?   Sam 13 Juin 2009 - 8:52

Ce ne sont que de petits exemples dans la chaîne de la nature , mais j'ai bien peur qu'a notre niveau on ne puisse plus rien faire . Mais quand même une chose positive pour cette année ,une multitude d'oiseaux différents , dont certaines éspèces que je n'ai jamais vu.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37925
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ecologie, les solutions?   Sam 13 Juin 2009 - 8:56

Conséquence du réchauffement climatique?
Certaines espèces remontent davantage vers le nord.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Poncho
Champion d'Europe
Masculin Nombre de messages : 22352
Age : 46
Date d'inscription : 28/11/2008

Informations
Club préféré: RC Strasbourg
Profession: Sur la route....

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ecologie, les solutions?   Sam 13 Juin 2009 - 9:01

Ou alors des mutations génétiques dû à Tchernobyl lol
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37925
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ecologie, les solutions?   Sam 13 Juin 2009 - 9:08

Oh, un renard bleu à trois queues qui vient de passer dans le jardin... :biere:

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
esteracing
Joueur de Ligue 2
avatar Masculin Nombre de messages : 5844
Age : 25
Localisation : Aude
Date d'inscription : 11/04/2008

Informations
Club préféré: RC Strasbourg
Profession: Étudiant en géo
http://forum-diveractu.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ecologie, les solutions?   Sam 13 Juin 2009 - 12:01

Il sont nombreux dans ton jardin^^?
vally a écrit:
Et toutes ces grandes métropoles ou la lumière fonctionne toute la nuit,est ce nécessaire (les gens dorment la nuit,non?)
Je suis exactement daccord avec toi, les panneaux publicitaires et les lampadaires allumés doivent être éteints au milieu de la nuit. Ou du moins diminuer considérablement leur nombre (pas de lampadaire allumés tous es 5 mètres). De plus les lumières de villes provoques se que l'on appelle, la pollution du ciel: cette lumières empêche de regarder les étoiles drunken . C'est très embêtants vers le 15 août lors de la nuit des étoiles filantes. C'est peut être peu, mais allez un jour dans le limousin (pas au milieu de limoges^^) et regardez le ciel: c'est MAGNIFIQUE et surprenant.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37925
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ecologie, les solutions?   Sam 13 Juin 2009 - 14:57

Ca me rappelle cette nuit d'été en ... 1995 quand je me suis retrouvé en rade sur l'autoroute A4 entre Verdun et Metz à la recherche d'un téléphone de secours en plein dans la cambrousse. rooo
Ce ciel, magnifique!

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38361
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ecologie, les solutions?   Mer 13 Juil 2016 - 22:00

Flore menacée d’Alsace (1)

La tulipe de vigne


Nous commençons aujourd’hui une série d’été consacrée à la flore menacée en Alsace. En sept volets, nous détaillerons les fleurs les plus rares et les plus emblématiques de milieux propres à notre région, à commencer par la tulipe des vignes.
« Dans ma jeunesse, chaque printemps, mon père m’ordonnait d’aller retourner la terre quand fleurissaient les tulipes, à cause de tous ces gens qui venaient les cueillir sans se soucier de ne pas casser les bourgeons de nos vignes » se souvient Jean-Pierre Gilg, viticulteur à la retraite à Mittelbergheim.
Aujourd’hui, à l’inverse, les tulipes sauvages sont soignées aux petits oignons dans les parcelles du domaine, tant ces fleurs autrefois communes se sont faites rares dans le vignoble alsacien, victimes de l’épandage massif de désherbant pratiqué dans les années 70-80.
« Il n’y a plus guère que deux endroits où on en trouve en Alsace, poursuit notre interlocuteur. À Mittelbergheim sur le Zotzenberg essentiellement et à Westhalten sur des sols argilo-calcaires ».
Quand les sangliers ne s’en mêlent pas (lire ci-contre) , le domaine Gilg recèle ce qui est sans doute la plus belle parcelle à tulipe subsistant en Alsace. Une douzaine d’ares, replantée en 2010 de ceps de gewurztraminer.
« Quand la parcelle a été renouvelée, nous l’avons très profondément labourée. Est-ce pour ça ? Ou parce que de tout temps, on ne mettait du désherbant que sous les pieds de vignes et maintenant plus du tout ? ». L’acquisition d’une nouvelle machine permettant un labourage jusque sous les ceps a-t-elle été l’élément déclencheur de la renaissance des tulipes ?

Le travail du sol fait toute la différence

Toujours est-il que depuis le défonçage de la parcelle sise sur le Zotzenberg, « il y a a un peu plus de tulipes chaque année. Au point que je ne sais pas s’il est possible que leur nombre augmente encore ».
L’expérience confirme que la tulipe aime les sols remués et ne goûte guère la concurrence. Un rang sur deux de la parcelle reste enherbé pour permettre le passage des machines et ce sont bien les rangs labourés qui jaunissent au printemps.
« C’est le travail du sol qui fait la différence, renchérit sa fille Nelly qui s’est intéressée de plus près au cycle biologique de la tulipe des vignes. Le conservatoire botanique national de Brest mène actuellement un essai de réintroduction de la tulipe sauvage dans le vignoble nantais « et le rapport préconise bel et bien le travail de buttage, débuttage comme on le fait dans nos vignes. »

Surtout pas d’herbicides

De manière générale d’ailleurs, à partir du moment où des tulipes poussent naturellement dans une vigne, « on conseille au viticulteur de ne rien changer à sa façon de faire », précise Nicolas Simler, botaniste. « Et bien sûr, de ne surtout pas employer d’herbicides ».
Le phyto-sociologue du conservatoire botanique d’Alsace (CBA) anime souvent des sorties pour sensibiliser le public ou les agriculteurs à la préservation de la flore. En parfaite intelligence avec les viticulteurs désireux d’en savoir plus sur les plantes bio-indicatrices présentes sur leurs parcelles, le CBA donne de précieux conseils. « Les plantes ont quelque chose à dire sur notre sol », reconnaît Frédéric Tappe. Le responsable technique de la société de négoce Hauller a organisé ce printemps un atelier botanique dans le vignoble entre Dieffenthal et Scherwiller. « Être au fait de la flore dans nos parcelles permet de mieux connaître le substrat et dès lors, de travailler la vigne plus intelligemment ».
Une quinzaine de viticulteurs ont ainsi écouté Nicolas Simler décrire les propriétés du sol et les pratiques viticoles rien qu’à l’observation des plantes.
Le schéma le plus courant dans le vignoble se retrouve inscrit dans la flore : dans les rangs retournés, les plantes annuelles, dans les rangs fauchés, les vivaces.
Les bulbeuses comme la tulipe sauvage ou le poireau des vignes sont adaptées au labour qui favorise la dispersion des graines ou des bulbilles.
« Les sols travaillés sont en général plus riches en espèces, explique Nicolas Simler. Mais il peut être intéressant pour la vigne d’alterner de temps en temps les pratiques dans les rangs. Les plantes vivaces pompent en effet beaucoup de nutriment dans le sol alors que ceux absorbés par les annuelles d’hiver retournent au sol au moment où le raisin en a besoin ».
Mais dans le cas des tulipes, selon les observations de Jean-Christophe Lehner en charge des travaux dans les vignes du domaine Gilg, « elles ne sont pas en concurrence avec la vigne ». Le tapis jaune au printemps, c’est que du bonheur en plus.
dna
.
M.I.B.
Joueur de Ligue 2
avatar Masculin Nombre de messages : 5152
Age : 25
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 09/06/2007
Humeur : bosseur

Informations
Club préféré: Racing quand même!
Profession: Master Arts du spectacle (cinéma)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ecologie, les solutions?   Sam 16 Juil 2016 - 10:53

JP Gilg?
Le frère du parrain (Armand Gilg) de mon père !
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38361
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ecologie, les solutions?   Mer 20 Juil 2016 - 21:33

DNA été
 - Flore menacée d’Alsace (2)

 La mignardise des prés


Deuxième volet de notre série sur la flore en danger d’Alsace, l’œillet superbe ou Dianthus superbus , élégante fleur des prairies humides que l’on peut encore admirer de l’été à l’automne en de rares parcelles du Ried Nord.
« Moi, j’y suis pour rien ». Il n’empêche que Madeleine Heinrich a été agréablement surprise d’apprendre que l’exploitation familiale abritait la plus belle prairie à œillets superbes de toute la région.
Invitée fin mai à une réunion en mairie d’Oberhoffen-sur-Moder avec le conservatoire botanique d’Alsace (CBA), elle s’est vu conseiller de ne surtout rien changer à la manière dont la parcelle à fourrage de 5 ha en limite de Schirrhein est gérée. « On est de bons élèves sans le savoir, sourit Madeleine. On n’a pas de lisier donc on n’en met pas sur la prairie. Et on n’a jamais exagéré avec l’engrais. Mais difficile de dire pourquoi il y a tant d’œillets chez nous ».
Quelques parcelles alentour comptent également une belle densité de ces fleurs rares, mais pas dans les mêmes proportions.

La commune d’Oberhoffen-sur-Moder cumule à elle seule près de la moitié des œillets comptabilisés

Ce sont les inventaires de terrain réalisés par le conservatoire botanique d’Alsace qui ont permis de découvrir cette parcelle à nulle autre pareille.
Alors que plus de la moitié des prairies prospectées dans le Ried Nord entre La Wantzenau et Soufflenheim comptent moins de 100 individus, 13 en abritent plus de 500 et une seule, celle de la famille Heinrich, en héberge plus de 10 000 !
Pareille découverte a évidemment ravi le CBA qui justement avait entrepris l’inventaire dans le cadre de la définition d’une stratégie de conservation de l’œillet superbe. Et avant d’envisager une reconquête, tous les efforts visent à stopper la dégradation et maintenir les noyaux de population.
Des arrêtés préfectoraux de protection des biotopes (APPB) ont déjà été pris pour les secteurs de Hoerdt et de Soufflenheim où des spécimens avaient été repérés par le passé, mais au vu de la difficulté à mettre en œuvre ces APPB, le classement en espace naturel sensible (ENS) des prairies d’Oberhoffen serait peut-être une meilleure option. « La question sera discutée en municipalité », confirme le maire d’Oberhoffen, Gunter Schumacher, qui reconnaît que personne n’avait eu jusqu’ici la moindre idée de la valeur patrimoniale de cette fleur appelée Pràchtnaagala par les anciens.

Fleur de regain

Un tel ENS, s’il est accepté par le conseil départemental qui en a la charge, ouvre à la collectivité (département ou commune) un droit de préemption pour éviter toute dégradation.
Le printemps incroyablement humide a obligé la famille Heinrich à faucher dès que cela a été possible en juin. Un peu tôt peut-être et il faut espérer que ce changement n’aura pas d’incidence sur l’abondance de l’œillet. Sa floraison lors du regain sera d’autant plus guettée par les botanistes. Elle devrait durer jusqu’à l’automne et la prochaine fauche. Pour le maintien des populations et des habitats, il est recommandé de laisser les plants s’épanouir au moins trois mois entre deux fauches.
dna
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37925
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ecologie, les solutions?   Jeu 4 Aoû 2016 - 4:07


_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38361
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ecologie, les solutions?   Jeu 4 Aoû 2016 - 7:23

Comme tu dis ça va de mal en pire, je plains nos petits-enfants.


.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38361
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ecologie, les solutions?   Jeu 4 Aoû 2016 - 7:59

Dna été - Flore menacée d’Alsace (4)
 Le pigamon simple dans la prairie

Aux bords de la prairie du lieu-dit de Beckenwoerth, dans la forêt de la Robertsau à Strasbourg, une sous-espèce du pigamon simple en floraison – cas unique en France. Une cinquantaine de pieds s’y épanouissent depuis la redécouverte de la plante en 2012

En cours de classement en réserve naturelle, la forêt rhénane de la Robertsau à Strasbourg loge des plantes inscrites sur la liste rouge des espèces menacées d’Alsace. Redécouverte par hasard en 2012, dans la prairie du Beckenwoerth, la station du pigamon simple doit aussi faire face à une espèce exotique envahissante, le solidage, régulièrement fauché.
c’est la perle de la prairie du lieu-dit de Beckenwoerth à la Robertsau », lance Nicolas Simler, chargé de mission au Conservatoire botanique d’Alsace (CBA), en pointant une sous-espèce galioides du pigamon simple.
Entre deux averses, on approche cette plante vivace en pleine floraison, inscrite sur la liste rouge des espèces menacées établie par le CBA et la Société botanique d’Alsace. En cet après-midi de la mi-juillet, on se bat contre de voraces moustiques qui s’activent sur la prairie fauchée.

Enjeu important pour le classement en réserve naturelle

Aérienne, élégante aux fleurs blanches, cette sous-espèce de pigamon simple a totalement disparu des prairies françaises.
Redécouverte par hasard en 2012 lors d’un suivi floristique par Adèle Sonnenmoser, botaniste chargée de mission aux espaces verts de la ville de Strasbourg, la station alsacienne est un cas unique. Très répandue en Alsace au XIXe siècle comme le note Frédéric Kirschleger dans son guide botanique (lire ci-dessous), on perd peu à peu sa trace. « Au point que certains botanistes s’interrogeaient, raconte Nicolas Simler, sur une éventuelle erreur de détermination. La dernière mention remonte à 20 ans. Nous avons mené des recherches localisées dans les lieux cités par Kirschleger. À Eschau, une gravière a été implantée, à Plobsheim, dans la Hardt, on n’a rien trouvé… Mais avec de nombreux bénévoles, nous poursuivons les observations. »
Dotée de petites feuilles plus fines que le pigamon simple, cette sous-espèce galioides s’épanouit aux abords de la prairie sur l’ancien lit majeur du Rhin. Qui a façonné un sol riche en calcaire, alluvions, graviers, sable.
La station du pigamon occupe une surface minuscule de moins de 10 m² et bénéficie d’une manutention manuelle. Et d’une attention presque hebdomadaire de la part du CBA. « Nous accompagnons le gestionnaire qui est la ville de Strasbourg ». Sur le terrain, le jardinier-botaniste Benoît Lamard surveille aussi l’avancée du solidage, une plante invasive originaire d’Amérique du Nord, qui menace le pigamon simple. Aussi la fauche-t-on régulièrement.
Sous nos yeux, le jardinier a compté une cinquantaine de pieds de pigamon. Il travaille actuellement à l’élaboration d’un protocole de germination. Pour l’instant, le CBA n’a réalisé aucun réimplant, ni récolte de graines in situ. Celles qu’il possède dans ses locaux de la ferme Bussierre proviennent de l’antenne mulhousienne. Certaines ont été semées dans le jardin botanique de la ferme mais sans succès. Il va falloir déterminer le pourcentage de levée des graines, la meilleure période pour semer – printemps ou automne… Autant d’informations qui permettront d’affiner le protocole de germination.
« C’est un enjeu majeur pour le classement de la forêt de la Robertsau en réserve naturelle, commente Christel Kohler, l’adjointe au maire de Strasbourg, en charge notamment des espaces verts et naturels urbains et vice-présidente du CBA. Au sein du projet d’assistance et de conservation de l’espèce, on collecte des données. La prairie est entretenue par la fauche d’autant que le solidage concurrence le pigamon simple. »
D’autres espèces végétales d’intérêt participent à la biodiversité de la forêt de la Robertsau telles que l’orchis brûlé ou l’ophrys abeille – différentes orchidées sauvages d’Alsace. « L’orchis brûlé est un bon indicateur environnemental », relève Nicolas Simler. La prairie où pousse le pigamon simple est évidemment gérée sans engrais chimiques.
« Parmi les 2 000 espèces végétales répertoriées en Alsace, précise encore le chargé de mission du CBA, toutes n’ont pas un usage spécifique qu’il soit culinaire, médicinal, voire symbolique. On ne connaît pas d’usage particulier de la sous-espèce du pigamon simple qui n’a pas même de nom vernaculaire. Ce qui ne veut pas dire qu’elle n’a pas de rôle, complète le botaniste, en participant à la communauté végétale ». Au XIXe siècle, on utilisait la racine des pigamons pour teinter la laine en jaune comme l’indique le tome 18 de l’ Histoire naturelle générale et particulière, éditée en 1806.
Aux abords de la prairie du lieu-dit du Beckenwoerth, la présence du pigamon simple est habituellement signalée par un panneau. Sa discrète apparence de plante vivace, redécouverte par hasard et désormais protégée, témoigne de la biodiversité alsacienne dont dépend aussi notre avenir.
www.conservatoire-botanique-alsace.fr ; strasbourg.eu
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37925
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ecologie, les solutions?   Ven 5 Aoû 2016 - 14:34

Même le mythique fleuve Colorado se meurt

Il n'y a plus de jour sans une catastrophe écologique en cours. Rolling Eyes

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38361
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ecologie, les solutions?   Ven 5 Aoû 2016 - 14:42

Et ça ne fait que commencer .
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ecologie, les solutions?   

 

Ecologie, les solutions?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Autres :: Buvette-