Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 L'équipe réserve du RCS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21  Suivant
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 48457
Date d'inscription : 25/11/2012

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeMar 22 Mai 2018 - 7:37

Le racing n'avait rien à perdre dans l'histoire ,il avait déjà le maintien en poche.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeMer 18 Juil 2018 - 4:53

Reprise de l’entraînement du Racing II Une reprise studieuse
La réserve du Racing a repris l’entraînement hier sur les terrains du centre de formation sous les ordres de son coach François Keller. Les jeunes strasbourgeois ont un peu plus d’un mois devant eux pour bien se préparer avant la reprise du championnat de N3.
Il est 16h15 quand les jeunes réservistes strasbourgeois sortent enfin des vestiaires. Ils sont seize, dont deux gardiens, pour ce premier entraînement de la saison à prendre place autour d’Erwan Pondaven, le préparateur physique.

« Il y a énormément de jeunesse »

Il fait lourd, très lourd, sur le terrain en herbe au fond du centre de formation du Racing. Pendant près de 1h45, ils vont pourtant enchaîner les exercices physiques, sans ballon d’abord, puis avec le ballon sous les ordres du coach François Keller. « Cela fait plaisir de retrouver le terrain, le ballon », lance ce dernier.
Les visages de ses joueurs sont juvéniles, avec notamment quelques nouvelles têtes comme l’ex-mulhousien Yann Constant, mais il y a déjà de l’envie, beaucoup d’envie. « Il y a énormément de jeunesse, ce qui veut dire beaucoup de générosité, et il va falloir la canaliser », souligne ensuite François Keller.
Hier, il lui manquait encore deux cadres, le capitaine Quentin Othon et l’une de ses nouvelles recrues, Léon Valentin, 20 ans, arrivé cet été en provenance de la réserve de Caen, alors que les jeunes Mohamed Simakan et Youssouf Fofana s’entraînent actuellement avec l’effectif professionnel. Deux nouveaux joueurs, Oussama Falouh et Azz-Eddine Ounahi, venus de l’académie du Roi au Maroc, sont attendus en début de semaine prochaine.
Le menu du mois qui vient s’annonce particulièrement copieux avec pas moins de sept séances d’entraînement par semaine et six matches amicaux (voir le programme ci-contre) jusqu’à la reprise du championnat de N3 programmée le 18 août.

Objectif maintien

« On a fait le choix d’être jeune avec cinq joueurs de 2001, explique le coach bas-rhinois. Cela va nécessiter un gros travail pour répondre au défi athlétique des autres équipes. Il y a deux ans, on a joué qu’avec des seniors (pour une 1re  place, ndlr) , on a intégré les moins de 19 ans la saison passée (le Racing II a terminé 4e de son groupe, ndlr) et donc on souhaite continuer ce rajeunissement. »
Forcément, l’objectif de la réserve strasbourgeoise est surtout de se maintenir à ce niveau. « Il le faut, affirme d’ailleurs François Keller. Cela n’empêche pas de voir plus haut une fois que c’est fait ! L’enjeu va être de ne pas se laisser décrocher à la fin du cycle aller pour avoir toujours un coup à jouer lors des matches retour avec tout le travail de fond que nous allons effectuer. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeMer 18 Juil 2018 - 9:06

Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeMar 14 Aoû 2018 - 9:25

RC Strasbourg II -

Un nouveau cycle commence « Condamnés à jouer »
La réserve du Racing entame, ce samedi sur le terrain de son homologue nancéienne, sa quatrième saison consécutive au cinquième échelon hexagonal. Pour renouveler son bail au sein d’une poule relevée, la bande à François Keller misera à nouveau sur le jeu.

– A vec le passage du centre de formation en catégorie 1, le Racing II est à nouveau en mesure d’accéder au N2. Que cela change-t-il dans l’approche de l’exercice à venir ?
– On n’en a pas tenu compte. La preuve, c’est qu’on a redémarré un nouveau cycle avec beaucoup de jeunes joueurs. Notre objectif sera de nous maintenir.
« Donner du temps de jeu et de l’expérience »
– Un nouveau cycle avec une classe “biberon”, serait-on tenté d’affirmer…
– On a repris l’entraînement avec six “2001”. Même à l’époque de Gameiro (2004-2008) , on n’avait pas débuté avec autant de joueurs sortis des moins de 17 ans et qui allaient en moins de 19. Pour les encadrer, on aura trois joueurs seniors confirmés avec Constant, Valentin et Othon. Je pense qu’on aura toutefois la plus jeune équipe du groupe.
– Au-delà du maintien, quels vont être les objectifs de la saison ?
– L’objectif sera de donner du temps de jeu et de l’expérience le plus vite possible à des jeunes à potentiel. Après, cela sera à eux de le confirmer sur le terrain. On a un début de saison compliqué avec trois déplacements sur les quatre premiers matches. Il faudra essayer de ne pas prendre trop de retard au cycle aller pour valoriser le travail de fond lors de la phase retour.
– Durant la préparation estivale et lors de la saison passée, votre équipe a souvent privilégié le jeu. Cela sera-t-il encore le cas cette année ?
– De toute façon, on est en déficit athlétique. On l’a vu contre Schiltigheim (en match amical, 0-3)  : les jeunes sont encore des “bébés” dans l’impact. Il faut absolument qu’on arrive à priver l’adversaire de ballons pour pouvoir ne pas être en danger. On est donc presque condamnés à jouer. Dans le défi athlétique, on ne peut pas s’en sortir. Nos “2000” ou “2001”, ils ont onze voire douze ans de moins que les joueurs aguerris des équipes premières. Physiquement, tu ne vas pas aller les bouger.

« Il vaut mieux jouer très jeune en N3 »

– À moyen terme, est-ce que l’accession en National 2 est essentielle pour la réserve strasbourgeoise ?
– Si tu as une équipe en N2, tu es obligé de jouer avec des mecs qui ont deux ou trois ans de plus. Mais est-ce que des gars de 22 ou 23 ans, qui n’ont pas réussi à passer “pros”, passeront le cap après une saison de N2 ? Je pense qu’il vaut mieux jouer très jeune en N3 et prêter en National ceux qui ne peuvent pas faire directement la marche en Ligue 1. C’est mon sentiment.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeSam 18 Aoû 2018 - 21:44

1er match saison 2018/2019
National3

Nancy II 2
RC Strasbourg II 1

 
Stade Marcel Picot. – Mi-temps : 2-0. Une centaine de spectateurs. Arbitre : M. Salingue, assisté de MM. Legaye, Heitzmann.

Les buts : Mabella (3e ), Dembélé (19e ) pour Nancy II  ; Botella (67e ) pour le Racing II.

Avertissements : Bassi (66e ), Néry (85e ) à Nancy ; Othon (35e ), Mendes (51e ) à Strasbourg.

NANCY II  : Ternynck, Néry, Fischer, Da Dongo, Bouzar, Haag, Mabella, Bassi (El Jaouhari, 90e ), Dembélé, Maboulou (Fabien, 68e ), Triboulet (Raoul, 68e ).

RC STRASBOURG II  : Cozzi-Buet, Aaneba, Ndour, Tchamba (Bouchema, 76e ), Valentin, Othon (Massombo, 52e ), Botella, Mendes (Ngan-Biti, 81e ), Karamoko, Lebeau, Constant.

  Le Racing II rentre bredouille
Six pros étaient alignés dans l’effectif lorrain au coup d’envoi, contre deux seulement dans l’autre camp : Fischer, Néry avec le brassard, Mabella, Dembélé, Maboulou et Bassi qui avait pourtant disputé vingt grosses minutes la veille contre Auxerre en Ligue 2.

Et c’est en partie grâce à tout ce petit monde que les Nancéiens vont inscrire leurs deux buts avant le repos. Dès la 3e , et après un bon travail de Bassi, Mabella bénéficie d’un peu de liberté aux abords des 25 mètres. Le joueur prêté à Châteauroux la saison dernière déclenche aussitôt une frappe limpide qui ne laisse pas le temps à Cozzi-Buet de réagir (1-0).
Un gros quart d’heure plus tard, Bassi sera encore à l’origine du but du break. Son astucieuse tête au milieu du terrain permet à Maboulou de faire parler sa puissance plein axe. Juste à temps, il lance Dembélé en profondeur qui n’a plus qu’à ajuster le portier alsacien (2-0, 19e ).
Hormis ces deux buts, la première période laissera surtout derrière elle un parfum de début de saison entre de jeunes alsaciens patauds et des Nancéiens qui avaient fait le plus dur.
Ternynck sauve Nancy
La seconde période sera plus animée, notamment parce que les Strasbourgeois vont revenir au score. Sur un centre, Botella place une tête superbement claquée par Ternynck. Pas de quoi décourager le numéro 7 visiteur qui remet ça sur le corner qui suit, étrangement seul dans la surface (2-1, 67e ).
Les joueurs de Sébastien Hanriot, qui avaient déjà eu l’occasion de tuer tout suspense sur cette ouverture de Bassi pour Dembélé qui a trop tardé à frapper (58e ), vont continuer à créer le danger.
Sans jamais réussir à inscrire ce troisième but. Dembélé (64e , 84e ), Mabella (76e , 78e ), Fabien (72e ) ou encore Da Dongo de la tête (81e ) manqueront de précision.
Et dans tout ça, c’est Strasbourg qui a bien failli réussir à ramener un point. C’était sans compter Ternynck, impeccable sur sa ligne de but et qui va sauver les siens sur cette tête de Ngan-Biti (84e ).
Sans la manière, les trois points sont là pour les Lorrains qui vont recevoir une deuxième fois de suite un camarade alsacien samedi prochain, Biesheim.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeSam 25 Aoû 2018 - 22:37

2eme journée

National 3

Racing II 1
Troyes II 1

Mi-temps : 1-1. – Stadium de Molsheim. 350 spectateurs. Arbitre: M. Roth.
Les buts : Botella (10e ) pour Strasbourg II; Kaye (13e ) pour Troyes II.
Avertissement : Vardin (62e ) à Troyes .
RACING II : Kamara – Aaneba, Valentin, Tchamba, Ndour – Grimm (cap), Fofana (Falouh, 84e ) – Zemzemi, Corgnet, Botella (Ounahi, 75e ) – Saadi (Lebeau, 18e ). Entraîneur : François Keller.
TROYES II : Diouf – Abdallah (cap), Merah, Muzalimoja, Munier (Karamoko, 23e ) – Vardin, Bénard, B. Sissoko, Kaye – M. Camara (Bombo, 59e ), Labyad. Entraîneur : Gharib Amzine.

National 3
 Le Racing II a manqué de gaz

La réserve strasbourgeoise, qui alignait huit pros en quête de temps de jeu et de rythme, a concédé le nul, hier à Molsheim, face à son homologue troyenne.
 L’ex-Racingman Gharib Amzine, qui entraîne la réserve troyenne depuis 2015, s’inquiétait quelque peu hier à Molsheim avant le coup d’envoi. « François (Keller, le coach de la réserve strasbourgeoise) aligne huit pros, alors que je ne fais jouer que des gamins. »

Sa réflexion n’était pas sans fondement. À ceci près qu’une partie des pros titularisés par le technicien alsacien (Aaneba, Tchamba, Zemzemi) n’était pas plus âgée que ses troupes et que l’autre regorgeait de joueurs en manque de rythme, à cause de longues absences ou de leur statut de remplaçants en équipe première (Corgnet, Saadi, Ndour, Grimm, Kamara).
« On va se contenter de ce premier point »

Mais l’ancien international marocain n’avait pas tort de se méfier. Le RCSA est en effet entré plus vite dans la partie que son visiteur aubois. Dès la 10e , sur une longue ouverture de Grimm, Aaneba s’est fait la belle dans son couloir droit et son centre au cordeau parfait a fait le bonheur du jeune Botella, buteur pour la deuxième fois en une semaine, après sa réalisation du week-end précédent à Nancy.

Mais alors qu’Idriss Saadi, qui s’était signalé dès la 3e par une tête trop enlevée, se faisait soigner après s’être blessé tout seul à la cheville droite (voir par ailleurs) , l’ESTAC a profité de sa supériorité numérique temporaire pour revenir dans la foulée à hauteur de son hôte. Son but est la copie conforme ou presque de celui des “Bleus” : un débordement de Labyad, côté droit, et un centre en retrait repris victorieusement par Kaye (13e ).

« J’aurais bien aimé qu’on mène plus longtemps pour pouvoir tenir le score », regrette François Keller, privé dès la 18e d’un Saadi contraint de sortir définitivement. « Dommage qu’on ait concédé l’égalisation à dix contre onze. »

Botella, par trois fois (24e , 32e , 51e ), et Tchamba, d’une tête au-dessus (61e ), auraient pu redonner l’avantage aux Bas-Rhinois. Mais dans une partie intéressante avant le repos et quelconque après, personne ne méritait vraiment de s’imposer.

« Pour nous, c’est un bon résultat », se satisfait un Gharib Amzine dont la classe biberon était déjà venue chercher le nul à Vauban une semaine plus tôt (0-0).

« On repart avec une nouvelle génération sur un nouveau cycle. Les gamins ont encore beaucoup de choses à apprendre, comme développer leur culture tactique et travailler la maîtrise du ballon. Mais leur implication est parfaite. »

« On va se contenter de ce premier point », lui fait écho son ancien coéquipier sous le maillot strasbourgeois dans les années 1990. « On a senti que les pros avaient besoin de temps de jeu, car plus on avançait dans le match et plus les débats s’éteignaient. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeDim 2 Sep 2018 - 22:06

BIESHEIM 1
RC STRASBOURG II 2
Mi-temps : 1-1. – Stade municipal. Arbitre: M. Thullier, assisté de MM. Hestin et Bidau.
Les buts : Efondja (25e ) pour Biesheim ; Botella (27e ), Zemzemi (51e ) pour le Racing II.
L’avertissement : Efondja (90e +3) à Biesheim.
BIESHEIM : Kehi – Gisselbrecht (Fuchs, 66e ), Chevrier, Finance, Meyer – G. Jacquat, Wagner (cap.), Dardouri (Bouaïcha, 80e ), Viana – J. Jacquat (Dufour, 66e ), Efondja. Entraîneur : Hervé Milazzo.
RC STRABOURG II : Pelletier – Aaneba, Valentin, Bouchema (cap.), Ndour – Fofana, Grimm, Lebeau (Ounahi, 46e ) – Zemzemi (Constant, 90e +4), Botella, Zohi (Falouh, 89e ). Entraîneur : François Keller.
.
National 3 
Bis repetita

Comme face à Vauban mercredi, l’ASC Biesheim s’est inclinée sur sa pelouse, hier, punie par la réserve strasbourgeoise. Une leçon de réalisme.
 Biesheim - Strasbourg, acte deux. Après Vauban, mercredi, Biesheim recevait hier la réserve du Racing. Pour une nouvelle défaite au final. Même si la prestation des Rhénans n’a rien eu à voir avec la pâle copie livrée en milieu de semaine.

Vu le nombre de situations favorables dans lesquelles ses joueurs se sont retrouvés, Hervé Milazzo doit encore se demander comment son équipe n’a pas su en concrétiser ne serait-ce que le tiers.

L’ASCB aurait pu gagner, aurait dû gagner, mais elle a été refroidie par une jeune formation bas-rhinoise – renforcée de quelques pros – qui a su mettre à profit ses rares opportunités.

« C’était le jour et la nuit (par rapport à mercredi). Il y a eu une vraie réaction de la part du groupe qui n’a pas été récompensé de ses efforts, a pointé le coach haut-rhinois. On a dominé mais il nous a manqué le principal : l’efficacité. »

Bien décidés à laver l’affront subi face aux “Pierrots”, les Biesheimois ont d’entrée pris le taureau par les cornes, faisant le jeu plutôt que de se contenter de contrer un adversaire réputé joueur.
Jacquat comme un symbole

Efondja a fait passer un premier frisson en trouvant le bas de la transversale de Pelletier des 20 mètres (3e ) avant de manquer de hauteur sur un centre de Guillaume Jacquat (7e ).

L’attaquant a néanmoins concrétisé la mainmise des siens sur la rencontre en ajustant une superbe “bicyclette” sur un énième corner (1-0, 25e ). Un avantage de bien courte durée.

Car à défaut de contrôler les débats, les Racingmen ont su parfaitement profiter d’une forme de déconcentration locale.

Parfaitement trouvé à l’entrée de la surface par Fofana, Botella a égalisé avec sang-froid (1-1, 27e ).

Ce qui aurait pu n’être qu’une péripétie a finalement été le premier tournant du match. Le second est intervenu au retour des vestiaires lorsque Zemzemi a conclu sa percée sur le flanc droit par un plat du pied sur lequel Kehi n’a rien pu faire (1-2, 51e ).

Des occasions pour renverser la vapeur, ce n’est pas ce qui a manqué aux Rhénans. Mais un réalisme en berne, couplé à une défense valeureuse des Strasbourgeois, a interdit tout autre résultat qu’une défaite.

Un joueur a symbolisé le match de l’ASCB : Julien Jacquat. Incisif sur le front de l’attaque, il a, par ses courses, su créer de nombreuses brèches.

Mais la lucidité lui a, à chaque fois, fait défaut au moment de bonifier son incessante activité.

Ses choix dans la dernière passe ont rarement été les bons.

Comme au moment de conclure. Trop “perso” (9e ), frappe trop croisée (30e ), manque de spontanéité (55e ) ou de flair face à Pelletier (58e ), l’attaquant a vécu une après-midi difficile.

Il n’est pas le seul puisque ni Wagner (61e ), ni Fuchs sur coup franc (72e ) n’ont su également trouver le cadre.

Pas plus que Ounahi, sur un lob, qui aurait pu éviter à ses coéquipiers de trembler jusqu’au bout (90e +3). Mais c’est bien le Racing  II qui est allé cueillir au bout de l’effort sa première victoire de la saison.

« C’est fou à dire, mais sur ce match, il y a quand même des satisfactions, concluait Milazzo. Seul le résultat est une frustration. » On le comprend.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeDim 9 Sep 2018 - 7:37

 5eme journée
Matchs  National 3 Grand Est
Samedi le 8/09/2018
Racing II 4
Thaon-les-Vosges 2

Mi-temps: 1-0. Stadium de Molsheim. – Arbitre : Christopher Galek. 300 spectateurs.
Buts: Constant (23e’ ), Karamoko (61e’ ), Lebeau (69e’ s.p.), Botella (72e’ ) pour Strasbourg ; Samba (86e’ ), Comara (90e’ ) pour Thaon.
RACING : Pelletier – Constant, Quinas, Valentin (cap), Bouchema, Falouh (Bastian, 81e’ ) – Mendes (L. Keller, 73e’ ), Ounahi – Lebeau – Botella, Karamoko (Ngan Biti, 78e’ ). Entraîneur: François Keller.
THAON : Nagor – Focki, Alves, Evrard, Didierjean (Isik, 60e’ ), Colin (cap, Leroy, 73e’ ) – Uhlrich, Gazagnes, Lakehal (Hamek, 64e’ ) – Comara, Samba. Entraîneur: Romain Chouleur.
  Le Racing s’offre le leader
Les contres strasbourgeois ont précipité la perte du leader thaonnais, vainqueur de ses quatre premiers matches (4-2).

La – très – jeune réserve strasbourgeoise a incontestablement signé hier à Molsheim la performance de la 5e journée du groupe F de National 3. Les protégés de François Keller ont infligé son premier revers au leader Thaon-les-Vosges, auteur d’un grand chelem lors des quatre premières journées.

La note finale (4-2) a même failli être très – trop ? – salée pour les hommes de Romain Chouleur qui ont réduit le score à deux reprises dans les cinq dernières minutes. Elle traduit néanmoins le froid réalisme des Bleus, particulièrement en deuxième mi-temps où leur vitesse en contre a fait la différence.

Dans une rencontre longtemps équilibrée, les Bas-Rhinois ont pris l’avantage à la 23e sur une première bévue défensive des Vosgiens. En l’occurrence, un mauvais contrôle du défenseur axial Alves, exploité par Yann Constant. Après un une-deux avec Mendes, l’ancien Mulhousien a filé seul au but, éliminé d’une feinte l’ancien portier du Racing Alexandre Nagor et marqué dans le but vide.
« Notre deuxième but au cœur de leur temps fort »

Pas de quoi, pourtant, déstabiliser alors des Thaonnais à la hauteur de leur statut de leader, dangereux par les centres de leur latéral droit Focki, mais aussi par la patte de leur milieu gaucher Uhlrich, à la baguette sur deux coups francs directs annihilés par Pelletier (35e’ , 38e’ ).

Il a fallu un exploit et un slalom de Karamoko au cœur de la surface visiteuse, conclu par un joli but de l’intérieur du droit, pour toucher moralement les joueurs de Chouleur (61e’ ). «On avait fait une très bonne première mi-temps, mais on a surtout inscrit notre deuxième but au cœur de leur temps fort et ça les a tués », reconnaîtra François Keller après-coup.

Un penalty généreux sifflé pour un accrochage de Hamek sur Botella a ensuite permis à Lebeau d’inscrire le troisième but synonyme de K.O. définitif (69e’ ). Trois minutes plus tard, l’inévitable Botella y est lui aussi allé de son petit but en reprenant du plat du pied gauche un centre tendu de Constant, passeur après avoir été buteur (72e’ ).
«Chapeau à mes jeunes »

La double réduction du score de Thaon en fin de match, signée Samba du gauche et de près (86e’ ), puis Comara, lui aussi à bout portant après une main préalable d’un partenaire (90e’ ), ne changera rien à l’affaire : le Racing II enchaîne un deuxième succès et fait tomber « la meilleure équipe que nous ayons affrontée », selon un François Keller fair-play.

« 4-0, ç’aurait été très dur pour elle. Elle a payé cher notre efficacité en contre. Mais chapeau à mes jeunes de l’avoir fait. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeDim 23 Sep 2018 - 3:47

 6eme journée
St-Louis/N. 2
Racing II 3

Mi-temps : 1-1. Arbitre : M. Salingue assisté de MM. Icart et Fuchs.
Les buts : Asad (27e ), Diallo (73e sur pen.) pour Saint-Louis ; Fofana (12e ), Botella (63e sur pen.), Zemzemi (76e ) pour Strasbourg II.
Avertissements : Yebra (78e ), Thiam (82e ) à Saint-Louis ; Fofana (45e ), Aaneba (57e ), Falouh (78e ) à Strasbourg.
SAINT-LOUIS/N. : Navaux, Valerius, Ellemaud, Niang, Ouedraogo, Biaou, Thiam, Jabol (Yebra 58e ), Diallo, Asad (Da Sylva 83e ), Berriss (Varsovie 85e ). Ent. Cédric Decker.
RACING II : Pelletier, Aaneba, Falouh (Quinas 84e ), Othon, Valentin, Fofana, Constant (Lebeau 66e ), Ounahi, Karamoko (Mendes 90e ), Zemzemi, Botella. Ent. François Keller.
.
Prime au réalisme
Saint-Louis n’a pas ménagé ses efforts, hier soir, pour tenter de conserver son invincibilité et sa place sur le podium du championnat. Mais les Ludoviciens sont tombés sur une jeunesse strasbourgeoise ultra-réaliste, qui ramène les trois points à l’issue d’une partie spectaculaire (2-3).
 Paradoxalement, les hommes de Cédric Decker ont peut-être livré l’une de leurs meilleures rencontres depuis le début de la saison, mais elle débouche sur leur première défaite. Lors de la sixième journée, comme la saison dernière, en National 2. Personne n’a envie d’y voir un signe, au regard du triste épilogue en mai dernier. En reproduisant des performances comme celles d’hier, Saint-Louis n’aura toutefois pas de mouron à se faire concernant son maintien.

S’il a manqué son entame, à l’image de cette ouverture du score précoce de Fofana, dont la tête croisée n’a laissé aucune chance à Navaux (12e ), l’escadron ludovicien a ensuite vivement réagi. Alerté par Jabol, Valérius crochetait ainsi son vis-à-vis et obligeait le portier strasbourgeois à une claquette spectaculaire (21e ).

C’est finalement sur une hésitation coupable de Aaneba que Saint-Louis trouvait l’ouverture. Jabol pressait le latéral bas-rhinois et lui chipait le ballon avant de buter sur Pelletier. En embuscade aux 16 m, Asad trouvait les filets d’un plat du pied assuré (27e ). En confiance, Saint-Louis poussait encore mais Biaou ne trouvait pas le cadre des 20 m (32e ). Strasbourg ne s’en laissait pas compter et finissait fort ce premier acte sans pour autant concrétiser.

Après la pause, Saint-Louis repartait à l’attaque. Diallo était contré in extremis (51e ), avant que Berriss ne manque de réactivité sur ce service de Thiam (54e ). Au plus fort de leur domination, les Ludoviciens allaient pourtant craquer. Ellemaud accrochait Zemzemi dans la surface, et Botella se chargeait de transformer la sentence (63e ).
Le Racing II garde la tête froide

Loin d’être abattus, les locaux allaient une nouvelle fois revenir dans la partie. Fofana bousculait Yebra, et Diallo se chargeait de remettre les compteurs à zéro en prenant Pelletier à contre-pied (73e ).

Complètement débridé, ce derby pouvait alors basculer d’un côté comme de l’autre. Et c’est un cafouillage coupable dans la surface ludovicienne qui allait décider du sort du match. Au second poteau, Zemzemi plaçait son plat du pied dans la lucarne de Navaux (76e ), et offrait une victoire heureuse à la réserve du Racing.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeDim 7 Oct 2018 - 22:03

RacingII 1
Epernay 0

Mi-temps : 1-0. Stadium de Molsheim. Arbitres : M. Grasse, assisté de MM. Hestin et Balaine.
But : Saadi (45e ).
Avertissements : Saadi (82e ) à Strasbourg ; Aït Ziane (88e ), Lefèvre (90e +1) à Epernay

RACING : Kawashima – Aaneba, Valentin (cap), Tchamba (Othon, 64e ), Falouh – Gonçalves (Botella, 79e ), Fofana, Lebeau (Karamoko, 81e ) – Zemzemi, Saadi, Zohi. Entraîneur : François Keller.

EPERNAY : Husson – Descotes, Chicaut (cap), Fournier, Beneto – Jaspierre, Perrin – Moison (Lefèvre, 74e ), Bouabdeli (Derbal, 46e ), Gaultier (Aït Ziane, 71e ) – Edmilson Fortes. Entraîneur : Alexis Rouquette.

Une réserve à l’économie

À défaut d’avoir plié l’affaire avant le repos alors qu’il multipliait les occasions, le Racing II a su assurer son quatrième succès d’affilée, hier à Molsheim, contre Epernay.
 Et de quatre ! Quatre victoires d’affilée pour la réserve de Strasbourg et quatre défaites de rang pour Epernay. Hier à Molsheim, dans le duel des deux Racing, l’Alsacien a enfoncé le Champenois au classement en même temps qu’il se hissait au deuxième rang.

C’est peu dire en effet que l’équipe de François Keller, qui alignait huit pros, a dominé les débats et son adversaire en première période. Mais elle a dû attendre sa huitième occasion pour ouvrir le score juste avant le repos sur un centre de la droite ajusté par Anthony Gonçalves et catapulté au fond par Idriss Saadi d’une jolie tête plongeante (1-0, 45e ).

Jusque-là, les Bleus avaient fait souffrir de valeureux Sparnaciens qui s’étaient avant tout efforcés de colmater les brèches. Mais ils étaient tombés sur un gardien marnais en état de grâce. Florian Husson avait repoussé d’un superbe arrêt réflexe main gauche une reprise à bout portant de Zohi (23e ), claqué en corner une demi-volée fouettée de Gonçalves (24e ), puis un centre-tir enroulé du droit de Falouh (38e ), et été vigilant sur une reprise certes imparfaite de Tchamba (39e ). Il avait aussi été suppléé par Descotes, auteur d’un sauvetage sur sa ligne après un lob astucieux de Zohi (42e ).
« Contrat rempli »

Bref, le 1-0 de la pause était un minimum. Mais il ne mettait les Strasbourgeois à l’abri de rien et surtout pas d’un retour des hommes d’Alexis Rouquette, plus entreprenants durant le second acte. La preuve : au chômage technique ou presque en première période, le gardien international japonais Eiji Kawashima devait boxer juste avant l’heure de jeu la première frappe vraiment dangereuse d’Epernay, un puissant extérieur du gauche de Gaultier (59e ).

Saadi, de peu à côté (67e ), et Botella, contré pour avoir tergiversé (82e ), auraient pu éviter au Racing II une fin de match indécise et, donc, stressante. Mais pour les Bleus, l’essentiel est tout de même là. « Contrat rempli, constate François Keller sans triomphalisme. Les pros ont eu du temps de jeu et on a vu qu’ils en avaient besoin. Heureusement que le but est arrivé avant la pause, parce que je ne suis pas sûr que nous aurions eu en deuxième mi-temps les ressources physiques pour aller chercher ce quatrième succès d’affilée. Cette victoire est importante, car elle nous permet de mettre le premier relégable à dix points. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeDim 4 Nov 2018 - 22:31

 Racing II 1
Sarreguemines 1

Mi-temps : 0-0. – Stadium de Molsheim, 300 spectateurs. Arbitre : M. Roth.
Les buts: Ben Ouabi (90e +2) pour le Racing II; Ouadah (87e ) pour Sarreguemines.
Avertissement : Guerriero (30e ) à Sarreguemines.
Expulsion : Caci (90e +4) au Racing II.

RACING II : Pelletier – Aaneba (Ben Ouabi, 82e ), Caci, Valentin, Tchamba, Othon (cap) – Fofana, Grimm – Lebeau (Ounahi, 67e ) – Zemzemi (Constant, 67e ), Botella. Entraîneur : François Keller.

SARREGUEMINES : Cappa – Steiner, Schwartz, Coignard, F. Redjam – Metin (Ouadah, 87e ), Guerriero, Dekoun, Kowalczyk (S. Redjam, 76e ) – M’Barki (cap), Simpara (Mohammed, 78e ). Entraîneur : Sébastien Meyer.
.
 National 3 -
9eme journée

Le Racing s’en tire bien
  Le soulagement perceptible sur le visage de François Keller en disait long hier après-midi.

Car l’entraîneur de la réserve strasbourgeoise était bien conscient que son équipe venait de frôler la correctionnelle face au FC Sarreguemines (1-1).

Les Lorrains, relégables, n’auraient, c’est vrai, nullement volé leur deuxième succès s’ils s’étaient imposés à Molsheim.
« Il faut que nos jeunes arrêtent de parler de la première place »

Ils en ont été privés dans le temps additionnel par un leader alsacien qui, bien que renforcé par six professionnels, n’a guère justifié son statut.

Au-delà d’un résultat décevant, c’est ce qui chagrinait François Keller. « Nous prenons le point qui nous permet de coller à Thaon, mais il faut que nos jeunes arrêtent de parler de la première place. Sur ce qu’on a montré ce dimanche, on ne la mérite pas. »

À l’image de leur coach, Sébastien Meyer, hors de lui, les Lorrains, qui recevront le leader de la Ligue  2, Metz, dans quinze jours au 8e tour de la Coupe de France, peuvent en effet légitimement s’estimer frustrés, voire lésés, par leur troisième nul d’affilée.

D’abord parce que dès la 33e , ils auraient dû bénéficier d’un penalty pour une intervention plus que suspecte d’Ismaël Aaneba sur leur capitaine Hassane M’Barki.

Ensuite parce que le coup franc préalable à l’égalisation, accordé aux “Bleus” à la 90e +2 pour une supposée faute du même M’Barki sur Jérémy Grimm, n’a sauté aux yeux de personne, pas même de François Keller qui en a fait la confidence après coup.
Caci expulsé

Après avoir mal exploité quelques contres en deuxième période, les Sarregueminois avaient fini par trouver l’ouverture à la 87e sur un imparable plat du pied droit de Mehdi Ouadah, entré… 30 secondes plus tôt et décalé par M’Barki après un ballon lâché par Grimm.

Mais cinq minutes plus tard donc, ils perdirent le bénéfice d’une victoire qu’ils croyaient tenir sur le coup franc litigieux évoqué plus haut.

Le tir contré de Youssouf Fofana revint comme par miracle dans les pieds du remplaçant Esmaïl Ben Ouabi qui, de près, offrit aux siens un nul heureux.

Un nul qu’Anthony Caci préserva en stoppant irrégulièrement M’Barki en position de dernier défenseur. Son sacrifice lui valut une expulsion logique.

« On est contents, pouvait respirer François Keller. Le positif, c’est l’égalisation ; le négatif, cette expulsion d’Anthony sur une nouvelle perte de balle au milieu. Le contenu m’ennuie. Aux yeux de Thierry Laurey (Ndlr : présent en tribune) , il n’y a rien à tirer de notre prestation. »

Sinon un huitième match de rang sans défaite. Un moindre mal.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeLun 12 Nov 2018 - 5:13

Agglo. Troyes 3
Racing II 1

Mi-temps : 0-1. Arbitre : M. Salingue. Environ 150 spectateurs.
Les buts : Daval (66e ), Mazrek (69e ), Mezriche (90e +2 s.p.) pour Agglo. Troyes; Bouchema (3e ) pour le Racing II.
Avertissements : Aubriot (19e ), Momo Njombé (54e ), Traoré (89e ) à Troyes; Falouh (24e ), Lebeau (92e ) au Racing II.
AGGLO. TROYES : Caruso - Momo Njombé, Amadeu, Lumbu, Richard, Lebrazi, Aubriot, Mezriche (cap.), Dramé (Mangonda Muke Junior, 70e ), Diallo (Mazrek, 46e ), Daval (Traoré, 89e ).
RACING II : Pelletier - Sylla, Falouh, Bouchema, Valentin, Othon (cap.), Constant, Ounahi, Botella, Lebeau, Ben Ouabi (Massombo, 56e ).
.
Un leader en perdition

La réserve du Racing a vite mené 1-0, avant de s’effondrer après le repos, dépassée par l’engagement du promu troyen.

Sur un corner , le stoppeur alsacien Bouchema s’était élevé plus haut que Richard, et, d’une tête lobée, trompait un Caruso légèrement trop avancé (3e ).

Ce but précoce passait d’autant plus mal que, deux minutes avant, presque sur l’engagement, le FCAT avait eu une énorme occasion d’ouvrir le score. Aubriot avait remonté un ballon mal dégagé. Et, au bout de l’action, au second poteau, Mezriche, totalement démarqué, avait tiré sur le gardien, puis sur le poteau !

Pendant 25 minutes, les hommes de Jean-Louis Montero ont cafouillé leur football. Mais la réserve strasbourgeoise, malgré deux actions dangereuses de Ounahi (5e ) et Lebeau (17e ), n’a pas su en profiter.
« Moins bien individuellement et collectivement »

Des occasions de but, le leader n’en aura plus qu’une seule, lorsque Lumbu a failli tromper son propre gardien (82e ).

« En ce moment, on a le niveau d’une équipe qui joue le maintien, analysait avec beaucoup de lucidité le technicien strasbourgeois François Keller. Depuis trois semaines, on est moins bien physiquement, moins bien individuellement et collectivement. Dès que notre adversaire a imposé un combat athlétique, on a lâché. »

En effet, après le repos, le FCAT a changé de braquet, faisant le siège du but alsacien. L’égalisation aurait dû arriver du pied de Dramé (41e , 48e , 51e et 52e ).

C’est finalement Daval, aidé par un défenseur strasbourgeois, qui a remis les deux équipes dos à dos (66e ). Mazrek, des 25 mètres, trouvait ensuite la lucarne (2-1), Mezriche scellant le score sur penalty à la 90e +2.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeJeu 15 Nov 2018 - 4:59

Racing II 1
FC Mulhouse 1

Mi-temps : 0-0. Stadium de Molsheim. – 250 spectateurs. Arbitre: M. Lebourgeois.
Buts : Valentin (66e’ ) pour le Racing; Da Silva (90e’ +1) pour Mulhouse
Avertissements : Shaiek (47e’ ) à Mulhouse
RACING II : Kamara; Bouchema, Bastian, Branca, Valentin; Othon (C.), Constant, Ounahi (Keller, 81e’ ), Botella; Lebeau (Quinas, 79e’ ), Zemzemi (Ben Ouabi, 89e’ ). Entr.: François Keller.
FC MULHOUSE : Bonaso; Kecha, Titebah, Sane, Baka; Da Silva, Soumah (Bouhabila, 75e’ ), Shaiek, Diawara; M’Tir (C.), Taqtak. Entr.: Eric Descombes.
.
National 3 :
Racing II - FC Mulhouse (1-1)
Repris sur le fil...

Dans un derby accroché, le Racing s’est fait rejoindre dans les derniers instants de la rencontre.
 Il aurait fallu tenir deux minutes de plus. Après la défaite subie du côté de l’Aube face à l’agglomération Troyenne (3-1), le Racing n’a pas dissipé les doutes qui était apparus en l’espace de quinze jours. Dans ce derby joué à une date inhabituelle, Mulhouse a étiré sa série d’invincibilité à six matches.

Prévu le samedi 24 novembre, le match était avancé pour une raison de supporters. L’équipe première de Strasbourg accueillant Nîmes et au vu de l’amitié entre le groupe ultra nîmois «les Gladiators» et ceux de Mulhouse, les autorités ont préféré ne prendre aucun risque...
La bourde de Kamara

Ce report n’arrangeait guère les Mulhousiens, privés en attaque de Franck Essomba, blessé au dos, et de Modibo Sidibé, retenu en sélection avec le Niger.

Ces absences peuvent expliquer la soirée tranquille qu’à vécue Bingourou Kamara jusqu’au temps additionnel. Hormis un tir puissant de Taqtak (44e’ ), le deuxième gardien du Racing, redescendu en équipe réserve pour obtenir du temps de jeu, n’a été que très peu sollicité. Malheureusement pour lui, dans les arrêts de jeu, il a raté sa sortie aérienne et Da Silva a poussé le ballon dans le but vide (90e’ +1).

Son homologue Enzo Bonaso fut mis davantage à contribution. Le Racing aurait dû ouvrir le score dès la 3e’ mais Botella, parti seul en profondeur à la suite d’une perte de balle de Sané, croisait trop sa frappe. Au retour des vestiaires, Botella voyait sa frappe frôlé le montant de Bonaso. L’ancien gardien de Belfort était pourtant battu (48e’ ).

La possession strasbourgeoise était plutôt stérile et Bonaso se distinguait par sa lecture du jeu (6e’ ). Le jeune gardien a assuré brilamment l’intérim d’Issa N’Doye, suspendu pour cette rencontre.

Il fallait attendre l’heure de jeu pour que Strasbourg décante la situation. Sur un coup-franc, Othon déposait le ballon sur la tête de Valentin qui s’élevait plus haut que tout le monde (66e’ ). Un petit exploit quand on sait que la charnière centrale de Mulhouse est composée de Sané et Baka, deux tours qui culminent à 1,95m et dont le jeu aérien est la qualité principale.
Keller positive
«On prend un but bête mais je suis satisfait de la volonté de mes joueurs. Ici, c’est toujours difficile. Avec une équipe amoindrie, mes joueurs ont fait le travail», déclarait l’entraîneur Eric Descombes.

Les Mulhousiens ont donc profité de la mauvaise sortie aérienne de Kamara pour égaliser. Pas de quoi démoraliser François Keller pour autant. L’entraîneur strasbourgeois était «satisfait du contenu proposé par son équipe». «La montée n’est pas un objectif car avec la Gambardella, je vais devoir faire jouer les plus jeunes au cours de la saison. L’objectif , c’est de permettre aux joueurs de se montrer pour intégrer à terme l’équipe première». Présent à Molsheim, Thierry Laurey a pu constater l’élégance du milieu Ounahi.

Quant aux enjeux de ce championnat, ce match nul profite à Thaon. Les Vosgiens restent leader sans avoir joué. Mais pour Mulhouse, ce nul avait un goût de victoire.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeLun 18 Fév 2019 - 11:17

RACING II 2
VAUBAN 0
 Mi-temps : 0-0. Stadium de Molsheim. 300 spectateurs. Arbitre M. Kilicoglu.

Les buts : Karamoko (57e ), Lebeau (74e ).

Avertissements : Aaneba (42e ), Ounahi (58e ) Valentin (73e ) au Racing II.

RACING II : Pelletier - Aaneba (Keller, 82e ), Falouh (Branca, 72e ), Tchamba, Valentin, Othon (cap.) Lebeau (Mendes, 77e ), Ounahi, Karamoko, Zemzemi, Botella. Entraineur : François Keller.

VAUBAN : Karch- Robin, Obesse (Heiligenstein, 73e ) Bakria, Rocu, Zine, Kékambus, Bellahcène (M’Baye, 72e ), Onwuzurumba, Chérief (cap.), Oliveira (Ly, 70e ). Entraîneur : Djamel Ferdjani.
  Au bout de l’ennui
Le Racing II s’est imposé sans trembler face à Vauban dans le derby strasbourgeois. Mais le public a dû se contenter d’une partie très terne.
Avec le retour d’un temps printanier, les amateurs de football étaient de sortie au Stadium de Molsheim où les deux clubs Strasbourgeois, le Racing II et Vauban, croisaient le fer hier après-midi. Heureusement que le soleil s’est montré généreux, car la prestation des deux formations ne donnait pas l’occasion de se réchauffer.

D’aucuns diront que pour un match de reprise ( le Racing n’avait plus disputé un match officiel depuis le 1er  décembre, ndlr ), il ne fallait pas s’attendre à une partie relevée. Ils n’ont pas eu tort
Un semblant de mieux après la pause

À la mi-temps, on avait du mal à compter les occasions, tant les attaquants des deux camps se sont montrés discrets. Il y avait bien cette opportunité pour le Racing à la 12e  , quand, sur un centre au cordeau de Lebeau, la défense de Vauban s’est fait surprendre. Mais Karamoko, seul au second poteau, envoyait la balle dans les nuages. Mis à part la frappe lointaine de Robin que Pelletier stoppait en deux temps (8e ), les occasions franches furent inexistantes lors de cette première période.

Tout juste, pourrait-on rajouter les deux tentatives de Zemzemi (14e ) et de Falouh (36e ), mais pas vraiment de quoi inquiéter un Karch qui passait une première période très tranquille.

Au retour des vestiaires, il y a eu un semblant de mieux, le Racing prenant plus d’initiatives, même si celles-ci ont été quelque peu brouillonnes. Karamoko s’est alors montré plus réaliste sur un mauvais dégagement de la défense de Vauban pour tromper de près un Karch qui n’y pouvait rien (1-0, 52e ).

Le Racing insipide
mais réaliste

La réaction de Vauban était bien timide. Le capitaine Chérief a bien tenté de secouer ses coéquipiers mais il y avait trop d’imperfections à l’approche de la cage de Pelletier. En face, ce n’était guère mieux. Sauf que les coéquipiers de Quentin Othon, qui avaient l’avantage d’être devant au score, ont tenté de marquer un second but qui pouvait définitivement les mettre à l’abri. Ce dont s’est chargé Lebeau, en embuscade à l’entrée de la surface de réparation pour doubler la mise à un quart d’heure de la fin (2-0, 74e ).

Dans cette partie insipide, le Racing s’est montré le plus réaliste. Et après plus de deux mois et demi de repos forcé, la troupe de François Keller se contentera de ces trois points.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeLun 4 Mar 2019 - 9:50

Racing II 1
Biesheim 0
 Mi-temps  : 0-0. Stade municipal de Molsheim. 300 spectateurs. Arbitre : M. Grasse.
But  : Karamoko (87e )
Avertissements  : Ounahi (67e ) à Strasbourg ; Efondja (41e ), Demir (90e +1) à Biesheim.
RACING  : Kawashima ; Sylla, Falouh (Constant, 75e ), Tchamba, Valentin (C.) ; Keller, Botella, Lebeau, Karamoko ; Corgnet, Ounahi (Constant, 70e ). Entraîneur : François Keller.
BIESHEIM  : Kehi ; Jacquat (Demir, 69e ), Meyer, Finance, Gisselbrecht ; Wagner (C.) (Hassani, 89e ), Viana, Dardouri, Fuchs ; Efondja, Miliani (Bischoff (74e )). Entraîneur  : Hervé Milazzo.
Avec patience
Dans un match totalement dominé par le Racing, les bleus ont fini par s’imposer en toute fin de match face à Biesheim après avoir buté pendant 87 minutes sur un Kehi impérial.
Avec trois matches et huit points de retard au coup d’envoi sur le leader sarre-unionnais, l’équipe réserve du Racing avait un bon coup à jouer en cas de victoire face à une équipe de Biesheim totalement transfigurée depuis la trêve.

Une possession stérile

En effet, relégables à la fin de l’année 2018, les Haut-Rhinois s’étaient donné de l’air en restant sur deux victoires consécutives à domicile (face à Raon-l’Étape et Nancy). Cette belle série offrait même la possibilité aux hommes d’Hervé Milazzo de rejoindre leur adversaire du jour au classement en cas de victoire.

L’enjeu ne manquait, donc, pas au stade de Molsheim. Dès l’entame, un service de Corgnet, qui reprenait du rythme avec la réserve à la suite d’une entorse à la cheville, suivi d’une frappe tendue de Karamoko obligeait Kehi à s’employer pour éviter l’ouverture du score (8e ). La partie était équilibrée. Avec son jeu à base de combinaisons, les “Bleus” s’approchaient du but de Kehi sans toutefois être dangereux à cause d’un manque de justesse technique dans l’avant dernière passe.

En optant pour la verticalité et un jeu plus direct, le danger se fit immédiatement. Parfaitement servi par Ounahi dans le dos de la défense, Botella perdait son duel en dévissant son tir (26e ).

Au fil des minutes, le rythme retombait peu à peu. Kehi sortait bien sur une action confuse (40e ) et Corgnet, dans le temps additionnel, dévissait sa frappe (45e +1).

Il fallait attendre l’heure de jeu pour voir les Bieshemois s’offrir leur première véritable occasion. À la suite d’un corner, Miliani d’une longue transversale trouvait Viana au second poteau. Sa frappe trouvait le petit filet de Kawashima. Ce dernier passait une après-midi relativement tranquille, davantage que son été russe où il avait été sollicité lors du très bon parcours du Japon à la Coupe du Monde (huitième de finale).

Après un cafouillage, Karamoko, à l’entrée de la surface, croyait trouver la solution mais sa frappe à ras-de-sol était stoppée encore une fois par Kéhi (79e ).
Et Karamoko fut récompensé

Dans les dix dernières minutes, le Racing poussait et trouvait enfin la solution à trois minutes de la fin. Corgnet décalait Karamoko qui, d’un tir croisé, voyait ses efforts payer.

« On a été cohérent défensivement et je regrette que mes joueurs ne soient pas récompensés », pestait Hervé Milazzo à l’issue de la rencontre. En effet, jusqu’à la 87e , Biesheim proposait un bloc compact qui gênait l’adversaire, mais sans jamais savoir se montrer dangereux avec un Efondja trop isolé devant. Pour Strasbourg, cette victoire n’est pas synonyme de rêve de montée. « Ce n’est pas un objectif. Nous voulons faire jouer les jeunes. Aujourd’hui, j’ai encore titularisé un garçon né en 2001 ( le cinquième joueur différent né en 2001 qui débute un match cette saison, ndlr ). En N2, ce n’est pas possible de faire ça », détaille François Keller.

Qu’importe, les Strasbourgeois repartent avec les trois points et ils pourraient bien jouer les trouble-fête dans la course au titre.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeDim 17 Mar 2019 - 10:42

THAON 3
RACING II 0

Mi-temps : 2-0. Arbitre : M. Salingue.
Les buts : Branca (5e c.s.c); Comara (10e ), Gonçalves (79e ).
Expulsion : Valentin (54e ) au Racing II.

THAON : Nagor - T. Condi, Rother, Evrard - Colin, Gazagnes (Jeantet, 74e ), Uhlrich, Didierjean - Lecoanet (Gonçalvès, 67e ) - Samba (Hamek, 85e ), Comara.

RACING II : Pelletier - Quinas (Sylla, 78e ), Branca, Valentin, Bastian - Constant, Mendes, Lebeau, Botella (Kandil, 73e ) - Keita, Karamoko (Mann, 73e ).
Le Racing II tombe sur un os

Lourdement battu à Thaon, le Racing II s’incline pour la deuxième fois de suite.

La partie démarre mal pour les hommes de François Keller.

Une première incursion du remuant Samba, redirigée vers sa cage de façon involontaire par un défenseur alsacien, donne immédiatement l’avantage aux locaux (1-0, 5e ). Cinq minutes plus tard, Comara, à la réception d’un coup de pied arrêté, double la mise pour Thaon (2-0, 10e)
Après cette entame cauchemardesque, les Strasbourgeois mettent le pied sur le ballon. Mais les offensives alsaciennes sont trop stériles et les attaquants butent à chaque fois sur la défense vosgienne, bien organisée autour de Wilfried Rother.

Valentin voit rouge

Très peu inquiétés et très solides défensivement, les Thaonnais voient d’ailleurs leur tâche être encore un peu plus facilitée par l’expulsion de Valentin (54e).

Avec pragmatisme, ils finissaient le travail en corsant l’addition sous la forme d’une réalisation de Gonçalvès (3-0, 79e ).

Le Racing II est tombé sur un os hier soir. Un os nommé Thaon, dont l’entraîneur Romain Chouleur avait forcément le sourire au coup de sifflet final.

« On s’est remis la tête à l’endroit. C’est important aussi de ne pas prendre de but. J’espère que l’on va réussir à enchaîner. En début de saison, nous n’étions pas forcément supérieurs aux autres équipes, mais nous étions efficaces », analyse-t-il.

Du côté de François Keller et de ses joueurs, il s’agira d’essayer de rebondir dès mercredi (16h) à l’occasion de la réception de Nancy II.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeJeu 21 Mar 2019 - 12:21

Racing II 4
Nancy II 1
Mi-temps : 2-0. Stade de Molsheim. 700 spectateurs. Arbitre : M. Markiewicz.
Les buts : Zohi (12e ), Karamoko (30e ), Botella (78e ), Corgnet (90e ) pour le Racing; Sané (64e ) pour Nancy.
National 3: le Racing II a joué le jeu
Renforcé par des pros performants, le Racing II a facilement disposé de la réserve nancéienne. Les hommes de François Keller remontent sur le podium
 La leçon a été parfaitement assimilée. Après s’être effondrée au match précédent à Thaon dans les dix premières minutes en encaissant deux buts, la réserve du Racing a entamé la rencontre de manière efficace. Au programme : du jeu offensif tourné vers l’avant et une multiplication de combinaisons.

Forcément, en accumulant ces divers ingrédients, les buts sont tombés. Bien sûr, il convient de nuancer. Dans les Vosges, un parfum de jeunesse se répandait dans l’équipe alsacienne avec pas moins de sept titulaires issus de diverses catégories de jeunes.

Une motivation intacte

Face à la réserve de Nancy, les sept pros, Mohamed Simakan, Léon Valentin et six autres venus acquérir du temps de jeu en perspective de la finale de la coupe de la Ligue ont rempli leur tâche.

Sous les yeux de Thierry Laurey, Zohi a ouvert le score d’une frappe tendue à l’entrée de la surface (12e ) et a offert une passe décisive à Botella après avoir pressé et récupéré le ballon dans les pieds du défenseur central adverse Coulibaly.

La qualité des coups de pied arrêtés de Liénard aurait pu se concrétiser en buts si Karamoko avait mis plus d’impact dans les duels aériens (8e , 11e ).

Sans un arrêt de Constant, le Belfortain aurait même offert une madeleine de Proust aux spectateurs venus en nombre à Molsheim tant son coup franc rappelait un certain 13 mai 2018 (66e ).

Hormis le penalty, Kamara n’a pas été énormément sollicité. Il a su se montrer rassurant dans les sorties aériennes, ce qui n’est pas toujours son point fort (45e ). Corgnet a vu ses efforts récompensés par un but après un joli travail de Yann Constant. Il a aussi manqué d’efficacité dans le dernier geste (43e ). Quant à Ndour, il a apporté offensivement sur son côté gauche.
 
 À trois points de la première place

Pour le reste, Karamoko a doublé la mise en s’y reprenant à deux fois pour battre Constant. Peu dangereux durant une heure, les Nancéiens sont revenus dans la partie grâce à une faute de Aaneba sur Khayat, dos au but dans la surface. Sané n’a pas tremblé. Tout comme le Racing II qui a continué à dérouler son jeu.

« Je remercie les pros qui ont tout donné. Quand tu joues avec des footballeurs comme ceux-là, ça facilite la tâche », se réjouit François Keller.

Avec cette victoire, le Racing II remonte à la 3e place, à trois points du leader sarre-unionnais. Les pros se sont montrés sans qu’il n’y ait de blessure à déplorer. Bref, pour l’instant, tous les voyants sont au vert à neuf jours du grand rendez-vous.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeVen 29 Mar 2019 - 9:42

Match en retard

Sarreguemines 1
RC STrasbourg II 1


Mi-temps: 1-1. Stade de la Blies. Arbitre: M. Kilicoglu. 200 spectateurs
Buts: M’Barki (35e ) pour Sarreguemines; Karamoko (18e , sp) pour le RCS II

Avertissements: Mohammed (29e ) à Sarreguemines; Simakan (29e ) au RCS II

SARREGUEMINES: Cappa, Wengert (Kennel, 6e ), Hesse, Benichou, Adebayo Kowalczyk (Dekoun,56e ), M’Barki (cap.), Mohammed, Guerriero, Morabit Simpara. Entraîneur: Sébastien Meyer Sébastien.

RC STRASBOURG II: Perez, Aaneba, Tchamba Bangou, Valentin, Simakan, Othon (cap.), Constant, Mendes, Zemzemi, Botella, Karamoko. Entraîneur: François Keller

Un air de déjà-vu…

Comme au match aller (le 4 novembre dernier), Sarreguemines et les réserves du Racing n’ont pas su se départager, hier, dans une rencontre en retard.
 Dès l’entame de la partie, les deux équipes démarrent fort et attaquent pied au plancher. Constant, côté alsacien, et Kowalczyk vérifient que les gardiens sont chauds (1re et 2e ).

Les Sarregueminois ont des possibilités comme sur ce corner mais Simpara rate le cadre (17e ).
Sur l’action suivante, Strasbourg bénéficie d’un penalty logique suite à une faute dans la surface et Karamoko se fait justice lui-même (0-1, 18e ).

Les Mosellans reprennent leur marche en avant mais Hesse, de la tête, bute à nouveau sur Perez (24e ).

Les Racingmen ne sont pas loin de doubler la mise mais Cappa maintient les siens dans le match suite à une action rondement menée et une tentative à bout portant d’Othon (27e ).

Les attaques se multiplient dans les deux sens. Suite à une déviation anodine à l’entrée de la surface du RCS, ce renard de M’Barki remet les deux équipes à égalité d’une magistrale reprise de volée sous la transversale. Perez n’a rien pu faire… (1-1, 34e ).

Cappa continue à être bien efficace sur une ou deux actions chaudes avant l’arrivée de la mi-temps.

Dès le retour des vestiaires, le rythme du match baisse un peu et Constant décroise trop sa première tentative à l’entrée de la surface locale (51e ).

Les deux équipes ne lâchent rien. Les actions dangereuses deviennent plus rares, les défenses prenant le pas sur les attaques. Constant continue à être dangereux côté strasbourgeois mais sa nouvelle tentative est déviée par la défense de Sarreguemines (71e ).

Dans le dernier quart d’heure, le score ne bouge plus et la rencontre se termine sur un match nul logique mais qui n’arrange finalement aucune des deux équipes.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeDim 7 Avr 2019 - 5:38

Épernay 0
RC Strasbourg II 3

Mi-temps: 0-2. – Temps doux. Pelouse bosselée. 80 spectateurs. Arbitre: M. Grasse assisté de MM. Gnamey et Lefèvre.
Les buts: Lebeau (24e ), Botella (28e ), Ben Ouabi (90e +1).
Les avertissements: Perrin (40e ), Gaultier (57e ), Ravillion (78e ), Beneto (83e ) à Épernay.

ÉPERNAY: Husson – Bouabdelli (Izard, 66e ), Chicaut (cap.), Jaspierre, Ravillion, Beneto – Perrin, Gaultier, Fournier – Fortes (Daverdon, 74e ), Derbal (Moison, 74e ).

RC STRASBOURG II: Pelletier – Aaneba, Simakan, Valentin, Tchamba Bangou – Martin (Mendes, 71e ), Othon (cap), Lebeau, Constant (Sylla, 88e ) – Karamoko (Ben Ouabi, 80e ), Botella.
 National 3 « Les jeunes à la hauteur »
La réserve strasbourgeoise n’a pas eu à forcer son talent pour s’imposer, hier au stade Paul-Chandon, chez la lanterne rouge sparnacienne.

Alors que Derbal manquait une occasion en or, sur un centre de Perrin (8e ), les Alsaciens (coachés par Fabien Lefèvre, l’adjoint de Thierry Laurey, suppléant pour un soir, François Keller, parti avec les U19 au Maroc pour disputer un tournoi international), se montraient dangereux par Tchamba Bangou (20e ). Il est repris in extremis dans la surface par Perrin. Le défenseur filait à nouveau sur le flanc gauche et venait offrir un caviar à Lebeau (0-1, 24e ).

Othon et ses partenaires dominaient les débats. Martin donnait le ton à ses jeunes partenaires. Sur un renversement de Constant, le vif Botella forçait le rideau défensif marnais et trompait Husson pour le 0-2 (35e ).
Épernay réussissait quelques offensives avec deux tirs de Bouabdelli et une reprise de la tête de Fournier sur un corner boxée par Pelletier. C’était trop peu pour mettre en danger la charnière Valentin-Simakan.

Avant la pause, sur une incursion de Botella dans la surface, Husson était battu mais, heureusement pour les Marnais, Perrin le suppléait sur la ligne.
Avec Jonas Martin

À la reprise, Karamoko semait le trouble dans le petit rectangle. L’ailier gauche perdait son duel face à Husson (53e ). Ce même Karamoko avait une nouvelle opportunité un peu plus tard, mais sa frappe passait de peu à côté.

Strasbourg gérait tranquillement son avance. Les joueurs d’Alexis Rouquette auraient mérité de sauver l’honneur par Daverdon, entré depuis peu, mais Pelletier en décidait autrement.

En se découvrant, les Sparnaciens délaissaient le bouillant Botella. Après avoir chipé le cuir à deux défenseurs, le n° 9 dribblait Husson et servait sur un plateau, Ben Ouabi pour le 0-3 (90e +1).

« Le score est un peu lourd, mais la victoire de Strasbourg est méritée, analyse Alexis Rouquette, l’entraîneur d’Épernay. C’est une très belle équipe qui a fait preuve de plus de maturité et s’est montrée efficace. Notre situation se complique de week-end en week-end. »

Fabien Lefèvre, de son côté, se montrait satisfait. « L’apport de Jonas (Martin) nous a fait du bien. Les jeunes ont été à la hauteur. La marque est un peu dure, Épernay avait une belle occasion d’ouvrir le score et a eu en deuxième mi-temps un ballon de 1-2. Je pense que le maintien est assuré. C’était l’objectif. On va pouvoir continuer à faire travailler nos jeunes. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeLun 15 Avr 2019 - 5:13

Racing II 5
Amnéville 1

Mi-temps : 2-1. – Stadium de Molsheim, 250 spectateurs environ. Arbitre : M. Richard.
Les buts : Corgnet (17e ), Botella (36e , 59e ), Lebeau (62e ), Constant (90e +2) pour le Racing II; Meddour (44e ) pour Amnéville.

RACING II : Kawashima – Aaneba, Simakan (Valentin, 54e ), Tchamba, Ndour – Corgnet (Ounahi, 75e ), Zemzemi (Constant, 66e ), Martin, Lienard - Lebeau (cap) – Botella. Entraîneur : François Keller.

AMNÉVILLE : Sidi Atmane – Poinsignon, Meddour, Le Michel (cap, Di Rosa, 65e ), Brunet, Belhadji – Bourgeois, Falleti (Belgacem, 71e ), Pignatone – Foti, Adler (Boncoeur, 71e ). Entraîneur : Cédric Léonard.

Les pros acceptent les cadeaux
Hier à Molsheim, la réserve du Racing, renforcée par neuf pros, a facilement dominé Amnéville, bien aidée par trois bourdes des Lorrains (5-1).
 Pour les neuf pros alignés par François Keller hier à Molsheim contre Amnéville, notamment ceux qui, comme Jonas Martin, ont besoin de temps de jeu, ça restera un bon galop d’entraînement.

L’après-midi, profitable à tous, a seulement été ternie par la blessure du jeune défenseur Mohamed Simakan, victime à la 53e d’une entorse acromio-claviculaire de l’épaule droite et indisponible un mois minimum.

La réserve du Racing n’a effectivement pas eu à forcer son talent pour mater un visiteur lorrain qui n’a eu besoin de personne pour se plomber tout seul. Tour à tour, Adler, Brunet et Le Michel ont commis trois bourdes fatales dans leur surface sur les trois premiers buts bas-rhinois.
Doublé pour Botella

La première a profité à Botella d’abord, Corgnet ensuite qui a “exécuté” Sidi Atmane dès la 17e. La seconde – un dribble inconsidéré – a permis à Botella de doubler la mise, de près lui aussi, à la 36e. La troisième – une relance ratée – a fait le bonheur de Lebeau, passeur décisif pour Botella, auteur d’un doublé à la 59e.

Trois minutes plus tard, l’avant-centre alsacien a rendu la politesse à son jeune capitaine pour le 4-1 (62e ). En toute fin de match, Constant, servi en profondeur par Ounahi, a parachevé ce festival en mystifiant le dernier défenseur et le portier amnévillois (90e +2).

Etouffés dans le jeu, les joueurs de Cédric Léonard auraient toutefois pu ouvrir le score à la 13e sans un sauvetage d’Aaneba, revenu dégager sur sa ligne une frappe redressée de Pignatone qui avait éliminé Kawashima. Ils sont ensuite revenus à 2-1 et, dans la partie juste avant la pause, sur un corner d’Adler mal repoussé et repris instantanément par Meddour (44e ).

Mais la bévue, à l’heure de jeu, de leur capitaine Le Michel, contraint peu après de sortir pour une luxation de l’épaule gauche (65e ), a à la fois mis fin à leurs espoirs et au suspense.

Le Racing II se replace ainsi au deuxième rang, à un point de Sarre-Union, mais avec un match de plus.

« Jouer la montée ? Ça nous obligerait à gagner nos quatre derniers matches (à Mulhouse et contre l’USSU entre autres) , alors qu’une défaite mettra un terme à notre saison », désamorce François Keller.

« Contre Amnéville, ç’a été un plaisir pour moi de voir les pros bosser comme ils l’ont fait. Ils ont rendu le match facile en privant l’adversaire de ballon et ça a permis aux quelques jeunes qu’ils encadraient de s’épanouir. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeSam 4 Mai 2019 - 21:58

Racing II 1
FC Agglo troyenne 1
Mi-temps : 0-1. Stadium de Molsheim. Arbitre : Jasmin Sabotic (Luxembourg). 150 spectateurs environ.
Les buts : Botella (54e ) pour le Racing ; Daval (44e ) pour le FC Agglo troyenne.
Avertissements : Ndour (89e ) au Racing II; Mazrek (61e ) au FC Agglo troyenne.

RACING II  : Kawashima – Valentin, Othon (cap), Tchamba, Ndour – Lebeau (Ounahi 77e ), Lienard – Zemzemi (Constant 73e ), Corgnet (Karamoko 60e ), Zohi – Botella. Entr. : François Keller.

FC AGGLO TROYENNE  : Sancho– Momo Njombe, Kouang, Richard, Amadeu – Watra (Mangonda Muke 62e ), Lebrazi, S. Mezriche (cap), Mazrek – Maigrot (Diallo 87e ), Daval (Dramé 77e ). Entr. : Jean-Louis Montero.
.
Du terrain perdu
Après son nul d’hier à Molsheim face au FC Agglo troyenne (1-1), la réserve du Racing recule à quatre points du leader mulhousien à trois journées de la fin.
François Keller le disait jeudi après le nul de Sarre-Union la veille à Raon-l’Etape (1-1) : « Pour la première fois, nous avons notre destin en main. Si nous gagnons nos quatre matches, nous monterons en National 2. »

Hier en fin d’après-midi à Molsheim, ce discours de l’entraîneur de la réserve du Racing était déjà caduc. Son équipe a en effet ‘‘raté’’ le premier de ses quatre derniers rendez-vous face au FC Agglo troyenne, toujours à la lutte pour le maintien. Les jeunes Bleus, renforcés par sept pros, n’ont pas réussi à faire plier les Aubois et leur capitaine Salem Mezriche, ancien milieu emblématique des SR Colmar.
Ils se sont au contraire retrouvés menés juste avant la pause sur un ballon perdu dans l’entrejeu par Benjamin Corgnet. Une ouverture de Lebrazi plus tard, Daval, excentré sur le côté droit de la surface, a mystifié Kawashima d’une puissante frappe croisée du droit dans le petit filet opposé (0-1, 44e ).

Les Bleus venaient tout juste de s’offrir deux occasions en or par le même Corgnet, dont la reprise trop croisée du gauche, à hauteur du point de penalty, avait fui la cible (42e ), puis par Zohi, passeur pour l’ex-Stéphanois sur l’action précédente et dont le lob était retombé juste derrière la barre (43e ).

Les Strasbourgeois ont néanmoins eu le mérite de ne pas abdiquer. Ils ont vite égalisé par Ivann Botella. Le futur néo-pro a profité d’une remise de Zemzemi sur un centre de Lienard pour inscrire son 14e but en championnat (54e , 1-1).

Kawashima sort le grand jeu

Le Racing aurait même pu forcer la décision si Lienard, en position favorable, s’était montré plus égoïste au lieu de tenter, en vain, de servir Karamoko (65e ). Mais il sait aussi ce qu’il doit à Eiji Kawashima. L’expérimenté portier japonais a sorti trois parades décisives devant Mazrek (40e , 72e ) et Daval (74e ) qui ont évité aux troupes de François Keller leur premier revers depuis le 16 mars.

« On a manqué d’efficacité devant et derrière, n’élude pas le coach alsacien. Nous n’avions pas joué depuis trois semaines et ça s’est senti. Contrairement au match contre Amnéville (5-1) où nos remplaçants étaient bien entrés, ils ont cette fois été moins performants. »

Le Racing II recule ainsi à quatre longueurs d’un FC Mulhouse victorieux au même moment à Nancy face à la réserve de l’ASNL (2-0) et chez qui il se rendra dimanche prochain. François Keller anticipe un derby qu’il pressent déterminant : « Si Mulhouse nous bat, il y sera presque. » Surtout après l’échec à domicile de Sarre-Union contre Saint-Louis/Neuweg (1-2).
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeDim 19 Mai 2019 - 6:15

Racing II 3
Sarre-Union 1

Mi-temps : 3-0. – Stadium (à Molsheim). 450 spectateurs. Arbitre : M. Grasse assisté de MM. Gnaedig et Lapret.
Les buts : Lebeau (7e ), Constant (28e ), Botella (45e ) pour le Racing II; A. Keita (51e ) pour Sarre-Union.
Avertissements : Botella (33e ), Tchamba (58e ) au Racing II; Zerbini (21e ), Riff (33e ), A. Keita (86e ) à Sarre-Union.

RACING II : Kamara - Aaneba, Valentin, Tchamba, Bianca - Ounahi, Othon (cap.) - Constant (L. Keita, 81e ), Lebeau (Karamoko, 71e ), Mendes (Keller, 62e ) - Botella. Entraîneur : François Keller.

SARRE-UNION : Deschateaux - Schermann, Zerbini, A. Keita, Al Hammaoui (Crouzat, 83e ) - Riff (cap.), Amri - Maurice (Roger, 46e ), Frassineti, Brahmia (Groune, 74e ) - Djé. Entraîneur : Stéphane Léoni

Plié en une mi-temps
Grâce à une première période de haute volée, le Racing II s’est construit un succès logique et mérité, hier contre Sarre-Union.
En une mi-temps à peine, le sort de la rencontre était déjà réglé. Opportuniste et surtout très efficace, la jeune équipe strasbourgeoise n’a pas mis bien longtemps à faire plier une bien pâle formation d’Alsace Bossue. Par trois fois, les hommes de Stéphane Léoni se sont fait surprendre en contre.

Un froid réalisme
Par trois fois, la vivacité du quatuor offensif du Racing, emmené par son excellent duo de néo-pros Botella - Lebeau, a fait la différence.

Rapidement bousculés, les visiteurs sont d’abord sauvés par leur transversale sur ce tir de Botella (3e ). Visiblement restés aux vestiaires, les Sarre-Unionnais plient une première fois dès la 7e. Parti à toute vitesse sur le côté gauche, le même Botella s’infiltre avant d’adresser un centre parfait pour Lebeau, tout aussi adroit au moment de conclure (1-0).

Déjà dos au mur, l’USSU tente de relever la tête mais la reprise de Djé, servi en retrait par Al Hammaoui, termine dans les nuages (11e ). En face, le froid réalisme strasbourgeois frappe une deuxième fois. Lancé dans la profondeur par Mendes, Constant enrhume la défense sarre-unionnaise avant de loger une merveille de frappe dans la lucarne de Deschateaux. Sublime ! (2-0, 28e ).

Le supplice des visiteurs dans ce premier acte n’est pas tout à fait terminé. Juste avant le repos, Lebeau se met cette fois dans la peau du passeur pour offrir, à son acolyte Botella, le troisième but de l’après-midi (3-0, 45e ).

En tout début de seconde période, Sarre-Union réagit enfin. Opportuniste, A. Keita est bien placé dans la surface pour suivre un gros travail de Djé et réduire le score (3-1, 51e ).
« Une première mi-temps de haute volée »

On pense alors l’USSU capable dès lors de faire douter une formation du Racing qui commence à baisser le pied physiquement. Il n’en sera rien. Malgré une frappe non cadrée de Schermann (61e ) ou une autre d’Amri, captée par Kamara (71e ), Sarre-Union ne reviendra pas. La jeune troupe à François Keller a tenu bon, malgré une fin de rencontre plutôt tendue et marquée notamment par l’expulsion de… François Keller (90e ).

Au coup de sifflet final, l’entraîneur strasbourgeois savourait tout de même ce joli succès.

« On a réalisé une première mi-temps de haute volée. On était là pour montrer qu’on est la meilleure équipe du groupe, même si je pense que la décision est faîte et que Mulhouse montera. On a répondu présent et je tiens à féliciter mes joueurs. »

Le FC Mulhouse n’ayant pas tremblé pour se défaire de Saint-Louis/Neuweg (3-0), le Racing reste à un point du leader.

Pour accéder au National 2, il devra battre Raon-L’Étape samedi prochain et compter sur un faux pas du FCM à Troyes II. En revanche, pour Sarre-Union, c’est quasiment fini…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeDim 26 Mai 2019 - 12:11

Racing II 4
Raon-l’Étape 1

Mi-temps : 1-1. Stadium de Molsheim. Arbitre : M. Schmitt. 600 spectateurs environ.
Les buts : Botella (39e , 64e ), Keita (68e ), Constant (78e ) pour le Racing II ; Merbah (3e ) pour Raon-l’Étape.
 Avertissements : Briot (24e ), Hassidou (59e ) à Raon-l’Étape.

RACING II : Pelletier ; Quinas (Keita, 46e ), Valentin, Branca, Bastian ; Ounahi, L. Keller, Othon (cap.) ; Constant, Botella (Besic, 83e ), Mendes (Sommer, 57e ). Entraîneur : François Keller.

RAON-L'ÉTAPE : Schmittheissler ; Clavier, Josephau, Mascarelli, A. Coulibaly ; Briot, Aquiayi ; Hassidou (cap.), Géhin, Merbah (Ozcan, 83e ) ; Duminy. Entraîneur : Michaël Grand.
.
À qui gagne, perd
Malgré son large succès contre Raon-l’Etape, la réserve du Racing a raté la montée d’un petit point.
 Ça n’a duré que quelques instants. Quelques minutes exactement lorsqu’à la 64e , le néo-pro Ivann Botella a signé un doublé et donné pour la première fois l’avantage à la réserve du Racing hier à Molsheim contre Raon-l’Etape (2-1). Les troupes de François Keller étaient, alors, virtuellement promues en National 2. Mais sur le banc strasbourgeois, la nouvelle du but du Mulhousien Mouhamadou Diawara sur le terrain de la réserve de Troyes a vite douché un enthousiasme d’autant plus mesuré que le coach bas-rhinois, victime d’une gastro, n’était pas au top.

Les jeunes Racingmen n’en ont pas moins fait ce qu’il fallait pour entretenir le suspense. Ils ont rempli leur part du contrat. Mais à 350 km de là, le FCM a rempli la sienne.
« On est toujours déçu quand ça se joue à si peu », regrette, évidemment, François Keller, « Mais nos jeunes doivent apprendre et le National 3 sera davantage de leur niveau, même si on le redoute toujours, car c’est un championnat difficile qui le sera encore plus avec la relégation de Haguenau. »
Une série de neuf matches
sans défaite pour finir la saison

En ce doux samedi après-midi, ses joueurs s’étaient, pourtant, fait cueillir à froid par des Raonnais pas tout à fait hors de danger et qui ont d’ailleurs bien failli descendre. Dès la 3e , le très remuant Merbah avait, sur un rush tout en puissance et en technicité, ouvert le score pour les Vosgiens (0-1).

Mais un Botella opiniâtre avait, avant le repos (39e ), permis aux jeunes Bleus de remettre les compteurs à zéro ou plutôt à 1 partout en trompant en deux temps le portier alsacien de Raon formé à Strasbourg, Corentin Schmittheissler, qui avait repoussé sa première tentative.

La vitesse de la division offensive du Racing II, prompte à s’engouffrer dans le dos de la défense adverse, a ensuite fait le reste. Botella y est allé de son 18e but d’une frappe soudaine dans les 16 mètres (64e ). Puis lancés à toute vapeur dans la profondeur, Lacine Keita, entré à la pause, et l’ex-Mulhousien Yann Constant ont inscrit deux buts presque jumeaux aux 68e et 78e en ajustant le malheureux Schmittheissler, livré à lui-même.

Aussi net qu’il soit, ce succès, qui permet à un Racing II battu 3-1 à l’aller d’achever sa saison sur une série de neuf matches sans défaite, s’avère insuffisant pour décrocher la timbale. Il y a deux ans, l’équipe de François Keller avait été sacrée championne, mais était, alors, interdite d’accession. Cette fois, les portes de la montée se sont fermées sous son nez.

« On a fait une bonne saison et c’est pour ça que c’est forcément décevant d’échouer pour un petit point », insiste le technicien en train, déjà, de bâtir un effectif 2019-2020 qui s’annonce encore plus jeune.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeDim 14 Juil 2019 - 11:46

Karim Ilunga rejoint la réserve
La réserve du Racing compte désormais un nouveau joueur. Arrivé depuis le très bon club formateur du FC Kronenbourg, Karim Ilunga, milieu de terrain né en 2001 s'est engagé pour une saison avec la deux et évoluera donc en National 3.
directracing
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeJeu 18 Juil 2019 - 5:47

La réserve du RC Strasbourg retrouvait, mardi, le chemin de l’entraînement sur les billards de la Racing Mutest Académie.

Après un échauffement méticuleux, les jeunes pousses du club ont manié le cuir au son de la voix puissante de leur entraîneur, François Keller. L’entraînement s’est achevé avec une petite opposition sous un soleil à son zénith.

« Avant d’avoir une équipe complète, nous souhaitons avoir des joueurs à fort potentiel »

Dans le groupe, composé d’une vingtaine de joueurs, de nombreux éléments évoluaient la saison passée avec les U19. D’autres arrivent de l’extérieur comme Karim Ilunga (Kronenbourg), Christophe Fredler (Haïti), Souhaïl Labyad (Troyes). Pavle Obradovic (Serbie) et Kesley Keita (Tours) devraient rejoindre le groupe dans la semaine.

« Concernant le mercato, avant d’avoir une équipe complète, nous souhaitons avoir des joueurs à fort potentiel », souligne François Keller.

Comme chaque année, l’objectif de la réserve sera d’envoyer le plus grand nombre d’éléments à l’étage supérieur comme Azzedine Ounahi, Mohamed Simakan, Louis Pelletier, Adrien Lebeau ou Ivann Botella, qui effectuent tous la préparation avec le groupe professionnel.

Duplexe Tchamba devrait les rejoindre dans les jours à venir. Le staff préférait que son défenseur central, tombé malade la semaine dernière, reprenne en douceur avec la réserve.
Obtenir rapidement le maintien

Si les ambitions de la réserve sont davantage individuelles, François Keller n’oublie pas de fixer des objectifs à son équipe, qui avait terminé deuxième du championnat la saison dernière : « Nous souhaitons être maintenus le plus rapidement possible dans un championnat un peu fou où Metz est descendu il y a deux ans et Nancy la saison dernière ».

Les joueurs auront le loisir de renforcer leurs liens au cours d’une préparation qui comprendra deux entraînements quotidiens et de nombreux matchs amicaux (voir encadré). La réserve se rendra également à Ploufragan (Côtes-d’Armor), fin juillet, pour participer à un tournoi international avec, entre autres, le Paris Saint-Germain et les Anglais de Tottenham.
  Mercato et programme

Arrivées :
Karim Ilunga (milieu, Kronenbourg), Kesley Keita (milieu, Tours), Christophe Fredler (attaquant, Haïti), Souhaïl Labyad (attaquant, Troyes), Pavle Obradovic (attaquant, Serbie).

Départs :
Tommy Baup (gardien), Ousmane Sylla (défenseur, Haguenau), Léon Valentin (défenseur), Mohammed Ambri (milieu), Oussama Falouh (milieu), Yann Massombo (milieu), Yann Constant (attaquant, Schiltigheim), Mamoudou Karamoko (attaquant), Hervé Ngan (attaquant).

Matches de préparation
: mercredi 24 juillet (19h) contre Colmar (R1) à Riquewihr, samedi 27 (17h30) à Oberlauterbach contre Schiltigheim (N2), mercredi 31 juillet (19h) contre Sarre-Union (N3) à Obermodern, samedi 3 août (17h) contre Haguenau (N2) à Kaltenhouse, mercredi 7 août contre Kronenbourg (R1) sur un terrain encore à déterminer, dimanche 11 août (15h30) contre Raon-l’Étape (N3) à Hellering.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeJeu 18 Juil 2019 - 10:20

National 3 Grand Est : Le calendrier  2019/2020
Strasbourg Calendrier Strasbourg



.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeJeu 25 Juil 2019 - 5:33

Match amical : RC Strasbourg II - SR Colmar (1-1) Dos à dos pour une “première”
Des colmariens, appliqués et opiniâtres, au terme d’une bonne prestation d’ensemble ont largement fait jeu égal avec leur adversaire encore en manque de repères.
Seuls invités du niveau régional à prendre part au festival du foot amateur de Riquewihr qui fait la part belle aux “Nationaux”, les Colmariens après leur dernière saison très accomplie étaient néanmoins fort attendus dans le magnifique écrin de la cité viticole à l’ occasion de cette toute première joute amicale contre les strasbourgeois.
Ouverture rapide du score

Un clan visiteur qui entame les débats dans la touffeur ambiante avec d’emblée dans ses rangs Grimm et Sissoko, ce qui au passage n’empêche pas outre mesure le départ pieds au plancher du clan d’en face. Woelflin (3e ) débloque ainsi tout bonnement le compteur quand il bonifie de la tête le corner tiré par Imbs au cœur d’une défense médusée.

Les Verts persistent encore quand Walt (12e ) tente un lob qui se dérobe du cadre de Perez. En face la réaction tarde, les actions échouant souvent aux abords de la surface de vérité tout en faisant au passage retomber le rythme imprimé d’entrée. Perez a néanmoins encore l’occasion de s’illustrer quand il détourne la frappe d’ Imbs (38e ) prouvant au passage la main mise des siens sur les débats lors de cette première période.

À la reprise les Racingmen affichent d’emblée de meilleures dispositions, à la faveur de nombreux changements, quand Besic au terme d’une belle action collective trompe Carnovale d’un beau tir croisé (1-1, 50e ). Appolon très vite (65e ) fait preuve de répartie quand il trouve la main ferme de Cozzi-Buet, prouvant bien au passage que son clan traitait d’égal à égal avec son opposant opérant.

La formation de José Guerra a même encore l’occasion de reprendre son avance quand Appolon (75e ), encore lui, met sur orbite Guillot qui échoue sur le portier strasbourgeois fort avisé en la circonstance. La suite des débats se déroule ensuite sur un mode mineur les occasions n’étant plus légion, les acteurs étant visiblement à la peine dans des conditions climatiques compliquées et une préparation qui bat son plein actuellement.

Néanmoins Gasser à l’ultime minute, de la tête, a quand même encore l’occasion de faire pencher la balance dans le camp des siens, ce qui au vu du déroulement des débats n’aurait guère été usurpé.

Le festival se poursuit ce soir par AS Pierrots Vauban (N3) – Belfort (N2) à 19h.

 RC STRASBOURG II 1

SR COLMAR 1 ➤ Riquewihr . Stade Municipal. Mi-temps: 1-0. – 300 spectateurs environ. Arbitres: M. Gander, assisté de MM. Lang et Hestin.

➤ Les buts : Woelflin (3e ) pour Colmar; Besic ( 50e ) pour le RC Strasbourg II.

➤ SR COLMAR : Seyer -Joseph, Woelflin,Gasser, Meyer – Kapp, Guillot, Walt- Adama, Imbs( cap.), Valero. Sont entrés en seconde période: Carnovale, Dietrich, Marbach, Gisselbrecht, Yebra, Gasmi, Stoltz, Appolon, Makang Njem. Entraineur : José Guerra.

RC STRASBOURG II : Perez- Quinass, Bastian, Carnier, Branca- Grimm ( cap.), Mendes, Sissoko- Ilunga, Labyad, Lohoues. Sont entrés en seconde période : El Mansouri, Sommer, Besic, Cozzi-Buet, Keita, Sgmaie, Bodaka, Obrvadovic , Senaya. Entraîneur : François Keller.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeDim 28 Juil 2019 - 5:17

Amical : RC Strasbourg II (N3) – SC Schiltigheim (N2) Les pros du Racing font le show à Oberlauterbach
Le Racing s’est déplacé en mode “professionnel” à Oberlauterbach. Le RCS a parfaitement maîtrisé la rencontre pendant soixante minutes, avant que Schiltigheim ne profite des changements pour réduire le score en fin de match (3-2).
« C’est très bien pour tout le monde de jouer cette rencontre parce qu’il y a des garçons qui avaient besoin de jouer, dira Thierry Laurey à l’issue de la partie. Jouer contre une N2 ça permet d’avoir une opposition correcte et c’était donc très bien pour donner du temps de jeu à des joueurs qui auront éventuellement l’opportunité de jouer jeudi prochain. Je leur avais dit que le résultat n’avait aucune importance. Je voulais qu’il y ait de l’investissement, qu’on soit sérieux et qu’on en profite pour courir et travailler. C’est ce qu’on a fait. »



Lienard au coup franc

Dès l’entame les Racingmen ont donc pris le jeu à leur compte et Dimitri Lienard va montrer toute la classe de sa patte gauche. Coup franc, côté gauche, dans une position qui rappelait celui du maintien contre Lyon. Le gaucher trouve un trou de souris à la droite de Gauclin qui ne peut que constater les dégâts (1-0, 23e ). Les joueurs du Sporting font preuve de sérieux et de rigueur mais Zohi trouve Bottella en retrait pour un deuxième but strasbourgeois fort logique au vu de la domination d’ensemble (2-0, 34e ).

Gherardi aura la plus belle occasion de la première période pour réduire le score mais Kamara est à la parade sur le coup franc exécuté par le milieu de terrain (37e ). Après la pause, Botella profite d’une perte de balle pour aller corser l’addition avec une vitesse d’exécution impressionnante (3-0, 49e ). Un nouveau coup franc frappé cette fois par Fanchone permet à Kamara de s’illustrer encore une fois (59e ) avant que de nombreux changements aient lieu.
Schiltigheim sauve les meubles

En fin de rencontre, une volée en pleine lucarne de Perrin (3-1, 86e ) et une frappe croisée de constant (3-2, 88e ) montrent que la partie s’est nettement rééquilibrée avec l’entrée des U19 du Racing sous l’œil protecteur de Régis Arnould, leur entraîneur. « C’était difficile pour nous, c’est normal, c’est le Racing, c’est la ligue 1, analyse Stéphane Crucet, le coach du Sporting, après les trois coups de sifflet. On l’a vu, ils exploitent toutes nos erreurs et ça va beaucoup plus vite. On va pouvoir regarder la vidéo et travailler sur nos lacunes. »

Schiltigheim s’incline 3-2 dans un match de gala, mais il reste encore du temps pour monter en puissance. Le tout, sera d’être prêt le samedi 10 août pour le déplacement à Bobigny, premier acte d’une nouvelle saison.
RC STRASBOURG II 3

SPORTING SCHILTIGHEIM 2
➤ Mi-temps 2-0.  – Stade municipal d’Oberlauterbach. 350 spectateurs environ. Arbitre M.Iffrig assisté par MM.Schauer et Richert.
➤ Les buts : Lienard (23e ), Botella (34e , 49e ) pour le Racing II; Perrin (86e ), Constant (88e ) pour Schiltigheim.
➤ RACING II  : Kamara – Grimm, Mitrovic (cap.), Ndour – Lebeau, Sissoko, Lienard, Zemzemi – Corgnet – Zohi, Botella (Kawashina, Kuinas, Othon, Senaya, Keita, Kandil, Ahmed, Ounah, Klein).
➤ SC SCHILTIGHEIM  : Gauclin – Cissé, Martin, Decker, Fanchone – Makoto, Nogueira, Gherardi – Genghini, Socka, Constant (Oberhauser, Runtz, Metzler, Ahmin, Perrin, Iffrig, Schauer, Richer).
dna

Un Sporting Schiltigheim made in Racing
L'équipe réserve du RCS - Page 20 15d3d510
Ce week-end, la "réserve" du Racing Club de Strasbourg affrontait à Oberlauterbach, le Sporting Schiltigheim en match amical. Dans les rangs du SCS, de nombreux anciens du Racing. Au coup d'envoi, ils étaient sept à porter le maillot vert après avoir défendu les couleurs du RCS. (Crédit photo @LGEF)

    Jean-Alain Fanchone (en haut, 1er en partant de la gauche) : 60 matchs (Ligue1/Ligue2) - 1 but
    Thomas Martin (en haut, 2ème en partant de la droite) : 45 matchs (CFA2/CFA) - 9 buts
    Guillaume Gauclin (en haut, 1er en partant de la droite) : 63 matchs (CFA/National)
    Raphaël Gherardi (en bas, 1er en partant de la gauche) : 2 matchs (National)
    Yann Constant (en bas, 2ème en partant de la gauche) : 23 matchs (N3) - 4 buts
    Benjamin Ghenghini (en bas, 2ème en partant de la droite : 85 matchs (CFA2/CFA/National) - 12 buts
    Vincent Nogueira (en bas, 1er en partant de la droite) : 28 matchs (L1/L2) - 1 but
directracing

 

Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeMer 14 Aoû 2019 - 9:57

Toutes les routes mènent au Racing
Après une saison avec Kronenbourg en Régional 1, Karim Ilunga a rejoint cet été la réserve du Racing. L’ailier de 18 ans s’adapte progressivement à de nouvelles exigences.
L’AS Museau, la JS Koenigshoffen, l’AS Strasbourg, l’AS Pierrots Vauban, le SC Schiltigheim, l’AS Erstein et le FC Kronenbourg. Avant de signer cet été avec la réserve du Racing, Karim Ilunga, 18 ans, a usé le bois des bancs d’une bonne partie des vestiaires du football strasbourgeois.

D’un club à un autre, le jeune milieu de terrain s’est construit à l’ombre de l’exigence des centres de formation, la voie royale pour toucher au monde professionnel. Un parcours atypique qui pourrait, un jour, permettre lui d’ajouter les vestiaires de la Meinau à son tableau de chasse.

« Les joueurs qui viennent du monde amateur arrivent avec beaucoup de fraîcheur »

La saison dernière, Karim Ilunga évoluait en Régional 1 avec le FC Kronenbourg lorsqu’il a été repéré par François Keller, l’entraîneur de la réserve du Racing. « Après un match amical contre son équipe, il m’a proposé de venir m’entraîner avec son groupe pendant toute la deuxième partie de saison », se remémore le Strasbourgeois qui accepte immédiatement la proposition avant de convaincre le directeur du centre de formation de l’enrôler définitivement.

« J’aime bien prendre des joueurs qui viennent du monde amateur, explique François Keller. Ils arrivent avec beaucoup de fraîcheur. En s’entraînant moins souvent qu’en centre de formation, ces joueurs ont réussi à atteindre un bon niveau. Ça signifie qu’en augmentant leur charge de travail, ils disposent d’une grosse marge de progression. »

Pour continuer à s’améliorer, ce milieu de terrain percutant a dû progressivement s’adapter aux séances quotidiennes en vigueur dans un centre de formation. « Ça change de ce que j’ai connu à Kronenbourg où je m’entraînais trois fois par semaine, tranche Karim Ilunga. Les séances sont très intenses et je n’avais pas l’habitude de faire de la musculation, mais c’est important car je sais que je dois m’améliorer physiquement. »

Dans son développement de joueur, le Bas-Rhinois a toujours suivi les conseils avisés de ses deux frères plus âgés. « Ils essaient de bien me conseiller pour que je choisisse des projets adaptés à ma progression », estime l’ancien joueur de Schiltigheim. Le travail et l’humilité ont fait partie intégrante de l’éducation des trois frères et de leur sœur, à Hautepierre où la famille est arrivée il y a une dizaine d’années.

Le joueur de la réserve y habite toujours avec sa mère et paraît très attaché à un quartier où il passe le plus clair de son temps libre. « Il y a tout à Hautepierre, sourit Karim Ilunga. Je sors beaucoup bien que ça ne plaît pas toujours à ma mère. Je rejoins les copains dehors et on part jouer au football, même si je suis obligé de ralentir pour ne pas être fatigué à l’entraînement. »
Un 64e de finale de Coupe Gambardella avec le FC Kronenbourg

Dans ce cercle d’amis adeptes du football de rue, Omar El Manssouri évolue également avec la réserve du Racing et a favorisé l’intégration de son acolyte au sein du groupe. L’enfant de Hautepierre fend désormais les allées du centre de formation d’un pas tranquille dans lequel on ne décèle aucune pression malsaine.

« C’est un garçon introverti, il doit encore se faire violence pour prendre davantage la parole, observe François Keller. Depuis qu’il est au centre je trouve néanmoins que son visage est de plus en plus souriant. » Karim Ilunga a été en vue à l’occasion du tournoi de Ploufragan (Bretagne), il y a deux semaines, et devrait logiquement gratter du temps de jeu avec la réserve au gré des va-et-vient des joueurs professionnels.

En cas d’embouteillage, le milieu de 18 ans pourra évoluer avec l’équipe U19 et se rappeler aux bons souvenirs d’un de ses « plus beaux moments de football », quand, la saison dernière, l’ailier avait guidé les U19 de Kronenbourg vers les 64e de finale de la Coupe Gambardella.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeMer 14 Aoû 2019 - 10:03

La saison de la réserve du Racing ?
La réserve du Racing, bon élève du N 3, démarrera l’exercice actuel avec une grosse pancarte de favori dans le dos. C’est l’occasion d’aller plus haut, même si la concurrence s’annonce relevée avec Sarre-Union, Thaon-les-Vosges et peut-être un invité surprise.
Une belle équipe

C’était, l’exercice passé, l’équipe qui avait produit la meilleure impression dans le jeu. Les joueurs de François Keller apprennent vite, très vite et sans quelques accrocs, l’accession était à leur portée.

Vers la création d’un championnat réservées aux équipes réserves?

Dans l’optique où la Fédération et la Ligue de Football Professionnel venaient à constituer un championnat national dans lequel les réserves seraient intégrées – la réforme sera étudiée en septembre –, le Racing serait inspiré de faire partie du gratin.
Une meute d’opposants

Sarre-Union, s’il a réglé ses soucis financiers, pourrait s’inviter dans la cour des grands.

L’équipe d’Alsace bossue reste sur un exercice honorable et il lui a manqué peu pour décrocher la timbale. On devrait la revoir aux avant-postes. Thaon-les-Vosges a failli créer la sensation.

Les Vosgiens n’ont pas trop chamboulé leur effectif et aimeraient évidemment frapper à nouveau un grand coup.
Des réserves huilées

L’ESTAC de Gharib Amzine, vainqueur de la Coupe du grand Est, et Metz II, de retour après un passage à l’étage inférieur où ses joueurs n’ont perdu aucun match, envisagent de briguer les places d’honneur, voire plus si affinités.

Les Troyens affichent des dispositions séduisantes et travaillent convenablement. Trois joueurs ont signé leur contrat pro. La relève est assurée.

Quant aux Messins, ils sont capables de renouer avec la lumière. Dans la foulée de la montée de leur équipe fanion, les Grenats seront à prendre au sérieux.
Une ambition dévorante

Le FC Métropole Troyenne, issu d’une énième fusion, la troisième en peu de temps, caresse le rêve de faire trembler les nantis et pourquoi pas de jouer les trublions.
Revanchard

Saint-Louis/Neuweg a fini la saison passée en trombe.

Forte d’un recrutement ciblé, l’équipe de Cédric Decker possède les armes pour s’illustrer et éventuellement figurer dans la première partie du tableau.
Le ventre mou

Biesheim ne veut plus avoir de sueurs froides. Les Rhénans ont frappé fort dans leurs emplettes. Parviendront-ils à naviguer dans des eaux paisibles ?

Raon-l’Étape, vieux baroudeur de ce championnat, n’aspire qu’à une chose, sauver sa tête rapidement, histoire d’enquiqiner les meilleurs.

Amnéville et son jeu chatoyant ont manqué d’expérience, mais revient avec davantage de détermination.

L’ASP Vauban Strasbourg peut s’appuyer sur la saison passée, mais devra atténuer les coups de moins bien. La deuxième saison est souvent plus dure.

Sarreguemines en sait quelque chose. Les Faïenciers auraient dû jouer en Régional 1. Sauvés des affres de la relégation suite au repêchage d’Haguenau, ils entameront ce championnat sur la pointe des pieds après avoir perdu... 25 joueurs (!), dont leur buteur attitré M’Barki.
Des bizuths attentifs

La FA Illkirch-Graffenstaden découvrira un nouveau paysage. Son ambition se limite à un sauvetage immédiat, même après avoir survolé le Régional 1.

De retour, Prix-lès-Mézières, n’a plus envie de retomber et s’est préparé pour la bataille.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitimeDim 18 Aoû 2019 - 6:27

dna a écrit:
National 3 | Racing II – Thaon-les-Vosges (2-2) Le Racing II freiné d’entrée
RACING II…………………………... 2
THAON-LES-VOSGES…………….. 2

➤ Mi-temps : 1-0. Stadium de Molsheim. Environ 150 spectateurs. Arbitre : M.Tani.
➤ Buts : Rother (csc 22e ), Lebeau (58e ) pour le Racing; Comara (78e ), Lecoanet (84e ) pour Thaon.
➤ Avertissement : Ba (90e +2) à Thaon.

➤ RACING II: Kawashima – Williams, Othon (cap), Branca, Aaneba – Grimm, Bresi (Sommer, 84e ), Ounahi, Labyad (K. Keita, 64e ) – Lebeau, L.Keita(Keller, 71e ). Entr. : R. Arnould.

➤ THAON : Nagor – Focki, Didierjean, Ba, Rother (cap), Gazagnes, Colin (Lecoanet, 58e ), Uhlrich (Goncalvès, 82e ), Comara, Hamek (Delaittre, 58e ), Goursaud. Entr. : R. Chouleur.

Malgré sa domination, la réserve du Racing n’a pas réussi à prendre le meilleur sur Thaon-les-Vosges, hier à Molsheim.
« C’est un sentiment partagé. Dans le contenu on n’a pas été bons, on est tombé face à une équipe qui nous a malmenés pendant 90 minutes mais au final, on prend un point. » Romain Chouleur, le coach vosgien, est conscient que son équipe revient de loin mais il peut aussi regretter cette occasion manquée de Comara dans les dernières minutes.

Ce sont toutefois les Strasbourgeois qui ont les meilleures opportunités au cours de 45 premières minutes tout en manquant de lucidité dans le dernier geste. Sans la malencontreuse erreur du capitaine Rother qui a trompé Nagor après un ballon mal dégagé, sur un centre de Lebeau (1-0, 22e ), Thaon aurait pu espérer mieux sur l’un ou l’autre contre comme sur ce ping-pong dans la surface, et un ballon finalement sauvé par Othon (35e ).

Lebeau (38e ) et Wiliams auraient pu doubler la mise mais c’est finalement Kawashima qui permet à son équipe de rentrer au vestiaire avec ce maigre avantage. Le portier strasbourgeois annihilait avec brio une reprise de Fock, étrangement seul au second poteau.
Un dernier quart d’heure compliqué


Le Racing revient des vestiaires avec les mêmes intentions mais Thaon se montre plus dangereux, pressant les Alsaciens plus haut, ce qui ouvre quelques brèches aux attaquants strasbourgeois. Labyad, sur une reprise contrée, offre la balle du 2-0 à Lebeau (58e ).

Thaon tente alors le tout pour le tout et son équipe revient fort justement au score par Comara (2-1, 78e ). La partie s’emballe. Lecoanet profite d’une hésitation de la défense du Racing pour fusiller Kawashima d’une frappe sous la barre (2-2, 84e ). Pas immérité pour des Thaonnais qui ont l’occasion de l’emporter, mais l’essai de Comara, seul devant le but, passe à côté.

Les deux équipes se séparent ainsi sur ce score de parité, bénéfique à Thaon.
.
Contenu sponsorisé


L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty

L'équipe réserve du RCS - Page 20 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'équipe réserve du RCS   L'équipe réserve du RCS - Page 20 I_icon_minitime

 

L'équipe réserve du RCS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 20 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: L'actualité du Racing-