Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Actualité santé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
fritz67210
Joueur de CFA 2
avatar Masculin Nombre de messages : 1464
Age : 41
Date d'inscription : 10/07/2010
Humeur : bavard

Informations
Club préféré: STRASBOURG
Profession: Animateur de réseau

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Actualité santé   Mer 23 Fév 2011 - 9:35

J'sais pas si j'dois en parler à ma femme....

Rapports buccaux-génitaux :augmentation du risque de cancer de la bouche

La fellation et le cunnilingus devraient être ajoutés à la liste des facteurs de risques des cancers de la bouche et de la gorge au même titre que le tabac. En cause, les papillomavirus (HPV), des virus sexuellement transmissibles. (Source : Présentation du Dr Maura Gillison, professeur de médecine à l'Université d'Ohio, à l'Assemblée annuelle de l'Association américaine pour la promotion de la science (AAAS), Washington, 19-20 février 2011. Dépêche AFP, 20 février 2011)
Thinkstock Les papillomavirus sont responsables d’infections sexuellement transmissibles et de cancers du col de l’utérus. Mais ces virus peuvent aussi être à l’origine de cancers buccopharyngés. En effet, les sujets infectés par les HPV (notamment la souche 16) voient leur risque de cancer oropharyngé 32 fois supérieur à celui du reste de la population (1). Autrement dit, un risque bien supérieur à celui attribué au tabagisme… Le risque de cancer de la bouche serait multiplié par 8 en cas de rapports buccogénitaux avec plus de six partenaires dans sa vie, a indiqué le Dr Maura Gillison à l'Assemblée annuelle de l'Association américaine pour la promotion de la science. Il est donc important de se préoccuper de l’évolution de telles pratiques sexuelles, dans un but préventif, d’autant plus que fellations et cunnilingus sont considérés, notamment chez les jeunes, comme moins risqués que l’acte sexuel conventionnel.

Or ces pratiques sexuelles ont progressé, parallèlement à l’augmentation de l’incidence des cancers buccaux : aux Etats-Unis, « les cancers de la cavité buccale et de la gorge se sont accrus de 225% entre 1974 et 2007, dont une grande partie chez des personnes ayant des rapports buccogénitaux ».

Les cancers de la bouche restent des cancers rares, et qui sont le plus souvent guérissables (avec des taux de 90%) quand ils sont dépistés tôt. Par ailleurs, sachant qu’il existe désormais des vaccins contre les papillomavirus, les cas de cancers oropharyngés pourraient diminuer, tout comme les cancers du col de l’utérus. Dans tous les cas, d’autres études sont nécessaires avant d’affirmer que certains comportements sexuels sont liés aux infections sexuellement transmissibles.

Un tel risque doit être connu, mais il faut bien garder à l’esprit qu’il s’agit de cancers rares. En matière de pratiques sexuelles, les virus du sida et de l'hépatite B restent les plus redoutables dont il faut absolument se prémunir. Le port du préservatif est l’unique moyen de prévention dont nous disposons.


Nixt'
candyraton
Vainqueur de la Ligue des Champions
avatar Masculin Nombre de messages : 18655
Age : 72
Localisation : bas-rhin
Date d'inscription : 17/01/2009
Humeur : content

Informations
Club préféré: Arsenal, Racing Club les Misérables
Profession: retraité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Mer 23 Fév 2011 - 10:40

Va bientôt falloir mettre un préservatif sur la langue.
RUW
Vainqueur de la Ligue des Champions
avatar Masculin Nombre de messages : 18304
Localisation : Saint-Chamond
Date d'inscription : 12/12/2006

Informations
Club préféré: OL / RCS
Profession: Cuisinier

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Jeu 26 Mai 2011 - 2:43

candyraton
Vainqueur de la Ligue des Champions
avatar Masculin Nombre de messages : 18655
Age : 72
Localisation : bas-rhin
Date d'inscription : 17/01/2009
Humeur : content

Informations
Club préféré: Arsenal, Racing Club les Misérables
Profession: retraité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Jeu 26 Mai 2011 - 3:09

Elle fait aussi des ravages au racing et pas moyen de s'en débarrasser. Oo
Poncho
Champion d'Europe
Masculin Nombre de messages : 22352
Age : 47
Date d'inscription : 28/11/2008

Informations
Club préféré: RC Strasbourg
Profession: Sur la route....

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Jeu 26 Mai 2011 - 6:01

Et si on envoyait à Bachi-bouzouk un panier garni de tous ces bons légumes histoire de le remercier pour sa magnifique présidence à la tête de notre club.
Rien de mieux qu'une bonne chiasse pour remettre de l'ordre Laughing Laughing

Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37975
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Jeu 26 Mai 2011 - 9:00

Mince, j'ai passé la semaine dernière à Berlin.
Argh !!!!

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
RUW
Vainqueur de la Ligue des Champions
avatar Masculin Nombre de messages : 18304
Localisation : Saint-Chamond
Date d'inscription : 12/12/2006

Informations
Club préféré: OL / RCS
Profession: Cuisinier

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Mer 1 Juin 2011 - 2:47

RUW
Vainqueur de la Ligue des Champions
avatar Masculin Nombre de messages : 18304
Localisation : Saint-Chamond
Date d'inscription : 12/12/2006

Informations
Club préféré: OL / RCS
Profession: Cuisinier

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Jeu 2 Juin 2011 - 4:57

Un mec est décédé dans les Vosges après avoir mangé un sandwich contenant de la salade et des tomates, apparement ça gagne l'est de la France, faites gaffe les gars !
candyraton
Vainqueur de la Ligue des Champions
avatar Masculin Nombre de messages : 18655
Age : 72
Localisation : bas-rhin
Date d'inscription : 17/01/2009
Humeur : content

Informations
Club préféré: Arsenal, Racing Club les Misérables
Profession: retraité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Dim 5 Juin 2011 - 13:19

AFP - 05/06/2011 à 19:45
La bactérie Eceh tue de nouveau, des graines germées suspectées


Après la fausse piste du concombre espagnol,
les soupçons se portent désormais sur des graines germées vendues par
une entreprise de jardinage du Nord de l'Allemagne comme vecteur de
transmission de la bactérie Eceh qui a fait 22 morts en Europe.
marc67
Joueur de national
avatar Masculin Nombre de messages : 4038
Age : 45
Date d'inscription : 07/05/2010
Humeur : content

Informations
Club préféré:
Profession: bientot plus chomeur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Dim 5 Juin 2011 - 14:31

Bon je vais en crever alors....
J'ai mangé une salade de concombre samedi...
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40151
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Jeu 12 Juin 2014 - 13:08

Alsace
Été: attention au soleil, à l'eau... et au tigre!

 le 12/06/2014 à 17:58
Le ministère de la Santé a publié ses recommandations. Particularité de l'année: le tigre... version moustique.
Attention au soleil, attention à l'eau et attention... au tigre. Du moins au moustique tigre. C'est ce qui ressort des mises en garde publiées ce jeudi par  le ministère de la Santé. 

Les vagues de chaleur qui provoquent la déshydratation silencieuse des seniors, les piscines non sécurisées où de jeunes enfants se noient en quelques secondes: ces alertes sont assez classiques. Mais il y a un nouveau venu cette année: le moustique tigre.
Cette espèce envahissante, Aedes albopictus de son nom latin, reconnaissable à ses rayures noires et blanches, est désormais «implantée» dans 18 départements du sud de la France.
Insecte «agressif» pour l’homme, ayant colonisé progressivement l’Europe méridionale, le moustique tigre figure parmi les risques sanitaires car c’est le principal «vecteur» (ou transmetteur) de deux maladies virales, la dengue et le chikungunya, explique le médecin spécialiste de l’Invs (Institut de veille sanitaire ), Harold Noel.
Ces deux maladies proches, caractérisées par de fortes fièvres, des douleurs articulaires et qui peuvent être fatales pour les personnes faibles, touchent surtout les zones tropicales où ces moustiques pullulent. Mais pas seulement. La forte implantation du moustique tigre en Italie a conduit à une mini-épidémie de chikungunya en 2006/2007 avec 300 cas dans le nord-est de ce pays, rappelle le Dr Noel.
En France, 121 cas «suspects» de dengue ou chikungunya ont été rapportés depuis mai dans les 18 départements infectés par le moustique tigre, selon cet épidémiologiste. Les tests au laboratoire ont pu confirmer qu’environ la moitié de ces cas étaient effectivement dus au virus du chikungunya (47 cas) ou de la dengue (15 cas). Il s’agissait essentiellement de cas «importés» de voyageurs et non pas de cas «autochtones», à savoir véhiculés par des moustiques tigres vivant localement, explique l’épidémiologiste.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40151
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Dim 5 Oct 2014 - 13:42


 Santé 75 % de risques selon un groupe de chercheurs La France touchée par Ebola sous 20 jours ?


Des projections scientifiques tentent de mesurer la propagation de la maladie. La France et la Grande Bretagne sont en Europe les premières menacées. Mais toute forme d’épidémie est d’emblée écartée.

Selon une étude publiée par le journal médical PLoS Current Outbreaks relayée par l’agence Reuters (1), il y a 75 % de risques que la France soit touchée par le virus Ebola d’ici 20 jours. Une probabilité établie par des chercheurs américains sur la base de données connues de propagation de la maladie et les caractéristiques du trafic aérien actuel.

Car c’est bien ce dernier qui constitue le principal vecteur de circulation du virus. Compte tenu de leurs échanges commerciaux et culturels avec l’Afrique de l’Ouest, la France -certains pays africains actuellement contaminés sont francophones- et la Grande Bretagne sont, de fait, les deux pays les plus exposés. Le risque est évalué à 50 % pour nos voisins anglais, à 40 % pour la Belgique, à 14 % pour la Suisse et l’Espagne. Un risque qui serait, toujours selon ses calculs scientifiques, divisés par trois si le trafic aérien était réduit de 80 %.
Un système de santé paré

Faut-il pour autant s’alarmer dans la perspective du 24 octobre ? Les mêmes scientifiques, qui insistent bien sur le fait qu’il s’agit là de projections et probabilités, relativisent les conséquences de l’arrivée d’Ebola sur notre territoire. Ils excluent d’emblée la possibilité d’une épidémie telle que celle connue sur le continent africain en raison de l’organisation sanitaire de la France. D’autant que le pays est capable de traiter la maladie à titre expérimental comme l’a démontré le rétablissement cette fin de semaine de l’infirmière iséroise de MSF au Liberia qui a pu être traitée en urgence dans un hôpital militaire de la région parisienne. L’Espagne et la Grande Bretagne ont eux aussi démontré leur capacité à gérer la maladie sur leur territoire.

Seul bémol, il s’agit de patients qui avaient été rapatriés et encadrés. La prise en charge de voyageurs en phase d’incubation (21 jours) serait encore d’une autre complexité. Durant ces trois semaines, le malade pourrait alors transmettre le virus sans même s’en rendre compte. Il faudrait dès lors s’intéresser à toutes les personnes ayant eu un contact avec ses fluides corporels.
Alsace
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40151
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Mar 14 Oct 2014 - 10:11


 SOLIDARITÉ
Mark Zuckerberg donne 25 millions de dollars pour la lutte contre Ebola 

Le PDG de Facebook Mark Zuckerberg et sa femme Priscilla Chan ont annoncé mardi sur le réseau social qu’ils donnaient 25 millions de dollars aux Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) pour les aider à combattre l’épidémie d’Ebola.


«L’épidémie d’Ebola se trouve à un tournant critique. Le virus a contaminé (8.900) personnes jusqu’à présent, mais il se répand très rapidement et certains prédisent qu’il pourrait contaminer 1 million de personnes, voire plus, d’ici plusieurs mois si rien n’est fait pour le combattre», a expliqué le jeune patron du réseau social, âgé de 30 ans. «Nous avons besoin de maîtriser le virus Ebola à court terme pour qu’il ne se développe pas davantage et ne devienne pas une crise sanitaire mondiale de long terme que nous devrons combattre pendant des décennies à une large échelle, comme le VIH ou la polio», a-t-il ajouté dans un billet sur le réseau.

«Notre don est la manière la plus rapide de donner des moyens aux CDC et aux spécialistes de cette question pour empêcher cela», soutient-il. Cet argent aidera «directement les acteurs en première ligne, qui réalisent un travail héroïque, (...) installent des centres de soins, forment le personnel, identifient les malades, etc». «Nous espérons que cela aidera à sauver des vies et à maîtriser cette épidémie», ajoute le patron de Facebook. La fortune personnelle de Mark Zuckerberg était évaluée mardi par le site internet du magazine Forbes à 32,4 milliards de dollars.

Une autre fortune de l’internet, le cofondateur de Microsoft Bill Gates, a de son côté récemment octroyé, via la fondation Bill et Melinda Gates, 50 millions de dollars aux agences des Nations unies et à des organisations internationales pour lutter contre la maladie. L’épidémie d’Ebola, la plus sévère depuis l’identification de cette fièvre hémorragique en 1976, a fait près de 4.500 morts depuis le début de l’année, selon un dernier bilan de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), pour plus de 8.900 cas recensés. Elle frappe principalement le Liberia, la Guinée et la Sierra Leone.
Alsace
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40151
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Jeu 5 Mar 2015 - 22:38

Grippe
8500 décès supplémentaires enregistrés depuis mi-janvier

8500 décès supplémentaires ont été enregistrés depuis la mi-janvier, notamment à cause de la forte épidémie de grippe cet hiver, selon une première estimation publiée ce mercredi par l’Institut de veille sanitaire (InVS).
«Depuis le début de l’épidémie de grippe (mi-janvier), la mortalité hivernale, toutes causes confondues, est supérieure de 19% à la mortalité hivernale attendue, calculée à partir des huit années précédentes, soit un excès estimé à 8500 décès», indique l’InVS. Une surmortalité est observée pratiquement chaque hiver, mais elle se limite généralement à quelques milliers de décès, voire moins, selon l’InVS.
L’institut souligne toutefois qu’il n’est pas possible de préciser la part exacte de la grippe dans ce surcroît de mortalité qui englobe toutes les causes de décès. Mais Daniel Lévy-Brühl, épidémiologiste à l’InVS, a reconnu qu’il existait «un faisceau d’arguments pour dire que la grippe a joué un rôle important dans l’excès de mortalité» cet hiver et souligné que l’estimation était provisoire, l’épidémie n’étant pas encore terminée.
Selon l’InVS, l’augmentation de la mortalité depuis le début de l’épidémie de grippe concerne plus particulièrement les personnes de 65 ans et plus et touche l’ensemble des régions.

Une augmentation très importante de la surmortalité hivernale avait déjà été observée lors des hivers 2008-2009 et 2012-2013 avec, à chaque fois, environ 10.000 décès supplémentaires. Les estimations de l’Institut sur la surmortalité hivernale ne remontent pas au-delà de 2006
Alsace
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40151
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Jeu 5 Mar 2015 - 22:38

Grippe : une infection nosocomiale aussi
8 500 décès supplémentaires ont été enregistrés depuis la mi-janvier, notamment à cause du virus. À l’heure du bilan, il faudra aussi s’intéresser aux infections nosocomiales et à l’hygiène hospitalière.

Un patient hospitalisé sur vingt souffre d’une infection nosocomiale en France. Et derrière ces infections ne se cachent pas uniquement les célèbres bactéries résistantes aux antibiotiques. Pendant les épidémies, le virus de la grippe contamine également au sein de l’hôpital des personnes présentes pour une toute autre raison. La grippe est ainsi une infection nosocomiale chez au minimum 28 % des patients et 45 % des soignants touchés par le virus dans les services de court séjour (chirurgie, médecine, gériatrie, urgences), selon une étude menée au cours de trois saisons hivernales (de 2004 à 2007) au sein de l’hôpital Edouard-Herriot à Lyon. Ces chiffres apparaissent comme un minimum car lors des années étudiées, les épidémies grippales étaient d’intensité faible à modérée.
Vaccination insuffisante
Cette étude soulignait l’importance de la vaccination et du respect des mesures d’hygiène chez le personnel soignant. La première reste insuffisante avec un taux moyen de 17 % au CHU de Lyon, variant de quasi-nul en chirurgie à 35-40 % dans les services sensibles de pédiatrie et de gériatrie, ce qui est « suffisant », selon le virologue Bruno Lina, sachant qu’un taux supérieur à 40 % est « un bon taux ». Quant au respect des mesures d’hygiène, alors qu’une étude menée au CHU de Marseille jette un pavé dans la mare, un service du CHU de Lyon a fait l’objet de mesures renforcées cet hiver au début de l’épidémie de grippe. Chaque membre du personnel a porté un masque chirurgical et l’accent a été mis sur le lavage des mains.
« Ces mesures ont permis de contrôler l’épidémie naissante au sein de ce service. C’est à rapprocher d’une étude américaine qui a montré que, en période d’épidémie, des personnes vaccinées et sans symptômes pouvaient être porteuses du virus et donc le transmettre dans un espace confiné. Porter un masque n’empêche pas d’être contaminé mais ça permet de protéger les autres. Même si c’est contraignant, cela devrait être un réflexe à l’hôpital en cas d’épidémie » , estime le Pr Lina, responsable du Centre national de référence sur la grippe pour le sud-est, qui espère que cette épidémie « fasse bouger les lignes ».
Alsace
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40151
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Mer 22 Avr 2015 - 12:37

29 ans après Tchernobyl Les sols alsaciens toujours radioactifs
Vingt-neuf ans après Tchernobyl, le césium 137 radioactif est toujours présent dans certains sols d’Alsace. C’est ce que montre l’étude menée par le laboratoire indépendant de la Criirad.

Après les études des retombées de l’explosion du réacteur nucléaire de Tchernobyl survenue le 26 avril 1986, – études menées sur 66 sites alsaciens en 1989-1990 puis, en 1998, sur 28 de ces sites – à l’initiative du conseil régional d’Alsace, la commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité (Criirad) a conduit en 2014 une troisième étude * sous forme de carottage dans des terrains non remaniés, à la demande de l’association haut-rhinoise « Les enfants de Tchernobyl ».
« Malheureusement, seules six communes alsaciennes ** faisant partie des premières études ont choisi de savoir ce qu’il en est, ce qui empêche d’avoir une photographie complète de l’Alsace », explique Roland Desbordes, président de la Criirad. La moitié du césium 137 échappé du réacteur présente dans le sol s’est désintégrée. Mais il faut encore attendre 300 ans pour que son impact puisse être considéré comme résiduel. Une grande partie de la radioactivité disparue est passée dans l’assiette des consommateurs de champignons, de baies, de gibier. »
Cas particuliers
Deux cas particuliers sont à relever. Le site de Breitenbach (68), « qui a probablement été remanié et amendé », montre une diminution importante de la contamination en surface ; toutefois, cela place, selon le rapport « la contamination plus en profondeur, qui peut être de ce fait plus facilement transférée aux nappes phréatiques ». À Kruth (68), du plutonium d’origine militaire a été décelé, « provenant sans doute d’essais militaires des années 60 ».
Les niveaux de césium 137, actuellement mesurés en France dans les produits alimentaires courants (salades, céréales, fruits, lait, fromage, etc.) présentent « une contamination faible mais chronique. La consommation de certains produits d’origine forestière peut induire une exposition non négligeable, ce qui nécessite une vigilance pendant encore de nombreuses années. »

Thierry Meyer, président des Enfants de Tchernobyl estime : « On ne peut que déplorer que la réglementation en vigueur au niveau européen ne porte toujours que sur les produits importés et avec des limites particulièrement élevées, inchangées depuis 1986. Mais tout cela n’est rien en comparaison des zones de Russie et d’Ukraine où la contamination corporelle ses enfants augmente au fil des années. »
(*) La totalité du rapport est consultable sur le site www.lesenfantsdetchernobyl.fr

(**) Il s’agit d’Erstein dans le Bas-Rhin, d’Aubure, de Breitenbach, Durmenach, Kruth et Wolfgantzen dans le Haut-Rhin.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40151
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Jeu 7 Mai 2015 - 14:04

Sécurité alimentaire Mort en mangeant une knack : danger pour les jeunes enfants

Suite au décès par étouffement d’un enfant de 3 ans, alors qu’il mangeait une saucisse, l'UFC Que Choisir appelle les parents à la plus grande prudence.
A l'origine du décès, survenu en août dernier, un morceau de l’enveloppe de peau d’une knack s'est collé aux voies respiratoires de l’enfant, provoquant l'étouffement. Face à ce risque, l'association de consommateurs conseille aux parents de « couper la saucisse dans le sens de la longueur, puis en tous petits morceaux ».
En mars déjà, la Fédération des industriels charcutiers traiteurs avait pris des mesures en donnant six mois aux fabricants de saucisses à pâte fine (de Strasbourg ou de Francfort) pour ajouter sur leurs produits la mention suivante : « Pour les enfants de moins de 4 ans, couper la saucisse dans le sens de la longueur, puis en tout petits morceaux, afin de prévenir les risques ».
Alsace
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40151
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Ven 29 Mai 2015 - 12:35

Interdiction de fumer dans les aires de jeux publiques à partir de cet été
Le gouvernement publiera fin juin un décret interdisant de fumer dans les aires de jeux publiques «pour que l’interdiction soit effective cet été», a annoncé la ministre de la Santé Marisol Touraine.
Cette «mesure de bon sens» est «une facon de respecter nos enfants», a déclaré la ministre à la presse, à l’occasion de la visite d’un centre Tabac Info Service à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).
Dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40151
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Mar 2 Juin 2015 - 13:49

Santé Déjà près de 200 cas de rougeole déclarés cette année, dont 150 en Alsace
L’Institut de veille sanitaire (InVS) a rappelé aujourd'hui l’importance de la vaccination contre la rougeole, alors que près de 200 cas ont été déclarés depuis le début de l’année en France, dont plus de 150 en Alsace où une épidémie circule depuis la mi-avril.


http://www.dna.fr/actualite/2015/06/02/deja-pres-de-200-cas-de-rougeole-declares-cette-annee-dont-150-en-alsace
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40151
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Ven 20 Mai 2016 - 7:35

«Tout va bien» pour David Ginola
Victime d'un malaise cardiaque jeudi, David Ginola a été opéré dans la nuit. Le professeur qui l'a opéré a indiqué que l'ancien international français allait «bien».
Arrivé «dans un état catastrophique» au centre cardio-thoracique de Monaco, selon les propos du Pr Gilles Dreyfus qui l'a opéré dans la nuit de jeudi à vendredi, David Ginola s'est réveillé en fin de matinée. «Il est assommé et ne se souvient de rien, mais il va bien, j'ai pu échanger avec lui. Il ne présente aucune séquelle neurologique», a indiqué le Professeur Dreyfus sur Nice-Matin. «Il n’ a pas fait d’infarctus. Mais il présentait des lésions coronaires très compliquées qui ont imposé de réaliser un quadruple pontage. Nous sommes rentrés au bloc à 19h pour en sortir entre 1h et 1h30 du matin», précise-t-il.

Le chirurgien a salué la prise en charge dont a bénéficié l'ancien joueur du PSG, «depuis le massage cardiaque réalisé sur le terrain et l'intervention de la sécurité civile, jusqu'à l'Institut cardio-thoracique». Un message a été posté sur le compte Twitter de David Ginola, pour confirmer que l'ancien international était en bonne santé, et remercier les fans de leur soutien.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40151
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Jeu 25 Aoû 2016 - 10:10

Piotr Malachowski a vendu sa médaille pour sauver un garçon atteint d'un cancer

Piotr Malachowski, avec sa médaille d'argent des Jeux de Rio.
Le lanceur du disque polonais Piotr Malachowski, médaillé d'argent à Rio, a mis sa médaille aux enchères pour aider un garçon atteint d'un cancer.
L'athlète polonais Piotr Malachowski a annoncé sur son compte Facebook avoir vendu sa médaille olympique pour venir en aide à Olek, un garçon de trois ans atteint d'un cancer de l'oeil. Malachowski a expliqué avoir été touché par le courrier de la maman du jeune garçon, qui lutte depuis deux ans contre une tumeur maligne de la rétine, que seule une intervention médicale à New York, d'une valeur de 126 000 dollars, pourrait combattre.

La star polonaise a alors mis aux enchères sa médaille d'argent du lancer du disque, espérant récolter 84 000 dollars, le montant nécessaire pour compléter le financement offert par une association. Dominika et Sebastian Kulczyk, l'une des famillles les plus riches de Pologne, ont répondu à l'appel et la star polonaise a mis fin à la vente mardi. «Nous avons pu montré qu'ensemble nous pouvons faire des merveilles. Ma médaille d'argent vaut désormais bien plus qu'il y a une semaine. Elle représente la vie et la santé du petit Olek. C'est un grand succès partagé,» a commenté Malachowski.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40151
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Jeu 20 Oct 2016 - 4:05

santé -
Rencontre d’experts à Strasbourg Le cannabis médical toujours honni

Toujours interdit en France, le cannabis de la plante utilisée en herboristerie montrerait un potentiel thérapeutique supérieur à celui des agents cannabinoïdes isolés en laboratoire.

Troublante conférence internationale à Strasbourg : elle témoigne des vertus thérapeutiques du cannabis, dans l’un des pays à ne pas vouloir en entendre parler.
Des chercheurs, des pharmacologues, des médecins… et des patients. Dans la forme déjà, la conférence internationale prévue en fin de semaine près de Strasbourg détonne. « Les malades sont là, et ça motive. Des idées nouvelles surgissent parfois, rien que parce qu’il faut formuler les choses avec des mots simples. On peut produire ainsi une vraie richesse d’esprit. » Chercheur au CNRS, le pharmacologue strasbourgeois Christian Muller rappelle à loisir cet étrange paradoxe dont la France ne semble pas vouloir ou pouvoir se dépêtrer.
Les utilisations thérapeutiques des cannabinoïdes font l’objet d’un consensus scientifique, à tel point que des pays ont reconnu leur utilité médicale, comme le Canada, l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Espagne, la République Tchèque, l’Autriche, Israël et même aux États-Unis, qu’on ne peut suspecter de laisser-aller réglementaire.

« Il y a une adversité… »

Les cannabinoïdes soulagent par exemple des malades de la sclérose en plaques, là où les antalgiques échouent. Des patients en chimiothérapie peuvent supporter leur traitement, et même reprendre du poids, grâce aux principes actifs dérivés du cannabis, duquel on a retiré le pouvoir stupéfiant si décrié. Un nouveau programme allemand va désormais jusqu’à encadrer toute la filière du cannabis médical au niveau national.
Mais en France, le tabou et des angoisses politiques que les scientifiques ne s’expliquent pas continuent d’empêcher tout usage pharmacologique d’une molécule qui peut pourtant s’avérer sans pareil sur certains symptômes. « Rien ne bouge et les malades auxquels il est prescrit des cannabinoïdes sont démunis ». Certains font de la culture à domicile, avec tous les risques légaux associés. « Une vraie omertà règne », estime le Dr Christian Muller, avant d’ajouter que le travail scientifique lui-même en fait les frais.
« Les industriels ne financent pas d’études sur un produit soumis à une incertitude réglementaire et financière, leur intérêt étant de développer des molécules spécifiques et rémunératrices. » Au sein de son laboratoire, les principes végétaux des myrtilles, de la pomme, du coing font l’objet d’attentions particulières pour leurs propriétés anticancéreuses. Étendre cette palette au cannabis, même dépouillé de ses « qualités » récréatives, n’est pas chose évidente, alors que les motifs de curiosité ne manquent pas : la plante s’avère meilleure que la molécule active pure pour délivrer des patients de douleurs ou de vomissements.
Ce n’est certes pas « un produit miracle », estiment certains experts invités à ce forum, des patients ne notent aucun effet positif. Mais ce n’est pas non plus une substance dont on devrait médicalement se priver. C’est pour cela que ce colloque en arrive à sa cinquième édition, ironise à Strasbourg le Dr Patrick Spiess, président d’Action Sida Ville. « Il y a une adversité contre les cannabinoïdes, mais on ne sait plus trop où la situer. Une voie thérapeutique reste donc inexploitée pour des raisons idéologiques. » Et de faire remarquer, non sans malice, qu’à la première édition de cette rencontre à Strasbourg, un spécialiste avait livré que le cannabis agissait sur les mêmes récepteurs que le très courant paracétamol, contenu dans l’un des médicaments les plus coûteux pour l’assurance-maladie, le Doliprane.
dna
.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37975
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Jeu 20 Oct 2016 - 5:49

A noter que désormais on pourra se faire vacciner en pharmacie.
Comment ça se passera, il suffira de demander directement au pharmacien? Est-ce remboursé? Pour ceux qui savent.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
candyraton
Vainqueur de la Ligue des Champions
avatar Masculin Nombre de messages : 18655
Age : 72
Localisation : bas-rhin
Date d'inscription : 17/01/2009
Humeur : content

Informations
Club préféré: Arsenal, Racing Club les Misérables
Profession: retraité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Jeu 20 Oct 2016 - 6:46

Je sais pas où t'as eu cet info j'ai vérifié à droite et à gauche même sur des pages officielles j'ai pas trouvé mention de vaccinations par les pharmaciens.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40151
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Mar 25 Oct 2016 - 9:50

Le jeu de tête peut affecter le cerveau, selon une étude
Le jeu de tête peut avoir un impact significatif sur les fonctions de la mémoire et du cerveau, selon les résultats d'une étude scientifique écossaise.
aire beaucoup de têtes au cours d'un match peut affecter le fonctionnement du cerveau et de la mémoire dans les 24 heures qui suivent, selon une étude écossaise publiée en fin de semaine dernière. Plusieurs études avaient déjà montré les risques de lésions entraînées par des commotions cérébrales dans les sports de contact, mais jamais l'impact pour le cerveau de petits coups à la tête réguliers n'avait été mis en évidence.

Simulation sur corner

Pour mesurer un éventuel effet sur le cerveau, les chercheurs de l'Université de Stirling ont demandé à dix-neuf joueurs et joueuses amateurs âgés de 19 à 25 ans de reprendre chacun de la tête vingt corners distribués par une machine à centrer. Le fonctionnement du cerveau et la mémoire des joueurs ont été testés avant et après l'exercice.

Le résultat, publié dans la revue EBioMedicine, montre «une faible mais significative diminution des fonctions cérébrales», tandis que les performances de la mémoire ont été reduites entre 41% et 67%, ces effets s'estompant au bout de 24 heures.

"Accident du travail"

La question de l'éventuel danger du jeu de tête pour le cerveau est très sensible au Royaume-Uni depuis le décès en 2002 à 59 ans de l'ancien attaquant international anglais de West Bromwich Albion, Jeff Astle. En 2014, un nouveau diagnostic avait conclu à un décès dû à une encéphalopathie chronique traumatique, entraînée par la répétition des têtes (avec des ballons plus lourds qu'aujourd'hui). La justice a d'ailleurs estimé qu'Astle avait été victime d'un «accident du travail». Par la suite, une campagne menée par sa famille a incité la Fédération Anglaise à favoriser les études scientifiques sur le sujet.

Le Dr Magdalena Ietswaart, un des auteurs de l'étude écossaise, a précisément expliqué que celle-ci avait été effectuée à la lumière de la «préoccupation croissante» existant à propos de liens possibles entre lésions cérébrales dans le sport et augmentation du risque de démence. Dans le football, outre le cas de Jeff Astle, trois membres de la sélection anglaise victorieuse du Mondial 1966 ont été diagnostiqués Alzheimer.

Protéger les plus jeunes

«Bien que ces affections soient temporaires et limitées dans le temps, nous pensons qu'elles peuvent affecter le cerveau à long terme, surtout si elles se répètent maintes et maintes fois comme c'est le cas avec le jeu de tête au football», ajoute Mme Ietswaart.

Interrogé par la BBC, l'ancien milieu défensif des Rangers et ex-patron de la fédé ecossaise, Gordon Smith, 61 ans, estime que l'Ecosse devrait s'inspirer des mesures prises aux Etats-Unis visant à limiter le jeu de tête chez les plus jeunes.
equipe
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40151
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Mar 25 Oct 2016 - 9:52

Maintenant je comprends un peu mieux. Very Happy 
.
candyraton
Vainqueur de la Ligue des Champions
avatar Masculin Nombre de messages : 18655
Age : 72
Localisation : bas-rhin
Date d'inscription : 17/01/2009
Humeur : content

Informations
Club préféré: Arsenal, Racing Club les Misérables
Profession: retraité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Mar 25 Oct 2016 - 10:09

Pourtant Ribery n'a pas un bon jeu de tête. lol
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40151
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Ven 28 Oct 2016 - 2:36

Grippe : l'Assemblée dit "oui" à la vaccination par les pharmaciens

Les députés ont adopté jeudi soir un amendement autorisant, à titre expérimental et pour une durée de trois ans, les pharmaciens à procéder à des vaccinations contre la grippe.
L'amendement avait déjà été adopté en commission le 19 octobre dernier. La mesure doit encore être validée par le Sénat.
L'objectif est d’améliorer la couverture vaccinale dans le pays.
Chaque hiver, la grippe touche des millions de personnes en France et provoque des milliers de décès, en particulier chez les personnes de plus de 65 ans.
La couverture vaccinale est insuffisante. Ainsi, concernant la grippe, l'amendement de la députée socialiste Michèle Delaunay stipule que "seulement 48% des assurés à risque se sont fait vacciner en 2015-2016, soit un recul de plus de 14 points depuis 2009".
"Si la couverture vaccinale était de 75 % (objectif fixé par l'OMS), 3 000 décès seraient évités chez les personnes de 65 ans et plus".
dna
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40151
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Mar 27 Déc 2016 - 9:40

Grippe : toute la France est désormais touchée

L’épidémie de grippe s’étend désormais aux treize régions de France métropolitaine, contre neuf il y a une semaine, a annoncé ce mardi le ministère de la Santé, qui appelle à la vigilance pour les personnes âgées, particulièrement touchées par l’épidémie cette année.
Les plus de 65 ans «représentent environ deux tiers des hospitalisations» pour symptômes grippaux, a souligné la direction générale de la santé (DGS, ministère de la Santé).
Aussi, le ministère de la Santé demande aux directeurs des établissements accueillant des personnes âgées (maisons de retraite, etc.) de «relancer la vaccination chez les résidents et de bien rappeler les recommandations» pour les employés concernant les «mesures barrières» à adopter (lavage de mains, port du masque, réduction des contacts...).

Eviter les contacts

A l’occasion des fêtes de fin d’année, «moment particulièrement propice à la diffusion de l’épidémie», la DGS recommande aussi aux personnes fragiles (plus de 65 ans, mais aussi malades chroniques et femmes enceintes) d’éviter «les contacts rapprochés avec la personne atteinte de grippe».
Elle conseille aussi aux personnes ayant des «signes de grippe (fièvre, toux, courbatures, fatigue...)» de contacter leur médecin traitant et «si besoin» de composer le 15.

15 jours pour que le vaccin soit efficace

Mercredi dernier, le réseau de surveillance Sentinelles avait indiqué que la maladie avait dépassé le seuil épidémique (171 cas pour 100.000 habitants) au niveau national pour la première fois de la saison, avec 192 cas pour 100.000 habitants, précisant qu’il faudrait «attendre le dépassement du seuil une deuxième semaine consécutive pour confirmer l’arrivée de l’épidémie de grippe» au niveau national.
Au 18 décembre, 66 cas graves nécessitant une réanimation et quatre décès liés à la grippe avaient été recensés.

L'épidémie dure en moyenne neuf semaines

«Il reste quelques jours pour se faire vacciner», souligne la DGS, tout en rappelant qu'«il faut 15 jours en moyenne, après une vaccination, pour été protégé».
L’épidémie de grippe, due à un virus très contagieux, dure en moyenne neuf semaines, selon les données historiques de Sentinelles depuis 1984. Il arrive toutefois qu’elle dure plus longtemps, comme lors de l’hiver 2009-2010, où elle s’était étendue sur 16 semaines.
Alsace
.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14531
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   Mer 15 Fév 2017 - 9:17

René Deutschmann, ancien joueur du Racing et notamment champion de France en 1979, a subi un grave accident vasculaire cérébral à l'étranger en fin de semaine dernière.
Sa famille et ses amis se mobilisent à l'heure actuelle pour faire face aux très coûteux frais d'hospitalisation en Thaïlande : en accord avec la famille, la Fédération des supporters du Racing club de Strasbourg lance un appel aux dons afin de contribuer aux soins indispensables actuellement reçus par René Deutschmann.

P.S. Je savais pas trop où mettre cet article concernant René Deutschmann
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Actualité santé   

 

Actualité santé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Autres :: Buvette-