Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 40089
Date d'inscription : 25/11/2012


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Lun 15 Mai 2017 - 13:32

d2 féminine -
 Toulouse – Vendenheim (1-0)
Il ne manquait pas grand-chose

Vendenheim s’est incliné hier d’une courte tête à Toulouse. Non sans avoir démérité…
Rien n’est à signaler durant le premier quart d’heure, si ce n’est ce ballon cafouillé devant le but de Pecharman, mais qui ne donnera rien pour les Alsaciennes (10e ). Peu à peu, Toulouse met son empreinte sur le match par une bonne circulation de balle, Vendenheim, pourtant très actif à la récupération, ne parvient pas à conserver suffisamment le ballon pour développer du jeu. Sur un premier corner pour Toulouse, Galera, étrangement seule au second poteau reprend de la tête. Mais le ballon passe au-dessus du but gardé par Heil (17e ).
Rey, bien servie par Palma, voit ensuite sa reprise contrée in extremis (20e ). Les Toulousaines se remettent à l’ouvrage et Robinne a bien failli profiter d’une balle de contre pour aller défier Heil. Mais le retour fulgurant de la jeune Hechinger anéantit sa tentative (30e ). Le dernier quart d’heure de ce premier acte est en faveur des Toulousaines qui jouent de manière plus fluide dans les transmissions, privant les Fédinoises de ballons et les contraignant à multiplier les efforts. L’ouverture du score leur tend les bras sur ce centre de Pau, mais tour à tour Robine et Chira manquent leur reprise (38e ). Les Alsaciennes s’en remettent à un coup franc de Landrieux, mais sa frappe fuit le cadre (40e ). Peu après, Robinne profite de la fébrilité défensive des Alsaciennes pour s’infiltrer dans la surface. Sa frappe passe cependant à côté (43e ).

Des occasions pour égaliser

Vendenheim réplique sur un corner de Landrieux à destination de Rey, dont la reprise sera captée par Pecharman.
À la reprise du jeu, les Alsaciennes se montrent un peu plus entreprenantes, à l’image de Rey, à la conclusion d’un beau mouvement offensif et qui croyait bien avoir ouvert le score… Mais son but est refusé pour une position de hors-jeu (51e ). Toulouse reprend le contrôle des opérations et se montre dangereux sur un nouveau centre de Pau à destination de Mouly, dont la tentative passe au-dessus (54e ). La partie semble plus équilibrée depuis quelques minutes, mais c’est à ce moment-là que Toulouse trouve l’ouverture par Robinne. Cette dernière a bien suivi la puissante frappe de Gosselin venue s’écraser sur la transversale, pour tromper Heil à bout portant (1-0 ; 65e ). Vendenheim tente de réagir. Leopoldes adresse un centre à raz de terre pour Muller, dont la frappe manque de puissance pour inquiéter Pecharman (71e ). Les Fédinoises poussent, s’exposant ainsi à quelques contres. Ces dernières se cassent les dents sur une défense difficile à déséquilibrer. Les Occitanes manqueront de peu de doubler la mise par Talens, bien décalée par Gonssolli. Mais le retour de Maetz permet aux Fédinoises de rester dans le coup (85e ). On joue les dernières secondes, avec ce coup franc à jouer en faveur des Alsaciennes. Toute l’équipe est montée. Suss envoie le cuir dans la boîte et Maetz parvient à reprendre de la tête. Malheureusement, ça passe au-dessus (90e +2). Les Fédinoises s’inclinent sans démériter au niveau des intentions et de la combativité. Cela n’aura pas suffi face à une équipe toulousaine plus technique.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Sam 27 Mai 2017 - 21:28

d2 féminine - Dernière journée :
Vendenheim – Nîmes (5-0)
Un feu d’artifice pour finir

Sous un soleil de plomb, les Fédinoises n’ont pas fait dans le détail et ont confirmé leur cinquième place.
Pourtant , il n’y avait pas d’enjeu sportif. Même si elles affrontaient leurs poursuivantes directes, les filles de Lionel Mack étaient assurées de terminer à la cinquième place avant cette dernière journée disputée sur la pelouse voisine de Mundolsheim, l’habituel stade du Waldeck étant en travaux. Qu’importe. Hier, les Fédinoises ont livré une de leurs meilleures partitions de la saison contre, il est vrai, une équipe nîmoise un peu démobilisée.
Pas gênées par la chaleur, les Alsaciennes démarraient pied au plancher grâce à Schwartz, mais la frappe de l’avant-centre terminait dans les gants de la gardienne nîmoise Cuberes (2e ). Maetz, sur un coup franc téléguidé de Muller (11e ) puis Palma profitant d’une mésentente de la défense (12e ) pensaient bien ouvrir le score. Malheureusement, la balle venait à chaque fois mourir au pied des montants.

Domination sans partage

Palma, qui a posé de nombreux soucis tout au long de la rencontre à la défense adverse grâce à ses courses, a fait preuve d’une autre de ses qualités pour ouvrir le score : la hargne. Bien servie en profondeur, la jeune Fédinoise butait une première fois sur Cuberes mais ne lâchait rien et réussissait à devancer la défense d’un tacle rageur pour concrétiser l’intense domination locale (1-0, 25e ). En face, les Nîmoises sont complètement sevrées de ballons dangereux. Forcément, à force de subir, elles finissent par s’incliner une deuxième fois. Palma, encore elle, était à la finition d’une action initiée par un bon pressing de Suss (2-0, 41e ).
La pause ne bouscule pas l’ordre déjà établi. Au contraire même. L’inévitable Schwartz, à l’affût d’un ballon qui traînait par-là, corse l’addition presque d’entrée (3-0, 55e ). Sans réponse, les Nîmoises font à peine passer un petit frisson dans les tribunes grâce à Meissner, mais sa frappe est bien trop enlevée (75e ).
Déterminées à offrir à leur public une dernière en forme d’apothéose, les Fédinoises terminaient le travail en beauté. Landrieux, d’une tête au premier poteau d’abord (4-0, 78e ) puis Perrotte avec sang-froid ensuite (5-0, 90e +1) noircissaient la feuille de match et donnaient au public de bonnes raisons de s’enflammer.

Des vacances… pas pour tout le monde

Le thermomètre, si c’était possible, grimpait encore d’un ou deux degrés au coup de sifflet final et un clapping venait clôturer la gête. Les filles se la sont rendue belle et peuvent partir en vacances l’esprit tranquille : l’objectif était de se faire plaisir jusqu’au bout, il a été atteint avec brio.
De vacances justement, il n’en sera pas question pour tout le monde. Les U19 du groupe – et elles sont nombreuses, Lionel Mack comptant sur un groupe rajeuni depuis la trêve hivernale – sont attendues le week-end prochain à Trélissac pour la finale du challenge national. Pour que la fête soit totale, elles savent ce qu’il leur reste à faire…
dna
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37975
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Dim 28 Mai 2017 - 2:24

Un feu d'artifice final qui ne doit pas faire oublier que désormais l'élite semble s'éloigner pour Vendenheim.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Dim 28 Mai 2017 - 2:46

Peut-être un jour il y aura de la concurrence avec les filles du racing.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Lun 31 Juil 2017 - 10:57

d2 féminine - Reprise de l’entraînement pour le FC Vendenheim Toujours irréductibles
Après une cinquième place prometteuse mais un peu frustrante la saison dernière, les filles de Lionel Mack abordent l’exercice 2017-2018 avec ambition et, comme à leur habitude, beaucoup d’envie.
Encore et toujours , elles résistent à l’envahisseur... Cette saison plus que jamais, les irréductibles Fédinoises se retrouvent dans une poule très relevée. L’AS Saint-Etienne arrive de D1, l’AS Nancy Lorraine et Croix de Savoie (ex Evian Thonon Gaillard) de DH.
Autant de clubs qui ont pu ou peuvent encore aujourd’hui s’appuyer sur une structure 100% professionnelle. Ajoutez à cela des places fortes comme Dijon, Grenoble, Toulouse ou Nîmes et vous avez là de redoutables adversaires.

« Donner aux filles un vrai challenge sportif »

Mais voilà, à Vendenheim, on n’est pas du genre à faire de complexe. Les moyens, s’ils sont limités et toujours plus durs à aller chercher, restent suffisants pour être compétitifs. Le savoir-faire, secret de la potion magique alsacienne, est bien là. La motivation aussi. « Nous débutons cette saison avec une grosse envie et des ambitions, assène d’entrée Lionel Mack, qui va entamer sa troisième saison sur le banc fédinois. Nous voulons donner aux filles qui croient en notre projet un vrai challenge sportif. C’est pourquoi nous mettons le curseur toujours un peu plus haut. Cette saison, nous voulons faire mieux que l’an dernier. »
Cela passe évidemment par un recrutement à la hauteur des ambitions. Mais, avant de se pencher sur les arrivées, il a fallu, comme chaque année, faire en sorte de remplacer les partantes. « Certains départs ont été un peu durs à encaisser car ce sont des filles qui ont progressé chez nous. Mais il faut faire avec », confie le coach.
Ainsi, Maureen Palma (ailière, partie à Grenoble) ou Manon Heil (gardienne), ont été difficiles à remplacer. Finalement, Lionel Mack s’avoue quand même satisfait de l’effectif à disposition. « Nous avons fait venir des joueuses d’expérience. C’est un peu ce qui nous manquait la saison dernière. Elles nous apporteront de la maturité sur et en dehors du terrain. »

Encadrer les jeunes

Ainsi, Noémie Freckhaus, bien connue des habitués du stade du Waldeck, revient à la maison après une parenthèse allemande. Mylène Anstett elle aussi est de retour. Mais le gros coup estival réside sans doute dans l’arrivée d’Alexandra Banner.
On savait Lionel Mack en recherche d’un soutien offensif supplémentaire, en voilà un de choix puisque l’attaquante arrivée du Stade de Reims a connu la D1 au cours de sa carrière. Les jeunes, une des marques de fabrique du FCV, continueront bien sûr d’avoir leur chance en équipe première. « Et elles seront entourées par des filles qui ont l’expérience. On sait où on va », assure le technicien. Les cadres sont restées. Landrieux, Schwartz ou encore Duteil continueront de guider le FCV vers le haut du tableau. Car c’est bien de ça dont il est question. Le professionnalisme a beau toquer à la porte toujours un peu plus fort, les Fédinoises veulent rester un bastion du football féminin français. « D’ailleurs, la saison dernière, c’est Val d’Orge, une structure amateur qu’on n’attendait pas à ce niveau, qui est montée », glisse malicieusement Lionel Mack...
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Dim 6 Aoû 2017 - 21:41

Les féminines du FCV poursuivent leur préparation Vendenheim en promenade
Après avoir battu l’ASP Vauban samedi (1-0), le FC Vendenheim a enchaîné par un second et large succès hier, face à Saarwellingen (9-0).
L’organisme des joueuses de Vendenheim aura été mis à rude épreuve lors de cette semaine de reprise. Après plusieurs « lourdes charges de travail » aux entraînements dixit le coach alsacien Lionel Mack, ses joueuses disputaient ce samedi leur premier match amical face à l’ASP Vauban, qui a repris la section féminine du Mars Bischheim.
À l’arrivée, les Fédinoises ont signé une courte victoire (1-0) grâce à Meriem Houij, une joueuse mise à l’essai. « L’équipe a été intéressante dans la mesure où Vauban était déjà dans un excellent rythme, indique Lionel Mack. Les mouvements collectifs étaient de qualité. »
Hier, les Alsaciennes ont enchaîné par une deuxième rencontre amicale en 24 heures, face aux modestes joueuses de Saarwellingen, qui évolue en troisième division allemande.
Il n’y a pas eu de match tant l’écart entre les deux équipes est important. Dès les premières minutes, les joueuses de Vendenheim jouent un ton au-dessus de leurs adversaires dans l’intensité.
Marion Gavat est la première à tromper Metzger, d’une frappe croisée. (1-0, 8e ). On comprend très vite que ce ne sera pas la dernière.

Houij se montre

Houij sert parfaitement Bitterlin, qui n’a plus qu’à conclure de près (2-0, 13e ). L’attaquante n’est pas loin du doublé après une frappe tendue, mais brillamment détournée par Metzger (15e ).
Ce sera finalement chose faite à la 31e , après une belle action collective (4-0). Entre-temps, Landrieux y est allé de son but (3-0, 27e ). Dans cette rencontre à sens unique, Landrieux bute sur la défense adverse (29e ), quand la très intéressante Houij place une tête qui heurte la transversale (30e ).
Revenue au club après un passage à Lille, Gavat peut se faire plaisir au milieu d’une défense complètement dépassée.
Elle n’a pas à forcer son talent pour inscrire son deuxième but de la soirée (5-0, 35e ). Le festival offensif continue quand Houij, après un penalty stoppé par la portière allemande (38e ), se rattrape vite en marquant juste avant la mi-temps (6-0, 44e ).
Le deuxième penalty manqué par Landrieux et le FCV (49e ), la belle frappe de Schwartz (7-0, 81e ), mais aussi les deux buts de Seddaoui (8-0 89e , 9-0 90e ) sont les seuls faits notoires d’un second acte moins enlevé que le premier.
La fatigue accumulée ces derniers jours n’y est sans doute pas étrangère. S’il n’y a aucun enseignement à tirer d’un tel match, Lionel Mack peut tout de même se satisfaire du sérieux de son équipe.
« On s’est rendu le match facile, souligne le coach. Si on ne joue pas avec sérieux, on peut se faire surprendre. Or, cela n’a pas été le cas. L’objectif de mettre du mouvement sur les deux jours est atteint. »
Les Fédinoises vont désormais se rendre en stage à Raon-l’Étape, où elles disputeront leur prochain match amical face à Moulins-lès-Metz samedi (17h).
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Dim 20 Aoû 2017 - 21:44

90e anniversaire du FC Vendenheim Jour de succès
Pour ses 90 ans, Vendenheim a mis les petits plats dans les grands, hier. Avec en clotûre et en point d’orgue de cette journée le premier match de préparation de Lyon, dernière équipe lauréate de la Ligue des champions, contre Hoffenheim. Sous une météo clémente, la fête a été un succès.
Wendie Renard, Camille Abily, Eugénie Le Sommer et consorts… Les internationales françaises étaient légion hier sous le soleil agréable du Stade du Waldeck.
« C’est excellent pour la visibilité du foot féminin en Alsace. C’est aussi un coup d’éclat pour notre club et une belle image pour notre anniversaire », sourit Marilou Duringer, présidente depuis 2013 du club fédinois.
Un millier de personnes s’était donné le mot pour participer à la fête à Vendenheim.

Du beau monde

Avec même un petit “KOP” lyonnais d’une quinzaine d’irréductibles (les “OL Ang’Elles”) qui ont effectué les cinq heures de voiture.
En face, Hoffenheim, 7e de la dernière Bundesliga, comptait sur une dizaine de fervents supporters. Les “Allez l’OL” répondaient au tambour allemand, dans une ambiance bon enfant. Et à l’applaudimètre, c’est Lyon qui remportait le duel.
Sur le terrain, même chose. Les Lyonnaises mettent rapidement le pied sur le ballon et se procurent dès la 5e minute un face-à-face, raté par Ada Hegerberg. La Norvégienne loupe encore son duel face à la portière allemande (17e ). Entre-temps, la milieu de terrain Dzsenifer Marozsan ouvre le score contre ses compatriotes, en deviant un tir depuis la surface d’Eugénie Le Sommer (15e ). L’attaquante française ira aussi de son but, suite à un cafouillage sur un corner (30e ).
Alors que le but est complétement ouvert, Marozsan trouve le poteau à la 36e. Ce sera le dernier frison de cette première mi-temps, outrageusement dominée par les protégées de Jean-Michel Aulas.
Le retour des vestiaires est plus compliqué pour Lyon, dû notamment au turnover pratiqué par l’entraîneur Reynald Pedros. Plus largement, ce second acte est plus décevant. Le manque de rythme est palpable des deux côtés. Normal, la préparation est loin d’être terminée et avec l’Euro-2017 (16 juillet au 6 août 2017), Lyon a récupéré tardivement ses internationales.
Cela n’empêche pas les Lyonnaises de conclure cette journée d’une belle manière avec un troisième et dernier but marqué par la jeune Andrea Norheim (88e ) sur une passe d’Élodie Thomis, aussi présente dans le groupe. Du beau monde, on vous dit. Seul hic, la blessure au genou de Jessica Houara-d’Hommeaux qui est sorti sous les cris en toute fin de rencontre.

« Il y avait une belle ferveur »

Pour sa première sur le banc olympien, Reynald Pedros peut être satisfait : « Il y a toujours de l’incertitude sur un premier match de reprise mais les filles ont bien répondu. La préparation est très courte, on aura peu de matches amicaux donc c’est important de se remettre vite dans le rythme. Mais les filles sont à l’écoute et le travail est bon ».
Un stage de quatre jours à Toulouse la semaine prochaine permettra de solidifier ce travail avec deux confrontations face à Manchester City et Liverpool : deux gros calibres européens.
« Il faut vite qu’on intègre le projet de jeu du coach, acquiesce Camille Abily. On a un nouveau staff, une équipe qui a changé à l’intersaison donc ce stage va être important ». En partant, la néo-retraitée de l’équipe de France n’oublie pas ses anciennes rencontres contre Vendenheim et s’est réjouie d’y être de retour : « Il y avait une belle ferveur aujourd’hui (hier). C’est une belle fête pour le foot féminin ».
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Dim 10 Sep 2017 - 21:41

D2 féminine -

Croix de Savoie – Vendenheim (0-2)

Entrée en matière réussie
Première journée de  championnat de D2 féminine pour les Fédinoises, en déplacement en Haute-Savoie pour aller y défier Ambilly Croix de Savoie qui avait obtenu son accession aux dépens de Mars Bischheim en juin dernier.
Les Savoyardes sont les premières en action en obtenant deux corners. Le pressing constant des recevantes oblige Vendenheim à faire preuve de patience avant de s’installer plus sereinement dans le match. La tentative lointaine de Landrieux ne trouve pas le cadre (21e ). Trois minutes plus tard, Schwartz intercepte la passe en retrait d’Arrault pour aller punir Ursella (0-1, 24e ).
Le plus dur étant fait, les Alsaciennes étouffent progressivement les velléités de vaillantes Savoyardes. Elles auraient pu alourdir la note tout d’abord par Banner, qui s’infiltre côté gauche avant de buter sur Ursella, puis par Schwartz dont la frappe croisée du droit est trop timide.
Dès le retour des vestiaires, Vendenheim reprend le contrôle des opérations avec la paire Duteil-Landrieux à la baguette au milieu de terrain. C’est fort logiquement que suite à un corner de Landrieux mal négocié par la défense adverse, la capitaine Duteil double la marque (0-2, 51e ).
À partir de cet instant, les Fédinoises survolent les débats mais manqueront de réalisme offensif à l’image de Bitterlin bien servie par Seddaoui (74e ). À noter la sortie sur blessure de l’internationale Goetsch (65e ), seule ombre au tableau pour le camp alsacien.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Dim 17 Sep 2017 - 21:15

Division 2 féminine -
Vendenheim – Toulouse FC (0-1)

Une histoire d’appréciation
Après sa victoire la semaine passée, Vendenheim s’incline à domicile contre Toulouse et peut nourrir des regrets.
Un match entre deux équipes prétendantes au haut du tableau se joue sur des détails. Malheureusement, les Fédinoises en ont fait les frais ce dimanche. Un penalty sévère, sans être scandaleux, aura eu raison des joueuses de Lionel Mack.

Penalty ou pas ?

Ce sont pourtant bien les Alsaciennes qui entrent le mieux dans la partie. Un pressing haut et constant empêche les Toulousaines de ressortir proprement de leur camp. Une relance hasardeuse de Pecharman en est la preuve, mais le lob de Houij fuit le cadre (12e ).
Cette dernière, très combative sur le front de l’attaque, réussit ensuite une série de dribbles aux abords de la surface et sert Banner, bien devancée par la gardienne (21e ).
C’est alors que le match va basculer. Sur une action un peu confuse, Hurbain se saisit du ballon devant Diop, mais l’arbitre estime que l’attaquante a été bousculée par Landrieux, et désigne le point de penalty. Mouly transforme la sentence, d’un tir dans le petit filet gauche de Hurbain (0-1, 25e ).
La tension gagne alors le banc fédinois. Elle sera accentuée quelques minutes plus tard, lorsque Houij semble elle aussi déséquilibrée dans la surface après un duel aérien (35e ). Mais l’arbitre ne bronche pas, au grand dam de l’entraîneur local : « Si elles obtiennent un penalty sur leur action, alors nous aussi on doit en obtenir un », estime-t-il.
La mi-temps sifflée, ses protégées rentrent avec un but de retard aux vestiaires.
Elles entament la seconde période de la bonne manière, probablement froissées du scénario des 45 premières minutes. Banner botte un beau coup franc, claqué en corner par Pecharman. Landrieux le tire parfaitement pour Houij qui, seule devant le but, place sa tête au-dessus de la cage toulousaine (48e ).

« On méritait au moins le nul »

Cette énorme occasion sera la dernière pour les Alsaciennes, dominatrices dans ce second acte, mais qui se heurteront sans cesse à une très bonne défense occitane. Quelques coups francs bien placés auront également été gâchés.
Toulouse aura su se montrer solide défensivement et touchera même le montant par Diop (58e ).
Coup d’arrêt donc pour Vendenheim après sa victoire convaincante à Ambilly en ouverture du championnat. Lionel Mack porte un regard objectif sur le contenu du match.
« Cette défaite est sévère. Il y a des week-ends où les décisions arbitrales peuvent être en notre défaveur. Le vent tournera. Perdre sur un penalty contre Toulouse prouve que mes joueuses ont été présentes. On méritait le match nul, mais contre les grosses équipes, il faut plus de justesse technique et d’efficacité. Mais la prestation d’aujourd’hui me confirme qu’il sera possible de chatouiller les prétendants à la montée cette année. À nous de faire des gros matches contre ces équipes-là. »
Avec un déplacement à Grenoble la semaine prochaine, vainqueur écrasant de ses deux premiers matches, l’occasion est belle de le démontrer.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Dim 1 Oct 2017 - 21:14

d2f -

Vendenheim – ASSE (0-3)

Il n’y a pas eu photo
Á domicile, Vendenheim s’incline logiquement face aux Stéphanoises et enchaîne une troisième défaite. Les plus fortes, c’était les vertes. L’adage s’est montré particulièrement vrai, hier après-midi au stade du Waldeck où les Alsaciennes n’ont jamais vraiment pris la mesure de leurs adversaires. « Il y avait une classe d’écart entre les deux équipes aujourd’hui », reconnaîtra en fin de match Lionel Mack, l’entraîneur fédinois. La physionomie globale du match appuie ses propos tant les visiteuses, reléguées de Division 1, ont semblé supérieures.
Dès l’entame, les Vertes prennent possession du ballon et infligent une pression constante aux Bas-Rhinoises. Hurbain en fait les frais, mais Pingeon reprend mal un dégagement raté de la gardienne (10e ). Vendenheim se procure sa première occasion sur un coup franc plein axe de Banner bien capté par Chavas (16e ).
Les débats se rééquilibrent peu à peu et Houij file toute seule au but mais, en bout de course, décoche une frappe trop molle qui n’inquiète pas la gardienne de but adverse (28e ).

Deuxième mi-temps à sens unique

Saint-Étienne aura l’opportunité d’ouvrir la marque sur corner, mais la tête de Mohr, s’envole au-dessus de la barre (37e ). Si les Fédinoises ont tenu le choc en première mi-temps, le second acte tournera cruellement à l’avantage des visiteuses.
Et pourtant, les spectateurs du Stade Waldeck ont cru à l’ouverture du score de leurs joueuses, mais Perrotte est trop courte pour dévier un centre de Banner (53e ). Les Vertes, elles, ne laisseront pas passer leur chance. Pingeon s’infiltre dans la surface fédinoise, dribble Hurbain et met le ballon au fond pour l’ouverture du score (60e , 0-1).

Réagir pour ne pas sombrer

Le rouleau compresseur vert est en marche et il va faire mal. Gherbi frappe directement un coup franc excentré côté gauche que la gardienne n’arrive pas à contrôler (81e , 0-2). Puis Blanc-Gonnet transformera en toute fin de partie un penalty presque anecdotique (90e +3, 0-3).
La dernière demi-heure de jeu aura été fatale pour Vendenheim, victime de la supériorité des Stéphanoises. Lionel Mack reste lucide : « Elles étaient tout simplement meilleures que nous, aussi bien dans l’impact que dans la maîtrise du ballon. Malgré ça, on a eu des grosses occasions à 0-0. On a réussi quelques beaux décalages mais la plupart du temps, on s’est trop vite débarrassé du ballon. Aujourd’hui, c’est nous qui sommes en faute. Nos performances dans certains domaines de jeu étaient insuffisantes. »
Il garde néanmoins un état d’esprit positif et ne s’affole pas pour la suite : « Nos trois défaites ont eu lieu contre trois grosses cylindrées. Nous devons en tirer les leçons. Il y a toujours des moments dans une saison où l’on fait face à des difficultés, des blessures, des suspensions. Je vais remobiliser mes joueuses et nous allons repartir de l’avant, ensemble ». Parce que oui, le championnat ne fait finalement que commencer.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Dim 8 Oct 2017 - 21:26

d2 féminine -

Nîmes – Vendenheim (0-1) Au forceps
Dans cette rencontre à six points, l’enjeu n’a pas pris le pas sur le jeu et la rencontre a été une belle opposition de styles qui a tourné à l’avantage des Fédinoises.

La première période, très équilibrée, verra les Alsaciennes d’abord s’installer dans le camp adverse sans véritablement inquiéter leurs hôtes, manquant de percussion dans les couloirs. C’est Marion Gavat bien servie par Mariem Houij qui teste une première fois Florine Mihatsek Sica Perez (2e ) sans trouver la faille. Peu à peu Nîmes, sort du bois en jouant dans le dos de la défense alsacienne, mais est trop souvent pris au piège du hors-jeu. Puis c’est au tour de Marie Perrotte à la réception d’un coup franc de Charlotte Landrieux de prendre sa chance sans succès (8e ). Les Nîmoises, contraintes à faire beaucoup de fautes, n’ont pas la maîtrise du ballon. C’est un nouveau coup franc de Marie Perrotte pour Angélique Huet trop courte au 2e poteau qui résume et conclut cette première période manquant de fluidité technique des deux côtés.

Hechinger délivre Vendenheim

La seconde période verra Vendenheim prendre patiemment le dessus, avec une énorme rigueur défensive et une activité de tous les instants, notamment au milieu de terrain avec le triangle Cynthia Duteil-Charlotte Landrieux et Marion Gavat. Vendenheim récupère le ballon de plus en plus haut et se crée l’une ou l’autre situation qui aurait pu débloquer le tableau d’affichage, à l’image de Charlotte Landrieux dont la frappe passe de peu au-dessus (66e ), puis de Marion Gavat tout près de tromper la gardienne locale d’une frappe trop tendre 68e. Les rares incursions de Nîmes proviendront à nouveau du jeu long de Gaëlle Gayton qui cherche à trouver rapidement Manon Carlier, mais le duo axial Chloé Rochet-Lisa Hechinger étouffe toutes leurs tentatives. Vendenheim continue de pousser et obtient un nouveau coup franc par Tania Seddaoui. Charlotte Landrieux trouve la jeune Lisa Hechinger qui coupe au premier poteau et marque du gauche (83e , 0-1) pour offrir les trois points. Une victoire (la deuxième à l’extérieur) qui soulage les Alsaciennes et qui replace Vendenheim à la 7e place avant de recevoir Aurillac pour espérer ouvrir le compteur des victoires à domicile.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Mar 10 Oct 2017 - 21:34

Fiona Bitterlin (FC Vendenheim)



D’une maturité exemplaire
À même pas 20 ans, Fiona Bitterlin possède déjà une solide expérience de la vie d’une footballeuse de haut niveau. L’attaquante du FC Vendenheim croit toujours en ses rêves.
Comme beaucoup de jeunes joueuses, Fiona s’est découvert une passion pour le ballon rond dès son plus jeune âge, dans la cour d’école.
« Je jouais souvent avec mon grand frère Arnaud et nos copains. Mes parents m’ont alors inscrite au FC Steinbrunn-le -Bas, en entente avec Schlierbach, et c’est moi qui ai emmené mon frère aux entraînements », se souvient-elle.
« On voulait toujours faire mieux l’un que l’autre, peut-être que ça le dérangeait un peu que je sois surclassée dans son équipe », ajoute-t-elle, sourire aux lèvres.
Après une première année en équipe féminine à l’US Hésingue, son talent perceptible saute aux yeux.
Son destin se lie alors presque logiquement à celui du club fédinois, à l’été 2013. Tout s’accélère pour la jeune Haut-Rhinoise qui découvre, à sa plus grande surprise, les joies de l’équipe de France U16.
Foudroyée dans son élan
« J’ai appris ma sélection par une amie, Pauline Dechilly (ancienne joueuse du FC Vendenheim évoluant au FC Metz depuis 2016) , qui m’a dit qu’on allait partir pour un stage de dix jours au Portugal. Je ne pouvais pas y croire. » La gauchère, également très à l’aise avec son pied droit, marquera deux buts, tout comme son territoire pour les prochaines années.
S’ensuivent alors les premières apparitions en Division 2 féminine, les premiers buts, les premières grandes attentes. Puis la première désillusion. Tout ça, à 16 ans seulement.
« J’étais à un rassemblement à Clairefontaine, en U17, quand j’ai ressenti subitement de grosses douleurs aux mollets. Très vite, il m’était totalement impossible de courir. J’ai vu beaucoup de médecins et c’est seulement au bout de quatre ou cinq mois qu’un diagnostic a été prononcé. Je souffrais du “syndrome des loges”, une pathologie assez grave et très rare chez l’enfant. »
L’adolescente subit alors une opération et connaît les longues séances de massage chez la kiné du club, Céline Jung, et un an de mise à l’écart forcée.
« L’opération était ma dernière chance. Si elle ne marchait pas, j’étais finie pour le foot. »
Ses parents, Nadine et Jean-Marie, lui ont toujours rappelé l’importance des études, mais cette blessure a permis à Fiona de mesurer la dure réalité du haut niveau et de ses péripéties parfois terribles.

La kinésithérapie, l’histoire de sa vie ?

« Aujourd’hui encore, je souffre de contractures assez récurrentes mais ça va beaucoup mieux. Je reste tout de même la championne de la kiné », avoue-t-elle, rieuse. Elle confie également avoir fait évoluer son jeu à cause de cette blessure en « délaissant quelque peu sa vitesse pour se fondre dans le collectif et construire le jeu ».
Même si le foot occupe une grande place dans l’agenda, Fiona n’en reste pas moins une jeune fille studieuse dans son autre vie, celle d’étudiante en première année à la Faculté de Médecine de Strasbourg.
Son baccalauréat scientifique en poche, elle se confronte aujourd’hui à des centaines d’autres étudiants présents, comme elle, pour percer dans ce domaine si concurrentiel. Son rêve ? Devenir kiné.
« Ma blessure n’a pas été l’élément déclencheur. J’ai depuis un certain temps l’envie d’exercer cette profession. Aujourd’hui, mes études passent très clairement en priorité. »
Néanmoins, elle garde son appétit de championne. « On ne pourra jamais m’enlever l’esprit de compétition. J’éprouve toujours autant de joie à marquer un but. Je veux être la plus décisive possible pour l’équipe. »
Elle finira par confier : « L’équipe de France ? Dans un coin de la tête, j’y pense encore. Ça sera très dur, mais rien n’est inaccessible ».
Cette note d’optimisme n’étonne pas. Fiona Bitterlin a connu très jeune la galère des blessures. Avec le soutien de sa famille, elle n’a rien lâché. Et elle continuera d’aller de l’avant, aussi bien sur le rectangle vert que sur les bancs de la Faculté. Avec une maturité remarquable.
FC Vendenheim (D2F) – Aurillac, dimanche (15h)
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Dim 15 Oct 2017 - 21:20

D2 féminine -
6e journée
Une victoire éclatante
VENDENHEIM 8
AURILLAC 0

Largement supérieures, les joueuses de Vendenheim s’offrent leur première victoire à domicile de la saison en étrillant Aurillac.
Au cours d’une saison, certaines rencontres s’annoncent déséquilibrées. Au-delà d’une victoire impérative, les Fédinoises se devaient de s’imposer avec la manière face à la lanterne rouge du championnat. Et c’est chose faite.
Houij ouvre rapidement la marque en remportant son duel face à la gardienne aurillacoise (13e , 1-0). Premier but de la saison pour la recrue tunisienne !
Copie conforme en seconde période
Elle récidive quelques instants plus tard en reprenant de la tête un corner parfait de Landrieux (18e , 2-0). Les Alsaciennes persistent et n’hésitent pas à se projeter rapidement vers l’avant.
Bitterlin récupère un ballon sur le côté droit, s’en va défier Alinc, et place le ballon dans la lucarne gauche (27e , 3-0).
Le chemin de croix continue pour les Cantalouses qui encaissent un nouveau but par Duteil après une action un peu confuse (36e , 4-0).
Une première période à sens unique permet aux Fédinoises de jouer libérées et de rentrer au vestiaire avec un matelas très confortable.
La physionomie du match n’évolue guère après la pause. Vendenheim balade des joueuses auvergnates démissionnaires pendant qu’Hurbain se retrouve au chômage technique.
Landrieux lance Houij en profondeur qui s’y reprend à deux fois pour s’offrir un triplé (62e , 5-0).
Elle provoque également un penalty, transformé par Seddaoui plein axe (72e , 6-0). Cette dernière endosse ensuite le rôle de passeuse et, d’une ouverture lumineuse, trouve Banner qui ne se fait pas prier pour dribbler et tromper Alinc (77e , 7-0).
La latérale droite Huet parachève le spectacle et inscrit un dernier but sur un contre rondement mené (84e , 8-0).
Rendez-vous à Metz
Huit buts à zéro, le score est fleuve. Mais reflète l’écart de niveau abyssal entre les deux formations.
Lionel Mack, l’entraîneur de Vendenheim, ne masque pas sa satisfaction et insiste sur la qualité de la prestation de ses joueuses. « On se devait de montrer la différence de niveau en marquant un maximum de buts. En inscrire huit n’est jamais une mince affaire. C’est pour ça que je suis fier de mes joueuses, je n’ai rien à leur reprocher aujourd’hui. »
Il fait également un premier point sur le début de saison de son équipe. « On présente un bilan équilibré de trois défaites et trois victoires. Sur le papier, ce bilan paraît logique. Sans des faits de jeu défavorables, on aurait pu prendre des points face à Toulouse et Grenoble. Mais le vent tournera. À nous maintenant de hausser notre niveau de jeu contre les grosses cylindrées, tout en faisant le plein de points dans les matches plus abordables. »
Le court déplacement à Metz la semaine prochaine en est clairement un. Aux Fédinoises de poursuivre leur spirale positive.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Lun 30 Oct 2017 - 3:51

d2 féminine -

ESAP Metz – Vendenheim (2-0)

C’était insuffisant
Venues à Metz dans l’espoir de confirmer leurs deux derniers succès, les Fédinoises se sont prises le pied dans le tapis.
L’entame de match est pourtant alsacienne avec Houij, bien servie par Gavat qui voit son tir contré par la capitaine messine. Saccenti devra d’ailleurs quitter les siennes sur blessure à la suite de cette première action (1re ). Les Fédinoises poursuivront ainsi leur domination territoriale en sortant proprement les ballons, trouvant souvent la remuante Perrotte sur le flanc gauche. Malheureusement, cela ne profitera pas aux Bas-Rhinoises, trop imprécises dans la dernière passe et bien contenues par une défense messine bien regroupée. À la 21e , c’est au tour de Perrotte (remplacée par Bitterlin) de quitter le terrain sur blessure.
À partir de là, Vendenheim éprouvera beaucoup de difficultés à jouer juste. Et ce sont évidemment les Messines qui mettront la pression par la rapide Gomez et l’expérimentée De Brito. Sous pression, Vendenheim concède un premier corner fatal. Cordier se charge de la besogne et trouve Papaix plein axe dans les six mètres pour l’ouverture du score (1-0, 25e ).

Bien trop d’approximations

Piquée au vif, Vendenheim tentera de réagir par Gavat dont la frappe trop tendre échoue dans les gants de Burtin (39e ). Puis c’est au tour de Bitterlin, lancée en profondeur par Landrieux, de tenter sa chance sans plus de réussite (42e ). Tout cela manque cruellement de liant dans les enchaînements et d’agressivité dans le combat proposé par Metz.
La deuxième période ne sourira pas mieux aux Alsaciennes.
On assistera à une deuxième mi-temps sans grande saveur de part et d’autre, la différence se faisant au mental, registre mieux maîtrisé par les Lorraines. À la 62e , un nouveau corner magistralement exécuté par Cordier permet à Metz de doubler la marque par Papaix de la tête (2-0). Le réveil tardif des Fédinoises n’inquiétera guère Burtin, même si les frappes de Landrieux (87e ) et Schwartz (89e ) sont cadrées.
Ce sont même les Messines qui auraient pu corser l’addition quelques minutes plus tôt par De Brito, qui se présente seule devant Hurbain qui capte le cuir dans les pieds de l’attaquante (78e ). Une nouvelle fois battu sur des coups de pied arrêtés, Vendenheim enregistre sa quatrième défaite de la saison et devra montrer un autre visage pour espérer battre Dijon dimanche prochain.
Si sur le terrain la victoire lorraine est indiscutable, il subsiste un espoir pour Vendenheim. Les Messines ayant fait entrer en jeu Bouzouidja, qui ne figurait pas sur la feuille de match. Affaire à suivre…
dna
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37975
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Lun 30 Oct 2017 - 6:57

Pas prêtes de remonter dans l'élite.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Dim 5 Nov 2017 - 21:35

d2 féminine -
Vendenheim – Dijon (0-3)
Une défaite qui fait mal

Dominées pendant l’intégralité du match, les joueuses de Vendenheim concèdent un lourd revers, le troisième déjà à domicile.
Certaines défaites font plus mal que d’autres. Celle contre Dijon en est le parfait exemple.

Au-delà de l’outrageuse domination bourguignonne, les Fédinoises ont rendu une copie blanche dans le jeu, tout en paraissant très friable mentalement. L’entraîneur Lionel Mack avait la tête des mauvais jours à la fin de la rencontre.
Du déchet technique

« C’était un non-match total de notre part aujourd’hui. On s’est fait dominer dans tous les compartiments du jeu. On ne peut pas espérer lutter contre ces grosses cylindrées en faisant un match de la sorte. »

Ses joueuses sont pourtant bien rentrées dans la partie avec beaucoup d’intensité dans les premières minutes.

On se dit alors que les Bas-Rhinoises avaient retenu les leçons d’une prestation déjà bien terne la semaine passé contre Metz. Mais très rapidement, elles marquent le pas, subissant l’impact mis dans les duels par les Dijonnaises. Ces dernières trouvent la faille par Solanet qui, lancée en profondeur côté droit, trompe Hurbain d’un lob parfaitement dosé (0-1, 27e ). La gardienne fédinoise sauve ensuite la mise en détournant une belle frappe de Bouillot (31e ). Les approximations techniques irritent les spectateurs présents et une révolte s’impose pour la seconde mi-temps.
Zéro tir tenté…
Seulement, rien ne s’améliorera au retour des vestiaires. Dijon inscrit très vite un second but par Bouillot, encore une fois lancée dans la profondeur (0-2, 48e ). Les espoirs s’amenuisent alors considérablement pour les Bas-Rhinoises, absentes des débats. Les deux corners tirés par Landrieux, directement dans le petit filet, démontrent ces incroyables déchets techniques. Les Dijonnaises inscriront même un troisième but presque anecdotique en fin de match par Rasasak (0-3, 89e ). L’addition est salée mais cruellement logique pour les Fédinoises, incapables de tirer une seule fois au but lors lors de cette rencontre. « On exploite mal les rares ballons corrects dans leur moitié de terrain. On n’a pas le droit d’afficher un tel niveau de jeu devant notre public. Sans compter que physiquement, j’ai senti mes joueuses en difficulté. À nous de nous retrousser les manches et de trouver les bonnes solutions pour la semaine prochaine », espère Lionel Mack. Un déplacement chez le leader yzeurien qui s’annonce en tout cas très difficile. Aux Fédinoises de relever la tête pour ne pas avoir à trop regarder derrière elle…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Dim 12 Nov 2017 - 21:31

D2 féminine -

Yzeure – Vendenheim (1-2)

Vendenheim a du caractère
Après sa défaite de la semaine passée, Vendenheim a su réagir superbement sur la pelouse du co-leader.
Dès le début du match, le bloc fédinois bien organisé déjoue les velléités offensives yzeuriennes. Et sur un coup franc aux 40 mètres quasiment sur la ligne de touche, Landrieux surprend Pognat, qui laisse passer le ballon. Seddaoui est en embuscade et trompe Hatchi. Les Alsaciennes mettent tout leur cœur pour contrarier les intentions auvergnates en quadrillant intelligemment le terrain à l’image de leur capitaine Duteil. Et sur une bonne sortie de balle côté gauche, Landrieux renverse pour Gavat qui ajuste une passe millimétrée dans la course de Bitterlin. L’attaquante finit parfaitement le travail. Le coach auvergnat décide d’un double changement pour réveiller son équipe. Yzeure se montre plus conquérant à l’image de Sekam Ngahane.
Mais en seconde période, Vendenheim poursuit son travail de sape au milieu de terrain, ratissant de nombreux ballons à l’image de Tomochika et de Gavat. Les Auvergnates réagissent avec beaucoup d’impact voire de rage. Quelque peu déconcentrées sur le coup, les Fédinoises vivent un temps faible et Sekam Ngahane, à la réception du centre d’Artese, réduit la marque de la tête. Les Alsaciennes parviennent néanmoins à se réorganiser et un rush de Bitterlin amène Kissane à voir rouge. Vendenheim peut gérer son avance tranquillement et bientôt savourer un succès qui le relance.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Dim 19 Nov 2017 - 21:19

d2 féminine - Vendenheim – Montauban (0-3) Vendenheim sombre
Les Fédinoises ont lourdement chuté hier après-midi, devant une formation de Montauban qui a profité à merveille de leurs largesses.
Après leur victoire contre Yzeure (1-2) dimanche dernier, Vendenheim avait l’intention d’enchaîner. Bitterlin est la première à s’illustrer sur un dégagement de Hurbain. La charnière adverse se troue à la retombée, l’attaquante défie Binzangi, mais sa frappe manque le cadre (3e ).

Les Fédinoises rapidement surprises

Fromantin, bien en jambes, donne du fil à retordre à Vendenheim pour répondre. Elle passe deux joueuses pour se montrer face à Hurbain, mais son plat du pied est détourné en corner (12e ).
Après un premier coup franc dangereux mais manqué par Fromantin, les Montalbanaises obtiennent un nouveau coup franc côté gauche. Badr trouve Exposito qui place sa tête pour ouvrir le score (0-1, 16e ).
Vendenheim est proche d’égaliser ensuite sur une frappe lointaine de Landrieux, qui ne passe pas loin du montant gauche (19e ).
Avant la mi-temps, Vendenheim se crée deux actions. Duteil lance Perrotte en profondeur qui rate son duel en tirant sur la gardienne adverse. Gavat, qui a suivi l’action, frappe au but mais Binzangi réalise encore un superbe arrêt (45e ).
À peine la deuxième période commencée, que Fromantin s’illustre encore en slalomant dans la surface. Elle se fait faucher par Landrieux et l’arbitre accorde un penalty que Jacques transforme (0-2, 46e ).
Lionel Mack fait alors entrer Schwartz, qui frappe directement au but pour sa première action (56e ). Binzangi fait un énorme travail pour continuer de protéger son but. Deux fois de suite, elle repousse des frappes puissantes de Landrieux. L’équipe de Lionel Mack continue de pousser. Gavant reprend de la tête n centre de Schwartz. Mais Espinasse est là pour sauver sur sa ligne (73e ).

Un coup d’arrêt

Dominatrices, les Fédinoises sont proches du 1-2. La frappe de Bitterlin dans la surface heurte le poteau de Binzangi (81e ). Perrotte a l’occasion d’offrir un espoir à Vendenheim sur un dégagement manqué de Binzangi, mais la gardienne se rattrape à temps (84e ). Et c’est finalement sur un contre que les « rouges » cèdent une troisième fois. Exposito trouve Fromantin en profondeur qui dribble Hurbain avant de marquer tranquillement (0-3, 89e ).
Vendenheim subit un sérieux coup d’arrêt après sa victoire ramené d’Yzeure…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Dim 3 Déc 2017 - 21:57

Vendenheim 0

Nancy 2

Division 2 féminine Vendenheim s’enfonce

Deuxième défaite consécutive pour le FC Vendenheim. Cette fois face à l’AS Nancy-Lorraine.
Après leur défaite (0-3) concédée contre Montauban, les Fédinoises avaient pourtant pour mission de se relancer avant la trêve.
Schwartz sonne la première alerte pour les Nancéiennes. Vendenheim aurait ainsi pu mener rapidement, mais la frappe touchait le poteau (5e ’). Les visiteuses n’en sont pas perturbées. Elles entrent bien dans le match en donnant du rythme. À la sortie d’un bon mouvement offensif, Loukombo centre pour Blanchard qui manque sa bicyclette (15e ’).

Ngo Ndoumbouk s’offre un doublé

Étouffée par le dauphin du championnat, la formation de Lionel Mack manque beaucoup de relances. L’AS Nancy domine les débats avec une défense et un milieu solide. Sur le côté droit, Loukombo parvient à prendre de vitesse son adversaire et le centre qu’elle adresse trouve Ngo Ndoumbouk, en avance sur la défense, qui marque le premier but du match (0-1 à la 20e ’).
Une ouverture du score qui donne confiance à l’équipe de Jean-Michel Serin. Adam s’illustre aussi avec une puissante frappe qui est captée par la gardienne locale, Hurbain (22e ’). Peu entreprenantes dans leurs actions offensives, les Fédinoises sont dépassées face à une bonne équipe de Nancy.
Avant la mi-temps, sur un service de Zouga, Ngo Ndoumbouk joue bien le pivot, arme sa frappe et trompe Hurbain pour faire le break (0-2 à la 42e ’).

Vendenheim met enfin la pression aux Nancéiennes

La deuxième période sera complètement différente de la première, vu que l’équipe de Lionel Mack sortait les crocs. Bitterlin voit ainsi sa frappe croisée détournée par Little (54e ’), l’attaquante avait pris la défense de vitesse sur un parfait service de Perrotte. L’avant-centre de Vendenheim est encore proche de réduire l’écart à l’heure de jeu, mais sa frappe passe à côté du but (60e ’).
L’AS Nancy doit contenir une équipe de Vendenheim qui s’est réveillée dans cette deuxième mi-temps. Mais elle se heurte à une bonne défense. Les Fédinoises continuent de pousser, concédant beaucoup de coups de pied arrêtés.
Sur un corner de Landrieux, la tête de Hechinger a failli faire mouche mais la balle passe au-dessus des cages de Little (63e ’). Perrotte manque de peu, à son tour, la réduction score sur une belle passe de Bitterlin : la tentative ne passe pas loin du but (65e ’).
Cet engagement des Fédinoises force les Nancéiennes à commettre des fautes aux abords de la surface. Un coup franc de Landrieux frappé plein axe est arrêté par la gardienne adverse en deux temps (70e ’). La tête de Duteil sur corner aurait pu relancer le match, mais le cuir passe encore une fois au-dessus (75e ’). Un déclic aura manqué aux Fédinoises qui ne trouvent pas le chemin des filets jusqu’au coup de sifflet final.

Des points qui s’échappent

Encore septième au classement, Vendenheim n’a plus qu’une longueur d’avance sur l’ESAP Metz, 8e  et dont leur match contre Saint-Etienne a été reporté. Montauban reste à trois points de Vendenheim après sa défaite contre Ambilly (0-1).
Les Fédinoises vont devoir secouer Toulouse à la reprise, en janvier, pour repartir sur un bon rythme.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Lun 11 Déc 2017 - 9:41

coupe de france féminine -
1er  tour fédéral

Vendenheim fait le boulot

SAINT-MEMMIE 0

VENDENHEIM 6

Les Fédinoises entament leur parcours en Coupe de France par un déplacement victorieux à Saint-Memmie, pensionnaire de Division d’Honneur.
Dès le coup d’envoi donné par les Champenoises, les Fédinoises pressent très haut et récupèrent le ballon pour le monopoliser pendant la quasi-totalité de la rencontre. Perrotte, bien servie par Anstett, teste une première fois Thillerot mais ne croise pas suffisamment sa frappe (3e ).
Les locales cherchent à trouver rapidement leur attaquante de pointe Larive par de longs ballons qui ne trompent jamais la vigilance de la charnière centrale Goetsch-Rochet. Vendenheim récupère facilement le cuir et tente de poser le jeu en balayant la largeur du terrain pour créer des décalages. Au vu de la qualité de la pelouse, les passes n’arrivent pas toujours à destination, ce qui permet aux joueuses de Saint-Memmie d’exister jusqu’à la 11e. À ce moment-là, Bitterlin réceptionne le service d’Huet et s’en va tromper Thillerot pour l’ouverture du score (0-1, 11e ).
Le plus dur est fait pour les Alsaciennes qui continuent dans la foulée à assommer leurs hôtes du jour. Les Fédinoises parviennent rapidement à inscrire deux nouveaux buts.
Tout d’abord, sur un corner de Perrotte mal repoussé par Thillerot, puis cafouillé par la défense locale, Suss surgit pour doubler la mise (0-2, 13e ).
Une minute plus tard, Huet prend le couloir pour délivrer un centre au cordeau sur la tête de Perrotte qui lobe astucieusement Thillerot (0-3, 14e ). L’affaire était pliée en moins d’un quart d’heure.
Plus rien ne sera marqué jusqu’à la pause, les Alsaciennes gérant intelligemment leur avantage. Pendant ce temps, Suss trouve même le poteau sur une belle frappe des vingt mètres, tandis que Hurbain était réduite au chômage dans les cages alsaciennes.

Gavat enfonce le clou

en seconde période

La deuxième période permet aux joueuses de Lionel Mack d’asseoir leur domination avec l’entrée en jeu de Gavat qui signe un magnifique triplé.
Sur une passe en retrait de Seddaoui aux vingt mètres, elle parvient à loger le ballon hors de portée de Thillerot (0-4, 48e ).
Elle récidive un quart d’heure plus tard, bien servie par Landrieux. Sur son contrôle orienté, elle élimine Tribout pour aller tromper Thillerot d’une belle frappe croisée qui termine au fond après avoir heurté le montant. (0-5, 68e ). Et enfin, elle clôture la marque en déviant judicieusement le centre de Goetsch (0-6, 79e ). On notera en toute fin de rencontre la tentative de Banner, repoussée par Thillerot. Seddaoui, qui avait bien suivi, tacle le ballon au fond des filets. Curieusement l’arbitre refuse le but pour une faute peu évidente (83e ).
Les Alsaciennes se qualifient donc aisément pour les 16es  de finale de la Coupe de France et espèrent bénéficier d’un tirage clément afin de poursuivre l’aventure encore un peu.
dna
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37975
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Mar 12 Déc 2017 - 9:47

Gavat? Je me suis demandé un court instant si elle pouvait être de la famille de Frank Gava, ancien pro de Nancy, Lyon et le PSG. De toutes façons non puisque le footballeur n'a pas de -t à la fin de on nom.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Dim 7 Jan 2018 - 21:28

VENDENHEIM 1
YZEURE 2

 Un manque de réussite

Dans des conditions difficiles, symbolisées par un terrain gras et un vent glacial, les Fédinoises s’inclinent contre Yzeure malgré de bonnes intentions.
Cette rencontre de Coupe de France s’annonçait serrée, entre deux équipes évoluant dans le même groupe de Division 2. Et elle l’a était. Si en championnat, les Alsaciennes s’étaient imposées en terre auvergnate (1-2), les Yzeuriennes ont rendu la pareille en venant disposer des Fédinoises sur le même score.

Ces dernières auront parfois tenté de belles choses, manquant cependant de précision dans les transmissions et d’efficacité dans les deux zones de vérités.

« La défaite d’aujourd’hui est regrettable car on n’a pas démérité, avec de réelles bonnes intentions. On encaisse deux buts évitables et on ne concrétise pas nos occasions. C’est dommage », analyse Lionel Mack, le technicien fédinois.

Et on le comprend, car son équipe a très mal commencé cette rencontre. Duteil se fait subtiliser la balle près du rond central par Chalabi. La capitaine bourbonnaise tente alors un lob d’une trentaine de mètres que Goepp, un peu trop avancée et sûrement trahie par un vent capricieux, n’arrive pas à capter (0-1, 3e ).
Une réaction trop tardive

Vendenheim prend alors le contrôle du jeu, obtenant les meilleures occasions. Bitterlin se bat bien et gène la relance de la gardienne, mais Gavat rate sa tentative (17e ). Landrieux, sur coup franc (22e ), ainsi que Seddaoui (36e ), n’auront guère plus de réussite.

« On a su se créer de belles situations, on progresse. Maintenant, l’efficacité manque encore », constate l’entraîneur bas-rhinois.

Les Alsaciennes démarrent ensuite bien mal, une nouvelle fois, la seconde période. Berger est lancée en profondeur, Goepp sort à sa rencontre mais perd son duel. L’attaquante bourbonnaise n’ayant alors plus qu’à pousser la balle au fond (0-2, 49e ). Mais les Bas-Rhinoises n’abdiquent pas et vont réduire le score par Duteil, qui reprend victorieusement de la tête un coup franc botté par Perrotte (1-2, 64e ).

Elles pousseront ensuite pour égaliser, mais se heurteront à une défense d’Yzeure bien repliée. Malgré l’élimination, Lionel Mack reste optimiste pour la suite du championnat, qui reprend d’ailleurs le week-end prochain. « On démarre la deuxième partie de saison à Toulouse la semaine prochaine. Je veux qu’on cherche une dynamique positive. Pour le moment, on est bloqué dans une spirale négative, on n’arrive pas à s’en libérer. À nous de travailler pour trouver les solutions ».
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Dim 25 Fév 2018 - 21:20

VENDENHEIM 1
GRENOBLE 0

Qu’elle fait du bien !
Grâce à un but de sa recrue hivernale, Closset, au bout du temps additionnel, Vendenheim s’offre une victoire au courage face à Grenoble. Trois points remportés au goût particulièrement savoureux.
Certaines victoires font plus de bien que d’autres. Comme celle engrangée par les Fédinoises ce dimanche. Et ce, pour plusieurs motifs.

« Ça récompense nos progrès »

En plus d’une performance enfin reluisante face à une des meilleures formations du championnat, les trois points ont été acquis dans les ultimes secondes.
La revanche ne pouvait donc guère être plus belle après la défaite controversée du match aller.
Lionel Mack, l’entraîneur fédinois, avait du mal à dissimuler sa satisfaction au coup de sifflet final. « Ces trois points donnent du baume au cœur et récompensent nos récents progrès. Ce match pouvait basculer d’un côté comme de l’autre, surtout en seconde mi-temps, et pour une fois, ça nous a souri. »
La gardienne, Hurbain, s’est tout d’abord mise en valeur sur cette belle sortie face à Ewele (10e ).
Grâce à un vent tortueux, Landrieux a failli, par deux fois, trouver la faille sur corner direct (17e , 36e ). Suite à une belle combinaison entre Closset, Bitterlin et Schwartz, Perrotte a une occasion en or d’ouvrir le score, mais bute sur Perrodin (18e ).

Closset déjà décisive

Après une première mi-temps maîtrisée par les Fédinoises, leurs homologues grenobloises reviennent avec de meilleures intentions.
Mbala trouve d’abord le poteau à bout portant (54e ), puis Ewele rate l’immanquable, seule devant le but (68e ). « Avec leurs occasions ratées, je me suis dit qu’il y avait un vrai coup à jouer », confie Lionel Mack.
À l’heure de jeu, Perrotte voit sa frappe du bout du pied gauche frôler la barre transversale de Perrodin (63e ). Les deux équipes se livrent ensuite totalement, une phase symbolisée par ce bel arrêt de Hurbain (80e ), ou ce lob de Banner, non cadré (90e ).
Au bout du temps additionnel, Seddaoui lance parfaitement plein axe Closset, qui remporte son duel pour le plus grand bonheur du Stade Waldeck (90e +3, 1-0). Les Fédinoises tiennent enfin leur match référence.
« À nous de continuer sur cette dynamique, c’était notre meilleur match de l’année, les joueuses ont vraiment fait une bonne prestation. Je suis fier d’elles, elles ont parfaitement respecté le plan tactique », conclut le coach fédinois.
Prochain rendez-vous dans deux semaines, sur ce même terrain du Waldeck, face aux Occitanes de Nîmes. Une seconde victoire de rang est envisageable. La première, dans tous les cas, est à consommer sans modération !
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Dim 11 Mar 2018 - 22:22

d2 féminine -
 Vendenheim – Nîmes (2-1)
De constants progrès

Au forceps, Vendenheim s’est imposé face à des Nîmoises accrocheuses. Dominatrices mais parfois maladroites, les Fédinoises ont su faire preuve d’abnégation pour décrocher une seconde victoire consécutive.

« on s’attendait à un match compliqué, et on l’a eu ».
Lionel Mack avait vu juste. L’entraîneur fédinois craignait cette opposition nîmoise, abordable sur le papier, mais coriace sur le pré. Menées au score contre le cours du jeu, les Alsaciennes pousseront en seconde période pour faire la différence.

Ce fut laborieux, mais mérité

« On encaisse un but évitable sur leur seule occasion des quarante-cinq premières minutes. On a d’abord manqué de justesse dans la finition, mais les filles ont corrigé le tir en seconde mi-temps. C’est bien, on enchaîne. Le maintien est quasiment assuré », concède le technicien bas-rhinois.
En première mi-temps, l’inefficacité fédinoise s’est notamment traduite par ces ratés de Closset (10e , 25e ).
Les Nîmoises décident quant à elles de jouer les contres et les coups de pied arrêtés à fond. Un de ces derniers fera mouche. De la ligne médiane, Gayton envoie un ballon dans la surface qui est repris de la tête par Oumeur. Un peu fébrile, Hurbain se fait lober et concède l’ouverture du score (0-1, 26e ).
Les Bas-Rhinoises reviennent des vestiaires avec de meilleures intentions, en témoigne cette frappe de Schwartz juste à côté (48e ).
Elles égalisent à l’heure de jeu grâce à Perrotte qui, seule au point de penalty, reprend un excellent centre de Goetsch, très bonne sur son flanc gauche (1-1, 60e ).
La jeune joueuse a ensuite l’occasion de s’offrir un doublé, mais elle se précipite (63e ).
La recrue Closset croit donner l’avantage aux siennes, mais son lob fuit le cadre (73e ). Ce n’est que partie remise, puisque dans la foulée, sa frappe du gauche des vingt mètres attrape la lucarne de Mihatsek (2-1, 77e ). Hurbain est une ultime fois à la parade (81e ), avant que l’arbitre ne siffle la fin du match.

« On joue avec moins de pression »

Bien que très laborieuse, cette victoire est méritée au regard de la domination des Fédinoises.
« On joue avec moins de pression sur les épaules, continue Lionel Mack. Ce match-là, en début de saison, on ne l’aurait pas gagné. C’est la preuve que l’on progresse, aussi bien sur le terrain que dans nos têtes. À nous d’enchaîner contre Aurillac et Metz, deux équipes à notre portée, mais qui ne lâcheront rien en vue de leur maintien ».
La passe de trois est envisageable. Aux Fédinoises de tout mettre en œuvre pour la réaliser.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Dim 25 Mar 2018 - 21:42

D2 Féminine -
 Vendenheim – ESAP Metz (0-1)
 Un manque de réalisme

Vendenheim s’est incliné hier après-midi sur sa pelouse face à une formation messine bien plus réaliste.
En ce beau dimanche printanier, on s’attendait à ce que les Alsaciennes confirment leur embellie avec trois victoires consécutives au compteur. Hélas, il n’en fut rien.
On assiste à une première période terne au cours de laquelle les Fédinoises semblaient manquer de carburant et de liant, sans pour autant être véritablement inquiétées. Malgré tout, on notera une première demi-heure heure plutôt à l’avantage des locales, qui réussissent à prendre l’ascendant sur leurs hôtes du jour. On assiste également à beaucoup trop d’erreurs techniques dans les transmissions.
Les Messines, qui jouent leur survie dans cette division, prennent peu à peu plus d’initiatives en obtenant l’un ou l’autre corner sur lesquels la maison rouge a été mise en difficulté.
Et alors qu’on s’acheminait vers la mi-temps sur un score nul et vierge, les visiteuses profitent d’un coup franc magistralement exécuté par Cordier pour ouvrir le score. Celui-ci trouve en effet la tête d’E. Saccenti qui dévie le cuir dans les filets d’Hurbain (0-1, 45e ).

Des nombreuses

occasions manquées

En deuxième période, les rentrées d’Houij et de Muller apportent plus d’envie et de percussion à l’attaque fédinoise qui se procure quatre occasions franches.
Par Seddaoui, tout d’abord, esseulée au second poteau, mais qui manque de discernement et par la même occasion le cadre.
Ensuite, c’est au tour d’Houij, très active sur le front de l’attaque, de se manifester par une frappe croisée détournée in extremis en corner par Burtin. Muller, à la réception d’un ballon cafouillé par la défense messine, est toute proche d’obtenir l’égalisation.
Entre-temps, Hurbain sauve la mise aux siennes sur deux interventions tranchantes face à Cordier et Saccenti. Qu’à cela ne tienne, les Fédinoises ne lâchent rien pour revenir au score. Houij hérite d’un bon ballon au second poteau, élimine sa vis-à-vis, pour finalement échouer face à Burtin. Dommage ! Les Fédinoises, il est vrai privées de plusieurs titulaires laissées à la disposition des U19 pour affronter le PSG, manquent l’occasion de confirmer leurs progrès devant leurs supporters. Néanmoins, les Messines n’ont pas volé leur succès et empochent de précieux points pour leur maintien.
dna
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37975
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Lun 26 Mar 2018 - 2:53

Une autre équipe messine de foot jouera sa survie cette semaine du côté de Strasbourg...

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Sam 31 Mar 2018 - 22:14

division 2 féminine -
Dijon - Vendenheim (4-0)
Un leader sans pitié

L’entame est plaisante, les deux équipes s’obligeant à mettre du rythme et de l’engagement. Le ballon circule d’un camp à l’autre et Dijon sollicite Hurbain par deux frappes qui ne donnent rien.
Le jeu se durcit et Dijon obtient un coup franc intéressant aux 35m légèrement excentré côté gauche. Gouineau se charge de la besogne et, d’une frappe dosée, trouve Nakkache dont la tête surprend Hurbain (1-0, 21e ).
Galvanisées, les Dijonnaises prennent l’ascendant sur des Fédinoises à la peine dès que le jeu s’accélère.
Mais les Bourguignonnes ne parviennent pas à faire le break, et les Alsaciennes semblent retrouver de l’allant après une réorganisation tactique en passant à deux pointes avec le duo Schwartz-Perrotte.
Un premier mouvement s’initie côté gauche pour finir côté droit dans les pieds de Schwartz qui hésite trop pour tenter sa chance.
Le ballon est perdu, mais pas pour longtemps : Gavat décale Seddaoui qui élimine sa vis-à-vis et adresse un centre travaillé au second poteau pour Closset qui est trop courte pour égaliser (43e ).
La seconde période est fatale au FCV qui se fait contrer cruellement alors que Gavat est au sol, sans que Mme Cruchon n’arrête le jeu… Quelques errements et hésitations plus tard, Gouineau trouve Atamaniuk qui trompe Hurbain de la tête (49e , 2-0).

Mauvaise carburation

Après ce second but encaissé trop rapidement, les Alsaciennes ne trouvent jamais la bonne carburation pour revenir dans la partie. Les quelques escarmouches ou coup de pied arrêtés dont elles bénéficient, étant trop mal exploitées ou bien contrées par l’excellente défense dijonnaise.
Ces dernières ajoutent deux buts supplémentaires par Solanet qui termine le travail après que Cousin a passé toute la défense fédinoise en revue (80e , 3-0), puis par la jeune Balde qui scelle le score de cette rencontre (85e , 4-0).
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Lun 23 Avr 2018 - 10:19

d2 féminine - Vendenheim – Yzeure (1-1) En panne d’efficacité
Pas assez réaliste, Vendenheim partage les points avec Yzeure. Au vu de leurs nombreuses occasions, les Fédinoises peuvent nourrir quelques regrets.
Les rencontres entre Vendenheim et Yzeure ont pris l’habitude d’être pour le moins serrées. Vainqueur en terre auvergnate (1-2), Vendenhein s’était inclinée sur le même score en janvier dernier lors des 32e de finale de la Coupe de France. Pour cette belle, les deux équipes n’ont pas réussi à se départager, malgré une domination bas-rhinoise.

À l’agonie, Yzeure finit par se réveiller

Les Fédinoises entament mieux la rencontre, se procurant plusieurs situations intéressantes. Closset s’essaye à la frappe, mais Hatchi veille au grain (14e ).
La transversale sauve ensuite la gardienne yzeurienne sur ce boulet de canon de Gavat (15e ). L’emprise alsacienne sera récompensée quelques minutes plus tard. Gavat est à la réception de ce coup franc de Landireux. Elle dévie, de la tête au second poteau, pour Closset. Ce dernière, d’une autre tête, n’a plus qu’à pousser la balle au fond (1-0, 21e ). D’une frappe sèche, Seddaoui rate ensuite de peu le second but (25e ).
À l’agonie pendant une demi-heure, Yzeure se réveille peu à peu, transformant l’une de ses rares occasions en but. Berger déborde côté droit et centre en retrait pour Chalabi. La frappe de la capitaine auvergnate est parfaitement détournée par Hurbain, mais Gueheto, démarquée, suit bien l’action et égalise (1-1, 40e ).
La seconde mi-temps est moins prolifique en occasions, les tentatives de Closset (62e ), Bitterlin (72e ) ou Gavat (77e ) fuyant largement le cadre. Après une subtile passe en retrait de Bitterlin, Muller a l’occasion de donner l’avantage aux Fédinoises, mais sa lourde frappe du droit chatouille la transversale (78e ). Une dernière tête de Suss frôle le poteau (90e ). Lionel Mack, l’entraîneur fédinois, regrette les occasions manquées par ses protégées.

« C’était un bonmatch de foot »

« Je voudrais d’abord rendre hommage à Céline Jung, notre fidèle kiné, qui a tragiquement perdu son frère cette semaine. Tout le club est derrière elle et la soutient dans cette difficile épreuve. On aurait voulu l’emporter pour elle. Je suis d’ailleurs certain qu’en étant réaliste, on l’aurait fait. Mais contrairement à nous, Yzeure l’a été. On n’a pas su profiter de notre gros temps fort en début de partie. Néanmoins, c’était un bon match de foot ». Les Fédinoises se déplaceront la semaine prochaine à Montauban. Elles tenteront de se rattraper du match aller, largement perdu (0-3).
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Dim 29 Avr 2018 - 21:36

D2 Féminine -
 Montauban – Vendenheim (1-0)
Une cruelle défaite

Au terme d’un match intense et d’un bon niveau, Vendenheim s’est incliné hier à Montauban. Les Fédinoises pourront longtemps regretter leur inefficacité offensive.

L’entame de match est plutôt à l’avantage des Alsaciennes qui placent les premières banderilles par Closset. Schwartz, bien placée aux seize mètres, tente ensuite sa chance, obligeant Fromantin à mettre en corner (2e ),
Sur l’action qui suit, dans le camp d’en face, Pavailler réplique en testant Hurbain qui capte facilement le ballon (3e ). Vendenheim reprend le jeu à son compte, sans se montrer dangereux. Les Bas-Rhinoises concèdent même un coup franc que C. Fromantin se charge d’exécuter, obligeant Hurbain à détourner en corner (10e ).

Les Fédinoises piégées

Montauban se montre de plus en plus déterminé dans les duels au milieu de terrain et reprend progressivement les choses en main, obtenant deux coups francs dangereux. Le premier ne donne rien (19e ). Le second oblige Hurbain à s’y reprendre à deux fois pour capter la frappe de C. Fromantin. Ce n’est que partie remise puisque Montauban accentue la pression. Sur une balle longue, Pavailler s’échappe entre Rochet et Hechinger avant de tenter une frappe des trente mètres qui surprend Hurbain, pourtant bien placée (1-0, 25e ). Mises en confiance par l’ouverture du score, les filles de Montauban continuent de plus belle et se montrent à nouveau dangereuses sur coup franc, mais Hurbain veille au grain (28e ). Ensuite, sur une nouvelle balle perdue au milieu de terrain, les joueuses locales manquent de faire le break, la frappe de Pavailler passant au-dessus du but (35e ). Cette alerte a le mérite de réveiller les Alsaciennes qui retrouvent de l’air au milieu de terrain. Banner tente même une frappe, captée par M. Fromantin (44e ), Dans la foulée, la tentative de Seddaoui s’écrase sur le poteau (45e ).
La seconde période voit Vendenheim, ultra-dominateur, se créer pas moins de six occasions franches. Mais M. Fromantin est impériale. Entrée en jeu, Bitterlin sert Seddaoui en position de frappe, sans succès (53e ).

De nombreuses occasions

Deux minutes plus tard, Closset centre dans la course de Seddaoui, gênée par la sortie fulgurante de M. Fromantin (55e ). Puis c’est au tour de Goetsch d’adresser un bon ballon à Gavat, dont la reprise frôle le montant droit de M. Fromantin (59e ). Mal payé de ses efforts, Vendenheim poursuit néanmoins sa domination en insistant côté gauche par Closset, dont le centre millimétré arrive dans la course d’Huet. Cette dernière se demande encore maintenant comment cette diablesse de M. Fromantin a réussi à contrer sa reprise (78e ). Ensuite, ni Bitterlin, à la réception d’un énième centre de Closset (85e ), ni Goetsch ne trouvent le chemin des filets (90e +1). Mme  Rochebilière manquera également de discernement sur cette ultime attaque alsacienne de Closset, qui se fait irrégulièrement sécher par Fromantin dans la surface. Mais le point de penalty n’est pas désigné (90e +2).
De quoi faire enrager un peu plus les Alsaciennes qui quittent la pelouse dépitées…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   Dim 29 Juil 2018 - 21:40

Division 2 fémininé -

Reprise de l’entraînement au FC Vendenheim

Une nouvelle ère
Sous les directives de leur nouveau coach Nicolas Both, les Fédinoises ont retrouvé les terrains d’entraînement vendredi soir. Avec un effectif renouvelé, toujours aussi motivé à représenter fièrement le foot féminin alsacien, un nouveau cycle est bel et bien en marche aux abords du Stade Waldeck.
Les vacances sont terminées pour les Fédinoises ! Après plus de deux mois de repos et un championnat achevé à une honorable 7e position, la quasi-totalité de l’effectif – Léna Goetsch est en Bretagne pour la prochaine Coupe du monde U20 – s’est retrouvé sous les coups de 19h, vendredi, pour une première séance de reprise.
Entraîneur de la réserve la saison passée, Nicolas Both prend les rênes de l’équipe première en lieu et place de Lionel Mack, Claude Timmel restant au poste d’adjoint.
L’ex-Strasbourgeois Rudy Carlier devient lui préparateur physique et interviendra une fois par semaine à l’entraînement.

« Un groupe rajeuni et homogène »

« C’est un nouveau cycle qui démarre, relate Nicolas Both. Nous avons déjà quelques certitudes grâce aux filles qui sont restées. C’est un groupe rajeuni, mais ça n’est pas pour nous déplaire, à nous de mettre les ingrédients nécessaires pour bien figurer cette année. »
Pour compenser les départs des “anciennes” Duteil et Landrieux, les jeunes joueuses Éva Gosselin et Cloé Marsolier ont été recrutées.
À ces deux recrues s’ajoutent plusieurs joueuses U19 qui intègrent l’équipe première après leur formidable parcours de l’an passé, tels que Fischer, Wong, Evrard, Saoud, Martin, Louet ou Magy.
Madeline Roth, grand espoir du foot alsacien, a préféré migrer du côté du Racing. « On respecte le choix de celles qui ont voulu partir, on ne regrette aucun départ. On espère encore l’arrivée d’une joueuse offensive polyvalente » admet le technicien fédinois.

État d’esprit, rigueur et volonté

Afin de rivaliser toujours un peu plus avec les grosses cylindrées de la Division 2, le staff a décidé d’instaurer trois à cinq entraînements par semaine, selon la disponibilité des filles.
Le niveau de la Division 2 progressant chaque saison, il n’y a plus vraiment le choix. « Le groupe dans lequel on évoluera cette saison est encore plus relevé, constate Timmel. Albi et Marseille (relégués de D1) ont été reversés dans notre groupe et on devra à nouveau défier les structures professionnelles que sont Toulouse, Grenoble, Nancy et Saint-Étienne. »
Si les objectifs sportifs ne peuvent pas encore être précisément fixés, Both attendra de ses joueuses un état d’esprit irréprochable.
« Le club n’a pas les moyens de dire “je veux monter”. Pour atteindre nos ambitions, il faudra de la rigueur, de la volonté et de l’exigence dans la qualité du travail fourni. L’objectif principal demeure la progression individuelle et collective des filles. »
De son côté, Timmel ajoute que « l’esprit et l’institution FC Vendenheim doivent perdurer. Les bons résultats passeront par là. »
Plusieurs matches amicaux auront lieu courant août afin de préparer au mieux le premier déplacement de la saison à Toulouse, le 2 septembre prochain.
dna
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   

 

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Foot en général :: Le foot français en général-