Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez
 

 Coupe des Confédérations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 46471
Date d'inscription : 25/11/2012

Coupe des Confédérations - Page 3 Empty

Coupe des Confédérations - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe des Confédérations   Coupe des Confédérations - Page 3 I_icon_minitimeJeu 29 Juin 2017 - 13:51

Demi-finales
Jeudi 29 juin 2017

 Allemagne  4 - 1 Mexique   
.
L'Allemagne en finale de la Coupe des confédérations
 L'Allemagne s'est qualifiée jeudi en finale de la Coupe des confédérations en disposant du Mexique (4-1) à Sotchi.
Allemagne - Chili sera la finale de la Coupe des confédérations. Au lendemain de la qualification des Sud-Américains contre les Portugais (0-0, 3-0 tab), les Allemands ont disposé jeudi du Mexique (4-1). Ils ont réalisé une entame de match proche de la perfection, marquant deux buts en deux minutes (6e et 8e minute).

Un chef d'oeuvre à trois

Au Fisht Olympic Stadium de Sotchi, Leon Goretzka (22 ans) a ouvert le score d'une frappe à ras de terre depuis l'entrée de la surface sur un centre de Benjamin Henrichs (20 ans). Le milieu de Schalke 04 a récidivé sur une passe en profondeur de Timo Werner (21 ans) pour tromper Guillermo Ochoa. Le troisième but (59e) est une œuvre collective : passe dans l'intervalle de Draxler vers Jonas Hector, centre en retrait du latéral de Cologne vers Werner, qui n'a plus qu'à pousser le ballon dans le but vide. Amin Younes, le milieu de l'Ajax, a inscrit le quatrième dans les arrêts de jeu (90e+1).

Une demi-heure pour Marquez

Les Mexicains ont eu plusieurs occasions de réduire l'écart, mais ils ont longtemps manqué de réussite, comme ce fut le cas sur cette tête de Raul Jimenez sur la transversale (75e). Marc-André Ter-Stegen avait auparavant bloqué une tentative de ce même Jimenez (51e) et détourné un tir de Miguel Layun (70e). Marco Fabian, le milieu de Francfort, a finalement réussi à tromper le gardien du Barça d'un missile en fin de match (89e). Rafael Marquez, 38 ans, a joué la dernière demi-heure. Il a fait briller le gardien allemand avec une tête puissante (84e).
equipe
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 46471
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Coupe des Confédérations - Page 3 Empty

Coupe des Confédérations - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe des Confédérations   Coupe des Confédérations - Page 3 I_icon_minitimeDim 2 Juil 2017 - 3:28

Coupe des Confédérations : la jeunesse allemande a t-elle saisi sa chance ?
Coupe des Confédérations - Page 3 0421d10
Timo Werner, Lars Stindl et Leon Goretzka ne sont pas assurés de participer au Mondial malgré leurs excellentes prestations.


 Le sélectionneur allemand Joachim Löw a emmené une équipe d'Allemagne bis en finale de la Coupe des Confédérations face au Chili (20h00). En l'absence de nombreux cadres, de jeunes joueurs en ont profité pour se montrer en vue du Mondial russe, dans un an.
Joachim Löw est proche de réussir son pari : sa Mannschaft rajeunie et privée de cadres comme Manuel Neuer, Thomas Müller, Sami Khedira ou Jerome Boateng a atteint la finale de la Coupe des Confédérations, qu'elle dispute ce dimanche contre le Chili (20h00). L'entraîneur allemand a profité de cette compétition pour tester 22 joueurs, dont 12 n'étaient pas dans l'équipe à l'Euro 2016. Si certains en ont profité pour tenter de bouleverser la hiérarchie, d'autres ont été plus discrets et devront en faire plus pour voir la Russie, l'année prochaine.

Ils ont frappé un grand coup

L'Allemagne possède tellement de joueurs de qualité qu'il serait osé de déclarer qu'un joueur a déjà assuré sa place pour la Coupe du monde. Mais parmi ces «bizuths», l'attaquant de Leipzig Timo Werner est sans doute celui qui en est le plus proche. A un poste de pur avant-centre où Löw ne disposait jusqu'ici que de Mario Gomez, 31 ans, Werner a fait étalage de son sens du but en marquant à trois reprises.

Il partage pour l'instant le titre de co-meilleur buteur de la compétition avec Leon Goretzka, le milieu de Schalke 04. Ce dernier a déçu face au Chili mais s'est rattrapé contre le Mexique en signant un doublé décisif en deux minutes. Sa polyvalence – il peut évoluer attaquant de soutien, meneur de jeu, ou dans une position plus reculée – est un atout dans un secteur où la concurrence est très rude. Même constat pour l'attaquant de Mönchengladbach Lars Stindl, meilleur Allemand face au Chili et deux fois buteur.

Derrière, la bonne surprise se nomme Niklas Süle, fraîchement recruté par le Bayern Munich. Face au Chili, le très solide défenseur central de 21 ans (1,95m) a été impressionnant de maîtrise au premier tour alors que ses partenaires plus expérimentés, Matthias Ginter et Skhodran Mustafi, ont souffert le martyr. Sur le côté droit, Benjamin Henrichs a aussi montré de belles choses, surtout offensivement. Le joueur de Leverkusen se positionne comme le remplaçant attitré de Joshua Kimmich, intouchable à ce poste.

Ils ont encore du travail

Fort de déjà 19 sélections, Sebastian Rudy est le seul joueur à avoir été titularisé à tous les matches. Une belle marque de confiance de la part du sélectionneur. Mais le nouveau milieu défensif du Bayern évolue à un poste où il est presque impossible de percer outre-Rhin : Kroos, Khedira, Weigl, Gündogan, Can ou encore Dahoud sont candidats à une place. Comme la situation n'est guère meilleure dans son nouveau club, il devra en faire plus s'il veut espérer intégrer le groupe pour la Russie. La situation est semblable pour le défenseur central de la Roma Antonio Rüdiger, qui a disputé trois rencontres en entier. Il n'a pas été serein contre l'Australie ni contre le Cameroun, et semble encore un peu juste.

Enfin, dans un style qui rappelle Bastian Schweinsteiger, le jeune Kerem Demirbay a brillé face au Cameroun, ouvrant même le score d'une superbe frappe lointaine. Mais le joueur d'Hoffenheim n'a eu le droit qu'à une seule rencontre pour s'exprimer.

Pour eux, la Russie semble encore loin

Seul joueur à ne pas avoir disputé la moindre minute, le gardien du PSG Kevin Trapp a pu admirer du banc les jolies prestations de Marc-André ter-Stegen, en attendant le retour de Manuel Neuer. Côté gauche, Marvin Plattenhardt n'a pu récolter que les miettes que lui a laissées Jonas Hector. Et son match face au Cameroun n'a pas été à la hauteur des espérances suscitées par sa saison avec le Hertha Berlin.

Devant, Sandro Wagner aurait dû profiter de cette occasion inespérée pour enfin confirmer son statut d'éternel espoir à 29 ans. Mais l'attaquant d'Hoffenheim a loupé beaucoup trop d'occasions contre l'Australie, et a complètement disparu du onze depuis. Entretemps, les ailiers Julian Brandt (Leverkusen) et Amin Younes (Ajax Amsterdam) ont montré de bonnes choses lorsqu'ils sont entrés en jeu. Le dernier nommé a même marqué le quatrième but de la demi-finale contre le Mexique. S'ils réalisent une saison en club sur les mêmes bases, il s'agira d'un casse-tête de plus pour Joachim Löw. Sans oublier les vainqueurs de l'Euro des moins de 21 ans (Dahoud, Gnabry, Meyer, Selke), qui ne tarderont pas eux aussi à frapper à la porte.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 46471
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Coupe des Confédérations - Page 3 Empty

Coupe des Confédérations - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe des Confédérations   Coupe des Confédérations - Page 3 I_icon_minitimeDim 2 Juil 2017 - 11:45

Match pour la 3ème place
Dimanche 02 juillet 2017

     Après Prol.    Portugal   2 - 1   Mexique    
.
.
le Portugal renverse le Mexique et monte sur le podium

Le Portugal s'est consolé de son élimination en demi-finale de la Coupe des Confédérations avec une victoire dans la «petite finale», arrachée au Mexique samedi à Moscou après avoir été mené (2-1 a.p.). A 20h00, finale Chili-Allemagne.
Le match : 2-1 a.p.

Privé de Cristiano Ronaldo, qui pouponne, de Bernardo Silva, touché à une cheville contre la Nouvelle-Zélande (4-0 le 24 juin) ou encore de Raphael Guerreiro (pied), le Portugal a dû cravacher pour venir à bout du Mexique, samedi à Moscou, et se consoler de son élimination aux tirs au but en demi-finale contre le Chili (0-0 a.p., 0 tab à 3). Il n'y avait pas eu de vainqueur en phase de groupes, le Mexique égalisant à deux reprises (2-2). Cette fois, le Portugal, qui a pris l'avantage dans la prolongation, ne l'a plus lâché (2-1 a.p.).

La 3e place de la Coupe des Confédérations 2017 a pourtant failli échapper au champion d'Europe, mené sur l'une des rares occasions des Centre-Américains : un centre fort de Chicharito qui avait débordé Semedo côté gauche a rebondi sur une jambe du joueur du Zénith St Pétersbourg vers son propre but (54e, 0-1).

La sélection de Fernando Santos aurait eu de gros regrets si Pepe n'avait pas surgi pour égaliser du bout du pied sur un ultime centre de Quaresma (90e+1). Pizzi et Nani avaient été les plus dangereux d'entrée (2e, 4e, 8e), André Silva n'avait pas su convertir un penalty (17e) et Martins avait manqué une première balle d'égalisation sur une tête sortie par Guillermo Ochoa (62e). C'est sur un nouveau penalty, exercice sur lequel les Portugais restaient sur une série d'échecs, que le match s'est joué. Layun a fait main dans la surface et Adrien Silva a tiré en force et pris Guillermo Ochoa à contre-pied (104e).
 Le(s) joueur(s) : les deux gardiens

Le Mexicain Rafael Marquez, 38 ans, pouvait devenir le plus vieux joueur à marquer en Coupe des Confédérations. L'ancien Monégasque s'est plutôt signalé en provoquant le premier penalty du match, décidé par l'arbitre après assistance vidéo et stoppé par Ochoa, impeccable pour sortir la frappe à ras de terre d'André Silva qui avait obtenu la faute à la réception d'une passe de Moutinho (17e). Dans l'autre but, Rui Patricio a lui aussi été à son avantage : il détourne une frappe enroulée de Chicharito en première période (34e) et sort un arrêt décisif pour préserver le score en fin de match (120e+1).
Le chiffre : 3

Avec trois buts, la «consolante» a été presque aussi prolifique samedi que lors des trois éditions précédentes de la compétition : 3-2 a.p. pour l'Espagne contre l'Afrique du Sud en 2009, 4-3 a.p. pour l'Allemagne face au Mexique en 2005, 2-2 a.p. entre l'Italie et l'Uruguay en 2013. Avant la finale Chili - Allemagne (20h00), la moyenne de buts par match s'établit à 2,8 (42 buts en 15 matches).
equipe
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 46471
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Coupe des Confédérations - Page 3 Empty

Coupe des Confédérations - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe des Confédérations   Coupe des Confédérations - Page 3 I_icon_minitimeDim 2 Juil 2017 - 13:53

Finale
Dimanche 02 juillet 2017

 Chili  0 - 1  Allemagne    
.
Coupe des Confédérations - Page 3 182da10
Les Allemands remportent la coupe des Confédérations pour la première fois de leur histoire grâce à leur victoire face au Chili (1-0) au terme d'une rencontre qui les a vus souffrir. Les joueurs de Joachim Low essayeront de doubler dans un an en remportant le Mondial russe, ce qu'aucune nation n'a jamais réussi à faire.
Frustrant réalisme allemand. La vingtième minute de la rencontre relate a elle seule la physionomie du premier acte. En plein temps fort, le Chili se procure ce qui restera sa plus belle occasion de la partie. Vidal, joueur le plus dangereux depuis le coup d'envoi, transperce le milieu de terrain allemand et frappe à l'entrée de la surface. Ter Stegen, impeccable jusque là, relâche le ballon sur Sanchez qui dévisse complètement son extérieur. 
Sur le contre, Diaz récupère un ballon en défense et tente le crochet au lieu de de dégager le ballon. Wenger presse, récupère, fixe bravo et sert Stindl qui n'a plus qu'à marquer dans le but vide (1-0, 20e). Révélateur tant les Chiliens ont dominé de la tête et des épaules avant cette ouverture du score. A l'image du match de poule entre les deux formations, le 22 juin dernier. Sauf que lors de cette rencontre, les Chiliens avaient su concrétiser cette supériorité, en ouvrant le score très rapidement.  

Cette fois, ni Vidal (5e), ni Vargas (13e), ni Aranguiz (24e) n'ont réussi à concrétiser la volonté chilienne.  
Une volonté un peu moins présente en seconde période. Un acte beaucoup plus haché, beaucoup plus tendu. Les Allemands ont eu l'occasion de doubler la mise et de se mettre à l'abri par l'intermédiaire de Draxler (55e), mais le joueur du PSG croisait trop sa frappe.

Une fin de rencontre complètement chilienne

Les dernières vingt minutes, elles, étaient complètement chiliennes. Sanchez d'abord, était tout proche d'égaliser mais était contré in extremis par Rudy (72e), c'était ensuite au tour de Vargas de butter sur ter Stegen (74e), avant que Vidal ne voie sa frappe fuir le cadre (75e). 
Le pire était à venir pour les Chiliens. A peine entré en jeu, Sagal héritait du cuir dans la surface grâce à Puch, venu gratter un ballon en devançant à Ter Stegen (84e), mais le jeune joueur, pourtant dans une situation idéale, manquait complètement le cadre. 
La fin de rencontre a donc vu l'Allemagne subir, mais l'Allemagne tenir à la pression et à la tension, palpable en seconde période.
Finalement, c'est bien l'équipe de Joachim Low qui soulève pour la première fois la coupe des Confédérations devant des sélectionneurs du monde entier, dont Didier Deschamps. 
Pas forcément de bon augure pour la Mannschaft, puisqu'aucun des neuf derniers vainqueurs de la compétition n'a été titré en coupe du Monde un an après. Même si cette équipe ne ressemble pas franchement à celle qui sera du voyage en Russie en 2018 que tous attendent bien plus expérimentée, comme s'il le fallait...
dna
.
Contenu sponsorisé


Coupe des Confédérations - Page 3 Empty

Coupe des Confédérations - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe des Confédérations   Coupe des Confédérations - Page 3 I_icon_minitime

 

Coupe des Confédérations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Foot en général :: L'actualité européenne et mondiale-