Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez
 

 Euro 2016 (+ qualifications)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 46422
Date d'inscription : 25/11/2012

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeJeu 23 Juin 2016 - 6:51

GROUPE D

 
1Croatie  7321053+2
2Espagne  6320152+3
3Turquie  3310224-2
4Rep. Tchèque  1301225-3
Dimanche 12 juin
Groupe D
 Paris  
Turquie 0 - 1Croatie 
Lundi 13 juin
Groupe D
 Toulouse  
Espagne 1 - 0Rep. Tchèque 
Vendredi 17 juin
Groupe D
 Saint-Etienne  
Rep. Tchèque 2 - 2Croatie 
Groupe D
 Nice  
Espagne 3 - 0Turquie
Mardi 21 juin
Groupe D
 Lens  
Rep. Tchèque 0 - 2 Turquie 
Groupe D
 Bordeaux  
Croatie 2 - 1Espagne

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 46422
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeJeu 23 Juin 2016 - 6:55

GROUPE E


1Italie  6320131+2
2Belgique  6320142+2
3Irlande  4311124-2
4Suède  1301213-2
Lundi 13 juin
Groupe E
 Saint-Denis  
Irlande 1 - 1Suède 
Groupe E
 Lyon  
Belgique 0 - 2Italie
Vendredi 17 juin
Groupe E
 Toulouse  
Italie 1 - 0Suède 
Samedi 18 juin
Groupe E
 Bordeaux  
Belgique 3 - 0Irlande 
Mercredi 22 juin
Groupe E
 Lille  
Italie 0 - 1Irlande 
Groupe E
 Nice  
Suède 0 - 1Belgique

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 46422
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeJeu 23 Juin 2016 - 6:59

GROUPE F

 
1Hongrie  5312064+2
2Islande  5312043+1
3Portugal  33030440
4Autriche  1301214-3
Mardi 14 juin
Groupe F
 Bordeaux  
Autriche 0 - 2Hongrie 
Groupe F
 Saint-Etienne  
Portugal 1 - 1Islande
Samedi 18 juin
Groupe F
 Marseille  
Islande 1 - 1Hongrie 
Groupe F
 Paris  
Portugal 0 - 0Autriche
Mercredi 22 juin
Groupe F
 Saint-Denis  
Islande 2 - 1Autriche 
Groupe F
 Lyon  
Hongrie 3 - 3Portugal

.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
Allmen67 MrEnigme Masculin Nombre de messages : 37988
Age : 53
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm
Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeVen 24 Juin 2016 - 1:26

Amusant, le classement final du groupe F qui est à l'opposé des prévisions avant le départ de l'épreuve. Par contre, tous les autres classements sont conformes en fin de compte sauf le Pays de Galles que l'on voyait pas forcément en tête dans le groupe B.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 46422
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeSam 25 Juin 2016 - 3:31

Euro 2016: 6.000 litres de bière attendent les Irlandais dans un pub lyonnais
Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 648x4110
Le gérant du Johnny's Kitchen Adrian Walsh et l'un des serveurs Loïc sont prêts à vivre un week-end hors du commun dans le quartier de Saint-Georges.

  Situé dans le quartier de Saint-Georges à Lyon, le Johnny’s Kitchen se prépare à une marée verte pour le 8e de finale de l’Euro entre la France et l’Irlande, dimanche (15 heures) au Parc OL…
Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 648x4111
Accompagné du président de l'association franco-irlandaise de Lyon Eoin Campbell et de ses neveux et nièces, Adrian Walsh profitait du calme avant la tempête, vendredi devant le Johnny's Kitchen.
A Lyon,
Présent à Lille mercredi lors du but décisif de Robbie Brady contre l’Italie (1-0), Adrian Walsh n’a pas mis longtemps avant « d’activer un dispositif d’urgence ». La raison ? Il est le gérant du Johnny’s Kitchen, l’un des deux pubs irlandais de Lyon, où va se dérouler dimanche (15 heures) le tant attendu 8e de finale de l’Euro entre la France et la « Green Army ». « Pour nous, Irlandais, c’est comme une finale de Coupe du monde. J’ai l’impression de fêter mon anniversaire et plusieurs Noëls à la fois », sourit celui qui vit en France depuis 1991.
Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 13510910
Ready, steady ............................. BEER !
Sa priorité est vite trouvée pour accueillir le peuple irlandais comme il se doit à partir de ce samedi [il y aura sans doute plus de 25.000 « Boys in green » au total à Lyon] : commander pour la première fois de sa vie pas moins de 200 fûts de 30 litres. Soit une coquette réserve de 6.000 litres de bière pour tenir jusqu’à lundi ! « Il a fallu que je répète plusieurs fois ma commande pour être pris au sérieux, confie Adrian Walsh, qui écoule en moyenne 25 fûts par semaine. J’ai fait mon calcul en me disant que chaque client irlandais pourrait consommer entre 5 et 10 litres de bière par jour. »


Le président irlandais pourrait être de la partie 

La Guinness devrait suffisamment couler à flots pour battre le record du Johnny’s Kitchen, à savoir 80 fûts un soir de Saint-Patrick. « C’est de très loin le plus grand événement de l’histoire pour la communauté irlandaise à Lyon », assure Adrian, figure incontournable de la rue Saint-Georges (5e). En entrant dans son pub, il est impossible de manquer sa photo aux côtés de la célèbre chanteuse des Cranberries, Dolores O’Riordan.
« Le Premier ministre irlandais Enda Kenny est aussi venu l’an passé au Johnny’s Kitchen et le président Michael D. Higgins pourrait passer ce week-end. Qui sait, peut-être qu’on recevra bientôt Bono ? », se marre le gérant du pub lyonnais. Après avoir assisté à deux rencontres de son pays lors du premier tour, il préfère piloter des opérations qui s’annoncent énormes dans le Vieux-Lyon, ce samedi et dimanche. « Profitons un maximum de cette fête car c’est peut-être la dernière fois de notre vie que nous pourrons voir l’Irlande dans une grande compétition », conclut non sans humour Adrian.
>> A lire aussi: Les supporters irlandais sont les meilleurs? Sûrement, mais ça commence à les gaver

20minutes
M.I.B.
Joueur de Ligue 2
M.I.B. Masculin Nombre de messages : 5152
Age : 26
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 09/06/2007
Humeur : bosseur

Informations
Club préféré: Racing quand même!
Profession: Master Arts du spectacle (cinéma)
Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeSam 25 Juin 2016 - 6:28

En espérant qu'ils n'en abusent pas pour noyer leur déception...
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 46422
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeSam 25 Juin 2016 - 9:54

Suisse - Pologne :1-1

 La Suisse amène les deux équipes en prolongation
 Les 90' premières minutes sont finies.
La Pologne menait au score à la 39' grâce à Blaszczykowski, mais les Suisses viennent égaliser à la 82' grâce à une magnifique retournée accrobatique de Xherdan Shaqiri.
La prolongation est terminée, place aux tirs au but !

Krychowiak réussit son tir au but, en force du droit sous la barre, et envoie la Pologne en quarts de finale (4-5) !
121+9
 
Rodriguez réussit son tir au but, sans trembler en ouvrant bien son pied gauche (4-4).
121+8
 
Blaszczykowski réussit son tir au but, en force du droit côté droit (3-4).
121+7
 
Schär réussit son tir au but, tranquillement du droit en prenant Fabianski à contre-pied (3-3).
121+6
 
Glik réussit son tir au but, du droit en force côté gauche (2-3).
121+5
 
Shaqiri réussit son tir au but, du gauche. Fabianski est pris à contre-pied (2-2).
121+4
 
Milik réussit son tir au but, en force du gauche malgré Fabianski qui est parti du bon côté (1-2).
121+3
 
Xhaka ne convertit pas son tir au but en frappant puissamment du gauche à gauche de la cible (1-1) !
121+2
 
L'autre capitaine, Lewandowski, réussit son tir au but, du droit en pleine lucarne droite (1-1).
121+1
 
Face aux supporters suisses, Lichtsteiner réussit son tir au but du droit, en plein milieu de la cage (1-0).

La Pologne est allée au bout du suspense des tirs au but face à la Suisse pour arracher son tout premier quart de finale d'un Euro. Blaszczykowski a ouvert le score et Shaqiri lui a répondu de belle manière dans un match haletant et spectaculaire.
equipe
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
Marius Masculin Nombre de messages : 14972
Age : 71
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite
Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeSam 25 Juin 2016 - 10:02

Dommage pour la Suisse.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 46422
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeSam 25 Juin 2016 - 12:18

Le pays de Galles bat l'Irlande du Nord 1-0
et rejoint les quarts
Le pays de Galles s'est qualifié pour les quarts de finale de l'Euro en disposant (1-0) d'une valeureuse équipe d'Irlande du Nord. L'ambiance dans le Parc des Princes a été incroyable.
Le match : 1-0

Un stade blindé, du soleil, une ambiance magnifique, tout était réuni pour faire de ce huitième de finale entre le pays de Galles et l’Irlande du Nord un must de cet Euro 2016. Et pourtant, on a assisté à un des matches les plus décevants, remporté par les Gallois sur le plus petit des scores (1-0). Ils ne se sont procuré aucune occasion en première période, hormis un but refusé logiquement pour un hors-jeu d’Aaron Ramsey. A contratrio, les Nord-Irlandais ont sollicité à plusieurs reprises Wayne Hennessey, qui s’est employé pour dévier les tentatives de Stuart Dallas (10e) et James Ward (22e). Kyle Lafferty s’est également retrouvé dans une position intéressante, mais il n’a pas cadré sa tête (25e).
Les Gallois se sont réveillés au retour des vestiaires, comme leurs supporters, qui se sont tous levés sur une tête de Sam Vokes, à côté (53e). Effacé en deuxième période, Gareth Bale s’est enfin montré. Il a sollicité Michael McGovern sur un coup franc (58e) et a été l’auteur du centre prolongé dans son propre but par Gareth McAuley (75e). Les Nord-Irlandais ne s’en sont pas remis. Et Michael O’Neill, le sélectionneur, n’a pas fait rentrer Will Grigg pour revenir. Dommage, il parait que l’attaquant est en feu…
Le fait : le spectacle était dans les tribunes
Si ce deuxième huitième de finale de l’Euro a été décevant sur le terrain, ça n’a pas été le cas dans les tribunes, où les supporters des deux équipes ont assuré l’ambiance. Dès la 5e minute, les Nord-Irlandais ont mis le feu avec l’hymne non-officiel de l’Euro, le fameux «Will Grigg’s on fire», pendant quatre minutes ! Ils n’ont pas arrêté de chanter pendant tout le match - notamment celui à la gloire de Kolo Touré -, faisant plus de bruit que les Gallois, pourtant plus nombreux dans le Parc des Princes.
Le joueur : Bale, un rien lui suffit
Gareth Bale n’a pas eu beaucoup de ballons intéressants à se mettre sous la dent. La faute aux Nord-Irlandais, qui se mettait à quatre sur lui pour l’arrêter dès qu’il avait le ballon. Mais il lui a suffi d’une demi-occasion pour être décisif : servi par Aaron Ramsey sur le côté gauche à la 75e minute, il a centré fort devant le but, à destination de Hal Robson-Kanu. Mais c’est Gareth McAuley, sous pression, qui a marqué contre son camp. Bale a également cherché et obtenu un coup franc intéressant, mais Michael McGovern s’est bien détendu pour sortir sa tentative (58e). En fin de match, c’est lui qui détourne, de la tête, le dernier ballon dangereux des Nord-Irlandais.
23

Comme le nombre de Britanniques présents sur la pelouse au coup d'envoi. Onze Gallois et autant de Nord-Irlandais, mais aussi un Anglais : l'arbitre Martin Atkinson.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 46422
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeSam 25 Juin 2016 - 21:29

Le Portugal se qualifie face à la Croatie au bout de l'ennui 
0-1 a.p.
Grâce à Ricardo Quaresma, le Portugal a battu la Croatie (1-0) en prolongation ce samedi, en huitièmes de finale de l'Euro, au terme d'une rencontre décevante
Le match : 0-1 a.p.

C’était l’affiche de cette première journée des huitièmes de finale. La Croatie, l’une des équipes les plus séduisantes lors du premier tour, opposée au Portugal, l’un des cadors du tournoi. Finalement, ce choc n'a tenu aucune de ses promesses. Les spectateurs du stade Bollaert-Delelis de Lens ont seulement eu droit à 120 minutes d’ennui et d’espoirs déçus seulement illuminées par le but de Ricardo Quaresma à la 117e minute.
Même le triple Ballon d’Or, Cristiano Ronaldo, fantomatique durant la rencontre (voir par ailleurs), n’a pas réussi à donner de l’éclat à cette rencontre dont le sort s’est finalement décidé au bout de la prolongation.
Côté Croates, on espérait voir Rakitic, Modric ou encore Mandzukic, capables habituellement de faire des différences sur le plan offensif. Mais eux aussi ont oublié de briller.
Il y a bien eu des tentatives durant les 93 premières minutes : 8 pour les Croates, 3 pour les Portugais, mais aucune n’a trouvé le cadre, comme un symbole de la pauvreté de ce match. Alors que la prolongation était repartie sur les mêmes bases que le match et qu'on se dirigeait vers une séance de tirs au but, la chance a finalement décidé de choisir son camp. Au bout d’une contre-attaque menée par Renato Sanches, Nani a servi Ronaldo. Celui-ci a décoché sa première frappe de la rencontre, repoussée par Subasic. Mais Ricardo Quaresma a bien suivi et marqué de la tête sous le regard impuissant du gardien croate. Le coup parfait pour la sélection lusitanienne.
Le joueur : Ronaldo a déçu
Dans une rencontre aussi fermée que ce huitième de finale, on attend toujours un éclair de génie des joueurs comme Cristiano Ronaldo. Malheureusement, le capitaine portugais a été au diapason de ce match. Décisif contre la Hongrie (3-3), il a été fantomatique et livré une prestation terne face aux Croates. Il n’a pas tiré une seule fois au but durant le temps règlementaire. Et malgré des gestes de classe au milieu du terrain, il n’a rien apporté à son équipe… jusqu’à cette frappe à la 117e minute mal repoussée par Subasic et qui a profité à Quaresma, l’unique buteur de la rencontre.
0
La Croatie et le Portugal n'ont cadré aucun tir durant le temps règlementaire du huitième de finale durant lequel ils étaient opposés. Les Croates ont pris leur chance à 8 reprises, le Portugal, trois fois, sans jamais inquiéter Subasic et Rui Patricio, les deux gardiens.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 46422
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeDim 26 Juin 2016 - 11:56

8e de finale
sam 25/06
Saint-Etienne
Suisse 1- 1 Pologne   
TAB
Suisses 4-5 Pologne
8e de finale
sam 25/06 
Paris
 Galles 1-0  Irlande du Nord 
8e de finale
sam 25/06
 Lens
Croatie 0-1 Portugal
A/PROL.

8e de finale
dim 26/06 
Lyon
 France 2-1   Irlande
8e de finale
dim 26/06
Lille
 Allemagne   3-0      Slovaquie
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 46422
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeDim 26 Juin 2016 - 12:02

L'Allemagne déroule face à la Slovaquie 3-0 et file en quarts
Au terme d'un match maîtrisé (3-0), l'Allemagne s'est aisément qualifiée pour les quarts de finale de l'Euro, dimanche à Lille, face à une formation slovaque sans solution.
Le match : 3-0
Après avoir réalisé une phase de groupes sans défaite mais sans relief – suite au nul face à la Pologne (0-0), Jérôme Boateng avait même déclaré que l’équipe «n’irait pas loin comme cela» –, l’Allemagne avait à cœur de montrer face à la Slovaquie un visage plus rassurant, plus conforme en tout cas à leur statut de champion du monde en titre. Elle y est parvenue en répondant ce dimanche aux attentes de Joachim Löw, lequel avait demandé la veille davantage de précision dans la finition.
Certes, Mesut Özil a manqué un penalty (12e) la faute à une belle parade de Matus Kozacik. Mais à cet instant de la rencontre, la Mannschaft avait déjà pris les commandes du duel grâce à une lourde reprise de Jérôme Boateng aux 25 mètres, légèrement déviée par un pied slovaque (8e). Nettement dominatrice, l'Allemagne n'a connu qu'un léger passage à vide, en fin de première mi-temps. Mais après une grosse frayeur, la seule de la rencontre (voir par ailleurs), elle a réagi deux minutes plus tard grâce à Mario Gomez (43e) lequel a bénéficié d'un joli numéro de Julian Draxler.
5
Mario Gomez, qui a permis à l'Allemagne de rentrer aux vestiaires avec deux buts d'avance, est devenu ce dimanche le co-meilleur buteur de l'Allemagne à l'Euro, à égalité avec Jürgen Klinsmann (5 réalisations).
Ayant réussi le break, les Allemands se sont permis de lever le pied en seconde période, laissant davantage la possession aux Slovaques - incapables de se montrer dangereux autrement que sur coup de pied arrêté, où ils ont manqué de précision. Intenable mais étrangement oublié dans la surface adverse sur un corner de Toni Kroos, Draxler a logiquement enfoncé le clou à l'heure de jeu (63e). Sérieux et appliqué, le collectif allemand pouvait se contenter de tenir son avantage et d'ouvrir son banc (entrées de Benedikt Höwedes et de Lukas Podolski). En quart de finale, il affrontera samedi prochain le vainqueur du choc entre l'Espagne et l'Italie
Le joueur : Julian Draxler
Il n'avait pas joué la moindre minute face à l'Irlande du Nord, il a été titularisé pour la première fois de l'Euro ce dimanche au stade Pierre-Mauroy... et devrait très vite l'être à nouveau au vu de sa performance. Julian Draxler, le milieu offensif de Wolfsburg, a réalisé un match exceptionnel sur son côté gauche. Il a d'abord délivré un caviar à Mario Gomez (43e), puis a lui-même marqué vingt minutes plus tard (63e). A noter également le très bon match de Jérôme Boateng, auteur de son premier but en sélection, très propre dans ses interventions et auteur de décalages intéressants.
Le fait : La parade de Manuel Neuer
Le scénario de cette rencontre aurait été sans doute été bouleversé si Manuel Neuer n’avait pas réussi l’un des plus beaux arrêts de cet Euro, repoussant du bout du gant une déviation de l’épaule de Kucka qui prenait la direction de la lucarne (41e), suite à un joli centre de Pekarik. Une parade d’autant plus décisive que l’Allemagne, dans la foulée de ce rare temps mort slovaque, inscrivait le but du break.
equipe
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 46422
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeDim 26 Juin 2016 - 21:20

8e de finale
sam 25/06
Saint-Etienne
Suisse 1- 1 Pologne   
TAB
Suisses 4-5 Pologne
8e de finale
sam 25/06 
Paris
 Galles 1-0  Irlande du Nord 
8e de finale
sam 25/06
 Lens
Croatie 0-1 Portugal
A/PROL.


8e de finale
dim 26/06 
Lyon
 France 2-1   Irlande
8e de finale
dim 26/06
Lille
 Allemagne   3-0      Slovaquie
8 de finale
dim 26/06
 Toulouse
Hongrie   0 - 4 Belgique
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 46422
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeDim 26 Juin 2016 - 21:25

La Belgique tient son rang et se qualifie pour les quarts
Séduisante, la Belgique a nettement dominé la Hongrie en 8e de finale de l'Euro 2016. Les Diables rouges, portés par un grand Eden Hazard, ont frappé quatre fois (4-0) ce dimanche à Toulouse, et affronteront le pays de Galles pour une place dans le dernier carré.
Le match : 4-0
Les huitièmes de finale de samedi avaient laissé les (télé)spectateurs sur leur faim ? Belges et Hongrois ont assuré le show, ce dimanche soir à Toulouse, même si ce fut au final un peu cher payé pour les Magyars (4-0). Un tourbillon de jeu et de buts dans cette rencontre ouverte, partie d’emblée sur un rythme endiablé. L’ouverture du score des Belges, sur une tête d’Alderweireld à la réception d’un coup franc de De Bruyne (1-0, 10e), matérialisa vite la nette supériorité technique des hommes de Marc Wilmots. Très efficaces à la récupération et rapides dans ses remontées de balle, les Belges allaient pourtant longtemps rester à la merci d’une égalisation (39e, 50e, 66e, 68e), la faute à une incroyable maladresse dans le dernier geste et à une kyrielle de parades exceptionnelles de Kiraly (15e, 35e, 42e, 46e).
Les Hongrois se montraient joueurs et généreux, mais avec un Szalai souvent isolé, ils ne trouvaient pas de profondeur et n’arrivaient pas à porter le danger devant le but. L’opposition allait finalement se décanter dans le dernier quart d’heure. Physiquement émoussés, les joueurs de Bernd Storck allaient sombrer sous les coups de butoir des remplaçants belges, plus frais : Batshuayi (2-0, 78e) et Carrasco (4-0, 90e +1), entrecoupés d’une action géniale de Hazard (3-0, 79e).
Le joueur : Hazard enfin à la hauteur
Souvent discuté en sélection, Eden Hazard a (enfin) réalisé un numéro à la hauteur de son (énorme) potentiel. Un véritable festival d’accélérations, de débordements, d’ouvertures ciselées, mais aussi de replis défensifs consciencieux. La maladresse de ses coéquipiers et les exploits de Kiraly ont longtemps retardé le feu d’artifice mais l’ancien Lillois a conclu sa soirée en apothéose avec une passe décisive (pour Batshuayi, 78e) et un but (frappe enveloppée à l’issue d’un slalom à l’entrée de la surface, 79e) en deux minutes. Tout simplement son meilleur match sous la vareuse belge. Une résurrection au meilleur moment après avoir traversé une «saison bidon» avec Chelsea, comme il l’a lui-même admis.
La mésaventure : la blessure de Kleinheisler
Annoncé titulaire sur la première feuille de match, à une heure du coup d’envoi, Laszlo Kleinheisler a finalement pris place sur le banc des remplaçants. La raison ? Le milieu offensif hongrois s’est blessé à une cuisse pendant l’échauffement. Meilleur élément de son équipe au premier tour, il aura énormément manqué à ses coéquipiers pour orienter les offensives vers Szalai. Face à l’armada belge, les Magyars n’ont en effet jamais fermé le jeu mais ont eu bien des difficultés à peser sur le but adverse, faute de soutien à leur avant-centre, trop souvent isolé.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 46422
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeDim 26 Juin 2016 - 21:32

L'équipe de France renverse l'Irlande et rejoint les quarts
  Menés au score après deux minutes de jeu contre l'Irlande, les Bleus ont validé leur billet pour les quarts de finale de l'Euro 2016 grâce à un doublé d'Antoine Griezmann en seconde période (2-1), ce dimanche au Parc OL.
 Le match : 2-1
Ce n'est pas un «match référence» mais c'est une victoire qui permet aux Bleus de rester en vie dans leur Euro. Souvent ballottés, parfois inquiétants et menés à la mi-temps (0-1), les Bleus ont finalement éliminé une vaillante équipe d’Irlande (2-1), ce dimanche sous le soleil de Lyon, en huitième de finale. Qualifiée pour les quarts pour la deuxième fois d'affilée après 2012, l'équipe de France affrontera l’Angleterre ou l’Islande dimanche prochain (21h00) au Stade de France. Ce sera sans Kanté ni Rami, suspendus après avoir reçu un deuxième avertissement dans la compétition.
Au coup d’envoi, rien n’a donc fonctionné comme prévu. Sur l’une des premières actions, Pogba a provoqué un penalty en commettant une faute sur Long, après que ses partenaires eurent accumulé les erreurs : mauvais repli défensif de Griezmann, glissade de Rami et duel perdu par Koscielny. En battant Lloris, Brady offrait un avantage rapide (1-0, 2e) et presque inespéré aux Irlandais. Les Bleus entamaient alors leur course la montre mais ils étaient bougés par des adversaires qui se sont jetés sur tous les ballons, se montraient brouillons ou se précipitaient. Payet gâchait la meilleure occasion de son équipe juste avant la mi-temps (45e+1).
Puis le match a complètement tourné, à la faveur d’un choix payant de Didier Deschamps (voir ci-dessous) et d’une réussite retrouvée pour les Bleus. Après deux tentatives de Koscielny (48e) et Matuidi (55e), c’est Griezmann qui soulageait le Parc OL en réussissant un doublé éclair (58e et 61e). En supériorité numérique dans la dernière demi-heure, les Tricolores ont poussé pour augmenter leur avantage mais Gignac (77e, 86e et 87e) a manqué la cible, tout comme Griezmann le triplé (90e+1). Qu’importe, l’aventure continue.
Le joueur : Griezmann, le libérateur
Un peu égaré en première période, Antoine Griezmann s’est métamorphosé après la pause. Replacé dans l’axe en soutien de Giroud (voir ci-dessous), l’attaquant de l’Atlético de Madrid a changé la physionomie du match. Plus libre dans ses mouvements, entre les lignes, il a d’abord montré que ses qualités devant le but restaient intactes en égalisant d’une tête smashée (58e), sur un centre parfait de Sagna. Puis l’ancien de la Real Sociedad a profité d’une remise parfaite de Giroud (61e) pour faire chavirer le public. Dans tous les bons coups, il a provoqué l’expulsion de Duffy (66e). Avec trois buts à son actif désormais dans le tournoi et une confiance retrouvée, Griezmann est redevenu le leader offensif des Bleus.
Le fait : le coaching payant de Deschamps
Pour la troisième fois en quatre matches, Didier Deschamps a changé de système à la mi-temps. Face à l’incapacité de ses joueurs à trouver des solutions lors des 45 premières minutes, le sélectionneur national a pris ses responsabilités. Mais il ne s’est pas contenté de remplacer Kanté, averti, par Coman. Puisqu’avec le milieu offensif du Bayern Munich, les Bleus ont dès lors abandonné leur 4-3-3. À la différence des précédentes rencontres, ce n’est pas Payet qui a été recentré dans l’axe, mais Griezmann, en soutien de Giroud. Avec une réussite indéniable.
6
Avec la frappe sur la transversale d'André-Pierre Gignac en fin de rencontre (77e), les Bleus totalisent à présent six montants touchés dans cet Euro, soit plus que n'importe quelle autre équipe.
2
Le penalty transformé par Brady (2e) est le deuxième pris par l'équipe de France depuis le début du tournoi. Il s'agit des seuls buts encaissés par Hugo Loris jusque-là, toujours invaincu donc dans le jeu.
equipe
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
Allmen67 MrEnigme Masculin Nombre de messages : 37988
Age : 53
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm
Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeDim 26 Juin 2016 - 23:53

L'Allemagne est la meilleure équipe du tournoi mais comme la France joue à domicile, c'est cette dernière qui remportera l'épreuve, c'est déjà écrit dans les annales.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
Marius Masculin Nombre de messages : 14972
Age : 71
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite
Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeLun 27 Juin 2016 - 2:24

Allmen67 MrEnigme a écrit:
L'Allemagne est la meilleure équipe du tournoi mais comme la France joue à domicile, c'est cette dernière qui remportera l'épreuve, c'est déjà écrit dans les annales.
1998  Wink
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 46422
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeLun 27 Juin 2016 - 10:45

Marco 69/73 a écrit:
Pour moi c'est même pas la peine de jouer cette coupe d'Europe, elle est gagnée d'avance par la France.

MESSAGE DU 17/Mai/2016.

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 46422
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeLun 27 Juin 2016 - 12:25

L'Italie élimine l'Espagne, double tenante du titre
L'Italie a réussi un bel exploit en éliminant l'Espagne (2-0) en huitièmes de finale de l'Euro, ce lundi au Stade de France.
Le match : 2-0
Choc annoncé des 8es de finale, le duel entre l’Espagne et l’Italie n’aura pas été à la hauteur des promesses. La faute aux champions d’Europe en titre, qui sont passés à côté de leur match. Le mérite en revient pleinement aux joueurs d’Antonio Conte. Loin de l’image attentiste affichée depuis le début de l’Euro, ces derniers ont d’emblée pris les choses en mains. Ça les a longtemps soustraits au jeu de possession usant de leur adversaire et, grâce à des remontées de balle simples et efficaces, leur a permis de signer les principales occasions de la première mi-temps.
De Gea a retardé l’échéance avec quelques parades de classe (8e devant Pellè, 11e devant Giaccherini) mais le gardien espagnol relâche un coup franc d’Eder sur lequel Giaccherini est le plus prompt avant que Chiellini n’achève le travail (1-0, 33e). Un avantage logique et mérité auquel les Italiens allaient héroïquement s’accrocher avant de placer des banderilles en contre (55e, 62e). Les Espagnols ne s’affolaient pas mais avaient toutes les peines du monde à déséquilibrer le bloc transalpin. Et quand ils parvenaient à trouver une ouverture, Buffon veillait (76e, 77e, 87e) comme sur cette exceptionnelle parade à bout portant devant Piqué à la 88e minute. Sur un ultime contre, Pellè tuait le suspense en profitant d’un centre dévié de Darmian (2-0, 90e+2).
Le joueur : Giorgio Chiellini, buteur mais pas que
Laissé au repos contre l’Eire (0-1) pour le faire souffler et car il était sous le coup d’un avertissement, le défenseur central italien est au bon endroit au bon moment pour concrétiser la domination italienne sur un coup franc tiré par Eder et où il a bien suivi (1-0, 33e). Mais cela ne doit surtout pas atténuer son bilan défensif, où il fut une fois de plus irréprochable. Avec ses compères de la Juve, il a complètement muselé les attaquants espagnols, avec brio pendant une heure (domination aérienne, anticipation, décrochage sur Iniesta quand il venait roder à l’entrée de la surface) puis à l’énergie et à l’expérience dans la dernière demi-heure, alors que les Ibères faisaient le siège de la défense transalpine. Une grande performance.
Le chiffre : 4
Le nombre d’Italiens titulaires contre l’Espagne qui avaient débuté face à l’Eire (Bonucci, Barzagli, De Sciglio et Florenzi). Déjà assuré de la première place du groupe E, Antonio Conte avait choisi de faire souffler la plupart de ses cadres et avait donc opéré sept changements par rapport au match de la semaine dernière. Ça a payé contre l’Espagne qui, de son côté, avait pour la quatrième rencontre de suite reconduit le même onze. D’entrée, les Italiens sont apparus bien plus fringants, les Espagnols - déjà éprouvés par la longue saison en club de la plupart d’entre eux - ayant un mal fou à mettre du rythme et de la percussion.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 46422
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeLun 27 Juin 2016 - 21:30

L'Islande élimine l'Angleterre 2-1 et rejoint la France en quarts de finale de l'Euro
L'Islande a réussi un superbe exploit en éliminant l'Angleterre en 8es de finale de l'Euro ce lundi à l'Allianz Riviera (2-1). Les Islandais, menés dès la 5e minute après un penalty de Rooney, ont renversé les Three Lions. Ils retrouveront la France en quarts, dimanche au stade de France (21h00).

Le match : 1-2

Les Anglais partent à l’abordage d’entrée, bien décidés à ne pas laisser les Islandais s’arc-bouter sur leur cage. Walker déborde, Sturridge régale. Sur son ouverture du gauche, Sterling fausse compagnie à Saevarsson, le maillon faible de la défense scandinave, et il est fauché par Halldorsson. Le "padre" de l’équipe, Rooney transforme le penalty sans ciller (4e, 1-0). On se dit que le match va se transformer en une dégelée en bonne et due forme. Quelle erreur ! Nous voilà plongés dans l’une des rencontres les plus échevelées de ce tournoi. Les Islandais égalisent quelques instants plus tard sur leur spéciale (6e, 1-1, voir ci-dessous). La paire de défenseurs centraux Arnason - Sigurdsson transperce sereinement le marquage anglais, puis va se replacer pour écœurer tranquillement Kane, obligé de dézoner. Et comme l’intraitable duo Gylfi Sigurdsson-Gunnarsson patrouille devant cette surface islandaise devenue Valhalla inviolable, les Anglais en sont réduits à frapper de loin ou à balancer.
L’impensable se produit rapidement, à l’issue d’un mouvement huilé initié par Gylfi (les idées de génie) Sigurdsson, Sigthorsson trompe Joe Hart, l’homme qui a une main de velours dans un gant de velours (18e, 1-2). L’Angleterre va pousser pendant tout le reste de la rencontre, mais va vite se rendre compte qu’elle n’a pas les moyens de bousculer une formation héroïque. Rooney recule et déjoue, les fans anglais sont muets et abasourdis. Tous ont compris que les rentrées de Wilshere (fantomatique), Vardy ou Rashford ne changeront rien.

Le fait : Roy Hodgson botté en touche

Mais comment le sélectionneur anglais et sa troupe ont-ils pu tomber dans le panneau ? Les longues touches de Gunnarsson, qui balance le ballon comme Thor projette son marteau, sont LE classique de l’attaque islandaise. Lors du troisième match de groupe, face à l’Autriche, le premier but de Bodvarsson est inscrit suite à une touche du capitaine déviée par le défenseur central Arnasson. Bis repetita ce soir, à l’exception du jaillissement final, l’oeuvre de Ragnar Sigurdsson. Chaque touche islandaise dans le camp anglais a fait frissonner le public des Trois Lions, à l’image de ce tir de Skulason consécutif à une énième remise en jeu (33e).
Le joueur : Ragnar Sigurdsson, immense de bout en bout

Le joueur du FK Krasnodar, club cher à Charles Kaboré, a égalisé, avant de livrer une prestation majuscule. Alors que les Anglais font un début de période catastrophique, il est à deux doigts de les bannir de l’Euro sans passer par un référendum : son retourné suite à un corner et un cafouillage dans la surface est stoppé par Hart (55e). Il s’offre ensuite un rattrapage somptueux sur Jamie Vardy, lancé par Harry Kane, alors qu’on pense l’attaquant de Leicester déjà promis à un face-à-face avec Halldorsson (71e). Jamie who ? Harry who ? Ragnar, le protégé des Dieux, a passé une soirée de réjouissances en dansant sur le ventre de l’attaque anglaise.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 46422
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeLun 27 Juin 2016 - 21:33

8e de finale
sam 25/06
Saint-Etienne
Suisse 1- 1 Pologne   
TAB
Suisses 4-5 Pologne
8e de finale
sam 25/06 
Paris
 Galles 1-0  Irlande du Nord 
8e de finale
sam 25/06
 Lens
Croatie 0-1 Portugal
A/PROL.


8e de finale
dim 26/06 
Lyon
 France 2-1   Irlande
8e de finale
dim 26/06
Lille
 Allemagne   3-0      Slovaquie
8 de finale
dim 26/06
 Toulouse
Hongrie 0 - 4 Belgique

Lundi 27 juin

8 de finale
Saint-Denis
Italie 2 - 0 Espagne 
8 de finale
Nice
Angleterre 1 - 2 Islande
.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
Allmen67 MrEnigme Masculin Nombre de messages : 37988
Age : 53
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm
Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeJeu 30 Juin 2016 - 0:51

Les islandais chevaucheront les walkyries en route vers le Walhalla (mythologie viking) ! Laughing

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 46422
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeJeu 30 Juin 2016 - 21:35

Le Portugal qualifié pour les demi-finales en battant la Pologne aux tirs au but
Le Portugal accède aux demi-finales de l'Euro pour la 5e fois de son histoire, après avoir éliminé la Pologne en quarts (1-1, 5-3 tab). La Seleçao affrontera mercredi prochain à Lyon (21h00) le vainqueur de la rencontre Pays de Galles-Belgique, qui a lieu vendredi à Lille (21h00).
Le match : 1-1, 5-3 tab
Annoncé fermé, le quart de finale entre le Portugal et la Pologne (revoir le film du match) a rapidement fait mentir les observateurs. A peine le temps de s’habituer à l’ambiance survoltée du Vélodrome, et Robert Lewandowski a lancé la Pologne, après un excellent travail du Rennais Grosicki, intenable depuis le début de la compétition (2e). Le Portugal, bousculé d’entrée, a mis du temps à trouver son équilibre. Ronaldo a décoché la première frappe cadrée des hommes de Santos (28e) et aurait pu obtenir un penalty dans la foulée, sur une poussette grossière de Pazdan (31e). C’est finalement le novice Renato Sanches (voir par ailleurs) qui a remis la Seleçao dans la course (33e).
Equilibrée, rythmée, la rencontre est longtemps restée indécise, Arkadiusz Milik répondant par sa science du placement aux accélérations de Nani. Le rythme a été moins enlevé après la mi-temps, mais le Portugal a poussé en fin de rencontre. Jedrzejczyk a manqué de donner l’avantage aux Lusitaniens, en taclant une ouverture de Pepe (81e), mais le ballon a échoué à quelques centimètres du poteau droit de Fabianski. Une nouvelle fois maladroit, Cristiano Ronaldo, parti à la limite du hors-jeu, a raté son enchaînement seul devant le gardien polonais (86e), puis la cage vide sur un centre d’Eliseu (90e+2).
Les deux équipes ont donc prolongé leur affrontement en prolongation. Elles avaient toutes les deux dû passer par ce temps supplémentaire pour atteindre les quarts. Sur la défensive, Polonais et Portugais ont finalement attendu la séance de tirs au but pour se départager. Jakub Blaszczykowski, superbe durant toute la compétition, a vu sa tentative stoppée par Rui Patricio. Et Ricardo Quaresma, déjà sauveur contre la Croatie, n’a pas tremblé sur le tir décisif.
Le joueur : Robert Lewandowski, sacré réveil
Jusqu’ici muet et quasi transparent dans cet Euro, Robert Lewandowski s’est réveillé au meilleur moment. L’attaquant du Bayern Munich a frappé dès la 2e minute contre le Portugal. Après une mauvaise appréciation de Cedric Soares, qui a laissé partir Grosicki dans son dos côté gauche, Lewandowski a parfaitement transformé le bon centre en retrait du joueur rennais. Un but tout en puissance, malgré la présence de William Carvalho dans son dos
100

Lewandowski a marqué au bout de 100 secondes, le but le plus rapide de sa carrière (club et sélection confondus). Il s'agit du deuxième but le plus rapide de l'histoire de l'Euro, après celui du Russe Kirichenko en 2004 (67 secondes).
Avec ses 13 réalisations en qualifications, un record, Lewandowski était attendu depuis le début de la compétition, mais avait été éclipsé par son compatriote de l’Ajax Arkadiusz Milik. Mais l’homme aux 30 buts en 32 matches de Bundesliga cette saison a regagné le devant de la scène. Il aurait pu s’offrir un doublé à la 17e minute. Sur une superbe anticipation, il a devancé avec Pepe avant d’enchaîner une frappe en pivot, captée par Rui Patricio. Il a encore démontré sa pugnacité en se jetant devant Soares (48e), sans succès. Son tir au but réussi a été vain.
Le fait : Renato Sanches, quelle première !
Après trois entrées en jeu dans le tournoi, Renato Sanches a été titularisé pour la première fois de sa carrière contre la Pologne. Un baptême en quarts de finale de l’Euro qui n’a pas impressionné la pépite de 18 ans. Le futur joueur du Bayern, qui l’a acheté 35 millions d’euros au Benfica Lisbonne, a réveillé le Portugal, après le but rapide de Lewandowski. Servi par une subtile talonnade de Nani, il a armé un tir soudain de l’entrée de la surface, qui a battu Fabianski, après une déviation de Krychowiak (33e). Une lourde frappe qui rappelle son but contre l’Academica en décembre dernier.
equipe

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 46422
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeJeu 30 Juin 2016 - 21:37

Jeudi 30 juin
Quarts de finale
 Marseille  
Pologne   1 - 1 3 tab 5 Portugal  
.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
Allmen67 MrEnigme Masculin Nombre de messages : 37988
Age : 53
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm
Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeVen 1 Juil 2016 - 2:19

Toujours pas de succès pour les Portugais au bout du temps réglementaire des 90 minutes dans cet Euro.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 46422
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeVen 1 Juil 2016 - 21:23

le pays de Galles terrasse la Belgique et rejoint le Portugal en demi-finale
Le pays de Galles a créé la sensation en battant la Belgique lors des quarts de finale de l'Euro (3-1), ce vendredi soir au Stade Pierre-Mauroy. En demi-finale, le pays de Galles sera opposé au Portugal
Le match : 3-1
L’affrontement entre le pays de Galles et la Belgique (le film du match) a vite fait oublier la frustration relative au quart Portugal – Pologne, qui avait fini par devenir d’un ennui total jeudi. Gallois et Belges ont immédiatement animé la rencontre dans un stade Pierre-Mauroy festif, et l’issue incroyable a rajouté du piquant à la rencontre. La Belgique, qui se présentait avec le onze titulaire le plus jeune de son histoire dans une grande compétition - 24 ans et 242 jours de moyenne d’âge (plus jeune onze à débuter dans un Euro depuis celui de la Yougoslavie en 1968) – a rapidement mis la pression sur le but d’Hennessey.

Le gardien gallois a d’ailleurs été le premier à briller, en repoussant une frappe à bout portant de Carrasco (7e). Dans la continuité de l’action, Meunier puis Hazard ont à leur tour cadré leur frappe, mais les défenseurs gallois, héroïques, ont repoussé. La Belgique, incisive, n’a pas patienté bien longtemps pour se remettre de cette première émotion. Nainggolan a trompé Hennessey à la 13e minute (voir par ailleurs) pour récompenser la bonne entame.
Les Gallois, réveillés par ce but encaissé, ont alors mis le pied sur le ballon. Le bloc belge a été mis en danger une première fois quand Taylor depuis le point de penalty a fait briller Courtois (26e), superbe sur sa ligne. L’exploit du gardien belge a vite été oublié. Le capitaine gallois Ashley Williams a arraché l’égalisation sur corner à la demi-heure de jeu, d'une tête puissante sur corner (30e).

Au retour des vestiaires, Romelu Lukaku (48e) et Hazard (50e) ont manqué de redonner l’avantage aux Diables Rouges. C’est finalement le pays de Galles qui a pris les devants, sur un but de Robson-Kanu, servi idéalement par Ramsey, double passeur décisif (55e). Alors que la Belgique tentait de revenir, basculant souvent dans la précipitation, les Gallois, superbes en contre, ont fini par faire le break quand Vokes a catapulté de la tête un centre de Gunter (86e). Les Gallois, qui n'avaient plus disputé de grand tournoi depuis un quart de finale à la Coupe du monde 1958, peuvent continuer à rêver. Face au Portugal le 6 juillet, Bale et sa troupe chercheront un nouvel exploit.
Le fait : Le coaching perdant de Wilmots
Marc Wilmots a décidé de modifier son dispositif à la mi-temps, en faisant entrer Fellaini à la place de Carrasco. L’objectif était de densifier le milieu pour combler les nombreux espaces laissés durant la première période. Mais le pari s’est avéré perdant. La sortie de l’attaquant de l’Atlético Madrid a réduit les solutions offensives de la Belgique, et Fellaini n’a pas rempli son rôle.
Le joueur de Manchester United a multiplié les mauvais choix, et a peiné à trouver sa place au milieu, perdu entre la récupération et l’attaque. Il n’a en rien enrayé les contre-attaques galloises, et a semblé très fébrile. Il a reçu un avertissement dès la 59e minute pour une semelle volontaire sur Bale, et a frisé à plusieurs reprises l’expulsion.
Le bijou : le missile de Nainggolan
Radja Nainggolan a rejoint Romelu Lukaku au classement des buteurs belges dans cet Euro (2 réalisations). Le milieu de la Roma, déjà auteur d’une frappe impressionnante contre la Suède, a récidivé, avec encore davantage de puissance. Sur un service en retrait d’Hazard, «Ninja» a déclenché un tir terrible de près de 30 mètres. Le pauvre Hennessey n’a pu qu’effleurer le ballon, surpuissant. Sa réalisation ne détrônera pas celui de Shaqiri au moment de choisir le plus beau but de la compétition, mais complète sa collection de frappes lointaines. On se rappelle notamment de ce tir soudain contre la France en amical en juin 2015.
Le joueur : Hal Robson-Kanu, encore décisif
L’Euro a d’ores et déjà changé le destin d’Hal Robson-Kanu, modeste attaquant de Reading (D2 anglaise), dont le contrat s’est terminé jeudi. Entré à la 71e minute lors du premier match des Gallois contre la Slovaquie, il avait été le héros de la partie en arrachant le succès d’une frappe assurée (81e). Il a de nouveau endossé le costume de sauveur contre la Belgique, avec un but qui marquera les mémoires, pour assommer la Belgique.
Servi par Ramsey, il a effectué un mouvement sensationnel pour mettre trois adversaires dans le vent avant d'ajuster Courtois du gauche. Un dribble derrière la jambe que Cruyff n’aurait pas renié. Chris Coleman a longtemps hésité à titulariser l’attaquant de 27 ans, en balance avec Sam Vokes. Le technicien gallois a finalement vu juste. Et Robson-Kanu a doublé son compteur but en sélection en moins d’un mois. Depuis sa première sélection en 2010, il n’avait marqué que deux fois avant d’arriver en France ! Il est sorti à la 80e minute, ovationné par les supporters gallois.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 46422
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeVen 1 Juil 2016 - 21:25

Jeudi 30 juin
Quarts de finale
 Marseille  
Pologne 1 - 1 3 tab 5 Portugal 
Vendredi 01 juillet
Quarts de finale
Lille
Galles   3 - 1 Belgique  

 .
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 46422
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeVen 1 Juil 2016 - 21:43

Une finale avant l’heure Un choc de poids lourd
L’Allemagne, championne du monde en titre, défie ce soir (21h) à Bordeaux l’éternelle Squadra Azzurra , qu’elle n’est jamais parvenue à battre en compétition officielle.
Bordeaux, qui en connaît un rayon en matière de grands crus, ne pouvait pas finir « son » Euro sans offrir aux connaisseurs la cuvée la plus prestigieuse et la plus attendue des quarts de finale. Italie-Allemagne : le seul intitulé du rendez-vous donne des frissons.
D’un point de vue historique, on ne peut pas mieux faire sur la scène européenne. Mais le plus fort est que sportivement non plus. Car depuis le début de l’Euro, la Mannschaft et la Squadra Azzurra sont les deux sélections ayant fait la meilleure impression.

Maîtrise contre sens tactique

Championne du monde en titre, l’Allemagne n’a laissé apparaître aucun point faible lors de ses quatre premières sorties. Elle maîtrise presque toujours le jeu (personne n’a fait mieux que ses 64 % de possession de balle jusque-là), elle possède le meilleur gardien du monde (Manuel Neuer), elle s’appuie sur une défense qui n’a toujours pas cédé, elle dispose d’un milieu aussi travailleur que créatif et elle peut marquer à tout moment.
L’Italie, elle, est portée par un sens tactique éblouissant, et par une solidité sans faille. Et comme elle sait, en plus de cela, jouer au foot, ressortir proprement et rapidement le ballon pour faire mal grâce à son inattendu duo d’attaquants Eder-Pellè, elle est devenue un candidat plus que crédible au Graal.
Les Azzurri , qui pourront en principe compter sur les services de Daniele De Rossi (remis de sa blessure à la hanche), n’ont de surcroît jamais été battus par l’Allemagne (de l’Ouest comme réunifiée) en compétition officielle.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 46422
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeSam 2 Juil 2016 - 21:33

l'Allemagne élimine l'Italie en quarts de finale et affrontera en demie le vainqueur de France-Islande
A l'issue d'une séance de tirs au but étouffante, l'Allemagne a éliminé l'Italie samedi soir à Bordeaux, en quarts de finale de l'Euro (1-1, 6-5 aux t.a.b.). Les champions du monde affronteront le vainqueur de France-Islande, jeudi prochain à Marseille, pour une place en finale.

Le match (1-1, 6-5 aux t.a.b.)

A défaut de proposer du grand spectacle, l’affiche des quarts de finale entre l’Allemagne et l’Italie a surtout valu par sa dramatique et une séance de tirs au but étouffante (voir ci-dessous), qui a finalement tourné à l’avantage du gardien Manuel Neuer et des champions du monde, samedi à Bordeaux. Voilà la sélection de Joachim Löw qualifiée pour les demi-finales, où elle retrouvera l’équipe de France, à condition, bien sûr, que celle-ci domine l’Islande dimanche à Saint-Denis.
Il a fallu attendre pour que les deux meilleures défenses de l'Euro finissent par céder. Toujours performants dans ce secteur, les Italiens se sont montrés moins dangereux balle au pied que face à l’Espagne en huitièmes (2-0), sans doute parce que le 3-5-2 concocté par Löw leur a laissé moins d'espaces. C'est même sur le but de Buffon qu'est venue la première alerte, une tête de Schweinsteiger au fond des filets (27e) mais logiquement invalidée pour une faute du milieu entré dix minutes plus tôt à la place de Khedira, touché à une cuisse.

Juste avant la mi-temps, Müller créait enfin le danger mais n'appuyait pas assez sa reprise (42e), à laquelle l'Italie répondait par un tir de Sturaro détourné par Boateng (43e). Mais la sélection d'Antonio Conte subissait davantage en deuxième période et l'Allemagne trouvait l'ouverture grâce à Özil, servi en retrait par Hector (65e). Elle n'était pas loin d'avoir le match en main quand Boateng commit une grossière faute de main dans la surface, sanctionnée d'un penalty transformé par Bonucci (78e). Au score, mais aussi dans le jeu, les Allemands reculèrent subitement, avant de retrouver du mordant pendant la prolongation.

1
C'est la première fois que l'Allemagne élimine l'Italie après quatre rencontres à élimination directe perdues face aux Italiens : 3 fois en Coupe du Monde (demi-finale en 1970, finale en 1982, demi-finale en 2006) et 1 fois à l'Euro (demi-finale en 2012).

Le joueur : Zaza, pari perdu

Il est entré en jeu juste avant la fin de la prolongation et le début de la séance des tirs au but. En remplaçant le défenseur Giorgio Chiellini, l’attaquant avait une mission : convertir sa tentative face à Neuer dans la séance fatidique. Alors qu’il n’avait touché aucun ballon dans ses trente secondes passées sur le terrain, le joueur de la Juventus, désigné deuxième tireur italien, a pris une bien étrange (et longue) course d’élan face à Neuer et… tiré au-dessus. Pari perdu pour Antonio Conte.

Le fait : une séance de tirs au but épique


Elle était particulièrement attendue parce qu'elle était, d'abord, le duel à distance entre deux des meilleurs gardiens du monde. La séance de tirs au but a, de ce point de vue, sacré Manuel Neuer (6-5), quand Gigi Buffon a fini la soirée en larmes. C'est Hector, le latéral gauche, qui a marqué le but vainqueur, sur le... neuvième tir de son équipe. Auparavant, les échecs des tireurs s'étaient accumulés : Zaza, Pellè, Bonucci et Darmian pour l'Italie ; Müller, Özil et Schweinsteiger pour l'Allemagne. Si certaines frappes ont fini hors cadre, celle de Darmian, dernière tentative italienne, a bien été arrêtée par Neuer.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 46422
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeSam 2 Juil 2016 - 21:35

Jeudi 30 juin
Quarts de finale
 Marseille  
Pologne 1 - 1 3 tab 5Portugal 
Vendredi 01 juillet
Quarts de finale
Lille
Galles 3 - 1 Belgique 
Samedi 02 juillet
Quarts de finale
 Bordeaux  
Allemagne   1 - 1 6 tab 5 Italie  
 .
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 46422
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitimeDim 3 Juil 2016 - 21:00

Les Bleus réussissent un festival contre l'Islande (5-2) et rejoignent l'Allemagne en demi-finale
L'équipe de France a survolé son quart de finale contre l'Islande (5-2) dimanche au Stade de France. Elle affrontera l'Allemagne jeudi (21h00) à Marseille pour une place en finale.

Le match : 5-2

Deux buts en vingt minutes, 4-0 à la pause : l'équipe de France a assommé l'Islande, dimanche en quarts de finale de l'Euro. Dans un Stade de France rincé par une pluie battante mais conquis, les Bleus se sont finalement imposés 5-2 avec un doublé d'Olivier Giroud. Ils joueront leur place en finale contre les champions du monde allemands, jeudi à Marseille (21h00).
Si, avant la rencontre, les Bleus n’osaient trop se réjouir d’avoir hérité de l’Islande, ils ont vite montré leur supériorité face à une formation limitée, grâce notamment à une première période de haut vol (voir ci-dessous). Sans tergiverser, les joueurs de Didier Deschamps ont enfin réussi leur entame en créant rapidement de grosses différences. Sur les deux premiers buts français - une frappe d’Olivier Giroud (12e) après une ouverture de Matuidi, et une tête de Paul Pogba sur corner (20e) -, les Islandais ont été surpris sur leurs points forts : les longs ballons et le jeu aérien. C’est ensuite la technique tricolore qui a parlé, avec un bel enchaînement conclu par Dimitri Payet (43e) et une percée plein champ d’Antoine Griezmann (45e). 
Dès lors, le match a changé en profondeur. Même s’ils ont à nouveau marqué, par Giroud sur un coup franc de Payet (59e), les Bleus se sont un peu relâchés et ont encaissé leurs deux premiers buts dans le jeu, par Sigthorsson (56e) et Bjarnasson (84e), laissant entrevoir une défense encore fragile, malgré la première sélection globalement satisfaisante de Samuel Umtiti. Nouvelle meilleure attaque du tournoi (11 buts), l’équipe de France a proposé du spectacle et retrouvé une vraie autorité. Elle peut continuer à rêver.

Le joueur : Antoine Griezmann sait tout faire

Après son doublé éclair contre l’Irlande (2-1), Antoine Griezmann a encore porté son équipe offensivement dans ce quart de finale. Replacé dans l’axe en soutien d’Olivier Giroud, en partie libéré de ses tâches défensives et dans sa position favorite, l’attaquant de l’Atlético de Madrid a montré toute l’étendue de ses qualités. Précis sur coups de pied arrêtés, comme sur ce corner frappé au deuxième poteau sur la tête de Pogba (20e), mais aussi altruiste comme sur cette petite remise pour Payet (43e) et enfin adroit devant le but, comme sur ce merveilleux ballon piqué en bout de course (45e), il a tout réussi ou presque en première période, avant de se faire plus discret. Nouveau meilleur buteur de la compétition, avec quatre réalisations, il semble assumer son statut de nouvelle star.

Le fait : enfin une entame réussie

C’était l’une des clés du match : les Bleus allaient-ils enfin réussir leur début de rencontre ? Vexés d’avoir été surpris si tôt par l’Irlande, après deux premières périodes déjà poussives contre la Roumanie et l’Albanie, les Tricolores ont cette fois mis tous «les ingrédients» souhaités par Didier Deschamps, pour se faciliter la tâche. De l’agressivité et des duels gagnés leur ont permis de vite mener 2-0, sur leurs deux premières occasions. Généreux, créatifs et efficaces, Payet et ses partenaires ont ensuite creusé l'écart juste avant la mi-temps, pour tuer tout suspense.

5
C'est la cinquième fois de son histoire que l'équipe de France se qualifie pour les demi-finales d'un Championnat d'Europe (après 1960, 1984, 1996 et 2000), pour deux victoires à la clé (1984 et 2000).

equipe
Contenu sponsorisé


Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty

Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Euro 2016 (+ qualifications)   Euro 2016 (+ qualifications) - Page 7 I_icon_minitime

 

Euro 2016 (+ qualifications)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Foot en général :: L'actualité européenne et mondiale-