Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Haguenau (CFA2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 41679
Date d'inscription : 25/11/2012


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Haguenau (CFA2)   Sam 25 Nov 2017 - 22:38

SARREGUEMINES 0
HAGUENAU 1

Mi-temps: 0-0. – Arbitre : M. Laurent.
Le but : Weissbeck (88e ).
Les avertissements: Adebayo (80e ), Simpara (82e ) à Sarreguemines ; Hayef (81e ) à Haguenau.
SARREGUEMINES: Cappa – Wengert, Chrabczak, Adebayo, Schwartz – Teixeira (Dekoun, 85e ), Kowalczyk – M’Barki (cap.), Ruiz, Hassli (Coignard, 72e ) – Simpara. Entraîneur: Sébastien Meyer.
HAGUENAU: Ebede Owono – Falk, Mastronardi, Metzger, Ngueni Bong – Bey (cap.), Bur – Hayef , Tine (Giesi, 80e ), Weissbeck – Binder (Rosenfelder, 61e ). Entraîneur: Claude Spreng.
.
Haguenau sur sa lancée
Sarreguemines, qui restait sur cinq matches sans défaite en championnat, s’est fait punir par une belle équipe de Haguenau qui a forcé la décision en toute fin de partie.

Un beau duel était attendu au stade de la Blies entre deux équipes en forme actuellement.
Le match démarre par un premier coup franc de Teixeira plein axe mais la défense alsacienne repousse le danger (8e ). Dans la foulée, une action similaire d’Haguenau et un bel enchaînement d’Hayef n’inquiète pas Cappa (15e ).
Le match s’anime un peu par la suite et quelques combinaisons intéressantes équilibrent les débats comme ce centre de Simpara que Chrabczak reprend largement au-dessus (33e ). La première mi-temps s’achève sur la même impression et sur deux centres d’Hassli qui ne trouvent pas preneur.
Après la pause, la pluie s’invite et le match reprend sur un rythme élevé. Haguenau démarre mieux et combine bien par Tine et Hayef sur leurs ailes respectives (52e , 54e ). Sarreguemines répond par M’Barki qui, d’un tir excentré, trouve la base du montant d’Owono (60e ).

« On est allé la chercher presque au bout du temps additionnel »

Suivent deux belles tentatives de Ruiz et Teixeira qui rataient le cadre (62e , 64e ). Sarreguemines avait manqué le coche.
De leur côté, au cœur de cette seconde période, les Haguenoviens s’installent de plus en plus dans le camp de Sarreguemines. Coup sur coup, Rosenfelder (67e ), Tine sur le poteau (69e ) ou encore Falk de la tête (73e ) donnent des sueurs froides à Cappa et ses défenseurs.
Les efforts des visiteurs sont récompensés à la suite d’une dernière incursion de Weissbeck qui, d’une frappe sèche des 20 m à ras de terre, bat le portier local sur sa droite (0-1, 88e ).
La messe est dite, plus rien ne sera marqué malgré les dernières tentatives “Faïenciers”.
Les hommes de Sébastien Meyer pourront regretter le dénouement de cette rencontre. Haguenau, pour sa part, a su concrétiser grâce à une solide dernière demi-heure.
« Je suis très content de cette victoire, savoure Claude Spreng, l’entraîneur haguenovien. On est allé la chercher presque au bout du temps additionnel, mais sur les vingt dernières minutes, c’est largement mérité. On a multiplié les occasions, on a senti que ça pouvait basculer. On n’était pas à l’abri d’un contre, mais je pense que sur l’ensemble du match, c’est mérité. Et on prépare de la meilleure façon le match de Coupe de France du week-end prochain. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Haguenau (CFA2)   Dim 3 Déc 2017 - 21:49

FR Haguenau - Chambly (1-3)
Du rêve à la réalité…
Le FCSR Haguenau n’a pas réussi à suivre la tendance qui était à l’exploit en Alsace ce week-end pour s’incliner au terme d’une rencontre qui laissera beaucoup de regrets.
« Ça fait mal de perdre comme ça, surtout au vu de ce que les adversaires ont montré, a dit Joey Bey après la rencontre. Dans le jeu, ils n’étaient pas meilleurs que nous mais on fait des erreurs qu’on ne doit pas faire. Ils ont su en profiter, tant mieux pour eux… »
La déception était évidemment sur tous les visages haguenoviens tandis que le kop visiteur exultait au moment où ses favoris quittaient la pelouse alors complètement enneigée en fin de rencontre.
« On s’attendait à un match difficile avec tous les exploits qu’il y a eu ce week-end, a ajouté Jordan Gasser le régional de l’étape qui est sorti vainqueur de la rencontre disputée au Parc des Sports hier. Tout était réuni pour que ce soit le parfait traquenard mais on ne prend personne de haut. On sait qu’il y a des ingrédients qu’il faut mettre pour gagner ce genre de match et au final on retiendra la victoire. »

Douze ans sans 32e

L’entame avait été plutôt favorable aux joueurs de Claude Spreng qui s’offrent rapidement la première grosse occasion du match. Mathias Kenney balance un long centre pour un ballon repoussé par Pinoteau que récupère Quentin Bur idéalement placé. Il frappe mais l’ancien colmarien Thibault Jaques se jette pour détourner le ballon qui prend le chemin des filets (17e ). La rencontre est équilibrée avec des situations intéressantes de part et d’autre mais il faut attendre la fin de la première période pour voir L. Doucouré défier Pierre Ebede à la suite d’un ballon contré. Le portier haguenovien gagne son duel (45e ). Répondant du tac au tac, Giesi place le ballon de peu à côté sur un centre de Quentin Bur juste avant la pause (45e +2).
Le suspense est entier mais au sortir des vestiaires, Montiel refroidit le stade d’Haguenau. Il profite d’une hésitation entre Ebede et sa défense pour aller ouvrir la marque dans un angle difficile (0-1, 47e ). Chambly semble sur la voie royale pour atteindre les 32e de finale mais le capitaine Cyril Giesi reprend à bout portant un centre de Rachid Hayef pour relancer l’affaire (1-1, 67e ). Les supporters haguenoviens donnent alors de la voix et commencent à croire à un exploit de leurs favoris.
Las, la dernière phase de la rencontre se révèle bien cruelle pour les pensionnaires du National 3. Un centre de Soubervie permet à Lassana Doucouré posté au deuxième poteau d’assommer les locaux d’un tir tendu (1-2, 84e ). Les joueurs du duo Spreng/Catalano tentent de mettre le feu mais en contre le même Doucouré termine le travail plombant encore un peu plus l’ambiance (1-3, 89e ).
Chambly sera donc bel et bien au rendez-vous des 32e de finale de la coupe de France pour la cinquième fois depuis 2012. Du côté haguenovien, il va falloir se replonger dans un quotidien qui pourra paraître un peu terne après avoir envisagé un rendez-vous de rêve au début du mois de janvier. Le FRH reste planté, au mieux, au 8e  tour de la Coupe de France depuis 2005.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Haguenau (CFA2)   Sam 9 Déc 2017 - 21:49

National 3 :
Biesheim – Haguenau (1-2)
Haguenau a le dernier mot
Pour n’avoir pas su concrétiser sa bonne entame de match, l’ASC Biesheim concède une défaite en forme de mauvaise opération contre Haguenau.
Sur une série de trois succès consécutifs dont un retentissant face à Lyon Duchère (National) en Coupe de France, l’ASC Biesheim veut démarrer fort cette rencontre et cela a été le cas. Après quatre minutes de jeu, les hommes d’Hervé Milazzo prennent les devants face à ceux de Claude Spreng, l’ancien de la maison rhénane.
Au départ, il y a un ballon qui traîne dans la surface haguenovienne, ce qui profite à Guillaume Jacquat qui trompe Ebede (1-0, 4e ). Les visiteurs vont être heureux de voir le portier gagner son duel face à Fuchs (7e ). Sur le contre, c’est Kehi qui sort bien devant Rosenfelder. La maîtrise des débats est pour Biesheim et il faut un excellent Ebede pour éviter qu’Efondja ne fructifie le bon centre de Viana (27e ). « Cela a été le tournant du match », analyse Hervé Milazzo après le coup de sifflet final.

L’incontournable Giesi fait basculer le match

Haguenau, après avoir laissé passer l’orage, retrouve de l’allant et c’est fort logiquement que la peur change de camp. Pour concrétiser leur temps fort, les Haguenoviens peuvent s’appuyer sur Giesi qui trouve en retrait Weissbeck dont la frappe enroulée ne laisse aucune chance à Kehi (1-1, 40e ).
La seconde période est plus compliquée pour les deux clubs qui ont fourni beaucoup d’efforts la semaine dernière. Haguenau est bien plus mordant en seconde mi-temps et aurait dû prendre les devants, mais Giesi loupe le cadre alors qu’il est seul face au dernier rempart rhénan (64e ).
Efondja réalise la même séquence à un quart d’heure du terme sans plus de réussite (75e ). À force de persévérer, les coéquipiers d’un Tine, l’ancien de Vauban notamment, percutant lors de son entrée vont être récompensés. Sur le corner mal renvoyé par Bischoff, le cuir revient dans la surface et termine sur la tête de Giesi qui trompe Kehi (1-2, 84e ). Ce duo se met encore en évidence mais le portier aura le dernier mot (86e ).
Enfin, Biesheim aurait pu recoller mais Ebede va réaliser une double parade de grande classe sur des frappes de Miliani et Efondja (90e +1). « Le résultat est conforme à la seconde période », livrera Claude Spreng, content de s’être imposé face à son ancien club.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Haguenau (CFA2)   Sam 27 Jan 2018 - 22:02

National 3 -
FR Haguenau - Troyes II (2-0)
- Football Une belle efficacité

Haguenau a réussi à prendre le meilleur sur une réserve troyenne qui a beaucoup tenté sans connaître la même réussite tout au long de la rencontre.
Malgré la pelouse difficile, on a vu, dans cette rencontre, de bonnes séquences et deux équipes qui ont privilégié le jeu du début à la fin.
« On a réussi à mettre les ingrédients pour faire ce bon résultat, dira le Haguenovien Quentin Bur après la rencontre. Affronter une équipe en confiance, ça fait toujours plus mal. On va tout faire pour continuer notre série et aussi garder notre état d’esprit. En espérant que la spirale positive continue ! »
Dès l’entame, ça sent le match à buts entre deux équipes qui jouaient offensivement tous les coups à fond.
Les Aubois, avec leurs deux latéraux très perçants, se ruent à l’attaque dès que l’opportunité se présente. De leur côté, les joueurs de Claude Spreng ont tout le temps le souci de construire depuis les bases arrières.

Une étincelle

Comme il règne un semblant d’équilibre, il fallait un détonateur, une étincelle pour mettre le feu aux poudres et c’est Joey Bey, qui rayonne actuellement au milieu, qui se charge d’allumer la mèche.
Non content de ratisser des ballons et de distribuer le jeu, le milieu haguenovien va envoyer un missile vers le but de Caruso qui repousse sur Gaétan Weissbeck. Posté en renard des surfaces, il fait mouche pour l’ouverture du score (1-0, 24e ).
Malgré quelques ballons chauds dans chaque surface qui n’aboutissent à rien, on en reste là jusqu’à la pause.
Au sortir des vestiaires, Rachif Hayef, qui avait lui aussi du feu dans les jambes, réussit un dribble intérieur puis une grosse frappe mais Caruso repousse le ballon (47e ).
Les Troyens continuent de se montrer dangereux mais la défense du FRH, et notamment sa charnière centrale composée de Dylan Bey et d’Aymar Ngueni Bong, coupe toutes les trajectoires empêchant les actions adverses de se développer.
Après un petit festival suivi d’une bonne frappe de Quentin Bur (68e ), Cyril Giesi, en bon capitaine, va rassurer tout le monde en réussissant le break. Rachid Hayef déborde et centre pour l’attaquant haguenovien qui conclut l’action d’une superbe reprise de volée qui fait vrombir de plaisir le Parc des sports (2-0, 71e ).
Quelques minutes plus tard, Mamadou Sissako, bien servi par B. Sissoko, se retrouve seul devant Ebede mais le portier haguenovien n’a aucune peine à détourner le ballon qui arrive droit sur lui (75e ).

Sensations retrouvées

« Voir notre adversaire rater une occasion pareille… il ne peut plus rien nous arriver ce soir », prévoit alors avec raison Urbain Tonon le secrétaire général du FRH, face à cette grosse opportunité de Troyes.
On en restera donc là, et c’est déjà pas mal pour une équipe haguenovienne qui semble retrouver toutes ses sensations…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Haguenau (CFA2)   Sam 10 Fév 2018 - 21:49

FR Haguenau 1
Amnéville 1

Mi-temps: 0-1. - Parc des Sports. Arbitre: M. Iffrig, assisté de MM. Heitzler et Tournegros.
Les buts: Giesi (84e ) pour Haguenau; Pignatone (38e ) pour Amnéville.
Les avertissements: J. Bey (25e ), Bur (72e ), D. Bey (90e +2) à Haguenau; Pignatone (25e ), Boncoeur (48e ), Meddour (78e ), Naïfi (83e ) à Amnéville.
FR HAGUENAU: Ebede, Kenney, Mastronardi, Falk, D. Bey, J. Bey, Rosenfelder (Tine, 80e ), Bur (Huber, 73e ), Giesi (cap.) Weisbeck, Hayef. Entraîneur: Claude Spreng.
AMNÉVILLE: Keldenich, Boussena, Belhadji (Borger, 34e ), Brunet, Le Michel (cap.), Meddour, Lauratet, Falleti, Boncoeur (Naïfi, 74e ), Bourgeois, Pignatone (Quercia, 82e ). Entraîneur: Cédric Léonard.
.
National 3
Il y avait mieux à faire

Haguenau pourra s’en vouloir longtemps de ne pas avoir converti en buts ses nombreuses occasions obtenues face à Amnéville.

Les joueurs du binôme Spreng - Catalano auront eu de nombreuses opportunités pendant une heure. Et s’ils ont souvent manqué d’inspiration dans le geste final, il faut reconnaître qu’en face, le gardien d’Amnéville, Keldenich, a réalisé quelques prouesses, malgré une blessure contractée à dix minutes de la pause.

La partie démarre au petit trot, même si l’on peut relever ce coup franc, à 35 mètres de la cage d’Ebede, signé Meddour. La balle passe de peu au-dessus.

Après dix minutes de jeu, Haguenau se crée la première opportunité, mais le centre de Rosenfelder ne trouve personne à la réception (13e ). Les visiteurs se cantonnent dans leur partie de terrain, mais les locaux ne trouvent pas les bons ingrédients pour se rapprocher du but de Keldenich.

Giesi, mis sur orbite par un bon service de Weisbeck voit sa reprise contrée par les poings fermes du gardien adverse (15e ).

Le duo remet ça dans la foulée, Giesi reprenant de volée une belle “louche” de l’ex-joueur du Racing. Cette fois c’est au-dessus.
Un FRH de plus en plus pressant

Haguenau tient les rênes d’une partie qui va pourtant basculer à la 23e minute, du moins le croit-on. L’arbitre accorde un penalty que Boncoeur se charge de tirer. Malheureusement, le N°9 visiteur ne met pas assez de… cœur dans sa tentative qu’Ebédé détourne (23e ).

Amnéville procède par contre, Pignatone se montrant particulièrement adroit dans cet exercice. C’est lui qui va extirper la balle dans les pieds de Falk pour aller ajuster Ebédé et donner l’avantage à ses couleurs (38e ).

L’arrière-garde mosellane est mise à contribution dès la reprise, mais reste aux abois devant un FRH qui se fait de plus en plus pressant. Après une intervention d’Ebédé dans un face-à-face avec Pignatone (50e ), un excellent centre de Bur, ponctué par une superbe reprise décroisée de la tête oblige Keldenich à un sauvetage miraculeux (55e ). Sur un corner, à la 58e , les locaux trouvent la faille, mais l’arbitre refuse le but pour une faute sur le gardien lorrain.

Ce dernier se met encore en évidence à plusieurs reprises, notamment sur cet essai de Hayef (76e ). Haguenau pousse et est enfin récompensé par un but de Giesi (84e ), en embuscade, exploitant une balle qui traînait devant la cage de Keldenich.

Une moindre récompense pour les locaux qui ne sont pas loin de prendre l’avantage, les deux frappes de Weissbeck (87e ) et Huber (90e ) flirtant avec la transversale.

Dommage, car dans cette rencontre, il y avait mieux à espérer.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Haguenau (CFA2)   Mer 14 Mar 2018 - 22:51

Haguenau – Erstein (2-0)
Haguenau repart de l’avant

En match en retard de la 13e journée, le FR Haguenau s’est logiquement imposé, hier soir, face à l’AS Erstein (2-0) et repart de l’avant après deux défaites d’affilée. Pour les Sucriers, l’horizon s’assombrit un peu plus.

Giflé 4-1 à Epernay  puis à Molsheim contre le Racing II samedi dernier, le FR Haguenau attendait avec impatience son retour au Parc des Sports, délaissé depuis trois matches et la rencontre face à Amnéville (1-1), le 10 février dernier. Devant une petite chambrée hier soir, les « Rouge et Bleu » se sont rassurés face à de très timides Ersteinois (1-0), qui restent engoncés dans leurs doutes à la dernière place au classement.
Quatre jours auparavant, les Sucriers avaient pourtant cru à des lendemains un peu plus rieurs. À Lunéville, ils avaient verrouillé leur défense durant 90 minutes et ramené un bon point de leur voyage (0-0).

Le FRH ne relâche pas son étreinte

Hier au Parc des Sports, ils n’ont tenu que huit minutes. Une ouverture venue du milieu de terrain déséquilibrait toute leur défense. Tine débordait côté droit et centrait pour Bur. Sans trembler, le milieu de terrain feintait son vis-à-vis pour ensuite tromper Sonntag à bout portant (1-0, 8e ).
« On a été très lâches sur le marquage, a déploré Cédric Mehl après la rencontre. Le quatrième ballon dans la profondeur a été le bon. Haguenau mérite sa victoire, mais il faut aussi dire qu’ils ont d’autres qualités que les nôtres. »
Devant au score, le FRH ne lâchait pas l’étreinte. Giesi échappait à son tour à l’arrière-garde des Sucriers mais le meilleur buteur haguenovien n’attrapait pas le cadre (18e ). En face, les hommes du tandem Mehl/Ott éprouvaient toutes les peines du monde à approcher des cages d’Ebede. Les ouailles de Claude Spreng se confrontaient eux à un problème d’efficacité. Par deux fois, les frappes de Hayef (34e ) et Mastronardi (38e ) étaient détournées par le portier de l’ASE. Quelques instants plus tard, Giesi manquait une nouvelle fois la mire, son tir passant à quelques centimètres du poteau gauche d’un Sonntag battu (44e ).
La deuxième période s’ouvrait avec de meilleures intentions du côté des visiteurs. La première banderille était cependant posée par Haguenau par l’intermédiaire de Tine, dont la frappe puissante était sortie du pied par le portier d’Erstein (56e ).

Giesi pour finir

Peu avant l’heure de jeu, les Ersteinois se procuraient enfin leur première opportunité du match. À l’entrée de la surface, Stroh reprenait un ballon mal dégagé par la défense locale, mais il ne trouvait pas le cadre (62e ).
Afin d’épauler leur avant-centre bien trop esseulé, les techniciens de l’ASE opéraient alors un changement tactique avec le remplacement du défenseur Woelfflin par le véloce attaquant Sala. Sans succès.
Après plusieurs ratés de Weissbeck (68e ), Rosenfelder (77e ) et une frappe de Metzger de 40 mètres détournée par Sonntag sur sa barre, Haguenau enfonçait finalement le clou sur un penalty de Giesi (90e +3).
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Haguenau (CFA2)   Sam 24 Mar 2018 - 22:30

National 3 -
Nancy II - Haguenau (0-2)
Haguenau efficace

Très jeune et trop tendre , la réserve nancéienne a subi hier son troisième revers d’affilée face à une équipe de Haguenau candidate à la montée. Nancy reste leader mais avec une marge qui s’est considérablement réduite.
Oui, la réserve de l’ASNL est toujours leader du groupe Grand Est de National 3 mais l’équipe B au chardon est un maillot jaune à l’arrêt. Première d’un classement difficilement lisible avec encore pas mal de matches en retard.

Deux buts sur coups de pied arrêtés

Les Nancéiens, eux, restent sur trois rencontres perdues. Leur troisième défaite consécutive a eu lieu hier après-midi sur l’un des synthétiques de la Forêt de Haye, face à Haguenau, un candidat déclaré à la montée, qui n’a pas spécialement impressionné mais qui a su exploiter avec un maximum d’efficacité ses rares situations dans la surface lorraine.
Haguenau a marqué sur deux coups de pied arrêtés. D’abord sur un penalty provoqué par Hayef et transformé par Weissbeck (39e ) après une entame de match plutôt à l’avantage de l’ASNL, avec deux coups francs bien frappés par le très jeune Fabien (12e , 24e ).
Ensuite, les Alsaciens ont doublé la mise sur un corner repris de la tête avec un peu de réussite par Mastronardi (70e ). De quoi donner des regrets à la juvénile équipe nancéienne, sans aucun pro mais avec une large majorité de U19.
L’ASNL a terminé avec de la frustration et un certain courroux légitime envers l’arbitre qui a oublié un penalty sur Bassouamina à 0-1 (62e ) et qui a surtout fait preuve d’indulgence avec Bey et Ngueni tout proches d’être expulsés au cours de cette rencontre serrée.
Les gamins de Sébastien Hanriot peuvent aussi s’en vouloir parce qu’ils n’ont pas assez existé offensivement. Ils ont eu une possession de balle bien trop stérile pour inquiéter davantage le très expérimenté gardien de Haguenau, l’ancien international camerounais Pierre Ebede Owono (38 ans) passé notamment par le Panathinaïkos et le FC Metz.
« Dans l’état d’esprit, les jeunes ont répondu présents mais on a manqué de maturité et de puissance physique » analyse le coach nancéien, « A nous de rebondir dans ce championnat où tout le monde peut battre tout le monde. Malgré ces trois défaites consécutives, on est toujours leader et on reste dans la course ».
Et puis, l’ASNL ne jouera pas à chaque fois avec une équipe aussi jeune et aussi tendre qu’hier.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Haguenau (CFA2)   Sam 31 Mar 2018 - 22:12

national 3 -
 FR Haguenau - Tremery (5-1) -
 Football Un festival offensif

Après un début de match un peu poussif, les Haguenoviens ont assuré le spectacle pour remporter hier leur plus large victoire de la saison.
« Ça, c’est fait », dira sobrement Claude Spreng, l’entraîneur du FRH, en regagnant des vestiaires en ébullition après cette quatrième victoire de rang de ses troupes qui était espérée mais qu’il fallait encore mériter balle au pied.
Dès l’entame, les Mosellans montrent que, contrairement à ce qui était attendu, ils n’étaient pas venus pour fermer le jeu mais pour tenter crânement leur chance.
Il faut attendre une dizaine de minutes pour voir les coéquipiers de Bur prendre la mesure d’une équipe qui restait sur trois défaites de rang.
Rosenfelder (12e ), Hayef (18e ) puis Bur (19e ) mettent la pression sur le but d’Husson mais en face, une bonne frappe de M. Moussaoui rappelle à tout le monde qu’il faut rester prudent (23e ).
Il valait mieux, pour le FRH, ne pas trop tarder à prendre l’avantage contre des Lorrains pleins d’allant. Suite à une incursion de Weissbeck et à un centre de Hayef, l’inévitable Giesi conforte sa position en tête du classement des buteurs d’une reprise directe (1-0, 26e ).

Doublé de Giesi

Haguenau domine mais ne pavoise pas, du moins jusqu’à ce que Giesi ne marque son 14e but de la saison en reprenant un ballon détourné par Husson après une reprise en talonnade de Weissbeck (2-0, 38e ).
Hayef puis Rosenfelder, en reprenant de près, ne sont pas loin de corser une addition qui est quand même déjà confortable à la pause.
Au retour des vestiaires, les visiteurs durcissent le jeu mais ça ne leur rapporte rien de bon puisque Maurice est expulsé pour un tampon sur Karim (54e ).
Dès lors, les attaquants haguenoviens ont le champ libre pour s’exprimer et vont déferler par vagues successives devant le but du gardien mosellan.
Pour faire bonne mesure, Ngueni d’une belle frappe à l’entrée des 16m (3-0, 65e ) puis Weissbeck, par deux fois sur des centres de Giesi, corsent l’addition (66e et 68e ). Sur un service de M. Moussaoui, Godfrin réduit la marque mais ça n’a déjà plus la moindre importance (5-1, 70e ).
La semaine prochaine, Haguenau recevra Epernay avec l’objectif de décrocher une nouvelle victoire qui permettrait de gravir les étages vers un sommet du N3 qui semble de plus en plus accessible…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Haguenau (CFA2)   Sam 7 Avr 2018 - 21:44

National 3 -
FR Haguenau – Épernay (2-2) -
Football Le coup de la panne

Les Haguenoviens ont manqué un nombre incalculable d’occasions dans une rencontre qu’ils auraient finalement pu perdre malgré une domination de tous les instants.
C’est le genre de match où tout fonctionne très bien jusqu’à l’approche du but. Après, au moment de conclure, il y a chaque fois un petit quelque chose qui manque pour que le ballon franchisse la ligne.
Et ça commence dès les premières minutes suite à ce corner de Hayef : Metzger se retrouve seul face au gardien, mais sa reprise est repoussée par ce dernier (5e ).
Quelques minutes plus tard, un centre de Bierry permet à Giesi de se retrouver dans une position tout aussi confortable suite au ballon détourné par Dubois.
Mais l’attaquant haguenovien propulse le ballon au-dessus d’une reprise directe (11e ).
Le tournant du match est peut-être la faute sur Giesi dans la surface qui aboutit à un penalty frappé par Hayef que Dubois parvient à capter (23e ).
En face, on se contente de subir et de balancer de longs ballons vers l’avant. L’un d’eux n’est pas loin de profiter à Deruffe, mais ça fait poteau sortant pour la seule opportunité des visiteurs lors de la première période. « On continue, ça va finir par rentrer ! », lance Mohamed Karim à ses troupes qui dominent outrageusement.
Un long ballon de ce dernier permet à Rosenfelder de s’échapper dans l’axe, mais c’est encore Dubois qui remporte le duel (39e ).
À la mi-temps, Claude Spreng, fidèle à lui-même, est toujours aussi calme même si, suite à un contre rapide, Deruffe (seul face au but) met le ballon au-dessus (47e ).
Un nouveau centre puissant de Hayef trouve Giesi, mais le cadre se dérobe encore (53e ).
Et ce qui devait arriver arriva. Derbal, qui venait d’entrer en jeu, ouvre la marque sur son premier ballon, reprenant parfaitement un centre de Moison (0-1, 59e ).

Une pelletée d’occasions

Ça sent la défaite à plein nez, mais pas longtemps puisqu’une ouverture de Karim permet à Weissbeck de s’échapper et d’égaliser du plat du pied (1-1, 60e ). « On ne lâche pas, reformez le bloc », répète comme un tic verbal Alexis Rouquette, le coach visiteur.
Il y aura encore plusieurs ballons de but dans la surface, mais Deruffe aurait pu tout aussi bien donner la victoire aux visiteurs lorsqu’il part tout seul en contre pour ne trouver que le poteau (90e +5).
La déception était sur toutes les mines aux trois coups de sifflet final, mais le football est ainsi fait. Il y a parfois des jours sans…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Haguenau (CFA2)   Sam 14 Avr 2018 - 21:48

National 3 -
 Lunéville - Haguenau (0-2)
Haguenau seul en scène

En première mi-temps, Lunéville a fait jeu égal avec les Alsaciens grâce notamment à l’activité de Duminy.
La pointe locale obtenait ainsi l’occasion d’ouvrir le score, à l’issue d’une belle action venue du couloir gauche de Kaya et Samba, mais sa reprise, seul face au but, était déviée par un sauvetage miraculeux de Karim (24e ). Un premier tournant dans cette partie.
Car dix minutes plus tard, le stoppeur visiteur, monté sur un corner, se muait en buteur en poussant au fond un magnifique centre de l’extérieur d’Hayef, qui avait mystifié Samba juste avant d’une splendide talonnade (0-1, 34e ).
Les Bas-Rhinois auraient d’ailleurs pu obtenir un penalty sur une petite mimine de Kaya (23e ), puis doubler la mise sur un beau une-deux entre Giesi et Weissbeck sans une bonne sortie de “Genna” (37e ).

Giesi dès la reprise

Le portier du FCL était cependant obligé de s’incliner dès la reprise, à l’issue d’une action en une touche de Haguenau, conclue par une délicieuse demi-volée du goleador Giesi (0-2, 46e ).
Bur aurait même pu tuer le suspense, mais il ne trouvait que le poteau sur un duel (72e ). Duminy remuait encore son équipe, avec un tir en pivot boxé par Ebede, avant que Samba ne manque le cadre sur le corner qui suivait (78e ).
Les Lunévillois avaient laissé passer leur chance. André était ainsi expulsé sévèrement après avoir bloqué le ballon du bras sur une glissade (80e ). Et, dans les arrêts de jeu, M. Thuillier ne sanctionnait pas un coup franc de Caromel détourné par un coude alsacien.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Haguenau (CFA2)   Sam 21 Avr 2018 - 21:52

national 3 -
 FR Haguenau – Sarreguemines (2-1) -
Football Doucement mais sûrement

Le FH Haguenau et son buteur et capitaine Cyril Giesi continuent leur course en tête en battant une coriace équipe mosellane qui restait sur quatre succès de rang. Au-delà de toutes les qualités affichées par l’équipe de Claude Spreng cette saison, c’est la persévérance qui a été cette fois la clé de la rencontre.
Comme dit l’adage, patience est mère de toutes les vertus. Le but décisif marqué par Cyril Giesi, d’une belle reprise de la tête suite à un centre de Bierry, a découlé de tout le travail de sape effectué auparavant (2-1, 84e ).
Rien n’a été facile face à des Sarregueminois difficiles à bouger et les contacts ont été rudes. « Il y a eu beaucoup de temps d’arrêt, ce n’était pas facile avec ces premières chaleurs mais on a su rester sérieux jusqu’au bout », dira Wacim Tine, qui avait du feu dans les jambes et qui va servir idéalement Giesi en une touche dans la profondeur pour l’ouverture du score (1-0, 18e ). Avant ça, ce sont plutôt les visiteurs qui étaient le mieux rentrés dans le match, même si ça s’était rapidement rééquilibré.
Juste après l’ouverture du score, Giesi n’est pas loin de doubler la mise suite à un centre de David Mastronardi mais le ballon est contré par Cappa sur sa ligne (21e ).
Pas de bol parce que sur l’action qui suit, M’Barki, deuxième meilleur buteur du groupe, sème le trouble dans la défense avant de servir Simpara. Ce dernier renverse le jeu d’un bon centre pour Babit qui, esseulé, parvient à tromper Ebede (1-1, 22e ). En manque de solutions dans le jeu court, les Haguenoviens vont abuser par moments de balles longues. Et il n’y aura plus que Hayef (32e ) et Tine (38e ) qui parviendront à se créer des opportunités avant la pause.

Inévitable Giesi

Dès le retour des vestiaires, Weissbeck ne parvient pas à attraper le cadre suite à un ballon joué en retrait par Giesi.
Le jeu est haché, ça ronronne, et ça sent le match nul à plein nez. Jusqu’à ce que l’inévitable Giesi en remettre une couche.
À partir de là, Sarreguemines part à l’abordage mais il n’y aura qu’une grosse occasion pour M’Barki, qui dévisse complètement sa frappe (90e ). En face, des ballons distillés par Weissbeck auraient pu permettre de faire le break. Mais la victoire suffira amplement au bonheur des hommes de Claude Spreng.
Le match de coupe d’Alsace programmé mardi contre Obermodern sera probablement disputé par les U19.
La prochaine étape pour les coéquipiers de David Mastronardi se jouera donc samedi prochain à Erstein avec l’ambition de faire un pas de plus vers le titre…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Haguenau (CFA2)   Sam 28 Avr 2018 - 21:36

National 3 -
 Erstein - FR Haguenau (0-5)
 Haguenau sans trembler

En s’imposant très tranquillement à Erstein hier après-midi, le FR Haguenau a fait un nouveau pas de géant vers le National 2.
Avec cinq points d’avance sur Biesheim à cinq journées de la fin du championnat, le FR Haguenau avait de quoi aborder son déplacement à Erstein avec sérénité.
Au final, les hommes de Claude Spreng, en démontrant une fois encore beaucoup de maîtrise, ne sont pas tombés dans le piège ersteinois.
Pourtant, les Haguenoviens ont longtemps ronronné, se heurtant à une équipe locale bien regroupée et décidée, malgré sa dernière place au classement, à donner du fil à retordre au leader.
En début de rencontre, Bur tente une frappe qui passe au-dessus (5e ). Le lob de Giesi, servi par Tine, connaît le même sort (11e ). Ensuite, Quentin Bur, encore lui, manque sa reprise (16e ), tout comme Tine une minute plus tard, pourtant bien décalé par Hayef (17e ).

Intenable, Weissbeck s’offre le triplé

En face, les “Sucriers” ont du mal à se montrer dangereux et seule la demi-volée de Stroh, pleine de culot, est à relever (8e ).
Finalement, le FR Haguenau, de manière on ne peut plus logique, parvient à ouvrir le score avant la pause. La lumière vient de Gaëtan Weissbeck qui, d’une frappe à ras de terre aux vingt mètres, trompe la vigilance d’Ottmann (0-1, 37e ).
Dès le retour des vestiaires, les visiteurs continuent d’avoir totalement l’emprise sur la partie. Et cela ne tarde d’ailleurs pas à se matérialiser par un second but. Depuis son côté gauche, Bierry centre en retrait pour Giesi, bien placé dans la surface pour conclure facilement (0-2, 50e ). Le leader ne s’arrête pas là et Weissbeck, servi par Hayef, ajoute un troisième but (0-3, 53e ).
Erstein est sonné mais tente de répondre. Le coup franc botté par Ibanez trouve Destenay puis Sow, trop courts pour tromper Ebede (63e ). Sur l’action qui suit, Weissbeck voit sa lourde frappe heurter le poteau d’un Ottmann complètement battu (64e ). Persévérant, le même Weissbeck, un quart d’heure plus tard, retente sa chance. Cette fois, le poteau est rentrant et ça fait quatre pour le FRH (0-4, 79e ).
En toute fin de partie, les Ersteinois ne sont pas loin de sauver l’honneur mais Sow puis Ibanez voient tour à tour leur tentative être sauvée par les défenseurs visiteurs (84e ). Au contraire, c’est Hayef qui établit le score final, déjà très lourd (0-5, 88e ).

Le FRH y est presque

Vous l’aurez bien compris. Il n’y a pas vraiment eu photo hier. La différence de niveau était trop nette entre le leader, intraitable et la lanterne rouge, bien trop limitée pour pouvoir espérer quoi que ce soit.
Haguenau poursuit sa marche en avant vers le titre. À quatre journées de la fin, les hommes de Claude Spreng n’ont jamais été aussi proches d’accéder au National 2…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Haguenau (CFA2)   Mar 1 Mai 2018 - 22:13

National 3 -
FR Haguenau – FC Mulhouse (0-0) -
Football C’est déjà ça…

Haguenau et Mulhouse n’ont pas pu se départager au terme d’une rencontre équilibrée qui laissera somme toute un peu plus de regrets aux Haut-Rhinois.
« Pour nous , c’est forcément une déception quand on rate un penalty à la dernière minute, dit l’expérimenté Malik M’Tir. Avant le match, on aurait signé pour ce résultat contre une très belle équipe. Nous concernant, les jeux sont faits, on peut féliciter Haguenau qui mérite d’être à la première place au vu de sa saison. »
Alors qu’on n’attendait plus que le coup de sifflet final, Kenney agrippe Puerto dans la surface à la suite d’une longue ouverture pour un penalty sifflé sans la moindre hésitation par M. Djedid.
Alain Nkeng Etame, qui n’était sur la pelouse que depuis quelques minutes, se saisit du ballon et frappe dans le coin droit de Pierre Ebede, mais ce dernier se détend et le détourne en corner (90e +1).
Le gardien du FRH, qui était au bord de la crise de nerfs quelques instants plus tôt lorsque l’arbitre a sifflé, a encore une fois sorti le grand jeu pour se montrer décisif au meilleur des moments de la partie.
« Pour nous, c’est un point qui vaut cher, lâche Lucas Catalano. Ce match, il ne fallait surtout pas le perdre. On a plus que jamais toutes les cartes entre nos mains. Si on gagne contre Biesheim, ça sera fini. »
Pour écarter définitivement le deuxième, il faudra montrer plus d’allant car contre Mulhouse, on n’a pas retrouvé le FRH qu’on avait l’habitude de voir ces derniers temps.
Les visiteurs, avec leur défense remaniée, n’ont pas eu trop de mal à stopper les assauts quelque peu désordonnés d’une équipe locale par moments en panne d’inspiration.
Au cours de la première période, la seule véritable occasion est pour Weissbeck, un poil trop court devant la sortie de Munoz après une bonne combinaison avec Giesi (17e ).
Dans le camp d’en face, on retient la frappe en pivot de Constant, la balle étant stoppée par Ebede (13e ), et un contre de Taqtak (33e ), mais pas de quoi s’enflammer non plus.
Au retour des vestiaires, le scénario ne varie pas. Puerto et Constant ne sont pas précis (47e et 60e ), alors que Giesi, bien servi par Rosenfelder, tente sa spéciale, mais c’est à côté (62e ).
Mulhouse va mieux finir avec d’abord un coup-franc indirect généreux dans la surface après un ballon ramassé par Ebede à la suite d’une passe de David Mastronardi qui ne semblait pas volontaire. La tentative de M’Tir passe au-dessus de la transversale alors que les onze Haguenoviens défendaient leur but.
Et même si tout était réuni pour en rester là, il y aura ce penalty raté et une sortie houleuse pour certains joueurs mulhousiens logiquement frustrés.
Pour Haguenau, la suite aura des allures de finale avec la réception de Biesheim dès dimanche. C’est peut-être là que toute la saison va se jouer, ça promet beaucoup et ça s’annonce chaud bouillant du côté du Parc des Sports…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Haguenau (CFA2)   Dim 6 Mai 2018 - 22:16

National 3 -
Haguenau – Biesheim (3-2) -
 Football À un point du bonheur !


Bousculé durant la première période, Haguenau a fini par renverser Biesheim. Il ne manque plus qu’un point au FRH pour valider sa montée en N2.
Le FR Haguenau du duo Spreng/Catalano a remporté le match au sommet contre une équipe de Biesheim qui n’a pas démérité tout au long de la rencontre.
Et s’il manque encore un petit point pour fêter officiellement le titre et la montée en National 2, dans le vestiaire du FRH, hier, c’était la fiesta avant l’heure avec l’inimitable Pierre Ebede aux manettes.
Cette victoire était savourée avec d’autant plus de vigueur qu’elle a été acquise dans la douleur, contre un adversaire haut-rhinois valeureux, qui avait fait le déplacement avec une cohorte de supporters particulièrement bruyants.
Marco Rosenfelder avait promis un football offensif et sans calcul et le milieu offensif haguenovien n’avait pas menti.
Dès l’entame, les deux équipes vont de l’avant et se rendent coup pour coup pour forcer leur destin.

Giesi-Weissbeck, duo infernal

Après quelques escarmouches de part et d’autre, ce sont les Biesheimois qui trouvent l’ouverture grâce à Bruno Charoy, déjà buteur la semaine passée à Prix-lès-Mézières. L’attaquant trompe Pierre Ebede d’une reprise pleine de sang-froid suite à un centre au cordeau (0-1, 22e ).
Haguenau est mené au score et l’intensité baisse. Si l’on ajoute la sortie de Dylan Bey sur blessure, on comprend que l’ambiance n’est pas des plus festives, sauf pour Biesheim, évidemment.
Les supporters haguenoviens commencent à se diriger vers les merguez avec le moral dans les chaussettes, lorsque l’inévitable Cyril Giesi surgit sur un centre tendu de Rachid Hayef pour remettre les deux équipes à égalité (1-1, 44e ).
Dans la foulée, Giesi lance Gaëtan Weissbeck dans la profondeur sur contre-attaque. Le milieu offensif du FRH emmène parfaitement son ballon pour tromper Kehi à bout portant d’une belle frappe du droit qui fait rugir de plaisir le Parc des Sports (2-1, 45e +2).
Au retour des vestiaires, Haguenau va continuer de jouer l’offensive pour inscrire le 3e but, alors que du côté de Biesheim, on n’a plus le choix. Il y aura des ballons chauds dans la surface de Pierre Ebede : pour Mathieu Wagner en bonne position, mais lui-même surpris (50e ), pour Julien Jacquat, dont la frappe est trop croisée (65e ), puis pour Bruno Charoy, qui manque d’un rien sa reprise de la tête (77e ). En face, les fulgurances de Rachid Hayef font des ravages, tandis que la frappe de Marco Rosenfelder passe de peu à côté (75e ).
Il faudra attendre le 22e but de celui que l’on reconnaît sans le nommer, qui marque d’une frappe monstrueuse du gauche suite à un service de Gaëtan Weissbeck, le “monsieur plus” de cette équipe (3-1, 82e ). Juste avant la fin, Charoy se trouve à point nommé pour reprendre le ballon après une parade de Pierre Ebede, mais ça ne changera plus rien (3-2, 90e +2).

Spreng : « Le sentiment du devoir accompli »

« On a le sentiment du devoir accompli, lâchera Claude Spreng, l’entraîneur haguenovien, toujours aussi calme à l’issue de la rencontre. Aristote a dit que nous sommes ce que nous faisons à plusieurs reprises. L’excellence n’est donc pas un acte, mais une habitude. Cela fait trois mois qu’ils ont (les joueurs, ndlr) une cadence de champions, c’est exceptionnel ce qu’ils font, même si nous nous devons de rester prudents parce qu’il nous manque encore un point. »
Ce point, c’est à Tremery, déjà condamné à la relégation, que les Haguenoviens tenteront d’aller le chercher dès samedi. Le point final d’une saison pleine et réussie qui sera aussi le point du bonheur…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Haguenau (CFA2)   Dim 13 Mai 2018 - 12:06

NationaL 3 -

Trémery - FR Haguenau (1-5) Haguenau champion !
En déplacement à Trémery pour prendre le petit point qui manquait encore à son bonheur, le FR Haguenau n’a pas tremblé à l’heure de conclure une affaire qui était particulièrement bien emmanchée.
Les Mosellans ont pourtant opposé une belle résistance, mais en deuxième période les jambes étaient trop lourdes. C’est là, à l’issue d’un premier acte assez terne, que la différence s’est fait grâce notamment à Thomas Bierry qui a distillé de très bons centres tout au long du match et qui trouvait Quentin Bur posté au deuxième poteau pour l’ouverture du score (0-1, 53e ).
À ce moment du match, on se dit que le plus dur est fait pour Haguenau et ça se vérifie rapidement, puisqu’après l’expulsion de Tozzini, Robin Binder double rapidement la mise d’un petit lob bien senti (0-2, 59e ).
L’équipe de Stéphane Léoni ne rend pourtant pas les armes et au bout d’un raid en solitaire, Maurice réduit le score d’une bonne frappe (1-2, 61e ).

La domination est totale

Mais ce n’est qu’un feu de paille. Sur l’engagement, une très belle ouverture de Marco Rosenfelder permet à Wacim Tine de servir Gaëtan Weissbeck pour le troisième but (1-3, 62e ).
Il n’y a désormais plus qu’une seule équipe sur le terrain. La domination est totale et Weissbeck d’une superbe frappe enroulée (1-4, 76e ), puis David Mastronardi après une frappe sur le poteau de Robin Binder (1-5, 85e ) établissent le score final.
« C’est acquis avant la fin, ça fait vraiment plaisir à tout le monde, dira Thomas Bierry après la rencontre. Il fallait continuer sur les bases sur lesquelles on était depuis mars et aller chercher le titre à l’extérieur ça fait du bien. On va profiter cette semaine à l’entraînement et fêter ça comme il faut la semaine prochaine à domicile. »

« Notre objectif c’est de gagner ce dernier match à domicile et d’être un beau champion »

La dernière étape contre Prix-lès-Mézières comptera pour du beurre mais Claude Spreng n’en a cure. « Notre objectif c’est de gagner ce dernier match à domicile et d’être un beau champion » conclut le coach avant de rejoindre le vestiaire chaud bouillant d’une équipe haguenovienne qui pouvait relâcher la pression avant de finir une saison qui marquera l’histoire du club…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Haguenau (CFA2)   Dim 20 Mai 2018 - 11:39

National 3 -
FR Haguenau - Prix-lès-Mézières (1-2)
 La fête avant le National 2

Le FR Haguenau a remporté son dix-huitième match de la saison en championnat en venant à bout d’une équipe ardennaise qui a joué le jeu jusqu’au bout.
 Si la rencontre , qui était sans enjeu pour les deux équipes, n’avait pas l’intensité qu’on avait l’habitude de voir au Parc des Sports depuis quelques mois, la qualité technique et footballistique était encore une fois au rendez-vous.

La pelouse avait de nouveau été arrosée pour accélérer le jeu et Gaëtan Weissbeck va mettre le turbo au milieu pour déclencher l’action menant au premier but. Après un relais avec Marco Rosenfelder, le milieu offensif centre fort pour un ballon repoussé sur Rosenfelder qui l’expédie au fond des filets d’une grosse frappe du gauche (1-0, 14e’ ).

Prix-lès-Mézières que certains annonçaient forfait pour cette dernière rencontre avait finalement fait le déplacement avec l’ambition d’opposer une belle résistance malgré un effectif recomposé. Les visiteurs se sont donc placés en bloc bas: tout le monde défend et part en contre dès que l’opportunité se présente.
«Un grand bravo»

Haguenau, de son côté, a comme souvent monopolisé le ballon. Une série de crochets de Robin Binder et un petit centre en retrait pour Quentin Bur permettent à ce dernier de se retrouver en position idéale face au but. Il ne trouve que la transversale mais Gaëtan Weissbeck, le deuxième meilleur buteur du championnat est le plus prompt pour reprendre doublant ainsi la mise (2-0, 32e’ ).

Juste avant la pause, Houlot obtient un penalty qu’il transforme lui-même, montrant ainsi que les visiteurs avaient l’intention de s’accrocher (2-1, 40e’ ).

La deuxième période n’apportera rien de plus et l’on attendait impatiemment le coup de sifflet final pour que la fête puisse commencer. La coupe du champion a été remise par Albert Gemmrich avant les habituels discours au cœur d’une tribune qui applaudissait à tout rompre.

«Un grand bravo aux joueurs pour cette belle saison, je remercie de tout cœur les coaches Claude Spreng et Lucas Catalano. Un grand merci également au public ainsi qu’à tous nos partenaires», dira le président Michel Anthoni au terme d’une saison qui marquera les annales d’un club, lequel va devoir travailler dur pour relever le défi du National 2…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Haguenau (CFA2)   Mer 11 Juil 2018 - 9:35

Matches amicaux
Le FR Haguenau (N II), qui a repris l’entraînement dimanche, disputera un premier match amical contre le FC Sarreguemines (N III), le 21 juillet (17 h), à Mouterhouse. Le lendemain (18 h), le team de Laurent Brengel croisera le fer avec l’ASP Vauban (N III), à Riedseltz.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Haguenau (CFA2)   Sam 21 Juil 2018 - 6:08

Premiers tests
SUR DEUX FRONTS. Après une quinzaine d’entraînements intensifs, ponctué d’un mini-stage, le FR Haguenau (N II) effectuera un premier match amical face au FC Sarreguemines (N III), ce samedi (17 h), à Mouterhouse. Demain (18 h), le team de la cité du houblon en découdra avec l’ASP Vauban (N III), à Riedseltz.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Haguenau (CFA2)   Dim 12 Aoû 2018 - 3:13

National 2 -

Bobigny - Haguenau (1-1) Première sortie réussie pour Haguenau
Même s’ils peuvent légitimement nourrir des regrets à l’issue de la rencontre, les Bas-Rhinois ont affiché de belles promesses.

(APL) – Découvrant ce niveau, comme les Franciliens, les Alsaciens n’ont pas été longs à porter le danger sur le but local. Quadrillant bien le terrain et s’efforçant de bien faire circuler le ballon, les Bas-Rhinois enchaînèrent les opportunités avant le repos.
Des 25 mètres, Madihi allumait la première mèche sur laquelle Avognan Yapobi répondait présent (9e ).

À force d’insister…

Dans la minute suivante, Hayef éliminait plusieurs adversaires dans la surface, mais ne trouvait pas le cadre.
Puis, au terme d’un mouvement initié par Rosenfelder et relayé par Giesi, il fallut que Moury fasse don de son corps pour détourner la volée de Weissbeck (12e ).
À force d’insister, les visiteurs finirent par trouver la récompense. Après un dédoublement sur la droite, consécutif à un corner, le centre de Houelche était victorieusement repris au deuxième poteau par Giesi (0-1, 24e ).
Si Bobigny aurait pu égaliser quand le tir de Mhadjiri heurta la transversale (30e ), Haguenau eut les occasions pour « plier l’affaire » en toute fin de période.
C’est d’abord la frappe de Weissbeck qui ne trouvait que le petit filet gauche (40e ). Puis celle de Ruiz qui s’écrasa sur le montant gauche du portier local, battu en la circonstance (45e ).
Enfin, au bout du temps additionnel, Avognan Yapobi effectua deux sauvetages consécutifs quasiment à bout portant, devant Weissbeck, puis Giesi (45e +3).
Amplement mérité à la pause, l’avantage alsacien se révéla très vite trop mince.
Les changements offensifs opérés à la pause par les locaux ne mirent qu’un peu plus de cinq minutes à porter leurs fruits.
Sur une longue ouverture de Regragui, Minselebe, sur la droite, remettait dans l’axe et Douala parvenait à conclure de près (1-1, 51e ).
Déjà sauveur de la patrie balbynienne avant la mi-temps, Avognan Yapobi empêcha Haguenau, qui continuait à attaquer, de rafler la mise en sortant à nouveau le grand jeu. Sur les frappes de Weissbeck (57e et 83e ), ainsi que sur la volée d’Hayef (62e ).

« Les joueurs sont déçus alors qu’ils ont fait un bon match »

Avant d’accueillir d’ambitieux Cristoliens, les Alsaciens ont hier brillamment ouvert leur compteur.
Comme son manager, Cédric Deubel était content de l’état d’esprit et de la prestation d’ensemble du groupe bas-rhinois.
« Même si on ne concède que deux ou trois occasions, alors que l’on s’en crée beaucoup plus, on aurait signé avant la rencontre pour ce résultat nul. Les joueurs sont déçus alors qu’ils ont fait un bon match. Cela prouve qu’ils sont des compétiteurs. Et, c’est bon signe. Néanmoins, ce n’est qu’un premier match. La route est encore longue. On ne va pas s’enflammer mais, continuer à travailler ! »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Haguenau (CFA2)   Sam 18 Aoû 2018 - 21:33

1er match saison 2018/2019
National 2 -

FR Haguenau 0 -1 US Créteil
D’une courte tête…
Après le nul prometteur d’entrée à Bobigny, le FR Haguenau s’incline d’un petit but sans avoir démérité.
«ça se joue sur des détails, c’est l’apprentissage du niveau regrette le coach Cédric Deubel. On a joué contre une équipe bien en place et qui est constituée de joueurs ayant du métier. Malgré le résultat, je suis très satisfait de la production de l’équipe. On ne va pas se laisser abattre par cette première défaite. Au contraire on va continuer à travailler ce qui est un vrai plaisir avec ce groupe et ce staff.»
«On ne va pas se laisser abattre»
C’est donc sur un détail que ça s’est joué, puisque sur un corner qui était évitable avec une meilleure communication en défense, Fabio Soares Peireira, bien aidé par son 1,92m, s’est imposé dans les airs pour déposer le ballon hors de portée de Pierre Ebede (1-0, 81e’ ).
Avant ça, les occasions avaient été une denrée très rare, même si la plus nette avait été elle aussi pour les visiteurs par l’entremise de l’ancien Mulhousien Maxime Ras qui avait évité la sortie d’Ebede, mais avait vu le ballon dégagé sur la ligne de but par Romain Metzger (65e’ ).
Au cours de la première période, à part une frappe excentrée de Gaëtan Weissbeck qui avait fait trembler le filet du mauvais côté (39e’ ), il n’y avait pas eu grand-chose à se mettre sous la dent.

Des regrets et de l’espoir

Après la pause, une nouvelle tentative de Weissbeck captée par Veron pour Haguenau (49e’ ), et une frappe du gauche sur un coup-franc des 25m de Baptista en face (65e’ ), montrent que ça s’anime un peu. Dans la foulée, Erwann Madihi, sur une très bonne action individuelle, place le ballon de peu à côté (61e’ ).
Au final, alors qu’on se dirigeait vers un nul plutôt satisfaisant pour les hommes du manager Laurent Brengel, Créteil a fait parler son expérience, montrant que, cette saison, chaque point acquis le sera difficilement.
«Ce n’est que le deuxième match, des matches il en reste beaucoup», conclura Michel Anthoni à raison. Des regrets oui, mais des raisons d’espérer en des jours meilleurs aussi!
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Haguenau (CFA2)   Sam 25 Aoû 2018 - 22:09

2eme journée
Epinal  1 - 0  Haguenau
  National2

Les armes à la main
Le promu alsacien a payé cash une erreur de sa charnière centrale. Les hommes de Cédric Deubel auraient pu revenir dans la partie, mais aussi se faire punir en plusieurs occasions.
Que serait-il advenu si d’aventure Giesi avait exploité son face-à-face avec Idir, consécutif à un incroyable raté de Tango dès la première minute ?
La question restera sans réponse, le capitaine haguenovien ayant raté le cadre.
Et pour refermer le dossier “frustration”, on précisera que trois minutes plus tard, sur une action collective léchée et un travail de préparation méticuleux de Krasso, le Spinalien Sackho servi à six mètres d’un but déserté par Ebede Owono, trouva le moyen de rater la cible. Un partout ou plutôt zéro partout et balle au centre !
Cette entame offre un résumé fidèle d’une rencontre agréable à suivre, enlevée par moments et riche en situations. La sanction finale (1-0) reflétant plus un manque de réalisme et la vista des deux gardiens qu’un match fermé. Outre l’énorme occasion initiale de Giesi, Haguenau a eu trois grosses opportunités.

Une logique implacable

Sur la première, Ruiz, servi entre Gace et Tango, buta sur un Idir très inspiré (49e ). Même sanction pour Giesi sur une reprise du plat du pied suite à un centre au premier poteau de Weissbeck (66e ). Ce même Weissbeck manquant le cadre dans l’épilogue (85e ).
Mais il y a une logique implacable dans cette nouvelle courte défaite des Alsaciens (après Créteil).
Les hommes de Cédric Deubel ont déjà été punis d’une grossière erreur. Sur un service long de Tango, la charnière centrale prise en défaut dans son dos, ne put que constater les dégâts quand Sackho vint tromper Edebe Owono à bout portant (1-0, 48e ).
D’une manière générale, l’animation offensive vosgienne, la faculté à éliminer dans les petits périmètres pour se projeter, la vitesse sur les côtés ont souvent fait vaciller l’équilibre du bloc visiteur. Surtout après l’ouverture du score obligeant les Bas-Rhinois à s’exposer au contre.
Sans un énorme Ebede Owono (arrêt réflexe avec une main ferme, 63e , double parade sur sa ligne, 79e ) et un sauvetage sur la ligne de Houelche (90e ), l’addition aurait pu être plus lourde.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Haguenau (CFA2)   Dim 2 Sep 2018 - 6:07

Haguenau     0 - 1 Schiltigheim
4eme journée
Samedi le 1/09/2018
National 2
D’un tout petit rien…

Le FR Haguenau de Laurent Brengel n’a pas profité du derby contre Schiltigheim pour récolter les points de sa première victoire en championnat. Encore une fois, on dira qu’il n’a pas manqué grand-chose, que les Haguenoviens auraient mérité mieux, mais encore une fois c’est l’adversaire qui empoche la mise.
« O n est peut-être trop respectueux, on a ces absences qui font qu’il manque un petit quelque chose, analyse Laurent Brengel après la rencontre. La saison est encore longue, c’est dans ces moments-là qu’on voit si on est des hommes. Des jours meilleurs arriveront. »
« Notre victoire est plutôt laborieuse »
Tout s’est joué au retour des vestiaires lorsque Kodjia a décalé Gasser côté gauche. Ce dernier a trouvé Vidovic dans la surface pour son premier ballon qui fait une passe décisive pour Zeoula dont la reprise directe n’a laissé aucune chance à Ebede (0-1, 46e ).
Avant ça, au cours d’une première mi-temps assez terne, les deux équipes se sont neutralisées même si les visiteurs ont bien souvent monopolisé le ballon.
L’occasion la plus nette de la période a été pour Jordan Gasser, complètement isolé au deuxième poteau, suite à un centre de Bekoé. Il reprend le ballon directement à bout portant de son pied gauche, mais Pierre Ebede étale encore une fois tout son talent et le détourne (28e ).
On n’ira pas jusqu’à dire que c’est tout pour la première mi-temps, mais il n’y avait pas eu grand-chose à se mettre sous la dent au niveau des occasions.
Après l’ouverture du score au retour des vestiaires, changement de décor. Haguenau joue, Schiltigheim ronronne et le premier nommé va donc tisser la toile de ses regrets.
Une passe lobée de Bierry permet à Rachid Hayef de s’échapper avec la complicité involontaire de Nellec, mais la frappe croisée de l’attaquant haguenovien est trop croisée (55e ).
Solvet reprendra directement à côté du poteau (61e ), avant qu’un centre au cordeau de Ruiz ne mette le feu dans la surface sans que personne ne puisse reprendre (72e ).
Il y aura encore quelques ballons chauds, jusqu’à ce dernier pour Falk, seul au point de penalty, mais le cuir s’envole et avec lui les espoirs d’égalisation.
Les temps sont durs, mais l’espoir demeure
« Notre victoire est plutôt laborieuse. On a eu de grosses difficultés à poser le ballon et le jeu, dira Stéphane Crucet, le coach du Sporting. On a eu de la chance de marquer juste après la mi-temps, mais par la suite on a beaucoup souffert. C’est mon premier derby contre Haguenau et on en attendait beaucoup, surtout après trois matches nuls. Maintenant il va falloir bonifier ce résultat par une victoire contre Fleury. »
Côté haguenovien, les temps sont durs, mais l’espoir demeure, car les qualités entrevues laissent espérer des jours meilleurs…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Haguenau (CFA2)   Dim 9 Sep 2018 - 7:12

5eme journée
Sainte Geneviève 2 - 0 Haguenau

  Haguenau reste muet
Quatrième match de rang sans inscrire le moindre but pour des Alsaciens battus 2 à 0 hier à Sainte-Geneviève, et décrochés en queue de classement.

( A.P.L.) - C’est dans la peau de la lanterne rouge de la poule D qu’Haguenau se déplaçait à Sainte-Geneviève-des-Bois hier en fin d’après-midi. Pour les hommes de Cédric Deubel, les Essonniens représentent assurément l’exemple à suivre. Promus la saison dernière, les Franciliens se sont en effet mêlés jusqu’au bout à la lutte pour la montée en National et confirment cette année avec une invincibilité préservée sur les quatre premières journées (2V-2N).

Les partenaires de Cyril Giesi ne nourrissent pourtant aucun complexe en début de rencontre. Bien en place, les Haguenoviens se rendent maîtres de la possession de balle et ce dernier ne leur brûle pas les pieds, en atteste ce joli mouvement sur l’aile droite qui aboutit à un centre pour la tête de Ludovic Falk. Monté plus haut que tout le monde, le défenseur central alsacien a préféré la puissance à la précision et son ballon file au-dessus de la transversale de Vélandia Hoyos (5e ). Mais gare au piège génovéfain, les Rouges n’aiment rien de plus que d’aspirer leur adversaire pour le punir en contre. Un scénario près de prendre vie quelques minutes plus tard après que Llambrich a trouvé Hébert sur une longue ouverture. Le latéral gauche poursuit son effort et centre, contraignant N’Gueni – sous la menace de Barcelo – à sortir le ballon en corner (7e ). Pas de quoi refroidir les ardeurs bas-rhinoises. Seule l’efficacité manque au F.C.S.R. en première période. Solvet (38e ), Hayef (42e ) et surtout Giesi au duel et qui bute sur Vélandia Hoyos (45e +2) auraient ainsi dû donner l’avantage au promu alsacien. Charge aux coéquipiers de N’Gueni (adducteur) – sorti sur blessure et remplacé par Metzger avant la pause – de traduire leur supériorité au tableau d’affichage en seconde période.
« L’ouverture du score nous coupe les jambes »

Secoués par leur coach dans les vestiaires, les Génovéfains reviennent sur le rectangle vert avec de tout autres intentions. Et pas besoin de dix ballons pour en glisser un au fond des filets. Papeau déborde et dépose la balle sur le crâne de Fumu Tamuso au second poteau (1-0, 47e ). « L’ouverture du score nous coupe les jambes » souffle Erwann Madihi. Un tir cadré, un but ! Le différentiel avec Haguenau est terrible, mais explique à lui seul le classement des deux formations à l’issue de cette 5e journée. Sainte-Geneviève est bien installé sur le podium alors que le F.C.S.R. est plus que jamais lanterne rouge. Le second but de Sainte-Geneviève, un penalty de Llambrich consécutif à une faute d’Ebédé Owono sur Traoré (74e ), ne change rien à la donne.

«C’est la deuxième fois de suite que nous prenons un but au retour des vestiaires. C’est d’autant plus rageant que nous devions à chaque fois être en tête au tableau d’affichage. Maintenant je ne veux pas nous trouver d’excuses. Nous sommes à notre place et nous devons trouver la solution ensemble, nous remettre en question au plus vite», conlut Cédric Deubel.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Haguenau (CFA2)   Sam 15 Sep 2018 - 22:29

6eme journée
Haguenau  4 - 2 Belfort
Haguenau : enfin !

Les Haguenoviens ont enfin remporté leur première victoire en championnat au terme d’une rencontre où ils ont pourtant été menés au score par deux fois.
Bon dernier de la classe au coup d’envoi, il fallait au FRH un mental d’acier pour revenir dans cette rencontre où tout semblait aller de travers pour lui.

A la 7e , le Belfortain Ludovic Saline se promène côté gauche et centre tranquillement pour Sofiane Bekkouche qui n’a plus qu’à tendre la jambe pour transformer l’offrande (0-1).

« Encore une fois, on s’est mis en difficulté à cause de nos errements », a regretté Cédric Deubel qui a pourtant vu son équipe revenir doucement dans la partie malgré cette ouverture du score rapide.

Si Saline, en bonne position, manque complètement sa reprise (14e ), Haguenau, par Solvet (25e ) puis Bur (28e ), monte en puissance.

C’est finalement Weissbeck qui délivre les Bas-Rhinois en réussissant une demi-volée parfaite après un rush et un service de Hayef (1-1, 42e ).

On respire mieux dans les tribunes du Parc des Sports mais pas pour longtemps. Juste avant la mi-temps, une petite poussette dans la surface a de grosses conséquences puisque le penalty est transformé par Regnier (1-2, 42e ).

Dur à encaisser pour le FRH qui est loin de s’attendre à l’incroyable scénario de la deuxième période.

A la 55e , un ballon renvoyé par la défense belfortaine suite à un centre de Bur, permet à Hayef de montrer la qualité de sa frappe de balle en reprenant d’une volée limpide (2-2).

C’est du très beau football et ce n’est pas fini. Un ballon en profondeur de Bierry échappe à Romain, mais pas à Hayef qui s’en va battre le gardien pour la troisième fois (3-2, 60e ).
«Ils sont allés au bout d’eux-mêmes»

Haguenau tient sa première victoire et ne la lâche plus, d’autant plus que Solvet, en solo, va mettre le quatrième but qui clôture le suspense (4-2, 73e ).

«Malgré les difficultés, les joueurs n’ont pas baissé la tête, s’est réjoui Cédric Deubel. Ils sont allés au bout d’eux-mêmes, ils se sont lâchés. Félicitations à toute l’équipe et petite note particulière pour Rachid (Hayef). Si on arrive à garder ce mental je n’ai pas peur du tout… »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Haguenau (CFA2)   Dim 23 Sep 2018 - 3:52

6eme journée

Sedan 1

FR Haguenau 1

Et ils méritaient mieux !
Requinqué par une victoire obtenue avec panache aux dépens de Belfort (4-2), Haguenau est resté dans cette dynamique dans les Ardennes en se payant le luxe, s’il vous plaît, de neutraliser Sedan, un des cadors de la division, au stade Louis-Dugauguez (1-1).
Le nul aux allures d’exploit prouve que le promu bas-rhinois a chassé ses complexes et trouvé ses repères dans un groupe D de National 2 qui s’annonce comme très ouvert si l’on se fie aux différents résultats enregistrés depuis le début de la saison.
Ce second nul en sept journées permet aux joueurs de Cédric Deubel de s’extirper de la zone rouge désormais occupée par un trio nordiste: Feignies, Arras et Lens.
Dans une enceinte pouvant accueillir plus de 23 000 personnes mais occupée par seulement 1 800 spectateurs, ce qui peut paraître incongru à ce niveau, Sedan se mettait le plus vite en action, mais Constant, bien servi par Bekechi, satellisait sa frappe (5e’ ).
Giesi donnait la réplique mais Mayens était vigilant (11e’ ). À partir de là, jouant sans complexe, Haguenau faisait plus que jeu égal au point même de dominer un Sedan éprouvant toutes les peines du monde à construire et se contentant de longues balles en profondeur sur Bekhechi.
Preuves à l’appui de cette surprenante suprématie: Solvet de la tête se montrait encore dangereux (22e’ ) et Hayef d’une frappe puissante et cadrée obligeait Mayens à l’arrêt de rigueur (29e’ ) avant d’être suppléé sur la ligne par Zeghdane suite à un astucieux ballon piqué du capitaine Giesi que ses coéquipiers croyaient gagnant (33e’ ).
Hayef en ajoutait même une couche avant la pause mais Mayens restait impeccable dans son portique (39e’ ).
À la reprise, alors que Bekhechi manquait une des rares opportunités ardennaises (47e’ ), Solvet sur l’action qui suivait ouvrait le score d’une frappe décroisée (0-1, 48e’ ).

Weissbeck y a cru

Ebede Owono maintenait l’avance des Bas-Rhinois sur une tentative de Constant (54e’ ). Sedan haussait enfin le tempo et, sur un corner d’Autret, Diarra égalisait de la tête (1-1, 68e’ ). En fin de rencontre, Mayens, au prix d’un beau réflexe, sortait un magnifique coup franc de Weissbeck (79e’ ).
De bon augure pour le FCH avant d’aborder une phase du calendrier importante dans l’optique du maintien avec les réceptions de Lens et Lusitanos Saint-Maur et entre-temps un déplacement à Feignies/Aunoye.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Haguenau (CFA2)   Dim 7 Oct 2018 - 6:32

FR HAGUENAU 1

LENS II 1

National 2 - 9e  journée

Rageant…
Haguenau a mené et aurait pu doubler la mise avant de concéder le nul (1-1) suite à l’expulsion de Madihi.
Le FR Haguenau a laissé s’échapper le gain du match à deux minutes du terme contre une équipe lensoise qui n’a jamais abdiqué.
« On perd clairement deux points », dira le directeur sportif du club, Jean-Luc Kleinmann à l’issue de la partie. Et, à voir les mines déconfites des joueurs haguenoviens, personne ne dira le contraire.
Dès l’entame, le match est très ouvert. Les deux équipes laissent beaucoup d’espace et chacune parvient à créer le danger dans la surface adverse. Mais, sur la première véritable occasion, Nigel Solvet reprend face au but suite à un centre de Jean-Alain Fanchone auteur de la passe décisive pour sa première au Parc (1-0, 14e ).
Quelques minutes plus tard, Gaëtan Weissbeck n’est pas loin de doubler la mise sur un bon service en retrait de Rosenfelder mais le ballon est dévié en corner (20e ).
Haguenau mène au score, mais Haguenau n’est pas très serein dès que les rapides attaquants visiteurs appuient sur l’accélérateur. Fanchone sauve sur sa ligne (33e ) puis Ebede fait de même devant Laura qui avait déposé Karim (41e ). En face, c’est encore une fois Solvet qui n’est pas loin de doubler la mise mais le défenseur sauve comme il peut (33e ).
Après la pause, l’expulsion d’Erwann Madihi, pour deux cartons jaunes évitables, a marqué le tournant d’une partie dont les Haguenoviens vont peu à peu perdre le fil. Et, comme si c’était écrit, un ballon en retrait de Boli permet à Chouiar d’éteindre littéralement le Parc des Sports d’une reprise directe qui fait mouche (1-1, 88e ).

« On a fini par craquer »

« C’est un résultat décevant pour tout le travail fait par les potes, dira Quentin Bur. À onze contre onze, on avait les occasions pour en mettre un deuxième, mais c’est toujours notre péché mignon de ne pas les convertir. À partir du moment ou on joue en infériorité numérique ça devient compliqué et on a fini par craquer… »
dna
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Haguenau (CFA2)   

 

Haguenau (CFA2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Foot en général :: Le foot français en général-