L’accompagnement, le grand point noir