Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

  Ernest Seka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
Nombre de messages : 37987
Date d'inscription : 05/12/2006

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ernest Seka   Mer 27 Juil 2016 - 4:00

Je l'adore !
Un rocher doublé d'une gueule et d'un cœur fidèle au Racing.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ernest Seka   Mer 27 Juil 2016 - 10:51

Il faudra faire gaffe d'avoir moins de cartons que les années précédentes.
.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37987
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ernest Seka   Jeu 25 Aoû 2016 - 13:06

Deux matchs de suspension, dont un avec sursis

Ernest Seka (RC Strasbourg Alsace)

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ernest Seka   Mer 5 Oct 2016 - 9:33

Seka de retour
Touché par un virus relativement sévère depuis une dizaine de jours avec quelques kilos de perdus, le capitaine et défenseur du Racing Club de Strasbourg Alsace, Ernest Seka, a fait son retour à l’entrainement dans le groupe de Thierry Laurey depuis ce mardi. Le capitaine strasbourgeois est totalement rétabli et a retrouvé son état de forme habituel.
alsasports
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ernest Seka   Sam 15 Avr 2017 - 6:26

Ernest Seka (Strasbourg): «Je tiens à laver mon nom»
Mis à l'écart lors du déplacement à Reims le week-end dernier (1-1), le capitaine strasbourgeois Ernest Seka sort de son silence pour apporter sa version des faits. Les choses vont-elles rentrer dans l'ordre du côté de Strasbourg avant la réception de l'AC Ajaccio lundi? En course pour la montée en Ligue 1, le club alsacien s'est offert le week-end dernier une petite affaire sportive dont il se serait sûrement passé avec la mise à l'écart de son capitaine Ernest Seka pour le déplacement à Reims (1-1). Thierry Laurey, l'entraîneur strasbourgeois, avait justifié cette décision par la volonté du joueur de ne plus dépanner au poste de latéral droit. La semaine précédente, lors de la réception de Sochaux (2-0), Seka avait pourtant évolué à ce poste.
«Je ne pouvais pas cautionner que mon entraîneur puisse me parler de la sorte»
«Avant le match à Reims, le coach me dit qu'il compte m'utiliser, de nouveau, à droite et je l'accepte, raconte le capitaine de Strasbourg. Mais dans la discussion, il a une parole déplacée à mon égard que je ne pouvais pas accepter. J'ai donc appelé mon président pour lui signifier que je ne pouvais pas cautionner que mon entraîneur puisse me parler de la sorte. Je suis un père de famille et je me suis toujours évertué à montrer l'exemple au club comme dans la vie de tous les jours. Personne ne m'a écarté. Je n'étais juste pas prêt à jouer dans ces conditions. Je donne mon respect à tout le monde mais j'attends qu'on me le rende en retour. Et je tiens à laver mon nom en rétablissant la vérité car pour mon équipe, je suis prêt à jouer attaquant ou gardien de but sans hésitation!»
Dans un contexte où le club strasbourgeois aspire forcément au maximum de sérénité dans sa lutte pour la montée, la présence ou non de son capitaine (trente-trois matches, trois buts et une passe décisive toutes compétitions confondues cette saison) dans le groupe qui affrontera Ajaccio lundi sera inévitablement scrutée.
equipe
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 869
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ernest Seka   Sam 15 Avr 2017 - 12:33

Si il en a fait par au directeur et qu'il y a un témoin, cela pourrait aller très loin.
Mais bon , 2 sons de cloche , à eux de nettoyer leur linge.........
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37987
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ernest Seka   Lun 14 Aoû 2017 - 14:35

Ernest Seka intéresserait Karlsruhe (3. Liga).

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ernest Seka   Mar 15 Aoû 2017 - 5:53

C'est un peu normal qu'il ne veut pas faire banquette, je me demande si ce différend entre lui et l'entraineur quand il ne voulait pas jouer arrière d'aile, ne soit les conséquences de ça non titularisation ou au moins être dans les remplaçants, pour moi il a autant la place que Mangane.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ernest Seka   Mar 22 Aoû 2017 - 21:25

Baptême dans l’anonymat
Ernest Seka, l’ex-pilier de la défense du Racing, n’est plus l’un des titulaires indiscutables. Thierry Laurey lui a néanmoins permis de débuter en Ligue 1, pour quelques minutes, samedi à Montpellier (1-1). Avant le voyage de ce dimanche (15h) à Guingamp, il se confie sur son changement de statut.
Jonas Martin a mis les pouces. À la 88e minute samedi à la Mosson, l’ex-Montpelliérain a demandé à quitter le terrain, terrassé par une vilaine crampe derrière la cuisse. Thierry Laurey a alors lancé Ernest Seka, son ancien capitaine, destitué en fin de saison passée pour avoir refusé de jouer latéral droit à Reims le 8 avril.

À 30 ans, le massif défenseur central, qui n’était entré ni à Lyon, ni contre Lille, a ainsi fait ses débuts en Ligue 1. « Même pour cinq minutes (temps additionnel compris) , ça m’a fait plaisir. On sait que quand on entre comme ça, c’est pour aider l’équipe. Je n’ai pas touché beaucoup de ballons, mais j’ai fait le maximum. »
« Passer de titulaire à remplaçant, ça fait bizarre »

Ce baptême en L 1, dans un relatif anonymat, ne change cependant rien au nouveau statut de celui qui était un titulaire indéboulonnable depuis son arrivée en 2014 (32 matches sur 34 en National en 2014-2015 et 2015-2016, 35 sur 38 en L 2 la saison passée).

Après “l’incident” contre Reims, Thierry Laurey, qui ne se départit jamais de son pragmatisme, avait géré le dossier avec calme, sans faire de vagues.

Il ne s’était exprimé qu’une fois sur le sujet, dès le premier jour, sans jamais en reparler, avait écarté son joueur durant deux matches, puis de nouveau recouru à ses services pour les besoins de la cause.

Depuis, le recrutement estival a fait reculer l’ex-Amiénois dans la hiérarchie. Lié au Racing jusqu’en 2019, le défenseur s’interroge.

« Je n’ai eu de discussion ni avec les dirigeants, ni avec le coach. Je n’ai pas pour habitude d’aller me plaindre. Mais c’est sûr que passer de titulaire à remplaçant, ça fait bizarre. Si je les rencontre, ce sera pour connaître leurs intentions à mon sujet, sachant qu’il me reste deux ans de contrat. Je suis évidemment amené à réfléchir, mais sans plus pour l’instant. »

Pour le président Marc Keller, la question ne se pose pas aujourd’hui. « Thierry ne m’a jamais fait part de sa volonté de se séparer d’Ernest, au contraire de certains joueurs qui ont quitté le club. Sinon, nous aurions trouvé une solution. »

Seka, lui, sait que son refus de jouer latéral droit à Reims lui a porté préjudice, pas seulement aux yeux de son entraîneur.

« Avec le coach, il y a eu un manque de communication des deux côtés. Avec Jacky (Duguépéroux, son prédécesseur) , nous nous sommes embrouillés pas mal de fois, mais tout s’est toujours réglé après une bonne discussion dans son bureau. Dans l’esprit des gens, ma situation actuelle renvoie à ce qui s’est passé en fin de saison dernière. À l’époque, j’ai peut-être été mal conseillé. Je me suis remis en question depuis. Mais ce qui est fait est fait. On ne va pas revenir dessus indéfiniment. Je n’ai pas de regrets parce qu’il faut savoir assumer ce que l’on fait. Mais c’est dommage. Je suis bien conscient que si le club recrute en défense centrale avant le 31 août, comme il en a l’intention, mon temps de jeu va encore s’amenuiser. Sinon, j’aurai sans doute l’occasion de jouer de temps à autre. »
« Moi, titulaire ou remplaçant, je ne change pas »

En attendant, Ernest Seka travaille, plus souriant et enjoué qu’il ne l’a jamais été, au moins en public. « Les gens me disent qu’il faut tenir, que ma chance viendra. Moi, titulaire ou remplaçant, je ne change pas. Mon statut est frustrant, mais je me fais une raison. Quand on sait par où je suis passé pour arriver en Ligue 1, je relativise. Si, il y a cinq ans, on m’avait dit que je ferais partie d’un groupe de L 1 cette saison, même comme remplaçant, j’aurais signé tout de suite. »

Dans ses propos toujours un brin elliptiques, on comprend qu’un prêt à l’échelon inférieur ne l’intéresse pas. D’autant moins qu’il affirme « n’avoir pas de touches concrètes. »

Et que son niveau de rémunération, hérité de sa prolongation à l’intersaison 2015 lorsque le Racing avait fait de lui et Jérémy Blayac – également prolongé à l’époque – les têtes de gondole de sa campagne d’abonnements, constitue un frein pour de nombreux clubs.

À une semaine de la fin du mercato estival, rien ne dit que l’ex-capitaine quittera le navire bleu.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ernest Seka   Mar 29 Aoû 2017 - 11:45

Seka négocie son départ
Titulaire indéboulonnable depuis son arrivée au Racing à l’été 2014 (64 matches de National de 2014 à 2016, puis 35 matches de Ligue 2 la saison passée), l’ancien capitaine Ernest Seka est réduit à jouer les utilités depuis le coup d’envoi en Ligue 1 le 5 août.
Titulaire indéboulonnable depuis son arrivée au Racing à l’été 2014 (64 matches de National de 2014 à 2016, puis 35 matches de Ligue 2 la saison passée), l’ancien capitaine Ernest Seka est réduit à jouer les utilités depuis le coup d’envoi en Ligue 1 le 5 août. Alors qu’il lui reste deux ans de contrat, le défenseur central paie assurément son refus de jouer latéral droit à Reims en fin de saison passée lors d’un match décisif pour l’accession en L1.

A l’époque, l’entraîneur du RCSA Thierry Laurey l’avait écarté pour deux rencontres, avant de le réintégrer pour les besoins de l’équipe. Mais avec le recrutement estival en défense centrale, encore complété par l’arrivée samedi dernier de l’ex-Lyonnais Bakary Koné, prêté par Malaga, Seka a dégringolé dans la hiérarchie à son poste. Il y est désormais barré par le capitaine Kader Mangane, Yoann Salmier, Pablo Martinez, qui dépanne provisoirement comme latéral gauche, et, donc, Bakary Koné.

L’ancien Amiénois, qui n’a joué que trois minutes à Montpellier l’autre samedi (1-1, 3e journée), confiait dans notre édition du 23 août être bien conscient de n’avoir que très peu de chances de retrouver du temps de jeu à Strasbourg. De toute évidence, il s’est résolu à s’en aller.

Selon nos informations, il négocierait en ce moment même son départ avec les dirigeants bas-rhinois sous une forme – prêt, résiliation ? – encore inconnue. Les différents protagonistes du dossier sont actuellement injoignables, mais la séparation entre le club bas-rhinois et son ancien capitaine devrait être officialisée sous peu. Rien n’a pour l’instant filtré non plus sur la future destination de celui qui aura joué un rôle important dans les deux montées consécutives du Racing, de National en L1.

Plus d’informations à venir.
dna
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 869
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ernest Seka   Mar 29 Aoû 2017 - 12:58

Seka sera à jamais un membre fondateur du renouveau du RCS, contrairement à Lauray..........
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 869
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ernest Seka   Mar 29 Aoû 2017 - 13:00

Pour l'instant.....
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ernest Seka   Mar 29 Aoû 2017 - 22:09

Ernest Seka en discussion pour changer de club Le chant du départ
Si rien n’a filtré des tractations entamées hier entre le club strasbourgeois et Ernest Seka, conscient d’être dans une impasse alors qu’il est sous contrat jusqu’en 2019, tout porte à croire que le défenseur axial, courtisé par des clubs étrangers et de Ligue 2, partira avant la fin du mercato demain.
C’était écrit. En refusant le 7 avril dernier de jouer latéral droit à Reims le lendemain, lors du sommet de la 32e journée de Ligue 2, Ernest Seka avait fait plus qu’hypothéquer son avenir à Strasbourg, son club depuis l’été 2014 dont il était à la fois le capitaine et un pilier.

D’autant que quelques jours plus tard, sur la base, sans nul doute, d’un mauvais conseil, le défenseur central s’était fendu dans la presse nationale d’une violente charge contre son entraîneur Thierry Laurey.

A l’époque, ce dernier avait écarté l’ancien Amiénois pour deux rencontres. Pragmatique, il l’avait ensuite réintégré pour le faire jouer… latéral droit jusqu’en fin de saison, alors que le titulaire du poste, Eric Marester, n’entrait plus dans ses plans.
Ses jours au Racing étaient comptés

Mais sans que ce soit dit ouvertement, la posture individualiste de Seka, à un moment où la montée en Ligue 1 de son club était en jeu, avait fortement déplu au coach, à ses dirigeants, le président Marc Keller en tête, intraitables sur l’état d’esprit, et même à une partie du vestiaire. Ses jours au Racing étaient donc comptés.

Le remodelage en profondeur de l’effectif cet été, avec l’arrivée de dix recrues, a accéléré la disgrâce sportive de celui qui avait perdu le brassard après l’épisode rémois.

En quatre journées, Ernest Seka n’a joué que trois minutes à Montpellier le 19 août. Dans notre édition du 23, il se disait conscient que ses chances de retrouver du temps de jeu étaient presque nulles et s’amenuiseraient encore si un ou deux arrières supplémentaires arrivaient.

Samedi, le RCSA a enregistré les arrivées en prêt du défenseur axial burkinabé de Malaga, Bakary Koné, et du latéral droit polyvalent de Watford Dimitri Foulquier.

Et Seka, désormais barré à son poste par le capitaine Kader Mangane, Yoann Salmier, Pablo Martinez et, donc, Bakary Koné, a compris que son horizon était définitivement bouché en Alsace.

Reste désormais pour lui à trouver une porte de sortie à deux ans de la fin de son contrat. Plusieurs clubs étrangers et de Ligue 2 se sont manifestés pour le récupérer.

Hier jusque tard dans la soirée, tous les intervenants du dossier sont restés injoignables. Seule certitude: les tractations engagées dans la journée pour une séparation amiable n’ont pas abouti.

Difficile, donc, de savoir dans quelles conditions le défenseur va quitter le RCSA, puisque les deux parties y ont intérêt.
Sans doute pas d’autre départ

Sera-t-il prêté? Avec option d’achat et/ou prise en charge d’une partie de son confortable salaire par le club alsacien ? Ou son contrat sera-t-il résilié, avec une indemnité correspondant à une partie de ses 22 mois résiduels ? Ou pas ? Les pourparlers reprendront aujourd’hui et trouveront forcément leur épilogue avant la clôture du mercato estival demain à minuit.

Sauf surprise, le colosse de 30 ans (1,85m, 84 kg) sera le seul à s’en aller dans les prochaines 36 heures. Avec, peut-être, Steve Solvet dont le bail pro s’achève en 2018 et qui n’est jamais apparu en équipe première. Certains clubs de National 2 l’ont approché. Le défenseur central de 21 ans réfléchit.

Pour le reste, le Racing n’entend pas prêter ses jeunes – Kevin Zohi, Ismaël Aaneba, Duplexe Tchamba (*) – qu’il souhaite au contraire voir s’aguerrir au contact des pros. Des pensionnaires de National 1 ont pourtant sollicité le prêt d’Aaneba.

Certains joueurs d’expérience, peu ou pas utilisés en ce début de saison, entendent rester. Malgré les approches estivales de Brest, Reims et du Gazelec Ajaccio, l’avant-centre Jérémy Blayac, qui n’est pas sorti du banc lors des quatre premières journées, estime pouvoir rendre des services dans une L1 qu’il a le bonheur de retrouver à 34 ans. Même attitude positive chez le milieu relayeur Vincent Nogueira, déjà réduit à un rôle subalterne en 2e partie de saison passée et qui n’a figuré cette année qu’une fois sur la feuille de match, à Montpellier, sans entrer en jeu. « Je vais continuer à travailler pour essayer de regagner ma place. »

En engageant un bras de fer perdu d’avance et inapproprié avec son entraîneur début avril, Ernest Seka, acteur majeur des deux accessions consécutives de National en L1, a, lui, définitivement perdu la sienne.

(*)Le cas d’Anthony Caci, qui n’a signé qu’un an pro, est différent.
dna
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37987
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ernest Seka   Mer 30 Aoû 2017 - 8:47

Il mérite une nouvelle chance ailleurs plutôt que de plomber la suite de sa carrière en s'enterrant au Racing.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ernest Seka   Mer 30 Aoû 2017 - 11:21

A l’époque, ce dernier avait écarté l’ancien Amiénois pour deux rencontres. Pragmatique, il l’avait ensuite réintégré pour le faire jouer… latéral droit jusqu’en fin de saison, alors que le titulaire du poste, Eric Marester, n’entrait plus dans ses plans.
DNA
.
 Marrant à cette époque on parlait de blessure (Marester), pour Seka comme beaucoup de footballeurs c'est comme cela que l'ont les remercie, je lui souhaite encore de bons moments et quelques années encore dans le foot
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ernest Seka   Mer 30 Aoû 2017 - 21:33

Le départ d’Ernest Seka bientôt conclu Verdict aujourd’hui
Ernest Seka et le Racing devraient aboutir à une solution, qui prendra la forme d’un départ, lors du dernier jour du marché des transferts.
Il n’est, a priori, pas question d’une tension extrême et de bras de fer dont le marché des transferts regorge. Si Ernest Seka n’était pas à l’entraînement dirigé par Thierry Laurey hier, ce n’est pas que le défenseur aux 100 matches de championnat sous le maillot strasbourgeois ait trouvé en Ousmane Dembélé une inspiration dans la négociation.

L’ex-attaquant de Dortmund avait été au clash pour pouvoir rejoindre Barcelone. Sous le soleil d’Alsace, il n’est pas question d’aussi gros sous et le contact entre l’ancien capitaine et la direction du Racing n’est pas rompu, loin de là.

Le joueur comme les dirigeants strasbourgeois cherchent une solution pour que tout le monde y trouve son compte. Assurément, l’ancien capitaine est dans une impasse. Il a pu se rendre compte, depuis l’ouverture du championnat, que son rôle risquait de se limiter à l’occupation d’un siège sur les bancs de Ligue 1, voire à une place dans le placard dévolu aux « choix de l’entraîneur ».

Le départ du joueur âgé de 30 ans, arrivé en 2014 en provenance d’Amiens, n’était néanmoins pas concrétisé hier soir. Du côté du Racing, on était visiblement dans une position d’attente, prêt à écouter les pistes esquissées par les représentants du joueur. « On s’est parlé effectivement, a admis Romain Giraud, le directeur général du Racing. Mais il n’y a rien de fait. On verra avec le joueur quelle est la meilleure solution. »
« Rien de spécial à dire »

L’intéressé n’a guère développé ce qu’il envisageait comme suite. « Je n’ai pas envie de parler parce que je n’ai rien de spécial à dire », s’est-il contenté d’indiquer. En fait, c’est en cette journée de jeudi que les choses pourraient se décanter.

La résiliation d’un contrat, qui court encore deux saisons, pourrait contenter tout le monde. Ernest Seka aurait la liberté de s’engager où bon lui semble et le Racing économiserait quelques monnaies sonnantes et trébuchantes dans sa masse salariale.

Il reste à en définir les modalités, en pareil cas le joueur espérant naturellement récupérer une partie des salaires prévus, quand le club d’origine cherche à s’en sortir à moindres frais. Ce sera tout l’enjeu des négociations d’aujourd’hui. Mais tout laisse à penser qu’une page dans la carrière d’Ernest Seka est en train de se tourner, en même temps que s’organise le départ d’un des artisans du retour du club strasbourgeois dans le monde pro.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ernest Seka   Lun 4 Sep 2017 - 21:43

Seka réintégré
Alors qu’il avait eu l’autorisation de ne pas s’entraîner la semaine passée, Ernest Seka a réintégré le groupe de Thierry Laurey hier matin. L’ancien capitaine, relégué dans la hiérarchie défensive, est toujours un joueur du Racing alors qu’un départ a été d’actualité dans la dernière ligne droite du marché estival.

« Il y a eu des contacts avec des clubs étrangers, explique le joueur de 30 ans, sous contrat jusqu’en 2019. Au final, cela ne s’est pas concrétisé. J’ai repris normalement. »

Les négociations pour pousser les portes d’une sortie se sont donc révélées infructueuses pour le garçon qui a disputé 100 matches de championnat sous le maillot strasbourgeois, dont une apparition à Montpellier récemment. « Je suis dans un club de Ligue 1 quand même, a-t-il conclu hier. Encore que pour en être un joueur, il faudrait que je joue d’autres matches. »

Alors qu’il sera en concurrence avec Mangane, Salmier, Koné voire Martinez dans les prochaines semaines, le défi s’annonce relevé.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ernest Seka   Dim 8 Oct 2017 - 21:05

Le cas Seka
Ancien capitaine et pilier du Racing, Ernest Seka semblait dans une impasse, il y a un peu plus d’un mois au point d’envisager un départ. Depuis, il enchaîne les matches…
La lumière, le tunnel, la rédemption puis… : Ernest Seka a emprunté un raccourci en six mois à peine, son parcours a ressemblé à des wagonnets sur les grands manèges de la fête foraine, il a été proche de la sortie de route, du grand départ, de l’abandon de poste. Mais le trentenaire a finalement constitué l’une des satisfactions d’un mois de septembre meurtrier pour le Racing.
Capitaine et acteur majeur de la remontée en Ligue 2, poutre de la défense qui prenait progressivement la mesure du championnat la saison passée, le joueur avait provoqué l’incompréhension de tout un environnement. Il a été écarté juste avant un crucial déplacement à Reims, en avril, dans la dernière ligne droite de la saison, pour avoir refusé de jouer à droite. « En fait, si on m’avait dit que c’était pour dépanner, je l’aurais accepté, s’explique-t-il aujourd’hui. Mais cela ne s’est pas présenté ainsi. Je n’oublie pas que c’est dans l’axe que je me sens le mieux. »
Soit. Mais il faut croire que le Racing ne l’envisage plus dans ce rôle. Il apparaît n°4 dans la hiérarchie à l’intersaison, au moment de préparer le retour du club strasbourgeois dans l’élite, derrière Kader Mangane, Yoann Salmier et Pablo Martinez. Depuis, Bakary Koné est arrivé. Se contentant de micromiettes – deux minutes à Montpellier – jusqu’à la dernière trêve internationale, celui qui accumule plus de 100 matches sous le maillot bleu en trois ans est devenu un solide… défenseur droit depuis.

« Je ne fais pas l’équipe mais je veux me donner les moyens de jouer »

« Mais franchement, les matches de Monaco, de Nantes, j’ai vraiment eu du mal à les finir, souligne-t-il. Pour la première à Monaco, j’étais cuit au bout de trente minutes. » Il a fait plutôt belle illusion, même si le deuxième but du champion de France marqué par Radamel Falcao en position de hors-jeu, sur un service d’un Jorge qui lui a grillé la politesse lui reste en travers de la gorge.
« Dans le groupe, on essaye tous d’élever notre niveau de jeu, indique-t-il. Pour l’instant, les résultats ne sont pas là. Il faut que l’on fasse plus à l’entraînement. Il faut continuer de progresser à chaque match. Et finalement, en arrachant le nul à Dijon, on a montré qu’on allait rien lâcher. » Ernest Seka ne veut pas être la tête qui dépasse dans ce contexte.
Il a failli prendre la poudre d’escampette à la toute fin du mois d’août. Il est finalement resté pour devenir un acteur de l’élite hexagonale, ce qui n’était vraiment pas gagné. « Et ces matches que je joue en Ligue 1, c’est que du bonus, apprécie-t-il. Je me dis que pour l’instant, si je joue, c’est qu’il y a des blessés et j’espère vraiment que l’effectif revienne au complet pour qu’il y ait de la concurrence. Je ne fais pas l’équipe mais je veux me donner les moyens de jouer. On est dans l’élite, mais je ne suis pas impressionné. Il faut juste se mettre au niveau, se donner à 100 % pour obtenir des résultats. » Pour Ernest Seka, passé de bas en haut puis de haut en bas, le chemin est tout tracé.
Jeudi, en match amical, face à Fribourg, il a joué sur ce côté droit qu’il ne goûte guère, il a fini sur le côté gauche où ses repères sont plus rares encore. Au loin, l’accueil de Marseille constitue comme une occasion de montrer qu’il peut s’en sortir là où il ne s’y attend pas. « Il faudra se donner à fond », conclut-il dans un accès de lucidité qui ressemble à la recette de sa récente réussite. Ainsi va Seka.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ernest Seka   Lun 27 Nov 2017 - 21:47

«Arrêter cette hémorragie»
Ernest Seka vit mal les difficultés défensives du Racing. Mais repositionné au poste d’arrière gauche depuis six semaines, il est convaincu que son équipe a les moyens de mieux faire
« Q ue vous inspire la perspective d’affronter Caen ?

– Ça va être difficile. C’est une équipe solide qui a gagné son dernier match. Offensivement, il y a des joueurs de qualité, capables de faire de bonnes combinaisons. À partir des 20 ou 25 mètres de notre but, il va falloir être vigilant, solide, ne pas prendre de but pour l’emporter.

En général, on doit être convaincant à domicile.


– Dans l’ensemble, vous avez effectivement des difficultés à protéger votre cage à tel point que vous avez la pire défense de Ligue 1 ?

– En tant que défenseur, je ne suis pas ravi de prendre des buts. À nous de montrer une force de caractère pour se dire qu’on peut y arriver. On doit gommer les erreurs, il nous faut être lucides, exigeants pour arrêter cette hémorragie.

Car on va se retrouver face à un adversaire qui ne marque pas beaucoup de buts mais qui n’en encaisse pas non plus.

– Et le rendez-vous intervient alors que vous continuez à flirter avec la zone rouge en ayant réussi des matches intéressants récemment. Comment le vivez-vous ?

– On n’a perdu qu’un seul de nos huit derniers matches mais on a fait beaucoup de matches nuls. On n’a pas su optimiser ce que l’on a fait. On a des objectifs jusqu’à la trêve, et d’abord prendre un maximum de points.

Franchement, on n’a rien à envier par rapport aux équipes de la deuxième moitié du classement. Si on se donne tous à 200 %, on s’en sortira.
« Au début, je n’arrivais même pas à finir la mi-temps »

Par rapport à l’équilibre d’équipe, si on marquait sur chacune de nos actions, on ne serait pas dans notre situation. Mais si on en prenait moins, ce ne serait pas la même chose non plus.

– Vous voilà établi sur le côté gauche de la défense après avoir exprimé des réticences à jouer latéral. Appréciez-vous ce repositionnement ?


– Je ne suis pas coach. Après, chaque joueur essaye de faire son maximum. Individuellement, je n’oublie pas mon poste à l’origine. Mais une fois sur le terrain… Et plus tu joues à un poste, plus tu trouves le rythme. Au début, je n’arrivais même pas à tenir physiquement jusqu’au bout de la mi-temps.

– Ce match de Caen s’inscrit quatre jours avant la venue du PSG. Le rendez-vous de samedi trotte-t-il dans les têtes ?

– Pour mes amis, pour ma famille, c’est effectivement un rendez-vous exceptionnel. Mais pour moi, ce serait Bordeaux ou n’importe qui après, cela ne changerait rien. On essaye de se mettre au niveau de l’adversaire. À nous de nous faire mal pour nous mettre au niveau. Et j’espère d’abord que ce sera le cas face à Caen.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ernest Seka   Mer 18 Avr 2018 - 21:33

Le monde de Seka
Ernest Seka, défenseur central de formation, a changé de costume pour devenir défenseur latéral à plein-temps. Un poste que celui qui joue sa quatrième saison au Racing a fini par apprivoiser.
Ernest Seka, 30 ans, n’est pas le plus bavard des joueurs du Racing. Et c’est un euphémisme. Le natif de Clichy-sous-Bois, qui a débuté le foot dans sa ville de Sarcelles, est plus à l’aise balle au pied que devant les médias. « On peut parler, parler… Mais la vérité, c’est sur le terrain », lâche-t-il en souriant.
« On est vraiment sortis frustrés du match »

Alors le mieux est encore de parler de ce carré vert où Ernest Seka brille ces derniers temps. À tel point que la défaite face à Saint-Étienne, à la Meinau (0-1), ne l’a pas empêché d’être dans le onze type de la 33e journée du quotidien L’Équipe.

Mais pas de quoi perturber plus que cela le colosse de la défense, arrivé en juin 2014 à Strasbourg.

« Je préfère ne pas être dans l’équipe-type et gagner le match. Car on est vraiment sortis frustrés », avance celui qui portait le brassard de capitaine sous l’ère “Dugué” et qui avoue être « resté le même » depuis son arrivée en Alsace.

Mais Ernest Seka reconnaît tout de même que cette récompense fait plaisir. Surtout qu’il a été distingué à un poste de latéral encore nouveau pour lui.

« J’ai toujours joué en défense centrale et à trente ans, j’ai dû changer de poste. Je défie quiconque d’y arriver, car ce n’est vraiment pas simple, souligne le joueur. Après, je reste un défenseur, c’est sûr, mais j’ai dû prendre de nouveaux repères. Les efforts sont complètement différents et j’ai un autre rôle : je dois prendre le couloir, centrer… »

Il l’avoue lui-même : le plus dur a été de trouver le bon rythme. Et Thierry Laurey, son entraîneur, le confirme. « Au début, il avait du mal à terminer les matches. Mais il a appris à gérer ses efforts, ses montées. Il a tout à fait pris la mesure du rôle technique et tactique du latéral », expose le coach des Ciel et Blanc. Avant d’ajouter : « Ernest est puissant et il se débrouille bien offensivement. Il a élargi sa panoplie et sa polyvalence fait qu’il est très utile ».

Ernest Seka, lui, répond simplement qu’il s’est « adapté », tant bien que mal puisque ce poste n’est pas celui qu’il affectionne le plus. Mais comme il le résume bien : « Les blessures des uns et des autres m’ont poussé à jouer. Et j’ai répondu présent ».

Pourtant, ce n’était pas forcément gagné d’avance pour celui qui découvrait un nouveau poste, mais aussi la Ligue 1.

« Tout va plus vite, c’est plus technique et tactiquement, il faut vraiment être concentré, dit Ernest Seka quand on lui demande son avis sur l’élite. En Ligue 2 et encore plus en National, il y avait plus de marge. »
« Dans ma bulle »

Mais quel que soit le niveau où il évolue, ses qualités de guerrier restent appréciables, surtout dans une fin de saison tendue où le Racing doit arracher des points pour son maintien. « Quand tu joues la montée, il y a du stress, mais cela reste positif car l’équipe est en forme. Quand tu joues le maintien, c’est différent. Tu peux être dans une spirale négative et mentalement, c’est plus compliqué », souligne-t-il.

Ernest Seka assure qu’il est prêt à «se battre jusqu’au bout ». On peut le croire. Car depuis qu’il joue au Racing, le défenseur a presque toujours joué sa saison lors de l’ultime journée. « C’est la quatrième année que je vis cela et on sait qu’il faudra s’accrocher. Après, si on peut assurer notre maintien avant la dernière journée, ce serait bien. »

Et cela passe certainement par une bonne performance sur le terrain de la Licorne, à Amiens. Une pelouse qu’Ernest Seka connaît bien pour y avoir évolué en National, lors de la saison 2013/2014.

« Amiens va être une équipe très difficile à affronter. Pelissier (l’entraîneur d’Amiens, ndlr) a su donner une âme à ce groupe et je pense qu’ils vont se maintenir, analyse-t-il. Ils ont su garder le groupe de l’an passé, tout en faisant un recrutement intelligent. »

Autre secret de la Licorne, si l’on en croit le défenseur : un état d’esprit irréprochable. « Ils ont gardé leurs valeurs et ne se prennent pas pour d’autres, ils restent à leur place, discrètement… Franchement, ça ne m’étonne pas de les voir en Ligue 1. Même quand j’y étais, en National, c’était déjà un club ambitieux. »

Reste que si Ernest Seka peut jouer un vilain tour à ses anciens partenaires, il ne s’en privera pas. « Il faut continuer de lutter avec envie et cœur, avance le défenseur. Garder cet état d’esprit et ne rien laisser à l’adversaire. »

Lui préparera donc ce match à Amiens comme les autres : en restant dans sa « bulle », en compagnie de sa famille. Une famille qui s’est élargie la semaine passée, avec la naissance de son fils, et qui l’a toujours soutenu.

Le reste, il n’en a cure. « La famille et les amis, c’est le plus important. Ce que disent les autres gens, ça rentre par une oreille et ça sort par une autre. Je ne suis pas sur les réseaux sociaux et tout ça. Ça ne m’intéresse pas. »

On l’a dit et on le répète : le monde de Seka, c’est le carré vert. Et rien que le carré vert…
dna
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14794
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ernest Seka   Mar 26 Juin 2018 - 14:13

Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ernest Seka   Jeu 28 Juin 2018 - 9:47

 Seka (Strasbourg) à Nancy vendredi
Le latéral gauche est attendu vendredi à Nancy où il va s'engager pour deux saisons plus une autre en option.
Ernest Seka (31 ans) va quitter Strasbourg. Le club alsacien est tombé d'accord ce jeudi avec Nancy (Ligue 2) pour son transfert. Le latéral gauche (sous contrat jusqu'en juin 2019) est attendu vendredi en Lorraine pour y passer sa visite médicale avant de parapher un contrat portant sur deux saisons plus une autre en option.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ernest Seka   Ven 29 Juin 2018 - 3:14

Ernest Seka est transféré à Nancy
Le défenseur a signé pour deux saisons avec le club lorrain.
Ernest Seka (31 ans) quitte Strasbourg. Comme nous l'annoncions jeudi, le défenseur polyvalent s'est engagé avec l'AS Nancy-Lorraine ce vendredi. Il a passé sa visite médicale dans la matinée avant de parapher un contrat portant sur deux saisons.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ernest Seka   Ven 29 Juin 2018 - 7:54

Seka trois ans à Nancy
Comme annoncé mardi, le défenseur central Ernest Seka, l’un des acteurs majeurs des deux accessions successives du National en Ligue 1, vient d’être transféré à Nancy (Ligue 2) qui a racheté sa dernière année de contrat à Strasbourg et l’a enrôlé pour trois saisons.
C’était dans les tuyaux depuis quelques jours. C’est officiel depuis ce vendredi matin : le défenseur central du Racing Ernest Seka a été transféré à l’AS Nancy-Lorraine (Ligue 2) où il s’est engagé pour les trois prochaines saisons, jusqu'en 2021 (Ndlr: le site internet du club lorrain avait initialement annoncé en milieu de matinée avoir enrôlé le désormais ex-Strasbourgeois pour deux ans).

L’ancien capitaine du RCSA (31 ans), qui avait perdu le brassard pour avoir refusé de jouer latéral droit le 8 avril 2017 à Reims lors d’un choc décisif pour la montée en Ligue 1, était sous contrat en Alsace jusqu’en 2019. L’indemnité de transfert n’a pas été dévoilée.

Le natif de Clichy était arrivé à Strasbourg en 2014 en provenance d’Amiens, après une première expérience en National au Poiré-sur-Vie. Avec les Alexandre Oukidja, Stéphane Bahoken, Jérémy Blayac, eux aussi partis cet été, mais aussi Jérémy Grimm et Dimitri Lienard, toujours là, il aura été de toutes les conquêtes strasbourgeoises, du National à la Ligue 1.

Champion de France de National en 2016, puis de Ligue 2 en 2017, le robuste Ernest aura disputé 126 matches de championnat sous le maillot bleu (5 buts), en quatre saisons et à trois niveaux différents (National, L2, L1). En 2017-2018, il a découvert la L1 à 30 ans et joué 27 rencontres (1 but lors du derby contre Metz), dont 25 comme titulaire, principalement au poste de… latéral gauche où il s’est souvent montré convaincant. Les différentes blessures lui ont rouvert une porte qui avait failli se refermer devant lui en fin de mercato estival 2017, lorsqu’il avait été à deux doigts de partir en Israël.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42935
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ernest Seka   Ven 29 Juin 2018 - 22:13

Ernest Seka quitte le Racing pour Nancy (L2) « Il valait mieux partir »
Comme prévu, le défenseur axial du Racing Ernest Seka s’est engagé hier pour trois ans à Nancy (Ligue 2). Après Jérémy Blayac (Gazélec Ajaccio), Stéphane Bahoken (Angers) et Alexandre Oukidja (Metz), un autre pilier de la reconstruction s’en va cet été !
Il aurait déjà pu partir l’été dernier et avait failli rejoindre un club israélien en toute fin de mercato. Mais l’affaire avait capoté et Ernest Seka, lié à Strasbourg jusqu’en 2019, avait dû se résoudre à y rester. Sans grand espoir de jouer, car le Racing avait, entre-temps, glissé dans son panier estival trois défenseurs centraux, Kader Mangane, Bakary Koné et Pablo Martinez.
Il se préparait à cirer le banc un an. La faute à son refus de jouer latéral droit le 8 avril 2017 à Reims dans un duel décisif pour l’accession en Ligue 1. Il avait ce jour-là perdu à la fois son brassard de capitaine et son crédit auprès de son entraîneur Thierry Laurey.
« Je n’étais plus considéré de la même façon »
Mais l’institution club passant avant les états d’âme personnels, le Sarcellois a bénéficié en 2017-2018 des innombrables blessures pour découvrir la L1 et boucler une saison presque pleine (27 matches, dont 25 titularisations, 1 but contre Metz le 1er  avril à la Meinau).
Pragmatique, un Laurey au secteur défensif déplumé a préféré l’utiliser, essentiellement comme latéral gauche, plutôt que de le placardiser.
Ernest Seka s’est ainsi révélé – à lui-même d’abord – dans un rôle inédit pour lui. « J’estime avoir eu le niveau, si l’on excepte mes centres du pied gauche qui n’étaient pas simples, et ça m’a encore plus donné confiance en moi. » Mais la fissure du 8 avril 2017 ne s’est jamais refermée. Et le Racing ne s’est pas opposé au transfert de l’ancien Amiénois à Nancy où il s’est engagé hier jusqu’en 2021, contre une indemnité qui n’a pas été dévoilée.
En Alsace, le néo-Nancéien savait son horizon bouché. « Le club ne comptait pas me prolonger. J’ai deux enfants, leur avenir à assurer. Je n’avais pas envie non plus de passer une 2e année au poste de latéral gauche où le coach comptait encore me faire jouer, puisqu’il me l’avait dit avant les vacances. J’ai pensé que c’était mieux d’arrêter. Personne n’est dupe : le Racing ne comptait plus vraiment sur moi. Je pars sans souci avec le club. Je n’ai aucune amertume. C’est juste un constat. »

Relation spéciale avec les supporters

Le nouveau défenseur de l’ASNL en est bien conscient : la considération dont il jouissait avant l’épisode rémois s’était étiolée depuis. « On m’a retiré le brassard, déplacé à un poste qui n’était pas le mien, alors que je reste persuadé que j’avais le niveau dans l’axe. Avec le coach, ça n’a plus jamais été pareil. Je n’ai pas grandi dans la région. Je savais que la page se tournerait un jour. Je suis heureux de la tourner en ayant le sentiment du devoir accompli. »
Le monolithique Seka ne renie d’ailleurs rien. Surtout pas la relation qu’il a nouée avec les supporters strasbourgeois.
« Leur reconnaissance, je l’ai acquise par mes performances sur le terrain. Je suis ravi de ce que j’ai vécu avec eux et eux le sont de ce que j’ai apporté. J’ai passé quatre ans formidables, avec les deux montées successives de National en Ligue 1, puis le maintien en L1. Même la première année, où nous avons raté l’accession en L2 pour un point, a été une belle expérience. Mais sur la fin, je n’étais plus considéré, ni respecté au club de la même façon. Il valait mieux partir. Je suis très content de rejoindre un club ambitieux comme Nancy. Ça fait toujours plaisir de se sentir désiré, de sentir qu’on compte sur toi. Strasbourg restera dans mon cœur. Avec les deux Jérémy ( Blayac et Grimm ), Alex ( Oukidja ), Yo ( Yoann Salmier ), Abdallah ( Ndour ) et Dim ( Dimitri Lienard ), nous avons donné une âme à l’équipe et au club. J’espère que nos successeurs sauront la faire perdurer. »
Lui va désormais se consacrer à son nouveau challenge : tenter de ramener l’ASNL dans une Ligue 1 dont le nouveau roc défensif lorrain retrouvera le parfum le temps d’un match amical le 20 juillet (18h) à Guebwiller contre… le Racing.
dna
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ernest Seka   

 

Ernest Seka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Staff et joueurs du Racing-