Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [CFA] Saint-Louis Neuweg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 41685
Date d'inscription : 25/11/2012


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Mer 15 Mar 2017 - 23:01

Saint-Louis Neuweg     0 - 0     Reims B
19e journée - match en retard
Football Saint-Louis grille un joker


Très peu inspiré offensivement et brouillon dans la zone de vérité, Saint-Louis a concédé hier soir un match nul logique, sur sa pelouse, face aux réservistes du Stade de Reims (0-0).
C’est un bien triste spectacle qu’ont offert Saint-Louis et Reims II, à l’occasion d’un match en retard de la 19e journée. Les Ludoviciens auraient pu réaliser une opération juteuse en cas de victoire, mais ils ne se sont que rarement donnés les moyens d’arracher autre chose que ce maigre partage des points, qui les maintient sous pression dans la seconde partie de classement.
Après un début de match poussif, le premier éclair de la partie est venu de Holtz, auteur d’une frappe enroulée déviée, qui passait de peu au-dessus de la barre (9e ). Sur le corner qui suivait, El Bounadi bondissait au premier poteau pour décroiser sa tête mais un défenseur rémois sauvait en catastrophe sur sa ligne. Les Champenois tentaient progressivement de poser le pied sur le ballon et de faire parler leur technique, mais Piechocki, seul dans l’axe, butait sur l’excellente sortie d’Aissi Kédé (20e ). En sauveur de la patrie, Niang se jetait d’un tacle décisif dans les pieds de l’ailier rémois pour l’empêcher de marquer en deux temps. Alors que la demi-heure de jeu approchait, Saint-Louis n’y arrivait toujours pas et frôlait le pire. À la réception d’un ballon maladroitement renvoyé dans l’axe, Lobry armait une violente reprise qui rasait le poteau ludovicien (31e ). Les hommes de Vincent Rychen réagissaient timidement par l’intermédiaire de Holtz qui, après un relais avec Bidouzo et Koriche, concluait une belle phase de jeu d’un tir qui n’attrapait pas le cadre (42e ).
Aucune amélioration n’était à noter au cours de la seconde période, dominée de façon stérile par les réservistes rémois. Les Ludoviciens s’en remettaient à Koriche pour tenter de trouver l’ouverture, mais le meneur de jeu frontalier voyait d’abord son coup franc excentré repoussé des poings par Lemaître (52e ), avant de décocher une tête croisée qui manquait de précision (61e ).
Au fil du match, Reims apposait son empreinte sur les débats mais manquait cruellement d’adresse dans la finition. Seul au point de penalty, Jung enlevait trop sa frappe (64e ). L’attaquant de pointe rémois réajustait la mire un peu plus tard mais manquait cette fois-ci de puissance pour tromper la vigilance d’Aissi Kédé, solide sur sa ligne pour préserver le point du match nul (84e ).
Sur un dernier contre, Saint-Louis se procurait une occasion en or de décrocher la victoire mais la reprise de la… poitrine de Créquit, consécutive à un ultime centre de Holtz, venait mourir à côté du montant adverse (90e +1).
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 18 Mar 2017 - 22:56

SAINT-LOUIS/N. 0

GRENOBLE 1

Tellement cruel
Le FC Saint-Louis/Neuweg a livré une prestation de très bonne facture, hier soir, face à l’ogre Grenoble, ne cédant que sur un penalty généreusement accordé dans les arrêts de jeu.
D’entrée de jeu, les Isérois prenaient le jeu à leur compte et campaient dans la moitié de terrain ludovicienne. Il fallait attendre la 8e minute pour voir la première tentative, signée Sotoca de la tête, filer au-dessus de la cage gardée par Aissi Kédé.

Le match devenait fou

Passée cette première frayeur, Saint-Louis sortait doucement de sa torpeur et essayait de jouer rapidement ses rares possibilités de contre-attaque. Sur l’une d’elles, Jennane trouvait Holtz en profondeur, lequel dribblait son vis-à-vis dans la surface avant de voir son centre-tir dévié en corner (13e ).
Grenoble dominait les débats, mais Saint-Louis parvenait à soutenir la comparaison. Sur une action collective bien construite, Gisselbrecht alertait Koriche dans la profondeur, mais ce dernier assurait mal son centre (28e ). Dans la foulée, Créquit échappait à deux défenseurs pour s’infiltrer le long de la ligne de touche et se présenter face à Maubleu, mais le portier grenoblois, dans un angle fermé, sortait vainqueur de ce duel (29e ).
En dépit de ces quelques initiatives, le rythme imposé par le GF 38 devenait difficilement soutenable pour les locaux, acculés dans leurs trente derniers mètres.
L’ancien colmarien, Gherardi, impressionnant de facilité technique, se défaisait de deux adversaires et servait en retrait Deletraz, dont la frappe était captée par Aissi Kédé d’une belle détente à ras de terre (31e ).
L’attaque-défense reprenait de plus belle dès le retour des vestiaires. Après une frappe de 30m de Pinto Borges qui obligeait Aissi Kédé à un nouvel arrêt sur sa ligne (47e ), Dady Ngoy débordait à gauche et trouvait au second poteau Sotoca, qui tergiversait avant d’armer une frappe contrée en corner (48e ).
À l’approche de l’heure de jeu, le rythme enflammé de cette rencontre ne baissait toujours pas, bien au contraire. Saint-Louis se mettait au diapason, à l’image d’un Gisselbrecht intenable sur son aile droite. Le latéral centrait au cordeau pour Holtz, trop court pour couper la trajectoire du ballon (59e ).

Les nerfs lâchaient

Le match devenait fou, Maanane décochait une reprise en demi-volée qui flirtait avec le poteau ludovicien (62e ). Sur un corner de David, Vandenabeele profitait d’une hésitation d’Aissi Kédé pour déposer une tête que Koriche sortait sur sa ligne (71e ).
Saint-Louis ne désarmait pas et continuait de livrer une bataille de très haut niveau. Holtz était tout près de trouver la faille mais son tir frôlait l’arrête de Maubleu (73e ).
Alors qu’on se dirigeait vers ce partage des points, El Bounadi se retrouvait au duel avec Maanane dans la surface de réparation. L’attaquant isérois s’écroulait et obtenait un penalty qu’il transformait lui-même (90e +1).
Les nerfs lâchaient, un début de bagarre générale éclatait, et Saint-Louis jetait ses dernières forces pour arracher l’égalisation. Sur un ultime coup franc botté par Dartevelle, Niang héritait du ballon, seul face au but vide, mais manquait son contrôle et voyait s’envoler les derniers espoirs de son équipe (90e +5).
Décidément, le football peut être très cruel, parfois…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 25 Mar 2017 - 22:22

Auxerre II - Saint-Louis/Neuweg (1-2)
 Le bon coup de Saint-Louis

En déplacement sur le terrain d’Auxerre II, Saint-Louis/Neuweg s’est imposé (1-2) hier. Un succès très important dans la course au maintien.

Comme le dit le poncif, il ne fallait pas arriver en retard au stade de l’Abbé-Deschamps hier. Après seulement trois minutes, les hommes de Vincent Rychen réalisaient le coup parfait. Lancé en profondeur, Crequit se présentait seul devant Lenogue, le gardien auxerrois, et faisait mouche d’une frappe croisée dans le petit filet (0-1, 3e ).
Dans la foulée de cette entame de rêve, les Ludoviciens mettaient la pression dans la surface adverse. Au duel avec Sané, Jennane s’écroulait, mais l’arbitre ne sifflait rien alors que l’attaquant de Saint-Louis réclamait le penalty (8e ).
Passé un premier quart d’heure laborieux, les réservistes auxerrois prenaient possession du ballon et du camp ludovicien. Sans toutefois parvenir à se montrer dangereux. Il fallait attendre la 24e pour voir les locaux à l’action. À l’entrée de la surface, Fumu Tamuzo s’appuyait sur Kilic avant de centrer pour Shamal dont la frappe était repoussée par Aissi Kede. En embuscade au point de penalty, Fomba enroulait une frappe qui passait de peu au-dessus.
Un manque de réussite vite effacé pour les Bourguignons. Sur le contre suivant, Fumu Tamuzo voyait sa talonnade involontaire se transformer en caviar pour Diallo qui lançait Sangaré pour l’égalisation (1-1, 30e ). Saint-Louis/Neuweg repartait alors à l’assaut du but auxerrois. Et après un corner mal renvoyé, Holez déposait le cuir sur la tête de Crequit pour le doublé (1-2, 34e ).
Dans le deuxième acte, les débats étaient équilibrés. Solides défensivement et entreprenants dans l’entrejeu, les hommes de Vincent Rychen se procuraient la première mèche. Après un débordement couloir gauche, Crequit centrait pour la reprise de Holez qui fuyait de peu le cadre (60e ).
En réponse, Fumu Tamuzo slalomait dans la défense ludovicienne, mais était repris par Niang au moment de prendre sa chance (64e ) alors que Sangaré ratait le cadre (69e ) puis Fomba trouvait les gants d’Aissi Kede (85e ).

Auxerre termine à neuf

Malgré une dernière grosse occasion vendangée de près par Koriche, Saint-Louis/Neuweg tenait bon alors que les Auxerrois perdaient leurs nerfs terminant le match à neuf.
Avec ce succès, les Ludoviciens ont fait un grand pas vers le maintien, enfonçant du coup un peu plus leurs adversaires du jour.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Mer 29 Mar 2017 - 21:48

16es de finale

Mercredi 29 mars 2017

St Louis Neuweg F.C.
 
5 - 5Tab 5 - 4Illzach A.S.I.M.
 
Saint-Louis à la folie
Saint-Louis s’est hissé en 8e de finale de la coupe d’Alsace, grâce à sa victoire obtenue hier soir face à l’ASIM au terme d’une partie complètement folle.
Il ne fallait pas arriver en retard au Stade de la Frontière, hier soir, puisque Da Sylva se rappelait au bon souvenir de ses anciens coéquipiers en décochant une lourde frappe sous la barre qui ne laissait aucune chance à Laurent (5e ). Le ton était donné, et l’ASIM mettait quelques minutes avant de reprendre ses esprits. Da Sylva en profitait d’un tir enroulé dans le petit filet de Laurent (27e ). Les Illzachois, bien aidés par les largesses de la défense frontalière réagissaient. Amaouche s’infiltrait dans la surface et provoquait la faute de Futila. Excellent hier, Fuchs transformait le penalty et redonnait l’espoir aux siens (35e ). Juste avant la pause, Fuchs décalait Ellemaud côté gauche. L’ancien mulhousien centrait intelligemment au second poteau pour Amaouche qui n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des filets (45e ).
La seconde mi-temps reprenait sur les mêmes bases. Fuchs était tout heureux de voir le mur ludovicien se fissurer au moment d’enrouler un coup franc qui ne laissait aucune chance au gardien frontalier (53e ). Devant au score, l’ASIM ne relâchait pas son emprise et Amaouche était plus prompt que Tekwa pour tacler rageusement un centre venu de la droite et donner plus d’ampleur au score (58e ).

Fuchs, le seul à craquer

Vincent Rychen en profitait alors pour lancer ses dernières cartouches avec les entrées combinées de Holtz et Gisselbrecht qui sonnait la révolte d’une frappe détournée par Laurent (69e ), avant qu’Omballa, en embuscade après un tir croisé de Mbaiam sur le poteau, ne réduise la marque (70e ). Le match devenait de plus en plus fou, Holtz offrait l’égalisation à Saint-Louis d’une frappe limpide (73e ), avant que Fuchs n’y aille de son triplé sur un ballon repoussé par Grondin (78e ). Da Sylva inscrivait lui aussi un « hat-trick » sur un service de MBaiam (86e ). Impossibles à départager dans le jeu, Ludoviciens et Illzachois allaient donc en découdre au cours de la fatidique séance de tirs aux buts. À ce petit jeu-là, Fuchs était le seul à craquer devant Grondin, qui offrait la qualification aux Ludoviciens.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 8 Avr 2017 - 21:53

Saint-Louis/Neuweg - Yzeure (0-1) -
  Saint-Louis n’y était pas

Muet offensivement, Saint-Louis a plié sur une errance défensive en début de seconde période, hier soir, face à Yzeure. Les Ludoviciens ont gâché là une belle occasion de se rapprocher du maintien.
Entre deux équipes à qui il ne manquait que quelques points pour valider le maintien, le début de match était hésitant et peu entraînant. Passé ce premier quart d’heure au rythme de sénateur, Saint-Louis appuyait sur l’accélérateur par l’intermédiaire de ses deux ailiers. Bidouzo débordait à droite mais son centre ne trouvait pas preneur (16e ).
Son alter ego à gauche, Holtz, enrhumait Bartomeuf et trouvait Koriche dont la reprise au premier poteau filait au-dessus des cages de Colard (22e ). Yzeure avait également besoin d’un peu de temps pour trouver ses marques. Il fallait un coup de patte de Mbaye, consécutif à un coup franc botté par Millot, pour obliger Grondin à une parade sur sa ligne et ainsi lancer les hostilités auvergnates (23e ).
Désormais bien équilibrée et plus vivante, cette rencontre donnait aux deux équipes des opportunités de se projeter vers l’avant. Niang perdait un ballon plein axe, mais Grondin veillait au grain pour détourner en deux temps la tentative de Guillou (29e ).
Après cette belle frayeur, Holtz réveillait les ardeurs ludoviciennes en débordant à gauche, repiquant dans l’axe et armant une frappe qui manquait de peu le cadre (30e ).
Le dernier quart d’heure de cette première mi-temps était clairement à mettre à l’avantage des visiteurs, mais ni Guillou, qui exploitait mal un coup franc idéalement placé (34e ), ni Sauvadet, qui butait sur un Grondin solide dans un angle fermé (37e ), ne parvenaient à trouver l’ouverture.
Sur un contre mené à vive allure, c’est pourtant Saint-Louis qui s’offrait la plus belle occasion de cette première mi-temps. Bidouzo délivrait un caviar à Jennane, seul aux 9 m, dont le plat du pied venait mourir à côté à côté du montant yzeurien (41e ).

Un trou d’air fatal

Comme souvent cette saison, Saint-Louis connaissait un trou d’air fatal dès le retour des vestiaires. Alouache profitait de l’apathie de la défense ludovicienne pour déposer trois adversaires et venir remporter son face-à-face avec Grondin d’un plat du pied imparable (54e ).
Sonnés, les hommes de Vincent Rychen réagissaient timidement. El Bounadi était à la réception d’un corner de Bidouzo, mais sa déviation de la tête ne profitait à personne (62e ). Bien trouvé dans la profondeur par Bidouzo, Jennane s’excentrait et manquait son duel avec Colard, vigilant sur sa ligne (70e ).
Saint-Louis perdait son capitaine El Bounadi, victime d’une vilaine semelle de Mbida, mais poussait pour arracher l’égalisation. Hélas, ni Niang (90e +1), ni Gisselbrecht (90e +3), sur des tentatives lointaines, ni Mbaiam, d’une tête décroisée (90e +4), ne parvenaient à inverser le cours du match.
Le maintien devra encore attendre…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 15 Avr 2017 - 22:14

Montceau – Saint-Louis/Neuweg (1-3)
 La très bonne affaire

En allant s’imposer à Montceau, les Ludoviciens ont réalisé une excellente opération dans la lutte pour le maintien.
La formation alsacienne  se  montre d’entrée très disciplinée et parfaitement ordonnée. Toujours en bloc même.
Ainsi, de manière assez logique, les Haut-Rhinois ouvrent le score sur corner grâce à Ekwe-Ebele (0-1, 32e ). Bien en place, les hommes de Vincent Rychen reprennent idéalement la seconde période. Marwane Asad, après moins d’une minute de jeu, parvient à tromper Lapeyre pour le but du break (0-2, 46e ).

Le doublé pour Asad

Il faut attendre un changement tactique effectué par les entraîneurs à la 56e pour voir Montceau se réveiller. Bonifacino, d’un joli ciseau acrobatique à trois mètres du but, redonne espoir à des joueurs locaux un peu plus belliqueux (1-2, 68e ). Quatre minutes plus tard, Diarra ne se voit pas accorder un penalty qui semblait pourtant flagrant.
Et finalement, sur un contre éclair, qui montrait une nouvelle fois le manque de promptitude des joueurs locaux, le jeune Asad (21 ans) s’offre un doublé qui parachève le succès des Ludoviciens (1-3, 81e ).
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Dim 23 Avr 2017 - 8:03

SAINT-LOUIS/N. 1

ANDRéZIEUX 2

Une fausse note pour finir

Pour sa dernière à domicile, Saint-Louis aurait aimé terminer par une victoire. Sa deuxième mi-temps catastrophique aura finalement eu raison de ses ambitions.
Amoindri par de nombreuses absences, Saint-Louis subissait dès l’entame de match les assauts répétés d’une équipe d’Andrézieux totalement décomplexée. Chapuis profitait d’un mauvais renvoi de la défense ludovicienne pour armer une frappe des 16m qu’Aissi Kédé déviait du bout des doigts (4e ). Sur le corner qui suivait, Chevalier récupérait le ballon mais son tir heurtait le poteau (5e ). La domination auvergnate se poursuivait, mais Spano se montrait trop maladroit au moment de conclure l’offrande de Desmartin (7e ). Après ces dix premières minutes délicates, les Ludoviciens sortaient de leur torpeur par l’intermédiaire de l’incontournable Holtz, dont la frappe n’accrochait pas le cadre (11e ). Enfin lancés, les frontaliers remettaient les clés du jeu à Dartevelle, qui trouvait parfaitement Créquit pour une tentative qui obligeait Markut à s’employer (13e ). Agréable et débridée, cette rencontre entre deux équipes assurées du maintien allait prendre un tournant inattendu au cœur de ce premier acte. D’une frappe puissante et limpide des 30m, Bennekrouf crucifiait Aissi Kédé (22e ). Les poulains de Vincent Rychen ne tardaient pas à réagir. À l’entrée de la surface, Kalenga servait intelligemment Holtz qui égalisait d’une frappe croisée imparable (35e ). Les Ludoviciens restaient sous la menace. Bennekrouf était là pour le leur rappeler d’un tir puissant dévié en corner par Aissi Kédé (41e ).
Aissi Kédé sort  le grand jeu
Comme à son habitude, Saint-Louis manquait de mordant au retour des vestiaires. Il fallait même un très grand Aissi Kédé pour réaliser une parade sur un tir à bout portant de Spano (59e ). Inexistants au cours de cette seconde période, les Ludoviciens allaient finalement se faire punir à dix minutes du terme de la partie. Au milieu d’une défense arrêtée, Bennekrouf s’offrait un doublé d’une nouvelle frappe en force qui ne laissait aucune chance au gardien frontalier (80e ). Saint-Louis tentait bien de réagir pour arracher l’égalisation, mais ni Créquit, des 25m (83e ), ni Dartevelle sur coup franc (85e ), ne parvenaient à éviter cette onzième défaite de la saison, la sixième à domicile, conclue par l’expulsion d’Aissi Kédé dans les arrêts de jeu.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Dim 30 Avr 2017 - 11:35

Lyon B5 - 1 Saint-Louis Neuweg
Saint-Louis n’y était pas
Trop vite lourdement menés (4-0), les joueurs de Saint-Louis/Neuweg n’ont pas pu rivaliser avec la réserve lyonnaise.
Comment faire pour résister à des Lyonnais renforcés par les défenseurs Emanuel Mammana, Mapou Yanga-Mbiwa et Maciej Rybus qui ont tous eu un sacré temps de jeu en L1 ? Comment résister alors que son équipe est décimée – « Il nous manque sept titulaires et certains ont renforcé notre équipe réserve», dixit l’entraîneur Rychen?
On comprend mieux pourquoi Saint-Louis/Neuweg, pas forcément très motivé, a craqué en moins de vingt minutes.
Durant la première période, les Olympiens s’en sont donnés à cœur joie et, une fois n’est pas coutume, les attaquants se sont mués en buteurs. Sous les yeux de quelques joueurs qui, la veille, avaient fait le déplacement à Angers et de coach Genesio.

L’heureuse inspiration de Diampo

L’ouverture du score est signée Jean-Philippe Mateta sur un centre en retrait précis de Rybus. Puis, c’est une action similaire avec un centre en retrait parfait de Cognat, pour Aouar qui imite son compère (10e ). C’est alors au tour d’Alan Dzabana (le meilleur joueur de l’OL), suite à un travail de sape de Maolida (15e ) de trouver la faille. Enfin, ce même Maolida se transforme de passeur en buteur. Saint-Louis simple spectateur ? On peut le dire ainsi.
En seconde période, les Olympiens baissent de rythme, ne trouvent pas forcément la motivation nécessaire, se compliquent même la vie.
Le FC Saint-Louis/Neuweg ne demande pas son reste pour réagir. Sur une incursion, Diampo se permet un amorti pour tenter la frappe soudaine. Heureuse inspiration. Gorgelin reste coi (56e ).
Voulant finir sur une bonne note, les Lyonnais ajoutent un cinquième but par Houssem Aouar sur une passe décisive de Gaëtan Perrin.
On a bien senti la fin de saison avant l’heure au Parc OL de Décines.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Mar 23 Mai 2017 - 11:31

Aïssi-Kédé : « Le FC Saint-Louis n’a pas respecté ses joueurs »
S’il a été élu pour la deuxième fois de suite meilleur gardien du CFA, le dernier rempart ludovicien ne gardera pas un grand souvenir de cette dernière saison. Et il le fait savoir.
Siegfried Aïssi-Kédé, tout d’abord, quel bilan tirez-vous de cette saison avec le FC Saint-Louis? Le maintien fait-il votre bonheur ?
Le bilan, dans l’ensemble, reste positif car l’objectif principal du maintien a été atteint relativement tranquillement. Et ce malgré la perte de trois points suite à une décision de la DNCG et d’autres circonstances que nous avons eu la malchance de rencontrer.
Y a-t-il tout de même un regret de ne pas avoir fait mieux que lors de votre première saison à Saint-Louis, où vous aviez terminé 8e ?
Oui, il y a un petit regret par rapport à ça. Nous étions tous des compétiteurs dans cet effectif et nous avions tous pour ambition de faire mieux que la saison passée. Mais je me répète, les conditions ne le permettaient pas.
De quoi parlez-vous au juste ?
À mon sens, il y a eu un manque de respect total vis-à-vis du groupe tout au long de la saison. Ne serait-ce déjà par rapport à nos conditions d’entraînement. Elles étaient honteuses pour un club de CFA. Le terrain n’était jamais arrosé, c’était du béton. Beaucoup y ont laissé leur santé. J’estime aussi que nous n’avons jamais été soutenus par nos dirigeants. Aucun d’entre eux n’est venu nous féliciter d’avoir atteint l’objectif malgré le fait que nous ayons perdu trois points pour des raisons administratives, pour lesquelles nous n’avions rien à voir. Et je ne m’étalerai même pas sur les promesses non tenues et nos salaires que nous ne recevions jamais aux dates annoncées.
On vous sent très agacé…
Bien sûr que je le suis. J’accorde beaucoup d’importance au respect, à la parole donnée. Même si ce n’est que du CFA, c’est tout de même notre métier et c’est ce qui nous permet de subvenir aux besoins de nos familles. Nous sacrifions beaucoup de choses nous aussi et il est normal d’avoir un minimum de respect en retour. Après, certaines personnes viennent s’étonner qu’il y ait des mercenaires dans le foot. Je peux vous garantir que le FC Saint-Louis a eu cette saison beaucoup de chance d’avoir dans ses rangs des mecs bien, des joueurs de devoir.
À vous écouter, on comprend que votre avenir ne s’écrira pas à Saint-Louis…
Non, je ne resterai pas. Le FC Saint-Louis ne correspond plus à ma philosophie du football. Celle pour laquelle j’ai sacrifié pas mal de choses. Et puis de toute façon, le club n’aura plus moyens d’assurer les salaires des joueurs cadres la saison prochaine. Nos chemins vont donc se séparer.
Ne retiendrez-vous que du négatif de ces deux saisons à Saint-Louis ?
Pas du tout ! Au contraire, même. J’ai rencontré là-bas des personnes incroyables. Je veux d’ailleurs les remercier, tout comme ceux qui nous ont apporté des ondes positives durant toute cette saison. Que ce soit au FCM ou au FC Saint-Louis, j’ai énormément appris. En tant que joueur et en tant qu’homme. Ces quatre saisons m’ont forgé une vraie force de caractère et un mental d’acier.
Sur un plan personnel, vous avez été élu meilleur gardien du championnat par l’ensemble des entraîneurs. Cela doit être une belle satisfaction, non ?
C’est une récompense qui est gratifiante. Et ce d’autant plus que j’avais déjà remporté ce titre la saison dernière. Deux années de suite, ce n’est pas rien (rires). La saison passée, j’avais ciblé mon travail sur le plan technique. Cette année, on va dire que j’ai beaucoup travaillé l’aspect mental. Cette récompense prouve que j’ai gardé une certaine régularité. J’espère qu’elle me permettra de rebondir dans un club ambitieux.
Avez-vous déjà des touches ?
Pour le moment, il n’y a rien de concret. Je vais déjà me reposer de cette saison et laisser travailler un peu mon agent (rires).
Alsace
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Lun 5 Juin 2017 - 12:25

St Louis Neuweg : Sept départs annoncés
Douzièmes de CFA cette saison, St Louis Neuweg prépare la saison prochaine. Selon L'Alsace, sept joueurs vont quitter le club.  Siegfried Aissi-Kédé (CV PRO), Hakim El Bounadi, Gaëtan Dartevelle, Guillaume Créquit, Marius Mbaiam, Geoffrey Omballa et Karim Koriche (CV PRO) vont chercher un nouveau challenge.
  Foot National :
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 10 Juin 2017 - 7:24

St Louis Neuweg : Un directeur sportif bien connu arrive (off)
St Louis Neuweg se restructure et annonce l'arrivée d'un directeur sportif qui pourra ainsi faire le lien entre la partie administrative et sportive. Pour cela le club a choisi Sébastien Cuvier. L'ancien entraîneur de Dieppe ou Jura Sud va se mettre immédiatement au travail pour recruter et préparer la saison prochaine. Avec le même succès ?
  Foot National
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 17 Juin 2017 - 9:49

Saint-Louis Neuweg : Deux nouvelles recrues (off.)
Le mercato estival est mouvementé du côté du FC Saint-Lous Neuweg. Après le gardien Jérome Idir, membre du service Pro Foot National, c’est le défenseur Inoussa Ouedraogo (FC Mulhouse) et le jeune milieu Samuel Yebra (SR Colmar) qui viennent renforcer les troupes Ludoviciennes.
Respectivement âgés de 22 et 18 ans, ces deux nouvelles recrues incarnent le projet à long terme qu’essaye d’instaurer le directeur sportif du club, Sebastien Cuvier. 
  Foot National :
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Jeu 22 Juin 2017 - 12:36

St-Louis Neuweg : Un attaquant CV PRO a dit oui (off.)
Bonne pioche en perspective réalisée par Saint-Louis Neuweg ce jeudi. Il y a quelques minutes, le pensionnaire de National 2 a officialisé la signature de Nigel Solvet. 
L'attaquant de bientôt 23 ans, membre du Service PRO Foot-National, adroit devant le but du haut de son mètre 90, s'est également distingué à la passe lors de son passage à Biesheim en CFA2. A lui de confirmer à l'étage supérieur désormais. 
  Foot National
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Jeu 6 Juil 2017 - 13:15

St-Louis Neuweg : Un jeune attaquant en renfort (off.)
Pensionnaire de National 2, Saint-Louis Neuweg a officialisé l'arrivée d'une nouvelle recrue estivale ce jeudi. Son nom ? Mamadou Camara. 
L'attaquant de 20 ans, qui peut jouer dans l'axe ou sur un côté, débarque en provenance de Gravelines. il tentera de se faire une place en équipe première et pourquoi pas relancer sa jeune carrière. 
  Foot National :
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Lun 10 Juil 2017 - 21:37

Une rentrée et de la nouveauté

Vingt-deux joueurs du FC Saint-Louis/Neuweg ont pris part à la reprise de l’ent r aînement, hier en fin d’après-midi au stade de l’Au, dont sept petits nouveaux.

Tête de gondole du football haut-rhinois, le FC Saint-Louis/Neuweg, pensionnaire de N2, a repris le chemin de l’entraînement hier au stade de l’Au avec un nouveau président, mais aussi un nouveau directeur sportif, sept nouveaux joueurs et une nouvelle philosophie.
Après deux saisons globalement réussies sportivement en CFA, mais éprouvantes à la fois pour les nerfs des dirigeants et pour les finances du club, le FC Saint-Louis/Neuweg souhaitait profiter de cette intersaison pour prendre un nouvel élan. Eh bien, il l’a fait. Sans cassure ni fracas, mais sans y aller avec le dos de la cuillère non plus. C’est d’ailleurs un nouveau président qui a accueilli hier après-midi la vingtaine de joueurs présents au stade de l’Au pour la reprise de l’entraînement.
Officiellement patron du club depuis le 1er juillet, Thierry Houlmann avait à cœur de souhaiter la bienvenue aux nouveaux arrivants, mais aussi de transmettre d’emblée à l’ensemble du groupe un « message », où il fut notamment question d’engagement, de discipline, de professionnalisme et de respect. Les joueurs du FCSL, qui auront pour mission de pérenniser l’équipe au 4e échelon national (N2), ont également eu droit à quelques mots de Philippe Steiner, le président délégué, de Robert Schneberger, vice-président chargé des partenaires, et enfin de leur nouveau directeur sportif Sébastien Cuvier.
En l’absence de l’entraîneur Vincent Rychen, en congés, ce dernier a assuré ce lundi le premier entraînement de la saison et continuera à le faire ces quinze prochains jours. « Ensuite, je rendrai gentiment mon tablier à Vincent qui reste évidemment le boss de l’équipe » , sourit l’ancien dirigeant colmarien, qui n’en a pas moins été le principal acteur du recrutement ludovicien durant cette intersaison. Un recrutement qu’il a voulu « malin et intelligent ». Par nécessité budgétaire, évidemment, mais aussi par conviction. « Empiler les CV ronflants n’a jamais été mon truc. On voit souvent ce que cela donne au final. Pour le coup, on a vraiment voulu faire la part belle aux jeunes, aux mecs qui ont envie de prouver quelque chose, et aux talents du coin aussi. C’était la ligne directrice de notre mercato. On voulait apporter de la fraîcheur et accompagner des joueurs qui ont une belle marge de progression devant eux. En fait, on avait envie de faire bouger un peu tout ça et de bousculer quelques habitudes. »

Rendre l’équipe un peu plus « sexy »

Dans l’esprit des nouveaux dirigeants, et plus particulièrement dans celui du directeur sportif, certains éléments de l’ancien effectif étaient un peu trop bien installés. « Désormais la concurrence sera plus forte » , certifie-t-il. « Tous les postes ont été doublés. Avec 20 joueurs de champ plus trois gardiens, nous sommes pourvus. Et surtout, je pense, mieux outillés. Vincent Rychen devrait avoir plus de possibilités qu’auparavant. »
Rendre le jeu de l’équipe plus sexy que lors des deux précédentes saisons, au cours desquelles le FC Saint-Louis a effectivement davantage brillé par sa rigueur défensive que par sa fougue offensive, fait également partie du nouveau projet, même si les dirigeants ne l’ont pas tout à fait dit comme cela. « Des joueurs comme Camara, Solvet ou Célestine vont vraiment apporter une touche que nous n’avions pas jusque-là, assure Sébastien Cuvier. Alors, c’est vrai, l’équipe aura peut-être moins d’expérience que la précédente et il s’agira d’être patient et indulgent avec elle au début. Mais je suis certain qu’elle saura monter en puissance au fil de la saison et donner plus de plaisir à nos supporters. »
Désormais seul club haut-rhinois en N2 (ex CFA), le FC Saint-Louis sera forcément plus observé que par le passé. De quoi ressentir un poil de pression supplémentaire ? « Pas le moins du monde ! » selon le directeur sportif. « Ça nous donne simplement encore plus l’envie de bien faire. Le FC Saint-Louis doit être à la hauteur de son rang. Il ne doit pas être une équipe de N2, mais un club de N2. On ne négligera aucun maillon de notre entité. On se trouve face à une masse de travail considérable, mais ça ne nous effraie pas. »
C’est d’ailleurs dans une atmosphère plutôt détendue que les Ludoviciens se sont attelés à la tâche ce lundi…
LES ARRIVÉES : Idir (FC Dieppe), Fioux (FC Kingersheim), Holtz T. (FC Mulhouse), Yebra (SR Colmar), Camara (US Gravelines), Célestine (FC Martigues) et Solvet (ASC Biesheim).
LES DÉPARTS : Aïssi-Kédé (Marseille Consolat), El Bounadi (FC Mulhouse), Crequit (Hégenheim), Marius Mbaiam, Karim Koriche, Omballa, Dartevelle. L’EFFECTIF. Fioux, Grondin, Idir, Diampo Sengele, Futila, Gisselbrecht, Holtz T., Huston, Niang, Saidou, Sartori, Asad, Brom, Ekwe-Ebele, Kalenga, Mansard, Yebra, Bidouzo, Camara, Célestine, Holtz G., Jennane, Solvet.
Un défenseur est attendu
Le FC Saint-Louis/Neuweg n’a pas encore tout à fait bouclé son recrutement et est toujours en quête d’un défenseur central. Celui-ci pourrait être l’ancien Colmarien et Mulhousien Jude Varsovie, actuellement en discussion avec le club frontalier. Mais pour l’heure, rien n’a été acté.
Alsace
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Dim 6 Aoû 2017 - 21:37

Un club à pérenniser
Après deux maintiens “tranquilles”, les dirigeants du FC Saint-Louis/Neuweg entendent poursuivre dans cette lignée et pérenniser le club en National 2. Ils devront le faire avec un budget réduit et des cadres en moins.
Officiellement maintenu lors de l’avant-dernière journée pour la première saison de son histoire au quatrième échelon national en 2015/2016, puis à quatre journées de la fin au printemps dernier, le FC Saint-Louis/Neuweg est parvenu à assurer sa place en CFA (désormais appelé National 2) sans avoir à disputer une dernière journée décisive et a, à chaque fois, pu finir sereinement ses saisons.

Des cadres partis

Au vu de ces deux maintiens, on pourrait désormais en attendre un peu plus de la part des Ludoviciens pour leur troisième saison en N2 qui débute ce samedi (18h) par la réception du Paris SG II.
Mais, si leur premier adversaire de la saison est l’équipe réserve d’un club qui roule sur l’or, les “Frontaliers” ne peuvent pas en dire autant.
En témoignent les sanctions, en raison de comptes non conformes, prises par la DNCG (Direction nationale de contrôle de gestion) à l’encontre du FCSL l’hiver dernier : retrait de trois points, encadrement de la masse salariale et interdiction de recrutement.
Le passage mi-juin devant le gendarme financier s’est mieux passé pour le nouveau président Thierry Houlmann et le club a eu le feu vert administratif pour une troisième saison en N2.
Cependant, il a dû réduire la voilure et compose cette saison avec un budget moins important que lors de ces deux précédentes saisons. Naturellement, l’effectif de l’entraîneur Vincent Rychen en a pâti.
Après avoir perdu, l’hiver dernier, deux joueurs “symboliques” puisqu’ils étaient de la région, au club depuis plusieurs saisons, acteurs majeurs de la montée historique en CFA et appréciés par les supporters, l’ex-capitaine Samir Nouicer et l’un de des attaquants Jérémy Anatole, le club a perdu cet été plusieurs autres éléments dont ceux qui étaient sans doute ses deux meilleurs.
Capitaine et leader de la défense ludovicienne, Hakim El Bounadi est parti au FC Mulhouse (N3), alors que Siegfried Aïssi-Kédé, élu ces deux dernières saisons meilleur gardien de la poule, évolue désormais à Marseille Consolat (N1).
Moins décisifs, mais éléments de l’effectif, Marius M’Baiam, Gaëtan Dartevelle, Geoffrey Ombala et Karim Koriche sont également partis sous d’autres cieux.

« Des jeunes à potentiel »

Pour pallier à ces départs, le premier club haut-rhinois a jeté son dévolu sur des jeunes joueurs : Jérôme Idir (24 ans), Jean-Charles Behlow (24 ans), Samuel Yebra (18 ans), Semih Ocakli (17 ans), Nigel Solvet (23 ans), Enzo Celestine (21 ans) et Mamadou Camara (20 ans).
« Nous avons perdu des éléments importants, mais des jeunes à potentiel sont arrivés, explique l’entraîneur Vincent Rychen. Notre effectif est plus jeune dans l’ensemble et perd peut-être en expérience, ce qui est important dans un championnat si exigeant, mais il a une belle marge de progression. Et la jeunesse apporte une fougue qui peut être intéressante pour bousculer de beaux adversaires cette saison. »
Avec dans leur groupe deux des quatre relégués de National 1 (Épinal et Belfort), plusieurs candidats crédibles à l’accession et les équipes réserves du Paris SG et de l’Olympique lyonnais, le FC Saint-Louis/Neuweg et Vincent Rychen s’attendent – « Comme depuis l’accession à cet échelon » – à un combat de longue haleine pour décrocher le plus rapidement possible le maintien.
« Il va falloir mettre le curseur d’exigence assez haut, prévient le coach. Nous allons nous appuyer sur ce que nous savons faire de mieux depuis notre arrivée en CFA : le travail. Avec ce groupe, il y a matière à travailler et progresser. C’est essentiel pour trouver notre place dans cette poule très relevée dans laquelle nous devons pérenniser le club. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 12 Aoû 2017 - 21:34

Saint-Louis 1

Paris SG II 0

Mi-temps : 0-0. Stade de la Frontière. 600 spectateurs. Arbitres : M. Gazagnes assisté de MM. Schauer et Pacheco.
Le but : Jennane (52e ).
Avertissements : Idir (90e ) à Saint-Louis; Epaillard (54e ), Yaisien (82e )à Paris.
SAINT-LOUIS/NEUWEG : Idir, Gisselbrecht, Sartori, Behlow, Saidou, Kalenga, Bidouzo, Ekwe Ebele, Celestine (Diampo Sengele 76e ), Jennane (Elia 90e +1), Holtz.
PARIS SG II : Descamps, Dagba, Nsoki, Guibert, Rimane, Epaillard (Demoncy 54e ), Mlaab, Bernede (Essende Mbongu 70e ), El Khoumisti, Yaisien, Diaby (Adli 85e ).


Examen réussi
Auteur d’une prestation solide dans l’ensemble, séduisante par séquences, le FC Saint-Louis/Neuweg a parfaitement entamé sa saison, hier soir à domicile, en dominant la réserve du Paris Saint Germain (1-0).
Un grand saut dans l’inconnu, voilà ce à quoi les Ludoviciens s’attendaient hier sur les coups de 18 h. La campagne de préparation, ponctuée de prestations préoccupantes, n’avait pas permis de lever les interrogations liées au mercato estival.
Deux heures plus tard, les hommes de Vincent Rychen avaient réussi à balayer une bonne partie des doutes qui les assaillaient. Une réalisation opportuniste de Jennane en début de seconde période a offert aux Alsaciens un premier succès de prestige dans ce championnat de N2, qui débute ainsi sous les meilleurs auspices et qui les réconcilient avec une pelouse sur laquelle ils n’avaient plus gouté au succès depuis plus de huit mois.

259 jours de disette

Les Parisiens étaient pourtant les premiers à se mettre en action. Il n’avait fallu que 44 secondes à Diaby pour se présenter face à Idir, mais ce dernier, dans un angle fermé, réalisait une parade capitale. Les frontaliers mettaient un bon quart d’heure à prendre la mesure de l’évènement et faisaient lever les foules une première fois, lorsque Celestine voyait son tir, dévié par Descamps, venir mourir à côté du poteau (18e ).
Plaisant, engagé et rythmé, ce premier opus de la saison permettait aux deux formations de se rendre coup pour coup. Lancé en profondeur, El Khoumisti décroisait trop sa tentative (22e ). Diaby manquait lui aussi de réussite au moment de conclure l’offrande de Bernede dans la surface ludovicienne (27e ). Saint-Louis répondait par Celestine, très intéressant hier soir, mais taclé in extremis au moment d’armer sa frappe dans la surface parisienne (31e ).
La deuxième période débutait par une grosse frayeur pour les Ludoviciens. El Khoumisti tirait profit d’un trou d’air dans l’arrière-garde alsacienne pour s’infiltrer jusque dans les six mètres, mais s’emmêlait les pinceaux au moment de conclure (50e ). Le tournant du match, assurément, puisque Saint-Louis ne manquait pas l’occasion de prendre les devants deux minutes plus tard.
À l’origine, Holtz débordait côté droit et centrait en retrait pour Kalenga, qui tentait sa chance. En bon renard des surfaces, Jennane contrôlait le ballon et trouvait les filets à bout portant (52e ). Le plus dur était fait pour des frontaliers qui avaient même l’occasion de doubler la mise par leur capitaine Ekwe Ebele, dont la frappe enroulée était détournée de la lucarne par Descamps (65e ).
Sous l’ovation d’un public conquis et tout acquis à leur cause, les Ludoviciens faisaient alors étalage de qualités de solidarité et d’abnégation pour préserver ce court mais précieux avantage, et conjuraient le sort pour renouer avec la victoire sur leur pelouse. 259 jours de disette, cela valait bien le coup d’attendre.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 19 Aoû 2017 - 21:40

1er journée 2017/2018

national 2 -

Belfort – Saint-Louis/Neuweg (1-2)

Le réalisme était alsacien
Malgré une bonne entrée en matière, Belfort a subi de plein fouet le réalisme alsacien. Deux actions ont suffi aux Ludoviciens pour venir s’imposer au stade Serzian.

En panne d’efficacité,  Belfort s’est laissée surprendre hier sur sa pelouse par Saint-Louis, et n’a donc pu confirmer son succès obtenu à Saint-Priest. Pourtant, Belfort avait les armes pour signer un autre résultat, mais la maladresse a joué un vilain tour aux hommes de Maurice Goldman.
À la pause, ce sont les Ludoviciens qui menaient au score… contre le cours du jeu, il faut bien l’avouer. Alors que Belfort s’était montré dominateur dès l’entame du match, les Alsaciens avaient ouvert le score sur leur première offensive. Celestine résistait à Tahiri avant de centrer idéalement en retrait pour son capitaine, Ekwe Ebvele (0-1, 28e ).
La leçon de réalisme n’était pas terminée, car sur une passe décisive de… Guirassi, Bidouzo, seul face à Laborde, ne laissait pas passer l’occasion de doubler la mise (0-2, 35e ). C’était dur pour Belfort qui avait accumulé corners, coups francs avant l’ouverture du score, Régnier (9e , 27e ), Ahamadi (14e ) s’étant procuré de réelles occasions face au but d’Idir. Et que dire de cette superbe frappe de Houri (38e ) qui flirtait avec la lucarne du portier visiteur ?

L’arbitre participait à la fête

Le début de seconde période se révélait un peu plus laborieux pour les locaux, d’autant que Saint-Louis ne prenait aucun risque et continuait de fortifier son bloc défensif. À court d’idées, Belfort n’approchait même plus la zone de vérité adverse. Toutefois, comme son rival en première mi-temps, il suffisait d’une action pour relancer totalement le match peu après l’heure de jeu. Sur un centre repris une première fois, le ballon revenait sur la tête de Régnier qui ajustait Idir (1-2, 64e ). La partie s’animait à nouveau, et l’arbitre participait à la fête en expulsant sévèrement Houri (74e ). Cela n’arrangeait pas les affaires locales, d’autant que le match devenait haché et débridé. Pourtant, Belfort aurait pu, aurait dû arracher le nul à l’ultime minute, mais la tête de Régnier, seul au point de penalty, passait à côté du cadre alsacien (90e ). De quoi nourrir des regrets…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 26 Aoû 2017 - 22:07

SAINT-LOUIS/N. 2

RAON-L’éTAPE 0

Mi-temps : 2-0. – Stade de la Frontière. Arbitre : M. Garrigues assisté de MM. Gnaedig et Lapret.
Les buts : Gisselbrecht (39e ), Ekwe Ebele (45e +2).
Les avertissements : Célestine (69e ), Camara (83e ) à Saint-Louis/Neuweg ; Dampha (45e +1) à Raon-l’Étape.
SAINT-LOUIS/NEUWEG : Idir, Gisselbrecht, Daimpo Sengele, Behlow, Saidou (Niang, 43e ), Kalenga, Bidouzo, Ekwe Ebele, Celestine (Camara, 69e ), Jennane (Yebra, 77e ), Holtz.
RAON-L’ÉTAPE : Mahout, Clavier, Abderrahmane, Ba, Mascarelli, Dampha, Khoulaifa (Adama, 69e ), Touré, Bassilekin, Simsek, Gehin (Mezrouai 80e ).
.

Plaisir prolongé
Cinq folles minutes en fin de première mi-temps ont suffi au FC Saint-Louis/Neuweg pour disposer de Raon-l’Étape et ainsi signer une troisième victoire consécutive. Voilà les Ludoviciens bien installés sur le podium.
Si les premiers frissons interviennent dans la surface raonnaise, avec ce corner vicieux de Bidouzo (4e ) et cette frappe écrasée de Célestine (9e ), ce sont bien les visiteurs qui se montrent les plus entreprenants.
Passé le quart d’heure, les protégés de Vincent Rychen appuient enfin sur l’accélérateur et pensent même prendre l’avantage lorsque Jennane accompagne du bout du crampon la tentative de Célestine, qui prend le chemin des filets. Signalé hors-jeu, le buteur ludovicien peut regretter ce manque de lucidité (20e ).
Mais ce petit accroc restera sans conséquence. Alors que les deux équipes, accablées par la chaleur étouffante, semblent se diriger tranquillement vers la pause, un éclair signé Gisselbrecht déchire le ciel ludovicien. D’une lourde et soudaine frappe des 35 m, le latéral ludovicien trouve la lucarne de Mahout, incapable d’esquisser le moindre geste sur sa ligne (39e ).
La réaction vosgienne ne se fait pas attendre. Saidou se sacrifie pour empêcher Touré d’égaliser et se blesse au genou (40e ).
Ce coup du sort ne perturbe pas ses coéquipiers, intenables en cette fin de premier acte. D’un maître coup franc aux 25 m, Jennane oblige Mahout à une détente. Un effort inutile puisque Saint-Louis profite du corner pour doubler la mise, Ekwe Ebele décroisant parfaitement sa reprise au premier poteau sur l’offrande de Bidouzo (45e +2).
Face à des Raonnais volontaires mais maladroits, Célestine est même tout près de débloquer son compteur, mais son tacle à six mètres vient échouer à côté de la cage vosgienne (48e ).
« On a reculé, on aurait pu mieux contrôler le match. Il faut être capable de marquer ce troisième but qui est toujours très important », déclarera Vincent Rychen à l’issue de la rencontre.
Car Raon n’abdique pas. Bassilekin conclut son rush côté droit d’une frappe légèrement trop croisée (63e ).
En manque de réussite, les Vosgiens se heurtent à un excellent Idir. Ce dernier met en échec Gehin (75e ), et se montre impeccable sur cette dernière tête de Clavier (88e ).
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 2 Sep 2017 - 21:40

national 2 - Moulins-Yzeure – St-Louis/Neuweg (0-0) Saint-Louis s’en sort bien
Dominés, les joueurs du FC Saint-Louis/Neuweg ont obtenu un bon point sur la pelouse du Moulins-Yzeure Foot (0-0). Ils restent sur le podium du National 2, à deux points des deux coleaders, Lyon II et Andrézieux, qui ont remporté leur quatrième succès de rang.

Agressifs, généreux et joueurs, les Bourbonnais avaient visiblement tiré les leçons de leur dernière rencontre à domicile ( défaite 2 à 0 face à Annecy, ndlr ), en réussissant leur entame de match. Une entame presque parfaite, grâce à un bloc haut et une envie retrouvée : les locaux mettaient les leaders du championnat (au coup d’envoi) sous pression. Seul bémol, et pas des moindres, Yzeure ne trouvait pas le chemin des filets malgré les coups de boutoir à répétition de ses attaquants.

But refusé

Au quart d’heure de jeu pourtant, Samy Alouache pensait avoir fait le plus dur en trompant Idir, après un corner mal repoussé par la défense adverse. Mais l’angoisse a été de courte durée pour les Alsaciens, le numéro 9 local étant signalé en position de hors-jeu.
De l’autre côté, les hommes de Vincent Rychen, qui avaient un mal fou à sortir de leur camp, ne frappaient au but qu’une fois, par l’intermédiaire de Camara (26e ). Une frappe, qui plus est, non cadrée.
Au retour des vestiaires, le match perdait en intensité, et devenait haché avec une multitude de fautes de part et d’autre. Définitivement plus inspiré que Saint-Louis hier soir, Moulins-Yzeure gardait les commandes et restait dangereux. En particulier sur une frappe lourde de Guillou (88e ) et sur les bons coups de pied arrêtés de Millot, où Touré, Bamba et Sohier manquaient, tour à tour, le dernier geste (48e , 67e , 72e ). La maladresse se révélait contagieuse puisque les attaquants alsaciens ne cadraient, eux non plus, pas la moindre frappe hier soir. Difficile dans ces conditions d’espérer mieux qu’un match nul 0 à 0.
Ultime rebondissement de la rencontre : le milieu de terrain d’Yzeure, Hardouin, était exclu pour un jeu dangereux (88e ). Une exclusion sans conséquence au tableau d’affichage. Pour les Ludoviciens, qui ont lâché hier leurs premiers points de la saison, ce résultat reste intéressant et maintient la bonne dynamique.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 16 Sep 2017 - 21:43

Lyon II - Saint-Louis/Neuweg (5-0)

Saint-Louis vite dépassé
Mené 3-0  au bout de 24 minutes, Saint-Louis a abdiqué au fil du match, laissant des Lyonnais impressionnants de facilité durant une bonne mi-temps conduire à leur guise ce match de haut de tableau entre deux équipes qui se présentaient invaincues au coup d’envoi.
Sur une première balle en profondeur, - ouverture de Caqueret, feinte de contrôle de Cognat - Geubbels ajustait le portier Idir, d’un tir placé (8e ). Le temps de se remettre de cette ouverture du score jugée trop précoce et Saint-Louis cédait une nouvelle fois sur une mésentente entre Idir et son défenseur Gisselbrecht, ce dernier trompant son portier, Dzabana n’avait plus qu’à pousser cette offrande au fond des filets (18e ).
Une bévue qui avait le don de mettre les Alsaciens groggy. Sur une inspiration de Martelat, Geubbels en profitait pour signer un doublé en devançant Idir du bout du crampon (25e ).
Début d’un long calvaire pour les protégés de Vincent Rychen, qui trouvaient un semblant de réveil sur une percée de Camara lancé en profondeur, mais Racciopi sortait en toute tranquillité.
Ceux qui pensaient que les Lyonnais allaient baisser d’un ton, ou gérer à la bonne franquette la seconde période, allaient déchanter. À aucun moment, les visiteurs ne donnaient l’impression de réagir, de tenter un semblant de révolte. Ce qui conduisait la bande à Cris et Garrido à jouer comme bon lui semblait. Servi par Gouiri, Cognat ratait le cadre (64e ).
Même quand le portier alsacien était inspiré, il n’était guère aidé. Sa déviation réflexe sur la frappe d’Owusu profitait à Gouiri qui ajoutait un 4e but (73e ), avant d’être contré de près par le dernier rempart adverse, quatre minutes plus tard.
Également entré en cours de jeu, Kitala profitait d’un service aux petits oignons de Nouvel pour clôturer les comptes (5-0, 82e ).
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 30 Sep 2017 - 21:39

National 2 -

Saint-Louis/Neuweg – Annecy (1-3)
Saint-Louis rentre dans le rang
L’expérience contre l’inexpérience. Hier soir, avec les anciens que sont Cédric Barbosa (41 ans) ou Nassim Akrour (42 ans), entourés de joueurs aguerris au National 2, le FC Annecy a parfaitement mené sa barque pour venir cueillir trois points au stade de la Frontière. Toujours confronté à quelques absences, Vincent Rychen doit s’appuyer sur plusieurs joueurs n’ayant connu que le niveau régional auparavant.
« Nous avons affronté une équipe supérieure à la nôtre, le résultat l’approuve, constate simplement le technicien frontalier. Nous avons livré une partie courageuse, mais nous avons manqué de profondeur dans le jeu pour réussir à perturber notre adversaire. Ses joueurs clés ont fait toute la différence sur les 90 minutes. »
Il pense notamment à Valentin Jacob, qui marche sur l’eau en ce début de saison, puisque son doublé d’hier a porté à huit son nombre de buts. Et il songe évidemment aux glorieux anciens, vu que c’est un coup franc tendu de Barbosa qui a permis à Akrour d’ouvrir le score de la tête.
« Il faut avoir faire preuve de lucidité »
On jouait alors la 37e minute et les Ludoviciens étaient en souffrance depuis plus d’un quart d’heure. Leur entame avait été intéressante, mais Jennane, quand il se débarrassait de ses vis-à-vis, n’a jamais eu la possibilité de trouver un des trois autres joueurs offensifs pour porter le danger.
Jacob (32e ) et Akrour (35e ) avaient déjà trouvé le chemin des filets, mais le premier était hors-jeu, alors que le second s’était aidé de la main.
Au retour des vestiaires, Saint-Louis s’est montré nettement plus entreprenant et incisif, mais perdait trop vite Kalenga, expulsé suite à un retour illicite sur Jacob parti en contre. « L’expulsion me semble sévère, souligne le milieu de terrain, car je repasse devant Jacob qui me prend le bras et nous tombons tous les deux. »
La mission devenait alors impossible pour les locaux, qui se procuraient toutefois deux belles occasions à dix. Jennane puis Celestine dans les six mètres ne parvenaient pas à convertir un centre de Gisselbrecht (60e ), alors que Bidouzo manquait d’un rien celui de Jennane (62e ).
Jacob mettait alors tout le monde d’accord en reprenant à bout portant un centre en retrait (76e ), avant de transformer un coup franc direct de plus de 25 mètres (88e ). Sofiane Jennane parvenait à sauver l’honneur des siens en transformant un penalty qu’il avait provoqué lui-même face à l’ex-Mulhousien Damien Moulin (90e +1).
« Nous n’avions pas les mêmes armes qu’Annecy, constatait encore une fois Vincent Rychen, une équipe qui veut jouer le haut du tableau. Nous sommes encore trop tendres. Il faut savoir faire preuve de lucidité, faire le dos rond, attendre le retour de nos blessés et repartir sur une nouvelle dynamique. Le plus important, c’est qu’on gagne ensemble, on perd ensemble. C’est la loi du sport. »
Après son remarqué début de saison, le FC Saint-Louis/Neuweg doit désormais regarder vers le bas de tableau.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Dim 8 Oct 2017 - 21:13

Coupe de France, 5e tour -

Schirrhein (R1) – St-Louis/Neuweg (N2) 3-6

Logique respectée
Malgré une belle prestation, les Schirrheinois se sont inclinés face à St-Louis sur un score sévère. Les pensionnaires de National 2 se seront montrés plus réalistes.
Jennane qui s’est offert un triplé hier n’a pas tardé à se mettre en action. Sur une remontée rapide des Ludoviciens, il ajuste le cadre des 20 mètres, et le favori prend les devants. Il faut attendre le quart d’heure de jeu pour que les locaux se montrent dangereux : seul au 1er poteau, Granmasson voit sa frappe repoussée par Idir puis Courdavault récupère mais ne parvient pas à mettre la puissance nécessaire dans sa frappe pour inquiéter le gardien haut-rhinois (15e ). Schirrhein insiste et Juczak égalise en contre (17e ).
Mais Saint-Louis ne doute pas, Celestine, libre de tout marquage, reprend un corner de la tête (19e ), Jennane, bien servi par Bidouzo, permet aux siens de s’envoler (22e ).
Les Schirrheinois ne baissent pas les bras et réduisent le score grâce à Jurczak qui fait le boulot côté gauche et sert Koch qui devance Idir de la tête (24e ). Les hommes de Jérôme Vollmar sont désormais plus percutants mais ne trouvent pas la faille au contraire de St-Louis qui creuse à nouveau l’écart par Elia, parti à la limite du hors-jeu (43e ).

Schirrhein insiste

Au retour des vestiaires, Cannet s’illustre en sortant au-devant de Celestine (48e ). Granmasson place ensuite un beau coup franc détourné par Idir (52e ). Les Forestiers payent leurs occasions manquées, Jennane réussit le triplé sur une frappe lointaine (60e ). Mais ils veulent quitter la Coupe chérie la tête haute, se procurent de grosses occasions et Juczak concrétise à nouveau (65e ). Sur cette lancée, au terme d’une belle action collective, Granmasson (69e ), Juczak (73e ) et Koch (74e ) ont l’occasion de ramener Schirrhein à un but.
Las, sur un corner, Behlow parvient à glisser le ballon au fond à travers une forêt de jambes (76e ). La messe est dite mais Schirrhein a fait honneur à sa réputation.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 14 Oct 2017 - 21:55

Saint-Priest 1

St-Louis/Neuweg 2

Mi-temps: 1-0. Arbitre: M. Bertolotti.
Les buts : Rouvière (39e sur pen.) pour Saint-Priest; Ekné Ebelé (49e ), Celestine (81e sur pen.) pour Saint-Louis/Neuweg.
ASSP : Martin (cap), Dellale, Koffi Kpondou, Fourtier, Chaabi, Gaudin (Gbaguidi, 55e ), Boukaka, Goncalves, Boussaïd, Abarouai (Mahaya, 75e ), Rouvière.
SAINT-LOUIS/NEUWEG : Idir, Gisselbrecht, Sartori, Behlow, Diampo, Kalenzo, Bidouzo, Ekné Ebelé (cap), Celestine, Asad, Camara.


Victoire méritée
On avait laissé , il y a 15 jours, un Saint-Priest de gala face à Villefranche. Mais devant les Alsaciens, Saint-Priest a livré une piètre prestation, la pire de la saison.
« On s’est battu tout seul, regrettait Christian Scheiwe, de retour, à l’issue du coup de sifflet final. Une rencontre que l’on se devait de mieux maîtriser et où on a pâti dans l’humilité et dans l’agressivité. »
Les supporters n’auront ainsi pas reconnu leur équipe qui aura affiché, notamment en première période, une expression collective inexistante. Certes, les Sang et Or pensaient bien avoir fait le plus difficile en lançant les hostilités par Rouvière qui se reprenait à deux fois pour transformer son penalty (39e ).
Peu inspirés, les hommes de Christian Scheiwe auraient pu néanmoins se faire surprendre, Celestine, seul face à Martin, se faisant substituer le ballon in extremis par Fourtier (44e ).

Saint-Louis prend un peu de distance

« Au vestiaire, j’ai demandé à mes joueurs, qui s’enlisaient dans un jeu sénatorial, de faire preuve de plus d’envie », pestait le coach san-priot à la mi-temps. Le message ne semblait pas avoir été trop entendu, Ekné Ebelé ramenant très rapidement ses partenaires au score sur un tir tendu à l’entrée de la surface de réparation (1-1, 49e ).
Un penalty raté de Boussaïd (56e ) et une expulsion de Gbaguidi (67e ) ne laissaient rien présager de bon pour les locaux, excessivement nerveux, qui devaient boire le calice jusqu’à la lie, Celestine offrant sur penalty une victoire bien méritée pour son équipe (1-2, 81e ).
« Après quatre matches sans succès, on a su réagir, se réjouissait Vincent Rychen, l’entraîneur adverse. Saint-Priest nous a mis en difficulté dans le second acte par un jeu direct et plus long. Mais sur l’ensemble des débats, on a bien mérité de ramener les trois points et de prendre un peu de distance au classement avec nos hôtes. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 28 Oct 2017 - 21:45

St-Louis/Neuweg 0
Villefranche 1

À côté de leurs crampons

Au terme d’une partie insipide et d’une rare tristesse, Saint-Louis a concédé hier soir, face à Villefranche, une défaite logique (0-1). Une maladresse défensive à l’abord du dernier quart d’heure aura été fatale à des Ludoviciens qui ne méritaient pas mieux.
Au regard de la prestation indigeste proposée durant quatre-vingt-dix minutes de jeu, les Ludoviciens auraient été tout heureux de se contenter du partage des points à domicile, face à une équipe de Villefranche pas beaucoup plus inspirée, mais moins fébrile et surtout plus volontaire dans les zones de vérité. Incapable de produire du jeu, de se projeter vers l’avant, voire même de se créer une seule véritable occasion nette, Saint-Louis est retombé dans ses travers.
Le début de partie laissait pourtant entrevoir une certaine envie, à l’image de cette percée de Diampo côté gauche, conclue par une tentative de Camara non cadrée (4e ), où de cette reprise instantanée de Bidouzo qui, elle aussi, fuyait le cadre (19e ). C’était maigre, et c’était vraiment tout ce qu’il y avait à se mettre sous la dent côté alsacien. Devant l’apathie grandissante de leurs hôtes, les Caladois se risquaient à sortir doucement de leur moitié de terrain, même si eux aussi n’étaient pas dans un grand soir. Blanc (25e ) et Benedick (37e ) tentaient timidement leur chance mais ne parvenaient pas à mettre en danger Idir qui, comme son homologue rhodanien, n’aura pas eu à réaliser la moindre parade durant le premier acte.
La deuxième période allait confirmer les difficultés ludoviciennes à se montrer dangereux. Bien au contraire, ce sont les Caladois qui prenaient le jeu à leur compte. Par trois fois, Idir sauvait les siens en sortant parfaitement devant Benedick (50e ), en se couchant sur un tir écrasé de Jean Baptiste (53e ), puis en repoussant du pied une nouvelle tentative de Benedick (59e ), très remuant sur le front de l’attaque hier soir.
Saint-Louis essayait bien de réagir, mais Bidouzo ratait le cadre (59e ) et Célestine manquait lui aussi d’adresse dans un angle fermé (67e ). L’infime chance ludovicienne d’enflammer la rencontre venait de passer.
Des Ludoviciens hagards
Villefranche redoublait d’efforts et profitait d’une mésentente alsacienne pour prendre les devants. Sur une passe en retrait mal assurée de Kalenga, Gisselbrecht était pris à contre-pied. En embuscade, Quarshie filait au but pour ajuster Idir du plat du pied et punir des Ludoviciens hagards, qui ne parviendront jamais à recoller au score (77e ).
Fataliste, Vincent Rychen ne pouvait que constater les dégâts à l’issue de la rencontre. « Ce soir, on a fait un mauvais match. Après une entame cohérente, Villefranche a su inverser la tendance en deuxième mi-temps et avoir la possession du ballon. On leur donne le but sur une erreur de notre part, mais on était déjà sur le reculoir à ce moment-là. On a eu du mal à garder le ballon, et lorsqu’il n’y a pas de relais, pas de point d’appui, c’est difficile. La saison sera longue, il y a aura encore des moments délicats, donc c’est à nous de progresser individuellement et collectivement pour être plus efficace dans les deux surfaces. Maintenant, on va analyser et essayer de corriger pour rebondir face à Épinal, un autre gros morceau, samedi prochain. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 4 Nov 2017 - 23:03

National 2 -

Saint-Louis/Ng – Epinal (2-1)

« La réponse de tout un groupe »
Et tout d’un coup, l’euphorie s’est emparée du groupe ludovicien. Il restait dix minutes à jouer hier soir au stade de la Frontière lorsqu’un défenseur vosgien repoussait mollement un centre de Solvet. Aux 20 mètres, Bidouzo, déjà auteur de l’ouverture du score, prenait sa chance et inscrivait le premier doublé de sa carrière au quatrième échelon national et permettait aux siens de prendre deux buts d’avance. La réduction du score d’El Kasmi au bout du temps additionnel ne changeait rien. Saint-Louis venait de signer son match référence, une semaine après être totalement passé à travers face à Villefranche.

« Fier de l’état d’esprit »

Après la piètre prestation de la semaine passée, Vincent Rychen n’a pas hésité à titiller ses troupes. « J’avais à cœur de transmettre ma volonté de mieux faire. C’est la réponse de tout un groupe. Je suis fier de l’état d’esprit affiché. »
Il faut dire que le scenario a été idéal hier soir, puisque les Ludoviciens ont ouvert le score très rapidement, Bidouzo reprenant au second poteau un centre tendu de Sartori (11e ). Epinal ne parvenait jamais à réagir, ne se montrant dangereux que juste avant la pause, lorsque Labhiri trouvait le poteau (45e ). « Niveau intensité, il y avait vraiment tout, se réjouit Axel Bidouzo, le héros de la soirée. Nous avons abordé cette rencontre avec plus d’envie. Il faudra s’appuyer là-dessus. »
Les Haut-Rhinois étaient la tête dans le sac il y a une semaine, ils sont presque euphoriques ce matin. En football, tout peut aller très vite…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 18 Nov 2017 - 22:11

Andrézieux 1
St-Louis/Neuweg 0

Une courte défaite et… de gros regrets
Un but aura suffi hier aux Andréziens pour renouer avec la victoire devant une solide équipe de Saint-Louis/Neuweg.

Fadel Niang , le défenseur central de Saint-Louis, avait dit avant ce déplacement… « Si on veut ramener un résultat, il faudra afficher le même visage que contre Épinal ».

Et de volonté comme de solidarité, les joueurs de Vincent Rychen n’en ont pas manqué, commençant cette rencontre sur un bon rythme.
Manque de précision
dans la dernière passe

La première occasion était pourtant andrézienne, avec Romain Spano qui trouvait Idir sur sa route.

Trois minutes plus tard, le tir de l’avant-centre de l’ASF est bien capté par Idir, puis c’est Bennekrouf qui voit sa frappe captée par le portier haut-rhinois.

Malmenés, les Ludoviciens refont surface et, profitant de bonnes relances, se montrent aussi dangereux en contre avec Sartori et Solvet, sans oublier l’inusable Bidouzo à droite.

Mais il manque la précision dans la dernière passe et, surtout, la finition aux deux formations pour ouvrir le score.

Pour preuve, ce tir de Holtz hors cadre, puis cette double occasion pour Andrézieux avec Cabaton qui trouve la transversale, puis cette frappe de Robert trop enlevée.

On ne fait pas mieux du côté de Saint-Louis avec un tir de Solvet dans le petit filet. Sur la tête de Dasylva, le ballon file au-dessus.

Un score vierge à la pause plutôt frustrant pour des Andréziens ayant eu les occasions les plus nettes pour marquer.
Effectif réduit

Reparties sur les mêmes bases défensives et offensives, les deux formations, bien en place, cherchent toujours la faille en deuxième période.

Andrézieux, sur un centre de Spano, manque l’ouverture du score, Diampo dégageant in extremis devant Bennekrouf. Puis Idir sauve à nouveau les siens sur ce tir de Reynaud.

Il ne fera que repousser l’échéance car, sur ce corner, Chapuis saute plus haut que tout le monde pour “catapulter” le ballon hors de portée du gardien de Saint-Louis (1-0, 60e ).

Les Andréziens venaient de faire le plus dur en parvenant à ouvrir le score, il leur restait à préserver ce petit but d’avance face à des Ludoviciens loin d’avoir lâché le morceau.

Dès son entrée en jeu, Desmartin tente de déstabiliser la défense visiteuse, mais Niang et ses équipiers tiennent bon malgré cette tête de Cabaton hors cadre.

Saint-Louis manque de sang neuf pour tenter de revenir au score, pénalisé par les blessés ou suspendus. Les joueurs de Vincent Rychen n’étaient que quatorze à avoir effectué ce déplacement.

Malgré l’abnégation d’un collectif ayant tout donné, les Haut-Rhinois sont battus, alors qu’ils auraient pu prétendre au partage des points.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 25 Nov 2017 - 22:32

National 2 -
Saint-Louis/N. - Chasselay MDA (0-1) -
  Méconnaissables !
Rapidement mené au score par une solide équipe de Chasselay, Saint-Louis n’est jamais parvenu à renverser la vapeur. Au-delà du résultat, c’est la prestation indigeste des Ludoviciens qui suscite des interrogations.

Il y a un mois, la défaite concédée face à Villefranche avait mis en lumière les carences d’une équipe vite dépassée par les événements et en panne d’imagination. En termes de jeu, d’envie, d’engagement, les Ludoviciens avaient sombré ce soir-là. Face à Chasselay, les hommes de Vincent Rychen ont franchi un nouveau pallier sur la route du néant. Incapables de réagir à l’ouverture du score précoce des Chasselois, les Ludoviciens ont sûrement livré leur pire partition depuis leur accession en N2 il y a deux ans et demi. « On a été complètement inoffensif, ce soir on aurait dû faire plus », analysait froidement Vincent Rychen. L’entame de la rencontre était pourtant à mettre au crédit des Frontaliers. Par deux fois, Holtz manquait le cadre (2e ) avant de voir sa tentative écrasée finir dans les bras de Jaccard (8e ).

« Se réfugier dans le travail »

Dix minutes prometteuses en guise d’illusion. Car, sur leur première sortie de balle, les Rhodaniens trouvaient la faille, à la suite d’une obstruction de Diampo Sengele sur Toko Edimo. À 20 m du but, plein axe, Farras glaçait l’ambiance d’un maître coup franc (10e ). « Chaque fois qu’on prend le premier but, derrière on se casse les dents sur l’équipe adverse. Ce but nous a fait mal, on était amorphe pendant tout le match. »
Sonnés, les Ludoviciens passaient même tout près de la correctionnelle soixante secondes plus tard lorsque Toko Edimo filait au but avant d’être repris in extremis par Niang (11e ).
De réaction alsacienne, il n’y en eut guère. Seul Bidouzo tentait de porter le danger, mais aucun Ludovicien ne se montrait assez prompt pour inquiéter la défense visiteuse. Au contraire, l’addition aurait pu se corser avant la mi-temps si Idir ne sortait pas le grand jeu pour mettre en échec Camara (36e ). Et que dire de ce péché d’orgueil de Toko Edimo, qui oubliait Paratte, pourtant seul au second poteau (44e ). « Le score de 0-1 était flatteur à la mi-temps, reconnaissait Vincent Rychen, lui aussi en panne de solution. À la pause on a essayé de remonter le moral des troupes, mais ce but a fait trop mal mentalement. On a voulu sonner la révolte, mais celle-ci n’est jamais venue. »
C’est un euphémisme. Car la seconde période allait confirmer l’énorme sentiment de mal-être éprouvé durant le premier acte. Seul un coup franc lointain de Gisselbrecht, sur lequel Jaccard se couchait parfaitement (51e ), laissait croire qu’un sursaut était en marche.
Dans le camp adverse, Chasselay multipliait les contres mais manquait d’adresse dans le dernier geste.
Pour Saint-Louis, cette cinquième défaite de la saison risque de laisser des traces. « Ce soir, on mesure l’importance du premier but marqué en N2. On n’a jamais trouvé la clé. Au-delà de l’envie, on sait qu’on doit être à 150  % si on veut ramener des points. Ce n’était pas une bonne production, on en est conscient. Maintenant il faut se réfugier dans le travail et remettre les têtes à l’endroit. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Dim 3 Déc 2017 - 5:21

Coupe de france (8e tour) -
St-Louis/Neuweg éliminé aux tirs au but par Sochaux

Tellement cruel
Saint-Louis/Neuweg a mené deux fois hier au stade de la Frontière, d’abord dans le jeu puis lors de la séance des tirs au but, mais a fini par être éliminé au 8e tour de la Coupe de France par Sochaux (1-1, 4-5), plus efficace à la loterie finale.
Un véritable match de Coupe de France. Avec tous les ingrédients qui ont fait la magie de cette épreuve à nulle autre pareille. Les professionnels du FC Sochaux, qui évolue deux niveaux au-dessus du FC Saint-Louis/Neuweg, ont constamment dominé les débats, se sont créé moult situations dangereuses, mais ont été à court d’idées pour prendre en défaut la solide défense locale. Comme prévu, les Haut-Rhinois ont passé leur soirée à défendre, à repousser les assauts francs-comtois, à dégager un ballon devenant brûlant au fil des minutes.
Comme si souvent, le Petit Poucet a eu le bonheur de marquer sur sa première incursion dans le camp adverse. On jouait la 26e minute. Alexandre Gisselbrecht s’avançait à droite, bénéficiait d’un contre favorable et transmettait le ballon aux 16 m à Sofiane Jennane, qui, d’une talonnade subtile, le remisait à Osée Diampo Sengele. Sa frappe au ras du montant ne laissait aucune chance à l’infortuné Lawrence Zigi, qui n’allait plus rien avoir à faire de toute la soirée.

« Compliments à notre adversaire »

Les Alsaciens allaient tenir leur avantage durant quasiment une heure, se montrant souvent intraitables, chanceux par moments, héroïques jusqu’au bout. Il fallait un coup de pied arrêté pour remettre dans le bain une équipe sochalienne qui n’en menait alors pas large du tout. Un corner de Martin était prolongé au premier poteau et Teikeu surgissait au second pour sortir les siens d’une très vilaine impasse.
« Une élimination aurait été catastrophique pour nous, rappelait Peter Zeidler, le technicien doubiste. Cela fait vraiment du bien au groupe. Mais avant tout, compliments à notre adversaire, qui a fait ce qu’il fallait, qui a été impressionnant dans l’axe défensif, avec ses défenseurs centraux et ses deux numéros six, et qui a pu compter sur l’apport des latéraux, que je n’avais pas vu aussi brillants auparavant. Aller aussi vite que Jeando Fuchs, il faut le faire ».
Ces louanges ne réchaufferont sans doute pas plus que cela les cœurs meurtris des Ludoviciens, effondrés après être passés aussi près de l’exploit. Ils ont même eu l’avantage lors de la séance des tirs au but, Teikeu manquant la première tentative.
« C’est évidemment une déception de ne pas aller en 32e de finale, commente Vincent Rychen, l’entraîneur ludovicien. Nous avons pourtant été à la hauteur de l’événement. Même après l’égalisation à la 80e minute, nous avons réussi à tenir jusqu’au bout des prolongations avec notre force mentale, avec des valeurs de courage et de générosité. Je suis fier de ce que nous avons fait. Tout s’est décidé à la loterie et le destin nous a été contraire ».

« Chaque défaite est une nouvelle leçon »

Même si les Ludoviciens ont été éliminés, ils se souviendront avoir été capables de tenir la dragée haute à une des bonnes équipes de la Ligue 2.
Cette rencontre a peut-être laissé des traces physiques (Bidouzo, Holtz et Gisselbrecht ont été remplacés suite à des petites blessures) et morales, elle devra aussi servir à rebondir ces prochaines semaines en National 2.
« Il ne faudra en garder que le meilleur, prévient le capitaine Manfred Ekwe Ebele. Chaque défaite est pour nous une nouvelle leçon et il faudra y penser plus tard. Nous avons des ressources, il faut en prendre conscience et réitérer ces prestations à l’avenir ».
Le public, venu en nombre hier, ne demande que cela.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 16 Déc 2017 - 22:01

National 2 -

Saint-Louis/Neuweg - Montceau (3-1)

St-Louis repart de l’avant
Longtemps à la peine , les Ludoviciens ont réussi à remporter une sixième victoire cette saison, un succès qui leur ouvre à nouveau des perspectives plus réjouissantes, puisqu’il leur permet de se hisser au sixième rang du National 2.
Pourtant, sur le terrain, les joueurs de Vincent Rychen ont été copieusement dominés durant le premier acte. Chaque incursion bourguignonne dans leur camp leur a fait mal, l’arrière-garde faisant preuve, une fois n’est pas coutume, de quelques largesses répréhensibles. Idir se montrait rassurant à plusieurs reprises, était suppléé par son poteau sur un coup franc de Pinheiro (18e ) et pouvait remercier Solvet, revenu à grandes enjambées pour reprendre Gonçalves (20e ).
Mais il était dit que cela allait être la soirée de Nigel Solvet, l’ancien Biesheimois. Il ratait d’abord d’un cheveu le centre tendu de Bidouzo, avant de voir Jennane frapper sur le poteau dans la continuité de l’action (38e ). Mais juste avant la pause, le milieu offensif était pris d’une subite inspiration. Récupérant le ballon dans un pied adverse à 40 m, il réussissait un lob magnifique qui surprenait Mohamed Drame, le troisième gardien bourguignon. « C’est un but venu d’ailleurs, souriait après la rencontre son entraîneur, Vincent Rychen. Il est tombé contre le cours du jeu, après une première mi-temps trop moyenne de notre part ».
Au retour des vestiaires, les Ludoviciens auraient pu, voire dû, enfoncer le clou. Face à des adversaires plus empruntés, ils auraient très vite pu se mettre à l’abri. Sur un service parfait de Solvet, Jennane se retrouvait tout seul dans les six mètres, mais après avoir tergiversé, il parvenait à s’emmêler les crayons (49e ) !
Puis le même Jennane s’ouvrait le chemin des buts en partant en profondeur, mais il butait cette fois sur le gardien, avant que Solvet, à la récupération du ballon, ne tire sur le dernier défenseur, placé sur sa ligne de but.

Scénario improbable

Tant de gabegie ne pouvait avoir que des conséquences néfastes. Et ce qui devait arriver arriva. Un centre de la gauche de Ngako était coupé au cœur de la surface et le ballon parvenait à Gonçalves, seul dans les six mètres. Lui ne manquait pas pareille opportunité (71e ).
Et quand Behlow, l’ancien Montcellien, se faisait dans la foulée expulser pour un second carton jaune (73e ), on se disait que les affaires haut-rhinoises étaient bien mal embarquées.
Mais le football offre parfois des scénarios improbables. C’était encore le cas hier soir. À peine réduit à dix, Saint-Louis reprenait les devants sur un coup franc lointain de Bidouzo, dévié ce qu’il fallait par le mur pour que le ballon termine sous la transversale (75e ). Montceau tentait de réagir, mais de façon trop désordonnée, et à la 90e , sur un ballon volé de Solvet et une frappe de Célestine repoussée par le gardien, Ekwe Ebele surgissait pour inscrire son quatrième but de la saison.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41685
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 30 Déc 2017 - 11:52

Saint-Louis recrute deux joueurs
Jude Varsovie et Alexandre Hilaire se sont engagés au FC Saint-Louis/Neuweg cet après-midi.
Le FC Saint-Louis/Neuweg s’est offert quelques jours après Noël un joli cadeau en enregistrant la signature de deux joueurs. Le premier est très connu dans la région, puisqu’il s’agit de Jude Varsovie, formé à Mulhouse et qui a évolué durant quatre saisons aux SR Colmar en National. Déjà en contacts avec le club ludovicien l’été dernier, il avait choisi de s’engager avec Delémont en 1re ligue suisse.
Le club ludovicien s’est aussi renforcé au poste de gardien de but, largement dépourvu depuis le départ de Julien Grondin. Il a jeté son dévolu sur le très jeune Alexandre Hilaire, 18 ans, licencié au FC Mulhouse et qui s’entraînait à l’académie Woldetect dirigée par Guillaume Lovergne.
Alsace
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   

 

[CFA] Saint-Louis Neuweg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Foot en général :: Le foot français en général-