Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [CFA] Saint-Louis Neuweg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 42947
Date d'inscription : 25/11/2012


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 30 Déc 2017 - 11:52

Saint-Louis recrute deux joueurs
Jude Varsovie et Alexandre Hilaire se sont engagés au FC Saint-Louis/Neuweg cet après-midi.
Le FC Saint-Louis/Neuweg s’est offert quelques jours après Noël un joli cadeau en enregistrant la signature de deux joueurs. Le premier est très connu dans la région, puisqu’il s’agit de Jude Varsovie, formé à Mulhouse et qui a évolué durant quatre saisons aux SR Colmar en National. Déjà en contacts avec le club ludovicien l’été dernier, il avait choisi de s’engager avec Delémont en 1re ligue suisse.
Le club ludovicien s’est aussi renforcé au poste de gardien de but, largement dépourvu depuis le départ de Julien Grondin. Il a jeté son dévolu sur le très jeune Alexandre Hilaire, 18 ans, licencié au FC Mulhouse et qui s’entraînait à l’académie Woldetect dirigée par Guillaume Lovergne.
Alsace
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42947
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 6 Jan 2018 - 21:14

National 2 :
Match en retard
Jura Sud – Saint-Louis (3-2) Saint-Louis a craqué


« Elle est méritée, celle-là ! », souffle Pascal Moulin, au coup de sifflet final. Méritée, mais très longue à se dessiner, hier après-midi, sur le synthétique de Molinges. L’entraîneur de Jura Sud peut en tout cas remercier son jeune attaquant Boulaye Dia, blessé durant plus de deux mois et qui retrouvait enfin les terrains. Contre Saint-Louis/Neuweg, le gamin de 21 ans s’est offert un doublé et une passe décisive pour permettre à Jura Sud de regarder désormais un peu plus vers le haut du tableau.

À l’heure de la rentrée, les Jurassiens ont d’abord montré qu’ils avaient des fourmis dans les jambes, eux qui n’avaient plus joué depuis la défaite à Saint-Priest, le 25 novembre. Sur une contre-attaque éclair, Dia centre parfaitement pour Kadi, qui ouvre la marque du plat du pied (1-0, 5e ).

Mais Saint-Louis/Neuweg réagit dans la foulée en égalisant sur un but casquette : après un centre de Solvet, Cattier dégage du poing sur… Amofa, son propre défenseur, à la lutte avec Jennane. Le ballon file tranquillement dans les filets (1-1, 9e ).
Les Alsaciens reviennent par deux fois

Dur à encaisser. D’autant que Jura Sud domine outrageusement. À l’image de cette double occasion de Dinkota et Guichard, repoussée par Gisselbrecht sur sa ligne (24e ). Les Jurassiens multiplient les situations chaudes et sont récompensés après la pause sur une superbe action orchestrée par Florent Gache. Passé de droite à gauche, le ballon arrive jusqu’à l’entrée de la surface où Boulaye Dia ajuste le portier alsacien (2-1, 53e ).

On se dit alors que le plus dur est fait. Mais comme en première mi-temps, Saint-Louis/Neuweg égalise sur une de ses rares tentatives. Et c’est Asad qui punit d’une merveille de reprise de volée sur un centre de l’ancien Jurassien Bidouzo (2-2, 60e ). Tout est à refaire pour Jura Sud. Pire, les Alsaciens sont proches de prendre l’avantage. D’abord par Bidouzo, qui voit Cattier repousser son face-à-face (65e ). Puis par Holtz, qui élimine le portier sans parvenir à trouver le cadre (68e ).
Des regrets

Deux occasions que les Alsaciens vont regretter amèrement. Car sur un long ballon, Dia, parti du milieu de terrain, dépose son vis-à-vis avant de crucifier le gardien ludovicien (3-2, 72e ). Cette fois, Saint-Louis ne reviendra plus. Jura Sud baisse les stores et ferme la boutique. Et c’est Dia qui a éteint la lumière.

Le FC Saint-Louis/Neuweg s’est accroché, hier après-midi, en revenant par deux fois au score. Mais Boulaye Dia a fini le travail pour Jura Sud en fin de ce match en retard sur le terrain synthétique de Molinges (3-2). Les Ludoviciens ont pourtant eu les ballons pour passer devant…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42947
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 17 Fév 2018 - 22:07

ST-LOUIS/NEUWEG 1
LYON II 1

.
Un nul inespéré
Mené et réduit à dix, Saint-Louis/Neuweg est quand même parvenu à arracher un match nul hier face à la réserve lyonnaise.
Le match aurait-il dû aller à son terme ? Après les pluies incessantes de ce samedi, la neige s’est invitée à cette rencontre. D’abord légère, elle s’est mise à tomber de plus en plus fort à partir de la demi-heure de jeu, au point que la rencontre a dû être interrompue durant une bonne dizaine de minutes.
Cela a sans doute avantagé les Ludoviciens, très à la peine durant une première période archi-dominée par des Rhodaniens plus vifs, plus techniques et plus percutants. « Nous sommes complètement passés à travers de cette première mi-temps, reconnaît Sébastien Cuvier, l’entraîneur intérimaire frontalier. Sur ce terrain, les petits gabarits techniques lyonnais nous ont été nettement supérieurs ».

Du retard à l’allumage

Rien d’étonnant donc à ce que l’ouverture du score soit lyonnaise. Mis déjà sous pression à plusieurs reprises, Jérôme Idir, le gardien et homme du match côté local, doit s’incliner sur une tête de Ndicka dans les six mètres, suite à un corner, remisé de la tête par Soumaré (0-1, 34e ). N’ayant rien montré jusque-là, on se disait que les affaires ludoviciennes étaient très mal emmanchées. Elles l’étaient encore un peu plus une minute plus tard lorsque Jude Varsovie se sacrifie en crochetant Kitala, qui fonce vers le but adverse. L’arbitre n’hésite pas un instant et renvoyait le défenseur central aux vestiaires (35e ).
Si Saint-Louis tient jusqu’à la pause sur ce déficit d’un seul but, il le doit avant tout à son gardien, qui remportait son face-à-face avec Soumaré (45e +1), avant de repousser la tête à bout portant d’Owusu d’une prodigieuse manchette (45e +2).
Après la pause, sur un terrain de moins en moins jouable, qui ne permet que du « hourrah football », les Haut-Rhinois ne sont pas beaucoup plus inspirés, mais leur âme de combattant était cette fois bel et bien présente. Idir remporte un nouveau duel devant Mertelat (69e ), repoussant un peu plus l’échéance qui paraissait inéluctable. Pourtant, à un quart d’heure de la fin, sur un ballon traînant aux abords de la surface de réparation, Samuel Yebra, entré cinq minutes plus tôt, tente sa chance et mystifie Racioppi, qui n’avait pas encore effectué un seul arrêt (1-1, 76e ). Les Ludoviciens, avec la rentrée de Richard Dasylva, poussent encore pour chercher le gain du match, mais ce sont les Lyonnais qui se créaient les dernières occasions, Idir se chargeant d’assurer le nul, malgré une nouvelle frappe à bout portant d’Owusu (89e ).
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42947
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 24 Fév 2018 - 21:43

national 2 -
Le Puy – St-Louis/Neuweg (0-0)
Un petit point pour Saint-Louis

Le FC Saint-Louis a obtenu hier, au Puy, un troisième match sans défaite en championnat (0-0) au terme de débats sans éclat.
Les quelque rares spectateurs présents dans les travées gelées de Massot n’ont pas eu l’occasion de se réchauffer, hier soir, tant la rencontre entre la formation locale du Puy et le FC Saint-Louis Neuweg fut d’un faible niveau. Les Ludoviciens de Sébastien Cuvier, confirmé dans ses nouvelles fonctions d’entraîneur jusqu’à la fin de la saison, en ont quand même profité pour rester invaincus une troisième fois d’affilée, après le nul obtenu face à Lyon II et le succès signé à Schiltigheim. Ils pointent ce matin au 11e rang du classement du N2, avec donc cinq équipes derrière eux.

Un début de match prometteur

Le début du match est à l’avantage des Ludoviciens qui maîtrisent plutôt bien les débats au milieu du terrain, mais sans se créer de véritables occasions. Boussaïd, sur le côté, tente bien de porter le danger sur les buts haut-rhinois, mais sans grande réussite.
À la demi-heure de jeu, sur un long ballon en profondeur, Patrao croit ouvrir le score, mais son but est refusé par l’arbitre pour une poussette sur le défenseur central. Malgré quelques velléités de chaque côté du terrain, les deux équipes rentrent aux vestiaires sur un score nul et vierge.

Idir sauve les siens

La seconde mi-temps repart sur un rythme de sénateur, les deux formations ne parvenant pas à déployer leur jeu habituel. Le Puy, par Patrao ou N’Doye, tente bien de secouer le cocotier. Sans grande réussite. Boussaïd à l’heure de jeu délivre une superbe frappe aux dix-huit mètres, qui prend la direction de la lucarne. Idir, le dernier rempart de Saint-Louis, réalise alors un arrêt de grande classe pour détourner le ballon en corner. Les Ponots tentent tout de même de forcer le verrou de la défense alsacienne. Deux ou trois situations favorables sont à signaler. Mais le dernier geste laisse encore et toujours à désirer, soit par excès de précipitation ou tout simplement par maladresse. Le FC Saint-Louis essaie lui aussi d’emballer ce match insipide, sans davantage d’idée et de réussite au bout de ses mouvements.
Au final, donc, un nouveau match nul pour l’équipe de Sébastien Cuvier qui n’avance guère dans le ventre mou du classement. Il faudra faire mieux dès mercredi soir, sur la pelouse de Raon-l’Étape cette fois.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42947
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 10 Mar 2018 - 21:57

St-Louis/Neuweg – St-Priest (0-1)
Totalement passés à côté

Totalement transparents durant toute la partie, les Ludoviciens ont été logiquement battus hier soir sur leur pelouse par Saint-Priest, qui n’a pas eu besoin de se transcender pour l’emporter.

Le ton est monté, les bouteilles ont volé, les mots ont été durs. Les murs du vestiaire ludovicien ont tremblé hier soir à la mi-temps, quelques instants après que Saint-Priest ait marqué l’unique but de la rencontre. Un but que Sébastien Cuvier, qui a encaissé sa première défaite depuis son arrivée sur le banc frontalier, a qualifié de « sketch ». À juste titre. Le temps additionnel de cette première période est pour ainsi dire achevé lorsque Manuel Lucas, qui a effectué ses débuts à domicile, et Sofiane Jennane se percutent bien involontairement. Un fait de jeu aux lourdes conséquences.
Car le contre n’attend pas. Boukaka, bien décalé à gauche, croit d’abord ouvrir le score, mais Jérôme Idir, du bout des doigts, dévie le ballon sous sa transversale, sans que le ballon ne franchisse la ligne. Niang se jette pour écarter le danger devant l’ancien Mulhousien Gbaguidi, mais Bendaoud est encore à la réception du ballon et ne laisse cette fois aucune chance au gardien haut-rhinois (0-1, 45e +2). « Cela arrive juste lorsque nous ne sommes pas dans un de nos temps forts, constate Sébastien Cuvier. Mais on n’a pas le droit, cela ne doit pas arriver. »

« C’est assez récurrent

à domicile »

Outre cette action qui fera toute la différence, ce qu’il a vu de ses joueurs hier soir n’a pas dû lui plaire outre mesure. Même s’il n’a pas voulu les enfoncer à l’issue d’une partie où ils n’ont jamais donné l’impression de se révolter, d’être conscients que la situation devient quelque peu périlleuse au classement. Ils auraient sans doute pu jouer jusqu’au bout de la nuit sans marquer. Quoique. Au bout du temps additionnel, les Ludoviciens se sont vus offrir un coup franc aux dix-huit mètres dans l’axe, laissé au spécialiste Sofiane Jennane. Il cadre alors la seule frappe de son équipe, mais Martin, le gardien visiteur, s’est parfaitement couché pour préserver les trois points de son équipe. Jusque-là, il n’avait été mis en danger qu’à une seule reprise, en début de rencontre. Sur un déboulé de Bidouzo, Jennane ne se jetait pas pour catapulter le ballon au fond des filets, alors que le dernier rempart avait laissé passer le ballon (10e ).
La suite n’était pas loin d’être catastrophique du côté alsacien, avec une kyrielle de mauvaises passes, exaspérantes au fil des minutes. « C’est assez récurrent à domicile, constate Sébastien Cuvier. La volonté de bien faire existe, il y a ici un bon groupe, qui travaille bien. J’ai vu de belles choses à l’entraînement ces derniers temps, mais cela ne se transpose pas encore en compétition ».
Les Ludoviciens retrouveront le stade de la Frontière dès mercredi soir (19h) face à Yzeure. Cette fois, il ne faudra pas se louper…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42947
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Mer 14 Mar 2018 - 22:40

National 2 -
Saint-Louis/Neuweg – Yzeure (0-2)
Saint-Louis dans la crise

Saint-Louis n’a pas mis à profit le match en retard de la 18e journée qui l’opposait à Yzeure, hier soir au Stade de la Frontière. Battus à domicile (0-2), les Alsaciens n’avancent décidément plus et demeurent englués dans le bas de tableau.
Les matches se suivent et se ressemblent pour le FC Saint-Louis/Neuweg. Trois jours après avoir pris une gifle face à Saint-Priest (0-1), les Ludoviciens ont tendu l’autre joue, hier soir, devant une pâle équipe d’Yzeure qui a profité des largesses de la défense ludovicienne pour venir cueillir une victoire longue à se dessiner. Incapables de créer la moindre étincelle dans le jeu, les hommes de Sébastien Cuvier ne sont pas parvenus à sauver l’essentiel, à savoir un partage des points qui leur aurait permis de rester à hauteur de leurs adversaires du soir. Saint-Louis se retrouve ce matin menacé de relégation, et c’est finalement tout sauf une surprise au regard de la piètre prestation d’hier soir. « J’ai vu de bonnes choses en première mi-temps, les joueurs ont respecté les consignes et ont affiché de bonnes intentions », se défend l’entraîneur alsacien, qui a vu du mieux dans le jeu.
Si l’entame de match était plutôt encourageante, à l’image de cette percée plein axe de Jennane, qui s’emmêlait les pinceaux au lieu de tenter sa chance (5e ), la suite des événements n’allait pas ramener le sourire aux supporters locaux. Dans un match cadenassé et d’un faible niveau technique, Yzeure avait au moins le mérite de réchauffer les gants d’Idir, vigilant sur sa ligne pour capter les tentatives de S. Alouache (11e ) et de Millot (20e ). Au cœur de cette première période, les Ludoviciens bénéficiaient d’un excellent coup franc à l’entrée de la surface à la suite d’un coup de coude de Bamba sur Bidouzo, mais Jennane ne mettait pas assez de conviction pour inquiéter Millieras (28e ). C’est finalement juste avant la mi-temps que Saint-Louis se procurait sa plus belle occasion de la partie. Sur une longue touche côté gauche, Bidouzo se montrait plus prompt que Marchadier et exécutait une reprise acrobatique que le portier auvergnat claquait en corner (38e ).

« On se liquéfie, on retombe dans nos travers »

La fin de première période prometteuse n’allait pas trouver écho au retour des vestiaires. Bien au contraire. Saint-Louis multipliait les approximations techniques et ne parvenait pas à aligner trois passes. Signe de l’impuissance frontalière à porter le danger au sein de la défense adverse, cette frappe écrasée de 30m de Solvet alors que plusieurs solutions s’offraient à lui. « On a été incapable de continuer sur la lancée de la première période, pestait Sébastien Cuvier. Ce n’est pas naturel, c’est forcé. On a l’impression d’avoir une certaine emprise, et puis on se liquéfie, on retombe dans nos travers. »
Devant l’apathie locale, Yzeure prenait effectivement confiance. Sur un corner frappé côté gauche, Seck déviait pour Marchadier, qui catapultait le ballon à bout portant au second poteau (69e ). La sentence était tombée. Malgré un timide baroud d’honneur, Saint-Louis ne revenait pas au score. Pire, Mourad Alouache allait corser l’addition d’un subtil pointu (78e ), au cœur d’une défense qui devra resserrer les rangs lors des prochaines échéances. Navrants à domicile cette année (un point pris sur douze possibles), les Ludoviciens ont devant eux quatre déplacements pour sonner la révolte.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42947
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Dim 25 Mar 2018 - 21:39

National 2 -
Après la victoire de Saint-Louis/Neuweg à Épinal (1-0)
L’horizon s’éclaircit

En s’imposant samedi soir à Épinal, Saint-Louis a réalisé un pas important vers le maintien en National 2. La semaine vosgienne pourrait même s’avérer doublement décisive si les Ludoviciens ramènent un résultat de Raon-L’Etape mercredi soir.

Même s’il n’a pas décollé de la 13e place du classement et qu’il conserve son statut de premier non relégable, le FC Saint-Louis/Neuweg est indéniablement le grand gagnant de la 24e journée de championnat dans le bas de tableau.
Vainqueur aux forceps d’Épinal sur sa pelouse grâce à un but tardif de Jennane, entré en jeu un quart d’heure auparavant, les Ludoviciens ont réalisé une opération juteuse puisque leurs deux poursuivants directs, Belfort et Montceau, ont été défaits à domicile respectivement par Villefranche (0-2) et Schiltigheim (0-3).
Passeur décisif, l’ailier ludovicien Axel Bidouzo savoure ce résultat : « C’est une bonne soirée, on savait qu’on avait un bon coup à jouer et les défaites de nos concurrents nous permettent d’avoir cinq longueurs d’avance sur la zone de relégation. Tout n’a pas été parfait, mais on retient la victoire. »

Visages opposés

Une victoire qui a mis beaucoup de temps à se dessiner, l’affrontement entre les Vosgiens et les Alsaciens n’ayant pas atteint des sommets techniques sur le plan du jeu. « C’était un match disputé, où chaque équipe a eu des situations, résume Bidouzo. Cela a fini par payer et basculer de notre côté. À l’origine, Saidou efface deux adversaires sur le côté gauche et me passe le ballon sur mon aile droite. J’élimine mon vis-à-vis et centre pour Jennane qui termine le travail. Aujourd’hui (dimanche) , on savoure ce résultat mais dès demain (lundi) , on va se remettre au travail pour préparer le déplacement à Raon mercredi. Là-bas, il s’agira de gagner pour consolider notre maintien et bonifier le nul ramené de Villefranche et la victoire à Épinal. »
Ces quatre points récoltés en deux sorties confirment le paradoxe d’une équipe à l’aise hors de ses bases, mais incapable depuis près de quatre mois de s’imposer sur sa pelouse de la Frontière.
« Je ne me l’explique pas, avoue Axel Bidouzo. Ce sont pourtant les mêmes joueurs à domicile et à l’extérieur. Je me pose souvent la question, nous en parlons ensemble dans le vestiaire pour tenter de trouver les raisons. Peut-être qu’on est dans une bulle, entre nous, lorsqu’on va jouer à l’extérieur. Ou alors nous n’avons tout simplement pas une équipe pour faire le jeu cette saison. Toujours est-il qu’on avait à cœur de se relancer après les dernières déconvenues à domicile, et qu’on doit aborder Raon de la même façon que Villefranche ou Épinal, sans regarder le classement. »
Dans les Vosges, les hommes de Sébastien Cuvier mettront à jour leur calendrier et pourraient en profiter pour prendre une avance déterminante sur la zone rouge.
« Il y a deux jours, on ne possédait que deux points d’avance, et mercredi on pourrait en avoir huit, ce serait considérable », analyse Axel Bidouzo. Mais le feu follet ludovicien réfute l’idée d’une balle de match, arguant qu’il restera encore sept journées de championnat derrière. Sur le terrain d’une équipe à l’agonie (une victoire, six nuls, seize défaites), et déjà condamnée depuis de nombreuses semaines à la relégation en N3, Saint-Louis aura pourtant tout à gagner.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42947
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Mer 28 Mar 2018 - 21:48

national 2 -
 Saint-Louis s’incline à Raon-l’Étape (2-1)
 Mauvaise soirée

Saint-Louis ne s’attendait probablement pas à baisser pavillon devant la lanterne rouge, l’US Raon-l’Étape. La victoire vosgienne ne souffre pourtant aucune contestation et aurait même pu être plus importante sans les prouesses d’Idir, le gardien haut-rhinois.
Les Vosgiens sont rapidement en jambes à l’image de l’échappée de Touré, au bout de dix minutes de jeu, mais Idir se détend parfaitement.
Ce n’est qu’une répétition de l’action suivante qui débouche, cette fois, sur un but. Géhin, d’une belle précision, profite de la vitesse d’Adama qui grille la politesse à son défenseur pour placer le ballon sous le ventre du gardien alsacien (19e ).

Domination stérile

Bis repetita quand Touré, parti à grandes enjambées, convertit l’offrande d’Adama sur un nouveau contre rondement mené (21e ). Et le FC Saint-Louis dans tout cela ? Une frappe de Bidouzo incertaine, car déviée deux fois, et une tête de Celestine, sauvée par une aile de pigeon de Rother (38e , 39e ).
Les Raonnais s’imaginent même inscrire un troisième but, mais Bassilekin trouve Idir sur sa route (40e ).
La seconde période débute de la meilleure des manières. Bassilekin, toujours aussi emprunté, perd le ballon sur une action offensive. Le contre ne laisse aucune chance à ses partenaires : Jennane lance Bidouzo, qui trompe Mahout de près (51e ).
Las. Les Haut-Rhinois, revigorés, se heurtent à chaque fois à Mahout, à l’image de Jenane et d’Ekwe Ebele (62e , 75e ). Finalement, les Raonnais s’imposent pour la deuxième fois cette saison, face à des Haut-Rhinois surpris par l’opposition.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42947
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 31 Mar 2018 - 22:13

national 2 -
Annecy - St-Louis/Neuweg (0-0)
 St-Louis n’abdique pas

St-Louis/Neuweg a réussi à prendre hier soir un point à Annecy empêchant leur adversaire de s’emparer de la tête du championnat. Toujours premiers non relégables, les Ludoviciens espèrent que ce point comptera lors du décompte final.
Les Ludoviciens  ont décroché un match nul méritoire au terme d’un match sans round d’observation puisque dès la première minute, l’Annécien Varsovie met à l’ouvrage Idir, le gardien alsacien.
Cette escarmouche pousse les joueurs de Cuvier à se montrer attentifs autour de leur charnière centrale Fadel Niang - Jude Varsovie, ce dernier n’ayant aucun lien de parenté avec son homonyme annécien, qui hésite sur un cafouillage devant le gardien visiteur (11e ).
Se partageant la possession de balle, les deux équipes se neutralisent. Le jeu tombe en intensité et en précision technique, les deux équipes semblant ronronner au fil des minutes. Les Ludoviciens ont du mal à sortir les ballons, mais les Haut-Savoyards ne sont guère plus brillants.
Même si un débordement de Garby met Idir à contribution sur la reprise d’Akrour à bout portant (43e ), le bilan global reste bien maigre à la pause.
Avec la rentrée d’Odru, les locaux entament la seconde mi-temps en 4-1-4-1. Une option tactique qui redonne du tonus à l’attaque annécienne, concrétisée par un cafouillage dont Idir sort une fois de plus vainqueur suite à une tête de près de Guillaud (56e ).
Sur le plan offensif, difficile de mettre en évidence un joueur alsacien tant les tentatives nettes sont rares, même si Célestine force Perez à la parade (67e ) et que le toucher de balle d’Holtz est à remarquer.
À l’approche du dernier quart d’heure, Annecy s’installe dans le camp adverse face à une équipe qui payait peut-être physiquement le match joué mercredi à Raon-l’Étape.
Les vagues annéciennes deviennent de plus en plus pressantes mais Idir, impérial, veille dans les cages visiteuses. Et malgré d’ultimes tentatives sans réussite du côté annécien, les deux équipes se quittent sur un score nul et vierge.

« Une équipe caméléon »

« Nous sommes à notre quatrième déplacement de suite et venir chercher un point à Annecy est important dans notre opération maintien, se satisfaisait Sébastien Cuvier, l’entraîneur haut-rhinois. On a une équipe caméléon, capable de perdre lamentablement chez le dernier et venir faire un résultat chez un prétendant à l’accession. J’ai retrouvé mes joueurs dans l’état d’esprit, dans la combativité et dans la détermination. C’est certes besogneux, mais c’est ce qu’il faut pour que l’équipe soit toujours en N2 la saison prochaine. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42947
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 7 Avr 2018 - 21:51

Saint-Louis Neuweg 2 - 3 Andrézieux
.
L’étau se resserre
Battu dans le temps additionnel par le leader Andrézieux (2-3), le FC Saint-Louis/Neuweg n’a plus de marge sur le premier relégable, Saint-Priest. Le scénario catastrophe est dur à avaler, encore plus à digérer.
La chance du champion,  la scoumoune du relégable. Alors que les Ludoviciens avaient contenu sans trop de mal un leader qui n’a pas montré grand-chose, le ciel leur est tombé sur la tête.
Si les Foréziens avaient enfin monté un peu leur bloc équipe, il n’y avait pas de réel danger pour les “frontaliers”, qui avaient plutôt bien géré leur avantage acquis grâce à un doublé de Steve Brom, qui avait fêté comme il se doit sa première titularisation de la saison.
Oui, mais voilà, cette équipe de Saint-Louis est tellement imprévisible… L’exploit face au leader était à portée de main. Et puis, patatras. Une inspiration de Bourgeois, un fatal oubli défensif et Barge remettait les deux équipes à égalité (90e ). Le délégué annonçait alors cinq minutes de temps additionnel. Suffisant pour glaner un corner pour les visiteurs, sur lequel les locaux étaient bien trop passifs, laissant Cabaton impunément catapulter le ballon au fond des filets. Cela provoquait un immense bonheur dans un camp, une véritable désolation dans l’autre…
« Celle-là, elle est dure à avaler, lâchait Sébastien Cuvier, impuissant sur son banc de touche, désemparé après la rencontre. C’est frustrant, rageant… J’espère qu’elle ne fera pas trop mal aux têtes. Il faut apprendre de nos erreurs. Sur les coups de pied arrêtés défensifs, on sait qu’on est catastrophique. Sur le deuxième but adverse, on ouvre la porte, ça ne doit jamais arriver. Jamais ! Sur le troisième, il y a un manque de détermination défensif incroyable. Andrézieux est allé chercher sa victoire, mais on l’a bien aidé ! »

«Tu marques deux buts. Tu te rends compte?»

Pourtant, Saint-Louis avait su prendre l’avantage avant la pause, de façon largement méritée de surcroît. « Tu marques deux buts, tu te rends compte ? Deux beaux buts, sur des actions travaillées à l’entraînement ! Ce n’est pas arrivé depuis décembre », constate le technicien alsacien. Sur la première accélération, Bidouzo faisait la différence à droite et avait la lucidité d’adresser une passe en retrait à Steve Brom, dont le plat du pied ne laissait aucune chance à Markut. Le leader faisait d’étalage d’étonnantes largesses défensives, laissant d’énormes espaces dans l’entrejeu.
Andrézieux ne mettait le nez à la fenêtre que sur coups de pied arrêtés, et un corner finissait par trouver la tête de Cabaton, oublié au cœur des six mètres, qui faisait mouche (29e ). Les Foréziens haussaient alors leur niveau de jeu, à l’image de Barge, seul dans la surface, qui butait sur Idir (37e ). Mais juste avant la pause, Saint-Louis appuyait sur la touche “replay” et reprenait l’avantage. Cette fois, c’est Celestine qui laissait son adversaire sur place et son centre en retrait était repris d’un plat du pied par l’inévitable Brom, titularisé pour la première fois de la saison (45e ).
Dès la reprise, Steve Brom était contraint de laisser sa place, victime d’une entorse de la cheville sur un croc-en-jambe de Dedola (51e ). Le tournant du match ? Peut-être, car les locaux ne parvenaient plus à créer le danger par la suite. Avant de craquer dans les derniers instants…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42947
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 14 Avr 2018 - 21:37

Chasselay – Saint-Louis (0-0)
Un point précieux

Le FC Saint-Louis/Neuweg s’est une nouvelle fois montré performant à l’extérieur, en empochant un point précieux à Chasselay (0-0). Toujours premiers non relégables, les Ludoviciens ont un point d’avance sur Saint-Priest à quatre journées de la fin.
Les joueurs d’Eric Guichard ont été stoppés dans leur spirale de victoires en concédant hier soir un nul (0-0) face à une formation alsacienne toute proche de la zone rouge et qui était venue dans les Monts d’Or pour prendre des points. Les visiteurs auraient même pu partir avec les trois dans l’escarcelle, mais le taulier de Chasselay, Daniel Jaccard, les a privés du succès en stoppant un penalty de Célestine.
Dès l’entame du match, Chasselay obtenait trois corners de suite, mais sans danger pour Idir, le portier alsacien. On ne peut pas dire que le maigre public s’est régalé dans ce match finalement très bridé d’un côté comme de l’autre, personne ne voulant prendre le moindre risque.
Les hommes de Cuvier avaient une belle occasion d’ouvrir la marque, mais le centre de Diampo Sengele était mal repris de la tête par Bidouzo (26e ). L’occasion la plus nette de la première période était pour les Chasselois, suite à une lumineuse ouverture d’Etou dans l’axe pour Camara. Ce dernier se présentait seul face à Idir, mais le portier visiteur gagnait son duel.
Dès l’entame de la seconde période, Chasselay perdait son buteur maison, Christian Toko Edimo, victime des faveurs d’un Ekwe Ebele tout près du carton rouge. Toko Edimo devait être ensuite dirigé vers un centre hospitalier par les pompiers.
Plus tard, l’arbitre sifflait un penalty en faveur des visiteurs pour une faute de Faras sur Brom dans la surface. Célestine était désigné pour le frapper mais, au prix d’une exceptionnelle détente, Jaccard détournait le ballon d’une magistrale parade (50e ). Chasselay resserrait les lignes et partageait finalement les points avec des Alsaciens très déçus au coup de sifflet final.

Fin de saison pour Jennane

À quatre journées de la fin du championnat, les Haut-Rhinois vont devoir se passer des services de Jennane, touché au pied, jusqu’à la fin de la saison. Samedi prochain, face à Jura Sud, il s’agira de renouer avec la victoire à domicile. Le maintien passe sans doute par là…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42947
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 21 Avr 2018 - 21:49

St-Louis/Neuweg – Jura Sud (2-2)
Plongés dans le rouge

Rejoints au score à deux minutes de la fin, les Ludoviciens ont plongé dans la zone de relégation hier après avoir partagé les points avec Jura Sud.
Cette fois, il y est. Après avoir retardé l’échéance grâce à ses points glanés à gauche et à droite à l’extérieur, le FC Saint-Louis/Neuweg avait toujours réussi à rester au-dessus de la ligne de flottaison. Ce n’est plus le cas depuis hier soir. Menée au score après le premier quart d’heure, l’équipe ludovicienne s’était pourtant révoltée et avait réussi à prendre les devants grâce à un doublé de Bidouzo. Hélas, à deux minutes de la fin, elle était piégée et devait se contenter du nul. Il y a deux semaines, elle s’était inclinée 3-2 devant Andrézieux, après avoir mené 2-1 à quelques minutes du terme.

« Il y a un chat noir »

« Si tu n’apprends pas de tes erreurs, si tu les renouvelles, voilà ce qui peut arriver, soupire Sébastien Cuvier, l’entraîneur ludovicien abattu après ce nouveau coup du sort. Ce n’est pas nouveau ici, je le sais. Mais quand tu mènes 2-1, tu te dis que tu vas tenir ce scénario, et bien non ! Il y a un chat noir ici, ce n’est pas possible ».
Si le premier quart d’heure est plutôt équilibré, Jura Sud fait rapidement admirer son aisance technique qui met en difficulté l’arrière-garde alsacienne. Idir, le gardien frontalier, retarde l’échéance en remportant le face-à-face face à Gache (13e ), mais il ne peut rien lorsque Dia se présente à son tour seul devant lui (0-1, 18e ).
Ce but a le don de secouer le cocotier haut-rhinois et Saint-Louis/Neuweg a la bonne idée de revenir très vite dans la partie, par la grâce d’une frappe puissante des d’Axel Bidouzo (1-1, 26e ).
Cette fois, les Ludoviciens prenaient petit à petit l’ascendant, sans pouvoir en profiter au tableau d’affichage. Amofa repoussait en corner le service de Bidouzo à destination de Dasylva (30e ), Brom était repris par l’arbitre pour un hors-jeu très limite, alors qu’Holtz ratait quasi l’immanquable au bout d’un contre.

Inexplicablementsur le reculoir

Au retour des vestiaires, les Haut-Rhinois prenaient le contrôle du jeu, mais les occasions restaient longtemps rares, pour ne pas écrire inexistantes. Il fallait attendre la 69e et une hésitation d’Holtz au moment de conclure pour donner un coup de fouet à l’équipe locale. Subitement, les Jurassiens étaient acculés dans leur surface, avec des situations manquées par Brom (73e ), Diampo Sengele (74e ) et Bidouzo (76e ). Ce dernier trouvait enfin l’ouverture sur un service de Yebra, à peine entré en jeu (2-1, 79e ). C’était une véritable explosion au stade de la Frontière, qui poussait réellement les joueurs vers la victoire. Dès lors, inexplicablement, les locaux reculaient dans leurs seize mètres, refusaient le jeu, et, comme il y a deux semaines face à Andrézieux, étaient punis sur une reprise du capitaine Amofa (2-2, 89e ).
Cela les faisait même plonger dans la zone rouge. L’heure est grave à trois matches du baisser de rideau.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42947
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 28 Avr 2018 - 21:55

Montceau 4
St-Louis/Neuweg 0

  Saint-Louis est resté muet
St-Louis/Neuweg a peut-être mal préparé son match. À se demander si les Alsaciens s’étaient bien renseignés sur la fébrilité actuelle des Montcelliens. Résultat, une lourde défaite 4-0.

En mettant de la conviction dans son jeu, Montceau dominait territorialement son adversaire mais laissait toutefois les spectateurs sur leur fin, en raison de quelques gestes techniques mal assurés.

Saint-Louis se réveillait mais ne marquait pas et était sanctionné dans la foulée.

Il n’empêche que l’ouverture du score de Bonifacino sur penalty, suite à une faute de Varsovie sur l’anguille Kubota, n’avait véritablement rien de scandaleuse (1-0). C’est pourtant dans une joie toute mesurée que les Montcelliens fêtaient ce but puisqu’ils n’attendent rien de folichon en cette fin de saison. Si ce n’est une quatorzième place éventuellement synonyme de repêchage mais actuellement occupée par Saint-Louis.
Kubota enfonce le clou

À la reprise, chacun pensait que Saint-Louis reviendrait avec une envie décuplée. Un leurre. Et Kubota se chargeait de sanctionner l’apathie alsacienne par une chevauchée fantastique qu’il concluait du pied gauche (2-0, 49e ). Ce n’est qu’à partir de cet instant que les visiteurs sortaient de leur torpeur. Mais Bidouzo manquaient la cible à trois reprises et Brom se heurtait à un Johan Lapeyre une nouvelle fois irréprochable.

La frayeur passée, le FCMB repartait de l’avant. Intelligemment Bonifacino allait chercher un nouveau penalty qu’il se faisait un plaisir de tirer lui-même. Pour un résultat identique à celui obtenu à la demi-heure de jeu. Le festival montcellien était parachevé par Alpha Kubota, décidément surprenant. Il mérite d’être revu de manière plus approfondie dans ce système en 4-4-2 aux côtés de Robert Bonifacino.

Avec ce succès, Montceau s’accroche à son rêve d’accrocher la quatorzième place.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42947
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Dim 13 Mai 2018 - 12:08

Nationale - 29e journée Un dernier souffle d’espoir
Incapable de battre Le Puy, hier soir (1-1), le FC Saint-Louis/Neuweg peut toujours espérer se maintenir. Il faudra gagner samedi prochain à Paris, et compter une défaite de Saint-Priest à Belfort.

Ce n’est pas encore fini. Il reste un espoir. Ce matin, le FC Saint-Louis/Neuweg est toujours relégable, avec deux points de retard sur Saint-Priest. Pour s’en sortir, les Ludoviciens devront donc s’imposer coûte que coûte sur le terrain de la réserve du Paris Saint-Germain, samedi prochain et une victoire de l’ASM Belfort face à Saint-Priest. Ce n’est pas tout à fait utopique, mais les Haut-Rhinois n’ont plus le destin entre leurs mains.
Et ils ne le doivent qu’à eux-mêmes. Leur première mi-temps a été tout simplement catastrophique, sans occasion de but, sans rythme, sans pression sur l’adversaire. Pire, ils ont encaissé un but dès la 12e que Sébastien Cuvier, l’entraîneur alsacien, qualifiera après la rencontre de « but de cadet, minime ou même pupille ». Sur une touche, Pierre-Louis pouvait tranquillement centrer au deuxième poteau vers Jegu, qui remisait dans les six mètres vers Missilou, excentré, qui, glissait le ballon au fond des filets.

Du mieux

en deuxième mi-temps

Cette ouverture du score ne provoquait pas de révolte chez les locaux. À la mi-temps, les murs du vestiaire ludovicien ont tremblé, le président Thierry Houlmann a donné de la voix. « Il a parlé, il a même gueulé, à juste titre, souligne son entraîneur. Je n’ai pas voulu passer une deuxième couche. Ce qui est sûr, c’est qu’il fallait faire autrement, autre chose, montrer un visage ressemblant à une équipe qui joue le maintien. C’était mieux en deuxième mi-temps. »
Mais les Ludoviciens ont eu du mal à se créer des occasions, même si Ekwe-Ebele se jetait dès la 47e sur un corner pour reprendre le ballon de la tête, mais personne n’était à l’arrivée. Il fallait attendre 22 minutes pour un nouveau ballon chaud, mais Solvet ratait sa reprise sur une offrande de Bidouzo (69e ). La délivrance arrivait à la 79e quand Brom reprenait de près un coup franc de Bidouzo. Saint-Louis poussait pour arracher la décision, mais c’était bien trop désordonné pour battre une belle équipe du Puy.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42947
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Dim 20 Mai 2018 - 11:32

Paris SG II – Saint-Louis Neuweg (1-1)

Saint-Louis/Neuweg relégué
Pour n’avoir pas su prendre le dessus sur la réserve du PSG, hier soir à Saint-Germain-en-Laye (1-1), la formation haut-rhinoise n’a pas pu sauver sa place en National 2.
Que de regrets pour la troupe de Sébastien Cuvier qui, en cas de victoire hier soir à Saint-Germain-en-Laye face à la réserve du PSG, aurait pu s’en sortir, puisque dans le même temps, Belfort imposait sa loi face à Saint-Priest (2-1). Finissant l’exercice sur une disette de huit matches sans victoire, Saint-Louis/Neuweg peut s’en mordre les doigts.
D’emblée, les Ludoviciens prenaient à la gorge la réserve parisienne en asphyxiant le milieu de terrain. Le portier local était obligé de s’interposer dès la première banderille adverse signée Lucas (7e ). Sur le corner, Gisselbrecht s’élevait plus haut que tout le monde, mais sa tête était hors-cadre (8e ). Insistant sur les couloirs, Saint-Louis/Neuweg mettait la défense adverse en difficulté, si bien que la domination était outrageuse. Une demi-volée d’Ekwe Ebele était tout près de faire mouche (10e ).
Passé cette entame délicate, le PSG sortait de son camp grâce à la vivacité de ses attaquants et l’estocade était proche quand la frappe de Mlaab passait tout près de la cage d’Idir (12e ). Alors que le rythme augmentait un peu plus, Bidouzo, après avoir envoyé un coup franc favorable dans les nuages (15e ), donnait des sueurs froides à Chesneau (18e ).
Dominateurs dans tous les compartiments du jeu, les Haut-Rhinois, qui rataient le coche sur une frappe de Bidouzo (32e ), trouvaient enfin la juste récompense de leurs efforts quand sur un corner brossé du côté gauche, Varsovie, esseulé, plaçait une tête imparable (0-1, 35e ).

Deux balles de match

Les Alsaciens baissaient dans la foulée leur rendement, laissant l’occupation du terrain aux Parisiens. Ces derniers égalisaient sur une fulgurance d’El Khoumisti (1-1, 42e ) qui, en deux temps, parvenait à battre Idir pour rétablir la situation.
Contrairement à ses envolées du début de match, Saint-Louis/Neuweg subissait en début de seconde période et il fallait toute la vigilance du rempart ludovicien pour écarter la frappe de Mlaab (49e ). Remettant un coup de collier à partir de l’heure de jeu, la troupe de Sébastien Cuvier peinait à se montrer dangereuse dans le dernier geste. Privé de munition par une formation parisienne séduisante, Saint-Louis/Neuweg cherchait désespérément la formule gagnante. À mesure des événements, la nervosité devenait pesante et le précipice un peu plus proche. Le contre rondement mené par Holtz ne trouvait pas l’écho tant espéré (71e ).
Alors que dans le même temps Belfort maîtrisait Saint-Priest, il ne manquait qu’un petit but aux Ludoviciens pour s’en sortir. Malgré un dernier quart d’heure durant lequel elle tentait le tout pour le tout, la troupe de Sébastien Cuvier restait à quai après deux balles de match manquées par Saidou (84e ) et Ekwe Ebele (85e ). Il ne lui reste plus qu’à espérer un repêchage parmi les 14es pour éviter de retrouver la N3 la saison prochaine. Mais son sort depuis hier semble bel et bien scellé.
« Ce n’est pas sur la qualité du match de ce soir qu’on est relégués, déclarait Sébastien Cuvier, l’entraîneur ludovicien à l’issue de la rencontre. Au contraire on a montré plutôt un bon visage. On a montré qu’on méritait mieux que ça. C’est regrettable, on est très déçus. Maintenant, notre club est sain et aura la possibilité de retrouver ce niveau. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42947
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Mer 18 Juil 2018 - 8:09

Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42947
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Dim 12 Aoû 2018 - 22:01

Saint-Louis repart de zéro
Trois saisons après l’avoir quitté par le haut, le FC Saint-Louis/Neuweg se retrouve sur la ligne de départ du championnat de National 3. Avec un effectif largement renouvelé et des ambitions mesurées.
Pour la première fois depuis de très longues années, l’été a été agité dans la cité frontalière. Conséquence naturelle d’une relégation qui n’avait pas vraiment été prévue par le comité directeur du club en début d’exercice il y a un an.

« Une philosophie commune à construire »

Seize joueurs ont mis les voiles et quitté le navire, pendant que Cédric Decker, figure historique du FC Saint-Louis/Neuweg, acceptait de prendre les commandes pour tenter de redresser la barre et remettre à flots une équipe qui a pris l’eau de toutes parts dans le sprint final du précédent exercice.
Cette mini-révolution a forcément impacté la préparation estivale, loin d’être idéale pour le nouvel entraîneur.
« On part dans l’inconnu en raison du chamboulement de l’effectif, reconnaît Cédric Decker. Nous n’avons encore aucun repère commun dans le jeu, il reste absolument tout à améliorer. Cela ne peut pas se faire en cinq semaines. Il y a des principes défensifs et offensifs à acquérir, une philosophie commune à construire. »
Quand une équipe tombe d’un étage, elle fait en principe légitimement partie des favoris à une remontée immédiate. Cette idée reçue ne semble pas s’appliquer à Saint-Louis à en croire les propos de Cédric Decker, qui préfère avancer à pas feutrés plutôt que de se projeter sur un quelconque objectif.
« Je ne ferai pas d’effet d’annonce, je trouve même cela un peu ridicule dans le sens où nous avons perdu seize joueurs cet été. À ma connaissance, il n’y a que le PSG qui peut se permettre de changer les trois quarts de son effectif et de jouer le titre. Je peux simplement promettre de travailler pour faire jouer cette équipe du mieux possible, de construire de la cohésion pour assurer le maintien rapidement et ensuite, pourquoi pas, venir embêter les autres équipes. »
Si l’entraîneur ludovicien se veut vigilant, il reconnaît toutefois que son groupe lui donne satisfaction sur le plan de l’investissement.
« J’ai un groupe très travailleur qui affiche une réelle volonté de bien faire. Je peux m’appuyer sur quelques éléments de la saison dernière, comme Varsovie, Niang, ou Brom, qui ont prouvé qu’ils avaient largement le niveau du National 2. Pour le reste, il y a beaucoup de nouveaux joueurs, qui doivent s’adapter à une nouvelle ville, trouver un appartement et faire face à des contraintes extérieures au football. Cela va prendre du temps. »
Trop de temps pour se mêler à la lutte en haut de tableau ? Cédric Decker voit d’autres formations mieux armées que la sienne pour truster le podium du championnat. À commencer par le FC Mulhouse, Sarre-Union et Raon-l’Étape, les trois favoris à ses yeux. « Le FCM a réalisé une bonne campagne de matches amicaux, en battant notamment Épinal. Il a recruté Diawara, qui a l’expérience du National. Sarre-Union a réussi à attirer Brahmia, et Raon possède une ligne d’attaque de très haut niveau avec Hassidou et Duminy. Et je n’oublie pas Biesheim, sur la continuité de son excellente saison passée (2e ). »
Avec deux déplacements périlleux à Troyes et Raon-l’Étape pour démarrer la saison, et la réception dans la foulée du voisin mulhousien, Saint-Louis saura rapidement s’il détient les arguments pour rêver en grand. Ou si, au contraire, il faudra se contenter d’une saison de transition.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42947
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Lun 20 Aoû 2018 - 5:38

Après la victoire inaugurale de Saint-Louis/Neuweg au FCA Troyes (0-1)

« Une première étape de franchie »
Après le succès ramené de Troyes samedi soir (0-1), l’entraîneur ludovicien Cédric Decker voulait avant tout mettre l’accent sur l’état d’esprit affiché par ses joueurs, révélateur selon lui de la bonne mentalité qui règne au sein de son groupe depuis le début de la préparation estivale.
Cela ne pouvait pas mieux commencer. Grâce à une réalisation précoce d’Achraf Berriss, milieu offensif arrivé tout droit de Drancy il y a deux semaines, le FC Saint-Louis/Neuweg a idéalement lancé sa saison en décrochant une précieuse victoire en terre auboise. Un scénario idéal pour une équipe qui a ensuite su capitaliser sur ce but pour gérer son avance.
« C’est la récompense du travail des joueurs, du staff et du préparateur physique Thomas Martinet, analysait sobrement l’entraîneur Cédric Decker. Les joueurs ont respecté à 100  % le plan de jeu que j’avais en tête. Face à une équipe troyenne qui joue bien au football, mes joueurs ont été solides défensivement. »
Pas question toutefois de tirer des enseignements, après une première journée qui a livré quelques verdicts surprenants dans ce groupe F du National 3. Le coach frontalier sait qu’un début de championnat est rarement révélateur des forces en présence et refuse donc de s’enflammer.
« On est tous conscients qu’il reste beaucoup de travail à accomplir. On a identifié ce qu’il faut améliorer, une somme de détails à mettre en place. Se retrouver dans le wagon de tête est anecdotique à ce stade de la saison, on ne va pas tirer de bilan après un seul match. Le cheminement est encore long. »
Si son équipe n’a pas levé toutes les interrogations techniques et tactiques qui l’accompagnent, elle a en revanche répondu présent au niveau mental. Pour un effectif en pleine construction, ce succès inaugural est porteur d’espoir.

Enchaîner face à Raon-l’Étape et au FCM

« Les joueurs sont en train de créer un réel état d’esprit, se réjouit leur entraîneur. Le mérite leur revient, ils se sont pris en charge avec l’idée commune de bâtir un collectif. À ce niveau-là, les voyants sont au vert, une première étape de notre projet a été franchie samedi. C’est une excellente base, à partir de laquelle on va pouvoir greffer certains éléments indispensables à la création d’une équipe compétitive. »
Avec une confiance au beau fixe et une sérénité enfin retrouvée au sein du club, Saint-Louis peut aborder avec appétit la suite des événements, et l’enchaînement Raon-l’Étape – Mulhouse en l’espace de trois jours. Deux équipes encore loin d’être à plein régime, ce dont pourraient profiter des Ludoviciens avides de surfer sur leur nouvelle dynamique.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42947
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Jeu 30 Aoû 2018 - 6:18

Un offensif expérimenté (CV PRO) a signé (off)
St Louiw Neuweg va pouvoir compter sur un nouvel élément offensif. Vidian Valerius retrouve la France après un passage en Andorre. Le joueur de 30 ans passé par CS Sedan, US Moissy-Sénart, US Saint-Malo, FC Rouen, US Concarneau, Stade Bordelais, FC Fleury 91, AS Vitré et le FC Lusitanos (Andorre) aura à coeur d'aider le SLNFC dans ce championnat de N3 Grand Est si dense en qualité.
footnational
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42947
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Dim 2 Sep 2018 - 6:12

 4eme journée
national 3 -
Saint-Louis/Neuweg – Vauban (1-0)
La fin d’une longue disette

Au terme d’un match cadenassé, où les défenses ont constamment pris le pas sur les attaques, le FC Saint-Louis/Neuweg est parvenu à décrocher un succès heureux face aux Pierrots Vauban, hier soir, au Stade de la Frontière (1-0).

Neuf mois que les supporters ludoviciens attendaient cela. Depuis le succès acquis face à Montceau, juste avant la trêve de Noël l’année dernière, Saint-Louis n’avait plus connu les joies d’une victoire à domicile.

De l’abnégation, du sérieux, et surtout un cœur énorme

Hier soir, elle ne leur a pas été offerte sur un plateau. À défaut de talent, d’imagination ou de spectacle, les hommes de Cédric Decker sont allés cueillir ce succès avec d’autres qualités. De l’abnégation, du sérieux, et surtout un cœur énorme. Celui d’Inoussa Ouedraogo, l’ancien Mulhousien, qui s’est mué en héros du soir en inscrivant le but de la délivrance, d’une tête rageuse, à vingt minutes du terme.

Jusque-là, il faut bien avouer que les deux équipes n’avaient pas franchement développé leur plus beau football, et qu’on s’ennuyait même plutôt ferme. La première mi-temps s’était avérée soporifique, aucune occasion n’étant à relever. Côté strasbourgeois, on notait tout de même cette frappe de Bellahcène, tranquillement captée par Navaux (8e ), pendant que Saint-Louis s’était contenté de timides assauts par l’intermédiaire de Diallo, pas assez percutant au moment de conclure (29e , 41e ).

Comme souvent par le passé, c’est Brom qui se chargeait de prendre les choses en main. De retour dans le groupe après avoir manqué les rencontres face à Raon-l’Étape et au FC Mulhouse, le natif de Blotzheim décochait une série de frappes (53e , 55e , 58e ), qui avaient le mérite d’insuffler un vent de révolte au sein du onze ludovicien. Dix minutes plus tard, c’est encore lui qui obligeait l’arrière-garde strasbourgeoise à commettre une faute à quarante mètres du but.

La suite, on la connaît. Biaou déposait le ballon au second poteau, où Ouedraogo sautait plus haut que son vis-à-vis pour tromper Rempp, pas exempt de tout reproche sur sa sortie, et ainsi libérer son équipe (69e ).

Porté par le souffle du désespoir, Vauban tentait bien de recoller au score, à l’image de ce numéro en solo de Kekambus conclu par un tir dévissé (77e ). Profitant des espaces laissés par la défense bas-rhinoise, Yao et Asad auraient pu corser l’addition durant les arrêts de jeu, mais qu’importe. Toujours invaincu, Saint-Louis pointe ce matin au second rang du classement. Et c’est bien là l’essentiel.

dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42947
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Dim 9 Sep 2018 - 7:33

5eme journée
Matchs  National 3 Grand Est
 Nancy   2 - 2    Saint-Louis Neuweg
 La déception


Plus expérimentés, plus athlétiques et définitivement rompus aux joutes du championnat amateur national, les joueurs de Saint-Louis, relégués de N2, avaient de quoi faire peur à des Nancéiens dont la moyenne d’âge n’excédait pas 19 ans. D’ailleurs, la tendance se confirmait vite. Le géant Diallo se chargeait des présentations après seulement deux minutes. Entre deux Nancéiens, il sautait plus haut pour smasher sa tête dans les filets de Ternynck (0-1). Le tout après une jolie possession de balle.

Mais les Nancéiens ne se sont pas démontés pour autant et ont réagi dans la foulée. Le centre de Raoul trouvait Fabien au second poteau qui armait à ras de terre. Dans le mille (1-1, 4e ).
Des opportunités d’aggraver la marque

Après vingt minutes équilibrées entre deux formations qui ne cherchaient pas à museler le jeu, Saint-Louis/Neuweg va reprendre les rênes. Niang jaillissait au nez et à la barbe de tout le monde sur un corner prolongé au deuxième poteau (1-2, 31e ). Ce coup-ci, les hommes de Sébastien Hanriot prenait un petit coup sur la casquette. Saint-Louis aura même deux opportunités d’aggraver la marque par Biaou (40e ) et Diallo (45e +2).

Mais il faut croire que le coach nancéien saura trouver les bons mots. Dans un premier temps, Fabien (50e ) et El Jaouhari (56e ) se heurteront à Navaux alors que Triboulet verra lui le cadre se dérober (67e ). Mais à force d’insister, et devant la faible qualité de contres qu’avait à proposer Saint-Louis, les Nancéiens vont être récompensés. Triboulet sera à l’affût d’une mésentente dans la surface pour fusiller Navaux (2-2, 84e ).

Un partage des points qui pourrait presque prendre la saveur d’une victoire pour les Lorrains qui stagnent en ce début de championnat (1V, 2N, 2D).
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42947
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 20 Oct 2018 - 22:25

  8eme journée

SAINT-LOUIS/N. 0

BIESHEIM 1

National 3
Au milieu du chaos
Disputé dans un climat électrique, aussi bien sur le terrain qu’en tribune, le derby entre Saint-Louis et Biesheim a tourné en faveur des Rhénans, et ce malgré une infériorité numérique durant près d’une heure.
Le début de rencontre prometteur laissait penser que les supporters allaient assister à un match enlevé, entre deux équipes désireuses de retrouver le goût de la victoire. Yao avait d’abord profité d’une mauvaise relance dans l’axe pour tenter sa chance aux 16m et toucher le poteau de Kéhi (3e ). Deux minutes plus tard, Brom trouvait la lucarne de Kéhi d’une tête surpuissante, mais le but était refusé pour une faute du milieu ludovicien (5e ). Biesheim n’était pas en reste, à l’image de cette tentative de G. Jacquat qui passait de peu au-dessus des cages de Navaux (9e ). À peine dix minutes de jeu, et rideau. Dépassé par ses propres décisions, l’arbitre de la rencontre allait devenir l’attraction principale de ce derby.
En l’espace de trois minutes, l’ancien ludovicien Gisselbrecht récoltait ainsi deux cartons jaunes pour des fautes plus maladroites que grossières, et laissait ses coéquipiers à dix (15e ). Il ne faisait alors aucun doute que les hommes de Cédric Decker allaient profiter de cet avantage numérique pour prendre le dessus. Il n’en fut rien, bien au contraire. Il suffit d’une incursion de J. Jacquat au cœur de la défense ludovicienne pour provoquer un penalty parfaitement transformé par Dufour (23e ).
« Dans notre situation, on était surtout venu pour bien défendre », rapportait après la rencontre le coach de Biesheim Hervé Milazzo. « Après l’expulsion, nous l’avons très bien fait avec deux lignes de quatre très solides. Saint-Louis n’a pas trouvé la brèche. »
Privé de sept titulaires, sans imagination et beaucoup trop limité techniquement, Saint-Louis n’est jamais parvenu à profiter de sa supériorité numérique, butant constamment sur un adversaire regroupé et solidaire. Yao tentait bien sa chance mais son tir en pivot était repoussé en corner par Kéhi (34e).

Victoire fondatrice ?

Après la pause, le scénario n’évoluait guère. Biesheim fermait à double-tour et s’en remettait à la virtuosité de J. Jacquart pour semer un brin de zizanie dans la défense ludovicienne. Mais de football, il n’en fut presque plus question. La partie devint hachée, les contacts rugueux, et les esprits échauffés. Brom fut à son tour victime d’une absurde décision arbitrale et renvoyé aux vestiaires (67e ). L’étincelle qui mit le feu aux poudres et rendit l’atmosphère irrespirable en tribune, où supporters des deux camps en vinrent presque aux mains…
Sur la pelouse, le score ne bougeait plus, en dépit d’un coup franc lointain de Varsovie qui échouait à côté des cages inviolées de Kéhi (90e +3). « L’avenir nous dira si cette victoire est fondatrice, mais l’état d’esprit hors norme dont nous avons fait preuve est une force, c’est certain », concluait un Hervé Milazzo soulagé, mais conscient que le football ne sortait pas grandi de cette funeste soirée.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42947
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 10 Nov 2018 - 22:22

  National 3
 Saint-Louis Neuweg  1 - 2 Sarre-Union
Une classe d’écart

En dépit d’un score finalement étriqué, le FC Saint-Louis n’a jamais fait illusion, hier sur sa pelouse, face à une équipe de Sarre-Union supérieure à tous les niveaux (1-2) et outillée pour aller loin dans ce championnat de N3.

La porte du vestiaire ludovicien est restée longtemps close, hier, à l’issue de la rencontre. Et Cédric Decker, l’entraîneur, a préféré ne pas livrer son sentiment à chaud, après la défaite des siens face à Sarre-Union. Autant dire que l’ambiance était lourde dans les coursives du stade de la Frontière et traduisait bien le naufrage vécu quelques instants plus tôt par le FC Saint-Louis sur sa pelouse.

« Naufrage », le mot peut paraître fort, surtout si l’on prend en compte le score final. Mais il ne l’est pas. Car ce 1-2 ne dit rien de l’outrageuse domination de Sarre-Union, tout comme il cache tout de l’indigente prestation des Frontaliers, plus que jamais englués dans les eaux troubles du classement de N3.
Saint-Louis dans le doute

« Je crois qu’il n’y aura personne pour dire que notre victoire n’est pas méritée, résumait d’ailleurs l’attaquant bas-rhinois Farez Brahmia. On a maîtrisé le match du début à la fin malgré un petit coup de mou en milieu de 2e mi-temps. On a fait exactement ce que l’on voulait par rapport à notre plan de jeu. On a vraiment fait mal à l’adversaire. C’est parfait car on reste invaincu et surtout dans la course pour la première place. » Le FC Saint-Louis, lui, reste ce matin dans le doute.

On l’a dit, dans un jour béni, où tout se serait déroulé sans accroc sur le plan offensif, Sarre-Union aurait déjà pu déboucher le champagne dès la pause, hier. A contrario, sans un Thomas Navaux en état de grâce dans ses buts, Saint-Louis aurait déjà pu compter quatre ou cinq buts de retard.

Entre une équipe ludovicienne sans idée, pataude et incapable d’aligner quatre passes de suite, et un adversaire inspiré et volontaire, les débats ont été équilibrés durant 55 secondes.

Le temps pour les Bas-Rhinois de se procurer un premier coup franc sur lequel Brahmia obligeait déjà Navaux à une claquette. On ne le savait pas encore, mais ce n’était que la prémisse de l’avalanche qui allait déferler sur les buts frontaliers. Et surtout le début du récital de Navaux, bien obligé de multiplier les exploits pour éviter aux siens de plonger d’entrée. Tour à tour, Brahmia (17e ), Djé (20e ), Groune (23e ), Roger (33e ) profitaient de boulevards laissés dans la défense pour s’offrir d’énormes occasions et faire briller le gardien.
« On attendait vraiment ce but… qui nous a libérés »

Mais le miracle du 0-0 allait prendre fin à la 35e lorsque Djé s’échappait seul avant de glisser le ballon entre les jambes de Navaux (0-1). « Ca faisait trois matches qu’on enchaînait les 0-0. On attendait vraiment ce but. Il nous a vraiment libérés parce qu’on dominait tellement que ça commençait à nous énerver de rester muets comme ça, poursuivait Farez Brahmia. C’était vraiment logique. »

C’était même un moindre mal pour un FCSL qui avait, par miracle, encore le droit de rêver à la pause. Mais encore aurait-il fallu qu’il se réveille en 2e mi-temps. Or ce ne fut pas le cas, à l’image de ce nouvel arrêt de Navaux devant Groune sitôt la reprise.

Par la suite, les débats s’équilibraient. Un tout petit peu seulement. Mais cela n’empêchait pas Sarre-Union de garder la maîtrise et de doubler la mise sur une merveille de frappe enroulée signée Amri.

Le match était plié, même si Berriss réduisait le score dans le temps additionnel sur un penalty sifflé suite à une faute à l’encontre de Dasylva. C’était alors la première frappe cadrée de Saint-Louis. Tout est dit.

dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42947
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 8 Déc 2018 - 11:03

Coupe de France (8e tour)
Samedi le 8/12/2018

FC Saint-Louis/Neuweg(domicile) 0 – 2 AS Nancy-Lorraine(extérieur)

.
C'est terminé à Saint-Louis avec cette qualification logique pour les 32es de finale de la Coupe de France de Nancy.

.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42947
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   Sam 8 Déc 2018 - 22:13

Un travail de pros
L’AS Nancy-Lorraine s’est tranquillement qualifiée hier après-midi pour les 32es de finale de la Coupe de France (2-0), en venant à bout d’un FC Saint-Louis/Neuweg jamais ridicule, mais trop inefficace.
Le successeur du Gazélec Ajaccio, battu au stade de la Frontière en 2012 au 7e tour de la Coupe de France, attendra encore. Le FC Saint-Louis/Neuweg, qui apprécie tant l’épreuve reine du football français, n’a pas su créer de nouvel exploit face à l’AS Nancy-Lorraine, avant-dernière de Ligue  2, mais en net regain de forme depuis plusieurs semaines.
Il a manqué quelques ingrédients aux Ludoviciens pour pouvoir rêver. Ils ont été un peu trop sages, pas capables de mettre un petit grain de folie dans cette rencontre, ce qui fait si souvent tomber les professionnels quand ils rendent visite à des amateurs sur des terrains difficiles.
Les Haut-Rhinois n’ont jamais été ridicules hier, loin de là, mais ils n’ont pas su pousser leur adversaire à la faute, le faire paniquer un petit peu. Ernest Seka, l’ancien du Racing Strasbourg, et les siens ont finalement passé une soirée assez tranquille, pouvant compter sur un Ndy Assembe, leur gardien, impérial tout au long de la rencontre.

« Il y a eu plusieurs moments clés »

Au final, les “Frontaliers” ont quitté le terrain avec de la frustration. Ils ont toujours pu regarder leurs vis-à-vis dans les yeux, mais ils ont oublié l’efficacité, qui est primordiale dans ce genre de rencontre. Ce sont même eux qui ont eu à plusieurs reprises l’occasion d’ouvrir le score, comme sur cette tête de Brom coupée au premier poteau sur un corner de Biaou, bien captée par le gardien (10e ).
Et que dire de ce rush de Valerius, qui a réussi à prendre le dessus sur Coulibaly pour s’offrir un face-à-face avec Ndy Assembe, qui a repoussé ce ballon brûlant avec son ventre (32e )  ? Sans doute le tournant de ce 8e tour.
« Il y a eu plusieurs moments clés, constate Cédric Decker, l’entraîneur ludovicien. En première période, nous nous sommes procuré de nombreuses occasions, plus même que Nancy, mais il aurait fallu mieux faire dans la finition. J’ai d’ailleurs été étonné par la capacité de mes joueurs à ressortir les ballons proprement, à se mettre dans des situations de centre devant le but. »
Oui, mais il aurait aussi fallu tenir plus longtemps défensivement. Nancy a mis quelque temps avant d’ajuster la mire, mais quand Dembele a réussi à déborder Ellemaud, il a trouvé au second poteau Dale pour l’ouverture du score (38e ).
« En soi, ce n’était pas si grave que ça, poursuit Cédric Decker. À 0-1, tout restait possible, mais il aurait fallu éviter d’encaisser ce deuxième but juste avant la pause. Celui-là, il nous a fait mal. »

Le penalty manqué de Brom

Dans les arrêts de jeu de cette première période, Busin, excellent hier, éliminait Ellemaud et centrait fort devant le but. Au passage, Yao détournait le ballon dans ses propres filets.
Après la pause, Nancy s’est alors contenté de gérer son avantage et les locaux ont attendu trop longtemps pour réellement mettre le feu à la défense adverse. Certes, Yao a touché la barre dès la 51e sur un centre-tir (comme Steve Brom juste avant de filer aux vestiaires). Certes, le même Yao a encore poussé ce ballon sur le poteau à la 82e , mais on n’a jamais senti les “Frontaliers” capables de renverser la situation. Et comme un symbole, Ndy Assembe parvenait à repousser (à la 90e ) un penalty généreux obtenu par Asad et frappé par Brom.
C’en était fini de l’aventure 2018 en Coupe de France.
dna
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CFA] Saint-Louis Neuweg   

 

[CFA] Saint-Louis Neuweg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Foot en général :: Le foot français en général-