Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Divers infos L1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 42391
Date d'inscription : 25/11/2012


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Divers infos L1   Dim 17 Déc 2017 - 3:34



Lis tous mes posts tu verras je n'ai jamais douté sur le maintien, même si ce n'était qu'a un point pour se maintenir.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42391
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Divers infos L1   Mer 11 Juil 2018 - 9:57

Les tribunes debout expérimentées à Sochaux, Lens, Amiens et Saint-Étienne la saison prochaine
  Deux clubs de Ligue 1 et deux autres de Ligue 2 expérimenteront les tribunes debout la saison prochaine.
Le ministère des Sports a annoncé mercredi que des tribunes debout seront expérimentées dans quatre stades de Ligue 1 et de Ligue 2 la saison prochaine, à Sochaux (L2), Lens (L2), Amiens (L1) et Saint-Étienne (L1).
Il s'agira soit de retirer les sièges, qui seront alors tracés au sol, soit d'installer des sièges à dossiers rétractables. En France, les tribunes debout sont interdites depuis la catastrophe de Furiani en 1992 (18 morts), mais leur retour est une revendication de certains clubs de supporters. Dans les faits, ces derniers se tiennent debout, malgré les sièges, dans les tribunes où ils sont les plus actifs.
«L'expérimentation est ouverte à tous les clubs relevant des ligues professionnelles»
La ministre des Sports Laura Flessel avait demandé à l'Instance nationale du supportérisme (INS) de lui remettre une étude sur les conditions de mise en oeuvre de cette expérimentation, notamment en termes de sécurité et de coûts. Et avec une condition sine qua non : le maintien à un volume constant des capacités d'accueil des tribunes.
Le ministère précise que «si cette première liste ne comprend que des clubs de football, l'expérimentation est néanmoins ouverte à tous les clubs relevant des ligues professionnelles».
eqquipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42391
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Divers infos L1   Mar 31 Juil 2018 - 5:32

La FIFPro se plaint d'un temps de repos insuffisant pour les joueurs après la Coupe du monde
  La FIFPro réclame une période de repos obligatoire «d'au moins quatre semaines» entre la fin de la saison et le début de la préparation.
La Fédération internationale des associations de footballeurs professionnels (FIFPro) a dénoncé lundi le fait qu'«au moins 15 joueurs» aient pris part à des compétitions UEFA moins de quatre semaines après avoir participé à la Coupe du monde, un délai insuffisant selon elle pour garantir leur intégrité physique.
Le syndicat considère que «les joueurs subissent une pression trop importante, tiraillés entre les besoins de leurs clubs et leur propre bien-être». Il implore ainsi la FIFA de mettre en place au plus vite une période de repos obligatoire «d'au moins quatre semaines» entre la fin de la saison et le début de la préparation.
Le premier tour préliminaire de la Ligue des champions a débuté le 10 juillet, soit... cinq jours avant la finale du Mondial. Le jour-même, l'international islandais Arnor Traustason était sur le terrain avec les Suédois de Malmö contre les Kosovars de Drita (3-0). Le lendemain, c'étaient les Serbes Nemanja Radonjic, Milan Rodic et Vladimir Stojkovic qui défendaient les couleurs de l'Étoile rouge de Belgrade (en Ligue des champions) et du Partizan Belgrade (en Ligue Europa), deux semaines seulement après leur élimination en phase de groupes en Russie.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42391
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Divers infos L1   Ven 14 Sep 2018 - 5:49

Jean-Louis Gasset n'entraînera plus avec Laurent Blanc
  Dans un entretien au Parisien, Jean-Louis Gasset a expliqué qu'il ne travaillerait plus avec Laurent Blanc qui, selon lui, ne travaillera qu'à l'étranger désormais.
Assistant de Laurent Blanc à Bordeaux, en équipe de France et au PSG, Jean-Louis Gasset ne travaillera plus avec l'ancien défenseur des Bleus. «Si Laurent trouve, ce sera à l'étranger, a-t-il confié ce vendredi au Parisien avant de se rendre au Parc pour affronter le PSG pour la 5e journée de L1. On en a discuté : désormais, je veux rester à côté de ma famille. Je le remercie de ce qu'il a fait pour moi. J'ai connu, à Bordeaux, en équipe de France ou à Paris, des choses que jamais je n'aurais connues sans lui
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42391
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Divers infos L1   Jeu 11 Oct 2018 - 9:59

L1 : avec Jardim trois entraîneurs remplacés, un record depuis 20 ans 
Après Nantes et Bordeaux, Monaco est déjà le troisième club à changer d'entraîneur cette saison alors que neuf journées seulement ont été disputées en Ligue 1. S'il s'agit d'un record depuis 20 ans, cela ne signifie pas pour autant que cette saison sera sinistre pour les coaches de l'élite.
Attendue depuis plusieurs jours, la décision a été actée ce jeudi : Leonardo Jardim, arrivé sur le Rocher en 2014, n'est plus l'entraîneur de Monaco. Après Miguel Cardoso (Nantes) et Gustavo Poyet (Bordeaux), Jardim est déjà le troisième entraîneur de Ligue 1 à quitter son poste alors que la Ligue 1 n'a même pas encore atteint son premier tiers.
Il n'est pas rare de voir des clubs se séparer de leur coach (ou des coaches démissionner) à cette époque de la saison. Mais, c'est la première fois depuis 1998-1999, soit 20 ans, qu'on assiste à autant de changements d'entraîneurs après seulement neuf journées. À l'époque, Denis Troch avait quitté Le Havre pour devenir l'adjoint d'Artur Jorge au PSG, lui-même ayant succédé à Alain Giresse, remercié après une série de mauvais résultats. Henryk Kasperczak, lui, avait été limogé par Bastia et remplacé par Laurent Fournier.
13
C'est le nombre de changements d'entraîneurs lors de la saison 2015-2016. Il s'agit du record dans l'élite depuis 30 ans devant la saison 2004-2005 (12 changements).
Pourtant cette saison 1998-1999 n'avait pas été la plus « dévastatrice » dans les rangs des coaches puisqu'à la fin « seulement » neuf d'entre eux avaient été virés ou avaient démissionné dont quatre rien qu'à Bastia (Kasperczak et Fournier) et au PSG (Giresse et Jorge).
Lors des deux dernières décennies, on a franchi à deux reprises la barre des dix changements d'entraîneurs en L1. Lors de la saison 2004-2005 onze clubs (Ajaccio, Bastia, Bordeaux, Caen, Istres, Lens, Marseille, Nantes, Nice, le PSG et Strasbourg) avaient changé de coach. Istres l'avait même fait à deux reprises (Bazdarevic, Gravelaine).
La saison 2015-2016 fut également éprouvante pour les coaches. Dix clubs ont eu recours à un changement d'entraîneur (Marseille, Lille, Troyes, Lyon, Montpellier, Rennes, Bastia, Toulouse, Bordeaux et Reims). Marseille (Bielsa, Michel), Montpellier (Courbis, Baills) et Troyes (Furlan, Robin) ont même changé à deux reprises.
Deschamps avait démissionné après la 7e journée
Pourtant, lors de ces saisons, on était parti sur un rythme assez calme avec seulement deux coaches limogés avant la 9e journée en 2004-2005 (Bijotat à Ajaccio et Kombouaré à Strasbourg) et seulement le départ soudain de Marcelo Bielsa en 2015-2016 après une défaite de l'OM à domicile face à Caen (0-1).
18 %
Sur les 121 entraîneurs limogés ou ayant démissionné depuis 1998, 18 % sont partis avant la 10e journée soit un total de 22 coaches.
Depuis 1998, on ne relève aucune saison sans départ ou changement d'entraîneur. Les trois saisons les plus « stables » avec seulement trois entraîneurs remplacés sur l'ensemble de l'exercice ont été 2014-2015 et 2009-2010, où aucun coach n'avait été changé après neuf journées, et 2005-2006. Cette saison-là, Didier Deschamps avait démissionné de son poste à Monaco après des débuts cahoteux et une défaite contre Rennes (2-0) lors de la 7e journée.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42391
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Divers infos L1   Ven 9 Nov 2018 - 10:25

Que contient la lucrative "prime d'éthique" des joueurs du PSG?
Pris dans la tempête des Football Leaks, le Paris-Saint-Germain se trouve au centre des attentions ces derniers jours. Fichage ethnique, montages financiers et maintenant la "prime d'éthique", versée aux joueurs et dont le montant peut atteindre jusqu'à... 375 000 euros.
Si, sur le rectangle vert, Paris s'amuse en Ligue 1, à l'extérieur, le leader du championnat de France déchante depuis quelques jours.

Après les accusations de "dopage financier" pour se soustraire aux règles du fair-play financier ou la révélation de l'existence d'un "fichage ethnique" dans le recrutement de jeunes joueurs, voilà que l'émission "Envoyé spécial" a jeté un autre pavé dans la mare, jeudi soir, en évoquant les montants de la "prime d'éthique" touchée par les joueurs parisiens.
Le jackpot pour Neymar, évidemment

Celle-ci oscille entre 33 000 et... 375 000 euros pour le mieux loti d'entre eux, Neymar, acheté 220 millions d'euros à l'été 2017 au FC Barcelone et joueur le mieux payé du club de la capitale.

Si l'émission de France 2 a dévoilé les contours de ce bonus éthique, elle l'a surtout réduit au simple fait d'aller saluer et applaudir les supporters après chaque match.
Mais cette prime d'éthique - qui existe d'ailleurs dans la plupart des clubs européens, y compris en L2, et pas seulement au PSG, rappelons-le, possède bien plus de critères que cela.


En droit français, les sanctions pécuniaires et retenues sur salaires sont interdites, "même pour facturer le surcoût du dépassement de forfait téléphonique d'un salarié", explique le site Juritravail.com.

C'est pourquoi de nombreux clubs ont recours à cette fameuse "prime d'éthique", qui représente en fait une partie variable du salaire du joueur.

Imaginons qu'un joueur demande "10" de salaire, le club peut lui proposer 8 de salaire plus 2 de prime d'éthique.

En associant une prime d'éthique au salaire de base, le club peut ainsi contourner la loi française et sanctionner un joueur en cas de dérapage ou de non-respect des règles...


En clair, il ne s'agit pas d'un "bonus" destiné à récompenser le joueur mais plutôt d'un malus à activer pour le punir.

Le fait d'aller applaudir et remercier les supporters après chaque rencontre n'est qu'une obligation parmi d'autres.
Interdiction de critiquer le club

"Saluer les supporteurs n’est que l’une des règles qui, si elle est respectée, permet aux joueurs de toucher une prime d’éthique", a ainsi déclaré un dirigeant du PSG au Parisien.

A Paris, les membres de l'effectif ont ainsi interdiction de critiquer le club au risque de se voir retirer une partie de leur prime d'éthique.


Aurier, Valbuena, Lacazette...

Ce n'est pas la première fois que la "prime d'éthique" refait surface. Pratiquée depuis 2011 et la prise de pouvoir du Qatar au PSG, elle s'est généralisée dans de nombreux clubs.

Rarement évoquée lors de la signature des contrats, elle a refait surface lors d'épisodes moins glorieux, comme l'affaire Serge Aurier. Le latéral ivoirien avait traité son entraîneur, Laurent Blanc, de "fiotte" dans un tchat vidéo.

Le club de la capitale avait acté la suppression pure et simple de sa prime d'éthique.

Quelques mois avant, Le Parisien avait diffusé les détails de la rémunération des deux vedettes de l'OL, Alexandre Lacazette et Mathieu Valbuena. Les internationaux français touchaient plusieurs dizaines de milliers d'euros (entre 20 000 et 40 000) en prime d'éthique.

Loin, néanmoins, du montant astronomique de celle de Neymar.


Critères individualisés

Ils doivent également adopter un comportement "exemplaire", sous peine d'être sanctionnés, comme l'a été Marco Verratti après son arrestation pour conduite en état d'ivresse. Cela induit aussi la ponctualité et l'assiduité aux entraînements.

Certains critères sont individualisés. Ainsi, Neymar doit "répondre à tous les demandes d'interview, notamment au profit du groupe Al Jazeera" alors qu'Edinson Cavani risque une retenue sur sa prime s'il accuse "plus de 15 minutes de retard à 5% des entraînements".
dna
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Divers infos L1   

 

Divers infos L1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Foot en général :: Championnat de France de Ligue 1-