Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pierrots Vauban de Strasbourg ( CFA2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 40089
Date d'inscription : 25/11/2012


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pierrots Vauban de Strasbourg ( CFA2)   Dim 3 Déc 2017 - 21:59

Baldenheim 0

Vauban 3

En raison des conditions météorologiques de ces derniers jours, c’est finalement sur le terrain synthétique de Scherwiller que cette rencontre du 5e  tour de la Coupe d’Alsace (déjà reportée le 12 novembre) a été délocalisée.
La hiérarchie a été respectée, le club strasbourgeois évoluant trois étages plus haut que le promotionnaire d’honneur Baldenheim. Celui-ci n’a pas à rougir de cette élimination sur un score de 3-0, les trois buts représentant les trois niveaux de différence.

Saint-Martin retarde l’échéance

Les locaux sont bien dans le match dans les premières minutes succédant au coup d’envoi, et contiennent le jeu rapide imposé par les visiteurs. Une première occasion de Vauban est annihilée par le gardien Saint-Martin. Il dévie une balle qui passe au ras du montant (28e ).
Petit à petit, Vauban avait commencé à prendre le dessus, et cela qui se concrétise par l’ouverture du score à la 29e ’. Une déviation à une touche de balle permet à Chaffard de s’échapper sur l’aile droite et l’action sera conclue par un tir croisé qui fait mouche dans le petit filet. Ce but de retard complique déjà la tâche de la troupe de Philippe Armbruster dont les joueurs n’arrivent pas à percer la solide muraille jaune.
À la reprise, les visiteurs continuent à jouer sérieusement, mais Baldenheim va connaître un bon quart d’heure. Ne manque que l’occasion franche. Peu avant l’heure de jeu, un tir est dévié par un bras visiteur dans la surface et la faute ne sera pas sanctionnée.

Sous les flocons

Ce ne sont pas les premiers flocons tombés du ciel qui ralentissent les déferlantes visiteuses.
Mais Baldenheim résiste encore. Un rapide débordement, suivi d’un centre en retrait permet à l’imposant Chaffard d’assurer la qualification aux siens à la 77e ’.
Malgré leur courage, les locaux voient fondre le rêve d’atteindre pour la première fois le 6e  tour de la Coupe d’Alsace. Le score final sera établi par Oliveira à la 82e ’. Il scellait le score d’une rencontre restée fair-play.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pierrots Vauban de Strasbourg ( CFA2)   Sam 9 Déc 2017 - 21:57

Vauban – Obermodern (4-0)
À Vauban la bonne affaire
Les quatre buts marqués au beau milieu d’une soirée particulièrement fraîche auront suffi pour réchauffer le cœur des joueurs strasbourgeois. Et pour cause, ils leur permettent de prendre les commandes du championnat et de devenir champions d’automne, après le match reporté du Soleil Bischheim. Rapidement, Obermodern va sombrer, incapable de se porter vers l’avant et de créer le danger. Discret jusqu’à présent, Vauban parvient à prendre les devants sur sa première occasion grâce à Cherief (1-0, 18e ). La pelouse gelée, qui se dégrade rapidement, ne favorise en aucun cas un jeu offensif des deux équipes. Face à des Verts totalement hors sujet, alors qu’ils sont pourtant intraitables habituellement à l’extérieur, Andriamanivosa aggrave la marque (2-0, 39e ). Après la pause, Obermodern semble revenir avec de bien meilleures intentions mais Djafaar enterre les espoirs (3-0, 54e ). Ly marquera un quatrième but (4-0, 90e ) dans une rencontre à sens unique.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pierrots Vauban de Strasbourg ( CFA2)   Dim 25 Mar 2018 - 21:26

Vauban 3

Hégenheim 1

Vauban tient la cadence

Mission accomplie pour le Vauban, qui signe sa troisième victoire de rang, pour suivre Bischheim et Illzach au classement qui se sont aussi imposé hier.
Les deux équipes auraient pu ouvrir le score en début de rencontre, à commencer par Ly, sur un centre d’Oliveira. Trop juste, l’attaquant du Vauban rate le ballon (8e ). Le FC Hégenheim pousse à son tour et est proche de faire trembler les filets, mais Crequit rate son face-à-face avec le gardien (12e ).
Les cinq dernières minutes de la première période sont dominées par le Vauban. Lancé en profondeur, Oliveira se débarrasse de son adversaire et frappe, Paulos détourne d’une main ferme (41e ).
Il faut attendre l’heure de jeu pour que le match s’emballe. Zine hérite du ballon aux abords de la surface, passe plusieurs joueurs en revue avant de se présenter devant Paulos. Sa frappe du pied droit fait mouche (1-0, 65e ). Les hommes de Vincent Milliet poussent pour revenir au score. Abdelouhab, lancé en profondeur par Strangl, a le ballon de l’égalisation mais il manque son duel devant Schmittheissler (76e ). C’est sur une contre-attaque que Zine va doubler la mise. Oliveira déborde et centre pour l’attaquant qui, esseulé, n’a plus qu’à ajuster Paulos (2-0, 83e ).

Abdelouhab pour l’espoir, Cherief pour le coup de grâce

Le réveil de Hégenheim s’est fait directement après le break. Sur un long ballon de la défense, Bangoura se troue. Crequit frappe et bute sur le portier du Vauban mais Abdelouhab, à l’affût, vient finir le travail pour réduire la marque (2-1, 85e ).
Mais Hégenheim se fait encore avoir sur contre. Cherief, lancé par Oliveira, parvient à éliminer son défenseur et se fait faucher dans la surface. Avec sang-froid, il trompe Paulos (3-1, 88e ) pour établir le score final.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pierrots Vauban de Strasbourg ( CFA2)   Ven 30 Mar 2018 - 21:50

Vauban 1
Oberlauterbach 0

.

Régional 1
Et Zine a surgi

Oberlauterbach s’est incliné dans les arrêts de jeu, sur une frappe d’Iheb Zine qui offre la victoire à Vauban.
« Quand on encaisse un but à ce moment, on peut forcément nourrir des regrets. C’est cruel, même si Vauban nous a été supérieur, il y a eu très peu d’occasions ».
Fabrice Muller résume en deux phrases le déroulement des 90 minutes d’une rencontre dominée par les hommes de Djamel Ferdjani, qui se heurtent constamment à un mur. Un mur qui est percé dans le temps additionnel, à la suite d’une lumineuse frappe de Zine.
Le milieu de terrain strasbourgeois envoie une balle plongeante qui surprend Schmaltz. Rageant pour les visiteurs qui ont tenu la baraque devant des Strasbourgeois trop brouillons pour prendre en défaut une solide défense orchestrée par un Fabrice Muller impérial.
Son équipe peut même regretter les quelques opportunités de la première période, comme celle de Frank, un peu court sur le centre d’Olivier Muller (21e ), ou celle de Steinmann que Schmittheisler détourne en corner avec brio (43e ). En face, seul Oliveira se crée une situation de but après un solo contré in extremis par un défenseur adverse (21e ). Trop peu en tout cas pour prétendre gagner une rencontre.
En seconde période, Vauban se montre plus entreprenant mais les occasions nettes se comptent sur les doigts d’une main. Oliveira envoie une reprise dans les nuages (57e ), Schmaltz s’interpose sur une tentative de Tsilavo (60e ) et sur un coup franc de Cherief (70e ). Voilà à peu près tout jusqu’à ce superbe but de Zine.
« C’est une victoire difficile, sur un terrain difficile face à un adversaire bien en place, sérieux et appliqué. On a su se montrer patient. Souvent, on fait la décision dans le dernier quart d’heure. Aujourd’hui, c’était dans les dernières minutes », analyse Djamel Ferdjani.
Malgré la défaite d’Oberlauterbach, ternie par la grave blessure de Guillaume Kirchberger lors de l’échauffement (fracture du péroné), Fabrice Muller s’est rassuré sur l’état d’esprit de ses joueurs. « Je n’ai rien à leur reprocher de ce côté-là, on a rectifié le tir par rapport à notre dernière sortie devant la FAIG ».
Ce but encaissé à deux minutes du coup de sifflet final est d’autant plus rageant.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pierrots Vauban de Strasbourg ( CFA2)   Sam 7 Avr 2018 - 21:46

Régional 1 -
Vauban – ASIM (2-2)
 Un partage qui n’arrange personne

Comme au match aller, les deux équipes se sont séparées sur le même score (2-2). Sauf qu’à ce stade de la compétition, ce partage des points n’arrange aucune des deux formations qui voient le Soleil conforter son avance en tête de classement.
Comme c’est souvent le cas dans de telles rencontres, l’enjeu prime sur le jeu et la prestation des acteurs en a ainsi souffert. De l’engagement physique, d’où les grands gabarits haut-rhinois sont souvent sortis vainqueurs, et de nombreuses fautes de part et d’autre, voilà comment se résume cette partie qui s’est terminée sur un score de parité, somme toute logique.
C’est d’ailleurs sur une première faute d’Oliveira que Moukhil, trouve la faille. Le coup franc excentré, à 25 mètres du but de Schmittheissler, donne l’avantage à ses couleurs. L’ASIM est bien en place, mais Vauban tente de refaire son retard, par Oliveira d’abord, qui est mis en échec par le pied ferme de Schmitt qui évite ainsi l’égalisation (20e ). Tsilavo, à son tour, se heurte à un Schmitt, à nouveau décisif, des poings. Pourtant, dans la minute suivante, le gardien haut-rhinois doit s’incliner sur un face-à-face avec Oliveira qui remet les pendules à l’heure. Vauban est ensuite réduit à dix à la 39e suite à l’expulsion d’Oliveira.

Copier-coller

Au retour des vestiaires, Vauban met la pression et s’offre une grosse occasion par Ly qui est contré in extremis dans la surface (50e ). Tsilavo remet ça sur un vicieux coup franc des 35 m répoussé par Schmitt (60e ).
La balle circule d’un camp à l’autre, mais les défenses veillent au grain. Jusqu’à ce que le feu follet Tsilavo ne s’offre un solo, freiné par Schmitt qui n’a d’autre solution que de faucher le petit ailier strasbourgeois. Djafaar transforme le penalty (2-1).
Une nouvelle fois Vauban est devant, mais les Haut-Rhinois ne lâchent rien et, à la 80e , la défense strasbourgeoise hésite à sortir la balle lorsque Diallo, en embuscade, “fusille” Schmittheissler.
Le score en reste là et Vauban termine à neuf après l’expulsion temporaire de Robin à la 82e.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pierrots Vauban de Strasbourg ( CFA2)   Dim 15 Avr 2018 - 21:30

SCHIRRHEIN 0
VAUBAN 2

Mi-temps : 0-0. – Stade Oscar- Heisserer, 250 spectateurs. Arbitre : M. Tournegros assisté de MM. Melenic et Kister.
Les buts : Zine (46e ), Bulut (51e ).
SCHIRRHEIN : Cannet, N. Schneider, Brenner, Von Bonn, D. Schneider, Schaffner, Reppert, Koch, Jurczak, Joly, Zimpfer (Giagnorio, Muller, Courdavault).
VAUBAN : Schmittheissler, Robin, Heiligenstein, Obesse, Salhi, Zine, Stutz, Cherief, Djafaar, Bulut, Ly (Distel, Kizemoko, Mundschau).
.
  Vauban tient son rang
Le FC Étoile Schirrhein est tombé contre un adversaire coriace et s’incline logiquement après avoir eu du mal à poser son jeu quasiment tout au long de la rencontre.
C’est d’ailleurs Vauban qui se créera la première occasion de la rencontre, lorsqu’un ballon contré revient dans les pieds de Djafaar qui file au but, mais croise trop sa frappe (8e ).

La suivante sera Schirrheinoise avec un beau geste de Juczak : il frappe la balle d’un retourné acrobatique qui part bien, mais trouve un défenseur strasbourgeois sur sa trajectoire (13e ).

Vauban exploite les contres, joue rapidement et il faudra toute la lucidité des défenseurs locaux, solides autour de D. Schneider, pour calmer les ardeurs des visiteurs.

Cannet s’illustrera à plusieurs reprises, notamment lorsqu’après un corner, le ballon revient sur Bulut qui reprend de la tête. Mais il voit la balle être détournée par le cerbère local qui s’était détendu (20e ).
La différence en cinq petites minutes

Le reste de la mi-temps sera sur le même ton : Vauban pousse, Schirrhein tient bon et tente de se procurer des occasions sur de longues balles, mais aucune des deux formations ne trouvera la faille avant la pause.

Dès le retour des vestiaires, après 45 secondes de jeu seulement, Vauban prendra l’avantage avec Zine qui ouvre le score (0-1, 46e ).

Ce but éclair assommera quelque peu les locaux qui encaisseront le second but cinq minutes plus tard lorsque Bulut double la mise (0-2, 51e ).

Le match sera plié durant ces cinq petites minutes : malgré l’engagement des locaux qui auraient certainement mérité de marquer. Les hommes de Jérôme Vollmar n’y parviendront pas.

Citons particulièrement Joly, qui a profité de la sortie de Schmittheissler pour tenter le lob, mais a vu Obesse revenir et sauver le ballon sur la ligne (69e ).

Avec un calendrier difficile, ayant rencontré hier le deuxième et dimanche prochain le troisième du championnat, Schirrhein va devoir puiser dans ses ressources pour rester accroché au milieu de classement et assurer le maintien le plus rapidement possible.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pierrots Vauban de Strasbourg ( CFA2)   Mer 18 Avr 2018 - 21:43

régional 1 - Obernai – Vauban (0-2)
Vauban assure l’essentiel

Lanterne rouge au classement, mais en confiance après son premier succès glané le week-end passé à Saint-Louis, Obernai espérait confirmer l’embellie face à Vauban hier soir dans un match en retard.
Mais avec un effectif très limité, les joueurs d’Éric Ziegelmeyer ont logiquement été dominés par les Strasbourgeois.
Pourtant, Obernai était parvenu à contenir les assauts visiteurs au cours d’un premier acte à sens unique.

Blessure pour Comtesse

Et sur leur unique occasion, les locaux allaient, en plus, perdre Comtesse sur blessure, à la suite d’un contre où l’attaquant local était sévèrement percuté par le portier Schmittheissler venu à sa rencontre (20e ).
Mais contre toute attente, l’arbitre se montrait très clément envers le gardien strasbourgeois en ne le sanctionnant que d’un carton jaune…
Au retour des vestiaires, Vauban tentait d’accélérer, mais Ly (46e ) puis Djafaar (47e ) butaient tour à tour sur Karch.
La troisième occasion allait être la bonne pour les joueurs de Djamel Ferdjani qui ouvraient le score sur un rush d’Oliveira et un service parfait en retrait pour Djafaar (1-0, 50e ).
Obernai tentait tant bien que mal de trouver le second souffle pour essayer de faire douter les visiteurs, mais il fallait attendre à la 70e pour apercevoir la première tentative cadrée des “Rouge et Noir”, signée Boukemia et repoussée par le portier adverse.

Oliveira enfonce le clou

De son côté, Karch préservait l’espoir d’une remontada en repoussant la frappe de Salhi et Oliveira (76e ) ou encore la tentative de Djafaar (81e ).
Vauban s’en remettait finalement à la vitesse d’Oliveira pour forcer la décision dans le temps additionnel sur un nouveau débordement de la mobylette strasbourgeoise et un second caviar, converti cette fois-ci par Zine (90e +2).
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pierrots Vauban de Strasbourg ( CFA2)   Dim 22 Avr 2018 - 21:30

Vauban 3
FAIG 0

Vauban file à l’essentiel
L’ASP Vauban a parfaitement profité de la déconvenue du Soleil Bischheim pour revenir à trois points de la première place.
Antoine Schmitt, le gardien de la FAIG, ne gardera pas un bon souvenir de son passage au Stade Émile-Stahl.
Dès l’engagement, il déserte sa cage pour on ne sait quelle raison. Et son compère Gargowitsch, sur une balle en cloche en retrait, ouvre le ban pour Vauban qui n’en demandait pas tant.
On ne joue pas encore depuis une minute et, déjà, les hommes de Djamel Ferdjani prennent l’avantage. Comme assommés, les visiteurs mettent du temps pour se remettre de ce coup du sort, mais sont les premiers en action dans la foulée de ce but on ne peut plus malheureux.
Heiligenstein, sur le côté gauche, est en difficulté devant le véloce Weiss qui place quelques banderilles.
Puis Schmittheissler annihile cette énorme opportunité avec brio dans les pieds du n° 7 de la FAIG (14e ).
La partie s’équilibre au fil des minutes avec des occasions qui se comptent sur les doigts d’une main jusqu’à la pause.
Seul Djafaar, sur un coup franc à 25 m, inquiète Schmitt, mais le portier visiteur sauve du bout des gants (32e ).
Sous l’impulsion du capitaine Scherding, la FAIG tente de refaire son retard et c’est Godel qui sonne la charge. Notamment sur cette belle reprise qui va mourir derrière la transversale de Schmittheissler (54e ).
Pendant quelques minutes, on pense que la partie va enfin s’animer. D’autant plus que soixante secondes plus tard, Oliveira déborde sur l’aile gauche, mais son centre en retrait ne trouve aucun coéquipier.
Le même Oliveira file seul vers le but de Schmitt, mais il tergiverse et se fait subtiliser la balle par deux défenseurs (57e ).
C’est finalement un coup de génie de Cherief qui va mettre ses coéquipiers à l’abri. Sur ce coup de patte de… 50 mètres, Schmitt, le malheureux gardien illkirchois, n’est pas exempt de reproches, le ballon se logeant dans le but vide (2-0, 67e ).

Un score flatteur

Pas vernis, les joueurs d’Amar Ferdjani tentent de se rapprocher du but de Schmittheissler, mais pèchent dans le dernier geste.
À l’image de Kayser qui n’appuie pas assez sa frappe que le gardien de Vauban n’a aucune peine à cueillir.
Et c’est finalement Ly qui clôture la marque sur un centre de M’Baye.
Vu le nombre d’occasions, le score est flatteur pour Vauban qui réalise la belle opération du week-end, après les défaites du Soleil et de l’ASIM.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pierrots Vauban de Strasbourg ( CFA2)   Jeu 24 Mai 2018 - 7:20

Vauban – Kronenbourg (1-1, 2 tab à 4)

Kronenbourg innarêtable
Après sa victoire en Coupe du Crédit Mutuel, Kronenbourg s’offre le scalp de Vauban et se qualifie pour les demi-finales de la Coupe d’Alsace.
C ‘était chaud au stade Émile-Stahl ! À neuf contre neuf, Kronenbourg a finalement pris le meilleur sur des « Pierrots » dominateurs, dans une rencontre franchement houleuse.
Bien que largement dominée par Vauban, la première demi-heure est assez terne, jusqu’à une faute non sifflée sur Malucha Oliveira. Fofana se venge sur un joueur de « Kro » et prend logiquement un carton rouge, alors que son capitaine Salhi écope de dix minutes d’exclusion pour des mots envers l’arbitre (26e ). Réduit à neuf, Vauban manque l’ouverture du score, Mundschau gâchant une très belle opportunité sur cette frappe (37e ). Dans la foulée, El Mansouri reprend victorieusement de la tête un corner de Balaska (38e , 0-1). À son tour, ce dernier se fait expulser pour un second carton jaune (41e ).

Asan sort deux penaltys

Dès le retour des vestiaires, Malucha Oliveira profite d’un cafouillage pour égaliser (48e , 1-1). À dix contre dix, Vauban accroît sa domination, sans se procurer de réelles occasions. Le vétéran Abdessadki est même proche de doubler la mise pour Kronenbourg, mais son « missille » est détourné (72e ). Après s’être fait exclure temporairement lors du premier acte, Salhi se prend deux cartons jaunes lors du second, laissant son équipe à neuf (80e ). Settou remet ensuite les deux équipes à égalité numérique, à la suite de deux nouveaux cartons jaunes. (89e ). Schmittheissler claque un dernier beau coup franc de Mouakit, envoyant les deux clubs strasbourgeois aux tirs aux buts (90e ).
Asan sort alors le grand jeu et dévie majestueusement les tentatives de Mundschau et de Malucha Oliveira. Heitz inscrit le tir au but décisif, permettant à Kronenbourg de viser, plus que jamais, une seconde coupe régionale.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pierrots Vauban de Strasbourg ( CFA2)   Dim 17 Juin 2018 - 10:57

AS Pierrots Vauban  2 - 0  FC Soleil Bischheim

Vauban monte en National 3
Grâce à sa victoire sans contestation sur le Soleil Bischheim (2-0), avec des buts de Cherief et Fofana, l'ASP Vauban remporte le championnat de Régional 1 et va retrouver le National 3, qu'il avait quitté en fin de saison passée.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pierrots Vauban de Strasbourg ( CFA2)   Ven 13 Juil 2018 - 5:03

Retour en National 3 pour l’ASP Vauban Un nouveau visage
Deux ans après l’avoir quitté, l’ASP Vauban a renoué avec le National 3. L’occasion de faire peau neuve à l’approche d’un championnat plus relevé, avec une nouvelle équipe dirigeante et une autre philosophie.
« Un binôme prend le club en main . » Voici comment Phillipe Weiss présente la nouvelle direction du club de Vauban. Arrivé il y a deux mois, sa mission est d’épauler Serge Comtesse en tant que président délégué.
Car le Vauban veut afficher un nouveau visage et a bâti une nouvelle structure bien différente de l’année dernière avec pour objectif de faire de la formation et de l’éducation.
«On change parce que le monde change»
Pour ce faire, le tandem Comtesse/Weiss vise une restructuration en trois ans, pour le centenaire du club. Deux axes sont au programme : le sportif et le financier. « On change parce que le monde change, on a les options pour changer mais on n’avait pas les moyens », résume Serge Comtesse.
Se donner les moyens, c’est faire confiance à la nouvelle génération qui a décroché la montée en N3, avec une moyenne d’âge de seulement 21 ans.
Le Vauban c’est aussi 500 licenciés avec une section féminine, également ambitieuse. Pour le nouveau duo, il s’agit de professionnaliser l’administratif, et « d’amateuriser » le sportif.
Ces objectifs doivent être remplis à travers deux nouveaux pôles : celui dédié à la gestion du club et un autre consacré exclusivement à l’aspect sportif.
L’image du club où on aimait finir sa carrière n’existe plus. Maintenant, le Vauban cherche à être un tremplin pour ses jeunes. « Quand tu arrives à Vauban, tu commences », ajoute le président général.
Un club de la seconde chance, selon Philippe Weiss qui joue lui aussi un rôle majeur pour fidéliser un maximum de sponsors. « D’abord on veut des hommes, ensuite des athlètes, puis des footballeurs. » résume ainsi Philippe Weiss.
Le cœur du projet est avant tout d’attaquer le N3. C’est ce défi que le Vauban tout entier veut relever. « Une saison est déterminante pour les dix prochaines », déclare Serge Comtesse.
Le duo envisage même de former des arbitres, toujours dans le but affiché de placer ses jeunes sur tous les postes.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pierrots Vauban de Strasbourg ( CFA2)   Mer 18 Juil 2018 - 8:13

Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pierrots Vauban de Strasbourg ( CFA2)   Sam 21 Juil 2018 - 5:58

Vauban est de retour
Champions de Régional 1 et promus en National 3, les Pierrots Vauban ont repris l’entraînement jeudi soir à Strasbourg.
Pendant quatre semaines environ, les nouveaux pensionnaires de National 3 reprendront le rythme afin d’être prêts pour la reprise du championnat.
Il n’était pas question de rechausser les crampons ce jeudi, mais plutôt les baskets. Dans une ambiance de retrouvailles, l’équipe dirigée par Djamel Ferdjani a débuté par un long décrassage. Pendant plus d’une heure, le promu et ses nouvelles recrues ont sillonné les alentours pour se remettre en jambes.
La reprise était l’occasion pour Pierre Alliel et Malik El Mansouri de faire leur retour dans le club. S’ajoutent à la liste deux nouveaux gardiens : Bastien Rempp, en provenance du Racing, et Johan Karch, d’Obernai.
L’ASP Vauban accueille également Karim Belahcem, du Sporting Schiltigheim. Evans Erius (Sedan) et Samy Madihi (Racing) viennent aussi renforcer les rangs.
Côté départs, le club de Vauban perd deux joueurs : Ousmane Bangoura et Emmanuel Nwankwo.
« On veut étoffer notre effectif. Intégrer les nouveaux joueurs dans le groupe et les préparer au fur et à mesure pour qu’ils puissent avoir des repères pour le premier match de championnat, avec une base déjà acquise la saison dernière », souligne Djamel Ferdjani.
La reprise s’est poursuivie avec une séance de renforcement musculaire pour remettre un petit peu plus les joueurs dans le bain. Le reste de l’entraînement s’est déroulé sans ballon mais les joueurs ont affiché du sérieux pour attaquer les longues semaines de préparation qui les attendent.
Vauban disputera plusieurs matches amicaux (voir ci-dessous) durant sa préparation.
Le premier match de championnat est programmé le 18 août, avec la venue de la réserve de Troyes.
L’équipe “Deux” qui a elle aussi repris l’entraînement ce jeudi, jouera son premier match amical ce dimanche contre Bodersweier (Allemagne).
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pierrots Vauban de Strasbourg ( CFA2)   Dim 12 Aoû 2018 - 21:55

ASP Vauban -

Gros plan sur Iheb Zine Iheb chemine avec entrain


Iheb Zine : « Le football te rappelle que la réussite passe par la discipline, des règles acceptées, du partage avec les autres, de l’entraide ».
Il entame sa quatrième saison à Vauban avec appétit, avec entrain plutôt. Iheb Zine, du haut de ses 23 ans, est un footballeur précis et un homme précieux, qui en fait des kilomètres.
Il est du quartier Drouot, à Mulhouse. Il y réside toujours d’ailleurs, après y avoir fait ses premiers pas de footballeur. « Jouer avec un ballon était presque naturel là-bas. C’est la première chose que tes parents t’offraient. Le ballon est devenu mon meilleur copain, un ami même tellement on était inséparable », souffle avec plaisir Iheb Zine, qui ne tardera pas à prendre sa première licence au RC Mulhouse.

« J’ai toujours aimé courir. Et plus je cours, plus j’aime ça »

Tout aussi vite, l’ASIM l’avait convoqué pour une détection, mais le papa d’un pote, José De Freitas, l’emmènera plutôt au FC Mulhouse. « J’y ai fait toutes mes classes, des poussins aux U19 Nationaux. Ça reste malgré tout mon club de cœur. »
Il dit « malgré tout » parce qu’il aura l’impression – il en a encore le goût en bouche –, qu’on ne lui donnera pas sa chance en équipe première, « un sentiment d’injustice quand ceux qui jouaient ne semblaient pas meilleurs que moi ».
Il en garde une blessure intérieure, même s’il fréquente le stade de l’Ill comme simple supporter quand son temps libre le permet.
Après une pige à Saint-Louis/Neuweg, c’est vers le Bas-Rhin qu’il se tournera, appelé par Djamel Ferdjani sur les recommandations de Yusuf Arslan, alors entraîneur de Wittenheim. « À Strasbourg, on m’a donné ma chance, le coach avait monté une équipe pour monter en CFA 2. J’avais vite trouvé ma place. »
Autant dire qu’Iheb Zine ne s’économise pas sur une pelouse, lui qui se définit avec un grand sourire comme un « joueur cardio » une fois ses pieds animés de crampons. « J’ai toujours aimé courir. Et plus je cours, plus j’aime ça. En plus, au football, tu le fais pour aider des copains. L’idée me plaît. »
Donc, on le voit reculer, avancer, un joueur « box to box, à l’anglaise », avec des modèles comme Yaya Touré, Luka Modric ou N’Golo Kanté, avec lequel son coach aime le comparer. Comme le magnifique joueur tricolore, il n’a pas vraiment le gabarit de son poste, 183 centimètres de haut, soutenus par 70 petits kilos. « Mais j’adore coller à mes adversaires, aller chiper des ballons dans leurs pieds. »
Lui qui avait aimé les leçons de foot de Philippe Rohrbacher, Gilbert, José De Freitas et Gharib Amzine dans ses jeunes années, se régale désormais de celles de Djamel Ferdjani, autant footballistiques qu’humaines. « Ça vaut également pour le président, Serge Comtesse. Lors de ma première saison, je me suis gravement blessé au genou droit en mars. En fin de saison, je me posais des questions, je craignais de devoir partir. Ils ont exigé que je reste en m’offrant de meilleures conditions. Je pensais plonger, on m’a fait confiance. Ces gestes ne s’oublient pas. »
Depuis son complet rétablissement (il avait ensuite souffert d’une déchirure au même genou), Iheb Zine est redevenu un rouage indispensable au Vauban, une sorte d’huile essentielle au jeu des Strasbourgeois. Beaucoup de ballons transitent par lui. « La saison passée, je me suis même découvert buteur. J’ai enchaîné six buts dans un laps de temps réduit, dit-il avant de laisser filtrer un sourire. Les buteurs du club, comme Oliveira, craignaient pour leur avenir. »
Amoureux du football, il affirme qu’il conforte les valeurs, apprises de ses parents. « Quand tu viens d’une cité, tu peux parfois t’égarer. Le football te rappelle que la réussite passe par la discipline, des règles acceptées, du partage avec les autres, de l’entraide. Ce n’est pas que taper dans une balle. En plus, quand tu vois certains dirigeants, comme “Schilles” ou “Bouch”, se dévouer pour des gamins comme nous, tu te dis que tu voudras leur ressembler. Un jour, j’aurai envie de transmettre à mon tour. »
Donc, celui qui a son Bac en poche, avant de filer à la fac puis d’effectuer un service civique, rêve de devenir éducateur. « Je vais essayer de me former à ça. Et pour financer mon projet, je vais devenir surveillant dans un lycée, à Mulhouse. »

« Un jour, j’aurai envie de transmettre à mon tour »

On avait omis de vous préciser qu’Iheb Zine est l’un des meilleurs clients de la SNCF, puisque quatre à cinq fois par semaine, il prend le train pour venir s’entraîner ou participer au championnat.
« C’est beaucoup de temps. Je ne vois pas de sacrifices, puisque je sais que je me rends à Strasbourg pour prendre du plaisir, rattraper une mauvaise journée, me défouler et retrouver des gens que j’apprécie. »
L’été, il lui arrive pourtant de maudire Djamel Ferdjani, tout en conservant son sourire. « Si je rate le train de 21h21, le suivant n’est qu’à 23h et quelques. »
Mais Iheb Zine ne rate jamais l’occasion de multiplier les kilomètres sur un terrain. « Parfois, je m’interroge sur la distance que je parcours », sourit le Mulhousien, surtout impatient de redécouvrir les bienfaits du championnat de France. « Il y a deux saisons, je n’avais quasiment pas joué. Et le club était redescendu. J’ai envie de l’aider à s’installer durablement. »
La tâche ne sera pas de tout repos, le Mulhousien n’économisera surtout pas sa sueur, elle sera le carburant de son maillot même. Il la laissera sur les pelouses de N3, avec un entrain réjouissant, toujours à l’heure.
dna
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pierrots Vauban de Strasbourg ( CFA2)   

 

Pierrots Vauban de Strasbourg ( CFA2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Foot en général :: Le foot français en général-