Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

  .[National 3] Erstein

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41657
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: .[National 3] Erstein   Dim 16 Juil 2017 - 21:30

Nationale 3 -
 Le promu ersteinois a repris l’entraînement - 
De joyeuses retrouvailles

Jean-Philippe Sabo (au premier plan) et les Sucriers se préparent pour partir à l’assaut de la Nationale 3.

Après un petit mois de vacances bien méritées, les joueurs d’Erstein ont repris l’entraînement samedi matin.
La saison 2016-2017 restera longtemps dans les mémoires ersteinoises. Sacrés champions de Division d’Honneur, vainqueurs de la Coupe d’Alsace d’abord, de la Coupe du Crédit ensuite, les Sucriers sont entrés dans l’histoire.
Prime à la stabilité
« On savait qu’on avait l’équipe pour réaliser de belles choses, mais de là à réaliser le triplé…, reconnaît Cédric Mehl, l’un des deux entraîneurs de l’ASE. Les garçons l’ont mérité et je pense que ce qui nous est arrivé relève d’une forme de logique par rapport aux dernières saisons. »
Pour attaquer la nouvelle saison, le duo Mehl-Ott a décidé de miser sur la stabilité. « On possède un groupe avec un excellent état d’esprit, poursuit Cédric Mehl. On n’avait pas envie de tout chambouler mais de recruter deux ou trois garçons qui avaient déjà connu le niveau du dessus. On a aussi fait signer Anthony Klipfel, qui sort du centre de formation du Racing et qui représente l’avenir. » Globalement, le technicien ersteinois se dit ainsi « satisfait du recrutement ».

Sabo prolonge l’aventure

« Notre effectif est au complet même si on nous a récemment proposé des attaquants, poursuit-il. Pourquoi ne pas se renforcer ultérieurement même si l’idée, c’est de démarrer avec ce groupe. »
Par ailleurs, les Sucriers sont parvenus à conserver Jean-Philippe Sabo, l’ancien joueur du Racing. « On est content d’avoir trouvé une issue favorable. Son expérience va être importante. Il se sent bien dans notre projet et on compte sur lui pour continuer à tirer les jeunes vers le haut. »

« Ça risque d’être serré jusqu’au bout »

À cinq semaines de la reprise du championnat, les Sucriers ont débuté leur préparation d’avant-saison, une période déterminante que les joueurs n’apprécient pas toujours. « On a pris beaucoup de plaisir à se retrouver samedi. Nous allons commencer à travailler physiquement afin d’être prêt rapidement. L’objectif sera de prendre des points rapidement. »
En effet, le promu a l’interdiction de manquer son départ, sous peine de vite se retrouver en difficulté. « On va devoir vite se mettre au niveau. On est confiant et on va essayer de viser le milieu du classement même si avec les quatre descentes prévues, ça risque d’être serré jusqu’au bout. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41657
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: .[National 3] Erstein   Lun 14 Aoû 2017 - 7:47

Une touche à apporter
Débarqué cet été à Erstein en provenance de l’ASP Vauban Strasbourg, Lucas Plautz tentera de mettre son expérience à profit pour aider le club sucrier à se maintenir.
Il aurait préféré quitter Vauban par la grande porte, au moins d’une autre manière. Champion de Division d’Honneur la première saison, aussitôt relégué la seconde, Lucas Plautz a eu le temps, l’espace de deux saisons à peine, de passer par toutes les émotions.
« Quand on est un compétiteur, c’est toujours rageant de se retrouver dans une équipe qui descend, appuie-t-il. C’est un regret de partir sur cet échec, c’est certain. »

« Un regret de partir sur cet échec »

Pour autant, le milieu de terrain de 27 ans, formé au Racing avant d’être passé par la Belgique (en D3, à Bleid puis Bertrix), préfère ne retenir que le positif de son aventure chez les “Pierrots”. « C’était deux saisons totalement différentes mais quoi qu’il en soit, de Vauban, je ne garderai que le meilleur. »
À l’intersaison, Lucas Plautz s’était donc mis en quête d’un nouveau challenge, l’envie d’entamer une nouvelle aventure le titillant fortement.
« J’avais besoin de voir autre chose, avoue-t-il. Et puis, j’avais aussi envie de continuer à jouer en National 3. À ce moment-là, l’opportunité de rejoindre Erstein s’est présentée. »
Au final, il n’a pas mis bien longtemps à accepter la proposition, très vite emballé par le projet du club “Sucrier”.
« Le discours des coaches m’a convaincu. Ils ont une approche du foot qui me correspond. De plus, je connaissais déjà pas mal de joueurs de l’effectif, c’était important. Dans ma réflexion, le fait que le groupe vive bien ensemble a pesé car le vivre ensemble et la cohésion peuvent faire la différence dans les moments difficiles d’une saison. »
Son adaptation s’est ainsi faite rapidement, aussi vite qu’il est parvenu à se fondre dans le collectif.
Souvent utilisé à différents postes à Vauban, Lucas Plautz compte cette fois-ci s’installer dans le cœur du jeu, là où il arrive le mieux à s’exprimer.
« L’idée, ce n’est pas de m’utiliser en meneur de jeu comme ce fut le cas à Vauban, confirme celui qui a aussi porté le maillot de Geispolsheim pendant deux saisons. Je vais plutôt me retrouver dans un rôle de milieu défensif-relayeur. C’est mon poste de prédilection. »
Impatient d’en découdre au sortir d’une préparation estivale toujours éprouvante, Lucas Plautz a confiance en ses coéquipiers.

« S’il y a la possibilité de viser plus haut… »

« J’espère faire une saison pleine pour aider mon équipe à se maintenir. Collectivement, il s’agira de se maintenir le plus rapidement possible. On ne va pas griller les étapes. C’est la première saison du club à ce niveau-là. »
Une certaine prudence peut-être. Mais pas seulement.
« Cependant, ça ne nous empêchera pas d’être ambitieux. S’il y a la possibilité de viser plus haut, on ne s’en privera pas. On reste des compétiteurs. »
L’ouverture de la saison samedi face à Pagny-sur-Moselle permettra peut-être de confirmer certaines tendances.
Ce qui est sûr en tout cas, c’est que Lucas Plautz tentera d’y apporter sa petite touche !
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41657
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: .[National 3] Erstein   Sam 19 Aoû 2017 - 21:34

National 3 (1re journée) :
Erstein – Pagny/Moselle (1-4)
Erstein a souffert
Pour son premier match en National 3, Erstein a encaissé quatre buts et perdu logiquement face à Pagny.

On jouait à peine trois minutes et première douche froide pour le camp local quand un errement défensif permet à Soumah de fausser compagnie à Destenay pour ajuster Sonntag. Comme entrée en matière, il n’y avait pas pire pour les coéquipiers de Lucas Sala, lesquels mettent du temps à réagir après ce coup du sort.

« Leur victoire est méritée »

Mais au fil des minutes, les Sucriers prennent le match en main, sans pour autant se montrer dangereux devant la cage de Schwenck. Le coup-franc de Sala (18e ) aurait peut-être mérité un meilleur sort, mais Camara se montre un peu juste pour la reprise. Erstein a le monopole du ballon et le public a bien cru à l’égalisation quand Ibanez envoie un missile à l’entrée de la surface, Schwenk est tout heureux de voir la transversale venir à la rescousse (34e ).
Les locaux n’ont vraiment pas à rougir de leurs 45 premières minutes dans ce championnat où tout va cependant plus vite. Et les Mosellans n’ont pas tardé à le confirmer après l’heure de jeu, même si Erstein a remis les gaz d’entrée. Deux corners consécutifs et un coup-franc signés Plautz ont redonné de l’espoir aux locaux mais sur un contre rondement mené, Bonet trouve la base du poteau de Sonntag, Soumah en embuscade envoyant sa reprise dans les nuages (53e ).
C’était reculer pour mieux sauter pour les visiteurs qui sur un nouveau contre doublent la mise par Marzoug (55e ). Loin de baisser la tête, les coéquipiers de Lucas Sala reprennent les choses en main et après un centre au cordeau de Metz cafouillé par la défense de Pagny, Destenay cadre sa reprise et loge la balle dans le coin droit de Schwenk, impuissant sur ce coup-là (62e ). Mais la balle voyage vite et dans la minute suivante, Sonntag doit s’employer sur une puissante frappe de Bonet.
Les Sucriers plient dans le dernier quart d’heure, d’abord sur un nouveau contre qui permet à Soumah de tromper Sonntag (74e ). Le plus beau but de la partie est signé Bonet, qui délivre une merveille de frappe qui va se loger dans la lucarne de Sonntag. « Pagny s’est montré opportuniste, mais au final, leur victoire est méritée. Il faudra retenir les leçons et se remettre au travail », analyse Eric Ott. Après tout, ça fait partie de l’apprentissage de la N3.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41657
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: .[National 3] Erstein   Dim 3 Sep 2017 - 21:22

FC Metz II 2

Erstein 2

Mi-temps : 2-2. – Stade du Haut de Blémont. 100 spectateurs environ. Arbitre : M. Correntin.
Les buts : Hannus (27e csc), Peugnet (42e ) pour le FC Metz II; Ibanez (29e ), Destenay (31e ) pour Erstein.
Les avertissements : Lempereur (75e ) à Metz; Sabo (62e ), Camara (90e +3) à Erstein.
FC METZ II : Beunardeau – Lempereur, Selimovic (Hadraoui, 65e ), Peugnet, Udol – Collela, Goudiaby – Fournier (Ouazine, 81e ), Maziz (cap.), Basin – Sila (Cabral, 65e ). Entraîneur : José Pinot.
ERSTEIN : Sonntag – Tritz, Hannus, F. Camara, Knobloch (Charron, 82e ) – Metz (Deleau, 74e ), Destenay, Plautz, Sala (cap.) – Ibanez (Mahzem, 90e +2), Sabo. Entraîneurs : Cédric Mehl et Éric Ott.
.

Erstein en pleine progression
Après avoir pris un point devant la réserve du Racing, Erstein en a fait de même à Metz, où les Alsaciens ont même mené au score pour un nul au final (2-2).

Après dix minutes difficiles pendant lesquelles les Alsaciens ne voyaient guère le ballon, Sala piquait un ballon à Selimovic et sa frappe était détournée en corner (13e ). Ce rappel à l’ordre équilibrait la rencontre et les Bas-Rhinois obtenaient même deux corners.
Mais les Mosellans finissaient par ouvrir la marque. Udol frappait dans un angle fermé, le gardien ne savait pas quoi faire, il tendait le bras et Hannus poussait le cuir au fond (1-0, 27e ).
Nullement abattus par ce coup du sort, les Ersteinois égalisaient et prenaient l’avantage rapidement.
Tritz remontait le terrain, Metz centrait et Ibanez reprenait tranquillement dans une défense bien statique (1-1, 27e ).
Metz, encore lui, récupérait un ballon passé au-dessus de l’arrière-garde messine, et si Beunardeau repoussait sa frappe, Destenay était bien placé et donnait au promu un avantage qui n’était franchement pas immérité (1-2, 31e ).

« On prend ce point avec plaisir, on est content »

Les réservistes messins se précipitaient alors un peu trop pour revenir au score. Les Bas-Rhinois résistaient bien, mais s’inclinaient juste avant la pause quand Peugnet reprenait un centre de Maziz (2-2, 42e ).
À la reprise, les Messins appuyaient à nouveau leurs actions. Peugnet trouvait la transversale sur un corner de Maziz (49e ).
Mais les occasions n’étaient pas vraiment franches et quelques piques alsaciennes auraient pu faire mal en fin de match.
« C’est vrai qu’à l’heure de jeu, on a eu quelques contres mais, en face, il y avait une belle équipe, qui allait vite vers l’avant », notait Cédric Mehl, l’un des deux coaches.
« C’est le début de saison des premières fois, poursuivait Éric Ott. Contre Pagny, pour notre première rencontre, on a tenu deux minutes. Ensuite contre Mulhouse, c’était quarante-cinq et quatre-vingt-dix contre Strasbourg. Là, c’est la première fois qu’on a mené au score. C’est du positif. On est dans l’apprentissage. On a le sentiment qu’on progresse. Je dirai que cette fois, la bouteille est à moitié pleine. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41657
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: .[National 3] Erstein   Sam 16 Sep 2017 - 21:31

National 3 :
Erstein - Nancy II (0-2)

Un samedi à oublier…
Dans le coup durant la première période, Erstein a totalement sombré durant la seconde hier soir face aux réservistes nancéiens.
De cette rencontre, on risquera malheureusement de ne retenir que le négatif. C’est-à-dire la bagarre générale survenue dans les arrêts de jeu, contraignant l’arbitre de la rencontre à renvoyer tout le monde aux vestiaires, dans la confusion la plus totale…
Avant ça, il y avait pourtant eu un match, un beau match de football même. Celui-ci a été très riche en occasions de but. Les Sucriers sont les premiers à se mettre en action, mais Sabo est trop court pour reprendre le centre fuyant d’Ibanez (3e ). La réponse lorraine est quasi immédiate avec cette lourde frappe de Bassouamina que Sonntag repousse (9e ).

Des promesses d’abord, le quasi-néant ensuite…

Dans la minute suivante, Tritz réalise un sauvetage exceptionnel devant Haddad, qui avait pourtant le but grand ouvert (10e ). En face, la tête de Sabo sur un centre de Knobloch passe juste au-dessus (17e ).
La suite ? Elle verra le restant de la première période rester relativement équilibré même si Barka, après avoir dribblé Sonntag, ne cadre pas sa tentative (39e ).
« On a réalisé une bonne entame de match, on leur a bien tenu tête, estimait fort justement le portier bas-rhinois Mathieu Sonntag à la fin du match. Malheureusement, quand on ne joue que pendant une mi-temps, on ne peut pas espérer gagner ».
En effet, les Sucriers sont totalement passés au travers de leur seconde période. Le calvaire avait commencé lorsque Bassouamina, sur son côté gauche, a réalisé un véritable festival. En solo, le jeune attaquant nancéien, parti de sa moitié de terrain, s’en va tromper un Sonntag laissé à l’abandon par sa défense (0-1 ; 49e ).
Toutefois, les « Bleus » tentent bien de réagir mais Deleau ne cadre pas sa reprise puis Metz voit son centre-tir rebondir sur la barre d’un Constant surpris (55e ). Alors qu’elle a l’emprise sur le jeu, la formation lorraine multiplie les occasions de but. La grosse frappe d’Haddad ricoche sur la barre de Sonntag (54e ), Hannus doit sauver sur sa ligne une frappe de Khayat (63e ) puis Sonntag remporte son face-à-face devant le même Khayat (73e ).

« Notre deuxième période n’a pas été au niveau »

Bref, à force de subir, les Ersteinois craqueront une seconde fois. Barka, d’une jolie talonnade sur un centre de Khayat, trompe Sonntag au cœur d’une forêt de jambes (75e ). En fin de partie, les Sucriers tenteront tant bien que mal de réagir mais leurs tentatives sont trop timides pour faire mouche.
« Je suis triste, continue un Mathieu Sonntag marqué par cette nouvelle défaite. Il y a un gros écart entre la Division d’Honneur et le National 3. Ce soir (hier), notre deuxième période n’a pas été au niveau. Il faut savoir le reconnaître. »
Battu pour la troisième fois de la saison, Erstein est dans le dur. La fin de match houleuse n’est en rien pour arranger tout ça. Vite, vite, à oublier…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41657
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: .[National 3] Erstein   Dim 17 Sep 2017 - 21:20

Une affaire embarrassante

Alors que Nancy II menait au score (0-2) samedi soir, Erstein a vu son match être arrêté à quelques secondes de la fin par l’arbitre de la rencontre.
Ils n’avaient vraiment pas besoin de ça, les “Sucriers”.
Déjà en difficulté sportivement, ils se sont retrouvés impliqués dans une violente bagarre générale qui pourrait ne pas rester sans conséquences.

« On n’a pas le droit de donner une telle image »

« L’image montrée sur cette fin de match n’est pas la bonne, regrettait Cédric Mehl, l’entraîneur ersteinois. On était beaucoup trop dans la frustration et c’est sûr que j’aurais préféré qu’on sache maîtriser nos nerfs. Le spectacle a été désolant et en tant que club formateur, on n’a pas le droit de donner une telle image. »
Officiellement, la partie a été arrêtée et il va falloir sans doute attendre plusieurs jours avant de connaître la décision définitive de la Commission.
Avant ça, sur le terrain, les “Sucriers” avaient montré deux visages. Le premier, en première période, avait été encourageant. Celui montré en seconde, en revanche, est inquiétant.
« On est forcément déçu, ne cache pas Cédric Mehl. On leur a tenu tête pendant une mi-temps. Ensuite, on se complique la tâche en prenant ce but dès la reprise. C’est un souci de concentration. Ce n’est pas la première fois que ça nous arrive. Il faut apprendre de nos erreurs, pas les reproduire à chaque fois… »
Dans le dur et incapable jusqu’ici de remporter une rencontre, le promu donne déjà quelques signes d’inquiétude.
Mais Cédric Mehl garde espoir. « On n’a pas envie de douter. Le championnat est long. Pour le moment, on a du mal à mettre notre jeu en place. J’espère que ça va changer. Pour espérer gagner un match, tu es obligé d’avoir une certaine maîtrise… »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41657
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: .[National 3] Erstein   Sam 14 Oct 2017 - 22:08

Erstein 0
Lunéville 1

Mi-temps: 0-0. 250 spectateurs. Arbitre: M. Laurent assisté de MM. Wallior et El Hamzaoui.
Le but : Caromel (48e ).
Avertissements : Woellflin (39e ), Plautz (50e ), Ibanez (62e ) à Erstein; Samba (34e ), Kaya (83e ) à Lunéville.
ERSTEIN : Sonntag - Metz, Cascoin (Deleau, 85e ), Camara, Woellflin, Knobloch (Chevrier, 81e ) - Destenay, Plautz - Sala (Sow, 71e ) - Heiligenstein, Ibanez.
LUNÉVILLE : Bracigliano - Yrio, Amiche, Bezon, Kaya - An. Goncalves, Bakkass - Samba, Uhlrich (Al. Goncalves, 76e ), Caromel (Do Rosario, 76e ) - Duminy.
.
 National 3
 Erstein si près, si loin…

Erstein a fait jeu égal avec le leader, parvenant même à le bousculer à plusieurs reprises, mais s’est de nouveau incliné.
Au coup de sifflet final , les visages ersteinois étaient tous marqués. Par la fatigue, la sueur, mais surtout par le dépit. « Ça fait vraiment ch***, commence par dire Lucas Plautz. Ce soir (hier) , on a démontré des valeurs, de la solidarité et beaucoup d’envie. On ne mérite pas cette défaite. »
Deux heures plus tôt, la partie venait juste de commencer lorsque les « Sucriers » s’étaient procuré leur première et peut-être plus belle occasion de la soirée. Parti dans le dos de la défense lorraine, Ibanez s’était présenté face à Bracigliano mais ce dernier s’était détendu pour détourner sa tentative (1re ). La réponse visiteuse intervient sur cette tête d’Amiche, non cadrée (10e ).
Par la suite, la rencontre a du mal à décoller et on assiste surtout à une grosse bataille physique en milieu de terrain. On notera toutefois cette frappe lointaine – et désespérée – de Kaya, passée largement à côté (32e ). Solides jusqu’ici, les joueurs du duo Mehl-Ott tiennent bon mais éprouvent cependant pas mal de difficultés lorsqu’il s’agit de se porter vers l’avant.
Caromel nettoie la lucarne
Et patatras ! Alors qu’on joue depuis trois petites minutes en seconde période, Lunéville obtient un bon coup franc à l’entrée de la surface, légèrement excentré sur la droite. Et là, Anthony Caromel s’élance et nettoie la lucarne d’un Sonntag qui ne peut rien (0-1, 48e ).
C’est dur pour les “Sucriers”, cueillis dès l’entame de ce second acte. Pourtant, très volontaires, ces derniers ne baissent pas la tête. Heiligenstein tente une frappe que Bracigliano repousse (58e ). Ensuite, les occasions d’égaliser se feront rares, les attaquants bas-rhinois se heurtant à une défense très bien en place.
Lunéville manque même de doubler la mise lorsque Samba, après avoir profité d’une erreur d’appréciation de Woellflin, manque la cible (75e ).
En fin de partie, les “Sucriers” se ruent à l’attaque mais ni la demi-volée de Plautz, captée par Bracigliano (84e ), ni les derniers coups de pied arrêtés, ne se révéleront être fructueux.
« On est sur la bonne voie »

Erstein s’incline pour la cinquième fois en sept matches et reste ainsi cloîtré à la dernière place. Lucas Plautz ne demeure pas moins confiant pour la suite, malgré tout. « Avec le visage qu’on a montré, on est sur la bonne voie. Le groupe est conscient qu’en National 3, ça se joue sur des détails. Cela a encore été le cas ce soir (hier). Et ça, ça ne doit plus se reproduire… »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41657
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: .[National 3] Erstein   Mer 15 Nov 2017 - 22:13

National 3 -

Erstein 1-0 Biesheim -

 Erstein sourit enfin
Même s’il a énormément souffert en seconde période, Erstein a tenu bon et s’offre une première victoire cette saison.
Malgré les conditions difficiles, le rythme du début de la rencontre est relativement soutenu de part et d’autre. Et ce sont les Ersteinois qui en profitent pour se montrer dangereux les premiers. Mais Sow, qui sortira sur blessure dix minutes plus tard, manque son face-à-face avec Kéhi (3e ). Puis la frappe de Plautz passe juste au-dessus (11e ). Ce n’est que partie remise puisque le même Plautz, dans les six mètres, reprend un bon centre d’Ibanez. De la tête, le milieu de terrain bas-rhinois trompe un Kéhi tout proche d’intervenir, mais le ballon avait déjà franchi la ligne (1-0, 23e ).
Après cette ouverture du score, le rythme commence à redescendre et les occasions à devenir plus rares. On note cependant cette énorme opportunité rhénane dans les arrêts de jeu. Un frisson parcourt le stade municipal lorsque Viana, trouvé par Miliani dans la surface, tente une reprise de volée instantanée qui passe tout près du but gardé par Sonntag (45e +1).
En seconde période, les débats sont plus tendus et l’arbitre doit sortir ses cartons. Heiligenstein d’abord (53e ), Plautz ensuite (54e ) tentent leur chance, sans succès. En face, le tir de J. Jacquat n’accroche pas le cadre (61e ). À ce moment-là, Erstein est contraint de reculer et Biesheim en profite pour se porter vers l’avant. À l’entrée de la surface, Viana tente d’ailleurs ensuite une demi-volée mais Sonntag intervient sans souci (68e ). Quelques instants plus tard, G. Jacquat déboule sur la gauche avant de centrer en retrait pour Efondja. Sur son premier ballon, le nouvel entrant trouve la barre de Sonntag totalement battu pour le coup (71e ).

Biesheim a poussé, en vain

L’orage passé, les "Sucriers" se créent une belle occasion par l’intermédiaire de Plautz, dont le coup franc file juste au-dessus du but de Kéhi (81e ). Dans la foulée, on croit bien assister à l’égalisation de Biesheim mais ni Charoy, ni G. Jacquat dans les six mètres ne se montrent suffisamment adroits (84e ). Heiligenstein bénéficie ensuite d’une occasion en or pour inscrire le but du break, mais il manque son duel face à un Kéhi impeccable (89e ).
Plus rien ne sera marqué. La bande au duo Mehl-Ott l’emporte et peut sourire, enfin !
dna
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37987
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: .[National 3] Erstein   Ven 17 Nov 2017 - 2:49

Entre Alsaciens, on s'entraide souvent. ^^^

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM


Dernière édition par Allmen67 MrEnigme le Ven 17 Nov 2017 - 10:55, édité 1 fois
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41657
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: .[National 3] Erstein   Ven 17 Nov 2017 - 3:55

C'est vrai je l'avais déjà signalé la saison dernière.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41657
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: .[National 3] Erstein   Sam 25 Nov 2017 - 22:42

 ERSTEIN 4
PRIX-LÈS-MÉZIÈRES 1 

Avec la manière
Et de deux ! Erstein a largement disposé de Prix-lès-Mézières, hier soir, remportant au passage sa deuxième victoire cette saison.
Une poignée de minutes après le coup de sifflet final, ils se sont enlacés, puis ont chanté fort, très fort, les Ersteinois dans leur vestiaire. « Cette victoire fait du bien, dira le capitaine Alexis Cascoin. C’était important de bonifier notre première victoire obtenue contre Biesheim. On l’a largement mérité, on a été meilleurs qu’eux dans tous les domaines. »
Deux heures plus tôt, les “Sucriers” avaient idéalement débuté la rencontre. Si Roy parvient d’abord à détourner la reprise de Sabo (2e ), le portier ardennais ne pourra rien sur cette tête d’Ibanez, consécutive à un excellent centre de Woelfflin (1-0, 8e ). Un frisson parcourt ensuite le stade municipal lorsque la tête de Fofana passe juste à côté du but de Sonntag (12e ).
Peu après, Sonntag est d’abord attentif sur un coup franc fuyant de Hallou (20e ) avant de sortir le grand jeu devant Suray (23e ). À l’aise dans le jeu et solide défensivement, Erstein parviendra ensuite à faire le break, juste avant la pause. Suite à une remise d’Ibanez, Plautz décoche un amour de frappe qui termine dans le petit filet d’un Roy sans réaction (2-0, 39e ).

« Notre match référence »

Au retour des vestiaires, le même Plautz s’offre un doublé, transformant un penalty consécutif à une main de Dufour dans la surface (3-0, 50e ).
Dès lors, les hommes du duo Mehl-Ott se contentent de gérer leur avance avec brio. Bien en place, ils ne sont quasiment pas mis en danger par leurs adversaires. Mieux, ils se procurent même des occasions d’ajouter un nouveau but. Notamment lorsque Briot sauve sur sa ligne une reprise d’Ibanez (77e ).
Finalement, les Ardennais parviendront à réduire la marque par Regnault, seul dans les six mètres (3-1, 86e ). Mais comme la soirée ne pouvait qu’être belle, les “Sucriers” parachèvent leur festival offensif dans les dernières secondes par Sala, à la conclusion d’un contre rondement mené par Ibanez (4-1, 90e +4).
« Dans le jeu, c’est clairement notre match référence cette saison, continue Alexis Cascoin. Derrière, nous avons été solides et devant, c’était très fluide. Les attaquants ont fait le boulot. Ibanez et Heiligenstein, notamment, ont réalisé un très gros match. »
À deux rencontres de la trêve, Erstein s’est rassuré. Si le chemin qui le guidera vers le maintien s’annonce encore très long, les motifs d’espoirs, eux, n’en finissent plus de grandir. Pourvu que ça dure…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41657
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: .[National 3] Erstein   Sam 27 Jan 2018 - 21:56

Erstein - FC Mulhouse (0-1) Forcément frustrant
Largement au niveau de son adversaire haut-rhinois hier, Erstein s’est tout de même incliné sur le plus petit des scores. Tellement rageant !
Au coup de sifflet final, les Ersteinois avaient de quoi faire la moue. Dominateurs en première période, solides en seconde, ils venaient juste de tomber sur une formation mulhousienne un poil plus réaliste qu’eux.
« Il y a beaucoup de déception, ne cachait pas Éric Ott, l’un des deux entraîneurs des "Sucriers". Les joueurs ont respecté le plan de marche et ont fourni les efforts nécessaires. »
Pour en revenir au match, on dira qu’il n’a pas fallu beaucoup de temps au promu pour rentrer dans la partie. Rapidement, il se montre dangereux par Heiligenstein (3e ) puis par Ibanez (6e ), qui trouvent un impeccable Munoz sur leur route.

Des occasions manquées

En difficulté dans le jeu, le FCM s’en remet aux coups de pied arrêtés. Sur l’un d’eux, Essomba oblige Sonntag à se coucher (20e ). En face, Ducaroy tente sa chance aux seize mètres, mais Munoz veille encore au grain (26e ).
Petit à petit, l’intensité de la partie tend à baisser et les occasions à devenir plus rares.
En début de seconde période, les débats restent équilibrés. À l’heure de jeu, sans un retour en catastrophe d’un défenseur local, Etamé aurait pu ouvrir le score (64e ).
La réponse des "Sucriers" est immédiate. Par deux fois, Heiligenstein manque la cible. D’abord, suite à cette lourde frappe passée juste au-dessus du but de Munoz (68e ), puis sur une reprise, elle aussi non cadrée, consécutive à un bon centre en retrait de Charron (70e ).
Et puis patatras ! Dans le dernier quart d’heure, Camara est exclu suite à une faute aux abords des seize mètres (77e ). Il n’en fallait pas moins pour voir le FC Mulhouse en profiter. Suite à un centre venu de la gauche, Etamé récupère le cuir avant de déclencher une frappe dans le petit filet d’un Sonntag battu. Imparable (0-1, 83e ). Erstein est à terre. Et n’égalisera pas.

« Sur des petits détails »

« Dans le contenu, on n’a pas grand-chose à reprocher à nos joueurs, enchaîne Cédric Mehl. On peut regretter nos deux grosses occasions en tout début de match. On le sait, dans ce championnat, ça se joue souvent sur des petits détails. Parfois ça tourne dans notre sens, d’autres fois non. »
Force est de reconnaître qu’hier après-midi, la réussite n’a pas été du côté ersteinois. Et ça, c’est forcément frustrant…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41657
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: .[National 3] Erstein   Sam 10 Fév 2018 - 21:51

ERSTEIN 2
METZ II 1

Mi-temps: 1-0. - Stade Municipal. 300 spectateurs. Arbitre: M. Kubler, assisté de MM. Schauer et Grossmann.
Les buts: Plautz (29e ), Stroh (77e ) pour Erstein; Maziz (90e +3 s.p.) pour Metz II.
Les avertissements: Ducaroy (45e +2), Knobloch (59e ) à Erstein; Basin (10e ), Muratovic (68e ) à Metz II.
Expulsion: Haidara (27e ) à Metz II.
ERSTEIN: Sonntag – Metz (Charron, 61e ), Hannus, Woelfflin, Knobloch – Plautz, Ducaroy (Mahzem, 84e ) – Sabo, Sala (cap.) (Stroh, 73e ), Heiligenstein – Ibanez. Entraîneurs: Cédric Mehl et Éric Ott.
METZ II: Haidara – Collet (Hrvoje, 81e ), Amadi, Bijelic, Basin – Larrière, Muratovic – Robin (Dietsch, 28e ), Maziz (cap.), Thill (Cabral) – Sila. Entraîneur: José Pinot.
.
Erstein n’abdique pas
Bien aidé par l’expulsion du gardien lorrain en première période, Erstein en a ensuite profité pour se construire un succès mérité hier après-midi contre Metz II.

Qu’elle fait du bien cette victoire ! Aux têtes, au moral et surtout au classement. Grâce à son succès, le quatrième cette saison, le promu ersteinois quitte enfin la dernière place, désormais occupée par Pagny/Moselle.
Haidara voit rouge

Au coup de sifflet final, Jean-Philippe Sabo avait de quoi avoir la banane. « C’était important de retrouver le chemin de la victoire. Il y a deux semaines contre Mulhouse, on méritait sans doute mieux. Cette fois, on a été récompensé. On a pris le match par le bon bout. Ensuite, le carton rouge nous a facilité la tâche. »

Ce carton rouge, revenons-y. Suite à une ouverture de Sabo, Sala s’échappe dans le dos de la défense lorraine. Le portier visiteur Haidara sort à sa rencontre, le percutant assez violemment. Après réflexion, M. Kubler sort le carton rouge. Sévère pour certains, logique pour d’autres. Qu’importe. Surtout que sur le coup franc qui s’en suit aux vingt mètres, Plautz trouve, avec l’aide du poteau il est vrai, la lucarne pour l’ouverture du score (1-0, 29e ). Avant ça, il ne s’était pas passé grand-chose, signalons-le tout de même.

En supériorité numérique, Erstein conserve ensuite le pied sur le ballon, tentant de se montrer dangereux par l’intermédiaire de Plautz sur une subtile talonnade (39e ) ou encore sur cette frappe signée Heiligenstein (40e ).

Au retour des vestiaires, les fautes s’accumulent de part et d’autre, rendant la partie hachée et les occasions de plus en plus rares. Notons tout de même cette frappe de Sala, non cadrée (72e ).
Stroh entre et marque

Et finalement, les Ersteinois parviendront à inscrire le but du break. Tout juste entré en jeu, Stroh, bien décalé par Ducaroy, entre dans la surface avant de tromper Dietsch d’une frappe croisée (2-0, 77e ).

Les Bas-Rhinois peuvent respirer. La réduction du score de Maziz, dans les dernières secondes sur penalty, n’y changera rien (2-1, 90e +3).

« Moralement, c’était compliqué de rester skotché à la dernière place, continue Jean-Philippe Sabo. Maintenant, on vient de passer un palier. C’est important pour le groupe. »

Si la route vers le maintien promet d’être encore longue et semée d’embûches, Erstein a montré hier qu’il n’abdiquera pas. Et ça, on aime plutôt bien !
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41657
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: .[National 3] Erstein   Sam 17 Fév 2018 - 22:12

Nancy II – Erstein (3-2) Un réveil trop tardif
Plombé par une première période râtée, Erstein s’est incliné hier à Nancy malgré une réaction d’orgueil en fin de partie

Les fins de rencontre  entre la réserve de Nancy et Erstein sont décidément agitées à chaque fois. À l’aller, le 16 septembre dernier, il y avait eu l’interruption du match à la 8e  à 2-0 en faveur de Nancy II après l’altercation entre le jeune Moussa Haddad et l’expérimenté Jean-Philippe Sabo. Une affaire qui a traîné en longueur pendant cinq mois pour arriver à la perte du match par pénalité pour Erstein. À l’occasion du match retour, il s’est également passé pas mal de choses dans les dernières minutes. Seulement d’un point de vue sportif, cette fois.
Alors que le match semblait plié depuis le troisième but personnel d’un Papiss Dembélé efficace à la 53e  sur une offrande de Yanis Barka (3-0), les Lorrains se sont fait peur en seconde période. Plautz a d’abord réduit le score en expédiant une magnifique frappe dans la lucarne (3-1, 81e ), puis Stroh de près, n’a pas tremblé face au gardien nancéien Constant (3-2, 89e ).

« On aurait pu arracher le match nul »

« On a manqué d’humilité à 3-0 et on aurait pu le payer cash dans les dernières secondes », reconnaît le coach nancéien Sébastien Hanriot.
En face, les « Sucriers » peuvent assurément regretter leur entame de match. Pas assez réalistes, trop en retard défensivement, ils ont rapidement cédé. Dembélé en a d’ailleurs profité pour inscrire deux buts en première période et donc un troisième au tout début du second acte
« On est déçu du résultat car on a eu les deux premières grosses occasions, dont une reprise sur la barre de Ducaroy, dira de son côté Cédric Mehl, l’entraîneur ersteinois. On a été ensuite été trop passif et on s’est fait punir trois fois. On aurait pu arracher le match nul en toute fin de match car on n’a pas vu une énorme différence avec le leader. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41657
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: .[National 3] Erstein   Sam 24 Fév 2018 - 21:46

National 3 -
 Erstein - Sarre-Union (1-5)
 Sarre-Union punit Erstein

En marquant trois buts en dix minutes, à cheval sur les deux mi-temps, hier, l’USSU a infligé à Erstein sa plus sévère défaite de la saison (5-1).
Il a suffi de dix minutes pour que l’US Sarre-Union, que l’un des entraîneurs ersteinois, Eric Ott, considère comme un candidat naturel à la montée en National 2, plie le derby bas-rhinois, hier à Erstein. Après un début d’année délicat – deux revers de rang à Prix-lès-Mézières, puis contre Troyes II –, le club d’Alsace bossue, qui avait signé l’autre week-end son premier succès 2018 à Amnéville (3-0), semble bel et bien avoir repris sa marche en avant. Il renvoie du même coup le promu sucrier à ses doutes, lui qui, après avoir longtemps eu du mal à se hisser au niveau, s’était récemment remis en selle (trois succès lors des cinq journées précédentes).
On l’a dit, en dix minutes, l’équipe de Farid Touileb a anéanti les espoirs ersteinois. À la 40e , sur un décalage de Vianney Schermann, impliqué sur trois des cinq buts de son équipe (1 but, 2 passes), Omar Hassidou, d’une frappe croisée du gauche à l’entrée de la surface, permet à l’USSU de reprendre les devants (1-2). Puis Jean-Philippe Djé, parti à la limite du hors-jeu sur une passe lumineuse de la recrue hivernale Imad Merbah, gagne son duel avec Sonntag (47e ), avant que Schermann n’enfonce le clou en trompant lui aussi de près le portier de l’ASE (50e ).
« Les cinq premières minutes de la 2e mi-temps nous font mal, regrette Cédric Mehl, l’autre coach ersteinois. Nous pensions pouvoir mettre Sarre-Union en difficulté et l’avons fait au cours d’une première période riche en occasions de part et d’autre. Mais à 4-1, il était compliqué de continuer à exister. »

Une note salée pour les Sucriers

Sonnés par ces coups successifs, Alexis Cascoin et ses coéquipiers vont même plonger mentalement. Sur un centre de l’inévitable Schermann, Nomane Kamal, l’autre recrue de janvier, clôt le score d’un joli tir en pivot du droit (71e ), donnant à l’addition une note bien trop salée au goût des Sucriers.
Pourtant, malgré une certaine emprise des Sarre-Unionnais sur le jeu, rien, durant les 40 minutes initiales, ne donnait à penser que les hommes de Touileb allaient infliger à ceux du tandem Ott-Mehl leur plus lourde défaite de la saison. Certes, Mathieu Crouzat, d’un missile sous la barre après un corner de Hassidou trop mollement renvoyé par la défense locale, avait très vite alimenté le tableau d’affichage (10e ). Mais à la 37e , le meneur ersteinois Lucas Plautz avait remis les pendules à l’heure d’un coup franc millimétré, à 25 bons mètres, dans le coin gauche de Schouver.
C’était juste avant la fameuse envolée, en pile dix minutes, pause non comprise, d’une USSU propulsée hier soir dans le fauteuil de dauphin, à un point du leader Nancy II qui reçoit la réserve du Racing cet après-midi.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41657
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: .[National 3] Erstein   Sam 10 Mar 2018 - 22:00

Lunéville – Erstein (0-0)
Erstein a résisté

Erstein a ramené un bon point de son déplacement à Lunéville.
Comme annoncé,  ce match déséquilibré sur le papier n’a pas été une partie de plaisir pour les Lorrains. Malgré l’âpre résistance d’une lanterne rouge décomplexée, Lunéville est tout de même parvenu à se procurer deux splendides balles de match. La première est survenue dès le coup d’envoi. Parfaitement lancé dans la profondeur, Do Rosario est parti défier Sonntag mais a trop enlevé son tir. Mais que dire de la seconde ! Suite à un mouvement d’école, Duminy a mis toute la défense alsacienne dans le vent. Samba et Do Rosario se sont également retrouvés face au gardien erstenois. Le premier a idéalement décalé le second qui a voulu emmener le cuir jusque dans le but. Revenu de nulle part, un défenseur bas-rhinois s’est jeté comme un mort de faim pour empêcher ce but tout fait (60e ).

Une solidité défensive

Lunéville, malgré une nette domination en milieu de terrain, a par ailleurs souffert pour mettre en danger un onze alsacien courageux. Il y a bien eu quelques situations, sur des centres d’Yrio ou des coups de pied arrêtés. Mais Sonntag a finalement eu peu de travail à effectuer.
Les « Sucriers » de leur côté ont crânement joué leur chance en contre. Malheureusement, le cadre a fui la tentative de Sabo (13e ) puis Meyer s’est parfaitement envolé pour détourner la frappe enveloppée de l’ancien professionnel (51e ).
Au final, rien ne sera donc marqué et Erstein revient de Lorraine avec un point.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41657
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: .[National 3] Erstein   Dim 18 Mar 2018 - 0:40

national 3 - Erstein -
Sarreguemines (2-7)
Juste un calvaire…

Plutôt intéressant en première période, Erstein s’est complètement sabordé en seconde, concédant hier soir une très lourde défaite.
À la pause, les « Sucriers » n’étaient menés que d’un but et pouvaient nourrir beaucoup d’espoir. Parfaitement servi par Ibanez, Heiligenstein venait en effet de réduire le score d’un plat du pied imparable (1-2, 40e ).
Presque dans la foulée, le même Heiligenstein, sans une brillante sortie de Cappa, aurait même pu égaliser (42e ).
Oui mais voilà. Visiblement restés aux vestiaires, les Ersteinois ont complètement raté leur entame de deuxième mi-temps. Coup sur coup, Ruiz, deux fois à la conclusion d’un centre venu de la gauche, ne s’est pas prié pour s’offrir un doublé (1-3, 47e ) puis (1-4, 48e ), mettant définitivement la tête des Bas-Rhinois sous l’eau.
Bien avant ça, sur une pelouse enneigée et dans des conditions de jeu dantesques, les hommes du duo Mehl-Ott avaient bien entamé leur rencontre.
Heiligenstein avait vu son dangereux centre passer devant tout le monde (15e ) et Plautz ses deux coups francs inquiéter Cappa (22e , 34e ).
Sauf qu’en face, les Lorrains, à l’expérience, venaient déjà d’inscrire deux buts. Par l’intermédiaire de Babit, de la tête, à la réception d’un coup franc botté par Ruiz (0-1, 10e ). Puis par M’Barki, à la conclusion d’un magnifique mouvement collectif initié par Teixeira et Babit (0-2, 32e ).

Sarreguemines s’amuse

La suite, on la connaît. Sarreguemines a profité des largesses de la défense ersteinoise pour alourdir le score grâce à Babit, une nouvelle fois (1-5, 74e ), Ouadah (2-6, 81e ) puis Ba sur penalty (2-7, 90e ).
Entre-temps, Destenay avait inscrit un deuxième but pour Erstein (2-5, 78e ). On ne le cache pas, tout ceci ne se révélera n’être qu’anecdotique.
Contrairement à ce qu’on pourrait penser en regarder le résultat, il y a bien eu un match hier. Malheureusement pour les « Sucriers », ils n’y ont pris part pendant seulement une mi-temps. Bien trop peu pour pouvoir espérer quelque chose et la défaite d’hier, la treizième cette saison, est sans doute celle de trop.
À dix journées de la fin, Erstein a déjà neuf orteils en Régional 1…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41657
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: .[National 3] Erstein   Dim 25 Mar 2018 - 3:13

Troyes B – Erstein (4-0)
À mi-temps

La lanterne rouge alsacienne a existé une mi-temps, puis a volé en éclats après le repos. Erstein a cédé une première fois sur un exploit individuel de Tchimbembe – un tir croisé aux vingt mètres parfaitement dosé dans l’angle opposé du but d’Ottmann (13e ). Jusqu’à la pause, hormis un ballon sauvé par Metz devant Mbeumo (31e ), il ne s’est plus rien passé, ou presque. Le dernier de N3 profitait du peu d’inspiration des Troyens pour concéder un minimum d’occasions. « Si on avait pu mettre un peu plus de profondeur, on aurait pu être plus dangereux avant la pause, osait l’entraîneur alsacien Cédric Mehl, qui se montrait néanmoins lucide. On a bien résisté, mais on n’était pas dans le même monde… »
La seconde mi-temps, à sens unique, l’a démontré. Mbemo a perforé toute la défense pour signer en force, du gauche, le but du 2-0 (51e ). Puis, Tchimbembe s’est offert un triplé à la réception de deux centres impeccables (65e , 70e ).
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41657
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: .[National 3] Erstein   Sam 14 Avr 2018 - 21:40

National 3 -
 Erstein – Tremery (0-2)
Contre le cours du jeu

Dans cette opposition  entre deux équipes mal classées, les Ersteinois rentrent mieux dans la rencontre et mettent le pied sur le ballon. Très rapidement, Heiligenstein s’offre une belle opportunité avec une frappe des 20m qui va raser le montant de Husson. Les Bleus sont bien en place. Après un centre de Sabo, côté droit, Ibanez se trouve dans les 6m mais sa tête passe juste à côté.
Puis les visiteurs auront leur seule occasion de cette mi-temps avec une tête de Lopez qui passe au-dessus des cages de Sonntag à la 20e. Les recevants continuent de mettre la pression en occupant le camp adverse, mais des transmissions souvent mal ajustées ne leur permettent pas de trouver l’ouverture malgré des occasions de Sabo sur coup franc ou de Heiligenstein.
Dès la reprise, les Sucriers se font surprendre sur un contre côté gauche avec un centre tendu, repris au second poteau par Lopez, qui trompe Sonntag qui n’a toujours pas fait un arrêt (48e ). Tremery profite de quelques minutes de flottement qui permettent à Frassineti de frapper mais Sonntag est à la parade.
Puis Erstein reprend sa domination stérile. À la 60e , Destenay se retrouve seul face au gardien dans les 6m, sa frappe écrasée est stoppée par Husson. Le rythme s’accélère, les Sucriers poussent pour égaliser, et c’est Sabo qui, sur une frappe de la gauche dans la surface, trouve la transversale (64e ).
L’égalisation ne paraît pas très loin mais, sur un contre de M. Moussaoui, qui traverse tout le terrain balle au pied, les visiteurs font le break à la 70e. Il reste vingt minutes pour revenir mais la domination des recevants ne donnera plus grand-chose de dangereux face à une équipe bien organisée et qui s’offre une victoire contre le cours du jeu.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41657
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: .[National 3] Erstein   Sam 21 Avr 2018 - 21:57

national 3 -
 Prix-lès-Mézières – Erstein (1-1)
Erstein méritait mieux

Erstein est revenu hier des Ardennes avec un point mais aussi avec des regrets.
Ce cinquième score de parité permet au club bas-rhinois de revenir provisoirement à la hauteur de Pagny/Moselle. Ce qui n’empêchera pas Erstein d’être voué à la relégation en Régional 1 la saison prochaine.
Deux heures plus tôt, sous une chaleur accablante et sur un terrain bosselé, les locaux démarrent fort. Après une tentative de Stroh (12e ), Ottmann intervient coup sur coup avec brio devant Suray. Ensuite, le jeu s’équilibre et la volée de Plautz passe au ras du poteau (29e ). Avant la pause, un coup franc du même joueur est difficilement repoussé par Roy (38e ).
La seconde période est plus animée et fertile en occasions. Ottmann sort tout d’abord une tentative de Coelho (53e ) et Mahzem est ensuite tout proche d’ouvrir le score sur un lob (69e ).

« Un peu déçude ce résultat »

Finalement, les Ersteinois trouvent l’ouverture grâce à ce but contre son camp inscrit par Briot (0-1, 76e ). Hélas, Marron, en coupant de la tête la trajectoire du centre de Rouane, finit par égaliser (1-1, 88e ). Erstein a pourtant l’occasion de l’emporter mais après un numéro en soliste de Metz, Roy fait échec à Stroh (90e +1).
Éric Ott, l’un des coaches ersteinois, était « un peu déçu de ce résultat ». Avant d’ajouter : « Après cinq heures de route, on a connu un début de match difficile mais ensuite, on a su inverser la tendance. Finalement, on se fait rattraper en toute fin de rencontre. C’est frustrant. Maintenant, je ne peux pas en vouloir aux joueurs. Ils ont donné une bonne image du club et ne lâchent rien ».
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41657
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: .[National 3] Erstein   Dim 13 Mai 2018 - 12:27

Erstein     1 - 6    Amneville
.
national 3 - 29e journée - Football Aux abonnés absents
Autant  le contenu avait été au rendez-vous mardi dernier face à Épernay (0-2), autant, cette fois, Erstein a plongé dans tous les secteurs. De la première à la dernière minute, la lanterne rouge a proposé une prestation indigente et forcément insuffisante pour éviter la correction. C’était beaucoup trop pauvre dans le jeu, hier.
En début de partie, Abdelkadous – le meilleur joueur sur la pelouse – avait déjà fait trembler les filets alsaciens deux fois en 21 minutes. La réaction des locaux était bien timide et Naifi creusait l’écart au retour des vestiaires (50e ). Si Stroh atténuait le retard d’une belle reprise (61e ),

«On s’est fait balader»

Amnéville en remettait une couche en fin de partie avec un doublé de Foti et la troisième réalisation personnelle d’Abdelakadous.
« Dès le début du match, on s’est fait balader. Nos joueurs étaient venus pour jouer un match de foot tranquille, pas un match de N3 », fulmine Eric Ott. « Au bout de quinze minutes, on avait déjà lâché l’affaire, renchérit son compère Cédric Mehl. Cette saison, on a pris des claques mais c’était surtout face à des équipes du haut de tableau… Quand on arrive avec cette attitude, c’est logique de couler et de subir une aussi lourde défaite. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41657
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: .[National 3] Erstein   Dim 20 Mai 2018 - 11:57

Pagny/Moselle - Erstein (3-1)

Ouf, c’est fini
Un dernier déplacement sur la pelouse de l’équipe qui la précède au classement, la lanterne rouge n’a réussi à boucler la saison sur une bonne note.

Une première mi-temps aboutie et un réveil après la réduction du score des Sucriers ont permit à Pagny de s’imposer.
Servi par Paillot, Sevan Probst décochait une frappe sèche et croisée, qui flirtait avec la lucarne d’Ottmann (1-0, 13e’ ), avant que Sylla, lancé depuis la ligne médiane par Paillot, ne trompe tranquillement le gardien (2-0, 38e’ ).
Hormis plusieurs inspirations de Heiligenstein et une pincée de situations, Erstein n’avait pas montré grand-chose. Mais les Alsaciens n’ont pas négligé ce match sans enjeu et ont su capitaliser sur l’apathie qui a contaminé les Pagnotins après la pause.
Si bien que sur un centre de Valero, Destenay profitait d’un ballon mollement relâché par un Delafraye livré à lui-même pour mettre un peu de piment (2-1, 70e’ ). Mais le gardien lorrain se rachetait en repoussant une lourde frappe de Heiligenstein (80e’ ) et Sevan Probst, profitant d’une remise de Lancina sur un long centre de Paillot, faisait fructifier cette parade (3-1, 86e’ ).
Encore une fois, Sylvère Paillot était dans le coup, confirmant qu’il était une des rares satisfactions d’un recrutement globalement décevant dont les effets néfastes ont été gonflés par la cascade de blessures et d’absences en tout genre. Une addition rédhibitoire pour espérer survivre dans ce groupe.
Trois ans après l’avoir quitté, Pagny va donc retrouver le R1. Erstein en fait de même et n’aura donc, pour sa part, connu qu’une année en championnat de France.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41657
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: .[National 3] Erstein   Ven 25 Mai 2018 - 13:09

Coupe d’Alsace (quarts de finale) Le tenant à la porte
Obermodern a créé la surprise en obtenant son billet pour les demi-finales, hier soir à Erstein (0-0, 2-4 tab).
La première situation chaude était à mettre au crédit des visiteurs. À la suite d’un corner, la tentative de Jacky filait juste à côté du cadre (9e’ ). Erstein répliquait aussitôt par Heiligenstein. La frappe limpide du numéro 10 était brillamment détournée par Meichel (13e’ ). Le début de partie se révélait équilibré, l’outsider supposé ne nourrissant aucun complexe. De la tête, Kevin Muller obligeait Ottmann à une parade déterminante (24e’ ).
Au fil de la première période, les combinaisons de l’équipe locale gagnaient en fluidité et justesse technique. À l’approche de l’entracte, les opportunités se multipliaient en faveur de l’ASE. Meichel jouait les pompiers de service sur une demi-volée croisée de Sabo (35e’ ) puis un essai lointain de Valero (35e’ ). Juste avant la pause, le portier du FCO hésitait dans les airs mais Destenay ne pouvait en profiter (44e’ ).
Au retour des vestiaires, le pensionnaire de N3 conservait la possession du cuir mais parvenait moins à s’infiltrer au cœur de l’arrière-garde adverse. Obermodern procédait de façon directe, en contre-attaque. Les banderilles du 4e de R1 se montraient particulièrement menaçantes. Ottmann devait ainsi s’interposer par deux fois sur des tentatives inspirées de Schatz (47e’ et 54e’ ).
Le duo Mehl-Ott effectuait ses trois changements et l’apport de sang-frais permettait à Erstein de retrouver plus d’allant. Heiligenstein réalisait un solo côté gauche mais Destenay était contré in-extremis (76e ).
Deleau héritait aussi d’une situation prometteuse mais sa frappe puissante était répoussée par Meichel (79e’ ). La troupe d’Hervé Sturm se procurait cependant la dernière occasion du match par K. Muller (88e’ ) dont l’essai aux 25m trouvait Ottmann sur sa route.
Au terme d’une partie somme toute équilibrée entre deux formations proches l’une de l’autre, la loterie des tirs au but souriait à l’équipe visiteuse. Metz ouvrait la séance par un échec en frappant sur le poteau avant que Meichel, l’homme du match, détourne le tir de Camara. Tombeur du tenant du titre, Obermodern entre donc dans le dernier carré de la coupe d’Alsace.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41657
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: .[National 3] Erstein   Dim 12 Aoû 2018 - 22:03

Un favori - Erstein Un nouveau chemin de vie
À 24 ans, il vient de renoncer à une deuxième saison en National 2 avec Schiltigheim pour se consacrer à sa vie professionnelle. Arrivé à Erstein cet été pour l’aider à rebondir, Cyril Dreyer assume son choix.
Comme beaucoup de footballeurs, il aurait pu choisir la facilité. Celle de penser, manger et surtout vivre football. Mais Cyril Dreyer n’est pas comme tous les autres.
Alors que Stéphane Crucet comptait sur lui cette saison à Schiltigheim, il a choisi de s’en aller, préférant assurer ses arrières et se consacrer à son métier de comptable plutôt qu’à celui de footballeur, aussi aléatoire qu’éphémère.
« Je n’ai aucun regret »
« Cette saison, le Sporting s’entraîne souvent le matin, explique-t-il. Je travaille dans un cabinet comptable et ça devenait impossible de concilier les deux. On m’a proposé de m’entraîner avec l’équipe “Deux” et de jouer le week-end avec la “Une”. Mais ça ne m’intéressait pas. Vis-à-vis des autres joueurs, j’estime que ça ne se fait pas. Et puis je n’avais pas envie d’être remplaçant. »
Rapidement, les dirigeants du Sporting ont compris son choix. Et ont du l’accepter, surtout.
« Je n’ai aucun regret, continue le milieu de terrain. J’ai participé à la montée en National 2 puis terminé 4e  la saison passée. Le club veut se professionnaliser, peut-être un peu vite à mon goût. En tout cas, je ne garderai que de bons souvenirs de mon passage à Schiltigheim et de Stéphane Crucet notamment. »
Une fois sa décision actée, Cyril Dreyer s’est alors mis en quête d’un nouveau club. Trois options s’offraient à lui : Vauban, le Soleil Bischheim et Erstein.
Rapidement, son choix s’est porté sur le club sucrier. Presque naturellement, aussi.

Erstein, un choix réfléchi et… familial

« J’ai de la famille à Erstein, ma grand-mère y habite. J’en ai aussi à Gerstheim, non loin d’ici. En rejoignant le club, ça me permettra de les voir plus souvent. Et puis, je recherchais aussi un club qui faisait passer l’humain avant le sportif. À Erstein, je suis comblé. Par exemple, ils savent que je vais devoir rater des entraînements et des matches. Ils sont très conciliants. »
Aussi, Cyril Dreyer a eu la chance de rejoindre son nouveau club en compagnie d’un autre de ses coéquipiers, un ami surtout. « Loris (Ieraci) est aussi arrivé. C’est un bon mec, on s’est toujours très bien entendu. »
Sur le terrain maintenant, l’ancien joueur de Nancy et de Gijon (Espagne) a rapidement pris ses marques. S’il ne sait pas encore dans quelles dispositions son entraîneur Fabrice Oumedjkane compte l’utiliser, il se dit impatient de débuter le championnat.
« C’est un joli projet, appuie-t-il. Le club sort d’une saison compliquée, il a envie de repartir sur de bonnes bases. J’ai été agréablement surpris par le groupe. C’est une bande de copains, mais quand il faut travailler, ça travaille. Ici, j’ai tout pour m’épanouir. »
Conscient que son équipe sera attendue partout en Alsace cette saison, Cyril Dreyer se veut résolument confiant. Ambitieux, aussi.
« Le coach a envie de mettre des choses en place et pour le moment, j’aime beaucoup sa façon de fonctionner. Le championnat de Régional 1 ? Je ne le connais pas du tout. Ce que je sais, c’est qu’on s’en sortira par le jeu. On a l’équipe pour bien figurer, c’est certain. »
Cet été, Cyril Dreyer a décidé de donner un nouveau tournant à sa carrière. En quittant Schiltigheim pour Erstein, il s’apprête surtout à emprunter un nouveau chemin de vie…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41657
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: .[National 3] Erstein   Lun 20 Aoû 2018 - 5:39

Erstein assume son rang
Reléguée de National 3 à l’issue de la saison écoulée, l’AS Erstein a parfaitement négocié son retour à l’échelon régional hier après-midi à Oberlauterbach (0-4).

Grâce à son large succès obtenu hier à Oberlauterbach (4-0), l’AS Erstein pointe ce matin en tête du groupe C de Régional 1 à la différence de buts.
Après une seule journée de championnat, le classement est certes anecdotique. Mais cette position donne à coup sûr du baume au cœur à des “Sucriers” harassés par leur dernier exercice de National 3 bouclé en dernière position.
Hier dans le Nord de l’Alsace, Erstein a montré qu’il avait bien digéré sa relégation. Avec l’ancien Schilikois Cyril Dreyer, rayonnant à la distribution du jeu, l’ASE a pris les devants au quart d’heure grâce à son capitaine Cascoin, esseulé au second poteau après un corner (0-1, 16e ).

Trois buts dans les vingt dernières minutes

Dans la foulée, Stroh perdait son duel face à Schmaltz, le portier des “Oranges”. Sur le reculoir, Oberlauterbach se procurait une première opportunité à la 37e , mais Olivier Muller, tout juste rentré de vacances, manquait le cadre de peu.
Après la pause, les joueurs de Fabrice Muller revenaient avec de meilleures intentions.
À l’heure de jeu, Elias Frank pensait offrir l’égalisation aux siens, mais son tir était dévié au dernier moment par un défenseur adverse.
« En deuxième mi-temps, on était un peu mieux, confirmait le coach de l’Entente. Après, la défaite est logique. Erstein est une bonne équipe, on le savait. J’espère juste qu’on saura faire abstraction de l’ampleur du score pour ne pas prendre un coup au moral. »
Un peu fatigués de leurs efforts pour revenir sur les talons ersteinois, les partenaires de Geoffrey Zeidler flanchaient à trois reprises dans les vingt dernières minutes. D’abord sur un tir hors de la surface légèrement dévié de Metz (71e ), puis sur deux frappes croisées du nouvel entrant Valero (87e , 90e +2).
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41657
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: .[National 3] Erstein   Dim 26 Aoû 2018 - 11:31

Région 1
2eme journée
OBERMODERN F.C 0-0   ERSTEIN A.S
 Pas si nul que ça
Erstein a dominé, mais n’a pas réussi à concrétiser face à Obermodern qui a su faire le dos rond.

En s’attaquant au leader, le FCO savait que la partie serait rude et qu’il faudrait être à la hauteur dans le secteur défensif. Finalement, la tactique mise en place s’est avérée payante et les locaux empochent le point du match nul.

Dans les premières minutes, les Ersteinois se portent résolument à l’attaque et Meichel doit intervenir devant Stroh (9e et 12e ).

Les locaux ont du mal à porter le danger de l’autre côté du terrain même si Gelineau se démène dans la défense adverse. Mais peu d’occasions nettes sont à répertorier et Meichel fait une excellente parade sur une nouvelle tête de Stroh (40e ).
Obermodern revient dans le match

Après le changement de camp, les visiteurs reprennent leur domination et privent les locaux de ballon. Les tentatives de Heiligenstein, de Valera, puis de Ieraci ne sont pas cadrées à l’heure de jeu.

Obermodern revient dans le match et obtient deux corners qui ne donnent rien. Puis, à la 75e , Guillin s’avance seul vers Guthleber, mais tire dans le petit filet. Plus tard, Gelineau oblige Guthleber à une jolie parade et Guillin, qui a bien suivi, se fait contrer in extremis (84e ).

Un dernier arrêt de Meichel scelle définitivement le score du match qui aura été animé même si aucun but n’a été marqué.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41657
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: .[National 3] Erstein   Dim 2 Sep 2018 - 6:31

  REGIONAL 1 C
3eme journée
Samedi le 1/09/2018
 Erstein – Geispolsheim (2-1)
 Erstein enchaîne à domicile


Pour cette première à domicile, les locaux veulent enchaîner avec une victoire et se montrent pressants d’entrée de jeu.
La domination locale est constante mais ni Valero (12e ), ni Metz (18e ) ne trouvent le chemin des filets. C’est finalement Sabo qui trouve l’ouverture, à la 21e  : son superbe coup franc des 25m, qui va se loger en pleine lucarne. Fort de leur avantage, les Ersteinois gardent le contrôle du jeu et ne permettent aux visiteurs de dépasser la moitié de terrain qu’à de rares moments. Finalement, plus rien ne sera marqué en cette première période.
Erstein fait le forcing

Dès le retour des vestiaires, les joueurs de l’escouade locale font le forcing et Valéro, par deux fois, voit sa tête et sa frappe stoppées par le gardien visiteur. À la 53e , un coup franc de Dreyer rase le montant. Petit à petit, les visiteurs sortent de leur coquille et obtiennent l’égalisation par Ozbas, qui se trouve à point nommé pour envoyer le ballon au fond des filets 1-1, 65e ).

Deux minutes plus tard, Erstein obtient un penalty que Sabo s’empresse de transformer (2-1, 68e ). La fin de match est crispante, Geispolsheim lance ses dernières forces à l’offensive, mais les Ersteinois résistent et enchaînent un nouveau succès.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41657
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: .[National 3] Erstein   Lun 17 Sep 2018 - 5:31

Erstein - SR Colmar 4-1

Coupe de France - 3e  tour Le SRC à la trappe

Dans l’un des chocs de ce 3e tour, Erstein (R1) dispose de Colmar (R2) après avoir accéléré en seconde période.
Troisième du Régional 1, Erstein a fait respecter son statut en disposant assez facilement de Colmar, leader du Régional 2 haut-rhinois. Les deux formations proposent une première période plutôt agréable à suivre. Les Ersteinois démarrent mieux, mais Valero enlève trop sa frappe (7e ) avant d’être trop court de la tête sur de bons centres (11e , 20e ). De l’autre côté, Guerrero tergiverse trop devant Guthleber (12e ) alors que le virevoltant Makang voit sa frappe stoppée après un corner (16e ).
Peu après la demi-heure de jeu, Sabo rate sa passe plein axe. Imbs l’intercepte et s’infiltre avant de temporiser et de loger une frappe du gauche dans le petit filet droit de Geyer (0-1, 35e ). Colmar ne mènera pas très longtemps, Ibanez égalisant dans la foulée d’un tir croisé du droit (1-1, 37e ).
Alors qu’il a ensuite l’occasion d’inscrire un doublé après une balle relâchée par Seyer, l’attaquant local se déchire sur sa reprise (42e ). Au retour des vestiaires, Erstein prendra vite l’avantage au score. Dreyer dépose un centre sur Camara. Ce dernier remise de la tête pour Deleau qui « fusille » Seyer de près (2-1, 53e ).
Colmar ne lâche d’abord pas l’affaire, mais la tête de Meyer est sauvée de justesse par Guthleber (63e ). Dans l’autre surface, Helfer ne profite pas d’une bonne transmission de Delaveau et croise trop sa frappe du gauche (66e ). À force de dominer, Erstein fait le break grâce à Valero – et surtout Seyer – qui réalise une malencontreuse Arconada sur la frappe de l’Ersteinois (3-1, 72e ). Stroh corsera l’addition presque anecdotiquement en toute fin de match (4-1, 90e ), confirmant un peu plus la qualification ersteinoise.
dna
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: .[National 3] Erstein   

 

.[National 3] Erstein

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Foot en général :: Le foot français en général-