Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

  1ère journée: Lyon-Strasbourg (4-0)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
manou54
Joueur de national
Nombre de messages : 3526
Date d'inscription : 09/08/2009


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1ère journée: Lyon-Strasbourg (4-0)   Sam 5 Aoû 2017 - 14:02

Allmen67 MrEnigme a écrit:
La différence entre une équipe qui accepte et qui peut s'offrir des joueurs à plus d'un million d'euros et une autre qui ne le veut ou qui ne le peut pas.
Un peu simple comme résumé, non ? On pourrait facilement citer une dizaine de joueurs expérimentés de L1 qu'il était possible recruter pour rien, car ils étaient libres. Sans attaquants valables et avec une défense gruyère, que peut-on espérer ?
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37987
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1ère journée: Lyon-Strasbourg (4-0)   Sam 5 Aoû 2017 - 14:34

Une cellule de recrutement nullarde n'arrange rien, c'est sûr.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41763
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1ère journée: Lyon-Strasbourg (4-0)   Sam 5 Aoû 2017 - 15:50

Je rentre de Steinbourg(village Indien) je dirais que 4-0 ce n'est pas mal, bien que j'étais persuadé que le racing allait marquer au moins un but.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41763
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1ère journée: Lyon-Strasbourg (4-0)   Sam 5 Aoû 2017 - 16:11

Thierry Laurey (Strasbourg) : «Siffler penalty là-dessus...»
 L'entraîneur de Strasbourg Thierry Laurey regrette le penalty accordé à Lyon sur le deuxième but, qui a changé le cours du match.
Thierry Laurey (entraîneur de Strasbourg, battu par l'OL 0-4) : «Je ne suis pas déçu par le résultat. J'avais prévenu les joueurs que le niveau serait relevé et qu'ils ne le connaissait pas. Je ne leur ai pas menti. J'avais peur que l'on soit inhibé. Cela n'a pas trop été le cas mais je regrette vraiment ce fait de jeu sur le penalty lyonnais. Siffler là-dessus, cela veut dire qu'il y aura vraiment beaucoup de penalties en Ligue 1 cette saison. A partir de là, Lyon a su dérouler. L'OL était plus fort individuellement.»

Dimitri Lienard (milieu de Strasbourg) : «Tout n'est pas à jeter. Les Lyonnais, c'est une autre dimension. Ce n'est pas face à ce type d'adversaire que l'on va assurer le maintien. Ils ont été très bons avec le ballon et dans la finition. Ils ont eu la possession mais nous n'avons pas été mis hors de position, ils n'ont pas eu d'action. Je pense que le score est vraiment lourd.»
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41763
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1ère journée: Lyon-Strasbourg (4-0)   Sam 5 Aoû 2017 - 21:20

Dur apprentissage
Les Strasbourgeois se sont logiquement inclinés hier, sur le terrain de Lyon (4-0). Entre un Olympique Lyonnais dominateur et un Racing tout juste promu, il n’y a tout simplement pas eu photo.
Le Racing avait une mission compliquée, hier. Très compliquée même. Et finalement trop compliquée. Face à un Olympique Lyonnais déjà bien en place, le Racing n’a pas pu que résister avec les moyens du bord.

Et il a finalement tenu vingt-trois minutes avant d’encaisser un premier but, signé Mariano. Avant d’en prendre trois autres, en deuxième période: un penalty transformé par Fekir, un rush de Mariano et une lourde frappe de Fekir.

« On avait envisagé ce scénario, mais on espérait quand même être plus présent, soulignait Thierry Laurey à l’issue des débats. Les garçons se sont battus, mais on n’a pas encore assez de cohésion. Il va falloir hausser le rythme. »

Dès l’entame, les Lyonnais mettent leur patte sur la rencontre. Traoré se joue de Martinez, centre, mais heureusement, Kamara dégage d’une claquette bien sentie (1ere ). Une offensive à l’image de cette première mi-temps, qui est très largement en faveur des locaux.

Mariano, l’attaquant dominicain tout juste arrivé à l’OL, manque de profiter d’un ballon mal dégagé par Kader Mangane (4e ), avant que le même Mangane détourne de la tête un centre de Rafael (6e )… Il faut attendre la 8e minute du match pour voir enfin les Strasbourgeois avoir la balle.
Laurey: «Le penalty a coupé notre élan»

Mais la pression reste constante aux abords des buts de Kamara. Les deux latéraux brésilien de l’OL (Marçal à gauche, Rafael à droite) font très mal au onze alsacien, tout comme Traoré, plein d’allant sur le côté droit

Martin et Corgnet ont bien du mal à conserver le ballon –et c’est un euphémisme-, tandis qu’Aholou a toutes les peines du monde à bloquer Fekir, le maître à jouer lyonnais.

A la 22e , Salmier s’interpose in extremis après un nouveau festival de Traoré, qui vient d’éliminer Corgnet, puis Martinez d’un coup de rein. Mais dans la minute qui suit, Mariano avance balle au pied à l’entrée de la surface et lâche une frappe sèche. Kamara ne peut rien et voilà les Lyonnais qui prennent les devants au score (1-0, 23e ).

Logique. Plus que logique même au vu des forces en présence. Il faudra d’ailleurs attendre la dernière minute des arrêts de jeu pour voir la première opportunité alsacienne. Lienard initie un contre et trouve Saadi, excentré côté droit. Ce dernier centre pour le natif de Belfort, qui a poursuivi sa course au deuxième poteau. Las, Lienard pique sa tête à côté des buts de Lopes.

« On a été trop timides à l’entame, on a mis Lyon dans un fauteuil », regrettait d’ailleurs Laurey en analysant cette première période.

Au retour des vestiaires, les Strasbourgeois montrent un visage plus conquérant. Le duo Da Costa/Lala se procure une belle occasion, mais Marcelo sauve les siens en détournant en corner (46e ).

A la 52e , une belle louche de Martin (plutôt discret jusqu’alors) trouve Saadi, qui contrôle. La frappe du Franco-algérien passe au-dessus, alors que Lopes était battu. Dommage, car après cette bonne période alsacienne, les Lyonnais reprennent le fil de la partie.
Une fin de match plombée

Une nouvelle accélération de ce diable de Traoré va d’ailleurs sceller la rencontre. Martinez est contraint de le faucher dans la surface et M. Buquet désigne le point de penalty. Fekir ne se fait pas prier pour transformer en force (2-0, 59e ).

« Ce penalty nous fait mal, surtout qu’il n’y a pas faute sur ce tacle de Pablo (Martinez), grimaçait Thierry Laurey. C’est dommage, car on avait fait une bonne entame de deuxième mi-temps et ça nous a coupé notre élan. Ça a plombé la fin de match ».

Et comme si ce n’était pas encore assez, une mésentente (maladresse?) strasbourgeoise offre sur un plateau le 3e but aux Rhodaniens. Salmier tente de dégager un ballon chaud, mais le cuir rebondit sur… le dos d’Aholou. Mariano, en embuscade, file tout seul au but et trompe Kamara (3-0, 61e ).

Dès lors, la dernière demi-heure est anecdotique. Sauf, peut-être pour Gonçalves et Sacko, qui entrent au relais de Lienard et Saadi, faisant ainsi leur première apparition en Ligue 1. Sauf aussi, pour Fekir, qui y va de son doublé en assénant une lourde frappe dans les arrêts de jeu (4-0, 91e ).

Hier soir, il y avait bien une classe d’écart entre l’Olympique Lyonnais et le Racing Strasbourg. Et cette fois, malgré leurs efforts, les près de 5000 supporteurs alsaciens n’ont rien pu y faire.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41763
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1ère journée: Lyon-Strasbourg (4-0)   Sam 5 Aoû 2017 - 21:23

Ils ont pris la marée
Étouffés par un OL totalement remanié à l’intersaison, les Bleus ont trop subi pour prétendre à autre chose qu’à une défaite nette et sans bavure pour leur retour en Ligue 1 après neuf ans d’absence. Difficile de surnager quand on est emporté par la marée adverse
B INGOUROU KAMARA (5) : pour ses premiers pas en L1, ses gants ont chauffé d’entrée, avec une parade décisive sur une frappe enroulée du gauche de Traoré dès la 1ere.

Masqué par sa charnière centrale, il ne peut pas grand-chose sur le premier but de Mariano à la 23e , ni sur les trois suivants, inscrits par Fekir (59e sur penalty et 90e +1) et de nouveau Mariano, arrivé seul devant lui (61e ). Il n’a rien à se reprocher, mais ce n’est sûrement pas pour lui une consolation.
Sale soirée pour Pablo Martinez

– KENNY LALA (4)
: comme Pablo Martinez, son pendant côté gauche, l’ex-Lensois a souvent vu débouler deux adversaires dans son couloir, dont l’entreprenant latéral gauche brésilien Marçal. À l’instar de la défense du RCSA, il a subi le poids de la rencontre.

– KADER MANGANE (4) :
le capitaine n’a pas ménagé sa peine, en multipliant les sauvetages, notamment sur ce centre fuyant de Rafael dès la 6e. Mais il a aussi raté quelques interceptions et a, comme ses partenaires, rompu sous les coups de boutoir de Fekir et des autres.

– YOANN SALMIER (5) : auteur d’un sauvetage du pied sur un tir de Traoré qui avait éliminé Martinez (22e ), le jeune défenseur axial a signé un début de match propre, sans fioritures.

Mais comme Mangane, il s’est montré un brin passif sur l’ouverture du score signée Mariano (23e ). Malheureux sur son dégagement contré par Aholou sur le 3e but lyonnais (61e ), il a aussi été averti à la 64e. Sa bonne volonté n’a pas suffi.

– PABLO MARTINEZ (2) : l’ancien Angevin n’a jamais caché être plus à l’aise dans l’axe que comme latéral gauche.

Dans ce rôle moins fait pour lui, il n’a pas été gâté par des Lyonnais qui lui ont fait bien des misères. À sa décharge, il s’est souvent retrouvé en infériorité numérique, Rafael n’hésitant jamais à créer le surnombre avec Traoré.

Il accroche le pied de l’ex-attaquant de l’Ajax sur le penalty qui offre le break à Fekir (59e ). Une sale soirée pour lui.

– JEAN-EUDES AHOLOU (3) : censée limiter le rayon d’action de Fekir, la sentinelle alsacienne a régulièrement pris le bouillon, d’autant que les Traoré, Marçal et autres Darder ont multiplié les percées dans son secteur. L’ex-Orléanais a aussi eu la malchance de contrer le dégagement de Salmier sur le 3e but inscrit par Mariano. Un match à oublier pour le grand Jean-Eudes.

– NUNO DA COSTA (5) : bien servi par Lala, l’ancien Valenciennois a raté son contrôle et une belle “occase” de marquer très vite les esprits alors qu’il aurait pu se retrouver en position idéale. Il a en revanche déclenché un murmure d’admiration du public sur un contrôle orienté avec effet rétro qui lui a permis de faire le tour de Marçal à la 34e.

Dans un rôle ingrat, au point d’être averti à la 44e pour un tacle à retardement sur ledit Marçal, il s’est signalé sitôt le repos d’un centre tir dégagé en catastrophe par Marcelo devant Saadi (46e ).

On ne peut pas lui reprocher de ne pas s’être battu.

– BENJAMIN CORGNET (3) : “contraint” de s’excentrer côté gauche après le réaménagement tactique opéré par Thierry Laurey, le régulateur bas-rhinois a parfois eu du mal à se situer, notamment face à un Rafael toujours prompt à ouvrir des brèches dans son dos. Il a tenté de mettre le pied sur le ballon, sans grand succès.

– JONAS MARTIN (3) : lui aussi a parfois peiné à se positionner dans un entrejeu pris de vitesse.

Sa louche pour Idriss Saadi à la 54e était une merveille du genre. Mais sa classe ne s’est exprimée que trop rarement et il s’est éclipsé sur cette première mitigée à la 81e , relayé par Stéphane Bahoken, tout près de réduire le score à la 87e sur une pichenette dégagée sur sa ligne par Marçal.

– DIMITRI LIENARD (4) : aligné en début de rencontre sur le flanc gauche de l’entrejeu, “Dim” a vite été replacé dans l’axe pour tenter d’endiguer les vagues lyonnaises.

Il s’est dépensé sans compter, parfois dans le vide, et, avec un peu de réussite, aurait pu égaliser de la tête juste avant la pause. Il a cédé sa place à Anthony Gonçalves à la 75e.

– IDRISS SAADI (4) : avec la paire axiale Marcelo – Morel, l’avant-centre du RCSA ne s’est guère amusé. Son joli centre à destination de Lienard (45e +1) a été l’un des rares ballons qu’il a pu négocier vers l’avant en première mi-temps.

Jamais découragé, il aurait pu égaliser sur une frappe à bout portant hors cadre, après un caviar de Martin (64e ). Remplacé à la 68e par un Ihsan Sacko averti à la 78e.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41763
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1ère journée: Lyon-Strasbourg (4-0)   Sam 5 Aoû 2017 - 21:28

En direct des vestiaires « Rien de dramatique »
À l’instar de Pablo Martinez, les Racingmen considèrent qu’ils ont, hier à Lyon, touché du doigt l’exigence du très haut niveau que la moitié d’entre eux n’avait jamais fréquenté. Mais ils refusent de céder à l’alarmisme après leur lourd échec.
PABLO MARTINEZ, latéral gauche du RCSA.

« L’action du penalty me reste en travers de la gorge parce qu’on avait bien attaqué la deuxième période et que c’est le tournant du match.

Mais bon, sans vouloir en dire plus, ici, c’est toujours un peu pareil. Même si, au départ, je suis un peu en retard sur l’action, je touche d’abord le ballon (Ndlr : sans cependant véritablement en changer la direction. Il a ensuite clairement déséquilibré Bertrand Traoré. Certains penalties ont été sifflés pour moins que ça).

Ç’a été un match compliqué. On a réussi à faire le dos rond avant la pause et on était bien rentré dans la deuxième mi-temps avant ce fait de jeu.

On avait remis un bloc assez compact et ça se passait plutôt bien jusqu’à ce deuxième but. Maintenant, c’est fait. On ne va pas revenir là-dessus. C’est un match pour apprendre.

On sait très bien qu’on ne fera pas le match avec Lyon cette saison. Le premier rendez-vous à la Meinau, dimanche prochain (15h) contre Lille, sera difficile et important. Il faudra se remettre la tête à l’endroit et se présenter avec onze guerriers sur le terrain. »

 BENJAMIN CORGNET,
milieu de terrain strasbourgeois.

« Nous savions que ça pouvait être difficile ici. Paradoxalement, malgré les trois buts encaissés en deuxième période, c’est durant la première que nous avons été moins bons. Nous n’étions pas assez présents dans les duels et nous nous en sortons avec seulement un 1-0.

Notre début de deuxième mi-temps a été bien meilleur, car nous nous sommes montrés plus agressifs. Après, nous avons été pénalisés par ce penalty qui me paraît litigieux.

Ce n’est que le début. Nous savons le championnat que nous avons à jouer. Et Lyon n’en fait pas partie. Il n’y a rien de dramatique. »
La satisfaction lyonnaise

  BRUNO GENESIO, entraîneur de Lyon.

« C’est un départ intéressant pour nous. C’est important de gagner et en plus avec la manière, car quand une saison commence, on part toujours un peu dans l’inconnu. Le bilan est très satisfaisant, même s’il y a eu quelques imperfections.

Il y a encore beaucoup de choses à améliorer, notamment dans les transmissions. Défensivement, on a trop subi en début de deuxième mi-temps et en fin de match. On a laissé trop d’espaces à Strasbourg. Mais on a quand même montré de belles choses. »

  GÉRALD BATICLE, ancien joueur du Racing de 1995 à 1998, entraîneur-adjoint de Lyon.

« Nous sommes contents parce que nous avons gagné, mais nous avons parfois un peu trop subi, même si nous avons dans l’ensemble eu la maîtrise du jeu.

Pour moi, le match se joue en début de deuxième mi-temps où le Racing est revenu sur le terrain dans de bien meilleures dispositions et a rééquilibré les débats.

Il aurait alors pu égaliser et là, difficile de savoir ce qui aurait pu se passer, surtout dans un début de saison où tous les clubs cherchent leurs marques, nous les premiers. C’est évidemment un bon résultat pour nous. »

  JÉRÉMY MOREL, défenseur de l’OL

« Il y a des petits trucs à améliorer, mais ce n’est plutôt pas mal pour un début. Ce premier match est de bon augure pour la suite. »
dna
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37987
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1ère journée: Lyon-Strasbourg (4-0)   Dim 6 Aoû 2017 - 9:06

12ème défaite de suite en L1 pour le Racing... (record toujours en cours).

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41763
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1ère journée: Lyon-Strasbourg (4-0)   Dim 6 Aoû 2017 - 12:27

Une bonne leçon et un quart d’heure qui donne espoir
Pour son retour en L1 après dix ans d’absence, Strasbourg a pris la leçon à Lyon samedi (4-0). Un match qui a reflété l’écart entre les deux équipes, même si le Racing veut s’appuyer sur cette expérience et sur une bonne entame de seconde période pour lancer sa saison au plus vite.
Strasbourg s’est noyé pour son retour dans le grand bain. Après dix saisons d’absence en L1 et un « reboot » jusqu’à la case CFA2 en 2011, le RCSA était officiellement de retour dans l’élite du football français samedi. Tout ça pour y prendre une fessée au Groupama Stadium contre un Olympique lyonnais candidat à un Top 5, et plus si affinités (4-0). Rien infamant pour le promu, qui connait la malédiction du champion de France en titre de L2 ayant repris immédiatement l’ascenseur ces trois dernières années. « Je ne suis pas déçu par le résultat, a soufflé Thierry Laurey en zone mixte après la rencontre. J’avais prévenu les joueurs que le niveau serait relevé et qu’ils ne le connaissaient pas, je ne leur ai pas menti. J’avais peur que l’on soit inhibé. Cela n’a pas trop été le cas, mais je regrette vraiment ce fait de jeu sur le penalty lyonnais. » Parce qu’après tout, quand l’heure de jeu se profilait, le Racing n’était mené que 1-0 et son début de seconde période incitait à l’optimisme.

Martinez : « Si on avait marqué… »

Une occasion pour Nuno Da Costa dès le retour des vestiaires, une autre pour Idriss Saadi une dizaine de minutes plus tard : le bloc alsacien était monté d’un cran et exposait une défense lyonnaise encore en rodage. Sauf que les Strasbourgeois n’ont pas su concrétiser ce temps fort par une égalisation qui aurait tout bouleversé. « Si on avait marqué, il y avait moyen de faire quelque chose, mais on ne peut pas refaire le match, a souligné Pablo Martinez. Il faut tourner la page et aller de l’avant. » Benjamin Corgnet abondait dans le même sens. « Ce que je veux retenir du début de deuxième période, c’est qu’on a gagné les duels, on les a faits reculer et on a eu nos occases. Ça va être notre force, qu’on n’a pas assez montrée en première période. » Un premier acte où le pressing lyonnais avait étouffé les visiteurs, pourtant portés par un parcage visiteurs plein à craquer et bruyant comme le sont les supporters du RCSA à chaque sortie de leurs protégés.
Laurey : « Une décision qui nous a mis un coup derrière la tête »

Et au plus fort de leur domination, qui restait néanmoins timide, ils ont été coupés dans leur élan par une faute de Martinez sur Bertrand Traoré, synonyme de penalty. Un tacle à ne pas faire dans sa propre surface, même si le Martégal de naissance pourra toujours arguer qu’il a touché le ballon avant l’international burkinabé. « On a fait une bonne entame de deuxième période, gâchée par une décision qui nous a mis un coup derrière la tête et qui a redonné de l’oxygène aux Lyonnais. (…) Siffler là-dessus, cela veut dire qu’il y aura vraiment beaucoup de penalties en L1 cette saison, a ironisé Laurey. A partir de là, Lyon a su dérouler. » Le score final, « vraiment lourd » selon Dimitri Liénard, est une mauvaise opération en soi pour les partenaires du capitaine Kader Mangane, qui lancent leur saison avec un sacré déficit à la différence de buts. Une mauvaise habitude pour le Racing, qui n’a gagné aucun de ses sept derniers matchs d’ouverture en L1 (dernier succès en 1999) et qui reste sur 12 défaites consécutives dans l’élite (record tous clubs confondus égalés).
Laurey : « Il nous manque beaucoup de choses »

Une série à arrêter au plus vite, si possible dès dimanche prochain, lors de la réception du Lille de Marcelo Bielsa à La Meinau. Un nouveau beau défi pour la troupe de Laurey, qui veut retenir la leçon prise entre Rhône et Saône pour vite se mettre à la hauteur du championnat. « Ça va montrer à beaucoup l’exigence de la L1, mais il n’y a rien de tragique, a lâché Corgnet. Il va falloir s’appuyer sur le début de deuxième période qu’on a fait, on a montré qu’on était capables de mettre cette équipe en danger. » « Il nous manque beaucoup de choses, il faut être honnête : du rythme, de la qualité technique, de la solidité défensive, du mouvement offensif sur certaines situations. On a eu des possibilités en contres qu’on n’a pas forcément bien exploitées, on les regrettera quand on verra les images à la vidéo. (…) On a fait avec nos moyens et j’espère qu’on va arriver le plus rapidement possible à améliorer le rendement de cette équipe. » Il le faudra pour ne pas se retrouver fin août, après la venue de Lille et deux déplacements consécutifs (Montpellier puis Guingamp), au fond de la charrette. Une place à laquelle n’était pas habituée dans les divisions inférieures.
foot 365
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14672
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1ère journée: Lyon-Strasbourg (4-0)   Dim 6 Aoû 2017 - 12:41

J'ai suivi la rencontre Lille-Nantes, quelle fluidité dans le jeu des lillois! Attention danger !!
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41763
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1ère journée: Lyon-Strasbourg (4-0)   Dim 6 Aoû 2017 - 21:17

« Bienvenue en Ligue 1 »
Pour son grand retour en Ligue 1, le Racing a pris une belle leçon sur le terrain de Lyon en s’inclinant 4-0. Les bonnes intentions n’ont pas suffi face à une armada lyonnaise plus expérimentée et mieux armée.
« Il va falloir se préparer à la défaite. À certains moments, ça n’ira pas… ».
Vendredi, à la veille du grand début de ses troupes en Ligue 1, Thierry Laurey, l’entraîneur alsacien, se voulait prudent. Et encore plus quand il s’agissait de parler de cette première rencontre de la saison dans le Rhône. « Prendre un point à Lyon, ce serait presque un exploit », avançait-il quelques heures avant les grands débuts au plus haut niveau.

Les Lyonnais étaient tout simplement meilleurs

Alors, pessimiste Thierry Laurey ? « Réaliste », plutôt, comme il le disait lui-même. Et force est de constater que les faits lui ont donné raison. Samedi, sur la pelouse impeccable du Groupama Stadium, les Strasbourgeois n’ont en effet presque pas eu voix au chapitre face à des Lyonnais bien mieux armés dans tous les secteurs de jeu.
Et si l’argent ne fait pas tout dans le football, la différence entre les 240 millions d’euros de budget de l’ogre lyonnais (*) et les 30 millions du promu strasbourgeois s’est clairement vue sur le pré.
Avec des individualités comme Bertrand Traoré ou Nabil Fekir, sans oublier la bonne pioche Mariano Diaz, l’OL peut rêver de podium.
Tout le contraire d’une équipe strasbourgeoise qui va devoir s’accrocher avec les moyens du bord pour pérenniser sa place dans l’élite. On s’en doutait, Laurey le prédisait, mais désormais, tout le monde est fixé : le Racing jouera bien dans la “2e division” de cette Ligue 1.
Dix bonnes minutes en début de seconde période et quelques opportunités pour réduire le score en toute fin de rencontre… Voilà en effet les seuls moments forts des Alsaciens. Les 75 autres minutes du match ont été totalement en faveur d’un OL dominateur, porté vers l’avant et solide à l’arrière.
« En première mi-temps, on a limité la casse, on s’est bien battu, on a été solidaires et ça tenait la route. On aurait même pu égaliser avant la mi-temps avec un peu de chance (sur une tête piquée de Lienard, ndlr). Mais ensuite le penalty nous a fait mal, car il est sifflé à un moment crucial du match. Ça a coupé notre élan alors qu’on prenait des initiatives », analysait Thierry Laurey après cette défaite, qu’il juge « sévère » par son ampleur.
Mais si le coach pestait – comme ses troupes – contre ce « fait de jeu défavorable », il reconnaissait tout de même la supériorité lyonnaise.
« Lyon a fait un gros match. Ils ont un diable sur les côtés (Bertrand Traoré) et une boule de feu devant (Mariano Diaz). Les Lyonnais étaient tout simplement meilleurs. Individuellement, par rapport à nous, c’est la classe supérieure », soulignait ainsi l’entraîneur des Bleus.
Malgré cette défaite celui qui a découvert la Ligue 1 en tant que coach avec le Gazélec d’Ajaccio refusait de broyer du noir. « On savait que ce serait très dur de débuter ici. J’ai envie de dire “bienvenue en Ligue 1”… C’était notre baptême du feu. Ça fait un peu mal, mais maintenant, à nous de travailler pour bien préparer Lille », avançait-il encore.
Car comme Thierry Laurey le répétait aussi la semaine passée, « par moments, on va se faire ramasser, ça va arriver. Il faudra avoir les capacités pour rebondir et repartir de l’avant. »
(*) dont 50 millions liés au remboursement du stade, soit une masse salariale d’environ 190 millions d’euros.
dna
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14672
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1ère journée: Lyon-Strasbourg (4-0)   Mar 8 Aoû 2017 - 2:21

OL : des supporters strasbourgeois agressés au Parc OL Dans ses colonnes, L'Équipe révèle que des fans strasbourgeois ont été agressé, en marge de la rencontre OL-Strasbourg. Le quotidien relate en particulier la soirée vécue par un groupe de supporters alsaciens, lesquels ont été pris à partie par plusieurs Lyonnais : "Ils étaient une vingtaine et ils ont commencé à taper les stadiers, se désole Francis. On a fui, il n'y a pas d'autre mot. Cette soirée m'a vraiment refroidi. C'est ridicule. Il y avait des gamins de huit ans, avec leurs parents qui se faisaient menacer tout simplement parce qu'ils avaient un maillot du Racing sur le dos. J'ai un fils d'un an, j'espère qu'il ne kiffera pas le foot. Qu'il fasse un autre sport où il y a moins de cons", a confié l'un d'entre eux. D'autres fans auraient également été frappés, voire blessés, et plusieurs plaintes ont déjà été déposées. Ces incidents ne sont pas sans rappeler ceux survenus la saison passée, lors du match OL-Besiktas. - Source: Topmercato.com - Article: http://www.topmercato.com/156696,1/ol---des-supporters-strasbourgeois-agresses-au-parc-ol.html
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41763
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1ère journée: Lyon-Strasbourg (4-0)   Mar 8 Aoû 2017 - 3:03

Il y a 30000 spectateurs, il faut que 20 d'entre eux sèment la *****.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37987
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1ère journée: Lyon-Strasbourg (4-0)   Mar 8 Aoû 2017 - 16:28

De mon temps au moins, ils se contentaient de montrer leur c...
Véridique (à Bordeaux en 91). Laughing

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41763
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1ère journée: Lyon-Strasbourg (4-0)   Mar 8 Aoû 2017 - 21:32

Incidents entre supporteurs à Lyon «Dégoût» et «tristesse»
Quelques supporteurs alsaciens ont été pris à partie, d’autres sauvagement agressés samedi, en marge du match OL– Racing. De quoi gâcher la fête…
Les supporteurs du Racing étaient nombreux, samedi, à Lyon. Entre un parcage visiteurs plein à craquer et des “indépendants” venus dans le Rhône par leurs propres moyens – souvent depuis leur lieu de vacances –, on estime à 5 000 environ les Alsaciens présents au Parc OL pour cette première journée de Ligue 1.
Si pour la plupart, ce déplacement s’est déroulé dans le calme, certains ont eu de sérieux ennuis. Insultes, coups de poing, coups de pied… L’avant et l’après match n’ont pas été de tout repos pour certains soutiens du Racing.
« On est allé au match pour passer un bon moment, se retrouver en famille avec mes frères », raconte Charles (*) , installé à Marseille après avoir longtemps vécu à Paris.

« On avait qu’une envie : rentrer le plus vite possible à Strasbourg »

Mais le « bon moment » s’est vite transformé en grosse frayeur. Dès l’arrivée au parking (en l’occurrence, le P7), les supporteurs essuient des insultes… Vu le nombre de Bad Gones (l’un des groupes de supporteurs lyonnais les plus actifs, ndlr) décidés à en découdre Charles et ses frères décident de « prendre la fuite ».
Escortés par des membres de la sécurité du stade, Charles et ses acolytes arrivent finalement sans encombres jusqu’au parcage visiteur. Et durant le match « tout se passe bien », comme il le rappelle aussi.
Mais une fois de retour au P7 pour rejoindre leur véhicule, des ultras de Lyon les agressent à nouveau. Après un début de bagarre, la sécurité du stade s’interpose et les Alsaciens peuvent repartir sans trop de dégâts.
Reste tout de même un sentiment de profond « dégoût » et beaucoup de « tristesse ». « On n’avait qu’une envie, c’était rentrer le plus vite possible à Strasbourg », ajoute Charles.
D’autres ont encore eu moins de chance, à l’image de Thomas et Nicolas, venus eux aussi en famille – depuis Strasbourg – pour assister à cette rencontre. Ces supporteurs du Racing, qui avaient eux aussi des billets pour le parcage visiteurs, ont pour leur part été violemment agressés alors qu’ils étaient dans les coursives du stade.
« On a voulu faire le tour du stade et aller aux toilettes. Il était 17h40 à peu près. Un supporteur lyonnais est venu nous parler, c’était bon enfant, mais ensuite deux Bad Gones éméchés sont arrivés et nous ont pris à partie. »
Un des Bad Gones tente de voler l’écharpe estampillée UB 90 et une bagarre commence. « On s’extirpe comme on peut et là, on voit vingt Lyonnais qui arrivent sur nous. On part en courant mais Nicolas voulait aider son père. Il s’est arrêté et les Lyonnais l’ont plaqué violemment au sol, sans cesser de lui donner des coups », raconte Thomas.
Nicolas et son père ne verront pas le match : victime d’une triple fracture de la clavicule, le premier cité passera sa soirée à l’hôpital. Il doit d’ailleurs être opéré aujourd’hui.
D’autres supporteurs alsaciens affirment avoir été victimes d’empoignades et autres insultes, aux conséquences heureusement moins dramatiques.
De nombreuses plaintes ont été déposées, Charles estimant même à « une cinquantaine » le nombre de témoignages de violence qu’il a reçu après avoir parlé de sa mésaventure sur les réseaux sociaux.

Imputable à « une petite minorité »

Mais pas question de se montrer revanchard. Au contraire, tous font la part des choses. « 99 % des supporteurs lyonnais se sont bien comportés. C’est une toute petite minorité qui devrait être interdite de stade », rappelle ainsi Charles.
« Il ne faut pas généraliser en disant que tous les Bad Gones sont violents, avance aussi Thomas. Mais cette toute petite minorité donne une mauvaise image et devrait être bannie du stade ».
Toutes les victimes se félicitent qu’une enquête soit diligentée par l’Olympique Lyonnais pour trouver les auteurs des violences. « C’est d’ailleurs pour cela qu’on a porté plainte : pour que ces gens ne viennent plus au stade. On ne cherche pas à salir l’image de l’OL ou du Racing », poursuit encore le Strasbourgeois.
À l’avenir, tous prônent désormais une certaine prudence. « On ne va arrêter de se déplacer pour autant. Mais la prochaine fois, ce sera soit avec les bus des UB90, soit en toute discrétion », expose encore Thomas.
« Dans certains stades, ça devient dangereux de se balader avec une écharpe ou un maillot… C’est vrai que l’an passé on était allé à Lens et ça c’était très bien passé. Là, on a été un peu naïfs », souligne aussi Charles.
En effet. Car Lens – club dont les supporteurs sont amis avec ceux du Racing – ce n’est pas Lyon.
Après des années à voyager en National ou en Ligue 2, dans des ambiances généralement bon enfant et festive, les supporteurs strasbourgeois ont (comme le onze alsacien) essuyé leur baptême du feu à Lyon. Malheureusement, c’est aussi ça la Ligue 1...
(*) Le prénom a été modifié à la demande du témoin
dna
Lyonniste
Benjamin
avatar Masculin Nombre de messages : 56
Age : 28
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 15/10/2014
Humeur : asocial

http://lacivilisationlyonnaise.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1ère journée: Lyon-Strasbourg (4-0)   Mer 9 Aoû 2017 - 3:09

Marco 69/73 a écrit:
Il y a 30000 spectateurs, il faut que 20 d'entre eux sèment la *****.

On ne sait pas exactement ce qui s'est passé. Et ailleurs, ça s'est très bien passé.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37987
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1ère journée: Lyon-Strasbourg (4-0)   Mer 9 Aoû 2017 - 3:32

Les grandes métropoles regorgent de tout, le meilleur comme le pire.
Statistiquement, c'est logique.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14672
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1ère journée: Lyon-Strasbourg (4-0)   Mer 9 Aoû 2017 - 3:48

Difficile à dire mais quelques dépourvus de neurones fichent la pagaille, après tout on leur trouvera bien des excuses.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41763
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1ère journée: Lyon-Strasbourg (4-0)   Mer 9 Aoû 2017 - 5:24

Je n'ai pas souvenir que des incidents de ce genre ce soit déjà arriver à la Meinau.
Lyonniste
Benjamin
avatar Masculin Nombre de messages : 56
Age : 28
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 15/10/2014
Humeur : asocial

http://lacivilisationlyonnaise.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1ère journée: Lyon-Strasbourg (4-0)   Mer 9 Aoû 2017 - 11:32

Marius a écrit:
Difficile à dire mais quelques dépourvus de neurones fichent la pagaille, après tout on leur trouvera bien des excuses.

Non, je n'espère pas.  Euh
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41763
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1ère journée: Lyon-Strasbourg (4-0)   Mer 9 Aoû 2017 - 11:38

A Strasbourg, on a de l'humour sur la défaite contre l'OL

Humilié au Groupama Stadium pour son retour en Ligue 1, Strasbourg n'a pas commencé de la meilleure des manières sa saison. Les joueurs n'en perdent pourtant pas leur humour, à l'image de Pablo Martinez fortement secoué samedi dernier.
Les supporters et joueurs du RC Strasbourg avaient sûrement rêvé d'un meilleur retour en Ligue 1 que cette défaite écrasante contre l'Olympique Lyonnais samedi dernier au Groupama Stadium (4-0). Les hommes de Thierry Laurey ont vu l'exigence du haut niveau après deux montées successives. Les Strasbourgeois ont été dominés dans tous les compartiments du jeu par les Lyonnais, à l'image de Pablo Martinez sur son côté gauche. Le latéral a eu affaire à un client en la personne de Bertrand Traoré et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il a souffert. Alors quand un supporter lui demande son gentiment son maillot en échange d'un rein, le Franco-Espagnol n'y va pas par quatre chemins et joue la carte de l'humour. « Désolé mais j'ai déjà offert mon rein à Traoré ».
orange
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1ère journée: Lyon-Strasbourg (4-0)   

 

1ère journée: Lyon-Strasbourg (4-0)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-