Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

  5ème journée : Strasbourg - Amiens (0-1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 41788
Date d'inscription : 25/11/2012


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Strasbourg - Amiens (0-1)   Sam 9 Sep 2017 - 13:54

Cette défaite laissera cependant un peu plus de traces que celle concédée en Bretagne il y a quinze jours car elle intervient face à un promu, censé batailler dans la même cour que Strasbourg. Après un début de championnat correct, le Racing rentre dans le rang.
.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37987
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Strasbourg - Amiens (0-1)   Sam 9 Sep 2017 - 13:58

L'attaque est catastrophique, soit on réussit à retrouver de l'efficacité dans ce domaine ou un joker, soit on retombera vite fait en L2.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41788
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Strasbourg - Amiens (0-1)   Sam 9 Sep 2017 - 14:03

Je me suis aussi enflammé assez vite  après le match contre Lille, mais il faut bien reconnaitre que si le Racing veut se maintenir il faudra montrer autre chose que ce qu'ils ont montré ce soir ..
.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37987
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Strasbourg - Amiens (0-1)   Sam 9 Sep 2017 - 14:07

Il faut être conscient que le match contre Lille n'était pas "normal" compte tenue du scénario rocambolesque qui ne se produira plus en faveur du Racing. Sans transformation de notre attaque, je vois une saison assez difficile (doux euphémisme) à venir.

Maintenant, notre chance sera peut-être que la forme des équipes de ce championnat sera fluctuante (voyez Monaco qui se prend une rouste à Nice, peu en forme pourtant depuis le début de la saison), il faudra profiter de cet état de fait (si on peut).

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41788
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Strasbourg - Amiens (0-1)   Sam 9 Sep 2017 - 14:10

En écoutant les commentaires de France Bleu javais l'impression que nous sommes à nouveau en national.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37987
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Strasbourg - Amiens (0-1)   Sam 9 Sep 2017 - 14:11

La vérité d'aujourd'hui ne sera peut-être pas celle de demain mais sérieusement, l'attaque a de quoi faire peur.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14673
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Strasbourg - Amiens (0-1)   Sam 9 Sep 2017 - 14:12

Nous avons une attaque de nom mais pas ..d'attaque ! Loin de là !
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41788
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Strasbourg - Amiens (0-1)   Sam 9 Sep 2017 - 21:37

Un soir sans
Le Racing s’est raté dans les grandes largeurs, hier, à la Meinau, face à Amiens qui n’a eu qu’à se baisser pour prendre les trois points. Le voilà contraint de regarder vers le bas.
On va finir par ne plus les inviter. Pour ses retrouvailles avec la Meinau, près d’un mois après le précédent, une victoire face à Lille (3-0) qui a nourri l’espoir d’un retour dans l’élite en douceur, le Racing s’est gaufré dans les grandes lignes face à Amiens.

Sans être totalement sa bête noire, l’équipe picarde s’est fait une spécialité de gâcher quelques fêtes alsaciennes du football. Il y a un an et demi, en ces mêmes lieux, elle avait inscrit un but dans les arrêts de jeu qui avait repoussé d’une semaine la montée des Strasbourgeois en Ligue 2.
La saison à venir ne ressemblera pas à grand-chose sans un collectif plus inspiré

Hier, le suspense a été moins étouffant. Il a très vite sauté aux yeux que la bande à Laurey n’était pas dans le soir de sa vie. Elle a semblé armée de bonnes intentions dans un tout premier temps, mais il n’a vraiment pas duré. Un quart d’heure tout au plus. Les cinq qui ont suivi ne resteront pas dans les annales, sauf pour se souvenir que la saison à venir ne ressemblera pas à grand-chose sans un collectif plus inspiré.

Sans Terrier côté Racing, avec une seule des cinq recrues de la semaine passée côté amiénois, au coup d’envoi, la part d’inconnu s’est révélée partagée et toute relative par rapport au rapport de force attendu. Un premier pétard, un peu mouillé, d’Aholou a marqué l’envie de bien faire. Les Bleus ont semblé au diapason d’un public venu en nombre, impatient de retrouver ses favoris. Parfois, les relances étaient déclenchées dans un brin de précipitation, le signe d’une maladresse contagieuse. La troisième tentative, une tête de Sacko, a été cadrée (12e ) et le parfum d’une bonne soirée a pu se faire sentir. Il a été soufflé comme un fétu de paille dans la tempête et Irma, Harvey ou José n’ont rien eu à voir là-dedans.

Amiens ne s’est pas embarrassé de détails pour doucher l’ambiance. Un dégagement de Gurtner, une remise de Konaté et “poum”, la puissante reprise du gauche de Kakuta a fait mouche et le Racing s’est retrouvé mené.

Hier, le coach a souvent fait la grimace devant la réaction de ses protégés, désordonnée, imprécise, presque imperceptible. « On n’a pas trouvé les clefs pour mettre cette équipe d’Amiens en difficulté, a constaté Laurey. On s’est souvent débarrassé du ballon, on n’est pas allé au bout de nos occasions. Les garçons se sont battus, mais avec beaucoup d’erreurs techniques. Il ne faut pas que les pieds tremblent dans ces cas-là. »

Mangane et ses copains, comme à chaque fois qu’ils ont encaissé un but cette saison, ont perdu leurs esprits et le fil de leur jeu et Amiens a plus régulièrement investi le camp alsacien. Comme les coups de pied arrêtés, rares occasions d’espérer, ont toujours été aussi mal tirés, la rencontre a ressemblé à une longue chronique d’une défaite annoncée, la deuxième de rang ce qui n’est pas vraiment réjouissant une semaine avant de se rendre à Monaco, vexé par sa défaite d’hier à Nice (4-0).
Chaque geste même anodin apparaissait compliqué

Bloqué sur ses ailes, le Racing a aussi été dominé dans le cœur du jeu et ses joueurs se sont acharnés à forger à la force du jarret la solution individuelle. En pure perte, face au onze de Pélissier qui a fini par se friser les moustaches. Ainsi, l’avance d’un but en faveur des visiteurs à la pause a tout sauf relevé du scandale.

Au retour des vestiaires, la tendance ne s’est pas améliorée. Chaque geste même anodin apparaissait compliqué, entre centres au troisième poteau ou contrôles enfantins qui terminaient en touche. Incontestablement, le Racing était dans un jour sans, où seul Corgnet a pu ressembler à une lueur d’espoir grâce à ses fulgurances.

S’il y a eu une autre (petite) raison de ne pas désespérer, elle est venue des tribunes où les 23 424 spectateurs ont continué à encourager. Mais le Racing ne s’est pas extirpé de la bouillie de foot qu’il a concoctée pendant un bon moment. En fin de match, on a plus souvent été proche du break que de l’égalisation pas vraiment envisageable.

« On est conscient de n’avoir pas fait la meilleure opération dans ce bon match de Ligue 2, a conclu l’entraîneur des Bleus. Il y a des matches pourris dans une saison et sur celui-là, on n’a pas été à la hauteur. Mais on demande juste un peu de temps. »

Le football de haut niveau se montre avare en la matière. La défaite d’hier est d’autant plus mauvaise qu’elle est intervenue en un duel des promus qui cherchent à se faire leur place dans une Ligue 1 qu’ils découvrent. Logiquement, au classement, le Racing est tiré par le fond, sentant le souffle des relégables sur sa nuque, Rennes, l’avant-dernier lui passant devant en cas de victoire à Marseille ce soir. Pour s’en sortir, il serait inspiré de réécrire au plus vite quelques soirées avec.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41788
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Strasbourg - Amiens (0-1)   Sam 9 Sep 2017 - 21:40

Corgnet, seule éclaircie
Une seconde d’inattention, sanctionnée d’un but de Kakuta dès la 13e , a coûté cher à des Bleus moins en jambes que lors de leurs sorties précédentes et que leur rush désespéré en fin de rencontre n’a pas sauvés d’une troisième défaite en cinq journées. La première à la Meinau.
K AMARA (5) . – Le gardien international espoirs n’a effectué son premier arrêt qu’à la 28e sur un tir en pivot de Konaté. Mais ça ne l’avait pas empêché, un quart d’heure plus tôt, d’aller chercher le ballon au fond de ses filets sur la reprise aussi soudaine qu’imparable de Kakuta. Après ses deux matches avec les Bleuets, il a paru un peu moins serein que d’habitude dans ses prises de balle.
Mangane, calme olympien


LALA (4). – S’il a longtemps rempli sa mission défensive, comme sur cet énorme sprint pour reprendre Gakpe sur l’aile gauche en première période, il n’a pas eu le loisir d’exprimer son potentiel offensif. Il faut dire que Christophe Pelissier avait placé sur sa route la sangsue Julien Ielsch qui n’a pas cessé de lui fermer la porte. Comme à Guingamp, il a souffert physiquement en fin de match, au point de recevoir deux cartons jaunes en une minute, mais d’être néanmoins exclu injustement, sa supposée 2e faute étant tout, sauf évidente. Il sera suspendu samedi à Monaco.

  MANGANE (6) . – Le capitaine s’est montré impérial de la tête, dans sa surface comme dans celle de l’adversaire. Il a d’ailleurs failli ouvrir le score à la 6e sur un coup franc de Martin. Mais son coup de casque un peu trop croisé a filé juste à côté du but de Gurtner. Jamais pris en défaut par la suite, il dégage un calme olympien et prouve qu’il est en pleine possession de ses moyens.

 SALMIER (6). – Difficile de l’incriminer sur le seul but de la partie. Il est au marquage de Konaté qui, bloqué dos au but, ne peut qu’amortir le ballon pour un Kakuta laissé trop seul par l’entrejeu bas-rhinois. Pour le reste, “Yo” Salmier a fait le boulot, comme en atteste ce beau sauvetage sur une frappe puissante de Manzala (60e ).

  MARTINEZ (4).
– Son tacle désespéré dans sa surface peu après la demi-heure a privé Konaté d’une balle de 2-0. Mais le défenseur central reconverti latéral gauche n’a pas davantage influé sur les débats que son alter ego Lala dans le couloir droit.

 AHOLOU (4). – S’il a déclenché la première frappe dès la 3e , sans attraper le cadre, le milieu défensif n’a pas toujours fait les bons choix. Avec ses grands compas, il a certes ratissé pas mal de ballons, mais en a aussi perdu beaucoup, notamment sur quelques longues transversales mal dosées. Il a déjà paru plus à son affaire cette saison.

  MARTIN (4). – Le comparse d’Aholou à la récupération a alterné le bon et le moins bon. Préposé aux coups de pied arrêtés en l’absence de Dimitri Lienard, il a eu du mal à les ciseler. Il a aussi peiné à jouer dans la verticalité et s’est la plupart du temps contenté de passes très – trop ? – latérales.

DA COSTA (4). – Finalement préféré à Martin Terrier, le Cap-Verdien s’est beaucoup démené, a beaucoup tenté, mais a peu réussi dans ses entreprises. Averti à la 62e , il a livré une prestation bien moins virevoltante que lors de sa précédente titularisation contre Lille et cédé sa place quatre minutes plus tard à Jérémy Blayac qui a ainsi effectué ses premiers pas en L1 cette saison.

  CORGNET (6)
. – L’ancien Stéphanois possède une technique hors pair et l’a fait admirer hier, entre autres sur ce coup du sombrero entre deux Picards à la 27e ou sa percée entre deux autres à la 36e. Sa fusée de 30 m à la 57e prenait le chemin de la lucarne gauche si Régis Gurtner, le portier alsacien de l’ASC, ne l’avait pas détournée d’une claquette en corner. Il semble monter en puissance.

 SACKO (3)
. – Il a fallu près de douze minutes pour que l’ailier gauche sorte de l’anonymat. Sur un long centre de Saadi côté droit, le jeune attaquant a cependant trop piqué sa tête pour inquiéter un Gurtner tranquille comme Baptiste malgré un rebond. S’il a parfois été stoppé dans son élan, comme sur cette faute grossière d’un Ngosso sanctionné d’un carton jaune à la 17e , il n’a guère pesé.

  SAADI (3). – Le manque de mouvement autour de lui ne lui a pas permis d’ouvrir les brèches dans lesquelles il aime s’engouffrer par ses appels croisés. Peu alimenté et muselé par la charnière amiénoise, il ne s’est pas créé la moindre occasion, contrairement à ses quatre premiers matches. Sorti sous quelques sifflets à la 70e et remplacé par Martin Terrier.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41788
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Strasbourg - Amiens (0-1)   Sam 9 Sep 2017 - 21:52

JONAS MARTIN, milieu de terrain du Racing  :
« C’est un match à six points qu’on doit ...

JONAS MARTIN, milieu de terrain du Racing : « C’est un match à six points qu’on doit gagner, mais le but nous a fait mal. Après avoir marqué, ils étaient dans le confort et nous, on a couru derrière le score alors qu’on avait plutôt fait une bonne entame. À la fin, on s’est complètement désorganisé. Ils nous ont bien empêchés de jouer avec leurs deux lignes de quatre et on a eu du mal à trouver des solutions. Il faut relever la tête car à Monaco on n’aura rien à perdre là-bas. »

JÉRÉMY BLAYAC, attaquant du Racing : « On a été trop désorganisé dans le jeu. On n’a pas su trouver de solutions, il y a eu trop de déchets et on a manqué de liant. Et on n’a pas assez utilisé les côtés par moments. »

  CHRISTOPHE PELISSIER, entraîneur d’Amiens : « C’est un succès précieux. On savait qu’il fallait être discipliné derrière et efficace offensivement. On a été très solide, on n’a pas concédé beaucoup d’occasions et la victoire est logique. »

  GAËL KAKUTA, attaquant d’Amiens   : « On avait besoin des trois points cette semaine et on a bien travaillé ensemble pour s’imposer. Pour l’instant, c’est positif, l’équipe se sent de mieux en mieux. Aujourd’hui (hier) , on a mérité notre succès car on s’est bien préparé et on a été rigoureux. »

  RÉGIS GURTNER, gardien d’Amiens : « Collectivement, on a été performants. Défensivement notamment, on a été très costauds. Strasbourg n’a presque pas eu d’occasions. C’est surtout ça qu’il faut garder pour la suite. Ça fait deux matches qu’on commence à trouver nos repères défensifs. Si on reste solides comme ça, on pourra voyager. La victoire contre Nice nous avait fait beaucoup de bien pour la confiance et le moral. Nous étions venus à Strasbourg chercher des points. Nous en avons pris trois face à un concurrent direct pour le maintien. C’est idéal avant de recevoir Marseille. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41788
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Strasbourg - Amiens (0-1)   Sam 9 Sep 2017 - 21:57

Thierry Laurey (Strasbourg) : «Un bon coup de frein»
 
«Forcément déçu» par la défaite de Strasbourg contre Amiens, Thierry Laurey estime que son équipe n'a pas trouvé les clés pour résoudre le problème posé par les Picards.
Thierry Laurey (entraîneur de Strasbourg, battu par Amiens): «Quand on perd à la maison, on est forcément déçu. Le début de match était plutôt cohérent mais on prend un but sur une demi-occasion après un dégagement du gardien. Ça nous a fait mal à la tête et ça nous a bloqué.

En deuxième mi-temps, on a bien réenclenché mais il y avait trop de déchets et on a fait les mauvais choix. Forcément ça devenait difficile face à une équipe regroupée. On n'a pas trouvé les clés pour résoudre notre problème. Le début de saison était plutôt cohérent mais ce soir c'est un bon coup de frein. On reste lucide et on va se retrousser les manches.»
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41788
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Strasbourg - Amiens (0-1)   Sam 9 Sep 2017 - 22:02

Christophe Pelissier (Amiens) : «Un succès précieux»
 Alors qu'Amiens a décroché son premier succès à l'extérieur en Ligue 1 sur le terrain de Strasbourg (1-0), Christophe Pelissier a mis en avant la force de caractère de son équipe.
Christophe Pelissier (entraîneur d'Amiens, vainqueur de Strasbourg 1-0) : «C'est un succès précieux. On savait qu'il fallait être fort défensivement et on a su l'être. On a concédé très peu d'occasions et cette victoire me parait logique. On ne voulait pas que Strasbourg nous prenne de vitesse avec ses joueurs extérieurs. On a su les contrer et être efficace offensivement. Les trois premiers matches, on a fait preuve de timidité et de naïveté et la cote d'alerte était déjà atteinte. Ce soir on a prouvé qu'on savait voyager, on a retrouvé un peu de notre ADN de la saison passée.»
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41788
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Strasbourg - Amiens (0-1)   Dim 10 Sep 2017 - 2:47

Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14673
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Strasbourg - Amiens (0-1)   Dim 10 Sep 2017 - 3:18

Il n'y a aucune excuse recevable, l'équipe est faible et dépourvue de véritables attaquants !
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41788
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Strasbourg - Amiens (0-1)   Dim 10 Sep 2017 - 5:56

je ne veux pas revenir à chaque fois sur le recrutement, mais franchement en voyant c'est recru il fallait s'attendre à un championnat difficile (bien qu'après Lille je nous voyais trop beau)c'est comme tout si tu ne mets pas le nécessaire (argent) tu ne peux pas avoir des joueurs de qualité, sinon ça serait trop facile, et les clubs qui dépensent des millions seraient des cons.
.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37987
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Strasbourg - Amiens (0-1)   Dim 10 Sep 2017 - 7:14

Certains ont vu le Racing trop beau (je ne parle de personne sur ce forum, n'est-ce pas? Wink) après Lille alors qu'avec un des plus faibles budget (logique) dans un championnat qui a désormais des allures de nouveaux riches (et même davantage) chez les plus puissants, on ne peut rivaliser avec les deux tiers (en gros) des autres équipes, il y aura un gouffre gigantesque en point en fin de saison entre le 10ème et les tous derniers et c'est logique aussi.
Il faut commencer à se poser les bonnes questions à savoir quelles sont les deux (au moins) ou les trois équipes que l'on peut laisser dernière nous. Un exercice pas simple mais je risquerai à citer Metz, Montpellier, peut-être Dijon et quand même Amiens. Mais peut-être y en a-t-il encore l'une ou l'autre.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41788
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Strasbourg - Amiens (0-1)   Dim 10 Sep 2017 - 7:30

Classement fin championnat
1- Paris
2- Lyon
3- Monaco
4- Marseille
5- Lille
6- Nice
7- Nantes
8- St Etienne
9- Bordeaux
10- Rennes
11- Toulouse
12- Montpellier
13- Guingamp
14- Metz
15- Strasbourg
16- Angers
17- Caen
18- Dijon
19- Amiens
20- Troyes
.
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Strasbourg - Amiens (0-1)   Dim 10 Sep 2017 - 12:50

Le recrutement est bon pour ce que le RCS a mis comme somme.
Il ne faut pas oublier que l'équipe est complétement bouleversée. 10 nouveaux joueurs sur + de 60 min.
Amiens, c'est combien...? 2, 3 nouveaux....

Pour ce "non" matche, c'est une faute de l'équipe et de coaching....

Perso, mon point qui me ferais ***** c'est, Saadi, achat + salaire est-il moins élever que ce que Boutaib demandait....?
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41788
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Strasbourg - Amiens (0-1)   Dim 10 Sep 2017 - 13:33

scoobydou a écrit:
  Saadi, achat + salaire est-il moins élever que ce que Boutaib demandait....?

C'est plutôt ce que le club Turc lui a proposé, n'était pas dans les cordes du racing.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41788
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Strasbourg - Amiens (0-1)   Dim 10 Sep 2017 - 21:17

Au pied du Rocher
Battu à la Meinau par un concurrent direct dans la course au maintien en Ligue 1, Amiens (0-1), le Racing, en position de barragiste ce matin, sera, après deux revers d’affilée, dans l’obligation de réagir samedi à Monaco. Le hic, c’est que le champion de France monégasque vient de prendre une baffe à Nice (4-0).
Quoi qu’en dise parfois Thierry Laurey, sans doute pour protéger son groupe d’une supposée pression extérieure, personne, dans l’environnement du Racing, n’a jamais pensé que la saison 2017-2018 serait un long fleuve tranquille. Il faudrait être fou ou inconscient – et le coach ne l’est pas – pour prétendre qu’après avoir grimpé deux échelons en à peine plus d’un an, du National à la Ligue 1, le palier suivant, celui du maintien dans l’élite, sera gravi sans peine, ni sueur, froide parfois.
« Regarder d’où on vient et ce qu’on veut faire »

« Si vous croyez qu’on va en claquer cinq à chaque fois comme Paris à Metz vendredi, il va falloir un autre budget. Il faut regarder d’où on vient et ce qu’on veut faire. Et si vous voulez finir 5es , ce ne sera pas avec moi. Je n’en suis pas capable », a-t-il lancé à la cantonade avant-hier soir en salle de presse, dans une forme d’autodéfense superflue, avant d’enfoncer le clou. « On avait fait un début de saison plutôt cohérent et encourageant, mais ce match tempère les ardeurs de certains. »

Après cinq journées, son bilan de quatre points, en trois déplacements et deux réceptions, ne fait finalement que ramener sans surprise le double promu strasbourgeois à la réalité dans laquelle il risque fort de baigner jusqu’au printemps. Une réalité qu’il n’a jamais perdue de vue, pas plus que son statut de candidat déclaré au maintien, lui qui a si souvent été candidat déclaré à la montée depuis la liquidation judiciaire de 2011.

Son entraîneur n’est cependant pas naïf : il sait qu’avant-hier face à Amiens, l’autre double promu de la L1 vainqueur 1-0 de la partie d’échecs que son coach Christophe Pelissier voulait lui voir jouer à la Meinau, « la manière n’a pas été au rendez-vous. Quand on perd à la maison, on est forcément déçu. Ça nous fait mal à la tête. On savait avant le match que ce serait problématique si cette équipe regroupée était devant au score. C’est un très mauvais résultat, une très mauvaise soirée, mais il reste 33 matches de championnat derrière. Le contenu de cette défaite n’a pas été à la hauteur et ne nous permet pas de voir les choses d’une belle manière. C’est un bon coup de frein face à un promu. On a confondu vitesse et précipitation. »

À écouter les acteurs de ce « non-match » (Laurey), l’impression du terrain rejoint donc celle des gradins. À un Jérémy Blayac qui estime lucidement que les Bleus « n’ont jamais trouvé les solutions », Martin Terrier fait écho en pointant la désagrégation du collectif alsacien. « Nous sommes tombés sur une équipe qui défendait bien, en bloc, solidaire et on a eu du mal à se trouver, analyse l’attaquant international espoirs. Après l’expulsion ( de Kenny Lala ) qui est sévère, c’est devenu encore plus difficile. En fin de partie, c’est même un peu parti dans tous les sens. Nos attaques étaient mal menées. Nous n’arrivions plus à construire notre jeu. Il faut relever la tête dès samedi à Monaco. »
« On a eu du mal à se trouver »

Battu pour la première fois à domicile depuis plus de six mois (0-2 contre Clermont le 24 février) et la troisième en cinq journées de L1, le Racing, qui n’a récolté qu’un point sur les neuf derniers en jeu, glisse doucement au classement.

De fait, le pavé lancé dans la mare meinovienne par onze lascars picards lui imposerait presque de ne pas prendre samedi le Rocher monégasque en pleine poire, dans le fief d’une AS Monaco tout de même championne de France en titre.

« Que les Monégasques en aient pris quatre à Nice ( défaite 4-0 ) n’est pas la meilleure des nouvelles, soupire l’entraîneur strasbourgeois. Ils en avaient pris quatre aussi l’an dernier ( 4-0 déjà ) et ça ne les avait pas empêchés d’être champions. Mais on va essayer de courber l’échine et de faire en sorte que la manière soit autre, que le contenu ressemble à quelque chose. On a des garçons de caractère pour relever la tête. »

Avec un effectif chamboulé cet été – dix départs et autant d’arrivées – le collectif ciel et blanc n’est logiquement pas encore au point. Mais ce matin, sa situation comptable l’invite instamment à être au plus vite aux points.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41788
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Strasbourg - Amiens (0-1)   Mer 20 Sep 2017 - 21:45

Sifflets malvenus
Des sifflets ont été entendus à la Meinau après la défaite du Racing face à Amiens (0-1), il y a quinze jours. Pas vraiment au goût des groupes de supporteurs alsaciens, qui prônent la patience. Explications.
Samedi 9 septembre dernier, à la Meinau. Le Racing joue la 70e minute du match de la 5e journée de Ligue 1, face à Amiens, quand Thierry Laurey décide de procéder à un changement.

Il lance Martin Terrier à la place d’Idriss Saadi. L’attaquant, arrivé de Belgique à l’intersaison, sort du terrain tête basse, sous des sifflets nourris d’un public de la Meinau frustré de voir les siens être menés.
«On a été nombreux à être agacés par les sifflets»

Mais tout le stade n’a pas participé à cette “bronca”. Loin de là, comme le raconte Philippe Wolff, au nom de la Fédération des supporteurs du Racing (*).

« On a été nombreux à avoir été agacé par les sifflets. Ce soir-là, j’ai pas mal circulé dans différentes tribunes du stade et entendu des petits groupes qui étaient assez agressifs et vindicatifs à l’encontre des joueurs», raconte ce passionné.

Au sein des groupes de supporteurs, beaucoup estiment que ces sifflets sont pour le moins prématurés. Voire carrément malvenus. «Il ne faut pas oublier où était le club il y a cinq ans, rappelle le représentant de la “Fédé”. L’objectif cette année est le maintien, il ne faut pas se voir tout de suite trop beau. Il faut faire preuve d’un peu de patience.»

Pas vraiment la qualité première de ceux qui reviennent au stade après plusieurs années de break et qui sont souvent plus intéressés par le PSG ou Monaco que par leur équipe locale.

«Certains n’étaient pas là il y a cinq ans. Beaucoup reviennent cette année au stade, c’est la rançon du succès et ce n’est pas grave, mais il faut qu’ils comprennent notre démarche. On ne siffle pas les joueurs dès le deuxième match à domicile, quand on sait que ce sera dur toute la saison», souligne Philippe Wolff, qui réfute toute «naïveté».

«Nous non plus, on n’était pas satisfait du match face à Amiens, on reste exigeant avec le club. Quand ça ne va pas, on est toujours là pour le dire, pour tirer la sonnette d’alarme. Mais pour l’instant, il n’y a pas de raison de paniquer», ajoute Philippe Wolff.

Avant la rencontre à venir dimanche à la Meinau, face à Nantes, la Fédération a donc décidé de publier un communiqué (**) pour appeler à l’union sacrée et ramener à la raison les siffleurs (et persifleurs) intempestifs.

«On tient aussi à assurer le club et les joueurs de notre soutien. Et il faut bien rappeler que ceux qui sifflent sont une minorité, poursuit-il. Dimanche, il va falloir faire preuve d’unité et de soutien derrière l’équipe. Si les joueurs se battent, s’ils sont au maximum de leurs possibilités, on sera derrière eux. La saison sera difficile, on le sait, mais pour la réussir, il faudra être uni.»
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41788
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Strasbourg - Amiens (0-1)   Mer 20 Sep 2017 - 21:53

Même en 1979…
Philippe Wolff n’avait pas l’âge d’aller au stade lors de la saison 1978/1979. Mais il évoque tout de même une anecdote frappante qu’on lui a rapportée, lors de cette saison où le Racing a décroché le titre de champion de France. « Lors du premier match à la Meinau, on joue face à Lyon et on s’impose (1-0, but de Vergnes, en juillet 1978, NDLR). Mais les gens ont sifflé, alors même qu’il y avait la victoire au bout, car ils estimaient que le jeu n’était pas assez spectaculaire ». Bref, les siffleurs et la Meinau, ça ne date pas d’hier…
dna
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Strasbourg - Amiens (0-1)   

 

5ème journée : Strasbourg - Amiens (0-1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-