Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

  13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 41763
Date d'inscription : 25/11/2012


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)   Sam 18 Nov 2017 - 13:37

Changement au Racing. Blayac, le buteur, sort sous les applaudissements. Sacko fait son entrée.
.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14672
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)   Sam 18 Nov 2017 - 13:38

BUUUUUUUUUUUUUUT
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41763
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)   Sam 18 Nov 2017 - 13:38

BUTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT 2-0


Dernière édition par Marco 69/73 le Sam 18 Nov 2017 - 13:40, édité 1 fois
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14672
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)   Sam 18 Nov 2017 - 13:38

Joli boulot de Liénard  Bravo
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)   Sam 18 Nov 2017 - 13:40

L'équipe dà 90% du national qui gagne.............
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41763
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)   Sam 18 Nov 2017 - 13:41

But de Bahoken. Lienard dépose un amour de ballon sur la tête de Bahoken qui dévie le cuir juste ce qu'il faut pour tromper Koubek. Le Racing fait le break.
.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14672
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)   Sam 18 Nov 2017 - 13:43

Saadi remplace Aholou
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41763
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)   Sam 18 Nov 2017 - 13:43

Aholou quitte le terrain, côté Racing. Saadi le remplace.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41763
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)   Sam 18 Nov 2017 - 13:44

But 2-1
.
La réduction du score de Hunou. Une passe laser transperce la défense strasbourgeoise et Hunou, d'un pointu, trompe Kamara. Attention à ne pas tout gâcher.
.


Dernière édition par Marco 69/73 le Sam 18 Nov 2017 - 13:47, édité 1 fois
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)   Sam 18 Nov 2017 - 13:45

Rentrée de Saadi ............Juste pour lui donnner du temps de jeu et mieux le vendre cette m.erde !*$
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14672
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)   Sam 18 Nov 2017 - 13:45

2-1

On joue à la baballe et voilà
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)   Sam 18 Nov 2017 - 13:46

Saadi rentre, et boum l'adversaire marque............
Ce mec porte la poisse !!!!!!!
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)   Sam 18 Nov 2017 - 13:47

Présentateur de mer.de, il y a encore de la place pour les rennais...... C.onnard !
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14672
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)   Sam 18 Nov 2017 - 13:48

scoobydou a écrit:
Saadi rentre, et boum l'adversaire marque............
Ce mec porte la poisse !!!!!!!


C'est pas Saadi mais la défense qui fait n'importe quoi
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)   Sam 18 Nov 2017 - 13:49

Il porte la poisse, il ne ramène rien !!
C'est juste un boulet !!!!!!!!!!!!!
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)   Sam 18 Nov 2017 - 13:51

Les meilleurs joueurs sont juste ce qui viennent du niveau amateur..........
Heu , il y a bien un soucis ..........
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14672
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)   Sam 18 Nov 2017 - 13:52

C'est fini!  Bravo Bravo Bravo
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41763
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)   Sam 18 Nov 2017 - 13:55

Cette victoire strasbourgeoise ô combien importante pour la suite. Ce deuxième succès domestique permet aux Alsaciens de sortir provisoirement de la zone rouge. Une superbe opération donc.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41763
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)   Sam 18 Nov 2017 - 21:39

Un bol d’air frais
Par une température très fraîche, le Racing s’est offert une bouffée d’oxygène hier soir à la Meinau en dominant un Stade rennais qui restait sur quatre succès toutes compétitions confondues, mais a été réduit à dix à la 63e. Sa troisième victoire de la saison l’extrait de la zone rouge.
Trois mois. Et même un peu plus. Trois mois et des poussières que le Racing attendait sa deuxième victoire à domicile, lui qui, dès la 2e journée le 13 août, avait profité, à 0-0, de l’expulsion justifiée du gardien lillois Mike Maignan à la 63e pour balayer le LOSC de Marcelo Bielsa (3-0).

Hier, il menait déjà 1-0 lorsque le milieu rennais Morgan Amalfitano a été exclu, à la même minute exactement, de façon bien plus discutable.

Mais le résultat a été le même : un succès 2-1 qui lui permet de s’extirper de la zone rouge, un point devant Lille et Amiens qui s’affronteront lundi à la Licorne en match en retard.
L’avertissement lancé par le grand avant-centre ne va pas rester sans suite

La veille devant la presse, Thierry Laurey avait invité son équipe « à ne pas partir la fleur au fusil ». Entrés pied au plancher dans la partie, les “Bleus” vont vite se rendre compte que les recommandations de leur coach n’étaient pas superflues.

Car si Jérémy Blayac, Stéphane Bahoken, associés comme supposé en attaque, et leurs comparses ont pris le taureau rennais par les cornes, ce dernier n’a pas l’intention de se laisser transpercer par les banderilles alsaciennes sans donner quelques ruades.

Le “bison” Bahoken a d’entrée donné le ton d’une reprise instantanée du droit après un centre en retrait de son compère. Mais la poigne et la pogne solides de Koubek ont détourné le ballon en corner (1re ).

Le Racing appuie là où ça fait mal, par un excellent Seka dont la tentative lointaine est involontairement détournée par Mexer d’un bras collé au corps (13e ) ou Blayac, gêné dans sa volée par le portier tchèque (24e ).

L’avertissement lancé par le grand avant-centre ne va pas rester sans suite.


Petite erreur, lourde conséquence : sur une touche qui aurait dû être rennaise après un dégagement de Mexer dans le mollet de Gonçalves, le ballon est renvoyé plein axe par la défense bretonne. Seka ose une reprise de 30 mètres, interceptée par Blayac, couvert aux 16 mètres.

D’une frappe en pivot du gauche, l’ex-Angevin ouvre son compteur buts pour sa première titularisation de la saison en Ligue 1.

Un “pétard” de Lienard à 25 bons mètres (35e ), puis une “torpille” à bout portant de Bahoken (44e ), tous deux repoussés par le monolithique Koubek, auraient pu donner aux “Bleus” un avantage plus consistant à la pause. « On aurait pu marquer un peu plus en première mi-temps et être tranquilles plus tôt », regrettera d’ailleurs Thierry Laurey.

Ce n’aurait en effet pas été du luxe. Et les joueurs de Sabri Lamouchi vont se charger de leur rappeler dès la reprise.

Libre de ses mouvements, Hunou arme une “fusée” du droit qui fracasse la transversale d’un Kamara battu (47e ).
Des faits de jeu enfin favorables

Mais le nouvel élan de Rennes va être brisé net par la sévère décision d’un Tony Chapron fidèle à sa réputation. En retard, Amalfitano crochète Lienard le long de la touche dans le camp alsacien. La faute de l’ex-Marseillais est évidente, le carton rouge dont il écope, beaucoup moins. Le coach strasbourgeois le reconnaît : « L’expulsion me paraît un peu dure. »

Les Racingmen, qui ont souvent pesté contre les faits de jeu défavorables, ne pourront cette fois pas s’en plaindre.

À 11 contre 10, ils vont porter ce qu’ils croient être l’estocade à la 82e sur un centre subtil du gaucher Lienard et une tête impeccablement décroisée de Bahoken, déjà buteur contre Saint-Étienne en Coupe de la Ligue.

Mais rien ne sera décidément donné au promu alsacien. À la 88e , Hunou exécute Kamara d’un extérieur du droit sous la barre et fait trembler la Meinau et l’entraîneur bas-rhinois.

« Heureusement qu’il ne restait que quelques minutes, respire ce dernier. Par moments, on manque d’expérience dans la gestion des matches. Quand tu mènes 2-0 contre une équipe à dix, il n’y a aucune raison de s’exposer, de se mettre le feu et en danger. Cette fois, il n’y a pas eu mort d’hommes. Ce succès nous permet d’avancer. »

La troupe de Thierry Laurey saura de fait se prémunir d’un vilain coup de froid. Avec 13 points en 13 journées, elle s’offre juste une bouffée d’air frais.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41763
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)   Sam 18 Nov 2017 - 21:41

THIERRY LAUREY, entraîneur du Racing : « On a fait un match à l’image de ceux qu’on a faits depuis ...
THIERRY LAUREY, entraîneur du Racing : « On a fait un match à l’image de ceux qu’on a faits depuis le début, même s’il y a eu un peu plus de déchets dans le jeu. Je voulais qu’on pratique du jeu vers l’avant, de façon cohérente. Mais à la maison, avec le public derrière nous, tout le monde croit qu’il faut qu’on parte vers l’avant inconsidérément. J’aimerais que par moments, on se calme un peu, qu’on reste bien positionnés. On a parfois laissé aux Rennais réduits à dix des situations favorables qui n’auraient pas dû exister. »

   SABRI LAMOUCHI, entraîneur de Rennes  : « À la mi-temps, j’ai dit à mes joueurs qu’on était très chanceux et très heureux de n’être menés que d’un but. Notre deuxième mi-temps a été beaucoup plus cohérente, consistante, je n’ai pas grand-chose à reprocher à mes joueurs. Strasbourg mérite sa victoire pour avoir dominé la première mi-temps, même si, en deuxième, ç’a été l’inverse. »

    ERNEST SEKA, défenseur du Racing : « C’est clair que c’était important de prendre les points à domicile. Ça fait un moment qu’on l’attendait. Après l’expulsion, inconsciemment, on s’est peut-être un peu relâché. Mais ce qui prime, c’est la victoire. C’est bien que nos deux attaquants aient marqué mais c’est le collectif qui prime. »

    KENNY LALA, défenseur du Racing : « C’est une belle victoire. On a fait une très belle première mi-temps, une deuxième plus moyenne. L’essentiel, c’est les trois points. Derrière un match compliqué, à Troyes, il fallait se relever. Je ne suis pas satisfait de ma partie personnellement, mais j’ai l’habitude de me remettre en question. À Saint-Étienne, il va falloir aborder la rencontre avec le même état d’esprit. »

    STÉPHANE BAHOKEN
, attaquant du Racing : « Sur la première action, le gardien l’arrête. Sur la deuxième, le gardien l’arrête. Mes coéquipiers m’ont encouragé et je marque finalement un but important pour l’équipe. On sortait d’un 3-0 et cette victoire redonne de la confiance, du peps. Ça va relancer la machine. On a eu la domination globale sur la rencontre. Avec Jérémy, on montre qu’il y a de la concurrence et que notre travail à l’entraînement porte ses fruits. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41763
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)   Sam 18 Nov 2017 - 21:45

Tous au niveau
Si le Racing s’est construit un succès mérité hier face à Rennes, c’est parce que toutes ses individualités ont joué leur rôle avec inspiration, certains étant même les auteurs d’une production majeure. Pas nécessairement les plus attendus.
K AMARA (6). – Un centre vicieux et une frappe cadrée de Brandon lui ont rappelé que sans un bon gardien, en Ligue 1, on ne peut pas aller bien loin. Et il a été bon et le Racing peut voir plus loin.

  LALA (5). – Un peu de déchet pour entamer son match et une confrontation directe avec Brandon, le plus virevoltant des Rennais, ont dressé un tableau compliqué pour lui individuellement. L’ancien Lensois a eu le mérite de ne pas en faire trop alors qu’il avait déjà beaucoup à faire.
Troisième passe décisive pour Lienard

   SALMIER (5). – Ses relances n’ont pas toujours été inspirées, mais il a su se recentrer sur ses principales tâches pour mettre sous l’éteignoir les attaquants rennais, au final, discrets.

    KONÉ (7). – Le capitaine a fait preuve d’autorité dans ses interventions et ses sorties, balle au pied, ont vraiment rassuré.

  SEKA (7). – L’ancien capitaine, dont le positionnement continue toujours de surprendre, a été plutôt épatant sur son côté gauche où Hunou et Traoré ont eu du fil à retordre. Auteur de montées opportunes, il est à l’origine, même involontairement, du premier but. Convaincant.

    GONÇALVES (6). – Mordant dans les premiers duels et offrant la solution à droite, l’ancien Lavallois a été partout et souvent dans les bons coups comme sur ce centre, juste avant la pause, qui a donné lieu à l’énorme occasion de Bahoken (44e ). Sa partition s’est achevée avant l’heure puisque touché à la cuisse gauche. Remplacé par Grimm (58e ).

   AHOLOU (5). – Le milieu défensif a veillé à l’équilibre collectif, écopant lorsque le besoin se faisait sentir derrière tout en s’essayant à quelques rushs pour repousser le danger, péchant néanmoins sur quelques transmissions. Remplacé par Saadi (87e ).

   MARTIN (5). – L’électron libre n’a pas fait d’étincelle, mais s’est efforcé de gérer les flux dans le bon sens du courant et s’est décarcassé quand il s’est agi de préserver l’avance strasbourgeoise.

    LIENARD (6)
. – Un coup de “tatane” dont il a le secret au terme d’un slalom (34e ) a enjolivé sa première partie de rencontre moins étincelante que la seconde car l’ailier est monté en régime, au point de réussir une troisième passe décisive dans sa saison.

    BLAYAC (6). – S’il n’a plus ses jambes de 20 ans, l’expérimenté attaquant a été l’auteur de quelques appels, conclus de bons centres pour mettre la défense bretonne sur le grill. Et puis, il a inscrit le but qui a matérialisé la tendance favorable au Racing, son 28e sous la tunique alsacienne.

Si quelques contrôles élastiques et glissades ont (un peu) gâché, Blayac a montré qu’il avait de forts jolis restes. Remplacé par Sacko (81e ).

   BAHOKEN (6). – Avec une première tentative cadrée après moins d’une minute de jeu, il a évidemment une certaine responsabilité dans le bon début strasbourgeois. L’ancien Niçois a été parfois surpris en position de hors-jeu, mais son harcèlement de la défense rennaise a été judicieux. Et il s’est illustré en marquant de la tête, mettant une fin quasi-définitive au suspense.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41763
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)   Sam 18 Nov 2017 - 21:47

Le retour des “BB flingueurs”
Grands artisans du retour du Racing dans le monde pro, Jérémy Blayac et Stéphane Bahoken avaient un peu disparu de la circulation en Ligue 1. Hier soir, ils ont frappé un grand coup, y allant chacun d’un but précieux.
C’était le 2 mai 2010, au stade de la Libération de Boulogne-sur-Mer. Ce jour-là, face à Nice, Jérémy Blayac inscrivait son sixième but de la saison en Ligue 1. Le grand attaquant (1,87 m) était alors loin d’imaginer que ce serait le dernier avant… sept ans et demi.

Il est vrai que les aléas d’une carrière mouvementée l’ont durablement éloigné de l’élite française. De Tours à Strasbourg, en passant par Angers, il a ensuite fait vibrer les filets de Ligue 2 – 47 réalisations –, sans plus avoir l’occasion de retrouver la lumière des sommets.

Et ce n’est pas en débarquant au Racing alors en National, à l’hiver 2015 sous forme de prêt, que cette perspective était réaliste. L’Aveyronnais de naissance avait été recruté pour ramener le club dans le monde pro, pas pour renouer le fil de son histoire personnelle débutée du côté du Téfécé à l’âge de vingt ans.

Oui, mais voilà, Blayac est plutôt du genre obstiné. Ses 27 buts, entre National et Ligue 2, ont grandement participé du renouveau bleu.

Et avec l’expérience de ses 34 ans, il ne s’est pas offusqué de prendre place sur le banc, se contentant jusqu’à hier soir d’une heure et quart de jeu en quatre apparitions.

Stéphane Bahoken, de neuf ans son cadet, a connu une traversée du désert forcément moins longue. Mais ses deux seuls buts en Ligue 1 – un doublé avec Nice contre Montpelier en mars 2013 – étaient aussi un peu datés.

En l’absence de Da Costa et de Terrier, le duo a été reconstitué hier soir. Il a fallu attendre 55 secondes pour le voir se mettre en évidence : un centre de Blayac est repris par Bahoken au premier poteau, mais Koubek détourne en corner.

La charnière rennaise, composée de Sitoe et Gelin, surveille les deux hommes comme le lait sur le feu. Mais à la 28e , sur une tentative improbable de Seka de très loin, qui se transforme en passe décisive, Blayac contrôle tranquillement et frappe en pivot. Le gardien tchèque est battu. La joie de l’avant-centre est à l’image de son attente : immense.

Avant la pause, on retrouve encore la paire, avec Blayac dans le rôle de passeur involontaire – reprise manquée sur un centre de Gonçalves – et Bahoken dans celui de finisseur.
Du banc, Blayac bondit comme un cabri

Las, la reprise du droit du natif de Grasse n’est pas assez appuyée pour tromper Koubek…

Alors que Blayac a déjà quitté la pelouse sous l’ovation de la Meinau, à dix minutes du terme, Bahoken s’offre à son tour un grand frisson en prolongeant de la tête un superbe centre de Lienard (82e ). Du banc, Blayac bondit comme un cabri.

Ce but s’avère d’autant plus précieux qu’un relâchement permet à Hunou de réduire le score en fin de match. Mais les “BB flingueurs” du Racing avaient auparavant sévi. « Je n’étais pas inquiet, en ce qui les concerne, apprécie Thierry Laurey. Ils avaient répondu présent en Coupe de la Ligue contre Saint-Étienne. Le petit plus, c’est d’avoir marqué un but chacun. C’est bon pour la confiance, ils ont été utiles à l’équipe. » Suffisamment pour permettre au peuple bleu de respirer.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41763
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)   Sam 18 Nov 2017 - 21:51

Au revoir, Steven !

Dans une Meinau copieusement garnie, le Racing a honoré avant le coup d’envoi la mémoire de l’un de ses enfants, Steven Keller, emporté le 30 octobre par une longue et cruelle maladie. Celui qui avait pris une part active à la reconstruction dès 2011 n’avait que 25 ans.

En plus de jouer le rôle de grand frère avec la réserve ces dernières années, il était devenu formateur aux côtés de François Keller. Une minute d’applaudissements a été observée à sa mémoire avant le coup d’envoi. Les “Bleus” ont porté durant la rencontre des maillots floqués dans le dos de “Steven”. Le kop a de son côté longuement scandé son prénom et déroulé une banderole, au cœur d’un grand tifo noir, en adaptant le slogan du club à ces circonstances douloureuses : « Nous ne sommes pas onze, mais des milliers à te pleurer. Repose en paix, Steven. » Vraiment émouvant !
Othon, première

Présent pour la première fois cette saison sur une feuille de match officielle chez les pros à l’occasion du 16e de finale de la Coupe de la Ligue contre Saint-Étienne le 25 octobre (1-1, 5-4 aux tirs au but), Quentin Othon est apparu hier soir parmi les 18 noms couchés par Thierry Laurey pour la réception de Rennes en Ligue 1.

L’ancien milieu défensif, revenu au Racing en septembre 2016, après la fin de son contrat à Troyes, pour encadrer la réserve avec une licence amateur, a été préféré au jeune Anthony Caci, finalement 19e.
Les anciens s’associent

L’association des anciens joueurs du Racing, qui, aussi étonnant que cela puisse paraître, n’existait pas, a été portée hier sur les fonts baptismaux en assemblée générale constitutive. Elle est présidée par Léonard Specht, le défenseur international champion de France 1979 et ancien – éphémère – coach et président du club bas-rhinois. Une quarantaine de ‘’vieilles’’ gloires du RCS, pas si vieilles que ça d’ailleurs pour certaines, à l’image de Corentin Martins, David Zitelli, Cédric Kanté, Ali Mathlouthi, Danijel Ljuboja, Régis Dorn, Nicolas Puydebois ou Guillaume Lacour (nos excuses aux plus anciens que l’on ne peut pas tous citer ici), a été présentée et ovationnée à la mi-temps.
dna
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37987
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)   Dim 19 Nov 2017 - 0:38

Je me demande quels sont les autres. Certains de ceux de 79?

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41763
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)   Dim 19 Nov 2017 - 3:05

Allmen67 MrEnigme a écrit:
Je me demande quels sont les autres. Certains de ceux de 79?

Peut-être , mais purée ça n'aurait couté quoi en mettant les autres joueurs.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41763
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)   Dim 19 Nov 2017 - 21:12

Aux points d’équilibre
S’il s’est comme souvent fait peur lorsque Rennes est revenu à 2-1 samedi à la Meinau, le Racing, qui n’a perdu qu’un seul de ses six derniers matches, a, en signant son 3e succès de la saison, confirmé sa progression linéaire. Mais l’équilibre reste fragile.
Sur les six dernières journées de Ligue 1, le Racing pointe au 7e rang avec 9 points. Il n’a perdu qu’à Troyes où il s’est retrouvé en infériorité numérique dès la demi-heure de jeu alors que le score était vierge (3-0 au final).

Doucement, mais sûrement, le double promu alsacien refait surface, même si son quota de succès – 3 en 13 rencontres – reste insuffisant pour le dégager vraiment de la zone rouge. Néanmoins, alors qu’il s’y était installé après qua tre défaites de rang, il n’y est plus ce matin. Il émarge au 17e rang, juste au-dessus de la ligne de flottaison sous laquelle il repassera ce soir sitôt le match en retard au stade de la Licorne achevé entre ses deux poursuivants, Amiens et Lille, 19e et 18e un point derrière.
« Il va nous falloir beaucoup de courage »

Qu’importe ! Si l’on excepte son embardée troyenne après une décision arbitrale contestable – l’expulsion très sévère de Nuno da Costa –, l’attelage alsacien tient plutôt la route. Mais il a surtout rudement bien fait de tenir solidement les rênes samedi contre Rennes, avec, cette fois, l’aide de deux faits de jeu favorables (2-1). Vendredi devant la presse, Thierry Laurey avait admis que son équipe était « pratiquement dans l’obligation de gagner. » Ce discours, il l’a aussi tenu à ses joueurs. Jérémy Grimm témoigne : « Le coach nous avait dit qu’il fallait absolument gagner. Nous avions à cœur de remplir la mission qu’il nous avait assignée. Ça n’a pas été facile, mais nous l’avons fait. C’est très bien. Ça doit nous donner de la force. Avant la trêve de Noël, il faut encore récolter pas mal de points. »

L’idée d’une progression linéaire fait donc son petit bonhomme de chemin. Avant-hier, près de la moitié de l’équipe – Bahoken, Blayac, Lienard, Salmier, Seka auxquels s’ajoutent les entrants Grimm et Sacko – était présente en National. Le virage opéré par Thierry Laurey après les quatre revers évoqués ci-dessus, guidé par la volonté de retrouver les vertus cardinales des deux accessions successives, a remis les Bleus dans la bonne direction.

Certains Racingmen, qui semblaient voués à jouer les utilités, sont sortis de l’ombre. Le collectif s’en félicite, l’entraîneur aussi. « J’essaie de faire la meilleure équipe possible, sans état d’âme, sans tenir compte des liens, de tout ce qui pourrait interférer. Je n’ai pas de sentiments à faire, pas d’affectif qui entre en ligne de compte […]. Chacun a sa chance. Ils le savent. À eux de la saisir, de se montrer conquérants, courageux parce qu’il va nous falloir beaucoup de courage, et talentueux parce que ce n’est pas parce qu’ils viennent de Ligue 2 qu’ils n’ont pas de talent. Il faut simplement s’en persuader et ne pas surjouer. »

Dans le vestiaire samedi, tous avaient d’ailleurs le sentiment d’avoir enfin obtenu une juste récompense comptable. « Ça fait du bien parce qu’après notre défaite à Troyes, nous avions besoin de nous rassurer, souligne Jean-Eudes Aholou. À domicile, nous voulions imposer notre rythme. Nous avons réussi. Notre objectif est de nous maintenir. Pour y parvenir, nous devons faire le plein à domicile. »

Si l’équilibre reste fragile, ce Racing 2017-2018 n’a rien du funambule mal assuré et angoissé qui avancerait en tremblotant sur le fil du rasoir. Ça ne le met pas à l’abri d’une chute. Mais ça lui laisse toutes ses chances de regagner la terre ferme sans encombre.
dna
candyraton
Vainqueur de la Ligue des Champions
avatar Masculin Nombre de messages : 18655
Age : 72
Localisation : bas-rhin
Date d'inscription : 17/01/2009
Humeur : content

Informations
Club préféré: Arsenal, Racing Club les Misérables
Profession: retraité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)   Lun 20 Nov 2017 - 7:10

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)   

 

13eme journée Strasbourg - Rennes (2-1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-