Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [CDF] Saison 2017/18

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
scoobydou
Joueur régional
Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Jeu 8 Fév 2018 - 14:38

Dominer n'est pas pas gagné....... ^^^
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Jeu 8 Fév 2018 - 14:50

BUUUUUUUUUUUUUT 0-3
.
Gonçalves inscrit le 3e but alsacien, sur un coup franc direct contré par le mur grenoblois. Maubleu est pris à contre pied et ne peut rien faire
.


Dernière édition par Marco 69/73 le Jeu 8 Fév 2018 - 14:52, édité 1 fois
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14654
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Jeu 8 Fév 2018 - 14:50

0-3
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Jeu 8 Fév 2018 - 14:53

les Strasbourgeois se qualifient en s'imposant 3-0. Ils iront à Chambly pour les quarts de finale
.
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Jeu 8 Fév 2018 - 14:56

Un tour de passé = €.......
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Jeu 8 Fév 2018 - 15:05

scoobydou a écrit:
Un tour de passé = €.......

Lu sur un autre forum 280000€ et s'il gagne contre Chambly ça sera 560000€
.
Lacuesta
Joueur départemental
Masculin Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 07/10/2017


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Jeu 8 Fév 2018 - 15:40

C'est déjà ça !
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Jeu 8 Fév 2018 - 21:52

En trompe-l’œil
Longtemps malmené hier par des Grenoblois dignes de leur 3e rang en National, le Racing a piqué trois fois pour assurer sa qualification pour les quarts de finale de la Coupe de France (3-0). Le 27 ou 28 février, il ira à Beauvais défier Chambly (National).
L’essentiel est fait. Mais que le Racing a souffert hier à Grenoble pour arracher, pour la première fois depuis seize ans, sa qualification pour les quarts de finale de la Coupe de France !

Jusqu’à ce que Martin Terrier inscrive à la 79e minute le 2e but des hommes de Thierry Laurey, l’issue de ce 8e très disputé entre Grenoble (3e en National) et un Racing (promu en Ligue 1) n’a tenu qu’à un fil.

D’ailleurs, quand M. Thual renvoie les deux équipes aux vestiaires à la pause, les Strasbourgeois peuvent s’estimer heureux de mener 1-0. Car comme ils s’y attendaient, les Bleus se sont, d’entrée, fait rentrer dans le chou par des Grenoblois sans complexe.

En ce moment, pour le Racing, l’hiver est rude en Alsace. Il l’a aussi été en Isère. Encore un peu anesthésiée par le froid ambiant en début de partie, la défense alsacienne prend quelques courants d’air.

Un vent de panique balaie la surface d’Oukidja. Dès la première minute, Seka éteint, en la contrant, la première flammèche allumée par le capitaine du GF 38, Delétraz, à la réception d’un centre du natif de Strasbourg, El Jadeyaoui, raté au premier poteau par Boussaha. Un Boussaha à qui il va manquer ensuite, par deux fois, quelques centimètres sous la toise sur deux centres ajustés côté droit par Sotoca (4e , 8e ).

Ce Racing estampillé Ligue 2 (Bakary Koné est la seule recrue estivale alignée par Laurey qui a fait confiance à ceux qui ont assuré la montée en fin de saison passée) a du mal à mettre en route.

Gonçalves est le premier, d’une demi-volée insuffisamment puissante, à solliciter Maubleu (13e ). Lienard en fera autant d’un tir de 30m contré par Delétraz, sans plus de danger pour le gardien local (29e ).

Mais à l’image de Coulibaly qui, sur un dribble, a enrhumé la triplette Nogueira-Blayac-Lienard (18e ), les Grenoblois sont saignants. Leur pressing haut et incessant gêne sensiblement la progression du jeu bas-rhinois.

Les Racingmen reçoivent souvent deux joueurs sur le paletot en même temps que le ballon. Mais en une action, ils vont punir ces ‘’impudents’’ Isérois. Une récupération de Lienard, un centre de Seka côté gauche, une volée du plat du pied droit signée Bahoken, tout seul au 2e poteau, et le tour est joué (32e ).

Le 5e but officiel de l’ancien Niçois sort une belle épine du pied à un Racing qui souffre, mais n’assomme pas un GF 38 tout près d’égaliser par El Jadeyaoui qui croise trop sa volée du gauche (40e ).
Terrier entre et marque

Au repos, Olivier Guégan lance l’ancien Mulhousien et Strasbourgeois Raphaël Gherardi dans son habituel rôle de chef d’orchestre. Sotoca croit avoir égalisé sur un centre de Boussaha, mais le but est refusé pour hors-jeu (48e ).

D’un tacle désespéré, mais efficace, Koné rattrape ensuite un Boussaha qui s’apprêtait à aller défier Oukidja (57e). D’un superbe ballon enroulé du droit, Sotoca rate la lucarne opposée d’une poignée de centimètres (64e ). Boussaha, encore et toujours, croit la trouver cinq minutes plus tard, mais Oukidja sauve la baraque d’une magnifique claquette.

Le temps passe, le Racing mène toujours, mais il n’en mène surtout pas large. Thierry Laurey s’époumone depuis sa zone technique, car il sent bien ses hommes au bord de l’asphyxie. Son choix de faire entrer Martin Terrier juste après l’heure de jeu va se révéler payant. Sur un ballon ressorti par l’autre entrant Lala, Gonçalves trouve dans l’axe profond l’international espoirs qui, d’un tir du droit à ras de terre, ne laisse pas à Maubleu le temps d’intervenir (79e ).

Un ultime coup franc du même Gonçalves, contré par le mur grenoblois qui prend ainsi son portier à contre-pied, viendra parachever à la 94e une qualification strasbourgeoise bien moins aisée que ne semble l’indiquer le score final (3-0).

A Beauvais le 27 ou 28 février contre Chambly, autre pensionnaire du National, les Bleus tenteront de s’inviter dans le dernier carré.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Jeu 8 Fév 2018 - 21:54

un homme dans le match - Stéphane Bahoken L’efficacité selon Bahoken
L’attaquant a tiré une sacrée épine du pied strasbourgeois, hier, en faisant mouche sur la première action du Racing digne de ce nom. Une nouvelle fois, Stéphane Bahoken a démontré sa capacité à sortir de sa boîte au moment opportun
Il fait partie des anciens de la bande, du haut de ses 25 ans dont bientôt quatre vécus en Alsace. Sous le maillot du Racing comme durant toute sa carrière, Stéphane Bahoken n’a pas connu une trajectoire linéaire. Et l’exercice 2017-2018 n’est pas une anomalie dans un panorama fait de hauts et de bas.

L’attaquant a longtemps passé son début de saison à se soigner, pour un seul match au cours de l’été, une apparition à Lyon.

L’équipe strasbourgeoise ne l’a pas attendu pour lancer son retour dans l’élite et l’ancien Niçois a dû patienter pour reprendre le fil de son histoire alsacienne.

En fait, sa première titularisation est intervenue le 25 octobre, face à Saint-Etienne, en coupe de la Ligue et il en a profité pour rappeler son utilité, en initiant la qualification par le but des Bleus cette soirée-là.

La suite a été fructueuse avec des buts face à Rennes, le PSG, à Bordeaux pour autant de victoires. Le début d’année a été plus poussif, et il a été supplanté dans la hiérarchie offensive par Terrier, Da Costa ou Saadi ces derniers temps.

L’un des chouchous de la Meinau, au point d’avoir inspiré une chanson à ses supporters, a rappelé son penchant pour les épreuves à élimination directe dans la galère iséroise. Le Racing a passé son 8e de finale à souffrir mais il a pu compter sur l’ancien Niçois pour trouver la lumière.

Légèrement sur le côté gauche, il a veillé à verrouiller son côté en exprimant une précieuse complicité avec Seka et a guetté l’occasion de sortir de sa boîte. Son 25e but officiel a été une oasis dans une soirée longtemps fort compliquée, une volée du plat du pied droit, pleine d’efficacité (32e ).

Sinon, Stéphane Bahoken a passé une bonne partie de son temps à presser, lutter, batailler. Il a encore été l’auteur de la plus grosse occasion strasbourgeoise avant le dernier quart d’heure, décochant une frappe puissante des 30 mètres, pas loin de la lucarne (50e ).

Dans la dernière ligne droite, le natif de Grasse a veillé à assurer l’équilibre d’équipe, notamment à l’entrée en jeu de Martin Terrier, le deuxième buteur de la soirée.

Et une fois la qualification acquise, il a pu sortir (85e ) avec le sentiment du devoir accompli. Le Racing lui devait une fière chandelle.
dna
Lacuesta
Joueur départemental
Masculin Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 07/10/2017


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Ven 9 Fév 2018 - 5:30

En 4 ans il a dû marquer une vingtaine de buts...
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Ven 9 Fév 2018 - 8:54

Ce n'est pas le meilleur buteur que le racing a eu mais il marque des buts très précieux .
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Ven 9 Fév 2018 - 10:54

Quart de Finale CDF:

Chambly/Strasbourg 

Ce sera bien à Beauvais, le 28/2 à 18h30.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Ven 9 Fév 2018 - 21:57

Toujours ça de pris
Le Racing s’est évité quelques tourments en poursuivant son aventure en Coupe de France. S’il n’a pas brillé face à Grenoble, il a au moins retrouvé une forme d’efficacité susceptible de le relancer.
Comme la notion de défaite encourageante constitue un concept fumeux, toute victoire est bonne à prendre. Et une équipe dans le dur, dans le cadre de son championnat, ne peut cracher sur un match gagné même sans convaincre démesurément.

Pour édulcorer la difficulté de la passe traversée par ses protégés en ce début d’année, Thierry Laurey manque rarement de rappeler que son équipe fait un sur deux en 2018. Ses joueurs ont disputé huit matches, ils en ont remporté quatre, dont trois contre des équipes de Ligue 1. Le constat plus contrariant est qu’une seule rencontre a compté pour le championnat où les Bleus sont sur une pente descendante.
« La qualification peut donner de la confiance à cette équipe »


Il n’empêche. Les parenthèses Coupe de France sont bien précieuses depuis un mois. Elles font du bien pour un groupe qui a un peu perdu l’habitude de gagner. Elles permettent de concerner tout un effectif, de nombreux habitués du banc en profitant pour contester la hiérarchie établie. La victoire à Grenoble a ainsi quelques bienfaits.

La forme n’a pas été exceptionnelle. Le fond s’est révélé satisfaisant. « On ne se contente pas du résultat, on ne se contente pas de la qualité du match, a souligné l’entraîneur du Racing dans les couloirs du Stade des Alpes. On se contente de la qualification. On a eu un peu de réussite, face à des Grenoblois qui jouent très bien au ballon et qui sont en lice pour la montée en Ligue 2. »

Le Racing a fait respecter la logique et cela n’a rien eu d’une évidence. Le GF38, assis sur le podium du National, ce qui lui donne des espoirs de retour dans le monde pro, a pris le match par le bon bout, enflammant les débats et son public d’entrée. Les Strasbourgeois ont fait le dos rond et profité de la première ouverture pour le moucher. L’affaire s’est bien goupillée dès lors qu’ils n’ont pas perdu de vue ce dont ils ont pu manquer ces derniers temps : l’efficacité, la solidité.

« Quand j’ai vu les deux occasions d’entrée, on a pu se dire qu’il ne pouvait rien nous arriver, a encore indiqué Thierry Laurey. On a mis de l’abnégation pour défendre bec et ongles l’avantage qu’on avait pris. Ne pas encaisser de but, c’est une bonne chose. On peut être ballotté, mais on ne doit pas lâcher. »

En conservant, jusqu’au bout, leur cage inviolée face à un adversaire pétillant mais guère réaliste, les Bleus ont esquissé l’idée d’un changement salutaire. Ils prenaient presque deux buts par match depuis le 1er  janvier – treize en sept rencontres officielles précisément. Ils ont su radicalement faire baisser leur moyenne, ce qui ne peut pas faire de mal au moment de rebasculer sur le championnat et un match face à un rival direct dans la lutte pour le maintien, Troyes, demain à la Meinau.

« On a beaucoup subi, mais la qualification peut donner de la confiance à cette équipe, apprécie Thierry Laurey, qui peut aussi se satisfaire de pouvoir compter sur les Bahoken, Koné et Seka dans les batailles à venir. On manque d’efficacité en championnat. Des faits de jeu ne tournent pas en notre faveur, on a des sautes de concentration. Et c’est difficile de travailler dessus. On vit une période où ça sourit moins. Alors, on se concentre sur le match à venir. »
La Coupe, pas un objectif « à part pour Lyon, Monaco, le PSG ou l’OM »

Le Racing en a donc ajouté un à son calendrier, face à Chambly (le match sera disputé à Beauvais), dans trois petites semaines, qu’il pourra aborder avec l’ambition liée à la hiérarchie établie. La Coupe n’est assurément pas un objectif – « à part pour Lyon, Monaco, le PSG ou l’OM », souligne l’entraîneur du Racing, rappelant le lot de surprises charrié par chaque tour. Mais tant qu’il y est qualifié, il y aura de la vie et les Strasbourgeois pourront toujours se convaincre que leur horizon est susceptible d’être éclairci.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Dim 11 Fév 2018 - 5:54

FC Chambly Oise-Racing le mercredi 28 février à 18h30
La Fédération Française de Football a communiqué les horaires de diffusion des quarts de finale de la Coupe de France.
Le match entre le FC Chambly Oise et le Racing se déroulera le mercredi 28 février à 18h30. Le stade de Chambly ne pouvant accueillir la rencontre, ce quart de finale se déroulera au stade Pierre-Brisson à Beauvais.
SO
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Dim 25 Fév 2018 - 21:08

b]La coupe à cœur[/b]
Embarqué dans une saison délicate en National, Chambly a profité de la Coupe de France pour retrouver le moral. Le quart de finale face au Racing, ce mercredi, ne sera pas galvaudé pour autant. Jordan Gasser, Nicolas Burel et Thibaut Jaques, trois anciens Colmariens, expliquent pourquoi.
Tout peut aller très vite dans le football. Dans un sens comme dans l’autre. Et le FC Chambly en est l’illustration parfaite. Le club créé en 1989 par Fulvio (le président) et Bruno (l’entraîneur) Luzi a déjà réussi à se forger une histoire. En gravissant les marches vers le monde professionnel une à une pour atteindre le National en 2014.

Et l’an dernier, il s’en est fallu d’ailleurs de très peu, de quatre buts en fait, pour que le club de l’Oise ne franchisse un nouveau palier. Troisième ex aequo, il a abandonné au Paris FC la place de barragiste en raison d’un moins bon goal-average. Place de barragiste transformée en ticket pour la Ligue 2 après le dépôt de bilan du SC Bastia…
Trente-cinq joueurs sous contrat !

« Inconsciemment, ce dénouement a dû peser au moment de réattaquer le championnat, estime l’Alsacien Jordan Gasser. On espérait jouer les trouble-fête cette saison, on nous a même collé une étiquette de favori. On est devenu l’équipe à chasser. » Une proie.

Autant la saison 2016-2017 a été aboutie, autant le présent exercice est rapidement devenu un chemin de croix. Lorsqu’on attend son huitième match de championnat pour remporter sa première victoire, la saison peut vite devenir très longue.

Les raisons de ce retard à l’allumage sont multiples, outre la gueule de bois du printemps. Le groupe s’est considérablement renforcé à l’été pour atteindre… 35 joueurs sous contrat. Une gageure. La création de nouveaux automatismes n’a pas, non plus, été facilitée par le changement de système, passant d’un 4-1-4-1 à un 3-5-2. Malgré une embellie au début de l’hiver (trois victoires consécutives), l’édifice reste encore fragile, comme en atteste la place de relégable des Picards, encore battus ce week-end par Dunkerque.

« Une spirale négative, ça arrive vite alors que la saison dernière, tout s’était bien goupillé », relate Nicolas Burel, arrivé au club en 2016 en provenance des SR Colmar.

Touché à l’ischio droit, le milieu de terrain n’a pratiquement pas joué lors de la phase aller. C’est de l’extérieur qu’il a vu ses coéquipiers s’enfoncer dans le doute. « On essaie de trouver les mots, c’est une situation qui n’est pas évidente à vivre, souligne celui qui a regoûté au National ce mois-ci. L’ambiance d’un vestiaire est très dépendante des résultats. »

Dans un quotidien morose, la Coupe de France est rapidement devenue un ballon d’oxygène. En passant des tours, Chambly a retrouvé un semblant de confiance. Et a perpétué l’attachement d’un club à une épreuve qui l’a vu accéder aux 16es de finale en 2016 (0-2 contre Lyon) comme en 2017 (4-5 a.p. contre Monaco). Avant de poursuivre jusqu’en quarts de finale cette année, une performance inédite.

En venant jouer un 8e tour à Haguenau, près de chez lui, Jordan Gasser était loin d’imaginer retrouver une autre équipe alsacienne quasiment trois mois plus tard.
« Ce sont des exemples »

« On a eu un peu de chance au tirage. Mais Chambly est un club avec des valeurs qui se transcende en coupe, raconte l’ancien Vert, de Schiltigheim et des SRC. Le Racing, c’est le club que je supporte tous les week-ends en L1. Je préfère recevoir le Racing que d’aller jouer à Grenoble (éliminé par les Strasbourgeois en huitièmes). On va aussi revoir des joueurs auxquels on était confrontés en championnat, il n’y a pas si longtemps. Ça va être intéressant de voir comment ils ont évolué. Ce sont des exemples. »

Mais pour que le destin des Camblysiens épouse celui des Bas-Rhinois, cela passera plutôt par la découverte du monde professionnel que par un possible exploit en Coupe de France. « Le championnat, c’est notre quotidien, il ne faut pas l’oublier même si un quart de finale, c’est un moment super à vivre, nuance Nicolas Burel qui espère être retenu dans les 18 qui fouleront la pelouse du stade Pierre-Brisson de Beauvais. Il y a eu pas mal de surprises (dans cette édition du centenaire). De toute façon, quand on arrive à ce niveau-là, on est obligé d’avoir de l’ambition. »

À Boulogne-sur-Mer, le 16 février, malgré la situation précaire au classement, Bruno Luzi avait fait tourner pour préserver certains joueurs – touchés physiquement ou susceptibles d’être suspendus pour une accumulation de cartons jaunes – en vue du match de gala de mercredi. « Tout est possible », répètent à l’envi les ex-Colmariens. L’ascension, jusqu’ici maîtrisée, de Chambly en est l’exemple.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Dim 25 Fév 2018 - 21:12

Les “rescapés” des Marais
Les Racingmen déjà présents en National n’ont pas oublié leurs deux déplacements à Chambly, dans le pittoresque stade des Marais, que les Bleus ne reverront pas puisque le match de Coupe de France est délocalisé à Beauvais.
Ils sont huit. Huit au sein de l’effectif strasbourgeois 2017-2018 à avoir joué le deuxième et dernier match du Racing à Chambly. C’était le 2 octobre 2015. Oukidja, Salmier, Seka, Ndour, Grimm, Lienard, Blayac, Bahoken et les autres s’étaient imposés 2-0.

Un an plus tôt, pour leur toute première visite dans le stade des Marais, le Racing des Seka, Grimm, Lienard, Bahoken, mais aussi Oukidja et Ndour, alors cantonnés au banc, était tombé 2-1 après une fin de match houleuse.
« Agressivité, rugosité et intox »

« Je me souviens surtout que ce premier match s’était déroulé dans un stade champêtre, sur un terrain un peu pourri, rembobine Stéphane Bahoken, auteur d’un but l’année suivante. Même si Chambly a changé d’effectif depuis, il a gardé ses valeurs. C’est une équipe qui te rentre dedans et ne lâche rien. À nous de répondre dans ce domaine où nous sommes aussi armés. »

Dimitri Lienard, lui, n’a jamais été dépaysé dans la cuvette des Marais : « Pour moi qui viens du monde amateur, ça ne changeait pas grand-chose. Si Chambly évolue depuis 2014 dans un National où il est difficile de durer, c’est qu’il a des joueurs de qualité. Le National est à mes yeux le championnat le plus compliqué, celui où j’ai le plus souffert, avec une grosse intensité physique. Bien sûr, le contexte ne sera pas le même à Beauvais. Mais quand une demi-finale est en jeu, c’est toujours celui qui en veut le plus qui passe. »

« Comme toutes les équipes de la grande couronne parisienne, Chambly met beaucoup d’agressivité, de rugosité et un peu d’intox », complète Jérémy Blayac qui s’était bien fait secouer en octobre 2015.

Spécialiste du National où il a accompli l’essentiel de sa carrière, aux SR Colmar puis à Strasbourg, Jérémy Grimm ne s’attend pas non plus à une partie de plaisir. « Si Chambly est encore en National après tout ce temps, c’est qu’il a des arguments, dit-il. Car le National est un championnat ardu, avec des équipes souvent athlétiques, combatives et bien organisées. Ça donne toujours des matches pas commodes. On l’a vu à Grenoble. »

Même si le club du président Fulvio Luzi, 15e et relégable en championnat (avec un match en moins), a d’autres chats à fouetter en ce moment, il n’en a pas moins tout à gagner dans ce quart de finale historique pour lui. Et ça, nul besoin de le rappeler aux Bleus.
dna
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37987
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Lun 26 Fév 2018 - 3:19

Le premier match à Chambly s'était conclus par une défaite si j'ai bonne mémoire en 13/14.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Lun 26 Fév 2018 - 5:50

Ce serait franchement une honte que de perdre contre Chambly.
.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37987
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Lun 26 Fév 2018 - 18:10

Se faire éliminer par plus petit: une spécialité du Racing.
Mais bon, pas cette année, je pense, le Racing a une forme de baraka cette saison.
Pas sûre qu'elle dure longtemps...

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Lun 26 Fév 2018 - 21:30

Une “prépa” à froid
Après la pluie du début d’année, le froid polaire de cette fin février : c’est par une température largement négative et sur une pelouse synthétique que le Racing prépare, comme il le peut, son quart de finale de Coupe de France contre Chambly.
Il fait un froid de canard. Il souffle un zef à décorner les bœufs, un vent glacial qui balaie la Musau et congèle les museaux. Il est 11h hier et les Strasbourgeois, qui ont délocalisé leur entraînement comme ils le font parfois lorsque les conditions climatiques sont défavorables, gambadent sur le gazon synthétique de la Musau.

Gants, bonnets et cache-nez sont de sortie. Le thermomètre affiche moins 5°. Mais le ressenti, annoncé à -15° à l’aube, doit bien tourner encore autour des -11, -12. Ça pince tellement que face au vent mauvais, une vive douleur cingle les sinus.
Foulquier : « Le plus grand froid que j’aie jamais connu »

Sur le terrain, la séance bat son plein. Les Bleus prennent le “Moscou – Paris” en pleine figure. Ce n’est pas un train. Juste un phénomène météo qui fait pratiquement aussi mal et donne à l’Est de la France des allures de petite Sibérie. Sur une action anodine, Jérémy Blayac prend, lui, le ballon dans le visage. Il se tient aussitôt le nez.

« Non, pas le nez, le front, rectifiera-t-il en rentrant aux vestiaires de la Meinau. J’ai eu l’impression de recevoir un bloc de glace, pas un ballon (rires). » Dans son sillage, Vincent Nogueira soupire d’aise à l’heure de se mettre au chaud : « Ah, le sauna ! Le meilleur moment de la journée ! »

L’entraînement a pourtant duré moins d’une heure. Un long échauffement, une opposition sur surface réduite, une séance de tirs au but en prévision du quart de finale contre Chambly et tout ce petit monde regagne ses pénates meinoviens.

Après avoir ôté sa tenue d’explorateur du Pôle Nord, Thierry Laurey assure que ses troupes font contre mauvaise météo bon cœur. « On est un peu otages des conditions climatiques, mais on ne peut rien contre ça. Le froid est général. Tout le monde se pèle en France. Si ça n’avait pas été le cas, on aurait pu envisager de partir quelques jours. Là, ce n’est pas la peine. »

Vendredi contre Montpellier (0-0), alors que le mercure était loin d’être aussi bas, le technicien et son staff ont innové : « Pour la première fois, les joueurs sont revenus un peu plus tôt sur le terrain après la pause pour relancer la machine et réchauffer les muscles qui s’étaient un peu refroidis. Ce sont des petits détails, mais il n’y a rien de révolutionnaire non plus ».

Les habitudes n’en sont pas moins bousculées. « Les entraînements sont plus courts. On insiste beaucoup plus sur l’échauffement, la mise en route, la préparation et la prévention pour éviter tout pépin musculaire, énumère le coach. Avec des matches tous les trois jours en ce moment, on ne prévoit de toute manière pas d’entraînements longs. Ça ne pose donc pas de gros problèmes. Le but, c’est que les garçons ne se mettent pas en danger tout seuls. Mais il est vrai qu’entre la pluie du début d’année et le froid de maintenant, ce ne sont pas les meilleurs temps pour les sportifs. »
Échauffements allongés


Dimitri Foulquier, le plus réchauffé des Racingmen face à Montpellier, puisqu’il était le seul à évoluer en manches courtes et sans gants, s’amuse presque de ce climat polaire. « Aujourd’hui (hier) , c’est le plus grand froid que j’aie jamais connu. Mais bon, c’est passé, se marre le Guadeloupéen, natif de Sarcelles. Il y a pire. C’est vrai que c’est plus difficile de s’entraîner dans ces conditions. Mais on ne va pas se plaindre. On fait avec. D’autant qu’on n’a pas le choix. »

Il n’a d’ailleurs pas recours à certaines recettes en vogue à une époque, moins désormais, pour lutter contre la froidure. « Les chaufferettes dans les chaussures, les petites astuces pour avoir moins froid, tout ça existe, mais ce n’est pas confortable du tout. Je ne les utilise pas. Les autres, pas beaucoup non plus. C’est sûr que ça me change de l’Andalousie (il a joué à Grenade, nldr) , mais je m’adapte. On a froid, on souffre, mais comme on est plusieurs, on en rigole. »

Attention tout de même à ne pas trop en rire : le risque de lèvres gercées guette vite par ces températures…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Lun 26 Fév 2018 - 21:32

Une pelouse hybride et chauffée à Beauvais
« Il va faire froid, mais on nous a assuré que les conditions de jeu seront bonnes. À Beauvais, la pelouse (du stade Pierre-Brisson) est hybride et chauffée. C’est la chance qu’on a. Il ne devrait pas y avoir de souci. »

Dans un passé récent, Thierry Laurey (photo) s’est souvent beaucoup plus préoccupé des conditions de jeu en Coupe de France que ces jours-ci, à la veille d’un quart de finale à Beauvais contre Chambly (National).

Pour le coach du Racing, l’inquiétude vient surtout de la préparation compliquée des deux rendez-vous de la semaine, demain en Picardie donc, puis dimanche à Caen (15h) pour la 28e journée de Ligue 1.

« Nous sommes allés sur synthétique ce matin (hier) parce que nous savions que le terrain en herbe de la Meinau serait dur. On espère que ce sera un peu meilleur ce mardi après-midi, mais je pense qu’on va de nouveau devoir s’exiler sur synthétique. Et pour Caen, ça risque d’être rebelote. »

Hormis Dimitri Lienard, ménagé pour des tensions musculaires sans gravité, Anthony Gonçalves, qui a participé à l’échauffement collectif, mais a ensuite eu droit à une session individuelle (les deux doivent s’entraîner normalement aujourd’hui, ndlr), et ceux qui ont perdu, dimanche, avec la réserve à Nancy (Corgnet, Ndour, Zemzemi, Tchamba et Caci), tous les Bleus ont pris part à cette séance raccourcie.

Demain, l’entraîneur strasbourgeois fera tourner son effectif, mais plus parcimonieusement que d’ordinaire en Coupe. « Certains joueurs vont entrer, d’autres sortir, mais peut-être pas dans des proportions aussi grandes qu’à Grenoble en huitièmes de finale. Car on doit tenir compte des particularités de l’adversaire et du fait que c’est un quart de finale. La majorité des joueurs aura du temps de jeu, mais pas de manière aussi significative que lors de certains tours précédents. »

Thierry Laurey ne devrait ainsi pas faire appel à ceux qui ont joué avant-hier avec la réserve en Lorrain. « Ça me paraît compliqué. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Mar 27 Fév 2018 - 8:56

A dix-neuf contre Chambly
Dimitri Lienard et Nuno Da Costa, ménagés pour des petites douleurs musculaires, sont remplacés par Anthony Gonçalves, Vincent Nogueira et Benjamin Corgnet dans un groupe strasbourgeois élargi à 19 joueurs pour le quart de finale de Coupe de France de demain (18h30) à Beauvais contre Chambly, relégable en National.
A l’issue de l’entraînement de veille de match qui s’est finalement déroulé cet après-midi sur le gazon gelé du terrain annexe de la Meinau, l’entraîneur du Racing Thierry Laurey a convoqué dix-neuf joueurs pour le quart de finale de Coupe de France que les Bleus disputeront demain (18h30) à Beauvais contre Chambly, relégable en National.

Du groupe des 18 qui a concédé le nul vendredi à domicile contre Montpellier en Ligue 1 (0-0) disparaissent Dimitri Lienard et Nuno Da Costa, restés aux soins pour des douleurs musculaires sans gravité et donc ménagés.

Le coach du RCSA a en contrepartie rappelé trois milieux de terrain pour le voyage dans l’Oise : Anthony Gonçalves et Vincent Nogueira, forfait face aux Montpelliérains pour – respectivement – une douleur au mollet et une petite entorse de la cheville, mais aussi Benjamin Corgnet qui attendait ce moment depuis sa dernière apparition à Dijon le 30 septembre en Ligue 1. Opéré du genou gauche le 20 novembre, le meneur de jeu a enfin rejoué en match officiel dimanche avec la réserve strasbourgeoise à Nancy 2 (défaite 2-0).

Pas davantage qu’hier, Thierry Laurey n’a dévoilé ses intentions sur la composition de son équipe de départ. « On a moins d’urgence en championnat dans le sens où on a joué vendredi et où on ne rejouera que dimanche (15h) à Caen qui joue lui-même jeudi contre Lyon (le dernier quart de finale). Il n’est pas nécessaire de tout chambouler comme on l’avait fait à Grenoble. On avait alors pas mal modifié l’équipe parce que trois jours après nous attendait un match très important contre Troyes pour la suite de la Ligue 1. »

Le groupe : Oukidja, Kamara – Foulquier, Koné, Martinez, Lala, Salmier, Seka – Martin, Aholou, Grimm, Nogueira, Gonçalves, Corgnet – Terrier, Blayac, Bahoken, Saadi, Zohi.

Absents : Mangane (quadriceps), Lienard (repos), Da Costa (repos), Ndour, Aaneba, Tchamba, Zemzemi, Caci, Othon, Bonnefoi (choix).
Alsace
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Mar 27 Fév 2018 - 21:36

Une place à prendre
Le Racing va tenter de décrocher une place dans le dernier carré de la Coupe de France. Mais pour cela, il faut éviter de tomber dans le piège tendu par Chambly, sociétaire de National.
On l’a dit et répété. Cette saison 2017/2018 sera longue et compliquée pour des Alsaciens en quête de maintien en Ligue 1. Une quête indécise, faite de pression constante, de combats acharnés, qui ne laisse que peu de place au relâchement.

Mais depuis janvier, le Racing a ouvert une parenthèse “Coupe de France”, – pour l’instant enchantée – qui pimente joliment le quotidien stressant d’une équipe qui joue sa survie dans l’Élite.

Après avoir battu Dijon en 32e de finale (3-2, ap), puis Lille en 16e (2-1), les Strasbourgeois ont poursuivi leur parcours en écartant Grenoble en 8e  de finale (0-3), en Isère.
« Être vigilant dès le départ et le rester jusqu’à la 90e minute »


Et ils pourraient bien s’ouvrir la porte des demi-finales ce soir à Beauvais, pour la première fois depuis 2001, année bénie où les Alsaciens s’étaient imposés en finale, aux tirs au but, face à Amiens.

Mais pour atteindre le dernier carré de la doyenne des compétitions, les coéquipiers de Bakary Koné devront écarter de leur route une équipe de Chambly qui vaut mieux que son actuelle place de relégable en National, si l’on en croit Thierry Laurey.

« Chambly est une équipe très athlétique. J’ai vu quelques-uns de ses matches et c’est vraiment une surprise de la voir en fin de classement », expose-t-il. Et à ceux qui pensent que le Racing va s’offrir une balade de santé sur le terrain du 11e de troisième division, Thierry Laurey rétorque immédiatement que « toutes les équipes de National sont difficiles à manœuvrer ».

Le Racing en sait quelque chose, lui qui a dû s’employer en 8e  de finale pour venir à bout d’un autre sociétaire de National, en l’occurrence Grenoble.

« À Grenoble, on est mal entré dans le match et si au bout de vingt minutes il y a 2-0 pour eux, il n’y a rien à dire, rappelle à toutes fins utiles le coach strasbourgeois. Là, ce sera tout aussi compliqué, Chambly va jouer sans retenue, avec beaucoup d’allant. Il faudra être vigilant dès le départ et le rester jusqu’à la 90e , voire la 120e minute ».

Sûr que le Racing va devoir prendre le match par le bon bout, dans une ambiance qui s’annonce polaire, pour ne pas faire partie de la longue liste des “gros” éjectés par un “petit”.

Surtout que cette équipe de Chambly s’est quelque peu spécialisée dans ce genre d’exploits. Pour ne prendre que l’exercice en cours, les Camblysiens sont déjà venus à bout d’une Ligue 2, Châteauroux, fin janvier, en 16e de finale.

Reste que même si les hommes de Laurey se méfient de ceux de Luzi, le Racing a tout de même des atouts pour s’inviter dans le dernier carré.

« Notre chance, c’est que beaucoup de joueurs présents au club étaient déjà là en National et connaissent la qualité de cette équipe de Chambly. Ils savent qu’il faut prendre cette équipe au sérieux », avance encore Laurey.

L’autre élément clé, si l’on en croit le coach, est l’importance accordée à cette compétition par les joueurs strasbourgeois eux-mêmes.
«En quart de finale, il n’y a plus de petites équipes»

« Je l’ai déjà dit, notre objectif cette saison est le maintien en Ligue 1 avant tout. Mais jusqu’à présent, même si cette Coupe est secondaire, on la joue avec sérieux. Et j’espère voir le même état d’esprit et la même implication des joueurs demain (ce soir)  », souligne encore l’entraîneur des Ciel et Blanc.

Et de rappeler, aussi, que la Coupe de France a un peu servi de bouée de sauvetage quand le Racing était dans le dur, en début d’année.

« La Coupe de France nous a maintenu la tête hors de l’eau depuis la reprise, assène le coach. En janvier, on est passé. Et pas face à des équipes de Régional. Il y a eu Dijon, puis Lille. Ces victoires nous ont donné du “peps” et la confiance. Et au final, ça nous a permis ensuite d’arracher des points en championnat ».

Alors, même si « le charme de la Coupe de France » (dixit Laurey) tient essentiellement à ses improbables surprises, où des amateurs terrassent des pros, le Racing espère faire respecter la hiérarchie ce soir, à Beauvais.

« On est en quart de finale et il n’y a plus de petites équipes, conclut Laurey. À nous de faire attention pour ne pas se prendre les pieds dans le tapis… »

L’assistance vidéo sera utilisée pour ces quarts de finale. L’arbitre aura la possibilité de demander de l’aide, mais seulement dans quatre situations précises : après un but, sur une situation de penalty sifflé ou non, sur une exclusion directe (et pas en cas de deuxième carton jaune), sur une erreur d’identité. La décision initiale de l’arbitre ne pourra être corrigée que si les images démontrent une erreur évidente. L’assistance vidéo s’appuie sur deux arbitres assistants (un principal et un secondaire) qui visionnent les images TV.
dna
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37987
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Mer 28 Fév 2018 - 4:26

1/4 de finale: un stade de la compétition où le Racing a déjà subit des revers inattendus contre des "plus petits": Nîmes, Calais. Un simple rappel.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Mer 28 Fév 2018 - 10:19

Les compos sont tombées. Thierry Laurey a fait tourner et changer certains joueurs de poste.
CHAMBLY: Pinoteau - Souberbie, G. Doucouré (cap), Jaques, Padovani, Gasser - Héloïse, Hilaire, Henry - L. Doucouré, Montiel.
RACING: Kamara - Foulquier, Salmier, Martinez, Seka - Gonçalves, Aholou, Grimm (cap.), Lala - Terrier, Saadi.
.
Chambly-Racing avant d'être un quart de finale de coupe c'était avant tout une affiche du National. Lors des deux confrontations en championnat, disputées dans l'Oise, Chambly avait remporté la première manche (2-1) et le Racing la seconde (2-0).
.
Près de 6000 supporters, dont 300 à 500 strasbourgeois, sont attendus à Beauvais malgré le froid.
.
Une des deux tribunes du stade Pierre-Brisson est évacuée. Renseignements pris, c'est en raison d'une panne d'éclairage (un transformateur aurait surchauffé) que le public a dû s'éclipser.
.
Le coup d'envoi sera donné au mieux à 19h, s'il est donné...
.
On en sait un peu plus sur ce problème d'éclairage. En fait, le chauffage de la pelouse a fait... surchauffer le transformateur électrique dont la température est montée jusqu'à 90°C. Du coup, le chauffage de la pelouse a été coupé et tout le monde est dans l'attente d'une baisse de température au niveau du transformateur.
Si à 19h15, les organisateurs sont dans l'incapacité de relancer l'éclairage, le match sera définitivement remis conformément au règlement (attente de trois quarts d'heure en cas de panne d'éclairage.). Dans ce cas-là, c'est la commission d'organisation des compétitions de la FFF qui choisira une nouvelle date pour ce quart de finale.
.
Tout le monde est dans l'expectative pour le moment. Le public a déserté les tribunes pour aller se restaurer ou tout simplement marcher afin de ne pas finir congelé!
.
La rencontre devrait se jouer selon les dernières infos. Les leds se rallument petit à petit. En revanche, le match devrait débuter après 19h.
.
Les joueurs sont à nouveau sur la pelouse et recommencent leur échauffement. Et le public peut regagner la tribune évacuée par précaution.
.
Le match commencera à 19h10.
.
Le Racing joue en 4-3-2-1. C'est lui qui tient la balle en ce début de rencontre.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Mer 28 Fév 2018 - 11:25

Le poteau de Saadi! Sur un centre au second poteau de Seka, Saadi reprend le ballon de volée, du droit, et trouve le poteau de Pinoteau.
.
La faute de main de Kamara. Sur un centre a priori anodin de Soubervie, Karama se couche mais relâche le ballon avant de se remettre sur ses appuis et de replonger dans les pieds d'un Camblysien. Ouf!
.
Chambly est intéressant sur ses quelques incursions dans le camp alsacien en passant par les côtés.
.
La deuxième occaz pour le Racing! Gonçalves déborde. Saadi laisse intelligemment passer Aholou qui tente sa chance à l'entrée de la surface, plein axe. Au-dessus!
.
La parade de Pinoteau devant Terrier! Ca chauffe sur le but camblysien. Terrier slalome dans la défense picarde pour se retrouver face à Pinoteau, à dix mètres. L'attaquant alsacien se heurte au gardien alors que la situation était idéale. Attention à ne pas regretter toutes ce situations brûlantes.
.


Dernière édition par Marco 69/73 le Mer 28 Fév 2018 - 11:38, édité 1 fois
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14654
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Mer 28 Fév 2018 - 11:35

Déjà 3 grosses occases ..ettoujours pas au fond des filets !
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Mer 28 Fév 2018 - 11:46

Face à un bloc bien compact, le Racing essaie de se créer des espaces en jouant à une touche de balle.
.
Le rythme a faibli. Chambly se contente de bien défendre. Le Racing a du mal à se montrer dangereux. Ca manque clairement de vitesse.
.
Mi-temps 0-0
.

Le Racing s'est créé trois grosses situations mais a manqué soit de réussite soit d'efficacité. Chambly s'est, de son côté, contenté de défendre.
.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14654
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Mer 28 Fév 2018 - 12:15

On a failli se faire surprendre !!!
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Mer 28 Fév 2018 - 12:17

Grosse frayeur pour le Racing. Sur un centre de Gasser, Henry coupe au premier poteau mais pas suffisamment pour tromper Kamara qui bloque le cuir en deux temps.
.
Chambly montre un visage bien plus vaillant depuis la reprise. Le Racing est bousculé.
.
Le sauvetage de Salmier. Lassana Doucouré est lancé dans le dos de la défense. Kamara sort mais le Camblysien, gêné par le retour des défenseurs, n'appuie pas assez son lob que Salmier dégage dans ses six mètres.
.


Dernière édition par Marco 69/73 le Mer 28 Fév 2018 - 12:24, édité 1 fois
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14654
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   Mer 28 Fév 2018 - 12:22

2 occases franches pour Chambly
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [CDF] Saison 2017/18   

 

[CDF] Saison 2017/18

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-