Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

  Coupe de la Ligue Strasbourg-Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 38267
Date d'inscription : 25/11/2012


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de la Ligue Strasbourg-Paris   Mer 13 Déc 2017 - 13:47

Méfiance tout de même. Le Raxing veut aller de l'avant met s'expose aux contres, d'autant plus que Verratti régale au milieu. Il lance Di Maria sur la gauche, lequel croise trop sa frappe.
.
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 845
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de la Ligue Strasbourg-Paris   Mer 13 Déc 2017 - 13:48

Oui mais voila, ce mec (Saadi) coute une belle partie du budget..........
Même le vendre, le RCS ne trouvera son investissement..........
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38267
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de la Ligue Strasbourg-Paris   Mer 13 Déc 2017 - 14:13

Gonçalves est averti pour une faute sur Verrati. Il était dans le viseur de M. Lesage depuis un bon moment.
.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14464
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de la Ligue Strasbourg-Paris   Mer 13 Déc 2017 - 14:24

1-3
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38267
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de la Ligue Strasbourg-Paris   Mer 13 Déc 2017 - 14:24

But 1-3
.
Il suffisait de le dire. A l'heure de jeu oui, une minute plus tard, non. Verratti sert Meunier sur la droite de la surface. Le centre du latéral belge trouve Dani Alves qui, au sein d'une défense bleue prise de vitesse, n'a qu'à pousser au fond.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38267
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de la Ligue Strasbourg-Paris   Mer 13 Déc 2017 - 14:28

Vincent Nogueira cède sa frappe à Dimitri Lienard.
.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14464
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de la Ligue Strasbourg-Paris   Mer 13 Déc 2017 - 14:29

Oukidja sort et remplacé par Bonnefoy
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 845
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de la Ligue Strasbourg-Paris   Mer 13 Déc 2017 - 14:31

Marco 69/73 a écrit:
Gonçalves est averti pour une faute sur Verrati. Il était dans le viseur de M. Lesage depuis un bon moment.
.
 En même temps, Verrati n'a pas à arrêter le jeu pour faire/montrer à l'arbitre !
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38267
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de la Ligue Strasbourg-Paris   Mer 13 Déc 2017 - 14:32

La malédiction des gardiens? Blessé, Alexandre Oukidja, qui ne se chargeait plus des dégagements en 6m depuis un moment, laisse sa place dans la cage à Landry Bonnefoy. Après tous, tous les gardiens du Racing auront eu l'honneur de jouer contre le PSG en dix jours.
.
A guichets fermés, la Meinau accueille ce soir 25349 spectateurs.
.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14464
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de la Ligue Strasbourg-Paris   Mer 13 Déc 2017 - 14:40

1-4 Draxler
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38267
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de la Ligue Strasbourg-Paris   Mer 13 Déc 2017 - 14:41

But 1-4
.

Si ce n'était fait, la messe est dite. Un une-deux avec Lo Celso met Meunier sur orbite côté droit. Le centre en retrait du Belge est parfait pour Draxler qui trompe Bonnefoi du point de penalty.
.
  Jérémy Blayac était entré en jeu à la place de Stéphane Bahoken qui n'aura pas marqué cette fois après avoir débuté une rencontre.
.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14464
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de la Ligue Strasbourg-Paris   Mer 13 Déc 2017 - 14:50

Buuut Blayac
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38267
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de la Ligue Strasbourg-Paris   Mer 13 Déc 2017 - 14:51

BUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU T 2-4 Blayac
.
Valeureux Strasbourgeois. Lala sert dans la course Jérémy Blayac qui trompe Kevin Trapp d'une frappe croisée.
.
C'est fini. Le Racing chute logiquement mais avec les honneurs face au PSG.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38267
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de la Ligue Strasbourg-Paris   Mer 13 Déc 2017 - 22:12

Somme toute logique
Plombé par deux erreurs défensives en début de match, le Racing s’est logiquement incliné face à un PSG sérieux et efficace, qui a alourdi l’addition en deuxième mi-temps (2-4).
Le Racing ne se faisait guère d’illusions, hier, avant cette seconde rencontre face au PSG en moins de deux semaines. Les joueurs strasbourgeois et le staff alsacien craignaient un réveil musclé des Parisiens, après leur défaite inattendue sur la pelouse de la Meinau en Ligue 1.

Ils avaient raison. Vexés par leur défaite (2-1) d’il y a dix jours, les hommes d’Unai Emery ont fait preuve de sérieux et de réalisme. Profitant de la moindre erreur alsacienne pour décrocher une victoire – et une qualification pour les quarts de finale – somme toute logique.
La correction a été évitée

Un but contre son camp de Salmier, un autre de Di Maria (en première mi-temps) puis une réalisation de Dani Alves et une de Draxler (en seconde) ont scellé le score, adouci par les réalisations des deux Jérémy, Grimm et Blayac.

Il n’a d’ailleurs fallu que… 45 secondes pour voir le PSG se montrer dangereux. Une montée de Meunier, une tête de Cavani pour Di Maria, dont le coup de boule rate d’un rien le cadre : le décor est posé. Avec d’un côté une équipe parisienne qui confisque le ballon et de l’autre un onze strasbourgeois qui tente comme il peut de retarder l’échéance.

Le Racing tiendra finalement une dizaine de minutes jusqu’à ce que la sanction tombe. Sur un centre tir de Di Maria, Salmier envoie le ballon dans ses propres filets, sous les yeux d’un Oukidja impuissant (0-1, 12e ).

Un but gag, mais l’avantage au tableau d’affichage n’est pas usurpé pour les coéquipiers de Verratti. Car avant cette ouverture du score, Oukidja a déjà eu du boulot.

Côté strasbourgeois, une petite opportunité seulement est à se mettre sous la dent avant l’ouverture du score, grâce au duo Nogueira-Saadi. Le premier nommé lance le deuxième. Las, Saadi croise légèrement trop sa frappe (9e ).

Passé le premier quart d’heure, le PSG poursuit son travail de sape. Oukidja s’interpose dans les airs, notamment sur corners, mais une boulette du gardien strasbourgeois va offrir le but du break aux Parisiens.

Lala protège le ballon, sous la menace de Di Maria. Oukidja s’en saisit, puis le relâche. L’Argentin profite de l’offrande pour pousser le ballon dans les buts vides (0-2, 25e ).

On craint alors le pire. À savoir, une correction en règle. Heureusement, Cavani rate d’un rien le but du K.-O., bien lancé par Pastore (29e ). Les Strasbourgeois y voient-ils un signe ? Peut-être. Car juste après, ils vont enfin sortir la tête de l’eau. Seka, monté à l’abordage, envoie une transversale pour Gonçalves. Ce dernier rate un peu son centre (tir), mais Grimm, en embuscade, s’arrache pour réduire la marque (1-2, 36e ).

Ce but a le don de relancer quelque peu le suspense. Dès le retour des vestiaires, le Racing s’offre une opportunité. Aholou est séché par Meunier, ce qui offre un coup franc intéressant côté droit. Nogueira le botte et Salmier coupe au deuxième poteau. Mais le ballon est effleuré par Marquinhos de la tête et le défenseur écrase trop sa frappe.

Dommage, car derrière, le PSG remet un coup d’accélérateur. Les Strasbourgeois défendent comme des chiens, à l’image d’un Seka très solide. Mais Dani Alves, sur un superbe centre de Meunier, concrétise la domination parisienne (1-3, 61e ).

Les Strasbourgeois ont le mérite de ne pas lâcher. Sauf Oukidja, blessé, qui est obligé de céder sa place à Bonnefoi. Ce dernier se distingue d’ailleurs rapidement en écartant le danger face à Pastore (73e ). Mais il ne peut rien quelques minutes plus tard, sur une combinaison Meunier – Lo Celso conclue par Draxler (78e , 1-4).

La réduction du score, signée Blayac (2-4, 88e ), ne change pas la face du match, mais offre une dernière occasion au public de s’enflammer. Pas rien pour clôturer une soirée de gala.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38267
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de la Ligue Strasbourg-Paris   Mer 13 Déc 2017 - 22:14

Grimm avait rallumé la flamme
Titularisé pour la 4e fois de la saison (la 2e en Coupe de la Ligue), Jérémy Grimm, redevenu capitaine d’un soir, a inscrit, à la 36e , un but synonyme d’espoir.
Il affiche un invariable sourire à l’entraînement. Toujours un mot agréable, une poignée de main franche. Jérémy Grimm aurait pourtant de légitimes motifs d’avoir le visage plus fermé cette saison.

Le vice-capitaine du Racing joue moins : deux titularisations seulement en onze apparitions après 17 journées de Ligue 1. Dans son rôle de sentinelle, Thierry Laurey lui préfère Jean-Eudes Aholou.
« En mode diesel »

Hier soir, « grâce » aux absences dans l’entrejeu et en attaque, les deux hommes ont été associés. Mais « Jérem » a retrouvé le registre qui lui sied le mieux, plein axe devant la défense, en même temps que le brassard de capitaine.

Kader Mangane relégué sur le banc pour souffler, l’Ostheimois est en effet, avec l’autre Jérémy (Blayac, d’abord remplaçant, mais lui aussi buteur en fin de partie), l’un des deux vice-capitaines du coach.

Il avait d’ailleurs déjà assumé le capitanat une fois en 2017-2018. C’était le 25 octobre à la Meinau en 16es de finale de cette Coupe de la Ligue contre Saint-Etienne (1-1, 5-4 aux tirs au but). Et c’est à Saint-Etienne qu’il avait, un mois plus tard, le 24 novembre, honoré la première titularisation en L1 de sa carrière (2-2). À court de rythme, le Haut-Rhinois avait beaucoup souffert.

De nouveau aligné d’entrée vendredi à Bordeaux, il y avait aussi connu une mise en route délicate, avant de hausser le rythme et son niveau après le repos. « Je suis en mode diesel. Ce n’est pas facile pour moi, avait-il confessé ce soir-là. J’ai dû prendre mes repères, surtout à l’extérieur. »

Comme tous ceux qui sont réduits à la portion congrue, ce pur produit de la formation strasbourgeoise, parti du bercail pendant six saisons pour mieux y revenir en 2013, s’efforce d’exploiter chaque minute qu’il grappille.

Sans tricher. Sans rechigner. Avec un investissement jamais démenti. À 30 ans, il découvre la L1 avec l’insouciance d’un junior, mais sans ingénuité. Contre Lille le 13 août, il avait inscrit le 3e but de la victoire des Bleus, trois minutes seulement après son entrée.

Hier, il a encore frappé, à la 36e , et redonné espoir à un Racing qui s’était plombé tout seul sur deux buts casquette. Après un changement de jeu de Seka et une remise impeccable de Gonçalves, le récupérateur a été l’homme qui tombe à pic, excentré aux six mètres, pour tromper Trapp d’une frappe croisée du droit, avec l’involontaire complicité du mollet de Kimpembe.

Le match, qui semblait plié, a été brièvement relancé. Grimm a continué à harceler les milieux parisiens. Pastore a ainsi tâté de sa semelle sur un tacle viril, mais correct à la 58e. Mais quatre minutes plus tard, Dani Alves a mis un terme au suspense sur un caviar de Meunier. Et Draxler en a ajouté une louche à la 78e sur une nouvelle offrande du Belge.

Onze jours après leur exploit en Ligue 1 face aux stars du PSG (2-1), Grimm et les siens n’ont pas tenu leur deuxième pari face au quadruple tenant Paris. Pour le capitaine et son équipage, les vagues parisiennes étaient cette fois trop fortes pour éviter l’échouage.
dna
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37925
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de la Ligue Strasbourg-Paris   Jeu 14 Déc 2017 - 7:26

Avoir marqué 4 buts au PSG en deux rencontres, c'est pas mal. En avoir pris 5 seulement en même temps aussi. Toutes les équipes ne pourront pas dire la même chose.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38267
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de la Ligue Strasbourg-Paris   Jeu 14 Déc 2017 - 21:59

Un moindre mal ?
Même si le Racing n’a pas tout bien fait face au PSG, l’aventure en coupe de la Ligue s’est achevée avec les honneurs. Au passage, Thierry Laurey et ses hommes s’offrent un peu de répit dans leur calendrier.

Il y avait évidemment une pointe de frustration dans les têtes strasbourgeoises, après la défaite concédée en coupe de la Ligue face au PSG (2-4), qui met fin à l’aventure dans l’épreuve. La compétition réservée aux professionnels ne constituait pas un objectif dans la saison. Mais Jérémy Grimm et ses coéquipiers ne peuvent pas s’en empêcher.

Quand ils montent sur un terrain, encore plus quand ils pénètrent sur la pelouse d’une Meinau pleine à ras bord, ce n’est pas pour terminer derrière. Mais face à la plus grosse armada de l’Hexagone, les faiblesses se payent un peu plus cher que face à d’autres. Mercredi, un début de match raté a rapidement enterré les illusions. « Quand on offre des buts comme ça..., a regretté Thierry Laurey. Et en plus, on n’a pas respecté ce qu’on voulait faire. On a laissé Meunier (le latéral droit parisien) monter deux ou trois fois sur son côté. On a laissé des espaces dans notre dos. Et puis donc, contrairement à il y a dix jours, on n’était pas devant. »

Le Racing n’a pas manqué de donner du plaisir à ses supporters, a refusé de se recroqueviller rappelant combien il se montre plus expert dans l’art de jouer vers l’avant que de verrouiller l’accès de son but. Les deux Jérémy, Grimm et Blayac, en ont profité pour soigner leur compteur personnel. La punition crainte à dix minutes de la fin s’est transformée en défaite honorable.
« On va positiver»

« Tout le monde fait des erreurs, note le capitaine d’un soir, Jérémy Grimm. Il est sûr qu’on espérait autre chose par rapport à ce match et notre entame ne nous a évidemment pas mis à l’aise. Mais à la pause, après le but que j’ai inscrit, on avait regonflé nos batteries, on était motivé. On voulait marquer un deuxième but, mais on n’y est pas parvenu. C’est aussi simple que ça. Maintenant, on passe à autre chose et au championnat. »

Il s’agit effectivement de vite se relever, car entre les deux matches de la semaine, les trois de la dizaine de jours, ceux à venir sont les plus importants. Toulouse, attendu demain à la Meinau, puis Metz, défié à Saint-Symphorien dans six jours, nagent en eaux plus ou moins profondes, derrière le Racing au classement de la L1 et il serait opportun de leur maintenir la tête sous l’eau. « On gardera un bon souvenir de cette coupe de la Ligue, évacue encore Jérémy Grimm. On va positiver, se remettre à travailler. Le plus important, c’est de bien terminer l’année. »

Il paraît un peu plus interdit de se rater que face au PSG. Mais les Strasbourgeois espèrent tirer quelques profits du 8e de finale perdu. « Les erreurs font partie du jeu, souligne Thierry Laurey. On voulait juste embêter le PSG mais ça n’a pas été possible. Il faut en retenir quelque chose et progresser. » La marge de progression apparaît évidente, avec la possibilité d’effacer les ratés individuels qu’une bonne tenue collective avait permis de masquer ces derniers temps.

Parmi les avantages acquis de son premier échec en un mois, l’allégement du calendrier n’est peut-être pas de trop. Les organisateurs des compétitions se plaisent toujours avec cohérence à charger la période hivernale. Avec cinq matches en moins de trois semaines, à partir du 7 janvier, les Bleus avaient déjà de quoi faire. En perdant face à Paris, ils se sont évité un voyage à Amiens, le 10. Ce n’est peut-être pas si dommage.
dna
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de la Ligue Strasbourg-Paris   

 

Coupe de la Ligue Strasbourg-Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-