Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 38267
Date d'inscription : 25/11/2012


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 10:20

A Strasbourg aussi, Thierry Laurey injecte du sang neuf. Anthony Gonçalves relaie un Dimitri Lienard qu'on a peu vu, hormis sur les deux coups francs qu'Aholou et Seka n'ont pu convertir de la tête en première période.
.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14464
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 10:24

3-2 Bahoken
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38267
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 10:24

BUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUT 3-2 Bahoken
.
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 845
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 10:25

scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 845
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 10:26

Seule équipe a mettre 3X 2 buts au PSG !
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14464
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 10:30

4-2 Cavani
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38267
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 10:30

But 4-2 cavani
.
Et Paris qui reprend ses aises grâce à un 4e but inscrit par le "Matador" Edinson Cavani!!!!
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38267
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 10:34

Comme en première mi-temps, le PSG n'a pas laissé le temps aux partenaires de Bakary Koné de se faire des illusions. La passe de Pastore pour Cavani est millimétrée et le meilleur buteur du championnat pique admirablement le ballon par-dessus Oukidja pour redonner deux longueurs d'avance à ses coéquipiers et inscrire son 22e but de la saison en L1.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38267
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 10:36

 But 5-2 Cavani
.


Dernière édition par Marco 69/73 le Sam 17 Fév 2018 - 10:39, édité 1 fois
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14464
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 10:36

Un 5è par Cavani
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 845
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 10:40

Il y a un des commentateurs, c'est juste une ***** !
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38267
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 10:41

Paris s'amuse en cette fin de match. Neymar se fend d'un petit ballon dans le dos de la défense strasbourgeoise. En plein course, Cavani assure son contrôle, puis son lob devant un Oukidja qui, une nouvelle fois, n'y peut rien. Ca commence à faire lourd.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38267
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 10:42

scoobydou a écrit:
Il y a un des commentateurs, c'est juste une ***** !
 
Pas un mais les deux .
.


Dernière édition par Marco 69/73 le Sam 17 Fév 2018 - 10:56, édité 1 fois
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14464
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 10:43

Ils faisaient moins les malins contre le Réal
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 845
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 10:51

Mais c'est qui ce connar.d " le PSG qui giffle Strasbourg".......
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14464
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 10:53

scoobydou a écrit:
Mais c'est qui ce connar.d " le PSG qui giffle Strasbourg".......


Un lèche-bottes comme tous les journaleux soumis au QSG .
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38267
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 10:54

Les Strasbourgeois n'ont pas grand-chose à regretter. Sauf, peut-être, de n'avoir pas su tenir le 1-0 assez longtemps pour faire douter un leader parisien battu en milieu de semaine au Real, puis de n'avoir pas pu entretenir le rêve d'une impossible remontée lorsque Stéphane Bahoken a ramené la marque à 3-2 à la 67e. Le score est logique. Il aurait même pu être plus sévère sur la fin. Thierry Laurey et ses hommes n'ont pas à rougir de leur 12e échec de la saison.
.
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 845
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 10:56

Soumis au QSG, pour avoir une place sur Bein peut etre........ Mais il est et restera un connar.d !!!!!!!!!!!
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38267
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 10:58

Ça n'aurait rien changé, mais Saadi qui marque un but valable, refusé pour hors-jeu inexistant...
.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14464
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 10:58

Ceux qui ont quittés ou se sont fait virés par canal ont tous rejoints bein ! Tous !!
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 845
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 11:03

Le RCS a fait un bon match, malgré le score , le racing a mit 2 buts au PSG au parc !
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14464
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 11:11

On savait que l'on allait pas gagné au Parc mais au moins au match aller on aura battu les parisiens ce dont toutes les équipes ne pourront pas se vanter !
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 845
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 11:13

Yes Marius !
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38267
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 11:18

scoobydou a écrit:
Le RCS a fait un bon match, malgré le score , le racing a mit 2 buts au PSG au parc !

Même un troisième ,le but de Saadi et valable.
.
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 845
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 11:20

Bravo aux supporters du RCS qui etaient au Parc!
On les a, un peu entendue, et on les a vu en bleu et blanc.
Bravo les gens! rcs rcs13 rcs2
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38267
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 21:55

Un rêve de cinq minutes
Il n’y a pas eu de miracle. Sans nourrir de grands regrets, le Racing, s’il a ouvert la marque, a subi la loi du PSG, un leader qui a vite mis sa patte sur le match et n’a guère tremblé pour forger son succès.
Cela faisait presque dix ans que le Racing n’avait pas perdu au Parc, battu sur un but d’Amara Diane en avril 2008 (1-0). D’un autre côté, depuis, il n’y avait pas joué. La bande à Laurey ne se faisait guère d’illusion avant d’aller dans la capitale pour se retrouver sur une pelouse d’où ses 16 prédécesseurs étaient sortis vaincus cette saison.

Elle a néanmoins pu y croire, un court instant, bien lancée par un début de match soigné dans son organisation comme dans ses transmissions. Oukidja a bien dû se détendre devant Neymar lancé dans un fauteuil (2e’ ), mais le leader du championnat n’avait peut-être pas repris tous ses esprits trois jours après son échec en terre madrilène (3-1).
«On aurait pu mieux faire, mais la sanction aurait pu être plus lourde»

Les tambourins de sortie pour fêter le Nouvel An chinois faisaient peut-être également leur effet pour inspirer un rythme initial lénifiant à la rencontre. Le PSG a commencé son match en marchant et le une-deux Aholou-Lala-Aholou l’a puni (6e’ ).

«Cela a été plutôt sympathique de commencer de la sorte, a apprécié Thierry Laurey après la rencontre. Mais ça aurait été un peu gros de leur refaire le coup du match aller. Et on s’est retrouvé suffisamment en danger pour comprendre que l’équipe parisienne était au-dessus de nous.»

Si le milieu de terrain strasbourgeois inscrivait son cinquième but de la saison pour lancer l’affaire, d’un plat du pied plein d’efficacité, le PSG compte tout de même quelques sacrés crachés de feu dans ses rangs.

Et quand les buteurs compulsifs tardent à se mettre en action, un champion du monde peut rendre service. Draxler profite d’une interception ratée de Lala pour, d’un tir croisé précis, remettre l’église au milieu du village (10e’ ).
Trois buts encaissésen dix minutes

Les Parisiens n’ont pas eu à forcer pour s’envoler, le Racing payant au prix cher une minute de fébrilité défensive. Sur une ouverture de Lo Celso, Neymar a jonglé Oukidja et évité les retours de Koné et Martinez sur la ligne (21e’ ). Sur l’engagement, Martinez a bafouillé un contrôle et Di Maria a fait le break (22e’ ).

Thierry Laurey avait regretté les buts offerts à ce même adversaire lors de l’élimination en coupe de la Ligue, en décembre, «avec un joli ruban rose». Hier, «ce sont les trois buts encaissés en dix minutes» qui ont fait mal, soit un temps fort parisien qui a mis un sacré coup de canif au suspense.

Des approximations ont donc empêché de prolonger le rêve. Le Racing était derrière et son gardien devait encore s’employer de nombreuses fois pour éviter à son équipe de boire la tasse (Cavani 30e’ , Di Maria 43e’ , 63e’ , Neymar 47e’ ).

«On aurait pu mieux faire, a considéré l’entraîneur du Racing. Mais la sanction aurait pu être plus lourde. Ce PSG a une marge énorme sur le plan domestique.»

Comme une piqûre moustique sur la peau de l’éléphant, la réduction du score par Bahoken, sur un centre de Da Costa (67e’ ) n’a même pas eu le don de contrarier le leader qui compte tout de même douze points d’avance sur son poursuivant. Les Parisiens ont juste confirmé qu’ils brillaient plus devant que derrière, et le Racing sa faculté à faire feu de tout bois du moindre ballon exploitable.

Deux ballons en profondeur, l’un de Pastore, l’autre de Neymar, réceptionnés par Cavani qui les a transformés en doublé (73e’ , 79e’ ) ont imposé une forme de logique.

Dans la dernière ligne droite, Oukidja, en remportant son duel avec Di Maria au terme d’une action époustouflante de Neymar ou en mettant en échec un 3 contre… 0 sur un centre de Cavani, a évité la correction, ce qui ne fait pas de mal, ni au moral, ni à la différence de but.
« Repartir sur notre championnat »

Ce n’est pas au Parc, hier, d’où le Racing rentre pour la 27e fois de son histoire sans victoire, que s’est joué le maintien en Ligue 1.

«On a fait un match qui se tient, a conclu Thierry Laurey. Et Paris n’a pas extrêmement tremblé. On doit repartir sur notre championnat auquel ne font pas partie les quatre premiers, clairement au-dessus, mais les 15 autres équipes qui peuvent paraître abordables.» Parmi elles, Montpellier, annoncé vendredi à la Meinau, ne semble pas la moins redoutable.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38267
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 21:58

L’étincelle Aholou
Bien lancés par un but de Jean-Eudes Aholou, les Strasbourgeois ont ensuite subi la loi des Parisiens. Mais le onze alsacien n’a globalement pas à rougir de sa prestation, encourageante pour la suite.
OUKIDJA (5). – Il a (forcément) été l’un des Strasbourgeois les plus sollicités hier après-midi. Dès la 2e , il s’impose sur une frappe de Neymar. Rate sa prise de balle avant le but du 2-1, signé Neymar, mais ne peut rien, abandonné par sa défense, sur le rush de Di Maria, lors du 3e but parisien.
Le milieu défensif est le meilleur buteur du Racing en Ligue 1

Le portier alsacien est à créditer d’une belle parade sur une tête de Cavani (30e ). Chanceux, à la 63e , quand il voit Di Maria rater le cadre, seul face au but, il l’est moins face à Cavani, parti seul pour la 4e réalisation parisienne. Solide en fin de rencontre, comme sur ce duel gagné face à Di Maria (84e ).

  FOULQUIER (5). – Le latéral droit avait une tâche ingrate : celle d’être au marquage de Neymar. Mais le Guadeloupéen a plutôt bien tenu le choc, même s’il a souvent été aidé par son compère Lala. Plutôt accrocheur en première période, où il a quasiment muselé le Brésilien. Averti en deuxième période pour une faute sur Neymar.

KONÉ (5). – Le Burkinabé s’est imposé d’entrée face à Neymar (5e ), lançant son match de la meilleure des façons. Écarte aussi le danger en dégageant à l’arraché, devant Cavani (37e ). Le capitaine par intérim, en l’absence de Mangane, a su garder sa sérénité et sa lucidité, même dans les moments chauds. Comme sur cette frappe de Neymar, parfaitement contrée (65e ).

  MARTINEZ (4). – Généralement bien placé, le défenseur central a joué les pompiers de service, comme lors qu’il s’impose devant Cavani (43e ). Comme Koné, il a été pris de vitesse sur le 3e but parisien, inscrit par Di Maria, mais a eu quelques jaillissements bienvenus en début de seconde période. Il s’est efforcé de relancer proprement.

SEKA (5). – Titulaire sur le flanc gauche de la défense, le Sarcellois a été solide face à un Di Maria très remuant. L’Argentin l’a parfois rendu fou par ses gris-gris, mais n’est que rarement passé côté droit. Est à créditer d’un bon “coup de boule”, non cadré, sur un coup franc de Lienard (24e ). En deuxième période, il s’est lancé dans quelques chevauchées dont il a le secret, sans succès.

  LALA (6). – Positionné en ailier droit, devant Foulquier, l’habituel latéral a rendu une copie intéressante, tant défensivement qu’offensivement. Après avoir donné le ballon à Aholou à la perfection sur l’ouverture du score alsacienne, il n’est pas exempt de reproche sur l’égalisation parisienne signée Draxler, quand il perd le ballon face à l’Allemand. Averti en deuxième période, où il a moins pesé après avoir beaucoup donné lors des 45 premières minutes.

AHOLOU (7). – Le milieu de terrain été l’homme du match, la semaine passée face à Troyes. Hier au Parc des Princes, il a une nouvelle fois démontré qu’il tenait actuellement la grande forme. Sa capacité à être un joueur “box to box” est précieuse dans l’entrejeu alsacien. L’Ivoirien s’est montré aussi hargneux à la récupération qu’efficace à l’avant, comme il l’a prouvé en inscrivant le but strasbourgeois, sa 5e réalisation personnelle, sur la première percée alsacienne (6e ). Un match plein.

  LIENARD (5). – Finalement titulaire au milieu, alors qu’on attendait plus Gonçalves, le Belfortain n’a pas ménagé sa peine, défensivement, où il est régulièrement venu suppléer Seka. Il a eu le plaisir de bloquer Neymar (16e ) et a plutôt bien tiré les coups de pied arrêtés. Un match sérieux. Remplacé par Gonçalves (61e ), auteur d’une entrée intéressante grâce à sa justesse technique et son envie.

  MARTIN (5). – Durant la première période, il a essentiellement défendu, étant presque sur la même ligne que son collège Aholou. Sérieux à la récupération, l’ancien joueur de Montpellier a aussi eu quelques fulgurances offensives, comme cette montée mal payée, à la 55e. Il lance impeccablement Da Costa sur le 2e but alsacien. Remplacé par Nogueira (90e +1).
Bahoken récompensé de ses efforts

  DA COSTA (5). – Face à Dani Alves, l’ancien joueur de Valenciennes s’est d’abord montré accrocheur défensivement. Las, le Cap-Verdien a été moins inspiré offensivement parlant lors du premier acte, où il a perdu deux ballons intéressants. A continué à se montrer mordant en défense en seconde période, tout en étant plus percutant devant, comme sur ce centre sur lequel Bahoken est trop court (61e ). Offre un super ballon au même Bahoken sur le 2e but alsacien. Averti pour une faute sur Dani Alves. Remplacé par Saadi (78e ).

BAHOKEN (5). – Seul en pointe, l’avant-centre avait un rôle très ingrat. Il a beaucoup couru dans le vide, mais n’a jamais cessé de presser le duo Kimpembe/Thiago Silva, tout en essayant de donner des solutions grâce à ses appels en profondeur. Déjà buteur lors de l’inoubliable match aller, il n’a jamais baissé les bras, même s’il n’avait pas la tâche facile. Récompensé de ses efforts en réduisant la marque à la 67e.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38267
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Sam 17 Fév 2018 - 22:10

  PABLO MARTINEZ, défenseur du Racing. – «Dans l’ensemble l’équipe a fait un bon match. Mais personnellement, je fais deux erreurs et on les paye cash. Je suis très déçu de ma prestation ce soir, je commets deux erreurs et ça fait deux buts. Je ne peux pas m’en satisfaire, même si je suis content de la prestation des collègues.»

JONAS MARTIN, milieu du Racing. – «C’est frustrant, car on mène 1-0 et on arrive à les faire douter, mais pas assez longtemps. On prend trop rapidement un but derrière. Pareil en deuxième mi-temps, on revient à 3-2 et on y a cru, mais là aussi on prend le 4e trop tôt. On a montré une image correcte, mais contre ce genre d’équipe la moindre erreur se transforme en but. Après, c’est bien de marquer deux buts au Parc et il y a des enseignements positifs à tirer de cette rencontre.»

  DIMITRI LIENARD, milieu du Racing. – «On a un peu de regrets par rapport à la première mi-temps, car on prend trois buts un peu «casse-croûte». On a aussi eu deux ou trois coups de pied arrêtés où on aurait pu faire plus mal. On a eu des situations, on a quand même mis Paris en difficulté. Après, c’était un plaisir de jouer ici, même si le score est lourd. Mais maintenant, le plus important est d’être performant face à Montpellier.»

 BAKARY KONÉ, défenseur du Racing.
– «On n’a pas fait un grand match, mais c’était tout de même un bon match, collectivement parlant. Offensivement, on a été efficace. On a retrouvé une certaine cohésion. Maintenant, il faut garder notre confiance et gommer ces quelques petites erreurs, ces lacunes, pour prendre des points face à Montpellier.»
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38267
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Dim 18 Fév 2018 - 21:08

Savoir atterrir
Logiquement battu par le PSG (5-2), samedi après-midi au Parc des Princes, le Racing n’a pas à regretter ses ratés dans la capitale. Le dernier tiers du championnat recèle de belles occasions pour réussir sa saison.
L’ombre de Madrid s’est un peu effacée. Entre les sifflets essuyés par Unai Emery, l’entraîneur parisien à l’annonce des équipes, une banderole amère dans les travées « Puta Madre » et quelques remplaçants de l’affiche européenne scrutés par tous les suiveurs parisiens, le PSG-Racing du week-end a été un peu le match d’après dans la capitale.

En gagnant leur 17e rencontre de rang en leur antre, Neymar, Areola et compagnie ont entamé la digestion d’un échec majeur dans leur saison et la préparation d’un match retour qu’ils se doivent de réussir.

Pour les Strasbourgeois, le rendez-vous ne correspondait pas tout à fait non plus à une échéance comme une autre. C’était une occasion de tutoyer les étoiles, de se frotter à ce qui se fait de mieux sur la planète foot sans réelle pression du résultat, une sorte de parenthèse dans un championnat passé à souquer.

Le leader parisien était en crise après avoir perdu (3-1) son 8e de finale aller en Ligue des champions ? « Franchement, quelle crise », s’interrogeait Thierry Laurey avant même la 26e journée. Pour écorner la supériorité du club qatari en Ligue 1, il en faudrait beaucoup plus.

Le scénario, avec une ouverture du score précoce par un Aholou dans une forme étincelante ces temps-ci, n’a même pas été une invitation à espérer. Paris a rapidement égalisé et s’est vite envolé. Avant même la demi-heure de jeu, la parenthèse illusoire s’est refermée. Sur les coups de 19 heures, il s’agissait définitivement de passer à autre chose pour un promu courageux.

Le Racing n’a pas réussi un grand match avant-hier, Paris non plus. En haussant un brin le curseur, en gommant l’une ou l’autre scorie dans sa sortie, le premier aurait-il pu enfouir un peu plus le second dans ses soucis ?

On peut en douter. Objectivement, un point aurait été le fruit d’un hold-up, tant le champion en puissance a raté un wagon d’occasions.

« En caricaturant à peine, tu as la balle une minute quand, eux, ils l’ont trois, a souligné l’entraîneur du Racing. Trois minutes, c’est long. Et tu as intérêt à faire une bonne utilisation du ballon quand tu l’as. »

Sur ce dernier point, le capitaine Koné et ses coéquipiers s’en sont bien sortis. Ils ont marqué deux buts en se projetant avec un certain talent vers l’avant et Saadi s’est vu refuser un but valable en fin de rencontre.
« Se concentrer sur les quinze équipes contre qui on doit exister »

Quand le PSG a mis la marche avant, le Racing s’est toutefois révélé moins pertinent. Les premier (Draxler), troisième (Di Maria) et quatrième (Cavani) buts étaient évitables. Kenny Lala, auteur d’un match intéressant, a involontairement servi Julian Draxler pour l’égalisation. Et Pablo Martinez s’est montré guère inspiré en deux occasions alors qu’il tenait plutôt bien la baraque ces dernières semaines.

Si les Strasbourgeois n’en ont pas fini avec leurs contrariants ratés, ils se sont refusé à refréner leur irrépressible envie de jouer. Il y a du judicieux à ne pas renier son identité. Ce matin, les quatre points d’avance sur Amiens, qui occupe la 18e place – celle de barragiste – dessinent un appréciable joker tandis que le calendrier présente quelques avantages.

« On revient à notre championnat des petits où on essaye d’exister, a anticipé l’entraîneur strasbourgeois en pensant à demain. Paris, c’est une cerise sur le gâteau. Il faut se concentrer sur les quinze équipes contre qui on doit exister. »

Le top-4 – Paris, mais aussi Monaco, Marseille et Lyon – exerce effectivement une domination spectaculaire sur la Ligue 1 cette saison et le Racing n’en croisera plus que deux, d’ici à mai (Monaco mi-mars, Lyon pour la 37e journée), qui plus est à domicile où il peut toujours espérer gratter un petit quelque chose. Après tout, face à l’OM et le PSG, il a réussi à récolter quatre points.

Mais c’est aussi face au reste de la bande qu’il faudra se forger un avenir en Ligue 1, à savoir prendre les dix à douze points nécessaires pour laisser trois équipes derrière. En la matière, les choses sérieuses ne tarderont pas : dès vendredi (20h45), face à Montpellier à la Meinau, il sera l’heure d’atterrir avec bonheur.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38267
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Dim 18 Fév 2018 - 21:13

Zoom - Dimitri Foulquier « La bonne attitude »
Le latéral droit Dimitri Foulquier considère que les Strasbourgeois ont adopté « la bonne attitude » en ne refusant pas le jeu avant-hier à Paris, qu’ils ont certes commis des erreurs préjudiciables, mais que le talent des Parisiens a fait la différence.
5-2. Le score est rude. « Il aurait pu l’être davantage, il aurait pu l’être moins », balance Vincent Nogueira, spectateur de la rencontre jusqu’à son entrée dans le temps additionnel. Avant de quitter Paris, les Strasbourgeois étaient partagés entre deux sentiments : la déception d’en avoir pris cinq et la satisfaction « d’avoir essayé », comme le soulignait Dimitri Foulquier.

Ce dernier a souvent vu passer dans son secteur le TGV Neymar. Pour contenir la star parisienne, Thierry Laurey lui avait “adjoint” Kenny Lala, titularisé un cran devant lui dans un rôle inhabituel de piston droit. Mais cette « prise à deux » digne du basket n’a que partiellement fonctionné. En dézonant souvent, le Brésilien a su trouver les bons angles de passe et provoquer les décalages, quand il n’a pas marqué lui-même.
« Pas de défaite encourageante »

« Notre large effectif permet au coach de changer de tactique. C’est tant mieux, positive néanmoins l’arrière droit prêté par Watford. Tout l’effectif répond généralement présent. Ça nous a aidés toute la saison et ça va nous aider jusqu’à la fin. Nous n’avons pas refusé le jeu. Nous avions un plan et l’avons suivi. L’équipe ne s’est pas cachée. C’est une bonne attitude. Marquer six buts au PSG en trois matches (*) est de bon augure pour la suite. »

Les Bleus ont même poussé l’irrévérence jusqu’à ouvrir le score dès la 6e par Aholou. Mais leur avance a été de courte durée. « Nous avons concédé l’égalisation beaucoup trop tôt, concède Foulquier. Après, c’était compliqué chez un PSG poussé par son public. Je ne pense pas que nos erreurs aient précipité notre défaite. Je pense surtout qu’elle l’a été par la qualité des Parisiens. Et je n’ai pas envie de parler des erreurs parce que le football en est fait et parce que l’équipe s’est battue. »

Pour autant, celui qui a vécu une première partie de saison blanche à cause d’une blessure réfute le terme de défaite encourageante. « Il n’y a pas de défaite encourageante, répond-il. Encore une fois, l’important, c’est d’avoir la bonne attitude. En l’ayant, on va plus gagner de matches qu’en perdre. »

Au moins le Racing est-il reparti du Parc sans avoir pris de valise historique, comme celle ramassée par Dijon le 17 janvier (8-0), tout en étant resté fidèle à ses intentions de jeu. « Cette défaite ne va pas du tout nous plomber, précise-t-il. On sait que le championnat est encore long. On connaît notre objectif et il passe par une victoire dès vendredi contre Montpellier. Ce sera un autre rendez-vous, un autre type de match, à la maison cette fois. Il faut d’ores et déjà se concentrer sur cette échéance très importante. »

Après avoir passé deux buts à la meilleure défense de Ligue 1, celle du PSG (19 buts encaissés), Foulquier et les siens tenteront en fin de semaine de percer le coffre-fort montpelliérain, presque aussi solide (21 buts concédés en 26 journées, dont 10 en 12 déplacements). La mission ne sera pas simple. Mais il se cache dans l’effectif alsacien quelques “Arsène Lupin” capables de fracturer les cadenas réputés inviolables.

(*) 2-1 en Ligue 1 et 2-4 en Coupe de la Ligue à la Meinau, 5-2 au Parc avant-hier.
dna
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37925
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   Lun 19 Fév 2018 - 9:53

Avoir marqué 1/5ème des buts encaissés par le PSG cette saison en championnat (20, je crois pour l'instant), c'est pas mal quand même.

Edit: 19 en fait.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)   

 

26ème journée : PSG - Strasbourg (5-2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-