Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Echos du Racing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 48457
Date d'inscription : 25/11/2012

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeVen 15 Fév 2019 - 22:27

Des retours
Le Racing s’est entraîné hier matin devant un nombreux public de jeunes vacanciers, chasseurs d’autographes, séduits par l’ensoleillement hivernal. Les joueurs se sont consacrés à des ateliers de précision technique et il n’en manquait guère à l’appel. Alors que certains d’entre eux avaient fait l’impasse sur le voyage à Saint-Étienne, les solutions seront plus nombreuses pour construire l’équipe amenée à laisser le Stade Malherbe dans ses tourments.

Ainsi, Kenny Lala et Dimitri Lienard ( ci-dessus photo DNA – Cédric Joubert ) ont pris part à la séance, alors que le premier avait connu une alerte à la cuisse tandis que le second était malade en début de semaine. Touché à la cheville avant le déplacement dans le Forez, Anthony Caci s’est entraîné à part et effectuera un test, aujourd’hui, pour vérifier sa capacité à participer au match face à Caen.
À noter que Lionel Carole, absent depuis l’élimination en Coupe de France à Paris le 23 janvier en raison d’une blessure au mollet, se soumettra à d’ultimes examens, après-demain, avant de reprendre avec le groupe.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeVen 15 Fév 2019 - 22:31

Billets pour la finale

L’autre actualité concernant le club strasbourgeois a trait à la chasse aux billets pour la finale de la coupe de la Ligue du 30 mars prochain, à Lille, face à Guingamp. Et les déçus seront légion.
En effet, le Racing a décidé de privilégier ses abonnés qui auront chacun le droit d’acheter deux tickets pour la finale. Sachant que le Racing compte environ 19 000 abonnés et que le contingent réservé aux Strasbourgeois se limite à moins de 12 000 billets, il y a fort à parier qu’il ne restera pas grand-chose, voire rien, pour les autres.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeVen 1 Mar 2019 - 6:24

Clémence pour Laurey et Gonçalves
C’était prévisible : ‘’l’affaire’’ Neymar était bien une tempête dans un verre d’eau et ne méritait pas un tel battage. Entendus hier à Paris par la commission de discipline de la Fédération pour leurs propos jugés polémiques à l’égard de la star brésilienne à l’issue du 16e de finale de Coupe de France PSG – Racing le 23 janvier (2-0), l’entraîneur strasbourgeois Thierry Laurey et son milieu Anthony Gonçalves, qui ignoraient tout de la malencontreuse blessure du Parisien, sorti à la 61e , au moment de leurs déclarations, n’ont écopé que de peines légères. Le coach, qui avait reproché au Sud-Américain de « narguer » et « chambrer », a été sanctionné d’un match de suspension avec sursis. Son joueur, qui l’avait accusé de «chouiner», a écopé d’un simple rappel à l’ordre.

Epaule douloureuse pour Sels

Après s’être entraîné mardi, le gardien du RCSA Matz Sels s’est contenté de séances allégées et individualisées ces deux derniers jours. L’international belge souffre d’une douleur osseuse à l’épaule gauche depuis le match à Caen le 17 février (0-0) et son arrêt de la 92e sur une reprise hors cadre de l’attaquant normand Claudio Beauvue. « Je ne sais pas si je me suis fait mal sur l’arrêt lui-même ou en retombant au sol, mais j’ai mal depuis. J’ai joué vendredi contre Lille sous anti-inflammatoires. Je les ai arrêtés ensuite, mais après l’entraînement de mardi, la douleur était forte. Le médecin dit qu’il n’y a pas de risque d’aggravation. En principe, je reprends avec mes coéquipiers ce vendredi. Ça devrait aller pour le match de dimanche à Nice. »

Début de pubalgie pour Zemzemi

Hormis les blessés longue durée (Jérémy Grimm, Jonas Martin, Idriss Saadi, Lionel Carole) et Anthony Gonçalves, un seul Strasbourgeois manquait à l’appel ce jeudi : le jeune milieu Moataz Zemzemi se plaint d’une inflammation du pubis et, par ricochet, des adducteurs. Ce début de pubalgie a poussé le staff à le mettre au repos cette semaine. Le Tunisien devrait recommencer à trottiner en début de semaine prochaine.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeJeu 14 Mar 2019 - 4:36

Racing: plus de 5,5 millions de bénéfices en 2017-2018
Echos du Racing  - Page 7 Les-re10
Déjà excédentaire de plus d’un million d’euros en Ligue 2, le club bas-rhinois a dégagé un bénéfice après impôt de 5,55 millions pour son retour en Ligue 1 en 2017-2018.
La Ligue de Football Professionnel a dévoilé cet après-midi le bilan financier des clubs de Ligue 1 et Ligue 2 pour la saison 2017-2018. Depuis quelque temps, l’information circulait selon laquelle le Racing, alors promu en Ligue 1, avait bouclé l’exercice écoulé sur un excédent de 5,5 à 6 millions d’euros.

Le président Marc Keller avait refusé de commenter ce montant, préférant attendre la publication des chiffres exacts par la LFP. Il s’avère que ces derniers corroborent ceux évoqués ces dernières semaines en coulisses.
Pour sa première saison en Ligue 1 post-liquidation judiciaire (en 2011), le club strasbourgeois a engrangé 38,698 millions de recettes et dépensé 32,128 millions de charges. Son résultat d’exploitation est donc de 6,57 millions auxquels s’ajoutent 2 millions de bénéfice sur les transferts. Après imputation de l’une ou l’autre charge exceptionnelle, le résultat net s’élève à 8,443 millions, ramené à 5,55 millions après paiement de l’impôt sur les sociétés (pour 2,893 millions).

Les recettes 2017-2018 du RCSA se répartissent comme suit : 18,834 millions de droits télé, 8,863 millions de sponsoring et publicité, 7,054 millions de billetterie et 3,948 millions d’autres produits.

En 2016-2017, pour son retour en Ligue 2, il avait déjà enregistré un résultat excédentaire de 1,645 million, redescendu à 1,16 million après impôt.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeLun 18 Mar 2019 - 9:04

La mésaventure des supporters du Racing à Nîmes
 UNE CENTAINE D’UB90 a été reconduite de Nîmes, à deux heures du coup d’envoi, et escortée jusqu’à Orange par les forces de police. Voilà pourquoi le parcage visiteur est apparu désert et plutôt silencieux aux Costières avant-hier.

Le groupe d’ultras strasbourgeois avait choisi de ne pas respecter l’arrêté préfectoral, édicté deux jours avant le match, les contraignant à rallier la cité gardoise en bus, et de déroger à leur programme initial. « Nous avions prévu de terminer notre voyage en train, souligne Loïc, l’un des porte-parole du groupe, en sachant ce à quoi on s’exposait. On veut simplement dénoncer l’absurdité des décisions préfectorales, alors qu’on ne fait aucun problème depuis des années. Les autorités portent entrave à notre liberté de circulation. » Il n’a pas été question de discuter avec elles. Les forces de police ont relevé l’identité des ‘‘fautifs’’ qui en ont été quittes pour un aller-retour sans assister au match.
« Beaucoup d’agents ont été mobilisés pour cet épisode alors que des manifestations se déroulaient à Nîmes, conclut le représentant des UB. Chez nous, il y a un sentiment d’injustice à ne pas être considérés comme des citoyens lambda. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeMer 20 Mar 2019 - 6:15

Délocalisés
Les joueurs du Racing s’entraîneront ce matin à la Wantzenau, dans le cadre du partenariat avec Habitat de l’Ill. Comme toujours, l’entraînement sera ouvert au public. À la fin de l’entraînement, les supporters pourront profiter d’un moment de partage avec les joueurs et le staff au cours d’une séance de dédicaces.
En novembre dernier, les joueurs du Racing avaient profité des installations de la FAIG à Illkirch-Graffenstaden lors d’un précédent entraînement délocalisé.

Un camion Racing

à travers l’Alsace

À partir d’aujourd’hui et durant une semaine, le Racing va se rendre dans divers clubs alsaciens avec un camion podium. Le but de l’opération ? Permettre à tous les supporters d’écrire des messages d’encouragement à destination des joueurs pour la finale de la Coupe de la Ligue. Messages qui seront ensuite regroupés et affichés sur une immense bâche de 5 m de long, au stade Pierre-Mauroy.
➤ Aujourd’hui
10h à 12h30 : stade de la Wantzenau
13h30 à 15h : stade de Seltz
16h30 à 18h : stade d’Ettendorf
➤ Samedi
13h30 à 15 : stade de Rossfeld
16h30 à 18h : stade d’Illfurth
➤ Dimanche
14h30 à 18h : stade de Sundhoffen
➤ Mercredi 27 mars
13h30 à 15h30 au stade du FCSK06
16h à 18h : devant le Super-U de Truchtersheim, avec l’AS Kochersberg

Six en réserve aujourd’hui

Avant la finale de la Coupe de la Ligue le 30 mars, la réserve du Racing disputera encore trois matches : cet après-midi (16h) à Molsheim contre Nancy II en match en retard, dimanche (15h), toujours à Molsheim, face à Saint-Louis et le jeudi 28 (20h) à Sarreguemines. Le coach des pros Thierry Laurey a décidé de mettre six de ses hommes à disposition de François Keller pour la rencontre d’aujourd’hui : Bingourou Kamara, Dimitri Lienard, Benjamin Corgnet (photo ci-dessous) , Abdallah Ndour, Ismaïl Aaneba et Kevin Zohi. Objectif : leur donner du temps de jeu. Le jeune défenseur camerounais Duplexe Tchamba a reçu, lui, l’autorisation du club de s’absenter cette semaine pour raisons personnelles.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeVen 12 Avr 2019 - 4:46

Les échos de la Meinau
Suspendus
Deux joueurs manqueront à l’appel samedi, pour la rencontre entre le Racing et Guingamp. Côté bleu, Ibrahima Sissoko est suspendu. À l’EAG, c’est Lebogang Phiri qui sera absent pour une accumulation de cartons jaunes.
Par ailleurs, la commission de discipline de la LFP, réunie mercredi soir, a infligé à Adrien Thomasson un match ferme et un match avec sursis, après son expulsion face à Reims. Le milieu offensif ayant purgé cette rencontre dimanche, il est disponible pour affronter Guingamp samedi.
Kenny Lala sera de son côté suspendu pour la réception de Montpellier, pour une accumulation de cartons jaunes.

Incertains

Le milieu de terrain Nicolas Benezet est très incertain pour le déplacement des Bretons à la Meinau. Le joueur ne s’est pas entraîné cette semaine, après avoir pris un coup au genou le week-end dernier, lors de la réception de Monaco au Roudourou. Autre joueur incertain côté Guingamp, mais en ballottage favorable : Didier Ndong. Marcus Thuram, lui, devrait par contre faire son retour.

Ménagé

Tous les Strasbourgeois absents en début de semaine ont fait leur retour à l’entraînement. Lamine Koné a repris mercredi avec le groupe et postule à une place dans les 18 samedi. Idem pour Anthony Gonçalves, qui s’entraîne normalement depuis mercredi après avoir été ménagé en début de semaine.
Seul absent hier matin : Ludovic Ajorque. Mais Thierry Laurey s’est montré rassurant quant à la participation de son attaquant au match de samedi.
Les trois joueurs encore à l’infirmerie et forfaits pour la réception des Bretons sont Jérémy Grimm, Idriss Saadi et Kevin Zohi.

Martin de retour

Jonas Martin (photo ci-dessus) devrait faire son grand retour dans le groupe samedi. Le milieu, qui s’était blessé à Monaco en janvier, a joué une heure avec la réserve le week-end dernier. Il devrait a priori débuter face à Guingamp.

Bretzel d’or

Le Président du Racing, Marc Keller, sera à l’honneur samedi. Il se verra en effet remettre le “Bretzel d’Or 2018”, distinction décernée par l’Institut des Arts et Traditions Populaires d’Alsace, créé en 1976 par Germain Muller. Ce Bretzel récompense chaque année des personnes contribuant de manière remarquable à la défense et à l’illustration des arts et traditions populaires de la région.

Guichets fermés

La réception de Guingamp à la Meinau devrait se dérouler à guichets fermés.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeMar 30 Avr 2019 - 5:26

Du neuf au Racing
Deux jeunes de la réserve, le milieu offensif Adrien Lebeau et l’attaquant Ivann Botella, vont parapher leur premier contrat pro d’un an en faveur d’un Racing décidé à ne pas se précipiter pour bâtir son effectif 2019-2020.
C’est chaque année la même chose : avant la date butoir du 30 avril, les clubs doivent décider lesquels, parmi leurs stagiaires en fin de contrat, vont signer pros.

Pour la cuvée 2018-2019, le Racing a arrêté son choix : le milieu offensif Adrien Lebeau et l’attaquant Ivann Botella (13 buts en National 3 cette saison) ont reçu une proposition d’une saison. Exactement la même offre que celle formulée en 2017 au milieu relayeur Anthony Caci.
Depuis, ce dernier, utilisé cette saison comme défenseur – axial et latéral gauche –, est devenu un rouage important de l’effectif de Thierry Laurey (26 matches de Ligue 1, dont 23 comme titulaire). Il a même prolongé jusqu’en 2022.

Laurey n’est pas pressé

Le bonheur des uns faisant le malheur des autres, le latéral gauche Oussama Falouh, le milieu Mohamed Ambri, Guebwillerois d’origine, le latéral droit Ousmane Sylla et l’attaquant Mamoudou Karamoko, entré à deux reprises en Coupe de France avec les pros en janvier (à Grenoble en 32es de finale, puis à Paris en 16es ), ne seront pas conservés.

« L’UNFP (Union Nationale des Footballeurs Professionnels) a obtenu que les clubs ne puissent faire signer chaque année que deux contrats pros d’un an. Une manière de les contraindre à offrir plus de contrats de trois saisons, explique le directeur du centre de formation François Keller. Sauf que ça ne marche pas comme ça. Trois ans, c’est long pour un club qui veut revoir un joueur sur une année. Il a fallu trancher. Nous aurons de toute façon la possibilité de prolonger Adrien et Ivann de deux saisons entre le 1er  janvier et le 30 avril 2020, comme nous l’avions fait avec Anthony Caci. »

Lebeau et Botella vont ainsi rejoindre le contingent à disposition de Thierry Laurey. Le coach entend prendre son temps pour bâtir son effectif 2019-2020. À sa demande, les pistes de recrutement ont été mises en stand-by pour lui permettre de tester certaines combinaisons avec son groupe actuel. Il ne s’en est pas privé ces derniers matches.

Les grandes manœuvres n’auront de fait lieu que plus tard, mais certains bruits se propagent quand même. On sait – et ce n’est pas une rumeur – que le président Marc Keller a de longue date promis à son milieu défensif Jérémy Grimm, blessé à la cuisse à l’automne, actuellement en reprise et libre le 30 juin, de le prolonger, d’une année a priori.

Outre l’Alsacien de l’effectif, les joueurs en fin de bail sont rares : le gardien japonais Eiji Kawashima, le défenseur axial Pablo Martinez et les trois prêtés, Lamine Koné (Sunderland), dont la saison en défense centrale a plu au staff et aux dirigeants, Sanjin Prcic (Levante) et Samuel Grandsir (Monaco), les deux recrues hivernales.

La réflexion suit son cours, notamment pour un Koné qu’il ne serait pas surprenant de voir rester en Alsace si les conditions – financières surtout – sont réunies. Aucune discussion concrète n’a cependant été engagée. Une observation valable pour tous les dossiers.

Abdallah Ndour, prolongé l’an passé jusqu’en 2020, plaît en Turquie, à Kayserispor et Karabükspor. Le latéral gauche sénégalais, qui a très peu joué depuis sa fracture de la jambe droite en mai 2017, puis son opération du genou une bonne année plus tard, a peu de chances de retrouver du temps de jeu en Alsace.
Zohi plaît à Fribourg

Il se murmure aussi que le jeune attaquant ivoiro-malien Kevin Zohi ne laisserait pas insensible un SC Fribourg 13e de Bundesliga et tout proche du maintien.

Dans le sens des arrivées, les noms des milieux valenciennois Gaëtan Robail (25 ans) et Julien Masson (20 ans) circulent depuis un moment. Intéressés par le premier, milieu offensif prêté au VAFC (10 buts et 4 passes en 27 matches de Ligue 2) par le PSG auquel il est lié jusqu’en 2021, quelques clubs ont tenté une approche, mais se sont entendu répondre que « Strasbourg avait une longueur d’avance. »

Les deux joueurs sont effectivement suivis par le club bas-rhinois. Mais encore une fois, il faudra patienter un peu pour assister à certaines avancées, dans un sens ou dans l’autre. D’autant que comme souvent, le nombre d’arrivées sera indexé sur celui des départs.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeLun 6 Mai 2019 - 5:11

Les échos de la Meinau : les jeunes vers un prêt
Le club strasbourgeois envisage de prêter ses jeunes pros, Ismaïl Aaneba, Moataz Zemzemi et Duplexe Tchamba, en 2019/2020 pour leur permettre de s’aguerrir et franchir un palier. Echos de la Meinau à moins de trois semaines de la fin de saison.
PRÊTS. – Ils n’ont que très peu joué en équipe première cette saison. Le milieu offensif tunisien Moataz Zemzemi (19 ans), arrivé en janvier 2018, n’a eu droit qu’à trois minutes en deux apparitions en Ligue 1 et à deux titularisations en Coupe de France, en 32es à Grenoble le 16 janvier (0-1 a.p.) et en 16es à Paris le 23 janvier (2-0).

Le défenseur axial camerounais Duplexe Tchamba (20 ans), débarqué en Alsace en mars 2017, n’est entré qu’à la 105e lors de la prolongation du 32e de finale à Grenoble.
Record d’affluence battu

L’autre défenseur, central ou latéral, Ismaïl Aaneba (20 ans le 29 mai), Racingman depuis janvier 2017, a davantage eu sa chance : trois matches en Ligue 1, deux en Coupe de France et un en Coupe de la Ligue, tous comme titulaire.

Sous contrat jusqu’en 2021, les trois jeunes pros pourraient faire l’objet d’un prêt en 2019-2020. Avec, pour le club, un objectif : leur permettre de s’aguerrir à un niveau supérieur au National 3 où ils sont souvent cantonnés avec la réserve.

➤  IDRISS SAADI ENCORE UNE SEMAINE À SAINT-RAPHAËL. – Opéré le 23 octobre d’une fissure du tendon rotulien gauche, puis contraint de repasser sur le billard le 25 février pour une calcification post-opératoire, Idriss Saadi est en rééducation à Saint-Raphaël depuis trois semaines et n’en rentrera qu’en fin de semaine.

L’international algérien, victime d’une hépatite au cœur de l’été, n’a joué que 10 minutes à Marseille le 26 septembre. Son retour est espéré pour la reprise le 23 juin.

➤  RENNES POUR LES 40 ANS. – Il y a toujours quelque chose à célébrer pour le Racing en cette fin de saison réussie. Après avoir battu son record d’affluence 2018-2019 vendredi face à Marseille (1-1), la Meinau devrait avoir le cœur qui bat la chamade lors de l’ultime rendez-vous à domicile face à Rennes le samedi 18 mai à 21h. À cette occasion, le club strasbourgeois fera la fête aux champions de l’unique titre de son histoire. Les Bleus avaient fini rois de France en 1979, il y a un petit peu moins de 40 ans.

➤  RECORD D’AFFLUENCE. – Avant le coup d’envoi vendredi, le record d’affluence de la saison était sûr d’être battu. Les supporters marseillais ayant été interdits de déplacement par arrêté préfectoral, le Racing avait en effet commercialisé les places du quart de virage réservé aux visiteurs.

« Les billets sont partis en moins de 24 h », a souligné la direction du Racing qui a tout de même limité le parcage à moins de 900 occupants pour garantir une sécurité et un confort optimaux. Le nouveau record 2018-2019 s’établit donc à 25962 spectateurs.

➤  LAUREY NE RIME PAS AVEC TROPHÉES. – Nommé aux Trophées UNFP – dont la remise aura lieu le dimanche 19 mai – dans la catégorie meilleur entraîneur de Ligue 1 avec le Lillois Christophe Galtier, le Parisien Thomas Tuchel, le Rémois David Guion et le Lyonnais Bruno Genesio, Thierry Laurey a accueilli la nouvelle avec recul et humour. Peut-être parce que la récompense lui est passée sous le nez lors de ses trois précédentes nominations en Ligue 2.

« Ça va être un déferlement sur les réseaux sociaux, hallucinant, c’est sûr ! Du jamais vu ! En fait, c’est anecdotique et je m’en fous royalement […]. Ces prix peuvent flatter l’ego de certains, mais à 55 ans, je suis passé à autre chose. »

➤  SELS L’OUBLIÉ ? – Auteur d’une saison de très haut vol, Matz Sels ne figure pas, en revanche, dans le quinté des nommés pour le trophée de meilleur gardien. « Une surprise » pour son entraîneur, Thierry Laurey, mais un “oubli” sans importance aux yeux du portier international belge. « Les récompenses individuelles ne m’intéressent pas. Ma priorité, c’est l’équipe. »

➤  UN JEUNE HAÏTIEN AU CENTRE DE FORMATION. – Le recruteur des jeunes Pascal Droehnlé s’est rendu sur place pour finaliser l’opération : le centre de formation a récemment fait signer un jeune milieu offensif haïtien né en 2002. Fredler Christophe a paraphé un contrat stagiaire de deux ans. « Il est venu chez nous à l’essai avec un visa touristique et nous a convaincus, précise le directeur du centre François Keller. À l’époque, il était international U17. Aujourd’hui, il est chez les A. »

➤  MARTIN SALUE MANDANDA. – Le 19 décembre à Marseille en 8es de finale de Coupe de la Ligue (1-1, 2-4 aux tirs au but), Jonas Martin avait trompé Steve Mandanda à deux reprises : sur penalty, puis sur son tir au but lors de la séance victorieuse du Racing.

Les IS à l’honneur

Mais vendredi, le portier international de l’OM a stoppé le penalty du vice-capitaine alsacien. « C’est la 3e fois cette saison qu’il était face à moi. Il a bien joué le coup et m’a eu. Félicitations à lui. Heureusement, Kenny (Lala) a pu reprendre et égaliser. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeSam 11 Mai 2019 - 21:43

indiscrétions
Alerte sans gravité pour Saadi
 ➤  ALERTE SANS GRAVITÉ POUR SAADI.  – Revenu de Saint-Raphaël où il était resté un long moment en rééducation, l’attaquant du Racing Idriss Saadi avait entamé en début de semaine une préparation individualisée. Mais l’international algérien, qui ressentait une petite douleur à son genou gauche opéré à deux reprises, avait vite été contraint de lever le pied. L’ancien Stéphanois a, depuis, été rassuré. L’IRM qu’il a passée cette semaine n’a rien montré d’anormal.

➤  GRANDSIR : SANCTION PURGÉE. – Mis à l’écart toute la semaine pour « raisons disciplinaires », selon la direction du club, l’ailier Samuel Grandsir, qui avait été prié d’aller s’entraîner avec la réserve, réintégrera le groupe pro dès la reprise de l’entraînement ce mardi (10h30). L’ancien Troyen est resté aux soins jeudi et vendredi après avoir invoqué des douleurs aux adducteurs.

 ➤ LA COUPE D’EUROPE SE PRÉPARE. – Vainqueur de la Coupe de la Ligue, le Racing disputera l’Europa League en 2019-2020. Il fera son entrée dans la compétition au deuxième tour préliminaire les jeudis 25 juillet (match aller) et 1er août (match retour). Le tirage au sort aura lieu le mercredi 19 juin à Nyon. En milieu de semaine, des représentants de l’UEFA se sont déplacés à la Meinau pour évoquer avec les dirigeants alsaciens la préparation d’un événement que les supporters du Racing attendent depuis maintenant quatorze ans.

➤  NOMBREUX ET PLUVIEUX. – L’intérêt de la fin de saison strasbourgeoise a beau être tout relatif, ils ont été hier plus de 400 à effectuer le déplacement à Gaston-Gérard pour soutenir les hommes de Thierry Laurey avec l’affrètement de sept bus au départ de la Meinau. La principale contrariété pour les suiveurs alsaciens aura été de se retrouver dans la seule tribune ne disposant pas de toit. Or, quelques ondées n’ont pas manqué de s’abattre sur le stade dans la soirée.

➤  LA 500E DE BALMONT. – L’inusable milieu défensif de Dijon, Florent Balmont (39 ans, photo ), a disputé hier face aux Bleus son 500e match en Ligue 1. Le joueur formé à Lyon, passé par Toulouse, Nice et Lille, n’est jamais descendu en Ligue 2 durant sa carrière.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeDim 19 Mai 2019 - 5:54

Avec les héros de 1979: le passé glorifié du Racing
Les héros de 1979 ont passé la journée ensemble pour célébrer avec le club de leur incroyable épopée les 40 ans d’un titre inoubliable. Presque tous présents, ils ont apprécié.
Ce n’est pas que le présent n’est pas grand. C’est juste qu’il s’agit d’un épisode du passé immense. Le cœur du Racing a battu à la chamade tout au long de la journée et un peu plus que dans la soirée, alors que les hommes de Laurey se sont frottés aux Rennais pour leur avant-dernier rendez-vous de la saison.
En effet, les dirigeants du club strasbourgeois avaient choisi ce week-end ponctué d’un match à domicile pour rendre hommage aux héros de 1979. Albert Gemmrich, Léonard Specht et les autres ont décroché le Graal, l’unique titre de champion de France, il y a un peu moins de quarante ans, le 1er  juin 1979. Et cela valait bien un clin d’œil appuyé.
Un appel avait été lancé il y a quelques mois pour les réunir. Ils l’ont quasiment tous entendu et ils n’ont visiblement pas regretté.
Les tauliers du groupe, notamment ces sept Alsaciens qui avaient fait renaître un club moribond trois ans auparavant, ont répondu présent. Il y avait les recrues arrivées lors des étés 1978 et 1979. Il y avait aussi les petits jeunes de l’époque, dont l’un notamment était au début d’une marquante destinée. Il y avait encore les dirigeants à l’origine de l’alchimie qui allait conduire à l’improbable sommet.
Le soleil était dans les yeux des supporters
Albert Gemmrich, Léonard Specht, donc, mais encore Joël Tanter, Roland Wagner, Jean-Jacques Marx, Yves Ehrlacher, René Deutschmann, Jacky Duguépéroux, Toko, Jacky Novi, Roger Jouve, Jacques Vergne, Raymond Domenech, André Wiss, Patrick Ottmann, Remy Gentes, Arsène Wenger, Eric Mosser, René Maechler ou Nicolas Wiltberger n’ont pas été mécontents de pouvoir échanger autour d’un bon déjeuner partagé dans le centre-ville de Strasbourg. Après ce moment d’intimité, ils n’ont pas rechigné à s’offrir une plongée dans leur popularité.
La pluie était de la partie mais le soleil était dans les yeux des centaines de supporters, petits et grands, jeunes et moins jeunes, biberonnés à leurs exploits. Dans le local de la Fédération des Supporters du Racing Club de Strasbourg, c’était la foule des grands jours. Tout le monde ne savait pas toujours exactement qui avait fait quoi quatre décennies auparavant.

«Vous étiez bien défenseur, Monsieur Gemmrich?»

Mais la déférence était de mise, quelques questions de Béotiens aussi. « Vous étiez bien défenseur ? » a interrogé un ignorant à Albert Gemmrich. « Ô grand jamais, a rétorqué l’ancien attaquant qui ne lui en a pas voulu et lui a précisé en souriant: J’avais mis 17 buts cette saison-là. Et 21 la précédente. » « A oui quand même, a lâché, penaud, l’involontaire malotru. Mais il ne faut pas m’en vouloir. Je ne suis pas Alsacien. » Personne ne lui en a voulu.
Ce n’était pas une journée à en vouloir à qui que ce soit. Il n’était pas question de gâcher le précieux instant. Et quelques souvenirs édulcoraient (un peu) l’absurdité de la remarque.
«On s’est senti fort, presque tout au long de la saison, a rappelé Léonard Specht. Et on jouait un peu un foot total, les défenseurs attaquaient et les attaquants défendaient.»
Les glorieux anciens en ont fait pas mal non plus ce samedi. Les sollicitations pour des selfies étaient entrecoupées de… sollicitations pour des autographes. Des documents d’un autre temps passaient de main en main. Le temps a fait son œuvre et même sa basse besogne. Dominique Dropsy, Francis Piasecki et Rémy Vogel étaient également de la partie, en pensée au moins. Les survivants échangeaient des sourires entre eux, avec des inconnus qui les admiraient absolument aussi.
Le bain de foule a duré des heures. Tout le monde a guetté l’accalmie en provenance du ciel. La grisaille n’a même pas eu le don de perturber le programme. Deux heures avant Racing – Rennes, la troupe a pris place dans un camion aménagé pour rejoindre le stade tout proche, tranquillement, en majesté.

«1979/2019: 40 bougies pour nos champions »

Il ne restait plus qu’à retrouver l’ambiance toujours particulière de ce stade qu’ils ont tant fait vibrer. C’était il y a longtemps mais il y a des époques, des matches, des joueurs qu’on se refuse à oublier. C’était le cas de ceux qui ont investi la pelouse, un quart d’heure avant le coup d’envoi et les UB ont eu le bon goût de déployer une banderole à leur adresse « 1979/2019 : 40 bougies pour nos champions ».
Pour un baisser de rideau, la présence de ces vrais champions a donné du lustre à une affiche de gala opposant le vainqueur de la Coupe de France et le vainqueur de la coupe de la Ligue. D’ailleurs, les deux trophées étaient sur la pelouse, à l’entrée des joueurs. Il ne manquait plus que l'Hexagoal, mais le trophée du champion était pris, au Parc des Princes. D’ailleurs, il n’existait pas en 1979. Son absence n’a contrarié personne.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeJeu 23 Mai 2019 - 3:12

➤  DIPLÔMÉS
Quinze joueurs du Racing ont suivi un cursus en markeking et/ou en finance cette année.
Hier, les Strasbourgeois se sont vus remettre leurs diplômes par leur formateur Thierry Wendling, à l’ISG, rue du Dôme, à Strasbourg.
Trois joueurs ont doublé la mise, décrochant le Bachelor (bac +3) et le Master (bac +5) : Adrien Thomasson, Lionel Carole et Eiji Kawashima.
Six joueurs, qui ont obtenu leur Bachelor l’année dernière, ont poursuivi et décroché leur Master : Jonas Martin, Anthony Caci, Bingourou Kamara, Pablo Martinez, Kenny Lala et Idriss Saadi. A cette liste s’ajoute Kader Mangane, le coordinateur sportif du club, qui a lui aussi décroché son Master.
Enfin sept autres footballeurs ont eu leur Bachelor : Ismaïl Aaneba, Moataz Zemzemi, Ibrahima Sissoko, Lamine Koné, Ludovic Ajorque, Kevin Zohi et Matz Sels.
« Je suis très content, car beaucoup de ceux qui étaient là l’an passé ont continué », a indiqué hier Thierry Wendling. Le formateur s’est dit « très heureux de voir que quinze joueurs » ont participé à cette aventure. « Au début, ils étaient quatre ou cinq. Là, ça continue de grandir, ils se motivent entre eux, c’est très bien ».
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeLun 27 Mai 2019 - 5:09

Racing : vacances internationales pour Mothiba
Les Bleus, qui ont bouclé 2018-2019 par un historique succès à Nantes vendredi (0-1), ne goûtent pas tous à des vacances bien méritées. Neuf internationaux sont toujours sur le pont. Certains rateront la reprise de l’entraînement le 23 juin.
Les vacances commencent à peine que déjà, Thierry Laurey s’inquiète des conditions dans lesquelles le Racing débutera la saison prochaine. Il faut dire que depuis la descente aux enfers du club bas-rhinois en 2011, jamais les Bleus n’ont été autant dispersés. Et pas uniquement à cause des congés. La pléiade d’internationaux qui peuple l’effectif alsacien restera sur le pont un long moment encore avant de pouvoir s’adonner aux plaisirs du farniente estival. Jugez plutôt !
Des retours échelonnés
Anthony Caci et Ibrahima Sissoko ont rendez-vous avec l’équipe de France qui disputera l’Euro du 16 au 30 juin en Italie*. Le Sud-Africain Lebo Mothiba a été appelé pour la Coupe d’Afrique des Nations du 21 juin au 19 juillet en Égypte. L’Ivoirien Lamine Koné pourrait l’être aussi. Youssouf Fofana dispute jusqu’au 15 juin le mondial U20 en Pologne avec l’équipe de France et il a d’ailleurs marqué avant-hier face à l’Arabie saoudite (2-0). Matz Sels et les Diables Rouges belges accueilleront à Bruxelles le Kazakhstan le samedi 8, puis l’Écosse le mardi 11 en éliminatoires de l’Euro 2020. Toujours dans le cadre de ces éliminatoires, Stefan Mitrovic et la Serbie se rendront en Ukraine le vendredi 7, avant de recevoir la Lituanie le lundi 10. Eiji Kawashima et le Japon rejoindront le Brésil où les attend la Copa America du 14 juin au 7 juillet. Auparavant, ils disputeront sur leur sol deux rencontres de préparation contre Trinité-et-Tobago le mercredi 5, puis le Salvador le dimanche 9. Enfin, le jeune milieu offensif Moataz Zemzemi a, lui, été convoqué par le sélectionneur tunisien, un certain Alain Giresse, pour un stage préparatoire au match amical des A contre l’Irak le vendredi 7 juin à Radès.

Thierry Laurey et son staff se sont donc trituré les méninges pour concocter à leurs internationaux des plannings de reprise individualisés. « Ça va aller très vite. Nous serons de retour dans un mois. Notre intersaison est particulière dans le sens où beaucoup de nos joueurs finiront cette saison beaucoup plus tard et où l’équipe reprendra la suivante beaucoup plus tôt. C’est ce qui est compliqué à gérer dans l’établissement de la préparation et des plannings de reprise. Il va falloir qu’on en soit capable. On espère qu’on a pris les bonnes options et que tout le monde sera dans un état de forme correct pour la reprise, les qualifications de l’Europa League ou la première journée de Ligue 1. »
« Le visage souriant et le teint hâlé »

Le coach strasbourgeois ne maîtrise cependant pas tous les paramètres. Notamment pas la date à laquelle certains de ses hommes seront libérés par leur sélection. « Stefan et Matz seront en vacances le 10 ou le 11 juin. Anthony et Ibou en auront eux aussi un peu moins, mais ils vont revenir avec une expérience supplémentaire en ayant vécu autre chose avec leur génération d’âge. En fait, c’est surtout la CAN qui nous embête, d’autant qu’elle a été retardée pour cause de ramadan. Selon leur parcours, le retour de nos internationaux pourrait être tardif. Leur planning dépendra de la date d’élimination de leur nation. Il faut qu’ils aient quelques jours de vacances. Sinon, nous les ramasserons à la petite cuiller en octobre-novembre. »

Le technicien, qui avouait jeudi que « ça fait du bien de souffler quand une saison se termine », n’en est pas à regretter la qualification du Racing pour le 2e tour préliminaire de l’Europa League (25 juillet – 1er  août). Mais il souligne ostensiblement qu’elle compliquera la préparation des Bleus. « Nous sommes européens, mais cette qualification tombe la mauvaise année : il y a la CAN, l’Euro espoirs, les autres compétitions internationales et nous allons devoir reprendre avant tout le monde. La préparation ressemblera à un numéro d’équilibriste, mais j’espère que les joueurs reviendront tous avec le visage souriant et le teint hâlé. »

Tous ? Pas ensemble en tout cas : dès le 23 juin à 15h à la Meinau, après un mois de congés, les présents replongeront dans le grand bain quand d’autres n’y auront pas encore trempé les pieds.

* Bingourou Kamara est réserviste et reste sélectionnable en cas de blessure de l’un des gardiens convoqués.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeJeu 20 Juin 2019 - 8:29

Stats : Gonçalves et Mothiba visent juste !

Sixième attaque de Ligue 1 en 2018/2019, le Racing le doit en grande partie à sa capacité à viser juste. Avec Anthony Gonçalves et Lebo Mothiba en chefs de file.
Avec 58 buts inscrits lors du dernier exercice de Ligue 1 Conforama, le club alsacien a bouclé sa meilleure saison dans l’élite sur le plan offensif depuis 1992/1993. Les Strasbourgeois ont surtout affiché le deuxième pourcentage de tirs cadrés le plus élevé de la compétition (40%) derrière le Paris Saint-Germain (40,1%). Mais plus que son taux de tentatives cadrées, le Racing s’est démarqué par sa capacité à transformer ses frappes en buts. Deux Alsaciens figurent sur le podium du classement concernant le ratio buts/tirs dévoilé par la Ligue de Football Professionnel.
Mothiba et Gonçalves sur le podium
Meilleur buteur du Racing avec 11 réalisations toutes compétitions confondues, dont 9 en championnat, Lebo Mothiba pointe à la troisième place de ce classement. L’attaquant de 23 ans qui s’apprête à disputer la CAN avec l’Afrique du Sud affiche un ratio buts/tirs de 27,8 %. A noter que parmi ses 9 buts, un seul est survenu sur penalty. C’était lors de la dernière journée face au FC Nantes (0-1). Sa seule tentative en Ligue 1 dans cet exercice.
Troisième, Lebo Mothiba est devancé sur le podium par son partenaire Anthony Gonçalves. Apparu à 18 reprises en championnat, l’expérimenté milieu de terrain a inscrit 5 buts pour 1059 minutes jouées. Celui que vous avez désigné comme cinquième meilleur strasbourgeois de la saison s’est montré très efficace devant la cage avec un ratio buts/tirs qui affiche 31,3%. Seul Edinson Cavani (33,3%) fait mieux dans l’Hexagone. Anthony Gonçalves s’est notamment montré inspiré à la Meinau avec 100% de tirs cadrés et 4 buts marqués.
Le TOP 5 des joueurs qui ont le pourcentage buts/tirs le plus élevé 

  1. Edinson Cavani (PSG) : 33,3 %
  2. Anthony Gonçalves (Racing) : 31,3 %
  3. Lebo Mothiba (Racing) : 27,8 %
  4. Enzo Crivelli (SM Caen) : 27,3 %
  5. Adrien Hunou (Rennes) : 26,9 %

SO
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeDim 23 Juin 2019 - 12:57

Strasbourg, premier club de L1 à reprendre, a renforcé son staff
Premier club de L1 à reprendre l'entraînement en raison de sa présence au deuxième tour préliminaire de la Ligue Europa dès le 25 juillet, le RC Strasbourg n'a présenté qu'une seule nouveauté ce dimanche : David Ducourtioux, arrivé pour renforcer le staff en tant que deuxième adjoint.
Il n'y avait qu'une seule nouvelle tête, ce dimanche après-midi, à la Meinau, pour la reprise de Strasbourg, premier club de Ligue 1 à se remettre au travail, sous une forte chaleur et sous les encouragements d'une centaine de supporters, dont de nombreux enfants, fervents et enthousiastes. Il ne s'agit pas d'un joueur, mais d'un deuxième adjoint, David Ducourtioux (41 ans), venu renforcer un staff - où Fabien Lefèvre assiste toujours Thierry Laurey - qui s'apprête à vivre un été chargé.


Dès le jeudi 25 juillet, le Racing, vainqueur de sa troisième Coupe de la Ligue le 30 mars, disputera le deuxième tour préliminaire aller de la C3, contre le Maccabi Haïfa (ISR) ou Mura (SLV), qui s'affrontent au premier tour. Si tout se déroule sans accroc - avec des qualifications pour le troisième tour puis les barrages - en y ajoutant les quatre journées de L1 programmées en août, il y aura dix rencontres à disputer en cinq semaines !

« On a connu le même genre d'enchaînement en janvier et on l'avait plutôt bien géré, en impliquant tous nos joueurs », a rappelé un Thierry Laurey détendu et bronzé, en conférence de presse, juste avant le footing de reprise et les tout premiers exercices avec le ballon de ses joueurs. Ils doubleront souvent les séances cette semaine, mais en tenant compte de la canicule qui s'annonce, avec donc sans doute du travail tôt le matin et en fin d'après-midi.
L'entraîneur alsacien, qui ne veut « surtout pas cramer » ses joueurs, a néanmoins reconnu : « La différence, c'est que cela (cet enchaînement de rencontres rapprochées) arrive cette fois en début de saison. Or, plusieurs éléments auront repris après les autres en raison des compétitions internationales et il faut les faire souffler, ce qui est un peu embêtant ». Il s'agit en particulier des internationaux Matz Sels (gardien, Belgique) et Stefan Mitrovic (défenseur, Serbie), attendus le 2 juillet, d'Ibrahima Sissoko (milieu) et Anthony Caci (défenseur), en plein Euro Espoirs avec les Bleuets et de l'attaquant Lebo Mothiba, qui dispute la CAN avec l'Afrique du Sud.
David Ducourtioux « a beaucoup à apporter », selon Thierry Laurey

Sans le milieu Anthony Gonçalves, qui a signé pour trois ans à Caen (L2), ni le défenseur Pablo Martinez, en fin de contrat et un temps pisté par Toulouse, même si une prolongation n'est pas totalement exclue, Laurey, qui mise sur la stabilité de son effectif, espère quand même « cinq nouveaux joueurs ». En précisant : « On n'est pas dans l'urgence. On sait que cela va se décanter dans les jours ou les semaines à venir, au fur et à mesure des reprises des autres clubs ».

En attendant, il est revenu sur l'arrivée de David Ducourtioux, ex-milieu qu'il a entraîné pendant deux saisons au GFC Ajaccio (2014-2016), dont la présence va notamment permettre à « l'historique » Sébastien Roi (présent dans le staff depuis 2011) de se consacrer pleinement à l'analyse vidéo : « David est un garçon qui a une très grande expérience. Il est fait pour le métier d'entraîneur, même s'il ne l'avait pas choisi au départ. En tant que joueur, il avait une façon de parler à ses partenaires et une capacité à se battre sur le terrain, en ne lâchant jamais rien mais toujours de manière hyperintelligente, qui m'ont toujours plu. C'était le type même de joueur qui fait penser que ça vaut le coup d'être coach ! Il peut faire énormément de bien aux garçons. Il a beaucoup à nous apporter à tous les niveaux et, comme c'est un véritable buvard, je sais qu'il va aussi apprendre très vite dans ce nouveau rôle... »
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeSam 13 Juil 2019 - 3:13

Indiscrétions - Deux visiteurs

Vendredi, les joueurs et le staff du Racing devaient recevoir la visite de deux acteurs du club. Adrien Thomasson, le milieu offensif demeuré en Alsace pour soigner une cuisse blessée, ainsi que Marc Keller, le président, étaient attendus dans la soirée à Venlo pour partager les derniers instants de l’aventure néerlandaise du Racing.
À la télé

Les éliminatoires de la Ligue Europa intéressent visiblement. Ainsi, RMC Sports retransmettra le deuxième tour du Racing à venir, les 25 juillet et 1er août prochains. Cette attention impose d’ailleurs quelques chantiers dans la tribune de presse qui sera amputée d’emplacements pour les journalistes.
Alléchant

C’est un montant qui peut arranger les caisses strasbourgeoises dans les semaines à venir. Même si la perspective ne s’annonce pas de tout repos, avec la nécessité de demeurer en vie au bout de trois tours aller-retour (le 2e tour éliminatoire, le 3e , puis un barrage), le Racing a plus d’un intérêt à se glisser dans la phase de groupe qui concerne 48 équipes en Europe. En effet, l’UEFA a annoncé qu’elle verserait à chacune d’entre elles, une prime de participation de 2,92 millions d’euros.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeJeu 18 Juil 2019 - 4:47

Europa Park nouveau sponsor du Racing Club de Strasbourg
Le parc d'attraction situé en Allemagne a signé un partenariat avec le club strasbourgeois et va donner son nom à la tribune familles.

Le Racing Club de Strasbourg s'est trouvé un nouveau partenaire de choix : Europa-Park, selon un tweet de Michael Mack, gérant du parc d'attraction, situé à Rust en Allemagne.
Quel plaisir que de conclure ce très beau partenariat avec le @RCSA et mon ami #MarcKeller !
Une entreprise allemande sponsor d'un club sportif français, c'est unique et renforce l'amitié franco-allemande
Une information confirmée par le club sur Twitter aussi. La tribune familles et la "family zone" du stade de la Meinau porteront le nom du parc allemand.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeJeu 18 Juil 2019 - 5:48

SO a écrit:
Le Racing et Europa-Park signent un Partenariat d’envergure

Europa-Park, élu depuis cinq années consécutives meilleur parc de loisirs du monde, devient Sponsor Officiel du Racing Club de Strasbourg Alsace, soit le second niveau dans la hiérarchie des partenariats du club alsacien et s’associe comme Partenaire-Namer de la Tribune Famille du stade de la Meinau et de la Family Zone. Un partenariat unique en France par son originalité et son contenu, qui permettra au Racing de proposer à ses fans une expérience exceptionnelle, en jour de match mais aussi tout au long de l’année.

« EUROPA-PARK, VÉRITABLE MODÈLE EN MATIÈRE D’ACCUEIL ET D’ANIMATIONS »
« Je suis très heureux de la concrétisation de ce partenariat et je tiens à remercier chaleureusement la famille Mack pour son intérêt pour notre projet et son engagement auprès du club, se félicite Marc Keller, le Président du Racing Club de Strasbourg Alsace. Au Racing, nous sommes tous fans d’Europa-Park et nous étions d’ailleurs allés, joueurs, staffs et salariés, y fêter en famille le maintien en Ligue 1 l’année dernière. Europa-Park, véritable modèle en matière d’accueil et d’animations, est le meilleur Partenaire auquel nous pouvions rêver pour la Tribune Famille et la Family Zone. Le Racing porte la plus grande attention à tous ses publics et reste très attaché à la notion de convivialité. Un match à la Meinau doit être une véritable fête, un moment de plaisir, de partage, d’émotions et de sensations. Le partenariat avec Europa-Park renforcera cette tradition, offrira aux supporters encore plus de plaisir et fera de la Meinau bien plus qu’un stade ».

« CE PARTENARIAT NOUS TIENT TRÈS À CŒUR »
« Europa-Park a toujours souhaité s’investir auprès des acteurs qui font notre territoire alsacien. Nous sommes heureux d’associer l’image du meilleur parc de loisirs du monde au champion de France des tribunes. La Tribune Famille Europa-Park et la Family Zone Europa-Park seront les nouveaux espaces de convivialité dédiés aux familles à la Meinau. Nous partageons de nombreuses valeurs avec le Racing et souhaitons accompagner les projets du club dans le futur. Ce partenariat nous tient très à cœur, notamment pour notre public alsacien qui a une belle affinité avec le Racing. Il développe l’amitié franco-allemande et renforce les liens entre les deux pays à travers le sport. 2019 est une belle année pour le RCSA qui poursuit son chemin en Ligue 1, et pour nous qui allons inaugurer le 28 novembre « Rulantica – le nouvel univers aquatique d’Europa-Park » a déclaré Michael Mack, l’associé gérant d’Europa-Park. »

LA MAGIE EUROPA-PARK EN TRIBUNE FAMILLE ET EN FAMILY ZONE
Outre une visibilité nationale recherchée pour élargir sa notoriété, Europa-Park apportera son savoir-faire et sa magie au sein de la tribune Famille et de la Family Zone au stade de la Meinau.

Les familles pourront retrouver l’univers visuel et sonore du parc de loisirs et un espace permanent au sein de la Family Zone Europa-Park. Cette dernière sera dévoilée à l’occasion du premier match préliminaire de l’Europa League le 25 juillet et le 11 août lors du premier match de championnat de France de ligue 1 à domicile. Des animations y seront proposées, comme dans d’autres secteurs du stade, lors de certains matchs au cours de la saison. Des jeux-concours seront également organisés pour permettre aux abonnés de remporter de nombreux cadeaux et de vivre un moment privilégié à Europa-Park en compagnie de joueurs de l’effectif du Racing, ainsi qu’une journée consacrée aux fans.

Depuis son ouverture en 1975, plus de 115 millions de visiteurs ont franchi les portes d’Europa-Park. Situé à Rust (Allemagne), à seulement 50 km de Strasbourg, le meilleur parc de loisirs du monde propose 15 quartiers thématiques avec des attractions et des spectacles époustouflants, qui permettent aux petits comme aux grands de s’évader et de s’amuser en vivant une expérience inoubliable. Plus de 23 heures de représentation quotidienne de spectacles font également d’Europa-Park le plus grand parc de divertissement du monde, tandis que les gourmets peuvent se réjouir d’une offre culinaire riche et variée. Europa-Park propose également une offre d’hébergement de grande qualité, à travers six hôtels thématiques. Pendant la saison estivale 2019, Europa-Park est ouvert jusqu’au 3 novembre tous les jours de 9h à 18h (horaires d’ouverture prolongés en été). Plus d’informations sur http://www.europapark.com ou auprès du bureau d’Europa-Park en France : 03 88 22 68 07.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeVen 26 Juil 2019 - 5:33

Racing-Stade Rennais FC fixé au dimanche 25 août
Echos du Racing  - Page 7 Rcsasr10
La Ligue de Football Professionnel a dévoilé ce vendredi la programmation TV de la 3e journée de Ligue 1 Conforama. 
Comme lors des deux premières journées de championnat, le Racing aura les faveurs du dimanche après-midi. Les Strasbourgeois recevront ainsi le Stade Rennais le dimanche 25 août prochain à 17 heures. La rencontre sera diffusée en intégralité sur BeIN SPORTS 1.
SO
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeJeu 1 Aoû 2019 - 7:20

Sportune.fr a écrit:
Un budget record pour le club alsacien

En National il y a quatre ans, les Alsaciens sont aujourd’hui solidement installés en Ligue 1. Mieux, ils sont de retour sur la scène européenne, à la faveur de leur victoire en Coupe de la Ligue, la saison dernière. Tout cela muscle l’appétit du RC Strasbourg Alsace et ses finances pour l’occasion. Selon le journal L’Equipe, son budget prévisionnel pour l’exercice 2019-20 est donné à 43 millions d’euros. C’est le plus élevé de l’histoire du club de Marc Keller, supérieur de près de 15%, d’une année à l’autre.

43 M€, le budget prévisionnel du RC Strasbourg Alsace en 2019-20
Ça ne fait pas des Strasbourgeois des riches du championnat de France élite, mais cela témoigne du chemin accompli – mieux, avalé -, depuis la chute du club dans les profondeurs de feu le CFA 2. C’était en 2011. Cinq ans plus tard, le RCSA évoluait en National, avec un budget proche de 5,5 millions d’euros. Il doublait un an plus tard (à 12 M€), à la faveur de l’accession en Ligue 2. Et encore, la saison suivante (30 M€), grâce à la montée en Ligue 1.

Echos du Racing  - Page 7 Evolution-budget-Strasbourg

14e budget la saison dernière et une 11e place sportive
Avec près de 38 millions en 2018-19, le RC Strasbourg avait le quatorzième budget de son championnat. Il a fait mieux sportivement, en terminant onzième, avec un succès dans l’une des deux coupes nationales.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeJeu 1 Aoû 2019 - 22:25

Indiscrétions

Le Racing abonné au dimanche

Ligue Europa oblige, la Ligue de Football Professionnel a pris ses dispositions pour éviter tout imbroglio dans le calendrier du Racing en Ligue 1. Après avoir fixé les trois premières rencontres des Strasbourgeois le dimanche à 17h (contre Metz à la Meinau le 11 août, à Reims le 18, puis face à Rennes le 25, de nouveau à la Meinau), la LFP en a fait de même, par précaution, pour leur 4e match, le 3e à domicile : le 1er  septembre, au même horaire et toujours devant les caméras de BeIn Sports 1, les joueurs de Thierry Laurey recevront l’AS Monaco.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeDim 11 Aoû 2019 - 5:13

onzemondial.com a écrit:
STRASBOURG : BILAN MERCATO ET AMBITIONS
Après avoir brillamment remporté la Coupe de la Ligue et être allé chercher une respectable onzième place en championnat, les Strasbourgeois tenteront de faire aussi bien que la saison dernière.

Pour sa deuxième saison consécutive en Ligue 1, le Racing Club de Strasbourg avait comme objectif principal de se maintenir plus confortablement que lors de la saison 2017/2018 où ils avaient dû attendre l’avant-dernière journée pour assurer leur place dans l’élite. Objectif atteint ! Malgré une saison en demi-teinte avec seulement 2 victoires sur leurs 16 derniers matchs l’objectif a été atteint grâce à une très bonne première partie de saison des strasbourgeois (6 victoires, 8 nuls, 5 défaites) qui leur a permis d’assurer aisément leur maintien au plus haut niveau du football français.

Du renfort en défense
Du côté des arrivées, la principale recrue strasbourgeoise vient renforcer la défense des Bleus et blancs. Arrivé en provenance du Stade Malherbe de Caen pour 4,5 millions d’euros, le défenseur central, Alexander Djiku (25 ans), est sous contrat avec le club jusqu’en 2023. L’autre recrue défensive du mercato n’est autre que Lamine Koné (30 ans). En provenance de Sunderland, le joueur avait rejoint le club la saison dernière sous la forme d’un prêt. Il a été transféré définitivement vers Strasbourg pour 1,5 millions d’euros. L’ancien lensois Jean-Ricner Bellegrade (21 ans) viendra quant à lui renforcer le milieu de terrain strasbourgeois. En ce qui concerne les départs, le milieu de terrain Anthony Gonçalves (33 ans), à qui il restait encore une année de contrat, a rejoint le Stade Malherbe de Caen. Libre de tout contrat, le défenseur, Pablo Martinez (30 ans), véritable cadre du 11 de Thierry Laurey, a rejoint le Nîmes Olympique. Yoann Salmier (26 ans) en prêt à Troyes depuis la saison dernière a définitivement été transféré au club fin juin. Jérémy Grimm a quant à lui prolongé son contrat d’une saison avec les Alsaciens.

Quel parcours européen ?
Les Strasbourgeois se sont directement qualifiés pour le deuxième tour des phrases préliminaires de la Ligue Europa 2019-2020 grâce à leur parcours exceptionnel réalisé en Coupe de la Ligue éliminant successivement le LOSC, l’OM, l’OL et les Girondins de Bordeaux. L’aventure européenne strasbourgeoise qui a débuté le 25 juillet dernier contre le Maccabi Haïfa, se poursuit, même s’il reste encore du chemin à parcourir… Les strasbourgeois avaient maitrisé les Verts et blancs 3-1 à la Meinau et s’étaient inclinés 2-1 à Haïfa, se qualifiant ainsi pour le troisième tour des phases préliminaires. Après une victoire 1-0 en Bulgarie, les strasbourgeois peuvent espérer se qualifier pour les barrages. Ils joueront le match retour contre Plovdiv le 15 août prochain. S’ils se qualifient pour les barrages, il y a de grandes chances pour que les strasbourgeois rencontrent l’Eintracht Frankfurt qui a écrasé Vaduz 5-0 lors de son match. C’est là que se compliquerait leur parcours et que leur avenir en coupe d’Europe deviendrait plus incertain.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeMar 13 Aoû 2019 - 21:56

Anthony Caci et Lebo Mothiba encore en salle d’attente Racing : les “renforts” prennent leur temps
Rentrés tardivement de vacances après leurs séjours en sélections, le défenseur international Espoirs Anthony Caci et l’attaquant sud-africain Lebo Mothiba ont besoin d’un peu de temps encore avant de prétendre renforcer le groupe de Thierry Laurey.
L’un, Anthony Caci, a repris l’entraînement le lundi 15 juillet, comme Ibrahima Sissoko, son partenaire de l’équipe de France Espoirs éliminée le 27 juin par l’Espagne en demi-finale de l’Euro italien (4-1).

L’autre, Lebo Mothiba, quart de finaliste de la CAN égyptienne avec l’Afrique du Sud (défaite 2-1 le 10 juillet face au Nigéria), a regagné l’Alsace avec un peu d’avance en écourtant des vacances déjà raccourcies.

Le 25 juillet déjà, le Bafana Bafana était dans les gradins de la Meinau pour assister au grand retour européen du Racing contre le Maccabi Haïfa (3-1 au 2e tour préliminaire aller de la Ligue Europa).

Anthony Caci : « Besoin de quinze jours »

Dimanche, le polyvalent milieu récupérateur-défenseur central-latéral et le buteur sud-africain ont rejoué pour la première fois. Ce n’était pas à 17h à la Meinau en ouverture de la Ligue 1 face au FC Metz, mais à 14h à Hellering-lès-Fénétrange en amical avec la réserve contre Raon-l’Étape (défaite 4-1, avec, dans l’effectif alsacien, les autres pros Jérémy Grimm, Ismaïl Aaneba, Moataz Zemzemi, Adrien Lebeau et Ivann Botella).

« On a joué une mi-temps comme prévu (3-0 à la pause) et on est tout de suite repartis pour être à l’heure au derby, déroule l’affable Lebo Mothiba. C’était un bon match pour retrouver du rythme et certains automatismes. »

À ceux qui s’étonneraient que le mercato strasbourgeois reste bloqué à trois recrues (Lamine Koné, Alexander Djiku et Jean-Ricner Bellegarde), le club bas-rhinois peut facilement opposer un argument : il n’a pas puisé dans toutes ses ressources internes, ni ne les a épuisées.

“Titi” Caci (22 ans), la révélation 2018-2019 (29 matches de Ligue 1), et Lebo Mothiba (23 ans), l’argument offensif marquant du cycle aller (9 buts, 2 passes en championnat au final), font partie de ces “renforts” auxquels Thierry Laurey n’a pas encore pu faire appel.

Les deux hommes ne s’estiment pas tout à fait prêts. Notamment l’international Espoirs qui reconnaît « avoir besoin de quinze jours pour postuler à une place dans le groupe ».

Ce qui ne l’empêche pas d’être impatient. « Je n’ai pas pu croquer dans le championnat d’Europe parce que je n’ai pas joué une minute (comme Ibou Sissoko, ndlr)  », rappelle le jeune “Titi”, aligné dimanche au poste de latéral gauche et qui ne goûte guère sa préparation tronquée.

Lebo Mothiba : « Logique que je patiente »

« Quand j’ai repris avec le Racing, j’ai, au bout de quatre ou cinq jours, ressenti une douleur au genou droit qui m’a freiné une quinzaine. C’était chiant. Depuis, j’ai beaucoup travaillé physiquement, mais il me manque le jeu avec ballon. Je me sens bien, mais pas à 100%. Pour l’instant, je suis privé de Coupe d’Europe. J’espère vraiment qu’on va se qualifier contre Plovdiv et, ensuite, la phase de groupes de la Ligue Europa pour pouvoir croquer dedans. C’est un peu frustrant et surtout dommage pour moi de ne pas être prêt. »

Moins frustré, Lebo Mothiba vit sa préparation décalée comme un passage obligé. « Moi aussi, je me sens bien, mais moi non plus, je ne suis pas à 100%. J’ai de l’énergie à l’entraînement, mais je fais entièrement confiance aux membres du staff. Ils savent ce qu’ils font avec moi. Le coach sait ce dont j’ai besoin pour être apte. Il m’a dit d’y aller pas à pas. En attendant, l’équipe fait de bons matches. C’est positif. Beaucoup de joueurs sont bien plus au point que moi. Il est logique que je patiente. Je préfère être au top pour jouer et, je l’espère, marquer. Je suis relax, sans stress, car je suis sûr que lorsque je serai en pleine forme, ça va le faire. »

Anthony Caci ne doute pas non plus de ses qualités à l’entame d’une saison 2019-2020 qui doit être pour lui celle de la confirmation. « J’ai confiance. Je travaille dur et je vais tout faire pour regagner une place de titulaire. La saison sera longue et chacun aura un rôle à jouer. »

Le duo Titi-Lebo entend ainsi frapper un grand coup lorsque retentiront les trois de son entrée en scène.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeJeu 15 Aoû 2019 - 11:08

directracing a écrit:
Plus grave que prévu pour Youssouf Fofana ?
En conférence de presse d'avant match, Thierry Laurey a annoncé que Youssouf Fofana s'éloignerait des terrains durant plusieurs semaines. Une absence qui pourrait durer au delà de trois semaines contrairement à ce qui avait été évoqué juste après la rencontre face au FC Metz (1-1). L'entraîneur strasbourgeois a également déclaré qu'Anthony Caci s'était blessé mardi matin, une blessure qui devrait l'éloigner des terrains pour quinze jours.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeLun 19 Aoû 2019 - 21:32

dna a écrit:
De la Ligue 1 à la Ligue Europa : le Racing entre dans le grand monde
À peine rentré de Reims où, à défaut d’avoir régalé, il est allé quérir un bon nul, le Racing a basculé vers son barrage aller de Ligue Europa, ce jeudi (20h30) à la Meinau, face au demi-finaliste de la dernière édition, l’Eintracht Francfort.
Vingt-quatre jours se sont écoulés entre la réception du Maccabi Haïfa le 25 juillet à la Meinau au 2e tour préliminaire aller de la Ligue Europa (3-1) et le voyage d’avant-hier à Reims en Ligue 1 (0-0).

Le Racing a déjà joué six matches. Quatre l’attendent encore entre ce jeudi 22 août (barrage aller à domicile contre l’Eintracht Francfort) et le dimanche 1er septembre (venue de Monaco pour la 4e journée).

« Nous sommes débutants en Europe »


À la fin de ce marathon, les Bleus auront disputé 10 rencontres officielles en 38 jours. Jusqu’ici, ils affichent un bilan plus que correct : deux nuls en L1 (1-1 contre Metz, 0-0 à Reims) , trois victoires et une défaite en Ligue Europa.

Un revers 2-1 à Haïfa sans conséquence, puisqu’ils ont franchi l’obstacle israélien. À trois reprises, leur gardien international belge Matz Sels n’a pas encaissé de but : 1-0 contre les Bulgares du Lokomotiv Plovdiv, à l’aller comme au retour, et, donc, 0-0 en Champagne.

Certes, Stefan Mitrovic et ses partenaires n’ont pas toujours offert un spectacle renversant, même face aux adversaires qu’ils ont précisément renversés. Mais comme le disait Thierry Laurey samedi avant le déplacement à Delaune, ils sont là où ils voulaient être, « à deux points près, lâchés contre Metz ».

Les voici ainsi face à la porte derrière laquelle se cache leur Graal européen : une qualification pour la phase de poules qu’il va falloir aller chercher avec les dents face au demi-finaliste de cette Ligue Europa l’an passé, l’Eintracht Francfort.

Depuis son arrivée en 2016, le coach strasbourgeois s’est fait le chantre d’une gestion pragmatique de son effectif quand les échéances s’enchaînent. Il n’hésite jamais à faire tourner, toujours à dessein, souvent à bon escient.

Faut-il rappeler que les “coiffeurs”, ces habituels remplaçants qu’une bonne coupe ravit toujours, ont lancé l’épopée victorieuse en Coupe de la Ligue 2018-2019, contre Lille notamment ?

Et tant pis pour le football champagne dont aimeraient s’abreuver les supporters à chaque rencontre. L’entraîneur strasbourgeois, lui, se pose avant tout en garant de l’équilibre de son groupe.

« On ne s’est pas mis en danger »


« Ce sera comme ça jusqu’à la fin août. Le jour où on pourra avoir plus de forces ou de fraîcheur, on pourra peut-être avoir plus d’ambitions dans le jeu. Mais pour l’instant, jouer tous les trois ou quatre jours nous limite un peu. On n’a pas la maîtrise de certains clubs habitués aux campagnes européennes. Nous sommes débutants. Nous essayons de nous adapter. Ça ne veut pas dire qu’on ne veut pas jouer, ni gagner. Ça veut dire qu’on essaie de le faire avec une idée de jeu propre à chaque match. »

Quitte à sacrifier les bonnes intentions, dont l’enfer est paraît-il pavé, sur l’autel du réalisme. « On était à l’extérieur face à une équipe qui venait de gagner 2-0 à Marseille, est en pleine bourre, très bonne, avec des principes de jeu plus qu’intéressants, disait-il dimanche à Delaune. On a fait le match qu’on pouvait. Les garçons se sont accrochés. On était bien organisés. Ils ont respecté les consignes. On a maîtrisé malgré tout. Je ne dis pas qu’on a tout bien fait, mais on ne s’est pas mis en danger. C’était l’objectif. »

Objectif atteint, même s’il faudra faire plus pour s’inviter au bal de gala de la Ligue Europa (la phase de poules) et tirer profit des réceptions de Rennes, le coleader de la L1, et Monaco, le colosse aux pieds d’argile, ces deux prochains dimanches.

« Ce qui va arriver sera encore du plus lourd. Mais on va jouer notre chance et on fera les comptes à la fin de chaque match. On sait qu’on va encore laisser des plumes. On fait tout pour bien gérer les joueurs et avoir le moins de blessés. »

C’est un peu l’histoire de la double confrontation à venir face à l’Eintracht : un poids plume européen contre un poids lourd. Le Racing peut toujours se dire qu’il suffit parfois d’un coup savamment dosé et bien ciblé pour envoyer un Goliath au tapis.

Dost débarque à Francfort


Après le départ de ses deux buteurs, le Serbe Luka Jovic au Real Madrid pour quelque 60M€ et le Français Sébastien Haller à West Ham pour environ 50M€, l’Eintracht Francfort a enfin mis la main sur le joueur d’envergure destiné à renforcer son secteur offensif. L’international néerlandais du Sporting Portugal Bas Dost (30 ans, 18 sélections) va s’engager contre 10M€, mais ne sera pas qualifié pour le barrage aller de Ligue Europa contre le Racing ce jeudi (20h30) à la Meinau.

De 2012 à 2016, le géant batave (1,96 m) a inscrit 36 buts en 85 matches de Bundesliga sous les couleurs de Wolfsburg. Ses statistiques avec le Sporting sont encore plus impressionnantes : 76 réalisations en 84 rencontres de Liga portugaise dont il a fini meilleur buteur en 2016-2017 (34 buts).
Botella, première

Pour la première fois de sa jeune carrière, Ivann Botella a figuré dimanche à Reims sur une feuille de match de Ligue 1. Mais l’avant-centre de 20 ans, auteur de 3 buts lors des rencontres d’avant-saison, n’est pas entré en jeu et devra encore patienter avant de faire ses grands débuts dans l’élite.
Silencieux supporters

Les quelque 300 supporters du Racing présents à Reims se sont tus jusqu’à la 49e minute. Une manière d’apporter leur soutien aux 49 fans strasbourgeois qui viennent d’être interdits de déplacement pour trois mois pour avoir bravé un arrêté préfectoral le 16 mars à Nîmes (2-2). Ce jour-là, 88 supporters alsaciens avaient été interceptés dans la gare gardoise, avant d’être reconduits à Strasbourg.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeSam 31 Aoû 2019 - 10:43

directracing a écrit:
Six joueurs en sélection la semaine prochaine !
Ils sont six Strasbourgeois sur le pont durant la semaine consacrée aux équipe nationales :
Stefan Mitrovic - Serbie
Serbie – Portugal (Qualif Euro 2020, samedi 7 septembre à 20H45)
Luxembourg – Serbie (Qualif Euro 2020, mardi 10 septembre à 20H45)
Matz Sels - Belgique
Saint-Marin – Belgique (Qualif Euro 2020, vendredi 6 septembre à 20H45)
Ecosse – Belgique (Qualif Euro 2020, lundi 9 septembre à 20H45)
Lebo Mothiba - Afrique du sud
Zambie – Afrique du Sud (samedi 7 septembre à 15H)
Eiji Kawashima - Japon
Japon – Paraguay Amical, jeudi 5 septembre)
Birmanie – Japon (Eliminatoire CDM, mardi 10 septembre à 14H20)
Moaataz Zemzemi – U23 Tunisie
Côte d’Ivoire -Tunisie (Qualif CAN, vendredi 6 septembre)
Tunisie – Côte d’Ivoire (Qualif CAN, mardi 10 septembre)
Mohamed Simakan - U20e France
Croatie – France (Amical, vendredi 6 septembre à 17H30)
Slovénie – France (Amical, dimanche 8 septembre à 18H)
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeSam 7 Sep 2019 - 11:07

butfootball a écrit:
RC Strasbourg : la star, le pari, le couac… Le Mercato d’été alsacien au révélateur
Comptant parmi les clubs qui ont le moins bougé cet été, le RC Strasbourg n’a pas vraiment eu l’envie (ni l’occasion!) de rafraîchir son effectif. La campagne européenne peut expliquer cet été bizarre en Alsace.
Tous les mouvements :
Arrivées : L.Koné (Sunderland, td.), Bellegarde (RC Lens), Djiku (SM Caen), Prcic (UD Levante), Williams (PSG).

Montant des achats : 9 M€
Départs : Grandsir (AS Monaco, rp.), Martinez (Nîmes Olympique), J.Martin (Stade Rennais), Salmier (ESTAC, td.), Saadi (Cercle Bruges, p.), Tchamba (Stromsgodset, p.).

Montant des ventes : 4,5 M€

Balance transferts : -4,5 M€ (chiffres Transfermarkt.de)
La star du Mercato : Alexander Djiku
Si le jeune défenseur Mohamed Simakan (19 ans) pourrait bien être la belle surprise de la saison côté alsacien, Thierry Laurey attendait la signature d’un taulier pour pallier au départ de Pablo Martinez, non prolongé et qui a finalement pris la route de Nîmes. C’est donc sur Djiku que le choix du Racing s’est porté. Pour s’offrir un stoppeur de 24 ans qui connait parfaitement la Ligue 1 (108 matches, 2 buts), le RCSA a déboursé 4,5 M€. Son record de l’été 2019.
Le pari du Mercato : Jean-Ricner Bellegarde
Comme il n’y a que deux nouveaux visages dans le groupe convoqué par Thierry Laurey, il est facile de définir qui sera la « star » et qui sera le « pari ». Comme il l’avait fait pour l’excellent Ibrahima Sissoko du côté du Stade Brestois il y a un an, le Racing est allé chercher un prospect parmi les meilleurs jeunes de Ligue 2. Pur produit de la Gaillette dans un style qui n’est pas sans rappeler le niçois Wylan Cyprien, Bellegarde ne représentait pas un énorme risque pour Strasbourg. A 2 M€, cela peut vite devenir un coup de génie…
Le couac du Mercato : la non-vente de Kenny Lala

Kenny Lala avait dans un coin de sa tête l’idée de s’envoler vers un plus grand club. Au Racing, on attendait la belle offre entre 10 et 15 M€ qui permettrait de financer les emplettes comme cela avait été le cas, un an plus tôt, avec Jean-Eudes Aholou (AS Monaco). Il ne s’est finalement rien passé. Strasbourg garde son très offensif latéral droit pour au moins six mois. Un dossier qui a paralysé le recrutement d’un joueur offensif supplémentaire. Le seul secteur où la formation alsacienne s’est vraiment appauvrie à l’intersaison (départs de Grandsir et Saadi non compensés). Une aubaine pour le remplaçant Kevin Zohi, qui devrait avoir un peu plus d’espace d’expression…
La phrase :
« On a de très bons jeunes et on veut leur faire de la place. Les gens doivent le comprendre »
Thierry Laurey, le 1 septembre après RC Strasbourg – AS Monaco (2-2).
Le chiffre à retenir : 2
Comme le nombre de nouveaux visages, hors jeunes joueurs (Williams va d’abord renforcer la réserve), dans l’effectif du Racing cette saison. Strasbourg a bouclé les venues de Bellegarde et Djiku avant de démarrer sa campagne européenne face aux Israéliens du Maccabi Haifa. Ensuite ? Seul Sanjin Prcic, qui était déjà au club lors de la fin de saison 2018-2019, est revenu …
Note artistique : 10/20
Ne sachant pas s’il lui faudrait un effectif pour jouer sur trois ou quatre tableaux cette saison, le RC Strasbourg a avancé à tâton tout l’été. Finalement éliminé par l’Eintracht Francfort lors du barrage, les Racingmen ne verront pas les poules de la Ligue Europa. Pas besoin donc des trois ou quatre joueurs supplémentaires qu’il aurait fallu à Thierry Laurey pour tenir la distance sur un automne européen. Comme ce n’est pas dans la nature de Marc Keller de jouer avec la santé économique de son club, les non-rentrées financières de la C3 ou la non-vente de Kenny Lala ont mis un coup de frein au Mercato.
Lacuesta
Joueur départemental
Masculin Nombre de messages : 398
Date d'inscription : 07/10/2017

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeDim 8 Sep 2019 - 4:14

Il y aurait beaucoup à dire sur les conditions de l'élimination contre Francfort déjà. Sinon oui Lala n'est pas parti, mais a continué à jouer à fond sauf peut être le dernier match de ligue Europa, et encore.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeDim 8 Sep 2019 - 10:19

Peut-être était ce une bonne chose cette élimination .
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeMar 24 Sep 2019 - 12:00

En rangs serrés avant le déplacement à Lille

Echos du Racing  - Page 7 Comme-10

À l’issue de la séance matinale, ce lundi à la Meinau, les joueurs du Racing ont rompu à l’exercice imposé de la photo officielle. L’occasion, pour les partenaires privés et institutionnels, de porter beau au milieu des Bleus.

L’escouade bleue est au grand complet. Soit vingt-neuf joueurs réunis autour de Thierry Laurey, comme des écoliers dissipés qui entourent leur professeur, selon l’ordre invariable de l’art photographique : les grands debout derrière, les moyens au deuxième rang et les petits assis devant, les mains posées sur les genoux.
Tout le monde retrouve son sérieux quand le “dirlo” apparaît
Pour la première fois de la saison, tout le monde est donc présent. Même le blessé de la semaine, Adrien Thomasson (lire ci-dessous) , et les convalescents, qui rongent leur frein loin des terrains, se sentent intégrés au groupe.
Anthony Caci, Youssouf Fofana, Kevin Zohi et le néo-pro Adrien Lebeau – du plus ancien au plus récent sur l’échelle des blessures – ont renfilé le maillot. Leur retour se précise doucement. D’ici à la prochaine trêve internationale – après le match du 5 octobre à Dijon –, Youssouf Fofana sera ainsi à nouveau sur pied, avec la perspective du déplacement à Marseille, le 20 octobre, comme moteur. Les autres, eux, n’ont pas de date précise à avancer.
Histoire d’innover et de montrer que « le cœur de la Meinau bat dans les tribunes », aux dires de Jean-François Thermoz, le nouveau responsable de la communication du club, la scène ne se joue pas sur la pelouse, comme d’habitude, mais dans les coursives. Plus précisément sous la tribune sud qui doit laisser sa place d’ici à 2025 à une nouvelle infrastructure, génératrice de ressources supplémentaires (lire nos éditions du 17 septembre).
Le décor, couleur gris béton, est plus austère. Mais sous ce préau, les “grands enfants” du Racing s’amusent, même sans ballon. Les rires fusent au fond de la classe. Quelques éléments perturbateurs taquinent leur voisin. On sent que la première victoire en championnat, arrachée vendredi contre Nantes (2-1), a grandement détendu l’atmosphère.
Tout le monde retrouve son sérieux quand le “dirlo” fait son apparition. Le président Marc Keller, flanqué des actionnaires historiques Egon Gindorf – fidèle parmi les fidèles à l’âge de 88 ans –, et Pierre Schmidt, prend place au centre du tableau.
La séance peut alors commencer. Elle va s’étirer sur plus d’une heure, les partenaires institutionnels et privés étant invités tour à tour à prendre place aux côtés des joueurs selon un protocole élyséen.
Robert Herrmann, président de l’Eurométropole qui finance pour moitié les 100 millions d’euros de travaux de restructuration du stade, a l’honneur d’ouvrir le bal et a droit à une présentation succincte des trois recrues estivales par Marc Keller : Alexander Djiku, Jean-Ricner Bellegarde et Sanjin Prcic. Quant à Lamine Koné, prêté l’an dernier par Sunderland et définitivement transféré cet été, il est connu de tous.
Le ballet des politiques, eux aussi au grand complet, à défaut de jouer dans la même équipe, vient rappeler l’imminence des échéances électorales. Jean Rottner, Frédéric Bierry et Roland Ries – respectivement président de la région Grand Est, du département bas-rhinois et maire de Strasbourg – se succèdent dans la bonne humeur.
Alain Fontanel, l’homme du “dossier Racing” à la Ville quand le club avait périclité, a aussi sa place sur la photo. Les municipales, c’est bientôt…
En commando à Lille
Les partenaires privés suivent à leur tour. Au vu de leur nombre, chaque année un peu plus élevé, on comprend que l’attractivité du club va crescendo. Encore plus quand les résultats sont au rendez-vous.
Voilà pourquoi Thierry Laurey n’est pas mécontent de voir que la récréation se termine. Le coach a un match périlleux à préparer, ce mercredi au stade Pierre-Mauroy. Les rangs peuvent se disperser. C’est en commando qu’il faudra partir à Lille.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 48457
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitimeMer 9 Oct 2019 - 4:52

dna a écrit:
Les échos du Racing Courte coupure pour les non-appelés
Les joueurs du Racing non concernés par les échéances internationales des différentes sélections ont repris l’entraînement ce mardi, trois jours après leur revers sur la pelouse de Dijon (1-0). Au programme, cette semaine, un match amical vendredi contre Nancy à Molsheim.
Sélections
Six joueurs du Racing ont été appelés sous les drapeaux durant la trêve internationale. Du côté des Français, ils sont deux en sélection.
Jean-Ricner Bellegarde a rejoint, pour la première fois, celle des Espoirs de Sylvain Ripoll qui disputent deux matches de qualification pour l’Euro-2021 : contre l’Azerbaïdjan à Calais le jeudi 10 octobre (21h) et contre la Slovaquie à Dunajska Streda le mardi 15 octobre. Mohamed Simakan est, lui, à Marbella avec l’équipe de France U20 de Bernard Diomède pour affronter la Norvège jeudi et la Suède samedi.
Parmi les quatre internationaux appelés dans leurs sélections respectives, deux sont concernés par les qualifications à l’Euro-2020 : Matz Sels avec la Belgique (qui reçoit Saint-Marin jeudi et va au Kazakhstan dimanche) et Stefan Mitrovic avec la Serbie (le lundi 14 en Lituanie, après un match amical contre le Paraguay jeudi).

Eiji Kawashima , le gardien japonais, dispute deux matches de qualification pour la Coupe du monde-2022, jeudi contre la Mongolie et au Tadjikistan le mardi 15. Enfin, le Sud-Africain Lebo Mothiba affronte le Mali dimanche en match amical avec les Bafana Bafana.
Lienard ménagé

Dimitri Lienard n’a pas participé mardi à la séance dirigée en fin d’après-midi par Fabien Lefevre, l’adjoint de Thierry Laurey. Rien de grave cependant, le milieu de terrain – qui ressentait une gêne au niveau du pubis ces derniers temps – s’est contenté de courir au chaud.
À noter que Jérémy Grimm, qui a joué avec la réserve dimanche en National 3 contre Amnéville, était également ménagé.
Caci et Zohi ont participé à la séance collective

Après Youssouf Fofana la semaine passée, le défenseur Anthony Caci et l’attaquant Kevin Zohi – qui devaient se limiterjusque là à desséances individualisées – ont participé à la séance collective concoctée mardi par Fabien Lefevre.
Vingt-deux joueurs étaient alignés. Les deux gardiens Bingourou Kamara et Louis Pelletier ont d’abord été sollicités lors d’une première partie de séance consacrée à des exercices d’adresse devant le but, de centres et d’enchaînements de passes.
Kamara et Pelletier ont ensuite lâché leurs gants pour participer, balle au pied, à l’opposition sur petits buts sans gardien qui a conclu la séance du jour.
Les joueurs s’entraîneront ce mercredi à 10h et jeudi à 10h.

Contre Nancy vendredi à Molsheim
Alors qu’ils ne retrouveront la Ligue1 que le dimanche 20 octobre à Marseille (coup d’envoi à 21h au stade Vélodrome) – un match comptant pour la 10e journée de championnat pour lequel les défenseurs centraux Stefan Mitrovic et Alexander Djiku seront suspendus –, les Racingmen ne vont pas rester inactifs. Ils affrontent en effet Nancy au Stadium de Molsheim ce vendredi à 17 heures.
Après dix journées de Ligue 2, les Nancéiens pointent à la 9e place du classement (15 pts, 3 victoires, 6 nuls, 1 défaite). Les hommes de Jean-Louis Garcia n’ont plus perdu depuis la 5e journée (3-0 à Sochaux le 23 août) et restent sur une victoire 2-1 contre Niort vendredi dernier.
Contenu sponsorisé


Echos du Racing  - Page 7 Empty

Echos du Racing  - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Echos du Racing    Echos du Racing  - Page 7 I_icon_minitime

 

Echos du Racing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: L'actualité du Racing-