Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

  29ème journée : Strasbourg - Monaco (1-3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 40075
Date d'inscription : 25/11/2012


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée : Strasbourg - Monaco (1-3)   Ven 9 Mar 2018 - 21:34

Lala donne le ton
Replacé à droite de la défense en l’absence de Foulquier, Kenny Lala a réalisé un match plein et a tiré toute l’équipe strasbourgeoise dans son sillage, avant de sortir sur blessure.
OUKIDJA (5). Il ne peut rien sur l’ouverture du score de Jovetic. Sur le 2e but, signé Ronny Lopes, il écarte d’abord le danger du bout des gants, mais ne peut pas grand-chose sur la frappe qui suit. Pas plus qu’il ne peut s’opposer au boulet de canon de Fabinho, sur le 3e but des Sudistes. Sauvé par son poteau sur une tête de Jovetic (57e ) et auteur d’une belle horizontale en toute fin de match.

❏  LALA (7)
. Son centre au cordeau, pour Blayac (3e ) a donné le ton de son match. Le défenseur latéral, de retour côté droit, a réalisé un match plein, tant offensivement que défensivement. Il est à l’origine du but strasbourgeois signé Bahoken (20e ). Rarement pris à défaut par Ronny Lopes tout au long du match. Le meilleur strasbourgeois sur le terrain hier soir, tout simplement, jusqu’à sa sortie sur blessure et son remplacement par NDOUR (82e ), qui a fait son grand retour sur les terrains.

❏  SEKA (4). Titularisé à la place de Foulquier, touché aux adducteurs, Seka n’a pas eu la tâche facile face au duo Sidibé/Keita. Débordé sur l’ouverture du score (5e ), il a souffert à chaque accélération monégasque. Sauve les siens sur un centre tendu de Ronny Lopes (31e ), mais est pris de vitesse sur le 3e but de Fabinho. Du mieux en seconde période.

❏  KONÉ (5). Pris à froid par l’ouverture du score de Jovetic, le capitaine a tenu la baraque comme il pouvait en première mi-temps, y compris de la main, heureusement non sifflée, sur une frappe de Raggi (12e ). Plutôt solide en deuxième période, face à une équipe monégasque plus attentiste.

❏ MARTINEZ (5). Comme son compère Koné, il a sa part de responsabilité sur le premier but monégasque. Il s’est ensuite montré plutôt solide, mais à l’instar du reste de la défense strasbourgeoise, il a souffert à chaque offensive adverse en première mi-temps. Mais le défenseur central n’a jamais baissé les bras et a réalisé quelques gestes défensifs précieux en seconde période.

❏  AHOLOU (5). Le milieu récupérateur n’a pas ménagé ses efforts pour apporter du liant entre sa défense et son attaque. A tenté quelques frappes lointaines, pas assez appuyées pour inquiéter Subasic, en première mi-temps. S’est évertué à sortir proprement le ballon, même s’il en a parfois perdu quelques-uns, en deuxième période.

❏  MARTIN (5). Précis dans ses passes, accrocheur quand il a fallu défendre, le milieu est à créditer d’un bon match. Donne un ballon parfaitement dans le timing à Bahoken pour l’égalisation alsacienne (1-1) et a ensuite été plutôt inspiré dans ses ouvertures. Touché à la cuisse, il a été remplacé par GRIMM (65e ), qui a vu sa frappe filer juste à côté, après un corner alsacien (74e ).

❏  LIENARD (5). Le Belfortain a le mérite de ne jamais rien lâcher, même s’il n’a pas toujours été en réussite en première mi-temps dans ses choix offensifs. À son crédit, il y a quelques frappes, dont une bien enroulée, captée par Subasic juste avant la mi-temps. Défensivement, il n’a jamais cessé de faire les efforts nécessaires.

❏  TERRIER (3). Depuis le début de l’année 2018, l’attaquant venu de Lille a du mal à retrouver son meilleur niveau. Hier, titularisé au soutien de la paire Bahoken/ B layac , il n’a globalement pas pesé dans le jeu. Remplacé par CORGNET (46e ), qui a fait parler sa technique par intermittence, comme sur cette frappe juste au-dessus de la transversale (83e ).

❏  BLAYAC (5). Titulaire aux côtés de Bahoken, « Jerèm » s’est montré précieux dans son rôle de pivot. Sa combinaison avec Lala, côté droit, est à l’origine du but strasbourgeois de Bahoken. Il a été moins précis devant les cages de Subasic, comme sur cette frappe trop enlevée (33e ) ou ce coup de boule non cadré (40e ). Toujours de la tête, il rate d’un rien le cadre dès le retour des vestiaires, sur un bon centre de Lienard (48e ) et bute sur Subasic (64e ), cette fois sur un service de Bahoken.

❏  BAHOKEN (7). L’attaquant a été l’auteur d’un bon match, logiquement récompensé par sa cinquième réalisation personnelle  .
dna
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37975
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée : Strasbourg - Monaco (1-3)   Sam 10 Mar 2018 - 1:12

https://www.msn.com/fr-fr/sport/football/tops-flops-strasbourg-monaco-le-froid-réalisme-de-lasm-un-racing-sans-défense/ar-BBK47Xr?li=AA59KC&ocid=spartandhp

Après l'enceinte du stade qui vieillit, voilà la pelouse aussi qui se dégrade fortement (sans doute aussi à cause des intempéries récentes), ce stade a besoin d'un lifting.

Les stats sont impressionnantes... en faveur du Racing mais quand même une défaite à la fin...

https://www.msn.com/fr-fr/sport/football/ligue-1/strasbourg-v-monaco/centre-sportif/sp-id-80402000000920816?ocid=spartandhp

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37975
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée : Strasbourg - Monaco (1-3)   Sam 10 Mar 2018 - 3:07


_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40075
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée : Strasbourg - Monaco (1-3)   Sam 10 Mar 2018 - 5:05

Il ne faut pas trop se focaliser sur ce match, il y a encore 9 matchs à jouer =27 points, pour le racing je pense que 10 points devraient suffire pour le maintien et ça c'est tout à fait faisable, pour moi pas de doute le racing sera encore en 1er division l'année prochaine.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40075
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée : Strasbourg - Monaco (1-3)   Sam 10 Mar 2018 - 21:39

Une question de niveau
Battu par le champion en titre, Monaco (1-3), vendredi à la Meinau, le Racing s’est rapproché d’une réalité où rien ne lui sera donné. Jusqu’à la fin de sa saison, il doit s’apprêter à grandement souffrir pour parvenir à se maintenir.
Évidemment, il ne fallait pas s’attendre à soigner ses principaux maux en accueillant Monaco. Le Racing a concédé avant-hier sa huitième défaite en onze matches. Il confirme la destinée qu’il avait envisagée en début de saison, une lutte pour le maintien à mener jusqu’au crépuscule de sa saison.

La bande à Laurey a vécu des périodes plus riantes, un enchaînement de dix matches à une défaite pour cinq victoires avant un échec à Metz (3-0) qui a ouvert la rude période actuelle. S’il préfère regarder le verre à moitié plein, l’entraîneur strasbourgeois ne fait pas l’autruche non plus.
« Ce type de match, tu dois le reproduire contre les autres équipes »


Le 29e match de ses protégés lui a inspiré de la frustration car ils n’ont pas su tout bien faire, ni tourner le dos à quelques défauts récurrents et contrariants. Surtout défensifs.

« Après notre égalisation, il y a eu quelques relâchements, a-t-il remarqué. J’aurais préféré qu’on leur pose plus de problèmes. On a fait le match qu’on voulait faire, on a réussi à garder le tempo qu’on voulait mettre. Mais après, je déplore le manque de rigueur défensive. C’est rageant, c’est frustrant. »

Et réapparaît comme le nez au milieu de la figure l’incapacité à protéger l’accès à leur but. Si on exclut la rencontre verrouillée à double tour d’il y a deux semaines, face à Montpellier (0-0), le Racing reste un parangon du jeu à tout va.

Si c’est une garantie contre l’ennui, c’est aussi l’assurance de s’exposer régulièrement aux attaquants adverses. Contre Monaco, ce n’est pas passé.

« Les garçons donnent le meilleur d’eux-mêmes, mais Monaco n’était pas l’adversaire pour pouvoir s’en sortir, considère Thierry Laurey. On a manqué de lucidité et de qualité technique. On se retrouve à une place qui correspond à ce qu’on peut espérer. »

Au mieux, en priant pour un vrai coup de mou monégasque, les Strasbourgeois auraient pu gratter un point miraculeux. Ils devront s’en passer et ne retenir que le contenu d’une sortie pas complètement ratée. Ainsi, Bakary Koné et les autres ont confirmé leur propension à se mettre au niveau de l’adversaire. Cela peut séduire face aux cadors du championnat. Cela peut déprimer quand l’adversité a des ambitions minimalistes et la peur au ventre comme source d’inspiration.

Perdre à Lille (2-1) ou à Caen (2-0) ces dernières semaines n’a ainsi pas été l’idée du siècle et les Bleus seraient inspirés de progresser en termes de réalisme lors des matches à venir.

À Toulouse dans six jours, comme face à Metz, au retour de la trêve internationale, il sera question d’impératif de résultat, dans un contexte qui ne favorise pas nécessairement les Strasbourgeois. « C’est peut-être plus facile pour nous face à des “gros”, on parvient à faire des gros matches, remarque Thierry Laurey. Ce n’est pas pour autant que tu les gagnes souvent. Mais ce type de match, tu dois le reproduire contre les autres équipes. Monaco, même dans un stade vide, y parvient. »

Au moins, le Racing pourra-t-il s’appuyer sur son public pour les quatre matches qu’il lui reste à disputer à la maison (Metz, Saint-Étienne et Nice en avril, puis Lyon en mai).
« Rester calme et lucide »

Même en terrain hostile, l’indulgence de ses suiveurs pourrait lui mettre du baume au cœur. « On a l’impression de tout donner et ça ne sourit pas, constate Dimitri Lienard, l’ailier strasbourgeois. Du coup, on s’agace. Il nous faut rester calme et lucide. À domicile, on réalise de belles prestations malgré le terrain, on crée du foot. On savait que le classement à la mi-saison ne voulait rien dire. On savait que le maintien se jouerait jusqu’à la fin. Je n’ai pas d’inquiétude pour la suite. »

Être préparé pour en baver jusqu’à la fin peut servir quand la période ne prête pas vraiment à sourire.
dna
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée : Strasbourg - Monaco (1-3)   

 

29ème journée : Strasbourg - Monaco (1-3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-