Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 31ème journée : Strasbourg - Metz (2-2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 40089
Date d'inscription : 25/11/2012


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31ème journée : Strasbourg - Metz (2-2)   Mar 3 Avr 2018 - 4:11

Je pense que si Metz ne serait pas dans cette situation il l'aurait dit à l'arbitre, d'ailleurs un joueur messin voulait en parler mais Cohade lui a dit de se taire, maintenant si le racing a le malheur de descendre ce n'est pas a cause de ses deux points de perdu, mais bien depuis bout de temps.
.
Lacuesta
Joueur départemental
Masculin Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 07/10/2017


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31ème journée : Strasbourg - Metz (2-2)   Mar 3 Avr 2018 - 6:28

L'arbitre qui demande son avis à un joueur adverse, c'est du jamais vu ! En plus né à Amiens (si si) et a aussi accordé 10 (DIX !) minutes d'arrêts de jeu au PSG l'an dernier pour qu'il puisse égaliser (ce qu'Oukidja a empêché face à Kimpembe et surtout Cavani).
Sinon les notes des joueurs c'est du nimp : 6 à Lienard, 5 (!) à Martin, totalement invisible...
Pour Bahoken, j'ai une idée, dès qu'il marque, le remplacer !
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31ème journée : Strasbourg - Metz (2-2)   Mar 3 Avr 2018 - 6:50

Moi aussi je n'aurais pas donné 6 à Lienard, ni 5 à Martin, maintenant c'est les Dna journal local qui je ne sais pourquoi donnent des notes un peu farfelues à certains joueurs, c'est de bonne guerre, et si les joueurs lisent le journal ça leur remonte le moral Laughing j'aurais plutôt sorti Blayac.
.
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 846
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31ème journée : Strasbourg - Metz (2-2)   Mar 3 Avr 2018 - 12:36

Le gardien remplaçant ou plutôt l'acteur ..........




Je pense que Goncalves ne risque pas grand chose.
Avec cette vidéo et la simulation de ce petit gardien, lui devrait avoir un rouge !
Lacuesta
Joueur départemental
Masculin Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 07/10/2017


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31ème journée : Strasbourg - Metz (2-2)   Mar 3 Avr 2018 - 13:46

L'objectivité a toujours fui les DNA comme la peste, et le "match" de dimanche fut un triste exemple de toutes les valeurs sportives piétinées pendant 90 minutes (plus les arrêts de jeu).
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40089
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31ème journée : Strasbourg - Metz (2-2)   Mar 3 Avr 2018 - 21:25

Un derby avec trucages
Le Racing - Metz de dimanche (2-2) a encore mis en évidence certaines mœurs footballistiques qu’il serait plaisant de voir disparaître. Le petit monde du ballon rond est-il vraiment le mieux placé pour jeter le discrédit sur un arbitre qu’il cherche au mieux à influencer, au pire à duper ?
Il est toujours commode de stigmatiser l’arbitrage. D’ailleurs, les dirigeants, entraîneurs et joueurs du football français s’en privent rarement.

Le bouillant derby Strasbourg - Metz de dimanche à la Meinau n’a pas dérogé à un rituel d’autant plus dérangeant qu’il exonère parallèlement les acteurs du jeu de leurs responsabilités. À ce titre, le visionnage d’un match à froid se révèle souvent instructif. Car il dévoile des fourberies pas toujours visibles dans un stade. Du moins dans leur entièreté.
Quand un arbitre se trompe, le coupable est tout désigné

Certes, en accordant un penalty aux Messins pour une main du… Lorrain Moussa Niakhaté en pleine surface strasbourgeoise, Ruddy Buquet s’est trompé. Fallait-il pour autant l’accabler ?

« Je ne jette pas la pierre à qui que ce soit, mais cette décision est hallucinante », faisait remarquer à chaud l’entraîneur du Racing Thierry Laurey.

À chaud aussi, les Bleus ont pourtant davantage jeté cette pierre à l’arbitre qu’au “fautif” Niakhaté, dans un élan un brin corporatiste qui pourrait sembler louable s’il ne trahissait un suspect réflexe d’autoprotection.

En attendant que la vidéo vole au secours des hommes en noir, dès 2018-2019 en Ligue 1, ces derniers resteront exposés à toutes sortes de trucages, même les plus grossiers.

Sur tous les terrains, on réclame une touche quand on vient soi-même de sortir le ballon, on met la pression sur l’arbitre pour qu’il cartonne un adversaire ou on simule une amputation sans avoir été touché. Plus personne ne s’en offusque.

« C’est de bonne guerre », « ça fait partie du folklore » : voilà le genre de poncifs avancés pour excuser cette duperie devenue ordinaire. Mais quand un arbitre se trompe, le coupable est tout désigné. C’est pratique et ça évite de balayer devant sa porte.

Dans une interview accordée à “L’Équipe” dimanche matin, M. Buquet le constatait amèrement dans cette sortie prémonitoire : « Les mœurs, les mentalités sont comme ça. S’il y a quelque chose à changer, c’est ça ».

La scène qui s’est déroulée l’après-midi à la Meinau lui donne raison. Anthony Gonçalves s’avance vers le banc messin pour récupérer le ballon et effectuer rapidement une remise en jeu alors que les Bleus sont menés 2-1.
Des penalties frappés délibérément à côté

Le gardien remplaçant du FC Metz, Quentin Beunardeau, qui mériterait le surnom de renardeau pour sa ruse, shoote dedans juste avant que le milieu strasbourgeois ne le ramasse.

Dans une réaction épidermique, “Gonzo” le repousse d’une main, sans coup porté.

La doublure mosellane s’effondre et, dans une attitude plus pathétique que tragi-comique, se roule à terre comme si on venait de lui arracher un bras.

L’incident, mineur en vérité, échappe à M. Buquet, mais pas aux bancs qui s’invectivent, ni aux caméras. La justice immanente qui existe parfois en football tranchera : le Racing égalisera dans la foulée.

Pour avoir répondu par un geste d’humeur à une provocation dont – il faut le dire – il est lui-même coutumier, Gonçalves pourrait être sanctionné.

Mais pour changer les mentalités comme Ruddy Buquet le réclame, la vidéo devrait aussi servir à sévir a posteriori contre les simulateurs et agitateurs, bien plus systématiquement qu’aujourd’hui. Quelques matches de suspension les conduiraient sûrement à s’amender.

On aurait ainsi aimé que Niakhaté se dénonce auprès de l’arbitre comme il l’avait fait juste avant face au capitaine alsacien Bakary Koné.

Et que l’ex-Racingman et capitaine messin Renaud Cohade ne le convainque pas de travestir devant M. Buquet une réalité que les ralentis télé avaient eu tôt fait de mettre en lumière.

Une utopie ? Peut-être pas. Fin janvier, un jeune Turc a botté en touche un penalty injustement accordé à son équipe.

En 2015, le milieu de Qarabag (Azerbaïdjan) Elvin Mammadov a lui aussi délibérément frappé à côté pour le même motif. Preuve que les enjeux ne pervertissent pas toujours le jeu.

Malheureusement, ces contre-exemples restent – bien – trop rares. Du coup, tant que “l’enfumage” de l’arbitre continuera à gangrener ce sport, ses protagonistes ne seront jamais les plus légitimes pour flétrir son intégrité.
dna
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37975
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31ème journée : Strasbourg - Metz (2-2)   Jeu 5 Avr 2018 - 9:18

Sur le moment, je pensais au joueur messin qui tombait pour la cause du penalty.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31ème journée : Strasbourg - Metz (2-2)   

 

31ème journée : Strasbourg - Metz (2-2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-