Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 41679
Date d'inscription : 25/11/2012


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 13:15

But 1-1
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 13:18

Egalisation niçoise. Sur un corner, Bahoken déséquilibre Seri dans la surface. Balotelli transforme le penalty.
.
Lienard est averti pour avoir télescopé Balotelli après le but de l'Italien.
.
Malheureusement, on le sentait un peu venir et Nice a concrétisé son temps fort. Aux Alsaciens de repartir de l'avant.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 13:21

Au tour de Seka d'être averti pour une charge sur Souquet.
.
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 13:23

Comment l'arbitre pourrit le match avec l'aide des niçois.....
L'autre rital de couleur foncé , c'est rouge depuis un moment !


Dernière édition par scoobydou le Sam 28 Avr 2018 - 13:25, édité 1 fois
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 13:24

Balotelli est averti pour une obstruction sur Martinez. Auparavant, Corgnet et Bahoken avaient frappé depuis l'intérieur de la surface mais à chaque fois un Niçois s'était jeté pour contrer le ballon.
.
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 13:28

Le bel exemple d'un arbitre de mede !
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 13:31

Arbitre complétement dépassé.
Comme chaque autorité, toujours en retards et dépassé.......... Sauf pour jouer les chérifs!
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 13:31

Re-merci Oukidja
.
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 13:35

Ouaip ce soir Oukidja se sort les doigts.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 13:37

Gonçalves remplace Martin qui a beaucoup donné.
.
Rentrée de Blayac à la place de Saadi.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 13:39

Sur un centre de Le Marchand, Oukidja vient choper le ballon sur la tête de Balotelli.
.
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 13:42

Encore faute de l'arbitre !
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 13:44

Troyes et Lille qui gagnent............
Bien le RCS d'avoir donné des points aux equipes du meme niveau et surtout Metz.................
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 13:44

Lille (3-1 devant Metz) et Troyes (3-1 contre Caen) sont toujours devant. Le Racing ne fait pas une bonne affaire mais limite au moins la casse.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 13:45

Re Re Merci Oukidja
.
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 13:48

Bravo le claquage !
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 13:52

C'est terminé sur ce score nul plutôt logique. Chaque équipe a eu sa mi-temps. Le Racing repasse devant Toulouse mais a vu sa marge sur la zone rouge se réduire à trois points.
.
scoobydou
Joueur régional
avatar Masculin Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 28/09/2010


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 13:54

1-1,  ce n'est plus en cette fin de saison qu'il faudrait gagner.
Les points perdues sur les équipes de même niveau fallait pas les perdre..........
Lacuesta
Joueur départemental
Masculin Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 07/10/2017


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 14:02

Le maintien s'annonce trèèèèès difficile, les équipes les plus pâles prennent systématiquement des points ici. C'est le début de saison aec Kamara qui a mis l'équipe dans le rouge.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 14:06

Naturellement le maintien sera difficile, mais le racing se maintiendra.
.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37987
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 14:16

Lacuesta a écrit:
Le maintien s'annonce trèèèèès difficile, les équipes les plus pâles prennent systématiquement des points ici. C'est le début de saison aec Kamara qui a mis l'équipe dans le rouge.

18 pts en 16 journées avec Kamara. un rythme qui mène à un maintien plus qu'honnête 17 pts en 19 journées depuis avec Oukidja. Et encore sur ces 17, il y en a 6 lors des 17ème et 18ème lorsqu'on a été sur notre belle série, depuis uniquement 11 pts (2 victoires) en 17 journées, un rythme de relégable.
Je n'ai que peu de considération pour Kamara sans doute un peu tendre pour la L1, ni de raisons particulières d'être anti-Oukidja (même si lui aussi me paraît un peu léger pour ce niveau) mais prétendre que c'est le début de saison qui a mis l'équipe dans le rouge semble manquer d'objectivité.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 14:29

L'année prochaine il faudra voir du coté des gardiens car pour une saison entière les deux sont trop faibles, Oukidja a fait un très bon match ce soir , mais sur une saison entière je n'ai pas trop confiance en lui.
.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14654
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 14:42

L'année prochaine il faudra revoir presque tout l'effectif en L1 ou L2 !
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 14:50

C'est Clair Marius, mais comme je connais MK il ne changera rien dans c'est recrutement, ils vont laisser partir certains qui ont énormément du mal en L1 pour  reprendre le même genre avec d'autre noms et prénoms.
.
Marius
Vainqueur de la Coupe de l'UEFA
avatar Masculin Nombre de messages : 14654
Age : 70
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 14:52

On savait que cela allait être dur, mais là on est dans le très dur !!
Lacuesta
Joueur départemental
Masculin Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 07/10/2017


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 15:23

Kamara a joué en début de saison quand l'équipe était complète et plus performante (avec Terrier, Lala, Da Costa, Corgnet un peu meilleur avant sa blessure, Aholou beaucoup plus en forme).
Premier match, sur le 0-4 à Lyon, il y a deux buts pour lui, 2e, Lille joue à dix sans gardien, contre le PSG il sort et Oukidja sauve le but devant Cavani.
Il n'a été décisif qu'à Nice à mon sens. Mais contre Amiens, Nantes, à Lille, contre Bordeaux, trop de buts sont pour lui, il n'arrive pas à diriger sa défense, chaque CPA est un danger.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37987
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 18:02

Je le répète: Kamara n'est pas et ne sera sans doute jamais un foudre de guerre mais prétendre que pendant la première moitié de saison l'équipe était dans le rouge est une contrevérité.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 21:24

Au cœur de la lutte
Le nul arraché face à Nice hier n’est pas l’affaire du siècle pour un Racing dont se rapprochent les poursuivants. Ballottés pendant toute la fin d’un match qui a un peu viré dans l’irrationnel, les Bleus devront assurément souffrir jusqu’au bout pour assurer leur maintien.
Au terme d’une semaine où il a fait grand bleu sur l’Alsace, quelques nuages ont stagné, hier soir, au-dessus de la Meinau. Pour chasser ceux qui avaient tendance à s’amonceler sur l’avenir de leur club, à force de ne pas gagner depuis neuf matches, les joueurs du Racing savaient qu’ils devaient présenter un tout autre visage qu’une semaine auparavant, à Amiens, où ils ont déçu. C’était une soirée, au milieu des vacances de Pâques, dans un stade encore plein comme un œuf, non pas à incarner une résurrection, mais la bande à Laurey a confirmé qu’elle était bien vivante dans sa lutte pour le maintien.
Saadi a éclairci l’horizon

Il s’agira d’en faire la démonstration dans les trois semaines à venir. Car si elle a mis fin à une série de deux défaites de rang, elle a confirmé sa grande difficulté à gagner et se retrouve de plus en plus talonnée par les désespérés de la Ligue 1.

Kone et ses coéquipiers se sont d’abord efforcés de faire preuve d’application, ce qui était inspiré face à des Niçois adeptes d’une certaine précision pour déclencher leurs actions.

Et ils ont haussé le rythme pour signifier leur volonté de redevenir maîtres sur leurs terres, il y a eu quelques escarmouches pour matérialiser une forme de supériorité. Benitez mettait une plombe sur chacun de ses dégagements et cela ressemblait à un signe que le cinquième avant la journée ne faisait pas le malin sur le terrain du 17e. Le paradoxe, comme le foot en réserve tant, a marqué l’ouverture du score, intervenue au cœur d’un petit temps faible strasbourgeois.

Dans l’ombre depuis de long mois (voir page suivante) , Saadi a éclairci l’horizon d’une tête décroisée, sur un centre de Bahoken tandis que Troyes et Lille prenaient au même moment un avantage, sur leur pelouse respective, qu’ils ne lâcheront pas.

« On a fait une très bonne première mi-temps, on méritait largement d’être devant », a constaté Thierry Laurey, l’entraîneur du Racing.
Oukidja a été l’homme du match

Effectivement. Le problème, c’est qu’il a un peu calé et surtout que l’OGC Nice s’est mis en route. La première victoire depuis la venue de Troyes, en février, n’était pas encore dans la poche. Intrinsèquement, l’équipe strasbourgeoise avait quelques raisons d’envier les arguments de l’adversaire azuréen. La défense centrale Dante-Marlon n’a pas inspiré un océan de sérénité, les latéraux n’ont pas marché sur l’eau.

Mais mettre sous l’éteignoir tout le reste n’a pas été une partie de plaisir et Oukidja a dû s’employer pour devenir le Strasbourgeois du match. Les Strasbourgeois ont mis toute leur énergie pour s’organiser, perturber les initiatives visiteuses, et ressortir de temps en temps.

Le retour des vestiaires a été pénible, Oukidja étant à la parade devant Lees-Melou (51e ). Ce dernier n’a pas rien pu faire sur le penalty, sévère, concédé par Bahoken, mais transformé du plat du pied par Balotelli (59e ). L’ambiance a viré à l’électrique alors que quelques éclairs lézardaient le ciel sombre. Les hôtels à proximité du stade ont dû recueillir quelques réclamations tant chaque action, chaque coup de sifflet, chaque ballon gagné, perdu ou disputé ont provoqué un incroyable lot de décibels.

Il fallait garder son sang-froid à l’instar d’Oukidja encore vigilant sur une tentative de Balotelli à l’entrée de la surface (76e ). Le Racing a paru complètement à bout de souffle pour en finir avec son avant-dernier match de la saison à la maison et le gardien strasbourgeois, a encore délogé de sa lucarne une frappe de super-Mario (88e ) avant de bloquer miraculeusement sur sa ligne un centre de Lees-Melou à la trajectoire improbable qui avait heurté le poteau.

« On s’était préparé à cavaler, on a mis des choses en place et je suis très fier de mes joueurs, a conclu l’entraîneur du Racing. En fin de match, on a mal maîtrisé les possibilités de contre. On a des lacunes qui ne vont pas disparaître en 48 heures. On attendait de la rébellion après Amiens. Cela m’embête qu’on ne soit pas récompensé. »

Le petit point récolté n’écarte pas la menace en provenance de l’arrière où (trop) d’autres ont gagné. Mais il permet de ne pas percevoir comme vain le combat mené sans s’économiser. Il y en aura un autre, dans une semaine, à Rennes. A trois matches de la fin, la bataille pour le maintien est loin d’être achevée.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 21:26

Zoom sur Idriss Saadi Le “Fennec” était un renard
Même si son cinquième but officiel n’a pas permis aux Strasbourgeois de renouer avec le succès, l’international algérien Idriss Saadi, qui a frappé tel un renard au cœur de la défense niçoise, a justifié le choix de Thierry Laurey de le titulariser pour la première fois en championnat depuis le 3 février.
À l’entraînement vendredi, Thierry Laurey avait fait tourner au sein d’une équipe de potentiels titulaires ses trois attaquants, Stéphane Bahoken, Jérémy Blayac et Idriss Saadi.

Si les deux premiers avaient été alignés ensemble lors d’un travail préparatoire mercredi, le troisième semblait constituer une alternative crédible, sinon plausible pour la venue de Nice.

L’entraîneur du Racing a finalement décidé d’associer d’entrée son international algérien, acheté 1,7 million l’été dernier à Cardiff City, à l’ancien Niçois. La neuvième titularisation de l’ex-Stéphanois en Ligue 1 cette saison. La deuxième seulement depuis le nul 1-1 à Dijon le 30 septembre (8e journée).

Entre-temps, le puissant avant-centre n’avait débuté en championnat que face aux Bordelais le 3 février à la Meinau (0-2), grattant trois autres titularisations dans les deux Coupes.

Le retour d’un schéma en 4-4-2 avec un milieu en losange, auquel son coach n’avait plus recouru depuis le derby contre Metz le 1er  avril à la Meinau (2-2), lui a donc ouvert une fenêtre de tir. Il ne lui a pas fallu longtemps pour y glisser le pied et, surtout, la tête.
Bahoken passeur

Sa tête en retrait, précisément (16e ), et son décalage altruiste (17e ) auraient pu se muer en passes décisives si son compère camerounais n’avait dévissé sa demi-volée d’abord, sa frappe excentrée ensuite.

Pour les deux comparses, ce n’est que partie remise. En inversant les rôles à la 21e , ils vont tous deux récolter les fruits de leurs efforts.

L’ancien Aiglon enroule un centre du droit sur lequel le “Fennec”, en vrai renard des surfaces, se jette au premier poteau pour tromper Benitez d’une impeccable tête décroisée.

Après avoir inscrit son quatrième but officiel au bout du temps additionnel le samedi précédent à Amiens, sans influer sur le résultat (défaite du Racing 3-1), Saadi vient d’en ajouter à sa collection personnelle un 5e qui vaut de l’or.

Celui qui a cartonné en 2016-2017 en Belgique – 16 buts en Jupiler League avec Courtrai – est dans tous les bons coups. Autant quand il faut arracher un ballon au milieu de trois Niçois (43e ) que centrer pour “Steph” Bahoken, un poil trop court (45e ).

Comme Lille et Troyes mènent devant Metz et Caen, la quatrième réalisation en L1 de sa recrue algérienne est une bénédiction pour le promu bas-rhinois qui, depuis près de trois mois, avance tel un funambule sur le fil ténu et instable de l’insuccès. Par la faute d’une friabilité qui fait de lui la 18e défense de la L1.

Quatre fois seulement lors des 34 premières journées, le Racing n’a pas encaissé de but. La cinquième ne sera pas pour cette fois et la responsabilité en incombe à un attaquant, Bahoken, qui déséquilibre Séri dans la surface et offre à Mario Balotelli l’égalisation sur penalty. Le 15e but de l’Italien (59e ).

Les “Bleus”, qui ont beaucoup donné, roulent désormais sur la jante. Son buteur du soir ne manque pas spécialement d’essence, mais de munitions. Thierry Laurey choisira de le remplacer à la 70e par Jérémy Blayac auquel il l’avait préféré au coup d’envoi.

Idriss Saadi a fait le job et en a été récompensé. Son but pèse un point, ô combien précieux. On ne sait s’il l’amènera à rompre le silence médiatique qu’il s’impose (notre édition d’hier). Ou s’il préférera continuer à parler avec ses pieds et, accessoirement, sa tête.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 21:30

DIMITRI LIENARD, milieu de terrain du Racing. – « À la maison, c’est fatigant et épuisant. On a fait un non-match à Amiens, mais là, on fait de belles prestations face à Saint-Étienne et Nice et on ne prend qu’un point, ça fait mal au crâne.

Si on n’est pas à 200 % on ne peut pas exister en Ligue 1, mais prendre un but sur penalty et concéder le nul, mentalement, c’est fatigant. Il faudra aller gratter quelque chose à Rennes, parce qu’après c’est Lyon qui arrive et en ce moment, c’est le feu d’artifice devant. »

PIERRE LEES-MELOU, milieu de terrain de Nice. – « On est passé à côté en première mi-temps. Ils avaient plus envie en première période, mais en deuxième mi-temps on a redressé la barre.

On a eu beaucoup d’occasions en seconde, mais ils ont bien joué le coup, ils ont haché le jeu, tant mieux pour eux ».

BAKARY KONÉ, défenseur du Racing. – « Il y a un peu de déception. En première mi-temps, on était bien en place. Mais la deuxième a été dure à gérer.

Nice nous a mis en difficultés et à la fin, on aurait même pu perdre ce match. On a mis de l’intensité et il faudra continuer comme cela. Il reste trois matches et ce sera trois finales où il faudra tout donner et mouiller le maillot. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 41679
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   Sam 28 Avr 2018 - 21:34

Martin était partout
Un Jonas Martin au four et au moulin, un duo d’attaquants en verve et un Oukidja des grands soirs n’ont pas suffi. Une faute anodine de Bahoken dans la surface a coûté cher au onze alsacien.
OUKIDJA (7). – Le portier a attendu 35 minutes pour toucher un premier ballon, sur une lourde frappe de Tameze parfaitement bloquée. S’impose juste avant la mi-temps sur un tir de Balotelli (44e ), puis sauve les siens face à Lees-Melou (51e ).

Il ne peut rien sur le penalty de Balotelli, mais se détend bien sur deux frappes de l’Italien à la 76e puis à la 90e , sans oublier ce centre tir de Lees-Melou détourné sur la transversale dans les arrêts de jeu.

Décisif, tout simplement !Il a colmaté avec intelligence toutes les brèches

   FOULQUIER (5). – Avec des clients comme Balotelli ou Saint-Maximin en face, le latéral ne s’attendait pas à passer une soirée tranquille.

Et elle ne l’a pas été, même si le joueur de Watford a plutôt bien tenu la distance face aux deux bulldozers azuréens.

Sauve son équipe en revenant in extremis sur Sacko, parti seul en contre (52e ), lors d’une action où il a la chance de ne pas prendre un carton. A eu des jambes jusqu’au bout, comme en témoigne cette montée rageuse à la 67e , achevée par une frappe contrée de Bahoken.

    KONÉ (6). – À l’instar du reste de la défense strasbourgeoise, il a parfois été “limite-limite” sur quelques marquages défensifs sur coups de pied arrêtés.

Mais son jeu de tête reste fort précieux, comme lorsqu’il effleure un centre au cordeau pour Balotelli (37e ).

A aussi eu le coup de rein nécessaire pour préserver un point en fin de rencontre (86e ) devant un Balotelli qui l’avait auparavant pris de vitesse (76e ).

  MARTINEZ (5). – Après une première intervention compliquée devant Balotelli, celui qui revenait de suspension s’est mis dans le bon tempo. Sa tête cadrée, sur un corner de Lienard, a lancé les débats offensifs (7e ).

Il a ensuite coupé à bon escient quelques ballons chauds et a tout tenté en fin de rencontre pour donner l’avantage aux siens.

   SEKA (5). – Une première intervention autoritaire sur son ancien coéquipier Sacko a donné le ton : Seka n’était pas là pour rigoler. A ensuite eu plus de difficultés face aux trois flèches niçoises, qui l’ont souvent pris de vitesse le long de la ligne. A tenté quelques chevauchées plus ou moins abouties en deuxième période.

    AHOLOU (4). – Peu de ballons récupérés, quelques fautes inhabituelles…. “JE” n’a pas eu son rendement habituel en récupération. Fatigue ? Peut-être.

Mais une chose est sûre, l’Ivoirien est à la peine ces dernières semaines, même s’il a plutôt bien terminé.

   MARTIN (7).  – Le milieu relayeur n’a cessé d’arpenter le terrain de long en large, redescendant pour défendre et apportant sa vista technique à l’avant.

Au four et au moulin, l’ancien montpelliérain a colmaté avec intelligence toutes les brèches.

À créditer d’un très bon match, peut-être le meilleur depuis son arrivée en Alsace. Remplacé par Gonçalves (78e ).

   LIENARD (4).
– Toujours précis sur coups francs et corners, le milieu de terrain a tenté de combiner avec Seka côté gauche en première mi-temps. Sans succès.

A perdu des ballons dans des zones dangereuses en seconde période.

Averti inutilement pour un geste d’énervement après l’égalisation signée Balotelli (60e ), il n’a pas été loin de voir rouge pour contestation.

   CORGNET (5). – Discret en début de rencontre, le numéro 10 n’a pas beaucoup pesé dans le jeu, même s’il a obtenu un bon coup franc après une vilaine faute de Marlon, logiquement averti sur ce coup-là (29e ).

S’est évertué comme il pouvait à aider son secteur défensif en seconde période, mais n’a pas eu le rendement offensif espéré. Remplacé par Ndour (90e ), qui s’est fait mal sur sa première accélération.

   BAHOKEN (5).
– Face à son club formateur, l’ancien aiglon a attaqué la partie pied au plancher.

N’a pas cadré sa première frappe sur un bon service de Saadi (16e ), ni la deuxième une minute plus tard, lancé par le même.

Mais il s’est rattrapé en offrant un amour de centre à Saadi sur l’ouverture du score (21e ). N’a cessé de se battre pour offrir des solutions. Gâche un peu sa prestation en commettant une faute maladroite sur Seri (59e ), qui entraîne l’égalisation niçoise sur penalty.

   SAADI (6). – N’a pas raté son grand retour en tant que titulaire, en inscrivant le seul but alsacien (lire par ailleurs) . Remplacé par Blayac (80e ).
dna
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)   

 

35ème journée : Strasbourg - Nice (1-1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-