Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

  36eme journée Rennes - Strasbourg (2-1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 40075
Date d'inscription : 25/11/2012


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 36eme journée Rennes - Strasbourg (2-1)   Dim 6 Mai 2018 - 22:07

Un axe de papier
Avec une colonne vertébrale gardien-défenseur central-milieu récupérateur pas au niveau, coupable sur les deux buts rennais, le Racing s’est tiré une balle dans chaque pied et ne s’en est jamais relevé.
OUKIDJA (2) : Dans le sillage d’une intervention incertaine pour commencer, le gardien est passé complètement à côté de son match. S’il ne peut rien sur le penalty parfaitement croisé de Bourigeaud (14e ), ses dégagements n’ont pas été une bénédiction et un a même fini par se transformer en une passe décisive pour Hunou, qui a mis fin au suspense sur un but presque burlesque (59e ).

  FOULQUIER (5) : Sur une première relance catastrophique plein axe, le Guadeloupéen a semblé se mettre au diapason de son capitaine (18e ).
Le calvaire de Koné

L’ancien Rennais a su se reprendre en étant à l’origine de la grosse occasion de la première période, à la faveur d’une relance dans la course de Gonçalves (36e ). Le latéral droit a été plus dominateur dans le duel livré au remuant Sarr, à telle enseigne qu’il a pu se projeter vers l’avant avec inspiration et initier l’action sur la réduction du score.

  KONÉ (2) : Pas impérial sur l’un de ses premiers gestes quand il a été contré par Hunou et qu’il a été contraint à la faute (10e ), le capitaine n’arrange pas son cas en relançant sur Prcic avant de concéder le penalty, fauchant Sarr, récoltant jaune, comme s’il creusait son propre trou pour s’enfoncer (12e ).

Un duel remporté dans les airs semble le remettre d’équerre et une ouverture en profondeur vers Saadi laisse espérer un mieux (20e ). C’est une illusion car le Burkinabé reste encore un peu au vestiaire après la pause entre passes ratées et mauvais placements. Une soirée cauchemardesque.

  MARTINEZ (5) : Il a coupé des centres et des trajectoires pour stabiliser la défense bleue, mais il a paru bien seul pour assurer un semblant d’équilibre. Vaillant dans le marasme défensif alsacien.

  SEKA (5) : Le latéral devait se coltiner Bourigeaud ce qui n’avait rien d’une évidence, l’ancien Lensois sachant briller avec sa technique racée. Il a choisi de se concentrer sur ses tâches défensives qu’il a remplies honorablement. Remplacé par Kenny Lala (46e , 4) de retour de blessure après deux mois d’absence qui peuvent expliquer quelques imperfections et sautes de rythme.

  GONÇALVES (6) : Bien tenu par Bensebaini pendant la première demi-heure, le milieu droit a veillé à toujours se démarquer et Foulquier a répondu à son appel conclu d’un bon centre vers Saadi (36e ). Il en a fait de même un peu plus tard pour mettre Koubek en difficulté (39e ), ou inspiré un frisson dans la surface bretonne (72e ). Ses éclairs ont entretenu l’espoir malgré son intermittence.

  MARTIN (6) : Le milieu axial a tenté de mettre de l’ordre dans la boutique en imprimant un tempo en rapport avec les moyens alsaciens. Auteur de la première frappe, de loin, et bien à côté (31e ), l’ancien de Montpellier est également contré sur un ballon qui traîne dans la surface (39e ) et est souvent à la retombée des ballons dans la surface alsacienne qu’il a souvent dégagés.

  AHOLOU (3) : Longtemps le milieu récupérateur a erré comme une âme en peine, au cœur du jeu strasbourgeois. Le costaud de l’entrejeu a perdu moult ballons, a subi les duels, a brillé par une étonnante discrétion. Son seul mérite est d’avoir (un peu) relevé la tête en fin de rencontre pour tenter d’organiser les actions en fin de match.

  LIENARD (5) : Imprécis dans tout ce qu’il a entrepris presque jusqu’à la pause, quand il a lancé Bahoken (43e ), l’ailier gauche est monté en régime au retour des vestiaires, a fini par mettre la défense bretonne en danger pour redonner l’espoir au Racing (66e ). Remplacé par Jérémy Blayac (82e ).

  BAHOKEN (4) : L’international camerounais a tenté de faire parler sa puissance, obtenant un corner de-ci (5e ), un coup franc de-là (21e ).

S’il s’est un peu enferré sur une possibilité de contre (34e ), l’attaquant a mis Koubek à contribution pour une véritable occasion (43e ). Du déchet dans son jeu nuit à l’impression générale et, malgré une présence assidue devant après la pause, il n’a pas eu le geste décisif, notamment sur un centre de Gonçalves (72e ).

  SAADI (5) : L’international algérien a eu de rares ballons à négocier, mais il a plutôt eu tendance à les bonifier, sur un splendide contrôle d’une talonnade qui lui a permis de s’offrir un duel avec Koubek notamment (36e ). Remplacé par Benjamin Corgnet (46e , 5), qui, après un petit quart d’heure à se mettre en route, a su créer des dangers sporadiques dans le camp breton.
dna
Lacuesta
Joueur départemental
Masculin Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 07/10/2017


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 36eme journée Rennes - Strasbourg (2-1)   Lun 7 Mai 2018 - 6:49

4 pour Bahoken 2 pour Koné 2 pour Oukidja = du grand nimp* & 6 pour Martin ! Un "joueur" entièrement inutile !
A la mi-temps tu sors Bahoken et Koné, enfin c'est clair pour tout le monde !

* j'aurais mis 0-0-1
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40075
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 36eme journée Rennes - Strasbourg (2-1)   Lun 7 Mai 2018 - 21:21

Entre gris clair et gris foncé
Les joueurs du Racing ont été investis de sentiments tranchés, après leur échec en Bretagne. Ils veulent y croire mais certains ont été rudement touchés.
Était-ce celui de trop ? Le onzième match de rang sans décrocher la timbale, l’échec qui plonge le Racing à une proximité brûlante de la zone rouge, a durement affecté les esprits strasbourgeois.

Le contenu de la rencontre disputée à Rennes a souligné d’invariables constantes : les erreurs, particulièrement grotesques dimanche, anéantissent irrémédiablement les efforts et les inspirations collectives. Et c’est comme si le promu avait une bonne tête de condamné. Dans l’avion du retour, c’était « la soupe à la grimace », pour reprendre le terme d’un accompagnateur.

Certains membres du onze alsacien ont manifesté un désespoir touchant, comme Lienard, qui s’est avoué « abattu », ne taisant pas sa « peur » par rapport à ce qui pouvait attendre son équipe, confrontée samedi à un avion de chasse, Lyon – huit victoires de rang –, puis en visite à Nantes une semaine après. « Au mieux, on peut viser la case barrage », a conclu l’ailier, qui en a connu d’autres avec le Racing, à savoir deux montées, aussi une relégation suivie d’un repêchage, mais qui découvre la Ligue 1.
« Ça devient grave »

« Ça devient grave, a jugé sur le même ton Stéphane Bahoken, lui aussi quasiment en découverte de l’élite – il y a disputé une quinzaine matches avec Nice, au tout début de sa carrière, de 2010 à 2013. On donne des buts et on ne marque pas. On est marqué par cette défaite comme à chaque défaite. Mais là, quand on voit le match… On n’a pas le choix. On doit créer l’exploit contre Lyon. » Les visages sont graves, les mots tombent comme des suppliques lâchées pour repousser la malédiction.

Six jours ne seront pas de trop pour regonfler le moral des troupes. Quelques hommes d’expérience seront en première ligne pour faire de leurs convictions une maladie contagieuse. Pablo Martinez, qui a également connu des chemins de traverse pour intégrer le monde pro, rappelle quelques réalités et que la position du Racing n’a rien d’une surprise. « On ne peut pas se permettre d’être abattu, a-t-il martelé dans les couloirs du Roazhon Park. Ça fait mal, ça va être dur mais on se relèvera tous ensemble pour laisser ce club en Ligue 1. »

Si le championnat devait s’arrêter aujourd’hui, le Racing rempilerait cet été pour une 58e saison parmi l’élite, le seul objectif fixé sur la ligne de départ. Il reste encore un point de marge. Au terme d’un week-end où ses actions ont bigrement baissé, le club strasbourgeois ne doit pas perdre de vue qu’il y en a encore trois plus mal lotis que lui. Et qu’après de légitimes lamentations, il reste deux occasions de réagir.
dna
Lacuesta
Joueur départemental
Masculin Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 07/10/2017


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 36eme journée Rennes - Strasbourg (2-1)   Mar 8 Mai 2018 - 11:03

Ça devient grave : 36 journées pour s'en redre compte.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37975
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 36eme journée Rennes - Strasbourg (2-1)   Mer 9 Mai 2018 - 6:41

Mais tellement prévisible après être monté presque par effraction.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40075
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 36eme journée Rennes - Strasbourg (2-1)   Mer 9 Mai 2018 - 10:35

Allmen67 MrEnigme a écrit:
Mais tellement prévisible après être monté presque par effraction.

bien
Lacuesta
Joueur départemental
Masculin Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 07/10/2017


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 36eme journée Rennes - Strasbourg (2-1)   Mer 9 Mai 2018 - 14:46

Champion de L2 quand même...
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37975
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 36eme journée Rennes - Strasbourg (2-1)   Jeu 10 Mai 2018 - 6:58

Avec le plus faible nombre de pts pour un champion depuis belle lurette. Avec la configuration de cette saison en L2, on finirait 4ème au mieux.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Lacuesta
Joueur départemental
Masculin Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 07/10/2017


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 36eme journée Rennes - Strasbourg (2-1)   Jeu 10 Mai 2018 - 8:49

Bien sûr, c'est moins  bien que Reims qui bat des records, mais avec l'effectif de national, ce n'était pas mal.
Si le RCSA avait recruté comme Amiens il serait 10e.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40075
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 36eme journée Rennes - Strasbourg (2-1)   Jeu 10 Mai 2018 - 9:52

Avec des si on met Paris en bouteille.
.
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 36eme journée Rennes - Strasbourg (2-1)   

 

36eme journée Rennes - Strasbourg (2-1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-