Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lamine Koné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42913
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Lamine Koné   Mer 1 Aoû 2018 - 12:53



Né/âge:  1 févr. 1989 (29)  
Lieu de naissance:  Paris  
Nationalité:  Cote d'Ivoire  
Taille: 1,89 m
Position:  Défenseur central  
Agents:  firsteleven ISM  
Joueur national:   Côte d'Ivoire  
Sélections internationales/buts: 9/0

.

Lamine Koné, sixième recrue du Racing
Le Racing a officialisé l'arrivée de Lamine Koné, 29 ans, passé par Châteauroux et Lorient, ce mercredi soir pour une saison. Le joueur, sous contrat avec Sunderland (équipe actuellement en D3 anglaise), est arrivé mercredi matin en Alsace pour passer la traditionnelle visite médicale. Il s'est engagé dans la soirée. Lamine Koné est ainsi la 6e recrue du Racing de ce mercato d'été, le 2e défenseur central après l'arrivée du Serbe Stefan Mitrovic
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42913
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lamine Koné   Mer 1 Aoû 2018 - 22:19

Du renfort en charnière
Lamine Koné, défenseur central de 29 ans passé par Châteauroux et Lorient, a été prêté hier par le club anglais de Sunderland pour la saison à venir.
Marc Keller l’avait répété la semaine passée : le Racing était encore en quête de deux défenseurs expérimentés pour compléter son effectif.
Il n’en manque désormais plus qu’un, le défenseur central Lamine Koné, 29 ans, ayant donné son accord pour venir en Alsace.
Lamine Koné arrive au Racing sous forme de prêt, en provenance de Sunderland, club tombé en troisième division anglaise. Selon nos informations, l’option d’achat serait d’un peu moins de deux millions d’euros.
Long bail à Lorient
Ce joueur, né à Paris – mais qui compte six capes avec la sélection ivoirienne, le pays d’origine de ses parents – est arrivé en 2016 à Sunderland.
Il a disputé une cinquantaine de rencontres sous le maillot rayé rouge et blanc des Black Cats , où il est sous contrat jusqu’en 2021.
Avant cette expérience outre Manche, Lamine Koné a passé trois saisons à la Berrichonne de Châteauroux (2007-2010), où il a découvert le monde pro.
Il a ensuite porté le maillot du FC Lorient pendant six saisons (2010-2016) et a disputé plus de 130 matches de Ligue 1 avec les Merlus.
Après l’arrivée de Stefan Mitrovic en provenance de La Gantoise, en début de mercato, Lamine Koné est le deuxième défenseur central de métier à rejoindre le Racing pour la saison à venir.
« On est très content, on cherchait un joueur avec une bonne expérience et c’est le cas », indique-t-on du côté du Racing.
Thierry Laurey a désormais trois joueurs disponibles pour les deux postes en charnière centrale : Stefan Mitrovic, Lamine Koné et Pablo Martinez, arrivé la saison passée en Alsace.
Le recrutement du Racing n’est toutefois pas terminé, le club alsacien étant toujours à la recherche d’un défenseur polyvalent, pouvant jouer sur les côtés et d’un ou deux attaquants.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42913
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lamine Koné   Ven 3 Aoû 2018 - 3:42

« Aider le club »
Le défenseur central Lamine Koné, sixième recrue du Racing de ce mercato d’été, arrive en Alsace avec l’envie « d’aider le club » à atteindre ses objectifs.
Hier, il a sué des litres et des litres d’eau pour sa première apparition devant les supporteurs alsaciens. Il faut dire que malgré l’heure assez tardive de l’entraînement des Bleus (17h30), il faisait encore très chaud sur les bords du Krimmeri. Et il y avait du monde autour de la main courante pour découvrir la nouvelle recrue strasbourgeoise.
Mais pas de quoi perturber Lamine Koné, le colosse parisien arrivé tout droit de Sunderland et prêté pour la saison au club strasbourgeois.
« Je suis content de revenir en France et surtout d’être ici », lâche-t-il dans un grand sourire après son premier entraînement collectif.
Il faut dire que les deux dernières saisons de Lamine Koné outre Manche n’ont pas été très joyeuses. Après des débuts réussis à Sunderland, le défenseur central âgé de 29 ans a vécu deux relégations successives. Pas simple à vivre.
« À Sunderland, c’était très compliqué ces derniers temps, reconnaît le natif de la région parisienne. Mais je garde quand même des bons souvenirs de cette expérience à l’étranger, j’ai appris beaucoup de choses. »

« Ça va être un beau challenge »

Forcément, il n’est pas donné à tout le monde d’affronter Manchester United, Chelsea ou Liverpool. « Cela m’a donné pas mal d’expérience et c’est ce que je souhaite apporter ici », souligne-t-il.
Et ça tombe plutôt bien, car c’est un défenseur expérimenté que cherchait le club alsacien après les départs conjugués de Kader Mangane et Bakary Koné, les deux grognards qui ont aidé le Racing à se maintenir la saison passée.
« On a un objectif : c’est le maintien et je vais tout faire pour aider le club à l’atteindre », ajoute-t-il encore. Et Lamine Koné sait très bien que cela sera « très dur ».
Mais le défenseur sait parfaitement où il met les pieds. « En Angleterre, je suivais le championnat de France, la Ligue 1 comme la Ligue 2. J’ai souvent vu Strasbourg et notamment le match du maintien face à Lyon, avec ce coup franc de Dimitri », poursuit celui qui a déjà côtoyé Benjamin Corgnet à Lorient.
Quand le Racing l’a contacté, Lamine Koné n’a donc pas hésité longtemps à relever le gant. « J’ai discuté avec le président et surtout l’entraîneur. Son discours ambitieux m’a plu », souligne encore l’ancien international ivoirien (6 sélections), avide de se relancer après ses déboires anglais.
« L’adaptation va être facile, je reviens en France dans un championnat que je connais et ça va être un beau challenge d’essayer de se maintenir. Et je connais quelques joueurs pour les avoir croisés en Ligue 1 ou Ligue 2. Je me sens bien dans cet effectif. J’espère prendre du plaisir et aider l’équipe », répète-t-il encore.
Reste désormais à retrouver le rythme de la compétition et de la Ligue 1. « Je me suis entraîné avec Sunderland, j’ai fait une préparation, mais pas encore de match amical », expose celui qui portera le numéro 5 au Racing.
Il ne devrait donc pas débuter cet après-midi, face à Fribourg, mais plutôt samedi, lors du dernier match de préparation du Racing contre l’UNFP. Et il faudra peut-être un peu de temps avant de voir l’ancien de Lorient et Châteauroux retrouver sa pleine puissance. Mais le championnat est long et le guerrier ivoirien espère bien prouver rapidement aux supporteurs alsaciens qu’il n’est pas venu pour rien…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42913
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lamine Koné   Dim 5 Aoû 2018 - 6:14

Lamine Koné séduit déjà !
Pour sa première apparition sous le maillot du Racing Club de Strasbourg, Lamine Koné n'a pas manqué de séduire les amoureux du Racing. Effectivement, dans une toute dernière rencontre de préparation face aux joueurs de l'UNFP, le club alsacien a su se montrer sérieux. Dernier arrivé au Racing, Lamine Koné, a montré de très belles choses malgré le fait qu'il ne soit pas encore entièrement prêt pour la compétition. Le nouvel homme fort de la défense centrale du RCS s'est également offert un but synonyme de break.

Pour la première rencontre de Ligue 1 face aux Girondins de Bordeaux, Thierry Laurey pourrait tout de même associer Pablo Martinez et Stefan Mitrovic. L'entraineur du Racing Club de Strasbourg avouait ce dimanche dans les colonnes de l'Alsace que Lamine Koné n'était pas encore prêt : "Il marque, c’est bien pour lui. Il n’est pas encore prêt physiquement, il faut aussi qu’il trouve ses repères. Mais il a fait son travail et joué un rôle de grand frère sur le terrain."

Ce qui est certain, c'est que la dernière recrue en provenance de Sunderland, plait déjà énormément aux milliers de supporters strasbourgeois !
canalracing
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42913
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lamine Koné   Mer 17 Oct 2018 - 22:19

Lamine renoue le fil
Arrivé tardivement en Alsace, puis touché aux adducteurs, Lamine Koné n’a pas encore pu réellement s’exprimer sous le maillot bleu. Revenu de blessure, le défenseur central espère désormais s’imposer pour aider les siens.
Une petite titularisation (sur le terrain de Lyon) et deux entrées en jeu : voici – pour l’instant – le bilan de Lamine Koné sous le maillot du Racing.

Entre une arrivée tardive en Alsace, en août, et une blessure aux adducteurs contractée en sélection ivoirienne, en septembre, le natif de Paris n’a pas encore pu donner la pleine mesure de son talent.

« Retrouver le ballon et les sensations, ça fait du bien »

Mais cela n’inquiète pas vraiment ce défenseur au physique impressionnant (1,88m, 96 kg). « Le football est comme ça, souligne-t-il. C’est vrai que cette blessure m’a un peu coupé dans mon élan, mais je préfère regarder vers l’avant ».

Et « l’avant », ce sont les prochaines échéances du Racing. Dont la première dès samedi, avec la réception de Monaco dans le cadre de la 10e  journée de Ligue 1. « Monaco n’est pas très bien ces derniers temps, peut-être est-ce le bon moment pour les prendre ? », souligne le joueur formé à Châteauroux.

Et peut-être, aussi, est-ce le bon moment pour voir Lamine Koné renouer le fil avec le terrain, ce carré vert qu’il aime tant et qui lui a manqué ces dernières semaines.

Il l’avoue volontiers : son entrée en jeu, en fin de rencontre, à Angers – au relais de Pablo Martinez, touché à la cheville –, lui a fait du bien, malgré son issue cruelle. « Entrer comme ça en fin de match, en tant que défenseur central, ce n’est pas toujours simple, souffle-t-il. Mais je suis assez satisfait de mon entrée, même si prendre ce but en toute fin de rencontre, c’était vraiment dommage ».

Le match amical qu’il a disputé dans son intégralité, vendredi dernier à Delémont, face aux Xamax Neuchâtel (1-3), lui a aussi permis de reprendre le rythme. « Retrouver le terrain et les sensations avec le ballon, c’était vraiment bien, je suis content d’avoir retrouvé la forme, expose le défenseur. En plus, on a gagné. Même si ce n’est qu’un amical, c’est quand même positif. »

Positif, tout comme l’est le bilan provisoire du Racing avant cette 10e  journée. « L’équipe tourne bien, notre bilan est encourageant pour la suite, surtout à domicile, analyse Lamine Koné. Bien sûr, on a perdu quelques points bêtement, face à Saint-Étienne à domicile (1-1) ou sur le terrain d’Angers (2-2). Mais dans le jeu, on montre de belles choses. On maîtrise plus ou moins notre sujet, on marque… »

Et le défenseur d’ajouter : « Il y a eu beaucoup de changements dans l’équipe, notamment en défense et globalement, on ne le ressent pas. On est plutôt bien coordonné, dans le vestiaire comme sur le terrain ».

Lamine Koné ne regrette donc pas son choix de venir en Alsace sous forme de prêt. Il faut dire que ses trois dernières saisons en Angleterre, à Sunderland, n’ont pas été de tout repos.
À Sunderland, « ça devenait compliqué »

« La première saison, ça allait, on jouait en Premier league, raconte le costaud de la défense. Mais ensuite, on est descendu, on s’est retrouvé dans une spirale négative. Ça devenait compliqué. »

Retrouver le championnat de France a été un soulagement pour Lamine Koné. « Ça fait du bien à la tête », reconnaît-il. Et son intégration au sein de l’équipe strasbourgeoise s’avère tout aussi positive si l’on écoute l’ancien Lorientais.

« Je me sens très bien ici, souligne-t-il à plusieurs reprises. J’aime notre manière de jouer, j’aime l’état d’esprit du vestiaire. Je me suis bien intégré, mes coéquipiers sont sympas, le staff compétent… ».

Bref, tous les voyants sont au vert pour que Lamine Koné retrouve le niveau de jeu qui avait fait de lui un élément incontournable de la défense des Merlus.

« Il y a encore beaucoup de rencontres cette saison, on aura des semaines à trois matches, donc ça va forcément tourner un peu, lance Lamine Koné. Si je suis sur le terrain, à moi de faire le maximum pour faire une bonne prestation et aider l’équipe, tout simplement. »

Car l’essentiel, si l’on en croit Lamine Koné, est de rester sur une série positive avant des mois d’hiver toujours compliqués.

« Actuellement, on est en confiance et c’est bien de ne pas la perdre. Ça nous donne de la force, rappelle le joueur de 29 ans. En novembre/décembre, il pleut, il neige, les terrains sont difficiles et ça va devenir plus dur. Autant prendre les points maintenant ». Et prolonger autant que possible le bel été indien du Racing.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42913
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lamine Koné   Ven 26 Oct 2018 - 22:13

questions à Lamine Koné

Gare au « piège »
Revenu à 100% après un début de saison tronqué par une blessure, le défenseur central Lamine Koné espère voir ses troupes poursuivre sur leur lancée ce soir.
- C omment abordez-vous cette rencontre à Guingamp ?
– Il faut tout simplement continuer sur ce qu’on a fait à domicile comme à l’extérieur. On sait qu’on est sur une bonne dynamique.
À Marseille, même si on perd à la fin, et à Angers, où on se fait rejoindre, il y a eu du positif. C’est de bon augure pour faire un bon match à Guingamp.
« Toujours compliqué d’aller là-bas »
Après, on sait que Guingamp a les crocs et reste sur quatre matches sans défaite et un seul but encaissé. Leur défense est solide, mais nous, on a des atouts pour les mettre en difficultés.
– C’est un peu un match piège face à une équipe en regain de forme ?
– Oui, cette rencontre a tout du match piège. Guingamp est une équipe très difficile à jouer chez elle, mais on n’y va pas en victime et on va tout faire pour prendre des points là-bas.
– Vous avez longtemps joué à Lorient. Avez-vous connu quelques matches un peu chauds à Guingamp ?
– Oui, j’ai vécu des matches un peu particuliers. J’étais cinq ans à Lorient, donc on se rencontrait souvent, en amical, en Coupe et c’était des bons matches. C’est toujours compliqué d’aller là-bas, mais on a des joueurs en forme, comme Lebo (Mothiba) et Nuno (Da Costa) , qui sont en feu devant, sans oublier Kenny (Lala). On va essayer de se servir de tout ça pour prendre un maximum de points.
– Vous êtes en confiance. Cela représente-t-il un plus ?
– Bien sûr, surtout qu’il y a beaucoup de matches qui vont arriver, dont ceux en Coupe.
Et on sait qu’en général, entre décembre, janvier et février, il y a un coup de mou, donc il faut prendre le maximum de points avant la trêve, histoire d’être un peu plus tranquille pour la phase retour.
– Le début de saison catastrophique de Guingamp vous a-t-il surpris ?
– Ces dernières saisons, c’est vrai que Guingamp tournait entre la 8e et la 12e place, c’est une équipe régulière. Et c’est vrai que leur début de saison m’a un peu surpris. Mais ils essaient de se remettre dedans, on le voit bien, et dans leur tête ils sont prêts pour jouer un bon match.
– À quel genre de rencontre vous attendez-vous, face à une équipe qui joue elle aussi avec cinq défenseurs ?
– Je pense qu’on va avoir le ballon. Peut-être vont-ils nous le laisser ? Peut-être que ça va être du 50/50 comme ils ont le même système que nous ? En tout cas, ce qui est sûr, c’est que ça risque de se jouer sur des détails. Il faudra être concentré et prêt à ne pas faire d’erreurs.
– Craignez-vous un relâchement, même inconscient ?
– Quand on engrange des points comme ça, il peut y avoir un excès de confiance et en effet, du relâchement. Mais entre nous on est solidaire, on se parle et avec l’expérience qu’on a dans l’équipe, on va tout faire pour que ça n’arrive pas.
– Après des débuts difficiles à titre personnel, êtes-vous désormais à 100% ?
– Contre Monaco, ça a été un bon match. Mais c’est vrai que ce n’était pas facile au début, je suis arrivé tardivement, je me suis blessé et il y avait une équipe bien en place.
Mais j’espère que je vais laisser de côté les pépins physiques pour engranger le maximum de matches possibles.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 42913
Age : 72
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lamine Koné   Jeu 6 Déc 2018 - 22:52

Zoom - Lamine Koné Solide roc
Le défenseur central ivoirien du Racing a livré une prestation majuscule mercredi contre Paris dans un rôle de verrou axial que lui a offert la suspension de son capitaine Stefan Mitrovic.
Appuyé dos au mur, près du salon des présidents de la Meinau, Habib Beye est comme chez lui. « Ici, c’est ma maison », sourit l’ex-latéral droit du Racing (1998-2003), présent mercredi dans son ancien fief pour commenter sur Canal + le duel face au PSG. « Le grand Lamine, il fait du bien à Strasbourg », ajoute-t-il au cours d’un échange informel.
Entre arrivée tardive – en prêt le 1er  août par Sunderland – et blessure début septembre avec la Côte d’Ivoire, Lamine Koné n’a pas pu donner sa pleine mesure en début de saison. Mais depuis sa 2e titularisation contre Monaco le 20 octobre, le défenseur central s’éclate dans le schéma à trois têtes dessiné par Thierry Laurey.
Ces deux dernières rencontres, il a même “profité” de la suspension de son capitaine Stefan Mitrovic pour se retrouver plein axe, avec Anthony Caci à sa droite et Pablo Martinez à sa gauche. Et il a été bon. Spécialement mercredi à la Meinau face au PSG où, tel une rustine, il a colmaté les rares prises d’air dans l’arrière-garde alsacienne.

« Vingt-deux points à ce stade du championnat, ce n’est pas rien »

« On a fait un gros match. Si j’en ai fait un aussi, c’est grâce à mes coéquipiers. En deuxième mi-temps, c’est devenu une attaque-défense. Mais on a tenu, on n’a pas lâché et on a essayé jusqu’à la fin. Tout le monde a fait le travail, du gardien aux attaquants, en passant par les remplaçants. Il ne faut pas oublier le boulot de Matz (Sels) qui sort deux grosses parades sur des têtes de Kehrer. Il y a de la sérénité dans tous les secteurs, défensivement et offensivement. »
À ses yeux, ce nul obtenu avec un gros cœur confirme que « la mayonnaise est en train de prendre ». Dans l’équipe comme dans le trident central. « Ce rôle (plein axe) me convient bien. Je sais m’adapter. Je peux aussi jouer axe droit. Plus jeune, j’ai évolué arrière droit. J’ai certaines bases, mais mon point fort, c’est l’axe. À Rennes comme face au PSG, je me suis senti bien. On se parle beaucoup avec Pablo (Martinez) et Titi (Anthony Caci). »
Résultat : l’attaque parisienne a été réduite au silence, si ce n’est sur le penalty égalisateur. « En face, il y avait de sacrés clients, Cavani, Draxler et Mbappé qui est entré. Il fallait être deux fois plus attentif. Nous l’avons été. C’est la sixième ou septième fois que j’affronte Cavani. Je commence à le connaître. Mais même quand on le connaît, il peut s’engouffrer dans la plus petite faille. J’ai essayé d’être concentré et je pense que ç’a fait effet. Il n’a pas marqué dans le jeu, juste sur penalty. Ça fait plaisir de jouer contre de grands joueurs. »
Le plaisir a même failli être décuplé lorsqu’à la 90e +5, l’Ivoirien a cru qu’Adrien Thomasson avait donné la victoire aux Bleus. « “Adri” se savait sûrement hors-jeu. Nous, de derrière, on n’avait pas vu et on a sauté de joie. Il y avait bien hors-jeu, mais on va se satisfaire du nul. On a tout fait pour rivaliser. C’est un bon point. Bon pour la confiance avant nos trois matches de Ligue 1 jusqu’à la trêve, notamment les deux à domicile. »
Le premier arrive dès dimanche (15h) contre Caen. Le deuxième face à Nice refermera le cycle aller le 22 décembre (21h). La Meinau poussera encore Koné et les autres, comme mercredi. « Le public a une nouvelle fois été extraordinaire contre Paris. On espère qu’il le sera encore devant Caen. Il nous pousse. On a besoin de lui. Vingt-deux points à ce stade du championnat, ce n’est pas rien. C’est de bon augure pour la suite. On va essayer d’en grappiller un maximum avant Noël. »
Il faudra pour ça que Lamine Koné et l’axe continuent à tourner rond.
dna
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lamine Koné   

 

Lamine Koné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Staff et joueurs du Racing-