Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 2ème journée: Strasbourg - AS Saint-Etienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40004
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: 2ème journée: Strasbourg - AS Saint-Etienne   Dim 12 Aoû 2018 - 11:09


Dimanche 19 août à 15 heures, le Racing accueille l’AS Saint-Etienne pour son premier match de la saison à la Meinau. Face aux Verts qui nourrissent des ambitions européennes, les Strasbourgeois auront à cœur de bien débuter à la maison.
SO
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 40004
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 2ème journée: Strasbourg - AS Saint-Etienne   Hier à 22:00

 (2e journée) : avant Racing – Saint-Etienne, dimanche (15h) Verts, mais mûrs
Premier visiteur de la Meinau ce dimanche (15h), l’AS Saint-Etienne a pu conserver cet été les joueurs d’expérience qu’elle avait recrutés durant le mercato d’hiver et qui lui ont permis de réussir un cycle retour canon.
C’était à l’automne 2017 : l’AS Saint-Etienne, éliminée à la Meinau en Coupe de la Ligue le 25 octobre (1-1, 5-4 aux tirs au but), puis tenue en échec en Ligue 1 par le Racing à Geoffroy-Guichard le 24 novembre (2-2), pataugeait en eaux troubles.

Lors de sa visite en Alsace, l’Espagnol Oscar Garcia en était encore le coach. Un mois plus tard dans le Chaudron, l’ancien milieu de terrain Julien Sablé avait pris sa place. Jean-Louis Gasset, ex-adjoint de Laurent Blanc à Bordeaux, en équipe de France et au PSG, venait tout juste d’arriver dans un rôle de n°2.

Sa nomination comme entraîneur en chef à la trêve de Noël a tout changé. “Malades” jusque-là (16es ), les Stéphanois ont opéré un spectaculaire rétablissement : 6es du cycle retour (35 points, 10 succès, 5 nuls, 4 revers) et une 7e place finale, aux portes de l’Europe.

« C’était et ça reste un club mythique »


Cette saison 2017-2018 du club du Forez, le Sierentzois Jean-Luc Witzel l’a suivie de près. Et pour cause : à l’intersaison 2017, celui qui fut un éphémère recruteur, puis directeur sportif du Racing entre janvier 2010 et mars 2011 – engagé, puis viré par Jafar Hilali – a été embauché comme “scout” par l’ASSE. Lui qui, à Strasbourg, avait passé plus de temps à vendre les bijoux de famille pour renflouer les caisses (Magaye Gueye à Everton, Marcos à Troyes, Jean-Alain Fanchone et Franck Dja Djédjé à Arles-Avignon) qu’à chercher de nouvelles pépites n’est toutefois resté qu’un an au service d’un club dont il était fan à la grande époque des Verts.

« J’avais en charge l’Est de la France, la Suisse et l’Allemagne. À l’époque, j’ai proposé Chadrac Akolo (que le Racing suit cet été et que Sion a transféré pour 6 millions à Stuttgart en 2017) , Moussa Konaté (acheté 3 millions par Amiens à Sion il y a un an et auteur de 13 buts en L1 en 2017-2018) , Manuel Akanji (que Dortmund a acquis pour 22 millions) , le défenseur international turc Caglar Söyüncü (que Fribourg vient de céder à Leicester pour le même montant) et l’espoir brésilien Cunha (vendu 20 millions par Sion à Leipzig). D’autres choix ont été faits. Malheureusement, on s’est planté dans le recrutement de l’été 2017. »

Ce printemps, son bail n’a d’ailleurs pas été reconduit. « Je pensais qu’il le serait. Tant pis. C’est le foot. Mais ce passage à Saint-Etienne reste une belle expérience. Arriver dans un stade pour y faire ce que je préfère, observer des joueurs, en portant l’étiquette verte, c’est gratifiant. Pour moi, c’était et ça reste un club mythique, avec l’un des meilleurs publics de France. »
« La stabilité est toujours un atout »


Pour le Haut-Rhinois, le redressement stéphanois de la saison passée porte un nom : « Gasset. Avec son réseau et son charisme, il a su attirer Yann M’Vila, Mathieu Debuchy et Neven Subotic qui ont apporté toute leur expérience. »

Même s’il a déjà rebondi à Sion dont il dirige désormais le recrutement – « Je suis ami depuis 1995 avec le président Christian Constantin » –, Jean-Luc Witzel ne souhaite que le meilleur à Saint-Etienne en qui il voit « la possible bonne surprise de cette saison ».

« Il y a quelques années, le président Roland Romeyer avait mis en place le “salary cap”, avec un plafond mensuel de 90000 euros assorti de grosses primes liées au classement. C’était une très bonne idée. Mais ce plafonnement salarial a explosé en 2018, car le milieu a tellement changé que des joueurs aussi cotés que Debuchy, M’Vila ou Subotic ne viennent pas ou ne restent pas à ce niveau de rémunération. Pareil pour Wahbi Khazri, l’attaquant international tunisien arrivé de Rennes (les rétributions annuelles – en brut – de M’Vila et Khazri sont estimées à 4 millions). »

Cette rupture avec le “salary cap” recèle, selon lui, les bases de la future réussite des Verts. « Je suis persuadé que ce peut être l’année de Saint-Etienne, surtout s’il récupère le Marseillais Rémy Cabella et enrôle un autre attaquant », prédit son ex-recruteur. « Sans compter que Loïs Diony (acheté en 2017 à Dijon, mais prêté l’hiver dernier à Bristol) , buteur samedi contre Guingamp (succès 2-1, avec un premier but magistral de Khazri) , est pour moi une vraie recrue s’il retrouve son niveau dijonnais. Jean-Louis Gasset a misé sur la stabilité de son ossature. C’est toujours un atout. »
dna
 

2ème journée: Strasbourg - AS Saint-Etienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-