Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
LEGO® Ideas 21320 – Les fossiles de dinosaures
49.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 56835
Date d'inscription : 25/11/2012

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeLun 3 Sep 2018 - 11:44

1er Journée saison 2018/2019

Division 2 féminine -
Toulouse – Vendenheim (0-2)

Une entame idéale
Vendenheim a idéalement lancé sa saison en s’imposant, dimanche, à Toulouse (0-2).
Beaucoup de mouvements de part et d’autre à l’intersaison laissaient présager une certain incertitude au coup d’envoi de cette première rencontre à Toulouse. Les Fédinoises s’en sont plutôt bien tirées en remportant une première victoire, qui plus est à l’extérieur. Les filles de Nicolas Both sauront-elles confirmer face au Portet, un promu? Réponse dimanche prochain vers 17h au stade Waldeck (Coup d’envoi à 15h).
L’entame de match est à l’avantage des alsaciennes qui se mettent en évidence dès la 3e par Closset, bien servie par Pantelic, frappe de peu au-dessus. Une minute plus tard, c’est au tour de Bitterlin de s’illustrer sur un service millimétré de la même Pantelic, mais Verdier s’interpose.
Deux minutes plus tard, les Alsaciennes obtiennent un coup-franc excentré côté droit à environ 25m de la ligne de but. Closset se charge d’exécuter la sentence et trouve Gosselin au second poteau, qui d’une tête rageuse ne laisse aucune chance à Verdier. (0-1, 5e ). Cueillies à froid, les Occitanes essaient de réagir et obtiennent un coup franc intéressant à la 10e. Vendenheim a du mal à ressortir le ballon et Delhomelle frappe à l’entrée des 16 m de peu à côté. Avertissement sans frais.

Gosselin double la mise

Vendenheim tarde à retrouver le contrôle du ballon et du milieu de terrain, mais à force de patience, les Fédinoises investissent à nouveau le camp adverse pour obtenir un corner côté droit. Closset enroule du gauche pour adresser un centre bien tendu au second poteau pour Gosselin qui a réussi à s’extraire de l’essaim pour tromper la malheureuse Verdier une seconde fois. (0-2, 18e ).
Désormais en confiance, les Alsaciennes se contentent de gérer et de jouer les coups qui se présentent à fond. Il n’y en aura pas beaucoup. A noter tout de même ce magnifique mouvement initié côté droit avec Goetsch, Bitterlin et Pantelic qui décalera idéalement Closset. Cette dernière manquera le cadre de peu. Côté toulousain on essaie de trouver Mouly et Garcia, mais Hurbain passera une après-midi fort tranquille. Plus rien à signaler jusqu’à la pause.

Un joli cadeau d’anniversaire pour la présidente

Après les citrons, la partie s’enlise quelque peu, Toulouse essayant de mettre plus d’impact et de qualité dans les transmissions vers l’avant, mais la doublette Hechinger-Freckhaus veille au grain et ne se laissera pas surprendre.
Nicolas Both décide de faire tourner et on notera les bonnes entrées de Schwartz et des jeunes Hoeltzel et Saoud qui apporteront leur pierre à la performance collective. Une dernière sueur froide à la 84e lorsque la capitaine occitane Mouly s’infilltre trop facilement dans les lignes défensives alsaciennes.
Fort heureusement, elle ne trouvera que la transversale, et les Alsaciennes maîtriseront la fin de rencontre sans trembler empochant ainsi les points de la victoire en guise de cadeau d’anniversaire pour leur présidente Marilou Duringer.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56835
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeMer 5 Sep 2018 - 9:46

Jocelyne Kuntz (FC Vendenheim)

Notre Dame du foot

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Jocely10

Dans le joli petit monde du football féminin, elle tient une grande place. Depuis plus de trente-cinq ans, Jocelyne Kuntz travaille, se dépense sans compter pour sa cause.
Toute gamine, dans cette cité strasbourgeoise baptisée Westhoffen, aux immeubles serrés et aux espaces verts étriqués, qui a lancé bon nombre de footballeurs, elle aimait descendre les étages.
« Dès qu’on le pouvait, avec deux de mes trois frères, on retrouvait les copains et les voisins, et on jouait au football sur un morceau de pelouse. »
«  Il était mon coach, il est devenu mon conjoint, celui qui m’a poussé à prendre sa suite »
Il y avait donc là Jean-Jacques et Jean-Claude et quelques autres à batailler après un ballon, « nos pulls servant de poteaux de buts », à tenter souvent vainement d’échapper aussi au regard du concierge de la cité.
« Il nous houspillait, et il nous faisait peur. Grâce à lui, on a appris à déguerpir, à courir vite même », éclate de rire Jocelyne Kuntz, plus de quarante années plus loin.
Mais ça n’empêchait jamais les gamins de revenir, de reprendre un ballon, de reposer les pulls.
Parce qu’elle ne savait pas que le football féminin existait – « Le football pratiqué par les femmes puisque ce jeu n’a pas de sexe », aime-t-elle rectifier –, elle sera d’abord basketteuse à l’Étoile Sportive de la Montagne-Verte et handballeuse à l’Elsau.
« Un jour, un des voisins de notre appartement a reçu la visite d’un monsieur, qui était entraîneur. Il nous a regardé jouer depuis une fenêtre et m’a repérée. Et je suis allée voir un match comme ça du SC Notre-Dame Strasbourg. Il faisait tellement froid que j’ai commencé à taper dans un ballon avec un garçon au bord du terrain, et j’ai décidé de prendre une licence. »
Donc, Jocelyne Kuntz, la septième d’une famille de huit enfants, sera footballeuse, deviendra une sacrée bonne joueuse, évoluant en D1 féminine.
Elle adoptera vite les couleurs du FC Vendenheim au début des années 80, ne lui faisant qu’une infidélité de deux saisons avec l’ASPTT Strasbourg, « pour évoluer au plus haut niveau national ».
L’histoire serait seulement attendrissante si sa route n’avait pas croisé celle de Christian Muhl. Une sacrée belle histoire, ça ! «  Il était mon coach, il est devenu mon conjoint, celui qui m’a poussé à prendre sa suite, à passer mes diplômes, celui qui m’a dit que ça valait le coup de se battre pour le football pratiqué par les femmes. »
À côté de Marilou Duringer, la papesse du football féminin devenue présidente du FC Vendenheim, elle est l’élément « adoucissant », comme elle le souffle.

« On se débrouille avec des bouts de ficelle »

« Elle est le feu et je suis l’eau. L’un de ces éléments a toujours besoin de l’autre. Marilou, elle est ma marraine de football. Elle est dans le combat, c’est la “Cégétiste”, éclate de rire Jocelyne Kuntz. Moi, j’essaye de convaincre que les femmes ont toutes leur place dans le football. Mais on partage les mêmes valeurs, la même envie de construire sur du solide. Je reste pour elle, aussi. »
Sa crainte, c’est la poussière, pas celle qu’il lui est arrivé de balayer dans le club-house du FCV, mais celle d’un football dont l’essence ne sent que les euros.
« J’apprécie le travail de longue haleine, le retour des choses. J’aime l’idée que nous sommes un club formateur, un club par lequel on passe. On peut y rester pour pratiquer à haut niveau, on peut en partir pour retourner d’où on vient et faire progresser le niveau général. »
Faute de moyens financiers suffisants, elle craint que des clubs pionniers comme le sien meurent doucement, aussi paisiblement que tristement.
« On se débrouille avec des bouts de ficelle, on tient grâce à la solidarité. Et avec la passion. Je ne ferais pas la moitié de ce que je fais sans Christian à mes côtés, raconte-t-elle avant de préciser. Et sans un employeur (LCL) très compréhensif. »
Donc, elle ne compte pas ses heures, surtout pas. Pour défendre son idée du football, pour épauler Marilou Duringer, pour porter l’action de Sandrine Ringler à la ligue du Grand Est – « Elle accomplit un travail de maillage formidable, pour créer partout des écoles de football ouvertes aux gamines » –, elle a toujours été là.
Ses fonctions successives, passées, présentes ou empilées tiennent d’un inventaire à la Prévert.
Vice-présidente du FCV, joueuse, entraîneure de l’équipe “Une”, des U13 désormais après avoir été celle des pitchounes, secrétaire, responsable des jeunes, membre du comité directeur de la Ligue du Grand Est, trésorière, chercheuse de partenaires financiers, tenancière du club-house, membre du bureau exécutif de la Ligue du Football Amateur (FFF), etc..

« Ma vie est riche. Elle est faite de rencontres »

« Depuis 2002, avec Christian, on sert de famille d’accueil aux joueuses qui viennent de loin. C’est le plus souvent extraordinaire. On oublie les rares déceptions quand, au moment de leur départ, certaines disent à peine au revoir. »
Jocelyne Kuntz parle de sa fille Laura et de ses petits-enfants, « dont elle a enfin pu pleinement profiter » cet été, une exception.
« Ma vie est riche, elle est faite de rencontres. Ce sont elles qui la rendent jolie. Et puis, il y a des moments rares. »
Comme ceux des montées successives de D3 en D1, celle en D2 notamment, après un barrage homérique contre le Marseille de Louisa Necib. « On avait tout eu pour nous, les poteaux, la barre transversale et… Mélanie Lejeune au but. Tout ça sous les yeux de Bruno Bini. On avait fait un partout. À la fin du match, avec Urbain Tonon, qui me tenait compagnie sur le banc de touche, on avait pleuré, presque paisiblement. On avait tous filé à la plage, pris le bus du retour. On s’était arrêté à toutes les aires de repos… pour nous reposer. La fête avait duré trois jours. »
Son amour pour le football, lui, dure depuis des décennies. Depuis la pelouse défraîchie de sa cité Westhoffen, depuis sa première licence au SCND. On lui parle alors de vocation ou de révélation, elle répond simplement « passion ».
Derrière la “papesse” du football français, Marilou Duringer forcément, s’est glissée Jocelyne “Jo” Kuntz. Notre Dame du football…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56835
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeLun 17 Sep 2018 - 5:12

Division 2 féminine La passe de trois
En se déplaçant à Metz, les fédinoises s’attendaient à une confrontation délicate contre un adversaire qui ne leur avait guère réussi ces dernières années. Au final, elles ont rapidement trouvé la faille par Marsollier (la troisième recrue à scorer en autant de matchs), pour l’emporter sans trembler, réussissant la passe de trois.

Pas de round d’observation entre les deux équipes qui rentrent dans le vif du sujet dès le coup d’envoi donné par Mme  Brassart. Le ballon circule d’un camp à l’autre, lorsque sur une interception rageuse, Muller sert idéalement Marsollier qui ne tremble pas devant Heil pour ouvrir la marque en même temps que son compteur personnel (0-1, 6e ). Dommage qu’elle ait dû quitter ses coéquipières dès la 24e minute en raison d’une contracture.
Un peu plus tard c’est au tour de la jeune Hoeltzel de s’illustrer, en héritant du cuir sur un service de Muller, mais sa frappe ne trouvera pas le cadre.
Bien organisées en défense et au milieu de terrain, les Alsaciennes contrôlent les débats, même si Brocheray parvient à tester Hurbain d’une frappe trop imprécise (18e ). Les Lorraines tentent de trouver Gomes ou Yally en abusant du jeu long mais buttent sur une défense impériale qui ne sera jamais inquiétée tout au long des 90 minues.
Sur une nouvelle incursion fédinoise dans le camp messin c’est Pantelic qui sert Closset, dont la tentative n’est pas cadrée (21e ). Banner ayant remplacé Marsollier, trouve Pantelic côté gauche. Elle décoche une lourde frappe claquée en corner par Heil (38e ). En bonne capitaine, Bitterlin teste également Heil, sans plus de succès (37e et 44e ).
Après la pause, Metz revient avec de meilleures intentions et semble dominer territorialement pendant une vingtaine de minutes sans jamais inquiéter les Fédinoises, malgré l’activité de Cordier au milieu de terrain. Au contraire, ce sont les Alsaciennes qui se créent les meilleures situations, tout d’abord par Closset (52e ), puis surtout par Banner qui gaspille une balle de break devant Heil.
Puis c’est de nouveau au tour de Closset de se présenter devant Heil, sans plus de succès (70e ).
Après cett troisième victoire de rang des protégées de Nicolas Both, nul doute que la réception de Grenoble dimanche prochain au Waldeck aura déjà un parfum de duel au sommet.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56835
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeMar 16 Oct 2018 - 11:05

D2 FÉMININE - dimanche 14 octobre 2018 

F.C VENDENHEIM  1-4   MONTAUBAN F.C  
  7e journée

Le mauvais jour des Fédinoises
Ce match était important pour les filles de Montauban car une victoire leur aurait permis de monter à la 3e place du classement provisoire, en devançant les Alsaciennes. Chose faite puisque les Montalbanaises se sont imposées 4-1.
Alors que le match paraissait équilibré, à la 5e , Fromantin passe les défenseuses fédinoises et se retrouve proche du but. Elle frappe et la balle rebondit sur le second poteau avant de ressortir.
À la surprise générale, le but est accordé aux visiteuses, qui, mêmes elles, ne s’y attendaient pas (0-1). La tension monte sérieusement à partir de ce moment-là.
À la 13e , Fromantin sert Constant à l’entrée de la surface de réparation, mais l’occasion des visiteuses est manquée. Alors que Gosselin, Closset et Huet tentent de revenir au score, Saoud, à la 29e , centre au point de penalty. Marsollier reprend et voit sa frappe passer à côté du poteau.
La frustration est de plus en plus grande pour les Alsaciennes. À la 45e , Closset sert Bitterlin mais son tir termine sa course sur une défenseuse adverse.
L’égalisation, puis la chute
Les Alsaciennes sont menées au score mais ne perdent pas espoir. A la 53e , leurs efforts sont récompensés : Closset libère son équipe d’une frappe croisée dans le petit filet opposé à la suite d’une passe de Hoeltzel (1-1).
Malheureusement, l’espoir sera de courte durée : à la 66e , Braunwart, arrivée dans la zone offensive, tire et le ballon est dévié… Fromantin en profite pour marquer son second but (1-2).
Le sort ne s’arrête pas là pour les joueuses du FC Vendenheim puisqu’à la 72e , après la pause fraîcheur, Fromantin reçoit la balle, alors qu’elle était démarquée. Elle s’avance seule vers le but et déjoue l’attention de la goal alsacienne en inscrivant son triplé (1-3).
À la 84e , l’espoir renaît un peu pour les Bas-Rhinoises. Bitterlin reçoit le ballon dans la surface de réparation et tente de passer la défense, mais sans succès. Elle est suivie de près par Closset qui arrive à récupérer le ballon mais celui-ci rebondit sur le poteau.
À la 90e +2, Demarle, placée devant le but, creuse l’écart en profitant d’un rebond. La gardienne alsacienne ne peut rien faire face à ce tir (1-4). Ce n’était décidément pas le bon jour pour les Alsaciennes, mais rien n’est perdu, puisqu’elles se placent à la 4e place du classement, avec un point d’avance sur l’AS Saint-Etienne.
dna
1Marseille217700142120
2Yzeure197610214170
3Montauban14742114770
4Vendenheim126402101000
5Saint-Etienne116321166100
6Grenoble10631211830
7Albi96303101000
8Strasbourg Vauban76213812-40
9Ambilly76213413-90
10Nancy461146600
11Metz ESAP4721429-73
12Toulouse07007315-120
13Portet07007421-170
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56835
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeLun 22 Oct 2018 - 6:58

D2 FÉMININE - dimanche 21 octobre 2018 -

OLYMPIQUE MARSEILLE   1-1   F.C VENDENHEIM
.

Vendenheim accroche le leader
Les Fédinoises ont tenu tête au leader Marseille, qui perd ses premiers points à domicile. Elles restent invaincues à l’extérieur, alors qu’elles affichent une fébrilité manifeste à domicile.

Closset teste une première fois Richard suite à une bonne passe dans le dos de la défense de Seddaoui (3e ’). Marseille essaie de construire le jeu, mais se heurte à un bloc fédinois bien organisé.
La première alerte sérieuse pour les Fédinoises viendra du puissant débordement côté gauche de Caputo qui trouve Cardia étrangement seule au point de penalty, mais le ballon finira dans le beau ciel bleu marseillais (12e’ ). Pas de répit dans ce match à haute intensité avec des Marseillaises agressives sur la porteuse de balle et des Fédinoises solidaires et généreuses dans la bataille du milieu de terrain.
La possession restera plutôt phocéenne dans ce premier acte même si quelques balles de contre alimentent l’attaque alsacienne à l’image de cette passe en profondeur à destination de Closset trop courte (23e ’). Marseille accentue la pression sur le camp alsacien avec un centre de Caputo pour Salomon qui lâche une puissante frappe qui s’écrase sur la transversale (42e ’), Une minute plus tard, Hurbain s’interpose sur une dernière offensive marseillaise avant la pause.
En seconde période, le leader continue de mettre une énorme pression sur l’édifice fédinois qui pliera sans rompre et s’en remettra à nouveau aux gants d’Hurbain à la 54e’ et surtout à la 62e’ lorsqu’elle gardera son sang-froid pour prendre le dessus sur Salomon venue la défier en face-à-face.

Si près du but…

Sur un coup-franc excentré côté gauche aux 40m, Pantelic se charge d’envoyer un bon ballon au point de penalty. Closset profite du cafouillage pour loger le cuir en pleine lucarne et ouvrir le score (76e’ , 0-1).
L’équipe alsacienne fait bloc autour de la défense bien dirigée par l’expérimentée Freckhaus et la combative Gosselin. On a même cru un instant au break, lorsque Marsollier échappe à la vigilance de la défense, mais le retour fulgurant de Blanc annihile cette dernière incursion dans le camp marseillais (92e ).
Alors que l’on semblait s’acheminer vers un succès alsacien, un long ballon trouve Caputo, partie à la limite du hors-jeu, qui égalise dans les dernières secondes d’un excellent match (93e , 1-1). Elles auront eu le mérite d’y croire jusqu’au bout, soutenues par la ferveur de leur public, malgré leurs premiers points perdus à domicile.
Conscientes d’avoir livré un match plein, les Fédinoises mettront un point d’honneur à évacuer la frustration d’avoir été rattrapées sur le fil. Elles se remettront au travail dès mardi afin de préparer la réception d’Yzeure, pour des retrouvailles qu’on espère plus heureuses…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56835
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeDim 28 Oct 2018 - 22:55

Division 2 féminine -
Vendenheim – Yzeure (1-1)
Des regrets face au leader
Après avoir tenu tête à Marseille la semaine dernière, Vendenheim a confirmé sa dynamique en accrochant le leader (1-1).
Dans la continuité de leur bonne forme, les Fédinoises devaient encore répondre présentes. Les Auvergnates s’offrent beaucoup de coups de pied arrêtés car les joueuses de Nicolas Both jouent de manière rugueuse.
Mais à force de gagner les duels, les Fédinoises mettent à mal les joueuses de Morabito. Enfin, à la demi-heure de jeu, sur un centre de Pantelic, Freckhaus surgit pour ouvrir le score et faire exulter le stade du Waldeck (1-0, 30e ). Comme contre l’OM, les Alsaciennes montrent qu’elles peuvent être solides derrière et efficaces devant. L’ouverture du score semble donner des ailes à Vendenheim qui est proche, une minute plus tard, d’aggraver la marque sur une frappe de Closset qui ne passe pas loin (31e ).
Petit à petit, le réveil se fait sentir du côté d’Yzeure sur des coups de pied arrêtés ; la seule occasion nette n’est pas cadrée (34e ).

Malheureuse Freckhaus

Les Fédinoises retrouvent du rythme. Closset s’illustre encore mais voit sa tentative gobée (48e ). Avec la volonté de se mettre à l’abri, Nicolas Both lance Johanna Schwartz avant l’heure de jeu (54e ). Le changement opéré semble porter ses fruits, Vendenheim trouve des solutions, subit des fautes mais tombe parfois dans le piège du hors-jeu. Derrière, les Yzeuriennes défendent comme elles peuvent.
Après l’heure de jeu, la tendance s’inverse et Hurbain est mise à contribution par deux fois (66e , 70e ). Sur un coup franc anodin, Freckhaus dévie la balle et trompe Hurbain permettant à Yzeure de revenir au score (1-1, 73e ).
Malgré d’autres occasions, notamment sur corner, Vendenheim n’a pas su trouver la faille, de l’autre côté Yzeure n’a plus inquiété Hurbain. La fin du match sifflée, Vendenheim accroche à nouveau un leader après une bonne prestation et se dirige vers un derby la semaine prochaine contre Vauban.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56835
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeLun 12 Nov 2018 - 5:33

D2 Féminine -

Vendenheim – Albi (1-0)

L’éloge de la patience
Après un match plein et très appliqué, le FC Vendenheim a su faire la différence en profitant d’un coup de pied arrêté. Et ce n’est que justice !
Nicolas Both le sait comme tout éducateur. Une rencontre de football bascule souvent sur des détails, sur la capacité d’une équipe à faire preuve de patience.
Ou également à savoir profiter d’un coup de pied arrêté, comme ce fut le cas hier. « C’est quelque chose que nous travaillons très méthodiquement, dit le coach fédinois. C’est quelque chose dont nous savons l’importance quand il s’agit de débloquer une situation. »
La bonne tête de Bitterlin
Alors, quand Pantelic – une ancienne de la maison albigeoise – a récupéré le ballon au deuxième poteau après ce corner de Closset, la Serbe n’a pas réfléchi trop longtemps, heureusement.
Excentrée, elle a tenté une frappe puissante et la tête de Bitterlin a dévié juste ce qu’il fallait sa trajectoire pour tromper Arsenyeva (1-0, 83e ).
Face à une équipe, ex-pensionnaire de D1, les Bas-Rhinoises avaient fait le plus dur, même si Hurbain devra assurer l’essentiel devant Mouton (90e +2) ensuite. Et assurer une victoire, ô combien logique et méritée !
Pour tout vous dire, la première période a été très “italienne”, les deux formations se regardant dans les yeux.
Les Albigeoises, très repliées, attendent simplement l’erreur d’inattention des Fédinoises.
« On ne voulait pas tomber dans leur piège, se lancer à l’attaque, mettre trop de rythme, se découvrir pour se faire contrer », analysera aussi Nicolas Both.
En se convainquant un peu (beaucoup), on dira que la tête de Schwartz, après ce coup franc tiré par Closset, a été une occasion. Ni les filets, pas même Arsenyeva, ne trembleront (37e ).
Et puis, avec l’entrée d’Evrard, tout changera, le coach du FCV choisissant de densifier son milieu de terrain.
Pendant vingt-cinq très bonnes minutes, les Tarnaises seront asphyxiées, perdront l’essentiel des duels.
On verra alors Closset se démener (47e , 50e , 56e , 62e ), même si elle manquera parfois de justesse, on verra Schwartz se “dépouiller” (une habitude), même si elle sera en panne d’efficacité sur ce coup franc de… Closset (58e ).
Temps forts
On retrouvera les deux mêmes joueuses échouer ensuite sur Arsenyeva lors de la même action (61e ), puis Bitterlin se faire contrer de justesse (70e ).
Vendenheim est plein d’envie, plein d’allant, ses milieux de terrain sont généreuses. Même si Huet a la bonne idée de revenir contrer une Delonca, partie pour inquiéter Hurbain (77e ).
Six minutes plus tard, à force de persévérance, Vendenheim trouvera la faille. Une patience qui lui offre de jolies perspectives. Celles de taquiner le haut du tableau. Pas rien !
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56835
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeLun 26 Nov 2018 - 9:25

CA Villers Semeuse (2)-FC Vendenheim (1) : 1-11

coupe de france féminine - 1er  tour Fédéral
Vendenheim sans pitié
En déplacement dans les Ardennes, les Fédinoises ont largement rempli leur contrat en balayant sèchement Villers Semeuse.
Dès le coup d’envoi donné par les Ardennaises, Vendenheim récupère le ballon et s’installe dans le camp adverse. Après quelques réglages, l’attaque alsacienne trouve rapidement l’ouverture par Bitterlin, à la réception du centre de Closset (0-1, 5e ). Une dizaine de minutes plus tard, Pantelic, bien servie par Schwartz, double la mise d’une belle frappe travaillée (0-2, 15e ).
L’essentiel étant fait, un coupable relâchement des Alsaciennes permet aux Ardennaises d’obtenir deux corners. Les Fédinoises se reprennent et c’est fort logiquement qu’elles se mettent à l’abri avant la pause par Closset, bien décalée par Schwartz (0-3, 25e ). Bitterlin se charge d’aggraver la marque (0-4, 30e ), imitée par Pantelic (0-5, 35e ) puis par Marsollier (0-6, 42e ).
En seconde période, Nicolas Both fait tourner son effectif, Closset, Bitterlin et Goetsch cédant leur place à Seddaoui, Stemmelen et Claus.

À sens unique

Le temps de trouver leurs marques, les Fédinoises poursuivent leur festival offensif par Schwartz, qui reprend de la tête le corner de Pantelic (0-7, 48e ).
Ensuite, c’est au tour de Seddaoui de s’illustrer à deux reprises (0-8, 56e puis 0-9, 62e ) en bonifiant les offrandes de Pantelic et de Schwartz. Pantelic ajoute un nouveau but (0-10, 78e ) puis Marsollier enfonce un peu plus le clou (0-11, 80e ).
En fin de partie, les Ardennaises parviennent à sauver l’honneur grâce à Gouttebroze (1-11, 85e ).
Le respect de l’adversaire a permis aux Alsaciennes de se qualifier aisément pour le tour suivant. Place désormais au championnat avec la réception de Saint-Étienne dimanche au Waldeck.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56835
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeMar 18 Déc 2018 - 10:59

Dimanche 16 décembre 2018
COUPE DE FRANCE FEMININE - 

U.S ORLÉANS LOIRET 1-2 F.C VENDENHEIM
.
Vendenheim efficace
Sur le terrain d’Orléans (8e du groupe A de D2), Vendenheim a su assurer l’essentiel avec deux buts (Marsollier et Schwartz) pendant qu’Hurbain, très sollicitée, a fait étalage de tout son talent devant le but fédinois.
Dès le coup d’envoi, Orléans s’installe dans le camp fédinois et impose une grosse domination territoriale qui se solde par un avertissement sans frais sur cette frappe de Bussy bien captée par Hurbain (4e ) et trois corners qui ne donneront rien.
Prenant peu à peu leurs marques, les Alsaciennes trouvent l’ouverture sur leur première incursion. Bien servie couloir droit par Bitterlin, Goetsch déborde Quentin et centre au premier poteau pour Marsollier qui trompe Pionnier (0-1, 10e ).
Bonnes combinaisons
Les Orléanaises reprennent le dessus au milieu de terrain et proposent un bon jeu fait de dédoublements côté droit et de bonnes combinaisons dans l’axe par le trio Bussy, Richard et Ould Braham qui oblige Hurbain à sortir le grand jeu (25e , 29e , 41e ).
Côté FCV, on note simplement la tentative de Pantelic à la réception d’un centre mais le ballon passe nettement au-dessus (20e ).
En seconde période, Marsollier lancée par Schwartz, manque la balle de break face à Pionnier (49e ).
Puis c’est Schwartz, bien servie par Goetsch, qui prend sa chance un peu plus tard, mais sa frappe n’est pas suffisamment travaillée pour inquiéter Pionnier (54e ).
A l’approche de l’heure de jeu, Vendenheim semble marquer le pas et Orléans en profite pour remettre une énorme pression sur les cages alsaciennes. Il faudra une Hurbain des grands jours pour écarter les tentatives des attaquantes adverses, notamment cette reprise à bout portant de Bussy (63e ), alors que Freckhaus venait juste de bien couper la trajectoire devant la puissante Koré (59e ).
Vendenheim parvient à maintenir la tête hors de l’eau avant que Schwartz, à l’affût, ne subtilise le ballon à Maoulida pour lober Pionnier d’une frappe bien ajustée aux 35m donnant ainsi un peu d’air au camp fédinois (0-2, 79e ).
Orléans pousse jusqu’au bout et Hoeltzel a la bonne inspiration de sauver un ballon chaud sur la ligne. Les recevantes sauvent l’honneur sur un coup franc tiré de la ligne médiane pour trouver Teinturier au point de penalty qui marque de la tête, pourtant en évidente position de hors jeu au point de penalty, sans que l’assistant ne bronche (1-2, 89e ).
Derniers instants crispants
Les derniers instants du match (cinq minutes d’arrêt de jeu) sont crispants pour le camp alsacien, mais seront finalement bien maîtrisés par des Fédinoises qui semblent marcher sur l’eau ces dernières semaines.
Désormais place à une mini trêve et aux fêtes de fin d’année pour tout l’effectif… qui devra se montrer opérationnel dès le 6 janvier prochain pour les 16es de finales.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56835
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeLun 14 Jan 2019 - 11:42

 dimanche 13 janvier 2019
F.C VENDENHEIM  0-1   E.S.A.P METZ
Le coup de frein
Après six victoires consécutives en championnat, Vendenheim s’est incliné face à Metz ESAP (0-1). Cette défaite les pousse hors du podium
Décidément, le stade Waldeck ne réussit pas à son équipe en ce début d’année 2019.
Après avoir été sortie de la Coupe de France par sa voisine de Vauban (2-2, 3-4 tab), l’équipe de Nicolas Both a connu sa troisième défaite de la saison (toutes à domicile !).
Et Diakhaté partit dans le dos de la défense…
Dès l’entame, les Fédinoises étaient trop imprécises. Certes, la partie était équilibrée. Mais en face, les Messines en voulaient plus. Elles parvenaient à récupérer le ballon assez haut.
Leur faculté à jouer simple et au sol, par l’intermédiaire de Gomes et Diakhaté, leur permettait de s’approcher du but défendu par Pauline Hurbain, sans pour autant être dangereuses.
Les Alsaciennes peinaient à ressortir le ballon proprement de leur camp. Et quand Freckhaus ou Gosselin tentaient de jouer dans le dos de la défense lorraine, le cuir était perdu.
La faute à la charnière centrale à trois, installée par Koami Dos Reis. Siedlewski, Brocheray et Benourhazi géraient parfaitement la profondeur et leur faculté d’anticipation annihilait les velléités offensives fédinoises.
Saoud faillit bien trouver la tête de Pantelic (13e ), mais le compartiment offensif était trop discret. Vendenheim se précipitait trop.
En ce sens, l’entrée d’Océane Closset et le passage au 4-4-2 “losange” ont permis de régler ce paramètre sans parvenir toutefois à résoudre ce problème de justesse technique.
Pire, après avoir été averties par la barre transversale trouvée par Gomes après une reprise en extension (63e ), les Bas-Rhinoises se sont fait punir.
Diakhaté partait dans le dos de la défense et se faisait accrocher par Pauline Hurbain dans la surface. Clerc inscrivait le penalty, non sans trembler en voyant la gardienne de Vendenheim toucher le ballon (0-1, 66e ).
« Il n’y avait pas faute », estimait Nicolas Both à l’issue de la partie tout en admettant que « son équipe avait été moyenne ».
Tout n’est pas perdu
Les Fédinoises tentaient de réagir. Sur une superbe ouverture de Pantelic, Seddaoui tergiversait beaucoup trop (82e ).
« Dans un jour sans, je comptais sur les coups de pied arrêtés pour nous sauver », expliquait le technicien.
Dans les dernières minutes, les corners se succédaient, mais les “Rouges” ne parvenaient pas à égaliser, retrouvant le goût de la défaite qu’elles n’avaient plus connu en championnat depuis le 14 octobre contre Montauban (1-4).
Avec la victoire de l’OM et de Saint-Étienne chez le leader Yzeurien, Vendenheim se retrouve quatrième à seulement trois points des Stéphanoises qui prennent la première place.
La semaine prochaine, le déplacement à Grenoble leur permettra de laver l’affront du match aller (défaite 1-5) et lancer enfin 2019.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56835
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeLun 25 Fév 2019 - 5:13

Dimanche le 24/02/2019
MontaubanFC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Equipe-logodefaut1 - 1FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Vendenheim-logo5284Vendenheim
Un nul frustrant
Vendenheim revient de Montauban avec le point du match nul.
L’entame de match est plutôt à l’avantage des Alsaciennes qui placent les premières banderilles. Lancée par Goetsch, Saoud s’essaye à la frappe mais M. Fromantin capte le ballon sans difficulté.
Vendenheim s’installe progressivement dans le camp adverse. Malgré une pelouse très difficile, les jeunes joueuses de Nicolas Both (20 ans de moyenne d’âge) développent un jeu agréable.
De son côté, Montauban se voit offrir un coup franc généreux aux trente mètres que Demarle frappe largement à côté. Le centre de Braunwart est ensuite mal exploité par Constant. Un premier avertissement sans frais pour les Alsaciennes, qui auraient pu ouvrir la marque sur cet excellent coup franc de Gosselin que Pantelic manque de reprendre. Vendenheim fait ensuite mieux circuler le ballon, mais se heurte à l’agressivité parfois plus que limite de leurs hôtes du jour. Après une interruption de vingt minutes suite à la blessure de Demarle, les Fédinoises ouvrent le score. Fischer intercepte le ballon et alerte Bitterlin qui sert Seddaoui, bien placée. Cette dernière s’en va fixer sa vis-à-vis avant de servir Saoud qui signe sa première réalisation de la saison (0-1, 25e ).

Jacques répond à Saoud

Dès lors, Montauban se montre plus entreprenant. Hurbain doit à nouveau s’employer pour stopper la percée de C. Fromantin (44e ).
Après le repos, le jeu devient de plus en plus haché et les cartons jaunes pleuvent. Malgré tout, les Alsaciennes reprennent leur domination.
Il faudra attendre l’heure de jeu pour voir les locales réagir. C. Fromantin bénéficie d’un généreux coup franc dont elle ne profite pas.
En fin de partie, Vendenheim recule et finit par concéder l’égalisation. Jacques, seule au premier poteau, reprend victorieusement le ballon de la tête (1-1, 79e ).
La fin de rencontre est difficile pour Vendenheim. Les Fédinoises parviennent tout de même à préserver le match nul, faisant preuve d’une belle solidarité collective. Réduites à dix après l’expulsion sévère de Goetsch (82e ), les Alsaciennes ont tenu le choc.
dna
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56835
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeLun 4 Mar 2019 - 10:11

 D2 FÉMININE - dimanche 3 mars 2019

F.C VENDENHEIM   1-2   A.S NANCY

.

Vendenheim n’y arrive plus
Vendenheim s’est incliné hier face à Nancy. Sa quatrième défaite de la saison à domicile, déjà. Ce revers distance les Fédinoises du trio de tête.
Face à l’AS Nancy Lorraine, en position de barragiste avant le coup d’envoi, Vendenheim voulait renouer avec le succès, qui le fuit en championnat depuis le 9 décembre dernier. Malheureusement, mal engagées dans la partie à cause d’un but encaissé trop rapidement, les Fédinoises ont concédé leur troisième revers en quatre matches.
« En prenant un but très tôt, on a été obligé de courir après le score », regrette après coup Nicolas Both, l’entraîneur bas-rhinois.
Le coup d’envoi à peine sifflé, les Nancéiennes profitent en effet d’un placement défensif fédinois hasardeux pour ouvrir le score : côté gauche, Zouga Edoa prend le meilleur sur Fischer, s’infiltre dans la surface et centre pour Loukombo qui marque de près (0-1, 5e ).
La gardienne fédinoise doit ensuite se coucher sur cette frappe croisée de Blanchard (22e ), avant de repousser un centre de Loukombo (23e ).
Puis intervient enfin le réveil fédinois : Saoud récupère une passe en retrait mal assurée de Duporge, mais sa tentative ne fait que frôler la lucarne gauche de Deville (28e ). Seddaoui, elle, est trop courte sur un coup franc botté par Gosselin (38e ).

Réaction après la pause

Après la pause, Vendenheim prend clairement le dessus, à l’image de ce beau mouvement entre Gosselin, Pantelic et Seddaoui, conclu par Closset, néanmoins trop courte pour égaliser (58e ). Les Alsaciennes peuvent aussi remercier leur gardienne, Hurbain, sortie vainqueur de trois face-à-face (66e , 67e , 73e ), mais qui ne peut rien sur le but de Zouga Edoa, heureuse de récupérer un ballon cafouillé après un corner d’Hannequin (0-2, 79e ).
Le coup est rude pour les Fédinoises, qui réduisent tout de même la marque sur une merveille de coup franc dans la lucarne inscrit par Gosselin (1-2, 85e ).
« Si on était rentrée dans le match comme on a joué la seconde période, il n’y aurait pas eu débat, ajoute Nicolas Both. Et puis pour espérer gagner, il faut de l’humilité et de l’envie. Chacune des quatorze filles doit le comprendre, sinon ça corse la chose. »
La semaine prochaine, les Fédinoises tenteront de faire mieux, toujours à domicile, face à Marseille, leader du championnat.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56835
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeLun 11 Mar 2019 - 3:18

division 2 féminine - Vendenheim - Olympique Marseille (0-1) Un rien trop court
Dans des conditions dantesques, Vendenheim s’est incliné (0-1) face au leader marseillais. Les Fédinoises n’ont pu endiguer leur mauvaise série.

Quand on reste sur trois défaites lors des quatre derniers matches, il y a mieux que d’affronter l’OM pour se sortir de cette mauvaise spirale…
Si vous ajoutez à cela des erreurs de marquage et un manque d’efficacité devant le but, la partie s’annonce, encore, bien plus compliquée.

Et pourtant, Vendenheim n’a rien lâché
Et il est légitime de se demander ce que faisait Salomon, isolée, dans le petit rectangle fédinois sur l’ouverture du score (55e ).
Car, peu avant l’heure de jeu, le centre de Loze trouvait la tête de Salomon, libre de tout marquage, qui n’avait plus qu’à placer le ballon dans le but d’Hurbain.
Et pourtant, le dernier rempart bas-rhinois avait déjà sauvé les meubles durant la première période à l’image de son arrêt sur un tir à bout portant de Loze (10e ).
Grâce à sa lecture du jeu, la gardienne rassurait sur les longs ballons dangereux des Olympiennes (20e , 42e ). Dangereux à cause des bourrasques de vent qui rendaient la bonne tenue de cette rencontre impossible.
Dans ces conditions climatiques, il était improbable de voir du beau jeu. En plus, les Fédinoises, qui privilégient d’habitude le jeu au sol, ont abusé de longs ballons.
L’entrée de Lachaume a permis d’améliorer le secteur offensif. La numéro 33 a gagné ses duels, servant de point d’ancrage à ses coéquipières en attaque.
Dans la dernière demi-heure, Vendenheim poussait mais les centres de Closset ou Banner arrivaient trop facilement dans les gants de Richard.

Troisième défaite consécutive à domicile

Dans les arrêts de jeu, les corners se succédaient. A la suite d’un cafouillage, Coudon devait dégager en catastrophe pour empêcher l’égalisation des joueuses de Nicolas Both dont la chance avait filé.
Les « Rouges » tombaient ainsi pour la troisième fois de suite à domicile. « C’est dommage car on méritait l’égalisation sur la fin. Je ne dis pas ça parce qu’on a perdu mais ce match n’aurait jamais dû se jouer avec ce temps, analysait l’entraîneur fédinois. De toute manière, la défaite ne change rien. Nous irons à Yzeure pour gagner.»
Hasard du calendrier, Vendenheim se déplacera la semaine prochaine chez le troisième. Pas l’adversaire idéal pour se relancer et préserver sa 4e place...
dna
Marius
Vainqueur de la Ligue des Champions
Marius Masculin Nombre de messages : 15338
Age : 73
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite
FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeLun 11 Mar 2019 - 9:16

Je serais bien aller voir les filles, mais trop de vent !! Dommage !
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56835
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeLun 11 Mar 2019 - 9:39

Il doive avoir une belle équipe, si ça serait plus près de chez nous je serais déjà allé les voir.
Marius
Vainqueur de la Ligue des Champions
Marius Masculin Nombre de messages : 15338
Age : 73
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite
FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeLun 11 Mar 2019 - 11:24

Oui ils ont une équipe; Pas loin de chez moi, environ 10 à 12 km !
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56835
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeVen 22 Mar 2019 - 10:50

Division 2 féminine, avant Vendenheim – Vauban, dimanche (15h) Mégane Hoeltzel (15 ans): l’avenir est à elle

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Megane10

À 15 ans, Mégane Hoeltzel est titulaire à Vendenheim. La tête sur les épaules, bien entourée, la Wissembourgeoise ne s’attendait pas à jouer si vite en équipe première.

Elle ne devait pas être là. Dans le groupe entraîné par Nicolas Both et encore moins titulaire dans l’entrejeu du FCV en D2.
Après avoir quitté le FC Seltz l’été dernier, Mégane Hoeltzel débarquait chez les Fédinoises pour intégrer les U19. Elle n’avait jamais côtoyé une équipe exclusivement féminine.
« Je n’ai réalisé que le lendemain en me réveillant »
Il y a eu les débuts au FC Rott à l’âge de six ans, poussée par l’envie que lui ont transmis son papa Joël et son frère Nathan. « J’entraînais mon fils et Mégane nous accompagnait au bord du terrain. Elle a très vite eu envie de se retrouver sur la pelouse », réagit le paternel.
À dix ans, ses qualités atteignent vite les limites du petit club rottois. Alors, direction Seltz pour progresser. « Il n’y avait pas grand-chose de différent excepté le niveau, davantage relevé », explique celle qui fêtera ses seize ans le 21 avril prochain.
Toujours dans une équipe mixte, Mégane s’éclate. Championne d’Alsace, elle découvre Clairefontaine en septembre 2017 grâce à une sélection réunissant les meilleures jeunes Alsaciennes, « impressionnée par ce lieu culte ».
Très vite, les propositions affluent. En quatrième, on lui propose d’intégrer la section sportive féminine du lycée Jean-Monnet à Strasbourg, elle ne rejoindra l’établissement qu’un an plus tard. Le cocon familial lui manque mais Mégane, avec sa force de caractère, s’adapte en toutes circonstances. Comme quand le club fédinois essaie de l’attirer.
« Quand Vendenheim m’a contacté, je n’étais pas forcément emballée par l’idée. Je préférais continuer de rigoler avec les garçons à Seltz. En faisant le bilan, je ne regrette rien car j’ai été immédiatement intégrée », analyse la milieu de terrain.
Et alors que son recrutement servait à renforcer les U19, la native de Wissembourg se retrouve à effectuer la préparation avec l’équipe “une”.
« Je ne m’y attendais pas », déclare-t-elle. « Le talent n’a pas d’âge, renchérit son coach, Nicolas Both. À partir du moment où elle possède les qualités requises, il n’y a pas de raisons de patienter. En plus, elle est assez forte mentalement pour gérer la pression. »
Si elle reconnaît « les difficultés physiques initiales », cette fan de Paul Pogba a su s’adapter au fil de la saison. « Je vais plus au contact, je me fais moins bouger. » Noémie Freckhaus, la doyenne du groupe, n’hésite pas à la prendre sous son aile. Et le bilan est saisissant. Dix-sept apparitions dont quatorze titularisations et un souvenir dantesque : le but de la victoire à la dernière minute face à Saint-Etienne.
« Quand j’ai tiré et que le ballon s’est logé au fond des filets, je ne comprenais pas ce qu’il se passait. Je n’ai réalisé que le lendemain en me réveillant », se remémore-t-elle.

« Ça fait bizarre de porter le coq »

Le rêve se poursuit. En février, elle est appelée en équipe de France pour la première fois. Avec les U16, elle se rend sur le campus universitaire de Loughborough en Angleterre pour disputer des matches amicaux face aux Anglaises, contre l’Espagne et l’Italie. « J’appréhendais un peu car je ne connaissais pas le niveau international, mais Léna Goetsch, qui est régulièrement en sélection, m’a rassurée. »
Tel un caméléon, elle s’adapte une énième fois. Sa première Marseillaise fut « émouvante ». Elle reconnaît « que ça fait bizarre de porter le coq ». Et une fois de plus, elle est à la hauteur de ses ambitions.
« Avec Laurine Hannequin (Nancy) , je suis la seule à jouer, déjà, en équipe première. Forcément, ça aide. » Bien entourée, par une famille aimante, la benjamine fédinoise a la tête sur les épaules.
Bien sûr, l’équipe de France A et les sommets de la D1 sont ses espoirs. Mais elle prévoit un plan B en cas d’échec : devenir kiné, même si elle admet qu’avec les entraînements et les déplacements, « il existe un peu de laisser-aller sur le plan scolaire (sourire)  ».
La tête est tournée vers le foot. L’Alsacienne attend avec impatience la liste pour savoir si elle rejoindra les U16 du 15 au 22 avril. Mais avant cela, il y a surtout le derby, dimanche à domicile contre Vauban.
« On a encore plus envie de gagner que d’habitude », prévient-elle. Il n’y a pas de doute. Mégane Hoeltzel a émergé plus vite que prévu. Et que les amoureux du ballon rond se rassurent, elle est bien là. Et pour de longues années.



Une famille qui la suit partout
Mégane Hoeltzel est catégorique. Si elle en est là aujourd’hui, « c’est grâce à ses parents et à son frère ». L’internationale U16 peut compter sur le soutien de son père (Joël) et sa mère (Christelle) qui suivent leur progéniture à domicile comme en déplacement.
« Ça demande de l’énergie, rigole Joël Hoeltzel. On part parfois la veille ou le dimanche matin et on revient le soir. Ensuite, je vais directement travailler car mes horaires sont de nuits. »
Épanoui, le papa confie avoir eu des doutes au début. « Quand Christian Muhl (le vice-président) est venu chez moi, il m’a dit : “Joël, je te préviens, en U19, ça sera compliqué pour ta fille. C’est rare qu’une joueuse s’impose directement”. J’avais un peu peur », reconnaît-il.
Il souhaite remercier aussi le coach, Nicolas Both, et Claude Timmel (le délégué) pour leur accueil et leur bienveillance. « Tous les entraîneurs ne donnent pas toujours la chance aux jeunes. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56835
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeLun 15 Avr 2019 - 5:22

d2 féminine - Vendenheim – Ambilly (3-4)

Vendenheim perd gros
Dans un match vivantn, enrichi par de superbes buts, Vendenheim s’est incliné face à Ambilly. Alors qu’elles menaient 3-1 à la mi-temps, les Fédinoises ont subi le retour fracassant des Haut-Savoyardes après la pause.
Il y a eu du spectacle au stade du Waldeck, hier après-midi. À la lutte pour accrocher la quatrième place en fin de saison, Fédinoises et Ambilliennes ont livré un beau combat, finalement remporté par les visiteuses au terme d’un scénario à rebondissements. Les dix premières minutes de la partie étaient Alsaciennes.
Des Fédinoises d’abord réalistes
Après un corner tiré par Fischer, le ballon revenait sur Freckhaus, dont la puissante frappe était boxée par Sauders sur Bitterlin, bien placée pour ouvrir le score (1-0, 4e ).
D’abord gêné par les bonnes intentions du FCV, Ambilly réagissait et égalisait. Un coup franc lointain tiré par Gimenez, mal capté par Hurbain, permettait à Fayolle de pousser la balle au fond des filets. (1-1, 25e ).
Dominées, les Fédinoises se montraient néanmoins efficaces. Une ouverture de Freckhaus sur un coup franc lointain trouvait Fischer, qui pouvait se retourner et conclure du gauche (2-1, 38e ).
Un beau but suivi d’un autre très bien construit, quand Saoud remisait en une deux pour Evrard, parfaite à la finition (3-1, 44e ).
Déjà très emballant avant la pause, le match repartait sur les mêmes bases au retour des vestiaires. Et Khelif profitait d’un mauvais renvoi fédinois pour déclencher une reprise de volée pure, à l’entrée de la surface (3-2, 52e ).
Les actions allaient d’un camp à l’autre. Vendenhiem pensait un moment reprendre deux buts d’avance, mais la tête de Gosselin était contrée sur la ligne et la reprise du bout du pied de Lachaume repoussée par le poteau (64e ).

« Trop d’erreurs collectives »

Cette grosse occasion manquée, les Bas-Rhinoises reculaient et finissaient par craquer : esseulée aux six mètres, Muya reprenait de la tête un centre de Fayolle (3-3, 70e ), puis dans la foulée, Khelif servait Ewelé qui croisait parfaitement sa frappe (3-4, 72e ).
Malgré d’autres occasions de part et d’autre, le score n’évoluait plus. « C’était l’un de nos matches les plus aboutis offensivement, mais il y a eu trop d’erreurs de concentration, soupirait en fin de match Nicolas Both, l’entraîneur fédinois. Il y a eu des largesses collectives énormes après la pause. »
Quatrième avant le coup d’envoi, Vendenheim recule au septième rang en raison des victoires de Grenoble et d’Albi. Une bien mauvaise affaire à deux journées de la fin du championnat.
dna
.
1OLYMPIQUE MARSEILLE 5122163305616040
2A.S SAINT-ÉTIENNE 5022155205319034
3YZEURE ALLIER AUV. 4522136304121020
4CROIX SAVOIE AMBILLY 35221129030310-1
5A.S.PTT ALBI 352210570342707
6GRENOBLE FOOT 38 352210570332904
7F.C VENDENHEIM 33221039026280-2
8MONTAUBAN F.C 2922787035440-9
9A.S NANCY LORRAINE 23226511024330-9
10TOULOUSE F.C 22226412020290-9
11STRG PIERROTS VAUBAN 19234712019300-11
12E.S.A.P METZ 17234514015410-26
13A.S PORTET CARREFOUR 7221417018560-3
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56835
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeLun 22 Avr 2019 - 6:42

Saint-étienne 1

Vendenheim 0

Vendenheim trop court
Toujours en course pour la montée, Saint-Étienne s’est imposé face à des Fédinoises trop peu réalistes.
Dès le coup d’envoi, les deux équipes proposent un jeu agréable orienté vers l’offensive. Les “Vertes” prennent l’ascendant, à l’image de ce coup franc de Gauvin sur Jésus, dont la tentative finit dans les nuages (5e ).
Vendenheim plie sans rompre, mais ne parvient pas à conserver le ballon. Sur une des premières percées alsaciennes dans le camp adverse, Seddaoui est contrainte de quitter ses partenaires sur blessure, cédant sa place à Lachaume (11e ).
La tête de Jésus
Saint-Étienne insiste côté gauche, où Gago fait parler sa vivacité. Après avoir débordé Goetsch, son centre au cordeau est repris par Jésus, dont la tête plongeante ne laisse aucune chance à Hurbain (1-0, 18e ).
Les locales maintiennent leur emprise et sont près de parvenir à réaliser le break sur cette lourde frappe de Chaumette, qui s’écrase sur la transversale (25e ).
Vendenheim connaît un nouveau coup dur en perdant sa capitaine Bitterlin, remplacée par Wong (28e ). Peu à peu, les débats s’équilibrent, Saoud côté droit et Fischer côté gauche se montrant les plus entreprenantes. Il faut attendre les dernières secondes de cette première période pour voir une occasion alsacienne.
Evrard récupère le ballon pour servir idéalement Fischer, qui se présente seule face à Geurts. Cette dernière saura retarder sa sortie pour finalement éviter l’égalisation (44e ).
Au retour des vestiaires, les Fédinoises semblent mieux organisées pour contrarier des Foréziennes, toujours déterminées à faire le break. Elles se créeront d’ailleurs encore quelques situations, mais la vigilance d’Hurbain et la défense, sous les ordres de l’expérimentée Freckhaus, sauront éviter le pire.
À l’image de ce retour fulgurant de Huet sur Blanc Gonnet (65e ).
Auparavant, Saoud avait expédié une belle transversale à l’adresse de Fischer dont la tentative de lob sera gâchée par un faux rebond (57e ).
Un peu plus tard, Gosselin profitera d’un coup franc aux 18 mètres pour inquiéter Geurts. Sa tentative, déviée par le mur, est à deux doigts de surprendre la cerbère locale. Elle s’y prend à deux fois pour capter le cuir sous la pression de Lachaume (75e ).
Le dernier quart d’heure voit les recevantes reprendre l’initiative et priver leurs hôtes de ballon. Sans pour autant se montrer trop dangereuses.
L’énorme débauche d’énergie face à la qualité de jeu adverse n’aura pas suffi aux joueuses du FCV pour ramener quelque chose de ce difficile déplacement.
Vendenheim s’incline sur la plus petite des marges, comme un peu trop souvent lors du cycle retour.

Toulouse, dernier adversaire

Mais à l’heure de faire le bilan, force est de reconnaître que la longue convalescence de Schwartz, conjuguée à la récente blessure de Pantelic et à l’absence de la jeune Hoeltzel (pour cause de sélection) auront pesé défavorablement dans cet avant-dernier acte du cycle retour.
La clôture de cet exercice aura lieu dimanche avec la réception de Toulouse au Waldeck. Une victoire à domicile serait évidemment la bienvenue.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56835
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeJeu 9 Mai 2019 - 9:44

Féminine 2ème Division

 VendenheimFC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Vendenheim-logo52842 - 0FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Toulouse-logo5281Toulouse
MontaubanFC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Equipe-logodefaut0 - 4FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Saint-etienne-logo5776Saint-Étienne
Grenoble Foot 38FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Equipe-logodefaut8 - 0FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Equipe-logodefautMetz ESAP
Nord AllierFC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Nord-allier-logo69184 - 4FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Equipe-logodefautASPTT Albi
Olympique MarseilleFC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Equipe-logodefaut3 - 0FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Equipe-logodefautAmbilly
 AS Nancy LorraineFC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 As-nancy-lorraine-logo90224 - 1FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Equipe-logodefautPortet
FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Equipe-logodefaut Olympique Marseille57241833631647
FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Saint-etienne-logo5776 Saint-Étienne56241752581939
FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Nord-allier-logo6918 Nord Allier46241374462719
FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Equipe-logodefaut Grenoble Foot 3841241257463016
FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Equipe-logodefaut Ambilly3824122103435-1
FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Equipe-logodefaut ASPTT Albi3624106838353
FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Vendenheim-logo5284 Vendenheim3624113102829-1
FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Equipe-logodefaut Montauban29247893652-16
FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 As-nancy-lorraine-logo9022 AS Nancy Lorraine272476112935-6
FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Toulouse-logo5281 Toulouse232465132132-11
FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Equipe-logodefaut Pierrots Vauban222457122131-10
FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Equipe-logodefaut Metz ESAP172445151549-34
FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Equipe-logodefaut Portet72414192065-45
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56835
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeJeu 9 Mai 2019 - 9:44

bilan -
La saison des féminines du FC Vendenheim par Nicolas Both L’heure du premier bilan

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Les-je10

Le championnat de Division 2 féminine s’est terminée par une 7e place pour le FC Vendenheim. L’occasion pour Nicolas Both, propulsé sur le banc fédinois l’été dernier, de dresser le bilan d’un exercice globalement positif et de se projeter sur la saison prochaine. fin mai 2018, Lionel Mack transmettait le témoin d’entraîneur du FC Vendenheim à Nicolas Both, après trois ans de mandatL’heure du premier bilan
fin mai 2018, Lionel Mack transmettait le témoin d’entraîneur du FC Vendenheim à Nicolas Both, après trois ans de mandat.
Des joueuses importantes et historiques du club (Cynthia Duteil, Charlotte Landrieux) étaient alors parties, des plus jeunes (Éva Gosselin, Kristina Pantelic, Mégane Hoeltzel) recrutées, d’autres du centre de formation (Imane Saoud, Laure Fischer, Manon Evrard…) pleinement intégrées en équipe “une”. L’effectif fédinois, était alors considérablement rajeuni.
« Très satisfait du comportement des filles »
Et pour sa première année sur le banc fédinois, Nicolas Both a fait aussi bien que la dernière saison de son prédécesseur : une 7e place finale, avec des statistiques quasi identiques*.
« Mon sentiment global sur la saison est positif, juge-t-il pour commencer. Je suis surtout très satisfait du comportement des filles, de leur investissement. J’ai senti qu’elles adhéraient au projet. Maintenant, il faut être dans la continuité de ce qui a été bien fait, ou modifier ce qui ne l’a pas été. »
Dans les points positifs, l’entraîneur reconnaît « avoir été surpris par la progression individuelle des joueuses », ne doutant pas, d’autre part, de leurs capacités à franchir un cap collectivement. « On a réussi à trouver un équilibre défensif, poursuit-il. Offensivement, on a aussi été rapidement bien avec le ballon, sauf dans les trente derniers mètres. »

Les valeurs de Vendenheim

Dans les points négatifs, en revanche, Nicolas Both est obligé de mentionner une « phase retour insuffisante. »
Deuxième fin décembre à un point du leader, le FCV a enchaîné des mauvais résultats après la trêve (deux victoires, un nul, huit défaites), chutant progressivement au classement.
« C’est le résultat d’une somme de petits détails, mais c’est le haut niveau qui veut ça. Les mois de janvier/février sont souvent difficiles. Ça peut s’expliquer par le temps, la fatigue après les fêtes. Je devrai personnellement progresser sur la gestion de ces temps faibles. »
L’entraîneur de 36 ans évoque aussi forcément la vie du club fédinois. Et face aux structures professionnelles (Marseille, Saint-Étienne, Grenoble, Nancy…) aux moyens financiers bien supérieurs, Vendenheim s’est appuyé, comme à son habitude, sur ses valeurs de travail, de club familial à l’identité forte.
« Je rappelle toujours que le foot se joue d’abord sur le terrain, l’excuse financière n’est donc pas bonne, surtout quand on a de la qualité. Et puis le club a beaucoup travaillé. Vendenheim a une forte identité féminine, on doit s’inscrire là-dedans. On a montré qu’avec nos valeurs, on pouvait survivre sportivement. »
D’autre part, le club intensifiera dès la saison prochaine son accompagnement dans les projets professionnels des joueuses.
« On les questionnera, puis on essayera de créer des connections selon leurs besoins, en contactant des entreprises, des écoles, des partenaires qui pourront faciliter ça », explique Nicolas Both. Ce dernier, épaulé par son staff (voir encadré), ambitionne aussi d’améliorer encore « les conditions de travail » de ses protégées.

« Être encore plus précis »

« On va essayer d’être encore plus précis dans tout le côté sportif : dans le calibrage des séances, la prévention des blessures, mais aussi dans l’individualisation de la prise en charge, l’enrichissement du staff médical (notamment avec une ostéopathe). C’est essentiel pour la progression des filles. »
Si la saison de Division 2 est désormais bel et bien terminée, les Fédinoises ne vont pas ranger leurs crampons au placard. En effet, elles se retrouveront sur les prés verts du 29 mai au 9 juin.
« Ces dix jours nous seront utiles pour voir les licences, les équipements, puis pour parler avec les filles et confirmer avec elles leur avenir », conclut Nicolas Both.
La vraie reprise de l’entraînement est quant à elle prévue le 25 juillet prochain, soit un moins environ avant le commencement d’une nouvelle saison de Division 2. Avec le FC Vendenheim dans ses rangs, encore toujours fidèle au poste.
* 10 victoires, 2 nuls, 10 défaites, 30 buts inscrits, 26 encaissés, 9e attaque, 5e défense du groupe en 2017/18 ; 11 victoires, 3 nuls, 10 défaites, 28 buts inscrits, 29 encaissés, 9e  attaque, 4e  défense du groupe en 2018/19.
Garder la même ossature
Le staff fédinois ne devrait pas être chamboulé la saison prochaine. « Garder le même staff était l’une des priorités, se réjouit Nicolas Both. Qu’il soit sportif avec Claude Timmel, Mélodie Goepp et Rudy Carlier, ou extra-sportif avec Céline Jung et Grégory Hoerth. Ils font tous un super travail, parfois de l’ombre, et sont sincèrement à saluer. »
Côté effectif, des joueuses ne rempileront pas : Éva Gosselin (partie à Orléans, D2), Alexandra Banner, Chloé Stemmelen et Joanna Schwartz. Mégane Muller va prendre elle en charge l’équipe “deux”.
« Je souhaite garder une grande partie de l’effectif, assure Nicolas Both. Beaucoup de discussions sont bien engagées. »
Comme l’an passé, l’entraîneur devrait aussi miser sur la jeunesse lors du mercato estival, surtout en attaque. Des joueuses d’expériences sont espérées en défense. « On aimerait un groupe plus nombreux, en recrutant des filles pouvant évoluer en équipe “une” et en U19, sans oublier de renforcer l’équipe “deux”. » Les premières arrivées devraient être officialisées courant juin.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56835
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeSam 27 Juil 2019 - 8:19

Division 2 féminine : le FC Vendenheim de retour à l’entraînement Reprise caniculaire pour les filles de Vendenheim

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Un-moi10

Les joueuses du FC Vendenheim ont retrouvé, jeudi, les pelouses d’entraînement dans une chaleur extrême. Le club s’appuiera cette saison sur une équipe jeune pour tenter de se hisser dans les hauteurs de la D2.

Jeudi, le mercure flirtait avec les 40°C au stade Charles-Duringer de Vendenheim. Décalée de 18 h à 19 h, histoire « de gagner quelques degrés », la reprise n’a jamais semblé menacée pour Nicolas Both, un entraîneur déjà pleinement concentré sur la nouvelle saison de D2 qui attend sa troupe.
« Durant cette préparation nous avons plusieurs objectifs, expose le technicien fédinois. Le premier, c’est que la mayonnaise prenne entre les filles. Ensuite, nous souhaitons que techniquement et physiquement, elles soient prêtes à jouer le jeu que nous voulons mettre en place. »
Un effectif plus dense et plus jeune
Cette année encore, l’équipe aura pour mission de régaler ses supporters « en pratiquant du beau football », assure l’emblématique présidente, Marilou Duringer-Erckert. La dirigeante serait comblée de voir ses joueuses, septièmes sur treize la saison dernière, accrocher une place dans les quatre premiers.
Malgré la perte de trois titulaires (Pantelic, Gosselin et Goetsch), Nicolas Both pourra compter sur un effectif plus dense cette année : « L’an dernier nous avions un onze compétitif, mais nous manquions de profondeur de banc. Cette année, nous partons avec quinze ou seize filles qui peuvent être titulaires ».
Avec une seule recrue âgée de plus de 22 ans, l’entraîneur dirigera un groupe particulièrement jeune. « En tant que club formateur, nous savons que nous sommes à même de perdre des joueuses, explique Nicolas Both. Mais il faut voir ça comme une opportunité pour en lancer d’autres et les former comme nous le souhaitons. »
Et le polissage a commencé dès jeudi avec une séance composée de différents ateliers avec ballons à effectuer « doucement et sans s’arrêter ».
La composition du groupe n’est pas la seule à avoir évolué cette année puisque les joueuses du FCV évolueront dans une poule de D2 remodelée où elles croiseront le fer, à partir du 8 septembre, avec des adversaires inédits tels que Lille, Amiens ou encore Le Havre. En attendant, elles disputeront plusieurs rencontres amicales (voir ci-contre) dont la première, le 4 août, face à la réserve des Allemandes de Sand.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56835
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeLun 5 Aoû 2019 - 5:09

Vendenheim devra faire mieux
Vendenheim s’est incliné (1-4) contre la réserve de Sand pour son premier match de préparation.

Ce match était l’occasion pour Nicolas Both de tester ses nouvelles recrues. C’est d’ailleurs l’une d’elles, Océane Picard, qui ouvre rapidement le score dès la 9e minute.
Servie par Freckhaus, l’attaquante remporte son duel. En face, la réserve de Sand est en avance dans sa préparation et joue bien au ballon.
Les Allemandes ne tardent pas pour égaliser grâce à une tête lobée de Maike (1-1,12e ). Même si le jeu se cantonne au milieu du terrain pendant un court moment, Sand prend vite l’avantage.

Pas de concrétisation

Wioland hérite d’un ballon dans la surface pour tromper Hurbain (1-2, 21e ). Menées, les Fédinoises répondent avec une tentative lointaine d’Hoeltzel, le ballon heurtant la transversale (31e ).
Les changements opérés par Nicolas Both après la demi-heure de jeu apportent plus d’impact. Ménard, Messaoudi et Da Cunha, nouvelles recrues, apportent de l’intensité.
Vendenheim garde d’ailleurs cette intensité après la reprise.
La réserve de Sand a fait quelques changements à la mi-temps, et cette nouvelle équipe flaire les contre-attaques.
C’est de cette manière que Migliazzia file seule en face à face, mais bute devant Sieber, gardienne recrutée par Vendenheim.
La deuxième échappée sur contre-attaque est signée Dong. Bousculée par Freckhaus dans la surface, l’arbitre lui accorde un penalty transformé par Lohmann : Sand fait le break (1-3, 58e ).
Vendenheim s’offre beaucoup d’occasions sans concrétiser, leurs joueuses affichent toutefois un meilleur visage qu’en première période.
Malheureusement pour elles, Sand tape à nouveau sur les doigts en toute fin de match. Un centre de Frank trouve Rotzinger qui marque le quatrième et dernier but (90e +4).
Un score anecdotique pour Nicolas Both, plutôt satisfait de ses recrues dans « un match intéressant ». Vendenheim continuera sa préparation ce jeudi à domicile face aux U15 du SC Schiltigheim.
La fiche
VENDENHEIM 1
SAND II 4
➤  Mi-temps : 1-2. – Stade municipal de Hoerdt. Arbitre : M. Zilliox assisté de MM. Freby et Rusu.
➤  Buts : Picard (9e ) pour Vendenheim ; Maike (12e ), Wioland (21e ), Lohmann (58e , sp), Rotzinger (90e +4) pour Sand II.
➤  VENDENHEIM : Hurbain - Cuillière, Fischer, Martin, Brousmich (Da Cunha, 33e ) - Delage, Saoud, Evrard, Hoeltzel (Menard, 33e ) – Picard, Kuhn (Messaoudi, 33e ).
➤  SAND : Wahl (Braun, 46e ) – Maike, Hunerfauth, Hertenstein, Kurek – Gavat, Wioland (Lohmann, 46e ), Kahn, Miglizzia – Rotzinger, Campos (Dong, 46e ).
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56835
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeLun 19 Aoû 2019 - 12:13

Women’s Cup | Vendenheim – Lille (2-0) Le FC Vendenheim en bon gestionnaire
Le FC Vendenheim continue sa préparation. Hier, à l’occasion de la Women’s Cup à Phalsbourg, les joueuses de Nicolas Both ont dominé Lille 2-0, des adversaires qu’elles retrouveront dans leur poule de D2 cette saison.

Vendenheim avait d’abord le cœur à rectifier le tir après sa défaite (4-1) contre Saint-Maur jeudi. Après 15 minutes, les Fédinoises montrent un visage différent et Océane Picard, servie par Vranic ouvre le score d’une frappe bien placée (15e ).
Fischer double la mise
En forme, Vendenheim s’offre une nouvelle chance de marquer par un tir de Hoeltzel. Les joueuses de Nicolas Both peuvent également compter sur Sara Vranic, qui s’illustre avec une frappe cadrée (37e ) avant d’être à l’origine du second but . Son tir, détourné par la gardienne lilloise puis par le poteau, trouve Fischer qui inscrit le but du break (38e ).
La deuxième mi-temps laisse plus de chances à Lille. Pauline Hurbain est mise à contribution sur coup franc (63e ).
Mais la maison lilloise est bien gardée et le LOSC ne parvient pas à trouver la faille jusqu’au coup de sifflet final.
Après le match, Claude Timmel, l’entraîneur adjoint, juge le contenu satisfaisant par rapport au match de jeudi contre Saint-Maur. De bon augure avant la reprise du championnat, le 8 septembre prochain contre les Amazones de l’AS Saint-Étienne.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56835
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeSam 7 Sep 2019 - 3:18

Céline Jung (FC Vendenheim): une ombre lumineuse
Tout le monde connaît son surnom : “Captain”. Mais Céline Jung, kiné du FC Vendenheim, est plus que ça, puisqu’omniprésente en même temps que très discrète.

« T’es là ou t’as foot ? ». Dans la famille Jung, quand les parents organisent un repas, la question est toujours la même quand ils appellent Céline.
« C’est presque devenu un autre surnom. On n’imagine pas que je puisse faire autre chose que du football », s’amuse à constater cette jeune femme de 38 ans, installée au FCV depuis… 24.
« J’avais débuté avec les garçons à Weyersheim, après avoir suivi une voisine. Et l’affaire dure encore, dit-elle avant de sourire. Je fais tellement partie des meubles ici qu’on ne me demande même plus si je reste ou si je pars à la fin d’une saison. »
« Dans le milieu, beaucoup ne connaissent que mon surnom » 
Et pourtant, cette kinésithérapeute installée à Haguenau a plus d’une passion dans sa vie. « Mais le football m’occupe tous les jours, sauf parfois le lundi, reprend Céline Jung. Je pars de chez moi à sept heures, je rentre il est vingt-deux heures. »
Alors, difficile de songer à organiser des trails, de penser à l’alpinisme un temps pratiqué, à tourner tranquillement les pages d’un de ces bouquins policiers dont elle est amatrice, que l’auteur s’appelle « Chattam, Adler Olsen, Nesbo, Grangé, Thilliez ou Läckberg ».
Et puis, quand elle rentre à la maison, elle rentre vraiment chez elle. « J’ai acheté une vieille maison alsacienne à Herrlisheim dont personne ne voulait. Elle était affaissée. Avec mon oncle Charles, qui travaillait le bois, on l’a remontée d’une bonne soixantaine de centimètres. J’adore le bricolage », raconte ainsi Céline Jung, fan de son potager et de la confection de gâteaux, destinés le plus souvent au FC Vendenheim.
Parce que les parents, Bernard et Marie-Thérèse, avaient éduqué leurs enfants à choisir librement leurs passions et leurs études, « mais à les faire à fond », elle avait choisi le football.
En bref, Céline Jung ou “Captain” – « Dans le milieu, beaucoup ne connaissent que mon surnom » – a joué quelques bouts de matches en D2 Nationale, un peu en D3 et pas mal de rencontres d’Interrégionale.
« J’ai participé à beaucoup de championnats qui ont disparu. Je suis vraiment très vieille », note-t-elle avec amusement.
Tout aussi brièvement, elle continue à soigner les filles de la D2, à s’occuper de celles de la réserve ou de la “Trois”, partageant ensuite leurs entraînements. « Si déjà je suis là, autant aller courir avec elle. »
Elle s’occupe parfois du bar, ou de la cuisine, a entraîné des équipes de jeunes, passe des heures au volant d’un des minibus quand l’équipe se déplace à Metz, Marseille ou Saint-Denis, etc., etc..
« Je suis à fond dedans. Je crois que si je pratiquais un sport individuel, j’aurais tout arrêté depuis longtemps. Là, je le fais pour et avec les autres. J’aime retrouver des gens que j’apprécie. Ma reconnaissance, ce sont les mots de Nicolas (Both, l’entraîneur) , du staff et des filles. »

Les pensées de Céline

Et puis, elle a déjà essayé de trouver un(e) remplaçant(e). « Je veux que cette personne soit engagée et impliquée comme moi. Donc, sans m’estimer irremplaçable, je n’ai trouvé personne », sourit Céline Jung, comme presque rassurée.
« Il m’arrive d’ouvrir le vestiaire et de fermer à clé le club-house ensuite. »
Malgré ses années de pratique, elle s’interdit de donner des conseils tactiques ou techniques aux jeunes joueuses, ou de discuter les choix du coach.
« Je suis là pour les soigner, mais aussi pour apaiser mentalement, pour les rassurer et pour les encourager. J’aime demeurer positive. »
Elle raconte qu’elle aimerait « reprendre le dessin », une de ses autres passions, ou voir plus la famille. Elle pense à ses parents, à Frédéric ou à Marie, sans oublier Anaïs et Juliette, ses nièces. Et surtout, elle pense à Damien, le fils de Sébastien, son frère disparu. Là, sa voix ne devient que filet.
« Mes frères ont fait les Compagnons du devoir. C’est beau comme parcours. »
Céline Jung a pris une autre voie, calme les âmes avec ses mots, pendant que ses mains apaisent les corps.
Elle aimerait plus de reconnaissance pour les footballeuses, elle espère voir le FCV vaincre en déplacement.
« Elle a alors droit à un Martini blanc, mais à consommer à Vendenheim uniquement, puisqu’elle prend le volant », taquine Claude Timmel, l’adjoint de Nicolas Both.

Sa fierté ? Le record de la présence aux entraînements

Souvent discrète, Céline Jung a pourtant une fierté particulière, qu’elle avance tout sourire. « Tous les coaches que j’ai eus vous le diront, j’ai le record de la présence, je ne rate un entraînement qu’exceptionnellement. »
Elle est comme ça, notre kinésithérapeute. Une ombre bienveillante, presque lumineuse. Définitivement…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56835
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeVen 13 Sep 2019 - 5:21

Division 2 (F) - Groupe B -
Journée 1 saison 2019/2020
 Dimanche 8 septembre 2019

Amiens    1 - 2    Grenoble
Arras    0 - 3    Yzeure
Le Havre    5 - 0    Nice
Lille    2 - 1    Thonon Evian
Saint Denis    0 - 4    Nancy
Vendenheim    0 - 3    Saint-Étienne

Classement
1.    Le Havre
2.    Nancy
3.    Saint-Étienne
4.    Yzeure
5.    Grenoble
6.    Lille
7.    Amiens
8.    Thonon Evian
9.    Arras
10.    Vendenheim
11.    Saint Denis
12.    Nice
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56835
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeVen 13 Sep 2019 - 5:25

d2 féminine | Vendenheim – Saint-Étienne (0-3) Vendenheim chute face à des Stéphanoises bien plus fortes
Plombées par des erreurs individuelles, les filles de Nicolas Both n’ont pas fait le poids face à Saint-Etienne. Elles devront réagir dès la semaine prochaine contre le Racing Saint-Denis.

Le match l’a confirmé. Ce n’était pas un cadeau que de recevoir l’ASSE pour l’entame de la saison. Il restait toujours l’espoir de voir des Stéphanoises encore à la recherche de leurs automatismes. Mais rapidement, le deuxième du défunt championnat a montré que son collectif était déjà bien huilé.
Inexistantes offensivement
Pourtant, dans le premier quart d’heure, les pensionnaires du stade Charles Duringer étaient bien en place. Avec sa vitesse, Da Cunha comblait l’espace que prenait Chaumette avec sa vitesse. Sur les centres, Freckhaus faisait parler son jeu de tête.
L’ouverture du score arrivait cependant, trop vite. Sur un énième centre de Lapierre, Pantelic reprenait la balle dans la surface avant de trouver une partenaire. Avec son instinct de buteuse, Chaumette qui traînait dans les parages ouvrait le score (0-1, 19e ).
La défense du FCV pouvait regretter de ne pas avoir éloigné le danger. Offensivement, les « Rouges » ne parvenaient pas à construire. Les longs ballons ne trouvaient guère les deux attaquantes de pointes Picard et Vranic.
« Mes joueuses ont perdu beaucoup d’énergies dans leurs courses défensives », réagit Nicolas Both.
Placées dans un 4-4-2 avec les milieux Saoud (sortie en boitant très sévèrement) et Lachaume, excentrées sur les côtés pour enrayer le jeu de possession adverse, les Fédinoises ne montraient rien sur le plan offensif.
Elles sont tombées sur des Foréziennes dont le collectif est déjà bien huilé. Le deuxième but provenant d’une action parfaite à l’image de ce qu’ont développé les joueuses de Jérôme Bonnet.
Un jeu basé sur les combinaisons et les redoublements de passes, ce qui avait le don de faire sortir la défense alsacienne. Ainsi, Dali trouvait Lapierre d’une longue transversale précise. Sur son côté gauche, cette dernière creusait l’écart par un centre tir contré qui lobait Sieber (0-2, 59e ).

L’écart était trop grand

Jesus inscrivait un troisième but de la tête après une mésentente entre Da Cunha et sa gardienne (0-3, 73e ).
Dès la semaine prochaine, les partenaires de Mégane Hoeltzel auront l’occasion de lancer leur saison avec la réception du Racing Saint-Denis.
Une deuxième rencontre à domicile qui peut déjà installer une légère pression en cas de résultat défavorable.
VENDENHEIM 0 SAINT-ÉTIENNE 3 ➤ Mi-temps : 0-1. Stade Charles-Duringer. 150 spectateurs. Arbitre : Mme   Khettou. ➤ Buts : Chaumette (19e ), Lapierre (59e ), Jesus (73e ). ➤ Avertissements : Freckhaus (40e ) à Vendenheim; Multari (39e ) à Saint-Étienne.
VENDENHEIM : Sieber - Cuilliere, Da Cunha, Freckhaus (cap.), Fischer - Evrard, Hoeltzel, Lachaume, Saoud (Martin, 77e ) - Vranic, Picard (Delage, 61e ). Entraîneur : Nicolas Both.
SAINT-ÉTIENNE : Gabrielle - Condon, Blanchard, Martins, Digonnet - Pantelic, Lapierre, Multari (Bernard, 84e), Jesus (Khoury, 73e) - Dali (cap.) (Blanc Gonnet, 77e), Chaumette. Entraîneur : J érôme Bonnet.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56835
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeMar 17 Sep 2019 - 5:33

Division 2 (F) - Groupe B -
2 eme Journée
Saison 2019/2020
 Dimanche 15 septembre 2019
Grenoble0 - 4Arras
Saint-Étienne8 - 0Nice
Nancy2 - 0Amiens
Thonon Evian0 - 3Le Havre
Vendenheim2 - 0Saint Denis
Yzeure1 - 1Lille
 
FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Saint-etienne-logo5776 Saint-Étienne6220011011
FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Equipe-logodefaut Le Havre62200808
FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 As-nancy-lorraine-logo9022 AS Nancy Lorraine62200606
FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Nord-allier-logo6918 Nord Allier42110413
FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Templemars-vendeville-logo14559 Templemars Vendeville42110321
FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Equipe-logodefaut Arras32101431
FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Vendenheim-logo5284 Vendenheim3210123-1
FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Equipe-logodefaut Grenoble Foot 383210125-3
FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Equipe-logodefaut Amiens Montieres0200214-3
FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Equipe-logodefaut Thonon Évian0200215-4
FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Equipe-logodefaut Racing Saint-Denis0200206-6
FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Equipe-logodefaut Nice02002013-13
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56835
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeMar 17 Sep 2019 - 9:39

Division 2 féminine | Vendenheim – Saint-Denis (2-0)
La bonne réponse
Une semaine après avoir subi les assauts de l’ogre stéphanois (0-3) lors de l’ouverture de la saison, les Fédinoises ont rattrapé le coup face à des Dyonisiennes bien faiblardes.

Des occasions ratées, une fébrilité parfois curieuse, des relances pas toujours maîtrisées. Oui, mais voilà, malgré quelques esprits chagrins (c’est de mode), les Fédinoises ont vaincu.
Pas complètement convaincu certes, mais elles ont eu l’envie constante d’aller chatouiller la défense de Saint-Denis.
« Sans manquer de respect à notre adversaire, nous aurions dû inscrire deux ou trois buts supplémentaires », dira à juste titre Nicolas Both, l’entraîneur du FCV.
Des buts après des actions d’école
Sur la même action, Vranic et Picard auraient dû ouvrir le score (7e ). Saoud (encore impressionnante) le fera d’une frappe croisée magnifique après une action menée par Da Cunha et Evrard, puis emballée par cette ouverture de Vranic (1-0, 29e ).
Picard, de la tête d’abord (32e ), puis en se montrant trop altruiste (36e ), aurait déjà dû permettre à ses coéquipières de rejoindre le vestiaire l’esprit plus tranquille.
Face à une équipe très peu dangereuse – on relèvera juste ce coup de tête d’Alaoui après ce corner (71e ) –, les joueuses au maillot rouge auraient pu vite plier l’affaire après la pause.
Il ne manque pas grand-chose à Picard (47e ), à Lachaume (49e ) et à Vranic (52e ). Un peu plus de réussite ou d’adresse, comme sur cette reprise de la même Lachaume alors que le centre de Saoud venait de rouler sur la barre transversale(64e ). Comme lorsque Vranic, idéalement servie par Picard, échouera inexplicablement (66e ).
La même Vranic, tenace donc, réussira plus tard le plus difficile sur cette action initiée par Saoud, et ce ballon donné par Picard (2-0, 84e ). Le plus dur était fait.
« C’est le paradoxe, on rate des occasions faciles à convertir et on marque sur des buts pas évidents à mettre, ajoutera Nicolas Both. Notre immaturité nous fait parfois perdre notre lucidité. Mais dès qu’on s’applique, ça devient très intéressant. »

« La marge de progression est énorme »

Ses joueuses auraient pu alourdir la note si, après ce centre parfait de Cuilliere, Picard n’avait pas raté le ballon (90e ). Et si Techer ne l’avait pas détourné d’une claquette sur ce coup franc de Fischer (90e +3).
Mais l’essentiel était fait, et « la marge de progression énorme », comme le soulignera Nicolas Both. La saison des Fédinoises est lancée. Youpi !
VENDENHEIM 2 SAINT-DENIS 0 ➤  Mi-temps : 1-0. Stade Charles-Duringer, 120 spectateurs. Arbitre : Mme Persichetti assisté de MM. El Hamzaoui et Grauss. ➤ Les buts : Saoud (29e ), Vranic (84e ). ➤  Avertissements : Alaoui (81e ), Diadhiou (87e ), Nogbou (90e +3) à Saint-Denis. FC VENDENHEIM : Hurbain ; Martin (Bitterlin, 37e ), Freckhaus, Da Cunha, Fischer ; Saoud, Evrard (Burgun, 46e ), Picard, Delage ; Vranic, Lachaume (Cuilliere, 73e ). SAINT-DENIS : Techer ; Alaoui (Bruere, 87e ), Aouina, Meflah, Chabane ; Diadhiou, Kouame, Chabane, Ben Haddou ; Camara (Seghir, 23e ), Diallo (Nogbou, 51e ).
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56835
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeMar 24 Sep 2019 - 6:10

Division 2 (F) - Groupe B -
3 eme Journée
Saison 2019/2020
 Dimanche 22 septembre 2019
Nice0 - 5Thonon Evian
Lille4 - 2Grenoble
Saint Denis0 - 2Saint-Étienne
Amiens0 - 2Vendenheim
Arras0 - 1Nancy
Le Havre1 - 0Yzeure
1.Saint-Étienne
2.Le Havre
3.Nancy
4.Lille
5.Vendenheim
6.Yzeure
7.Arras
8.Thonon Evian
9.Grenoble
10.Amiens
11.Saint Denis
12.Nice
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56835
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitimeMar 24 Sep 2019 - 6:11

d2 féminine | Amiens – Vendenheim (0-2) Vendenheim enchaîne
Ce dimanche, les Fédinoises ont ramené les trois points de leur déplacement à Amiens, au stade de la Licorne.
Fraîchement promu en D2, Amiens affiche d’entrée sa volonté de prendre ses premiers points dans ce championnat.
Dans un premier temps, les Picardes ont du mal à se montrer dangereuses. Jusqu’à la 13e , lorsque Hurbain sort un arrêt de grande classe devant Dolignon suite à un corner. Après cet avertissement sans frais, Vendenheim réagit avec une première frappe signée Cuillère (18e ).
Cela reste néanmoins insuffisant, d’autant plus qu’Amiens accentue sa pression. Un coup franc excentré contraint Hurbain à une nouvelle intervention pleine de sang-froid (22e ).
Les Fédinoises ont laissé passer l’orage
Dans la foulée et contre le cours du jeu, Picard refroidit les ardeurs des Amiénnoises. La Fédinoise reprend un centre de Saoud, d’abord dévié par la gardienne locale (0-1, 24e ).
Amiens ne s’en laisse pourtant pas compter. Les Picardes obtiennent une série de corners et coup francs qu’elles ne parviennent pas à convertir en but. Au contraire, c’est Vendenheim qui sort enfin du bois. Un coup franc anodin est rapidement joué par Saoud, qui décale Cuillère côté gauche. Son puissant centre est repoussé par la gardienne dans les pieds de Fischer qui allait marquer, mais une défenseure se jette avec l’énergie du désespoir pour dévier le ballon volontairement de la main. La double sanction, logiquement appliquée (expulsion et penalty), permet à la capitaine Freckhaus de doubler la mise. (0-2, 33e ).
Le dernier quart d’heure de ce premier acte est à l’avantage des Alsaciennes mais ni Vranic (41e ), ni Picard (45e ) ne trouvent la cible.

Un second acte bien géré

La seconde période voit les Fédinoises bien gérer leur avance, se créant encore de nombreuses situations intéressantes. La rentrée de Lhuillier au milieu de terrain fait du bien. Tour à tour, Vranic, Picard et Lachaume bénéficient de quelques ballons chauds, sans pouvoir concrétiser.
Les Bas-Rhinoises resteront néanmoins vigilantes sur les incursions picardes, notamment sur ces deux coups francs obligeant Hurbain à intervenir (71e , 74e ).
Au final, les Fédinoises remportent une victoire plutôt méritée. Face à des Picardes bien en jambes et intéressantes dans leur jeu vers l’avant, Vendenheim a d’abord fait le dos rond avant de se montrer froidement réaliste. L’appétit venant en mangeant, parait-îl.
Les joueuses de Nicolas Both ont déjà en tête leur prochaine rencontre à domicile. Ce sera contre Arras.
dna
Contenu sponsorisé


FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)   FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine) - Page 7 I_icon_minitime

 

FC Vendenheim-Alsace (D2 féminine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Foot en général :: Le foot français en général-