Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-20%
Le deal à ne pas rater :
Super Mario 3D-All Stars – Jeu Nintendo Switch
35.99 € 44.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 [Exc] SR Colmar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 27, 28, 29  Suivant
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 56802
Date d'inscription : 25/11/2012

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeVen 20 Sep 2019 - 12:20

L’assemblée générale du club colmarien est programmée ce vendredi Pas de révolution de palais en vue au SRC
[Exc] SR Colmar - Page 28 Guy-me10
Guy Meyer (à gauche), ici avec le maire de Colmar Gilbert Meyer (au centre) et le président du SC Fribourg Fritz Keller, va poursuivre sa mission de président du SRC.
L’assemblée générale du Stadium Racing Colmar (SRC) aura lieu demain à 19h. Elle devrait permettre aux membres sortants du comité d’être reconduits. Marc Nagor, l’ancien patron de Biesheim, a de son côté intégré le club. Et remisé, au moins temporairement, ses ambitions présidentielles.

Le vendredi 19 septembre était coché de longue date dans l’agenda des suiveurs du SRC. Pas pour une affiche de Régional 1 mais pour l’assemblée générale du club qui promettait, il y a quelques mois, d’être particulièrement savoureuse.
Petit retour en arrière. Au cœur du printemps, Marc Nagor faisait savoir qu’il allait quitter son poste de président de l’ASC Biesheim et était intéressé pour reprendre les rênes du club colmarien. Ce qui n’avait pas manqué d’agacer le président en place, Guy Meyer, pas démissionnaire pour un sou. Une « bataille de projets » s’annonçait, donc, pour cette fameuse AG. Sauf que.
Une relation Meyer-Nagor apaisée
Sauf que la donne a quelque peu changé. Marc Nagor, qui a pris sa carte de membre au SRC fin avril, est entré il y a un mois environ dans la phase concrète de son engagement. Propulsé responsable de la commission sponsoring et événementiel, il a notamment pour objectif d’aller chercher de nouveaux partenaires – une cinquantaine jusqu’à présent – pour gonfler le budget de la structure. Une idée validée en interne et par la mairie de Colmar qui suit de près désormais la vie de son club phare.
« Je m’occupe du club affaires en quelque sorte. On sent un véritable engouement, même si ce potentiel sera aussi tributaire des résultats sportifs, pointe celui qui est de retour au SRC, lui qui avait déjà donné de sa personne aux Sports Réunis. Sans prétention, je suis content de pouvoir apporter mon réseau et mon expérience. »
A défaut d’être cordiale, la relation Meyer-Nagor est aujourd’hui apaisée. Ce qui convient à toutes les parties. « On a besoin de toutes les forces vives pour mener à bien notre projet. Ensemble, on sera plus fort, clame le président Guy Meyer. C’est vrai que c’était d’abord mal engagé, les intentions n’étaient pas les mêmes. Il fallait aussi qu’il (Marc Nagor) se désengage de Biesheim. Maintenant, il va voir comment on est structuré. Et aussi pouvoir se faire connaître et accepter. »
Dans l’immédiat, c’est donc le statu quo qui va prévaloir au sein du comité du SRC qui sera partiellement renouvelé ce vendredi. Les membres fondateurs sortants vont se représenter. Et devraient, sauf surprise, rempiler pour un nouveau mandat.
Tout le monde s’accorde sur le fait que le SRC doit continuer à grandir. Et atteindre le plus rapidement possible le championnat national. Il sera toujours temps, à ce moment-là, de procéder aux ajustements en coulisses…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeDim 22 Sep 2019 - 12:13

REGIONAL 1
Poule C
5eme Journée saison 2019/2020
Samedi 21 septembre 2019 
COLMAR S.R.  4-1  SARREBOURG FC
REIPERTSWILLER U.S  0-5  BISCHHEIM SOLEIL F.C
ILLZACH A.S.I.M  6-3  GOLBEY ES
ERSTEIN A.S  2-2 STRG KRONENBOURG F.C
HAGENTHAL WENTZWILL. 2-0  GEISPOLSHEIM F.C
Dimanche 22 septembre 2019 
 SCHIRRHEIN F.C.E 1-3  OBERMODERN F.C
HEGENHEIM F.C  1-1  HAGUENAU F.C.S.R 2
1HAGUENAU F.C.S.R 21153200155010
2GEISPOLSHEIM F.C 10531105302
3OBERMODERN F.C 10531109603
4HEGENHEIM F.C 105311013607
5BISCHHEIM SOLEIL F.C 95311013617
6COLMAR S.R. 85221010604
7GOLBEY ES 75212010140-4
8HAGENTHAL WENTZWILL. 752120790-2
9SARREBOURG FC 6520308701
10SCHIRRHEIN F.C.E 5512207130-6
11ILLZACH A.S.I.M 45113011140-3
12ERSTEIN A.S 350320570-2
13STRG KRONENBOURG F.C 2502303110-8
14REIPERTSWILLER U.S 2502305140-9
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeDim 22 Sep 2019 - 12:55

Régional 1 : SR Colmar – Sarrebourg (4-1)

Adama bien inspiré
Accrocheurs en diable les visiteurs n’ont cédé que lors de l’ épilogue de la rencontre sous les coups de boutoir colmarien et l’inspiration d’Adama.

D’entrée, Sarrebourg prend ses quartiers sur le tapis du Stadium en se procurant un coup franc frappé par Thomas (2e ), boxé par Seyer et suivi d’un corner. Mais très vite, les Colmariens passent à l’action, Imbs, en excellente position, trouve l’inusable portier Trimborn sur la trajectoire de sa balle (13e ). Mais ce dernier demeure impuissant quand Adama, un tour de chrono plus tard offre le but à Stoltz (1-0, 14e ). Les Lorrains accusent le coup et demeurent en rangs serrés jusqu’à la 22e quand Akyazici se joue de l’axe central local, mais Seyer a le geste juste quand il détourne en corner. Son vis-à-vis reste lui aussi ferme sur ses appuis quand il dévie la frappe de Stoltz (33e ) après un subtil échange avec Guillot. Les deux compères de toujours Gasmi et Imbs combinent ensuite (36e ) de belle manière mais le capitaine des Verts en pourtant excellente position envoie sa balle dans le ciel bleu colmarien, manquant l’occasion de prendre une sérieuse option sur l’issue des débats avant le retour aux vestiaires.
Comme en première mi-temps, les visiteurs repartent pied au plancher. Sur une longue touche, Untereiner (47e ) voit encore Seyer répondre présent, comme il le réalise encore un tour de sablier plus tard sur la frappe Akyazici. Les joueurs de José Guerra font le dos rond avant de retrouver le fil conducteur par Adama, qui bonifie l’ offrande de Gasser (2-0, 58e ).
Mais il faut ensuite ce but de raccroc de Akyazici (2-1, 62e ), sur une reprise de plein fouet après un corner pour que la partie esquisse un nouveau scénario. Les espaces se font plus amples de part et d’autres à présent mais ni Gasmi (71e ) au duel avec Trimborn ni Akyazici (79e ), n’arrivent à concrétiser. Une ultime occasion que les mineurs regrettent ensuite en étant victime d’un véritable “coup de grisou” de la part d’Aboubacri Adama. Dans un premier temps, il score sur un bel échange avec Apollon (3-1, 92e ) pour ensuite dans une défense aux abonnés absent inscrire une quatrième réalisation (4-1, 94e ).
SR COLMAR 4
SARREBOURG 1
➤ Mi-temps  : 1-0. Arbitre: M. Brun assisté par MM. Chennouf et Pedrosa. 250 spectateurs environ.
➤ Les buts   : Stoltz (14e ), Adama (58e , 90e +2, 90e +4) pour Colmar ; Akyazici (62e ) pour Sarrebourg. Avertissements : Gisselbrecht (44e ), Adama (45e ) à Colmar ; Akyazici (67e ), Frau (69e ) à Sarrebourg.
SR COLMAR  : Seyer, Gisselbrecht (Yebra, 46e ), Gasser, Dieterich, Marbach, Kapp, Guillot, Gasmi, Adama (Njem 63e ), Imbs, Stoltz (Apollon 76e ).
SARREBOURG  : Trimborn, Chevrier, Pileggi, Nsimba Mboungou, Witz-, Frau, Untereiner, Thomas (Unal 65e ) – Deom (Nsamba Levy 75e ), Akyazici (Ndjayenohomawoo 84e ), Barry.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeDim 29 Sep 2019 - 11:15

COUPE DE FRANCE
Samedi 28 septembre 2019  
COLMAR S R  0-2  SCHILTIGHEIM SC   Après Prolongations
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeLun 7 Oct 2019 - 8:12

REGIONAL 1
Poule C
6eme Journée saison 2019/2020
Samedi 05 octobre 2019 -
GOLBEY ES  3-1  REIPERTSWILLER U.S
ILLZACH A.S.I.M  2-1  GEISPOLSHEIM F.C
SARREBOURG FC 0-1  ERSTEIN A.S
Dimanche 06 octobre 2019 
STRG KRONENBOURG F.C  1-0  SCHIRRHEIN F.C.E
OBERMODERN F.C  1-3  HEGENHEIM F.C
HAGUENAU F.C.S.R 2  3-1  HAGENTHAL WENTZWILL.
BISCHHEIM SOLEIL F.C 1-2   COLMAR S.R.
1HAGUENAU F.C.S.R 21464200186012
2HEGENHEIM F.C 136411016709
3COLMAR S.R. 116321012705
4OBERMODERN F.C 106312010901
5GEISPOLSHEIM F.C 10631206501
6GOLBEY ES 106312013150-2
7BISCHHEIM SOLEIL F.C 96312014816
8HAGENTHAL WENTZWILL. 7621308120-4
9ILLZACH A.S.I.M 76213013150-2
10ERSTEIN A.S 661320670-1
11SARREBOURG FC 6620408800
12STRG KRONENBOURG F.C 5612304110-7
13SCHIRRHEIN F.C.E 5612307140-7
14REIPERTSWILLER U.S 2602406170-11
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeLun 7 Oct 2019 - 8:15

Le choc pour Colmar
Le duel entre le Soleil Bischheim et le SR Colmar, deux candidats au titre, a tourné à l’avantage des Colmariens.
Devant une tribune bien remplie, les deux formations rentrent rapidement dans le match.
À la 4e , le virevoltant Apollon se trouve en position de tir : sa tentative n’est pas cadrée. Dans le camp d’en face, une chevauchée de Crouzat sur le côté gauche se termine par un échange entre Welschinger et Modenese. La balle tutoie la ligne de but, au grand dam des Bischheimois qui estimaient qu’il l’avait franchie.
Puis une mésentente entre Crouzat et son gardien profite à Kapp, qui n’arrive pas à redresser suffisamment son tir (17e ). Kientzler, à la 36e , se voit obligé à jouer au pompier de service. Pendant son temps fort, Colmar ne parvient pas à profiter de deux mauvais renvois défensifs.
Le jeu se rééquilibre à nouveau et c’est finalement le Soleil qui regagne les vestiaires avec un but d’avance. Une percée de Tergou, suivie d’une passe millimétrée pour Modenese, permet au buteur maison d’ouvrir le score (1-0, 42e ).
La seconde période est toute aussi enlevée. Modenese oblige Seyer à un arrêt réflexe à la hauteur du poteau droit. Juste avant l’heure de jeu, Colmar parvient à égaliser par Appolon. Insaisisable, il prend la défense de vitesse et conclut parfaitement son action personnelle (1-1, 58e ).
Le chef-d’œuvre de Dietrich
Une lourde frappe de Gasser est ensuite détournée des poings par Duki. Deux actions litigieuses se déroulent plus tard dans la surface de réparation de Colmar, mais l’arbitre ne donne pas suite aux protestations du Soleil pour des fautes réclamées sur Modenese puis Tergou.
Un coup franc accordé à Colmar, magistralement frappé par Dietrich, permet aux Haut-Rhinois de prendre l’avantage (1-2, 72e ).
Dans la foulée, le gardien du Soleil Ziman Duki se blesse et doit quitter ses coéquipiers. Il est remplacé au pied levé par Welschinger, auteur d’un sans-faute dans le but. Le pressing des locaux au cours des sept minutes de temps additionnel reste improductif.
C’est donc bien Colmar qui fait la bonne affaire de la journée.
SOLEIL BISCHHEIM 1 SR COLMAR 2 ➤ Mi-temps : 1-0. Parc des Sports. 150 spectateurs. Arbitre : M. Fuchs assisté de MM. Gnaedig et Brach. ➤ Buts : Modenese (42e ) pour le Soleil Bischheim ; Apollon (58e ), Dietrich (72e ) pour le SR Colmar.
SOLEIL BISCHHEIM : Duki, Crouzat, Cadny, Obesse, Kientzler, Balu, Laprevotte, Ntoke, Modenese, Tergou, Welschinger (Jarret, Krebs, Vidal).
SR COLMAR : Seyer, Gisselbrecht, Gasser, Dietrich, Marbach, Kapp, Apollon, Yebra, Imbs, Gasmi, Makangnsen (Guillot, Tubio, Adama).
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeLun 21 Oct 2019 - 11:43

REGIONAL 1
Poule C
7eme Journée saison 2019/2020
Samedi 19 octobre 2019 
HAGENTHAL WENTZWILL.  Reporté OBERMODERN F.C
COLMAR S.R.4-2  ERSTEIN A.S
REIPERTSWILLER U.S 1-1  GEISPOLSHEIM F.C
Dimanche le 20/10/2019
BISCHHEIM SOLEIL F.C  2-0  GOLBEY ES
 SCHIRRHEIN F.C.E  4-4  SARREBOURG FC
HEGENHEIM F.C 4-1  STRG KRONENBOURG F.C
HAGUENAU F.C.S.R 2 3-0  ILLZACH A.S.I.M
1HAGUENAU F.C.S.R 21775200216015
2HEGENHEIM F.C 1675110208012
3COLMAR S.R. 147421016907
4BISCHHEIM SOLEIL F.C 127412016818
5GEISPOLSHEIM F.C 11732207601
6OBERMODERN F.C 106312010901
7GOLBEY ES 107313013170-4
8HAGENTHAL WENTZWILL. 7621308120-4
9SARREBOURG FC 772140121200
10ILLZACH A.S.I.M 77214013180-5
11ERSTEIN A.S 6713308110-3
12SCHIRRHEIN F.C.E 67133011180-7
13STRG KRONENBOURG F.C 5712405150-10
14REIPERTSWILLER U.S 3703407180-11
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeLun 21 Oct 2019 - 11:45

Régional 1 | Un après-match mouvementé à Colmar Du rififi au Stadium
Peu après la victoire du SRC sur Erstein, samedi en Régional 1, une échauffourée a éclaté dans les entrailles du Stadium. Deux joueurs bas-rhinois seraient impliqués. Les deux victimes colmariennes – un joueur et un dirigeant – se réservent le droit de porter plainte.

Du choc aux chocs. Voilà comment on pourrait résumer le match entre Colmar et Erstein, deux outsiders du Régional 1, qui s’est tenu samedi au Stadium.
La rencontre avait déjà été particulièrement heurtée avec neuf cartons distribués par M. Brun, dont six jaunes et un rouge contre les Ersteinois. Et le coup de sifflet final qui a validé le succès du SRC, consolidé en toute fin de match, n’a nullement apaisé les tensions.
Sur la pelouse, déjà, l’entraîneur colmarien José Guerra avait pu constater que son joueur Samuel Yebra, après une faute anodine sur Alharbi El Jadeyaoui, était dans le collimateur de plusieurs de ses adversaires avec lesquels il aurait aussi échangé des “mots doux”. Au point de demander à ses joueurs, après le coup de sifflet final, de regagner tous ensemble le vestiaire. Une consigne relayée par son capitaine Yannick Imbs. Mais dans l’euphorie de la victoire, les Colmariens sont rentrés en ordre dispersé.
« C’est parti en vrille »
Des joueurs d’Erstein auraient alors tardé à laver leurs crampons pour “s’expliquer” avec Yebra, buteur en première période. Mais ils n’en ont pas eu le loisir. Qu’à cela ne tienne, c’est après la douche que l’altercation a eu lieu dans le couloir menant au vestiaire.
« “Sam” (Yebra) a été victime d’un véritable guet-apens », indiquent plusieurs personnes présentes dans le couloir dont les représentants du service d’ordre pris au dépourvu. « J’ai essayé de le défendre et j’ai également pris un coup », affirme un dirigeant colmarien qui s’en est sorti avec une main enflée et des lunettes cassées.
L’arbitre, occupé à faire son rapport sur la feuille de match dans son vestiaire, n’a « pas assisté à l’agression », comme les délégués du match du reste.
Selon ces mêmes témoins, les deux Ersteinois impliqués dans cette rixe seraient Fodey Camara et Alexis Mouakit. Le premier aurait « mis une droite » à Yebra quand le second s’en serait pris au dirigeant haut-rhinois. Très énervé, le duo a été calmé tant bien que mal par ses coéquipiers avant de quitter les lieux, Camara étant même « exfiltré » par son entraîneur.
« C’est parti en vrille. C’est vraiment écœurant d’assister à ça. On n’a plus envie de savourer cette victoire », pouvait-on entendre après l’incident. « C’est intolérable. Le gamin (Yebra) était terrifié. Ils se sont comportés comme des voyous », stigmatisait-on encore au SRC.
« Sur le terrain, il n’y a rien eu de particulier même si on sentait de la tension. C’est après qu’il y a eu des provocations du côté colmarien. On a entendu des petits mots, c’était surprenant, confie pour sa part Fabrice Oumedjkane, le coach bas-rhinois. Moi-même, j’ai été provoqué mais je n’ai pas répondu. J’ai tout fait pour que les choses se calment mais j’étais seul, je ne pouvais pas me cloner. Et je ne pouvais pas accepter non plus qu’on nous fasse la morale sur un air hautain en demandant à mes joueurs de se calmer en des termes inacceptables. »

« On n’est pas des saints mais là on est clairement tombé dans le panneau »

L’entraîneur de l’ASE n’en regrette pas moins « très fortement » ces débordements. Mais tient à faire la part des choses, lui qui a remporté le prix du fair-play avec son club la saison dernière.
« Les provocations comme les réactions sont regrettables. Il faut rester humble et mesuré dans la victoire et calme face aux provocations. On n’est pas des saints mais là on est clairement tombé dans le panneau. »
Informé de cette altercation, le président colmarien Guy Meyer s’est montré désolé. « Je pense que les personnes agressées vont porter plainte dans la mesure où il y a des caméras partout (seule une plainte permettrait d’avoir accès aux images, ndlr) , déclarait sur le coup le président des Verts. De mon côté, je vais contacter le président d’Erstein et la LAFA pour voir quelle suite on peut donner à cette agression. »
Le match retour, programmé le 4 avril, est encore loin. D’ici là, la sérénité aura eu le temps de regagner le camp des deux clubs. Les protagonistes de cette rixe, s’il y a matière, pourraient, eux, bien être sanctionnés.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeMar 29 Oct 2019 - 9:06

COUPE DU GRAND EST
Dimanche 27 octobre 2019  
HIRTZFELDEN F.C  0-0 COLMAR S.R
TAB 2 - 4

.

Le SR Colmar a dû patienter
Le FC Hirtzfelden (R3) a gommé durant 90 minutes les deux divisions d’écart avec le SR Colmar (R1), hier après-midi. Malheureusement pour les Hardtois, la séance des tirs au but a souri aux Colmariens (0-0, 2-4 tab).
Dans cette rencontre du 3e  tour de la Coupe du Grand Est, les Hardtois du FC Hirtzfelden accueillaient une formation colmarienne qui surfe sur la vague du succès et qui partait avec le statut de grandissime favori.
Logiquement, les premiers à se mettre en action sont les Colmariens, mais par deux fois le gardien local Weltzer repousse les tentatives. Tout d’abord celle de Gasser (10e ) puis celle de Woelfflin (32e ). Les Sangliers de la Hardt prennent doucement la bonne température, mais provoquent encore beaucoup de fautes face à des Colmariens désireux d’imposer leur impact physique.
À ce petit jeu, le Colmarien Loïc Woelfflin va commettre deux fautes qui vont le renvoyer prématurément aux vestiaires (37e ). À dix contre onze, les locaux vont pourtant reculer quelque peu et laisser le ballon aux visiteurs, mais les occasions ne sont pas nombreuses des deux côtés.
Le technicien colmarien José Guerra va changer trois joueurs à la pause et permettre ainsi aux Verts de mettre plus de vitesse dans le jeu. Les protégés de Raphaël Matusik, eux, sont sur le reculoir malgré leur supériorité numérique. Colmar profite des espaces dans le dos de la défense et Gisselbrecht, sur un centre-tir, trouve le poteau de Weltzer (64e ). Colmar continue d’appuyer mais sans parvenir à approcher la cage locale, hormis sur des frappes lointaines, dont celle de Gasmi (80e ).
Colmar a finalement dû en passer par les tirs au but pour franchir l’écueil. Et, ce, grâce à Antoine Seyer qui a su repousser deux tirs. Hirtzfelden n’a pas démérité, mais la loterie a eu raison de sa vaillance.
HIRTZFELDEN (R3) 0 SR COLMAR (R1) 0 (2-4 tab) Arbitres : M. Theresine Augustine, assisté de MM. Hestin et Stocky. Avertissements : Spiess (30e ), Obino (45e +1), Gully (59e ), Schmitt (63e ), Willm (72e ) à Hirtzfelden ; Woelfflin (16e , 37e ), Adama (70e ), Marbach (78e ) à Colmar. Exclusion : Woelfflin (37e ) à Colmar.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeLun 4 Nov 2019 - 8:43

REGIONAL 1
Poule C
7eme Journée saison 2019/2020
Samedi 02 novembre 2019  
HAGUENAU F.C.S.R 2   Reporté  REIPERTSWILLER U.S
ERSTEIN A.S 1-0  SCHIRRHEIN F.C
SARREBOURG FC 1-4 HEGENHEIM F.C
Dimanche 03 novembre 2019  
GOLBEY ES  0-4  COLMAR S.R.
GEISPOLSHEIM F.C  1-1 BISCHHEIM SOLEIL F.C
STRG KRONENBOURG F.C 2-2  HAGENTHAL WENTZWILL.
OBERMODERN F.C  3-1  ILLZACH A.S.I.M
.
1HEGENHEIM F.C 1986110249015
2HAGUENAU F.C.S.R 21775200216015
3COLMAR S.R. 1785210209011
4BISCHHEIM SOLEIL F.C 138422017918
5OBERMODERN F.C 1384130141202
6GEISPOLSHEIM F.C 12833208701
7HAGENTHAL WENTZWILL. 118323012150-3
8GOLBEY ES 108314013210-8
9ERSTEIN A.S 9823309110-2
10SARREBOURG FC 78215013160-3
11ILLZACH A.S.I.M 78215014210-7
12STRG KRONENBOURG F.C 6813407170-10
13SCHIRRHEIN F.C.E 68134011190-8
14REIPERTSWILLER U.S 3703407180-11
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeLun 4 Nov 2019 - 9:05

Golbey – SR Colmar (0-4) On n’arrête plus le SR Colmar
Face à une formation colmarienne largement supérieure et qui aspire à jouer les premiers rôles, Golbey s’est logiquement incliné, et ce, pour la première fois de la saison à domicile.

Candidat désigné à l’accession, le SR Colmar a réalisé une prestation à la hauteur de son ambition hier à Golbey. Peu après le quart d’heure de jeu, Adama se présente seul face à Balland, mais il croise trop sa frappe (19e ).
Presque dans la foulée, ce même Adama finit par trouver la faille lorsque, seul aux six mètres, il place une tête victorieuse (0-1, 21e ).
« On se doutait que ça allait être compliqué »
Golbey tente de réagir rapidement. Après une belle action collective, Marchal voit son essai être contré in extremis (25e ).
À la demi-heure de jeu, les Haut-Rhinois font le break grâce à un coup de tête de Meyer, qui reprend un corner venu de la gauche (0-2, 30e ).
Malgré deux belles opportunités pour Bayard (38e , 40e ), le score ne bougera plus jusqu’à la pause. « On se doutait que ça allait être compliqué. Ce qui est rageant, c’est de prendre les deux premiers buts sur des coups de pied arrêtés », concédait Antony Corvino, le coach vosgien.
Au retour des vestiaires, les Colmariens mettent un coup d’accélérateur, en scorant deux fois en deux minutes.
Bien servi dans la surface de réparation, Adama ajuste tranquillement Balland et s’offre le doublé (0-3, 56e ).
Avant de voir son coéquipier Gasmi l’imiter sur une action similaire (0-4, 58e ).
Les Golbéens ne s’en relèveront pas et, sans la maladresse de leurs convives, le score aurait pu être beaucoup plus large.
Ainsi, Walter voit sa tentative contrée de justesse par un défenseur (63e ), Imbs loupe un but tout fait à un mètre de la cage (70e ), Gasmi manque le doublé sur un corner direct (78e ), Makang trouve le poteau (82e ) et Walter se voit privé du 5-0 après un sauvetage sur la ligne (85e ).
« La deuxième mi-temps était très difficile. La marche était trop haute, on était prévenu, s’ils étaient plus adroits ça aurait même pu faire 5 ou 6 à 0. Mais il y aura des jours meilleurs. Il faudra être là contre les équipes à notre portée », concluait Antony Corvino.
GOLBEY 0 SR COLMAR 4 ➤  Mi-temps : 0-2. – Arbitre : M. Schwab. ➤  Buts : Adama (21e , 56e ), Meyer (30e ), Gasmi (58e ). ➤  Avertissements : Moreau (42e ), Ventrella (60e ), Monicard (74e ) à Golbey.
GOLBEY  : Balland, Abba, Guilcher, Morel, Prévot, Cadet, Ventrella, Lakehal, Bayard, Marchal, Moreau (Ben Driss, Goncalves, Monicard).
SR COLMAR : Seyer, Gisselbrecht, Gasser, Marbach, Meyer, Kapp, Adama, Guillot, Imbs, Gasmi, Makang (Valero, Yebra, Walter).
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeMar 26 Nov 2019 - 6:59

REGIONAL 1
Poule C
9eme Journée saison 2019/2020
Samedi 09 novembre 2019  
HAGENTHAL WENTZWILL.  Reporté  SARREBOURG FC
REIPERTSWILLER U.S  0-2  OBERMODERN F.C
ILLZACH A.S.I.M  1-1  STRG KRONENBOURG F.C
COLMAR S.R.  8-1  SCHIRRHEIN F.C.E
BISCHHEIM SOLEIL F.C 2-1  HAGUENAU F.C.S.R 2
Dimanche 10 novembre 2019
GOLBEY ES  1-8  GEISPOLSHEIM F.C
HEGENHEIM F.C 1-5  ERSTEIN A.S
1COLMAR S.R.20962102810018
2HEGENHEIM F.C19961202514011
3HAGUENAU F.C.S.R 21785210228014
4BISCHHEIM SOLEIL F.C1695220191019
5OBERMODERN F.C1695130161204
6GEISPOLSHEIM F.C159432016808
7ERSTEIN A.S1293330141202
8HAGENTHAL WENTZWILL.118323012150-3
9GOLBEY ES109315014290-15
10ILLZACH A.S.I.M89225015220-7
11SARREBOURG FC78215013160-3
12STRG KRONENBOURG F.C7914408180-10
13SCHIRRHEIN F.C.E69135012270-15
14REIPERTSWILLER U.S3803507200-13
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeMar 26 Nov 2019 - 6:59

COUPE DU GRAND EST
Dimanche 17 novembre 2019
BENNWIHR F.C 0-4  COLMAR S.R.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeMar 26 Nov 2019 - 7:00

REGIONAL 1
Poule C
10eme Journée saison 2019/2020
Samedi 23 novembre 2019  
ERSTEIN A.S 1-1 HAGENTHAL WENTZWILL.
SARREBOURG FC  1-0  ILLZACH A.S.I.M
Dimanche 24 novembre 2019 
OBERMODERN F.C  Reporté  BISCHHEIM SOLEIL F.C
GEISPOLSHEIM F.C  1-2  COLMAR S.R.
SCHIRRHEIN F.C.E  1-1  HEGENHEIM F.C
HAGUENAU F.C.S.R 2 2-1 GOLBEY ES
STRG KRONENBOURG F.C3-2 REIPERTSWILLER U.S
1COLMAR S.R.231072103011019
2HAGUENAU F.C.S.R 22096210249015
3HEGENHEIM F.C201062202615011
4BISCHHEIM SOLEIL F.C1695220191019
5OBERMODERN F.C1695130161204
6GEISPOLSHEIM F.C15104330171007
7ERSTEIN A.S13103430151302
8HAGENTHAL WENTZWILL.129333013160-3
9SARREBOURG FC109315014160-2
10GOLBEY ES1010316015310-16
11STRG KRONENBOURG F.C1010244011200-9
12ILLZACH A.S.I.M810226015230-8
13SCHIRRHEIN F.C.E710145013280-15
14REIPERTSWILLER U.S3903609230-14
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeLun 2 Déc 2019 - 3:19

REGIONAL 1
Poule C
11eme Journée saison 2019/2020
Samedi 30 novembre 2019  
HAGENTHAL WENTZWILL.  Reporté   SCHIRRHEIN F.C.E
COLMAR S.R.  1-1  HEGENHEIM F.C
REIPERTSWILLER U.S  2-2 SARREBOURG FC
ILLZACH A.S.I.M  1-0  ERSTEIN A.S
GEISPOLSHEIM F.C  2-0  HAGUENAU F.C.S.R 2
GOLBEY ES 2-2  OBERMODERN F.C
BISCHHEIM SOLEIL F.C  2-1  STRG KRONENBOURG F.C
1COLMAR S.R. 241173103112019
2HEGENHEIM F.C 211163202716011
3HAGUENAU F.C.S.R 2201062202411013
4BISCHHEIM SOLEIL F.C 191062202111110
5GEISPOLSHEIM F.C 18115330191009
6OBERMODERN F.C 17105230181404
7ERSTEIN A.S 13113440151401
8HAGENTHAL WENTZWILL. 129333013160-3
9ILLZACH A.S.I.M 1111326016230-7
10SARREBOURG FC 1110325016180-2
11GOLBEY ES 1111326017330-16
12STRG KRONENBOURG F.C 1011245012220-10
13SCHIRRHEIN F.C.E 710145013280-15
14REIPERTSWILLER U.S 410046011250-14
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeLun 2 Déc 2019 - 6:38

SR Colmar – Hégenheim (1-1) Hégenheim accroche le leader
Un score de parité sanctionne logiquement la rencontre entre une formation visiteuse opiniâtre, décidée et un leader pas toujours à son affaire.

La baisse de la température n’a pas refroidi les intentions des uns et des autres. D’emblée, les joueurs de l’ancien colmarien, Vincent Rychen, mettent les bons ingrédients en tissant une habile toile d’araignée dans laquelle les locaux demeurent souvent englués. Et ce même si Walter pose quelques banderilles (3e , 7e ). Mais pas de quoi affoler l’arrière-garde visiteuse articulée autour de son excellent capitaine Richard.
Les partenaires de ce dernier font d’ailleurs assez rapidement preuve de répartie, mais Seyer a le geste juste devant Diakité (14e ).
Seyer sauve le point du match nul
Son vis-à-vis, Fioux, détend lui aussi ses phalanges sur les tentatives de Gasmi (23e ) et d’Imbs (26e ) qui, en bonne position, voit encore le cadre se dérober.
Diakité sera plus opportuniste. Il s’en va défier victorieusement Seyer – avec pas mal de largesse au passage du camp local –, livré à lui-même sur le coup (0-1, 27e ).
Le portier colmarien évite même ensuite une seconde réalisation quand il boxe la tentative de Caromel (38e ).
Juste avant, Fioux sauvait aussi devant Yebra (36e ). Le numéro 6 local alimente encore la chronique des occasions de but (47e , 52e ), le portier visiteur parant au plus pressé.
Lors de leur meilleure et trop brève période, les Colmariens reviennent finalement dans la rencontre à la faveur du coup franc de Gasmi qui envoie avec beaucoup de justesse la balle au ras du montant de Fioux (1-1, 56e ).
À l’heure de jeu, Yebra a encore une occasion de valoriser la mainmise des siens, mais une fois de plus le réalisme fait défaut.
Il faut alors “l’arrêt du match” de Seyer (77e ) sur la frappe de Bulut pour éviter que la victoire ne choisisse le camp d’en face, les Colmariens demeurant à court d’idées jusqu’au terme des débats.
De son côté, une formation visiteuse joueuse ne se prive pas de se projeter encore en avant dans les ultimes moments de la rencontre.
Mais le réalisme ne s’invite plus au bout des crampons, laissant quelques regrets à Vincent Rychen. « On aurait pu mieux faire encore, mais la mission est accomplie, car à tour de rôle les deux formations avaient des temps forts lors de cette rencontre d’un très bon niveau. »
Du côté colmarien, après sept victoires consécutives, il faut parfois savoir faire le dos rond quand les circonstances l’exigent comme lors de cette rencontre.
SR COLMAR 1 HÉGENHEIM 1 ➤  Mi-temps : 0-1. Stadium, 450 spectateurs. Arbitre : M. Kontzler assisté par MM. Berisha et Munier. ➤  Buts : Gasmi (56e ) pour Colmar ; Diakité (27e ) pour Hégenheim. ➤  Avertissements : Yebra (56e ), Kapp (81e ) à Colmar ; Diabira (41e ) à Hégenheim. SR COLMAR : Seyer - Kapp, Woelfflin, Marbach, Gasser - Guillot (Makang Njem, 46e ), Yebra (Joseph, 67e ), Gasmi - Stoltz, Imbs, Walter (Tubio, 46e ). Entraîneur : José Guerra. HÉGENHEIM : Fioux - Dassaul Pokua, Amrani, Richard (Cap.) Diabira - Lela, Rachid, Mekkari (Bulut, 68e ) - Caromel, Stangl, Diakité (Djafaar, 62e ), Mdjassiri. Entraîneur : Vincent Rychen.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeDim 8 Déc 2019 - 9:04

SR COLMAR 2

SAINT-LOUIS/NEUWEG FC 1
Mi-temps 2-1. Arbitre : M. Richard, assisté de MM. Zeriouh et Knaub. 300 spectateurs.
Les buts : Tubio (27e ), Yebra (40e ) pour Colmar ; Diallo (7e ) pour Saint-Louis. Avertissements  : Valero (53e ), Guillot (72e ) à Colmar ; Gbessi (60e ) à Colmar.
COLMAR  : Seyer - Stanley, Gasser (cap), Dietrich, Woelfflin - Ekwe Ebele (Imbs, 67e ), Guillot - Makang Njem, Yebra, Stoltz (Valero, 46e ) - Tubio. Entraîneur  : José Guerra.
SAINT-LOUIS  : Messaoudi - Sartori, Niang (cap), Ndelly, Camara (Ellemaud, 73e ) - Gbessi, Zine (Kabes, 65e ) - Elia, Amaouche (Elhani, 54e ), Arar - Diallo. Entraîneur   : Cédric Decker.
.
Colmar prend date
Face à une équipe de Saint-Louis qui évolue en N3, niveau que le SRC aimerait rejoindre rapidement, Colmar n’a pas fait de complexe pour se qualifier logiquement pour les 16es de finale de la Coupe du Grand Est.
Entre une équipe en tête de son championnat (Colmar) et une autre à la peine à l’étage au-dessus (Saint-Louis/Neuweg), on a coutume de dire que la différence de niveau est mince. Voire inexistante. Et c’est ce qu’on a eu tout le loisir de constater, hier, au Stadium.
Il est vrai que pour ce 32e de finale de Coupe du Grand Est, aucun des deux clubs n’alignait son équipe type. Des choix volontaires, mais aussi contraints. Sur le terrain, cela a donné une rencontre équilibrée, avec une légère maîtrise colmarienne durant le premier acte.
Pourtant, tout avait plutôt mal commencé pour les Verts. Sur le premier mouvement ludovicien, Elia se jouait de Woelfflin sur le côté droit avant de centrer fort devant le but pour la tête imparable de Diallo (0-1, 7e ).
Le temps de reprendre leurs esprits, les Colmariens tissaient leur toile et aspiraient les ballons grâce à un pressing bien coordonné.

L’inspiration de Tubio

Après une première tentative de Guillot (9e ), qui aurait pu se montrer plus collectif sur le coup, c’est Tubio, l’avant-centre, qui remettait les compteurs à zéro d’une belle inspiration en pleine lucarne (1-1, 27e ).
La rencontre, bien moins débridée que durant la préparation (5-2 pour Colmar), allait basculer sur une mauvaise relance visiteuse qui profitait à un Yebra plein de sang-froid au moment de dribbler Messaoudi (2-1, 40e ).
Touchés, les Frontaliers n’étaient pas loin de couler dès la reprise sur une frappe croisée de l’entrant Valero qui filait le long de la ligne de but (48e ). Une grosse frayeur qui réveillait des Frontaliers enfin plus entreprenants. Amaouche, sur un service parfait d’Elia, trouvait la barre dans la foulée (49e ).
Volontaires mais trop imprécis, les pensionnaires du N3 ne faisaient planer qu’une menace diffuse sur le but de Seiler, tout heureux de voir la frappe d’Amaouche (54e ), mais surtout celle d’Elia au sortir d’un petit numéro (81e ) filer à côté.
Dans l’autre sens, malgré plusieurs situations de contre, les Verts ne parvenaient pas à creuser l’écart. Soit en raison d’un mauvais choix – une tête plongeante de Guillot (58e ) –, soit par manque de conviction comme sur cette frappe cadeau de Valero (74e ).
Rien de rédhibitoire pour Colmar, vainqueur logique d’une rencontre que le SRC aimerait jouer en championnat la saison prochaine. En National 3 de préférence.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeJeu 20 Fév 2020 - 7:08

REGIONAL 1
Poule C
Samedi 15 février 2020 
COLMAR S.R. 2-0 ILLZACH A.S.I.M
 REIPERTSWILLER U.S 2-2 HAGENTHAL WENTZWIL
 Dimanche 16 février 2020 
GOLBEY ES 4-1 SCHIRRHEIN F.C.E
 STRG KRONENBOURG F.C 1-0 OBERMODERN F.C
 HAGUENAU F.C.S.R 2 1-0 SARREBOURG FC
 BISCHHEIM SOLEIL F.C 1-0 HEGENHEIM F.C
 GEISPOLSHEIM F.C 2-1 ERSTEIN A.S

.
1COLMAR S.R. 271283103312021
2HAGUENAU F.C.S.R 2231172202511014
3BISCHHEIM SOLEIL F.C 221172202211111
4GEISPOLSHEIM F.C 211263302111010
5HEGENHEIM F.C 211263302717010
6OBERMODERN F.C 17115240181503
7STRG KRONENBOURG F.C 1613445016220-6
8ILLZACH A.S.I.M 1413427020250-5
9GOLBEY ES 1413427021370-16
10ERSTEIN A.S 13123450161600
11HAGENTHAL WENTZWILL. 1310343015180-3
12SARREBOURG FC 1111326016190-3
13SCHIRRHEIN F.C.E 712147014360-22
14REIPERTSWILLER U.S 511056013270-14
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeMar 25 Fév 2020 - 10:06

REGIONAL 1
Poule C
Samedi 22 février 2020  
REIPERTSWILLER U.S  0-2 ILLZACH A.S.I.M
Dimanche 23 février 2020 
GOLBEY ES  1-2 HEGENHEIM F.
OBERMODERN F.C  0-2 SARREBOURG FC
BISCHHEIM SOLEIL F.C  4-0  HAGENTHAL WENTZWILL.
HAGUENAU F.C.S.R 2  1-2 ERSTEIN A.S
GEISPOLSHEIM F.C  3-1 SCHIRRHEIN F.C.E
STRG KRONENBOURG F.C 1-4 COLMAR S.R.
.
1COLMAR S.R. 301393103713024
2BISCHHEIM SOLEIL F.C 251282202611115
3GEISPOLSHEIM F.C 241373302412012
4HEGENHEIM F.C 241373302918011
5HAGUENAU F.C.S.R 2231272302613013
6OBERMODERN F.C 17125250181701
7ILLZACH A.S.I.M 1714527022250-3
8ERSTEIN A.S 16134450181701
9STRG KRONENBOURG F.C 1614446017260-9
10GOLBEY ES 1414428022390-17
11SARREBOURG FC 1412426018190-1
12HAGENTHAL WENTZWILL. 1311344015220-7
13SCHIRRHEIN F.C.E 713148015390-24
14REIPERTSWILLER U.S 512057013290-16








.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeLun 2 Mar 2020 - 7:38

Coupe du grand est | Boulay – SR Colmar (0-2) Le SRC file en quarts
En difficulté en championnat et opposés aux Alsaciens de Colmar (R1) en huitièmes de finale de la Coupe du Grand Est, les joueurs de Boulay (R1) avaient à cœur de performer dans cette compétition.
La rencontre débute mal pour les locaux, qui concèdent très rapidement l’ouverture du score.
Sur un centre du latéral gauche Woelflin, Abou reprend aux six mètres (0-1, 5e ). Malgré cet élément défavorable, les Boulageois vont directement relever la tête et frôleront même l’égalisation.
En effet, après une superbe ouverture de Marzuki, trouvant un Houllé laissé bien seul au milieu de la surface, le capitaine et latéral droit de Boulay assène une frappe qui rase le poteau droit de Seyer (15e ).

Doublé d’Abou, Gasser expulsé

De son côté, l’équipe alsacienne multiplie les occasions en contre en première mi-temps, butant uniquement sur un grand Giraldo (8e , 26e , 38e ). À noter que les locaux auraient pu bénéficier de deux penaltys sur des situations litigieuses : une faute sur Marzuki (19e ) et une faute de main de la défense adverse (34e ).
Après la pause, Boulay se découvre encore plus pour tenter d’égaliser au plus vite. Colmar profite alors des espaces laissés par les locaux pour s’offrir de nouvelles occasions en contre.
La frappe de l’extérieur du pied gauche de Valero s’écrase sur le poteau droit (55e ). L’attaquant colmarien va multiplier les tentatives, manquant de précision ou trouvant Giraldo sur son passage à chaque fois (62e , 63e ).
Malgré leurs efforts, les Boulageois vont concéder un second but évitable. À la suite d’une erreur de relance de Causier, Makang s’échappe et sert sur un plateau son coéquipier Abou, qui s’offre ainsi un doublé (0-2, 73e ).
Dans une fin de match de plus en plus musclée, le capitaine de Colmar, Gasser, récoltera un second carton jaune et sera logiquement expulsé après un inutile tacle par derrière au milieu de terrain (79e ).
Malgré cette expulsion, Colmar gère la fin de match et se qualifie pour les quarts de finale de la Coupe du Grand Est.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeMer 3 Juin 2020 - 9:36

dna a écrit:
La belle pioche du SR Colmar
Ce n’est pas faute de propositions qu’Abdelhak Belahmeur a signé au SR Colmar. Le Luxembourg, la Belgique ou la Turquie (D2) étaient des destinations possibles, mais l’Alsacien voulait à tout prix se rapprocher des siens. En National, Cholet ou Quevilly n’étaient pas contre l’accueillir, mais le milieu de terrain ne voulait pas « aller à l’autre bout de la France pour trois cents euros de plus ».

C’est après un texto de félicitations pour la montée des SRC en N3 envoyé à José Guerra, avec qui il n’avait jamais perdu le contact depuis son passage à Schiltigheim (2012-2014), que les discussions pour une éventuelle venue dans le Haut-Rhin ont commencé. Et malgré des pistes en N2 (Schiltigheim, Mulhouse), Abdelhak Belahmeur a privilégié les Verts.

« Colmar a un bon projet, de belles infrastructures. Et bien connaître le coach, ça joue beaucoup, avoue celui qui fêtera ses 29 ans le 26 juillet. José m’a aidé à grandir. Il connaît mes qualités. Et il me donne de la liberté pour m’épanouir sur un terrain. Je veux faire une année pleine et retrouver le plaisir. »

Pour le SRC, il s’agit là d’une belle pioche et d’un cadre potentiel pour la saison à venir qui verra le club centenaire retrouver le National 3.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeVen 5 Juin 2020 - 7:51

À Colmar, le retour en N3 se fera sans l’attaquant Yannick Imbs, qui (re)prend le chemin d’Erstein (R1). Il est remplacé par le buteur de Biesheim Julien Jacquat. Le SRC réalise un autre très joli coup en attirant le milieu offensif Abdelhak Belahmeur, passé notamment par Schiltigheim, le Racing, Créteil, Avranches et le FC Voluntari (D1 roumaine). Le milieu défensif Abdoulaye Diawara, passé par Colmar entre 2013 à 2015, fait son retour en provenance du FR Haguenau (N2). Les milieux Loris Kapp et Sofian El Mounaoui rejoignent Sundhoffen, promu en R1.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeMer 17 Juin 2020 - 3:09

100e anniversaire  La période professionnelle des SR Colmar: un sacré Graal

[Exc] SR Colmar - Page 28 Title139
L’effectif de la saison 1948-1949. Debout de gauche à droite : Nagy, Frey, Lauer, Angel, Wawrzyniak (cap.), Dupraz, Deckert, Nicolas (entraîneur). Accroupis de gauche à droite : Kryske, Teissonnier, Peruchoud, Hansen, Ben Ali, Linkenheld, Marchzewski, Laffont. DR
Dans l’histoire désormais centenaire des Sports Réunis de Colmar, la section football a connu une décennie faste malgré les affres de la Seconde Guerre mondiale. C’était l’heure du professionnalisme, de 1937 à 1949, avec une montée en première division avant que tout ne s’arrête brusquement.
C’était un dimanche de juin. Le 6 juin plus exactement. On ne sait pas quel temps il faisait alors sur Colmar. Mais une chose est sûre, au-dessus du stade des Francs régnait un généreux soleil. Au zénith, comme cette équipe des Sports Réunis de Colmar qui atteignait enfin son Graal, une montée en Division Nationale, but qu’elle cherchait à atteindre depuis sa création 11 ans plus tôt.
En 1937, Joseph Lehmann, président du club de football mais également de l’omnisports des SRC, avait déposé auprès de la FFF une demande pour engager une équipe professionnelle. Ce qui n’avait pas soulevé un enthousiasme démesuré des autres membres au point que les pros allaient vivre leur aventure de leur côté, sans lien avec les autres sections. L’avantage, pour celles-ci, était qu’ainsi elles ne s’impliquaient pas financièrement, ce qui aura son importance comme nous le verrons plus tard. Tout reposait en effet sur la générosité du « bon papa Lehmann ».
Une ferveur inédite s’empare de Colmar
Pour l’histoire, les professionnels colmariens disposèrent des Tchèques de Carlsbad (Karlovy Vary) pour leur première apparition au stade des Francs. Les quatre premières saisons en Division 2 furent honorables, avec un classement oscillant de la 3e  à la 9e   place, avec au passage un huitième de finale de Coupe de France perdu contre le Racing Paris (3-4) en 1946.
Mais rien n’allait surpasser cette saison 1947-1948, cette 2e place, à six points de Nice, synonyme de montée, et cette ferveur qui secoua cette ville bourgeoise de province. « Le foot a fait connaître Colmar sur le plan national, assure José Esposito, ancien président des SRC-foot et de l’omnisports, enfant à l’époque. J’avais neuf ans. Mon père m’amenait au stade des Francs. Il était plein. Aller au match, c’était la principale occupation. Des processions entières partaient du centre-ville… »
[Exc] SR Colmar - Page 28 Title140
La foule se rend au stade des Francs avant un match.

Ce 6 juin, donc, il y eut de nombreuses embrassades sur la pelouse et un tour d’honneur pour vibrer à l’unisson. Un feu d’artifice dont Kryske, Jerusalem et Zopp avaient allumé les premières mèches en marquant contre les Avignonnais. De quoi, aussi, effacer la déception d’une amère défaite face au RC Lens (1-5) en demi-finale de la Coupe de France, jouée sur terrain neutre à Lyon. Une performance jusqu’ici inégalée. En tout point, donc, cette cuvée aura été exceptionnelle.
« Linkenheld, un ailier gauche qui se faisait remarquer »
C’est accompagné par un admirable Supporter-Club et un engouement populaire jamais démenti que les SRC ont traversé cette saison au plus haut niveau. Ce qui s’est ressenti dans les travées du stade des Francs avec un nombre oscillant entre 4 000 et 7 000 spectateurs avec un record à 11 900 le 14 novembre 1948 lors du succès colmarien (2-1) dans le derby face au RC Strasbourg.
Parmi eux, José Esposito. « Quand on voit les joueurs et les équipes qui sont passés par le stade des Francs, c’est quand même dingue ! Il y avait le RC Paris dont tout le monde parlait. Je me souviens vaguement de l’un ou l’autre match, raconte le septuagénaire dont certains joueurs des SRC se rappellent à sa mémoire. Angel (le gardien de but) , je le vois avec son maillot jaune et son short vert strié de blanc. Il y avait aussi cet Autrichien, un grand costaud, Jerusalem, qui faisait penser à (Ernst) Stojaspal (qui a joué au Racing de 1954 à 1957). Et Linkenheld, un ailier gauche qui se faisait remarquer par son dribble et sa vélocité. »
A cette époque, celle où la TSF, le Nouveau Rhin Français et les DNA demeuraient les principales sources d’information à Colmar, aucun « star-system » n’accompagnait les joueurs des SRC qui, dit-on, « rencontraient un certain succès auprès de la gent féminine ». Pour le petit José, il n’était pas rare de voir débarquer dans la maison de la rue du Staufen Angel et Teissonier, deux « bons copains » de son père Gabriel, futur président du club (1958-1960).
La mort de Joseph Lehmann, le coup de massue
Sportivement, cette saison en Division Nationale s’est bien passée, le promu émargeant à une honnête 11e  place synonyme de nouveau bail au plus haut niveau. Seulement, la mort de Joseph Lehmann, le 15 mai 1949, le jour du match du maintien à Montpellier, est venue tout remettre en cause. Connus pour payer généreusement leurs joueurs, les SRC se sont retrouvés face à un dilemme à la disparition de leur généreux mécène.
Malgré quelques tentatives, dont celle de Claude Lehmann, fils du défunt président, de poursuivre le grand œuvre du « bon papa Lehmann », le professionnalisme s’arrêta d’un coup net à Colmar. Ce qui entraîna, au passage, une polémique au moment de la cession - d’aucuns parleront d’un effectif bradé - des joueurs colmariens à un Racing (*) repêché malgré la relégation promise sur le terrain.
[Exc] SR Colmar - Page 28 Title141
Josep Lehmann (troisième en partant de la gauche) lors d’un match à Paris.
Soixante-dix ans plus tard, il émane de ces images jaunies et légèrement écornées par le temps, une certaine nostalgie puisque les SRC n’ont plus jamais été à pareille fête (voir encadré). « Ce fut un grand moment de l’histoire sportive colmarienne, conclut Dominique Grunenwald, ex-président général des SRC. On en a beaucoup parlé durant les années qui suivirent avec le regret de voir que le professionnalisme avait vécu. »
(*) Les joueurs appartenaient alors à leur club
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeSam 20 Juin 2020 - 11:47

Raphaël Gherardi signe à Colmar
 Le milieu de terrain formé au Racing Club de Strasbourg vient de s’engager avec Colmar, club qu’il a déjà connu durant la saison 2015/2016 avant de rejoindre Grenoble, pensionnaire de National. Passé également par Mulhouse, Raphaël Gherardi a rejoint Yverdon la saison dernière. Le club suisse évoluait en troisième division nationale. Gherardi a porté le maillot d’Yverdon à seize reprises la saison passée. Une belle recrue pour Colmar qui recrute ainsi un joueur très technique pour son entre-jeu. Guillaume Jacquat (Biesheim) rejoint également le club colmarien.
Alsa'racing
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeMer 22 Juil 2020 - 5:56

Les SR Colmar, à l’école des champions

[Exc] SR Colmar - Page 28 Title154

Club formateur reconnu, les Sports Réunis de Colmar ont vu passer quelques pépites qui ont percé au (très) haut niveau. Une grande fierté. Les pros, eux, remontent le temps…

Erwan Maury (23 ans, milieu de terrain à Rodez)

« J’ai commencé le foot à cinq ans, et le plus simple pour moi c’était d’aller aux SRC. J’ai été bercé là-dedans par mon père (Alexandre). Je me souviens de mon premier entraînement à la Mittelharth avec Dominique Rival, l’entraîneur des débutants, avec qui je suis resté en contact. J’avais été accepté dans le groupe alors que j’étais moins âgé que les autres.
Les SRC, ce ne sont que des bons souvenirs, de belles personnes qui sont ensuite devenues des amis. C’est aussi Sam Aisani, un éducateur avec beaucoup de caractère. J’étais un peu inquiet quand je suis monté dans la catégorie des poussins. Il a mis de la rigueur tout de suite, nous a montré que le foot ce n’est pas que du plaisir, ce qui nous a forgés. Il en a marqué plus d’un.
Mes plus beaux souvenirs, ce sont les tournois quand j’étais tout petit avec ceux qui sont devenus mes amis. Mais aussi ces deux années en U 17 Nationaux, avant que je parte à Dijon, qui même si elles ont été difficiles sur le plan sportif, m’ont permis d’entrer dans le vif du sujet. Je n’oublie pas non plus le parcours de la une en Coupe de France (en 2006) lorsque j’étais ramasseur de balles pour les matches contre Monaco et Rennes. »

Ryad Boudebouz (30 ans, milieu de terrain de Saint-Etienne)

« Je suis resté cinq ans au club, des poussins aux benjamins. Je venais de l’ASPTT Colmar où je jouais au foot pour m’amuser. Avec les SRC, j’intégrais la grosse structure du coin. C’est Sam Aisani qui avait voulu que je vienne, c’était le grand entraîneur qui formait les jeunes. Il a été comme un deuxième père pour moi, il a marqué le début de ma carrière.
Je me rappelle des tournois qu’on a joués avec de grandes équipes comme l’Inter. On en avait gagné un à l’ASIM en battant le Racing en finale. Ces tournois, ça nous permettait de voyager mais aussi de nous faire remarquer par des clubs pros. On avait des étoiles plein les yeux, ça donnait envie de progresser, de s’accrocher.
A Montbéliard, on avait remporté un tournoi de futsal en battant Sochaux quatre à zéro en finale. J’avais mis les quatre buts. C’est comme ça que ça a commencé. Quand j’ai rejoint Sochaux à douze ans, je n’y allais pas pour rien, c’était pour devenir professionnel. »

Jérémy Grimm (33 ans, ex-milieu de terrain du Racing)

« Mon premier passage aux SRC, c’était de sept à dix ans, avec Sam Aisani, un très bon coach. Il était sévère mais il vous faisait progresser. Quand j’y suis revenu (en 2008 à 21 ans) , c’est "Doumé" (Lihrmann) qui m’a ouvert les portes. Avec Damien (Ott) , ça s’est fait naturellement. Il y avait un état d’esprit familial qui me plaisait énormément. Mais on avait tous envie d’évoluer. A Colmar, je me suis rapproché de ma famille (il est originaire d’Ostheim). J’avais l’idée de repartir d’en bas (après avoir été au centre de formation du Racing) et de gravir les échelons. Je n’ai pas baissé les bras et j’ai continué à bosser. C’était des journées pleines, je m’entraînais le soir après ma journée de boulot (dans le bâtiment ou comme livreur). Ces cinq ans aux SRC m’ont structuré, m’ont donné une hygiène de vie et surtout de la force pour croire en mon rêve.
La montée en National, c’était sympa. On s’était tous teint les cheveux en vert pour notre dernier match et on avait fini dans une fontaine au centre-ville. Ces moments-là sont magiques. En Coupe de France, aussi, on a vécu de belles émotions. Mais je retiens surtout le fait d’avoir rencontré de belles personnes. Dans le groupe, on ne se prenait pas la tête. Pour tout ça, un gros merci aux SRC. »

Claude Fichaux (51 ans, entraîneur adjoint de l’Olympique Lyonnais)

« J’étais à Sigolsheim quand Raoul Baechler est venu me chercher alors que j’étais chez les pupilles (10 ans). Raoul, c’était un précurseur dans le scoutisme. Il traînait dans la région colmarienne pour dénicher des joueurs avec du potentiel. Quand les SRC vous demandent de venir, c’est la garantie de jouer au plus haut niveau dans chaque catégorie. Et moi, c’est ce que je voulais.
Je suis resté au club de 1980 à 1985. On peut dire que j’y ai eu une très, très bonne préformation. Il y avait de bons éducateurs comme Sam Aisani, Bernard Johansen, Claude Neumeyer. On avait déjà des stages de préparation d’une semaine à la Mittelharth avant le début de la saison ! Et je m’entraînais du lundi au jeudi, deux fois dans ma catégorie, deux fois dans celle du dessus. C’était une autre époque, sans jeux vidéo ou Netflix. A la sortie du collège, on ne perdait pas une occasion de jouer au ballon.
Aux SRC, j’ai gagné une grande amitié avec Marc Keller (le président du Racing) qui dure depuis quarante ans. J’y ai aussi vécu de belles choses, ces tournois comme celui de Sens, ces victoires en coupe d’encouragement (sorte de coupe départementale). Le championnat, c’était souvent pour le FCM et nous nous gagnions souvent la coupe. Sportivement, face aux clubs professionnels comme Strasbourg et Mulhouse, on avait envie d’exister.
J’ai pris beaucoup de plaisir et j’ai continué à en prendre avec la pression du monde professionnel. Une victoire contre la Juventus (les Lyonnais ont battu les Turinois en huitième de finale aller de la Ligue des champions le 26 février, ndlr) ou contre Saint-Louis/Neuweg en moins de 14 ans, il y a du plaisir à la clé !
J’ai fait mes classes jusqu’à 16 ans quand Max Hild est venu toquer chez mes parents. Je suis passé des cadets nationaux au CF3 au FCM ! J’ai toujours continué à suivre les Sports Réunis car j’y avais des copains. J’étais abonné aux DNA et L’Alsace le lundi pour suivre les résultats. Ça reste cinq très belles années. »

Robert Forny (78 ans, ex-milieu de terrain des SRC)

« J’habitais rue de la Papeterie à Colmar et le stade des Francs était à cinq minutes de la maison. J’y allais tous les soirs pour m’entraîner. J’ai été repéré par Fritz Klump qui m’avait vu jouer avec mes copains à la cité administrative. En dix minutes, vous aviez une licence ! Il m’a inculqué les gestes de base avant que je ne passe dans la catégorie supérieure. Je suis resté de poussin à junior. A cette époque-là, après la période professionnelle (1937-1949) , le club oscillait entre la PH et la DH.
On a d’abord voulu me faire jouer gardien mais après un match j’ai compris que ça n’était pas pour moi. J’ai participé au concours du très jeune puis du jeune footballeur. Et j’ai été sélectionné dans différentes équipes d’Alsace. C’est peut-être comme cela que le Racing a eu un œil sur moi-même si je pense que l’entraîneur colmarien de l’époque, Oscar Heisserer (ex-joueur du Racing et international) , a aussi joué un rôle. J’avais le choix entre le Racing et le RC Paris mais mon papa (Albert) , qui a signé le contrat à ma place car je n’étais pas majeur (moins de 21 ans) , souhaitait que son petit ne parte pas trop loin.
Une blessure au genou m’a empêché de faire la carrière professionnelle à laquelle je pouvais aspirer mais j’ai quand même pu côtoyer de nombreux internationaux. Après un passage à Saint-Germain-en-Laye, puisque ma femme terminait ses études à Cachan, je suis revenu aux SRC. J’y ai encore joué une dizaine d’années, j’ai même entraîné l’équipe première durant six mois avec Fernand Doll, et j’ai pris du recul quand on a retrouvé le CFA. J’ai encore continué comme vétéran, j’ai été éducateur mais ce n’était pas un rôle pour moi. Quand j’y repense, je ressens de la nostalgie pour cette époque. Tout le monde était logé à la même enseigne, le football n’était pas celui d’aujourd’hui, il avait encore quelque chose de romantique. »

Laurent Weber (47 ans, ex-entraîneur des gardiens de Dijon)

« J’habitais à côté du collège Pfeffel. Je jouais sur un plateau avec mes copains de l’école. Je n’avais pas en tête de rejoindre un club jusqu’à ce que M. Neumeyer me demande de venir un mercredi après-midi au stade des Francs. C’était le début de ma vocation. Je suis resté au club de sept à seize ans, quand j’ai rejoint le centre de formation du Racing.
Je suis rapidement allé dans le but. Un jour, il manquait un gardien. J’ai essayé et je ne suis plus jamais ressorti. C’était comme un réflexe, ça s’est fait naturellement. Je me souviens que chez les poussins, on gagnait tout. On avait une belle génération avec Frédéric Johansen (aujourd’hui décédé) , Vincent Schmitt (président de Biesheim) , Manu Clement… On jouait pour le plaisir. On était une belle bande de potes. Et quand on partait sur les tournois, le week-end, avec des parents géniaux, c’était extra. On a eu une belle jeunesse dans un club familial et sain.
Après mon départ, j’ai toujours continué à suivre la trajectoire des SRC. Même quand j’étais pro et que je rentrais sur Colmar, j’essayais d’aller les voir jouer. Je regardais leurs résultats. Et je suis revenu une saison (2010-2011) dans le staff (en tant qu’entraîneur des gardiens) en National. Pour moi c’était symbolique et aussi une belle fierté d’aider les SRC à se construire. Aujourd’hui le club a cent ans, c’est quand même quelque chose. Je jouais avec le fils de Guy Meyer (président depuis 2016) quand lui était vétéran. Il y a ces liens qui restent. C’est une grande famille. »

Marc Keller (52 ans, président du Racing Club de Strasbourg)

« Je n’ai pas commencé aux SRC mais à Fessenheim jusqu’en pupilles. C’est là-bas que Raoul Baechler est venu me chercher quand j’avais 13 ans. Colmar a toujours eu l’ADN d’un club formateur. Et à l’époque, il était déjà très réputé. Je me souviens de la reprise de l’entraînement au stade de la Mittelharth. Avec moi, il y avait quelqu’un qui est devenu un de mes meilleurs amis par la suite : Claude Fichaux. On avait une belle génération et je me suis fait beaucoup d’amis au club.
Pour moi, arriver aux SRC, c’était franchir un palier impressionnant. J’y ai suivi une très bonne formation grâce à la qualité des éducateurs. A l’époque, il n’y avait pas encore les centres de formation comme maintenant mais c’est grâce aux SRC qu’une fois le bac en poche j’ai pu passer professionnel au FC Mulhouse (alors en D2) de (Raymond) Domenech.
Je reste très attaché à ce club car ça me rappelle de superbes années. C’était le temps du foot amateur et de l’insouciance. Mon enfance a été bercée par le foot. J’y jouais dès que j’avais du temps libre, avec mon frère (François) ou mes voisins dans mon village de Balgau. Au club, j’ai joué en minimes, cadets nationaux puis en équipe première à 17 ans (en 1985-1986) lorsque l’entraîneur était Guy Voillot. On jouait encore au stade des Francs, en quatrième division. Et en face, c’était des hommes !
Je me rappelle aussi du tournoi de Sens. On jouait contre des équipes étrangères, le niveau était relevé. On était loin de Colmar pendant quatre ou cinq jours. Pour nous, c’était l’aventure, ça mettait un piment incroyable ! C’est dans ces moments-là, aussi, que se nouaient des amitiés. A cette époque, on avait tous l’espoir de passer pro un jour.
Après mon départ, j’ai toujours suivi le club. Je garde d’ailleurs une grande affection pour Roland Hunsinger (l’ex-président de 1999 à 2012 et aujourd’hui décédé, ndlr). En National, quand on a joué les SRC avec le Racing, et même s’il fallait gagner ce match, je n’affrontais pas un concurrent mais mon club formateur. J’ai toujours pensé qu’il y avait tout à Colmar pour en faire un club d’un bon niveau. Si les SRC travaillent bien, il n’y a pas de raison que le club ne retrouve pas le National dans les trois ou quatre ans. Il y a de la place en Alsace à côté de Strasbourg. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeMer 22 Juil 2020 - 6:00

100e anniversaire des Sports Réunis de Colmar « On a mis le club sous les projecteurs »

[Exc] SR Colmar - Page 28 Title155

Dominique Lihrmann et Damien Ott ont successivement entraîné les SRC de 2003 à 2015. Ils se souviennent...
Damien Ott (55 ans, entraîneur adjoint à Troyes)
« Mon passage durant cinq années aux SR Colmar a été pour moi une période de progression absolue. A la fois individuellement et collectivement. Ce fut une aventure extraordinaire sur le plan humain. Avec toutes les composantes du club, nous formions une famille avec une identité propre. Quand nos adversaires aux quatre coins de la France s’apprêtaient à nous affronter, ils savaient ce qu’ils allaient retrouver face à eux : des mecs qui ne lâchaient rien, avec un esprit, des valeurs. Ça, c’était ma fierté. Exporter cette identité verte au troisième échelon national.
Mes cinq ans au club ont déterminé ma vie professionnelle et je sais tout ce que je dois aux SRC. Mon seul petit regret est de n'avoir pas réussi à emmener ce club en Ligue 2. Avec un peu plus de temps, on y serait parvenu. »

Dominique Lihrmann (60 ans, ex-attaquant et entraîneur des SRC)
« J’étais au FC Ingersheim quand j’ai passé les tours de détection pour intégrer l’équipe d’Alsace. C’était rare qu’un villageois vienne s’immiscer parmi les joueurs de Colmar, Mulhouse ou Strasbourg. J’ai signé en 1976 aux SRC en tant que junior première année. J’étais fier d’avoir tapé dans l’œil du club phare du coin. C’était aussi un trait de caractère car j’en connais beaucoup qui n’ont jamais voulu quitter Ingersheim. Moi, j’étais compétiteur, je voulais savoir jusqu’où je pouvais jouer, j’avais le foot dans le sang. J’aurais peut-être pu être pro si mon père n’avait pas refusé que j’aille au Racing…
Quand je suis arrivé aux SRC, on se moquait de moi pour me tester, on ne donnait des surnoms. J’ai été lancé en équipe première à 17 ans par Marius Bruat. Quand je suis devenu étudiant, c’était plus compliqué pour venir s’entraîner en semaine. J’ai essayé de m’arranger avec Monsieur Bruat mais ça n’a pas été possible ! Alors je suis parti au Stade de Colmar (ex-FC Colmar). C’est un peu ce que l’on faisait quand on voulait embêter les SRC. C’est comme ça quand on s’aime !
Je suis revenu au club en 1987, quand Yves Ehrlacher était l’entraîneur, et j’ai connu une descente (en DH) dix ans après avoir connu la montée (en CF4). J’ai joué jusqu’en 1992 et je suis parti quand on m’a mis quatorzième en Coupe de France face à Lens (en 32es de finale) alors que j’avais joué les tours précédents. Cela m’a permis de connaître dix années magiques à Illhaeusern.
Pour mon troisième passage, j’ai répondu en 2003 à l’appel de Roland Hunsinger. Et j’ai pris autant de plaisir sur le banc que comme joueur. Il y a eu ce parcours en Coupe de France (victoire contre Monaco en 16es en 2006). On a mis le club sous les projecteurs et on a donné une bonne image, loin de l’arrogance supposée. Cette aventure a été rafraîchissante avec des gars qui ont croqué dans leur passion. La montée en CFA (en 2008), je l’ai vécue comme un soulagement, celui d’avoir fait ce que le président Hunsinger m’avait demandé. Tout le monde pensait que c’était logique alors que dans le sport ce n’est pas aussi simple. J’étais vidé et c’est pour cela que j’ai arrêté.
Mais ma joie la plus pure, la plus belle, c’est quand j’ai remplacé Damien (Ott), qui me l’avait demandé comme un service durant sa suspension (en 2014), et que je me suis assis sur le banc colmarien à la Meinau. J’ai pu vivre ce match d’une beauté extrême avec plus de détachement. Je me rappelle la clameur sur l’ouverture du score de Mendy mais aussi qu’il y avait beaucoup moins de bruit lorsqu’on avait égalisé puis fini par remporter le derby. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeSam 25 Juil 2020 - 5:49

dna a écrit:
Le SR Colmar rêve de Jérémy Grimm
Fauché dans son élan par une rupture du tendon de l’ischio-jambier gauche, le 29 novembre 2018, Jérémy Grimm vient de vivre deux saisons quasi blanches sous le maillot du Racing. Après avoir appris en mai dernier que le club strasbourgeois ne renouvellerait pas son contrat, le milieu défensif s’est mis en quête d’une nouvelle destination. S’il ne trouve pas de point de chute au niveau professionnel, le joueur pourrait se laisser tenter par un retour à Colmar, où il s’est révélé, d’abord en CFA (2008-2010), puis en National (2010-2013).

La probabilité est certes faible, mais José Guerra, l’entraîneur du SRC, a tout de même sondé Grimm par téléphone. « Si je ne l’avais pas appelé, j’aurais commis une faute grave, insiste le coach. J’ai bien conscience qu’il n’est pas facile de passer de la Ligue 1 au National 3, mais je lui ai tout de même dit qu’on serait ravi de l’accueillir s’il ne trouvait pas chaussure à son pied. Il est le bienvenu, même pour s’entraîner. C’est un Alsacien pure souche et Colmar, c’est son club. S’il a envie de nous aider, on fera en sorte de trouver une solution. Pour le moment, on reste en contact et on échange. »
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeSam 15 Aoû 2020 - 4:53

Match de préparation :  SR Colmar - RC Strasbourg II (0-0) : de l’envie mais des scories
Le SR Colmar et la réserve du Racing se sont neutralisés, vendredi soir à Fessenheim. Si la rencontre a été plutôt alerte, elle n’a vraiment pas été spectaculaire.
À l’heure de trouver la bonne alchimie en vue de la reprise du championnat de National 3, le SR Colmar et la réserve du Racing ont montré que les deux semaines à venir ne seront pas de trop. Scories à gommer, associations à parfaire, efficacité à retrouver, les pistes d’amélioration ne manquent pas mais sont encore logiquement d’actualité à ce stade de la préparation.Trop brouillon dans son animation offensive, le SRC a néanmoins été le premier à se mettre en évidence, de loin, sur des frappes de Gisselbrecht (9e ) au-dessus et de Gasmi sur Huck (13e ). D’abord spectateurs, les (très) jeunes du Racing – onze U19 étaient sur la feuille de match – ont ensuite pris leur élan.
Soirée tranquille pour les gardiens
Les percussions depuis la ligne médiane ont mis en difficulté l’arrière-garde haut-rhinoise. Sur l’une d’entre elles, Zinga a été proche d’ouvrir le score mais un retour colmarien sur la ligne l’en a empêché (14e ). Et sur la dernière de la première période, Christophe a buté sur Seyer (45e ).
Volontiers joueuses, c’est pourtant sur coups de pied arrêtés que les deux formations ont fait peser un semblant de danger. Notamment Ousmane, trop court de la tête (15e ) puis du pied (17e ) dans la surface des Verts. Gasmi, lui, trouvait le petit filet extérieur, sur un coup franc à l’entrée de la surface (40e ). Quant à Zinga, il aurait pu obtenir un penalty sur un tacle litigieux de Meyer, mais l’arbitre y a plutôt vu une simulation (43e ).
Fortement renouvelé après le repos, le onze colmarien a tenté de prendre le contrôle des opérations avant l’heure de jeu. Mais seule une frappe lointaine et plein axe d’Adama est venue sanctionner une légère maîtrise (60e ).
Le Racing, fidèle à son plan de jeu, a continué à mettre de la vitesse dans les phases de transition sans pour autant prendre à revers une défense colmarienne rajeunie.
C’est qu’aux avant-postes, d’un côté comme de l’autre, on a manqué de présence et de poids. Personne pour conclure des mouvements parfois bien construits. Ce qui a fait de cette rencontre une sympathique joute peu spectaculaire. Mais là n’était pas l’essentiel. Dans deux semaines, ce sera une autre histoire…
La fiche

SR COLMAR 0
RACING II 0
A Fessenheim. – Environ 200 spectateurs. Arbitre: M. Gander, assisté de MM. De Carvalho et Picard.
Avertissement: Zinga (43e ) au Racing
COLMAR: Seyer (Grasseler, 46e ) – Gisselbrecht (Stanley, 62e ), Meyer (Marbach, 46e ), Diawara (cap.) (Meyer, 68e ), Woelfflin (Valero, 46e ) – Belhameur, Yebra (Guillot, 46e ) – Gherardi (Adama, 46e ), Gasmi (El Mounaoui, 62e ), Stoltz (Walter, 58e ) - Makang. Entraîneur: José Guerra.
RACING: Huck (Barbare, 46e ) – Carnier, Ousmane (cap.), Bopaka, Bonsu – El Mansouri (Elimbi, 70e ), Lomboto (Suso, 70e ), Sommer (Lopez, 46e ) – L. Keita (Obradovic, 70e ), Christophe (K. Keita, 60e ), Zinga (Tahmouch, 70e ). Entraîneur: François Keller.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeDim 6 Sep 2020 - 11:01

100e anniversaire des SR Colmar: Dominique Lihrmann, du cœur à l’ouvrage
Dominique Lihrmann publie ce lundi un « livre à double entrée » sur la section football des SRC. L’ex-coach et directeur sportif colmarien met à l’honneur les « créateurs d’émotions » qui se sont succédé au club depuis 1920. Il égratigne aussi les « professionnels » à l’origine du dépôt de bilan, en 2016.

S’il n’avait pas réussi le « concours d’entrée au Creps », durant sa jeunesse, Dominique Lihrmann (60 ans) serait « peut-être devenu journaliste sportif ». « Ça m’aurait botté », sourit-il.
Le professeur d’EPS au lycée Blaise-Pascal a toujours eu en lui « l’amour des mots ». En 1990, déjà, il avait alimenté le « fascicule célébrant le 70e anniversaire de la section foot des SRC ». C’est lui, également, qui signait les « éditos » dans le petit magazine “Feuille de match”, distribué aux supporters du Stadium à l’époque où Colmar évoluait en National (2010-2016).
Il n’y a donc rien d’illogique à voir l’ex-entraîneur et directeur sportif des Verts (2003-2013) publier un ouvrage à l’occasion du centenaire des Sports Réunis. « J’ai toujours aimé l’histoire », confie-t-il.
Côté pile, les personnages emblématiques des SRC, côté face, un réquisitoire
Dans son livre, le jeune sexagénaire balaye méticuleusement 100 saisons de football dans la préfecture du Haut-Rhin. Il salue surtout les « milliers de personnes qui ont transpiré, souvent gratuitement », pour le club phare de la ville.
« Je parle de gens qui connaissent l’histoire des SRC pour l’avoir vécue de l’intérieur pendant des années et des années, résume “Doumé”. Mon frère Yves a corrigé le bouquin. Il ne connaît rien au ballon rond, mais il maîtrise l’orthographe. Quand il a eu fini de lire, il m’a dit qu’il commençait à aimer le foot. Si un néophyte est arrivé au bout des 350 pages, je me dis que c’est bon signe (sourire). »
Il suffit de se pencher sur le titre pour obtenir un aperçu de la faculté de Dominique Lihrmann à jouer avec les mots. Ou plutôt les deux titres, puisque la publication se veut « à double entrée » : côté pile, sous l’intitulé “En vert et avec tous… Et dire qu’ils ont été pros !”, sont mis à l’honneur de nombreux personnages emblématiques des SRC ; côté face, on retrouve un réquisitoire contre les « gens qui ont dilapidé l’argent et saccagé le travail entrepris par d’autres », au point de conduire le club à la liquidation, en 2016 (“À l’envers et contre tous… Et dire qu’ils étaient pros !”).
« Cette saison-là, les dirigeants avaient fait signer des contrats de deux ans, sans prévoir de clause rendant la deuxième année caduque en cas de descente en CFA (aujourd’hui appelé National 2). C’est une faute énorme, qui est la cause du dépôt de bilan. Auparavant, les joueurs s’engageaient pour une saison, plus une autre en option. Ils étaient alors tributaires du maintien de l’équipe et du budget. C’est juste du bon sens. »
Les bénéficiaires desdits contrats formaient pourtant, sur le papier, « le meilleur effectif qu’on ait jamais eu à Colmar » (Soubervie, Jaques, Sapina, Pierre-Charles, Burel, Belvito…). Ils étaient de surcroît placés sous l’autorité de Didier Ollé-Nicolle, technicien a priori surdimensionné pour la troisième division française, eu égard à son CV (Nice, Clermont, Châteauroux…).

Joseph Lehmann et Roland Hunsinger, « deux présidents hors pair »
Mais les Verts baignaient, à entendre “Doumé”, dans un « environnement malsain », pollué, entre autres, par « les vrais et les faux agents ». « Lorsque nous avions accédé au National avec Damien Ott (entraîneur des SRC de 2008 à 2015) , nous voulions amener un peu de fraîcheur à ce milieu, souffle-t-il. Pour ma part, j’allais au stade en sifflant et je faisais des blagues. Nous avancions avec le plaisir de jouer, et non la peur de perdre. À l’époque, on nous avait taxés d’amateurisme, mais au final, ce sont les pros qui ont tué le club. »
Le naufrage en question occupe environ 10 % du livre. Les 90 autres pourcents, donc, « rendent hommage aux créateurs d’émotions » qui se sont succédé aux Sports Réunis depuis 1920. « Deux présidents hors pair », Joseph Lehmann (1937-1939, 1945-1949) et Roland Hunsinger (1999-2012), sont mis sur un piédestal dans l’ouvrage, « parce qu’ils ont donné leur temps et leur argent pour faire vibrer Colmar ».
Le premier nommé a tout simplement « offert aux SRC une équipe professionnelle », qui sera même promue en Division 1 en 1948. Il a, parallèlement, installé au stade des Francs « le premier éclairage nocturne en Alsace ». « À cette période-là, une fanfare emmenait toute la ville au stade. C’était magique, magnifique ! Chaque match correspondait à un moment de fête, s’enthousiasme Dominique Lihrmann. Une tribune pleine à la tombée de la nuit, des footballeurs qui jouent… Pour moi, c’est l’expression du bonheur. »
L’exploit face à Monaco en 2006 : « J’aurais pu donner 10 000 euros pour ça »
Le prof de sport sait de quoi il parle. Le 1er  février 2006, il a « vécu aux premières loges », devant son banc de touche, le monumental exploit des SRC (alors en CFA 2) face à l’AS Monaco, en 16e de finale de la Coupe de France (1-0 après prolongation). « Si on me l’avait dit quand j’ai commencé à entraîner Colmar en 2003, j’aurais pu donner 10 000 euros pour ça, assure-t-il. De tels moments, ça n’a vraiment pas de prix… »
Le récit de cette soirée figure évidemment en bonne place dans l’ouvrage de “Doumé”. Et pour cause, en temps normal, la notoriété du club dépasse rarement les frontières alsaciennes. « Sur 100 saisons, les Verts en ont disputé 43 en Division d’Honneur. Presque la moitié de leur histoire s’est déroulée au niveau régional. »
Le livre valorise donc logiquement les travailleurs de l’ombre, les éducateurs tels que Raoul Bechler, « qui a détecté beaucoup de bons jeunes comme Marc Keller (l’actuel président du Racing) , Claude Fichaux (entraîneur adjoint de l’Olympique Lyonnais) ou Frédéric Johansen (décédé en 1992 dans un accident de la route)  ». La préface, elle, a été écrite par Guy Roux, né à Colmar avant de devenir une légende à l’AJ Auxerre.

« Quatre à cinq heures » de travail par jour pendant le confinement
Plusieurs rubriques riches en anecdotes et autres témoignages (“Retourné sur mes années vertes”, “Et pendant ce temps-là”, “Le saviez-vous ?”, “Et à part ça, quoi de neuf à Colmar ?”…) égayent en outre la publication. « J’y ai aussi inclus les fiches techniques des matches les plus mémorables », indique Dominique Lihrmann.
Ajoutez quelques « photos mythiques » – comme celle de Zinédine Zidane, Arsène Wenger et Raymond Kopa ensemble à Colmar, en 2007, pour une soirée-débat sur l’évolution du foot – et vous obtenez un très beau résultat. « J’ai commencé la rédaction de cet ouvrage au printemps 2019, raconte “Doumé”. Pendant le confinement, j’y consacrais quatre à cinq heures par jour. Ça m’a permis d’aller encore plus en profondeur… »
Les lecteurs ne manqueront pas de s’en apercevoir. En particulier les fans des SRC, qui n’ont plus besoin de se creuser beaucoup les méninges pour choisir leur livre de chevet en cette rentrée 2020.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeDim 27 Sep 2020 - 7:00

dna a écrit:
National 3 | SR Colmar – Racing II (3-1) Un SRC renversant !
Grâce à une seconde période très accomplie et menée au pas de charge, les Colmariens remportent une victoire méritée face à des Strasbourgeois dépassés au fil des événements.
Après deux rencontres consécutives à l’extérieur, les Colmariens retrouvaient hier en fin d’après-midi leur enceinte, bien garnie en l’occurrence, face à des doublures strasbourgeoises toujours invaincues au coup d’envoi (3 matches nuls).
L’occasion aussi pour les Verts d’effacer le seul couac jusqu’alors, concédé justement à domicile contre Prix-lès-Mézières (2-3).
Une rencontre que les Colmariens – après une longue salve d’applaudissements en l’honneur de l’ex-maire de la ville Gilbert Meyer décédé lundi – démarrent pied au plancher. Diawara en bonne position déclenche ainsi les hostilités (4e ), imité par Valero dont le centre pourtant bien calibré ne trouve que des abonnés absents (8e ). Les Strasbourgeois répliquent sur le corner de Lebeau que Besic envoie dans les phalanges de Seyer (16e ). Mais les Verts reprennent leur marche en avant par Yebra puis par Valero qui butte sur un Pierre avisé (20e ). Un réalisme qui choisit le camp visiteur lorsque Keller, qui se joue de la défense locale, pique victorieusement la balle au-dessus de Seyer pour l’ouverture de la marque (0-1, 28e ).

Stoltz a, ensuite, assez rapidement une nouvelle occasion de remettre le tableau d’affichage à l’équilibre, mais Pierre remporte à nouveau le duel (31e ). Avant la rentrée aux vestiaires la donne ne varie guère quand Valero trouve un montant récalcitrant (45e +2).
Rentrée gagnante de Belahmeur


A la reprise, les Colmariens gardent la main sur la rencontre mais touchent cette fois-ci, justement, au but. En l’occurrence celui de Pierre quand Guillaume Jacquat, tel un renard des surfaces, reprend une belle transmission de Woelfflin qu’Adama, dans un premier temps, était à deux doigts de bonifier (1-1, 57e ). Vers l’heure de jeu, Stoltz échoue encore devant Pierre (61e ) avant que le scénario ne s’écrive de toute autre manière avec Belahmeur au script, que José Guerra venait d’envoyer dans le rectangle vert.

L’ancien du Racing se trouve ainsi à la conclusion, avec pas mal de flair, d’une action initiée par Gasmi et Adama que Pierre avait repoussé en vain (2-1, 70e ). Puis il se mue en passeur à la grande joie de Stoltz, ce dernier au bout de sa frappe invitant le cerbère strasbourgeois à récupérer la balle au fond de ses filets (3-1, 81e ).

Keller, quant à lui, en loupant l’immanquable (90e +3) “parachève” une seconde période que les siens, en déséquilibre permanent, ont traversée comme des ombres.

Pour José Guerra, qui a vu ses projets certes modifiés d’entrée, la satisfaction du devoir accompli était fort légitiment de mise. « Nous voulions réussir notre entame, ce n’était pas le cas, mais le mental de mes gars qui ne lâchent jamais rien a fait la différence. Dans le domaine physique aussi nous avons répondu présent alors que je pensais que c’était plutôt l’apanage de notre adversaire. »
La fiche
SR COLMAR 3
RACING II 1


➤ Mi-temps : 0-1. Stadium. Environ 1 000 spectateurs. Arbitres : M. Iffrig, assisté de MM. Gnaedig et Slimani. ➤ Les buts : G.Jacquat (57e ), Belahmeur (70e ), Stoltz (81e ) pour Colmar ; Keller (28e ) pour le Racing II. ➤ Avertissements : Ekwe-Ebele (28e ), Gasmi (28e ) à Colmar ; Keller (52e ), Besic (67e ), Bastian (68e ) à Strasbourg II

❏ SR COLMAR : Seyer –G. Jacquat, Marbach, Diawara (cap.), Woellflin, Ekwe-Ebele (Belahmeur, 56e ),Yebra, Gasmi (Gisselbrecht, 76e ) – Adama (K. Tubio, 86e ), Stoltz, Valero. Entraîneur : José Guerra.

❏ RACING II : Pierre – Senaya, Bastian, Branca, Ousmane (cap.) – Siby (Othon, 63e ), Keller, Lebeau (Ilunga, 46e ) – El Mansouri, Besic, Sommer (Zinga, 77e ). Entraîneur : François Keller
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56802
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitimeVen 16 Oct 2020 - 11:04

Raphaël Gherardi, heureux dans la vie réelle
Poussé vers la sortie par Grenoble, alors promu en Ligue 2, en 2018, Raphaël Gherardi a tiré un trait sur ses rêves de professionnalisme. Devenu papa au début du confinement, le milieu du SR Colmar (28 ans) a entamé une reconversion dans l’entreprise de gros œuvre dirigée par son père.
Il ne faut pas trop chercher Raphaël Gherardi. Le Colmarien est un faux calme qui n’hésite pas à rendre les coups, malgré un gabarit plutôt frêle.
Le 12 septembre dernier, Tom Condi, le défenseur de Thaon, lui adresse un « tacle par-derrière ». « Mon genou s’est retrouvé coincé entre ses deux jambes. Au sol, il me regarde et met volontairement tout le poids de son corps pour me faire mal. Dans un réflexe, je le repousse avec mon coude. Je n’aurais peut-être pas dû avoir cette réaction, mais j’ai eu très peur sur le coup… Ensuite, il se roule par terre et en rajoute des tonnes. Son banc de touche se lève et l’arbitre m’expulse. »
Le match à Schiltigheim ? « Une belle opposition entre deux bons clubs de National 3 »
Verdict : quatre matches de suspension pour l’Alsacien, qui vient tout juste de purger sa peine. Au regard des circonstances, « c’est un peu cher payé », considère-t-il.
« Je revenais bien et ça m’a stoppé. J’ai loupé les deux matches de championnat contre mes anciennes équipes, le Racing II et le FC Mulhouse. »
Le milieu polyvalent ne manquera pas, en revanche, ses retrouvailles avec le SC Schiltigheim, dont il a porté les couleurs durant un an et demi, en National 2. Le hasard a voulu que le Sporting se dresse sur la route du SRC, ce samedi lors du 5e tour de la Coupe de France.
Raphaël Gherardi ne nourrit cependant aucune émotion particulière, à l’idée de remettre les pieds au stade de l’Aar. À l’intersaison, c’est lui qui a demandé à être libéré de sa dernière année de contrat, lors d’une entrevue avec le président schilikois Pierre Schlienger. « Ma relation avec le coach (Stéphane Crucet) était compliquée, confie-t-il. C’est quelqu’un qui téléguide les joueurs, il contrôle leurs moindres faits et gestes. Sur le terrain, ça peut vite devenir assez insupportable… J’avais aussi l’impression qu’il n’y avait pas de projet de jeu. »
Le Mulhousien d’origine assure ne pas être surpris par la situation précaire du Sporting, crédité pour le moment d’une petite victoire en huit journées dans la quatrième division française. À ses yeux, Colmar n’a pas grand-chose à envier à Schiltigheim, par les temps qui courent. Et de fait, le duel entre les deux équipes, ce week-end, semble plutôt indécis. « Ce sera une belle opposition entre deux bons clubs de N3 », lance Raphaël Gherardi, délibérément provocateur.
Si tant est qu’il soit titulaire, après un mois sans compétition, le milieu du SRC ne fera pas de sentiment avec son ancien club. Sous les ordres de José Guerra, il a retrouvé une certaine liberté sur la pelouse.

« José Guerra m’utilise en électron libre »
« C’est un super entraîneur qui connaît son métier et sait où il veut aller. Il m’utilise en électron libre, me demande de me balader entre les lignes, de créer des décalages… Parfois, je joue en ‘‘faux 9’’ (terme utilisé lorsqu’un milieu de terrain s’improvise attaquant en phase offensive, ndlr) et ça met la pagaille dans l’équipe adverse. C’est un rôle que j’aime bien. »
Du haut de ses 28 ans, Raphaël Gherardi se verrait bien accompagner Colmar jusqu’en National, à l’horizon 2025. Ce serait un beau clin d’œil pour ce joueur, dont le premier passage sous le maillot vert, en 2015-2016, s’est achevé sur un dépôt de bilan. « Le club s’est bien restructuré avec des personnes qui essayent de faire les choses de manière clean, sans brûler les étapes, estime-t-il. Le climat est beaucoup plus sain aujourd’hui. »
« Plus on grimpe les échelons, plus le monde du foot devient écœurant… »
En l’espace de quatre ans, Raphaël Gherardi a lui aussi bien changé. À Grenoble (2016-2018), il est passé par toutes les émotions, célébrant une accession en National avant de se fracturer la jambe. « J’ai été absent pendant six mois. Le club a décroché une deuxième montée, il me restait un an de contrat et je me réjouissais à l’idée de démarrer une belle aventure en Ligue 2. Le directeur sportif m’a alors fait savoir qu’il ne comptait plus sur moi. »
Aidé par « un avocat de l’UNFP (Union nationale des footballeurs professionnels)  », le milieu rompt finalement son engagement avec la formation iséroise, “à l’amiable” si l’on peut dire. « Juste après ma grave blessure, cet épisode m’a vraiment mis un coup au moral, souffle-t-il. Plus on grimpe les échelons, plus le monde du foot devient écœurant… »
Après une expérience de quelques mois à Yverdon, en troisième division suisse, Raphaël Gherardi se résout finalement à regagner son Alsace natale, pour y « construire une vie de famille ».
Le 27 mars dernier, « en plein Covid », sa femme Eve a donné naissance à un petit Thiago. « Au début, on avait un peu peur parce qu’on ne savait pas si notre enfant pouvait attraper le coronavirus. C’était un peu spécial, on ne pouvait voir personne… Les membres de notre famille n’ont pas pris le bébé dans leurs bras tout de suite. »
Il « espère » que son fils « a du sport dans les gènes »
Le jeune papa, lui, a désormais « d’autres priorités » que le ballon rond. Désireux d’assurer ses arrières, il prépare d’ores et déjà sa reconversion au sein de l’entreprise familiale “Gherardi construction”, spécialisée dans le gros œuvre. « C’est mon grand-père qui l’a créée lorsqu’il est venu d’Italie. Mon père l’a reprise et mon petit frère, Arnaud (25 ans) , est déjà dedans… »
L’histoire ne dit pas encore si le petit Thiago reprendra l’affaire. Pour l’heure, Raphaël Gherardi « espère » simplement que son fiston « a du sport dans les gènes ». « Mais je ne le pousserai pas à faire du foot. S’il choisit le tennis, ça me va aussi (sourire). »
Le plus important est d’être épanoui. Ce n’est pas Raphaël Gherardi qui affirmera le contraire…
Propos de Gherardi : José Guerra (Colmar) s’excuse auprès de Schiltigheim
Après avoir lu, dans notre édition de ce vendredi, notre article consacré à son milieu Raphaël Gherardi, José Guerra a souhaité réagir.
Le coach du SRC n’a pas apprécié, notamment, que son joueur qualifie le match Schiltigheim – Colmar, programmé ce samedi dans le cadre du 5e tour de la Coupe de France, de « belle opposition entre deux bons clubs de N3 (alors que le Sporting évolue en N2, ndlr) ».
« Je ne cautionne pas ces déclarations, qui ne sont pas utiles, et je m’excuse auprès du club de Schiltigheim. Raphaël s’est peut-être laissé emporter par l’émotion, mais ça ne se fait pas et je m’en expliquerai avec lui. Même s’il a le droit de nourrir de l’amertume, il ne doit pas régler ses comptes en public. En tout cas, cela ne correspond pas à mes valeurs. »
dna
Contenu sponsorisé


[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty

[Exc] SR Colmar - Page 28 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Exc] SR Colmar   [Exc] SR Colmar - Page 28 I_icon_minitime

 

[Exc] SR Colmar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 28 sur 29Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 27, 28, 29  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Foot en général :: Le foot français en général-