Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-25%
Le deal à ne pas rater :
Nike Waffle Trainer 2
74.97 € 99.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 4ème journée: Racing-FC Nantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Marius
Vainqueur de la Ligue des Champions
Nombre de messages : 15338
Date d'inscription : 07/11/2008

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite
4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty

4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 4ème journée: Racing-FC Nantes   4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 I_icon_minitimeSam 1 Sep 2018 - 13:52

Vraiment rien à retenir ce soir sauf que ce fut nul
Marius
Vainqueur de la Ligue des Champions
Marius Masculin Nombre de messages : 15338
Age : 73
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite
4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty

4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 4ème journée: Racing-FC Nantes   4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 I_icon_minitimeSam 1 Sep 2018 - 13:54

Aucune excuse zéro du début à la fin
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57126
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty

4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 4ème journée: Racing-FC Nantes   4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 I_icon_minitimeSam 1 Sep 2018 - 14:03

Je ne peux effectivement pas dire le contraire, car cette fois-ci c'est le racing qui à jouer à dix en première mi-temps, car Lienard était juste sur le terrain pour faire le nombre.
.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
Allmen67 MrEnigme Masculin Nombre de messages : 37989
Age : 55
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm
4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty

4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 4ème journée: Racing-FC Nantes   4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 I_icon_minitimeSam 1 Sep 2018 - 14:04

Le Racing rentre dans le rang. Prévisible.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57126
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty

4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 4ème journée: Racing-FC Nantes   4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 I_icon_minitimeSam 1 Sep 2018 - 14:33

Il y en a qui se demande si l'ont bien fait de prendre un ABO.
Marius
Vainqueur de la Ligue des Champions
Marius Masculin Nombre de messages : 15338
Age : 73
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite
4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty

4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 4ème journée: Racing-FC Nantes   4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 I_icon_minitimeSam 1 Sep 2018 - 15:07

Allmen67 MrEnigme a écrit:
Le Racing rentre dans le rang. Prévisible.

Ok Allmen mais ce soir ça ressemblait presque à rien. Aucune récupération de ballon, aucune passe à destination etc etc ! Pénalty (surement péno)ou pas et au lieu de râler il fallait poursuivre le jeu, Nantes s'est pas posé la question, remontée du ballon et boum .. but !
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57126
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty

4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 4ème journée: Racing-FC Nantes   4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 I_icon_minitimeSam 1 Sep 2018 - 22:26

Les pieds dans le tapis
Au terme d’un match dominé par des Nantais mieux organisés et plus efficaces, le Racing s’est incliné (2-3). Les dix dernières minutes de folie n’ont pas suffi pour renverser la vapeur.
Le Racing avait un souhait, pour sa première sortie du mois de septembre à la Meinau : vaincre Nantes et ajouter trois points supplémentaires dans sa besace.

Las, les Alsaciens ont subi la loi de Canaris plus efficaces, qui se sont imposés hier soir à la Meinau, grâce à un but contre son camp de Mitrovic et deux d’Evangelista et Sala, contre deux réalisations d’Ajorque et Da Costa (2-3).

Les débuts sont prudents, côté alsacien, dans un système en losange utilisé pour la première fois de la saison. En face, les Nantais mettent le pied sur le ballon. Pressing haut, liaisons ultra rapides… les Canaris débutent la rencontre à 100 à l’heure.

Un avantage mal exploité

Durant le premier quart d’heure, les Bleus ont du mal à sortir de leur camp. Martinez et les autres sont vigilants, à défaut de se montrer dangereux. « On a souvent eu la balle, mais on n’a pas su l’utiliser », exposait Thierry Laurey à l’issue des débats.

C’est presque contre le cours du jeu que les Strasbourgeois trouvent la faille. Lala, Da Costa et Thomasson combinent côté droit. Le dernier nommé centre pour Ajorque, qui devance Diego Carlos pour tromper Tatarusanu de la tête (1-0, 21e ).

Ce but, le premier pour l’ancien Clermontois sous les couleurs alsaciennes, a le don de “booster” les hommes de Laurey. Ils enchaînent alors quelques mouvements bien sentis. Martin renverse le jeu pour Lienard, dont le centre est mal exploité (29e ), avant que Da Costa ne voie son centre capté par Tatarusanu (30e ).

Reste qu’en face, les Nantais continuent leur travail de sape. Alors que le kop alsacien fustige la LFP et la Préfecture dans les tribunes – « Interdictions partout, dialogue nulle part », voilà leur message –, Valentin Rongier déborde tout le milieu alsacien. Il lâche une frappe côté gauche, détournée par Mitrovic dans ses propres buts (1-1, 34e ).

Et les Alsaciens vont même se faire piéger une deuxième fois, juste avant la mi-temps. Alors que Sissoko réclame (à tort) un penalty après être tombé dans la surface, les Nantais répliquent sur contre. Rongier, toujours lui, lance Waris. Seul côté gauche, il sert Evangelista, qui enroule aux 16m une frappe imparable pour Sels (1-2, 45e ).

« À un partout, à une minute de la fin du temps additionnel, on n’a aucune raison de se précipiter, aucune raison de se mettre en danger, il fallait gérer mais on perd le ballon », pestait le coach au sujet du deuxième but encaissé par ses troupes.

Tout est à refaire pour les petits Bleus à la sortie des vestiaires. Mais ce sont les joueurs tout de jaune vêtus qui accaparent le cuir. Avec, toujours, un Rongier en tenu de gala. Lienard et les autres courent derrière le ballon. Et, par la même occasion, perdent un peu leurs nerfs, comme en témoigne ce geste d’humeur de Martin, sanctionné d’un jaune (57e ).

Sur l’action qui suit, Lima prend tout le monde de vitesse côté gauche, pour offrir un amour de centre à Sala. L’Argentin saute plus haut que Martinez pour tromper Sels pour la troisième fois de la soirée (1-3, 59e ).

Dès lors, les carottes semblent cuites. Mais à vingt minutes du terme, Thierry Laurey tente un ultime coup tactique, en rentrant Koné à la place de Thomasson. Le Racing passe alors en 3-4-3, avec trois centraux et deux latéraux qui se transforment en ailiers.

Cela redonne de l’allant au secteur offensif alsacien. Mais Tatarusanu veille, comme sur cette volée de Da Costa (72e ), ce centre tir de Mothiba (73e ) ou cette frappe de Da Costa dans un angle fermé (75e ). Les Alsaciens vont tout de même être récompensés de leurs efforts. Sissoko gratte un ballon dans les pieds de Touré et centre pour Da Costa, qui ajuste Tatarusanu (2-3, 82e ).

Le stade reprend alors vie et les Bleus poussent. Dans une fin de match un peu folle, les Nantais sont près du K.-O. et les Strasbourgeois pas loin de l’égalisation. Mais le score en reste là.

« La déception domine ce soir (hier) , car on a tout de même marqué deux buts, on a eu des possibilités, mais à un moment donné on a fait des ajustements défensifs pas bons, soulignait encore Laurey. Il va falloir resserrer les boulons défensivement et travailler les automatismes ».

Les Strasbourgeois ont désormais quinze jours devant eux – trêve internationale oblige – pour le faire.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57126
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty

4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 4ème journée: Racing-FC Nantes   4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 I_icon_minitimeSam 1 Sep 2018 - 22:28

Le fait du match Un côté droit sur le flanc
S’il a apporté offensivement et est d’ailleurs impliqué sur l’ouverture du score strasbourgeoise, le flanc droit du Racing a failli dans sa mission défensive par manque de coordination. C’est de ce côté que sont venus les trois buts nantais.
 Le déséquilibre a tout de suite sauté aux yeux. Sans doute parce que les Strasbourgeois qui évoluaient hier soir dans les couloirs n’ont ni les mêmes caractéristiques, ni les mêmes qualités. L’arrière gauche Lionel Carole, arrivé il y a peu, hésite encore à s’engouffrer le long de la ligne et se concentre avant tout sur sa mission défensive.

Devant lui, dans le 4-4-2 avec milieu en losange utilisé par Thierry Laurey pour la première fois de la saison, Dimitri Lienard n’hésite jamais à venir défendre à la perte du ballon et, ainsi, à prêter main forte à son latéral, mais aussi à la sentinelle de l’entrejeu Ibrahima Sissoko.

Son pendant à droite, Adrien Thomasson, est moins rompu aux exigences de ce repli souvent jugé ingrat, au contraire, par exemple, d’un Anthony Gonçalves relégué ce samedi en tribune et dont l’abnégation dans le travail de compensation est régulièrement louée.

Un cran plus bas, Kenny Lala s’est forgé au fil des ans une réputation de latéral entreprenant dont l’enthousiasme peut parfois avoir des répercussions néfastes sur sa tâche prioritaire : l’annihilation des attaques adverses.

Hier soir, Lala et Thomasson ont tous les deux été impliqués sur l’ouverture du score de Ludovic Ajorque. Mais c’est aussi de leur côté que les Nantais ont sans cesse, ou presque, ouvert des brèches. C’est bien simple : le latéral gauche Lima a été leur premier pourvoyeur de centres. Preuve que la coordination entre ses deux chiens de garde strasbourgeois était loin d’être optimale.

Avec le soutien de l’électron libre Valentin Rongier et l’apport d’un Majeed Waris dévorant les espaces entre les lignes, la division offensive nantaise a souvent attaqué en surnombre sur son aile gauche. Par ricochet, Lala, guère aidé par ses partenaires, s’est tout aussi souvent retrouvé en infériorité numérique.
Lima, le latéral devenu ailier

Sur le premier but nantais, Thomasson – que son entraîneur a rappelé sur le banc à un quart d’heure de la fin – a laissé à son ancien coéquipier nantais et ami Rongier cinq mètres d’avance et tout le temps de se remettre sur son pied droit pour armer un tir non cadré malencontreusement détourné par le capitaine serbe du Racing Stefan Mitrovic dans le but de Matz Sels (34e ).

Sur le deuxième, Waris, alerté par un Rongier au four, au moulin et même à la baguette, s’est intercalé côté gauche dans le dispositif bas-rhinois et, d’un habile renversement de jeu, a permis au Brésilien Evangelista de tromper le portier belge d’une impeccable frappe enroulée du droit dans le coin opposé (45e +2).

Après le repos, ce déficit défensif dans le couloir droit n’a jamais été résorbé. Véritable talon d’Achille des Bleus en cette 4e journée, il a causé leur perte. Comme un symbole, le Brésilien Lima, souvent libre comme l’air et de ses mouvements, a parachevé son œuvre en déposant un caviar sur la tête d’Emiliano Sala juste avant l’heure de jeu pour le but du 3-1 (59e ).

Vendredi en conférence de presse, Thierry Laurey avait été le premier à souligner que ce Racing 2018-2019 restait perfectible et qu’il y avait « encore beaucoup de choses à améliorer ». Cette défaite contre Nantes, la deuxième de la saison, n’aura finalement eu qu’une vertu : mettre en perspective l’un de ses prochains axes de travail.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57126
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty

4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 4ème journée: Racing-FC Nantes   4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 I_icon_minitimeSam 1 Sep 2018 - 22:33

MATZ SELS
« Nous avons bien commencé le match 
➤ MATZ SELS   : « Nous avons bien commencé le match et marqué le premier but. Ensuite, nous avons laissé trop d’espaces et l’équipe adverse est revenue dans la partie. À 1-1, il y a peut-être un penalty pour nous (les images montrent plutôt le contraire, ndlr) et on encaisse le deuxième but tout de suite après, juste avant la mi-temps. On a tout essayé pour égaliser. C’est dommage. Après le 1-0, on a trop reculé et ça nous a tués. Depuis le début de saison, on essaie de jouer. On fait plutôt bien les choses. Mais à domicile, il faut prendre les points contre ce type d’équipe. C’est une déception, surtout avant la trêve internationale. »

➤ MIGUEL CARDOSO (entraîneur du FC Nantes)  : « C’est une grande satisfaction. Aujourd’hui (hier) , on a fait des choses bien, on a pressé haut, on a pris le contrôle du match et on n’a pas laissé Strasbourg jouer son jeu. On a su trouver des espaces sur les côtés et dans le dos de la défense. Après, on savait que Strasbourg allait jouer jusqu’à la fin et il fallait rester concentré. On l’a fait et on est content, mais c’était difficile, surtout quand Strasbourg a changé de tactique à la fin, en mettant trois attaquants. On a été solide, engagé, avec un très bon esprit d’équipe qui nous a donné les trois points. »

➤ WALDEMAR KITA (président du FC Nantes)  : « Je suis soulagé pour les joueurs et le staff. On a joué au ballon et on s’est procuré des occasions. Le deuxième but que l’on encaisse n’est pas normal. On prend des buts comme celui-là depuis le début du championnat… On ressent parfois une petite panique que l’on pourrait éviter. Mais ce soir (hier) , j’ai vu une bonne circulation de balle, de bons mouvements. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57126
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty

4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 4ème journée: Racing-FC Nantes   4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 I_icon_minitimeSam 1 Sep 2018 - 22:35

NUNO DA COSTA   « À 1-3, on a pris la décision


❏ NUNO DA COSTA (attaquant du Racing, en photo) : « À 1-3, on a pris la décision d’aller les chercher un peu plus haut. Mais il nous a manqué du temps pour égaliser. Le deuxième but juste avant la mi-temps, après une action en notre faveur où on estime qu’il y a penalty, nous a mis un coup sur la tête. Dans leurs contres, les Nantais ont eu plus de justesse. Au moins a-t-on su réagir, même si c’était tardif, et montrer autre chose. J’avais dit qu’il fallait se méfier de cette équipe. Les Nantais étaient réglés au niveau des contres. Ils arrivaient à créer le danger avec très peu de passes et beaucoup de verticalité. Leurs options tactiques nous ont fait mal. On perd trois points à la Meinau. Aujourd’hui, les Nantais ont été meilleurs, plus réalistes. On doit montrer plus. »

❏ DIMITRI LIENARD (milieu du Racing). « On avait réussi à faire le plus dur en ouvrant le score. Mais on s’est heurté à une équipe de Nantes qui a complètement changé par rapport à la saison dernière, qui aime avoir la possession de balle et qui joue très bien. On a beaucoup souffert au milieu de terrain. On a obtenu des situations de contre pour leur faire mal, mais on encaisse deux buts évitables. Sur le deuxième, on se plaint d’un penalty et ensuite, on s’est un peu découvert… Quand on encaisse trois buts à la maison, c’est compliqué de gagner un match. Il faut que l’on soit plus propre au niveau technique et que l’on s’applique davantage dans le dernier geste. On a l’état d’esprit, on ne lâche pas, mais on est déçu de perdre à la Meinau. Si on ne prend pas de points chez nous, on sera obligé de le faire à l’extérieur. Il faut vraiment qu’on perde le moins possible à domicile. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57126
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty

4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 4ème journée: Racing-FC Nantes   4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 I_icon_minitimeSam 1 Sep 2018 - 22:42

Rien ne sert de courir ...
La Racing, pourtant parti à point, a été dominé par une équipe nantaise à la maîtrise collective plus affirmée. Il a payé cash un trou d’une grosse demi-heure à cheval sur les deux mi-temps.
S ELS (5). – Pas sollicité, il est pourtant allé chercher deux fois le ballon au fond de ses filets en première période. Deux frappes, dont l’une déviée, sur lesquelles il ne peut rien. Pas aidé non plus sur le but de Sala, il a maintenu le Racing dans le match.

➤ LALA (4). – Son début de saison est bien moins flamboyant qu’en 2017. Toujours intéressant dès lors qu’il dévore les espaces (30e ), il a peiné à contenir Lima et les prises à deux nantaises, trop esseulé sur son flanc droit. Plus à l’aise lorsqu’il a tenu le rôle de piston.

➤ MARTINEZ (4). – À nouveau titulaire, le défenseur central s’est évertué à être rigoureux. Pas de fioriture et de la présence dans les duels en première période. Les 45 minutes suivantes ont été plus compliquées, à l’image de son intervention manquée sur le but de Sala (59e ).

Mitrovic en souffrance face à Sala et Rongier


➤ MITROVIC (3). – Le pressing nantais l’a gêné sur ses premières relances. Avec Sala, il avait un sacré client à se coltiner tout au long du match et il n’est pas sorti victorieux de ce duel. Rongier lui a fait tout aussi mal en lui tirant sur le tibia sur l’égalisation des Canaris (34e ).

➤ CAROLE (4). – Petit à petit, il prend ses marques sur le flanc gauche de la défense, n’hésitant pas à venir couper dans l’axe, notamment devant Evangelista (30e ). Auteur d’un grand pont sur Kwateng sur l’une de ses montées. Après la pause, il a eu plus de mal à fermer son couloir.

➤ SISSOKO (6). – Pour sa première en sentinelle dans un milieu en losange, l’ex-Brestois, bien aidé par les décrochages de Lienard, a plutôt tenu le choc. Sa volonté d’écarter le jeu a été louable. Intéressant dans sa capacité à réussir des interceptions et à se projeter ensuite vers l’avant (45e +1), ce qui l’a conduit à délivrer sa première passe décisive (82e ). Pas loin non plus de marquer sur coup franc (4e ).

➤ THOMASSON (4). – Son repli défensif dans un 4-4-2 en losange a été trop insuffisant. Lala a trop souvent été livré à lui-même et ce n’est pas un hasard si les trois buts nantais sont venus de son côté. Son investissement offensif a été plus précieux. Son centre bien dosé est d’ailleurs à l’origine de l’ouverture score (21e ). Remplacé par Koné (69e ) qui a pris place au sein d’une défense à trois centraux.

➤ LIENARD (4). – De la combativité comme toujours, des aides défensives précieuses, mais du déchet dans le jeu de transition. Ses coups francs sont des balles de but, dès qu’ils sont bien exécutés. Remplacé par Mothiba (60e ) qui a montré des choses intéressantes pour ses premiers pas à la Meinau.

➤ MARTIN (5). – Évoluer derrière les deux attaquants lui va comme un gant. Sa lecture du jeu lui permet de bien anticiper. Son interception dans les pieds de Kwateng a débouché sur un tir cadré (36e ). Son aisance technique est tout aussi précieuse. Mais c’est dur d’être influent quand on touche peu de ballons. Averti à la 57e pour un geste d’humeur.

➤ AJORQUE (5).
– Le “target man” du Racing a bien rempli son rôle en déviation et dos au but. Il manque parfois de mobilité sur ses appels de balle mais il a surpris la défense nantaise en plongeant au deuxième poteau sur l’ouverture du score qu’il a signée d’une tête à bout portant (21e ). Il lui arrive encore de disparaître pendant un match. Remplacé par Corgnet (81e ).

➤ DA COSTA (6). – Habile dans le petit jeu, quand il s’agit de combiner dans des espaces réduits, le Cap-Verdien a souvent cherché à jouer en première intention, à l’instar de l’action qui débouche sur le but d’Ajorque. Sa volée (71e ) et sa frappe tendue (75e ) ont toutes deux trouvé Tatarusanu. Sa troisième tentative a été la bonne (82e ).
dna
Marius
Vainqueur de la Ligue des Champions
Marius Masculin Nombre de messages : 15338
Age : 73
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite
4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty

4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 4ème journée: Racing-FC Nantes   4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 I_icon_minitimeDim 2 Sep 2018 - 2:27

Apparemment les DNA et moi même n'avons pas vu le même match !
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57126
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty

4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 4ème journée: Racing-FC Nantes   4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 I_icon_minitimeDim 2 Sep 2018 - 2:46

Les Dna et FB on toujours pris parti du racing
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57126
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty

4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 4ème journée: Racing-FC Nantes   4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 I_icon_minitimeDim 2 Sep 2018 - 21:53

Du pain sur la planche
Pris au piège par une équipe nantaise plus efficace, le Racing aborde la trêve internationale avec un objectif évident : progresser, dans tous les secteurs de jeu, pour trouver un équilibre qui lui manque encore.
Il y avait beaucoup de déception sur les visages strasbourgeois, samedi, peu avant 22h. Que ce soit dans le public ou sur la pelouse de la Meinau.

Les Strasbourgeois, en quête d’un premier succès à domicile, se sont cassé les dents sur des Canaris en mode oiseaux de proie, qui ont remporté en Alsace leur premier succès de la saison (2-3).

« C’est dommage, grinçait Thierry Laurey à l’issue de la rencontre. On n’est pas tout à fait raccord, pas bien ensemble et on commet certaines erreurs de positionnement assez grossières. On a laissé trop de situations aux Nantais et on ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes ».

« Par moments, il faut qu’on garde notre calme »


Comme face à Saint-Etienne lors de la deuxième journée, le Racing avait pourtant fait le plus dur en ouvrant la marque. Mais le scénario stéphanois s’est répété : les Strasbourgeois n’ont pas su tuer la rencontre. Et ils ont payé “cash” quelques errements défensifs.

« Prendre un point, ça aurait été bien. Mais on a manqué de réalisme et de pragmatisme, ajoutait encore Thierry Laurey. Il y a aussi eu beaucoup de déchets techniques, on n’a pas bien utilisé les couloirs… »

La liste des choses à corriger est longue, si l’on en croit Thierry Laurey. On ne peut guère lui donner tort. Car si le Racing avait affiché une certaine maîtrise sur le terrain de Bordeaux (0-2), face à Saint-Etienne (1-1) et même sur le terrain de Lyon (2-0) – en première mi-temps –  il a semblé plus fébrile samedi. Les Strasbourgeois ont parfois confondu vitesse et précipitation, comme le coach alsacien le soulignait en prenant en exemple le deuxième but nantais, inscrit par Evangelista, juste avant la pause.

« À la 46e , on n’a aucune raison de se précipiter. Par moments, il faut qu’on garde notre calme. On est dans l’énervement parce que l’arbitre ne siffle pas de penalty (*) , mais on ne doit pas rendre la balle tout de suite, car cela a donné l’occasion aux Nantais de faire une dernière action ».

La suite, on la connaît : au lieu d’atteindre la pause à 1-1, les Bleus ont dû courir derrière le score dès le retour des vestiaires. Et à force de pousser – avec l’aide d’un public toujours aussi chaud bouillant – ils ont été punis en contre.

À 1-2 à la mi-temps, la mission était compliquée pour les Bleus. À 1-3, elle est devenue impossible, malgré une fin de match tout feu tout flamme.

« Être menés 2-1 n’était pas dramatique, mais on savait qu’il ne fallait absolument pas prendre de troisième but et on l’a pris, regrettait encore Thierry Laurey. Si on doit marquer à chaque fois quatre buts pour s’imposer, ça va être compliqué ».

En effet. Mais pour l’instant, ce Racing en pleine reconstruction est encore en quête d’équilibre. Plus tranchant offensivement face à Nantes que lors de ses trois premières sorties – avec, pour la première fois, la titularisation de deux attaquants – il s’est montré moins étanche à l’arrière que lors des trois premières journées. Il va donc falloir trouver un juste milieu. Et les quinze jours de trêve internationale tombent à pic pour y travailler.

Thierry Laurey, avant cette 4e  journée, avait répété à maintes reprises que son équipe avait encore beaucoup de travail devant elle, et que le onze alsacien était loin d’être « prêt ». La défaite face à Nantes en est la parfaite illustration: le Racing a encore pas mal de pain sur la planche…

(*) A priori, il n’y avait pas faute sur Sissoko, comme l’entraîneur alsacien l’a lui même reconnu à l’issue des débats
dna
Contenu sponsorisé


4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty

4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 4ème journée: Racing-FC Nantes   4ème journée: Racing-FC Nantes - Page 2 I_icon_minitime

 

4ème journée: Racing-FC Nantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-