Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-44%
Le deal à ne pas rater :
REALME C21 64 Go Cross Black
109.91 € 196.57 €
Voir le deal

Partagez
 

 16e de CDF Paris SG-Strasbourg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: 16e de CDF Paris SG-Strasbourg    16e de CDF Paris SG-Strasbourg  I_icon_minitimeMar 22 Jan 2019 - 9:39

Je crois qu'il y a un match et pas des moindres le mercredi 23/01 à 21h05
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16e de CDF Paris SG-Strasbourg    16e de CDF Paris SG-Strasbourg  I_icon_minitimeMar 22 Jan 2019 - 10:12

Avant PSG-Racing: certains au repos, les autres au boulot
L’entraîneur strasbourgeois Thierry Laurey vient de communiquer son groupe de 18 joueurs pour le 16e de finale de Coupe de France de ce mercredi (21h05) à Paris. Il a délibérément choisi de se passer des services de quelques cadres et va, comme à Grenoble mercredi dernier, envoyer certains jeunes au feu.
Il l’avait annoncé au soir de la qualification du Racing à Grenoble mercredi dernier en 32es de finale de la Coupe de France (1-0 après prolongation). Thierry Laurey avait garanti qu’il ferait tourner son effectif ce mercredi en 16es à Paris, PSG en face ou pas. L’entraîneur strasbourgeois a tenu parole.

Après l’entraînement de veille de match cet après-midi sous la halle couverte du centre de formation, le technicien a dévoilé un groupe de 18 joueurs dans lequel ne figurent pas quatre de ses cadres, Lamine Koné, Ibrahima Sissoko, Adrien Thomasson et Ludovic Ajorque, laissés au repos. Leurs absences viennent s’ajouter à celles des deux suspendus, Jonas Martin – de toute façon blessé pour deux mois minimum – et Stefan Mitrovic, expulsé samedi à Monaco, et des blessés (Idriss Saadi, Jérémy Grimm, Benjamin Corgnet et Mohamed Simakan). Le héros du stade des Alpes, l’habituel gardien remplaçant Bingourou Kamara, n’a, lui, pas été retenu, pas plus que le jeune défenseur central Duplexe Tchamba.
Grandsir est bien du voyage

Comme à Grenoble, le coach du RCSA a convoqué deux jeunes du centre de formation, le défenseur axial Léon Valentin et l’attaquant Mamoudou Karamoko, déjà présents en Isère où le second, entré dans les arrêts de jeu du temps réglementaire, a effectué ses grands débuts avec les pros. La recrue hivernale Samuel Grandsir, prêtée par l’AS Monaco jusqu’en fin de saison, sera elle aussi du voyage dans la capitale et devrait être alignée d’entrée.

On l’a dit : Thierry Laurey bouleversera à nouveau son effectif dans les grandes largeurs, malgré la fessée administrée samedi par le PSG à Guingamp lors de la plus large victoire à domicile de son histoire (9-0). « Le résultat du PSG face à d’autres adversaires ne conditionne pas mes compositions d’équipe. On sait ce qu’on a à faire. Ce n’est pas le fait d’aller à Paris et d’éventuellement en prendre huit ou neuf qui va changer quoi que ce soit. On peut aussi en prendre un ou deux. A part un supporter guingampais, qui aurait misé sur Guingamp en Coupe de la Ligue à Paris (succès 2-1 des Bretons en quarts de finale de la Coupe de la Ligue il y a deux semaines) ? Qui aurait misé sur une victoire 5-1 du Racing à Monaco ? Un supporter du Racing. Mais en football, tout peut arriver. Ça va être très compliqué, mais nous n’y allons pas en victimes.»
Le groupe : Sels, Kawashima – Lala, Aaneba, Martinez, Caci, Valentin, Ndour, Carole, Gonçalves, Fofana, Lienard, Zemzemi, Grandsir, Mothiba, Da Costa, Zohi, Karamoko.

Les absents : Martin (suspendu), Mitrovic (suspendu), Saadi (genou), Simakan (reprise), Grimm (cuisse), Corgnet (cheville), Koné, Sissoko, Thomasson, Ajorque (repos), Kamara (g), Tchamba (choix de l’entraîneur).

dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16e de CDF Paris SG-Strasbourg    16e de CDF Paris SG-Strasbourg  I_icon_minitimeMar 22 Jan 2019 - 22:08

 repères Ça tourne encore
A Grenoble en 32es de finale de la Coupe de France (0-1 ap), Thierry Laurey n’avait conservé dans son équipe de départ qu’un seul des titulaires à Toulouse trois jours plus tôt (succès 2-1) : son capitaine Stefan Mitrovic. L’entraîneur du Racing fera-t-il autant tourner à Paris ? Peut-être pas dans d’aussi larges proportions.

l a en effet mis au repos quatre cadres: Lamine Koné, Ibrahima Sissoko, Adrien Thomasson et Ludovic Ajorque. Il est aussi privé des deux suspendus, Mitrovic, expulsé à Monaco, et Jonas Martin, de toute façon out deux mois minimum ( voir par ailleurs ).
Les blessés de longue date, Idriss Saadi, Jérémy Grimm, Mohamed Simakan, et le meneur de jeu Benjamin Corgnet, victime d’une entorse de la cheville au stade des Alpes, sont toujours absents.

Le gardien remplaçant Bingourou Kamara, héros de la qualification en Isère, n’a pas été appelé, pas plus que le jeune défenseur Duplexe Tchamba. Le portier japonais Eiji Kawashima épaulera Matz Sels.

Arrivé lundi en prêt de Monaco, l’ailier Samuel Grandsir devrait débuter. Les deux jeunes du centre de formation, le défenseur axial Léon Valentin et l’attaquant Mamoudou Karamoko, déjà présents à Grenoble où le second a vécu son baptême du feu chez les pros, font de nouveau partie du groupe de 18.

Au PSG, Thomas Tuchel ne dévoilera le sien que ce matin. Alphone Areola est pressenti pour relayer Gianluigi Buffon dans la cage et Dani Alves, pour évoluer en milieu défensif à la place de Marco Verratti (cheville). Le reste de l’équipe est frappé du sceau de l’incertitude, notamment celle qui entoure Edinson Cavani
, touché au mollet.
 PSG : Areola – Meunier, Kehrer, Thiago Silva, Bernat – Draxler, Alves, Marquinhos, Neymar ou Di Maria – Mbappé, Cavani ou Choupo-Moting. Remplaçants : Buffon (g), Nsoki, Nkunku, Jesé, M. Diaby, Neymar ou Di Maria, Cavani ou Choupo-Moting. Entraîneur: Thomas Tuchel.

➤ RACING : Sels – Lala, Martinez, Ndour, Carole – Gonçalves, Fofana, Lienard, Zohi – Grandsir, Mothiba. Remplaçants : Aaneba, Caci, Valentin, Zemzemi, Da Costa, Karamoko, Kawashima (g). Entraîneur: Thierry Laurey.

Absents. PARIS: Verratti, Kimpembe , Kurzawa (blessés), Rabiot, Diarra, Dagba, Georgen, Bernède (choix); RACING: Mitrovic (suspendu), Martin, Saadi, Simakan, Grimm, Corgnet (blessés), Koné, Sissoko, Thomasson, Ajorque, Kamara (g), Tchamba (choix).

dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16e de CDF Paris SG-Strasbourg    16e de CDF Paris SG-Strasbourg  I_icon_minitimeMar 22 Jan 2019 - 22:10

Une fois, pas deux ?
Éliminé d’une Coupe de la Ligue qu’il avait enlevée ces cinq dernières années, le PSG ne veut pas tendre l’autre joue dans une Coupe de France dont il est le quadruple tenant du titre.
Il y a pile deux semaines, le mercredi 9 janvier, le PSG était fâché. Dans son Parc des Princes, il venait de se faire sortir en quarts de finale de la Coupe de la Ligue par la lanterne rouge de Ligue 1, Guingamp (1-2), et d’abandonner ainsi un trophée qui garnissait sa vitrine depuis cinq saisons.
« Oui, mais il n’aura pas tous les jours trois penalties sifflés contre lui », relativisait l’entraîneur du Racing Thierry Laurey hier à propos de cette élimination surprise.
Un trio à 44 buts en championnat
Depuis cet accident de parcours, les joueurs de Thomas Tuchel se sont vraiment fâchés. En deux matches de championnat, gagnés 3-0 à Amiens le samedi 12, puis 9-0 une semaine plus tard au Parc face à Guingamp, sévèrement puni de son outrecuidance, ils ont inscrit 12 buts sans en encaisser un seul.
Le trio Edinson Cavani (4 buts, 3 passes décisives), Kylian Mbappé (4 buts, 1 passe) et Neymar (2 buts, 1 passe) a fait parler la poudre lors de ces deux rencontres.
Avec 44 buts inscrits cette saison en L1, il est le plus efficace d’Europe, devant le trident barcelonais Lionel Messi, Luis Suarez, Ousmane Dembélé (41). Et avec 53 réalisations en 19 journées, les Parisiens ne sont devancés dans les cinq grands championnats européens que par Manchester City (62 en 23 journées), le FC Barcelone (56 en 20) et Liverpool (54 en 23). Mais seul le Barça possède une meilleure moyenne (2,80 contre… 2,79).
Freinée à la Meinau le 5 décembre (1-1) pour son deuxième nul consécutif après celui concédé trois jours plus tôt à Bordeaux (2-2), la constellation d’étoiles du PSG n’a pas l’intention de céder son deuxième trophée hexagonal. Son coach allemand a annoncé la couleur : « On a envie d’atteindre la finale au Stade de France. Mais avant de rêver de la gagner, il faut penser au match de ce mercredi. On s’est fait éliminer par Guingamp en Coupe de la Ligue et on a perdu une possibilité de gagner un trophée. Il est donc important de battre Strasbourg. C’est notre objectif. »
Les Parisiens ont évidemment aussi en tête leur confrontation en 8es de finale de la Ligue des Champions contre Manchester United. Mais à l’image du milieu alsacien Anthony Gonçalves, les Bleus ne s’attendent pas du tout à ce qu’ils les prennent par-dessus la jambe. « Ce sont de grands joueurs. Ils ont toujours faim et soif de victoires. Même quand ils gagnent 1-0, ils font la gueule parce qu’ils n’ont pas été au bout des choses. Ils ont toujours envie d’aller plus haut et plus loin. C’est de ce genre de joueurs qu’il faut s’inspirer, à notre niveau. »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16e de CDF Paris SG-Strasbourg    16e de CDF Paris SG-Strasbourg  I_icon_minitimeMer 23 Jan 2019 - 12:46

la composition des deux équipes:
PSG : Areola – Kehrer, Thiago Silva (cap), Marquinhos, Bernat – Di Maria, Dani Alves, Draxler, Neymar – Cavani, Choupo Moting.
Remplaçants: Meunier, Dagba, Nkunku, M. Diaby, Jesé, Nsoki, Buffon (g). Entraîneur : Thomas Tuchel.

Strasbourg : Sels – Aaneba, Martinez, Ndour, Carole – Grandsir, Gonçalves, Lienard (cap), Zemzemi – Da Costa, Mothiba.
Remplaçants : Lala, Caci, Valentin, Fofana, Zohi, Karamoko, Kawashima (g). Entraîneur : Thierry Laurey.
Marius
Vainqueur de la Ligue des Champions
Marius Masculin Nombre de messages : 15338
Age : 73
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite
16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16e de CDF Paris SG-Strasbourg    16e de CDF Paris SG-Strasbourg  I_icon_minitimeMer 23 Jan 2019 - 13:11

1-0 çà commence fort
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16e de CDF Paris SG-Strasbourg    16e de CDF Paris SG-Strasbourg  I_icon_minitimeMer 23 Jan 2019 - 13:12

Ça commence bien.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16e de CDF Paris SG-Strasbourg    16e de CDF Paris SG-Strasbourg  I_icon_minitimeMer 23 Jan 2019 - 13:13

Le PSG qui ouvre déjà le score!!!!! Le bourreau du Racing s'appelle Edinson Cavani, meilleur buteur de l'histoire du club parisien!!!!
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16e de CDF Paris SG-Strasbourg    16e de CDF Paris SG-Strasbourg  I_icon_minitimeMer 23 Jan 2019 - 13:15

Il a suffi d'une remise d'Eric Choupo Moting dans la course de l'Uruguayen pour que la défense alsacienne soit mise hors de position. D'un plat du pied droit à l'entrée de la surface, l'avant-centre du PSG n'a laissé aucune chance à Matz Sels.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16e de CDF Paris SG-Strasbourg    16e de CDF Paris SG-Strasbourg  I_icon_minitimeMer 23 Jan 2019 - 13:55

Heureusement il y à Sels dans les buts.
Marius
Vainqueur de la Ligue des Champions
Marius Masculin Nombre de messages : 15338
Age : 73
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite
16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16e de CDF Paris SG-Strasbourg    16e de CDF Paris SG-Strasbourg  I_icon_minitimeMer 23 Jan 2019 - 13:56

La 2è m.t. risque d'être dure très dure pour le Racing .
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16e de CDF Paris SG-Strasbourg    16e de CDF Paris SG-Strasbourg  I_icon_minitimeMer 23 Jan 2019 - 13:58

les Strasbourgeois peuvent s'estimer heureux de n'être menés que 1-0 à la pause. Car il n'ont pratiquement pas eu voix au chapitre durant les 45 premières minutes. Grâce à ce score étriqué, le coup reste jouable pour les hommes de Thierry Laurey.
Marius
Vainqueur de la Ligue des Champions
Marius Masculin Nombre de messages : 15338
Age : 73
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite
16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16e de CDF Paris SG-Strasbourg    16e de CDF Paris SG-Strasbourg  I_icon_minitimeMer 23 Jan 2019 - 14:05

Il faut pas que le Racing encaisse un 2è but dès l'entame sinon ....
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16e de CDF Paris SG-Strasbourg    16e de CDF Paris SG-Strasbourg  I_icon_minitimeMer 23 Jan 2019 - 14:26

Neymar a quand même de la classe .
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16e de CDF Paris SG-Strasbourg    16e de CDF Paris SG-Strasbourg  I_icon_minitimeMer 23 Jan 2019 - 14:45

2-0

Le 2e but du PSG!!!!! Angel Di Maria!!!!!


Dernière édition par Marco 69/73 le Mer 23 Jan 2019 - 14:47, édité 1 fois
Marius
Vainqueur de la Ligue des Champions
Marius Masculin Nombre de messages : 15338
Age : 73
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite
16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16e de CDF Paris SG-Strasbourg    16e de CDF Paris SG-Strasbourg  I_icon_minitimeMer 23 Jan 2019 - 14:46

2-0
Marius
Vainqueur de la Ligue des Champions
Marius Masculin Nombre de messages : 15338
Age : 73
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite
16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16e de CDF Paris SG-Strasbourg    16e de CDF Paris SG-Strasbourg  I_icon_minitimeMer 23 Jan 2019 - 15:00

C'est terminé, victoire du PSG 2-0

Meilleure 2è m.t. C'est pas catastrophique non plus cette défaite.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16e de CDF Paris SG-Strasbourg    16e de CDF Paris SG-Strasbourg  I_icon_minitimeMer 23 Jan 2019 - 22:27

Le Racing n'a pas à rougir
Menés dès la 3e minute sur un but de Cavani ce soir au Parc des Princes, les Strasbourgeois sont longtemps restés dans le coup face à des Parisiens qui ont assuré leur qualification pour les 8es de finale de la Coupe de France grâce à une 2e réalisation signée Angel Di Maria à la 80e (2-0).
Ce n’était pas l’objectif prioritaire de la saison. Ça ne l’est plus depuis ce soir. Sans surprise, les Strasbourgeois, qui restaient tout de même sur six victoires toutes compétitions confondues, ont été éliminés au Parc des Princes en 16es de finale de la Coupe de France par un PSG qui a maîtrisé les débats de bout en bout, mais est longtemps resté sous la menace d’une égalisation
Les hommes de Thierry Laurey s’attendaient à souffrir en cette fraîche soirée parisienne. Ils n’ont pas été ni surpris, ni déçus. Car dès la 1re minute, le ton et le tempo avaient été donnés par les Parisiens. Il s’en était fallu de quelques centimètres qu’Edinson Cavani reprenne un centre au cordeau du latéral gauche espagnol Juan Bernat. Mais pour l’avant-centre uruguayen, un peu court sur cette première occasion, c’était une simple mise en jambes, un moyen de répéter ses gammes avant son ouverture du score à la 3e.
Sur une déviation astucieuse d’Eric Choupo Moting, le meilleur buteur de l’histoire du PSG trompait Matz Sels d’un imparable intérieur du pied droit. Mais c’était là la seule fois, durant cette première mi-temps, où le gardien belge allait être pris en défaut, même si ce but de Cavani ne lui était en aucune façon imputable.

Sur un coup franc de Neymar dans sa lucarne (29e), une tête à bout portant de Cavani (39e) et un nouveau tir de Neymar (45e), le portier alsacien réussissait en effet trois parades de haut vol. Sur la dernière, il avait même un brin de réussite, puisque la reprise de Di Maria, qui avait suivi, se fracassait sur la base de son poteau gauche.

Et encore ne s’attarde-t-on pas ici sur les reprises non cadrées de Di Maria, pourtant idéalement placé sur sa frappe instantanée du gauche à l’entrée de la surface de réparation (12e), et de Neymar encore, seul à 3 mètres du but, mais gêné par Aaneba, sur un centre de l’Argentin (34e).

On l’aura compris : le Racing n’a guère eu le loisir de s’exprimer. Mais à l’image d’Ismaïl Aaneba, accroché aux basques de Neymar, il s’est battu comme un lion, sans toutefois menacer Alphonse Areola. Sa meilleure occasion, signée Grandsir d’une volée du droit trop croisée, n’était pas cadrée (37e), au contraire de la frappe enroulée du gauche de Da Costa, pas assez appuyée cependant pour inquiéter le champion du monde (14e).
Place au double rendez-vous contre Bordeaux

A la pause, le Racing est donc, malgré l’écrasante domination parisienne, toujours en course pour la qualification en 8es. C’est déjà – presque – une victoire. Il le doit à Matz Sels. Il va le lui devoir un peu plus d’entrée de 2e période lorsque Choupo Moting, servi dans la profondeur par Draxler, vient à son tour buter sur le mur belge qui, du pied, repousse le tir sans angle de l’avant-centre parisien (55e).

Les minutes filent. Paradoxalement, elles jouent davantage en faveur de Strasbourgeois menés sur le plus petit des scores que de Parisiens pas à l’abri d’un retour de leurs visiteurs du soir. D’autant que Neymar, secoué par Zemzemi et touché au pied, doit céder sa place à l’heure de jeu.

Mais cette fois, les hommes de Thomas Tuchel ne vont pas connaître la même désillusion que quinze jours plus tôt en quarts de finale de la Coupe de la Ligue contre Guingamp. Alors qu’ils menaient pareillement 1-0 au Parc, ils s’étaient fait surprendre dans les dernières minutes par la lanterne rouge de la Ligue 1 (1-2).

Alphonse Areola n’aura quasiment rien à faire durant ce 2e acte, sinon détourner au pied de son poteau droit un tir vicieux de Gonçalves (79e). Au contraire, Angel Di Maria mettra un terme définitif au suspense d’une volée du gauche au 2e poteau à la réception d’un centre de Draxler côté droit. Fusillé à bout portant, Sels s’incline pour la 2e fois.

Le PSG reste ainsi en course pour conserver une Coupe de France qu’il détient depuis quatre ans. Le Racing, lui, quitte la compétition sans avoir à rougir de sa prestation. La marche était un peu haute. Il va désormais pouvoir se consacrer à ses deux priorités : le maintien en Ligue 1 et sa demi-finale de Coupe de la Ligue. Le hasard du calendrier veut qu’il affrontera sur ces deux tableaux le même adversaire en quatre jours à la Meinau : Bordeaux samedi (20h) en championnat, puis mercredi prochain (18h45) en demi-finale.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16e de CDF Paris SG-Strasbourg    16e de CDF Paris SG-Strasbourg  I_icon_minitimeMer 23 Jan 2019 - 22:29

Paris SG - Racing: une marche trop haute
Sonné d’entrée par un but de Cavani, le Racing ne s’est jamais vraiment relevé pour contester la supériorité du PSG hier, lors du 16e de finale de Coupe de France. Il va désormais focaliser ses attentions sur le championnat et sa demi-finale de coupe de la Ligue.
22 janvier 2014, Victor Montano,le petit attaquant colombien de Montpellier avait inscrit le second but de son équipe au Parc et l’équipe héraultaise s’était qualifiée. Depuis, le PSG n’a jamais perdu en Coupe de France. Hier, face au Racing, il a enfilé une 26e perle au collier de victoires accumulées dans l’épreuve. Le Racing n’a jamais semblé en mesure de contester la supériorité attendue.
Pronostics confirmés

Thierry Laurey n’avait guère changé par rapport à une ligne directrice si heureuse en ce début d’année ponctué de quatre victoires de rang, toutes décrochées en déplacement. Ainsi, il y avait un seul titulaire de la victoire à Toulouse lors de la qualification trois jours après à Grenoble. Hier, dans son onze, il avait doublé son contingent en la matière puisqu’ils étaient deux, Matz Sels et Pablo Martinez.

Côté parisien, les cracks disponibles étaient là, sauf Kylian Mbappé, même pas dans les 18. Thomas Tuchel avait néanmoins du matériel pour défendre le titre glané au stade de France face aux Herbiers au printemps dernier.

Un premier décalage, donnant lieu à un bon centre de Bernat qu’a regardé passer avec avidité Cavani, a donné le la (1re ). Il n’y a pas eu de deuxième piqûre de rappel. Servi aux 25 mètres, Choupo Moting a parfaitement lu l’appel de l’attaquant uruguayen, lancé dans le dos de la défense et qui n’a pas loupé, d’une volée croisée, l’occasion d’inscrire son 102e but au Parc.

Di Maria (12e ) d’une reprise juste au-dessus sur un corner en deux temps de Neymar a confirmé les pronostics de Thierry Laurey: le PSG n’avait sans doute pas l’intention de rigoler à l’heure de renouer avec les épreuves à élimination directe, deux semaines après avoir été éliminé en coupe de la Ligue par Guingamp (1-2).

Da Costa s’est bien essayé à une frappe excentrée au terme d’un petit numéro (13e ). Mais il y a eu un brin de crainte devant la mise en action parisienne et un chouïa de résignation dans les rangs d’une bande juvénile, plombée par une once de timidité.

Le Racing a préféré attendre, en se calfeutrant en rangs serrés dans son camp pour reprendre ses esprits et tenter de percevoir une faiblesse dans la carapace d’en face.

Mais les failles n’ont pas été légion et il a fallu se contenter de subir. Neymar a trouvé la lucarne mais Sels s’est parfaitement détendu pour détourner (29e ). Lancé par une talonnade de Cavani, Di Maria a servi Neymar, qui a raté le cadre sous la pression d’Aaneba à cinq mètres du but vide au deuxième poteau (34e ).

Sels a dû s’employer, sur sa ligne, avec dextérité pour repousser une tête de Cavani (39e ). Et Neymar a encore sollicité encore le gardien belge du Racing qui a détourné avant que Di Maria n’envoie sa reprise sur le poteau (41e ).
Sur la pointe des pieds

Bref, avec un but à remonter à la pause, les Strasbourgeois avaient quelques raisons de s’estimer heureux. Car à la moitié du temps réglementaire, il n’y avait eu qu’une splendide volée de Grandsir, hors du cadre pour envisager une alternative à la chronique d’une élimination annoncée (37e ). Le Racing avait-il réussi à endormir le monstre gavé de ballons et d’occasions ?

Toujours est-il que Lienard et ses copains ont pu approcher le but d’Areola, sans mettre en danger le gardien parisien néanmoins. Le PSG a joué à sa main, a globalement géré, Neymar s’est effacé, visiblement touché au pied, et personne n’a trop insisté pour tout chambouler.

Le Racing évoluait sur la pointe des pieds et n’a existé véritablement que sur une tentative de Gonçalves (hors cadre ?), depuis l’entrée de la surface, détournée par Areola (80e ). Sur le corner qui a suivi, Zemzemi s’est retrouvé à jouer les pompiers de service dans sa propre surface mais le ballon renvoyé par le Tunisien dans l’axe a mis une seconde fois le feu au Parc. Décallé sur la droite, Draxler a envoyé une merveille de centre au second poteau et Di Maria n’a pas manqué l’offrande en envoyant le ballon sous la barre de Sels.

La messe était dite. Paris était plus fort hier, le Racing revient les pieds sur terre mais il y a quelques raisons de repartir la tête dans les étoiles. Deux matches face à Bordeaux l’attendent, le premier en championnat, samedi, pour confirmer sa place dans le premier tiers du championnat, un deuxième quatre jours après avec une place en finale de coupe de la Ligue en jeu. Il y a des perspectives moins alléchantes.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16e de CDF Paris SG-Strasbourg    16e de CDF Paris SG-Strasbourg  I_icon_minitimeMer 23 Jan 2019 - 22:29

Six déplacements en dix-neuf jours
Le Racing a bouclé hier soir à Paris son 6e déplacement consécutif en 19 jours, entre le 4 et le 23 janvier.
Certes, le match à Grenoble qui inaugurait cette série inédite a été reporté en dernière minute le 4 janvier à cause du gel, mais les Strasbourgeois ont bien fait le voyage et se sont échauffés sur la pelouse du stade des Alpes.
Avant leur expédition d’hier au Parc, ils avaient remporté leurs quatre matches à l’extérieur : 2-1 le 8 janvier à Lyon en quarts de finale de la Coupe de la Ligue, 2-1 le 13 à Toulouse (20e journée de Ligue 1), 1-0 a-p le 16 à Grenoble en 32es de Coupe de France et 5-1 le 19 à Monaco (21e journée de L1).
C’est un nouveau record : le précédent datait du début 2011, lors de la saison 2010-2011 en National, la dernière avant la liquidation judiciaire de l’été suivant.
Les joueurs de Laurent Fournier s’étaient déplacés à six reprises entre le 8 janvier et le 1er février, en 24 jours donc. Un périple toutefois entrecoupé par la réception d’Evian-Thonon-Gaillard le 22 janvier en 16es de finale de Coupe de France (1-0).
A l’époque, les Racingmen avaient fait halte à Poissy (qualification 2-1 le 8 en 32es de Coupe de France), Rodez (succès 3-0 le 12 en National), Cannes (revers 1-0 le 15 en National), Bayonne (victoire 2-1 le 26, National), Niort (succès 2-0 le 29, National) et Angers (élimination 2-0 le 1er février en 8es de Coupe de France).
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16e de CDF Paris SG-Strasbourg    16e de CDF Paris SG-Strasbourg  I_icon_minitimeVen 25 Jan 2019 - 6:03

Après la défaite du Racing face au PSG (2-0), constance et discrétion
Défait au Parc face au PSG, le Racing en a fini avec la Coupe de France. Si la blessure de Neymar provoque une forme d’hystérie médiatique, il entend tirer des enseignements de la défaite et poursuivre sa saison sur les belles bases construites jusqu’ici.
Les Strasbourgeois ont peut-être fini par dire stop. Au cinquième épisode de leurs voyages de janvier, c’est comme s’ils avaient reculé, baissé la tête et refusé l’obstacle. Après quatre victoires de rang en déplacement, ils n’ont jamais pu envisager prolonger la série.

« On a fait l’équipe en fonction des échéances et on s’est retrouvé avec beaucoup d’attaquants »

La grosse pression du PSG dans les premiers instants de la rencontre a donné lieu à l’ouverture du score. Touché à la 3e minute, le Racing est comme resté groggy tout du long face à un adversaire qui ne l’a jamais laissé espérer. Les 5 et 6 février, entre un déplacement à Saint-Étienne et l’accueil d’Angers, il pourra s’entraîner plutôt que d'envisager un 8e de finale de Coupe de France. Néanmoins, la bande à Laurey n’a pas trop à s’en plaindre avec les jolis objectifs qui demeurent dans son viseur.

Il reste que la première défaite en sept matches après une série d’invincibilité qui a couru sur les deux années n’a pas été balayée d’un revers de manche par des joueurs et un entraîneur qui avaient assurément rêvé de l’impossible dans un coin de leur tête. La puissance, le sérieux et la maîtrise des Parisiens constituaient des premiers éléments d’explication à l’échec. L’entraîneur du Racing a également sorti le parapluie pour protéger ses joueurs.

Si, dans le fond, beaucoup d’entre eux avaient été à la hauteur à Grenoble, lors du 32e de finale, une semaine avant, l’équipe strasbourgeoise alignée mercredi n’était pas la plus musclée. Et entre le pensionnaire de Ligue 2 isérois et le champion de France riche de sa constellation de stars, il y a un certain delta pour reprendre un terme cher à Thierry Laurey.

« Notre milieu de terrain n’était pas habituel, on leur a demandé des choses nouvelles, a précisé le coach, pour expliquer, notamment un début de match raté. On a fait l’équipe en fonction de nos moyens et des échéances. Et on s’est retrouvé avec beaucoup d’attaquants et beaucoup de solutions offensives. On s’était dit qu’avec un minimum de précaution, techniquement, on aurait les moyens de sortir de bons ballons et qu’il y aurait la possibilité de leur poser des problèmes, notamment sur les côtés. »

Cela n’a pas été le cas. L’ouverture du score n’a évidemment pas aidé le plan puisque devant au tableau d’affichage, le PSG n’a pas eu à follement se livrer, conservant invariablement une impressionnante solidité. La sortie de Lionel Carole, le latéral gauche, qui s’est ressenti d’un coup reçu sur la pelouse de Monaco en championnat et a quitté ses copains à la pause non plus. De l’autre côté, Neymar a exprimé le talent qui le place parmi les stars mondiales du ballon rond, faisant régulièrement rugir le Parc.

À ce sujet, la blessure de l’homme qui a valu 222 millions d’euros a fait l’objet de toutes les attentions. Dans la ville-lumière, les sources de paillettes sont essentielles mais l’entraîneur du Racing a vitupéré quand le procès intenté à son équipe qui aurait voulu casser du Neymar s’est ouvert, en filigrane.

« Non, on n’a jamais dit de mettre des coups à Neymar, a tonné l’entraîneur du Racing. Mais on a cherché à durcir pour l’arrêter, c’est vrai. Vous croyez qu’il va s’arrêter pour nos beaux yeux. Après, ça peut arriver de prendre des coups. On ne fait pas de la danse classique non plus. »
Le dépositaire du jeu alsacien est lui aussi blessé

Objectivement, les Strasbourgeois n’ont pas réservé un sort particulier au magicien brésilien. On notera d’ailleurs que le n°10 parisien s’est un peu blessé tout seul, en se tordant la cheville alors que Maotaz Zemzemi tentait, un peu virulemment il est vrai, de lui chiper le ballon.

Il n’y a pas eu de quoi en faire un munster. La blessure de Jonas Martin out pour plus de deux mois, intervenue à Monaco samedi, n’a pas donné lieu à un torrent de jérémiades par ici.

Or il s’agit bien du dépositaire du jeu alsacien. Son absence, estimée à plus de deux mois, est un coup dur pour lui en premier lieu, mais aussi pour tout un groupe, qui a déjà perdu Jérémy Grimm en route dans ce secteur de jeu.

Les réflexions du Racing sur le recrutement d’un joueur pour le remplacer semblent légitimes alors que les seuls Ibrahima Sissoko et Youssouf Fofana présentent le profil idéal pour prendre un relais peut-être partagé. Comme à leurs habitudes sur le sujet, les décideurs strasbourgeois se montrent discrets. En ce moment, cela leur réussit plutôt bien. Crier fait rarement avancer et jamais revenir plus vite les blessés.

Du sursis pour Laurey. – Jugé par la commission de discipline pour son comportement lors du match contre Nice du 22 décembre, quand l’arbitre M. Delajod l’a envoyé finir le match en tribune, Thierry Laurey a écopé de deux matches de suspension avec sursis de banc de touche.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16e de CDF Paris SG-Strasbourg    16e de CDF Paris SG-Strasbourg  I_icon_minitimeVen 25 Jan 2019 - 6:07

« Rendre la fin de saison excitante »
Leur élimination en Coupe de France ne déprime guère des Strasbourgeois déjà tournés vers leurs deux duels d’affilée contre Bordeaux à la Meinau, samedi en Ligue 1, puis mercredi en demi-finale de la Coupe de la Ligue.
Dans la zone mixte du Parc des Princes mercredi soir, la presse parisienne n’avait qu’un mot – ou plutôt qu’un nom – à la bouche : Neymar, sorti blessé à l’heure de jeu et à propos duquel Anthony Gonçalves n’avait pas été tendre sur Eurosport au coup de sifflet final, allumant ainsi la première mèche et flammèche.
Les Strasbourgeois qui se sont ensuite arrêtés devant caméras, micros et stylos ont donc difficilement pu évacuer le sujet. Oui, Neymar est un provocateur sur le terrain, balle au pied et dans sa façon de chambrer ou brancher. Oui, les Bleus, qui ne goûtent guère son attitude, ont parfois ‘‘chopé’’ le Brésilien par des moyens illicites, mais sans jamais franchir les limites. “Ney” s’est d’ailleurs blessé seul sur un mauvais appui après, c’est vrai, une triple faute de Moataz Zemzemi. « Malheureusement, il se tord la cheville tout seul après avoir été déséquilibré. Ce n’est pas un attentat, un tacle à la Cantona… », plaide Dimitri Lienard, l’un des rares à prendre du recul avec une polémique à deux balles autour d’un incident d’une consternante banalité, même si l’accident, lui, risque d’avoir de fâcheuses conséquences pour la star sud-américaine.

Et oui, on appelle ça du football, un sport dit de contact, mais où, aujourd’hui, le moindre croc-en-jambe semble nécessiter une amputation, à en juger par le masque de douleur de la “victime”. Passons.

« On va vite se remettre »

À Paris, les joueurs du Racing ne se sont pas comportés en bouchers sanguinaires prêts à hacher menu du ‘’Ney’’ le couteau entre les dents. « On n’a pas à rougir de notre prestation, affirme le défenseur central Pablo Martinez. Malheureusement, au bout de trois minutes, on encaisse un but. Après leur résultat de samedi ( 9-0 contre Guingamp ), ça nous a mis un petit coup derrière la tête. Mais on est restés solidaire et solide. En première période, ils ont tapé les poteaux et auraient pu en mettre plus. Le 2-0 n’est pas illogique. »

Pour des Bleus unanimes, cette élimination n’est rien d’autre qu’un incident de parcours. Les réceptions coup sur coup de Bordeaux, samedi en championnat et mercredi en demi-finale de Coupe de la Ligue, revêtent une tout autre importance. Martinez encore. « C’est la fin d’une série de victoires ( six toutes compétitions confondues ), mais pas grand-monde ne nous voyait gagnants à Paris. La Coupe de France n’était pas un objectif premier. L’objectif est de se maintenir le plus rapidement possible en Ligue 1. La demi-finale de Coupe de la Ligue, on n’y pense pas. On va se concentrer sur le match important de samedi en L1 face aux Bordelais. »

Le latéral gauche Lionel Carole ne s’auto-flagelle pas non plus après ce revers attendu et logique. « On a encore la Coupe de la Ligue et le championnat pour rendre la fin de saison excitante. On va vite se remettre, vite penser à Bordeaux, notre seul adversaire des deux prochaines échéances. Ça va être plus facile de se concentrer sur lui ( rires ). »

« Notre image n’a pas été salie, embraye Dimitri Lienard, le capitaine strasbourgeois au Parc. C’est le plus important, parce qu’on n’est jamais à l’abri de recevoir une raclée au Parc […]. Si les Parisiens sont en mode énervé, tu as forcément un peu peur, surtout avec un but encaissé au bout de trois minutes. Bien sûr, si on l’avait pu, on ne se serait pas privé d’un exploit. Mais les échéances les plus importantes arrivent samedi et mercredi. » Deux bons coups de Bordeaux en cinq jours plongeraient en effet les Bleus dans une délicieuse ivresse.
dna
Contenu sponsorisé


16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty

16e de CDF Paris SG-Strasbourg  Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 16e de CDF Paris SG-Strasbourg    16e de CDF Paris SG-Strasbourg  I_icon_minitime

 

16e de CDF Paris SG-Strasbourg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-