Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -30%
Baskets Nike Air Max Genome
Voir le deal
119 €

Partagez
 

 32ème journée: Strasbourg - Guingamp

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 57127
Date d'inscription : 25/11/2012

32ème journée: Strasbourg - Guingamp  - Page 2 Empty

32ème journée: Strasbourg - Guingamp  - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 32ème journée: Strasbourg - Guingamp    32ème journée: Strasbourg - Guingamp  - Page 2 I_icon_minitimeSam 13 Avr 2019 - 13:44

Après une première tête de Thuram sur la transversale, le capitaine breton a jailli pour catapulter le ballon au fond d'une tête imparable pour Sels.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

32ème journée: Strasbourg - Guingamp  - Page 2 Empty

32ème journée: Strasbourg - Guingamp  - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 32ème journée: Strasbourg - Guingamp    32ème journée: Strasbourg - Guingamp  - Page 2 I_icon_minitimeSam 13 Avr 2019 - 13:54

A défaut de signer sa 11e victoire de la saison, le Racing enchaîne un 6e match sans défaite, toutes compétitions confondues, et reste calé à la 9e place de Ligue 1, avant sa seconde réception consécutive, celle de Montpellier samedi prochain (20h).
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

32ème journée: Strasbourg - Guingamp  - Page 2 Empty

32ème journée: Strasbourg - Guingamp  - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 32ème journée: Strasbourg - Guingamp    32ème journée: Strasbourg - Guingamp  - Page 2 I_icon_minitimeSam 13 Avr 2019 - 21:57

Le Racing et Guingamp se neutralisent (3-3) : complètement fou !
Mené deux fois au score, le Racing a su trouver les ressources pour revenir au score, puis prendre les devants, avant de concéder le nul en toute fin de match. Complètement fou !
Il n’y avait pas eu de but, il y a quinze jours, lors d’une finale de Coupe de la Ligue triste à mourir. Strasbourgeois et Guingampais se sont rattrapés hier soir, au terme d’un match d’abord fermé, puis complètement fou, qui s’est achevé sur le score fleuve de trois partout.

Mené deux fois au score, sur des buts de Thuram (37e ) et Deaux (67e ), le Racing a réussi par deux fois à revenir, grâce à Ajorque (39e ), puis Prcic (69e ). Avant de prendre l’avantage grâce à une deuxième réalisation d’Ajorque (73e ). Las, les Bretons ont trouvé la faille en toute fin de match pour rétablir la parité, grâce à Sorbon (87e ).
La lumière vient de Prcic

« Ce n’était pas un grand match, mais il y a eu des buts, soulignait Thierry Laurey à l’issue de la rencontre. Au moins, le public a eu matière à se réchauffer. »

Pour ces retrouvailles avec Guingamp, les Strasbourgeois avaient décidé d’utiliser une organisation en 4-2-3-1.

En face, Jocelyn Gourvennec se voulait ambitieux, avec un système en 4-3-3 porté vers l’offensive. Un système où Thuram pouvait faire parler sa vitesse et Medhi Merghem sa palette technique.

Et cela fonctionne plutôt bien en début de rencontre. Les Bretons se montrent dangereux sur des frappes de Merghem (21e , 35e ) ou ce centre du même Merghem, dévié du bout des gants par Sels sous la menace de Thuram (24e ).

En face, les Alsaciens tentent de trouver la faille en usant de longues ouvertures aériennes. Et ils se procurent quelques opportunités, comme ce centre tir de Lala claqué au-dessus de la transversale par Caillard (19e ) ou cette tête piquée d’Ajorque sur un centre de Prcic, qui file juste à côté du poteau (34e ).

Mais l’ensemble reste brouillon. Et ce sont les Bretons qui trouvent la faille: Rebocho tire un coup franc, Thuram saute au milieu d’une défense apathique et trompe Sels de la tête (0-1, 37e ).

Cette ouverture du score glace la Meinau. Mais elle a un mérite : celui de piquer au vif un Racing jusqu’alors attentiste.

Et la lumière vient de Prcic, le meilleur joueur hier soir sur la pelouse de la Meinau. Trois minutes après l’ouverture du score, le Franco-Bosnien centre. Ajorque s’infiltre et trompe Caillard du tibia pour l’égalisation alsacienne (1-1), juste avant le retour au vestiaire.

« On s’est précipité, on voulait vite aller de l’avant et on a perdu trop de ballons, analysait Thierry Laurey. C’est un problème qu’il fallait résoudre à la mi-temps. »

Pourtant la seconde période débute comme la première : les Bleus manquent de précision et perdent trop de ballons. Et les Guingampais en profitent. Rebocho déboule côté gauche et centre. Deaux, arrivé plein gaz, coupe à la perfection au deuxième poteau (1-2, 63e ).
« À 1-2, c’était mal embarqué et en trois minutes, tu repasses devant»

Les Strasbourgeois ne sont pas dans un grand jour. Mais ils vont une nouvelle fois prouvé qu’ils ont du caractère. Comme en première mi-temps, les Bleus renversent la situation. Prcic lâche une lourde frappe hors de portée de Caillard, après un dégagement de Sorbon plein axe, pour offrir l’égalisation aux siens (2-2, 69e ).

Mieux Ajorque se détend, sur un centre parfait de Gonçalves, pour inscrire un doublé et redonner l’avantage aux Strasbourgeois (2-3, 73e ).

« On n’a rien lâché, c’est clair, soulignait à ce sujet coach Laurey. À 1-2, c’était mal embarqué et en trois minutes, tu repasses devant ».

La Meinau se transforme alors en chaudron. Mais il était écrit que le score n’allait pas en rester là, dans une partie décidément dingue. Et Sorbon va finalement rétablir la parité, à trois minutes du terme. Après une tête de Thuram qui heurte la transversale, suite à un corner, le capitaine breton est à la réception pour trouer une troisième fois les filets de Sels (3-3, 87e ).

« C’est un peu rageant de prendre un but sur coup de pied arrêté », regrettait encore Thierry Laurey. Mais l’entraîneur reconnaissait aussi, in fine, que le partage des points n’était pas illogique.

« On a eu des fulgurances, mais on n’a pas réussi à poser notre patte sur cette rencontre. Et on a manqué d’un peu de rigueur et de concentration ».
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

32ème journée: Strasbourg - Guingamp  - Page 2 Empty

32ème journée: Strasbourg - Guingamp  - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 32ème journée: Strasbourg - Guingamp    32ème journée: Strasbourg - Guingamp  - Page 2 I_icon_minitimeSam 13 Avr 2019 - 22:01

Au moins il y a eu des buts
Sanjin Prcic, un but et une passe, et Ludovic Ajorque, auteur d’un doublé, ont réussi à sortir le Racing de l’ornière contre une formation guingampaise qui décidément ne lui réussit pas en championnat.
Comme lors de la finale de la coupe de la Ligue, le Racing et l’En Avant n’ont pu se départager après les 90 minutes de temps de jeu réglementaire. Au moins, cette fois, il y a eu des buts.

❏ SELS (5). – Auteur d’une bonne intervention du poing sur un centre fuyant devant Thuram (24e ), qu’il devancera à temps juste avant la mi-temps (43e ), il reste un peu trop sur sa ligne pour repousser le ‘’coup de boule’’ de l’attaquant de l’En Avant sur l’ouverture du score (37e ). Sauvé par Prcic sur un ballon relâché (61e ), il est trop court pour “couper” le centre de Rebocho sur le but de Deaux (63e ) et ne réussit pas à pousser le ballon au-dessus de sa transversale sur le troisième but guingampais.
❏ LALA (5). – Sous pression face à Thuram dans son couloir droit, il est aussi allé la mettre sur son vis-à-vis de l’autre côté du terrain (11e ).

Son centre fuyant force à Caillard à mettre le ballon en corner (19e ). Son coup franc à ras de terre a surpris le mur mais pas Caillard (83e ).

❏ MARTINEZ (5). – Vigilant et propre pour sortir le ballon en début de match (7e ), il a joué sans fioriture. Son intervention dans les pieds de Nolan Roux (46e ) a été bienvenue, mais il n’a pas pu intervenir pour éviter les deux réalisations bretonnes suivantes.

❏ MITROVIC (5). – S’il bloque bien la tentative de Roux dans les seize mètres (24e ), le capitaine est, comme ses partenaires, impuissant sur l’ouverture du score. Autoritaire pour sortir le ballon au sol (48e ), il a peut-être trop usé de jeu long en première période. Trop attentiste sur l’égalisation guingampaise.
“Missile” chirurgical signé Prcic

❏ CAROLE (4). – Plutôt timoré dans son couloir gauche, il tombe dans le piège de Roux à l’approche de la surface sur le coup franc qui entraîne l’ouverture du score de Thuram (37e ). Il est sorti (un peu) de sa coquille en deuxième période, sans grande réussite.

❏ PRCIC (8). – Placé à côté de Fofana dans le 4-2-3-1 confectionné par Thierry Laurey, le Bosnien a cherché à orienter le jeu du Racing et à combiner rapidement sur les phases offensives.

Son premier centre vers Ajorque aurait mérité une autre finition (34e ), le suivant sera le bon, offrant l’égalisation au grand Réunionnais (40e ). Son “missile” à l’entrée de surface est chirurgical sur le deuxième but du Racing (70e ) et valorise encore plus sa prestation particulièrement aboutie.

❏ FOFANA (5). – Titulaire pour la quatrième fois de suite, le natif de Paris a tenté d’orienter sur les premières relances strasbourgeoises (lire ci-dessous).

Remplacé par Samuel Grandsir (66e ) qui a apporté plus de percussion dans le jeu strasbourgeois.

❏ GONÇALVES (6). – Il a multiplié les appels pour créer les décalages avec Lala. Son bon centre ne trouve pas la tête d’Ajorque en début de match (9e ). Il a mis son engagement habituel dans les duels avec une biscotte jaune à la clé (44e ).

Sa frappe dans la surface n’est pas assez appuyée pour surprendre Caillard (62e ), par contre son centre est un bijou sur le troisième but strasbourgeois.

❏ THOMASSON (4). – S’il a souvent combiné avec Prcic, il n’a pas toujours compris les appels de ce dernier (13e ). Il a tenté un retourné à l’entrée de la surface sur un ballon dégagé après un corner (20e ), mais a aussi eu du déchet technique sur ses touches de balle. Remplacé par Anthony Caci (80e ).

❏ DA COSTA (4). – Ses accélérations ont eu le don de pousser ses adversaires à la faute plus que de raison, mais il a quelque peu péché dans la finition comme sur ce centre qui manque de puissance pour être dangereux (39e ) ou cette tête sans grande conviction (72e ). Il avait la balle du 4-3, mais ne cadre pas sa frappe (88e ).

❏ AJORQUE (7). – Son jeu de tête a souvent été cherché par ses partenaires pour franchir le bloc costarmoricain. Précieux sur un corner… guingampais, il pousse le ballon de la poitrine vers Sels (25e ).

Il est idéalement placé dans la surface pour dévier de la cuisse le centre de Prcic sur l’égalisation (40e ).

Idéalement placé au second poteau, il expédie le centre de Gonçalves au fond des filets de Caillard et délivre le Racing (73e ).
dna
Contenu sponsorisé


32ème journée: Strasbourg - Guingamp  - Page 2 Empty

32ème journée: Strasbourg - Guingamp  - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 32ème journée: Strasbourg - Guingamp    32ème journée: Strasbourg - Guingamp  - Page 2 I_icon_minitime

 

32ème journée: Strasbourg - Guingamp

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-