Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Codes promo Cdiscount : -25€ dès 299€ ...
Voir le deal

Partagez
 

 13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 57132
Date d'inscription : 25/11/2012

13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 Empty

13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020   13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 I_icon_minitimeSam 9 Nov 2019 - 22:11

dna a écrit:
Quelle démonstration !
Le Racing, dont on attendait le déclic offensif depuis si longtemps, a décroché ce samedi son plus large succès de la saison contre des Crocos nîmois qui n’ont pu exister qu’en tout début de seconde période. Splendide !
Parce que toute série a une fin, il était à craindre que le Racing ne parvienne pas à décrocher une quatrième victoire consécutive à la Meinau contre des Nîmois déterminés à ne pas lambiner à la dernière place de Ligue 1.

Ce n’est pas que les hommes de Thierry Laurey, muets sur la route, n’avaient pas rassuré lors des trois succès dans leur antre. Mais avec une efficacité offensive juste suffisante pour s’imposer avec un but d’avance à chaque fois, il avait fallu croiser les doigts à chaque fin de match.

Lienard guide suprême, l’attaque retrouvée


Contre Nantes (2-1), Montpellier (1-0) ou encore Nice (1-0), le sort avait épargné les Strasbourgeois et il aurait été cruel que ça soit ce samedi, sur le match qu’il a le plus maîtrisé – surtout en première période –, que le Racing se soit fait dépouiller par un visiteur protégé par une bonne étoile.

Guidés par un Dimitri Lienard impérial, les joueurs de Thierry Laurey ont totalement étouffé des Crocos qui n’auront pu “briller” en première période que sur une maladresse strasbourgeoise, ce ballon qui revient sur Valls dont la frappe heurte l’angle droit du but de Sels (9e ).

Pour le reste, il aurait été injuste que les Racingmen ne rentrent au vestiaire qu’avec un petit but d’avance.

« On a fait une très, très bonne première mi-temps. À part cette petite frayeur sur le tir sur le poteau, les Nîmois n’ont jamais été dangereux. On menait 2-0, mais on aurait pu marquer d’autres buts en première période », abondera après le match Thierry Laurey.

Récompensés assez rapidement de leurs efforts quand Ajorque a jailli au second poteau pour reprendre un ballon qui avait fui les pieds de l’infortuné Mothiba sur un centre de Thomasson (1-0, 14e ), les Strasbourgeois ont finalement dû attendre le temps additionnel de la première période pour faire le break.

Avant que Lebo Mothiba ouvre enfin son compteur but cette saison, le Sud-Africain a incarné à lui seul le fameux “quand ça ne veut pas, ça ne veut pas”. Après deux parades de Dias – sur une reprise au point de penalty (22e ) et une demi-volée somptueuse (38e ) –, un penalty refusé après un recours à l’arbitrage vidéo (27e ) et une tête de peu à côté (35e ), il a fini par délivrer la Meinau en reprenant du plat du pied un centre millimétré de Ludovic Ajorque (2-0, 45e +2).
Un sérieux rappel à l’ordre salvateur

Mais ce break, le premier de la saison en L1, a totalement déboussolé les joueurs de Thierry Laurey. Méconnaissables au retour des vestiaires, ils ont laissé des Crocos, certes dans l’obligation de réagir, revenir dans ce match. Oublié dans le dos de Lala, Philippoteaux les a punis à peine le jeu repris (2-1, 47e ).

Un sérieux rappel à l’ordre pour un groupe qui n’a pas le droit de se relâcher même après avoir livré – dans un 4-4-2 en losange avec cette fois Fofana dans le rôle de sentinelle – sa meilleure première période. Les Racingmen ont eu toutefois eu le mérite de ne pas ressasser ce but trop longtemps, bien aidés il faut dire par l’expulsion de Miguel (66e ).

« On fait un début de deuxième acte un peu timide on va dire et on se fait surprendre un peu naïvement, regrette Thierry Laurey. Ça plombe un peu et il a fallu du temps pour se remettre à l’endroit. L’expulsion du Nîmois nous facilite un peu la tâche mais je trouve qu’on a plutôt bien joué parce que ce n’est pas parce qu’une équipe est à dix qu’elle va encaisser des buts assez facilement. »

De sa patte gauche sur un coup franc excentré, Lienard a encore signé un de ses coups de génie qui nourrissent l’histoire de la Meinau (3-1, 70e ). Comme un enfant en visite dans une fabrique à bonbons, le public a redemandé du rab de sucreries. Alors les Strasbourgeois ont régalé une quatrième fois avec un Mothiba à nouveau décisif à la conclusion d’un mouvement limpide initié par l’impeccable Adrien Thomasson (4-1, 85e ).

On attendait un déclic offensif du Racing autant qu’on craignait que sa série de victoires domestiques s’arrête. Avec une attaque enfin retrouvée et un Lienard de gala, c’est à une démonstration que l’on a eu droit.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 Empty

13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020   13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 I_icon_minitimeSam 9 Nov 2019 - 22:16

dna a écrit:
C’est une attaque étincelante, dans le sillage de Lienard et Thomasson, qui a étrillé Nîmes et ravi la Meinau lors d’une soirée spectaculaire. On oubliera volontiers les quelques errances défensives symbolisées par Mitrovic et Lala…
SELS 6

Une fois n’est pas coutume, le gardien belge s’est mis dans le pétrin sur un ballon qu’il relance dans les pieds nîmois. Trois séquences plus loin, il est sauvé par l’arête de son but sur la frappe surpuissante de Valls (9e ). Pas de quoi le décontenancer, lui qui se montre vigilant en fin de première période sur ce corner involontairement dévié par Djiku. Et quand il retouche le ballon, c’est pour le ramasser au fond de ses filets (47e ). Décisif par la suite quand les Crocos ont sorti les crocs durant un quart d’heure.
LALA 4

Après deux matches de pénitence sur le banc, tout juste adoucie par des entrées en seconde période, le latéral droit a retrouvé son couloir. La mise en route est laborieuse et la montée en régime se fait attendre. Oublie complètement Philippoteaux sur la réduction du score nîmoise (47e ). On attend plus du joueur flamboyant vu l’an dernier.
MITROVIC 3

C’est devenu une habitude : le capitaine a une fâcheuse tendance à s’abandonner, provoquant des sueurs froides à ses coéquipiers et au public. Un tacle non maîtrisé sur Ripart lui fait rapidement voir jaune (23e ). Coupable de deux relances qui se transforment en passes à l’adversaire, le Serbe ne rassure pas, à l’image de sa passivité devant Duljevic qui délivre le ballon de but à Philippoteaux (2-1, 47e ). Fâché comme un pou lorsqu’il est remplacé par KONÉ (74e ).
DJIKU 6

Avec un voisin de surface qui a la tremblote, mieux vaut assurer. Le défenseur axial a plutôt proprement rempli sa tâche devant Duljevic. Mais il a quand même failli surprendre son gardien sur un corner nîmois qu’il dévie malencontreusement (45e ). À aussi eu une balle de but sur une offrande de Lienard en fin de match.
CACI 5

Désormais installé sur le côté gauche de la défense, en lieu et place de Lionel Carole, le revenant “Titi” Caci s’est d’abord montré imprécis et brouillon, commettant quelques fautes inutiles. Mais avec un guerrier comme Lienard devant lui, le garçon n’a pas eu à s’inquiéter. Auteur d’une grosse frappe que Dias dévie du bout des gants (63e ).
BELLEGARDE 5

Le jeune milieu de terrain a cédé sa place de sentinelle devant la défense pour camper un rôle plus offensif, sur le flanc droit. Sa volonté de bien faire a toutefois été minorée par un manque de justesse dans les transmissions. Remplacé par SISSOKO (81e ).
FOFANA 5

En ripant avec Bellegarde, l’international U20 a été cantonné à un rôle plus défensif. Mais comme son compère, Fofana a raturé sa copie d’un déchet technique rageant. Provoque toutefois l’expulsion de Miguel (65e ).
THOMASSON 8

En soutien des deux attaquants de pointe, le remuant milieu offensif a causé bien du souci à la défense gardoise. Comme toujours depuis le début de la saison, il a fait preuve d’une justesse rare. Son centre de la droite et à ras de terre amène le premier but (14e ). Averti lors d’un duel aérien avec Sarr (16e ), il enlève ensuite trop sa frappe sur une remise de la tête d’Ajorque (34e ). Mais on le retrouve dans tous les bons coups. Ne manque qu’un but, qui s’est refusé à lui en fin de match avec une frappe sur la transversale.
LIENARD 9

C’est bien simple : on n’a vu que lui. Le « paysan de Belfort » a labouré son champ meinovien avec la force d’un damné de la terre. Auteur d’une grosse frappe (2e ) pour commencer, à l’origine des deux premiers buts, il a défendu, récupéré des ballons, débordé dans son couloir gauche, centré, cavalé jusqu’à épuisement. Et sinon ? Eh bien un petit chef-d’œuvre, à savoir un coup franc excentré à droite sur lequel il active sa patte gauche pour placer le ballon dans le petit filet opposé (3-1, 70e ). A bien mérité sa standing-ovation en étant remplacé par CORGNET (87e ).
MOTHIBA 7

Malchanceux depuis le début de la saison, le Sud-Africain a encore cru être maudit, à l’image de son duel perdu contre Dias à la suite d’un centre de Lienard (22e ) ou du penalty qu’on lui refuse à la vidéo (27e ). Mais l’attaquant a le don de ne jamais baisser la tête. Il est récompensé à travers un doublé (45e +2 et 85e ) largement mérité. Sa saison est enfin lancée !
AJORQUE 7

Le grand “Ludo” a été étincelant, inscrivant son cinquième but de la saison, le troisième en championnat (14e ), puis en délivrant deux passes à son compère Mothiba. Lui aussi a rendu une copie presque parfaite.
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 Empty

13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020   13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 I_icon_minitimeDim 10 Nov 2019 - 4:41

Djiku, Lala et surtout Mitrovic sont très inquiétants. Quant à Carole, il ne joue même plus.
Marius
Vainqueur de la Ligue des Champions
Marius Masculin Nombre de messages : 15338
Age : 73
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite
13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 Empty

13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020   13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 I_icon_minitimeDim 10 Nov 2019 - 5:18

Lala devra revenir au niveau qui était le sien quant à Mitro il me fait peur à chaque intervention. Djiku alterne le mauvais et le moins bon !!
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 Empty

13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020   13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 I_icon_minitimeDim 10 Nov 2019 - 10:43

J'ai du mal à comprendre Lala, pour Mitrovic il a été aduler quand il est venu, et maintenant sur tous les forums on en a marre de lui, Dijku pour moi c'est une joueur qui a du football, mais je pense qu'il attend un grand club pour le recruter, Carole Blesser ?
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 Empty

13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020   13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 I_icon_minitimeDim 10 Nov 2019 - 21:31

dna a écrit:
Racing : une question d’animation
En s’appuyant pour la troisième fois de rang sur un 4-4-2 avec un milieu en losange, avec toutefois quelques retouches contre Nîmes, Thierry Laurey semble avoir trouvé le système de jeu idoine. Le coach du Racing préfère retenir l’animation des joueurs selon le schéma proposé.
L’une des clés du quatrième succès consécutif décroché samedi par le Racing à la Meinau, le staff strasbourgeois l’a peut-être dénichée dans l’intimité d’une séance interdite aux regards extérieurs sur la pelouse fétiche jeudi matin. Le lendemain, Thierry Laurey avait balayé les raisons de ce huis clos (*), l’importance de la réception de Nîmes ne justifiant pas de s’y attarder.

« C’est juste une question de potentiel et de qualité des joueurs »


Les raisons n’appartiennent de toute façon qu’au club, mais en vivant caché le temps d’une séance, le staff du Racing a peut-être été heureux d’appliquer l’une ou l’autre retouche.

Comme, par exemple, “switcher” Jeanricner Bellegarde sur le poste de Youssouf Fofana, le premier laissant au second son rôle de sentinelle dans le milieu en losange en place lors des deux derniers matches. Une réflexion née, avant tout, des qualités de l’adversaire.

« Comme Nîmes joue avec deux attaquants et comme on pensait aussi que cette équipe pouvait être regroupée derrière, Youssouf (Fofana) nous semblait plus efficace pour jouer devant sa défense sur ce match-là et “Jeanjean” (Bellegarde) , qui a une qualité de percussion, plus à même d’occuper le poste sur le côté, a expliqué après le match Thierry Laurey. Je ne cherche pas à comparer l’un par rapport à l’autre, c’est juste une question de potentiel et de qualité des joueurs. On avait besoin de quelqu’un au milieu qui soit capable de se déplacer, d’éliminer un peu mieux. On pensait que c’était la solution. »

Le repositionnement de ces deux travailleurs de l’ombre a sans doute été éclipsé par la prestation globale, et surtout offensive, la plus aboutie du Racing depuis le début de la saison. Le plus important, c’est que ce “switch” a fonctionné, alors que le pari aurait pu ne pas s’avérer payant. Thierry Laurey serait sans doute revenu rapidement au schéma des deux dernières sorties. Là, le technicien strasbourgeois peut se rassurer sur la capacité d’adaptation de ses joueurs, qui lui offrent des cartouches tactiques supplémentaires.

« On aime bien qu’il y ait une certaine polyvalence chez les joueurs. Et quand on peut changer, c’est bien, apprécie Thierry Laurey. Ça aurait pu être “Ibou” (Ibrahima Sissoko, au poste de sentinelle) parce qu’il a le potentiel pour évoluer avec nous. Pour l’instant, ce n’est pas lui qui a la main. C’est plus un joueur d’impact, mais quand il rentre, il le fait bien à chaque fois, il est très à l’écoute. »

« Ce n’est pas le système en lui-même qui fait la différence mais l’animation que vous devez en faire »


Et si le choix des rôles au milieu de terrain a fonctionné samedi – ou en tout cas n’a pas déséquilibré le jeu –, le coach du Racing ne compte pas s’enfermer dans un schéma tactique, même si le résultat de samedi peut difficilement inciter à changer du tout au tout pour le prochain match.

« Aujourd’hui, on a plusieurs joueurs au milieu de terrain, on a aussi Sanjin (Prcic) qui va revenir à un moment donné. On essaie de choisir le meilleur joueur au meilleur poste à chaque fois. Le but du jeu, je l’ai déjà dit, mais je le redis, c’est d’avoir la meilleure équipe possible », insiste Thierry Laurey.

Et comme il n’aime pas plus qu’on lui parle de match référence, l’homme aux désormais 153 rencontres officielles sur le banc du Racing (ce n’est pas sûr non plus qu’il tienne à s’y attarder) ne veut pas limiter sa vision du football aux différents systèmes de jeu développés. Le 4-4-2 avec un milieu en losange semble en tout cas bien adopté par ses joueurs.

« Pour être honnête, ce n’est pas le système en lui-même qui fait la différence mais l’animation que vous devez en faire, théorise-t-il. Et celle qu’on en a fait ces derniers temps est plutôt intéressante. On a plus de poids offensif, même s’il faut qu’on fasse attention derrière parce qu’on a moins le droit à l’erreur (qu’avec une défense à cinq). Mais de manière générale, c’est plutôt encourageant, oui. »
Un allant à exporter


Il va falloir maintenant trouver les moyens d’exporter l’allant affiché à la Meinau pour mettre fin à la pénurie offensive qui frappe les Racingmen sur la route.

« On ne peut pas se contenter de ce que l’on fait à l’extérieur à l’heure actuelle, ne cache pas Thierry Laurey. Dans le jeu, on est plutôt bien mais dans la zone de finition, on a plutôt des difficultés. J’espère que ce genre de match va nous permettre de nous libérer un peu plus. Ces petits signaux doivent nous permettre de se dire qu’on est capable de faire des choses intéressantes et il n’y a aucune raison que ça ne se fasse pas à l’extérieur. »

Avec ce système ou un autre – « Il faut peut-être changer le profil de l’équipe, on va réfléchir, on a une trêve, ça va nous permettre de faire un peu le bilan de tout cela », glisse le coach –, le Racing va donc devoir trouver la bonne animation, puisque c’est avant tout de cela dont il est question, pour imposer son jeu et ses idées chez un adversaire. Ce qu’il fait de bien à la Meinau, il n’y a en effet aucune raison objective pour qu’il ne sache pas le faire sur une autre pelouse. En attendant, les Strasbourgeois non appelés en sélection sont au repos jusqu’à mercredi après-midi.

(*) Le 18 octobre dernier, une séance d’entraînement avait déjà été “délocalisée” sur la pelouse de la Meinau, en raison du mauvais état des terrains annexes, et fermée au public et aux médias pour « des raisons de sécurité ». L’argument n’avait pas été développé jeudi avant la réception de Nîmes.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 Empty

13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020   13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 I_icon_minitimeMar 12 Nov 2019 - 10:40

butfootball a écrit:
le carton contre Nîmes a masqué un gros malaise au Racing
La large victoire du RC Strasbourg contre le Nîmes Olympique samedi à la Meinau (4-1) a presque fait oublier un échange vif entre Stefan Mitrovic et Thierry Laurey…

Le RC Strasbourg est toujours aussi friable loin de la Meinau mais il sait parfaitement équilibrer avec son efficacité à domicile. Le Nîmes Olympique s’en est rendu compte samedi en explosant sous les inspirations de Dimitri Liénard, Ludovic Ajorque et Lebo Mothiba (4-1).
La large victoire du RC Strasbourg a toutefois masqué un malaise survenu peu avant le dernier quart d’heure de la rencontre. Direct Racing rappelle en effet que la sortie de Stefan Mitrovic a été diversement appréciée. Le capitaine du RC Strasbourg a ainsi tenté de dissuader Thierry Laurey de le sortir, avant de refuser de lui serrer la main.

Ce dernier n’a pas hésité à l’haranguer, sous les sifflets d’une partie des supporters présents dans les travées de la Meinau. « Après coup, Mitrovic estimait que son entraîneur avait pris la bonne décision en effectuant ce remplacement », ajoute le site spécialisé sur le RCS, rappelant que Laurey a simplement choisi de sortir son capitaine pour lui éviter un rouge.
Marius
Vainqueur de la Ligue des Champions
Marius Masculin Nombre de messages : 15338
Age : 73
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite
13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 Empty

13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020   13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 I_icon_minitimeMar 12 Nov 2019 - 11:36

Que Mitrovic mette un peu d'eau dans son vin, tous les matchs il frôle le rouge surtout qu'il n'est pas le Monsieur sécurité dans sa défense. Il peut être rude  mais avec parcimonie ! Oui TH. Laurey a eu raison de le sortir.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 Empty

13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020   13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 I_icon_minitimeMer 13 Nov 2019 - 3:02

Souhaitons que ça reste rien d'autres qu'une simple précaution de la part de TL.
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 Empty

13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020   13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 I_icon_minitimeJeu 14 Nov 2019 - 4:17

Quelle idée aussi de faire du social dans le recrutement.
Contenu sponsorisé


13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 Empty

13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020   13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020 - Page 2 I_icon_minitime

 

13ème journée : Strasbourg - Nimes saison 2019/2020

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-