Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Disque SSD Interne – SAMSUNG – 870 QVO ...
Voir le deal
69.99 €

Partagez
 

 24ème journée : Strasbourg -Reims saison 2019/2020

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57072
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: 24ème journée : Strasbourg -Reims saison 2019/2020   24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 I_icon_minitimeJeu 6 Fév 2020 - 4:34

Dimanche le 9/02/2020 à 17h
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57072
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 24ème journée : Strasbourg -Reims saison 2019/2020   24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 I_icon_minitimeSam 8 Fév 2020 - 11:33

equipe a écrit:
Lamine Koné (Strasbourg) de retour contre Reims
Remis de sa blessure à la cuisse droite, le défenseur Lamine Koné est dans le groupe de Strasbourg qui affrontera Reims, dimanche (17 heures), pour la 24e journée de Ligue 1.
Absent des terrains depuis deux semaines et sa sortie sur blessure à Monaco (3-1), le défenseur international ivoirien de Strasbourg, Lamine Koné (31 ans, 9 sélections), est remis de sa « petite lésion musculaire à la cuisse droite » et réintègre le groupe du Racing pour la réception de Reims, dimanche (17 heures), en Championnat.
Sanjin Prcic (dos, en phase de réathlétisation), Anthony Caci (adducteurs, en rééducation), Ivann Botella (fracture d'un pied) et Benjamin Corgnet (douleurs musculaires) seront encore absents.
Le groupe de Strasbourg
Sels, B. Kamara - Simakan, L. Koné, Mitrovic, Carole, Djiku, Lala, Aaneba - Liénard, Bellegarde, Ib. Sissoko, Thomasson, Lebeau - Majeed, Mothiba, Zohi, Ajorque
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57072
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 24ème journée : Strasbourg -Reims saison 2019/2020   24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 I_icon_minitimeSam 8 Fév 2020 - 21:14

dna a écrit:
Racing : en avant, marche !
Arrivé dans le Top 10 après un début de saison compliqué, le Racing a raté la marche à chaque fois qu’il a eu l’occasion de faire un bond en avant vers le haut du tableau. Une nouvelle occasion s’offre à lui ce dimanche (17h) à la Meinau contre un concurrent direct, Reims.
C’était il y a tout juste un mois, le 7 janvier. Le Racing se déplaçait à Reims en quarts de finale de la Coupe de la Ligue vêtu du costume de tenant du titre. Mais pour leur deuxième “balade” de la saison au stade Auguste-Delaune, après le nul vierge du match aller en Ligue 1 le 18 août (2e journée), le club strasbourgeois et Thierry Laurey n’ignoraient pas qu’ils allaient s’attaquer à un mur en béton armé. « Un coffre-fort », avait prévenu le coach pour qualifier la meilleure défense de Ligue 1 à l’époque (10 buts concédés en 18 matches avant la trêve de Noël). « Il faudra faire un casse. »

Reims « bien dans ses jambes et dans sa tête »


Ce jour-là, le Racing avait bien failli trouver la pince-monseigneur adaptée, mais n’avait finalement pas réussi à crocheter le verrou champenois. Le tir de son défenseur Alexander Djiku avait fait trembler le poteau gauche à la 89e et les Bleus s’étaient fait dépouiller de leur sceptre dans la cité des rois de France, éliminés aux tirs au but (0-0, 4-2).

Un mois plus tard donc, Strasbourgeois et Rémois se retrouveront ce dimanche (17h) à la Meinau. Fondamentalement, la donne n’a pas changé. Reims a certes traversé un mois de janvier compliqué en championnat (1 point sur 9, glané lors du match en retard de la 16e journée à Amiens le 15 – 1-1). Mais il a entamé février de la meilleure des façons, avec un succès 4-1 à Angers le 1er et un nul domestique contre Nice mercredi à l’issue d’un spectacle de belle tenue (1-1). Son arrière-garde est encore la 2e de L1, avec 16 buts encaissés (derrière le PSG, 15).

Ceci étant, personne n’a oublié de ce côté-ci des Vosges que lors de leur dernière visite à Strasbourg, les joueurs de David Guion en sont repartis non pas avec le butin, mais avec les valises pleines. Auréolés de leur couronnement en Coupe de la Ligue quatre jours plus tôt, les Racingmen les y ont effectivement rudoyés le 3 avril 2019 (4-0).

Mais ce n’est pas pour autant que Thierry Laurey s’attend à une promenade de santé ce dimanche. « Ce sera un match serré a priori. Reims est une équipe bien dans ses jambes et sa tête. Ce n’est pas l’adversaire idéal en ce moment. »

Racing n’a fait aucun nul lors des 19 dernières journées


Ce duel entre deux prétendants au Top 5 – si l’un des deux s’impose – sera-t-il aussi « fermé » que le pressent Alex Djiku ? Pas si sûr, si l’on s’en fie aux stats récentes des Bas-Rhinois. « On n’a pas fait un nul lors de nos 19 derniers matches de championnat (10 succès, 9 défaites). Notre seul nul est notre élimination aux tirs au but en Coupe de la Ligue à Reims », relève leur entraîneur qui en profite pour passer un message « à tous ceux qui pensent que je suis frileux. »

L’ironique technicien (« je suis très frileux !») espère que ses troupes sauront faire fructifier les trois points rapportés de Toulouse en milieu de semaine (1-0). « Je ne veux pas me fixer sur le classement (…). Mais quand tu enchaînes deux ou trois victoires, tu fais un bond énorme. Autant on l’avait fait en décembre, autant depuis la reprise de janvier, c’est un coup oui, un coup non. »

Face à des Rémois privés de leurs attaquants Rémi Oudin, transféré à Bordeaux pour 10 millions d’euros cet hiver, Kaj Sierhuis et Mathieu Cafaro blessés, le Racing se verrait bien forcer enfin « le coffre-fort » champenois auquel Thierry Laurey a de nouveau fait allusion hier dans la toute dernière phrase de son point-presse – « Ni haine, ni violence, mais avec intelligence » –, en paraphrasant la philosophie d’Albert Spaggiari – « Sans arme, ni haine, ni violence» –, le cerveau qui, en juillet 1976, a vidé les caisses de la Société Générale de Nice lors du fameux « casse du siècle ».
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57072
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 24ème journée : Strasbourg -Reims saison 2019/2020   24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 I_icon_minitimeSam 8 Fév 2020 - 21:20

dna a écrit:
Reims, ce n’est pas juste une bonne défense
Le Racing est suffisamment bien placé pour savoir que cette saison la défense du Stade de Reims est en béton armé. Mais si les hommes de David Guion encaissent peu de buts (16 soit seulement un de plus que le PSG), ils sont aussi capables de faire mal offensivement.
Secoué en interne depuis la mise en examen de son président Saïd Chabane le 5 février, le SCO Angers l’avait été sur sa pelouse quatre jours plus tôt. Après avoir ouvert le score rapidement (7e ), les hommes de Stéphane Moulin avaient complètement perdu pied en seconde période concédant un cinglant revers (1-4).

Leur bourreau, ce premier février, était un Stade de Reims qu’on n’attend pas forcément dans un registre aussi offensif. Du club champenois, depuis le début de la saison, on retient avant tout la capacité à verrouiller l’accès à sa cage, défendue depuis cet été par le Serbe Predrag Rajkovic.

Le club champenois n’a encaissé que 16 buts – soit 12 de moins que le Racing –, ce qui lui a valu principalement d’occuper la 7e place de la Ligue 1 au soir de la 23e journée. Mais il serait réducteur de limiter les performances rémoises à cette seule capacité à bien défendre alors que le départ de Rémi Oudin pour Bordeaux durant le dernier mercato aurait pu avoir un impact.

« La faculté aussi bien de se projeter rapidement offensivement que de se refermer défensivement »


« C’est une équipe qui est bien organisée. Elle a la faculté aussi bien de se projeter rapidement offensivement que de se refermer défensivement, note d’ailleurs Thierry Laurey. Une équipe dangereuse dans le sens où si tu perds un ballon en zone médiane, tu peux être vite en danger et si tu dois leur poser un problème il va falloir le faire vite aussi. »

Et il n’a pas échappé au coach du Racing que ce Stade de Reims est également capable de se sortir de situations délicates. Mercredi, quatre jours après leur probant succès à Angers, les Rémois sont parvenus à égaliser contre l’OGC Nice sur un coup de tête de Yunis Abdelhamid sur corner.

« Ils ont la capacité à réagir, là ils viennent de revenir au score sur le match de Nice. À Angers, ils sont menés et ils reviennent bien. Non seulement ils égalisent mais ils en mettent encore trois derrière », a ainsi insisté Thierry Laurey.

Privé ce dimanche de deux atouts offensifs – Mathieu Cafaro ainsi que le Néerlandais Kaj Sierhuis, recruté en toute fin de mercato hivernal –, le Stade de Reims enregistre le retour de Moussa Doumbia. « Il nous avait fait mal au dernier match », n’a pas oublié Alexander Djiku.

Les Rémois n’avaient pourtant pas plus marqué que les Strasbourgeois ce soir-là (le 7 janvier en quart de finale de Coupe de la Ligue à Auguste-Delaune) avant de faire la différence aux tirs au but. Ce dimanche, ils voudront montrer que cette équipe-là ne se limite pas juste à une bonne défense.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57072
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 24ème journée : Strasbourg -Reims saison 2019/2020   24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 I_icon_minitimeSam 8 Fév 2020 - 21:23

dna a écrit:
Quelles pistes pour le Racing pour faire sauter le verrou rémois dimanche ?
Thierry Laurey a retenu un groupe de 18 joueurs, dans lequel le défenseur Lamine Koné fait son retour, pour affronter ce dimanche 9 février à la Meinau (17h) le Stade de Reims, deuxième meilleure défense du championnat.
Quatre jours après être allé décrocher un court mais précieux succès chez la lanterne rouge toulousaine (0-1), le Racing l'occasion ce dimanche de s'ancrer un peu plus dans le top 10 de la Ligue 1. Neuvième avec 33 points, il affronte en effet un Stade de Reims septième à la faveur d'un meilleur goal-average (+6 contre 0 au Racing).

Pour bousculer la deuxième meilleure défense de la Ligue (16 buts encaissés, quand le Racing a cédé à 28 reprises), Thierry Laurey devrait s'appuyer sur le 4-4-2 qu'il affectionne.

Après avoir fait souffler Lionel Carole à Toulouse, ce dernier devrait retrouver sa place dans le couloir gauche de la défense et Kenny Lala la sienne dans le couloir droit (où le jeune Mohamed Simakan a débuté mercredi à Toulouse et devrait être laissé au repos après avoir "un peu tiré la langue"). De retour de blessure et sans doute un peu juste physiquement, Laminé Koné devrai commencer sur le banc et la charnière Stefan Mitrovic/Alexander Djiku reconduite.

Intéressant au poste de sentinelle mercredi, Dimitri Liénard pourrait bien renouveler l'expérience devant la défense, avec Jeanricner Bellegarde sur sa droite et Ibrahima Sissoko sur la gauche. En pointe haute du losange, comment ne pas imaginer Adrien Thomasson, passeur décisif à Toulouse sur le premier but sous le maillot du Racing de Majeed Waris. Remplaçant mercredi, le Ghanéen devrait être titularisé aux côtés de l'indéboulonnable Ludovic Ajorque.

Le Stade de Reims - chez qui le Racing a fait match nul 0-0 à l'aller et qui s'était lourdement incliné à la Meinau la saison passée (4-0) -, reste sur un match nul contre Nice (1-1) et un succès éclatant à Angers (4-1 après avoir été mené.

L'équipe strasbourgeoise probable
1. Sels - 27. Lala, 24. Djiku, 13. Mitrovic (cap), 23. Carole - 17. Bellegarde, 11. Liénard, 18. Sissoko, - 26. Thomasson - 8. Waris, 25. Ajorque.
Remplaçants: 30. Kamara (g), 33. Aaneba, 2. Simakan, 5. Koné, 34. Lebeau, 12. Mothiba, 20. Zohi.
Absents: Corgnet (quadriceps), Caci (adducteur), Prcic (reprise), Botella (pied), Kawashima (g), Grimm, Ndour (choix)
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57072
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 24ème journée : Strasbourg -Reims saison 2019/2020   24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 I_icon_minitimeDim 9 Fév 2020 - 8:32

Strasbourg avec Waris Majeed et Kévin Zohi contre Reims
 Pour la réception de Reims ce dimanche (17 heures), Strasbourg se présente dans une configuration offensive, car les deux explosifs attaquants Waris Majeed et Kévin Zohi accompagnent Adrien Thomasson et Ludovic Ajorque dans un alléchant quatuor offensif.
Pour tenter de réussir pleinement sa semaine après sa victoire de mercredi à Toulouse (1-0), Strasbourg aborde la réception de Reims (dimanche, 17 heures, 24e journée de L 1) avec une équipe offensive. Les attaquants Waris Majeed et Kévin Zohi sont tous deux titulaires, en plus de l'avant-centre habituel, Ludovic Ajorque, si bien que le RCSA de Thierry Laurey devrait évoluer en 4-2-3-1 avec les deux premiers sur les côtés, Adrien Thomasson évoluant en meneur de jeu devant un duo de récupérateurs Sissoko-Liénard.
Du côté de Reims, David Guion, l'entraîneur, a reconduit pour la troisième rencontre d'affilée son 4-3-3, convaincu par les prestations de Moreto Cassama (21 ans) en sentinelle. Une organisation qui s'est avérée payante à Angers (4-1), et pendant un bon moment mercredi contre Nice à domicile (1-1). Face à Strasbourg, le staff rémois a décidé de faire confiance en pointe au jeune El-Bilal Touré (18 ans), le Malien arrivé en janvier et qui avait fêté sa première chez les pros en égalisant sur penalty avec culot et autorité en Anjou. Boulaye Dia sera aussi présent au coup d'envoi, mais décalé sur le côté droit.

La composition de Strasbourg
Sels - Lala, S. Mitrovic (cap.), Djiku, Carole - Ib. Sissoko, Liénard - Majeed, Thomasson, Zohi - Ajorque


La composition de Reims
Lemaître - H. Kamara, Disasi, Abdelhamid, Konan - Romao (cap.), Cassama Chavalerin - Dia, E.B. Touré, Doumbia

equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57072
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 24ème journée : Strasbourg -Reims saison 2019/2020   24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 I_icon_minitimeDim 9 Fév 2020 - 9:07

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Majeed10
Majeed Waris nouvelle coqueluche de la Meinau?
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57072
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 24ème journée : Strasbourg -Reims saison 2019/2020   24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 I_icon_minitimeDim 9 Fév 2020 - 9:09

Le match commence !
C'est parti en Alsace avec 5 minutes de retard. M. Léonard vient de donner le coup d'envoi de l'avant-dernière rencontre de la 24e journée de L1 qui s'achèvera par PSG-Lyon ce dimanche soir au Parc des Princes.
Marius
Vainqueur de la Ligue des Champions
Marius Masculin Nombre de messages : 15338
Age : 73
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite
24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 24ème journée : Strasbourg -Reims saison 2019/2020   24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 I_icon_minitimeDim 9 Fév 2020 - 10:10

BUUUUUUT Djiku
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57072
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 24ème journée : Strasbourg -Reims saison 2019/2020   24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 I_icon_minitimeDim 9 Fév 2020 - 10:10

BUt 1-0 Djiku

Le corner de Liénard frappé sortant du pied gauche est dévié au premier poteau par la tête de Romao. Mitrovic dévie à son tour de la poitrine puis Djiku surgit pour envoyer le ballon au fond de la tête devant Lemaître !
Marius
Vainqueur de la Ligue des Champions
Marius Masculin Nombre de messages : 15338
Age : 73
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite
24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 24ème journée : Strasbourg -Reims saison 2019/2020   24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 I_icon_minitimeDim 9 Fév 2020 - 10:42

BUUUUUT Waris
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57072
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 24ème journée : Strasbourg -Reims saison 2019/2020   24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 I_icon_minitimeDim 9 Fév 2020 - 10:43

but 2-0de Waris
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57072
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 24ème journée : Strasbourg -Reims saison 2019/2020   24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 I_icon_minitimeDim 9 Fév 2020 - 10:45

Ajorque et Waris combinent avec bonheur. Lancé par Lala, Waris sert Ajorque sur sa gauche. Le grand attaquant remise du pied gauche entre les jambes de Kamara vers son partenaire qui n'a plus qu'à battre Lemaître du plat du pied droit ! Quel une-deux !
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57072
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 24ème journée : Strasbourg -Reims saison 2019/2020   24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 I_icon_minitimeDim 9 Fév 2020 - 10:53

Pénalty pour le racing
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57072
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 24ème journée : Strasbourg -Reims saison 2019/2020   24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 I_icon_minitimeDim 9 Fév 2020 - 10:54

But 3-0 de Lala

.
Lala décroise tranquillement sa frappe du pied droit à ras de terre et aggrave le score. Lemaître a choisi le mauvais côté en partant sur sa droite.


Dernière édition par Marco 69/73 le Dim 9 Fév 2020 - 10:57, édité 1 fois
Marius
Vainqueur de la Ligue des Champions
Marius Masculin Nombre de messages : 15338
Age : 73
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite
24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 24ème journée : Strasbourg -Reims saison 2019/2020   24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 I_icon_minitimeDim 9 Fév 2020 - 10:55

BUUUUT Lala sur pénalty
Marius
Vainqueur de la Ligue des Champions
Marius Masculin Nombre de messages : 15338
Age : 73
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite
24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 24ème journée : Strasbourg -Reims saison 2019/2020   24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 I_icon_minitimeDim 9 Fév 2020 - 11:01

Bravo Bravo Bravo
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57072
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 24ème journée : Strasbourg -Reims saison 2019/2020   24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 I_icon_minitimeDim 9 Fév 2020 - 21:54

dna a écrit:
Le Racing porté par un vent de force 6
Même s’il a eu besoin d’un coup de pied arrêté pour forcer un verrou champenois fermé à double tour, le club strasbourgeois a, hier à la Meinau, été le premier à passer trois buts au Stade de Reims en Ligue 1 (3-0). Il se hisse pour la première fois au 6e rang avant d’aller défier Lyon dimanche.
Le Racing voulait à tout prix éviter le piège rémois ce dimanche après-midi. Non seulement il a su manœuvrer avec patience et lucidité pour y parvenir, mais il a réussi le tour de force de le refermer sur l’équipe de David Guion par le seul moyen qui s’est longtemps offert à lui : les coups de pied arrêtés.

Alors qu’il avait cherché en vain, durant près de 50 minutes, la bonne combinaison pour ouvrir le cadenas rémois, il lui en a fallu dix de moins pour devenir le premier à transpercer à trois reprises cette saison en championnat un hérisson champenois qui n’avait encaissé que 16 buts en 23 journées avant sa visite à la Meinau.

Durant plus d’une période, Romao et ses partenaires ont en effet été conformes au portrait qu’avait dressé d’eux Thierry Laurey la veille et que l’entraîneur strasbourgeois a redessiné sitôt le 11e succès de ses hommes. « Une équipe très bien organisée dont on savait que, malgré quelques absents, elle nous poserait de gros problèmes. Il a fallu tourner autour du pot un bon moment. »

49 minutes exactement. Jusque-là, Reims avait récité une leçon d’équilibre devant un Racing que son entraîneur avait disposé pour la première fois de la saison en 4-2-3-1. « On a vu une première mi-temps très fermée, avec seulement quelques opportunités pour les Strasbourgeois sur coups de pied arrêtés. Cette première période a été rigoureuse de notre part », assume pleinement David Guion.

Même lorsque le pressing alsacien monte en intensité, le Stade ne cède pas à la panique. Il ressort les ballons proprement, sans précipitation, ni affolement, mais toujours avec sobriété. Il n’est peut-être pas le club le plus sexy de la Ligue 1, mais il séduit par sa propension à optimiser et rationaliser chaque effort.

Djiku déverrouille le cadenas


Organisé en 4-3-3 ou plutôt en 4-5-1 avec un milieu en V, son onze quadrille le terrain en coulissant parfaitement et en serrant ses lignes. Demandez à Adrien Thomasson, passé maître dans l’art de se frayer un chemin dans les espaces, mais qui, là, ne parvient pas à les trouver, encore moins à les ouvrir.

C’est d’ailleurs patent dans cette période initiale : les phases arrêtées, notamment les corners (sept avant le repos), semblent devoir être l’arme fatale au bunker visiteur. Et c’est effectivement un corner de Liénard qui va renvoyer Romao et consorts au coin. Après un coup de billard sur Mitrovic, Djiku débloque son compteur buts en Ligue 1 d’une tête à bout portant. Un moment capital, selon son entraîneur : « Sur ce type de rencontre, l’ouverture du score est primordiale. Ça nous a permis de vivre une deuxième période un peu plus intéressante. »

Son confrère marnais voit lui aussi dans le premier but le vrai tournant du match. « Ce but venu très tôt en deuxième mi-temps sur ce coup de pied arrêté nous a obligés à sortir davantage, ce que les Strasbourgeois attendaient et ont bien exploité. Ensuite, on prend un deuxième but en contre sur un corner pour nous. C’est paradoxal et ça me laisse un goût amer. »

« Notre victoire me semble juste »


Il reste alors huit minutes et sur un contre de 80 mètres, un une-deux Waris-Ajorque permet au renfort ghanéen de l’hiver, déjà buteur décisif mercredi à Toulouse, d’inscrire le but du break (82e ). Le troisième, marqué dans les arrêts de jeu par Lala sur un penalty sévère, serait anecdotique s’il ne venait sceller le plus large échec de Reims en L1 (90e +4).

Avec ses six succès lors des huit dernières journées, le Racing poursuit son ascension avant d’aller à Lyon dimanche (15h). Mais Thierry Laurey est loin de fanfaronner. « Je trouve qu’on a dominé la rencontre. Se fixer sur le score est réducteur, parce que ça se joue sur pas grand-chose à la fin, mais notre victoire me semble juste. Je suis surtout content d’avoir 36 points après 24 journées. Pour une équipe comme la nôtre qui a démarré vraiment dans le dur… »

Sur leur lancée, Stefan Mitrovic et ses potes paraissent désormais capables de tout, y compris de manger du Lyon dimanche prochain. Un OL que mine de rien, ils devancent aux deux tiers de la saison…
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57072
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 24ème journée : Strasbourg -Reims saison 2019/2020   24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 I_icon_minitimeDim 9 Fév 2020 - 22:01

dna a écrit:
Waris s’amuse à la Meinau
Alors qu’il n’avait pas trouvé la clé pour faire plier le Stade de Reims pendant la première période, le Racing a fait voler en éclat la deuxième meilleure défense du championnat durant la seconde. Il s’impose 3-0 en n’encaissant pas de but pour la deuxième fois de rang.
Ce dimanche, le Racing a commencé le match dans la configuration dans laquelle il avait terminé – et gagné (1-0) – celui à Toulouse quatre jours plus tôt. Ce 4-2-3-1 – avec Ajorque en pointe devant un trident où Waris et Zohi ont souvent permuté autour de Thomasson – a fini par avoir raison du verrou défensif rémois, même si c’est sur un corner qu’il a sauté une première fois. Repassé en 4-4-2 après la sortie de Thomasson (81e ), le Racing a ensuite profité des espaces pour plier l’affaire.

Si Sels a passé une soirée tranquille, c’est bien parce que sa défense a su fermer l’accès à sa surface

❏ SELS (5). – Le gardien international belge n’a pas eu grand-chose à faire ce dimanche à la Meinau. En première période, il est intervenu sur corner devant Abdelhamid qui avait de toute façon fait faute sur le dernier rempart (26e ). À part bien lire un centre de Kamara (70e), sa défense lui a permis de passer un match relativement tranquille.

❏ LALA (7). – On sentait le latéral de plus en plus incisif ces derniers temps. Ce dimanche, il a confirmé son retour en forme. Il n’a pas hésité à monter dans son couloir pour proposer des solutions. Sa touche vers Ajorque dans la surface a mis la défense rémoise en difficulté (18e ). Son superbe centre en première intention sur une ouverture de Liénard n’a pas profité à Waris, devancé par Lemaître (21e ). À l’origine du deuxième but pour lancer le Ghanéen en contre, il a pris ses responsabilités pour clore le score sur penalty (90e +4)

❏ DJIKU (7). – Sa première intervention qui a mis Mitrovic en difficulté (6e ) n’a heureusement pas donné le ton de sa soirée. Il débloque la situation sur corner (50e ) et signe une nouvelle prestation solide.


❏ MITROVIC (6). – À tout de même réussi à ralentir Dia qui avait intercepté cette mauvaise passe de Djiku (6e ). Si Sels n’a pas eu besoin d’intervenir, c’est bien parce que le capitaine du Racing a dirigé sa défense de main de maître pour ferme l’accès à sa surface. Sa déviation de la poitrine, sur un corner de Liénard, se transforme en passe décisive pour Djiku (50e ).

❏ CAROLE (5). – Kamara et surtout Dia sont venus apporter le danger dans son couloir, mais il a le plus souvent réussi à fermer la porte. Quand il est monté – comme sur cette passe de Bellegarde dans le dos de la défense rémoise –, il a fait les efforts pour revenir défendre à la perte du ballon, à l’instar de ce tacle sur Kutesa (76e ). Après en avoir coûté deux coup sur coup (à Marseille et contre Lille), il provoque le penalty converti par Lala. Un juste retour des choses.

❏ LIÉNARD (5). – Il a reconnu lui-même avoir eu du déchet dans ses passes en retrait notamment en seconde période, incriminant la délicate pelouse de la Meinau. Mais le « paysan de Belfort » est impliqué sur l’ouverture du score, sa justesse technique sur corner finissant par payer. Averti pour un excès d’engagement devant Chavalerin (45e ).

❏ SISSSOKO (5). – Solide à l’entrée de la surface pour bloquer l’entrée à Konan (11e ). Sa tête sur un corner de la droite de Liénard a frôlé le poteau opposé (12e ). Appliqué en seconde période, il a très peu été mis en difficulté.

❏ WARIS (7). – Il aurait pu ouvrir le score sur ce centre lumineux de Lala au point de penalty mais Lemaître l’a devancé (21e ). Il aura finalement dû patienter jusqu’à la 82e minute de son second match à la Meinau pour y faire trembler les filets après avoir été mis sur orbite par Lala et trouvé un relais idéal avec Ajorque. Déjà buteur mercredi à Toulouse e Ghanéen ne va pas tarder à être indispensable.

❏ THOMASSON (4). – Si le meneur de jeu du Racing n’a pas eu son rayonnement habituel, c’est avant tout la faute au bloc rémois. Sa volonté de bien faire a été contrariée par des choix ou des derniers gestes pas toujours justes, comme cette passe en pivot pour Waris (55e ) ou quand il avait bien suivi le coup sur ce ballon relâché par Lemaître qu’il n’appuie pas assez fort pour faire mouche. Remplacé par Simakan (81e ).

❏ ZOHI (5). – Son activité finira bien par être récompensée, mais l’Ivoirien va devoir encore patienter pour inscrire son premier en Ligue 1 cette saison. Cela aurait pu être le cas après une déviation de la tête d’Ajorque mais sa reprise a fui le cadre (18e ). Il a tenté sa chance de loin, après un relais avec Thomasson, sans plus de précision (60e ). Remplacé par Bellegarde (73e ).

❏ AJORQUE (6).
– Le Réunionnais semble moins marcher sur l’eau qu’en décembre mais il est toujours dans les bons coups ; C’est son contre avec Waris (49e ) qui amène le corner sur lequel Djiku ouvre le score. Il a parfaitement lu l’appel du Ghanéen pour lui remettre le ballon sur le deuxième but. Comme quoi, même quand Ludovic Ajorque ne marque pas le Racing gagne…
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57072
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 24ème journée : Strasbourg -Reims saison 2019/2020   24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 I_icon_minitimeLun 10 Fév 2020 - 21:14

dna a écrit:
une cote en hausse
Le Racing, 20e et dernier le 20 octobre, a gagné 14 places en Ligue 1. Ses deux succès à Toulouse mercredi (1-0) et contre Reims dimanche (3-0) l’ont hissé au 6e rang. Un dernier coup de reins pour valider le maintien et il pourra se tourner vers d’autres objectifs.
Le Racing n’a rien volé dimanche contre Reims à la Meinau (3-0), mais il peut se targuer d’avoir enfin fracturé le coffre-fort rémois qu’il n’avait pas su forcer en deux visites au stade Auguste-Delaune cette saison : le 18 août à l’aller en championnat (0-0), puis le 7 janvier en quarts de finale de la Coupe de la Ligue (élimination 0-0, 4-2 aux tirs au but).

Deux journées sans but encaissé


Avec six succès lors de ses huit dernières rencontres de Ligue 1, l’équipe de Thierry Laurey poursuit « son petit bonhomme de chemin », pour reprendre les mots du coach après la victoire pas simple, mais maîtrisée face à un Stade rémois qui, malgré son plus sévère revers en L1, en possède toujours la deuxième défense (19 buts concédés en 24 actes).

À faire le yo-yo entre victoires (11) et défaites (9), les Strasbourgeois, qui n’ont pas enregistré le moindre nul depuis 20 journées, montent bien plus qu’ils ne descendent. « Je préfère gagner un match sur deux et perdre l’autre que d’enchaîner les nuls qui ne font pas avancer », calculait d’ailleurs le défenseur Alexander Djiku mercredi à Toulouse.

Leur échec domestique (1-2) du 1er février à la Meinau face à des Lillois qui, depuis, ont enchaîné deux autres succès contre Rennes (1-0) et à Angers (0-2) avait rejeté les Bleus au 11e rang. Leurs deux victoires en quatre jours chez la lanterne rouge toulousaine (1-0) et devant Reims, « sans encaisser de but », comme le soulignait Dimitri Liénard dimanche, les ont propulsés à la 6e place.

Leur meilleur classement, alors que les deux tiers de la saison se profilent à l’horizon.


D’autres commenceraient à ne regarder que vers le haut. Pas les Bleus. Et ce n’est pas une coquetterie. « Je n’oublie pas qu’à la 10e journée, après le match à Marseille (revers 2-0 le 20 octobre) , nous étions derniers, rappelle Thierry Laurey à ceux qui auraient la mémoire courte. On sait d’où on vient et on n’a pas envie d’y repartir. On va continuer à regarder de temps en temps derrière, ça nous fera du bien. »

Derrière précisément, il y a du monde. Et du beau ! Notamment un Olympique lyonnais à qui les Racingmen rendront visite dimanche (15h) pour la 25e journée.

« Les Lyonnais n’ont pas dit leur dernier mot »


L’OL, victorieux à la Meinau le 30 novembre (2-1), avance ces temps-ci au ralenti, avec un point sur neuf lors des trois dernières journées. Garcia et les siens sont relégués en 9e position, à trois longueurs du Racing, avant le duel au Parc-OL où il recevra auparavant l’OM en quarts de finale de la Coupe de France (mercredi 21h05).

Bien plus attaché à « nos 36 points en 24 journées » qu’au classement, du moins pour l’instant, Thierry Laurey considère, sans fausse modestie, que le Racing n’évolue pas « dans la même cour que Lyon ».

« Que l’OL soit juste derrière nous ou loin devant, c’est la même chose. Ça reste une grande équipe, un grand club. Les Lyonnais n’ont pas dit leur dernier mot. Ils seront dans l’obligation de faire un résultat. On s’attend à tout, sauf à des cadeaux. Ponctuellement, on se retrouve dans la même zone, mais sur la durée d’un championnat, Lyon finira dans une partie du tableau et nous, une autre. »

Sur la durée d’un championnat, peut-être. Mais aux presque deux tiers de l’exercice 2019-2020, la capitale de l’Europe fait quand même la nique à celle des Gaules.

« Ce qui m’intéresse réellement, c’est la progression de l’équipe depuis la fin de notre parcours européen où on avait laissé beaucoup de forces mentales et physiques », appuie l’entraîneur alsacien qui n’a jamais cessé de répéter que les six joutes contre le Maccabi Haïfa, le Lokomotiv Plovdiv et l’Eintracht Francfort avaient vidé les batteries.

C’est aussi pour cette raison qu’après cinq rencontres en quinze jours, il en a accordé deux et demi de repos à ses joueurs, attendus sur le pré ce mercredi à 16h. L’occasion pour eux de reprendre du poil de la bête avant de se jeter dimanche dans les griffes de Lyon.
Contenu sponsorisé


24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty

24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 24ème journée : Strasbourg -Reims saison 2019/2020   24ème journée : Strasbourg -Reims  saison 2019/2020 I_icon_minitime

 

24ème journée : Strasbourg -Reims saison 2019/2020

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-