Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Antivirus NORTON 360 Deluxe – Clé ...
Voir le deal
1 €

Partagez
 

 2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Nombre de messages : 1861
Date d'inscription : 07/10/2017

2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice - Page 2 Empty

2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice   2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice - Page 2 I_icon_minitimeSam 29 Aoû 2020 - 14:55

Koné s'est trompé, les cadeaux c'est à Noël.
De toutes les façons, aucun recrutement sérieux de joueurs d'expérience malgré des manquements criants dans toutes les lignes avec déjà une "défense" centrale qui a plutôt sa place en L2.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice - Page 2 Empty

2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice   2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice - Page 2 I_icon_minitimeSam 29 Aoû 2020 - 22:04

dna a écrit:
Les Aiglons ont fondu sur leur proie
En commettant deux nouvelles erreurs, après les deux qui avaient précipité leur chute à Lorient, les Strasbourgeois ont causé leur perte hier à la Meinau face à des Niçois portés par le réalisme froid de leur buteur danois Kasper Dolberg, auteur d’un doublé.
Est-ce vraiment une surprise ? Après une préparation perturbée et pratiquement à l’arrêt durant la première quinzaine d’août pour cause de contamination au coronavirus de dix joueurs, le Racing a du mal à trouver son rythme de croisière en ce début de saison 2020-2021. À Lorient dimanche dernier, il avait été emporté par la fougue du promu merlu autant que par ses propres manquements (3-1). Hier à la Meinau où il n’avait plus joué depuis plus de six mois, il a encore été vaincu par ses errements et, surtout, par des Aiglons pour qui ça plane, puisqu’ils sont ce matin lovés dans le nid de leader.

Un premier but qui fait mal


Le week-end passé, le Racing avait fait deux cadeaux aux Lorientais en début de deuxième période alors qu’il menait 1-0 au stade du Moustoir et Thierry Laurey avait lourdement insisté vendredi en conférence de presse sur l’impérieuse nécessité pour ses troupes de ne pas répéter ces largesses face aux Aiglons. Il n’a pas vraiment été entendu.

Comme à Lorient, plus encore même parce que le rythme était sensiblement plus élevé ce samedi soir, ses joueurs ont livré une première mi-temps intéressante, en faisant peser une menace latente, à défaut d’être vraiment pressante, sur le but de Benitez.

Et puis, à la 36e , Lamine Koné et ses partenaires ont ouvert la boîte de cadeaux et, en même temps, celle de Pandore. Sur une passe trop molle de Carole dans l’axe de la surface, le capitaine ivoirien, promu en l’absence de Stefan Mitrovic, relégué sur le banc, prend un risque inconsidéré en tentant un dribble derrière son pied d’appui pour éliminer Dolberg. La feinte fonctionne, mais Sylvestre l’a anticipée et est fauché par le défenseur strasbourgeois. Et le Danois transforme l’indiscutable penalty en force, sans laisser l’ombre d’une chance à un Kawashima reconduit dans la cage alsacienne (37e ).« Force est de constater qu’à Lorient et contre Nice, nous avons commis des erreurs qu’on avait rarement vues par le passé. J’ai dit aux joueurs : vous avez utilisé le quota auquel on a droit sur la saison, mais maintenant, c’est fini », admet un Laurey qui ne peut que constater les dégâts.

Voilà donc comment le Racing se retrouve mené au repos, dans une ambiance moins feutrée qu’aurait pu le laisser penser la jauge limitée à 5000 personnes. La réorganisation opérée par son entraîneur à la pause, guidée par la sortie d’un Koné touché juste avant lors d’un contact avec Dolberg (45e + 2) et qui conduit au recul de Simakan en défense centrale et au replacement de Bellegarde à la récupération, est plus contrainte que souhaitée.

Nice supérieur dans la maîtrise

Mais alors qu’avec l’entrée de Waris, le Racing semble reparti sur de bonnes bases, Nice, qui, depuis le début de partie, a affiché une belle maîtrise, dépouillée du moindre signe d’affolement, va enterrer ses espoirs avec un réalisme confondant. Avec, aussi, la précision chirurgicale de Dolberg qui récupère une passe décisive du double buteur contre Lens Gouiri, plus prompt que Lala et malheureusement aidé par Sissoko dont la déviation prend Djiku à contrepied. L’iceberg danois, qu’on n’a pratiquement pas vu, sauf pour célébrer ses réalisations, ne se fissure pas sous la pression et régale d’une pichenette devant Kawashima pour le deuxième volet de son doublé (59e ). Si le jeu appelle des erreurs, l’enjeu réclame de la rigueur. Pour en avoir manqué à des moments clefs, les hommes de Thierry Laurey viennent de plomber leur deuxième match comme ils avaient coulé le premier dans le Morbihan. Le coach bas-rhinois ne le nie évidemment pas. « En ce moment, on n’est pas du tout efficace, offensivement parce qu’on n’a pas fait un bon match et défensivement parce qu’on commet des erreurs. On a été un peu mieux sur ce deuxième match que sur le premier, mais on n’est pas encore au top. On savait que ces deux premières journées pouvaient être difficiles pour nous, ce qui ne veut pas dire que c’était impossible. »

« Cramés » par leur campagne européenne estivale en 2019, les Racingmen sont un peu justes en 2020 après la propagation du Covid dans l’effectif. Avec un zéro pointé en deux journées, la trêve internationale tombe à pic pour eux s’ils veulent se refaire une santé, sans mauvais jeu de mots.
Meinau : vers une augmentation de la jauge


Ce samedi, le premier match à la Meinau depuis plus de six mois a permis à Josiane Chevalier, la préfète du Grand Est et du Bas-Rhin, de vérifier le protocole sanitaire mis en place par le Racing. Le souhait d’augmenter la jauge – limitée à 5 000 personnes jusqu’à fin octobre – est envisagé.

« Je viens pour me rendre compte sur le terrain de l’énorme travail réalisé entre les services du Racing, les miens et l’ Agence régionale de santé. Je me rends compte des moyens très importants mis en œuvre pour ce premier match en mode Covid. C’est aussi un test. Car si les choses se passent bien et si la situation sanitaire reste maîtrisée, j’espère pouvoir accorder une dérogation pour le prochain match. »

Rendez-vous le dimanche 20 septembre, pour la venue de Dijon, avec peut-être un stade à moitié plein.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice - Page 2 Empty

2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice   2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice - Page 2 I_icon_minitimeSam 29 Aoû 2020 - 22:15

dna a écrit:
Dépassés sur les côtés
Entreprenant pendant un peu plus d’une demi-heure, le Racing ne s’est pas relevé de sa première erreur et a souffert, notamment sur les côtés, face à des Niçois bien installés et qui ont su se mettre à l’abri sans trembler.
Thierry Laurey avait mis en place un système en 4-2-3-1 ce samedi face à Nice, avec un duo inédit Simakan – Sissoko devant la défense. L’animation offensive, face à des Aiglons bien en place mais souvent avertis en première période, a montré que le Racing retrouve un peu ses jambes, avec un Jeanricner Bellegarde bien souvent dans les bons coups et un Mehdi Chahiri qui tente à défaut d’être transcendant. Mais à la première erreur venue, l’ensemble s’est effrité et le Racing a été rattrapé par ses lacunes physiques, dépassé sur les côtés, et n’a pas trouvé les ressources pour inverser le cours de ce match.
➤ KAWASHIMA (5)
Sorti aux devants de Kamara qui venait de déposer Lala, il bloque l’angle de tir de l’ex-Rémois dont la tentative se transforme en centre (28e ). Pris à contre-pied sur le penalty de Dolberg (37e ), il n’avait pas eu à intervenir dans le jeu en première période. Il ne peut rien faire sur le ballon piqué de Dolberg (0-2) et a su rester vigilant comme sur un centre fuyant au sol alors que le Danois rôdait dans ses six mètres (78e ).
➤ LALA (3)
Avec Gouiri et Hassane Kamara dans son couloir, il avait de quoi être occupé ce samedi. Il a pris ses responsabilités sur deux coups francs : le premier excentré pour la tête de Sissoko (14e ), le second plein axe file au-dessus de la transversale (25e ). Pris de vitesse par Kamara, ce qui force Kawashima à sortir en urgence (28e ), il a montré des signes inquiétants défensivement qui se sont confirmés en seconde période quand il s’est fait déposer par Gouiri au début de l’action du second but (59e ).

➤ KONE (3)

Stefan Mitrovic sur le banc au coup d’envoi, le roc franco-ivoirien a hérité du brassard de capitaine. Il n’avait pas eu grand-chose à faire jusqu’à ce qu’il s’emmêle les pinceaux devant Dolberg, mis sur orbite par la passe en retrait de Carole, et soit contraint de faire faute dans la surface sur Sylvestre en tentant de rattraper le coup (36e ). Le jaune est mérité.
Touché sur une semelle de Dolberg (45e 2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice - Page 2 +1), il est remplacé par Waris (46e ) à la mi-temps. Le Ghanéen a tenté de réveiller la Meinau d’une volée puissante, mais non cadrée, dans la surface sur un corner de Chahiri (54e ). Son centre pour Ajorque est parfaitement dosé au point de penalty (57e ). Il l’a joué trop personnel pour forcer le verrou après s’être engouffré dans la surface des Aiglons (74e ).

➤ DJIKU (5)

Dolberg, jusqu’à cette perte de balle de Carole, ne s’était pas une seule fois mis en évidence et Djiku n’y est certainement pas étranger. Malheureux, il est pris à contre-pied par la déviation de Sissoko et ne peut empêcher Dolberg d’aller doubler la mise de près (59e ). Sévèrement averti pour une faute sur Thuram (73e ), il intervient bien de la tête devant Dolberg sur un centre vicieux (76e ).

➤ CAROLE (3)

Il y avait eu une perte de balle sans conséquence sur une transmission plein axe (9e ), pas grand-chose pendant les quelque 25 minutes suivantes. Et puis il y a eu cette passe en retrait vers Koné que Dolberg a manqué d’intercepter (36e ). Et sur ce coup-là, il y a eu les conséquences que l’on sait. Remplacé par Caci (64e ).

➤ SIMAKAN (5)

Placé devant la défense, en duo avec Sissoko, il semble prendre ses marques à ce poste où il n’avait joué qu’une mi-temps durant la préparation. Il est toutefois repassé en défense en deuxième période après la sortie de Koné. “Momo” n’a rien fait de vraiment exceptionnel sur ce match, mais il a toujours joué propre.

➤ SISSOKO (5)

Il a essayé sur les phases offensives d’orienter le jeu, manquant de précision dans le jeu long (10e ). Plutôt bien en place pour empêcher les Niçois de passer dans l’axe, il a souvent pris le meilleur sur Thuram dans l’entrejeu. Il se trouve au mauvais endroit sur cette passe en profondeur de Gouiri et dévie la trajectoire de la passe (59e ). Il a hérité du brassard après la sortie de Thomasson et a semblé bien émoussé en fin de match.

➤ BELLEGARDE (6)

Il provoque le premier corner de la partie en tentant de forcer le passage à l’entrée de la surface côté gauche (5e ). Inspiré sur une passe pour Chahiri qui n’a pas osé contrôler dans la surface (12e ), il a vite été la cible des Niçois, Lotomba (14e ) et Schneiderlin (18e ) étant averti pour l’avoir stoppé avec trop d’engagement. Strasbourgeois le plus impactant dans le jeu en première période, combinant bien offensivement, il a reculé en sentinelle en seconde période. Remplacé par Liénard (83e ).

➤ THOMASSON (4)

Le ballon lui a échappé du bout des pieds dans la surface après une combinaison avec Bellegarde et un relais avec Ajorque (23e ). Rattrapé par Kamara sur cette passe en profondeur de Lala (35e ), on a senti du mieux par rapport à Lorient mais il s’est éteint en seconde période avant d’être remplacé par Saadi (63e ).

➤ CHAHIRI (5)
L’ex du Red Star, recruté par le Racing l’hiver dernier et prêté dans la foulée au club francilien avec qui il brillait en National, découvrait la Meinau ce samedi. Il n’a pas hésité à prendre sa chance de loin (6e ). Il a un temps basculé sur le côté droit mais défensivement, Kamara lui a posé trop de soucis (comme à d’autres) et il est repassé de l’autre côté du milieu à trois. Il lui manque encore de la confiance pour être plus tranchant. Remplacé par Zohi (64e ).

➤ AJORQUE (4)

Le grand Réunionnais n’a eu de cesse de proposer des solutions en appui devant en première période. Il y a eu des combinaisons intéressantes mais la défense niçoise a rarement été mise à mal. Trouvé sur un centre de Waris au point de penalty, il ne parvient pas à cadrer sa reprise de la tête (57e ). Il s’est aussi éteint eu fil des minutes et a moins pesé physiquement.
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1861
Date d'inscription : 07/10/2017

2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice - Page 2 Empty

2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice   2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice - Page 2 I_icon_minitimeDim 30 Aoû 2020 - 10:35

5 à Djiku et Sissoko, tout est dit.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice - Page 2 Empty

2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice   2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice - Page 2 I_icon_minitimeDim 30 Aoû 2020 - 10:57

Je ne peut vraiment pas me prononcer,puisque je ne peut voir le match.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice - Page 2 Empty

2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice   2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice - Page 2 I_icon_minitimeDim 30 Aoû 2020 - 21:24

dna a écrit:
Racing : une trêve avant le vrai départ ?
Battu à Lorient (3-1) puis par Nice (0-2) à la Meinau lors des deux premières journées de Ligue 1, le Racing a payé au prix fort sa préparation contrariée par l’irruption du coronavirus dans son vestiaire. Il mise sur la trêve internationale pour rattraper le temps perdu.
S’ils n’étaient mus par leur conscience professionnelle, les journalistes pourraient ces temps-ci s’abstenir d’assister aux conférences de presse de Thierry Laurey.
Il leur suffirait de consulter leurs archives de l’été 2019 et de faire des copier-coller de ses déclarations d’alors pour bâtir leurs papiers et aboutir à ce constat : le Racing n’est pas prêt.
« On sait exactement où on en est »

Mais cette solution de facilité ne dirait pas tout de la passe délicate du club strasbourgeois en ce début de saison 2020-2021. Car si le tableau comptable est, à peu de chose près, la décalcomanie de celui de 2019-2020 – zéro point sur six aujourd’hui, trois sur 15 à l’époque – les raisons diffèrent.

Il y a un an, le rythme effréné de dix matches en 38 jours, dont six en Ligue Europa, avait mis à genoux des Strasbourgeois sur les rotules.

Il leur avait fallu deux mois pour s’en remettre : au soir du 20 octobre et d’un nouvel échec à Marseille (2-0), ils avaient coiffé le bonnet d’âne de la Ligue 1, avant de redresser la tête et finir 10es , leur meilleur classement depuis la remontée en 2017.

Cette fois, le Covid-19, invité indésirable du vestiaire pour cause de « légèreté » – dixit Laurey – d’une partie de ses éléments fin juillet, a envoyé valser la préparation de huit semaines minutieusement élaborée pour compenser l’inactivité, inédite dans sa durée, liée à l’arrêt prématuré du championnat 2019-2020.

Non seulement les dix joueurs contaminés ont été placés en quatorzaine, mais le reste de la troupe a dû revenir quelque temps aux entraînements distanciés qu’il avait expérimentés en mai.

Ces séances au ralenti ont un grand mérite, celui d’exister. Mais c’est un peu comme préparer des trotteurs à gagner le Grand Prix d’Amérique en les mettant au pas. Seuls les esprits retors y verront un double sens.

« On est un peu plus dans le dur que ce qu’on aurait souhaité. Des éléments ont un peu plombé notre préparation, concède un Laurey un brin elliptique. Je n’ai rien à reprocher dans l’esprit aux joueurs. On a toujours dit qu’on ne serait pas prêt pour le premier match […], qu’on serait sans doute un peu mieux sur le deuxième, ce qui est le cas, mais que ce ne serait pas encore top. On a toujours dit aussi que la trêve internationale arriverait à point nommé. On sait exactement où on en est. »

Sans faire offense à des Lorientais à la fougue réjouissante, l’adversité niçoise était samedi à la Meinau d’une autre dimension. Les Bleus se seraient peut-être de toute façon fracassés sur le roc azuréen. Mais leurs coupables largesses défensives ont de nouveau lézardé les promesses qu’ils avaient laissé entrevoir au premier acte.

« On est dans une sale période »

« On n’a pas fait un grand match. Mais si tu enlèves l’erreur de la première mi-temps (Ndlr : qui amène l’ouverture du score de Dolberg sur penalty) , tu tournes au repos à 0-0 et ce n’est pas le même match, veut croire leur coach. Je ne suis pas en train de dire que ce n’est pas mérité. Au contraire. Je dis simplement que les Niçois sont réalistes et nous, pas du tout. On mérite de perdre nos deux premiers matches, je n’ai pas de souci à le reconnaître. »

L’entraîneur admet aussi avoir vu un Gym bien plus tonique et « une grosse différence dans la conservation du ballon et les sorties de balle […]. Comme les Niçois sont beaucoup plus dynamiques que nous, ils nous ont posé des problèmes. L’aspect physique ne nous permet pas aujourd’hui de faire ce qu’on aimerait. Mais on ne va pas se réfugier seulement derrière ça. Il y a aussi la qualité technique qu’on doit avoir, les déplacements qu’on doit faire ensemble. »

La trêve internationale lui offre donc opportunément une fenêtre de tir pour corriger le… tir, avec, entre autres, un match amical samedi (16h30) à Stuttgart face au VFB.

« On est dans une sale période, mais on va faire progresser l’équipe […]. Le but du jeu, c’est d’être prêt pour aller à Saint-Étienne (le samedi 12 septembre à 21h). »

Et d’éliminer ainsi les séquelles d’un virus qui, non content d’avoir touché dix Racingmen, a fait de leurs coéquipiers des victimes collatérales.
3
Selon le site de statistiques WhoScored.com, Alexander Djiku a fini la saison dernière sur le podium européen des auteurs de tacles réussis (85,2 %) derrière Francesco Acerbi (Lazio Rome) et Gabriel (Lille).
Contenu sponsorisé


2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice - Page 2 Empty

2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice   2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice - Page 2 I_icon_minitime

 

2 eme journée 2020/2021 Strasbourg -Nice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-