Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Zooplus : 10% de remise sur TOUT le site dès ...
Voir le deal

Partagez
 

 5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 57127
Date d'inscription : 25/11/2012

5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 Empty

5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021   5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 I_icon_minitimeDim 27 Sep 2020 - 10:40

Justement Lacuesta c'est ce que je voulais dire plus haut, tant que MK sera président ça sera ainsi.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 Empty

5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021   5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 I_icon_minitimeDim 27 Sep 2020 - 10:46

Lionel Carole (défenseur de Strasbourg) : « Monaco est mieux entré dans le match que nous. On a été en dessous tactiquement en première période. On a changé les choses à la mi-temps. On a changé de système. On a été plus compact. Ils ont commencé à faire des fautes et ont pris deux cartons rouges. On pensait pouvoir revenir avec mieux. On n'est pas content. Avec la qualité du groupe de Strasbourg, on doit faire mieux. Il faut qu'on ait plus de maîtrise et qu'on soit efficace, surtout à neuf contre onze. On va analyser ça. Les Monégasques se sont battus avec ce qu'ils avaient. Quand on est à neuf contre onze, ce n'est pas l'équipe qui défend qu'on regarde. Mais celle qui attaque. C'était à nous de mettre ce qu'il fallait. C'était à nous de mettre plus d'impact. On peut et on doit faire mieux. On avait une chance de pouvoir faire quelque chose. Si on compare à la saison dernière où on avait trois points après 10 journées, on a encore une petite marge. Mais sur le contenu on doit vraiment mieux faire. »
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 Empty

5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021   5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 I_icon_minitimeDim 27 Sep 2020 - 10:53

Pourquoi on se casse la tête pour le recrutement, pour Carole le racing a un groupe de qualité, et de plus comme il le dit la saison dernière où on avait trois points après 10 journées, alors si tu reprends c'est parole ils ont largement le temps pour se mettre en martel en tête
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 Empty

5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021   5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 I_icon_minitimeDim 27 Sep 2020 - 11:04

Pas seulement, l'entraineur a dû demander à conserver Carole et Lala, alors qu'il n'y sont plus depuis la saison dernière, sinon il ne les ferait plus jouer.
Il s'obstine pareillement avec Bellegarde et Sissoko qui ont encore été fin nuls : ils ne savent pas taper dans une balle. Besic et Lebeau n'étaient pas du voyage. Pourquoi ? Beaucoup de questions sans réponse.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 Empty

5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021   5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 I_icon_minitimeDim 27 Sep 2020 - 21:23

dna a écrit:
Le miracle n’a pas eu lieu pour le Racing
Hors sujet et menés 2-0 à la pause, puis 3-1, les Strasbourgeois ont profité de deux expulsions monégasques pour se relancer et pousser jusqu’au bout. Mais malgré leur double supériorité numérique, ils ont concédé en Principauté leur 4e revers en cinq journées (3-2).
Dans ce gruyère géant qu’est devenu un Rocher princier perforé de toutes parts par les artères routières, le Racing est, ce dimanche au stade Louis-II, entré tout droit dans un tunnel dont il n’a jamais vu le bout.

Au fil d’un scénario à rebondissements, il a pourtant fini par entrevoir la lumière, sans cependant jamais l’atteindre alors que des Monégasques acculés, mais « héroïques », selon leur coach Niko Kovac, ont joué les 25 dernières minutes à neuf
À la sortie du premier quart d’heure, il aurait d’ailleurs pu être mené 3-0 et rentrer tout aussi directement, penaud, à la maison. S’il ne compte alors qu’un but de retard, inscrit par Wissam Ben Yedder, co-meilleur buteur de Ligue 1 en 2019-2020, d’une reprise du droit après un échange avec l’international allemand Kevin Volland, il le doit beaucoup à la maladresse de Stevan Jovetic et un peu à la parade horizontale de son gardien Bingourou Kamara sur un missile de 25m signé Tchouaméni (14e ).

Car avant et après l’ouverture du score de l’international français, le Monténégrin a mangé deux fois la feuille en position idéale. D’abord sur un service de Volland où il a raté le cadre grand ouvert (2e ). Ensuite sur un centre d’Aguilar sur lequel il a déchiré sa reprise (10e ).

« Pas loin d’avoir été étouffés »


« J’ai été déçu de notre entame, mais pas surpris, plaide Thierry Laurey, On n’a pas la prétention de pouvoir tout maîtriser dans un match, surtout à Monaco. Je ne veux pas dire qu’on a été étouffés, mais ce n’était pas loin de ça. On a été vraiment défaillants sur les 15 ou 20 premières minutes. »

Le Racing est en fait dans l’incapacité de résoudre le problème, qui ne devrait pas en être un, à en croire son entraîneur, que lui pose Ruben Aguilar. Le latéral droit monégasque, qui lui a souvent fait des misères avec Auxerre en Ligue 2, Montpellier et maintenant l’ASM, est de nouveau à l’origine de ses malheurs.

Antépénultième passeur sur le premier but, il survole un Bellegarde dépassé pour inscrire, d’une tête piquée et croisée, le but du 2-0, entièrement élaboré par les latéraux d’ailleurs, avec un Ballo-Touré centreur côté gauche (45e +2).

« Aguilar et Ballo-Touré sont la force des Monégasques. C’était identifié, argumente Laurey. On a cherché à endiguer la source, Badiashile ou Fabregas, pour empêcher le ballon de leur arriver. On n’a pas été suffisamment performants à la base et c’est pour ça qu’ils se sont retrouvés avec autant de ballons. Mais nous avions tout préparé. » Sauf, peut-être, d’être à ce point ballottés.

Vendredi en conférence de presse, le technicien alsacien avait vu plus juste en mettant en lumière la propension de la jeunesse monégasque à « parfois perdre un peu les pédales ».

C’est effectivement elle qui va relancer les Bleus après… 17 secondes dans le second acte. D’une passe retournée à l’aveugle non maîtrisée, Badiashile met en difficulté toute sa défense, secouée par la masse athlétique d’Ajorque, et Mehdi Chahiri, entré à la pause comme Dimitri Liénard pour écarter le jeu, en profite pour propulser, d’un plat du pied droit, son premier ballon au fond (46e ).

L’espoir renaît. Mais quand, sept minutes plus tard, Ben Yedder, d’un chirurgical doublé sur une nouvelle offrande du double passeur Volland, redonne, de près, deux buts d’avance aux hommes de Kovac, on se dit que cet espoir a été de courte durée.

Un rush final trop désordonné


C’est alors que ce match déjà épique va entrer dans une dimension plus insondable encore, avec, en douze minutes, deux expulsions à Monaco : Tchouaméni pour deux avertissements consécutifs à deux fautes sur Djiku (55e ), puis Disasi pour avoir accroché dans la surface un Ajorque qui venait d’éliminer Lecomte (67e ).

Pour un Monaco désormais réduit à neuf, c’est la double peine, puisque le Réunionnais ouvre son compteur buts en transformant l’indiscutable penalty (70e ). Mais pour un Racing revenu à une longueur et en double supériorité numérique, le miracle n’aura pas lieu.

Le siège de “Fort Monaco”, dont Laurey admettra qu’il a souvent été désordonné, restera vain. Résultat : le club alsacien affiche après cinq journées le même bilan – trois points - qu’en 2019-2020. Ce n’est ni rédhibitoire, ni rassurant.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 Empty

5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021   5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 I_icon_minitimeDim 27 Sep 2020 - 21:27

dna a écrit:
Des Strasbourgeois stériles à onze contre neuf
À onze contre neuf pendant près de 25 minutes de jeu alors qu’il était revenu à 3-2 ce dimanche à Monaco, le Racing n’a pas réussi à marquer ne serait-ce que le but qui lui aurait permis de ne pas revenir bredouille de la Principauté.
Alors qu’ils sont passés complètement à côté de leur entame de match, qu’ils ont aussi manqué de rigueur dans la gestion dans certains moments-clés – en encaissant le deuxième but dans les arrêts de jeu de la première période puis le troisième quelque sept minutes après la réduction du score de Mehdi Chahiri –, les joueurs de Thierry Laurey n’ont surtout pas réussi à inverser le cours de cette rencontre alors que les Monégasques l’ont terminée à neuf contre onze.

Averti une première fois en première période (21e ) pour un excès d’engagement sur Alexander Djiku, déjà, Aurélien Tchouaméni a été prié de regagner les vestiaires prématurément par M. Pignard pour un deuxième avertissement après une nouvelle faute sur le néo-international ghanéen du Racing (55e ).
Un peu plus de vingt minutes plus tard, son coéquipier Axel Disasi le rejoignait, coupable d’avoir retenu Ludovic Ajorque par le bras en plein milieu de la surface (67e ). Le grand Réunionnais réduisait la marque sur le penalty consécutif (3-2, 70e ), offrant au Racing des espoirs bien illusoires à onze contre onze une vingtaine de minutes plus tôt.

« On s’est précipité sur les centres, on s’est compliqué un peu la tâche par moments »


Mais malgré les entrées d’Idriss Saadi (71e ) et Kévin Zohi (77e ) – Dimitri Liénard et Mehdi Chahiri étaient entrés en jeu dès le début de la seconde période, Sanjin Prcic à l’heure de jeu –, les joueurs de Thierry Laurey ne sont pas parvenus à faire sauter le verrou monégasque.

On peut saluer l’héroïsme de la (jeune) bande à Niko Kovac – « Comme on dit en français : “chapeau !”», saluera d’ailleurs le technicien croate de l’AS Monaco –, les Racingmen sont restés assez désespérément stériles devant le but de Benjamin Lecomte.

« On a cherché à faire rentrer des joueurs pour écarter au maximum le jeu. Mais on n’a pas été suffisamment patient et précis pour amener le ballon dans les vingt, vingt-cinq derniers mètres, ne pourra que reconnaître Thierry Laurey en fin de match. On s’est précipité sur les centres, on s’est compliqué un peu la tâche par moments ce qui a permis aux Monégasques de se recroqueviller rapidement. »

Le maigre public du stade Louis-II n’a pas particulièrement tremblé durant les quelque 25 minutes qui vont suivre l’expulsion de Disasi. Lecomte s’est chauffé les gants sur cette frappe de Chahiri à l’entrée de la surface (80e ) ou pour dégager ce centre de Lala à destination de Saadi (81e ). Ce même Saadi, servi par Prcic, qui a préféré chercher Ajorque au second poteau plutôt que prendre sa chance (87e ).

De centres précipités en tentatives repoussées, l’ASM a tenu le choc, renvoyant le Racing à son manque de réalisme devant le but. « Bien sûr qu’à onze contre dix puis neuf, c’est plus facile mais on a fait des choix qui n’étaient pas forcément les meilleurs. Je ne dis pas qu’on n’a pas été dangereux, mais on ne s’est pas créé d’occasions franches, ce qui est toujours embêtant », pointera Thierry Laurey.

Les Strasbourgeois n’auront pas souvent l’occasion de jouer aussi longtemps à onze contre neuf. Ce dimanche, leur stérilité leur vaut de finir ce match avec des regrets difficiles à imaginer une vingtaine de minutes plus tôt.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 Empty

5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021   5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 I_icon_minitimeDim 27 Sep 2020 - 21:35

dna a écrit:
Racing : du vent dans les couloirs
Des erreurs de marquage, un repli inefficace, une résistance pas assez forte au pressing monégasque et enfin des attaques brouillonnes à onze contre neuf : voilà le cocktail détonnant qui a précipité la chute du Racing en Principauté (3-2).
KAMARA 4
Le rôle d’un gardien, c’est d’être décisif. Kamara l’a été à une reprise, sur une belle extension horizontale pour sortir de sa lucarne droite un pétard de Tchouaméni (14e ). Hélas, il s’était déjà incliné quatre minutes plus tôt devant Ben Yedder et a encore dû ramasser à deux reprises le ballon au fond de ses filets. En cinq journées, le Racing a déjà encaissé 10 buts : cinq pour Kawashima, autant pour lui. C’est bien trop, évidemment.
LALA 4
Dans son couloir droit, le danger n’était pas prégnant en première période, face à Ballo-Touré et Jovetic. Mais c’est de son côté qu’est venu le deuxième but de l’après-midi, celui qui a assommé les Bleus avant la pause. N’a pas non plus trouvé le bon dosage dans ses passes en fin de match, quand le Racing évoluait en surnombre.
SIMAKAN 5
Le jeune défenseur central, qui a évolué devant sa famille venue de Marseille, avait à cœur de briller. Mais son après-midi a mal démarré, puisqu’il n’était au marquage de Ben Yedder sur l’ouverture du score (9e ). Est ensuite parvenu à hausser le rythme et ne peut pas être incriminé sur les deux réalisations suivantes. On l’a aussi vu porter le danger en attaque au fil des minutes, sans réussite.
MITROVIC 4
Une relance hasardeuse débouche d’entrée de jeu sur la première occasion monégasque, une frappe de Jovetic non cadrée (2e ). N’a pas pu empêcher les trois buts monégasques, même si sa responsabilité n’est pas directement engagée. Sauveur la semaine dernière contre Dijon, grâce à son but, le capitaine n’a cette fois pas su montrer la voie.
CAROLE 3
Son couloir a longtemps été balayé par de puissants vents, alors que la mer était d’huile dans le port de Monaco. La faute à Volland et surtout Aguilar, qui est venu faire une misère au latéral gauche strasbourgeois.
Mais visiblement, c’était voulu, aux dires de Thierry Laurey qui misait sur la petite taille des attaquants de la Principauté pour ne pas parvenir à exploiter ses centres. Résultat : une passe décisive et un but pour l’ex-Auxerrois…
DJIKU 5
Rayonnant dimanche dernier contre Dijon au poste de sentinelle, l’habituel défenseur central a cette fois été moins à l’aise face à la densité et la qualité des Monégasques dans l’entrejeu.
À son crédit, huit duels gagnés et l’expulsion de Tchouaméni, averti à deux reprises (21e et 55e ) pour des fautes qu’il a commises sur lui. Remplacé par PRCIC (61e ) , qui n’a tenté en vain d’organiser l’attaque-défense sur la fin.
BELLEGARDE 2
On a beau chercher, on ne trouve strictement rien de positif à relever dans le registre du milieu de poche. L’ex-Lensois a été éclipsé par Fabregas, Fofana et Tchouaméni. Du coup, il a déjoué, perdant tous les ballons qui ont transité dans ses pieds. Trop court aussi au marquage d’Aguilar sur le deuxième but (46e ).
Logiquement remplacé par CHAHIRI (46e , note : 6) qui, pour son premier ballon 17 secondes après la reprise, a trompé Lecomte en ouvrant son pied droit. C’est déjà son 2e but en Bleu, après celui inscrit à Lorient en ouverture de championnat.
SISSOKO 4
Catastrophique dans la relance contre Dijon, ‘’Ibou’’ a cherché à épurer son jeu. Du coup, il a perdu beaucoup moins de ballons mais n’a pas non plus assez pesé sur les débats. Remplacé par ZOHI (77e ) , qui a juste réussi à croquer les deux ballons qu’il avait à exploiter.
THOMASSON 5
Toujours en quête de son niveau de l’an dernier, “Adri” a harcelé Fabregas et a été le seul à se montrer dangereux en première période. Sur une déviation de la tête de son complice Ajorque, il touche le poteau (22e ), mais l’action avait été interrompue à cause d’une position de hors-jeu. Averti (60e ) pour une faute d’agacement, il est remplacé par SAADI (71e ) , qui n’a pas eu l’occasion de se mettre en évidence.
WARIS 3
Mais où est passé le remuant attaquant, inspiré et décisif l’hiver dernier ? Le Ghanéen est loin de son meilleur niveau, même s’il a paru un brin plus vif que lors de ses précédentes apparitions. Mais concrètement, il n’a été impliqué, ni de près ni de loin, sur aucune situation dangereuse. Remplacé à la mi-temps par LIÉNARD (46e , note : 5) qui n’est pas parvenu à instiller le nécessaire grain de folie pour renverser la situation.
AJORQUE 7
Cette saison, le grand “Ludo” est habitué aux rôles ingrats, à ferrailler seul devant sans voir le ballon. Mais il ne baisse jamais les bras. Et il finit par être récompensé. C’est lui qui dévie la balle pour la réduction du score de Chahiri (46e ). C’est lui qui provoque l’expulsion de Disasy et le penalty qu’il se charge lui-même de transformer, pour débloquer son compteur qui n’avançait plus depuis janvier dernier (70e ). C’est encore lui qui a la balle de l’égalisation sur la tête, mais elle n’est pas assez appuyée (90e 5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 +1).
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 Empty

5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021   5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 I_icon_minitimeLun 28 Sep 2020 - 4:44

Encore du grand n'importe quoi, 7 pour Ajorque et 3 (!) pour Waris, QUI NE JOUE PAS A SON POSTE ! Enfin bon le reste je suis assez d'accord, mais je pense que les joueurs ne sont pas responsables, il n'y a aucun jeu collectif, plus de tactique, le néant quoi.
Et Liénard et Prcic sur le banc une bonne partie du match.
Il y a aussi le recrutement, Bellegarde et Sissoko ont de graves lacunes techniques, comme Mothiba actuellement blessé, ou Saadi. Il faut avoir un niveau minimal sinon autant faire jouer des jeunes du centre. Carole et Lala voulaient partir en 2019, retenus contre leur gré, décision débile à souhait qui risque de faire descendre le club.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 Empty

5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021   5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 I_icon_minitimeLun 28 Sep 2020 - 21:46

dna a écrit:
Le Racing s'est pris comme un Rocher sur le crâne
À 11 contre 9 pendant 25 minutes dimanche à Monaco, les Strasbourgeois n’ont pas su éviter une défaite logique (3-2), alors que les circonstances favorables leur avaient pourtant ouvert en grand les portes d’un inespéré retour. Un vilain coup sur la tête !
Le résultat a certes été différent, mais le scénario du Monaco-Strasbourg de dimanche, dont l’épilogue haletant a accouché d’un troisième succès monégasque en cinq journées, a ravivé chez les supporters du Racing le souvenir d’un précédent tout aussi douloureux. C’était le vendredi 20 novembre 1998 à Sochaux.

Au stade Bonal, le club alsacien s’était retrouvé à 11 contre 9 dès la 48e minute, avait ouvert le score dans la foulée par Frédéric Arpinon (54e ) avant de concéder l’égalisation par Koffi Fiawoo (67e ) et de dilapider deux points (1-1).
« Oh, Aguilar, tu arrêtes quand de courir ? »

Vingt-deux ans plus tard à Monaco, son lointain successeur, revenu à 3-2 à la 70e après le penalty transformé par Ludovic Ajorque, revenu de nulle part surtout, a joué 25 minutes à deux de plus, mais n’en a pas non plus tiré profit.

Il a, a minima, laissé filer un point qui, avant les expulsions de Tchouaméni (55e ) et Disasi (67e ), semblait relever du miracle et du mirage. Car même en double supériorité numérique, ses insuffisances ont été trop flagrantes pour qu’il puisse invoquer un sort contraire.

Les Bleus n’ont par exemple jamais su couper les ailes de Monégasques portés par leurs latéraux, Fodé Ballo-Touré à gauche et, surtout, Ruben Aguilar à droite. Un point fort pourtant « identifié » par Thierry Laurey.

« Combien de centres a-t-il amenés ? », a étonnamment réfuté l’entraîneur strasbourgeois, interrogé sur le rayonnement d’Aguilar. « Il est sur le côté droit, il a le ballon. Qu’il centre ! Les Monégasques n’ont pas (Ludovic) Ajorque, ni (Horst) Hrubesch (*) dans l’axe. Ils ont Ben Yedder et d’autres qui ont de grandes qualités, mais sont de petite taille. Quand un joueur se retrouve sur la ligne de touche et veut centrer, ça ne nous pose pas un gros problème. »

L’impression visuelle, mais aussi les chiffres que le technicien aime convoquer pour étayer son discours disent tout le contraire. Le latéral droit Rouge et Blanc ne fait pas seulement partie de l’équipe-type de la 5e journée et du onze français du week-end européen, aux côtés – entre autres – de Franck Ribéry, Karim Benzema et de son double buteur Wissam Ben Yedder, dans le quotidien L’Équipe , il affiche aussi des stats éclatantes.

Sur l’un de ses innombrables centres, il a tout de même trouvé la tête du “petit” Ben Yedder à qui sa déviation sur Volland et la remise de l’Allemand ont offert le premier but. Puis du haut de son 1,72 m, il a lui-même inscrit le deuxième d’un coup de casque croisé.

Il a également joué 88 ballons – meilleur total de son équipe – et gagné 75 % de ses duels. Sans oublier les trois passes qui ont déclenché un tir monégasque et auraient été décisives si Stevan Jovetic, notamment, s’était montré plus adroit.

Dans une vidéo filmée dans le vestiaire sitôt le succès de l’ASM et diffusée sur la page Facebook du club, son partenaire, l’ex-Strasbourgeois Youssouf Fofana, le chambre d’ailleurs dans un grand éclat de rire : « Oh, Aguilar, tu arrêtes quand de courir ? »
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 Empty

5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021   5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 I_icon_minitimeLun 28 Sep 2020 - 21:51

Peut-être ça leur a servi de leçon, c'est dans les erreurs que l'on apprend et que l'on rectifie.
Contenu sponsorisé


5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 Empty

5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021   5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021 - Page 2 I_icon_minitime

 

5ème journée : Monaco - Strasbourg Saison 2020/2021

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-