Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeDim 29 Nov 2020 - 6:42

Dimanche 06 décembre à 15h00


Alsa'sports a écrit:
Jean-Eudes Aholou suspendu face à Nantes
Alors qu’il a été averti à la 50ème minute de jeu à Montpellier, Jean Eudes Aholou compte désormais trois cartons jaunes en dix matchs après ceux face à Lyon et Brest. La commission se réunissant la semaine prochaine, la sanction sera effective pour le match à Nantes où il sera donc suspendu.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeMar 1 Déc 2020 - 21:48

dna a écrit:
Une charnière centrale déplumée
Stefan Mitrovic suspendu automatiquement dimanche à Nantes pour avoir reçu un carton rouge contre Rennes vendredi, le Racing pourrait être limité en défense centrale : Alexander Djiku est en phase de reprise, ce qui n’est pas encore le cas de Lamine Koné. Anthony Caci était, lui, ménagé ce mardi.
Vendredi, pour tenir sous les coups de boutoir du Stade rennais, le Racing a fini le match avec une charnière centrale pour le moins inédite composée de Mohamed Simakan, Ibrahima Sissoko, Ismaïl Aaneba (pour ses quelque cinq premières minutes en Ligue 1 cette saison). « Vous aviez plus de chances de la voir en National 3 qu’en Ligue 1 il n’y a pas si longtemps », avait d’ailleurs relevé Thierry Laurey après le match.

S’il lui reste quelques jours pour espérer récupérer le maximum de ses forces vives en défense, le technicien du Racing pourrait bien se retrouver face à un casse-tête au moment de coucher sa défense sur la feuille de match.
À la suspension automatique de son capitaine Stefan Mitrovic – qui en profite en ce début de semaine pour soulager des petites douleurs cumulées avec la sélection serbe – s’ajoutent quelques incertitudes qui ne vont pas faire avancer le Schmilblick.

Absents contre Rennes vendredi, Lamine Koné (douleur derrière un genou) et Alexander Djiku (contracture à une cuisse) n’ont pas encore repris les entraînements collectifs. Si le premier est resté aux soins ce mardi, le second a tout de même effectué une séance avec ballon sous les ordres du préparateur physique Florian Bailleux.

« Ça va dans le bon sens, on espère qu’Alex pourra reprendre avec le groupe dans la semaine », précise Kader Mangane, le coordinateur sportif du Racing.

Anthony Caci n’a pas plus pris part à la séance collective ce mardi. « Il a pris une béquille sur le dernier match, il était ménagé, mais il n’y a pas d’inquiétudes à son sujet », rassure Kader Mangane.

Pour faire le nombre, Thierry Laurey a fait appel à deux jeunes du centre de formation: le défenseur central Abdoulaye Ousmane – appelé pour la première fois en Ligue 1, il est resté sur le banc contre Rennes – et le latéral Marvin Senaya.

À noter que Mahamé Siby, pas épargné par les petits pépins physiques depuis son arrivée à l’intersaison, a pris part à la séance collective qui s’est terminée par un mini-championnat en aller-retour par équipes de cinq (plus un gardien).
Lala déjà plus décisif que la saison passée

Après une saison 2018/2019 tonitruante (5 buts, 9 passes décisives) en 34 matches de championnat, Kenny Lala avait marqué le pas, concluant l’exercice 2019/2020 avec seulement deux buts et une passe à son actif en 25 matches de championnat.

Le latéral droit – après un démarrage timide en termes de statistiques (0 but, 0 passe lors des sept premières journées) – retrouve de l’efficacité. Après avoir marqué sur penalty à Brest lors de la 8e journée, il a été décisif deux matches de suite pour la première fois depuis janvier 2019 (*), signant un but et une passe à Montpellier et délivrant à Adrien Thomasson la balle du but contre Rennes.

Seul joueur avec Mohamed Simakan à avoir été titulaire lors de chaque match de championnat cette saison, Kenny Lala est donc déjà plus décisif que la saison dernière avec la moitié de matches joués.
Kamara - Kawashima, match nul

Bingourou Kamara et Eiji Kawashima, qui se partagent le but du Racing cette saison en l’absence de Matz Sels (huit matches pour le premier, quatre pour le second en Ligue 1) sont les deux derniers gardiens strasbourgeois à avoir joué à la Beaujoire.

Les deux y ont réalisé un clean sheet sur la plus petite des marges. Kamara a gardé sa cage inviolée en 8e de finale de la Coupe de la Ligue le 18 décembre dernier (0-1), Kawashima clôturant dans l’antre des Canaris la saison 2018/2019 sur le même score le 24 mai. Match nul donc entre les deux gardiens, avec un léger ascendant pour Kamara qui jouait un match couperet quand Kawashima avait l’avantage d’évoluer sans même la pression du maintien.

(*) Une passe à Monaco le 19 janvier (21e journée), un but contre Bordeaux le 26 janvier (22e journée). Kenny Lala avait délivré une passe à Angers le 9 février (24e journée) et n’avait pas pris part à la 23e journée
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeMer 2 Déc 2020 - 5:03

"léger ascendant pour Kamara [...]" la bonne blague alors qu'il n'arrête absolument rien, il aide même les ballons sortants à rentrer. Un tir cadré = 1 but. Nan mais pitié quoi avec cet acharnement.
Plus mauvais gardien selon les notes de toute la presse sportive, il défonce toutes les statistiques.
Encore heureux qu'ils n'évoquent pas le plot Sissoko, le dernier match il était carrément défenseur, va finir comme Seka.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeMer 2 Déc 2020 - 6:29

Tant que Sels n'est pas guéri il faudra faire avec , ou recruté un autre gardien .
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeVen 4 Déc 2020 - 9:19

Alsa'sports a écrit:
Alexander Djiku apte face à Nantes
C’est la bonne nouvelle du jour ! Après plusieurs rencontres d’absence, le défenseur central va signer son retour dans le groupe strasbourgeois lors du déplacement à Nantes lors de la 13ᵉ journée du championnat de Ligue 1. De son côté Lamine Koné est toujours absent. Jean-Eudes Aholou et Stefan Mitrovic sont quant à eux suspendus.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeVen 4 Déc 2020 - 12:35

Alsa'sports a écrit:
Un blessé à l’entraînement !
Le Racing sera privé d’un élément majeur pour le déplacement à Nantes puisque Jean-Ricner Bellegarde s’est blessé, victime d’un problème musculaire ce jeudi à l’entraînement. Une absence importante au vue des performances du milieu de terrain sur les dernières rencontres. Lamine Koné, souffrant d’une fracture à l’orteil, sera également absent. Du côté des bonnes nouvelles, Thierry Laurey pourra compter sur le retour d’Alexander Djiku, absent depuis plusieurs rencontres.
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeVen 4 Déc 2020 - 13:16

Le club est aussi celui qui a le plus de blessés chaque saison, il faut aussi recruter, en plus des recruteurs, un vrai médecin de préférence étranger.
Dommage que Sissoko soit apte, il va encore être aligné et le club jouera à 10.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeSam 5 Déc 2020 - 22:02

dna a écrit:
Racing : deux options au milieu de terrain
L'absence de Jean-Eudes Aholou (suspendu) et Jeanricner Bellegarde (blessé) rebat les cartes au milieu de terrain pour le Racing, en déplacement ce dimanche à Nantes.
Si Thierry Laurey avait pu rapidement inclure les absences de Jean-Eudes Aholou et Stefan Mitrovic - suspendus respectivement pour une (accumulation de cartons) et trois rencontres (expulsion contre Rennes) -, il a dû ajouter deux données dans son équation pour préparer ce déplacement chez le FC Nantes.
Après avoir déjà manqué le match contre Rennes, ressentant une douleur derrière un genou après un tacle sur Delort à Montpellier, Lamine Koné a rapidement déclaré forfait dans la semaine, victime d'une fissure à un orteil. Une absence compensée par le retour d'Alexander Djiku qui devrait faire la paire en charnière centrale avec Mohamed Simakan dans une défense à quatre encadrée par Kenny Lala à droite et Anthony Caci à gauche. Dans le but, Eiji Kawashima a montré contre Rennes que le coach pouvait compter sur lui, même si Bingourou Kamara a semblé bien revenir en forme à l'entraînement cette semaine.
Jeudi, Jeanricner Bellegarde s'est ajouté à la liste des blessés, touché musculairement à une cuisse. Mahamé Siby fait certes son retour dans le groupe, mais il manque tellement de temps de jeu qu'on imagine pas la recrue estivale du Racing être lancée d'entrée de jeu à la Beaujoire.

Dans l'entrejeu, Thierry Laurey va devoir trouver la bonne formule entre un milieu en losange qui convient bien à Adrien Thomasson en pointe mais qui peut paraître plus bancal sans Aholou en sentinelle. Le technicien pourrait être tenté de reconduire le milieu à quatre utilisé à Montpellier en associant cette fois Ibrahima Sissoko et Sanjin Prcic en relayeurs, Dimitri Liénard (ou Mehdi Chahiri) animant le couloir gauche, Thomasson le droit (ce qui ne l'interdit pas de repiquer vers le centre au soutien du duo d'attaquants Diallo/Ajorque, alors qu'on sait que Lala n'hésitera pas à monter sur les phases offensives).

L'équipe probable du Racing

Kawashima – Lala, Simakan, Djiku, Caci – Thomasson, Sissoko, Prcic, Liénard (ou Chahiri) – Diallo, Ajorque.

Remplaçants: Kamara (g), Aaneba, Carole, Ousmane, Chahiri (ou Liénard), Lebeau, Siby, Waris, Zohi.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeSam 5 Déc 2020 - 22:06

Chez les Canaris, la corde se raidit aussi
Après avoir péniblement pris deux points sur les neuf derniers mis en jeu, le FC Nantes et son entraîneur Christian Gourcuff (65 ans) sont sur la corde raide. S’ils ne renouent pas avec le succès, ce dimanche contre le Racing, ça va voler dans les plumes chez les Canaris.
À Nantes, on n’est jamais à l’abri d’une nouvelle crise de nerfs. Sur un stade de la Beaujoire où plane toujours l’ombre d’Emiliano Sala – ce samedi, les supporters se souvenaient que l’attaquant argentin tragiquement disparu en janvier 2019 avait inscrit son dernier but voilà deux ans jour pour jour –, les nuages gris s’amoncellent.
À y regarder d’un peu plus près, il n’y a pas non plus de quoi pousser des cris d’orfraie. Nantes a perdu contre des adversaires plus huppés et mieux classés (Monaco, Nice, Lille, Paris et Marseille) et a su battre ceux qu’il faut laisser derrière lui (Nîmes, Brest, Lorient) pour ne pas trembler.
Seize changements d’entraîneurs en dix-sept ans !
Alors, oui, ce qui fait un peu tache, ce sont les deux derniers matches nuls concédés sur un score identique (1-1) contre Metz et à Lens, qui ont précédé la sortie de route à Marseille samedi dernier (3-1), le tout en six jours. Un enchaînement qui a crispé les Canaris, eux qui ont d’autres aspirations que de végéter à une anecdotique 14e place, avec quand même six points de plus que le Racing.
« Sur le plan comptable, c’est nul, peste ainsi le capitaine au crâne chauve Nicolas Pallois. La situation n’est pas critique, mais il faut commencer à se bouger. On a besoin de points. »
Or la première quinzaine de décembre est justement propice aux emplettes. Après Strasbourg, deux autres traîne-savates du lointain Est, Dijon et Reims, sont au programme. « Aujourd’hui, on se retrouve dans une situation précaire avec des futurs adversaires qui sont concernés, comme nous, par le maintien », indique Christian Gourcuff, qui refuse de voir son équipe plus belle qu’elle ne l’est en réalité.
Mais sur les bords de l’Erdre, on n’a pas envie d’entendre ce discours minimaliste. L’imprévisible et tempétueux président Waldemar Kita a viré des entraîneurs pour moins que ça, lui qui en a usé… seize – en comptant les intérimaires et deux fois Michel Der Zakarian – en dix-sept ans !
Autant dire que le successeur de Vahid Halilhodzic, arrivé en août 2019, danse sur une corde raide. Le limogeage de Patrick Vieira à Nice, vendredi, lui a d’ailleurs inspiré ce commentaire lucide et un brin fataliste : « Si on veut faire quelque chose, on ne va pas changer l’équipe complète, donc on change d’entraîneur. Ce sont des choses qui sont arrivées à Nice et qui peuvent arriver ailleurs… »
L’épée de Damoclès qui tournoie au-dessus de la tête de Gourcuff est finalement du même métal froid que celle qui menace Thierry Laurey à Strasbourg. Et le discours, d’un côté comme de l’autre de la France en cette période de crise, reste incisif. « Il n’est pas question d’abdiquer, martèle le technicien nantais. On fait de la compétition et je connais les enjeux, le fonctionnement. Le plaisir pris dans ces moments-là est très réduit. »
Face à une équipe strasbourgeoise qu’il voit « avec une dimension athlétique au-dessus de la moyenne » et « pas résignée, comme l’atteste son match contre Rennes (1-1)  », le Breton mise sur une réaction d’ensemble, parce que « si le collectif est primordial, il vit aussi à partir des investissements individuels ».
À ce titre, certains l’ont déçu. On pense à l’ex-attaquant du PSG et de Leipzig Jean-Kevin Augustin, invité à se refaire une santé loin de l’équipe. D’autres, comme Castelletto, Chirivella ou Louza devraient prendre place sur le banc.
Les Canaris chercheront avant tout à lutter contre « l’inconstance qui [nous] empêche de prendre des points alors [qu’on] arrive à faire de jolies séquences », selon le coach. La quête du « match plein » reste pour l’heure inaboutie. Et si c’était pour ce dimanche après-midi ?
Le chiffre

2
Nantes a perdu ses 2 derniers matches contre le Racing en Ligue 1, après avoir gagné chacun des 7 précédents. Les Canaris ne se sont jamais inclinés lors de 3 rencontres consécutives contre les Alsaciens dans l’élite.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeSam 5 Déc 2020 - 22:10

Chaque chose en son temps pour le Racing
Le Racing entame ce dimanche à Nantes un mois de décembre riche de cinq rencontres. Mais dans leur situation, les Strasbourgeois ne veulent et ne peuvent de toute façon pas se projeter au-delà de ce premier rendez-vous.
Vendredi, au moment d’évoquer ce premier match d’une série de cinq avant la trêve hivernale (*), Thierry Laurey n’a pas manqué de souligner que depuis son retour en Ligue 1 le Racing a plutôt bien négocié ses échéances de fin d’année. « Décembre, c’était toujours une période qui nous réussissait plutôt, a-t-il relevé. J’espère que cette saison, ça sera la même chose. »En décembre 2017, alors promu, le Racing était parvenu à prendre neuf points sur douze. L’année suivante, il en avait pris huit sur les quinze en jeu (dont un contre le PSG à la Meinau), faisant chou blanc uniquement à Reims
Il y a un an, s’ils avaient inauguré leur calendrier de l’Avent par une mémorable rouste à Brest (5-0), les hommes de Thierry Laurey avaient relevé la tête pour enchaîner trois victoires (4-2 contre Toulouse, 1-0 à Bordeaux, 2-1 contre Saint-Etienne), basculant à mi-parcours confortablement lovés dans le ventre mou de la Ligue 1.
« On est obligé de calculer match après match »
L’idée de renouer avec ce passé récent aurait de quoi émoustiller. Mais au moment de conclure une année 2020 où rien ne se passe comme prévu, le coach du Racing n’a pas vraiment le cœur à esquisser des perspectives trop optimistes. Ce n’est pas qu’il croit son équipe incapable de rééditer une telle série, il ne cesse de clamer sa confiance dans le travail effectué. Mais s’il estime avoir eu son lot de contrariétés, rien ne peut lui garantir que les pépins s’arrêtent au mois de novembre.
« Si on commence à se projeter en se disant qu’il y a une série de matches qui arrive, qu’on va pouvoir prendre tant de points, il suffit que tu perdes le premier et tu n’es plus dans les objectifs que tu t’étais fixés, explique Thierry Laurey. On n’a jamais fonctionné comme cela, et cette saison plus encore, on est obligé de calculer match après match. »
Neuf jours après avoir réussi à préserver le match nul contre Rennes en jouant un peu plus d’une mi-temps à dix contre onze, les Racingmen n’ont pas d’autres visées à court terme que la virée dominicale à la Beaujoire où ils tenteront de ramener ne serait-ce qu’un petit point. Jusqu’à présent, ils n’en ont glané que trois – en un seul coup à Brest – de leurs six déplacements.
« On perd trop souvent à l’extérieur », pointe d’ailleurs Thierry Laurey dans la liste des « choses à améliorer ».
Le Racing aurait pu gratter « un point par-ci, un point par-là » lors de ses déplacements à Monaco, à Reims ou encore à Montpellier. Il naviguerait ainsi juste au-dessus de la ligne de flottaison, un peu plus serein. « À l’arrivée, avec des si tu fais un peu ce que tu veux… mais la réalité est tout autre », tempère le technicien.
La réalité, c’est donc cette 19e place et une marge d’avance sur la lanterne rouge dijonnaise qui tient dans un goal-average à peine moins négatif (-10 contre -13). L’impression, c’est que la différence avec les équipes qui flirtent dans des zones assez limitrophes n’est pas incommensurable.
Le FC Nantes fait partie de cette catégorie et s’il pointe un peu plus haut au classement (14e ), c’est avant tout parce qu’il a obtenu plus de nuls que le Racing. Dans le jeu, il n’est sans doute pas tant supérieur aux six équipes qu’ils devancent.
dna
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeDim 6 Déc 2020 - 5:47

Rennes qui est si fort qu'ils perdent à domicile contre un promu, bientôt le glorieux RCSA craindra Schwindratzheim. Tout ce travail anéanti par des recrutements et prolongations très hasardeux.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeDim 6 Déc 2020 - 6:42

voici le onze sur lequel compte Thierry Laurey pour bonifier le nul préservé becs et ongles, à dix contre onze, voici neuf jours devant Rennes:
Kawashima; Lala, Simakan, Djiku, Caci; Lienard, Sissoko, Chahiri, Thomasson; Ajorque, Diallo.
.
Le coach strasbourgeois maintient donc sa confiance à Eiji Kawashima pour garder le but alsacien. Il devrait par ailleurs s'appuyer sur 4-4-2 avec un milieu à plat, avec Lienard et Sissoko dans l'axe et plus proche de la défense, Chahiri plutôt à gauche, Thomasson, promu capitaine, plutôt à droite. Ces deux derniers sont appelés à se projeter vers l'avant pour alimenter le duo d'attaquants Ajorque-Diallo.
.
Christian Gourcuff alignera lui son classique 4-3-3:
Lafont; Corchia, Girotto, Pallois (cap.), Fabio; Abeid, A. Tour", Blas; A.-K. Bamba, Simon, Kolo-Muani.
.
L'enjeu est de taille pour le Racing aujourd'hui, même si à ce stade de la saison, rien n'est irrémédiable. Il serait tout de même de bon ton d'éviter de se voir affubler de l'encombrante lanterne rouge. Pour ce, il convient de réussir un meilleur résultat que Dijon devant Saint-Etienne, lesquels jouent à la même heure. Pour voir même un peu plus loin, il convient de prendre un ou idéalement des points pour se rapprocher des équipes à peine mieux classées. Car oui, malgré le bon nul devant Rennes, le Racing, 19e, est et reste relégable avant le coup d'envoi.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeDim 6 Déc 2020 - 6:49

Le FC Nantes ne va guère mieux ces derniers temps. Il n'a gagné que deux de ses neuf derniers matches et émarge à une peu reluisante 14e place avec 13 points en 12 journées. Toujours six unités de plus que le Racing. Cela n'empêche pas Christian Gourcuff d'être autant sur la sellette que Thierry Laurey!
.
Sur ses neuf matches à domicile d’une année 2020 tronquée, c’est vrai, Nantes n’en a remporté que deux. Historiquement, son pire total. Mais le Racing, lui, reste sur six défaites en sept déplacements, ce qui n’est pas plus rassurant, avec 14 buts encaissés de surcroît, soit la moins bonne défense de Ligue 1 en voyage, avec Reims et Dijon pour compagnons d’infortune.
.
Jusqu’il y a un an et demi, le FC Nantes faisait figure de bête noire pour le Racing. En Loire Atlantique notamment, les Bleus ne s’étaient plus imposé depuis 48 ans ! Aujourd’hui, ils restent sur trois victoires face aux canaris. Après le 24 mai 2019 lors de la dernière journée de l’exercice, victorieuse donc (1-0), ils ont récidivé peu après à la Meinau en tout début de saison suivante (2-1), puis en Coupe de la Ligue il y a tout juste un an, à la Beaujoire à nouveau, 1-0 à nouveau. Jamais deux sans trois ? Un nouveau succès 1-0 nous irait très bien en ce dimanche après-midi.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeDim 6 Déc 2020 - 7:06

La rencontre sera dirigée par Clément Turpin, 38 ans, 24 ans d’arbitrage dont 12 en Ligue 1, considéré comme le meilleur arbitre français depuis plusieurs années, comme en attestent ses participations à l’Euro 2016, aux JO de Rio la même année et à la Coupe du monde 2018. L’UEFA a également beaucoup d’estime pour le natif du Rhône puisqu’elle lui a confié depuis le début de l’automne trois choc de Ligue des champions : Lazio Rome – Dortmund, Real Madrid – Inter Milan et pas plus tard que mardi, Atletico Madrid – Bayern Munich. Diantre, du Bayern au Racing ! Quel honneur pour les Bleus ! Enfin ça, on le dira au coup de sifflet final si tout s’est bien passé en matière de décisions d’ici là...
.
Le standing du citoyen de Montceau-les-Mines lui fait le plus souvent arbitrer les plus grands de Ligue 1. Voilà pourquoi Clément Turpin croise très peu la route du Racing. Ce n’était plus arrivé depuis le 22 février 2019 et un Racing – Lille (1-1), un gros mois après le quart de finale de coupe de la Ligue à Lyon, où le Racing avait créé l’exploit (1-2).
A propos de Lyon, Clément Turpin fut aussi du mémorable Racing – Lyon du 12 mai 2018 (3-2). C’est à lui que Dimitri Lienard avait dû demander de se décaler pour prendre l’improbable course d’élan à l’issue heureuse que l’on sait…
.
C'est parti à la Beaujoire.
.
Pour trancher avec le jaune des Canaris, les Strasbourgeois évoluent tout en bleu aujourd'hui et non en blanc, comme c'est le plus souvent le cas à l'extérieur.
.
Abeid est victime d'une faute de Liénard au milieu de terrain qui laisse traîner la semelle sur le tibia de l'Algérien.
.
Le Racing se positionne en fait en 4-2-3-1 avec Sissoko et Lienard devant la défense, Chahiri, Thomasson et Diallo de gauche à droite en soutien d'Ajorque.

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeDim 6 Déc 2020 - 7:17

Penalty pour le Racing!

but 0-1 Lienard
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeDim 6 Déc 2020 - 7:27

Voilà qui valide un premier quart d'heure de bonne facture, parfaitement maîtrisé par les Bleus.
.
Sur les onze derniers buts inscrits à l'extérieur, le Racing en est à six sur penalty!
.
Dimitri Lienard n'avait plus marqué depuis le 9 novembre 2019 face à Nîmes. Plus d'un an!
.
Ludovic Blas se joue de Djiku à droite et centre en retrait. le ballon parvient à Abeid dans l'axe, dont la frappe puissante est contrée.

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeDim 6 Déc 2020 - 7:48

Le jeu s'équilibre. Le Racing est moins pressant, Nantes est encore en quête de solutions.
.
Face au pressing nantais, Strasbourg recule et le dégagement de Kawashima est contré par Blas. Heureusement pour le Japonais, le ballon termine en sortie de but.
.
Dimitri Lienard est averti pour une faute sur Kolo Muani. Le Belfortain était en mauvaise posture suite à une passe mal assurée de Thomasson.
.
Corner pour le Racing après une récupération d'Ajorque à 30m et un beau mouvement.
.

But 0-2 Diallo
.
Sur un corner frappé par Liénard côté gauche, Diallo reprend de la tête au premier poteau. Lafont repousse de la main droite mais le Sénégalais envoie ensuite une frappe croisée du gauche à bout portant dans la lucarne !
.
Efficacité maximale pour l'instant. Mais le Racing mène logiquement. Il joue plus juste. Il montre plus de conviction. Les Nantais sont pour l'instant empêtrés dans leurs doutes. Il s'agit désormais de faire en sorte de ne pas les relancer.
.
Ludovic Ajorque réclame une nouvelle main dans la surface. Le jeu est stoppé un petit instant, puis ça reprend. Rien venant de la VAR.
.
Les joueurs de Christian Gourcuff parviennent enfin à enchaîner les passes dans la moitié de terrain adverse mais cela ne débouche toujours pas sur un tir cadré.
.
L'exploit de Lafont! Diallo était proche du doublé après un nouveau mouvement limpide alsacien.
.
Mi-temps 0-2 très bonne opération pour le moment, il faudra tenir et essayer de marquer un troisième but
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeDim 6 Déc 2020 - 8:21

C'est reparti
.
Vu les intentions affichées par les jaunes à la reprise, les murs ont dû toutefois trembler dans les vestiaires nantais...
.
Le Racing évolue beaucoup plus bas. Et donc s'expose. Notamment aux fautes, comme celle de Djiku sur Bamab, dans l'axe à 25m. Danger!
.
Le coup franc frappé par Corchia est contré par le coude de Lala, mais collé au corps. Les jaunes vocifèrent, bien sûr. M. Turpin intime le jeu de reprendre, conforté par son oreillette.
.
Simakan impeccable dans es airs sur le premier corner de la seconde période.
.
Nouveau corner nantais. Le danger se précise. Cette fois, c'est la tête d'Ajorque qui nettoie la surface.
.
Ajorque! Il rate le 3-0. Ou plutôt, lancé sur la gauche par Thomasson, il pique dans la surface et frappe alors que Lafont ferme l'angle et que Diallo sollicitait le ballon au point de penalty. Le genre d'occasion à ne pas regretter.
.
Chahiri est averti et on ne sait trop pourquoi. Le Strasbourgeois ne conteste pas. C'est bien qu'il y a une raison.
.
Imran Louza remplace Abdoulaye Touré.
.
Autour de Thomasson de rater le 3-0! Simakan et Sissoko avaient fait le manége sur la droite. Simakan s'est retrouvé sur la ligne de corner. Son centre à ras de terre au premier poteau pour Thomasson, l'ex-Nantais, était parfait. Ce dernier a repris, à ras du poteau. Du mauvais côté du poteau hélas. Et un regret de plus. Si le Racing ne gagne pas ce match...

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeDim 6 Déc 2020 - 8:37

A propos de Sissoko, dans un rôle de l'ombre, le bonhomme nous sort un grand match aujourd'hui.
.
Carton jaune pour Abeid à la suite d'un mauvais tacle sur Sissoko.
.
Les Nantais n'ont que les corners à se mettre sous la dent. Mais tout de même. Cette fois Kolo Muani peut mettre la tête, mais de manière bien trop molle pour Kawashima.
.
L'intervention de Djiku sur Blas dans la surface met les Nantais en colère. Louza est averti pour contestation. A vrai dire, il n'y a pas grand chose, pour ne pas dire rien, même si Djiku s'est raté sur le coup.
.
Thomasson encore, mais Thomasson toujours pas. Sur un centre d'Ajorque, il est seul face à Lafont... qui intervient en premier. Pas assez réactif sur le coup, Adrien Thomasson.
.
Autant le Racing a été efficace en première période, autant il vendange désormais. Le match devrait être plié. Les Nantais sont à l'inverse toujours dans le coup, alors qu'ils ne font pas grand chose pour.
.
Kolo Muani parvient à se jouer de Simakan sur la gauche. A l'abord de la surface des 6m, il centre bien trop fort et trop haut. Ouf!
.
Marcus Coco supplée Bamba.
.
Côté Racing, Mehdi Chahiri cède sa place à Kevin Zohi.
.
Nouveau penalty pour le Racing, obtenu par Ajorque qui le cherche bien, mettant sa jambe en opposition. Corchia se fait prendre.
.
Cette fois, Ludovic Ajorque s'empare du ballon pour se faire justice lui-même. Mais on patiente. Ou plutôt, M. Turpin, l'index sur l'oreillette.
.
Ajorque prend Lafont à contre pied. Après la lucarne gauche de Lienard, le soupirail droit d'Ajorque. cette fois, on y est: 3-0!!!
.
0-3
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeDim 6 Déc 2020 - 8:50

Les supporters nantais avaient déjà attendu le car des joueurs avant la partie pour leur dire leur façon de penser. Apparemment, ils sont toujours aux abords du stade. Ils manifestent leur désarroi en lançant des feux d'artifice en direction de la pelouse.
.
But 0-4
.
Et de quatre! Une fois encore, Ajorque déborde sur la gauche; Son centre à ras de terre au point de penalty est parfaitement repris du plat du pied par Zohi, entré en jeu il y a huit minutes. 4-0! Oui, vous ne rêvez pas! 4-0!!!!
.
Décidément, l'ouest réussi au Racing. Après le 3-0 de Brest, le 4-0 de Nantes qui s'annonce.
.
Prcic remplace Diallo, Aaneba entre à la place de Lienard.
.
Le Racing va sortir la tête de l'eau. Il quitte la zone de relégation, soigne son goal-average, ce qui ne fera pas de mal, et emmagasine de la confiance.
.
Siby pour Thomasson, Carole pour Caci, on a fait le plein de changement.
.
Contrarié par les pépines physiques, Mahame Siby effectue enfin ses débuts en Ligue 1 sous le maillot du Racing. Un bon moment pour des premiers pas.
.
Kawashima aura eu l'occasion de se montrer décisif à une reprise. A la 90e'!... Il intervient devant Blas, à la sortie d'un une-deux avec Ndilu, lui aussi entré en jeu.
.
Deux minutes de temps additionnel seulement. M. Turpin aurait-il pitié des Nantais, au point d'écourter leur calvaire?
.
C'est terminé! Le Racing s'impose 4-0, sans coup férir.

.
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeDim 6 Déc 2020 - 11:22

Faut être honnête, Nantes c'était zéro. L'arbitre a pourtant essayé de leur refiler un péno ou deux mais vraiment y avait pas moyen. Thomasson pas terrible contre son ancien club et Sissoko inexistant ça a suffi.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeDim 6 Déc 2020 - 12:00

Pour Nantes c'est ce que j'ai lu sur certains forums, Nantes était nul à ch***, je pense que le match contre Metz nous dira si le racing a pris du volume.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeDim 6 Déc 2020 - 21:18

Le temps de la passation de pouvoir
Encore jamais alignés ensemble au coup d’envoi dans l’axe quand le Racing joue à quatre défenseurs, Mohamed Simakan (20 ans) et Alexander Djiku (26 ans) ont constitué un binôme sûr et efficace à la Beaujoire. Et si c’était eux, la clé de voûte de l’édifice alsacien ?
Quand la plus mauvaise défense du championnat – à égalité avec Brest, Nîmes et Lorient, qui ont eux aussi pris 24 “pions” – n’encaisse pas le moindre but, c’est un événement.
Forcément, on s’intéresse de près aux raisons de cette soudaine embellie. Les mauvaises langues diront que les absences de Stefan Mitrovic, qui purgeait hier le premier de ses trois matches de suspension, et de Lamine Koné, blessé à l’orteil pour une durée indéterminée, apportent déjà une part de l’explication. Il est vrai que les deux trentenaires cumulent bévues et boulettes depuis le début de saison. Mais ils ne peuvent être tenus pour seuls responsables de la porosité de l’équipe, la défense au Racing étant l’affaire de tous.
Jamais associés avant ce dimanche
Pour autant, l’association en charnière centrale, ce dimanche à la Beaujoire, semble couler de source. Entre le fougueux minot Simakan – victime de « quelques bugs lors des deux derniers matches, mais qui ne fait pas d’erreurs à 20 ans ? », s’interroge Laurey – et le solide Djiku, l’entente est même évidente.
Aussi étonnant que cela puisse paraître, les deux hommes n’ont jamais évolué ensemble dans l’axe sur la durée d’un match. Une mi-temps, oui – la deuxième contre Nice après la blessure de Koné (défaite 2-0) – mais pas pendant quatre-vingt-dix minutes.
On les a déjà vus être associés dans une défense à trois, avec Koné ou Mitrovic entre eux, comme lors de la victoire à Brest (0-3). Ou alors avec Djiku positionné en sentinelle du milieu, devant Simakan et le capitaine serbe, à l’image de l’autre succès de cette saison aux dépens de Dijon (1-0).
Quand bien même Laurey aurait voulu les réunir en ces temps difficiles, il n’aurait pas pu le faire. Djiku a dû filer à la maternité pour assister à la naissance de son deuxième enfant quand son équipe perdait à Reims. Puis il est rentré blessé à la cuisse de sa dernière sélection avec le Ghana, manquant les matches à Montpellier et contre Rennes.
Partant du principe que les absents ont toujours tort, le binôme va pouvoir prouver ce mois-ci qu’il a pris les clés du camion. Au moins dimanche prochain (15h) contre Metz puis le mercredi suivant (19h) à Angers, étant entendu que “Mitro” ne reviendra pas avant la venue de Bordeaux.
L’occasion est donc belle pour les deux impétrants de se montrer indispensables, eux qui ont été souvent “baladés” sur le pré en fonction des besoins : un coup à droite pour “Momo”, un autre au milieu pour “Alex”.
À un poste où la stabilité est vivement recommandée et où les automatismes s’affinent avec le temps, la passation de pouvoir est peut-être en marche.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeDim 6 Déc 2020 - 21:21

Le Racing a pris ses aises
Le Racing est allé décrocher avec la manière, ce dimanche sur la pelouse de la Beaujoire, sa troisième victoire de la saison (0-4). Les joueurs de Thierry Laurey ne sont pas encore sortis de la panade, mais ce deuxième match consécutif sans perdre (une première) récompense au moins leurs efforts.
Longtemps la pelouse du stade la Beaujoire a été une terre inhospitalière pour les joueurs du Racing. Avant le retour du club strasbourgeois au sein de l’élite du football français, son dernier (et rare) succès dans l’antre du FC Nantes remontait au… 12 juin 1971 (victoire 2-1).En replaçant le Racing sur l’échiquier de la Ligue 1, Thierry Laurey avait d’ailleurs perpétué la tradition en s’y inclinant (1-0) en mai 2018 lors de la 38e et dernière journée de championnat. Une défaite sans conséquence puisque le promu avait assuré son maintien une semaine plus tôt en faisant chuter l’OL à la Meinau sur un coup franc magistral de “Dim” Liénard dans les arrêts de jeu.
Mais en y gagnant lors de leurs deux visites suivantes – 1-0 en mai 2019, toujours lors de la dernière journée de Ligue 1, puis sur le même score en 8e de finale de Coupe de la Ligue en décembre dernier –, les Bleus ont semble-t-il inversé la tendance.
Ce dimanche, ils en sont repartis avec le plus large succès de l’histoire du Racing à la Beaujoire. Un 4-0 clinquant qui en plus d’y étirer la durée de son invincibilité (lire chiffre) permet aux Strasbourgeois de sortir un peu la tête de l’eau, même si le bond en avant au classement ne pouvait être énorme, quelle que soit l’ampleur de l’écart au tableau d’affichage.
Mais de relégable avant son déplacement en bord de l’Erdre, le Racing passe au statut de barragiste. La mue n’a rien de sensationnel – « Ce n’est pas parce qu’on a gagné 4-0 à Nantes que la terre va s’arrêter de tourner », lâchera d’ailleurs Thierry Laurey après coup –, mais elle permet d’alléger pour les prochains jours le poids des déconvenues de début de saison. À une semaine du derby contre le rival messin, personne ne viendra s’en plaindre.
Ce dimanche, les Strasbourgeois sont venus à la Beaujoire prendre possession d’un jardin où leurs adversaires leur ont laissé progressivement prendre leurs aises. Le mérite en revient avant tout aux hommes de Thierry Laurey qui ont su convertir au quart d’heure de jeu leur entame la plus aboutie cette saison.
« Le troisième but, on savait qu’il serait important »
C’est sur penalty – comme c’était déjà arrivé cinq fois en déplacement cette saison – que les Strasbourgeois ont fait trembler les filets adverses. On pourrait ergoter sur la “légitimité” de la main sifflée contre l’infortuné Girotto comme sur tant d’autres sanctionnées désormais. On ne peut pas nier que les Strasbourgeois l’obtiennent d’abord parce qu’ils sont au bon endroit  . La sanction confirmée, c’est Liénard qui s’est chargé de la transformer (0-1, 16e ).
Aux commandes de la partie, les Racingmen n’ont pas desserré l’étau. Sous pression, les Nantais ne sont plus parvenus à écoper à temps. Sur un corner qu’il avait provoqué, Diallo a trompé Lafont en deux temps (0-2, 34e ) et le Racing a pu virer à la pause avec ses deux longueurs comme cela avait été le cas fin octobre à Brest, où il avait glané son seul succès sur la route jusque-là.
« On savait que ça serait compliqué dans un premier temps mais on a fait ce qu’il fallait sur l’entame de match. Sur la première mi-temps, on a été très consistant, on a laissé très peu de situations de monter et on leur a fait mal sur des ballons de récupération à chaque fois », appréciera Thierry Laurey.
Il restait tout de même à confirmer cette bonne première période. Pour un Racing « habitué à faire les montagnes russes » cette saison, ces deux buts d’avance n’étaient pas encore une garantie absolue de succès.
« On attendait le troisième but, pas forcément celui pour nous mais celui du match, parce qu’on savait qu’il serait important. Nous l’avons marqué et les choses sont devenues plus simples », a finalement pu souffler le coach du Racing.
Ajorque, fauché par Corchia dans la surface, plombe ainsi sur penalty les derniers espoirs nantais (0-3, 76e ). Les Strasbourgeois vont donner un peu plus d’ampleur à leur succès grâce à Zohi (0-4, 83e ), alors que les Nantais semblaient tristement résignés.
Un manque d’état d’esprit assez flagrant qui, il faut le reconnaître, n’a jamais fait défaut aux joueurs de Thierry Laurey. Et ce dimanche, ils en ont enfin été récompensés.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeDim 6 Déc 2020 - 21:23

dna a écrit:
Un bloc, une équipe, un déclic
D’un point de vue individuel comme sur le plan collectif, le Racing est parvenu à se sublimer, ce dimanche à Nantes, rendant sa copie la plus aboutie de l’année. Plus encore qu’à Brest fin octobre (0-3), les Bleus ont tout maîtrisé à la perfection. Mais maintenant, il va falloir confirmer.
Thierry Laurey n’avait aucun doute sur l’état d’esprit de ses hommes, injustement payés de leurs efforts, selon lui. Il avait raison. Malgré les nombreuses absences – Mitrovic, Koné, Bellegarde, Aholou, sans oublier Sels et Mothiba –, les Strasbourgeois ont prouvé ce dimanche qu’ils pouvaient faire corps et produire du jeu sans encaisser une kyrielle de buts.
Dans un schéma en 4-2-3-1, le Racing a asphyxié les Nantais, vite dépassés puis résignés. Et si c’était enfin le déclic ?

KAWASHIMA 7


Le Japonais a définitivement pris l’ascendant sur Bingourou Kamara pour garder le but alsacien jusqu’au retour du titulaire du poste, Matz Sels, attendu en janvier.
Le vétéran (37 ans) a été solide sur sa ligne, propre dans ses relances et globalement rassurant. Si sa troisième titularisation de rang a été moins mouvementée que les précédentes, les Nantais le mettant nettement moins à contribution que les Montpelliérains et les Rennais, il a toutefois tenu à garder sa cage inviolée, remportant son seul duel de l’après-midi contre Blas en toute fin de match (90e ).

LALA 7

Le latéral droit traverse une période faste depuis maintenant trois matches, étant nettement plus concentré et efficace qu’en début de saison. Il a ainsi muselé Moses Simon, son vis-à-vis qui n’a jamais vu le jour. Tranchant dans ses montées balle au pied, de la première à la dernière minute, il a été irréprochable, si l’on excepte le carton jaune pris pour une semelle sur Moses (62e ) qui lui fera manquer le déplacement à Angers, mercredi en huit.
SIMAKAN 8

Ce gamin est tout simplement énorme. Dans le dur lors des deux derniers matches, où il était directement impliqué sur trois buts, “Momo” a prouvé qu’il avait du répondant.
Seul Strasbourgeois à ne pas avoir manqué une minute depuis le début de saison, le défenseur de 20 ans a dégoûté l’international Espoir Kolo Muani et les attaquants nantais venus se frotter à lui.

En prime, il a porté le danger de l’autre côté du terrain, manquant d’être décisif sur son centre que Thomasson ne parvient pas à exploiter (63e ). Sa seconde montée profite à Ajorque, qui obtient le penalty du 3-0. Un exemple pour ses coéquipiers et un patron sur le terrain.

DJIKU 7


Frais comme un gardon après avoir peu joué ces derniers temps, l’axial gauche s’est hissé au niveau de son voisin Simakan, formant ainsi une charnière en acier inoxydable (lire par ailleurs). Jamais pris à défaut, costaud dans les duels, il a signé un retour probant.
CACI 7

Le latéral gauche semble aussi monter en régime, après avoir vécu un cauchemar à Montpellier (défaite 4-3) le mois dernier. Cette fois, en tout cas, il n’a jamais prêté le flanc aux piques nantaises.
Son adversaire direct, Bamba, a été totalement éteint. Les rares fois où il a été débordé, ses partenaires, comme Chahiri ou même Thomasson, lui ont prêté main-forte. Remplacé par CAROLE (88e ).
SISSOKO 7

En l’absence d’Aholou, suspendu, c’est le grand “Ibou” qui a été chargé de camper le rôle de sentinelle devant la défense, en association avec Liénard. Et ce dimanche, il a été particulièrement vigilant et débordant d’énergie, exerçant une pression constante dans l’entrejeu et même sur les défenseurs, étouffés au moment de relancer. Son meilleur match de la saison, et de loin.
LIÉNARD 7


Sa patte gauche est encore agile et souple, à l’image de ce coup-franc aux 25 mètres qui met Lafont à contribution (10e ). Prend ensuite la responsabilité de tirer le penalty de l’ouverture du score, alors que Lala convoitait également le ballon (0-1, 16e ).
Son premier but depuis treize mois (4-1 contre Nîmes en novembre 2019) a idéalement lancé le Racing, qu’il a ensuite contribué à garder sur le droit chemin grâce à un abattage constant. Averti pour une faute sur Kolo Muani (32e ), il est remplacé par PRCIC (84e ).

DIALLO 7


Installé à droite dans une ligne offensive de trois, en soutien d’Ajorque, le Sénégalais se met rapidement en évidence, à travers une frappe lointaine qui n’accroche pas le cadre (12e ). Mais c’est dans la surface que l’ex-Messin est le plus redoutable.
En deux temps, d’abord de la tête puis du gauche, il trompe Lafont pour inscrire son quatrième but de la saison en sept apparitions avec les Bleus (0-2, 34e ). De bon augure avant la réception des “amis” mosellans dimanche prochain. Remplacé par AANEBA (84e ).
THOMASSON 6

C’est avec le brassard, en l’absence du capitaine Mitrovic et du vice-capitaine Koné, que le milieu offensif a retrouvé son ancien jardin de la Beaujoire. C’est surtout avec beaucoup d’envie et d’inspiration qu’il a croqué dans la partie, harcelant la défense et confirmant sa montée en régime après une première partie de saison ratée.
Impliqué dans tous les bons coups, il ne lui manque finalement qu’un but pour faire basculer sa prestation dans la catégorie d’excellence. Celui-ci s’est refusé à lui, en dépit de deux belles occasions (63e et 69e ). Remplacé par l’ex-Valenciennois SIBY (88e ) , qui a disputé ses premières minutes avec le Racing.
CHAHIRI 6

Plus titularisé depuis le revers cinglant contre Lille (0-3) début octobre, l’ex-atout offensif du Red Star a encore apporté un grain de folie sur son côté gauche. Provoque le premier penalty en tentant de piquer sa balle au-dessus de Girotto, il s’est ensuite démené, confondant encore trop souvent vitesse et précipitation. Remplacé par ZOHI (75e ) , qui a lui aussi retrouvé les joies du buteur, contrariée depuis février dernier et un nul à Lyon (0-4, 83e ).
AJORQUE 7

Seul en pointe, le Réunionnais a comme à son habitude beaucoup pesé sur la défense des Canaris. S’il perd son duel contre Lafont (58e ), il provoque ensuite le second penalty devant Corchia, qu’il se charge de transformer (0-3, 78e ). C’est désormais officiel : avec 22 buts sous le maillot bleu, “Ludo” est le meilleur buteur du Racing de ce nouveau millénaire, avec un but de plus que Mamadou Niang !
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeLun 7 Déc 2020 - 4:00

Match qui ne veut rien dire, un 1er péno relativement généreux, ensuite le FCN voulait la peau de l'entraîneur.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeLun 7 Déc 2020 - 7:43

Lacuesta a écrit:
Match qui ne veut rien dire, un 1er péno relativement généreux, ensuite le FCN voulait la peau de l'entraîneur.

Pas faux .
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeLun 7 Déc 2020 - 21:51

dna a écrit:
Une base solide pour permettre au Racing d'avancer
En imposant leur jeu à des Nantais qui ont courbé l’échine sans vraiment se révolter, les joueurs du Racing ont pu engranger la confiance dont ils ont besoin pour gagner en constance.
Fin octobre, le Racing avait quitté Brest requinqué par un probant succès 3-0. Thierry Laurey a osé alors «simplement croire» que son équipe «avait mangé son pain noir et que ça allait commencer à aller dans le bon sens ».

Pour le coup, les vœux du coach ont été loin d’être exaucés. Dans la foulée, le Covid s’est de nouveau introduit dans le vestiaire – écartant Thierry Laurey, son adjoint Fabien Lefèvre et son milieu récupérateur Jean-Eudes Aholou de la vie du groupe pendant une quinzaine de jours – et le Racing enchaînait trois revers d’un but (2-1 à Reims, 0-1 contre Marseille et 4-3 à Montpellier).
« Le résultat demande encore confirmation »

On comprend donc la mesure avec laquelle le technicien a apprécié ce 4-0 décroché sur la pelouse de la Beaujoire. Depuis la remontée en Ligue 1, c’est la troisième fois qu’il fait gagner le Racing à l’extérieur avec un tel écart de buts (voir le chiffre), ce qui rappelle déjà que cette victoire n’est pas de l’ordre de l’habituel. Mais le récent passé a de quoi le convaincre qu’il est imprudent de s’emballer.

« Le fait de s’imposer 4-0 à l’extérieur, ça ne nous ramène que trois points, c’est tout. Et il en faut beaucoup plus pour sortir de notre mauvaise passe et du classement où on est, a insisté Thierry Laurey. Le résultat d’aujourd’hui (dimanche) demande encore confirmation. »

Le contenu de ce match est pourtant bien différent de celui de Brest. Dans le Finistère, le Racing avait débarqué avec une formation plutôt défensive, s’appuyant sur un 5-3-2 avec les seuls Ajorque et Diallo comme joueurs à vocation offensive. Il avait ouvert le score avant la demi-heure de jeu sur sa première vraie occasion grâce à une tête clinique de l’attaquant sénégalais.

Dimanche, avec un inédit 4-2-3-1, le Racing s’est doté, tout en restant compact, de plus d’arguments pour peser sur le front de l’attaque avec un trident Diallo-Thomasson-Chahiri derrière Ajorque. Et si c’est un penalty de Liénard qui a permis de débloquer la situation au quart d’heure de jeu, les Strasbourgeois avaient su être dangereux à plusieurs reprises avant, comme sur ce coup franc de “Dim” repoussé difficilement par Lafont (10e ) ou encore cette tentative gourmande de Diallo servi par une ingénieuse talonnade de Thomasson (12e ).


« On avait demandé à verrouiller, parce que Nantes a des joueurs très habiles, mais on s’est laissé la possibilité de pouvoir faire mal à cette équipe en gardant trois attaquants de façon à profiter d’éventuels espaces », reconnaît Thierry Laurey.

Le système de jeu choisi, s’il était lié aux différentes absences – Aholou et Bellegarde au milieu de terrain notamment – avait aussi été pensé parce que le staff « estimait que les joueurs disponibles [y] seraient plus à l’aise ». L’option a été validée par la prestation des acteurs.

« Il faut garder le cap »


« On n’a pas forcément maîtrisé toujours le jeu mais on a bien négocié les moments clés et on a réussi à faire ce qu’il fallait quand c’était nécessaire, aussi bien offensivement que défensivement», résume sobrement Thierry Laurey.

S’il a fallu un nouveau penalty – converti par Ludovic Ajorque étincelant en seconde période - pour mettre le couvercle sur la partie (0-3, 78e ), il ne faut pas oublier que les Racingmen se sont créé trois grosses occasions peu avant. À Brest, ils avaient inscrit leur troisième et dernier but sur quasiment leur seule occasion de la deuxième mi-temps. Qu’ils en marquent un quatrième à Nantes témoigne aussi d’une tout autre mainmise sur ce match-là.


Ce contenu semble donc plus solide pour espérer une suite positive. « Si on part avec cet état d’esprit qu’on a eu aujourd’hui (dimanche) et contre Rennes, si on arrive à provoquer cette réussite, peut-être qu’on aura tourné le dos à ce début de saison, avance cette fois Thierry Laurey. Il faut garder le cap, qu’on arrive à enchaîner, c’est ça l’important. »

En fin de semaine, le rendez-vous avec le rival messin à la Meinau constituera un révélateur de l’orientation que prendra la saison des Strasbourgeois. « Rien ne nous empêche de faire quelque chose de bien dans les matches qui restent », a tout de même consenti à lâcher leur coach dimanche.
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeMar 8 Déc 2020 - 8:03

Il faudrait déjà qu'Ajorque et Thomasson travaillent les face-à-face avec les gardiens (donc ici avec Kawashima car l'autre est complètement nuuul, il y a le gardien de la réserve aussi sans doute) parce que là c'est nul de chez nul.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57102
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitimeMar 8 Déc 2020 - 10:08

Parfois je me demande si Ajorque ne joue que pour ça poire .
Contenu sponsorisé


13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty

13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021   13ème journée : Nantes - Strasbourg  2020/2021 I_icon_minitime

 

13ème journée : Nantes - Strasbourg 2020/2021

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-