Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Fnac : 15% de réduction sur toutes les TV de ...
Voir le deal

Partagez
 

 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57080
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021   29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 I_icon_minitimeMer 10 Mar 2021 - 1:13

dna a écrit:
un retour sous surveillance
Après un long week-end de repos, les Strasbourgeois, invaincus depuis quatre journées (2 succès, 2 nuls), ont repris l’entraînement ce mardi matin sous protocole sanitaire strict. Ils seront ce mercredi des téléspectateurs attentifs du match en retard de leur prochain adversaire, Rennes, à Marseille.
Après les – presque – quatre jours de repos que leur a accordés leur entraîneur Thierry Laurey, de vendredi midi à ce mardi matin, les “Racingmen” n’ont pas pu faire l’économie d’une reprise très encadrée sur le plan sanitaire. À leur arrivée à la Meinau et avant une séance à forte distanciation sociale, Stefan Mitrovic et ses partenaires ont subi un test PCR dont ils ont reçu les résultats en fin d’après-midi.

Rien à signaler, selon le coordinateur sportif Kader Mangane, à l’entame d’une semaine qui mènera les Bleus à Rennes dimanche (15h) pour la 29e journée de Ligue 1.
« Certains ont profité de ces quatre jours pour rentrer dans leur famille. Il était donc prévu de tester tout le monde au retour. L’entraînement collectif va pouvoir reprendre normalement mercredi matin. »
Les trajectoires du Racing et du Stade rennais sont diamétralement opposées depuis le début de l’année

■ Trois à l’infirmerie. À l’exception d’Alexander Djiku, victime d’une lésion de l’adducteur droit mercredi dernier en fin de partie contre Monaco à la Meinau (succès 1-0) et absent un mois, mais aussi de Mohamed Simakan et Lebo Mothiba, en réathlétisation après leurs opérations à un genou, tous les Strasbourgeois étaient sur le pré pour ces retrouvailles sans contact. Ils se sont entraînés par petits groupes de cinq ou six en tournant sur quatre ateliers : le premier consacré au travail physique, le deuxième au tennis-ballon, les troisième et quatrième à des exercices balle au pied. Ils ont même provisoirement regagné leur “vieux” terrain, l’un des deux nouveaux n’étant pas praticable à cause d’un incident technique : l’un des gicleurs de l’arrosage automatique ne se rétractait plus dans le sol.

■ Rennes dans le dur. Les trajectoires du Racing, 14e avec 33 points, et du Stade rennais, 10e avec 38, sont diamétralement opposées depuis le début de l’année 2021. Au classement sur la période, les hommes de Thierry Laurey occupent la 5e place, avec 19 points sur 33 possibles (voir le chiffre ci-contre).

Les Bretons, eux, végètent au 19e rang, avec 7 points sur 30, en attendant leur match en retard de ce mercredi (19h) chez un OM lui aussi mal en point(s).

À Rennes, l’ex-Strasbourgeois Martin Terrier est le joueur le plus décisif


Après avoir disputé la Ligue des champions pour la première fois de l’histoire du club cet automne, ils sont en perdition avec cinq défaites et deux nuls lors des sept dernières journées. Ils restent même sur cinq revers toutes compétitions confondues : quatre en L1, plus l’élimination 2-1 à Angers en 32es de finale de Coupe de France.

■ Genesio, première au Vélodrome. En mal de solutions pour enrayer la chute d’un club aux ambitions européennes, le coach Julien Stéphan, qui l’avait mené au sacre en Coupe de France en 2019 et à la 3e place du championnat 2019-2020, certes écourté par la pandémie, a démissionné le 1er mars, trois jours après un échec domestique contre Nice (1-2).

Depuis, Rennes, conduit par l’intérimaire et habituel adjoint Philippe Bizeul, s’est incliné 1-0 à Lyon et Bruno Genesio a été choisi pour succéder à Stéphan. L’ex-entraîneur de l’OL sera pour la première fois aux manettes au Vélodrome.

■ Terrier et Martin sont d’aplomb. Dimanche au Roazhon Park, les Strasbourgeois retrouveront dans le camp d’en face deux de leurs anciens camarades de jeu.

Jonas Martin, transféré d’Alsace en Bretagne à l’été 2019 pour 4 millions d’euros, est suspendu à Marseille pour une accumulation de cartons jaunes. Mais après avoir enchaîné les pépins physiques depuis son arrivée au Stade rennais, le milieu relayeur retrouve du temps de jeu depuis un gros mois, même s’il ne totalise que 12 matches (6 titularisations) et 481 minutes en 2020-2021.

Quant à l’attaquant Martin Terrier, aligné à 23 reprises – dont 19 comme titulaire – pour 1 570 minutes, il est le Rennais le plus décisif, avec 4 buts et 4 passes. Ils sont ainsi cinq installés dans le fauteuil de meilleur buteur du club, avec “seulement” quatre réalisations : Terrier, le défenseur Damien Da Silva, le milieu Benjamin Bourigeaud et les autres attaquants Serhou Guirassy et Adrien Hunou, auteur de 4 buts en 5 matches face au Racinq depuis le retour de ce dernier en Ligue 1 en 2017.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57080
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021   29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 I_icon_minitimeMer 10 Mar 2021 - 1:15

On va voir ce soir si avec le nouvel entraineur (Genesio) Rennes montre un autre visage que ces dernières semaines .
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57080
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021   29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 I_icon_minitimeVen 12 Mar 2021 - 7:27

equipe a écrit:
Rennes sans Clément Grenier ni Jonas Martin contre Strasbourg
Rennes recevra Strasbourg, dimanche (29e journée de L1), sans Clément Grenier ni Jonas Martin.
Touché à la cheville gauche mercredi à Marseille (0-1, match en retard de la 22e journée de L1), le milieu rennais Clément Grenier sera absent dimanche contre Strasbourg (29e journée). Il souffre d'une entorse externe. Le milieu Jonas Martin ne sera pas lui non plus opérationnel contre son ancien club.
« Il a été malade, touché par un virus qui n'a rien à voir avec celui qui nous pose beaucoup de soucis depuis quelque temps, a indiqué ce vendredi son entraîneur Bruno Genesio. Il sera en reprise collective en début de semaine prochaine. »
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57080
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021   29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 I_icon_minitimeVen 12 Mar 2021 - 21:36

dna a écrit:
Des claques, puis le déclic
En mauvaise posture lors du match aller, fin novembre, le Racing avait puisé dans des ressources insoupçonnées pour préserver le point du nul (1-1) à dix contre onze Rennais. Un déclic et le point de bascule pour des Bleus autrement plus fringants avant la manche retour en Bretagne, ce dimanche (15h).
Neuf défaites en onze journées, dont une série de trois en cours, une inquiétante 19e place au classement, un entraîneur fragilisé, marqué par le Covid et crispé par cette situation précaire, une Meinau vide et froide qui n’a pas pu rendre hommage à Diego Maradona disparu deux jours plus tôt : en ce vendredi 27 novembre, lors du match d’ouverture de la 12e journée de Ligue 1, le Racing a vraiment tout à craindre de la venue du Stade rennais.

Leaders deux mois plus tôt, les Bretons de Julien Stephan traversent certes un premier creux après leur élimination en phase de poule de la Ligue des champions. Mais la pépite Camavinga et ses coéquipiers comptent bien imiter Monaco, Lille, Lyon ou Marseille, ces gros bras qui ont battu plus tôt un Racing moribond.
« Un point de bascule dans l’état d’esprit »

Oui, mais ce soir-là, les Bleus refusent pour la première fois de courber l’échine contre plus forts qu’eux. Et le scénario du match va favoriser une soudaine prise de conscience générale. « J’ai toujours considéré que c’était le déclic qui nous a permis de nous lancer dans le championnat », insiste le buteur Ludovic Ajorque.

Il y a donc d’abord une forme de maîtrise qui permet aux Strasbourgeois de s’installer dans la partie. Le retour du milieu en losange, système déjà expérimenté contre Dijon lors du premier succès (1-0, 4e journée), n’y est pas étranger.

« On a réalisé une première mi-temps de qualité, avec nos moyens de l’époque, se souvient Thierry Laurey. Techniquement, ce n’était pas non plus le match de l’année. On était loin du niveau vu récemment à Metz, contre Lille ou à Monaco. Sans quoi on aurait mené trois à zéro à la mi-temps. »

Le Racing doit se contenter d’un petit but d’avance, œuvre de Thomasson – son premier de la saison – sur un centre en retrait de Lala (24e ). Mais au moment de regagner les vestiaires à mi-parcours, il n’y a déjà plus que dix Strasbourgeois sur le pré.

Cinq minutes avant la pause, le capitaine Mitrovic a vu rouge pour avoir “découpé” l’attaquant Guirassy au niveau de la cheville. Verdict : huit semaines d’indisponibilité pour le Rennais et trois matches de suspension pour le Serbe…

« À la base, on commet une petite erreur qui n’aurait pas dû prêter à conséquence », rappelle l’entraîneur. Loin du but alsacien, le grand Nzonzi dévie ainsi une balle de la tête devant Simakan, parti à l’abordage pour s’y opposer. Mauvaise idée : le jeune défenseur laisse “Mitro” tout seul aux trousses de la flèche bretonne…
« Une défaite aurait mis un coup derrière la tête »

En infériorité numérique face à une formation qui lance tous ses attaquants, le Racing recule et subit logiquement. Mais il n’explose pas sous les coups de boutoir à répétition, même après le but égalisateur signé Hunou (60e ).

« On a su être solidaires et costauds » dit Ajorque, qui n’a pas hésité à prêter main-forte à ses défenseurs.

« Avant ce match, on se battait, mais sans être raccord les uns avec les autres, constate Laurey. On commettait beaucoup d’erreurs individuelles, on avait des manques, même si l’équipe revenait tout doucement. Mais ce soir-là, c’était un point de bascule dans l’état d’esprit. »

Il a aussi fallu un brin de réussite pour ne pas voir réduits à néant les efforts de la soirée, à l’image de cette tête de Léa-Siliki dans les arrêts de jeu qui file juste à côté du poteau de Kawashima. Trois mois plus tard, le coach strasbourgeois en frissonne encore…

« Rennes a eu les occasions mais a manqué de réalisme, reconnait-il. Une défaite aurait mis un coup derrière la tête des joueurs. Ce soir-là, il y avait la déception d’avoir perdu deux points dans l’histoire, mais aussi la satisfaction de constater que les dix gars sur le terrain s’étaient battus comme des chiens pour sauver au moins un point. Ça nous a fait énormément de bien. On a vu qu’avec cette débauche d’énergie, on pouvait accrocher des équipes performantes. Ça a été un élément important de notre retour sur le devant de la scène. »

Dans les semaines qui suivent, le Racing va amorcer son redressement en s’imposant notamment à Nantes (0-4) et à Angers (0-2). « On a su mettre en place un état d’esprit qui a perduré après, analyse Laurey. Les garçons ont compris que ce qu’ils ont été capables de faire à dix, ils pouvaient se le rendre un peu plus simple à onze. Ça leur a donné de la confiance. »

Celle-ci est même au plus haut depuis les quatre points pris récemment entre Lille (1-1) et Monaco (1-0). Soit tout le contraire de celle des Bretons, toujours en berne malgré le retrait de Stephan et l’arrivée de Genesio sur le banc.

Au moment de rallier les bords de la Vilaine, les Bleus devront se souvenir de cette lointaine soirée de novembre. C’est au match aller que tout a réellement commencé pour eux.
Repères
Racing : tous sur le pont


Hormis Lebo Mothiba, Mohamed Simakan, tous deux en phase de réathlétisation, et Alexander Djiku (adducteur) –, tous les Racingmen étaient présents à l’entraînement ce vendredi. Vingt joueurs de champ et quatre gardiens – Kawashima, Kamara, Sels et le jeune Bellaarouch – ont participé à différents ateliers techniques.

La dernière séance avant le départ pour Rennes est programmée ce samedi à 15 heures.
Jonas Martin maudit

Ce n’est pas encore ce week-end que Jonas Martin retrouvera ses ex-coéquipiers. Depuis son départ du Racing pour Rennes à l’été 2019, le milieu de terrain (30 ans) n’a pas eu l’occasion de jouer contre le Racing.

Encore Strasbourgeois lors du match aller de la saison écoulée (0-2), il n’a pas pu disputer le retour, le championnat étant stoppé par la pandémie. En novembre dernier, quand les Bretons sont venus à la Meinau (1-1), Martin soignait sa cheville.

Revenu en jeu ces dernières semaines, le natif de Besançon a manqué le déplacement de mercredi à Marseille en raison d’une suspension. Et le voilà rattrapé par la maladie. « Jonas est touché par un virus », a expliqué ce vendredi son nouveau coach Bruno Genesio, laissant entendre qu’il ne s’agissait pas du Covid.
Grenier forfait, le président Holveck malade

Sorti sur blessure au Vélodrome après l’heure de jeu, l’autre milieu de terrain Clément Grenier souffre d’une entorse externe de la cheville et sera absent dimanche. Par ailleurs, le président du club breton Nicolas Holveck, hospitalisé depuis la semaine dernière, a dévoilé ce vendredi que les médecins lui avaient diagnostiqué un cancer. « Dans cette période difficile, je reste totalement impliqué », a-t-il fait savoir via un communiqué.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57080
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021   29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 I_icon_minitimeSam 13 Mar 2021 - 11:25

dna a écrit:
Liénard et Chahiri absents à Rennes, Sels de retour dans le groupe
Deux noms se sont ajoutés ce samedi à la liste des absents pour le déplacement du Racing à Rennes ce dimanche: Dimitri Liénard (malade) et Mehdi Chahiri (blessé à un genou). Pour la première fois de la saison, Matz Sels sera dans le groupe, mais le gardien international belge ne devrait pas être titulaire.
Alors qu'il devait déjà se passer d'Alexander Djiku - blessé à l'adducteur droit en fin de match contre Monaco le 3 mars, l'international ghanéen a rejoint Mohamed Simakan et Lebo Mothiba (en phase de réathlétisation) à l'infirmerie -, Thierry Laurey doit faire face à deux forfaits de dernière minute.

Mehdi Chahiri, qui s'est fait mal en toute fin de séance sur une frappe à un tendon rotulien vendredi, n'est pas apte pour faire le déplacement en Bretagne, tout comme Dimitri Liénard. Titulaire lors des quatre derniers matches de Ligue 1, le Belfortain est malade ("rien à voir avec le Covid", a tenu à rassurer Thierry Laurey).
Est-ce que cela va modifier les choix tactiques du coach du Racing? Alors qu'il enregistre les retours des milieux récupérateurs Ibrahima Sissoko et Jean-Eudes Aholou - le premier était suspendu contre Monaco, le second n'a pas joué contre le club qui l'a prêté au Racing en raison d'un accord préalable entre les deux formations -, Thierry Laurey n'est pas dans l'embarras dans l'entrejeu.

Ces deux forfaits n'impacte pas plus la défense que l'absence prévue de Djiku, lequel était monté d'un cran pour jouer en sentinelle lors du succès 1-0 contre Monaco. La défense à cinq - avec une charnière centrale Koné, Mitrovic, Carole encadrée à droite par Guilbert et à gauche par Caci - a donné satisfaction et pourrait être reconduite.

Thierry Laurey devrait associer à la récupération les "revenants" Sissoko/Aholou en soutien de Thomasson. Charge au maître à jouer strasbourgeois d'alimenter le duo d'attaque Diallo/Ajorque.

"Je me concentre sur les joueurs que j'ai à disposition et on sera onze (titulaires) quand même. On a un groupe qui est suffisamment étoffé pour assurer, même si je ne dis qu'on peut se permettre de perdre beaucoup de joueurs", avait éclairé vendredi Thierry Laurey, interrogé sur l'absence de Djiku, alors la seule (en plus de Mothiba et Simakan) à déplorer sur blessures.
Kawashima devrait rester titulaire
Si la présence de Matz Sels dans le groupe pour la première fois cette saison est une très bonne nouvelle pour l'international belge et pour le Racing, Thierry Laurey devrait renouveler sa confiance à Eiji Kawashima, comme il l'a avancé vendredi. L'international japonais a en effet largement fait ses preuves des 18 derniers matches et il ne serait pas très honnête de le reléguer sur le banc, même si Matz Sels est le N.1 dans la hiérarchie. S'il franchit un nouveau cap dans son retour, après sa rupture d'un tendon d'Achille mi-juillet, le Belge n'a disputé que deux matches amicaux avec la réserve strasbourgeoise.
L'équipe probable du Racing

Kawashima - Guilbert, Koné, Mitrovic (cap.), Carole, Caci - Sissoko, Aholou - Thomasson - Diallo, Ajorque.

Remplaçants: Sels (g), Aaneba, Siby, Prcic, Lebeau, Bellegarde, Saadi, Waris, Zohi.

Absents: Kamara, Ousmane (choix), Simakan, Mothiba (réathlétisation),Liénard (malade), Djiku (adducteurs), Chahiri (tendon rotulien).
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57080
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021   29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 I_icon_minitimeSam 13 Mar 2021 - 21:54

dna a écrit:
Racing : avis de tempête à Rennes
Les Strasbourgeois, qui surfent sur la vague depuis le nul arraché à l’aller à la Meinau en infériorité numérique (1-1) s’attendent à voir souffler, ce dimanche (15h) au Roazhon Park, un fort vent de révolte chez des Rennais qui restent sur cinq revers et à qui ils ont repris 12 points en 11 matches en 2021.
Il y a à peine plus d’un mois, au soir de la 24e journée, évoquer le triptyque Lille, Monaco et Rennes aurait sûrement fait rouler quelques gouttes de sueur froide sur les échines strasbourgeoises.

Les hommes de Thierry Laurey, battus 3-0 à Lyon, venaient d’enchaîner un quatrième match sans victoire et les cadors lillois, monégasque et rennais tutoyaient les sommets aux 1er , 4e et 5e rangs.
Certes, les Bretons avaient quelque peu ralenti la cadence depuis la trêve hivernale (1 victoire, 4 nuls et 1 défaite 0-1 contre Lille), mais ils venaient de rapporter de Lens, leur premier poursuivant, un nul vierge qui semblait augurer de lendemains plus chantants.
« Rennes a bien tourné jusqu’à Noël »
Trente-cinq jours et quatre journées plus tard, le Racing se prépare à boucler cette périlleuse trilogie ce dimanche au Roazhon Park. Il est invaincu depuis – 0-0 contre Angers et 1-1 à Lille, succès marquants 2-1 à Metz et 1-0 contre Monaco – et a distancé la zone rouge.

Les quatre points glanés en quatre jours l’autre semaine chez le leader lillois, puis face au TGV monégasque lui ont offert une appréciable bouffée d’oxygène : le barragiste, Nîmes, et le premier relégable, Nantes, 19e , émargent désormais à huit et neuf longueurs, à dix journées de la fin.

En fin de contrat en juin, le coach alsacien continue néanmoins à vivre au jour le jour, comme au cœur de l’automne lorsqu’il était sur la sellette avant le nul sauvé au courage contre… Rennes, à dix contre onze durant plus d’une mi-temps (1-1 le 27 novembre à la Meinau).

Ce match aller a, à ses yeux, marqué « le point de bascule dans l’état d’esprit » de ses ouailles. Un constat validé par les chiffres : le Racing est 5e depuis, avec 27 points sur 51 en 17 journées (7 victoires, 6 nuls, 4 défaites). « Personne ne nous voyait prendre quatre points à Lille et contre Monaco. Beaucoup de nos rivaux pensaient qu’on ferait zéro. C’était légitime : chacun souhaite toujours que ses concurrents perdent chez les gros. »

Après être restés à flot à Lille, puis avoir dynamité le Rocher princier, les Strasbourgeois, qui ont retrouvé leur âme ce 27 novembre, sauront-ils contourner un mégalithe breton fissuré par sa série – en cours – de cinq échecs en Ligue 1, six même avec l’élimination 2-1 en Coupe de France à Angers ? Un excès de confiance ne les guette-t-il pas ?
« Je n’ai pas vu de poisson rouge dans le vestiaire »
« Je préfère avoir la confiance que pas du tout, rétorque Thierry Laurey. Nous ne l’avions pas à un moment donné et quand tu as les pieds qui tremblent un peu, ce n’est jamais évident. Je ne sais pas si les Rennais en sont là. Je dis simplement qu’après six défaites, tu peux avoir une perte de confiance. »

Raison de plus pour craindre qu’un vent de révolte ne souffle chez les Bretons en ce week-end à la météo agitée. « Les Rennais sont dans une période un peu délicate. Ils espéraient se refaire une santé avec leur match en retard à Marseille qui aurait pu les repositionner dans la course à la 5e place (défaite 1-0 mercredi). Ils sont aujourd’hui dixièmes et assez loin. Ça va peut-être les libérer, suggère-t-il. Je respecte beaucoup cette équipe. Je n’oublie pas qu’elle a très bien tourné jusqu’à Noël et que tout le monde la voyait dans les trois-quatre premiers. Elle a l’effectif pour jouer plus haut. »

Le technicien veut ainsi croire que ses joueurs n’ont pas non plus la mémoire courte. « Après les étapes par lesquelles nous sommes passés, nous n’avons aucune raison d’être en excès de confiance. Ce serait suicidaire et stupide. Si tu ne te souviens pas en mars que tu comptais 9 défaites après 11 journées, c’est que tu es un poisson rouge. Mais je n’ai vu ni bocal, ni poisson rouge dans le vestiaire. Donc, a priori, nous avons un peu de mémoire. »

Au Roazhon, ce n’est de toute façon pas un poisson rouge que les Racingmen tenteront d’attirer dans leurs filets, mais un prédateur rennais déjà un peu dans la nasse. Car il convient de ne pas s’y tromper : pour la 3e fois de suite, ils partent bien ce dimanche à la pêche au gros. Avec l’espoir et l’envie d’une nouvelle prise de taille…
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57080
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021   29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 I_icon_minitimeSam 13 Mar 2021 - 21:56

L’adversaire du Racing : Rennes, du talent en sommeil
Cela fait près de deux mois que le Stade rennais n’a pas gagné un match. L’équipe taillée pour jouer les premiers rôles a changé d’entraîneur – Genesio pour Stéphan – mais n’a toujours pas retrouvé la voie du succès. Gare au réveil des talents endormis, prévient toutefois Thierry Laurey.
Le jour même de son 120e anniversaire, dans son tricot historique à dominante noire et à bande rouge, le Stade rennais n’a pas eu l’occasion de sabrer le champagne ni de souffler les bougies.
Mercredi dernier au Vélodrome marseillais, pour son premier match sur le banc breton, Bruno Genesio a ainsi assisté, impuissant, à ce qui est devenu le triste quotidien d’une équipe tiraillée par le doute.
Comme son prédécesseur, Julien Stéphan, qui a jeté l’éponge fin février au soir d’une défaite à domicile contre Nice (1-2), l’ex-technicien lyonnais a vu un bloc globalement solide et maître du jeu, à défaut d’être dangereux.
Tout allait bien jusqu’à ce moment d’inattention qui a permis à Cuisance, le Strasbourgeois de Marseille, de placer une tête victorieuse (1-0, 88e ), scellant au passage le septième revers de Rennes en neuf matches (avec deux nuls), en comptant l’élimination en Coupe de France.
Voilà donc près de deux mois que l’ex-leader – l’espace de deux journées, fin septembre, début octobre – n’a plus gagné. C’était le 17 janvier à Brest (1-2). Une éternité pour l’ambitieux club de la famille Pinault qui a découvert à l’automne la Ligue des champions et qui a pour objectif d’accrocher à nouveau la “petite” Europe via une cinquième place en Ligue 1. Tombés au dixième rang, les Bretons en sont aujourd’hui très éloignés.
« Un problème de confiance »
« Je regarde ce que Rennes a fait jusqu’à Noël, c’était très bien, rappelle l’entraîneur du Racing Thierry Laurey. C’est moins bien en ce moment, c’est une évidence, mais c’est plus un problème de confiance, voire de réussite. À Marseille, ils peuvent mener un zéro et le match est peut-être terminé… »
Pour regonfler le moral des troupes, les dirigeants ont donc misé sur l’expérience de Genesio, grâce à la connexion lyonnaise et l’entremise du directeur technique Florian Maurice. Le nouveau venu distille un discours mobilisateur et positif pour « lutter contre le fatalisme ».
« Si on continue à faire plus et mieux, ça va forcément tourner en notre faveur », assure le technicien qui revient d’une expérience chinoise au Beijing Guoan.
Comment s’y prendre pour rebooster la 13e attaque du championnat (33 buts, soit trois de moins que le Racing) ? « Peut-être en relançant quelques joueurs et en changeant notre système de jeu pour favoriser notre animation offensive, offrir plus de variété et être moins lisible pour notre adversaire », répond Genesio, qui devra se passer de l’ex-Strasbourgeois Martin (malade) et Grenier (blessé) mais qui récupérera son défenseur Traoré, revenu de suspension.
« Si les Rennais ont été très performants à un moment donné, ils peuvent le redevenir, heureusement pour eux et malheureusement pour nous, prévient Laurey. Quand on regarde le profil des joueurs, leur équipe est de qualité et de talent. »
Un talent endormi mais qui peut être redoutable si le réveil se met à sonner. En espérant que ça ne soit pas encore ce dimanche…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57080
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021   29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 14 Mar 2021 - 7:32

L'équipe alignée:
Kawashima - Guilbert, Mitrovic (cap), Koné, Caci - Aholou - Sissoko, Bellegarde - Thomasson - Diallo, Ajorque.

Reste à savoir si le système retenu sera un 4-4-2 en losange ou un 4-2-3-1 pour faire miroir avec la composition rennaise.

Sur le banc, où le revenant Matz Sels prendra place pour la première fois de la saison, on retrouvera également Carole, Aaneba, Prcic, Siby, Lebeau, Waris, Saadi et Zohi.


Pour clore le chapitre de la composition d'équipe, rappelons l'id'entité des absents :
Liénard (malade), Djiku (adducteur), Simakan (réathlétisation), Chahiri (tendon rotulien), Mothiba (genou), Bi. Kamara (g) (choix).

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57080
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021   29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 14 Mar 2021 - 7:54

Pour son deuxième match sur le banc breton, Bruno Genesio va évoluer la formation suivante :
A. Gomis - H. Traoré, Da Silva (cap), Aguerd, Truffert - Camavinga, Nzonzi - Doku, Tait, Bourigeaud - Terrier.
Remplaçants : Salin (g), Soppy, Nyamsi, Maouassa, Léa-Siliki, Hunou, Guirassy, Gboho, Del Castillo.
A noter que Jonas Martin (malade) et Clément Grenier (cheville) sont absents.
.
Le club breton a entamé cette semaine les festivités - surtout virtuelles - de son 120e anniversaire. Les plus fervents de ses supporters ont ainsi tenu à rappeler à leur équipe qu'elle pouvait toujours compter sur eux en ralliant en cortège le Roazhon Park et craquer quelques fumigènes au moment de l'arrivée des joueurs. Une ambiance bon enfant le long de la Vilaine malgré un contexte sanitaire toujours lourd.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57080
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021   29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 14 Mar 2021 - 8:13

Rappelons que le Racing reste sur une série de quatre matches sans défaite (deux victoires et autant de nuls), alors que le Stade rennais n'a plus gagné depuis la mi-janvier (2 nuls, 6 défaites).

C'est parti
.
Tait parvient à se défaire de Sissoko avec un grand pont avant de lancer Terrier en profondeur. L'ancien de l'OL se présente à gauche à l'entrée de la surface face à Kawashima mais le gardien japonais tacle bien. Derrière, Doku frappe mais rate la cible !
.
Diallo est blessé ! Il reste longuement au sol après une petite course croisée à 25 mètres du but. Aguerd l'a crocheté et il semble souffrir du genou gauche.
.
Diallo sort en se tenant un peu le nez avec la main droite. Ca a l'air sérieux. Laurey suit cela de près. Son équipe joue à 10 pour le moment.
.
Plus de peur que de mal pour le Sénégalais : Diallo peut reprendre le cours du match.
.
Traoré est blessé aussi. Le jeu a à peine repris que le latéral droit se fait mal au pied droit après un contact avec Bellegarde dans le camp strasbourgeois. Le Rennais sort se faire soigner.
.
Thierry Laurey demande à ses joueurs de jouer plus haut pour qu'ils subissent moins.
.
Les deux joueurs : Diallo et Traoré sont revenus sur le terrain. Les deux équipes jouent à 11 contre 11.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57080
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021   29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 14 Mar 2021 - 8:27

Guilbert commet une faute sur Camavinga au milieu du terrain. Ballon rendu aux Rennais.
.
Bourigeaud se charge d'un corner ouvert. Il trouve dans l'axe de la surface la tête de Damien Da Silva qui passe juste au-dessus du but de Kawashima.
.
Diallo, blessé, ne peut plus continuer. Il est remplacé par Waris.
.
Arrêt de Gomis sur une tête piquée au second poteau de Waris, que Bellegarde a trouvé après un relais avec Caci dans la surface.
.
Carton jaune pour Koné
.
But 1-0 de Bourigeaud
.
Caci tente une talonnade alors qu'il est enfermé dans son camp et son couloir gauche face à Camavinga et Terrier. L'attaquant récupère puis accélère à droite de la surface avant de centrer au sol vers le second poteau et Bourigeaud qui conclut du droit.

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57080
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021   29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 14 Mar 2021 - 8:35

C'est le 5e but de Benjamin Bourigeaud cette saison en Ligue 1. Le Rennais compte par ailleurs 3 passes décisives à son actif.
.
Bellegarde fait mal avec ses prises de balle et ses passes dans les intervalles. Il cherche souvent Waris à l'opposé qui fait de bons appels.
.
Carton jaune pour Bellegarde auteur d'un plaquage sur Camavinga au milieu non loin de la ligne médiane à droite.
.
Bourigeaud tire un corner rentrant. Au premier poteau, Camavinga devance Guilbert de la tête. Il reprend du haut du crâne mais le ballon passe au-dessus de la barre.
.
Hamari Traoré trouve Doku à droite de la surface. Le Rennais dépose Caci avec une accélération avant de centrer en retrait mais Mitrovic dégage en corner du droit.

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57080
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021   29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 14 Mar 2021 - 8:50

Nouveau coup de pied de coin de la part de Bourigeaud. C'est tiré du côté droit et il trouve la tête de Da Silva encore. Cette fois, c'est cadré mais peu puissant avec un rebond. Kawashima n'a aucun mal à s'emparer du ballon.
.
Depuis l'ouverture du score, le Racing ne touche plus guère le ballon...
.
Martin Terrier déborde à gauche dans la surface puis centre en retrait mais Mitrovic est présent pour repousser le danger. Les Rennais dominent depuis quelques minutes. Tait obtient un bon coup franc à 30 mètres du but de Kawashima à gauche.
.
Coup franc de Guilbert aux 25m repoussé par le mur breton.
.
Thierry Laurey s'égosille devant le banc, en vain pour l'instant. Rennes reste maître du jeu.
.
Guilbert passe pour Sissoko qui trouve Mitrovic derrière lui au niveau de la ligne médiane. Aholou profite ensuite d'une déviation d'Ajorque pour percuter à 25 mètres de Gomis dans l'axe mais Camavinga lui assène un crochepied.
.
On est désormais dans un temps fort alsacien. Thomasson dans l'axe à 20 mètres, écarte vers la gauche et Caci qui ouvre son pied pour centrer. C'est la panique dans la défense bretonne qui se dégage comme elle peut.
.
Guilbert revient à la charge à droite de la surface rennaise. Il centre du pied droit vers le second poteau mais Gomis s'impose dans les airs en captant le ballon avec les deux mains. Il donne de l'air aux siens.
.
Trois minutes de temps additionnel
.
Waris se fait subtiliser le ballon par Camavinga dans le rond central. Le Français lance en profondeur Terrier mais l'ancien attaquant de Strasbourg ne parvient pas à déborder Lamine Koné.
.
Waris cherche le penalty face à Truffert, mais l'arbitre accorde un coup franc au Rennais pour une faute préalable de l'attaquant ghanéen.
.
C'est la pause au Roazhon Park sur ce score de 1 à 0.


.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57080
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021   29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 14 Mar 2021 - 9:20

C'est reparti
.
Dès la reprise de la partie, Thomasson provoque à droite dans la surface. Il obtient un corner qu'il tire lui même du côté ouvert. Au premier poteau, Mitrovic assène une tête qui passe à droite de l'équerre !
.
Lamine Koné trouve Guilbert qui balance un long ballon. Sans succès.
.
Terrier est signalé hors-jeu après une passe de Truffert et une déviation sur le côté gauche dans le camp adverse de Bourigeaud.
.
Waris est signalé hors-jeu alors qu'il ne l'est absolument pas. Le Strasbourgeois avait été lancé en profondeur par Caci du droit vers la surface de Kawashima à droite. Truffert était aux prises avec lui.
.
Les Rennais tentent de se mettre rapidement à l'abri, mais le Racing reste dans le match même s'il subit.
.
Caci n'est pas loin de recommettre une grosse erreur après celle de la première période sur l'ouverture du score. Il passe latéralement au milieu du terrain pour Lamine Koné qui réussit à pousser son ballon devant Camavinga pour obtenir un coup franc.
.
Sissoko ne lâche pas Tait au milieu du terrain dans l'axe. Finalement le Strasbourgeois commet une faute. Ballon rendu aux Rennais.
.
Traoré est signalé hors-jeu après une passe de Bourigeaud à droite de la surface alsacienne. Le latéral avait ensuite centré fort devant le but pour Doku mais Koné avait dégagé.
.
Doku commet une faute sur Sissoko à droite à 30 mètres du but de Gomis. Coup franc intéressant à venir pour le Racing.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57080
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021   29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 14 Mar 2021 - 9:38

Thomasson s'applique pour enrouler son ballon du pied droit à 30 mètres de la droite. Dans l'axe, Lamine Koné s'élève plus haut que tout le monde mais rate sa tête. Trop décroisé, le ballon monte légèrement en cloche et sort.
.
Après une tentative en demi-volée de Tait à l'entrée de la surface déviée par Mitrovic, Bourigeaud se charge du corner rentrant mais ne trouve que le pied de Koné au premier poteau. Les Strasbourgeois se dégagent.
.
Doku percute à droite dans la surface. Il élimine Mitrovic d'un coup de rein puis centre vite en retrait du pied droit à ras de terre mais Terrier saute étrangement au lieu de tirer sous la pression de Koné. Le ballon s'éloigne du but de Kawashima.
.
Mitrovic commence à être "limite" face à la vitesse de Doku et de Terrier. Mais le capitaine serbe ne rompt pas !
.
Hamari Traoré imite Doku en débordant à droite dans la surface et en centrant en retrait du pied droit mais il ne trouve que Mitrovic qui dégage. Terrier n'arrive pas à se placer au bon endroit pour inscrire le but du break.
.
Zohi remplace Bellegarde
.
Lancé à droite dans la surface par Camavinga, Traoré centre vers le second poteau dans les airs. Guilbert est lobé mais Bourigeaud, esseulé, ne parvient pas à reprendre de la tête pour marquer !
.
Le milieu rennais offre un beau raid dans l'axe. Il percute sur une bonne quinzaine de mètres puis essaie de contourner Lamine Koné à l'entrée de la surface pour tirer du gauche avec puissance. Le ballon passe de peu à gauche du but de Kawashima !
.
Après un énième coup franc de Bourigeaud, excentré sur la gauche, Da Silva reprend d'un retourné du gauche le ballon de son coéquipier. Ca passe au-dessus du but de Kawashima.
.
Bourigeaud est remplacé par Del Castillo
.
Guilbert percute dans le couloir droit et le camp adverse à 30 mètres. Le ballon se dirige ensuite vers Caci de l'autre côté du terrain. Le Strasbourgeois centre du droit mais Aguerd repousse le danger de la tête.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57080
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021   29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 14 Mar 2021 - 9:58

Koné est remplacé par Saadi
.
Thierry Laurey tente le tout pour le tout. Il sort un défenseur et fait entrer un attaquant.
.
Léa-Siliki vient au relais de Tait.
.
Le Racing se rue à l'attaque, à l'image de ce centre de Zohi difficilement capté par Gomis.
.
Waris percute à gauche de la surface rennaise puis centre devant le but ! Gomis repousse dans les pieds d'Aguerd qui lui remet involontairement.
.
Doku est remplacé par Maouassa
.
Da Silva est remplacé par Nyamsi
.
Terrier est remplacé par Guirassy
.
Les Strasbourgeois balancent en permanence. Les Rennais sont solides en défense.
.
Guilbert percute à droite de la surface rennaise. Il obtient un corner devant Maoussa.
.
Trois minutes de rab !
.
Et certainement un peu plus, puisque Gomis reste au sol après un choc avec Maouassa sur un centre de Zohi
.
Le corner de Guilbert est repoussé sur la gauche de l'attaque strasbourgeoise. Zohi revient pour centrer de 20 mètres. C'est plongeant et Gomis boxe le ballon en corner. Maouassa est un peu secoué par son gardien. Il sort quelques instants.
.
Nouveau coup de pied de coin de Guilbert. C'est frappé du côté ouvert. Cette fois, les Rennais sont prompts à écarter le danger dans les airs.
.
Et Laurey qui se chamaille avec Del Castillo !
.
La dernière reprise d'Aholou n'est pas cadrée
.
C'est fini sur cette défaite 1-0...
.
Le Stade Rennais met un terme à une série de six défaites toutes compétitions confondues. Première victoire de Bruno Genesio. C'est Bourigeaud qui a libéré les Bretons sur un centre à ras de terre de Terrier en première période.
.
Face à une équipe rennaise pas franchement sereine, mais qui a eu le mérite d'ouvrir rapidement le score par Bourigeaud, le Racing subit donc sa 14e défaite de la saison, la première en cinq matches.



.
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021   29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 14 Mar 2021 - 11:48

Merci à Nayef Aguerd.
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021   29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 14 Mar 2021 - 15:01

Je crois que c'est le match le plus catastrophique de cette saison, le seul où il n'y a eu aucune occasion de but. Sans Djiku, Liénard, Simakan et avec un nouveau blessé, que faire ? Avec la sortie de Diallo, il aurait fallu faire entrer Carole et tenir le 0 à 0, Rennes était inexistant.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57080
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021   29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 14 Mar 2021 - 21:37

dna a écrit:
Un Racing à court d’idées
Avec une seule vraie occasion, les Strasbourgeois ne pouvaient pas prétendre à grand-chose ce dimanche à Rennes, encore moins en plombant leur match sur une erreur individuelle. Leur défaite 1-0 au Roazhon Park met fin à leur invincibilité de quatre rencontres.
Le Racing avait réussi deux jolis coups il y a quinze jours à Lille où, rattrapé à la 86e minute, il avait frôlé la victoire chez le leader (1-1), puis le mercredi suivant à la Meinau où il avait, dans le temps additionnel, infligé à Monaco son premier camouflet depuis le 16 décembre (1-0).
« J’espère qu’on va comprendre une bonne fois pour toutes »


Mais ce dimanche au Roazhon Park, chez des Rennais en proie au doute après six échecs d’affilée – dont une élimination à Angers (2-1) en Coupe de France –, on n’a pas reconnu l’équipe joueuse qui avait mis dans sa poche deux des as du carré de la Ligue 1.

Une erreur individuelle a suffi pour plomber un Racing dont le dispositif en 4-4-2, avec un milieu en losange, a vite volé en éclat avec la sortie prématurée de Habib Diallo.

Le genou de l’attaquant a tourné dès la 7e minute dans un choc involontaire avec le capitaine breton Damien Da Silva. Le Sénégalais a bien serré les dents, mais dû se résoudre à céder sa place à la 18e à un Majeed Waris que l’on n’avait plus vu sur le terrain depuis l’élimination en Coupe de France contre Montpellier (0-2 le 10 février).

Pour marquer son retour, le Ghanéen s’est tout de suite offert la meilleure et presque la seule occasion strasbourgeoise, en piquant de la tête le ballon au deuxième poteau sur un centre enroulé de Bellegarde. D’un réflexe du pied, Gomis l’a privé de son deuxième but de la saison (21e ).

Mais on l’a dit : alors que vendredi encore, Thierry Laurey se félicitait que les erreurs individuelles de ses joueurs en début de saison se soient « estompées », Anthony Caci va en commettre une fatale. La sixième d’un Strasbourgeois en 2020-2021.

Sur un râteau aussi osé que raté à la 25e , Doku lui subtilise le ballon et alerte Terrier sur la droite. L’ex-Racingman ajuste un centre tendu au second poteau qu’un Bourigeaud lancé catapulte dans la lucarne opposée d’un imparable intérieur du droit.

« J’ai répété lors de ma causerie d’avant-match ce que je vous avais dit (à propos des erreurs individuelles). Mais apparemment, il y en a qui ne comprennent pas mon langage, s’agace l’entraîneur alsacien. J’espère qu’on va comprendre une bonne fois pour toutes qu’on ne peut pas offrir des buts à l’adversaire aussi simplement. »
Cette cinquième réalisation de l’ancien Lensois, sur la cinquième offrande d’un Terrier toujours adroit, est en fait un halo de lumière dans une partie grisâtre, hachée, émaillée d’innombrables pertes de balle, bref, très moyenne.
« On a offert les trois points aux Rennais »
Avec ses huit matches sans victoire (dont six revers), le Stade rennais, même s’il mène au score, ne respire pas la sérénité. Mais les Bleus ne sont pas plus inspirés. Il leur manque un chouïa de vivacité, des changements de rythme. « Du dynamisme », synthétisera leur gardien japonais Eiji Kawashima.

Les entrées de Zohi (70e ), puis Saadi (80e ) leur donnent certes un visage éminemment offensif. Stefan Mitrovic et les siens se lancent alors dans un baroud d’honneur désordonné, basé, pour l’essentiel, sur de grandes chiques à destination d’un Ajorque envoyé au charbon dans les airs face aux beaux poupons que sont Nzonzi, Da Silva et Aguerd.

Mais rien n’y fera et, pour être honnête, une égalisation aurait pris des allures de hold-up. Au classement, cette 14e défaite en 29 journées impacte assez peu des Alsaciens qui perdent néanmoins un rang (15es ) avant la venue de l’étonnant promu lensois dimanche (13h) à la Meinau.

« Je ne suis pas spécialement déçu de la manière, car elle résulte du fait que nous avons encaissé un but largement évitable, lâche un Laurey contrarié, mais qui s’efforce de faire bonne figure. Je ne veux pas dire que les Rennais ont ensuite joué sur du velours, mais dans la série dans laquelle ils étaient, il était évident qu’ils allaient évoluer en contre, donc nous attendre. Forcément, ça devenait plus compliqué pour nous. Pas mal de choses n’ont pas bien fonctionné, même si je trouve le score sévère, car nous aurions largement pu rapporter un point. Nous avons perdu, mais nous avons surtout offert les trois points aux Rennais. »
En se tirant une balle dans le pied, le Racing a effectivement donné le bâton pour se faire battre. Qu’il ait été battu n’a de fait rien d’étonnant, ni même d’inique…
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57080
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021   29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 14 Mar 2021 - 21:41

dna a écrit:
Le fait du match Rennes - Racing (1-0) : la sortie de Diallo n’explique pas tout
Blessé à un genou dans un contact avec le défenseur rennais Damien Da Silva, l’attaquant sénégalais Habib Diallo a dû céder sa place au Ghanéen Majeed Waris. Thierry Laurey a dû modifier son plan initial pour repasser en 4-2-3-1, mais les Strasbourgeois ont peiné à trouver des solutions offensives.
En manque de réussite devant le but adverse depuis le 9 janvier, quand il a permis au Racing de s’imposer d’une courte tête dans le brouillard lensois (0-1), Habib Diallo devait nourrir au fond de lui l’envie de mettre fin à sa série de neuf matches sans marquer.

Las, l’attaquant sénégalais n’a pas foulé la pelouse du Roazhon Park pendant plus de vingt minutes ce dimanche. Ça laisse forcément peu de temps pour se mettre en évidence. Accroché assez involontairement par Damien Da Silva en voulant croiser sa course avec celle du capitaine rennais et proposer un appel à Jean-Eudes Aholou (7e ), l’attaquant du Racing a tout de suite fait signe que ça n’allait pas.
Un temps pris en charge par le doc’strasbourgeois, Diallo a d’abord repris sa place. Mais après une perte de balle où on a senti une certaine appréhension dans le contrôle du ballon, Thierry Laurey a appelé Majeed Waris qui était parti s’échauffer. Concernant la nature de la blessure de Diallo, « c’est au niveau du genou, mais je ne peux pas en dire plus », indique le technicien du Racing.

Entré en jeu à la 18e minute, Waris n’a pas mis longtemps pour se mettre en évidence. Trois minutes plus tard, il est à la réception au second poteau d’un centre de Jeanricner Bellegarde. Mais sa tête piquée est repoussée du bout du pied droit sur sa ligne par un Alfred Gomis qui n’encaissera pas un troisième but en trois matches de Ligue 1 dans la même saison contre le Racing (*).

Plus titularisé depuis la 15e journée – et une victoire à Angers (0-2) qui s’est dessinée après sa sortie au profit d’Ajorque –, le Ghanéen va tenter de se fondre dans le 4-2-3-1 mis en place après la sortie de Diallo, associé dans l’axe à Ajorque dans le 4-4-2 initial.

« On a eu quelques difficultés à s’approcher du but adverse »

« Ça ne servait pas à grand-chose de le mettre (Waris) dans l’axe avec “Ludo” dans le sens où il y avait une défense rennaise qui est assez athlétique. Si on avait mis Habib, c’est avant tout parce qu’on savait qu’il aurait du répondant, relève Thierry Laurey. Majeed a fait des choses intéressantes malgré tout. J’aurais aimé qu’il aille un peu plus dans la surface. Il y a deux ou trois situations où il peut prendre le ballon et aller provoquer. »

En « perte de repères et de confiance alors qu’il a une belle frappe », l’attaquant de poche qui n’a marqué qu’un but cette saison (contre Nîmes début janvier) n’a pas réussi à « apporter un peu plus ».

Mais ses coéquipiers n’ont pas été plus prolixes que lui face à la défense rennaise (voir chiffre). « On a eu quelques difficultés à s’approcher du but adverse parce qu’il y avait une densité rennaise importante dans la zone défensive. Il aurait fallu un exploit personnel peut-être, reconnaît Thierry Laurey. C’est pour ça qu’on avait fait rentrer Kevin (Zohi) puis Idriss (Saadi). »

Aucun Strasbourgeois n’a réussi à forcer le verrou rennais, alors que la sortie de Diallo a forcé Laurey à revoir ses plans. Mais rien ne prouve que le Sénégalais aurait trouvé la clé.

(*) Gomis s’est incliné 1-0 à la Meinau avec Dijon avant d’être transféré à Rennes et de revenir y faire match nul (1-1)
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57080
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021   29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 14 Mar 2021 - 21:46

dna a écrit:
le jeu et les joueurs
Alors que le plan à cinq défenseurs avait fonctionné contre Monaco à la Meinau le 3 mars (1-0), le Racing n’a pas pu tester son “4-4-2 losange” bien longtemps à Rennes. La sortie prématurée de Diallo et une erreur ont vite plombé des intentions initiales qui manquaient d’inspiration offensive.
Initialement, Thierry Laurey avait privilégié un système en 4-4-2 avec le retour du milieu en losange abandonné lors des deux derniers matches.

La sortie prématurée de Diallo (18e ), touché à un genou après un contact avec Da Silva, a forcément modifié la donne mais n’excuse pas l’erreur individuelle qui coûte le but. Passés en 4-2-3-1 avec l’entrée de Waris (lire par ailleurs) , les Racingmen ont manqué d’allant offensif face à des Rennais loin d’être transcendants.
KAWASHIMA 5

Il a évité que le Stade rennais soit trop rapidement mis sur orbite en sortant avec autorité devant Terrier (5e ), mais il ne peut rien faire sur la puissante reprise de Bourigeaud, servi par l’ancien attaquant du Racing (25e ). À part pour capter cette reprise de la tête de Da Silva sur corner (35e ) et dégager en urgence une remise de Mitrovic (66e ), il n’a pas vraiment été sollicité. Moins précis dans le jeu au pied.
GUILBERT 5

Le héros de la victoire contre Monaco n’a pas réussi ce dimanche à débloquer la situation, notamment sur les coups de pied arrêtés qu’il a pratiquement tous tirés. Son coup franc aux abords de la surface a été repoussé par le mur rennais (41e ), celui qu’il frappe de la droite trouve la tête de Koné qui ne cadre pas (60e ). Irréprochable défensivement, il a semblé finir sur la réserve physiquement.
KONÉ 5

Averti pour une obstruction sur Terrier (21e ), le “roc ivoirien” a su ne pas commettre la faute de trop qui aurait été rédhibitoire. Il n’a pas pu intervenir sur le but de Bourigeaud mais il a su museler Terrier dans la surface (37e , 45e 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 +1). Solide pour contrôler Doku, parti en contre après une perte de balle de Sissoko (57e ). Remplacé par Idriss SAADI (80e ) qui a tenté en vain de provoquer la réussite.
MITROVIC 4

Sur le but rennais, il n’a pas mis Caci dans les meilleures dispositions en hésitant à aller chercher un ballon fuyant avant de le laisser à son latéral gauche, qui s’est emmêlé les pinceaux. Moins tranchant que lors des dernières sorties, il a pris l’un ou l’autre vent du remuant Doku, notamment dans la surface (65e ). Sa tête au premier poteau sur un corner de Guilbert a manqué de précision (46e ). Celle en retrait pour Kawashima sous la pression de Terrier a fait couler un peu de sueurs froides (66e ).
CACI 3

Mitrovic ne lui a certes pas fait un cadeau en tergiversant sur un ballon fuyant, mais son râteau devant Doku a été le raté du jour. Le Rennais a récupéré le ballon et lancé Terrier dans le couloir droit. Au bout de l’action, il y a le but de Bourigeaud (25e ). En difficulté sur un débordement de Doku à l’entrée de la surface, il a les ressources pour pousser le ballon en corner (35e ). Il “sauve” son match en stoppant Terrier à l’entrée de la surface (53e ) et en déviant une reprise de Tait sur un centre de Doku (63e ).

SISSOKO 4


Il a livré un duel avec Tait dans lequel son physique n’a pas suffi pour annihiler l’un des Rennais les plus actifs ce dimanche. Sur le but, le centre en retrait de Terrier pour Bourigeaud, à l’affût dans son dos, est trop fort et trop précis pour qu’il intervienne. Quelques pertes de balle évitables, mais sans conséquences fâcheuses.
AHOLOU 4

De retour au jeu, après avoir manqué le match contre Monaco, il a su jaillir pour piquer quelques ballons – dont l’un dans les pieds de Tait juste avant que Da Silva accroche Diallo (7e ). Mais il a moins rayonné dans l’entrejeu qu’à Metz ou même à Lille récemment. Il tente une frappe du désespoir en dehors de la surface sans la cadrer (90e +4).
THOMASSON 3

On n’a pas beaucoup vu le meneur de jeu du Racing. Surveillé comme le lait sur le feu en première période par Camavinga et Nzonzi, il a ensuite donné l’impression de participer, malgré lui, à un toro durant la seconde période. Il est venu chercher plus bas les ballons en fin de match, mais n’avait pas l’inspiration et il a même forcé Koné à faire faute après une interception de Tait sur sa passe en retrait (74e ).
BELLEGARDE 5

Il aurait pu, enfin, délivrer sa première passe décisive en Ligue 1 sur son centre au second poteau pour Waris (21e ). Quelques idées dans le jeu comme cette passe en profondeur pour le Ghanéen qui a manqué de puissance pour passer le rideau défensif rennais (29e ). Averti pour son placage sur Camavinga qui s’échappait côté droit (31e ), il a, comme trop souvent, été moins en vue au fil des minutes. Remplacé par Kevin ZOHI (70e ), qui a sollicité Gomis sur un centre à ras de terre au premier poteau (83e ) et un autre, enroulé et fuyant au second poteau, que le gardien rennais sort du poing en corner (90e 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 +1).
DIALLO (non noté)

Resté un moment au sol après un accrochage involontaire avec Da Silva (7e ), il a d’abord repris sa place. Mais le Sénégalais, gêné à un genou, l’a cédée à la 18e à Majeed WARIS (note : 4). Le Ghanéen aurait pu ouvrir le score mais sa reprise de la tête sur un centre de Bellegarde a été enlevée du bout du pied par Gomis (21e ). Il a semblé manquer de repères par la suite, ne sachant pas où se situer sur le côté droit et n’osant pas s’aventurer dans la surface rennaise.
AJORQUE 3

Sur chaque relance aérienne, il avait un grand client face à lui, en la personne de Steven Nzonzi. Mais même dans la surface et ses abords, il a souvent été dominé par Da Silva et Aguerd.

Comme d’habitude, il n’a pas ménagé ses efforts défensifs, à l’image de ce tacle dans les pieds de Da Silva parti à l’abordage (20e ). Le Réunionnais, cherché pour son jeu en déviation en fin de match, n’a pas tiré une fois au but ce dimanche.
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021   29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 I_icon_minitimeLun 15 Mar 2021 - 6:08

5 à Bellegarde, 4 à Sissoko, Mitrovic et Waris (!!!!! Inexistant !), 5 à Koné, on n'a pas vu le même match.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57080
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021   29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 I_icon_minitimeLun 15 Mar 2021 - 7:29

Je mets les notes sans plus, ça fait belle lurette que les notes des dna me fond parfois sourire.
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021   29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 I_icon_minitimeLun 15 Mar 2021 - 12:02

Celles de l'équipe sont encore plus fantaisistes. Au moins sur ce "match", le pire que j'ai jamais vu, pauvreté technique abyssale. Une purge disent les jeunes.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57080
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021   29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 I_icon_minitimeLun 15 Mar 2021 - 22:05

dna a écrit:
Le Racing entre jurisprudence et prudence
La défaite des Strasbourgeois dimanche à Rennes (1-0) est venue leur rappeler, après une période porteuse (2 victoires, 2 nuls), que leur maintien reste en suspens. S’il n’est pas question de céder à la panique, l’histoire récente de leur club doit renforcer leur vigilance.
À neuf journées de la fin, l’énigme à deux inconnues n’est toujours pas résolue : le Racing a-t-il le potentiel cette saison pour faire mieux que la précédente, comme chaque année depuis sa remontée en Ligue 1 (*), ainsi qu’il l’a prouvé en quatre jours à Lille (1-1 le 28 février) et contre Monaco (succès 1-0 le 3 mars) ?

Ou le coronavirus qui s’est invité dans son vestiaire fin juillet et l’a vite précipité dans les abysses du classement n’a-t-il été que le marqueur instantané de ses insuffisances, criantes dimanche à Rennes lors d’une défaite à encéphalogramme plat (1-0) ?
« On ne peut pas faire des erreurs comme ça »

Comme à chaque fois – et elles n’ont pas été nombreuses – qu’ils ont eu l’occasion de se rapprocher du top 10, les hommes de Thierry Laurey ont raté la marche au Roazhon Park. Ils n’ont même pas eu besoin d’y être bousculés par des Rennais guère souverains après leurs six revers d’affilée (dont un en Coupe de France).

Car ils se sont pris les pieds dans le tapis tout seuls comme des grands lorsqu’Anthony Caci, à qui il serait injuste de faire supporter tout le poids d’une sortie collective manquée, s’est emmêlé les pinceaux sur l’unique but de la partie.

À l’évidence, l’entraîneur strasbourgeois n’a pas aimé ce moment d’égarement : « On ne peut pas faire des erreurs comme ça au niveau où on est, surtout face à des équipes comme Rennes dont on sait que si on leur laisse une occasion, elles vont savoir la saisir. Même s’ils n’ont peut-être pas toute la confiance voulue, les Bretons ont du talent et sont capables de marquer un but quand on leur donne. Nous savions que nous ne devions pas les mettre en confiance. Malheureusement, ce qui ne devait pas arriver est arrivé : une erreur de concentration, un très mauvais choix et une offrande à des Rennais qui n’attendaient que ça. On a offert un but gratuitement à l’adversaire. Nous, personne ne nous en offre. »

Ce but cadeau encaissé dès la 25e minute a ruiné les plans qu’il avait échafaudés. « Avec tout le respect que j’ai pour les Rennais, tu sentais chez eux peut-être pas de la fébrilité, mais qu’ils n’étaient pas libérés, rappelle le technicien. L’objectif était de rester le plus longtemps possible dans le match pour les obliger à sortir. Sur la fin, à 0-0, on aurait peut-être pu jouer différemment et profiter de leur situation pour arracher la donne. »

Par la faute d’un râteau raté, sa stratégie a fait plouf dans la Vilaine. Rappelé à l’ordre en Bretagne, le club strasbourgeois aborde tout de même les neuf dernières échéances avec un matelas de six points sur le barragiste et sept sur le premier relégable. Pas de quoi paniquer.
« Il ne s’agit pas de trembler, simplement d’être sérieux »


Mais faute de s’être donné le droit, du moins pour le moment, de regarder plus haut, il se doit encore d’assurer ses arrières. Au risque, sinon, de se faire botter l’arrière-train par son technicien, un peu chagrin.

« La dixième place reste envisageable, mais avant d’y penser, il va falloir prendre des points. À 33, nous ne sommes pas maintenus, répète inlassablement Thierry Laurey. Il ne s’agit pas de trembler, loin de là. Il s’agit simplement d’être sérieux. Ce que je demande à mes joueurs, c’est du sérieux. »
L’histoire du Racing au XXIe siècle est d’ailleurs de celles qui invitent à garder les pieds sur terre. Lors de la sinistre saison 2007-2008, il pointait au 11e rang avec 35 points après 27 journées, six de plus que le 18e. Il venait de gagner au Mans, 4e (1-0), et personne ne lui prédisait un funeste destin. Il avait pourtant enchaîné 11 défaites et était descendu en Ligue 2.

Puis en 2009-2010, alors – c’est vrai – qu’une crise profonde touchait toutes ses strates, il pensait de nouveau avoir fait le plus dur en l’emportant 3-1 à la Meinau contre Dijon pour la 33e journée de L2. Il possédait ainsi six points d’avance sur la zone rouge. Mais trois échecs et deux nuls plus tard, il tombait au troisième échelon national pour la première fois en 77 années de professionnalisme.

Ces deux exemples se suffisent à eux-mêmes : à Strasbourg plus qu’ailleurs, jurisprudence doit être mère de prudence.

(*) 15e en 2017-2018, 11e en 2018-2019 et 10e en 2019-2020
Contenu sponsorisé


29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021   29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021 I_icon_minitime

 

29ème journée: Rennes-Strasbourg - saison 2020/2021

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-