Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Zooplus : 10% de remise sur TOUT le site dès ...
Voir le deal

Partagez
 

  31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeMar 30 Mar 2021 - 21:10

Dimanche le 4/4/2021 à 15h
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeMar 30 Mar 2021 - 21:11

dna a écrit:
Racing : quel cru à Bordeaux ?
Inconstant depuis le début de saison et battu lors des deux dernières journées à Rennes (1-0) et contre Lens (1-2), le Racing, 15e, se déplace dimanche (15h) chez des Girondins 13es avec trois points de plus, mais en perdition depuis fin janvier. Premiers échos de la semaine.
Après un week-end de repos, les Strasbourgeois ont repris l’entraînement lundi à la Meinau sous les ordres de leur coach Thierry Laurey, absent pour raisons personnelles lors de la séance de jeudi et au match amical de vendredi perdu 2-0 à Nancy. La préparation du voyage de dimanche (15h) à Bordeaux pour la 31e journée de Ligue 1 s’est poursuivie ce mardi matin sous un soleil éclatant.
Alexander Djiku, qui avait couru la veille, n’est cette fois pas sorti. « Sur le chemin du retour », a glissé, lundi sur les réseaux sociaux, le défenseur central éloigné des terrains depuis son remplacement à la 78e minute le 3 mars contre Monaco à la Meinau pour une lésion à l’adducteur droit (1-0). Il ne sera pas prêt pour le déplacement en Gironde.
Absent depuis le début de saison après son opération du genou, l’attaquant sud-africain Lebo Mothiba poursuit sa préparation individuelle en marge du groupe.
Douleurs dorsales pour Zohi
Kevin Zohi s’est contenté d’un très furtif aller-retour sur le gazon ce mardi. L’attaquant ivoiro-malien s’est vite plaint de douleurs dorsales et est rentré aux soins. Il y a rejoint Idriss Saadi. Forfait de dernière minute à Nancy pour une inflammation du tendon d’Achille gauche, l’avant-centre algérien est inapte pour une durée indéterminée.

Pour faire le nombre, le staff a appelé en urgence un autre attaquant ivoiro-malien, Moïse Sahi Dion (19 ans), arrivé en janvier 2020 au centre de formation.
Bordeaux en chute libre
Septièmes après la 21e journée et leur série de trois succès contre Lorient (2-1), à Nice (0-3) et devant Angers (2-1), les Girondins de Jean-Louis Gasset dévalent la pente depuis, avec une seule victoire (3-1 chez le “condamné” Dijon), un nul (0-0 contre Marseille) et 7 défaites, pour seulement 4 points pris sur 27 possibles. Le 19 mars, le technicien, sous contrat jusqu’en 2022, a même laissé planer un doute sur son avenir.
Benito suspendu
Le latéral gauche Loris Benito sera absent dimanche contre Strasbourg. L’international suisse, actuellement en sélection, purgera un match de suspension, conséquence des trois avertissements reçus en moins de dix rencontres.

L’ailier international nigérian Samuel Kalu, remplacé à Dijon pour une blessure à la cuisse, et le milieu brésilien Otavio, victime d’une rupture du tendon d’Achille le 20 janvier, sont toujours à l’infirmerie.
Ben Arfa et Mexer ont repris

Victime d’un coup au genou avant la victoire girondine à Dijon le 14 mars, Hatem Ben Arfa avait enchaîné sur une tendinite et manquait à l’appel depuis. L’international a retrouvé le groupe bordelais ce mardi matin, tout comme le défenseur Edson Mexer, sorti pour une douleur au genou au stade Gaston-Gérard. Le milieu offensif Mehdi Zerkane, touché à la cuisse, a, lui, travaillé à part.
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeMer 31 Mar 2021 - 5:52

S'ils veulent se maintenir il faut gagner là-bas.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeMer 31 Mar 2021 - 9:11

Ce qu'ils feront Lacuesta 1-3 pour le Racing.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeJeu 1 Avr 2021 - 5:23

dna a écrit:
Quel gardien pour le Racing à Bordeaux? Cassard prône le dialogue
À l’heure où la question du retour de Matz Sels, absent depuis bientôt neuf mois, dans la cage du Racing se pose, le coach des portiers Stéphane Cassard mise sur une communication permanente pour assurer une transition pas si simple, après les bonnes prestations du Japonais Eiji Kawashima.
Jouera, jouera pas ? On ne s’attendait pas à ce que Stéphane Cassard révèle en ce milieu de semaine si Matz Sels, victime d’une rupture du tendon d’Achille gauche mi-juillet, gardera la cage du Racing ce dimanche (15h) à Bordeaux pour la 31e journée de Ligue 1.
A fortiori après l’expulsion du portier belge vendredi en amical à Nancy, pour son premier match avec les pros depuis son retour à l’entraînement (défaite des Bleus 2-0).
Au stade Marcel-Picot, son retour a en effet tourné court : auteur de deux parades sur des tirs de Bassi (5e ) et Scheidler (24e ), le Diable rouge, qui ne pouvait rien sur la tête victorieuse de Wooh (25e ), a ensuite déséquilibré hors de sa surface un Rocha plus prompt que lui. Expulsé dès la 34e , il a regagné les vestiaires tête basse. Qui sait si le timing de sa rentrée officielle n’a pas changé ?

« Trois grands pros qui connaissent le métier par cœur »


Son entraîneur spécifique préfère cependant dédramatiser et voir dans cette péripétie un coup de frein plutôt qu’un coup d’arrêt. « C’est juste une situation de jeu à gérer. Avec du rythme et des enchaînements de matches, tu apprends à gérer ce type de situation. »

« Le problème, comme le disait le coach en chef Thierry Laurey le 19 mars, c’est que Matz n’a pas le temps de jeu nécessaire pour quelqu’un qui revient d’une si longue indisponibilité. »

Kawashima a souvent été décisif


Toute l’ambiguïté de la situation des portiers alsaciens est là. Car en l’absence de Sels, Eiji Kawashima, qui avait débuté 2020-2021 comme n°3, mais a détrôné la doublure internationale sénégalaise Bingourou Kamara, a fait le boulot. Et plutôt bien, si l’on excepte sa sortie aérienne ratée l’autre dimanche à la Meinau devant Lens (1-2).

Contre Metz le 13 décembre, son arrêt sur le penalty de Dylan Bronn épargne au Racing d’être mené 0-2 (2-2 au final). Trois jours plus tard à Angers (succès 2-0), l’international japonais (38 ans) sort, à 0-0, une tête à bout portant de Romain Thomas.

Contre Nîmes début janvier (5-0), il évite le retour des Gardois à 2-1 en gagnant son duel avec Moussa Konaté. Enfin, à Lens dans la foulée, il évite l’égalisation artésienne d’une main ferme sur un tir puissant de Florian Sotoca et préserve la victoire 1-0.

D’où la volonté, pour Cassard, Laurey et le staff, de faire preuve de doigté à l’heure de redonner la main à Sels.

Malgré sa longue expérience de joueur (247 matches de Ligue 1, 194 de Ligue 2) et d’entraîneur des gardiens (depuis l’arrêt de sa carrière en 2011, à 38 ans passés), Stéphane Cassard l’admet : « Cette situation, liée à une blessure de très longue durée, est inédite pour moi. Pour un joueur qui a besoin de jouer, comme Matz ou, bientôt, Lebo (Mothiba, l’attaquant sud-africain en reprise après son opération du genou en août, NDLR), l’interruption du National 3 ne simplifie pas les choses ( Sels a tout de même joué deux matches amicaux avec la réserve ). La trêve internationale était une possibilité de le relancer à Bordeaux. Mais il faut rester flexible autour d’une date envisagée. »

« Leurs relations n’ont pas changé »


Le coach des portiers bas-rhinois se donne donc le temps de la réflexion et s’appuie sur son passé pour ménager sensibilités et susceptibilités.

« Mon expérience, ma carrière, mon vécu aident à trouver les bons mots. J’ai cinq gardiens, Matz, Eiji, Bingourou, plus les jeunes du centre Alexandre Pierre et Alaa Bellaarouch, qui s’entendent très bien et bossent en se tirant la bourre pour être le meilleur possible. Quand tout le monde travaille dans une bonne ambiance, ça rend les échanges plus simples. »

Celui qui a notamment encadré Steve Mandanda à Marseille adapte sa méthode et son discours à chaque personnalité. « Il faut passer du temps avec chacun, sachant que ce sont cinq garçons aux profils variés. L’échange quotidien est primordial et permanent. Sur le terrain, il est surtout collégial. Il est plus individuel à d’autres moments de la journée. »

« Pour moi, c’est du pur bonheur »

Un détour par la salle de musculation lui suffit à deviser avec Eiji Kawashima. Un passage aux vestiaires lui permet de recueillir les impressions de Matz Sels.

Il s’isole aussi de temps à autre avec Bingourou Kamara. « Sans langue de bois, l’important, c’est que nos gardiens soient performants pour l’équipe, car on sait le poste très particulier et décisif. Sans passer de la pommade, j’ai à ma disposition, en plus des deux jeunes, trois grands pros avec des vécus différents. Ils sont expérimentés, chacun à leur manière, et connaissent le métier par cœur. Ils s’entendaient déjà très bien avant ma venue l’été dernier. En dépit de ce qui a pu arriver cette saison, leurs relations n’ont pas changé. Les mecs sont toujours là, avec un état d’esprit positif, de travail et d’échanges. Pour moi, c’est du pur bonheur. »

À ceci près que contrairement aux joueurs de champ, un seul gardien joue. Et que la déception est forcément plus grande pour ceux qui restent sur le banc ou en tribune.

À l’OM entre 2014 et 2019, Stéphane Cassard avait coutume de dire qu’il gardait la main sur le choix du titulaire. Et à Strasbourg ? « On est dans l’échange », élude-t-il d’une pirouette et dans un sourire.

On saura dimanche à Bordeaux si cet échange se double d’un changement.
La phrase

Après sa très grave blessure, la priorité était de respecter les délais et le protocole de soins. C’est ce que nous avons fait. Aujourd’hui, Matz va de mieux en mieux, mais tout dépend de ses sensations. Il faut savoir être à l’écoute et ne pas se focaliser sur une date de retour.

Stéphane Cassard
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeJeu 1 Avr 2021 - 6:41

1-3 oui pas mal.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeJeu 1 Avr 2021 - 21:06

dna a écrit:
Hwang, l’éclair du matin calme
Deuxième buteur de Ligue 1 en 2021 avec 7 buts, l’attaquant sud-coréen des Girondins, Hwang Ui-Jo, sera à surveiller comme le lait sur le feu dimanche (15 h) à Bordeaux pour un Racing soucieux de ne pas enchaîner un troisième revers.
À l’aller à la Meinau le 20 décembre, il s’était signalé par son habileté à prendre la profondeur, mais aussi son incapacité à se défaire du piège du hors-jeu. Pour la première fois depuis son arrivée à Bordeaux à l’été 2019, le Sud-Coréen Hwang Ui-Jo évoluait ce jour-là en pointe unique. S’il avait à l’évidence encore besoin de réglages, il avait tout de même marqué un but, certes refusé pour une position illicite, ce qui n’avait pas empêché les hommes de Jean-Louis Gasset de s’imposer 2-0 en terre alsacienne.
Juste derrière Kylian Mbappé


Quatre jours plus tôt à Saint-Etienne, l’éclair du pays du matin calme, né le 28 août 1992 à Seongnam où il s’était ouvert au football professionnel (2013-2017) avant de filer deux ans au Gamba Osaka (Japon, 2017-2019), avait inscrit son premier but 2020-2021 (succès 2-1). Et juste avant la trêve de Noël, il avait doublé son capital lors d’un revers domestique au stade Atlantique contre Reims (1-3 le 23 décembre).
Mais c’est véritablement depuis le début de la nouvelle année que l’international (34 capes, 12 buts) a passé la vitesse supérieure. Ses sept buts, qui portent son total à neuf, font de lui le 2e buteur de Ligue 1 en 2021, à égalité avec le Niçois Amine Gouiri et le Lillois Jonathan David, juste derrière le Parisien Kylian Mbappé, auteur de huit réalisations.

« Lors de sa première saison ici, l’entraîneur portugais Paulo Sousa, à l’origine de son recrutement en provenance d’Osaka (Ndlr : pour un montant évalué à 2 millions d’euros et jusqu’en 2023), l’utilisait comme attaquant de soutien dans son 3-4-2-1 », décrypte Nicolas Le Gardien, reporter au journal régional Sud-Ouest qui suit au quotidien le club au scapulaire. « Il avait déjà inscrit quelques buts spectaculaires (6 buts, 2 passes en L1 en 2019-2020), car il est bon et vif sur les enchaînements contrôle-frappe. »

À son arrivée en août dernier, le nouveau coach Jean-Louis Gasset le replace côté gauche, confiant le rôle d’avant-centre à Josh Maja. Mais le Nigérian plonge quelque peu cet automne et Hwang finit par coulisser à Strasbourg du flanc, où il compensait les blessures à répétition du seul vrai ailier de l’effectif Samuel Kalu, à l’axe.
50 % des buts en 2021

Depuis, il y fait valoir ses qualités et y affiche quelques défauts, détaillés par notre confrère bordelais. « Il bouge énormément, mais uniquement ou presque dans la profondeur. Il n’est pas très à l’aise pour couper les centres et est limité dans son jeu dos au but. Il a aussi pas mal de déchets devant le but. Au regard du nombre d’occasions qu’il se crée, il pèche un peu dans l’efficacité. Mais c’est un joueur intéressant. »

L’ancien attaquant d’Osaka a inscrit 50 % des buts girondins depuis le début de l’année (7 sur 14). Il en compile 9 lors des 16 dernières journées. Sur la période, il s’est ainsi montré décisif toutes les 136 minutes. Sa grande carcasse (1,85 m) n’en finit plus de semer la zizanie dans les arrière-gardes adverses. « Ui-Jo est usant pour une défense, car il ne ménage jamais sa peine », dépeint encore Nicolas Le Gardien. « Il bouge tout le temps et n’est pas non plus avare d’efforts dans le pressing défensif. »

Bref, l’Asiatique est l’une des rares éclaircies dans la grisaille que traverse Bordeaux (7 défaites, 1 victoire et 1 nul lors des 9 dernières journées). Fin janvier, pour son premier et unique passage de la saison devant la presse, il a confié, dans sa langue natale et avec l’aide d’un interprète, s’épanouir en pointe. Des propos relayés par Sud-Ouest : « Je peux jouer à plusieurs postes. Je jouerai là où l’équipe aura besoin de moi. Mais je suis plus à l’aise en numéro 9, mon poste en sélection. »

Lui qui a déjà battu son record sur une saison de L1 et frappé à 15 reprises en 52 matches s’est fixé pour prochain objectif de casser la barre des dix buts. Le Racing est prévenu : l’homme du matin calme est bien en éveil.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeVen 2 Avr 2021 - 21:12

dna a écrit:
Premier duel au couteau pour le Racing
Le Racing (15e) lancera ce dimanche à 15h chez un Bordeaux pas encore hors d’eau un indécis et périlleux sprint final de huit journées. Des six équipes qui luttent pour se sauver, il est le seul à avoir encore trois confrontations directes au menu. Il est aussi celui qui les a jusqu’ici le mieux négociées.

C’est ce que, dans le jargon journalistique, on appelle un “marronnier”. Un sujet qui, chaque année, revient à la même période. On veut parler, en l’espèce, des projections et prévisions sur la fin de saison, souvent indécise, du Racing. L’exercice est incontournable, à défaut d’être toujours visionnaire.
Sauvé en 2018-2019 dès la 22e journée

Depuis le siècle dernier, rares ont en effet été les saisons où le marronnier strasbourgeois n’a pas refleuri au printemps. Tout aussi rares ont été les championnats (Ligue 1, Ligue 2, National, CFA et même CFA2) où les Bleus n’ont rien eu à jouer dans la dernière ligne droite.

Ils ont souvent bataillé pour l’accession quand ils étaient descendus dans les divisions inférieures ou le maintien lorsqu’ils s’accrochaient aux branches pour ne pas tomber de l’arbre.

Ces deux dernières années, leurs supporters avaient pourtant appris à regarder de haut et sans sueur froide les sombres abysses de la L1.

En 2018-2019, moins d’un an après leur miraculeux sauvetage contre Lyon à la Meinau (3-2 le 12 mai 2018), les Bleus avaient, un soir de succès contre Bordeaux (1-0 le 26 janvier 2019 grâce à Kenny Lala à la 90e +3), atteint le cap des 35 points après 22 journées.

Ils sauraient quatre mois plus tard que ce total, porté à 49 lors du baisser de rideau, leur aurait suffi à se maintenir : Dijon, barragiste sauvé des eaux contre Lens, avait terminé 18e avec seulement 34 unités.

Puis lors d’une saison 2019-2020 interrompue par la pandémie après 28 journées, Stefan Mitrovic et les siens, 11es avec 38 points en 27 matches et même 10es au final après la péréquation opérée sur leur rencontre reportée face au PSG, semblaient hors de danger, avec 11 et 15 unités de plus que le barragiste nîmois et le premier relégué, Amiens.

Mais en cette année 2020-2021 si spéciale, le scénario d’un sprint final crispé où il va falloir jouer des coudes pour éviter le gadin reprend forme pour le Racing.

À huit étapes de la fin, les Strasbourgeois, 15es avec 33 points, mènent le groupe des attardés que par commodité, on nommera le “flop 6”. Cinq si l’on considère que Dijon, avec 15 malheureux points, est déjà condamné à un retour en L2 cinq ans après.

On le concède : le choix est arbitraire, car ni Brest (35), ni Bordeaux (36), à qui le club strasbourgeois rend visite dimanche (15h) pour la 31e journée, ne sont à l’abri. Mais une victoire des Girondins ce week-end les tirerait presque d’affaire. L’observation vaut aussi pour Reims et ses 38 points.
1,86 point par match

Pour un Racing au début de saison plombé par l’intrusion de la Covid-19 dans son vestiaire, le recours à la calculette est tentant. Surtout depuis que sa marge sur les 18e et 19e a fondu de moitié après ses deux revers de rang à Rennes (1-0) et contre Lens (1-2), passant de 8 et 9 points à 4 et 5. Après quinze jours de trêve internationale et avant son saut dans le grand huit, sa situation reste précaire, mais il garde la main.

Et ce pour au moins deux raisons : des six équipes du bas de tableau, il est déjà le seul à avoir encore trois confrontations directes – à Nîmes, contre Nantes et Lorient – à son programme (notre encadré).

Il est aussi celui qui, jusqu’ici, a le mieux négocié les précédentes. Il a récolté 13 points sur 21 en 7 rencontres, soit une moyenne de 1,86 point. Lorient le devance certes avec 14 points, mais en 9 matches (1,56 de moyenne). En outre, ses deux revers face aux autres membres du “flop 6” correspondent à ses premiers déplacements (3-1 à Lorient et 2-0 à Saint-Etienne) à une époque, la fin d’été, où son effectif était encore patraque. Depuis, il a compilé quatre victoires et un nul.

« Il ne faut pas paniquer »


« Donc, la vie est belle, provoque un peu un Thierry Laurey peu enclin à regarder au loin. Le prochain match n’est pas Lorient, Nantes ou Nîmes, mais Bordeaux. Il ne faut pas paniquer. Nous sommes dans une position qui, sans être géniale, n’est pas catastrophique et il y a pire que nous. Il reste huit matches et pas mal de points à disputer. Il faut en prendre suffisamment pour te mettre à l’abri en tenant compte du fait que tu en as tout de même quelques-uns d’avance, avec un goal-average plutôt intéressant. Il est évident que certains matches auront une importance un peu plus grande. Mais pour l’instant, on est loin de l’arrivée. Je suis persuadé qu’on va s’en sortir. »

Gare tout de même : aborder le sprint en pole-position comporte toujours un risque, celui de se faire passer sur le fil par des poursuivants bien calés dans votre roue et capable de sortir de l’aspiration au dernier moment pour vous “sauter” sur la ligne.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeSam 3 Avr 2021 - 9:48

Waris forfait, Sels d’entrée à Bordeaux ?
L’attaquant ghanéen Majeed Waris, qui s’est entraîné ce samedi après-midi avec le groupe, mais se plaint toujours d’un adducteur, est forfait pour le déplacement de ce dimanche (15h) à Bordeaux où le gardien n°1 du Racing Matz Sels pourrait faire son retour dans la cage près de neuf mois après sa rupture du tendon d’Achille.
Le secret a été bien gardé, même si la rentrée de Matz Sels dans la cage alsacienne, près de neuf mois après sa rupture du tendon d’Achille gauche mi-juillet, semble désormais davantage qu’une hypothèse. Il y a dix jours, la trêve internationale paraissait même être la fenêtre idéale de tir pour relancer le 3e gardien de la sélection belge, de retour à l’entraînement collectif fin janvier et qui avait disputé deux matches amicaux avec la réserve.Mais son expulsion en amical, précisément, dès la 34e minute à Nancy l’autre vendredi (défaite 2-0), a quelque peu contrarié les plans du staff, sans que l’entraîneur Thierry Laurey ne fasse une fixette sur ce contretemps. « Il manque une heure de jeu à Matz. C’est regrettable et embêtant, mais ce n’est pas non plus un accident industriel. On essaie de compenser son petit manque de temps de jeu à Nancy par des oppositions qui peuvent lui permettre de retrouver tous les standards de son poste.»
Trois victoires et aucun but encaissé à Bordeaux depuis la remontée
Le coach relancera-t-il le Diable rouge ce dimanche (15h) à Bordeaux pour la 31e journée, à la place d’un Eiji Kawashima n°3 dans la hiérarchie du début de saison et qui s’est souvent montré brillant lors de son long intérim ? C’est plausible, sinon probable, les occasions de le faire ensuite, lorsque le sprint sera vraiment lancé, étant plus rares et sûrement moins opportunes, l’international japonais restant sur une erreur d’appréciation lors de l’ouverture du score lensoise il y a deux semaines.
Pour tenter d’aller chercher une 4e victoire d’affilée en quatre visites dans un stade Atlantique où il n’a pas concédé le moindre but depuis son retour en Ligue 1 en 2017 (succès 3-0 en 2017-2018, 2-0 en 2018-2019 et 1-0 en 2019-2020), le Racing a « surtout travaillé sur (lui) » durant la trêve internationale, selon son entraîneur : « Bordeaux est une équipe assez difficile à lire. Même si Benito est suspendu, elle joue indifféremment à trois, quatre ou cinq derrière. C’est un peu hybride et c’est parfois un peu délicat de s’adapter. »
Après le schéma en 5-3-1-1 qui n’a pas produit l’effet escompté contre Lens le 21 mars (défaite 1-2 une semaine après l’échec 1-0 à Rennes), le technicien devrait recourir au 4-2-3-1 auquel il a longtemps été fidèle. Dimitri Liénard reviendrait alors dans l’entrejeu, à la place du 5e défenseur sacrifié sur l’autel de ce remaniement tactique, Lionel Carole.
Première pour Elimbi et Sahi Dion
Par rapport au dernier match officiel face aux Sang et Or, le groupe bas-rhinois subit trois retouches. Le défenseur Ismaïl Aaneba (choix de l’entraîneur) et les attaquants Kevin Zohi, qui souffre du dos depuis mardi, et Majeed Waris, qui s’est entraîné ce samedi, mais se ressent toujours d’un adducteur douloureux, en sortent.
Ils y sont remplacés par Mehdi Chahiri, remis de la blessure au tendon rotulien qui l’a privé des matches à Rennes et contre Lens, mais aussi du galop amical à Nancy, et deux jeunes du centre de formation : le défenseur central Marvin Elimbi (18 ans), qui a participé aux rencontres amicales des pros à Aarau le 9 octobre et Nancy, et l’attaquant ivoiro-malien Moïse Sahi Dion (19 ans) qui s’est entraîné cette semaine avec eux pour pallier l’absence de Zohi. Tous deux apparaîtront en Gironde pour la première fois sur une feuille de match de L1.
L'équipe possible
Sels – Guilbert, Koné, Mitrovic (cap), Caci – Sissoko, Aholou – Bellegarde, Thomasson, Liénard – Ajorque.
Remplaçants : Elimbi, Carole, Siby, Prcic, Lebeau, Chahiri, Sahi Dion, H. Diallo, Kawashima (g).
Absents : Simakan (genou), Djiku (adducteur), Mothiba (genou), Saadi (inflammation du genou), Zohi (douleurs dorsales), Waris (adducteur), Bi. Kamara (g), Aaneba (choix).
dna
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeSam 3 Avr 2021 - 11:48

Bellegarde et Sissoko, au secours.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeSam 3 Avr 2021 - 21:33

dna a écrit:
Le Racing à la chasse aux points
Le Racing entre, ce dimanche (15h) à Bordeaux, dans la dernière ligne droite du championnat. Après avoir subi un coup d’arrêt en concédant deux défaites avant la trêve internationale, les Strasbourgeois veulent repartir de l’avant dans la course au maintien.
Pendant que les enfants – et les plus âgés, ce n’est pas interdit non plus – tenteront en ce dimanche pascal de dénicher çà et là le maximum d’œufs et autres friandises chocolatées, le Racing part à la chasse aux points dans un stade Atlantique d’où il est toujours revenu les bras chargés depuis son retour en Ligue 1.

La saison passée – juste avant de boucler le cycle aller par une victoire contre Saint-Étienne à la Meinau –, il avait suffi d’un but de Ludovic Ajorque pour que les Strasbourgeois enchaînent un troisième succès sur la pelouse des Girondins (3-0 en décembre 2017, 2-0 en août 2018) et regagnent l’Alsace avec trois points de plus au compteur.
Éviter de s’embarquer dans un tourbillonnant “grand huit”

Le Racing voyage bien à Bordeaux, mais si ça ne lui a pas échappé, Thierry Laurey se garde bien d’en faire un acquis. « Même si ça laisse penser que c’est une terre qui nous réussit, l’histoire d’un match n’est jamais la même », a tenu à souligner le coach strasbourgeois avant d’entrer, sur les bords de la Garonne, dans la dernière ligne droite du championnat.

S’il n’a pas voulu se projeter au-delà du premier des huit derniers rendez-vous de la saison, le technicien du Racing ne peut toutefois que souhaiter un emballage final le plus linéaire possible.

Pour éviter d’être embarqués dans un tourbillonnant “grand huit” dont on ne voit le bout avec soulagement – ou un peu de regret, si on est amateur de sensations fortes – qu’à la sortie du dernier virage, les Strasbourgeois seraient bien inspirés de conserver les bonnes habitudes acquises en Gironde.

Le problème, c’est que le Racing traverse cette saison sur des montagnes russes, capable par exemple d’empocher quatre points contre Lille (1-1) et Monaco (1-0) – deux des membres d’un quatuor de tête à l’œuvre ce samedi – avant de faire un zéro pointé contre Rennes (1-0) et Lens (1-2).

Certes, les Lensois – qui « fracassent tout en ce moment » – et les Rennais – qui ont enchaîné avec un probant succès à Metz (1-3) – sont bien installés dans la première moitié du classement. Mais ces deux revers obligent forcément le staff strasbourgeois à jeter un coup d’œil dans le rétroviseur pour surveiller des adversaires qui n’abdiquent pas.

Alors que Nantes, le premier relégable, et Nîmes, le barragiste, rôdent respectivement à cinq et quatre longueurs derrière les Strasbourgeois, Thierry Laurey ne veut toutefois pas s’interdire de regarder « un petit peu devant » et constater que Bordeaux n’est finalement pas bien loin.
« À l’aller, on avait pris une petite leçon »


À la peine depuis fin janvier, les hommes de Jean-Louis Gasset pointent à la 13e place et n’ont en effet que trois points d’avance sur le Racing (15e ). Ce n’est pas grand-chose, mais c’est aussi la conséquence du match aller, remporté 2-0 à la Meinau par les Girondins. Un revers qui incite forcément à la méfiance.

« C’est vrai que Bordeaux reste sur une série difficile, mais c’est une équipe qui a du talent et surtout de l’expérience. C’est ce qui avait fait la différence au match aller, n’a pas oublié Thierry Laurey. Sans être géniaux, les Bordelais avaient plutôt fait la différence sur le placement, le positionnement, l’organisation. On avait pris une petite leçon et j’aimerais bien qu’on n’en reçoive pas une deuxième. »

C’est donc cette expérience bordelaise qu’il faudra contrarier ce dimanche à défaut de pouvoir réellement anticiper sur le plan de jeu de l’adversaire. « C’est une équipe assez compliquée à lire. Ils jouent un peu indifféremment à trois, à quatre, à cinq (en défense, NDLR) , c’est un peu hybride et parfois délicat pour s’adapter. C’est pour ça qu’on a surtout travaillé sur nous », souligne Thierry Laurey.

Même s’il y a réflexion – « à l’aller, on a voulu jouer et on s’était un peu cassé les dents sur cette équipe. Je ne sais pas si l’expérience est à renouveler », a soufflé le technicien –, le Racing veut rester fidèle à sa philosophie pour assurer sa place en Ligue 1.

« Tout en faisant attention, il faut jouer notre jeu et essayer de ramener un certain nombre de points à la fin de la saison », insiste Thierry Laurey.

La chasse commence ce dimanche au stade Atlantique. Ce serait dommage que cette fois le Racing n’en ramène rien.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeSam 3 Avr 2021 - 21:37

L'adversaire du Racing : Bordeaux au régime sec
Ballottés entre crise de résultats, difficultés économiques et grogne des fans, les Girondins n’atteindront pas leur objectif avoué : le top 8. Mais en s’imposant face au Racing, ils officialiseraient pratiquement leur maintien.

A côté de celle de Bordeaux, la sinusoïdale saison du Racing serait presque un long fleuve tranquille. Résultats sportifs en déliquescence, bilan économique catastrophique, avec un déficit 2020-2021 évalué entre 70 et 80 millions d’euros, cure d’austérité, rupture avec les supporters, certes absents du stade Atlantique pour cause de pandémie : en forçant un peu le trait, les Girondins sont au bord de l’insurrection.
Il y a un peu plus d’un an, mi-décembre 2019, le fonds d’investissement américain King Street Capital, déjà actionnaire majoritaire, a racheté les parts d’un autre fonds américain, GACP, alors manager opérationnel du club, dont la politique dispendieuse a entraîné l’explosion de la masse salariale.
Depuis, King Street a serré la vis, mais les crises sanitaire et des droits télé ne l’ont pas aidé à remettre le bateau bordelais à flot. Un plan d’amaigrissement financier a donc été lancé. Il inclut 24 suppressions d’emploi et vise un retour à l’équilibre en 2023. Les premiers bijoux de famille ont été vendus (avant la prise de contrôle de King Street) : Aurélien Tchouaméni à Monaco pour 20 millions, Jules Koundé au FC Séville pour 25. A six mois de la fin de son contrat, le défenseur brésilien Pablo s’est envolé cet hiver pour le Lokomotiv Moscou contre 2,5 millions.
Pour alléger encore la dette, l’actionnaire a, selon le journal Sud-Ouest , une nouvelle fois assumé ses responsabilités en augmentant de 40 millions – grâce, notamment, à un abandon de créance de 27,5 millions – le capital social du club au scapulaire, pour le porter à 83 millions.
19e depuis la 22e journée
Reste, désormais, à endiguer le déclin sportif : depuis la 22e journée, les Bordelais émargent au 19e  rang, avec un famélique total de 4 points sur 27 en neuf rencontres : sept défaites, un nul (0-0 contre l’OM) et une victoire (3-1 le 14 mars chez la lanterne rouge condamnée Dijon). Un succès forcément à relativiser face à un DFCO incapable de gagner depuis le 23 décembre (3-1 à Nîmes) : trois nuls, puis dix revers (série en cours) en 2021.
Pourtant, Jean-Louis Gasset assure avoir humé le parfum d’une embellie lors des trois dernières journées : « On a rivalisé avec Paris (0-1). On a assumé à Dijon. Et à Montpellier (défaite 3-1) , on a des regrets parce qu’on avait ouvert le score […]. On a travaillé durant la trêve internationale l’efficacité défensive, parce qu’on doit être beaucoup plus solides, et offensive parce qu’on a les occasions. »
Mais c’est surtout au retour de son Hérault natal que le Montpelliérain a perçu ce frémissement : « J’ai senti une prise de conscience des cadres et que le groupe était en train de se dire : « “ Hey, faut mettre le pied sur l’accélérateur ! ” L’application, l’abnégation et les efforts consentis pendant quinze jours me font penser que les joueurs sont conscients de la situation. Notre avantage, c’est qu’on a un effectif mature qui sait quand accélérer. Je compte là-dessus. Dans ces moments-là, l’expérience est fondamentale. »
Pour Bordeaux, le calcul est de toute façon vite fait : une 11e victoire contre Strasbourg offrirait aux Marine et Blanc « la fin de saison un peu plus tranquille » espérée par leur attaquant Rémi Oudin.
dna
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 4 Avr 2021 - 6:27

En avant pour le 1-3.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 4 Avr 2021 - 6:36

Les compos sont tombées et c'est le grand retour de Matz Sels dans le but strasbourgeois ! Le portier belge s'était rompu le tendon d'Achille durant la préparation en juillet et aura donc attendu neuf mois avant de retrouver la compétition. Durant son absence Bingourou Kamara et surtout Eiji Kawashima ont assuré l'intérim.

BORDEAUX : Costil – Baysse, Koscileny (cap.), Mexer – Sabaly, Adli, Seri, Oudin – Ben Arfa – De Préville, Hwang. Entraîneur : Jean-Louis Gasset.
RACING : Sels – Guilbert, Koné, Mitrovic (cap), Caci – Ib. Sissoko, Aholou – Diallo, Thomasson, Liénard – Ajorque. Entraîneur : Thierry Laurey
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 4 Avr 2021 - 6:50

Le Racing est un peu chez lui au stade Atlantique. Depuis sa remontée en L1, en 2017, il s'y est systématiquement imposé. La première fois fut la plus belle, une leçon et un 3-0 avec des buts de Bahoken, Liénard et Terrier sur une chevauchée au long cours. La deuxième victoire fut acquise à 11 contre 10 grâce à Sissoko et Da Costa. Le dernier succès en terre girondine a vu Ajorque être le seul buteur de la rencontre. On espère que cette belle série va se poursuivre.

Prendre des points cet après-midi est une nécessité. Rappelons que Nîmes, le barragiste, est à quatre points et Nantes, relégable, à cinq longueurs. A huit journées du terme, la marge n'est pas suffisante et le droit à l'erreur restreint.

A l'aller, il n'y avait pas eu photo et Bordeaux s'était logiquement imposé à la Meinau grâce à des réalisations de Pablo et Otavio. Les Girondins avaient également vu trois buts leur être refusé pour des positions de hors-jeu. Il faut espérer qu'ils sont moins en jambes ce que l'année 2021 semble accréditer. Sur les neuf derniers matches, ils n'ont pris que 4 points sur 27 possibles. Ce serait bien que le compteur reste bloqué jusqu'au week-end prochain.

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 4 Avr 2021 - 7:01

En cas de quatrième succès d'affilée au stade Atlantique, le Racing reviendrait à hauteur de sa victime du jour avec 36 points.

Il fait beau aujourd'hui à Bordeaux. La rencontre va se jouer dans une douceur toute printanière.

C'est parti
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 4 Avr 2021 - 7:08

Sur une passe trop appuyée d'Adli au milieu de terrain, Liénard amorce le contre. Pas attaqué, il s'avance jusqu'à 25 mètres du but de Costil avant de déclencher une frappe qui fuit le cadre.

But 0-1

 Lamine Koné ouvre le score !

Sur le corner de Liénard côté droit, Mexer ne saut pas au second poteau. Koné lui ne se faite pas prier pour prendre son envol et prendre le ballon de la tête, aux 6 mètres. Costil est battu sur sa droite.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 4 Avr 2021 - 7:23

La réaction bordelaise avec un bon travail de Seri qui profite à Sabaly. Heureusement que la frappe du Sénégalais est trop croisée...

Frédéric Guilbert rate son tacle devant sa surface et Yacine Adli donne à Hwang Ui-Jo sur la gauche. Le Sud-Coréen frappe en première intention. C'est directement sur Matz Sels.

But 0-2 Diallo

Sur un contre, la frappe d'Ajorque est contrée par Mexer. Guilbert récupère à droite et centre au second poteau. Diallo arrive lancé devant Sabaly et catapulte le ballon au fond des filets, au ras du poteau gauche. Costil est resté immobile.

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 4 Avr 2021 - 7:31

Penalty pour Strasbourg !

 
But Ajorque 0-3

Ludovic Ajorque ouvre son pied gauche et frappe à ras de terre. Benoît Costil part du bon côté, sur sa droite, mais ne peut toucher le ballon qui finit proche du poteau. 3-0 pour Strasbourg !

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 4 Avr 2021 - 7:39

But 1-3 de Baysse

Sur un corner de Ben Arfa côté gauche, Koscielny, à droite dans la surface, remise de la tête. Au second poteau, à bout portant, Baysse pousse le ballon au fond des filets de la tête.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 4 Avr 2021 - 7:47

Penalty pour Bordeaux !

Sur un centre de la droite de Jean Michaël Seri après un coup franc, Ibrahima Sissoko retient Laurent Koscielny. Penalty !

But 2-3  Hwang

C'est la pause au stade Atlantique. C'est fou d'arriver à la pause avec des regrets mais le Racing était très bien dans son match avant de concéder deux buts sur deux erreurs défensives.

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 4 Avr 2021 - 8:28

Carton jaune pour Frédéric Guilbert après une faute sur Nicolas De Préville.

Après un quart d'heure de jeu en seconde période, le Racing est toujours devant mais souffre. Il va falloir être un peu plus compact, notamment sur les côtés, pour éviter de donner aux Girondins autant de possibilités de centrer.

Trois changements d'un coup pour Bordeaux. Rémi Oudin est remplacé par Maxime Poundjé.

Jean Michaël Seri est remplacé par Mehdi Zerkane.

Et Edson Mexer est remplacé par Toma Basic.

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 4 Avr 2021 - 8:38

Aholou reste au sol après un contact avec Ben Arfa.

Habib Diallo est parfaitement lancé dans l'axe et s'emmène bien le ballon dans la surface. Il faut un retour parfait de Maxime Poundjé pour l'empêcher de frapper au dernier moment.

Encore une situation strasbourgeoise avec Adrien Thomasson, à gauche dans la surface. Il prend son temps et frappe du gauche, mais Paul Baysse se jette et contre le ballon.

Les deux premiers changements pour Strasbourg. Dimitri Liénard est remplacé par Mehdi Chahiri.

Les deux derniers chnagements bordelais: Hwang et De Preville cèdent leur place aux jeunes Traore et Mara.

Et Frédéric Guilbert est remplacé par Lionel Carole.

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 4 Avr 2021 - 8:54

Encore une grosse dizaine de minutes à tenir et le Racing fera une excellente opération en vue du maintien.

Ludovic Ajorque est remplacé par Jean-Ricner Bellegarde.

Cette fois-ci, les Strasbourgeois restent derrière et ne se projettent plus. L'objectif est de tenir pour les dernières minutes.

Il y aura 3 minutes de temps additionnel.

 Derniers changements au Racing: Thomasson et Diallo sont remplacés par Siby et le jeune Sahi Dion.

C'est fini

.
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 4 Avr 2021 - 13:25

T'étais pas loin avec 3 à 1 mais Sissoko a concédé un pénalty inutile même si généreux, Liénard a été bon sauf sur le corner où il semble gêner Sels sur le but de Baysse.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 4 Avr 2021 - 20:31

dna a écrit:
Une bonne affaire, une, pour le Racing !
Lancé vers un succès tranquille avec trois buts d’avance à la demi-heure de jeu, le Racing a vu revenir les Girondins dans son sillage juste avant la mi-temps (2-3). Le score n’évoluera toutefois plus et les Strasbourgeois repartent de Bordeaux avec un précieux succès dans la course au maintien.
Il y a un peu plus de quinze mois, une époque où les enceintes de football accueillaient du public, il avait suffi d’un but au Racing pour ramener les trois points de la victoire d’un stade Atlantique aux deux tiers vide. Ludovic Ajorque avait fait trembler les filets bordelais à la 11e minute, alors que les “Ultramarines” étaient plus occupés à conspuer leur direction à coups de « Longuépée, démission ! ».

Ce dimanche – alors que le président Frédéric Longuépée et les dirigeants bordelais n’entendent plus la fronde des supporters descendre des tribunes en raison du Covid –, les hommes de Thierry Laurey ont frappé encore plus vite, sur ce ballon catapulté de la tête par Lamine Koné sur un corner de Dimitri Liénard, le premier de la partie (0-1, 6e ).

Le Racing n’avait jamais pris aussi vite deux buts d’avance cette saison


De quoi mettre le Racing un peu plus à l’aise dans un stade où il se sent bien depuis qu’il est remonté en Ligue 1. De quoi aussi plonger un peu plus les hommes de Jean-Louis Gasset dans leurs doutes actuels, eux qui présentent depuis fin janvier l’un des plus mauvais bilans du championnat.

Décontenancés par cette ouverture du score précoce, les Girondins courbent l’échine, le scapulaire en berne. Les tentatives pour revenir, comme cette frappe de Hwang Ui-Jo bien captée par Matz Sels (10e ), sont assez stériles. Mais c’est surtout défensivement que les Bordelais vont prendre le bouillon pendant une demi-heure, offrant des boulevards à des Racingmen qui n’en demandaient pas tant.

Diallo, en panne devant le but adverse lors des onze derniers matches de championnat, règle, enfin, la mire sur cet excellent centre de Guilbert (0-2, 21e ).

Le Racing n’avait jamais pris aussi vite deux buts d’avance cette saison. À Nantes (le 6 décembre), Habib Diallo – déjà lui – avait doublé la mise à la 34e minute, effaçant le “record” de Kenny Lala, qui avait inscrit, fin octobre, le penalty, rocambolesque dans sa construction, du break à Brest à la 40e minute.

Les deux fois, les hommes de Thierry Laurey s’étaient imposés sans encaisser de but (4-0 à Nantes, 3-0 à Brest). Alors quand Ludovic Ajorque a converti le penalty concédé par Mexer, à la lutte avec Adrien Thomasson sur cette lumineuse ouverture de Dimitri Liénard (0-3, 30e ), il y avait de quoi se dire que l’affaire allait être encore plus rapidement ficelée. Mais le Racing, cette saison, n’aime pas faire dans la facilité.

« On a été efficaces… il y a dû y avoir quatre tirs sur la première demi-heure et il y a trois buts. Quand tu es en réussite comme ça, l’adversaire a la tête sous l’eau, ça peut aller vite. Mais après, ils sont bien revenus dans le match et ça nous a posés quelques problèmes, reconnaît Thierry Laurey. Je regrette simplement la fin de première mi-temps. Il y a encore des choses où on manque d’expérience, où on n’est pas assez rigoureux. »

Un corner de Hatem Ben Arfa, que la défense strasbourgeoise ne repousse pas, permet à Paul Baysse de réduire le score après un relais avec Laurent Koscielny (1-3, 36e ). Un penalty, sévère après cet accrochage entre Ibrahima Sissoko et l’ancien défenseur des Bleus, offre au Sud-Coréen Hwang l’opportunité de semer le doute dans les esprits strasbourgeois juste avant la mi-temps (2-3, 45e  31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 +1).

Si le coach du Racing regrette la décision arbitrale – « Monsieur Brisard a fait un très bon arbitrage sur ce match, mais je pense qu’il s’est trompé sur cette action », a-t-il tenu à souligner –, c’est son origine qui le chagrine aussi.

« On pensait réellement pouvoir marquer un but de plus en seconde période »

« On est dans les arrêts de jeu, on peut dégager loin par les côtés, mais on veut ressortir le ballon, on se le fait prendre et on concède un coup franc qui amène le penalty », égrène-t-il.

Avec un adversaire requinqué, dont on peut sentir le souffle sur la nuque, alors que l’idée était incongrue quinze minutes plus tôt, comment aborder la seconde période ?

« On tremble, c’est terrible, ironisera Thierry Laurey à la fin du match. Non, on voulait continuer à jouer parce qu’on voyait qu’on avait des situations, qu’elles se multipliaient. On pensait réellement pouvoir marquer un but de plus en seconde période. Il y a eu quelques opportunités pour les Bordelais, aussi, mais je pense que sur l’ensemble du match, la victoire est méritée. »

Si ce n’est sur cet ultime coup franc de Toma Basic (90e +2) qu’il enlève sous sa transversale, Matz Sels n’a pas eu à trop s’employer pour son retour (lire page suivante). Mais comme ni Diallo (74e ), Thomasson (76e ) ou l’entrant Jeanricner Bellegarde (87e ) n’ont enfoncé le clou, les Strasbourgeois n’ont eu l’esprit tranquille qu’au coup de sifflet final.


Ils repartent du stade Atlantique avec une quatrième victoire consécutive en Ligue 1 – une première, en tant que coach qui a fait sourire un Thierry Laurey badin – et réalisent une bonne opération dans la course au maintien.

Le Racing pointe à la 13e place au soir de la 31e journée et compte sept longueurs d’avance sur le barragiste nîmois. Il lui reste, sans doute, encore deux bonnes affaires à réaliser pour écarter définitivement le danger.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 4 Avr 2021 - 20:44

dna a écrit:
Les notes de Bordeaux - Racing (2-3): Diallo et Ajorque remontent le temps
Les deux buteurs du Racing n’avaient plus marqué dans un même match depuis leurs doublés contre Nîmes le 6 janvier (5-0). Grâce, entre autres, au douzième but du Réunionnais et au huitième du Sénégalais, les Bleus se sont donné de l’air.
Avec un schéma en 4-4-2 et un milieu en losange à géométrie un peu variable, le Racing a frappé trois fois en une demi-heure ce dimanche à Bordeaux, avant de laisser les Girondins reprendre espoir. Mais il s’est accroché à son sixième succès à l’extérieur pour faire un pas sinon décisif, du moins important vers le maintien. Avec, en prime, le retour dans la lumière de son duo d’attaquants.
SELS (5)

Pour sa rentrée officielle depuis l’échec du Racing à Montpellier le 29 février 2020 (3-0), le gardien international belge a bien fait ce qu’il avait à faire. C’est tout ce qu’on attendait de lui à la sortie d’un aussi long tunnel.
Troisième but avec le Racing pour Koné
GUILBERT (5)


Sa perte de balle devant Adli dès la 10e aurait pu coûter l’égalisation à 1-1. Mais la recrue normande de l’hiver a vite fait oublier cette bévue en distillant sa troisième passe décisive en sept matches (plus une réalisation) sur le but de Habib Diallo (0-2, 21e ). Parfois en difficulté, moins en vue en tout cas que ces derniers temps et averti pour protestation (57e ), il a passé le relais à Lionel CAROLE à la 79e.
KONE (6)

Son troisième but en L1 sous le maillot bleu, le premier en 2020-2021, dès la 6e a placé le Racing sur les bons rails. Dommage que le roc ivoirien n’ait pas senti Baysse dans son dos sur le but qui relance Bordeaux (36e ). En l’absence de Simakan et Djiku, blessés, le défenseur axial rappelle tout de même qu’il a toujours un rôle à jouer dans la rotation.
MITROVIC (6)

Le capitaine strasbourgeois, qui venait de disputer en entier les trois matches de la Serbie en éliminatoires du Mondial-2022, a géré ses efforts, fait parler son sens du placement et s’est montré solide, comme sur son sauvetage sacrificiel après une tête de De Préville (16e ). Mais de bonheur, il a tout de même chaviré en arrière au coup de sifflet final.
CACI (4)

Le soutien de Liénard pour tenter de limiter le rayonnement d’un Sabaly qui l’a fait souffrir d’entrée lui a été précieux, mais parfois insuffisant. Moins en danger après le repos, il s’est cantonné à ses missions défensives, sans doute échaudé par sa fatale erreur à Rennes le 14 mars. Repositionné à droite après l’entrée de Carole, il a raté le cadre et le coup de grâce à la 84e.
SISSOKO (4)

Son changement de chaussures à la 12e suggère qu’il a parfois été à côté de ses pompes. Ce n’est pas faux : sa responsabilité est engagée sur les deux buts bordelais. Lobé par le corner de Ben Arfa sur la réduction du score de Baysse, il a ensuite provoqué, d’un écran devant Koscielny jugé illicite par M. Brisard, le penalty sévère converti par Hwang (45e +2). Il a gratté beaucoup de ballons, mais sa relance a souvent été déficiente. Les rares fois où il a joué juste, ses coéquipiers n’ont pas su exploiter ses services.
AHOLOU (5)

Le grand Jean-Eudes ne s’est pas exposé, mais n’a pas proposé grand-chose non plus. Quand il l’a fait, il a très peu utilisé le ballon à bon escient. Bref, moyen, sans plus.
LIENARD (6)

Pour son retour dans le onze après son forfait à Rennes et son passage sur le banc contre Lens, le Belfortain s’est montré doublement décisif, en mitonnant son quatrième caviar de la saison à Koné sur un corner ciselé (6e ), puis d’une louche pour Thomasson qui amène le penalty du 3-0 (30e ). Moins à l’aise, peut-être, dans l’orientation du jeu que d’habitude, il a regagné le banc d’où est sorti Mehdi CHAHIRI (79e ).
THOMASSON (6)

Le stratège alsacien n’a eu de cesse d’étirer encore plus des lignes girondines déjà très distendues. Chargé dans le dos par Mexer, il obtient le penalty que transforme son pote Ajorque (30e ). Trop court sur la remise de ce dernier (42e ) et pas assez spontané sur son tir contré par Baysse (74e ), il a beaucoup donné avant de s’effacer au profit de Mahamé SIBY (90e +4).
AJORQUE (5)

Il n’a pas “psychoté” sur son quatrième penalty réussi de la saison. Après trois journées de mutisme, le Réunionnais a ainsi inscrit son 12e but de son pied gauche ouvert. S’il n’a pas toujours fait les bons choix, il a pesé jusqu’à son remplacement par Jeanricner BELLEGARDE (85e ).
DIALLO (6)

Deux mois et onze matches après son septième but (1-0 le 9 janvier à Lens), le Sénégalais a de nouveau fait tourner son compteur d’une tête plongeante (21e ). Mais on l’a aussi vu dans d’autres registres que celui de pur buteur, comme sur son décisif geste défensif devant Ben Arfa (16e ) ou sa remise en appui pour Thomasson dont Costil a claqué le tir en corner (39e ). Relayé par Moïse SAHI DION qui a disputé ses premières secondes en L1 (90e +4).
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeLun 5 Avr 2021 - 16:10

Mes notes 4/6/4/5/4/2/4/5/3/3/6.
Sissoko fait peur maintenant il fait des pénos ; Ajorque hyper-maladroit, a failli louper son péno (heureusement gardien nul en face), Thomasson a raté tout ce qu'il voulait, Sels pas terrible.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitimeLun 5 Avr 2021 - 21:06

dna a écrit:
Le Racing va dans le bon sens
Reparti du bon pied après la trêve internationale dans un stade Atlantique où il n’a jamais perdu, le Racing a signé dimanche à Bordeaux sa dixième victoire de la saison (2-3). C’est trop tôt pour croire le maintien acquis. Mais s’ils gardent le rythme, les Strasbourgeois devraient arriver à bon port.
Deux jours plus tard, le Racing en a pris trois de plus dans l’antre des Girondins. Une opération réussie grâce une entame de match tonitruante qui a permis à ses deux attaquants Ludovic Ajorque et Habib Diallo de retrouver le chemin des filets dans un même match, le second mettant fin à une disette de onze rencontres en championnat.

Ce succès dominical (2-3) permet aux Strasbourgeois de grimper de deux rangs dans la hiérarchie hexagonale du moment. Les Racingmen doublent ainsi leurs hôtes bordelais ainsi que des Brestois défaits dans le derby des ports militaires bretons à Lorient (1-0).

Treizièmes, les joueurs de Thierry Laurey comptent désormais sept points d’avance sur le potentiel barragiste (Nîmes, 29 points) et huit sur le premier relégable (Nantes).

De quoi voir venir, mais pas forcément de crier déjà victoire. Le « 24 sur 24 » n’est pas devenu moins utopique après ce seul succès chez des Girondins, dont on rappellera qu’ils sont tout de même avant-derniers sur le classement des dix dernières journées (1 victoire, 1 nul).
« Le championnat n’est pas terminé. 36 points, ce n’est pas suffisant »


Le coach du Racing apprécie à sa juste valeur le dixième succès de son équipe, qui forcément fait du bien après les deux revers essuyés avant la pause du championnat. Il n’y avait pas eu un vent de panique - « On a perdu neuf matches sur onze en début de saison et on s’en est remis. Donc, ce ne sont pas deux défaites de suite qui vont nous perturber », a assuré Thierry Laurey –, mais les défaites à Rennes (1-0) et contre Lens (1-2) avaient obligé à regarder ce qu’il se passait en bas du classement.

La victoire à Bordeaux, combinée aux défaites nîmoise (0-2 contre Saint-Étienne) et nantaise (1-2 contre Nice), offre une bonne goulée d’air frais avant de repartir au combat pour finir le boulot. Et il reste encore quelques points à conquérir pour cela.

« On n’a pas spécialement fait un grand pas vers le maintien. Le championnat n’est pas terminé, 36 points ce n’est pas suffisant, insiste un Thierry Laurey qui sait d’expérience qu’une fin de championnat peut être “casse-gueule”. Ça serait prétentieux aujourd’hui de dire : “On va prendre tant de points et se sauver”. Je suis descendu une fois avec un nombre de points qui n’avait fait descendre une équipe (*), donc aujourd’hui, je me méfie. »

« Des matches beaucoup plus importants » après Paris

Sur les dix saisons qui précèdent l’exercice 2019/2020 stoppé par la pandémie, 36 points n’ont servi qu’une seule fois à se maintenir (Monaco avait fini 17e , devant Dijon, 18e avec 34 points). En moyenne, le maintien s’est joué à 40 points sur ces saisons-là. En 2011, Nice avait toutefois dû aller chercher le sien avec 46 unités à son compteur quand les 44 monégasques n’avaient pas suffi.

Lille avait été champion cette année-là avec 76 points, un total assez bas qui explique aussi pourquoi le maintien s’était joué aussi haut. Depuis sa victoire samedi chez le PSG, le Losc a fait un pas de plus faire le sacre. S’il garde ce rythme (66 points après 31 journées), il pourrait atteindre 81 points pour être titré.

La moyenne actuelle du Racing peut lui permettre d’atteindre les 44 points quand Nîmes (18e ) et Nantes (19e ) peineraient à dépasser respectivement 36 et 35 points.

Il ne manque donc plus beaucoup de points à prendre. Le prochain rendez-vous, samedi (17h) face au PSG n’est pas l’idéal sur le papier, même si Matz Sels, de retour aux affaires, n’est pas totalement de cet avis.

Thierry Laurey, lui, se veut plus pragmatique. « On va avoir un match joker, parce que malheureusement c’est toujours le cas ce genre de match. Ça ne veut pas dire qu’on ne va pas le jouer, mais après on aura des matches beaucoup plus importants et qu’il faudra gagner. »

Après Paris, il y aura un déplacement à Nîmes, où le Racing peut établir un record de victoires à l’extérieur (voir le chiffre), et la réception de Nantes. Deux rendez-vous déterminants, déjà parfaitement préparés en allant chercher trois points de plus à Bordeaux.

(*) 18e avec Amiens en Ligue 2 en 2009 avec 43 points, alors que les Picards étaient 12es à cinq journées de la fin avec sept points d’avance sur le premier relégable
Contenu sponsorisé


 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty

 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021    31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021 I_icon_minitime

 

31 eme journée Bordeaux - Strasbourg saison 2020/2021

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-