Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -43%
Fire TV Stick 2021 avec télécommande ...
Voir le deal
22.99 €

Partagez
 

  1er journée 2021/2022 Strasbourg - Angers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 57080
Date d'inscription : 25/11/2012

  1er journée 2021/2022  Strasbourg - Angers - Page 2 Empty

  1er journée 2021/2022  Strasbourg - Angers - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1er journée 2021/2022 Strasbourg - Angers     1er journée 2021/2022  Strasbourg - Angers - Page 2 I_icon_minitimeDim 8 Aoû 2021 - 20:44

dna a écrit:
le jeu et les joueurs
Malgré leur bonne volonté, les Strasbourgeois se sont heurtés à une intraitable défense angevine, organisée autour de son capitaine Ismaël Traoré, buteur et auteur d’une prestation majuscule.
Les intentions étaient là. Le résultat, non. Les Racingmen ont tenté pendant 90 minutes d’appliquer les préceptes offensifs de leur nouveau coach Julien Stéphan, mais ont buté sur un SCO solide et désireux lui aussi de donner du relief aux conceptions audacieuses de son entraîneur nommé à l’intersaison, l’ancien buteur strasbourgeois Gérald Baticle (1995-1998).
Un coup de Cho pour Sissoko
SELS 5
Pour son retour officiel dans la cage alsacienne – rattrapé par la Covid, il avait raté les deux derniers matches 2020-2021 –, il n’a rien eu à faire en première période, sinon aller chercher au fond de ses filets une frappe puissante de Fulgini (20e ). Un but justement refusé pour un hors-jeu préalable. L’international belge n’a pas davantage eu à s’employer après le repos, sinon pour ramasser le cuir dans sa cage après les réalisations à bout portant de Traoré (57e ) et Bahoken (81e ) sur lesquelles il ne pouvait rien.
FILA 5
Pour son baptême en Ligue 1 sous la tunique bleue, l’international espoirs polonais s’est surtout fait remarquer par le bandage qui lui a enserré le crâne après que Mangani, averti sur le coup, lui a involontairement entaillé le cuir chevelu à la 41e. Mais le latéral droit s’est aussi signalé par sa disponibilité, notamment en début de match. Alors qu’il baissait de pied, Julien Stéphan l’a rappelé sur le banc pour lancer Mehdi CHAHIRI (76e ).
SISSOKO 4
Le milieu récupérateur, aligné dans l’axe défensif comme en préparation, s’est fait d’entrée une frayeur sans conséquence lorsque son dégagement contré est revenu dans les pieds de Thomas, resté aux avant-postes après un corner, mais surpris par l’effet du ballon (14e ).

Son match aurait d’ailleurs été correct s’il ne s’était fait jongler par Cho sur le second but angevin inscrit par l’ex- Racingman Stéphane Bahoken (81e ). Ça plombe évidemment sa note.

DJIKU 5
Averti dès la 19e pour un pied haut suivi d’une main, le régulateur de la défense alsacienne a livré un match propre, mais sans envolées lyriques. La menace prégnante et permanente que faisaient peser les Angevins l’a mécaniquement privé de toute initiative.

CACI 5
A peine rentré des Jeux Olympiques, “Titi” a replongé dans le grand bain alors que son départ pour Tokyo l’avait privé de l’essentiel de la préparation. Il a fait le job, comme sur cette intervention déterminée devant Cabot dans la surface (15e ) ou cette passe qu’il a crue décisive pour Diallo (26e ). Il n’a cessé d’arpenter son couloir gauche, jusqu’à son basculement à droite lorsque Chahiri a succédé à Fila (76e ).

Une attaque cahoteuse

WARIS 5
En froid avec Thierry Laurey la saison passée, l’international ghanéen revit. Il s’est démultiplié sur le flanc droit, n’a cessé de proposer des solutions, mais a aussi parfois été brouillon. Entre une tentative spontanée, mais non cadrée sur une demi-volée du droit (9e ), et une frappe trop écrasée (65e ), il a tenté de secouer le cocotier. En vain.
BELLEGARDE 5
Son repositionnement à la “récup” lui permet de tirer profit de son volume de jeu. On ne lui reprochera pas d’avoir été survolé par Fulgini sur une tête trop enlevée de l’imposant stratège du SCO (33e ). On mettra au contraire en lumière son abattage et son abnégation, comme sur ce retour décisif devant Boufal dans les 16 mètres (29e ). Il s’est peu à peu éteint jusqu’à son remplacement par Jean-Eudes AHOLOU (84e ).
LIENARD 5
Du geste et de la voix, le nouveau capitaine s’est comme toujours évertué à montrer l’exemple : le bon sur un tacle décidé sur Cabot (23e ) et le moins bon, comme sur ce croche-patte sur Boufal qui lui a valu un carton jaune (40e ). Décalé à gauche en fin de match après la sortie de Fila.
THOMASSON 4
Excentré sur le côté gauche, le meneur de jeu a eu du mal à exister, alors qu’il avait été efficient dans ce rôle durant l’avant-saison
DIALLO 4
Son après-midi aurait pu être belle si son but de la 26e , d’un intérieur du droit, n’avait pas été annulé pour un hors-jeu avéré. Sa passivité sur le but de Traoré (58e ) est à porter à son débit. Il a d’ailleurs aussitôt été remplacé par Kévin GAMEIRO (61e ) qui a multiplié les courses, malheureusement dans le vide.
AJORQUE 5

Un peu comme son compère Thomasson, il a longtemps peiné à se situer, même si, égal à lui-même, il a souvent décroché pour aller tâter la chique. Précieux dans son rôle de rouage offensif, à défaut d’être aussi décisif que l’an passé (16 buts, 3 passes décisives).
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

  1er journée 2021/2022  Strasbourg - Angers - Page 2 Empty

  1er journée 2021/2022  Strasbourg - Angers - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1er journée 2021/2022 Strasbourg - Angers     1er journée 2021/2022  Strasbourg - Angers - Page 2 I_icon_minitimeLun 9 Aoû 2021 - 5:02

Fila a la même note que Waris (nul donc zéro) ou que Caci (à replacer au milieu d'urgence ! 1) voire Liénard (inutile et nommé capitaine donc 0,5) et pire Ajorque (inexistant = 0). 5 pour Bellegarde ou Djiku, on rêve là ! Et alors Sels reconverti en fabricant de passoires, il est tout simplement ridicule.
Diallo et Sissoko archi-mauvais, on peut donner des notes négatives ? Ils marchent sur le terrain, ça se voit même à la télé !
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57080
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

  1er journée 2021/2022  Strasbourg - Angers - Page 2 Empty

  1er journée 2021/2022  Strasbourg - Angers - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1er journée 2021/2022 Strasbourg - Angers     1er journée 2021/2022  Strasbourg - Angers - Page 2 I_icon_minitimeLun 9 Aoû 2021 - 10:19

Entièrement d'accord avec toi Lacuesta .
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

  1er journée 2021/2022  Strasbourg - Angers - Page 2 Empty

  1er journée 2021/2022  Strasbourg - Angers - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1er journée 2021/2022 Strasbourg - Angers     1er journée 2021/2022  Strasbourg - Angers - Page 2 I_icon_minitimeLun 9 Aoû 2021 - 15:44

J'ai eu le malheur de voir le match, Laurey à côté de l'aut' peintre c'est Guardiola.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57080
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

  1er journée 2021/2022  Strasbourg - Angers - Page 2 Empty

  1er journée 2021/2022  Strasbourg - Angers - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1er journée 2021/2022 Strasbourg - Angers     1er journée 2021/2022  Strasbourg - Angers - Page 2 I_icon_minitimeLun 9 Aoû 2021 - 21:03

dna a écrit:
Première contrariété pour le Racing
La défaite inaugurale subie dimanche contre Angers (0-2) a permis de mesurer l’ampleur de la tâche qui attend Julien Stéphan et ses hommes. Cette semaine, la pente s’élève même à une hauteur vertigineuse pour le Racing, puisqu’il s’agit de préparer le déplacement au Paris SG dès samedi (21h).
Angers, Troyes et Brest : le triptyque domestique en ce mois d’août pouvait laisser croire aux plus optimistes que l’été strasbourgeois serait fertile et la moisson abondante en termes de points.

Contre des adversaires pas trop méchants, ce nouveau Racing entraîné par Julien Stéphan avait de quoi mettre la machine tranquillement en route. Le fervent soutien de la Meinau couvrirait bien les petits ratés du moteur…
« Ils ont été meilleurs dans les duels et sur les ballons importants »

C’est loupé. Si les supporters ont poussé les leurs – « On savait qu’ici, avec le retour du public, ils allaient presque être à douze », dit le technicien angevin Gérald Baticle –, cela n’a pas suffi à masquer les carences d’une équipe loin d’être au point.

Certes, les Bleus du néo-capitaine Dimitri Liénard n’ont pas été ridicules. Leurs intentions ont été louables et même récompensées par un joli but, celui d’Habib Diallo, logiquement refusé pour une position de hors-jeu.
Mais on aurait aimé voir l’attaque bousculer un peu plus l’arrière-garde du SCO que sur cette seule occasion d’Adrien Thomasson, malheureux dans le dernier geste sur la balle d’égalisation. Même la rentrée de Kévin Gameiro à l’heure de jeu n’a pas permis de semer la panique devant le but de Paul Bernardoni.

« On est tombé sur une équipe solide, mature, bien organisée autour de sa défense à cinq, et certainement plus agressive que nous, reconnaît Julien Stéphan. Ils ont été meilleurs dans les duels et sur les ballons importants. C’est une autre intensité et adversité que lors des matches de préparation. Et nous n’avons pas pu valider nos quelques temps forts. »

Avec l’impeccable Ismaël Traoré en patron de la défense, Angers a donc contenu les rares assauts alsaciens. « On a connu des moments vraiment difficiles, assure Gérald Baticle. Avec sa puissance athlétique, Strasbourg est une équipe qui pèse sur les défenses. Il fallait être forts ensemble, capables de subir pour respirer et poser nos problèmes ensuite. »

Le Racing n’a pas trouvé la faille. Au moins a-t-il essayé de conserver le point en sa possession au coup d’envoi sans faire n’importe quoi.

Dans son but, Matz Sels n’a d’ailleurs guère été mis à contribution. Mais comme en préparation, où elle n’a bouclé aucun de ses six matches sans encaisser au moins un but, la défense a fini par craquer.
« Vite digérer pour repartir sur une semaine de travail »

Un ballon renvoyé sur un corner par Ajorque, un marquage approximatif de Diallo et le mal est fait : Traoré place sa tête victorieuse (0-1, 57e ), avant que ce “faux frère” de Bahoken ne double la mise à la suite d’un coup du rein du gamin Cho (0-2, 81e ).
Cette fois, c’est le grand “Ibou” Sissoko, le milieu de terrain placé en défense centrale, qui est fautif au début de l’action.

Forcément, le débat sur la nécessité de se renforcer à l’arrière, où deux joueurs sont attendus avant la fin du mercato, le 31 août, est relancé.

En attendant, le Racing va devoir repartir de l’avant avec l’angoissante perspective de servir de menu fretin aux requins parisiens, samedi dans un Parc des Princes comble qui pourrait accueillir son (Léo) Messi, au moins en tenue de ville si le feuilleton finit par se décanter. On imagine l’ambiance démente…

À mille lieues de ces problèmes de milliardaires, Julien Stéphan va poursuivre sur la voie qu’il s’évertue à tracer avec son staff depuis six semaines.

« On a parlé aux joueurs dans le vestiaire (dimanche soir) , il faut vite basculer, vite digérer pour repartir sur une semaine de travail », dit le Breton qui va retrouver ses hommes ce mardi matin pour « débriefer le match », puis se remettre au boulot, avec comme leitmotiv la nécessité de mettre « plus d’impact, de vitesse dans le jeu, de justesse dans les vingt-cinq derniers mètres ». Soient autant d’éléments qui ne peuvent pas se mettre en place du jour au lendemain.

« Unité et humilité »

Avant même la venue d’Angers, Julien Stéphan rappelait qu’une saison de Ligue 1 est « un parcours du combattant » dans lequel il faut faire preuve de « résilience » et garder « beaucoup d’unité lorsque ça se passe moins bien et beaucoup d’humilité dans les bonnes périodes pour traverser tout ça avec le maximum de sérénité ».
En perdant dimanche, le Racing s’est d’entrée mis dans le dur. Sauf authentique miracle de l’Assomption, sa situation comptable ne devrait pas s’améliorer ce week-end.

C’est donc pour la venue de Troyes, dimanche en huit, que la saison des Strasbourgeois risque de réellement commencer. Pour ce qui est de l’été fertile et des moissons abondantes, on attendra encore un an de plus…
Repères

L’hommage à Patrick Dreyfuss

La mémoire de Patrick Dreyfuss, actionnaire de la reconstruction du Racing qui est décédé le 16 juin dans sa 67e année, a été honorée ce dimanche à la Meinau. Avant le coup d’envoi du match contre Angers, une minute d’applaudissements a contribué à rendre hommage à ce serviteur dévoué du club.

Ounahi n’était pas qualifié

Attendu dans le groupe angevin pour le déplacement à la Meinau, le milieu offensif Ounahi (21 ans), ancien stagiaire du Racing, n’y figurait finalement pas, pas plus d’ailleurs que l’autre recrue Batista Mendy (ex-Nantes) et Capelle qui a prolongé en juin son bail en Anjou.

Point commun entre les trois joueurs : ils ont paraphé un nouveau contrat à l’intersaison. Si le SCO invoque « un problème administratif », un dépassement de masse salariale, que la DNCG a encadrée à 90 %, serait à l’origine de la non-homologation des engagements. À l’été 2010, le Racing, alors relégué en National, avait été confronté au même souci. Les contrats de Gurtner, Outrebon, Genghini et Abadie avaient été “ temporairement ” bloqués. Celui d’Abadie n’avait même jamais été validé.

Garde avait sollicité Baticle

Le nouvel entraîneur d’Angers Gérald Baticle l’a confié en aparté dimanche. « Rémi (Garde) m’a appelé en mai pour me demander de le suivre comme adjoint s’il était choisi pour entraîner le Racing. »

Les deux hommes ont collaboré durant trois saisons à l’OL, jusqu’au départ du premier en 2014. Ils sont amis depuis leur saison commune en Alsace en 1995-1996. Pour Strasbourg, la question ne s’est finalement pas posée : plutôt que son ancien coéquipier sous le maillot bleu, le président Marc Keller a retenu Julien Stéphan pour succéder à Thierry Laurey.
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

  1er journée 2021/2022  Strasbourg - Angers - Page 2 Empty

  1er journée 2021/2022  Strasbourg - Angers - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1er journée 2021/2022 Strasbourg - Angers     1er journée 2021/2022  Strasbourg - Angers - Page 2 I_icon_minitimeMar 10 Aoû 2021 - 4:14

Donc apparemment encore un très très très mauvais choix de notre cher président, cette fois concernant la cellule technique. Bon parce que là, la préparation a été (sciemment ?) complètement foirée, c'est déjà inquiétant quand les joueurs aux QI à 2 chiffres sont contents de leurs exercices et du discours entendu. C'est signe qu'ils ne doivent pas trop se fouler. Et on l'a vu lors des matches amicaux. Ceux qui ont tout donné, ce sont les jeunes et il n'y en avait aucun de présent. On ne va pas me faire croire que Lebeau et Zemzemi étaient inférieurs à Liénard et le dieu du foot Sissoko.
Et là ils étaient titulaires ! Avec Caci, totalement hors de forme et qu'il faut, si sa présence est absolument nécessaire, recaser au milieu.
Question tactique, je n'ai même pas vu où il voulait en venir mais au bout d'une mi-temps c'était complètement raté. Bien sûr, aucun changement après la pause, les mêmes plots qui marchent sur le terrain, 2 buts ridicules (JAMAIS le RCSA, même contre Dijon ou Nîmes ne reçoit de tels cadeaux, quand je pense qu'il y en a qui se moquaient de Bernardoni mais il a mille fois le niveau de notre ramasseur de balles même pas capable de faire une relance correcte !) dans la musette. Et ? Aucune réaction, le type en chemise blanche ouverte ne dit pas un mot, bravo, rien à foutre ! Absolument pas de jeu collectif. Au moins avec les longs ballons balancés du temps de Laurey, l' "équipe" (en fait un tas de mercenaires) se créait des occasion. Là, rien.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57080
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

  1er journée 2021/2022  Strasbourg - Angers - Page 2 Empty

  1er journée 2021/2022  Strasbourg - Angers - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1er journée 2021/2022 Strasbourg - Angers     1er journée 2021/2022  Strasbourg - Angers - Page 2 I_icon_minitimeMar 10 Aoû 2021 - 5:33

Je ne vais pas déjà m'en prendre à l'entraineur, mais je me demande s'il arrive à apporter un plus que TL.
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

  1er journée 2021/2022  Strasbourg - Angers - Page 2 Empty

  1er journée 2021/2022  Strasbourg - Angers - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1er journée 2021/2022 Strasbourg - Angers     1er journée 2021/2022  Strasbourg - Angers - Page 2 I_icon_minitimeMar 10 Aoû 2021 - 13:06

En tout cas il ne va pas rester aussi longtemps, je croyais au moins que vu son père à la fédé on aurait un arbitrage normal, même pas.
Contenu sponsorisé


  1er journée 2021/2022  Strasbourg - Angers - Page 2 Empty

  1er journée 2021/2022  Strasbourg - Angers - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1er journée 2021/2022 Strasbourg - Angers     1er journée 2021/2022  Strasbourg - Angers - Page 2 I_icon_minitime

 

1er journée 2021/2022 Strasbourg - Angers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-