Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
LEGO® Ideas 21320 – Les fossiles de dinosaures
49.99 €
Voir le deal

Partagez
 

  6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56859
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022    6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 I_icon_minitimeMer 15 Sep 2021 - 9:12

Vendredi le 17/09/2021 à 21h
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56859
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022    6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 I_icon_minitimeMer 15 Sep 2021 - 9:13

dna a écrit:
Caci et Sissoko forfait contre Metz
Les nouvelles étaient rassurantes dès dimanche soir pour Dimitri Liénard, victime d’un malaise en toute fin de rencontre à Lyon. Elles le sont aussi pour Anthony Caci, contraint de céder sa place au Parc OL juste avant la mi-temps après avoir ressenti une petite douleur à l’adducteur droit.

Le latéral gauche du Racing a passé ce mardi une IRM qui n’a pas révélé de lésion. Il va néanmoins observer quelques jours de repos et ne sera pas disponible vendredi face à Metz. Sa présence aux deux matches suivants, le mercredi 22 à Lens et le samedi 25 contre Lille, reste incertaine.

« Il va de mieux en mieux », assure le coordinateur sportif Kader Mangane. « Mais avec l’enchaînement des matches, il est difficile de se projeter. Ce qui est sûr, c’est qu’Anthony ne jouera pas le derby. Pour la suite, on verra comment il réagit. »

Déjà absent contre Brest et à Lyon à cause d’une inflammation du genou, le milieu défensif Ibrahima Sissoko poursuit son programme individualisé de reprise, mais ne reprendra pas l’entraînement collectif avant quelques jours. Il manquera donc de nouveau à l’appel lors du derby, tout comme Lebo Mothiba (genou) et Moïse Sahi (ischio-jambiers), eux aussi en phase de réathlétisation.

Karol Fila de retour de suspension
En revanche, le coach Julien Stéphan pourra compter sur Karol Fila, de retour de suspension. Le latéral polonais, qui a reçu un coup durant la séance de ce mardi, a certes quitté le terrain par précaution. Mais son état n’inspire aucune inquiétude.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56859
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022    6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 I_icon_minitimeMer 15 Sep 2021 - 9:13

5-1 pour le racing
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56859
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022    6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 I_icon_minitimeMer 15 Sep 2021 - 20:30

dna a écrit:
Racing - Metz (vendredi 21h) : esprit du derby, es-tu là ?
Le derby de l’Est, ce vendredi (21h) à la Meinau, est plus qu’un simple match de Ligue 1. Joueurs, dirigeants et surtout supporters du Racing et du FC Metz en font une affaire de la plus haute importance, le genre de rendez-vous qui peut vous lancer une saison pour de bon.
Aucun des acteurs strasbourgeois du dernier derby en date n’a oublié le retour triomphal à la Meinau. C’était le 14 février dernier, jour de la Saint-Valentin, ou plutôt de la Saint-Adrien.

“Adri” Thomasson, donc, avait eu l’excellente idée de signer son premier doublé en Ligue 1 sur la pelouse d’un stade Saint-Symphorien glacé par le huis clos sanitaire, mettant au passage un terme à quatorze ans d’insuccès strasbourgeois en terre mosellane (1-2).
Fusées d’artifice et fumigènes
À leur retour, au pied du bus, les héros ont été accueillis par une salve de fusées d’artifice et de fumigènes, la centaine de supporters étant chauds comme la braise. « Ça reste un moment inoubliable, dit le pourtant très placide Jean-Eudes Aholou dont les yeux pétillent à l’évocation de ce souvenir hivernal. Cela faisait surtout longtemps que le Racing n’avait plus pas gagné là-bas. C’était un bon moment de partage et d’échange avec nos supporters au cours d’une saison compliquée, dans des stades vides. »

Ce vendredi, la Meinau sera a priori pour la première fois de la saison à guichets fermés – il restait encore quelques places en vente mercredi –, ce qui doit procurer au Racing « ce supplément d’âme pour aller chercher la victoire », comme le dit Aholou.

Dans ces mêmes colonnes, ce mercredi, le capitaine Dimitri Liénard a déjà planté le décor, lui qui avait dû attendre février pour enfin terrasser le Graoully : « Nos supporters n’accepteraient pas que Metz s’impose ici ».

Il est vrai que les Grenats ont pris leurs aises à Strasbourg. Cela fait quatorze longues années que les Bleus ne les y ont plus battus (voir chiffre ci-contre). Et même si les Lorrains ne gagnent plus – leurs trois dernières visites se sont toutes soldées par un match nul –, il est grand temps de renouer avec le succès côté alsacien.

« On a envie de bien négocier ce match et de le réussir, dit Julien Stéphan, qui va découvrir l’ambiance du derby de l’Est. Mais Fred (Antonetti, le coach messin) a envie de faire la même chose ! »

À Metz, le technicien corse sent aussi la ferveur monter autour du derby, lui qui devrait pouvoir compter sur le soutien de 600 inconditionnels mosellans dans le quart de virage visiteur. « On s’attend à un match difficile, avec un public très chaud, mais ça me plaît, dit Antonetti. Il faut résister à ça. On a les arguments pour les inquiéter, comme eux les ont pour nous inquiéter. »

Le milieu de terrain Habib Maïga est encore plus explicite, lui qui entend repartir de la Meinau avec les trois points. « Je pense que c’est le match parfait pour se relancer (Metz reste sur une défaite contre Troyes, 0-2, et n’a pas encore gagné cette saison) , dit l’Ivoirien. Il faut gagner ce derby, quelle que soit la manière, pour les supporters, pour nous-mêmes, pour retrouver notre confiance. Il faut mettre de l’impact, de l’intensité, de l’agressivité. Le reste suivra. L’ambiance hostile ? Sur le terrain, on est onze contre onze. Ils ne descendront pas, les supporters (rire). »

Dans cette atmosphère qui sent un peu le soufre, Julien Stéphan cherche à dépassionner le débat. « On a bien conscience de l’importance du match pour l’environnement, le public et pour nous aussi, même s’il ne vaut que trois points. Il ne faut pas le surjouer. »

Durant son bail au Stade rennais, entre décembre 2018 et février 2021, le jeune quadragénaire en a aussi vécu quelques-uns, des derbies. Là-bas, la suprématie régionale se dispute essentiellement avec Nantes.

Stéphan : « De la lucidité à garder pour apporter de bonnes réponses »

Et Stéphan se souvient encore avec délectation d’une empoignade « assez exceptionnelle », un vendredi de janvier 2020, quand Benjamin Bourigeaud (2-2, 90e +5) et Raphinha (3-2, 90e +7) avaient retourné le Roazhon Park et fait basculer le derby dans la dinguerie la plus totale.

« Il peut parfois y avoir un aspect irrationnel, mais ça reste malgré tout un rapport de force à gagner, nuance-t-il. La plupart du temps, ce sont quand même les équipes les plus complètes qui l’emportent. La notion d’engagement, de combativité est peut-être décuplée, mais ça reste un match de foot, avec des choses à faire quand on a le ballon ou quand on l’a perdu, et surtout avec de la lucidité à garder pour apporter de bonnes réponses aux problèmes que te pose l’adversaire. »

« On pourra encore compter sur ce douzième homme »

Il s’agira donc de ne pas se laisser submerger par l’émotion pour ne pas s’écarter du plan de jeu que l’entraîneur et son staff peaufinent depuis dimanche et le retour infructueux de Lyon (3-1).

Mais en son for intérieur, Julien Stéphan doit aussi attendre avec impatience de plonger dans l’effervescence d’une Meinau prête à entrer en ébullition. « Comme c’est le cas depuis le début de la saison, on pourra encore compter sur ce douzième homme, dans une atmosphère certainement un peu différente en raison du derby, dit-il. Nos supporters vont nous pousser et nous galvaniser. »

Même si les joueurs ne sont en majorité plus qu’en transit dans des clubs pour lesquels ils n’ont pas vibré dans leur jeunesse, puisqu’étant nés ailleurs, l’esprit du derby n’est pas mort. Il est même plus vivace que jamais, au sortir d’un long tunnel sans bruit ni fureur.
14
Le Racing n’a plus remporté de derby à la Meinau depuis le 18 mai 2007, il y a plus de 14 ans. Son succès (2-1), scellé lors de la 37e journée de Ligue 2 grâce à des buts de Renaud Cohade et Éric Mouloungui, lui avait alors permis de valider, sous les ordres de Jean-Pierre Papin, son retour en L1 après une saison de purgatoire.

Depuis, les Alsaciens ont accueilli leur grand rival lorrain à six reprises en championnat sans jamais s’imposer (5 nuls, 1 défaite). Sans compter leur élimination en 16es de finale de Coupe de France le 1er février 2008 (0-3).
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56859
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022    6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 I_icon_minitimeMer 15 Sep 2021 - 20:38

Derby Racing - Metz : faites que la fête soit belle !
Le premier derby à la Meinau avec du public depuis plus de deux ans, symbole d’un certain retour à la vie d’avant, se doit d’être exemplaire, en mémoire, notamment, de l’ex-gardien du Racing Vauvenargues Kéhi, décédé à 29 ans le 4 septembre et à qui le stade rendra hommage.
Ce ne sera pas vraiment le jour de fête filmé par Jacques Tati en 1949. Il ne flottera pas dans l’air l’odeur de barbe à papa, de guimauve ou de caramel mou mise en images par le cinéaste sur la place de Sainte-Sévère-sur-Indre.

Le stade de la Meinau n’est pas un village, mais une cité de 25 000 âmes dont le cœur ne bat que tous les quinze jours, parfois plus, au hasard du calendrier. Et il y sera davantage question, ce vendredi, de tournée à l’alsacienne, arrosée de jus de houblon, évidemment avec modération, que de tournée à l’américaine à la Tati. On y respirera l’enivrant parfum des derbies d’antan, ceux d’il y a deux ans, ceux de la vie d’avant cette satanée pandémie.
Les tartes distribuées dans les stades ne devraient être que flambées
En une sinistre soirée du 22 août, quelques sombres crétins, à qui près d’une année de huis clos n’a visiblement rien appris, n’ont pas compris, du côté de Nice, à quel point ces moments sont précieux. Les tartes distribuées dans les stades ne devraient être que flambées et on se doute que celles-là seront consommées sans modération vendredi dans le chaudron meinovien. Histoire de faire de ce derby en public, après les deux rendez-vous à huis clos de 2020-2021, une journée pas comme les autres, à défaut d’être tout à fait un jour de fête, puisque le mur bleu, celui du kop, rendra avant le coup d’envoi un vibrant hommage à l’un des enfants du club trop tôt disparu, Vauvenargues Kéhi.

Ce 17 septembre sera en effet aussi un jour de recueillement. En mémoire du gardien de la reconstruction post-liquidation judiciaire, décédé à 29 ans le 4 septembre dans un tragique accident de la route, ce derby Strasbourg - Metz, qui, dans un passé de plus en plus lointain, c’est vrai, n’a pas toujours été exemplaire, se doit de l’être.

Filser : « L’ambiance reste bon enfant en général »

Pour faire en sorte que la fête soit belle, les dirigeants strasbourgeois sont aux aguets. Speaker de l’enceinte bas-rhinoise depuis près de 25 ans, Jean-Luc Filser respectera à la lettre le cahier des charges qui lui est imposé, comme à tous ses congénères du football professionnel français. « On nous dit par exemple de ne pas haranguer le public adverse, chose que nous ne faisons de toute façon jamais », explique le Dingsheimois, qui sait que les délégués seront un peu plus nombreux et pointilleux pour ce derby aller. « Il m’est déjà arrivé de faire le déplacement à Metz à la demande du préfet de Région pour canaliser les supporters strasbourgeois. Mais même si les kops échangent des insultes, l’ambiance reste bon enfant en général. On a la chance d’avoir un public plus qu’au-dessus du lot. Honnêtement, je ne pense pas qu’on verrait à la Meinau les images terribles de Nice - Marseille. »

Ça ne l’empêchera pas, si nécessaire, de passer des messages de sécurité aux spectateurs, comme il lui arrive de le faire. En 25 saisons, Jean-Luc Filser n’est intervenu que deux fois auprès du kop, pour des fumigènes allumés en pleine rencontre, notamment lors du match de la remontée en Ligue 1 contre Bourg-en-Bresse (2-1 le 19 mai 2017 devant 27 503 personnes). « À un moment, ça cramait de tous les côtés, c’était le 14-Juillet. Je suis monté dans la tribune pour dire aux supporters : ‘‘Les gars, si l’arbitre arrête le match à cause des fumis, on ne monte pas.’’ Ça a calmé les choses et à la fin du match, on a pu faire la fête. »

C’est précisément ce que les amateurs de vrai foot sont en droit d’attendre de ce premier derby dans une Meinau pleine depuis plus de deux ans (1-1 le 11 août 2019), par-delà les folkloriques rivalités entre ‘‘meilleurs ennemis’’.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56859
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022    6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 I_icon_minitimeVen 17 Sep 2021 - 12:27

Voici la composition d'équipe du Racing concoctée par Julien Stephan:
Sels; Lienard (cap), Le Marchand, Nyamsi, Djiku, Guilbert; Bellegarde, Aholou, Thmossaon; Ajorque, Diallo.

L'ex-Rennais, le colosse Gerzino Nyamsi connaîtra sa première titularisation au sein de la défense centrale à trois du Racing. Devant la défense, Sanjin Prcic cède sa place à Jean-Eudes Aholou, revenu de blessure. Habib Diallo réintègre le duo d'attaquants aux côtés de Ludovic Ajorque. De quoi permettre à Kevin Gameiro de recharger quelque peu les accus.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56859
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022    6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 I_icon_minitimeVen 17 Sep 2021 - 13:08

But 1-0 sur Penalty 

Ludovic Ajorque croise un tir du pied gauche à ras de terre. Alexandre Oukidja est pris à contrepied.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56859
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022    6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 I_icon_minitimeVen 17 Sep 2021 - 13:19

Oukidja tente un crochet devant Ajorque qui tacle pied en avant. Faute du Strasbourgeois qui est averti. La prise de risque d'Oukidja semblait assez peu maîtrisée.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56859
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022    6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 I_icon_minitimeVen 17 Sep 2021 - 13:28

But 2-0 Diallo

Sur une action partie de Matz Sels, Nyamsi transperce le milieu messin balle au pied et sert Habib Diallo. A l'entrée de la surface à gauche, le Strasbourgeois repique dans l'axe devant Bronn avant de tirer à ras de terre pour tromper Oukidja.

Carton jaune pour Fabien Centonze qui a trop contesté les décisions arbitrales.

Gerzino Nyamsi est averti à son tour pour un excès d'engagement après un contrôle raté sur Vincent Pajot.

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56859
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022    6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 I_icon_minitimeVen 17 Sep 2021 - 13:44

But 3-0 Diallo

Habib Diallo s'appuie sur Ajorque sur sa droite. Ce dernier, contré dans un premier temps, finit par jouer le une-deux par-dessus la défense. Diallo se joue de Bronn dans la surface avant d'enchaîner une frappe du droit pour crucifier Oukidja.

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56859
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022    6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 I_icon_minitimeVen 17 Sep 2021 - 13:46

Metz joue haut dans le camp adverse mais se fait contrer. Ajorque pousse le ballon avant d'être accroché par Kouyaté dans le rond central. Carton jaune pour le Messin.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56859
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022    6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 I_icon_minitimeVen 17 Sep 2021 - 14:06

Vincent Pajot est remplacé par Boubacar Traoré.

Habib Maïga, lui, cède sa place à Warren Tchimbembé.

Ibrahima Niane pour l'entrée de Lamine Gueye.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56859
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022    6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 I_icon_minitimeVen 17 Sep 2021 - 14:34

Habib Diallo, est remplacé par Kevin Gameiro. Sanjin Prci replace Jean-Eudes Aholou.

Joseph prend la place de l'ex-Bordelais De Préville, invisible en attaque.

Troisième changement pour Strasbourg. Frédéric Guilbert est remplacé par Karol Fila.

Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56859
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022    6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 I_icon_minitimeVen 17 Sep 2021 - 14:51

Ajorque mène un contre. Il efface Kouyaté avant de réussir un grand pont sur Boubacar Traoré qui finit par l'accrocher. Carton jaune pour le Messin.

Ludovic Ajorque, est remplacé par Majeed Waris. Jean-Ricner Bellegarde est relayé par Anthoni Caci.

Lenny Joseph est averti pour un excès d'engagement au duel avec Maxime Le Marchand.

C'est Fini 3-0

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56859
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022    6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 I_icon_minitimeVen 17 Sep 2021 - 22:02

dna a écrit:
Bleue, la nuit fut bleue
Auteur d’un match parfait et porté par la réussite d’Habib Diallo, le Racing a dominé le derby contre Metz (3-0), ce vendredi dans une Meinau à guichets fermés. Un coup d’éclat qui replace les Alsaciens dans le haut du tableau.
Comme dans un rêve, voire peut-être même mieux qu’un songe d’une nuit de fin d’été… Habitué à souffrir le martyre contre les voisins messins, qu’il n’avait plus battus à la maison depuis quatorze ans, le Racing ne s’attendait pas forcément à vivre une soirée idyllique dans une Meinau en pâmoison.

Lancés sur les pentes abruptes de la Ligue 1 en oubliant de desserrer le frein à main – trois nuls, deux défaites –, les hommes de Frédéric Antonetti avaient promis de se lâcher. Mais ils sont visiblement restés coincés dans leur bus, à l’instar de leurs supporters qui ont mis du temps à prendre place dans le quart de virage visiteur.

Le festival de Diallo
Quand les Mosellans ont enfin commencé à jouer un peu au foot, quarante-cinq minutes de folie furieuse s’étaient déjà écoulées. Et Alexandre Oukidja, l‘ex-gardien strasbourgeois, avait déjà ramassé trois fois le ballon au fond des filets devant un kop en feu.

Trois à zéro à la mi-temps, voilà qui n’était bien sûr encore jamais arrivé au Racing de Julien Stéphan. Jusque-là, les Bleus avaient plutôt l’habitude de devoir cavaler derrière le score.

Voilà pourquoi le technicien du Racing avait insisté sur la nécessité de verrouiller l’accès au but de Matz Sels. Avec concentration, rigueur et abnégation, et certainement un supplément d’âme que confère l’atmosphère du derby, ses hommes s’y sont employés. « On a réalisé une première période intense et efficace, en réduisant les espaces et en travaillant sur la profondeur, apprécie Stéphan. On a pris l’ascendant de manière assez large. »

Les Strasbourgeois mordent dans le ballon comme des morts de faim. Dans les couloirs, les pitbulls Guilbert et Liénard mordillent les chevilles messines. Et dans le cœur du jeu, Thomasson a la hargne d’un chien de chasse qui sent sa proie à portée de crocs.

Cette débauche d’énergie distribuée en équipe se transforme vite en vagues, puis en raz-de-marée pour les Messins, débordés de toutes parts sous les coups de boutoir du grand Ajorque.

Le premier à partir à la faute est ce bon vieux “Ouki”, auteur d’une sortie aussi déraisonnable qu’irréfléchie dans les pieds de Liénard, projeté comme une balle vers le but par Diallo.

L’arbitre vient sanctionner le geste hasardeux d’un penalty logique qu’Ajorque se charge de transformer avec sang-froid (1-0, 6e ). « Le scénario nous met à l’envers et eux à l’endroit, on a été naïfs, ils ont été meilleurs que nous, c’est tout », déplore Frédéric Antonetti.

Idéalement lancé, le Racing manque ensuite le doublé lorsque Thomasson contre Bronn et file seul sur le but messin. Mais le milieu de terrain perd son duel devant le gardien alors qu’il a tout le temps d’ajuster sa frappe (9e ).

Mais les Alsaciens ne gambergent pas longtemps à la suite de ce loupé. Alors que l’ex-Bordelais de Préville cherche en vain un penalty devant Le Marchand (23e ), Diallo entre en scène.

Le Sénégalais, débauché voilà un an au FC Metz contre la somme record de 10 millions d’euros, se rappelle aux bons souvenirs de son ex-club.

Le capitaine lorrain, Bronn, n’y voit que du feu. En deux coups de génie (2-0, 26e , puis 3-0, 40e ), Diallo marque à son tour la longue histoire du derby. C’en est évidemment bien trop pour les Messins, qui rentrent la tête basse aux vestiaires.

La volonté de ne pas encaisser de but
Malgré un triple changement d’Antonetti à la reprise, le match ne va pas tourner en leur faveur. À défaut d’être brillants, les Bleus gèrent leur avance.

La leçon d’alsacien s’arrête là, malgré la frappe d’Ajorque repoussée par Oukidja (56e ), puis celle de Gameiro – rentré à la place de Diallo, touché sans gravité au tibia – qui est contrée par Bronn (72e ).

En fin de match, le Racing s’escrime à garder pour la première fois de la saison son but inviolé. Une parade de Sels sur une tête de Bronn (77e ) et le poteau qui repousse le tir de Kouyaté (81e ) permettent d’y parvenir.

« On aurait mieux dû maîtriser les choses techniquement en seconde période, où l’on n’a pas toujours respecté le jeu, tempère Julien Stéphan qui a « bien évidemment félicité les joueurs » et tient aussi à le faire auprès de « ce formidable public de la Meinau en fusion ».

Après encore un ultime frisson sur un coup-franc de Liénard (86e ), les Strasbourgeois peuvent aller célébrer avec leur kop ce succès plein de maîtrise qui pourrait bien lancer leur saison pour de bon.

Les Grenats sont repartis tout blêmes vers la maison. Normal : cette nuit fut intensément bleue.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56859
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022    6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 I_icon_minitimeVen 17 Sep 2021 - 22:06

dna a écrit:
Le derby les a transcendés
Trois buts inscrits, un premier “clean-sheet” depuis le début de saison : des Bleus à l’unisson, portés par leur duo offensif Ajorque – Diallo, ont remporté avec la manière leur premier derby à la Meinau depuis quatorze ans (3-0).
Avant le coup d’envoi, ils auraient signé des deux mains pour un tel résultat. Comme contre Brest juste avant la trêve internationale (3-1), les Strasbourgeois ont passé trois buts au rival messin et signé leur deuxième succès d’affilée dans une Meinau extatique.
SELS 5
Le gardien bas-rhinois s’est d’abord contenté d’arrêts tranquilles sur des tentatives timides de Maïga (37e ), Gueye (50e ) et Udol (71e ). Mais il lui a fallu sortir le grand jeu pour extirper une tête de Bronn de sa lucarne (77e ). Sauvé par son poteau gauche sur un tir de Kouyaté (81e ), le Belge a malgré tout passé sa soirée la plus tranquille depuis le début de saison. Si on raisonne sur un plan collectif, c’est forcément une bonne chose.

GUILBERT 5

Il n’a pas encore tout à fait les jambes de feu qui avaient fait si mal aux défenses adverses lors de son premier prêt à Strasbourg de janvier à mai. Mais le Normand monte en puissance. A Lyon, il avait tenu une grosse heure. Cette fois, il a poussé un peu plus loin, gérant parfaitement ses efforts jusqu’à sa sortie à la 75e , au profit de Karol FILA.

DJIKU 5

Des trois centraux alsaciens, il est celui qu’on a le moins vu. Ça ne l’a pas empêché de livrer un match de bonne tenue. S’il n’a pas fait d’étincelles, il s’est montré sérieux et costaud, avec quelques jaillissements bien sentis.

NYAMSI 6

Si l’on excepte l’avertissement reçu à la 29e pour un tampon sur Pajot, sa première titularisation a été une réussite totale. Impeccable dans ses missions défensives, l’ex-Rennais recruté dans les derniers jours du mercato a bonifié sa prestation d’une passe décisive sur le deuxième but strasbourgeois inscrit par Habib Diallo (26e ).
LE MARCHAND 6

Le gaucher de l’axe apporte incontestablement son calme et son sens du placement à la défense des Bleus, même s’il peut s’estimer heureux d’avoir été épargné par M. Wattelier pour un tirage de maillot sur De Préville (23e ). On a effectivement vu des penalties sifflés pour moins que ça, surtout avec le VAR. A son crédit aussi, quelques montées rageuses qui ont apporté le surnombre. Solide.

LIENARD 7

Le Belfortain avait mangé du lion. Il avait annoncé mercredi dans nos colonnes que les Messins ne gagneraient pas à la Meinau. Il a tenu parole, en leur distribuant d’entrée quelques “taquets” de bienvenue pour marquer son territoire. Sa remontée de balle de 80 mètres, relayée par Diallo, est un régal et provoque le penalty de l’ouverture du score. C’est l’action la plus symbolique du “paysan de Belfort”, avec son coup franc de la 85e juste à côté. Mais on pourrait tout aussi bien mettre en valeur son appétit de sangsue dans les pieds adverses.

THOMASSON 5

Impliqué dans sept buts face au Graoully (4 buts, 3 passes) depuis le début de sa carrière, le meneur de jeu n’a pas gonflé ses stats contre sa proie préférée. Mais il s’est mis au service du collectif et apporté sa pierre à l’édifice. Il aura d’autres occasions de se montrer décisif.

AHOLOU 6

Il le disait mercredi : son entrée de 25 minutes à Lyon dimanche, après sa blessure au psoas le 14 août à Paris, lui avait « fait beaucoup de bien ». Julien Stéphan l’a d’ailleurs préféré à Sanjin Prcic dans le rôle de sentinelle. Et le grand “JE” a beaucoup donné en première période, avant de baisser un peu de pied après le repos et d’être précisément remplacé par PRCIC à la 67e.
BELLEGARDE 6
“Jeanjean” a beaucoup couru et ratissé. Quand il débarrasse son jeu de certaines scories, il sait se montrer efficace dans son rendement. Un match propre qu’il a achevé à la 89e en s’effaçant au profit d’Anthony CACI.

DIALLO 8

Pour sa première titularisation depuis la 1re journée contre Angers (le 8 août), le Sénégalais a fait passer une sale soirée à son successeur au capitanat lorrain, Dylan Bronn. Double buteur, au relais de Liénard sur le penalty qu’obtient le Belfortain, il a été dans tous les bons coups (voir ci-dessous) , avant de céder sa place à Kévin GAMEIRO (68e ).

AJORQUE 7

Le Réunionnais avait passé son tour à la 97e à Lyon et laissé son comparse Habib Diallo tirer et convertir le penalty du 3-1. Cette fois, le Réunionnais a lui-même transformé celui du 1-0. Passeur décisif sur le troisième but inscrit par le Sénégalais, il aurait pu lui aussi, y aller de son doublé sans un arrêt du pied d’Oukidja (55e ). Son avertissement à la 17e pour un tacle un peu trop virulent sur le gardien du FCM ne ternit pas son bilan (un but, une passe). Evidemment ovationné lors de son remplacement par Majeed WARIS à la 89e.

Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56859
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022    6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 I_icon_minitimeVen 17 Sep 2021 - 22:10

Habib Diallo a retrouvé la lumière
Titulaire ce vendredi face à son ancien club, Habib Diallo a illuminé le derby. Auteur d’un doublé en première période, le Sénégalais ne pouvait pas mieux choisir son soir pour retrouver la lumière.
Dimanche, alors que le Racing avait perdu tout espoir de revenir avec un petit point du Parc-OL, Habib Diallo avait pu adoucir l’addition à la toute fin des arrêts de jeu en convertissant un penalty que Ludovic Ajorque lui avait laissé tirer.

Une offrande rarement anodine entre buteurs qu’a soulignée Julien Stéphan. « J’ai aimé l’entente entre Habib et “Ludo” pour frapper le penalty, ça montre aussi la très bonne ambiance et l’atmosphère qu’il peut y avoir dans le groupe », avait ainsi glissé le technicien strasbourgeois.

Ce vendredi, Ludovic Ajorque n’a d’ailleurs pas fait preuve de la même générosité, posant le ballon sur le point de penalty, bien déterminé à transformer la faute aussi bête qu’inutile d’Alexandre Oukidja sur Dimitri Liénard.

Après seulement cinq petites minutes de jeu, Habib Diallo n’a rien revendiqué, laissant le soin au Réunionnais d’ouvrir le score dans un derby que Julien Stéphan avait décidé de lui faire débuter. Titulaire lors de la première journée contre Angers, le Sénégalais avait entamé les quatre suivantes sur le banc.

Premier doublé avec le Racing

Contre Angers, Habib Diallo n’avait pas réussi plus que ses coéquipiers à emballer la rencontre pour les retrouvailles avec le public de la Meinau en Ligue 1. Le joueur le plus cher de l’histoire du club avait pourtant réussi à faire trembler les filets de Paul Bernardoni, mais le but avait été refusé après arbitrage vidéo pour un hors-jeu préalable d’Ajorque (25e ).

Kévin Gameiro montant en puissance, Habib Diallo s’était contenté depuis d’un rôle de joker, signant des entrées intéressantes en fin de match, notamment contre Troyes où il fut impliqué sur l’action qui permit à Thomasson d’égaliser.

Questionné sur le statut de son joueur offensif, Julien Stéphan avait rappelé mercredi sa confiance en ses « trois attaquants de haut niveau » et précisé que le Sénégalais serait « aussi amené dans les semaines qui viennent à débuter des matches ».

Habib Diallo n’a finalement pas eu besoin de patienter aussi longtemps. Et son coach ne va pas regretter son choix. C’est simple, le natif de Thies a illuminé la fin de la première période de ce derby et renvoyé ses anciens coéquipiers à leur actuelle crise de confiance.

Lancé dans la profondeur par un Gerzino Nyamsi plus que rassurant pour sa première titularisation dans l’axe de la charnière centrale, Habib Diallo a fondu dans la surface messine, idéalement temporisé pour mieux se jouer de Bronn et tromper Oukidja d’une frappe enroulée du droit (2-0, 26e ).

Alors qu’il n’avait plus marqué dans le jeu en Ligue 1 depuis le 23 mai, ouvrant le score contre Lorient à la Meinau, Diallo s’est offert une double dose de bonheur avant de retourner au vestiaire. Après un une-deux avec Ajorque devant la surface, il effaçait Bronn en deux temps et autant de contrôles genou-poitrine avant de mystifier une seconde fois Oukidja (3-0, 40e ).

Un premier doublé sous le maillot du Racing qui ne pouvait pas mieux tomber. Le FC Metz à genoux, la Meinau savourait une victoire qui ne lui échappera pas. Moins en vue en seconde période, si ce n’est sur une tentative avortée du gauche dans la surface (51e ), Diallo cédera sa place, touché au tibia gauche sur un choc alors que Kévin Gameiro était déjà parti s’échauffer (67e ).

Rien de grave a priori, le Sénégalais étant bien sur la pelouse avec ses coéquipiers pour célébrer devant le mur bleu un succès marqué de son empreinte.
dna
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1861
Date d'inscription : 07/10/2017

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022    6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 I_icon_minitimeSam 18 Sep 2021 - 5:06

Le score est flatteur car la possession de balle était messine comme elle fut lyonnaise, brestoise, troyenne, parisienne etc L'entraîneur actuel joue exactement comme l'ancien, en contre, en garant le bus mais avec de meilleurs joueurs. Le milieu s'est complètement fait dévorer.
Djiku inexistant et Le Marchand pas terrible (il y avait pénalty).
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56859
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022    6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 I_icon_minitimeSam 18 Sep 2021 - 22:10

dna a écrit:
Première communion
En étouffant le rival messin dès la première mi-temps sans encaisser de but (3-0), vendredi à la Meinau, le Racing a offert à son public la première victoire significative du début de l’ère Stéphan.
C’est le genre de phrase que l’on sort un peu trop facilement, pour prévenir de l’importance de l’enjeu de ce genre de match : un derby ne se joue pas, il se gagne.

« Je n’aime pas beaucoup cette formule. Ça se joue, un derby. Tous les matches se jouent, c’est important. Et pour le gagner, il faut bien le jouer », a souligné vendredi Julien Stéphan, le coach du Racing.

Forcément, il est plus facile de tenir ce discours-là une fois les trois points de la victoire acquis. Frédéric Antonetti, son homologue sur le banc messin, n’a pourtant pas reproché à ses joueurs de ne pas avoir joué. « On avait l’envie de bien faire, mais on a mal fait », pointait ainsi le coach du FC Metz sans remettre en cause l’implication de son équipe. Il a bien critiqué « le manque d’agressivité » et la « naïveté » de ses joueurs, mais il n’a pas relevé un quelconque sentiment de désertion ou d’abandon.

Sans doute le vrai premier marqueur de l’ère Stéphan
Vendredi soir, les Messins ont joué, assez mal en première période, mais ils ont essayé et ont même poussé en fin de match pour ne pas repartir fanny. De quoi donner un peu plus de relief à la victoire strasbourgeoise dans ce derby, la deuxième de suite, une première depuis 1983 (voir « Le chiffre »).

Les joueurs de Julien Stéphan, eux, ont su répondre présent et pas seulement durant les 45 premières minutes pour donner un peu plus d’épaisseur à ce succès.

Les Racingmen ont enchaîné un troisième match de suite à domicile sans défaite, ce qui montre déjà que l’équipe prend de nouveau ses marques à la Meinau après un exercice 2020/2021 pour le moins compliqué dans son antre dépeuplé (*).

Une telle série ne s’était d’ailleurs produite qu’une fois, mais les Strasbourgeois n’avaient pris que cinq points après des nuls contre Brest (2-2) et Angers (0-0) et une victoire contre Monaco (1-0) entre le 3 février et le 3 mars 2021. Là, ils viennent d’en empocher sept.

Mais plus que prolonger l’actuelle série domestique, ce second succès d’affilée à la Meinau est sans doute le vrai premier marqueur de l’ère Stéphan. Déjà parce qu’il intervient dans « le » derby et dans un stade qui ne demandait qu’à s’enflammer après un début de saison moyen.

D’autre part, cette victoire est la première signée sans encaisser de but depuis que le nouveau staff a pris les commandes. Un premier “clean-sheet” qui tombe à point nommé, alors que la défense ne donnait pas encore les garanties espérées (lire ci-dessous).

« Je ne sais pas si c’est un match référence, en tout cas il va apporter beaucoup de confiance, encore plus de sérénité, même si on n’en manquait pas. On avait besoin de faire tourner le compteur, c’était important de le faire sur ce match-là. Les joueurs l’ont très bien réalisé », s’est satisfait Julien Stéphan.

« Profiter, récupérer, se projeter »
Le coach strasbourgeois a apprécié que « les efforts fournis, l’intensité et la volonté de s’engager dans chaque séance » de ses joueurs soient magnifiés par une communion méritée avec la Meinau.

Un moment de grâce alors que se profile, pour le Racing, un déplacement périlleux mercredi chez son homonyme lensois, lui aussi soutenu par une ferveur indéfectible, et même débordante ce samedi contre Lille (des supporters lensois ont envahi le terrain à la mi-temps) lors de la victoire (1-0) dans le derby du Nord, la première des Sang et Or depuis quinze ans.

« Il faut profiter ce soir (vendredi), récupérer et se projeter dans la préparation du match de Lens qui va arriver rapidement », a évacué un Julien Stéphan qui n’oublie pas d’être pragmatique après ce premier succès, forcément marquant, contre le rival messin.

(*) Le Racing a bouclé la saison passée avec un bilan domestique de 4 victoires, 5 nuls et 10 défaites
Contenu sponsorisé


 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty

 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022    6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022 I_icon_minitime

 

6ème journée Strasbourg - Metz saison 20201/2022

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-