Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -15%
Manette Xbox sans fil Édition Limitée ...
Voir le deal
56.43 €

Partagez
 

  8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeSam 25 Sep 2021 - 5:44

Samedi le 25/09 à 19h
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeSam 25 Sep 2021 - 5:51

Lille en dessert ?
Entré pour la première fois de la saison dans le Top 10 de la Ligue 1 après son succès à Lens mercredi (0-1), le Racing passe ce samedi « un test de solidité » contre Lille. Quatorzième, le champion en titre se cherche encore mais il a de solides arguments pour contester la 9e place des hommes de Julien Stéphan.
Il y a un petit peu moins d’un an, le 4 octobre, le LOSC était venu donner une leçon de réalisme à un Racing encore souffreteux après sa préparation tronquée par le Covid. Vainqueurs 3-0 ce dimanche-là, les Lillois avaient affiché une solidité à toute épreuve et dévoilé aux quelque 5 000 spectateurs présents à la Meinau les atouts qui allaient leur permettre de devenir champions de France en mai dernier.

« Il n’y a pas de bon ou mauvais moment pour prendre un adversaire »
Les Dogues s’étaient d’ailleurs installés ce jour-là aux commandes de la Ligue 1 en compagnie d’un Stade rennais encore dirigé par Julien Stéphan. Les Bretons s’étaient ensuite épuisés en disputant la première Ligue des Champions de l’histoire du club.

Les joueurs de Christophe Galtier avaient su, eux, combiner championnat et Ligue Europa pour basculer en 2021 collés aux basques de Lyon et du Paris SG avant d’aller déjouer les pronostics d’avant-saison et déloger les stars parisiennes de leur panthéon hexagonal.

Ce samedi, c’est donc un LOSC auréolé d’un quatrième titre de champion de France qui revient à la Meinau. Mais après sept journées, les Dogues semblent devoir, déjà, faire le deuil de leur sacre, puisqu’ils accusent treize points de retard sur le Paris SG.

Certes la bande à Kylian Mbappé réalise un parcours sans faute sur la scène nationale, avec sept succès en autant de journées. Mais le début pour le moins poussif des Lillois (deux victoires, deux nuls et trois défaites) leur interdit pratiquement de rêver au doublé.

Alors que le Racing vient d’enchaîner pour la première fois deux victoires de rang en championnat depuis l’intronisation de Julien Stéphan sur son banc, avec en prime deux clean sheets à la clé (3-0 contre Metz, 1-0 à Lens), il y a forcément des raisons de croire qu’il y a un coup à jouer face à l’équipe d’un Jocelyn Gourvennec, qui n’a pas encore trouvé la clé du succès de son prédécesseur, parti officier à Nice durant l’intersaison.

« Il n’y a pas de bons ou mauvais moments pour prendre un adversaire, mais il y a du respect à avoir par rapport au parcours de Lille la saison dernière et au potentiel de cette équipe, qui ne s’est pas évaporé ni évanoui comme ça, nuance Julien Stéphan, lequel se garde bien de fanfaronner. Ça va être un gros morceau. Nous, on a de la confiance par rapport aux deux derniers matches.
Le coach du Racing aurait bien aimé jouir d’un peu plus de repos avant d’accueillir le champion de France. S’il récupère des forces vives, il sait que la fraîcheur physique sera « l’atout numéro un sur ce match » moins de 72 heures après la victoire à Bollaert. Surtout face à une équipe qui est, elle, habituée à jouer tous les trois ou quatre jours.

Les Dogues ont du réservoir, sans doute plus que les Racingmen. « C’est indéniable, il y a plus de ressources, en nombre, dans cet effectif », confirme d’ailleurs le technicien strasbourgeois qui se méfie « du potentiel de cette équipe » (lire par ailleurs).

Il ne faudrait d’ailleurs pas oublier trop vite que c’est une équipe jouant la Ligue des Champions qui se présente à la Meinau. La dynamique actuelle sur la scène nationale est certes plus favorable aux Strasbourgeois qui ont amassé neuf de leurs dix points sur les quatre dernières journées. Mais le LOSC n’a que deux unités de retard sur le Racing.

La capacité de s’installer durablement dans le Top 10
Les Lillois ne vont pas galvauder leur déplacement en Alsace sous prétexte qu’ils ont rendez-vous quatre jours plus tard en Autriche avec le RB Salzbourg. Et si les hommes de Julien Stéphan ont fait leur entrée dans la première moitié du championnat, la réception du LOSC est une occasion de montrer qu’ils ont la capacité de s’y installer durablement.

« C’est un gros test de solidité qu’on passe contre Lille face à une armada offensive de très, très bonne qualité », ne cache pas le coach du Racing alors que son équipe vient d’enchaîner deux matches consécutifs sans prendre de but. « On a trouvé de la stabilité, et on s’améliore assez logiquement dans ce domaine-là. C’est une bonne chose, mais ça demande confirmation », tempère Julien Stéphan.

Excepté lors de la première journée contre Angers (0-2), le Racing a toujours trouvé le chemin des filets adverses. S’ils réussissent ce samedi à museler les Dogues – qui ont, eux, encaissé au moins un but à chaque match –, les Strasbourgeois ne devraient pas être loin du très bon coup. Après Metz en entrée vendredi, Lens en plat mercredi, il reste à savoir s’ils auront digéré pour s’offrir Lille en dessert.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeSam 25 Sep 2021 - 5:52

Les Dogues font moins peur
Champion en titre, le LOSC arrive à la Meinau, ce samedi (19h), sur la pointe des pieds après un début de saison globalement raté. Les Dogues (14es , 8 points), repris en main à l’intersaison par Jocelyn Gourvennec, sont moins solides et moins efficaces. Tentative d’explications.
Sans que l’on sache trop pourquoi, il est des adversaires qui peuvent vite se transformer en montagne infranchissable. Pour le Racing, le LOSC figure dans cette catégorie-là.

Depuis leur retour en Ligue 1, les Bleus ont ainsi pris la mauvaise habitude de se faire croquer par les Dogues. À une exception près, lors de leurs retrouvailles en août 2017 : ce jour-là, l’attaquant de Préville – aujourd’hui à Metz – puis le milieu Amadou – perdu à Séville – s’étaient relayés dans le but après l’expulsion de Mike Maignan – parti au Milan AC – et les Nordistes avaient coulé à pic (3-0) dans une Meinau en transe.
« De la ruse, de l’expérience, un très gros potentiel offensif »
Mais depuis ce coup d’éclat, tout va de guingois : en sept oppositions, le Racing a perdu la recette du succès (3 nuls, 4 défaites). Et même quand il pensait l’avoir retrouvée, comme en février dernier au stade Pierre-Mauroy après une magnifique reprise de volée d’Ajorque, cela n’a pas suffi. La tête rageuse du défenseur Fonte en fin de match avait privé les Bleus d’un immense bonheur dans une saison pourrie (1-1).

Mais à l’époque, la troupe de Christophe Galtier – devenu l’entraîneur de Nice – était lancée vers son quatrième titre de champion de France avec l’assurance et la force de ceux qui croient en leur destin.

Les Lillois ne brillaient pas toujours dans le jeu mais au moins tenaient-ils la défaite en horreur. Et pour ne pas perdre, personne n’a encore trouvé un meilleur moyen que de ne pas prendre de but : 23 en 38 journées, voilà qui vous pose une défense au rang de meilleure de France. À titre de comparaison, le Racing de Thierry Laurey en avait pris 58 dans la musette.

Mais depuis août, la solidité s’est envolée sur la Côte d’Azur, où Galtier applique les mêmes principes rigoureux que dans le Nord. En sept journées, le LOSC de Jocelyn Gourvennec, lui, a déjà pris 13 buts. Bien trop, évidemment, pour enchaîner les victoires.

Pourtant, les hommes de l’arrière-garde sont les mêmes. Mais il faut croire qu’un très bon gardien change tout. Le successeur de Maignan, le Croate Ivo Grbic, est en tout cas nettement moins décisif. En ajoutant encore le départ de la sentinelle Soumaré et la blessure de Renato Sanches, l’édifice a été fragilisé.

Mercredi contre Reims (2-1), Lille a ainsi produit du jeu jusqu’à la pause – buts de David et d’André sur deux passes de Yilmaz – avant de se mettre inexplicablement en danger.

Pour autant, Julien Stéphan redoute « le potentiel de cette équipe inchangée à 80 ou 90 % » par rapport à la saison dernière. « Il y a des joueurs très expérimentés comme Fonte, Benjamin André et bien sûr Yilmaz (qui devrait passer son tour ce samedi) , développe le technicien du Racing. Il y a de la ruse, de l’expérience, un très gros potentiel offensif. Et puis il y a aussi une faculté sur les transitions à être très performant. Ça fait des atouts, beaucoup d’atouts. »

« On ne peut pas se contenter d’une victoire »
Sur la route de Salzbourg, où est programmée mercredi la deuxième journée de la Ligue des champions, et avant d’accueillir Marseille le week-end prochain, Gourvennec aimerait justement voir ses hommes utiliser ces atouts à bon escient à la Meinau. « Si nous voulons faire une série pour remonter au classement, il faut confirmer notre succès face à Reims, on ne peut pas se contenter d’une victoire », dit le coach nordiste.

Privés ce samedi de leurs supporters, interdits de déplacement après les heurts lors du derby du Nord à Lens, les Dogues voudront retrouver leur mordant. Aux Strasbourgeois de les museler avec autorité. C’est peut-être plus facile à réaliser maintenant que la bête fait moins peur.
dna
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeSam 25 Sep 2021 - 6:27

Lille doit perdre mais le niveau de jeu du RCSA est extrêmement affligeant depuis le début de saison, il n'y a vraiment plus rien, absolument aucune tactique, vraiment du grand n'importe quoi.
Il fallait vendre Djiku et Sissoko et recruter 2 milieux. Et faire confiance aux jeunes.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeSam 25 Sep 2021 - 10:25

la composition du racing
Julien Stephan aligne: Sels; Lienard (cap), Le Marchand, Nyamsi, Djiku, Caci; Bellegarde, Aholou, Thomasson; Ajorque, Diallo.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeSam 25 Sep 2021 - 11:09

Un gros mea culpa à deux minutes du coup d'envoi. C'est Kevin Gameiro qui aligné sur le front de l'attaque aux côtés de Habib Diallo. C'est donc Ludovic Ajorque qui est ménagé à son tour, et qui viendra en renfort en cours de match.

Nouvelle faute sur Ikoné. Cette fois-ci, c'est Jean-Eudes Aholou qui marche sur le pied du Lillois. Le coup franc qui suit ne donne rien.

Première grosse occasion pour Lille. Angel Gomes percute dans l'axe avant de glisser le ballon à Jonathan David, bien placé sur la droite de la surface. Le Canadien frappe du pied droit mais tombe sur un Matz Sels vigilant.



Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeSam 25 Sep 2021 - 11:25

Carton jaune pour Diallo après une vilaine semelle sur Sven Botman.

But 0-1

La grosse bourde Djiku! Elle profite à Weah qui sert David en retrait, lequel n'a pus qu'à battre Sels de près.

Alexander Djiku voulait protéger la sortie du ballon... qui n'est pas sorti. Timothy Weah s'est emparé du cuir avec promptitude pour servir le caviar à Jonathan David.

Rien ne va pour le Racing. Lienard frappe un coup franc à 40m. Il veut servir Thomasson en profondeur sur la gauche, mais c'est trop long! Jamais l'ex-Nantais n'a pu récupérer le ballon pour centrer.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeSam 25 Sep 2021 - 11:39

Weah est blessé ! L'Américain sort, en sang mais conscient, du terrain. Il semble s'être ouvert l'arcade dans un duel aérien.

Les esprits s'échauffent alors que Aholou commet une nouvelle faute sur un Lillois, Jonathan David. M.Letexier demande aux deux camps de se calmer.

Carton jaune pour Djiku qui commet une faute sur Reinildo.

Carton jaune pour Le Marchand est, lui aussi, averti pour avoir contesté. Lille va bénéficier d'un coup franc bien placé.

Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeSam 25 Sep 2021 - 12:18

Penalty pour Lille
Timothy Weah tombe dans la surface de réparation de Strasbourg, déséquilibré par Djiku.

But 0-2 David

Déjà buteur en première période, Jonathan David s'élance, marque un temps d'arrêt avant de tromper Matz Sels à contre-pied. Sa frappe du droit vient se loger sur la gauche de la cage de Strasbourg. Lille s'échappe.



Dernière édition par Marco 69/73 le Sam 25 Sep 2021 - 12:19, édité 1 fois
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeSam 25 Sep 2021 - 12:18

Ah ça va faire comme l'an dernier. Djiku nul à ch..r. Ils sont archi-dominés.
Comme tous les matches depuis le début de saison. Pas de milieu, pas d'ailiers.


Dernière édition par Lacuesta le Sam 25 Sep 2021 - 12:21, édité 1 fois
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeSam 25 Sep 2021 - 12:19

Aholou est remplacé par Sissoko

Gameiro cède sa place à Ajorque.

Djiku, remplacé par Guilbert

Gomes cède sa place à Gudmunsson. Thiago Diallo prend le relais de Celik.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeSam 25 Sep 2021 - 12:28

Les Bleus sont battus dans les duels et sont en retard sur la plupart des ballons, d'où l'enchaînement des fautes.

Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeSam 25 Sep 2021 - 12:32

Enfin! Sissoko sonne la charge, part à grandes enjambées et décale Diallo à gauche. l'ex-Messin se recentre et déclenche une frappe enroulée que Grbic doit détourner en corner. La première frappe cadrée du Racing.

Carton jaune stupide pour le gardien croate Ivo Grbic. Avait-il besoin de gagner du temps?...

Le centre de Lienard pour Ajorque est capté par Grbic.

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeSam 25 Sep 2021 - 12:38

Jonathan Ikoné est remplacé par Youssoug Yazici.

But 1-2 Sissoko

Carton jaune pour Djalo qui commet une faute sur Liénard à trente mètres de son but.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeSam 25 Sep 2021 - 12:43

Carton rouge ! Thomasson est expulsé après un tacle non maîtrisé sur Tiago Djalo. Le carton rouge est logique.

Jaune pour Xeka.

Liénard est remplacé par Waris.

.

Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeSam 25 Sep 2021 - 12:48

Miracle pour ce corner mais ensuite quelle idiotie de se faire expulser !
Match catastrophique dans l'ensemble, graves défaillances individuelles, cadeaux défensifs en pagaille, et surtout pas le moindre début de commencement d'une tactique, d'un plan de jeu quelconque, même mauvais.
Le néant, rien de rien.
Du hourra football.


Dernière édition par Lacuesta le Sam 25 Sep 2021 - 13:04, édité 1 fois
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeSam 25 Sep 2021 - 13:02

David sort, Onana entre.

Carton pour Ajorque pour contestation; Il réclamait le corner.

Julien Stéphan est, à son tour, averti. L'entraîneur strasbourgeois se plaint des Lillois, ces derniers gagnant trop de temps à ses yeux.

On est entré dans les 5 minutes de temps additionnel.

Carton jaune pour Mandava qui stoppe la course de Guilbert.

Coup franc pour le Racing sur le contre. Sels monte dans la surface. Se suit un cafouillage sur lequel le gardien belge s'écroule. Mais c'est plutôt lui qui est à la faute, n'en déplaise à la Meinau.

C'est terminer 1-2

.






Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeSam 25 Sep 2021 - 21:17

dna a écrit:
Le Racing a réagi trop tardivement
Longtemps sous l’emprise du rythme dicté par les Lillois, le Racing n’a su emballer la rencontre qu’une fois mené 2-0. Sissoko a relancé les espoirs à un quart d’heure de la fin, mais les Strasbourgeois n’ont pas réussi à arracher le match nul tant espéré (1-2).
Interrogé sur les qualités de l’effectif lillois, Julien Stéphan avait rappelé vendredi qu’il y a « de l’expérience et de la ruse » chez les champions de France. Il y a de la vitesse aussi et c’est ce qui a indéniablement mis les Racingmen en difficulté ce samedi.

Mais quand les Strasbourgeois ont essayé de mettre du rythme, les Dogues ont souvent eu la malice supplémentaire pour exagérer les contacts – sauf dans le cas de Weah, ouvert à l’arcade après un duel aérien avec Nyamsi (35e ) – et jouer avec les nerfs des joueurs de Julien Stéphan.

Une manière de dicter le tempo du match. La qualité générale technique et la vitesse des enchaînements ont ensuite fait pencher la balance du côté des Dogues. Mais ce sont eux qui ont décidé quand il fallait jouer vite – en l’occurrence quand ils avaient le ballon – et quand il fallait au contraire hacher le jeu.

« C’est vrai et pas que sur la première heure de jeu. Sur l’ensemble de la deuxième mi-temps, il y a eu 21 minutes de temps effectif, ce qui est très faible. Il y a eu beaucoup d’arrêts. Après, il y a ce qu’on permet de faire aussi. Ils ont fait ce qu’on leur a permis de faire, juge d’ailleurs Julien Stéphan. Mais je ne veux pas justifier le résultat de ce soir (samedi) par rapport à ça. »
Si les Dogues ont pu tirer sur cette corde-là sans qu’elle casse, étirant les arrêts de jeu aux limites du raisonnable en fin de match, c’est tout de même parce qu’ils ont fait le nécessaire plus tôt. C’est d’abord le pressing très haut des hommes de Jocelyn Gourvennec qui a gêné les Strasbourgeois, à la peine pour sortir de leur moitié de terrain pendant le premier quart d’heure.

« En jouant au moins la deuxième mi-temps comme les vingt dernières minutes, il y avait quelque chose de mieux à faire »
Gameiro, d’une frappe enroulée de peu à côté (22e ), après Thomasson, contré in extremis par Botman (14e ), ont montré qu’il y avait des choses à faire. Mais les Dogues n’ont pas desserré l’étau. Djiku a payé cher un relâchement, jouant avec le feu avec Weah qui lui a joué un bien mauvais tour le long de la ligne de but pour servir en retrait David (0-1, 24e ).

Une fois aux commandes, les champions de France ont évolué à leur guise, se projetant dans la moindre brèche. Sels a sauvé la baraque face à ce diable de David (47e ). Mais le danger, quand les Dogues haussent le ton, vient de partout. Comme ce ballon gratté par Botman devant Gameiro qui sert de rampe de lancement à une attaque expresse. En trois passes, les Bleus sont débordés et Djiku commet l’irréparable dans sa surface (56e ). David transforme le penalty (0-2), Julien Stéphan est obligé de réagir.

Les entrées de Guilbert, Sissoko et Ajorque (58e ) apportent une fraîcheur bienvenue. Le grand “ Ibou ” – qui s’était vu refuser un but contre Troyes le 22 août, pour sa dernière titularisation – relance les espoirs strasbourgeois d’une frappe croisée puissante sur un corner de Liénard (1-2, 75e ).

L’expulsion logique de Thomasson, pour une semelle sur Djalo (79e ), aurait pu mater la révolte. Mais comme les Lensois mercredi, les Racingmen vont se rebiffer à dix contre onze.

Portés par la Meinau, ils vont tout donner pour tenter de prendre un point à une équipe lilloise poussée, enfin, dans ses derniers retranchements. Mais même la montée de Matz Sels dans la surface du LOSC sur un dernier coup franc (90e +5) ne renversera pas le cours du match.

« On a jeté toutes les forces dans la bataille, même en étant à dix, en finissant avec trois attaquants (Waris est entré en jeu à la 82e, ndlr), en tentant le tout pour le tout. Mais il nous aurait fallu un temps fort plus long que celui qu’on a eu. En jouant au moins la deuxième mi-temps comme les vingt dernières minutes, il y avait quelque chose de mieux à faire », retient Julien Stéphan.

À l’expérience, les Lillois s’étaient mis à l’abri. Le Racing sait qu’il lui en manque encore pour pouvoir être dans l’action et pas dans la réaction face à un adversaire d’un tel calibre.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeSam 25 Sep 2021 - 21:20

Pris de vitesse par les Dogues
Comme le craignait leur entraîneur Julien Stéphan, les Strasbourgeois ont beaucoup souffert face à l’habileté lilloise dans le jeu rapide et l’ont payé au prix fort.
Julien Stéphan avait prévenu ses hommes et avait aussi insisté en conférence de presse sur le danger que représentaient les contres lillois. « Ils ont une faculté à être très performants sur les transitions », avait-il dit vendredi à propos d’un champion de France qui n’avait pourtant pas encore vraiment trouvé la bonne carburation.

Samedi, les craintes de l’entraîneur strasbourgeois n’ont pas tardé à trouver leur prolongement sur le terrain. Entre autres parce que son homologue nordiste ancien concurrent au poste de coach du Racing ce printemps, Jocelyn Gourvennec, avait choisi de laisser sur le banc son grognard Burak Yilmaz, auteur de 3 buts et de 2 passes décisives lors des sept premières journées, et que l’absence du Turc de 36 ans donne un autre profil au secteur offensif des Dogues.

Le trident Weah – David – Ikoné est du genre à piquer juste et à faire mouche grâce à sa vitesse d’exécution. Et dans cette configuration, les Bleus n’ont pas tardé à comprendre que toute approximation défensive allait au mieux les mettre en difficulté, au pire se payer cash.

Gourvennec : « Les joueurs ont retrouvé de bonnes sensations »
Surtout qu’avec Angel Gomes sur le flanc gauche de l’entrejeu, le LOSC dispose d’une flèche perforante capable de transpercer n’importe quelle cuirasse. Alors, forcément, quand un Caci inattentif laisse filer dans son dos le feu follet anglais, la porte du but de Sels s’ouvre en grand pour David qui bute sur le gardien international belge, décisif sur son arrêt du pied droit (7e ). Le portier strasbourgeois gagnera, d’une parade de l’épaule gauche cette fois, un deuxième duel devant le Canadien, alerté en profondeur par Ikoné (46e ).

« On a été dans les deux registres », nuance toutefois le technicien lillois, « on a su avoir un jeu placé intéressant et dans la transition, les joueurs ont retrouvé de bonnes sensations. C’est un point fort de l’équipe depuis plusieurs saisons. On a joué 23 ballons dans la surface strasbourgeoise, on a mis beaucoup de monde devant, on a mis les courses et on a été récompensés. »

L’erreur vraiment fatale, Djiku, qui ne sait pas encore qu’il va passer l’une de ses soirées les plus noires sous le maillot bleu, va la commettre à la 24e : l’international ghanéen tente en vain de protéger la sortie du ballon en six mètres, mais se le fait chiper par Weah qui sert David sur un plateau pour l’ouverture du score.

Le 2e but du champion de France sera, lui, l’illustration parfaite de l’incapacité des Racingmen à trouver la solution adaptée aux soudaines accélérations nordistes. En trois passes et une fraction de seconde après une perte de balle de Gameiro, les Dogues mettent sur orbite un Weah dont Djiku balaye le pied d’appui dans la surface. David transforme l’indiscutable penalty pour son premier doublé et quatrième but de la saison (57e ).

Stéphan : « On a rendu trop vite les ballons »
Julien Stéphan regrette forcément que son équipe se soit fait prendre à revers par le jeu rapide du champion de France. « Ce n’est pas une surprise (Ndlr : la vitesse en contre des Lillois). Il nous aurait fallu beaucoup plus de stabilité technique pour rendre moins vite le ballon à l’adversaire. On le leur a rendu trop vite pendant une heure et ça leur a permis de nous contrer. On a manqué d’intensité pendant une heure. »

Les Bleus, réduits à dix après l’expulsion logique de Thomasson (79e ), ne reviendront pas, malgré un rush final qui témoigne encore de leur esprit de révolte. Cet esprit qui peut à leur tour leur permettre de rebondir vite.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeSam 25 Sep 2021 - 21:28

dna a écrit:
Djiku dans tous les mauvais coups
Alexander Djiku, le patron de la défense strasbourgeoise, est parti à la faute. Et plutôt deux fois qu’une, puisqu’il a provoqué les deux buts lillois. Avec encore le carton rouge logiquement infligé à Adrien Thomasson, le Racing a cumulé trop de handicaps pour espérer accrocher le champion de France.
Rien ne sert de courir, il faut partir à point. Le Racing pourra méditer ce week-end sur la morale de la fable de Jean de La Fontaine. Après avoir offert deux buts aux Lillois, les Bleus ont cavalé pour réduire le score et tenter d’arracher le nul. Mais ils sont partis de trop loin.
SELS 6
Décisif à deux reprises devant David, d’abord sur une frappe croisée qu’il repousse du pied droit (7e ) puis un tir à bout portant en mettant son corps en opposition (46e ), le gardien belge ne peut rien sur le doublé de l’attaquant canadien (24e et 57e s.p.).
Celui qui a longtemps maintenu les siens en vie a même joué le dernier ballon d’attaque dans la surface lilloise, plaçant sa tête là où certains ne mettraient pas le pied.
CACI 5

Le droitier qui arpente habituellement le couloir gauche a pu changer, pour la première fois depuis longtemps, de côté, étant préféré à Guilbert et Fila à droite.

En vue en début de match, plus par ses débordements et ses centres dangereux que son replacement, ‘’Titi’’ s’est peu à peu effacé. Il a fini le match dans l’axe après la sortie de Djiku.
DJIKU 2
Le premier but est entièrement pour lui. À la lutte avec Weah le long de la ligne de sortie de but, il se fait “manger”, alors qu’il a un temps d’avance et essaye de protéger sa balle, par l’attaquant lillois qui n’a plus qu’à centrer en retrait vers David, seul face au but ouvert (0-1, 24e ).

Le vice-capitaine commet ensuite une faute sur Reinildo (37e ) qui lui vaut un jaune, le troisième en moins de dix matches, synonyme de suspension pour la réception de Saint-Etienne. Pour finir, il accroche la jambe de Weah dans la surface et provoque le penalty que transforme David (0-2, 57e ). Julien Stéphan met fin à son calvaire en le remplaçant par GUILBERT (58e ).

NYAMSI 5

Pour sa troisième titularisation de rang, l’ex-Rennais a encore été globalement solide plein axe. On l’a notamment vu fermer l’angle pour empêcher Ikoné de transformer sa frappe en occasion (29e ). Il a quasiment fini la rencontre en avant-centre dans les derniers instants, quand les Bleus espéraient encore arracher le nul.

LE MARCHAND 5

Hormis un avertissement pour contestation (38e ), le défenseur axial gauche s’est proprement acquitté de sa tâche, à la fois dans le geste défensif et la relance. Lui aussi a tenté de renverser le cours du match dans le temps additionnel on se transformant en attaquant, en vain.

LIÉNARD 4

Ménagé mercredi à Lens en raison d’une pointe à un adducteur, le capitaine et revenu en jeu dans un rôle de latéral gauche où Ikoné lui a fait la misère.

Comme toujours, il n’a jamais baissé les bras, exécutant le corner qui amène la réduction du score de Sissoko. Remplacé par WARIS (82e ), peu en vue sur la fin de match échevelée.

Le vilain geste de Thomasson sanctionné par un carton rouge

THOMASSON 2
Seulement concerné par le dernier quart d’heure à Bollaert, où il n’était pas parvenu à rentrer dans le match, le “briseur de ligne” du Racing n’a pas été à la fête non plus ce samedi. Imprécis, chahuté par les colosses lillois, il parvient quand même à éliminer Reinildo d’un crochet mais se fait contrer par Botman (14e ).

La frustration a progressivement pris le pas sur l’envie, jusqu’à son expulsion logique pour un vilain geste sur Djalo, aussi inutile que bête (79e ).

AHOLOU 4

Préféré à Prcic dans un rôle de sentinelle devant la défense, l’Ivoirien est parevenu à imposer son physique, non sans être sérieusement secoué. Au fil du match, on l’a vu plus en difficulté. Remplacé par SISSOKO (58e ), qui inscrit son premier but depuis janvier 2019, son quatrième sous le maillot du Racing, d’un enchaînement contrôle de la poitrine – frappe du droit digne d’un attaquant (1-2, 75e ).

BELLEGARDE 4

Laissé à Strasbourg en milieu de semaine, comme Liénard, à cause d’une gêne à la cuisse, le poids plume du milieu de terrain avait fort affaire avec le remuant Ikoné que personne n’a réussi à contenir. Généreux dans l’effort, comme à son habitude, il a quand même souffert de la comparaison par rapport au très haut niveau incarné par André ou Xeka.

GAMEIRO 3

Après avoir beaucoup donné à Lens trois jours plus tôt, l’attaquant de poche a paru vite à court de jus. Hormis sa frappe en pivot du droit qui flirte avec le poteau gauche de Grbic (22e ), il n’a pas existé entre Fonte et Botman, les deux costauds du LOSC. Remplacé par AJORQUE (58e ), averti pour contestation (83e ), dont la seule présence dans la surface a rendu les Lillois fébriles.

DIALLO 4

À l’image de son compère Gameiro, le longiligne Sénégalais n’a guère pu fausser compagnie à ses gardes du corps. Averti pour avoir laissé traîner le pied sur la cheville de Botman (19e ), il a traversé la première période en toute discrétion. Son principal fait d’arme est une frappe enroulée du droit que Grbic dévie du bout des gants en corner (68e ).
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeDim 26 Sep 2021 - 4:56

"chahuté par les colosses lillois" : il est vrai que comme d'hab' et le nouvel entraîneur du RCSA n'a pas encore l'habitude comme l'ancien (qui au bout d'une saison en L2 marquée par de nombreuses avanies ne relevait même plus) que l'arbitrage est SYSTEMATIQUEMENT en sa défaveur.
Donc lui fait faute, il dégage, les autres font pareil, à peine un petit jaune et s'il y a péno pour le LOSC il y en a un sur Sels.
Ce qui n'enlève pas un grave problème de compo sans Fila et Guilbert et encore moins Prcic (?) mais avec Liénard vraiment très faible jusqu'au corner.
Il faudrait vu le niveau de l'arbitrage pouvoir les déjuger et avoir encore mieux recours à des étrangers.

M'étonne pas que les "clubs" français en coupe d'Europe se fassent laminer.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeDim 26 Sep 2021 - 9:39

Moi si il en a qui me déçois c'est Gameiro .
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeDim 26 Sep 2021 - 21:14

dna a écrit:
Le Racing freiné dans son élan
Pour la première fois, le Racing de Julien Stéphan avait l’occasion de réaliser la passe de trois. Mais le LOSC a retrouvé des couleurs à la Meinau samedi, infligeant aux Strasbourgeois un deuxième revers domestique (1-2) qui ne doit pas occulter leurs deux victoires précédentes.
La victoire avec la manière dans le derby contre Metz (3-0, le 17 octobre) enchaînée par le succès, certes étriqué (1-0) mais ô combien significatif chez une équipe lensoise jusqu’alors invaincue, avaient forcément nourri quelques espoirs au moment d’accueillir un LOSC à la recherche de ses sensations de la saison passée.

Le champion en titre n’avait, lui, pas encore réussi à remporter deux matches de suite et n’était pas en réussite jusque-là sur la route (3-3 à Metz en ouverture du championnat, 1-1 à Saint-Étienne lors de la 3e journée, défaite 2-1 à Lorient lors de la 5e journée).

« On a bien vu sur des séquences qu’il y avait beaucoup plus de maturité du côté lillois, plus de qualité aussi »
Mais sur la lancée de leur victoire contre Reims mercredi (2-1), les hommes de Jocelyn Gourvennec ont retrouvé dans l’antre du Racing les standards qui les ont guidés vers le titre en mai dernier. Ça n’a pas forcément été le cas pendant 90 minutes, mais la maîtrise affichée pendant la première heure de jeu a fait pencher assez logiquement la balance en leur faveur au coup de sifflet final. Un sentiment d’ailleurs partagé par Julien Stéphan.
Le coach du Racing a regretté que son équipe n’a « pas pu faire plus et mieux pendant une heure », mais il n’a pas voulu voir dans cette défaite un quelconque coup d’arrêt à la dynamique qui s’était installée depuis la victoire dans le derby.

D’abord parce que quand Lille joue à son niveau, le delta entre les formations est trop grand. « C’est une équipe de Ligue des Champions qui a de grosses qualités, avec des joueurs qui ont l’habitude de jouer tous les trois jours, qui ont une expérience européenne. Cette expérience-là, elle ne peut pas s’acheter, elle se vit, a ainsi pointé Julien Stéphan. On a bien vu sur des séquences qu’il y avait beaucoup plus de maturité du côté lillois, plus de qualité aussi. »

Mais, le technicien ne veut pas dissocier cette rencontre des deux précédentes, préférant voir dans ce triptyque hebdomadaire la bouteille aux deux tiers pleine.

« Est-ce qu’on avait la fraîcheur mentale pour faire mieux que cela ? »
« Je dois aussi analyser tout ce qui s’est passé depuis une semaine. Si on avait dit jeudi soir (avant le derby) qu’on prendrait six points sur neuf sur cette semaine-là, on aurait été très, très contents. Ça fait une bonne semaine pour nous mais qui se termine de manière frustrante parce qu’on n’a peut-être pas donné sur l’ensemble du match tout ce qu’on aurait espéré. Mais les joueurs ont donné tout ce qu’ils pouvaient. »
Relancés par le but d’Ibrahima Sissoko (1-2, 75e ) – l’entrant le plus impactant samedi –, les Strasbourgeois, pourtant réduits à dix, ont en effet poussé jusqu’au bout des arrêts de jeu, Matz Sels venant même jouer les trouble-fêtes dans la surface lilloise pour chercher le point du match nul. Las, les efforts consentis dans la semaine étaient apparemment de trop pour malmener ce Lille-là sur l’ensemble du match.

« On a laissé beaucoup de gomme dans une semaine à trois matches, a concédé Julien Stéphan. Bien qu’on a fait des choix en mettant des joueurs qui n’avaient pas tous commencé les deux derniers matches, est-ce qu’on avait suffisamment de fraîcheur mentale aujourd’hui pour faire mieux que ça ? C’est une question. On avait programmé d’aller les presser et le premier pressing, on l’a déclenché à la trentième minute, ce qui est beaucoup trop tard. »

« Six points sur neuf, c’est une bonne semaine »
Les Strasbourgeois vont maintenant avoir plus de temps pour préparer le déplacement à Montpellier ce samedi (17h). Un rythme sans doute moins éreintant pour « un effectif qui n’est pas hyperextensible » mais « qui ne triche pas ».

S’il est toujours préférable de terminer une série sur une bonne note, on ne peut prétendre que les Strasbourgeois sont passés à côté de leur sujet ces huit derniers jours. Julien Stéphan, sans « positiver outre mesure ce qu’il s’est passé », préfère d’ailleurs retenir que prendre « six points sur neuf, c’est une bonne semaine pour le Racing Club de Strasbourg ». On ne peut pas vraiment le contredire.

Freiné dans son élan, le Racing n’est pas non plus à l’arrêt.
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeLun 27 Sep 2021 - 3:58

Marco 69/73 a écrit:
Moi si il en a qui me déçois c'est Gameiro .
Entièrement la faute à l'entraîneur, s'il aligne Gameiro ou Diallo, il faut ABSOLUMENT FAIRE JOUER PRCIC.
Comme Liénard est cramé depuis la remontée en L1 [(où il fit de loin sa meilleure saison pro) ; encore qu'avant-hier il ait enfin réussi à tirer un corner (le seul)] c'est l'UNIQUE JOUEUR CAPABLE DE LES METTRE SUR ORBITE. Et encore ils sont gentils, ils acceptent de pourrir sur l'aile POUR CHERCHER DES BALLONS car Ajorque n'aime pas y aller.
En même temps ça ne servait à rien, dès qu'un strasbourgeois avait la balle il était fauché avec les remerciements de "l'arbitre".
Avec Guilbert et Fila ils faisaient au moins nul.
Et qu'est-ce que je n'avais pas dit pour Djiku ?! IL FALLAIT LE VENDRE A RENNES.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeLun 27 Sep 2021 - 8:24

Tu a surement raison pour Djiku ,mais si tu demande vingt millions il ni a pas grand monde qui en voudra .
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeLun 27 Sep 2021 - 13:26

Il n'a rien appris avec les affaires Carole et Lala qui voulaient partir, qu'il a bloqués et qui ensuite n'ont plus joué à leur vrai niveau.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeLun 27 Sep 2021 - 21:21

dna a écrit:
Racing : presque tous sur le pré
Le Racing a lancé ce lundi sa semaine de préparation, en vue du déplacement à Montpellier samedi (17h) dans le cadre de la 9e journée de Ligue 1, avec un groupe pratiquement au complet. Seuls Frédéric Guilbert et Maxime Le Marchand n’ont pas pris part à la séance du jour.
Deux jours après avoir subi contre Lille leur deuxième revers domestique de la saison (1-2), il ne manquait que deux joueurs sur la pelouse du terrain d’entraînement ce lundi après-midi, en plus du jeune Moïse Sahi, qui soigne encore une déchirure à l’ischio-jambier gauche.

Maxime Le Marchand et Frédéric Guilbert sont restés en salle pour soigner des petits bobos a priori sans gravité et devraient réintégrer le groupe, dont le programme du jour dépendait avant tout du temps de jeu contre le LOSC samedi.

Maxime Le Marchand, le seul joueur de champ avec Gerzino Nyamsi à avoir disputé l’intégralité des trois rencontres en huit jours (Metz le 17 septembre, Lens le 22 et Lille le 25), ressentait certainement plus la nécessité de souffler que son jeune coéquipier en défense. On se rappelle aussi que le Malouin de 31 ans et Majeed Waris s’étaient percutés à l’entraînement, deux jours avant de partir à Lens.

Pour le coup, c’est l’attaquant ghanéen qui avait manqué le match à Bollaert, mais après les efforts consentis les jours derniers, Maxime Le Marchand avait sans doute besoin de ne pas trop solliciter son corps.

Frédéric Guilbert, lui, est entré en jeu samedi contre Lille à la 58e minute au relais d’un Alexander Djiku pas dans son assiette face aux Dogues. Le joueur prêté une nouvelle fois par Aston Villa avait été titularisé à chaque fois depuis son retour à Strasbourg.

Mais s’il a débuté les rencontres à Lyon, juste avant la première trêve internationale le 12 septembre, puis à la Meinau dans le derby contre Metz, le latéral droit n’avait disputé qu’un seul match dans son intégralité, mercredi à Lens.

Samedi, contre Lille, Frédéric Guilbert a subi une petite faute – dans les arrêts de jeu, pour le coup franc sur lequel Matz Sels est monté dans la surface adverse –, laquelle explique sans doute qu’il a été ménagé ce lundi.
Séance plus light pour les titulaires
Logiquement, Julien Stéphan avait programmé une séance un peu à la carte ce lundi. Après du renforcement collectif en commun, les joueurs titulaires samedi se sont “contentés” de tennis-ballon et d’un peu de course pour finir.

Pendant que les quatre gardiens (Matz Sels, Eiji Kawashima, Bingourou Kamara et Alaa Bellaarouch) s’affrontaient également au tennis-ballon (avec le privilège d’utiliser leurs mains), les joueurs peu ou non utilisés samedi n’ont pas chômé.

Ludovic Ajorque, Ibrahima Sissoko et Majeed Waris – tous trois entrés en jeu contre Lille – ont ainsi eu droit à une séance bien plus intense avec cinq autres coéquipiers : Sanjin Prcic, Karol Fila, Mahamé Siby, Lucas Perrin, tous restés sur le banc samedi à la Meinau, et Lebo Mothiba, pas encore apte à intégrer le groupe les jours de match mais de moins en moins ménagé durant les séances.

Fin de série pour Ajorque

Sur le banc au coup d’envoi samedi, Ludovic Ajorque était le seul joueur de champ qui avait débuté les sept premiers matches de la saison. Jeanricner Bellegarde et Alexander Djiku ont également démarré sept matches, mais le premier n’était pas dans le groupe à Lens pour la 7e journée tandis que le second était suspendu contre Troyes à la 3e journée.

À cheval sur l’exercice actuel et le précédent, le grand attaquant réunionnais avait débuté treize rencontres de Ligue 1 d’affilée. Ludovic Ajorque a en effet démarré les six dernières rencontres de la saison passée, ne cédant sa place que lors de la première de cette série-là, à Nîmes après l’ouverture du score de Renaud Ripart alors que le Racing jouait à dix depuis l’expulsion de Frédéric Guilbert juste après le retour des vestiaires.

La fin de cette série en 2021 l’empêche donc de battre son record de titularisations consécutives. Entre le 7 décembre 2019 contre Toulouse et le 1er novembre 2020 à Reims, Ludovic Ajorque avait porté à 20 son nombre de matches consécutifs de Ligue 1 débutés sur la pelouse.
Montpellier est toujours d’attaque
Sans ses deux artilleurs principaux de la saison passée – Gaëtan Laborde (16 buts, 7 passes décisives) et Andy Delort (15 buts, 10 passes) partis respectivement à Rennes et à Nice –, le Montpellier HSC n’a pas vraiment perdu de son pouvoir offensif.

Avec 15 buts inscrits, il fait même mieux que la saison dernière après huit journées (13) et partage la deuxième place des équipes les plus prolifiques avec Nice, seulement distancé par les 22 réalisations du Paris SG.

Avant de partir, Laborde et Delort ont toutefois eu le temps de marquer cinq buts (3 pour le premier nommé), soit le tiers des réalisations montpelliéraines. Avec trois buts en quatre matches, soit autant qu’en 24 apparitions la saison dernière avec l’OM, Valère Germain (31 ans) semble avoir digéré une parenthèse phocéenne moins faste que du côté de Monaco.

Comme la saison dernière, Montpellier a encaissé autant de buts qu’il en a inscrits après huit journées. Une tendance presque vérifiée en fin de saison dernière (60 buts pour, 62 contre). Olivier Dall’Oglio et Michel Der Zakarian ayant échangé leurs places, le second migrant à Brest après quatre saisons sur le banc montpelliérain, force est de constater que le changement n’a pas altéré cette tendance.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57127
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeLun 27 Sep 2021 - 21:24

Lacuesta a écrit:
Il n'a rien appris avec les affaires Carole et Lala qui voulaient partir, qu'il a bloqués et qui ensuite n'ont plus joué à leur vrai niveau.

Tant que MK sera au racing il y aura toujours ce genre erreur
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitimeMar 28 Sep 2021 - 4:18

Malheureusement il n'y a pas de repreneur.
Contenu sponsorisé


 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty

 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022    8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022 I_icon_minitime

 

8ème journée: Strasbourg - Lille saison 2021/2022

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-