Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Copa America

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 38372
Date d'inscription : 25/11/2012


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Ven 12 Juin 2015 - 7:11

Le calendrier télé complet de la Copa America sur beIN Sports
Du 11 juin au 4 juillet, beIN Sports diffusera l'intégralité de la Copa America. Voici le calendrier télé complet de la compétition.

Cette année, beIN Sports a obtenu l’intégralité des droits de diffusion de la Copa America. Du 11 juin au 4 juillet, BeIN Sports 1 diffusera donc en direct les 26 matches de la compétition sur ses antennes. Voici l’agenda télé de toutes les rencontres.
Nuit du 11 au 12 juin
00h15 : Cérémonie d'ouverture
01h30 : Chili - Équateur

Nuit du 12 au 13 juin
01h30 : Mexique - Bolivie

13 juin
21h : Uruguay - Jamaïque
23h30 : Argentine - Paraguay

14 juin
21h : Colombie - Venezuela
23h30 : Brésil - Pérou

15 juin
23h : Équateur - Bolivie

Nuit du 15 au 16 juin
01h30 : Chili - Mexique

16 juin
23h : Paraguay - Jamaïque

Nuit du 16 au 17 juin
01h30 : Argentine - Uruguay

Nuit du 17 au 18 juin
02h00 : Brésil - Colombie

Nuit du 18 au 19 juin
01h30 : Pérou - Venezuela

19 juin
23h : Mexique - Équateur

Nuit du 19 au 20 juin
01h30 : Chili - Bolivie

20 juin
21h : Uruguay - Paraguay
23h30 : Argentine - Jamaïque

21 juin
21h : Colombie - Pérou
23h30 : Brésil - Venezuela

Nuit du 24 au 25 juin

01h30 : Quart de finale n°1

Nuit du 25 au 26 juin
01h30 : Quart de finale n°2

Nuit du 26 au 27 juin
01h30 : Quart de finale n°3

27 juin
23H30 : Quart de finale n°4

Nuit du 29 au 30 juin
01h30 : Demi-finale n°1

Nuit du 30 juin au 1er juillet
01h30 : Demi-finale n°2

Nuit du 3 au 4 juillet
01h30 : match pour la 3ème place

4 juillet
22h : Finale

Toutes les rencontres seront également rediffusées en journée, le lendemain du match, sur beIN Sports 1.

equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38372
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Ven 12 Juin 2015 - 7:38

Chili: Les abris de bus aux couleurs de la Copa America

Pour la 44ème édition de la Copa America, le pays hôte n'est autre que le Chili. Un temps accordée au Brésil, l'organisation du tournoi majeur de la CONMEBOL (Confédération Sud-Américaine de Football) a finalement rallié les terres chiliennes pour la septième fois de son histoire. Un événement qui n'a pas été pris à la légère par le gouvernement de Michelle Bachelet. Tout a été mis en oeuvre pour faire de ce moment une grande fête du football. De la modernisation des stades accueillant les rencontres aux abris de bus, rien n'a été oublié...
orange sport
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38372
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Sam 13 Juin 2015 - 2:30

Groupe A
Samedi 13 juin 2015

Mexique 0 - 0 Bolivie
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38372
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Dim 14 Juin 2015 - 22:08

Groupe B
Samedi 13 juin 2015

Uruguay1 - 0Jamaïque
Argentine2 - 2Paraguay

Groupe C
Dimanche 14 juin 2015

Colombie 0 - 1 Venezuela
Brésil 2 - 1Pérou
.
M.I.B.
Joueur de Ligue 2
avatar Masculin Nombre de messages : 5152
Age : 25
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 09/06/2007
Humeur : bosseur

Informations
Club préféré: Racing quand même!
Profession: Master Arts du spectacle (cinéma)

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Mar 16 Juin 2015 - 7:09

Surprenante, la victoire du Venezuela contre la Colombie. Cette dernière n'aura pas sauté de joie longtemps après la victoire des féminines contre la France. Razz
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38372
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Mar 16 Juin 2015 - 8:00

Groupe A
Lundi 15 juin 2015

Equateur 2 - 3 Bolivie
Mardi 16 juin 2015
Chili 3 - 3 Mexique
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38372
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Mar 16 Juin 2015 - 21:55

Groupe B
Mardi 16 juin 2015

 Paraguay1 - 0Jamaïque
Mercredi 17 juin 2015
 Argentine1 - 0 Uruguay
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38372
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Mer 17 Juin 2015 - 2:42

Le beau cadeau du gardien jamaïcain au Paraguay
Après Warren Barrett, qui avait tant fait parler dans le but jamaïcain lors de la large victoire de la France en préparation de la Coupe du monde 2014 à Lille (8-0), les Reggae Boyz lui ont trouvé un successeur visiblement tout aussi inspiré en la personne de Duwayne Kerr... Mardi soir, ce dernier s'est ainsi fait remarquer lors de la rencontre de la Copa America entre sa sélection, invitée pour l'occasion au Chili, le pays organisateur, et le Paraguay. Victorieux sur la plus petite des marges grâce à une réalisation de Benitez après la demi-heure de jeu (36e, 0-1), les Guarani ont eu toutefois besoin du concours involontaire du portier adverse. Sur un long ballon dans la profondeur, le gardien de but, sorti de la zone de vérité, a tenté de dégager de la tête, mais n'a trouvé que le pied de l'attaquant adverse pour le seul but, gag, du match. Du coup, les Jamaïcains n'ont toujours pas marqué le moindre point dans le groupe B, tandis que la Albirroja pointe elle au 2e rang avec, toutefois, le même nombre de points que l'Argentine, en tête après son succès sur l'Uruguay (1-0).

http://dai.ly/x2u84kv

orange sport
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38372
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Jeu 18 Juin 2015 - 10:31

Jeudi 18 juin 2015
Groupe C

  Brésil  0 - 1 Colombie
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38372
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Jeu 18 Juin 2015 - 10:35

Copa America: le Brésil chute, Neymar exclu
Le Brésil, qui fait figure de favori pour remporter la Copa America, s'est incliné contre la Colombie, mercredi soir (0-1). Neymar, exclu après le coup de sifflet final, pourrait ne pas retrouver ses coéquipiers avant une éventuelle demi-finale

Le Brésil n'avait plus perdu depuis juillet 2014 et le match pour la 3e place de "sa" Coupe du monde, contre les Pays-Bas (0-3). Depuis la prise de pouvoir de Dunga, il avait même enchaîné onze victoires, la dernière en date contre le Pérou (2-1) pour son entrée en lice dans la Copa America. Mercredi soir, les coéquipiers de Thiago Silva, aligné à la place de David Luiz, ont chuté contre la Colombie (0-1). Jeison Murillo a inscrit l'unique but de la rencontre en exploitant une situation confuse dans la surface (36e).
La Colombie, battue par le Venezuela en ouverture (0-1), se relance donc complètement dans le groupe C. Plus agressive, supérieure dans la maîtrise du jeu et l'engagement physique, l'équipe entraînée par José Pekerman a dominé la majeure partie de la rencontre. Si Neymar, suite à un centre piqué de Dani Alves (43e) et Robert Firmino, profitant d'une mésentente entre David Ospina et l'un de ses défenseurs (58e), se sont retrouvés seuls devant le gardien d'Arsenal, ils ont manqué de réalisme (9 tirs, 2 cadrés).

Le capitaine brésilien, impliqué dans une altercation avec plusieurs joueurs après le coup de sifflet final, s'est vu exclu alors qu'il regagnait les vestiaires. Le joueur du FC Barcelone a tenté de donner un coup de tête à Murillo, avant d'être violemment bousculé par Carlos Bacca (également expulsé). Son équipe devra se passer de lui contre le Venezuela, dimanche (23h30) et pour un éventuel quart de finale. Si ce n'est davantage... «Quand on gagne, tout n'est pas bien, quand on perd, tout n'est pas à jeter», a tenté de relativiser Dunga à l'issue du match.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38372
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Ven 19 Juin 2015 - 7:43

Groupe C
Vendredi 19 juin 2015

 Pérou 1 - 0 Venezuela
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38372
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Ven 19 Juin 2015 - 7:45

Copa America :
Claudio Pizarro redonne espoir au Pérou

Unique buteur contre le Venezuela (1-0), Pizarro redonne espoir au Pérou dans le groupe C.
Un but de l’increvable (36 ans) attaquant et capitaine péruvien a permis à l’équipe dirigée par Ricardo Gareca de l’emporter face au Venezuela (1-0), rapidement réduit à dix. Le suspense est total dans ce groupe C puisque les quatre formations (Brésil et Colombie) possèdent trois points après deux rencontres. Dénouement dimanche.
Le match
Le Venezuela aurait-il fait mieux en ne jouant pas à dix pendant plus d’une heure après l’expulsion précoce de Fernando Amorebieta (29e), qui a confondu Paolo Guerrero avec un paillasson? Il est permis de le penser car la Vinotinto avait montré de belles choses durant la première demi-heure, mais cela n’a pas suffi et c’est bien le Pérou qui est sorti vainqueur d’un match assez rythmé, disputé devant des tribunes plutôt clairsemées à Valparaiso. La Vinotinto a longtemps fait le dos rond jusqu’au but de Pizarro (36 ans), après une belle combinaison entre Guerrero et Cueva. C’est la 5e victoire du Pérou en 7 confrontations en Copa America contre le Venezuela, qui s’est aussi procuré de belles occasions, comme la volée puissante de Rondon, captée par le gardien péruvien Gallese (6e). Le puissant attaquant de la Vinotinto fut très actif, mais pas toujours lucide dans le dernier geste.
Le chiffre : 3
Comme le total de points que comptent les quatre équipes du groupe C après avoir chacune disputé leur deux premiers matches. Le suspense est donc total avant la dernière journée programmée dimanche. La Colombie affrontera le Pérou à Temuco à 21 heures (heure française), puis le Brésil défiera le Venezuela, au stade Monumental de Santiago à partir de 23h30 (HF). Qui l’aurait cru lors du tirage au sort de ce groupe, a priori aisé pour le Brésil et la Colombie ? Le Pérou et le Venezuala peuvent toujours rêver de faire aussi bien qu’en 2011, où les deux formations avaient atteint le dernier carré, à la surprise générale.
Le joueur
Claudio Pizarro a disputé sa première Copa America en 1999 mais le Bombardier des Andes n’avait jusqu’à jeudi soir marqué que face à un seul adversaire dans cette compétition, la Bolivie, en 2004 et 2007. Un bilan chiffré assez faible pour celui qui évoluait cette saison et depuis 2012 au Bayern Munich, pour son deuxième passage dans le club entraîné par Pep Guardiola (2001-07). Il est devenu grâce à son but le 4e meilleur scoreur de l’histoire de la sélection inca avec 20 réalisations, plus très loin de la légende Teofilo Cubilas (26 buts).
equipe
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38372
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Ven 19 Juin 2015 - 11:07

Pizarro (Pérou) n'aurait pas dû jouer face au Venezuela

Le malheur des uns fait le bonheur des autres, paraît-il. Buteur lors de la victoire du Pérou face au Venezuela (1-0), dans la nuit de jeudi à vendredi, Claudio Pizarro n’aurait pu dû débuter cette rencontre. L’attaquant du Bayern Munich a profité du forfait de Jefferson Farfan, victime d’une allergie aux analgésiques. Le joueur de Sckalke suivait ce traitement pour soigner une blessure au pied.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38372
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Ven 19 Juin 2015 - 21:26

Groupe A
Vendredi 19 juin 2015

 Mexique1 - 2 Equateur
Samedi 20 juin 2015
 Chili 5 - 0 Bolivie
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38372
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Sam 20 Juin 2015 - 7:01

Copa America
Suspendu 4 matches, Neymar (Brésil) est donc expulsé de la Copa America!

Neymar écope de quatre matches de suspension après son carton rouge reçu face à la Colombie. Une sanction qui met fin à sa participation à la Copa America avec le Brésil!
Expulsé après le coup de sifflet final de Brésil–Colombie (0-1), mercredi, pour un accrochage avec Jesion Murillo venu parachever son attitude très nerveuse durant toute la partie, Neymar s’est vu infliger vendredi par la Conmebol une suspension très sévère de quatre matches synonyme de fin de Copa America pour l’habituel capitaine auriverde. La Fédération brésilienne devrait faire appel ces prochaines heures et espérer un verdict plus clément. Dans le cas contraire, l’aventure chilienne de Neymar se sera donc limitée à deux matches, un premier étincelant contre le Pérou (2-1), un autre totalement raté face à la Colombie.
Alors que des images de Canal + Espagne laissent apparaître que le Brésilien a copieusement insulté Camilo Zuniga, le joueur qui l’avait blessé aux vertèbres l’été dernier lors du quart de finale Brésil – Colombie (2-1), le rapport de l’arbitre chilien de la « revanche » entre les deux pays, Enrique Osses, indique que Neymar l’a attendu dans le tunnel après avoir reçu son carton rouge pour l’insulter sur le chemin des vestiaires. Une circonstance aggravante qui peut expliquer l’ampleur de la sanction infligée au joueur de Barcelone.

Son départ de la Copa America s’annonce comme un énorme coup dur pour la Seleção, tant Neymar était la meilleure arme offensive de Dunga, qui devrait le remplacer dans le onze de départ face au Venezuela, dimanche, par Philippe Coutinho (Liverpool). Par ailleurs, le Colombien Carlos Bacca, également expulsé mercredi, est lui suspendu pour deux matches
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38372
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Dim 21 Juin 2015 - 10:55

Groupe B
Samedi 20 juin 2015
 
 Uruguay1 - 1Paraguay
Argentine1 - 0Jamaïque
 
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38372
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Dim 21 Juin 2015 - 11:04

L'Uruguay aurait pu mieux faire
L'Uruguay et le Paraguay se sont quittés sur un match nul (1-1) qui arrange les deux équipes, qualifiées pour les quarts de finale de la Copa America.

Cavani toujours maladroit

Les spectateurs neutres présents dimanche à La Serena pour assister à cet Uruguay – Paraguay (1-1) ne s’en souviendront sans doute pas toute leur vie. A l’issue d’un match marqué par une assez nette domination de la Celeste, l’Uruguay et le Paraguay se sont qualifiés pour les quarts de finale, c’est la première et principale information à retenir, mais les partenaires d’Edinson Cavani auront noté la maladresse persistante de l’attaquant parisien. A l’image de son déchet face au but quand il évolue en France, le Matador rata cette fois la cible de la tête ou du pied à quatre occasions très franches (38e, 54e, 65e, 69e). En l’absence de Luis Suarez, suspendu pour cette Copa America, la comparaison avec l’attaquant de Barcelone n’est pas flatteuse pour le joueur du PSG.

Tête contre tête

Surtout réputés pour leur faculté à bien défendre, l’Uruguay et le Paraguay ont d’autres qualités, comme un jeu de tête de très haut niveau. On en a eu une nouvelle fois la preuve, puisque les deux buts furent inscrits dans les airs. Ce fut d’abord le défenseur central uruguayen Gimenez qui ouvrit le score d’une superbe tête sur corner à la demi-heure de jeu, laissant Villar sans réaction (28e) après un bon service de Carlos Sanchez. Le buteur uruguayen fut moins heureux un petit quart d’heure plus tard, quand dans sa propre surface il fut devancé, toujours de la tête, par l’ancien Montpelliérain Lucas Barrios, en partance pour Palmeiras, reprenant victorieusement un corner d’Edgar Benitez (45e).

Jusqu'où ira Ramon Diaz?

Nommé il y a près d’un an à la tête du Paraguay, l’ancien international argentin Ramon Diaz, passé notamment par Monaco, tente de rénover l’identité du jeu guarani. Les vieux cadres sont toujours là, comme Villar ou Roque Santa Cruz, ainsi que les vieilles habitudes d’un jeu essentiellement basé sur une défense rigoureuse et une prudence de chaque instant. Le changement prendra du temps, mais cette Copa America et le passage en quart de finale viennent déjà valider son projet, laissant aussi la porte ouverte à quelques promesses, comme le jeune Derlis Gonzalez (FC Bâle), qui eut le but de la victoire au bout du pied (90e + 2) mais vit Muslera détourner sa tentative.
equipe
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38372
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Dim 21 Juin 2015 - 11:08

L'Argentine au petit trot
 Vainqueur d'une très faible équipe de Jamaïque sur un but précoce d'Higuain (1-0), l'équipe dirigée par Gerardo Martino n'a vraiment pas forcé son talent samedi à Viña del Mar. Il lui faudra montrer beaucoup plus pour atteindre le dernier carré.

Plus gauche que gaucho


Etait-ce à cause de l’atmosphère émolliente des lieux que l’Argentine a été si décevante face à la Jamaïque? Disputé dans le champêtre et coquet stade Sausalito de Viña de Mar, posé sur une colline non loin de la mer, le match a longtemps ressemblé à une rencontre amicale entre deux équipes en préparation estivale. Entre la lumière magnifique, le silence des 21 000 spectateurs permettant parfois d’entendre les joueurs se donner des consignes (!), il fallait se pincer pour se persuader qu’on assistait à un duel de Copa America. En même temps, la Jamaïque, c’est pas vraiment en Amérique du Sud. Malgré tout, l’Argentine se mit très vite à l’abri (10e), sur le 25e but  en 50 sélections de Gonzalo Higuain, titulaire à la place de Sergio Aguëro, préservé en raison d’une douleur à l’épaule. Angel Di Maria, passeur décisif et meilleur Argentin samedi, fut ensuite très en vue, alertant à nouveau Higuain dont le petit lob sur Miller termina sa trajectoire sur la barre (22e). Après une superbe accélération côté gauche, il faillit même marquer lui-même d’une habile pichenette devant Miller, mais Morgan sauva sur sa ligne (39e).
En deuxième période, ce fut encore et toujours Di Maria qui inquiéta la Jamaïque, comme sur sa frappe enveloppée de 20 mètres, direction la barre (52e). Et puis? Plus grand chose, malgré une possession de ballon très nette, mais trop stérile. Les entrées successives de Pereyra, Tevez et Lamela n’apportèrent rien de concret. Au contraire, la Jamaïque fit courir quelques frissons aux très nombreux supporters argentins dans le dernier quart d’heure, notamment sur des raids de Mariappa. Comment le 3e du classement FIFA peut-il soudain se montrer aussi fébrile face au 65e, repartant pourtant du Chili sans le moindre point? Absence d’envie, de marge de sécurité ou souci tactique plus profond? Tata Martino doit en tout cas le régler très vite car ce trouble à tenir un score est récurrent: on l’a vu s’emparer des jambes argentines lors des trois matches de l’Albiceleste au premier tour.

Messi, une 100e discrète




Lionel Messi fêtait face à la Jamaïque sa 100e sélection en équipe d’Argentine, un peu moins de dix ans après la première. On peut sans trembler écrire qu’elle ne restera dans aucune mémoire. A Viña del Mar, le joueur du FC Barcelone a semblé peu en jambes, hormis quelques accélérations en première période. Après le repos, il s’est contenté d’un coup franc cadré trop peu appuyé et d’une subtile tentative de lob, un globo selon l’appellation locale, magnifiquement intercepté par Miller au prix d’une belle détente. Mais dans le jeu avec ses coéquipiers, hormis de bons échanges avec Di Maria, ce fut plutôt très pauvre.

Pastore doit faire plus


Semblant monter en puissance lors de ses deux premières titularisations de cette Copa America, Javier Pastore a reculé d’une ou deux cases à l’heure de tirer son bilan personnel contre la Jamaïque. Toujours dépositaire du jeu et relais entre les lignes comme l’exige Tata Martino, le milieu de terrain du Paris-SG n’a pas assez pesé, paraissant ralentir les mouvements plus que de raison. On peut objecter que sa sortie à l’heure de jeu a coïncidé avec la perte de contrôle de l’Argentine sur le rythme et la possession, mais le mal a paru davantage collectif que consécutif au remplacement de Pastore par Pereyra. Et même si les supporters argentins lui ont chanté en direct live un « joyeux anniversaire » le jour de ses 26 ans, ça n’a pas semblé le dérider.
Equipe
.
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37925
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Lun 22 Juin 2015 - 3:30

On voit quand même que ces compétitions internationales sont d'une pauvreté technique infinie à cause de la fatigue des joueurs au terme d'une saison bien remplie dans leurs championnats respectifs.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38372
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Lun 22 Juin 2015 - 11:31

Groupe C

Dimanche 21 juin 2015
 Colombie 0 - 0 Pérou
Brésil 2 - 1 Venezuela
.
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38372
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Ven 26 Juin 2015 - 9:27

Quarts de finale
Jeudi 25 juin 2015
 Chili 1 - 0 Uruguay
Vendredi 26 juin 2015
Bolivie 1 - 3 Pérou



Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37925
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Ven 26 Juin 2015 - 9:44

Le Pérou refait surface on dirait. Mais ça doit rester loin de l'époque de Teofilo Cubillas, leur meneur de jeu des coupes du monde de 1970 et 1978.

Voir ICI

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38372
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Sam 27 Juin 2015 - 2:18

Quarts de finale

 Samedi 27 juin 2015
Après TABArgentine* 0 - 0 Colombie
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38372
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Sam 27 Juin 2015 - 2:20

Messi: «On s'est fait peur»
Le sélectionneur argentin Gerardo Martino et son attaquant Lionel Messi ont tous deux souligné la supériorité de leur équipe face à la Colombie (0-0, 5-4 aux t.a.b.) en quart de finale de la Copa America.

Gerardo Martino (sélectionneur de l'Argentine): «Nous sommes toujours en lice, mais on n'aurait pas dû en arriver aux tirs au but. Je crois qu'on a fait vraiment un super match, parce qu'il y avait une super équipe face à nous. Pendant 90 minutes, on a bien joué, mais on n'a pas trouvé la solution, je suis satisfait, car nous avons tenu le coup physiquement».
 
Lionel Messi (capitaine de l'Argentine): «On était supérieurs pendant 90 minutes, mais on n'a pas réussi à marquer, on aurait pu passer à la trappe, car c'est toujours difficile d'en arriver aux tirs au but. La chance a été avec nous lors de cette séance. On s'est créé beaucoup d'occasions lors de ce match, mais on s'est quand même fait peur. Maintenant, nous sommes en demi-finales, cela sera un match encore plus difficile».
Equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38372
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Sam 27 Juin 2015 - 21:13

Quarts de finale

Samedi 27 juin 2015 

 Après TABBrésil 1 - 1 Paraguay*
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38372
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Sam 27 Juin 2015 - 21:15

Le Brésil a été éliminé par le Paraguay dès les quarts de finale!
 Sensation à Concepcion: pour la deuxième Copa America d'affilée, le Paraguay a éliminé le Brésil dès les quarts de finale, en s'imposant à l'issue de la séance de tirs au but (1-1, 4-3 t.a.b.). L'équipe entraînée par Ramon Diaz affrontera donc l'Argentine mardi, toujours à Concepcion. Pour Dunga, les prochains jours risquent d'être très chauds.



Le match: 1-1, 4-3 tab


Comme l’Argentine vendredi face à la Colombie, difficile de dire que le Paraguay n’a pas mérité sa qualification. Après une première période discrète où elle encaissa rapidement un joli but de Robinho (15e) sur l’une des très rares actions collectives dignes de ce nom du Brésil, la formation dirigée par Ramon Diaz a superbement réagi, se montrant tout à fait à la hauteur de son prestigieux adversaire. Le 85e du classement FIFA a rivalisé dans le jeu, sous l’impulsion d’un remarquable Derlis Gonzalez. Le jeune attaquant guarani plaça d’abord un bon coup franc sans angle (50e) puis servit parfaitement sur corner Da Silva, dont la tête puissante força Jefferson à un bel arrêt (61e).
 
Puis le Brésil connut un de ses moments de panique qui a dû lui rappeler des mauvais souvenirs du Mondial : à la lutte aérienne avec Roque Santa Cruz, Thiago Silva dégagea le ballon d’une main semblant bien volontaire. Penalty, transformé par Derlis Gonzalez (70e). Hormis une frappe de Coutinho (82e), la Seleção faisait peine à voir et sa fin de match rendait la séance de tirs au but inéluctable. Et comme à La Plata il y a quatre ans (0-0, 2-0 aux t.a.b.), elle souriait au Paraguay. Seul Roque Santa Cruz manqua sa tentative, alors que Everton Ribeiro puis Douglas Costa échouèrent côté brésilien. Perturbé par de nombreuses blessures de cadres avant cette Copa mais aussi beaucoup trop limité depuis le début du tournoi, le Brésil quitte le Chili avec un mal de tête géant.

L'homme clé : Un véritable Derlis


Il n’a que 21 ans depuis quelques mois mais le petit gabarit de Derlis Gonzalez est dans l’œil de tous les recruteurs européens. L’attaquant paraguayen pourrait ne pas rester longtemps à Bâle où il est arrivé l’été dernier. Rapide, technique, culotté, il a déjà marqué en Ligue des champions contre le Real Madrid et la nuit dernière face au Brésil, il a été omniprésent, sur coup de pied arrêté ou dans son couloir droit. Plein de sang-froid au moment de frapper son penalty, il va devenir dans les prochaines heures une véritable idole au Paraguay. C’est d’ailleurs lui qui a marqué le tir au but de la qualification.

Le chiffre: 1


La seule touche de balle d’un Brésilien dans la surface paraguayenne en première période fut l’œuvre de Robinho, sur le but de la Seleção! Significatif du désert offensif traversé par les hommes de Dunga, dont le manque d’idées et de jambes fut presque aussi palpable après le repos. Et Robinho n’a même pas eu l’honneur de participer à la séance de tirs au but, puisque son entraîneur le remplaça quelques minutes plus tôt par Everton Ribeiro, qui a tiré le sien à côté.
Equipe
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37925
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Lun 29 Juin 2015 - 1:57

Les brésiliens ont vraiment avec les Thiago Silva et autre parigos de service une génération de branques !

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38372
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Mar 30 Juin 2015 - 2:48

Demi-finales

Mardi 30 juin 2015
Chili 2 - 1 Pérou

Le Chili s'est fait peur face au Pérou
Longtemps en difficulté face à un tenace Pérou pourtant réduit à dix après 20 minutes de jeu, la Roja a bénéficié d'un arbitrage clément mais surtout d'un doublé d'Eduardo Vargas pour se qualifier pour sa première finale de Copa America depuis 1987 (2-1). L'équipe d'Alexis Sanchez affrontera samedi le vainqueur d'Argentine - Paraguay.



Le match

Avant la libération d’un Stade Nacional rouge de joie, il y eut beaucoup de souffrance et d’incertitude, sans doute plus que ne le prévoyaient les supporters de la Roja, qui retrouve une finale de Copa America, 28 ans après la dernière, une défaite contre l’Uruguay (0-1) à Buenos Aires. L’essentiel est donc acquis pour le Chili, grâce à cette victoire face à une très valeureuse équipe du Pérou, réduite à dix après l’expulsion plutôt sévère de Zambrano après seulement vingt minutes de jeu mais où Advincula, Farfan et Guerrero furent remarquables.

Tendus, crispés par l’enjeu, les partenaires de Claudio Bravo mirent très longtemps à trouver leurs marques, et le Pérou en profita pour se montrer vite dangereux, comme cette tête de Farfan repoussée par le poteau droit du portier chilien, battu (9e). Les hommes de Ricardo Gareca, très bien organisés, même à dix, gênaient les offensives chiliennes. Le Magicien (à temps partiel) Valdivia faillit trouver l’ouverture, d’une petite frappe enveloppée (28e), puis glissa d’une judicieuse talonnade le ballon à Vargas, butant sur Gallese (33e).
Sur un contre péruvien, Guerrero, énorme dans son rôle de point d’appui travailleur, alerta Farfan, repris in extremis par la défense chilienne (38e). Ce frisson passé, la Roja allait ouvrir le score sur un centre côté gauche d’Alexis Sanchez, qu’Aranguiz laissa judicieusement passer jusqu’au 2e poteau, où Eduardo Vargas reprit de près et avec pas mal de réussite (1-0, 42e). Etait-il hors-jeu au moment du centre de Sanchez? Les images semblent le suggérer, pour quelques centimètres seulement. Une deuxième décision d’arbitrage défavorable pour le Pérou, ce qui valut à M.Argote quelques mots doux avant le retour aux vestiaires.

Sampaoli lança dès la reprise Mena et D. Pizarro pour donner plus de sécurité défensive et d’allant en milieu de terrain,  mais le Pérou insistait, à tel point qu’on avait du mal à se souvenir que les hommes de Gareca jouaient en infériorité numérique. Sur un centre de l’excellent latéral droit Advincula, Farfan plaça une tête cadrée (54e) qui aurait dû servir de leçon pour le Chili. Six minutes plus tard, sur un mouvement similaire, Advincula obligeait Medel à marquer contre son camp, pressé par Carrillo (60e, 1-1). Les quelques centaines de supporters de la sélection Inca exultaient, troublant un silence éloquent. Ça n’allait pas durer. Sur un ballon perdu dans le camp péruvien, Eduardo Vargas armait à 25 mètres une frappe limpide du droit, terminant dans la lucarne droite de Gallese (64e, 2-1).

Le Pérou tentait bien d’y croire encore sur quelques ultimes assauts, mais le score ne bougea plus, même si le Chili eut trois énormes opportunités de l’aggraver (Sanchez puis Vival, 79e ; Vidal, 90e). La finale attend maintenant la Roja.

L'homme clé: Vargas, le retour de Turbo Man

Eduardo Vargas a autant de surnoms qu’il a marqué de buts depuis le début de cette Copa America, soit quatre, le meilleur total atteint dans cette compétition par un Chilien depuis Ivan Zamorano en 1991. Alors résumons: Turbo Man, Edu, Varguitas ou Genio Azul, faites votre choix, mais ces dernières heures, Santiago et tout le pays ont chanté la gloire de l’attaquant de la Roja, qui évoluait cette saison sous le maillot des Queens Park Rangers. A 25 ans, il a déjà vu du pays (Cobreloa et Universidad de Chile, puis Naples, Gremio Porto Alegre, Valence et donc QPR), sans toujours être très efficace. Mais lundi, après deux buts inscrits lors du premier tour face à l’Equateur (2-0) puis le Mexique (3-3), il a soulagé les siens, car Alexis Sanchez a encore une fois eu du mal dans le dernier geste.

20
Comme les minutes passées sur le terrain par Carlos Zambrano, le défenseur central péruvien. Très agité d'entrée et mêlé à un accrochage avec Vidal, puis averti pour une faute sur Alexis Sanchez (6e), il fut ensuite expulsé directement par M. Argote pour avoir frotté ses crampons sur le dos de Charles Aranguiz. Sur l'action, il semble que Zambrano dégage d'abord le ballon puis accompagne son geste au delà du raisonnable en ne freinant pas son élan, rendant le contact inévitable. Un avertissement aurait pu suffire, mais comme il en avait déjà un, cela ne change pas grand-chose à l'affaire. Ni au sentiment des Péruviens d'avoir été victimes sur cette demi-finale d'un arbitrage globalement favorable au Chili.

20
Comme les minutes passées sur le terrain par Carlos Zambrano, le défenseur central péruvien. Très agité d'entrée et mêlé à un accrochage avec Vidal, puis averti pour une faute sur Alexis Sanchez (6e), il fut ensuite expulsé directement par M. Argote pour avoir frotté ses crampons sur le dos de Charles Aranguiz. Sur l'action, il semble que Zambrano dégage d'abord le ballon puis accompagne son geste au delà du raisonnable en ne freinant pas son élan, rendant le contact inévitable. Un avertissement aurait pu suffire, mais comme il en avait déjà un, cela ne change pas grand-chose à l'affaire. Ni au sentiment des Péruviens d'avoir été victimes sur cette demi-finale d'un arbitrage globalement favorable au Chili.

Equipe
Allmen67 MrEnigme
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 37925
Age : 52
Localisation : Em Elsass !
Date d'inscription : 05/12/2006
Humeur : amoureux

Informations
Club préféré: Strasbourg
Profession: Prof d'HG
http://www.forumrcs.com/index.htm

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Mar 30 Juin 2015 - 9:49

Le cône sud en vedette pour cette Copa America avec une finale Chili-Argentine? C'est bien parti.

_________________
Finir? Non, le voyage ne s'achève pas ici.
La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut prendre.
Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira et tout sera brillant comme l'argent.
Alors, vous les verrez !
Les rivages blancs et au-delà la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levée de soleil.


Courage Jimmy !

Schilles tel que vous ne l'avez jamais vu https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gtslFXBB3YM
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38372
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Mer 1 Juil 2015 - 5:27

Demi-finales

Mercredi 01 juillet 2015
Argentine 6 - 1 Paraguay

L'Argentine en démonstration face au Paraguay (6-1)


Sous l'impulsion d'un Lionel Messi étincelant, impliqué dans cinq des six buts, l'Albiceleste a étrillé le Paraguay (6-1) en demi-finale mardi à Concepcion, et affrontera le Chili en finale, samedi à Santiago.


Le match : 6-1

En cherchant bien, mais alors vraiment bien, l’Argentine a tremblé 240 secondes mardi soir à Concepcion, lors de sa demi-finale largement remportée face au Paraguay (6-1) et qui l’expédie en finale de la Copa America, samedi à Santiago face au Chili (22 heures, heure française). Après une première période plutôt tranquille et alors qu’elle menait par deux buts d’écart, le suspense intervint entre la 43e minute, quand Lucas Barrrios réduisit la marque après un ballon récupéré par Bruno Valdez sur une mauvaise relance d’Otamendi ; et la 47e minute, quand Angel Di Maria donna à nouveau le large à l’Argentine, en exploitant un superbe service de l’extérieur du droit de Pastore. La suite ne fut qu’une démonstration collective de l’Albiceleste, parfois écoeurante de facilité contre des Guaranis dépassés et privés trop vite sur blessure de Derlis Gonzalez (27e) et Roque Santa Cruz (30e).
 
Angel Di Maria, peu convaincant lors des précédents matches, réussit un doublé en reprenant de près une frappe repoussée de Pastore (53e), lui aussi à son aise alors que sa titularisation avait été mise en doute dans les jours précédant la rencontre. Le meneur de jeu argentin a souvent très bien combiné avec Lionel Messi, et le quadruple Ballon d’Or lui offrit en retour un ballon parfait à la 27e, converti par le joueur du PSG. Auparavant, Marcos Rojo avait ouvert la marque en se montrant le plus prompt dans la surface pour reprendre du gauche un coup franc de l’inévitable Messi (15e).
Valeureux mais épuisés par la répétition des matches (ils avaient joué leur quart de finale contre le Brésil samedi) et le rythme imposé par les hommes de Gerardo Martino, les Paraguyens sombrèrent en toute fin de match, laissant Agüero (80e) puis Higuain (83e) donner une ampleur presque démesurée au succès argentin. Martino, aux commandes du Paraguay finaliste en 2011, vivra donc sa deuxième finale d’affilée samedi.

L'homme clé : Messi était partout

Sur les six buts inscrits par l’Argentine, Lionel Messi a été impliqué cinq fois, donnant au total trois passes décisives. C’est évidemment le meilleur match de la Copa America du capitaine de l’Albiceleste, qui a été en tout point remarquable. Dans son attitude, son jeu de passes, ses départs en dribbles et sa volonté de ne jamais desserrer l’étreinte, il a affiché le visage de ses plus belles prestations barcelonaises, même s’il est vain de comparer deux contextes différents. Les grincheux objecteront qu’il n’a pas marqué. Et alors ? Il n’a pas non plus pris le fameux avertissement qui l’aurait privé de finale contre la Roja. Un an après la déception vécue au Maracana face à l'Allemagne (0-1), et même si nul ne saurait comparer une Copa America avec une Coupe du Monde, Messi a une belle opportunité de conduire son équipe à son premier titre international (hors JO) depuis 1993. S’il est aussi étincelant que face au Paraguay, on souhaite bon courage à la Roja.

Le chiffre : 4


Comme le nombre de tirs tentés lors de cette Copa America par Lucas Barrios. Le plus fous, c’est qu’il a marqué trois fois, soit un pourcentage de réussite de 75% selon nos informations.  Remplaçant mais entré à la demi-heure de jeu pour pallier la blessure de Roque Santa Cruz, La Pantera a encore ainsi encore frappé mardi après ses buts face, déjà, à l’Argentine (2-2) puis à l’Uruguay (1-1) au premier tour. Juste avant la pause, la frappe du gauche de l’ancien Montpelliérain et futur attaquant de Palmeiras a trompé Romero mais n’a pas suffi à entretenir l’espoir guarani. Coup de chapeau quand même à ce Paraguay en reconstruction, où l’on reverra avec grand plaisir Derlis Gonzalez ou Oscar Romero, les deux belles promesses offensives de la formation de Ramon Diaz.
Equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
avatar Masculin Nombre de messages : 38372
Age : 71
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   Sam 4 Juil 2015 - 3:45

Match pour la 3ème place

Samedi 04 juillet 2015
 Pérou 2 - 0 Paraguay


Le Pérou encore sur podium
Comme il y a quatre ans, le Pérou termine 3e de la Copa America après sa victoire logique face au Paraguay (2-0), vendredi à Concepcion.

Paolo Guerrero a inscrit le deuxième but du Pérou.

Formidable de combativité et d’audace lundi lors de sa demi-finale perdue lundi face au Chili (1-2), en jouant à dix contre onze pendant plus de soixante-dix minutes, le Pérou a terminé en beauté sa Copa America en terminant à la troisième place, à la faveur de sa victoire logique face au Paraguay (2-0), vendredi, dans le froid de Concepcion.
La première mi-temps ne fut pas inoubliable, pour manier l’euphémisme, marquée par une domination du Pérou avec une frappe de 20 mètres de Reyna (7e), puis une belle opportunité gâchée par le milieu défensif Lobaton (26e). Plus entreprenante que le Paraguay, privé sur blessure de Derlis Gonzalez et Roque Santa Cruz, l’équipe dirigée par l’émacié Ricardo Gareca fut récompensée après le repos. Dès la 48e minute, après un corner mal renvoyé par la défense des Guaranis, Carrillo plaça une frappe hors de portée de Villar (1-0).
Le Paraguay tenta bien de réagir, mais l’exemplaire latéral droit Advincula fut encore précieux en taclant au meilleur moment Ortiz (77e). Et comme souvent dans ce type de scénario, le Pérou se détacha sur un contre conclu par Paolo Guerrero après un service de Joël Sanchez (89e, 2-0). En attendant la finale, ce samedi entre le Chili et l’Argentine (22h00), l’attaquant péruvien rejoint le Chilien Eduardo Vargas en tête du classement du buteur, avec quatre réalisations, et avec 25 buts inscrits sous la splendide tunique péruvienne, il n’est plus qu’à une longueur de l’idole nationale, Teofilo Cubillas. Guererro devra attendre quelques heures et la finale pour savoir s’il reste co-pichichi (lelele) du tournoi ou si "Turboman" Vargas lui passe devant.
Equipe



Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Copa America   

 

Copa America

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Foot en général :: L'actualité européenne et mondiale-