Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -43%
PHILIPS – Machine à café dosette ...
Voir le deal
39.99 €

Partagez
 

 Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1   Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 I_icon_minitimeVen 3 Jan 2020 - 8:55

dna a écrit:
Coupe de France | Tirage au sort des 32es de finale Le Racing commencera l’année sur la Côte d’Opale
Fâché avec la Coupe de France depuis qu’il a soulevé pour la troisième et dernière fois le trophée, en 2001, le Racing va tenter de faire mieux que lors de ses dernières campagnes. Ça commence début janvier, au Portel, petit club de National 3.


En temps normal, à cette période de l’année, on ne s’intéresse guère au sort du Racing en Coupe de France. Du moins quand le club phare alsacien évolue en Ligue 1, ce qui est à nouveau le cas depuis trois saisons.

En temps normal, donc, ce sont les Petits Poucets de la région qui méritent un éclairage tout particulier. Parce que leur parcours sort de l’ordinaire, parce que les histoires d’hommes, professionnels recalés ou amateurs éclairés, valent le détour.

En temps normal, ce sont le Sporting Schiltigheim, Schirrhein, Biesheim, Still, Sarre-Union ou, la saison dernière, les p’tits gars de l’Olympique Strasbourg qui attirent la lumière en raison de leur trajectoire extraordinaire.

Mais cette saison, alors que le Racing n’a pas encore eu une seconde pour penser à la Coupe de France, c’est déjà le désert. Plus aucun club amateur alsacien n’est de la fête. Les deux derniers représentants, le FC Mulhouse (N2) et Vauban (N3), ont été sortis ce week-end, respectivement par Épinal (N2) et Nancy (L2).

Voici donc ce bon vieux Racing en première ligne, lui qui a eu le bonheur de soulever à trois reprises le trophée (1951, 1966 et 2001) et le malheur de le voir autant de fois lui échapper (1937, 1947, 1995).

Plus une ville de basket que de foot


À ce stade de la compétition, forcément, son entrée en lice en 32e de finale constitue le cadet de ses soucis. Avant d’y penser, il s’agira déjà de bien finir l’année, que ce soit ce dimanche (15h) à Bordeaux en championnat, mercredi prochain (21h05) à Nantes en coupe de la Ligue – trophée dont il est le détenteur – et encore samedi dans dix jours (20h45) à la Meinau face à Saint-Étienne pour la dernière journée du cycle aller en Ligue 1. Et ensuite ? Eh bien, tout le monde partira tranquillement en vacances…

Ce n’est qu’à la reprise, entre les réveillons de Noël et de la Saint-Sylvestre, que Thierry Laurey commencera doucement à parler de cette compétition. Essentiellement aux oreilles des habituels remplaçants et des jeunes peu utilisés, ceux pour qui la Coupe de France constitue une rare occasion de briller.

Ce lundi au Roazhon Park de Rennes, les frères Escudé, Julien et Nicolas, ont eu la main plutôt heureuse au moment du tirage au sort. Le Racing a ainsi évité les adversaires potentiels de Ligue 1, à savoir Lyon, Lille, Dijon ou Metz, présents dans son groupe géographique, mais aussi le Petit Poucet de la compétition, Hombourg-Haut (Régional 3), tombeur d’Auxerre ce week-end.

C’est finalement un club de National 3, Le Portel, qui lui a été assigné. Accolée à Boulogne-sur-Mer, la ville est surtout connue pour son équipe de basket-ball, entraînée depuis 2012 et jusqu’en ce début de semaine par Éric Girard, et qui évolue en Élite avec la SIG.

Là, il s’agira de défier le Stade portelois, un club promu en National 3, soit la 5e division hexagonale, qui a éliminé une équipe de Régional 1, Senlis (0-1), au 8e tour. Les hommes de Vincent Ehouman, ex-joueur de Boulogne, occupent l’avant-dernière place de leur poule, celle des Hauts-de-France, avec seulement deux succès en dix journées.

Rappelons que la saison dernière, le Racing avait passé le cap des 32es de finale (0-1 a.p. à Grenoble) avant d’être stoppé en 16e par le PSG au Parc des Princes (2-0). En championnat, il reste sur un éclatant succès (4-2) samedi contre Toulouse.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1   Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 I_icon_minitimeVen 3 Jan 2020 - 8:56

dna a écrit:
Thierry Laurey fait tourner pour la première de l'année
Pour cette première sortie de l’année, ce samedi (15h)en 32es de finale de la Coupe de France, face à une modeste équipe porteloise qui jouera le match de sa vie, Thierry Laurey a annoncé qu’il y aura « un peu de turnover ». Des cadres comme Thomasson, Mitrovic ou Fofana, par exemple, sont laissés au repos.
« On démarre par trois matches en une semaine (avec ceux à Reims mardi (21h) en Coupe de la Ligue et à Metz samedi prochain (20h) en Ligue 1), c’est le plaisir du calendrier, dit Thierry Laurey. Après une semaine de coupure et une autre de reprise, il faut faire très attention. On a déjà quelques blessés. Il ne faudrait pas qu’il y en ait d’autres… »
On a déjà quelques blessés. Il ne faudrait pas qu’il y en ait d’autres… 

Le secteur offensif est particulièrement exposé : Mothiba, blessé au psoas contre Saint-Etienne avant les fêtes, et Da Costa, touché au genou mardi à l’entraînement, sont out pour « quelques semaines », aux dires du coach. Des forfaits qui s’ajoutent à ceux de Prcic, en proie à des douleurs au dos à la suite d’un exercice de renforcement musculaire, Simakan et Botella. En outre, Laurey a décidé de laisser à la maison trois de ses habituels titulaires : Thomasson, Mitrovic et Fofana.
À quoi va ressembler l’équipe alignée à Calais ? Difficile à dire, même si l’envie de rapidement plier l’affaire pourrait inciter le coach à maintenir les grands équilibres plutôt qu’à tout chambouler.
L'équipe possible

Sels - Caci, Koné (cap.), Djiku, Carole - Lala, Bellegarde, Grimm, Corgnet - Ajorque, Zohi.
➤ Remplaçants : Kamara (g.), Ndour, Aaneba, Liénard, Zemzemi, Sissoko, Lebeau
➤ Absents : Mothiba (psoas), Da Costa (genou), Simakan (genou), Prcic (dos), Botella (pied), Kawashima, Mitrovic, Fofana, Thomasson (choix) à Strasbourg
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1   Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 I_icon_minitimeSam 4 Jan 2020 - 4:53

dna a écrit:
Transformer la première virée en balade de santé
Grand favori du 32e de finale de Coupe de France, ce samedi (15h) à Calais, le Racing voudra faire respecter la hiérarchie face au Portel, petite équipe qui lui rend quatre divisions. Aux Strasbourgeois d’être suffisamment sérieux pour éviter une humiliation.


Il faudrait toujours rester sur ses gardes, quand on débarque dans le coin de Calais pour y disputer un match de Coupe de France. L’air y est particulier, l’ambiance spéciale, l’atmosphère étrange.

Alors, certes, l’incroyable CRUFC, finaliste de l’épreuve en 2000 – après avoir écarté le Racing en quarts (lire ci-dessous) – puis encore arrivé aux portes du dernier carré six ans plus tard, est retourné à l’état de poussière, dispersé par les vents contraires du littoral et surtout liquidé par une gestion désastreuse en 2017.

De cette formidable épopée, il reste un fort joli stade éponyme de 12 000 places qui sonne habituellement le creux mais que le peuple portelois va transformer en chaudron ce samedi, en l’occupant pour moitié, à une demi-heure de route de chez lui.

« Si les joueurs du Portel sont là, c’est qu’ils le méritent »


La petite ville mitoyenne de Boulogne-sur-Mer ne compte peut-être que 9 000 âmes, mais elle déborde de passion et peut compter sur le soutien de toute une région. Car dans le Pas-de-Calais et le Nord voisin, les habituels gros bras – Lens, Boulogne, Dunkerque, Valenciennes – ont déjà rendu les armes.

Il ne reste donc que le Stade Portelois, club qui a fini l’année sur un cinglant revers (5-2) contre la réserve valenciennoise et ferme la marche de sa poule de National 3 – la cinquième division hexagonale, là où joue aussi la réserve du Racing – avec deux petits succès au compteur.

Pour compliquer la tâche du coach local Vincent Ehouman, trois habituels titulaires manquent à l’appel : le défenseur Delpierre, le milieu Maxime Rochoy (suspendus) et le meilleur buteur Hallé (blessé).

Pour un Racing qui a enchaîné en décembre quatre succès – trois en championnat, un en Coupe de la Ligue –, cette petite virée sur la Côte d’Opale ne doit a priori s’apparenter qu’à une simple formalité.

« On ne peut pas se cacher, nous sommes favoris, à nous d’imposer notre façon de jouer », dit Thierry Laurey.


Mais l’entraîneur du Racing sait aussi que la légende de la Coupe se délecte de tous ces prétentieux qui pensaient arriver à bon port sans même avoir eu à se mouiller.

« Ce premier match de l’année peut être une aubaine ou un piège, les deux sont possibles, prévient-il. Si on le prend par-dessus la jambe, ça va être très compliqué. Mais nous avons toujours eu beaucoup de respect pour nos adversaires, et ce quelle que soit la hiérarchie. Si les joueurs du Portel sont là, c’est qu’ils le méritent. Pour un club de National 3, se retrouver en 32e de finale, c’est tout sauf anecdotique. On va être attendu. Sur un match, tout peut arriver. Une équipe est capable de se sublimer. »

Les Portelois, qui ont franchi le cap du 8e tour à Senlis en finissant la rencontre à neuf contre onze (0-1), en sont le parfait exemple. « Pour avoir longtemps évolué dans le monde amateur, je connais la qualité de ces équipes, formées par des joueurs passés dans des centres de formation, ajoute le milieu de terrain strasbourgeois Benjamin Corgnet. Les exploits se répètent tous les ans et ne sont pas toujours illogiques. On sait tous quelle sera leur motivation. Si on en est conscient, c’est déjà une bonne chose. »

Alors, même sans Thomasson (suspendu) ni quelques cadres laissés au repos (Mitrovic, Fofana) ou blessés (Simakan, Mothiba, Da Costa), ce Racing largement remanié ne tient pas « à faire la une des journaux », selon Corgnet, en contribuant à l’exploit des “petits”.

« Faire le travail pour que la hiérarchie soit respectée »


« Comme on veut réaliser un beau parcours dans une des deux coupes (de France ou de la Ligue) , on va essayer de ne pas griller un joker d’entrée de jeu, complète Thierry Laurey. Le leitmotiv des premiers tours, c’est de faire le travail pour que la hiérarchie soit respectée. Parfois, ça se fait dans la douleur. Peu importe, il faut faire le travail… »

Avant d’aborder un quart de finale de Coupe de la Ligue autrement plus relevé, mardi (21h) à Reims, puis un voyage toujours difficile en terre messine, samedi prochain (20h) en championnat, mieux vaut se montrer appliqué et sérieux. Dans le coin de Calais, c’est une question de survie.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1   Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 I_icon_minitimeSam 4 Jan 2020 - 6:53

En attendant de recevoir la feuille de match officielle, voici, déjà, la composition du onze strasbourgeois, marquée, entre autres, par la toute première titularisation avec les pros du jeune milieu offensif Adrien Lebeau.
Strasbourg : Sels – Aaneba, Koné (cap), Ndour, Carole – Bellegarde, Grimm, Lienard – Lebeau, Corgnet – Zohi. Remplaçants : Caci, Lala, Djiku, Sissoko, Zemzemi, Ajorque, Kamara (g). Entraîneur : Thierry Laurey.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1   Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 I_icon_minitimeSam 4 Jan 2020 - 7:10

L'ouverture du score dès la 3e minute pour le Racing!!!! Benjamin Corgnet!!!!!
0-1
.
Les Bleus, qui jouent en blanc aujourd'hui, n'ont pas mis longtemps à trouver leurs marques sur la pelouse calaisienne. D'un parfait extérieur du droit, Jeanricner Bellegarde a lancé en profondeur Benjamin Corgnet, parti dans le dos de la défense porteloise. Le meneur de jeu alsacien n'a pas tergiversé et, de l'entrée des 16 m, a ouvert le score d'une demi-volée croisée du droit.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1   Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 I_icon_minitimeSam 4 Jan 2020 - 7:11

Deuxième alerte sur le but nordiste. Bien décalé sur la gauche par Liénard, Kevin Zohi a repiqué sur son pied droit et lâché une frappe sèche au premier poteau qui a contraint Maxime Filliette à se coucher pour détourner le ballon en corner.
.

Deuxième but refusé pour le Racing!!!! Idéalement servi par une passe croisée de Lebeau, Zohi a ajusté le gardien portelois de près. Mais l'Ivoiro-Malien était nettement hors-jeu et ce 2e but a logiquement été invalidé par l'arbitre Benoît Millot.
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1   Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 I_icon_minitimeSam 4 Jan 2020 - 7:38

L'égalisation pour Le Portel!!!! Gaëtan Bultel!!!! 1-1
.
Sur un premier tir de Diop contré à proximité de la surface de réparation par un pied strasbourgeois, l'attaquant portelois a récupéré le ballon et, d'un intérieur du pied gauche, est allé chercher le petit filet opposé d'un Matz Sels irrémédiablement battu. Les Nordistes reviennent à hauteur des Alsaciens.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1   Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 I_icon_minitimeSam 4 Jan 2020 - 8:10

A la pause, Thierry Laurey a décidé d'apporter du sang neuf à son onze de départ, avec l'entrée d'Ibrahima Sissoko à la place de Dimitri Lienard.
.
Thierry Laurey vient d'envoyer Anthony Caci, Kenny Lala et Ludovic Ajorque à l'échauffement.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1   Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 I_icon_minitimeSam 4 Jan 2020 - 8:18

Le 2e but pour le Racing!!!!! Kevin Zohi!!!!! 1-2
.
Après un premier renvoi de la défense du Portel, Ismaïl Aaneba, titularisé au poste de latéral droit, a ciselé un centre du droit au 2e poteau que Zohi a transformé en pépite d'un joli ciseau du droit dans le coin opposé. Splendide!!!!
.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1   Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 I_icon_minitimeSam 4 Jan 2020 - 8:26

Le doublé pour Kevin Zohi et une 2e passe décisive pour Ismaïl Aaneba!!! Le Racing fait le break. 1-3
.
Sur une nouvelle inspiration de son jeune partenaire franco-marocain, Kevin Zohi, esseulé légèrement sur la gauche de la surface, n'a laissé aucune chance à Filliette en enveloppant un tir du droit hors de sa portée (3-1).
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1   Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 I_icon_minitimeSam 4 Jan 2020 - 8:38

Mauvaise nouvelle pour le Racing: à peine entré en jeu, Anthony Caci, visiblement touché aux adducteurs sur une accélération, cède sa place à Kenny Lala.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1   Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 I_icon_minitimeSam 4 Jan 2020 - 8:46

Penalty pour le Racing pour une faute sur Kevin Zohi!!!!
.
Et but d'Adrien Lebeau!!! Le jeune meneur de jeu, qui a transformé la sentence en prenant Filliette à contrepied d'un plat du pied droit, se souviendra de son premier but en professionnel.
1-4
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1   Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 I_icon_minitimeSam 4 Jan 2020 - 8:53

C'est terminé à Calais. Les Strasbourgeois décrochent finalement sans réellement trembler leur billet pour les 16es de finale de la Coupe de France programmés les 18 et 19 janvier et dont le tirage au sort aura donc lieu lundi à 20h15 sur Eurosport 2 au stade Robert-Diochon de Rouen.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1   Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 I_icon_minitimeSam 4 Jan 2020 - 11:48

equipe a écrit:
Anthony Caci, blessé à l'adducteur, risque plusieurs semaines d'absence
Entré en jeu à avec Strasbourg à Calais contre Le Portel (N3) en Coupe de France samedi (4-1), le défenseur Anthony Caci n'est resté que sept minutes sur la pelouse. Blessé à l'adducteur gauche, il devrait être absent pendant plusieurs semaines. Le milieu Dimitri Liénard souffre, lui, d'une petite entorse de la cheville.

« C'est le point noir de ce match », a déploré Thierry Laurey, l'entraîneur de Strasbourg - après la qualification pour les 16es de finale de la Coupe de France obtenue par son équipe (4-1) à Calais face au Portel (N3) - à propos de la blessure musculaire d'Anthony Caci. « C'est toujours embêtant de se blesser bêtement comme ça, sur une première passe », a poursuivi le technicien en précisant que c'était « au niveau de l'adducteur » gauche.

Entré à la 71e minute à la place de Lionel Carole, le jeune défenseur latéral a ainsi dû laisser sa place à Kenny Lala moins de sept minutes plus tard (78e) et devrait être absent pendant plusieurs semaines.
Dimitri Liénard aussi touché, mais moins gravement

Le Racing déplore aussi le coup reçu sur la cheville (droite) déjà douloureuse de Dimitri Liénard, qui nous a confié souffrir « d'une légère entorse ». Le milieu alsacien est donc très incertain pour le déplacement de mardi à Reims en quarts de finale de la Coupe de la Ligue et a davantage de chances d'être rétabli pour celui à Metz en Ligue 1, samedi prochain.


Tous ces pépins qui s'accumulent ont poussé Laurey (puisque les attaquants Lebo Mothiba et Nuno Da Costa notamment, sont déjà indisponibles) à stigmatiser les « incohérences du calendrier ». Même s'il estime avoir « un effectif suffisant en nombre pour faire face ».

En attendant la suite, il s'est globalement réjoui du comportement de ses hommes au stade de l'Épopée de Calais, qui ont « su accélérer en seconde période », après s'être parfois « laissés un peu endormir en première mi-temps ».
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1   Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 I_icon_minitimeSam 4 Jan 2020 - 21:18

dna a écrit:
Le Racing prend Le Portel, pas la porte
Même s’il a patienté près d’une heure avant de s’envoler, le Racing, contrarié par la sérieuse blessure d’Anthony Caci et celle, moins grave, de Dimitri Lienard, a su éteindre, samedi à Calais, la lanterne rouge du groupe I de National 3, Le Portel, et se qualifier aisément pour les 16es de finale (4-1).


Le Racing aurait pu prendre la porte et remplir un peu honteusement la colonne déjà longue des – mauvaises – surprises de la Coupe de France. Hier à Calais, il a préféré prendre Le Portel, lanterne rouge du groupe I de National 3, pour éclairer et baliser le chemin qui – il l’espère – le mènera loin cette saison.

Grâce à son succès dans le joli petit Stade de l’Épopée, le voilà en 16es de finale. Il pourra en attendre tranquillement le tirage au sort lundi (20h15), alors que quelques têtes d’affiche sont tombées en 32es.

« On savait que ça allait passer si on faisait les choses correctement »


Avec application, il a su faire respecter les quatre divisions qui le séparaient du club nordiste, tout heureux d’être présent à ce stade de la compétition pour la troisième fois.

Mais comme les deux précédentes (en 1989 contre Lens et 2013 à Meaux), le Stade portelois a buté sur l’obstacle. Promu en N3, il a toutefois entretenu le suspense durant une heure, alors que le début de partie ne laissait présager rien de bon pour lui.

Sur la lancée de son excellente fin 2019 – quatre succès d’affilée, trois en Ligue 1, un en Coupe de la Ligue à Nantes –, un Racing très largement remanié a en effet ouvert le score dès la 3e grâce à une demi-volée croisée de Benjamin Corgnet, lancé par un subtil extérieur du droit de Jeanricner Bellegarde.

Mais comme le reconnaît Thierry Laurey, les Bleus se sont ensuite « un peu laissé endormir ». Résultat : sur la seule occasion porteloise et un contre malheureux du capitaine Lamine Koné après une première frappe de Diop, Gaëtan Bultel a remis les pendules à l’heure à la 35e d’un intérieur du gauche millimétré hors de portée de Sels.

« L’égalisation nous a remis un petit goût de “boost” et en deuxième mi-temps, la réaction a été plutôt bonne », estimera cependant l’entraîneur alsacien.

De fait, les Bleus n’ont pas laissé le doute s’immiscer dans leurs esprits. De retour en match officiel avec les pros quatorze mois après sa dernière apparition en 16es de finale de la Coupe de la Ligue contre Lille à la Meinau (2-0 le 30 octobre 2018), Jérémy Grimm confirme que l’égalisation nordiste n’a pas lézardé leur capital confiance.

« Il fallait faire mieux certes, mais on avait tous confiance en nous et on savait que ça allait passer si on faisait les choses correctement. On a montré une belle image en deuxième mi-temps. »
Zohi et Aaneba font la paire

Même si la blessure musculaire d’Anthony Caci, out pour plusieurs semaines (voir ci-dessous), est venue ternir la qualification alsacienne, l’image du splendide deuxième but de Kevin Zohi, qui avait trouvé le poteau à la 32e , puis raté une occasion en or à la 56e , lui a effectivement donné tout son lustre.

Sur un centre d’Ismaïl Aaneba, titularisé au poste de latéral droit, l’attaquant a réussi un ciseau de haute précision qui a pourfendu Filliette (59e ). Une réplique parfaite du bijou qu’il avait ciselé avec la réserve à Molsheim le 24 novembre contre Sarreguemines.

Le défenseur franco-marocain et le buteur ivoiro-malien ont remis le couvert six minutes plus tard, toujours dans les mêmes rôles. Le premier, double passeur, a offert au second un doublé assuré cette fois d’un impeccable intérieur du droit (65e ).

“Kev” Zohi a même obtenu en fin de partie un penalty généreux qu’Adrien Lebeau a transformé avec une belle assurance. Le jeune milieu offensif a ainsi inscrit son premier but pour sa première titularisation en équipe “Une” (86e ).

Sans verser dans le triomphalisme, Thierry Laurey apprécie à sa juste valeur ce travail de pros bien fait. « C’est bien, on a été sérieux, on a respecté cette équipe […]. C’est plutôt une bonne chose d’être encore dans les urnes lundi soir. On a joué dans des conditions agréables et ça m’aurait embêté qu’on se fasse surprendre. »

Et si, finalement, le Racing, qui ira dès mardi (21h) à Reims défendre en quarts de finale ‘’sa’’ Coupe de la Ligue, continuait, lui, à réserver quelques – bonnes – surprises…
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57132
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1   Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 I_icon_minitimeDim 5 Jan 2020 - 21:30

dna a écrit:
Après la qualification du Racing contre Le Portel (1-4) Le Racing sur tous les fronts
Qualifié pour les 16es de finale de la Coupe de France dont le tirage a lieu à 20h15, quart-de-finaliste ce mardi (21h) à Reims d’une Coupe de la Ligue dont il est le tenant et 11e de Ligue 1, le Racing mène de front les trois compétitions hexagonales.


En Coupe, ça passe ou ça casse. Il n’y a pas d’autre alternative. Demandez à l’ancien coach du Racing, Antoine Kombouaré, à qui l’élimination de son nouveau club, Toulouse, samedi à Saint-Pryvé/Saint-Hilaire (National 2) en 32es de finale de la Coupe de France (1-0), a coûté sa place hier. Il n’était pourtant arrivé à son chevet que le 14 octobre.

Il est vrai que le Téfécé a enchaîné avant-hier un dixième revers toutes compétitions confondues – la pire série de son histoire – et que le naufrage dans le Loiret n’a été que la goutte d’eau faisant déborder le vase.

« À tout moment, ça peut lâcher »


Depuis un mois, le Racing, lui, voyage au sec. Samedi à Calais face au Portel (N3), il a aligné un cinquième succès officiel (4-1) à l’issue « d’un match globalement maîtrisé », selon Thierry Laurey, évidemment satisfait : « C’est toujours difficile, sur un match de reprise, de retrouver du rythme et se remettre dans le coup, surtout avec une équipe largement remodelée. À cause des blessures, on avait qui plus est dû changer un peu d’organisation (en 4-3-2-1). La notion de petite équipe n’existe plus à mon goût. On a vu en première mi-temps que tant que Le Portel avait de l’essence, il y avait du répondant. C’était difficile pour nous. »

Comme en début d’année 2019, les Bleus n’en sont pas moins toujours en lice sur les trois fronts hexagonaux : la Coupe de France donc, où ils connaîtront leur adversaire des 16es lors du tirage de ce lundi soir à 20h15 (matches les 18 et 19 janvier) ; la Coupe de la Ligue qu’ils détiennent et défendront en quarts de finale ce mardi (21h) à Reims, éliminé au bout du temps additionnel samedi à Monaco dans l’autre Coupe (2-1) ; et la Ligue 1 où ils sont remontés au 11e rang et ouvriront le cycle retour samedi (20h) à Metz.

Avec une demi-douzaine d’éléments sur le flanc (Mothiba, Da Costa, Simakan, Botella, plus désormais Caci et peut-être Liénard), Thierry Laurey va, comme l’été dernier, devoir gérer les organismes, même si la blessure à l’adducteur gauche de “Titi” Caci samedi à Calais, sept minutes après son entrée, ne saurait être imputée à la fatigue.

« Décembre, janvier et début février : c’est quand même assez incroyable que ce soient les mois où il y ait le plus de matches, relève quand même de nouveau l’entraîneur. Je ne vais pas me plaindre parce que je suis très heureux de les jouer, mais c’est toujours délicat. Il faut vraiment faire attention à l’état de forme des joueurs parce qu’à tout moment, ça peut lâcher. »

« Dans les deux coupes, ça se finit au Stade de France »


Les Strasbourgeois acceptent néanmoins sans sourciller ce petit revers de la médaille. Car l’autre face est hautement attractive. « On a vu les émotions que nous a procurées l’an dernier la Coupe de la Ligue, notait d’ailleurs à Calais un Jérémy Grimm qui, alors blessé, l’avait pourtant vécue par procuration. On aimerait aller le plus loin possible. En plus, dans les deux coupes, ça se finit au Stade de France ! »

Thierry Laurey l’avoue aussi : « L’enchaînement des matches est une bonne chose pour le groupe qui vit beaucoup mieux ces périodes-là. Je l’ai déjà dit : un petit parcours dans une des deux coupes ne me déplairait pas. On l’a vécu l’an passé. Je ne dis pas qu’on va le refaire, mais on a la volonté et l’envie de jouer notre carte à fond pour revivre ces moments toujours privilégiés. »

L’expérience de 2018-2019 a en effet montré que courir trois lièvres à la fois n’empêchait nullement de franchir l’une des lignes d’arrivée en vainqueur…
Contenu sponsorisé


Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1   Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1 I_icon_minitime

 

Coupe de France (32e de finale) : Portel N 3 - Racing L1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-