Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-9%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur robot Roborock S5 Max au prix le plus bas
299 € 329 €
Voir le deal

Partagez
 

 Sporting Club Schiltigheim (CFA2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
Marius
Vainqueur de la Ligue des Champions
Nombre de messages : 15338
Date d'inscription : 07/11/2008

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite
Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeDim 13 Jan 2019 - 1:27

Mes craintes de début de saison se confirment tout simplement.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 53604
Age : 73
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeLun 14 Jan 2019 - 10:42

Gherardi direction Schiltigheim
Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Raphae11

L’aventure entre Raphaël Gherardi et le club suisse d’Yverdon (3ème division) n’aura pas fait long feu. Six mois après son arrivée dans le club helvète en provenance de Grenoble, le milieu de terrain mulhousien a décidé de résilier son contrat et d’effectuer son retour en Alsace. Le joueur formé au Racing Strasbourg et passé notamment par les SR Colmar et le FC Mulhouse s’engagera aujourd’hui, pour une durée de deux ans et demi,  en faveur du Sporting Schiltigheim, actuel 4ème du National 2.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 53604
Age : 73
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeSam 19 Jan 2019 - 9:46

17ejournée
Samedi le 19/01/2019
Lille Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 122
Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Ico_but ' Flips ouvre le score
Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Ico_but ' Niasse
Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Ico_but 85' Mouaddib
3 - 2Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 368 Schiltigheim
Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Ico_but ' Genghini égalise
Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Ico_but ' Gherardi sur coup-franc direct
.
Marius
Vainqueur de la Ligue des Champions
Marius Masculin Nombre de messages : 15338
Age : 72
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite
Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeSam 19 Jan 2019 - 9:55

Oulala il va falloir stopper l'hémorragie !
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 53604
Age : 73
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeSam 19 Jan 2019 - 10:12

Marius il n'y a pas encore le feu.
Marius
Vainqueur de la Ligue des Champions
Marius Masculin Nombre de messages : 15338
Age : 72
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite
Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeSam 19 Jan 2019 - 14:41

Je pense à la montée Marco pas au maintien.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 53604
Age : 73
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeSam 19 Jan 2019 - 22:20

Lille II - Schiltigheim (3-2) Les regrets du Sporting

Décidément , l’année 2019 commence bien mal pour le sporting club de Schiltigheim. À l’élimination en coupe de France contre Dijon sont en effet venues s’ajouter deux défaites en championnat, l’une contre Saint-Maur la semaine dernière et l’autre contre la réserve lilloise hier soir. Le revers subi dans le Nord est amer et le Sporting ne peut s’en prendre qu’à lui-même. Impressionnant de maîtrise technique en première période, le club Bas-Rhinois s’est subitement écroulé après le changement de côté et a laissé filer une victoire qui lui tendait les bras. Rageant !
Menés contre le cours du jeu sur une belle réalisation de Flips (1-0, 20e ), les Schilikois reprirent tranquillement leurs esprits et revinrent logiquement à la marque deux minutes plus tard sur un but de renard des surfaces de l’inévitable Genghini (1-1, 22e ). Ils accentuèrent leur domination et prirent logiquement l’avantage sur un magistral coup franc en pleine lucarne de Gherardi (1-2, 30e ). Le portier lillois évita même aux siens de rentrer au vestiaire avec deux buts de retard sur une tentative de Touré (40e ). Contre toute attente, changement de physionomie après le changement de côté. « J’ai demandé aux joueurs de bien rester en place mais ils n’ont pas respecté les consignes et on l’a payé cash, déplorait Stéphane Crucet, l’entraîneur du SCS, à l’issue de la rencontre. On s’est désorganisés et on a pris des buts largement évitables. C’est frustrant car on avait le match en main avant de commettre des erreurs de débutants et de perdre pied physiquement ».

Et Schiltigheim finit par craquer…

Paradoxalement, il a suffi de deux, trois changements tactiques dans le camp d’en face pour perdre la bataille du milieu et devenir fébrile derrière. Les réservistes lillois profitèrent de l’aubaine pour se refaire la cerise et coiffer leur hôte au poteau. Sur un coup franc de Boukholda, Niasse, étrangement seul au second poteau, rétablit la parité d’une tête rageuse (2-2, 48e ). Les jeunes Dogues montrèrent alors le visage qu’on leur connaît et mirent au supplice l’arrière-garde du SCS. Boukholda (53e ), Faraj (75e ) et Mouaddib (81e ) furent tout près de donner l’avantage aux leurs. Entre temps, même aux abonnés absents, les hommes de Stéphane Crucet eurent la balle du 2-3 mais sur une offrande de Touré, Rakotoharisoa, aux six mètres, enleva trop sa tentative (68e ). Sans doute un tournant. Les Bas-Rhinois finiront par craquer. Sur une superbe ouverture de Faraj, Mouaddib, au point de penalty, prit le temps de contrôler et d’ajuster Decker (3-2, 85e ).
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 53604
Age : 73
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeSam 19 Jan 2019 - 22:21

Marius a écrit:
Je pense à la montée Marco pas au maintien.

Pour la montée Marius il faudra cravacher, il ne faudra plus perdre de match et ça c'est une autre paire de manches.
Marius
Vainqueur de la Ligue des Champions
Marius Masculin Nombre de messages : 15338
Age : 72
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite
Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeDim 20 Jan 2019 - 1:52

Marco, c'est bien la montée qui était visée, mais comme je le dis depuis le début il y a quelque chose ( ou quelques uns) qui n'accroche(ent) pas ( entraîneur/joueurs ou joueurs/entraîneur ?).
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 53604
Age : 73
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeDim 20 Jan 2019 - 3:08

Je sais Marius, mais on t'il les moyens ? car il ne faut pas oublier le national 1 c'est déjà une autre dimension et qui coute autrement du pognon, bien que le national 2 coute pas mal.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 53604
Age : 73
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeSam 16 Fév 2019 - 22:27

Fleury-Mérogis – SC Schiltigheim (2-1)

Schiltigheim n’avance plus
Devant à la pause, le Sporting rentre finalement de Fleury-Mérogis avec une nouvelle défaite.

(APL). C’est privé de sa charnière centrale Metzler-Cissé que Schiltigheim s’est rendu en région parisienne hier pour affronter Fleury-Mérogis.
Les Bas-Rhinois se rendent pourtant immédiatement maîtres du ballon contre le premier relégable. Benjamin Genghini et ses partenaires font tourner, mais connaissent des difficultés à se procurer de véritables occasions. C’est donc Fleury-Mérogis qui se distingue en premier sur un coup franc joué rapidement par Beziouen. Le double buteur du match aller décale Bourgeois dont le centre est repoussé en corner. Un coup de pied de coin repris par Mabunda au-dessus de la transversale de Gauclin (10e ). Passée cette légère frayeur, les Schilikois reprennent leur domination et trouvent la faille par l’inévitable Genghini.
 Servi plein axe par Zeoula, le capitaine du Sporting contrôle et trompe Petit de l’intérieur du pied gauche (0-1, 22e ).

Le doublé de Beziouen

La fin de la première période conserve le même tempo avec un ballon dans les pieds schilikois et une demi-occasion locale sur un nouveau corner, repris par Suchet à côté (29e ).
À la reprise, les Floriacumois reviennent sur le terrain avec de meilleures intentions et s’en remettent comme souvent à Beziouen. Ce dernier, esseulé au point de penalty, s’emmêle les crayons sur un centre de Sylla (58e ) avant de régler la mire, de la tête, sur une nouvelle offrande de son ailier (1-1, 62e ). Le petit diable flanqué du numéro dix n’a pas fini de faire des misères au Sporting. Comme à l’aller, Beziouen s’offre un doublé après avoir résisté à la charnière Runtz-Martin (2-1, 74e ).
« C’est une faute professionnelle, estime l’entraîneur Stéphane Crucet. On glisse deux fois avant les centres, mais peut-être aurions-nous également dû plus tenir le ballon, alors que nous n’étions pas inquiétés ».
Schiltigheim a clairement laissé passer sa chance et concède une cinquième défaite de rang en 2019.
dna
Marius
Vainqueur de la Ligue des Champions
Marius Masculin Nombre de messages : 15338
Age : 72
Localisation : Weitbruch
Date d'inscription : 07/11/2008
Humeur : pensif

Informations
Club préféré: Racing Barcelone Losc
Profession: retraite
Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeDim 17 Fév 2019 - 1:59

Que de fautes professionnelles ces derniers temps ! Personne pour régler ce problème ? Je trouve que ce sont des excuses davantage que des fautes !
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 53604
Age : 73
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeSam 23 Fév 2019 - 22:00

 National 2 : SC Schiltigheim – Reims II (1-2)La descente continue
Battu 2-1 face à la réserve de Reims, hier soir au Stade de l’Aar, le SC Schiltigheim enchaîne une cinquième défaite en National 2. Auteurs d’une prestation insuffisante, surtout en première période, les “Verts” n’y arrivent toujours pas et poursuivent leur descente inquiétante.


Quand ça ne veut pas… En s’inclinant face à la réserve du Stade de Reims (1-2), hier soir, Schiltigheim a concédé sa sixième défaite de rang, toutes compétitions confondues, la cinquième en championnat.


Menés 2-0 à la pause, les Alsaciens ont quelque peu réagi après la pause, sans pour autant parvenir à égaliser. La faute à un effectif en manque total de confiance.


« Les joueurs ont eu peur de se lâcher »
« Dans une spirale comme la nôtre, tout est contre toi, on l’a encore vu ce soir (hier) , soupire Stéphane Crucet, l’entraîneur schilikois. Les joueurs ont eu peur de se lâcher. L’arbitrage ne nous a encore pas aidés. »


Des propos même corroborés en fin de match par Franck Chalençon, son homologue rémois.


Alors que les deux équipes font jeu égal dans le premier quart d’heure, Pinson échappe à la défense schilikoise, mais pas à Gauclin, qui le fauche dans sa surface.


L’attaquant rémois se fait justice lui-même et prend à contre-pied le portier vert (0-1, 21e ).


Bien plus vifs et tranchants, les jeunes Marnais doublent la mise sur ce corner botté côté droit par Nouvel. Au second poteau, le ballon revient dans les pieds d’Aouladzian, dont la frappe n’est qu’effleurée par Gauclin (0-2, 38e ).


Méconnaissables, les Schilikois ne sont, en plus, pas vernis. Touré (29e ), puis Zéoula un peu plus tard, tous les deux bousculés, auraient peut-être pu obtenir un petit quelque chose dans la surface, mais M. Mouton reste de marbre.


Decker, lui, trouve le haut de la barre sur cette frappe enroulée du droit hors des 16  mètres (41e ), puis Genghini, pourtant seul dans la surface, manque sa tête sur ce centre de Zéoula (45e +1).


Une petite réaction après la pause
Désabusés à leur retour au vestiaire, les “Verts” reprennent espoir après la pause grâce à Zéoula, présent dans la surface pour reprendre de la tête ce coup franc de Bekoé, excentré côté droit, et tromper Bouallak (1-2, 52e ).


“Schilick” pousse, Genghini profite d’une déviation de la tête de Touré – très combatif sur le front de l’attaque – pour tester la vigilance de Bouallak (66e ).


De l’autre côté, Gauclin est lui aussi décisif devant Penneteau (66e ), avant de jaillir dans les pieds de Piechocki (82e). Le Sporting jette ses dernières forces dans la bataille, mais ni Touré (84e ), ni Zéoula (90e +2) ne parviennent à égaliser et donner un point qui aurait fait tellement de bien aux Schilikois.


Avec cette cinquième défaite de rang en N2, le Sporting va encore voir son avance diminuer sur la zone de relégation.


« J’espère qu’on va avoir un mental d’acier pour se relever », avoue coach Crucet.


Le temps presse, en tout cas…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 53604
Age : 73
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeLun 25 Fév 2019 - 10:50

- Après SC Schiltigheim – Reims II (1-2) Schiltigheim: la sérénité du président
Après la défaite du SC Schiltigheim face à la réserve du Stade de Reims (1-2) vendredi soir, Pierre Schlienger, le président du Sporting, prône le calme et la sérénité malgré une période très difficile pour le club. Les Schilikois viennent d’enchaîner six défaites, dont cinq en National 2.
Plus les semaines passent, plus le SC Schiltigheim s’enfonce dans une crise de résultat profonde. Une nouvelle fois battus vendredi soir, cette fois-ci par la réserve du Stade de Reims (1-2), les “Verts” ont confirmé leur début d’année 2019 cauchemardesque, traduit par six revers en autant de sorties.

« J’ai la certitude que personne n’a lâché »
En dépit de cette terrible série, le Sporting (8e , 25 points) “squatte” encore la première partie de tableau. Mais il ne compte plus que trois points d’avance sur la zone rouge et Fleury-Mérogis (14e , 22 points), désormais premier relégable.

Une situation impensable il y a à peine deux mois, mais aujourd’hui bien réelle. Une situation que Pierre Schlienger, le président schilikois, affronte avec sérénité et modération. Le dirigeant en profite aussi pour aborder l’extra-sportif du club.

– Quelle a été votre réaction après cette nouvelle défaite ?

– J’ai été déçu, forcément, encore plus quand c’est la cinquième défaite de suite en championnat. Néanmoins, j’ai envie de retenir la deuxième période, où les joueurs ont eu de l’orgueil. Et puis, un président doit rester serein. Personne ne m’a jamais vu m’enflammer après une victoire ou sombrer dans la sinistrose après une défaite. Dans les deux cas, je prends du recul.
 – Comment expliquez-vous cette sérénité ?

– Je peux faire un parallèle entre le monde professionnel dans lequel j’évolue (Pierre Schlienger est le directeur du développement de Vinci Construction dans le Grand Est, ndlr) et la situation actuelle de l’équipe.

Tout se passe bien puis d’un coup, sans vraiment comprendre pourquoi, vous perdez plein d’affaires, alors que ce sont les mêmes personnes qui les chiffrent, qui les étudient. C’est un peu ce qui se passe au Sporting. Alors oui je m’interroge, mais on trouvera la solution dans la sérénité.

– La relégation en fin de saison vous paraît-elle inconcevable ?

– C’est quelque chose qui est dans l’ordre du possible alors non, je ne peux pas assurer que nous allons nous maintenir. Cependant, je pense sincèrement que nous n’allons pas descendre.
– Vous n’êtes pas inquiet ?

– Non, car je fais confiance au travail du staff et à la qualité des joueurs. J’ai la certitude que personne n’a lâché.

– Néanmoins, la pression doit se faire ressentir…

– Ma mission et celle du comité directeur sont de mettre une pression sereine et positive sur le staff et l’équipe. On doit leur faire comprendre que le risque existe, mais qu’on leur fait confiance.

– Le Top-5 était votre objectif minimal en début de saison. Vous paraît-il encore réalisable ?

– Il reste encore accessible. Maintenant, il y a de fortes chances que cette saison soit une déception. Mais c’est une déception qui ne remet pas en cause nos objectifs à moyen terme, dont la montée en National.

– Qu’en est-il des démarches de “professionnalisation” du club ?

– Quand je parle de professionnalisation, c’est surtout dans la structure du Sporting : la gestion des partenaires, la gestion administrative du club… Cette démarche était indispensable et va continuer à se décliner dans tout l’extra-sportif.
« Notre projet s’explique, se vit, se partage »

– Le Sporting est-il aujourd’hui soutenu ?

– Le projet du club est un projet global, cohérent, avec une forte dimension sociétale. Il a besoin du soutien des collectivités, de la mairie. Elle vient de changer et ce n’est jamais simple. Un certain nombre de choses que l’on pouvait considérer comme acquises et comprises doivent être réexpliquées.

Un projet club comme le nôtre s’explique, se vit, se partage. C’est notre rôle de faire adhérer les gens à ce projet, et cela ne se limite pas à donner des subventions en “one shot” sur l’année. Plein de sujets doivent être abordés.

– Comme celui des infrastructures vieillissantes ?

– Il y a des investissements à repenser. Le terrain synthétique a dernièrement été refait, ce qui prouve qu’on a une mairie à l’écoute. L’emplacement du club-house, trop excentré, est l’un des autres sujets de discussion, mais tout cela s’étendra sur du long terme.

– Globalement, comment vit le club ?
– Il continue d’évoluer dans le bon sens, à tous les niveaux. Je tiens à rappeler que je suis épaulé par un comité directeur qui travaille très bien, dont fait partie Badradine Koussa, que je souhaite vraiment remercier pour son investissement extraordinaire.

– Pour conclure, vous fêterez en avril vos cinq ans à la tête du Sporting. Comment se dessine votre avenir ?

– De nos jours, je considère qu’un président ne peut plus garder sa place pendant trente-cinq ans. Quand vous êtes là depuis trop longtemps, ce n’est plus possible de passer le bébé. Viendra donc un jour l’idée de transmettre ce bébé le plus propre possible à quelqu’un qui prendra la relève. Quand ? Je ne sais absolument pas. Ça ne dépendra pas des résultats sportifs en tout cas. Mais ça ne sera pas demain matin.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 53604
Age : 73
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeDim 10 Mar 2019 - 3:54

National 2 - Arras – Schiltigheim (0-2)

Schiltigheim dompte le vent
Le vent aura été le grand artisan de cette rencontre entre Arras et Schiltigheim. Violent, tourbillonnant, il n’aura pas permis aux deux formations d’offrir le spectacle escompté. Finalement, chaque équipe, avec l’appui d’Éole, a eu sa mi-temps.
Pourtant, Arras débute bien sa rencontre, mais le club nordiste doit vite être vigilant sur les longs ballons adverses. À l’image de ce retour, au dernier moment, de Lherbier face à Zéoula Lolohéa (9e ) ou de ce ballon qui s’envole sur une frappe du même joueur (13e ). Et si les Arrageois auraient mérité un penalty pour une faute évidente sur Ndiaye (19e ), ils encaissent finalement un but, peu avant la demi-heure de jeu, sur une frappe enroulée de Bekoé (28e ). Les Alsaciens doublent la mise sur un tir de Decker, le vent prenant à défaut Delins (0-2, 33e ). Les visiteurs auraient même pu la tripler, Genghini ne parvenant pas à conclure, alors qu’il est seul à deux mètres du but (38e ). Les esprits s’échauffent ensuite avant la pause, Ghérardi, pour une vilaine faute sur Dumortier, est prié d’aller prendre sa douche.

Arras monopolise le ballon

Dès le retour sur la pelouse, Arras a les opportunités de combler son retard. Avec d’abord un duel perdu par Dumortier face à Gauclin (48e ), puis, dans la continuité, sur un corner du même Dumortier qui ne trouve pas preneur.
Arras multiplie alors les corners, monopolise le ballon, mais il ne se montre que trop peu dangereux face à des Schilikois qui cadenassent le jeu. Devant ce manque de réussite, Arras baisse le pied, les occasions, et même les situations chaudes devenant très rares. Schiltigheim, plus réaliste, rentre avec les trois points de la victoire.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 53604
Age : 73
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeDim 17 Mar 2019 - 3:42

national 2 - SC Schiltigheim – Bobigny (1-1) Inquiétant…
Face à un adversaire direct dans la course au maintien, Schiltigheim a arraché le match nul mais la qualité de la prestation fournie pose questions avant un calendrier complexe.
Pour ceux qui pensaient que Schiltigheim était guéri après sa victoire chez la lanterne rouge arrageoise la semaine dernière (0-2), ils ont, sans doute, revu leur avis.
Au terme d’un match peu rythmé, les Schilikois ont accroché un bon point après une mauvaise rencontre. C’est tout le paradoxe.
À domicile, face à l’antépénultième, les trois points auraient dû être leur seul objectif. Mais dans la manière, les Verts n’y étaient pas. « C’était pauvre dans le jeu et dans l’envie, reconnaît Stéphane Crucet.
Le sauveur Genghini
Mais avec les nombreux absents (Gherardi, Touré, Zéoula, N.D.L.R.) et au vu de la physionomie du match, c’est un bon résultat. » Une fois de plus, à l’image de toute la saison qui semble depuis janvier bien longue, les Bas-Rhinois n’ont dû leur salut qu’à leur capitaine Benjamin Genghini. Pourtant, le stade de l’Aar avait vibré sur une volée des trente mètres de Pfrimmer, façon Benjamin Pavard. Mais cette frappe pure trouvait la transversale de Drame (31e ). À part ça, pas grand-chose. Pire, à la suite d’une déviation malheureuse de Genghini, Keita croyait ouvrir le score mais le poteau sauvait Gauclin, battu (51e ).
Cinq minutes plus tard, la sentence arrivait. Sur un coup franc, Cissé, au deuxième poteau, retenait Camara dans la surface. Kaddouri prenait Gauclin à contre-pied et ouvrait le score (0-1, 56e ).
Mais dans ces temps difficiles, les Alsaciens ont, au moins, un mérite : ils ne lâchent pas. Quinze minutes plus tard, à la suite d’un centre, Ben Khalifa déviait la balle de la tête pour Genghini qui ajustait froidement Drame (1-1, 72e ). Le douzième but de la saison du capitaine offrait le point du nul.

Une série inquiétante

Mais Schiltigheim s’est fait peur jusqu’au bout. Bobigny aurait même pu s’offrir les trois points si Minselebe avait mieux négocié un quatre contre un (82e ).
Avec ce résultat, le Sporting garde cinq points d’avance sur le premier non-relégable. Mais un calendrier dantesque l’attend. Les hommes de Stéphane Crucet iront en effet à Créteil avant de recevoir Épinal puis d’enchaîner des déplacements à Croix et à Sainte-Geneviève. « C’est sûr qu’il va falloir montrer autre chose », admet l’entraîneur.
Mais jouer ces matches à enjeux à l’extérieur n’est peut-être pas une si mauvaise chose. En effet, à domicile, Schiltigheim n’a plus gagné depuis le 10 novembre face à Croix (1-0). Et en cas de victoire la semaine prochaine sur le terrain du leader, on pourrait penser que le patient, après une rechute, est totalement remis.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 53604
Age : 73
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeDim 24 Mar 2019 - 8:55

Créteil-Lusitanos – SC Schiltigheim (4-0)

Schiltigheim n'a pas existé
Le SC Schiltigheim s’est lourdement à Créteil (4-0), leader du championnat, hier après-midi. Les Verts n’ont pas existé dans la rencontre.
Le Sporting n’aura donc pas réédité son petit exploit du match aller, quand il avait mis fin à l’invincibilité cristolienne, au stade de l’Aar (victoire 1-0, le 20 octobre dernier).À Duvauchelle, hier après-midi, les Schilikois sont même totalement passés à côté de leur match.
Sous les chants d’une trentaine d’ultras locaux, les attaquants se montraient bien silencieux en début de partie.

Deux buts avant la mi-temps

Côté schilikois, Pfrimmer tentait sa chance en premier, sans danger pour Véron (6e ). Gauclin se montrait tout aussi vigilent en boxant une frappe de Baptista (15e ), puis en détournant en corner ce centre vicieux de Bardal (28e ).
Et alors qu’on se dirigeait vers un retour aux vestiaires sur un score nul et vierge, Baptista partait seul dans le dos de défenseurs schilikois placés trop haut, et pouvait décaler Dogo, qui poussait le ballon au fond des filets (42e , 1-0).
Puis dans le temps additionnel, Mokdad s’échappait lui aussi dans le dos de la défense des Verts – réduits à dix sur cette action à cause de la blessure de Cissé, sorti à la mi-temps – avant de servir sur un plateau Diallo, pour le 2-0 (45e +1).
Douchés par ces deux buts, les Verts ne réagissaient absolument pas après la pause. Les Lusitanos, eux, ne forçaient pas leur talent.
Gendrey, revenu à Créteil cet hiver après six mois schilikois compliqués (2x7 matches de suspensions), se montrait trop individualiste (51e ).
Dans la foulée, Bardal, bien lancé par Mokdad, s’échappait côté droit, feintait un défenseur bas-rhinois, puis ajustait Gauclin d’un croisé du gauche (55e , 3-0).
Très peu inquiété dans la rencontre, Véron réalisait une belle double-parade devant Touré, puis Genghini (61e ).
Le calvaire schilikois ne s’arrêtait alors pas là : Gendrey, en s’y reprenant par deux fois, parachevait le succès cristolien en fin de match, jouant un bien vilain tour à ses ex-coéquipiers (87e , 4-0). Des Schilikois qui ont connu une bien mauvaise après-midi…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 53604
Age : 73
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeSam 6 Avr 2019 - 2:21

National 2 :
Schiltigheim réagit devant Épinal (1-0)

Vers l’avant
Auteurs d’un match moyen, les Schilikois ont su se montrer pragmatiques pour battre Épinal (1-0). Et s’offrir une remontée au classement.
Ce n’était pas forcément l’objectif du début de saison. Et au mois de janvier, ce but paraissait accompli. Mais après un début d’année 2019 catastrophique, le Sporting est proche d’assurer son maintien en N2.En disposant d’Epinal, les hommes de Stéphane Crucet comptent huit points d’avance, avant les matches du jour, sur le premier relégable lensois.
De quoi voir, à six rencontres de la fin, l’avenir plus sereinement. Et surtout le préparer pour viser les sommets tant espérés la saison prochaine.

Comme d’habitude, Genghini a sauvé Schiltigheim

Tout ne fut pas si facile au stade de l’Aar. Mais contrairement aux matches précédents, les Verts ont su faire le dos rond quand Épinal se manifestait, enfin, en seconde période après un premier acte transparent.
Bien avant, les Schilikois ont pu compter sur le buteur maison Genghini qui s’est offert son treizième but, confortant par la même occasion sa place de meilleur buteur de la poule D de N2. Après un excellent travail sur le côté droit de Larsen Touré, le capitaine déviait parfaitement d’une talonnade façon « Madjer » le centre du transfuge arrivé l’hiver dernier.
Genghini confirme son statut de pilier et prouve au fil des semaines qu’il est indispensable, que sans lui, Schiltigheim flirterait davantage avec la zone rouge.
Avant l’ouverture du score, le manque de rythme rendait la rencontre monotone. Une mauvaise impulsion de Bekoe l’empêchait de reprendre de la tête un bon centre de Touré, déjà bien actif sur son flanc droit (23e’ ).
Par la suite, Genghini manquait de peu le doublé en dévissant sa frappe (39e’ ). Regrettable tant l’action était parfaitement construite. Le mouvement était initié par Zeoula qui renversait côté gauche vers Bekoé, lequel lançait dans le bon rythme Genghini en profondeur.
Des progrès évidents
Au retour des vestiaires, les Alsaciens prirent la mauvaise habitude de reculer. Les Spinaliens rataient même l’immanquable (53e’ ). Kubota slalomait sur son côté gauche et centrait en retrait pour Abdelkadous. Le numéro 10 vosgien, seul face au but vide, croisait trop sa frappe !
Les minutes s’égrenaient. Les Schilikois pouvaient compter sur Touré pour conserver la balle sur le front de l’attaque. Ce dernier participait, également, au travail défensif. Mais on sentait que Schiltigheim tremblait. Le bloc reculait.
À un quart d’heure du terme, un retour salvateur de Nellec permettait d’écarter le danger sur une frappe de Sackho. Mais Schiltigheim tenait bon malgré une dernière frayeur, le tir de Khenchoul passant près du poteau (90e’ +2).
Tout ne fut pas parfait, loin de là, mais ce succès acquis dans la douleur prouve que l’équipe est en progrès. Il y a un mois, les coéquipiers de Gauclin auraient perdu ce match. Ils reviennent à trois points de leur adversaire du jour, 5e. Un classement qui serait une déception au vu du début de saison mais qui constituerait une place idéale par rapport aux résultats en 2019.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 53604
Age : 73
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeDim 14 Avr 2019 - 6:17

Croix  – SC Schiltigheim (2-1)

Schiltigheim craque à Croix
En supériorité numérique pendant une heure, les Schilikois ont craqué et ont concédé une nouvelle défaite à Croix.
Les polémiques autour de l’arbitrage n’y changeront rien, même si Stéphane Crucet, suspendu de banc pour ce déplacement dans le Nord, a fait part de son mécontentement contre le corps arbitral à l’issue de la rencontre. Et pour cause !
Auteurs d’une belle entame, ses joueurs commettent l’irréparable juste après le quart d’heure. En retard, Kodjia bouscule légèrement Habbas dans le rectangle, mais l’arbitre n’hésite pas une seconde pour désigner le point de penalty. De Parmentier profite de l’aubaine pour mettre les siens sur les bons rails (1-0, 17e ).

La blessure de Touré

Peu importe ! Les Bas-Rhinois repartent de l’avant. Sur un centre tendu de Decker, Genghini donne des sueurs froides à Pétrel, le dernier rempart croisien (22e ).
Puis vient l’inattendu. Lancé en profondeur, Touré devance Pétrel qui n’a d’autre choix que de le stopper irrégulièrement à l’entrée de la surface (26e ).
Le gardien croisien voit rouge tandis que l’attaquant schilikois quitte ses partenaires et prend quelques minutes plus tard la direction de l’hôpital (on craint une fracture du tibia droit).
Sur le coup franc qui suit, le ballon botté par Bekoe prend le chemin de la lucarne et il faut une parade de toute beauté de Vanherreweghe pour garder sa cage inviolée (33e ).
Pas encore chaud, le remplaçant de Pétrel est ensuite tout heureux de voir la reprise de Nellec s’envoler dans les airs (40e ).
Les débats s’enflamment davantage juste avant de regagner les vestiaires.
Outre les avertissements distribués par l’arbitre, un de chaque côté, Habbas a la balle de break (45e ) et Genghini croit à l’égalisation avant de voir sa frappe contrée au dernier moment par le dos d’un défenseur croisien (45e +3).
Sans le savoir, les visiteurs viennent de laisser passer leur chance de recoller au score et de semer le doute chez leurs adversaires. Car après le changement de côté, les Nordistes, solidaires et courageux, doublent la mise sur une frappe limpide de De Parmentier (2-0, 57e ).
Schiltigheim joue alors son va-tout avec les rentées simultanées de Gherardi et Ben Khalifa pour les vingt dernières minutes. Trop tard.
La pression mise par les Bas-Rhinois et la réduction du score par Genghini (2-1, 71e ) n’y changeront rien. La lutte pour le maintien continue car si Schiltigheim a perdu des plumes, certains poursuivants ont engrangé des points.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 53604
Age : 73
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeDim 21 Avr 2019 - 12:22

Sainte-Geneviève – SC Schiltigheim (2-1)

Le Sporting pas verni !
Battus par une terne formation de Sainte-Geneviève (2-1), les Schilikois restent englués en bas de tableau et s’apprêtent à vivre une fin de saison compliquée.
– C’est depuis la tribune du stade Léo-Lagrange de Sainte-Geneviève-des-Bois que Stéphane Crucet – qui purgeait le dernier de ses quatre matches de suspension – a assisté à la courte défaite de son équipe hier en fin d’après-midi.
« Face à un adversaire qui n’a plus rien à jouer, nous allons essayer de pousser d’entrée pour le faire douter », avait prévu le technicien.
Une tactique appliquée à la lettre par des Bas-Rhinois qui s’installent dans la moitié de terrain génovéfaine et multiplient les offensives.
Les partenaires de Benjamin Genghini ne sont toutefois pas récompensés, puisqu’un but de Bekoé est invalidé par l’arbitre assistant pour une position de hors-jeu d’un coéquipier (4e ), alors que Genghini voit sa tentative des 20 mètres renvoyée par la base du montant de Vélandia Hoyos (15e ).
Un second but de Bekoé, de la tête cette fois-ci, est ensuite à nouveau refusé pour un hypothétique hors-jeu du numéro 10 alsacien (18e ) !
Trop tard, bien trop tard
Et puisque rien ne sera épargné aux Schilikois, Belliard ouvre le score sur l’unique occasion de Sainte-Geneviève de la première demi-heure. Après un long ballon de Diakhaté et une remise de Barcelo, Belliard résiste à Nellec pour battre Gauclin de près (1-0, 12e ).
L’égalisation de Gherardi, parfaitement servi par Decker (1-1, 40e ), ne sera qu’une petite éclaircie au cours de la première période. Car alors que Monsieur Ougier a porté son sifflet à la bouche pour annoncer la mi-temps, Barcelo redonne l’avantage aux Essonniens (2-1, 45e +1). Dépité, Stéphane Crucet quitte une tribune loin d’avoir fait le plein en ce week-end de Pâques.
Jouée sur un faux rythme, la seconde période n’apporte aucun réconfort à l’entraîneur du Sporting. Des fautes et très peu d’occasions si ce n’est un coup franc de Gherardi que Vélandia Hoyos sort au prix d’une magnifique détente horizontale. Mais le tableau d’affichage indique déjà la 89e minute. Trop tard, bien trop tard pour espérer rapporter un résultat positif de Sainte-Geneviève…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 53604
Age : 73
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeDim 5 Mai 2019 - 8:38

national 2 - SC Schiltigheim - Belfort (2-0) Totalement mérité
Avec un Benjamin Genghini encore double buteur, le SC Schiltigheim a remporté un succès primordial dans la course au maintien, hier face à Belfort.
Le Sporting peut souffler. En s’imposant logiquement contre Belfort, hier au stade de l’Aar, les joueurs de Stéphane Crucet ont fait un immense pas vers le maintien, prenant cinq points d’avance sur le premier relégable, Bobigny.
« On a fait une bonne prestation, c’est une victoire importante », se satisfaisait en fin de match l’entraîneur schilikois.
Il faut dire que ses protégés ne l’ont pas volée. Dès l’entame, ils monopolisent le ballon, se montrant inspirés dans leurs offensives, mais aussi solides défensivement.

Domination schilikoise

Les Bas-Rhinois concrétisent vite leur domination grâce à leur capitaine Genghini, seul sur un centre de Gherardi pour tromper Ndjalkonogmatha (1-0, 18e ).
Les Schilikois font ensuite preuve de malchance, « fracassant » par deux fois la barre franc-comtoise. D’abord par Gherardi, après une sublime action collective (24e ), puis par Rakotoharisoa, juste avant la pause (45e ). À noter que sur le rebond de la frappe de « Rako », le ballon semblait avoir franchi la ligne, mais l’arbitre avait décidé de ne pas valider le but.

Genghini, encore et toujours

Après un coup franc, Zéoula trouve malencontreusement le poteau de… Gauclin (54e ), doublement décisif juste avant ça devant Barros et Leroux (53e ). Ces quinze minutes de frayeurs passées, le Sporting pousse. Ndjalkonogmatha est d’ailleurs intraitable devant Zéoula (64e ), puis Gherardi (70e ).
Mais le gardien belfortain ne peut ensuite rien face à l’inévitable Genghini, parfaitement placé pour reprendre un centre à ras de terre de Cissé et buteur pour la seizième fois (!) de la saison en N2 (2-0, 74e ).
Le score ne bougera plus face à des Belfortains réduits à dix après l’expulsion de Saline (75e ). Tout le vestiaire vert pouvait alors exulter et savourer un succès tellement précieux.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 53604
Age : 73
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeDim 19 Mai 2019 - 6:07

National 2 : SC Schiltigheim – Lens II (3-2) Le caractère schilikois
Menés deux fois au score, Schiltigheim est parvenu à renverser la tendance. C’est officiel : les Verts restent en National 2.
On ne peut pas reprocher aux hommes de Stéphane Crucet de manquer de caractère. La semaine dernière, la bande à Genghini avait égalisé dans les tout derniers instants à Sedan actant quasiment le maintien.
Cette fois-ci, il est officiel car Schiltigheim est revenu deux fois au score face à des Lensois joueurs et entreprenant. Mieux, les Schilikois ont réussi à prendre les devants permettant au stade de l’Aar de profiter d’une troisième victoire consécutive.
cinq buts en 23 minutes
Si le Sporting est resté dans la partie, il peut, néanmoins, remercier une énième fois Genghini et Gauclin qui a multiplié les parades. La faute au secteur défensif qui a montré des largesses en ne parvenant pas à gérer les espaces dans son dos. Les Nordistes en ont profité en trouvant systématiquement la profondeur. Ils pourront regretter leur manque d’efficacité devant le but. Laura s’est montré trop brouillon (3e , 10e , 42e , 74e ).
Ça n’a pas empêché les Sangs et or d’ouvrir le score par l’intermédiaire d’ Oudjani d’une frappe puissante à l’entrée de la surface (0-1, 43e ).
Mais dès la reprise, Cissé égalisait d’une tête piquée ( 1-1, 47e ). Trois minutes plus tard, Gauclin ne pouvait rien faire à la suite d’un coup-franc tiré par Boli contré par le mur (1-2, 50e ). Mais là encore, Schiltigheim ne lâchait rien. Et comme d’habitude cette saison, c’est le capitaine qui maintenait le navire à flot.. Alors que Laura pêchait encore à la finition (57e ), Bekoé récupérait le ballon et le transmettait à Zeoula qui décalait Genghini. Avec son sang-froid, le numéro sept fixait Belon (57e , 2-2). Puis Bekoe, à la suite d’une accélération foudroyante, trouvait Genghini. La tête plongeante du meilleur buteur du groupe D prenait à contre-pied le portier nordiste (68e , 3-2).
Ces cinq buts en 23 minutes traduisaient parfaitement le rythme du match.

Schiltigheim pourrait bien sauver Haguenau

Lens est une équipe agréable à regarder tant elle propose du football mais la jeunesse a fini par pêcher face au caractère schilikois. Surtout, Stéphane Crucet peut se féliciter d’avoir retrouvé Bekoé impliqué dans les trois buts.
« Je suis content car mon équipe a su réagir après la pause. Mes consignes ont été entendus » réagissait sobrement l’entraîneur. Le maintien n’était pas l’objectif initial de Schiltigheim mais son officialisation soulage tout un club après cette deuxième partie de saison angoissante.
La semaine prochaine, les Verts clôtureront la cuvée 2018-2019 en se déplaçant à Feignies. Après avoir assuré leur maintien, ils pourraient bien sauver une autre équipe alsacienne des méandres du National 3, le FR Haguenau.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 53604
Age : 73
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeVen 24 Mai 2019 - 9:05

Le point au SC Schiltigheim Crucet : premiers choix
À l’aube du dernier match à Feignies/Aulnoye sans enjeu pour son équipe, Stéphane Crucet se confie sur les contours de la future saison.
à la trêve, les amateurs du football alsacien rêvaient d’un dénouement heureux, synonyme d’ascension vers la N1, en terre nordiste.
Au fil que la saison s’écoulait, les ambitions se restreignaient et le maintien acquis la semaine dernière lors de la victoire (3-2) face à un autre club nordiste, la réserve du RC Lens, a été accueilli avec soulagement au stade de l’Aar.
Une colonne vertébrale à préserver
Schiltigheim ne veut plus connaître ça. Mais contrairement à cette saison, la montée ne sera pas un objectif primordial.
« Ça a paralysé certains joueurs. D’autres se sont vus trop beaux. On s’est fourvoyés donc je vise une place dans la première moitié du classement », annonce Stéphane Crucet.
Après une bonne première partie de saison, l’équipe s’est écroulée de manière incompréhensible. Un bilan mitigé qui a, cependant, permis d’analyser les manquements de l’effectif schilikois.
« On s’en est sortis par le jeu. Puis il y a eu une assimilation tactique dans le sens où on a travaillé énormément cet aspect », relève l’entraîneur.
D’où l’idée de ne pas bouleverser énormément l’effectif pour ne pas repartir de zéro à l’instar de l’année dernière où le marché schilikois avait été agité.

Perrin et Ahmin rejoignent les Verts

La majorité des arrivées devrait renforcer le secteur offensif, trop peu efficace durant ces douze derniers mois. « Nous recherchons trois attaquants qui pourront apporter de la vitesse et améliorer notre finition, défaillante », explique coach Crucet.
Sans les 19 buts de Benjamin Genghini, les Verts auraient pu connaître une issue fatale. De plus, aucun accord n’a été trouvé avec Godfred Bekoé concernant une prolongation de contrat.
L’attaquant semble se diriger vers le départ. Dès lors, trois renforts à vocation offensive ne seront pas de trop pour animer le front de l’attaque alsacienne qui se sépare, également, de Chehyn Ben Khalifa.
Au milieu, Stéphane Crucet a déjà trouvé son bonheur. Paul Perrin, milieu offensif d’Épernay, rejoint les Verts. Formé au stade de Reims, le joueur de 23 ans l’a séduit.
« C’est un gaucher très élégant capable de percer des lignes », relate-t-il. Une nouvelle arme pour une équipe habituée à passer souvent par les côtés.
Le Champenois viendra compenser les départs de Adama Touré, et Bartolome Meyer. Enfin, en défense, le club enregistre l’arrivée de Idir Ahmin (Côte Bleu, National 3) un arrière polyvalent qui peut occuper aussi bien le poste de latéral droit que de défenseur central.
« Comme Paul Perrin, il est jeune avec du talent », réagit l’entraîneur. Un latéral gauche est, également, recherché tandis que Jordan Gasser, arrivé l’an dernier en provenance de Chambly, n’aura passé qu’une saison à Schiltigheim.
Il pourrait rester en Alsace du côté de Colmar mais rien n’est encore signé pour le moment.
Il y aura encore du mouvement dans les semaines à venir, mais une chose est sûre, Stéphane Crucet sait où il veut aller.
Il reste un devoir à effectuer à Feignies, concerné dans la lutte pour le maintien. Après s’être focalisé sur le futur, le technicien pense encore au présent : « On jouera le jeu ».
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 53604
Age : 73
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeDim 26 Mai 2019 - 11:55

Feignies/Aulnoye - SC Schiltigheim (0-3) Sur une bonne note
Porté une fois encore par Genghini, le Sporting a achevé sa saison de belle manière en allant s’imposer hier à Feignies/Aulnoye.
Malgré l’absence d’enjeu pour Schiltigheim, la volonté de ne pas fausser le championnat et déjà de se projeter dans le prochain exercice a obligé les joueurs de Stéphane Crucet à livrer un match propre.
Les Alsaciens, malgré un début de rencontre mal négocié, ont donné une leçon de réalisme aux Nordistes.
Si la prestation n’a pas permis au voisin Haguenau de conserver sa place en N2, elle condamne Feignies/Aulnoye à la relégation. Des Nordistes qui auront vécu une soirée cauchemardesque. Dès l’échauffement, Kévin Meunier, gêné par le retour de douleurs déclarait forfait. Un coup dur sans effet dans le premier quart d’heure où l’hôte faisait régulièrement le siège du Sporting. Parallèlement, hormis un centre de Decker (25e ) qui ne trouvait pas preneur, les visiteurs restaient plutôt discrets.

Le Sporting plus efficace

On sentait toutefois que Schiltigheim pouvait faire la différence à tout instant. Un sentiment qui se concrétisait sur une frappe à l’entrée de la surface de Gherardi qui ne laissait aucune chance au dernier rempart (0-1, 39e ). Une belle leçon de réalisme au passage pour cette première véritable incursion.
La suite fut du même acabit. Il faut dire qu’après avoir perdu deux joueurs supplémentaires sur blessure (Calderara à la 45e +2 puis Julian à la 48e ), l’hôte avait un peu le moral dans les chaussettes. Une inertie qui, conjuguée à une grosse erreur défensive, permettait à Genghini d’inscrire, d’une belle tête croisée, son 20e but de la saison (0-2, 84e ).
Dès lors, les Alsaciens pouvaient voir venir. Mais pour autant, l’humeur était toujours au combat. À force de pousser et alors que les Nordistes peinaient à se montrer créatifs, Genghini enfonçait le clou dans les arrêts de jeu (0-3, 90e +3).
Une victoire nette et sans bavure qui honore un collectif qui n’avait plus rien à prétendre, si ce n’est de tenir ses engagements jusqu’au bout. Et accessoirement, de donner de la confiance à tout un groupe en vue du prochain exercice.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 53604
Age : 73
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeDim 21 Juil 2019 - 6:35

Amical : Schiltigheim domine Kuppenheim (4-1) Une reprise tranquille et réussie pour Schiltigheim
Pour son match de reprise, Schiltigheim s’est facilement imposé face à une équipe allemande un ton en dessous. Malgré un grand déchet face au but, la mise en route est encourageante.

Retardé d’une semaine en raison de l’annulation de dernière minute des Luxembourgeois du Progrès Niedekorn, le match de reprise du Sporting, a montré une équipe bien en jambes. Forcément supérieurs physiquement après deux semaines de préparation, les Schilikois n’ont jamais vraiment été inquiétés par une équipe de sixième division allemande qui n’avait ni les jambes ni la largeur d’effectif pour rivaliser.
Pendant la première demi-heure, le côté droit Decker – Constant a été l’arme principale des Verts. Par sa vitesse et ses percussions, ce dernier a impressionné pour son premier match en vert. C’est lui qui a ouvert le score, d’une belle reprise de volée de l’entrée de la surface.
En dehors de cet éclair, Schilik a gâché quelques belles munitions avant la pause. Loïc Socka Bongué a ainsi raté deux face-à-face largement à sa portée (14e , 18e ). Ce manque de réalisme fait passer au second plan le jeu en pivot intéressant du grand avant-centre arrivé de Bobigny.
Parmi les recrues, outre Yann Constant, Vincent Nogueira a été le plus en vue. L’ancien milieu strasbourgeois a été omniprésent dans le cœur du jeu, même s’il a parfois pêché dans les transitions offensives.
Derrière, le défenseur central Idir Ahmin a mal commencé son match. Il a été pris plusieurs fois dans son dos par les attaquants allemands, qui se sont ainsi procuré leurs seules occasions de la première période (4e , 10e ).

Genghini maudit face au but

Avec un onze entièrement remanié à la pause, les Verts ont d’emblée évolué beaucoup plus près du but allemand. Mais Benjamin Genghini a souffert d’un manque de réalisme assez incroyable.
Seul à cinq mètres du but vide, le capitaine expédiait le ballon sur la barre, avant de voir cinq de ses tentatives, dont un penalty pourtant bien tiré, être stoppées.
« On a fini par mettre quatre buts, mais on a eu douze occasions », peste Stéphane Crucet, l’entraîneur schilikois.
Genghini est finalement parvenu à mettre fin à sa malédiction d’une tête bien placée, après un gros travail de Gherardi (76e ). Entre-temps, les Verts avaient profité d’un but contre son camp provoqué par ce même Gherardi, avant d’inscrire le quatrième par Beliandjou, bien servi par Neghouche dans une défense arrêtée (81e ).
« On était au niveau physiquement, mais il y a encore des progrès à faire tactiquement, même si c’était mieux en deuxième période, note Stéphane Crucet. On a vu deux trois choses interressantes, mais l’important était surtout que tout le monde ait quarante-cinq minutes dans les jambes. »
Mardi à Riquewihr, contre Épinal (N2), les onze joueurs changeront encore à la mi-temps. Ensuite, à deux semaines de la 1re journée de N2, « les choses sérieuses commenceront », assure Stéphane Crucet.
La fiche
SC SCHILTIGHEIM 4
SV KUPPENHEIM 1
➤ Mi-te mps : 1-0. Stade Saint-Étienne de Seltz. 60 spectateurs.
➤ Les buts : Constant (24e ), Oromek (csc, 60e ), Genghini (76e ), Beliandjou (81e ) pour Schiltigheim ; Radler (88e ) pour Kuppenheim.
➤ SCHILTIGHEIM, 1re mi-temps : Gauclin – Decker, Cissé, Ahmin, Karalan – Nogueira (cap.), Rakotoharisoa – Constant, Maisonnette, Pfrimmer – Socka. 2e mi-temps : Oberhauser – Beliandjou, Runtz, Martin, Fanchone – Kersane, Perrin, Neghouche – Gherardi, Genghini (cap.), Boukalada.
➤ KUPPENHEIM: Di Muno – Oromek, Schorb, Lindel, Frederik (Radler, 20e ) - Dichail (Bontta, 41e ), Farun, Weisgrubel – Herbot (Dichail, 63e ), Gotz (Bullemilch, 41e ), Onibacher.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 53604
Age : 73
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeDim 4 Aoû 2019 - 9:19

Match amical : SC Schiltigheim – Vauban (2-3) Schiltigheim termine sur une mauvaise note
Schiltigheim a terminé sa préparation en s’inclinant face à Vauban, dans un match amical houleux. Le Sporting disputera son premier match officiel samedi à Bobigny. Pour les “Pierrots”, il reste encore deux semaines de préparation.

Comme si l’après-midi n’avait pas été assez difficile comme ça, Schiltigheim a fini le match à dix après le second carton jaune de Metzler, coupable de la même faute à moins de dix minutes d’intervalle.
Par deux fois, le défenseur schilikois, entré à la mi-temps, a ceinturé un attaquant qui partait au but. Une conclusion à la hauteur d’un match qui n’avait rien d’amical dans l’engagement.
Rencontre équilibrée, mais peu emballante
M. Brun a dû sortir cinq cartons jaunes, un rouge et siffler deux penalties, au cours de 90 minutes plus que rugueuses des deux côtés.
Bien avant cette fin de match hachée, les Schilikois s’étaient d’entrée compliqué les choses, au cours d’un premier quart d’heure où ils ont multiplié les approximations, sur un terrain certes difficile.
Sur un débordement côté droit, Heilingstein trouvait au premier poteau Oliviera, qui effleurait le ballon juste assez pour tromper Gauclin (0-1, 15e ).
Les hommes de Stéphane Crucet ressortaient ensuite la tête de l’eau comme ils pouvaient, se recentrant sur les fondamentaux, mais sans vraiment s’approcher de la surface adverse.
Jusqu’à la 30e minute, quand les “Verts” obtenaient un penalty sur une sortie dangereuse de Karoh, quelques instants après en avoir demandé un sur une action similaire.
Après son raté contre Kuppenheim il y a deux semaines, Genghini prenait encore ses responsabilités… et ratait encore, avant de marquer dans un second temps (30e , 1-1).
Las, une perte de balle de Rakotomarisoa au milieu de terrain, une mauvaise passe en retrait de Nogueira et Oliveira filait au but pour un doublé juste avant la pause (41e , 1-2).
Revenus avec de meilleures intentions, les Schilikois restaient ensuite encore inefficaces jusqu’à un nouveau penalty, sifflé pour une main de Tchamako.
Genghini sorti, c’était cette fois Pfrimmer qui tentait sa chance, avec succès (70e , 2-2). Une égalisation loin d’être illogique, dans une rencontre équilibrée mais peu emballante.
Les “Pierrots” continuaient ensuite d’évoluer comme ils l’ont fait tout le match, en cherchant des espaces dans le dos de la défense du Sporting.
C’est d’une de ces actions qu’est venu le coup franc du 2-3, transformé par Mbaye, avec l’aide du mur schilikois qui déviait le ballon pour prendre Gauclin à contre-pied.
Le carton rouge de Metzler, quelques minutes plus tard venait finalement conclure cette après-midi de galère.
La fiche
SC SCHILTIGHEIM 2
ASP VAUBAN 3
➤  Mi-temps : 1-2. – Stade du Rhin à Offendorf. 150 spectateurs. Arbitre : M. Brun.
➤  Buts : Genghini (31e ), Pfrimmer (70e s.p.) pour Schiltigheim ; Oliveira (15e , 41e ), Mbaye (80e ) pour Vauban.
➤  Avertissements : Metzler (76e , 84e ), Perrin (80e ) pour Schiltigheim ; Oliveira (36e), Kekambus (87e ) pour Vauban.
➤  Exclusion : Metzler (84e ) pour Schiltigheim.
➤  SC SCHILTIGHEIM : Gauclin - Fanchone, Cissé, Martin, Decker - Nogueira, Rakotomarisoa - Gherardi, Genghini (cap.), Constant - Socka Bongué (puis Metzler, Perrin, Pfrimmer, Boukalada, Runtz).  Entraîneur :  Stéphane Crucet.
➤  ASP VAUBAN : Karoh - Heilingstein, Touré, Tchamako, Rocu - Ngueni, Belkacem, Cherief (cap.) - Oliveira, Kahla, Nellec (puis Ketfi, Sahin, Mbaye, Kekambus). Entraîneur : Djamel Ferdjani.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 53604
Age : 73
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeLun 5 Aoû 2019 - 5:04

Gros plan sur Loïc Socka Bongue Loïc veut se faire un nom à Schiltigheim
Loïc Socka Bongue, bientôt avoir 21 ans, s’est découvert de nouvelles ambitions depuis douze mois et son passage par Bobigny qu’il retrouvera samedi. Désormais Schilikois, l’attaquant d’un mètre 93 rêve de grandir encore.

Il a une voix douce, porte un regard amusé sur les choses, avoue en baissant la tête « une certaine discrétion », allant jusqu’à la timidité.
Mais, sur une pelouse, Loïc Socka Bongue est tout autre. Là, ses grands pieds, « taille 44-45 », son mètre 93 de hauteur et sa carrure à l’avenant, l’encouragent à s’exprimer plutôt pleinement.
« Je suis assez puissant. Et je crois qu’on dit que je vais assez vite », sourit le jeune homme originaire de Créteil.
« On rentrait à la maison, avant de risquer de se faire gronder sévèrement »
Les joueurs du FR Haguenau l’avaient constaté à leurs dépens lors de la dernière journée du défunt exercice. Bobigny et Haguenau se disputaient le maintien en Alsace.
Et ses coéquipiers étaient venus s’imposer 0-2 au Parc des Sports, Loïc Socka Bongue inscrivant ce jour-là son sixième but de la saison (le FRH sera ensuite repêché).
« Je dois beaucoup progresser dans la finition toutefois. J’ai encore des manques dans ce domaine », précise le jeune homme, qui trouve sa patte droite trop maladroite.
Tout doucement, il raconte son plaisir d’évoluer à ce niveau, lui qui se morfondait en Régional 2 du côté de Créteil, où le ballon semblait ne plus devoir tourner rond pour lui en juin 2018.
« Je n’ai fait qu’une apparition en National 3, je n’existais plus là-bas alors que je n’avais quasiment connu que ce club », raconte l’attaquant de pointe, qui avait pris sa première licence à Draveil lorsqu’il avait huit ans.
« Comme on habitait le quartier de la Toison d’Or à Créteil, j’ai vite rejoint l’USCL. »
Comme beaucoup de gamins de ces quartiers où les gens sont souvent plus sensibles que les tours qui les logent, il a adoré le football de rue « à même le béton », jusqu’à pas d’heure.
« Même quand la nuit tombait, on arrivait à voir le ballon. Mais on rentrait à la maison, avant de risquer de se faire gronder sévèrement. On avait notre couvre-feu », rigole Loïc Socka Bongue.
Et comme personne ne rêvait vraiment de devenir gardien, deux minuscules cages faisaient office de but, peut-être pour travailler sa précision.

Une pelletée d’éducateurs à remercier

« À la maison, toute la famille jouait au foot, mon père, mes oncles et mes cousins. On parlait foot et on regardait le foot à la télé », résume notre joueur, plutôt fan du Cameroun, du jeu à la barcelonaise, et supporter de l’OM.
Il parle avec reconnaissance des éducateurs qu’il a croisés, le faisant progresser sportivement, « mais surtout humainement ».
Il y a là les Cristoliens Christophe Raymond, Sébastien Lamand et Olivier Debert. Sans oublier le Balbynien Stéphane Boulila, qui le lancera en National 2.
« Plus jeune, Bordeaux, Guingamp et Montpellier s’étaient intéressés à moi, j’avais fait des détections concluantes, sans plus jamais avoir de nouvelles. »
Lui, tout au long de son parcours, est passé par presque tous les postes, se fixant ensuite comme numéro 9.
Et récoltant au passage quelques surnoms : “Elmander” en référence à l’ancien buteur de Toulouse, “Croco”, “Lolo le Boboche” et tant d’autres passés sous silence. Et ça le fait sourire.
Lui cherche plutôt à se faire un nom désormais, poussé par les conseils du papa et de la maman, Alice.
« Ils me demandent de rester appliqué, concentré, de croire au travail. Ce n’est pas en restant couché qu’on avance dans la vie. »
Titulaire d’un Bac obtenu avec mention AB, Loïc Socka Bongue avait bien tenté de poursuivre par un BTS, puis par une formation STAPS. « Mais ce n’était pas assez concret, je voulais gagner de l’argent », sourit-il.

Animateur dans le périscolaire

Alors, après avoir réussi son BAFA, il deviendra animateur et s’occupera d’enfants dans les communes de Bobigny et Maisons-Alfort.
« Je les accompagnais le matin avant les cours à l’école, puis à la cantine. Quand les vacances arrivaient, on leur organisait des sorties dans des parcs d’attractions ou à la piscine. J’adorais faire ça. »
Et puis, poussé par un de ses cousins (Pierre), devenu son conseiller es football, il choisira de partir. « Il m’a convaincu qu’il serait préférable que je sorte de l’Ile de France, d’ouvrir les yeux sur autre chose, de laisser derrière moi le cocon familial. »
Beaucoup de clubs s’étaient mis sur les rangs (Haguenau, Schiltigheim, Épinal, Sannois Saint-Gratien, Feignies, etc.), il choisira celui qui semblait le désirer le plus. « Stéphane Crucet a été le plus convaincant et je suis ici. »
Dans un coin de sa tête, il a le rêve de vivre pleinement un jour de ce ballon qui lui fait lever les yeux. Ils fixent un but, sans timidité.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 53604
Age : 73
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeDim 18 Aoû 2019 - 6:07

National 2 | Drancy – SC Schiltigheim (0-1)

Le Sporting s’est repris en région parisienne
Une réaction positive des Verts était attendue après l’échec de Bobigny (1-5). Elle est intervenue hier, et avec la manière, sous la pluie drancéenne ininterrompue.

Dominateurs dans le jeu et, avec une possession de balle largement en leur faveur, les Bas-Rhinois enchaînent d’emblée les opportunités. Un peu court sur la transversale de Cisse (4e ), puis ne cadrant pas sa reprise sur la remise de Gherardi (8e ), Genghini pose les premières banderilles.
Un peu plus tard, c’est Runtz qui est devancé par la sortie de Regulus sur un coup franc de Gherardi (21e ). Le Sporting maintient son emprise. Des 20 mètres, le tir de Cisse passe au-dessus (31e ) et un nouveau coup franc de Gherardi connaît le même sort (41e ). Avec ce score nul à la pause, les Franciliens s’en tirent bien.

La délivrance après l’heure de jeu

La Jeanne d’Arc met enfin le nez à la fenêtre après le repos. Sur un coup franc des 20 mètres, à droite de Sambu, Gauclin se détend parfaitement sur sa gauche pour sortir cette frappe cadrée (55e ). C’est la première grosse intervention du portier schilikois. Il en aura une seconde et dernière quand Tabet se présente seul devant lui qu’il détourne du pied la tentative drancéenne (63e ).
Les efforts alsaciens finissent par être récompensés. Après un bon travail aux 30 mètres, Socka Bongue décale sur la droite Constant dont le centre est repris victorieusement de la tête au deuxième poteau par Gherardi (0-1, 66e ).
« Quand j’ai vu Yann centrer, je me suis rapproché de l’axe. J’ai sauté le plus haut que je pouvais et frappé le plus fort possible ! », avouera ensuite le milieu gauche de “Schilik”. En marquant sur le coup franc de Fanchone, Metzler pensait avoir doublé la mise pour les visiteurs mais son but est invalidé pour un hors-jeu (75e ).
« Franchement, si j’y suis, ce ne doit pas être de beaucoup », dira après-coup le défenseur central bas-rhinois. Alerté par Genghini, Socka Bongue a l’opportunité de mettre les Verts définitivement à l’abri mais il perd son face-à-face avec Regulus (81e ). Ce qui n’empêchera pas les Verts de signer un premier succès qui ne souffre d’aucune contestation.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 53604
Age : 73
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeVen 23 Aoû 2019 - 9:50

Constant ou la quête de constance
Il est l’une des recrues du SC Schiltigheim. Yann Constant, attaquant ou milieu offensif excentré de 22 ans, rêve de s’affirmer en N2 après son apprentissage au FC Mulhouse, puis au Racing.

Le football, il l’a découvert « au bled, dans les rues de M’Bour » sur des terrains de bitume ou de sable, pas vraiment d’herbe.
« Je suis né à Altkirch, mais les parents avaient décidé de rentrer au Sénégal. Mes premières années, je les ai passées là-bas. »
Le football me permettait d’apaiser ma peine »
Il se plaçait souvent dans les pas de Tanguy, le frère aîné, pour rejoindre des terrains de foot improvisés. Celui de la rue, où les cailloux et les trous dans le bitume, sont autant d’adversaires à dribbler ou à éviter. « On apprend beaucoup à jouer avec plus grand que soi », ponctue Yann Constant (22 ans).
Quand la famille rentrera en France, on l’inscrira à l’US Hirsingue. On placera ce droitier devant, pour profiter de sa vitesse. « On disait que j’avais des qualités. Des clubs étaient venus me superviser, Metz, Sochaux… »
Mais il ira à Mulhouse, au FCM, « avec plein de mes coéquipiers de l’USH », parce que c’était l’équipe à battre dans les tournois comme en championnat. « Pour nous, c’était le gros club. Y aller, c’était vraiment énorme. »
Son histoire sera marquée par un drame, le décès de sa maman, Maimouna, quand il avait douze ans. « C’était très très dur, je n’avais plus envie de rien. Le football me permettait, le temps de m’entraîner ou de jouer, d’apaiser ma peine, raconte le jeune homme avec pudeur. Je dois beaucoup à deux éducateurs, Benoît Lambert et Joseph Meyer. Ils me remontaient le moral. »
Et puis, Yann Constant avait grandi, avait écouté les conseils de Gharib Amzine en U17 Nationaux, malgré ses bouderies. « Ce n’était pas une période simple, j’étais surclassé. J’en avais marre de faire le trajet Altkirch-Mulhouse presque tous les jours après les cours à l’école. »
La saison d’après, il se révèlera dans la même catégorie d’âge avec le duo des Benoît, Lambert et Schickler. Son histoire avec le FCM sera toujours marquée par des hauts et presque autant de bas.
« J’ai connu pas mal de coaches en peu de temps, Gharib Amzine, Hakim Aibeche, Franck Priou, Noël Tosi et Carlos Inajeros », raconte celui qui a disséqué le jeu de l’Anglais Théo Walcott, fan de celui du Brésilien Ronaldinho.
« Sentimentalement, Noël Tosi a été le plus marquant des coaches. Il m’a redonné le goût des choses. Il avait remplacé Franck Priou, qui n’avait tenu aucune de ses promesses à mon égard. »

Le bon feeling avec François Keller

Yann Constant avait alors pris son sac et ses crampons et quitté le vestiaire de l’équipe première. « Il faut parfois avoir du caractère, je préférais jouer en équipe réserve. »
Lors de l’éviction de Franck Priou en janvier 2017, il prendra part (poussé par un de ses frères) à une revue d’effectif. « Au bout de dix minutes, Éric Descombes (alors directeur technique au FC Mulhouse, ndlr) m’a dit que je n’avais rien à faire en réserve. Quelques jours plus tard, je signais un contrat fédéral et Noël Tosi me relançait en CFA. »
Et Yann Constant passera la dernière saison au Racing, poli par les méthodes de François Keller. « Mon regret n’est pas de ne pas avoir été conservé, mais de ne pas être allé à Strasbourg plus tôt, dit ce titulaire d’un Bac SPVL (services de proximité et vie locale), avant de reprendre. Le coach était un vrai passionné, très pédagogue et franc. J’aime ça. Quand je suis parti, il m’a dit de l’appeler quand j’aurai besoin d’un conseil. »
Désormais, il a rejoint les bords du stade de l’Aar, repoussant des propositions comme celles du Paris FC et des Luxembourgeois l’US Pétange, pour apprendre encore et toujours. « Je voulais rester en Alsace, et j’apprécie de vivre à Strasbourg. »
Yann Constant a à gagner cette… constance qui lui manque encore, capable à la fois d’épater ses adversaires et d’irriter les observateurs quand il oublie de simplifier son jeu.
Transparent à Bobigny quand Stéphane Crucet l’avait titularisé, Yann Constant a été percutant à Drancy lors de son entrée en jeu en deuxième période. « Quand tu évolues à ce niveau à mon âge, tu peux encore te permettre de rêver à un avenir dans le football. »

La coiffure pour passion

Et si jamais ça ne passe pas, il cultivera son autre don. « Comme j’allais trop souvent chez le coiffeur quand j’avais quinze ans, mon papa m’avait acheté une tondeuse. »
Depuis, il s’occupe des soucis capillaires de ses coéquipiers mulhousiens, strasbourgeois, et désormais schilikois.
Et si Yann Constant a « l’intention de passer un CAP », il voudra d’abord franchir un cap sur la pelouse.
Pour éviter de trop fréquenter le banc de touche et devenir “coiffeur” trop tôt…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 53604
Age : 73
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeLun 26 Aoû 2019 - 7:40

National 2 | SC Schiltigheim – RC Lens II (2-3) Scénario cruel pour les Verts
Les Schilikois ont vécu un “drôle” de scénario. Longtemps séduisants à défaut d’être réalistes, ils ont sombré après avoir concédé un deuxième penalty, et vu Gauclin se faire expulser sur la même action.

Quand Genghini avait redonné l’avantage aux Schilikois, on s’était dit que le chat noir s’était échappé de leur vestiaire. Le buteur maison avait profité d’un beau décalage de Gherardi pour enrouler parfaitement sa frappe (2-1, 57e ).
Lens venait alors à peine d’égaliser deux minutes plus tôt sur un penalty (sévère) transformé par Lemaire, Gherardi accrochant involontairement un Lensois (Sow) qui passait par là. Jusque-là, tout allait bien, très bien même…
On trouvait même les Schilikois séduisants. Cette relance lensoise (celle de Bernard) avait facilité les affaires. Genghini avait hérité du ballon, Bernard l’avait repoussé, mais Socka Bongue n’avait pas laissé passer l’occasion d’ouvrir le score. Une belle “praline” sous la barre (1-0, 5e ), comme dirait mon chocolatier.
« Quand tu n’es pas assez réaliste, tu te fais punir »
Les joueurs de Stéphane Crucet, face à une équipe jeune et joueuse, récitent ensuite leurs gammes. Perrin et Genghini tentent leur chance (9e , 13e ) sans faire trembler ni Bernard, ni ses filets.
Le public, venu en nombre (c’était gratuit), se régale de beaux mouvements. On voit souvent Constant percuter plein axe ou sur les côtés. Après ce relais avec Gherardi, son centre aurait mérité de trouver quelqu’un (28e ). Puis Socka Bongue est devancé de justesse par la tête de Voyer sur ce service de Gherardi (37e ).
Cela dit, on a aussi vu des Lensois tenter, timidement le plus souvent, de taquiner les Schilikois. Sur ce centre rentrant de Simon, Gauclin repousse des deux poings (7e ), comme il se couche parfaitement sur cette frappe de Mze (39e ).
Et puis, on revient à notre joli 2-1 après 57 minutes plutôt enlevées, très vertes d’espoirs. Constant rate ensuite l’immanquable : après avoir passé tout le monde en revue, il ne conclue pas, Bernard détournant sa frappe (58e ).
« Nous aurions dû être plus réalistes à 1-0, puis à 2-1, regrettera un Stéphane Crucet, autant irrité que désabusé. Quand tu ne l’es pas, tu te fais punir. Et les remplaçants, qui te font gagner le match à Drancy, te le font perdre cette fois. »
Tout va basculer à la 76e , lorsque, sur cette action anodine, Vidovic veut mettre en retrait pour Gauclin. Plus lente que ma grand-mère, la balle est cueillie par Sow, bousculé par le gardien schilikois. Penalty, expulsion et but, la sentence étant transformée par Diawara (2-2).
Le “pire” arrive à la dernière seconde. Sur ce centre de Sow (encore et toujours), Valencia échoue sur… Cissé (gardien de fortune), mais Mahieu pousse le ballon au fond du but.
Et les Schilikois au fond de leurs doutes…
La fiche
SC SCHILTIGHEIM 2
LENS II 3
➤  Mi-temps: 1-0. Stade de l’Aar. 700 spectateurs (entrée gratuite). Arbitre: M. Mercier assisté de MM. Richert et Thiermonge.
➤  Buts : Socka Bongue (5e ), Genghini (57e ) pour Schiltigheim; Lemaire (54e sp), Diawara (76e sp), Mahieu (90e ) pour Lens II.
➤  Avertissements : Gherardi (52e ) à Schiltigheim; Voyer (70e ) à Lens II.
➤  Expulsion: Gauclin (76e ) à Schiltigheim.
SC SCHILTIGHEIM: Gauclin (puis Cissé, 76e ) - Cissé, Runtz, Metzler, Fanchone (Vidovic, 67e ) - Rakotoharisoa - Constant, Perrin, Gherardi (Decker, 70e ) - Socka Bongue (Boukalada, 73e ), Genghini. Entraîneur: Stéphane Crucet.
LENS II: Bernard - Mahieu, Haise, Sene, Voyer - Camara (Sow, 46e ), Simon (Diawara, 73e ), Mze, Boura - Lemaire (Valencia Mena, 79e ), Oudjani. Entraîneur: Franck Haise.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 53604
Age : 73
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitimeDim 1 Sep 2019 - 6:09

National 2 | Schiltigheim – Saint-Quentin (1-1) Le minimum syndical pour Schiltigheim
Les Schilikois, plus dangereux, n’ont ramené que le point du nul de leur déplacement à Saint-Quentin (1-1).

(APL). – Repartir sur de bons rails. Tel était l’enjeu pour Schiltigheim, venu en partie en TGV ce samedi à Saint-Quentin, une équipe promue en début de saison et déjà en difficulté dans ce championnat de National 2.
Les Picards attaquaient par le bon bout le début de match. Lamamy, aux 25 mètres, tentait rapidement sa chance après s’être retourné. Sa frappe du gauche s’envolait au-dessus du but de Schneider (5e ), titulaire côté alsacien après l’expulsion de Gauclin il y a une semaine contre Lens II, lors d’une défaite 3-2 au goût encore amer pour Stéphane Crucet.
Les Alsaciens misaient sur leur vitesse et profitaient des trop nombreuses pertes de balle saint-quentinoises. Socka Bongué se faufilait dans la défense centrale suite à une erreur de Pasguay mais butait sur Mendes (18e ).

Un penalty au plus mauvais moment

Dans la même minute, les Alsaciens montraient aussi leur fébrilité, à l’image de la mésentente dans leur surface entre Ahmin et Schneider, que Cambrone était à deux doigts de convertir en but. Le match s’emballait et Schiltigheim repartait de plus belle.
Les Alsaciens rataient ensuite l’immanquable sur un centre du gauche de Pfrimmer repris du plat du pied au second poteau par Genghini, libre de tout marquage, au-dessus (30e ). Le gardien de Saint-Quentin sortait ensuite le grand jeu sur un tir du gauche de Genghini, en claquant le ballon qui filait sous la barre (31e ).
Le sort du premier acte se jouait à la 41e minute. Fanchone touchait le ballon de la main dans sa surface et M. Zamo désignait le point de penalty. Mourabit transformait la sentence à contre-pied (1-0, 42e ).
Les Alsaciens ne baissaient pas les bras et étaient à l’affût du moindre relâchement de l’OSQ, à l’image de Constant, qui mettait le feu dans la défense de Saint-Quentin, sans convertir (58e ).
La sanction intervenait quelques minutes plus tard pour Saint-Quentin. Suite à un corner joué rapidement, Fanchone, excentré, tentait sa chance. Le ballon était dévié par Fall, qui trompait son propre gardien (1-1, 83e ).
Schiltigheim, requinqué, manquait de ramener dans ses valises la victoire sur une tentative trop croisée de Constant (88e ) et repart de l’Aisne avec un nul frustrant. D’autant que Socka Bongué a vu rouge à la fin du match pour « propos blessants » envers l’arbitre.
dna
Contenu sponsorisé


Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty

Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sporting Club Schiltigheim (CFA2)   Sporting Club Schiltigheim (CFA2) - Page 18 I_icon_minitime

 

Sporting Club Schiltigheim (CFA2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 18 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Foot en général :: Le foot français en général-