Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Antivirus NORTON 360 Deluxe – Clé d’activation par mail
1 €
Voir le deal

Partagez
 

 FC Mulhouse (CFA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34  Suivant
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Nombre de messages : 56863
Date d'inscription : 25/11/2012

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeLun 4 Mar 2019 - 10:27

Mulhouse – Amnéville (2-2) Au ralenti
Une semaine après avoir chuté face à Épernay, la lanterne rouge, les Mulhousiens ont dû se contenter du point du match nul, hier au stade de l’Ill, face à Amnéville (2-2). Les positions se resserrent au classement du National 3.
Mulhouse traverse une période compliquée depuis quelque temps. Et ce n’est pas le match d’hier face à Amnéville (2-2) qui les réconforteront. Avec 5 points sur les 5 derniers matches, le FCM tourne au ralenti et ce n’est pas avec ce bilan que les Mulhousiens pourront jouer les premiers rôles.
Une semaine après le camouflet subi sur la pelouse de la lanterne rouge d’Epernay (1-0), les hommes d’Eric Descombes ont réagi partiellement.  « Un résultat qui n’est pas conforme à nos ambitions  regrettait l’attaquant Diawara, auteur du but égalisateur à l’heure de jeu. À domicile, il n’y a pas à tergiverser, on doit faire le plein mais je reste confiant » poursuivait-il.
À cinq points du leader
Les Mulhousiens auraient bien tort de jeter l’éponge. En dépit d’un état de forme fragile, ils restent toujours sur la 3e marche du podium à une distance qui n’a rien d’insurmontable par rapport au leader Sarre-Union. Mais pour cela, il faudra réussir ses entames de matches. Après avoir concédé l’ouverture du score au bout de trois minutes la semaine dernière, la défense mulhousienne a encaissé au bout de sept minutes, cette fois, après une faute discutable de Kecha sur Adler dans la surface. Le penalty était transformé par le capitaine mosellan Le Michel (0-1). Efficace, Amnéville doublait la mise à la 40e par l’intermédiaire de Di Rosa, lancé dans la profondeur par Pignatone.
Le FCM se trouvait alors en bien mauvaise posture, mais un corner frappé par M’Tir repris victorieusement par Essomba relançait les locaux avant la pause (1-2, 45e +2). Cette réduction du score changeait la dynamique du match. Diawara égalisait à l’heure de jeu. Les Haut-Rhinois poussaient pour aller chercher la victoire mais Amnéville ne rompait plus. Ils contraignaient donc les Mulhousiens à quitter la pelouse la tête basse. « On a intérêt à aller chercher ces points perdus dans deux semaines à Sarreguemines, concluait Mahamadou Diawara ». Mine de rien, le temps presse… »
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeMar 9 Avr 2019 - 3:59

National3 -

Sarre-Union battu à Mulhouse (1-0)

Le FCM reste dans la course
Dans une ambiance que le stade de l’Ill n’avait plus connue depuis bien longtemps, le FC Mulhouse est logiquement venu à bout du leader Sarre-Union, hier. Ce matin, et à six matches de la fin, il n’est plus qu’à deux points du trône.
Écrivons-le tout net et d’entrée de jeu : ça faisait un bail. Oh oui, un sacré bail, même, que l’on n’avait pas vibré de la sorte dans les tribunes du stade de l’Ill. D’une part parce que ces mêmes tribunes étaient nettement plus garnies et bruyantes qu’à l’accoutumée, avec plus d’un demi-millier de personnes présentes pour ce sommet du championnat de National 3.
Et puis surtout parce que les débats sur la pelouse ont été à la hauteur de l’affiche. L’enjeu, pourtant, aurait pu prendre le pas sur le jeu, hier, entre une équipe de Sarre-Union qui avait l’occasion de prendre le large au sommet du général et une formation mulhousienne qui pouvait presque dire adieu à ses rêves d’accession en cas de revers. Mais c’est tout le contraire qui s’est produit.
Il y a donc eu du rythme, de l’envie, des intentions offensives, du suspense et de l’intensité jusqu’au bout d’un interminable temps additionnel de… 9 minutes. La cause de cette troisième mi-temps inattendue ?
Le retrait soudain des ramasseurs de balle en deuxième période. Une décision dont on dira qu’elle a constitué l’unique petit bémol de ce dimanche de fête. Car pour le reste, tout a été parfait pour les Mulhousiens qui, grâce à ce neuvième succès de la saison, ne sont plus qu’à deux petits points de la première place toujours occupée par Sarre-Union.
Autant dire qu’à six journées de la fin, les dés ne sont jetés pour personne. Quatre équipes peuvent encore prétendre au titre. « On a fait le match qu’il fallait absolument faire, c’est bien, mais ça ne garantit rien non plus pour la suite, résumait posément l’entraîneur mulhousien Éric Descombes, pas du genre à faire tourner les serviettes. Tout peut encore se passer d’ici la fin, il y a encore tellement de combats à mener. Mais ne boudons pas notre plaisir, on a vraiment réussi un match référence et mérité notre succès. »

Diawara concrétise la mainmise

Difficile de ne pas donner raison au technicien haut-rhinois. Si l’on excepte deux périodes de cinq minutes (entre la 5e et la 10e puis entre la 40e et la 45e ), l’US Sarre-Union n’a jamais réussi à imposer son jeu et à faire mal à une défense mulhousienne invincible depuis 200 minutes en championnat. En difficulté dans le jeu – notamment parce que les deux anciens Mulhousiens Zerbini et Brahmia ont été muselés au milieu du terrain et contraints de jouer très bas –, et bien trop maladroits sur coups de pied arrêtés, les Bas-Rhinois n’ont pas su contester la domination du FCM.
Laquelle était concrétisée à la 29e minute de jeu lorsqu’une frappe trop croisée de Baka, omniprésent ce dimanche, se muait en passe décisive pour Diawara qui n’avait plus qu’à pousser le ballon entre les jambes d’un défenseur pour ouvrir le score (1-0). Al Hammaoui (41e ), puis Schermann (44e ) avaient bien l’occasion de rétablir la parité avant le retour au vestiaire, mais leurs tentatives manquaient le cadre pour quelques centimètres. La chance de Sarre-Union était passée.
Parce que le FCM allait par la suite dominer encore plus nettement le deuxième acte, à l’image de cette tentative d’Essomba boxée par Deschateaux (61e ), de cette frappe de M’Tir sur la barre transversale (66e ) ou de ce manqué de Taqtak face au but (67e ).
Sarre-Union avait beau injecter du sang neuf et prendre tous les risques possibles sur le plan offensif, les Mulhousiens ne tremblaient pas. Solides jusqu’au coup de sifflet final, ils s’offraient trois points précieux, un sympathique bain de foule sur la pelouse et une sortie sous une standing ovation. Eux aussi, visiblement, n’avaient pas vibré de la sorte depuis un bail.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeDim 21 Avr 2019 - 12:14

national 3 - FC Mulhouse – Vauban (4-0)

Le FCM prend la tête
En dominant assez largement une équipe de Vauban qui a multiplié les cadeaux, les Mulhousiens ont provisoirement pris les commandes du National 3. La fin de saison s’annonce haletante.
Évidemment, ce n’est que provisoire et Sarre-Union aura dès mercredi l’occasion de récupérer son bien à Raon-l’Étape. Mais il n’empêche ! Le FCM est leader ce matin, ce qui ne lui était pas encore arrivé depuis le début de la saison. À quatre journées du grand verdict, cela ne peut pas être anodin.
Sous un soleil éclatant, les Mulhousiens ont signé face à Vauban leur plus large succès de la saison, mais certainement pas le plus évident. Il faut être lucide, le score a davantage reflété hier une différence de réussite actuelle entre les deux adversaires que de niveau intrinsèque.
Ainsi la formation strasbourgeoise pourra-t-elle à peu près tout regretter, ce matin à l’heure du débriefing. À commencer par ce coup franc de Cherief sur le poteau qui aurait pu tout changer dès la 11e. Mais c’est finalement une main bêtement décollée d’Obesse sur une frappe de M’Tir qui allait une première fois faire basculer le match. Le penalty qui en découlait était transformé en force par Diawara (1-0, 29e ).
Le FCM menait alors contre le cours du jeu et allait, en guise de bonus, se retrouver en supériorité numérique trois minutes plus tard. Voulant se rattraper d’une grossière perte de balle au milieu du terrain, Cherief ceinturait Baka qui filait au but. Conséquence immédiate ? Une biscotte de couleur rouge et un casse-tête supplémentaire pour ses coéquipiers.

Cette fois, Vauban abdiquait

Vauban bouclait donc une première période frappée du sceau de la générosité, mais ne semblait visiblement pas s’en contenter. Cependant, à la 57e , le gardien strasbourgeois, Karch, ratait complètement sa sortie sur un corner de M’Tir, ce qui permettait à Baka de faire voler son 1,96 m au deuxième poteau et de doubler la mise.
Cette fois, Vauban abdiquait et le FCM déroulait. Taqtak profitait d’un boulevard dans la défense pour s’échapper et servir sur un plateau Sidibé (3-0, 76e ). Puis ce même Taqtak la jouait cette fois buteur en convertissant un penalty qu’il avait lui-même obtenu (4-0, 88e ).
Quand tout vous sourit, autant en profiter jusqu’au bout…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeDim 5 Mai 2019 - 8:25

national 3 - Nancy II - FC Mulhouse (0-2) Le FCM en patron
Le FC Mulhouse s’est imposé hier sur le terrain de l’équipe réserve de Nancy, pourtant renforcée par huit pros.
La rencontre démarre bien pour les Haut-Rhinois avec l’ouverture du score dès la 17e grâce à un centre tir victorieux de Taqtak, fatal à Ternynck qui avait trop anticipé (0-1).
Petit à petit, les Lorrains commencent à se procurer leurs premières situations de but.
Par deux fois, Sané est tout proche d’égaliser mais Ndoye est sauvé par sa barre (24e ) puis parvient à capter la tête de l’attaquant (28e ).
En seconde période, le FCM se contente de gérer son court avantage. En face, Nancy développe un jeu beaucoup trop brouillon.

Le coup franc de M’Tir

Les locaux ont en effet une possession de balle complètement stérile, sans parvenir ainsi à se procurer de véritables occasions. Mulhouse, de son côté, a su avoir l’efficacité d’une équipe qui veut monter. Le leader parvient à doubler la mise au retour des vestiaires sur un sublime coup franc de M’Tir dans la lucarne (0-2, 51e ).
La balle du 3-0, manquée par Sidibé en fin de partie devant Ternynck (90e ), est anecdotique. Les Mulhousiens ont tenu le choc jusqu’au bout et s’offrent ainsi une victoire méritée. Ils en profitent même pour prendre seuls les commandes du classement après la défaite de Sarre-Union devant St-Louis/Neuweg (1-2). Quand tout vous sourit…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeLun 13 Mai 2019 - 10:40

FC Mulhouse 1
Racing II 2
Mi-temps 0-1. – Stade de l’Ill, 1 200 spectateurs. Arbitre : M. Lebourgeois assisté de MM. Soligo et Mathlouthi.
Les buts : Diawara (61e ) pour le FC Mulhouse. Botella (31e ), Karamoko (90e +3) pour le Racing II.
Les avertissements : Diouf (39e ), Taqtak (86e ) à Mulhouse; Kawashima (57e ) au Racing II.

FC MULHOUSE : Ndoye – Kecha, Sané, Diouf, Titebah – M’Tir, Baka, Shaïek (Shaïek, 88e ), Taqtak – Essomba (Sidibé, 65e ), Diawara. Entraîneur : Éric Descombes.

RACING II : Kawashima – Aaneba, Tchamba Bangou, Valentin, Othon (Keller, 84e ) – Lebeau, Ounahi, Zemzemi (Karamoko, 70e ) – Constant (Mendes, 80e ), Botella, Zohi. Entraîneur : François Keller.
Le Racing relance tout
Estoqué par un contre strasbourgeois dans le temps additionnel, le FC Mulhouse a perdu hier au stade de l’Ill le joker qu’il s’était offert une semaine plus tôt (1-2). Il conserve néanmoins la tête du groupe et son destin entre les mains.
 C’est un rendez-vous brûlant qui a longtemps cherché son vainqueur et qui semblait d’ailleurs se diriger vers un match nul que d’aucuns auraient qualifié de logique à l’heure du debriefing.

Mais puisque cette semaine de foot a été dingue aux quatre coins de l’Europe, il n’y avait aucune raison pour que ce ne soit pas le cas à Mulhouse et que le scénario de ce derby entre le FCM et la réserve du Racing ne bascule pas, à son tour, dans le temps additionnel.
Las pour le leader haut-rhinois, c’est lui qui en a payé le prix fort. Alors qu’il venait tout juste de se procurer une dernière occasion de rafler le jackpot et de se rapprocher du titre, un contre mené par Lebeau et finalement conclu par Karamoko l’a laissé pétrifié, sans voix, battu pour la première fois en sept rencontres de championnat.

« Ça ne change pas fondamentalement les choses »

Évidemment, à trois matches de la ligne d’arrivée d’un championnat aussi spectaculaire qu’indécis, et dans un stade de l’Ill que l’on n’avait plus vu aussi rempli depuis des années, le moment est plutôt mal choisi pour le FCM.

Mais heureusement pour lui, il avait dans sa manche un joker depuis le week-end précédent. Un joker qu’il a donc grillé sur le champ, mais qui lui permet ce matin de rester en tête du classement et de conserver du même coup son destin entre les mains.

Pour résumer : s’il remporte ses deux derniers matches face à Saint-Louis (samedi au stade de l’Ill puis à Troyes le 25 mai), il sera champion et accédera en National 2. S’il ne le fait pas, il devra en revanche croiser les doigts et espérer des faux pas de ses poursuivants Sarre-Union et le Racing II, qui s’affronteront précisément samedi prochain.

« Grâce à cette victoire face à une très belle équipe de Mulhouse, on s’est donné le droit de disputer ce match important. On garde une toute petite chance », expliquait l’entraîneur strasbourgeois François Keller, pas mécontent d’avoir rendu la monnaie de la pièce à un FCM qui avait, lui aussi, lors du match aller, marqué dans le temps additionnel (1-1).

« C’est un chouette résultat, même s’il ne change pas fondamentalement la donne. Mulhouse reste le mieux placé. »

Le FCM aura effectivement ce matin toutes les bonnes raisons de garder sa “positive attitude” et de croire en sa bonne étoile. En espérant que cela ne l’empêche pas non plus de faire son autocritique après cette défaite.

Car il a malgré tout démontré une fragilité défensive plutôt inhabituelle pour lui, à l’image de ces deux buts encaissés alors qu’il restait sur 500 minutes d’invincilibté. Sur l’ouverture du score strasbourgeoise, son alignement a été très douteux. Et l’excellent Botella, dont on a vite compris pourquoi le Racing venait de lui offrir un contrat pro, en a profité pour s’échapper et résister au retour de Sané (0-1, 31e ).

Sur le deuxième, c’est davantage un péché de gourmandise qui l’a plombé. Quand le contre strasbourgeois est parti, près de six joueurs mulhousiens étaient en position d’attaque.

Le FCM semblait pourtant avoir fait le plus dur en égalisant à l’heure de jeu sur une merveille de volée signée Diawara, à la réception d’un coup franc de M’Tir.

En fin de première période, il avait d’ailleurs déjà failli marquer sur une énorme occasion d’Essomba (43e ).

Et jusqu’à ce deuxième but du Racing, il semblait même être le plus serein sur le terrain. Mais il est définitivement écrit quelque part que ce championnat de N3 serait fou jusqu’au bout.

Hormis les joueurs et les supporters mulhousiens, qui va s’en plaindre ?
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeDim 26 Mai 2019 - 11:43

national 3 - Mulhouse monte en N2 après sa victoire à Troyes (0-1) À eux le National 2 !
Victorieux sur le terrain de la réserve troyenne grâce à un penalty de Diawara inscrit à la 70e minute, le FC Mulhouse a assuré son accession en National 2. Enfin !
Deux années. Deux longues années. Après deux exercices passés en National 3, le cinquième échelon du football français, le FC Mulhouse a réussi à emprunter le remonte-pente et à se hisser en National 2, grâce à sa victoire remportée hier soir sur le terrain de la réserve troyenne (1-0).

Tout n’a pas été facile hier dans l’Aube, même si la soirée avait parfaitement commencé, avec l’ouverture du score de Raon-l’Étape sur le terrain du Racing II, le dernier adversaire des Mulhousiens dans la course à l’accession. À la mi-temps, le nul vierge convenait aux Mulhousiens, puisque Raon résistait encore aux Strasbourgeois (1-1).
Diawara, le grand bonhomme

Tout basculait une première fois vers 19h15, lorsque Botella donnait l’avantage aux Strasbourgeois. À ce moment-là, le Racing II avait pris aussi la main au classement et le FCM était contraint de s’imposer coûte que coûte, d’autant que la réserve strasbourgeoise s’imposait au final 4-1. Un quart d’heure plus tard, la délivrance survenait pour les Mulhousiens sous la forme d’un penalty, consécutif à une faute du gardien Maamouch sur Essomba, contestée par les Aubois. La sentance est transformée par un des grands bonhommes de la fin de saison, Mouhamadou Diawara (0-1, 73e ).

Il restait alors 20 minutes à tenir face aux jeunes Troyens, ce que les hommes d’Eric Descombes réussissaient avec une certaine maîtrise. « C’était un match dur, fermé », analyse le technicien alsacien. « Sans beaucoup d’occasions, précise Gharib Amzine, le coach troyen. La défaite, pour nous, est cruelle. Car nous avons eu trois occasions nettes en première période, que nous n’avons pas su transformer. Il nous a manqué, comme souvent cette saison, de l’efficacité. »

« Nous savourons, car ce titre de champion a été difficile à décrocher, poursuit Eric Descombes, l’entraîneur de Mulhouse qui, il y a trois ans, était amené à occuper le poste de directeur sportif à Troyes. Quand nous sommes arrivés à Mulhouse, nous avons été critiqués. Mais nous avons gardé le cap. Et nous avons su rebondir. Cette montée, nous ne l’avons pas volée. »

Cette accession est le premier pas réussi par Gary Allen (qui a voulu reprendre le club de Troyes il y a trois ans), l’ambitieux président américain du FC Mulhouse, qui va donc retrouver cet été le club au niveau où il était lors de son arrivée début janvier 2017.
« Un challenge fantastique »

« C’est bien de remettre le FC Mulhouse là où il devait être, en N2, sourit l’Américain. Ce n’est, je l’espère, qu’une étape. Nous sommes très ambitieux. L’ESTAC ? C’est du passé. Je ne suis pas frustré de ne pas avoir pu reprendre le club. Je me dis que si un projet ne doit pas aller à son terme, un autre, plus attractif encore, se présentera à nous. Mulhouse, c’est un challenge fantastique. Il y a tout à reconstruire. Nous aurons d’autant plus de mérite de repositionner Mulhouse sur l’échiquier national. »

L’entrepreneur ne veut bien sûr pas en rester là, lui qui espère ramener le plus vite possible le club mulhousien dans le giron du football professionnel français. Ces dernières années, d’autres clubs ont réussi à franchir plusieurs étapes très rapidement. Est-ce au tour du FCM ?
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeLun 8 Juil 2019 - 12:06

La DNCG valide l’accession du FC Mulhouse en N2
Bonne nouvelle pour le FC Mulhouse qui a été autorisé ce lundi par la DNCG à s’engager en championnat de National 2. Recalés en première instance, les dirigeants mulhousiens ont donc apporté les garanties financières nécessaires lors de leur audition jeudi dernier devant la commission d’appel. Ce verdict devrait permettre au club mulhousien d’officialiser dans les prochaines heures les arrivées de ses trois premiers renforts en vue de l’exercice 2019-2020.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeLun 22 Juil 2019 - 6:25

Le FC Mulhouse menacé de rétrogradation en N3 La grogne monte chez les supporters du FC Mulhouse, menacé de rétrogradation
La menace de rétrogradation en National 3 du FC Mulhouse, brandie par la Fédération française suite à la non-conformité de l’éclairage du stade de l’Ill et à l’absence provisoire de solution de repli, n’a pas manqué de faire bondir les supporters mulhousiens au cours des trois derniers jours.

Ainsi la grogne est montée crescendo au cours du week-end, notamment sur les réseaux sociaux, où une page Facebook « Pour que l’éclairage du stade de l’Ill soit remis aux normes » a été lancée.

Le coût des travaux approcherait les 800 000 € 

De nombreux suiveurs du club, promu en National 2 la saison dernière et actuellement en pleine préparation pour le nouvel exercice, ont également pris d’assaut la page de la M2A (Mulhouse Alsace Agglomération), la collectivité en charge de l’entretien du site.
« L’annonce de la FFF de possiblement refuser la montée du FCM en N2 pour non-respect de certaines normes concernant le stade nous révolte. Plus qu’un problème de mise aux normes de l’éclairage du stade (rapidement solutionnable), il apparaît clair au travers de ce prétexte que c’est l’état général du stade de l’Ill qui interroge et préoccupe la FFF », a pour sa part indiqué Régis Baschung, le porte-parole de « Section Unser Land Région de Mulhouse », via un communiqué.
Dans l’obligation de présenter à la Fédération une solution de repli définitive, dans les cas où les adversaires du FCM refuseraient de jouer en diurne, autrement dit le samedi ou le dimanche après-midi, le club mulhousien est aujourd’hui suspendu à la décision des dirigeants illzachois, lesquels ont été contactés pour “prêter” généreusement leur stade Joseph Biechlin (agréé lui pour le National 2) lorsque cela sera nécessaire.
« Nous réfléchissons parce que cela poserait forcément des problèmes d’organisation pour notre club qui a tout de même vingt-huit équipes à faire tourner », indiquait vendredi dernier le président de l’ASIM, Roger Schirck. Une décision pourrait intervenir demain.
En attendant également la réaction de la M2A, jusque-là réticente à engager des frais importants pour mettre en place un nouvel éclairage (on parle d’un coût avoisinant les 800 000 euros), c’est tout le FCM qui retient son souffle.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeMar 23 Juil 2019 - 5:42

Olavio Gomes, deuxième recrue mulhousienne
Alors qu’il ne sait toujours pas s’il sera autorisé à évoluer en National 2 la saison prochaine en raison de la non-conformité de l’éclairage du stade de l’Ill, le FCM poursuit malgré tout son travail de préparation. Il accueillera d’ailleurs ce mardi le Besançon Football (N3) avec un nouvel avant-centre.

S’il reconnaît bien volontiers qu’il y a « urgence » et que des conséquences « très fâcheuses » pourraient rapidement survenir si « personne ne prend ses responsabilités », l’entraîneur du FCM Eric Descombes n’avait pas franchement envie de s’épancher, ce lundi, sur le sujet qui agite actuellement le microcosme mulhousien : la non-conformité de l’éclairage du stade de l’Ill et la menace de relégation en N3 brandie la Fédération française de football (FFF).
« Nous, sur un plan sportif, nous avons fait notre part du travail, s’est-il contenté d’expliquer. Ce qui se passe aujourd’hui n’est pas de notre compétence. Je n’ai pas pour vocation de faire de la politique. Nous nous tenons informés, bien sûr, mais c’est tout ce que nous pouvons faire. Aujourd’hui, mon job est de préparer au mieux l’équipe pour le championnat de N2. C’est mon unique mission. »
Dans cette optique, le FC Mulhouse disputera d’ailleurs, ce mardi soir au stade de l’Ill, le deuxième match amical de sa préparation face au Besançon Football, club pensionnaire de National 3. Un nouveau test qui permettra aux supporters mulhousiens, pas franchement préservés au cours de cette intersaison mouvementée, de voir à l’œuvre le nouvel avant-centre Olavio Gomes.
« Un vrai joueur de surface »
Déjà aligné face au RC Besançon lors du premier galop d’essai, le Bissau-Guinéen devrait parapher son nouveau contrat aujourd’hui ou demain. Formé au Sporting Lisbonne, cet attaquant de 23 ans a ensuite évolué en troisième division portugaise (Academica, FC Mortagua). « Il est costaud, puissant et c’est un vrai joueur de surface, indique Eric Descombes. Il a un profil différent de Mahamadou Diawara, ce qui nous offrira de nombreuses alternatives. À lui désormais de bien s’intégrer au sein de l’effectif et de notre système, comme le fait actuellement Farez (Brahmia, première recrue du FCM). »
Le coach mulhousien, qui ne procédera pas à de nouvelles mises à l’essai ce soir, a admis en revanche « travailler » pour faire revenir l’ancien milieu de terrain du FCM Xavi Puerto. L’Espagnol avait disputé la saison 2017-2018 en Alsace avant de retourner dans son pays. « Il était de loin le meilleur joueur en N3 et je suis persuadé qu’il serait encore plus à l’aise en N2 », prédit Eric Descombes, qui devra toutefois attendre le retour en forme du joueur, indisponible jusqu’au mois d’octobre en raison d’une rupture des ligaments croisés du genou en fin de saison passée.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeJeu 25 Juil 2019 - 5:37

Le FC Mulhouse reçoit le soutien de l’ASIM
Le président de l’ASIM et le maire d’Illzach ont donné hier leur accord pour mettre à disposition le stade Joseph Biechlin au FC Mulhouse dans l’éventualité où il serait dans l’obligation de jouer le samedi soir. Cette décision devrait assurer l’avenir du FCM en N2.

Pressé par la fédération française de football (FFF) de présenter dans les plus brefs délais une solution de repli afin d’évoluer le cas échéant le samedi soir dans une enceinte agréée pour le National 2, le FC Mulhouse, dont le stade de l’Ill ne répond plus aux exigences en ce qui concerne l’éclairage, peut enfin respirer.
Depuis hier, il sait qu’il bénéficie du soutien du club voisin de l’AS Illzach-Modenheim, dirigé par Roger Schirck.
«J’ai décidé de répondre favorablement à la demande qui m’a été faite, a indiqué le président. Il y a parfois de la rivalité entre les deux clubs, notamment chez les jeunes, mais nous sommes avant tout des voisins. «
«Tout le monde doit pouvoir jouer au foot, ajoute-t-il. J’ai donc dit ‘’oui’’ et le maire M. Jean-Luc Schildknecht en a fait de même sur mes propositions. Car nous avons logiquement posé quelques conditions (Ndlr : l’ASIM souhaite notamment hériter des recettes liées aux rencontres). Nous estimons que les deux parties doivent faire un effort. »

Le FCM jouera désormais le samedi à 15h

De son côté, le FC Mulhouse a fait la demande auprès de la Fédération pour évoluer désormais le samedi après-midi à 15h (puis à 14h30 à partir de l’hiver et de la 13e journée).
Plusieurs adversaires ayant d’ores et déjà accepté cet horaire, le nombre de rencontres devant se disputer en nocturne devrait ainsi être très limité. «La FFF nous a dit ''entre deux et quatre'' matches », a précisé Roger Schirck.
En ce qui concerne le stade de l’Ill et la mise en conformité de l’éclairage, aucune avancée n’était encore connue hier soir, la M2A (Mulhouse Alsace Agglomération), responsable de l’entretien du site, n’ayant pas pris le soin de communiquer sur le sujet.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeSam 27 Juil 2019 - 8:37

Le FCM pourra jouer à Illzach
Comme annoncé dans notre édition du 24 juillet, l’AS Illzach-Modenheim a accepté de venir en aide à son voisin, le FC Mulhouse, et de lui mettre à disposition son stade Joseph-Biechlin dans l’éventualité de rencontres devant se disputer le samedi soir lors de la saison 2019-2020 de National 2.
En toute logique, le club mulhousien, dont le stade de l’Ill ne répond plus aux exigences fédérales en termes d’éclairage, a accepté les conditions posées par le président illzachois Roger Schirck. Ainsi, l’intégralité des recettes liées aux rencontres disputées à Biechlin sera versée au club illzachois. Le FCM aura également l’entière responsabilité de la tenue de ces matches (sécurité, arbitrage, accès au site…). Par ailleurs, le club mulhousien a fait savoir, hier, via un communiqué, que ces dispositions n’étaient valables « qu’une seule saison sportive » et n’avaient été accordées par la FFF qu’au prix d’une dérogation au « titre de club promu ». « Une solution plus durable est à l’étude au niveau de Mulhouse Alsace Agglomération », indique également le communiqué. La mise en conformité du stade de l’Ill serait-elle enfin d’actualité ? Il faut l’espérer.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeDim 18 Aoû 2019 - 5:51

National 2 | FC Mulhouse – SC Bastia (1-2)

Le plus fort a gagné

Face au grand favori du championnat, le SC Bastia, le FC Mulhouse a lutté avec ses armes et ne s’est incliné que sur un contre inscrit à la 86e minute (1-2). Les coups de sifflet de l’arbitre sur deux actions dans la surface de réparation vont faire parler quelque temps.
La logique a prévalu. Plus fort techniquement, physiquement, en mode rouleau compresseur, le Sporting-Club de Bastia est venu quérir trois points supplémentaires hier soir au stade de l’Ill (1-2). Les Haut-Rhinois, qui ont pourtant eu le bonheur d’ouvrir le score très tôt, ont fait le dos rond toute la soirée, avant de reprendre du poil de la bête durant la dernière demi-heure.

Brahmia frappe d’entrée

Cela ne pouvait pas mieux commencer pour les Mulhousiens. Suite à une faute de Schur sur Taqtak, le coup franc de M’Tir lobait la défense corse et Brahmia se trouvait au bon endroit pour loger le ballon de la tête dans le petit filet adverse (1-0, 5e ). Le revenant écrivait de la plus belle des manières son premier chapitre de sa seconde vie mulhousienne, lui qui avait dû passer son tour la semaine passée à Belfort.
Ce but précoce ne semblait pas bouleverser plus que de mesure les Bastiais. Petit à petit, ils posaient le pied sur le ballon et faisaient courir les locaux. Les hommes d’Eric Descombes restaient cependant bien organisés et ne laissaient que peu d’espaces. Il fallait une percée dans l’axe de Steve Haguy pour faire basculer la rencontre. Au duel avec Sane, le Corse s’écroulait et l’arbitre, un peu loin de l’action, sifflait un penalty qu’on qualifiera de généreux. Mesbah ne tremblait pas et prenait Ndoye à contre-pied pour remettre les deux équipes à égalité (1-1, 28e ).
Au retour des vestiaires, les Mulhousiens doivent user d’expédients pour dégager le ballon le plus loin possible, tant la pression adverse est intense. Mais les Alsaciens font le dos rond et ne laissent rien passer. Issa Ndoye, leur gardien, passe ainsi une soirée assez tranquille, devant juste se détendre sur une frappe sèche de Quemper (70e ).
Petit à petit, les locaux sont parvenus à desserrer cette étreinte pour se procurer les meilleures situations. Brahmia glisse le ballon hors d’atteinte de Martin, mais il finit sa course à quelques centimètres du poteau (57e ). Le coup franc de Kecha, lui, file juste au-dessus de la barre (73e ). Puis, après un double une-deux parfaitement exécuté, Diawara s’écroule devant les six mètres ; l’arbitre ne bronche pas sous la bronca du public (79e ).
Et comme c’est souvent le cas, dans son temps faible, Bastia finit par faire plier le FCM grâce à ses remplaçants. Le contre est parfait, Quemper, de la gauche, trouve Etshimi dans les six mètres qui n’a plus qu’à catapulter le ballon au fond des filets (1-2, 86e ). C’en est fini des espoirs haut-rhinois, mais le succès corse est loin d’être immérité.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeLun 26 Aoû 2019 - 7:38

National 2 | Sainte-Geneviève-des-Bois – FC Mulhouse (1-1) Un bon point pour le FCM
Malmenés de bout en bout par une équipe de Sainte-Geneviève qui restait sur deux succès de rang, les Mulhousiens ont tenu le choc contre vents et marées et obtenu un précieux point, hier après-midi (1-1).

Si d’un point de vue comptable, avec deux points en trois journées, le début de saison du FC Mulhouse semble poussif, sur le terrain, en revanche, c’est un tout autre constat. Après avoir rivalisé avec Bastia avant de craquer en fin de match lors de la dernière journée (1-2), la troupe d’Eric Descombes a fait front, hier, sur le terrain de Sainte-Geneviève, un autre candidat à la montée (1-1).
Déjà très performant lors des deux premières journées de championnat avec cinq buts à la clé, le secteur offensif francilien mettait d’entrée de jeu à rude épreuve la défense mulhousienne. Dominés dans les duels, submergés dans l’entrejeu par la dimension athlétique adverse, les Haut-Rhinois passaient le premier quart d’heure à subir.
Si le SGS n’arrivait pas pour autant à faire fructifier sa domination, les opportunités se multipliaient devant le but de Ndoye : frappe de Fumu Tamuso frôlant le montant (16e ), coup franc de Belliard de peu à côté (18e ) et tête de Touré hors-cadre (25e ).
Et le FCM dans tout ça ? De la solidité défensive, de la rigueur, mais peu d’occasions afin de sortir de l’ornière. Le 4-3-3 alsacien n’arrivait pas à contrecarrer la puissance de feu adverse, s’évertuant surtout à défendre. À la recherche d’une première étincelle, l’entraîneur Eric Descombes voyait son équipe multiplier les sauvetages héroïques. La sérénité de Ndoye faisait le reste, à l’image de cette parade pour détourner le retourné acrobatique de Konté (31e ).

Une histoire de corners

Après avoir laissé passer orage, le FCM retrouvait toutefois ses esprits. À l’initiative de ce nouvel élan, Brahmia permettait à Diawara de se retrouver seul face au portier du SGS. S’il parvenait à gagner son duel, le Mulhousien n’arrivait pas à redresser sa tentative (33e ). Cette première action chaude réveillait les Mulhousiens.
Au retour des vestiaires, dans le rôle du buteur providentiel, on retrouvait Enric Maureta qui sautait plus haut que tout le monde à la réception d’un corner et mystifiait Velandia Hoyos (0-1, 49e ). Un hold-up parfait pour Mulhouse qui demandait encore à se confirmer. D’autant que les Essonniens, nullement refroidis par ce coup de bambou, accéléraient encore la cadence. Mais une fois n’est pas coutume, le Sénégalais Issa Ndoye était là pour stopper les déferlantes adverses (57e , 62e ).
À force de reculer, le FCM était puni quand Barcelo reprenait victorieusement de la tête un corner de Durand (1-1, 64e ). Ce n’était que justice pour la formation francilienne qui assénait de nouvelles accélérations. Au bord de la rupture, Mulhouse était tout heureux de voir la tentative de Fumu Tamuso manquer le cadre (71e ) et celle de Belliard s’envoler (87e ).
Les Haut-Rhinois pouvaient pousser un ouf de soulagement sitôt le coup de sifflet final : « Notre erreur défensive nous fait mal, mais prendre un point ici reste un bon résultat », résumait sobrement l’entraîneur Eric Descombes.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeDim 1 Sep 2019 - 6:14

National 2 | FC Mulhouse – Lusitanos Saint-Maur (1-1) Tel un repris de justesse
Alors qu’il pensait avoir fait le plus dur en ouvrant la marque à la 81e minute et en se retrouvant dans la foulée à onze contre dix, le FC Mulhouse s’est encore une fois liquéfié dans le money-time, abandonnant deux précieux points (1-1). Rageant.

Pour la quatrième fois en quatre journées de National 2, le FC Mulhouse a fait la course en tête au score, hier après-midi. Mais pour la quatrième fois, il n’a pas gagné. Cela commence doucement à ressembler au début d’une malédiction pour le promu haut-rhinois, qui ne compte ce matin que trois points à son compteur, alors qu’il a pourtant mené et malmené tous ses adversaires jusque-là. Après Belfort (2-2), Bastia (1-2) et Sainte-Geneviève (1-1), le FCM a donc abandonné des points précieux à l’US Lusitanos Saint-Maur sur sa pelouse du stade de l’Ill. Et ce après un scénario qui lui laissera certainement le plus de regrets depuis le début de saison.
Non pas parce qu’il a outrageusement dominé son adversaire d’un bout à l’autre des débats, loin de là. Jusqu’à son ouverture du score à la 81e minute, le FCM ne méritait pas forcément plus que le point du nul. Mais parce que tout semblait devoir enfin le récompenser à l’heure du dénouement. Dans un match aussi fermé que la salle des coffres d’une banque suisse, le but signé Idrissa Soumah portait en lui tous les signaux d’un but libérateur. D’un succès par K.-O.
L’expulsion du défenseur Niakate dans la foulée (85e) ne faisait d’ailleurs qu’accentuer ce constat. Saint-Maur venait successivement de prendre un but, un coup sur la tête, et de perdre un élément. « À ce moment-là, vu la physionomie du match, je pensais honnêtement que l’affaire était dans le sac, que l’adversaire pourrait encore jouer trois heures sans marquer. Et bien non, je me suis trompé », enrageait l’entraîneur mulhousien Eric Descombes, à l’issue des débats.
C’était en effet compter sans un corner de la dernière chance côté francilien, puis un ballon qui rebondit sur un Mulhousien (Maureta) avant de revenir dans les pieds de Sert, tout heureux de propulser le ballon au fond et d’assommer par la même occasion tout un stade (1-1, 89e ). « On va dire que c’est un fait de jeu, mais ça m’énerve poursuivait le coach du FCM. À ce moment-là, on doit être plus agressifs. Ballon, adversaire, on doit tout faire monter dans les tribunes (sic). C’est frustrant de te retrouver avec trois points alors que tu pourrais en compter huit. Il faut que ça change. »

« On a un peu les boules »

Pour donner encore un peu plus d’épaisseur à la frustration mulhousienne, on ajoutera également que Saint-Maur a terminé à neuf durant le temps additionnel, le défenseur Autret se sacrifiant pour son équipe en découpant littéralement Soumah qui filait seul au but (90e +5). Peut-on vraiment écrire un scénario plus rageant ? Oui. Car dans la foulée, le coup franc de M’Tir rasait de quelques centimètres la transversale francilienne.
« On a un peu les boules, mais on gardera malgré tout le positif, concluait Eric Descombes. Je trouve que l’on a plutôt bien maîtrisé un adversaire qui vise quand même l’accession, même si le match ne fut pas très spectaculaire. Et puis bon, on ne perd pas. » On se console comme on peut…
Au rayon des “petites” satisfactions mulhousiennes, le technicien du FCM ajoutera aussi sûrement l’entrée en jeu pleine d’envie et de punch de son attaquant Soumah. Une récupération de balle suite à une grossière erreur adverse, deux crochets diaboliques face à deux défenseurs puis une frappe du gauche imparable, l’ancien attaquant de Pagny a inscrit un but de toute beauté. À défaut d’un but de la victoire…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeDim 15 Sep 2019 - 7:42

FC Mulhouse – Bobigny (0-0) Un FCM à l’état solide
Le FC Mulhouse a muselé sans trop souffrir une équipe de Bobigny qui se présentait avec la meilleure attaque du championnat et la 2e place au classement (0-0). Preuve une fois encore de sa redoutable rigueur défensive.

S’il avait quelque peu égarée lors des deux premières journées de championnat (4 buts encaissés) l’efficacité défensive qui avait été sa marque de fabrique National 3, le FC Mulhouse l’a officiellement retrouvée.
Les deux dernières prestations mulhousiennes, à Épinal et samedi face à Bobigny n’ont fait qu’entériner ce constat. Et pour cause, à chaque fois, la boutique est restée fermée.
Samedi, le FCM a muselé l’AF Bobigny et son attaque la plus prolifique de National 2, tous groupes confondus (14 réalisations).
Les joueurs de la Seine-Saint-Denis, bien que toujours invaincus cette saison, pourront témoigner. Alors évidemment, question spectacle, cette rigueur défensive n’est pas franchement la panacée. Les spectateurs du stade de l’Ill n’ont pas eu beaucoup l’occasion de s’enflammer.
Une frappe largement hors cadre de Kecha (28e ), une tentative de Diawara un peu courte après une déviation de Baka (78e ), une tête sans réel danger de Diouf dans le temps additionnel, et puis ce fut tout pour les Mulhousiens.
« On a proposé plus de choses que l’adversaire »
En face, l’AF Bobigny n’a pas plus fait suffoquer une défense adverse qui a constamment répondu à son impact physique, notamment dans les airs et sur du jeu direct. Elle s’est en revanche offert la plus grosse occasion à la 65e lorsque Farade a profité d’un ballon mal négocié pour se présenter seul face à Ndoye.
Mais l’attaquant balbynien manquait la cible pour une poignée de centimètres. Maigre bilan pour une formation qui pointait au coup d’envoi au 2e rang du général.
« Sincèrement, je suis un peu déçu du match nul parce que j’ai trouvé qu’on a proposé plus de choses que l’adversaire, concluait Éric Descombes, le coach mulhousien. Bobigny n’a procédé que par du jeu long du début à la fin. Nous, on a proposé du jeu et tenté de créer des choses. Mais nous ferons avec… »
FC MULHOUSE 0 BOBIGNY 0 ➤  Stade de l’Ill. – Arbitre : M. Kani assisté de MM. Richert et Grandgirard. ➤  Avertissements : Delbos (47e ), Brahmia (59e ), Ndoye (90e +2) à Mulhouse ; Nouma Oum (42e ), Gouriche (90e +3) à Bobigny.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeDim 6 Oct 2019 - 8:37

NATIONAL 3 | FC Mulhouse – Lens II (0-2) Un samedi maudit
Le FC Mulhouse a connu un samedi aussi maussade que la météo, face à la réserve du RC Lens (0-2).

Le FCM pourra difficilement connaître des samedis plus mornes que celui du 5 octobre.. Opposés à une belle équipe lensoise, co-entraînée par un finaliste de Coupe du monde (Alou Diarra), les Mulhousiens ont multiplié les faits de jeu défavorables pour finalement essuyer leur deuxième revers de la saison. Le deuxième à domicile, où ils n’ont toujours pas trouvé la clé du succès.
Le jour où rien ne va
Ainsi, l’ouverture du score lensoise est survenue sur une occasion qui n’en était finalement pas vraiment une. Un centre manqué du capitaine nordiste Boura se transformait en un tir vicieux puisqu’il rebondissait juste devant le gardien Ndoye, surpris par la vitesse prise par le ballon sur l’herbe détrempée. Résultat ? Le cuir lui filait entre les bras avant de mourir au fond des filets. « Un but casquette qu’on encaisse de surcroît au moment même où l’on commençait à faire mal à notre adversaire », enrageait l’entraîneur mulhousien Eric Descombes, qui n’était pourtant pas au bout de ses peines. Cinq minutes plus tard, Essomba expédiait d’abord une tête à bout portant juste au-dessus de la barre (71e ). Puis sur un penalty sifflé à la 89e , son avant-centre Diawara manquait de transpercer la boîte de Pandor, parfait au moment de se coucher du bon côté.
Le FCM était malheureux. Ou plutôt non, il était maudit, puisque dans la minute suivante, Reda Taqtak voyait sa tête plongeante percuter le poteau lensois. Un échec qui prenait même des allures de cauchemar quand au bout du temps additionnel, alors que le gardien mulhousien Ndoye était aux avant-postes pour tenter de forcer la décision sur un coup franc de la dernière chance, Adam Oudjani (neveu de l’ancien international Cherif Oudjani) s’en allait tout seul marquer en contre le deuxième but des « Sang et Or » dans une cage vide.
Un but synonyme de libération pour les Lensois à qui il convient de reconnaître le mérite de l’abnégation, en plus de celui d’avoir dominé la première période.
FC MULHOUSE................................... 0RC LENS II...............................................2Stade de l’Ill. Mi-temps 0-0. Arbitrage de M. Mercier assisté de MM. El Hamzaoui et Cuvelier. 250 spectateurs. Pelouse glissante. ➤ Buts  : Boura (64e ) et Oudjani (90e +3) pour Lens II. ➤ Avertissements : Titebah (88e ) à Mulhouse. Mavinga (78e ) et Valencia (90e +2) à Lens. FC MULHOUSE  : Ndoye, Kecha, Diouf, Sané, Titebah, Shaïek, Bouhabila, M’Tir, Baka (Taqtak 74e ), Brahmia (Essomba 66e ), Diawara. Entraîneur  : Eric Descombes. RC LENS II  : Pandor, Mavinga, Haise, Sene, Wojtkowiak, Camara (Diawara 68e ), Mze, Pereira (Oudjani 80e ), Boura (cap), Lemaire (Valencia, 71e ), Sow. Entraîneur  : Franck Haise.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeLun 4 Nov 2019 - 7:52

FC Mulhouse - Croix (0-0) Le FCM ne coche pas Croix
Sur une pelouse du stade de l’Ill détrempée et peu propice aux grandes envolées techniques, le FCM a concédé un nouveau match nul, hier, face aux Nordistes de Croix (0-0). Les Mulhousiens pourront regretter d’avoir manqué deux énormes occasions en fin de match.

Ce matin, l’escadron compte six matches nuls à son compteur en dix rencontres. Un bilan provisoire qui témoigne sûrement d’une certaine solidité, mais qui demeure toutefois insuffisant pour figurer dans la première partie de tableau.

Deux balles de match ratées

« Mathématiquement, ces nuls ne nous aident pas et font naître une certaine frustration, résume l’entraîneur haut-rhinois Eric Descombes. Mais on se dit que la roue va forcément finir par tourner. Parce qu’une fois encore, nous étions bien plus proches de l’emporter. Il y avait plus que la place pour gagner. » Seulement voilà, sur un terrain aux airs de bourbier, le FCM n’a pas gagné et a dû se résoudre à partager les points avec une formation de Croix qui n’avait franchement rien d’un foudre de guerre.
Les Nordistes, dominés quasiment d’un bout à l’autre des débats, se sont certainement contentés de ce point pris à l’extérieur. À moins que le raté de Pollet, incapable de trouver le cadre à six mètres de la ligne, à l’attaque du temps additionnel, leur ait donné quelques regrets. Mais ce serait fort de café.
Car les Mulhousiens, eux, en ont vendangé au moins deux énormes. La première à la 70e, lorsque Milazzo, à bout portant, vit la main ferme du gardien nordiste lui barrer la route d’un tout premier but en N2. La seconde au bout du temps additionnel, quand Taqtak buta à son tour sur Bockstal alors que le but était grand ouvert. « Les semaines se suivent et se ressemblent, peste encore Eric Descombes. Des situations plus nettes que celles-là, ça n’existe pas. Mais voilà, il y a ce réalisme qui nous fait cruellement défaut. »
On ajoutera aussi ce petit « zest de chance » qui fait parfois la différence, à l’image de centre-tir de Baka qui buta sur la transversale dès l’entame de la 2e période. Mais en dépit de tout cela, il n’appartiendra qu’aux Mulhousiens de faire mieux que ce qu’ils ont montré hier soir. Notamment au cours d’une première période où ils ont trop souvent ronronné et porté le ballon. Pour sa première apparition sur le front de l’attaque, le jeune Amaury Milazzo a fait étalage d’un vrai sens du jeu et souvent réalisé les bons appels. Mais il n’a jamais pu être servi dans le bon timing.
Le FCM en est donc là, ce matin : toujours entre deux eaux au classement, toujours en quête d’un succès à la maison et toujours en quête d’efficacité offensive. En gros, il n’a pas beaucoup avancé.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeDim 1 Déc 2019 - 6:13

National 2 : FC Mulhouse - Lille II (0-1) L’Ill de la malédiction
Transpercé sur l’unique frappe lilloise, le FC Mulhouse, incapable de convertir une seule de ses sept occasions nettes – dont un penalty –, a subi hier son troisième revers en six matches au stade de l’Ill (0-1), où il ne s’est toujours pas imposé.
« J’ai la haine. Je ne sais pas comment dire les choses autrement. L’adversaire a une seule occasion en 90 minutes et arrive à repartir avec la victoire. Nous, on n’est pas fichu d’en mettre une seule au fond alors qu’on s’en procure un wagon. Pour moi, c’est de la suffisance. »
Pas du genre à se cacher sur le terrain, le défenseur central du FC Mulhouse Assane Diouf n’est pas du genre non plus à chercher de vaines excuses les soirs de revers. Hier, à l’issue du match, le Sénégalais fut donc l’un des premiers à s’extirper du vestiaire mulhousien et à livrer le fond de sa pensée.
Bangoura manque son penalty
Le FCM s’est incliné à domicile pour la troisième fois de l’exercice, face à une réserve lilloise qui pointait à l’antépénultième rang du classement au coup d’envoi et qui n’a quasiment jamais frappé au but. Sauf pour inscrire l’unique but du match, à la 37e minute de jeu, sur une frappe en pivot de Fadiga Ouattara. Côté Mulhousien, Diouf avait perdu son duel face au gardien nordiste à la 31e. Révolté, il enverra également un missile sur la barre transversale à la 90e.
À l’image de cette tentative repoussée par le montant, le FC Mulhouse n’a pas pu s’appuyer sur cette petite part de chance qui fait parfois la différence. Mais cela ne pourra en aucun cas lui servir d’excuse. Car tous les autres ratés ont davantage été frappés du sceau de la maladresse ou alors d’un manque de conviction. À l’image de cette tentative dévissée de Titebah alors qu’il se présentait seul face à Chevalier (9e ) ou de ce penalty manqué par Bangoura à la 85e. Le nouvel attaquant n°1 du FCM avait-là l’occasion d’inscrire son 2e but en deux semaines, d’effacer quelque peu un match poussif jusque-là, et surtout de sortir son équipe de l’ornière. Mais sa tentative n’était pas assez appuyée pour surprendre le gardien nordiste, parti du bon côté. On pourrait encore s’épancher sur les essais de Kecha, Baka ou Taqtak, mais on en reviendrait toujours à la même conclusion : ils n’ont pas fini au fond.
FC MULHOUSE 0LILLE II 1Stade de l’Ill. Mi-temps : 0-1. Arbitre : M. Tribodet, assisté de MM. Gander et Richert. Pelouse bosselée. Temps frais. 250 spectateurs environ. ➤ Buts : Ouattara B. (37e ) pour Lille. ➤ Avertissements  : Kecha (67e ), Delbos (89e ) au FCM. Ouattara F. (52e ), Kobo (62e ), Nlandu (77e ) à Lille. ➤ Expulsion : Bocat (84e ) à Lille II.
FCM : Ndoye - Kecha (cap.), Diouf, Sané, Delbos - Shaïek, Bouhabila - Brahmia, El Moussaid (Baka, 62e), Titebah (Taqtak 46e) - Bangoura.
LILLE II : Chevalier - Antwi, Wackers (cap.), Droehnlé, Bocat - Niasse, Nlandu, Kobo (Pembele 75e ) - Ouattara B. (Gueye 87e ), Postolachi, Ouattara F. (Camara 75e ).
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeDim 22 Déc 2019 - 5:14

National 2 : Mulhouse – Sedan (0-0) Le FCM tient tête
Face à un leader sedanais qui se présentait au stade de l’Ill en ayant raflé 40 points sur 42 possibles, les joueurs mulhousiens ont réussi hier le petit exploit de décrocher le point du match nul (0-0). S’il ne change pas vraiment la donne au classement, ce résultat a été accueilli avec une certaine satisfaction.
Ils n’ont pas dansé la gigue sur la table du vestiaire et encore moins fanfaronné, hier après-midi, à l’issue de leur dernière rencontre de l’année face au CS Sedan. Mais les joueurs mulhousiens avaient tout de même un petit sourire en coin qui traduisait assez bien leur satisfaction et leur soulagement d’avoir tenu tête 90 minutes durant au grand patron du championnat de National 2.
« On peut être fiers de nous »
Il faut dire qu’à l’heure du coup d’envoi, peu nombreuses étaient les personnes à les imaginer gratter des points à un adversaire qui en avait jusque-là collecté 40 sur 42 possibles, grâce notamment à une série de 13 succès consécutifs. Mais c’était oublier un peu vite que ce FC Mulhouse version 2019-2020 est souvent là où on ne l’attend pas et qu’il est aussi le champion du monde incontesté des matches nuls (9 en 15 matches de championnat). « On a souvent répété qu’en dépit de nos résultats moyens, aucune équipe nous avait vraiment malmenés dans le jeu. Et bien ça s’est encore vérifié sur ce match, constatait le milieu de terrain Adam Shaïek. Même le leader s’est cassé les dents face à nous. On a fait preuve d’une grande solidité et, même s’il n’y a qu’un point au bout de l’effort, je crois qu’on peut quand même être fiers de nous. »
Les Mulhousiens auraient effectivement tort de faire la fine bouche. Car à l’issue de ce cycle aller, ils resteront tout de même les seuls avec Reims II à avoir pris des points aux Ardennais, mais aussi les seuls à n’avoir pas concédé de but face à la machine ardennaise. Une machine qui n’en portait d’ailleurs que le nom, hier après-midi, tant les hommes de Sébastien Tambouret ont paru éteints et sans idée face au bloc mulhousien.
En 95 minutes de jeu, il est d’ailleurs assez amusant de constater que leur seule véritable occasion de marquer a été l’œuvre d’un défenseur mulhousien, la déviation de Diouf à la sortie d’un coup franc ayant obligé son propre gardien Ndoye à repousser sur sa barre transversale (78e ). « Pour le reste, nous les avons complètement neutralisés, estimait l’entraîneur haut-rhinois Eric Descombes. Nous avions un plan de jeu très précis pour les empêcher de développer leur jeu et chaque joueur l’a respecté à la lettre. Je suis content car j’ai la sensation qu’on a remis un peu d’ordre dans la maison et qu’on a montré un beau visage. »
Un visage sérieux et combatif, dirons-nous. Parce qu’il faut bien admettre que le FCM ne s’est pas procuré beaucoup de situations dangereuses non plus mais qu’importe.
Hier, face à un gros bras du championnat et sur un terrain de jeu qui était si gras qu’on le pensait destiné aux Sangliers ardennais, ils voulaient au moins prendre un point, et c’est ce qu’ils ont fait. Reste désormais à stopper au plus vite leur série de huit matches sans succès et surtout leur série noire au stade de l’Ill, où ils n’ont pas encore vaincu cette saison. 2020 exigera de sacrées résolutions.
FC MULHOUSE 0 CS SEDAN 0 ➤ MULHOUSE. Stade de l’Ill. Arbitrage de M. Martin assisté de MM. Roth. Pelouse bosselée. 400 spectateurs environ. ➤ Les avertissements : Diouf (36e ), Essomba (69e ), Estrada (71e ) à Mulhouse ; Durbant (75e ), Harvey (79e ) à Sedan. ➤ Expulsion : Ndoye (90e +4) à Mulhouse. FC MULHOUSE : Ndoye - Kecha, Sané, Diouf, Delbos - Essomba (Taqtak, 74e ), Shaïek, Estrada, Puerto - Soumah (Brahmia, 73e ), Bangoura (Gomes, 89e ). Entr.  : Eric Descombes. CS SEDAN : Lembet - Harvey, Mendy B., Diarra, Njoh - Constant (Borgniet, 81e ), Calvet - Bekhechi, Dahchour, Mendy N. - Durbant (Damessi, 81e ).  Entr.  : Sébastien Tambouret.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeDim 9 Fév 2020 - 5:55

National 2 : Saint-Maur – FC Mulhouse (3-0) Le FCM touché, coulé
Cela fait maintenant 11 matches que les Mulhousiens n’ont plus connu la victoire en championnat (Ndlr : depuis le 21 septembre et une victoire à Schiltigheim 1-3). Ça commence à faire très - trop - long.
Emprunté en attaque, où les attaquants mulhousiens étaient pris en tenaille par la solide arrière-garde francilienne, le FCM ne tardait pas à se faire punir de son manque d’attention sur coup de pied arrêté. Un corner d’Autret trouvait Viegas qui s’élevait plus haut que tout le monde pour lancer sur de bons rails les siens (1-0, 15e ).
Obligée alors de courir derrière le score et de se découvrir, la bande à Eric Descombes cherchait les solutions pour endiguer les incursions adverses. Passant son temps à défendre son camp, Mulhouse était proche de rompre une deuxième fois, mais ni Kleisch (24e ), ni Toko Edimo (27e ) n’arrivaient à remporter leur duel face à Ndoye. Le portier mulhousien limitait les dégâts, mais pour espérer renverser la situation, le FCM devait clairement hausser le volume offensivement. Après une première demi-heure à chercher la clé, Mulhouse prenait les choses en main, mais avec beaucoup trop d’impuissance à l’approche de la surface locale. Et quand de timides frappes survenaient, le portier francilien Bouchard veillait au grain (39e , 42e ).
Sur un fil dès la reprise, la formation haut-rhinoise continuait de mêler vitesse et précipitation défensivement, laissant à Saint-Maur/Lusitanos le soin de maintenir sans sourciller son pécule.
Et puis l’affaire tournait au vinaigre pour le FCM lorsqu’un centre millimétré de Boudjemaa trouvait la tête de Cissé, dont la reprise ne laissait aucune chance à Ndoye, une nouvelle fois abandonné par sa défense (2-0, 54e ).
Dos au mur, le FCM n’avait même pas le temps de tenter une riposte que Cissé remettait le couvert. Pour son premier match sous ses nouvelles couleurs, le Val-de-Marnais réalisait un véritable show. Sa frappe des 20 mètres se fichait dans la lucarne, précipitant un peu plus les Mulhousiens dans le doute (3-0, 62e ).
Si ces derniers tentaient bien de se révolter, ils étaient si brouillons dans l’animation offensive que Saint-Maur n’était nullement inquiété. Cette lourde défaite plonge un peu plus le FCM dans les profondeurs du classement.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeDim 23 Fév 2020 - 3:49

National 2 | Bobigny – FC Mulhouse (1-1) Le FCM revient de loin
L’organisation ultra-défensive mise en place par les Mulhousiens a payé en ramenant un point qui vaut cher de Bobigny hier soir (1-1).

Emprunté offensivement, le FCM a passé son temps à subir les opérations et à repousser la menace adverse. Celle-ci s’illustrait dès les prémices de la rencontre quand une frappe de Doremus lorgnait sur le but de Ndoye (7e ). Le portier mulhousien, pas forcément toujours souverain dans ses sorties, préservait l’essentiel en repoussant le coup-franc de Baiche (11e ).
Reculant, le FCM n’avait pas les moyens pour sortir de l’ornière, tant les locaux gagnaient tous les duels. Malgré ce cavalier seul, le club du 93 peinait à transformer ses opportunités en occasion de but. Le meilleur buteur balbynien Bazolo manquait le cadre d’un rien (13e ) avant de voir sa tentative de près sauvée du bout des doigts par le portier sénégalais (20e ). Il y avait le feu dans la maison alsacienne, et pourtant, elle parvenait à limiter les dégâts, bien aidée par le manque de réalisme des locaux, à l’instar de cette frappe enroulée de Kaddouri (30e ).
Et le FCM dans tout ça ? Pas d’occasions, des timides velléités portées par Puerto et Shaiek, un attaquant de pointe – Gomes – esseulé au possible et aucun danger pour Garcia.

Maureta, ce sauveur

La seconde période ne changeait peu ou prou la donne avec des Mulhousiens, tout simplement inexistants offensivement. Heureusement qu’en revanche, la solidarité prédominait afin d’endiguer les déferlantes adverses. La domination stérile de Bobigny ne donnait lieu seulement à des corners et des centres à répétition.
Il fallait attendre la 65e minute pour observer la première frappe mulhousienne, l’œuvre du latéral Edgard Delbos, qui donnait un frisson sur le stade Delaune, mais celle-ci était repoussée difficilement par Garcia.
Jouant à six derrière, le FCM passait son temps à défendre et il fallait quelques miracles pour éviter la douche froide. À l’image de cet incroyable raté à bout portant de Farade (75e ). Sauf, que l’inéluctable se produisait quand ce dernier prenait sa revanche, pour porter le coup de grâce (1-0, 78e ).
Au bord du précipice, le FCM arrivait contre toute attente à s’en remettre pour égaliser par Maureta à la suite d’un cafouillage qui voyait le gardien Ndoye pesait sur la défense balbynienne (1-1, 86e ).
Dominé tout le match, le club mulhousien s’en sortait de justesse. Ouf de soulagement pour le FC Mulhouse, qui bien qu’avant-dernier est revenu à égalité sur la réserve du LOSC, premier non-relégable.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeDim 8 Mar 2020 - 7:48

FC Mulhouse – SC Schiltigheim (1-0) Le FCM fait le plein à vide
L’histoire de cette improbable saison retiendra que les Mulhousiens ont attendu la 21e journée pour remporter leur premier succès à domicile, à l’occasion d’un match disputé à huis clos. Comme au match aller, Schiltigheim n’a pas été à la hauteur du derby.

Et soudain, les klaxons se sont mis à retentir sur le grand parking du champ de foire, à Mulhouse. Il était 20h et l’équipe de France n’avait pourtant pas remporté une nouvelle Coupe du monde. Personne ne venait de se marier non plus. Non, c’est juste le FC Mulhouse qui venait de gagner son tout premier match de la saison à domicile, pour le plus grand bonheur de ses quelques irréductibles supporters, bien obligés d’assister à la rencontre derrière les grillages du stade de l’Ill, situés à une trentaine de mètres de la pelouse, suite au huis clos décrété par la Préfecture en raison de la propagation du coronavirus.
Crucet : « Face à une équipe de Mulhouse qui a défendu à dix, on est retombé dans nos travers »
Voir les joueurs mulhousiens s’en aller fêter leur succès dans la lumière des phares de quelques voitures garées à la hâte fut un moment insolite. Mais cela a surtout constitué une énorme bouffée d’oxygène pour tout un club qui attendait la victoire depuis 168 jours en championnat et près de dix mois au stade de l’Ill.
Le hasard (ou pas) a voulu que le FCM renoue enfin avec le succès face au Sporting Schiltigheim, contre qui il avait justement gagné son dernier match le 21 septembre. Le hasard (ou pas) a également voulu qu’il le fasse un jour de huis clos. Sans public, sans Brigade Ultra, sans bruit, sans passion.
Évidemment, dans la position de relégable qui était la sienne au coup d’envoi, le décor importait peu au FC Mulhouse. Il devait gagner à tout prix, il l’a fait. Sans livrer un grand match et sans faire preuve d’un grand allant offensif. Mais peu importe puisque le coup de tête de Farez Brahmia à la 40e minute suite à un centre de Puerto s’est avéré suffisant pour rafler les trois points et sortir de la zone rouge.
« Pour la manière, on pourra repasser, mais à un moment donné, il faut jouer autrement. L’essentiel est là », en convenait l’entraîneur Éric Descombes, qui n’avait pas fait les choses à moitié pour assurer ses arrières. Avec un 5-4-1 des familles en guise de schéma de départ, le FCM n’était pas là pour amuser la galerie. Mais plutôt pour éteindre les attaquants schilikois et piquer en contre.
L’option a fonctionné à merveille. Si bien que le FCM s’est procuré toutes les meilleures occasions du premier acte face à une escouade bas-rhinoise qui a semblé adapter son jeu à l’ambiance du stade de l’Ill. « Beaucoup trop de joueurs étaient en deçà de leur niveau, on ne peut pas gagner un match quand on ne met pas de vitesse dans ce que l’on fait et qu’on ne respecte pas un minimum le jeu, pestait d’ailleurs le coach schilikois Stéphane Crucet au coup de sifflet final. Sur une pelouse indigne du N2 et face à une équipe de Mulhouse qui a défendu à dix, on est retombé dans nos anciens travers. On est très déçus parce qu’on a la sensation d’avoir donné ce match… »
Le Sporting, qui restait sur cinq matches sans défaite, n’a effectivement pas montré grand-chose, si l’on excepte les cinq dernières minutes du match, quand le FCM était réduit à dix suite à l’expulsion de Sané. Durant ce court laps de temps, les Verts ont bien marqué deux buts, mais à chaque fois invalidés par l’arbitre. Pour une charge de Pfrimmer sur Ndoye d’abord, puis sur un hors-jeu de Genghini.
« Il fallait bien que la roue tourne un jour en notre faveur, se félicitait Éric Descombes. Notre victoire me semble parfaitement logique et méritée. J’espère qu’elle nous servira de déclic pour la suite. »
Le prochain déplacement à Lens le dira. Le FCM s’est peut-être offert une bouffée d’oxygène, mais on attendra d’autres succès pour écrire qu’il a sorti la tête de l’eau.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeMar 5 Mai 2020 - 7:41

Éric Descombes, directeur du football au FC Mulhouse :

« Le futur du football se joue en ce moment »
Alors que la saison a pris fin brutalement, les clubs alsaciens engagés en N2 et N3 se posent des questions. Le point de vue d’Éric Descombes, directeur du football au FC Mulhouse (N2).
Avez-vous la certitude d’engager votre club en championnat de France ou hésitez-vous encore?
Le club sera engagé en championnat de France
« Un club comme le nôtre grandit en suivant un projet de développement sportif, social et économique »
Comment le club a t'il vécu cette fin de saison brutale?
Cette fin de saison affecte la dynamique du club et le lancement de projets économiques. Sportivement, il est vrai que nous souhaitons toujours aller au bout d’une compétition, c’est la nature même du sport. Mais l’impact est encore plus grand sur les jeunes, membres et autres personnes impliquées dans la vie du club. Un club comme le nôtre grandit en suivant un projet de développement sportif, social et économique, donc cet arrêt brutal ralentit ce développement.
Quels bilans sportif et financier en tirez-vous?
Sur le plan sportif, le club se situe où nous envisagions d’être, à savoir se maintenir en National 2. Par contre, financièrement, le club sera impacté par le manque à gagner lié à la baisse, voire à l'annulation des investissements de la part des différents partenaires.
Vous êtes-vous senti écouté par les instances du football?
Vis a vis des instances, nous avons appris les nouvelles de leurs décisions comme tout le monde, même si les clubs du National 2 étaient représentés dans un collectif, dans le but de faire remonter des informations, des inquiétudes. Nous n’avons cependant pas pris part aux débats.

« Un à trois exercices pour retrouver un équilibre financier »

Redoutez vous le passage devant la DNCG?
À situation exceptionnelle, la DNCG se devra d’adapter sa rigidité vis-à-vis des clubs amateurs et comprendre que le futur du football se joue en ce moment. Beaucoup de clubs seront en difficultés et certains risquent même de disparaître, si des délais de mise à l’équilibre pour tous ne sont pas accordés. Il est évident qu’il faudra probablement d’un à trois exercices pour retrouver un équilibre financier. Sachant que, quoi qu’il advienne et dans le futur proche, les budgets des clubs seront revus à la baisse.
Comment envisagez vous l’avenir?
Nous envisageons de garder le cap, et de continuer à développer notre projet, mais nous devrons nous adapter temporairement aux réalités économiques du moment, jusqu’à ce que l’économie globale retrouve sa dynamique positive. En tout cas, cette situation doit servir de leçon et de guide, sur la manière dont les clubs devront opérer dans le futur.
Avez-vous déjà contacté vos partenaires économiques et institutionnels?
Pour le moment, des discussions informelles ont lieu, sachant que les partenaires sont également dans une période où ils se doivent d’évaluer leurs pertes avant de pouvoir songer à investir, et évaluer les sommes qu’ils auront de disponibles.
Quelle part représentent-t-ils dans votre budget?
Pour nous, le mécénat représente 75% du budget, le reste est réparti entre sponsors et institutionnels.
Sur un budget de 100 en 2019/2020, de combien serait-il amputé?
De 70, car la deuxième partie de saison représente la plus profitable avec des matches a enjeux, les beaux jours, l’hiver étant toujours plus compliqué en termes économiques.
Contrats fédéraux, emplois aidés. Faut-il inventer un nouveau modèle économique?
Je pense que le système des contrats, qu’ils soient fédéraux ou autre, est bon. La clé se situe au niveau de la taxation des clubs amateurs. En effet, si certaines charges étaient moins lourdes, cela permettrait aux club de pouvoir embaucher plus de monde. Les associations se devraient d’être exonérées d’un certain nombre de charges et cela permettrait un développement plus durable et des investissement dans les structures et même les infrastructures.

« Nous demandons qu’une vraie réflexion soit faite, en concertation avec l’État »

Que demandez vous à la FFF ou à la Ligue, qu’en attendez-vous?
Nous demandons qu’une vraie réflexion soit faite, en concertation avec l’État pour assouplir les règles fiscales, et je pense que le sport amateur pourrait retrouver du dynamisme car il est au bord du précipice. Le football professionnel bénéfice de retombées financières que le football amateur n’a pas, les droits télévisés notamment.
Y a-t-il un risque de voir disparaitre votre club?
Non, clairement.
Craignez-vous que la saison prochaine soit impactée par le coronavirus?
Je ne pense pas, mais il est évident que certaines mesures de sécurité se devront d’être observées, jusqu’au moment ou un traitement efficace soit trouvé.
Le FCM en chiffres
Nombre de licenciés: 590
Budget total: 1,2M d'euros
Budget prévisionnel: « Difficile pour le moment de répondre à cette question avant d’avoir évaluer l’impact que cette crise sur nos partenaires, investisseurs et institutions. Le budget devrait être cependant revu a la baisse ».
Salariés au club (éucateurs, contrats fédéraux, contrats aidés): 20 (13 contrats fédéraux, 2 contrats aidés, 5 staffs et administratifs).
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeDim 17 Mai 2020 - 11:26

Au FC Mulhouse, l’attaquant Ismaël Bangoura, arrivé en cours de saison, ne restera pas dans le Haut-Rhin, tout comme le défenseur central Enric Maureta, qui rallie Figueres (D3 espagnole). Les gardiens Issa Ndoye et Antonin Parisot, les défenseurs Samir Kecha et Edgard Delbos, les milieux Farez Brahmia, Adam Shaiek et Mehdi Bouhabila et l'attaquant Idrissa Soumah prolongent l'aventure avec le FCM.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeVen 5 Juin 2020 - 7:45

Au FC Mulhouse, l’attaquant Ismaël Bangoura, arrivé en cours de saison, ne restera pas dans le Haut-Rhin, tout comme le défenseur central Enric Maureta, qui rallie Figueres (D3 espagnole). Le milieu défensif ou défenseur central Hermann-Dieter Baka va poursuivre sa carrière à Saint-Quentin (N2). Le défenseur Nassim Titebah et l'attaquant Olavio Gomes ne porteront plus le maillot du FCM à la reprise.
Les gardiens Issa Ndoye et Antonin Parisot, les défenseurs Samir Kecha et Edgard Delbos, les milieux Farez Brahmia, Adam Shaïek et Mehdi Bouhabila et l'attaquant Idrissa Soumah prolongent l'aventure avec le FCM.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeMar 16 Juin 2020 - 9:47

Alsa'sports a écrit:
Le FC Mulhouse rétrogradé par la DNCG !
Coup de tonnerre au FC Mulhouse qui vient de subir les foudres du gendarme financier (DNCG). Pensionnaire de National 2, le club haut-rhinois vient d’être rétrogradé en National 3 pour la saison à venir. Une triste nouvelle pour le football alsacien. Il n’est pas impossible que le FC Mulhouse fasse appel de cette décision. Le Sporting Club de Schiltigheim voit lui un encadrement de sa masse salariale.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeMar 7 Juil 2020 - 5:58

Le club haut-rhinois n’a pas obtenu gain de cause en appel auprès de la DNCG Mulhouse rétrogradé en National 3
Le FC Mulhouse n’a pas réussi à convaincre ce lundi la commission d’appel de la Direction nationale de contrôle de gestion, qui a prononcé sa relégation en National 3. Le club crie à l’injustice et va saisir le Comité national olympique du sport français.

C’est un coup de massue. Logique pour certains, inattendu pour d’autres. Maintenu in extremis en National 2 après avoir battu Schiltigheim début mars, le FC Mulhouse a été renvoyé ce lundi par la commission d’appel de la Direction nationale de contrôle de gestion (DNCG) en National 3, le cinquième échelon du football français, provoquant, en cascade, la descente de Vauban en Régional 1 (lire ci-contre).
Gary Allen : « Nous pensons que cette décision a été injustement formée »
Le 17 juin dernier, il s’était vu refuser en première instance le maintien en N2, comme cela avait déjà été le cas un an plus tôt. Il faut croire que les relations entre le gendarme financier du football français et le club haut-rhinois sont quelque peu compliquées…
« Cette décision est très surprenante, même décourageante, commente Éric Descombes, le manager général et entraîneur du FCM. C’est à se demander si quelqu’un ne nous veut pas du mal. Je ne comprends vraiment pas la logique de la DNCG. »
Depuis les États-Unis où il réside en raison de la crise sanitaire, Gary Allen a adressé ce lundi en soirée un communiqué. « Malgré nos efforts pour apaiser les inquiétudes de la commission d’appel de la DNCG en fournissant les documents et l’argent nécessaires pour atténuer ses préoccupations, la DNCG a décidé de maintenir sa décision initiale. Moi-même et nos partenaires avons travaillé dur pour fournir tout ce dont le club avait besoin pour réussir, et nous pensons que cette décision a été injustement formée compte tenu de nos importantes contributions financières depuis notre arrivée en janvier 2017. »
Selon nos sources, l’Américain aurait injecté plus de deux millions d’euros dans le club mulhousien depuis sa prise de pouvoir, souhaitant enfin voir ses efforts récompensés en voulant construire cet été une équipe capable de jouer les premiers rôles en National 2.
C’est donc raté, au moins pour le moment, puisque Gary Allen a immédiatement annoncé son intention de porter l’affaire devant le Comité national olympique du sport français (CNOSF).
« Franchement, je ne vois pas comment cette décision de la DNCG pourrait être justifiée, s’insurge Éric Descombes. Nous avons répondu à tous les points demandés lors de notre passage en première instance. Nous avons même anticipé pour le budget de la saison prochaine, pour être irréprochables. »
Le précédent Amnéville
Selon nos sources, la DNCG aurait exigé le versement d’une somme rondelette sur les comptes du club mulhousien avant le 30 juin. Un versement considérable aurait d’ailleurs été effectué à cette date.
« La DNCG avait tiqué sur l’apport en mécénat, reconnaît Éric Descombes. Jusqu’à la crise du Covid-19, tout a été fait parfaitement géré, mais la crise sanitaire a rendu certaines choses plus difficiles, elle a compliqué la donne. »
En attendant, le FCM est ce matin en N3, avec un effectif réduit, parce que de nombreux joueurs ayant donné leur accord ne le feront peut-être plus une division en dessous.
Le club mulhousien pourra toujours se rappeler qu’en 2017, Amnéville avait été réintégré en N3 par le CNOSF, mais il avait dû patienter jusqu’à la mi-septembre et plusieurs journées avaient déjà été disputées.
L’été risque de paraître bien long du côté du stade de l’Ill…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeJeu 9 Juil 2020 - 7:10

L’appel du FC Mulhouse rejeté
 Rétrogradé en National 3 par le gendarme financier de la fédération (DNCG) à la mi-juin (voir notre article), le FC Mulhouse avait fait appel de la décision. Un appel vain puisque la Direction nationale du contrôle de gestion a maintenu sa décision en début de semaine.
Désormais, le club dirigé par Gary Allen envisage de saisir le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) selon les propos de l’entraîneur Eric Descombes dans le quotidien « L’Alsace ».
Alsa'sports
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeJeu 9 Juil 2020 - 7:20

Après la rétrogradation du club mulhousien en N3 Eric Descombes, manager général et entraîneur du FC Mulhouse : « Nous reviendrons plus forts »
Abasourdi par la décision de la DNCG de rétrograder le FCM en N3, Eric Descombes, le manager général et entraîneur, reste combatif. Dévoilant tous les chiffres, il crie à l’injustice et au complot, espérant que le Comité national olympique du sport français lui donne raison.
Calme, posé, le dossier financier sur la table, Eric Descombes, manager général et entraîneur du FC Mulhouse, prend son temps en ce mercredi après-midi ensoleillé, sur la terrasse du stade de l’Ill, pour revenir sur l’épisode qui a vu la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) rétrograder en appel son club en National 3. Si 48 heures se sont écoulées depuis son passage à Paris, la colère reste immense chez le Franco-Américain, qui a confirmé que le club allait saisir le Comité national olympique du sport français (CNOSF).
« C’est une broutille »
Eric, comment faites-vous face 48 h après l’annonce de votre retour en National 3 ?
J’accuse forcément le coup, parce que la décision prise est totalement incompréhensible. Après notre passage en première instance, nous avons répondu en détail à chaque point évoqué. Cela a été fait par notre expert-comptable, qui n’est pas un amateur, mais une personne respectable et réputée.
Que vous a reproché la DNCG en première instance ?
Nous avons accusé dans nos comptes un déficit, lié à la crise sanitaire du coronavirus. Sur cette période, tout s’est arrêté, et il n’y a, logiquement, pas eu d’apport de mécénat. Nous nous sommes retrouvés en déficit de 121 000 euros. C’est une broutille. Nous avons joué cartes sur table, nous n’avons pas triché. Gary Allen, le président, vient d’injecter à deux reprises des fonds dans le club. Il a versé le 30 juin la somme de 218 000 euros. Puis, le 2 juillet, il a réalisé un apport supplémentaire de 125 000 euros pour le budget de la saison à venir, déjà suffisant pour couvrir le déficit. Où est le problème ?
Cela fait des sommes considérables !
Historiquement, Gary Allen a toujours réalisé ses apports en deuxième partie de saison, lorsque la trésorerie se faisait plus maigre, après les rentrées de subventions et de partenariats. Pour finir la saison 2016/2017, il a injecté 375 000 euros. Puis 773 000 en 2017/2018, 791 000 en 2018/2019, et encore 225 000 avant la crise du Covid. Et à chaque fois, il s’agit d’un don au club, sans clause de retour à meilleure fortune comme cela peut parfois se pratiquer !
Comment pouvez-vous alors expliquer la décision de vous rétrograder ?
Mais je ne me l’explique pas ! C’est une injustice totale. On veut nous faire passer pour le vilain petit canard. Désolé, mais nous ne le sommes pas. Ça me fait vraiment mal pour Gary Allen, pour tout ce qu’il fait pour cette ville et ce club. Il est quand même venu s’installer ici pour mener à bien son projet dans le football. Ce n’est pas rien…

« Un délit de faciès »

Suite à cette rétrogradation, y a-t-il un risque pour que Gary Allen quitte le club après avoir injecté plus de deux millions d’euros ?
Il est en droit de se poser cette question. Encore une fois, notre incompréhension est totale. La Fédération française est parfaitement au courant du projet qui est mené ici. La DNCG, lundi, a osé poser la question de confiance, demandant ce qu’il se passerait si Gary Allen s’en allait. Croyez-vous qu’elle soit dans son rôle ? Devant cette instance, il est question de chiffres, pas de confiance ! Gary Allen a prévu de mettre 700 000 euros la saison prochaine. Ça suffit comme confiance ? Aujourd’hui, si le football français souhaite que nous partions, il faut nous le dire. Mais ouvertement. Nous sommes ici sur le long terme. Nous avons restructuré un club en grande difficulté, et on semble vouloir nous le faire payer. Mais c’est un délit de faciès ! Le FCM est-il le seul club en France qui a des investisseurs étrangers ? Alors, s’il faut aller en National 3, OK, allons-y. Nous reviendrons plus forts ! On va revenir, et à un moment donné, la DNCG sera bien obligée de nous accepter.
Ces derniers jours, vous êtes quand même très critiqués à Mulhouse devant la tournure des événements.
Cette décision de la DNCG va nous motiver encore plus. Je me dois de réparer cette injustice. Après, je ne regarde pas les réseaux sociaux. Nous ne sommes pas là pour être les meilleurs amis du monde, mais j’ai envie de dire aujourd’hui que nous avons besoin de tout le monde. Les gens devraient se rassembler autour du club, car là, il y a une injustice qui touche le FCM.




Gemmrich: «On ne laisse pas tomber le FCM»
Albert Gemmrich, président de la Ligue du Grand Est de football, et membre du comité exécutif de la Fédération, suit les péripéties du FC Mulhouse de très près. « Nous attendons d’abord les attendus de la décision prise par la DNCG, soulignait-il mercredi après-midi. Ensuite, nous verrons ce qu’il est possible de faire. On ne laisse pas tomber le FCM. Sa rétrogradation est lourde de conséquences dans le Grand Est, où nous planchons sur la composition des groupes en ce moment. Car cela peut entraîner la descente de Vauban ou de Saint-Louis, sans parler des répercussions plus bas dans la pyramide. » Il y aurait bien la possibilité de faire un groupe de 15 en N3, mais là, seul le comité exécutif pourrait prendre cette décision.
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeJeu 16 Juil 2020 - 6:29

Le FC Mulhouse, rétrogradé en National 3, a repris l’entraînement ce mercredi Malgré tout, y’a d’la joie au FC Mulhouse
En dépit d’une météo maussade et d’une relégation administrative en National 3 plus que jamais d’actualité, le FC Mulhouse a repris l’entraînement ce mercredi. Avec un groupe quasiment au complet et qui espère qu’une bonne nouvelle viendra vite égayer son mois de juillet.

On n’a pas vraiment vu le soleil et encore moins ces hirondelles si chères à Charles Trenet, mais il y avait clairement de la joie ce mercredi matin sur le terrain de la passerelle du stade de l’Ill.
Après quatre mois loin des pelouses, les joueurs du FC Mulhouse se sont retrouvés pour la première fois. Et même s’ils ne toucheront pas le ballon avant quelques jours, ils étaient tout simplement heureux de redevenir des footballeurs et de repartir au charbon.
« On travaille comme si on était en National 2 »
Malgré l’énorme épée de Damoclès au-dessus de la tête du FCM, officiellement rétrogradé en National 3, mais qui a fait appel de cette décision auprès du CNOSF (Comité national olympique et sportif français).
« Ça fait du bien à tout le monde de se retrouver, débute l’entraîneur Éric Descombes. C’est là, sur le terrain, qu’on se sent libres et heureux. L’espace d’un moment, on oublie toutes ces incertitudes, qu’elles soient administratives ou liées au Covid-19. »
Crise sanitaire oblige, le FCM a en effet dû adapter sa reprise. Ce mercredi, il s’agissait plus d’une remise en route pour dégripper des machines forcément un peu rouillées après une si longue pause.
« Les premiers jours, on va faire des tests, poursuit Éric Descombes. Pour voir où en sont les joueurs physiquement et pour éviter les blessures. » Mention spéciale à Farez Brahmia, qui a surclassé tout le monde sur une épreuve de résistance.
Le coach mulhousien a néanmoins pu se faire une bonne première impression puisque, hormis Shaïek et la recrue Delpuech, il disposait d’un groupe au grand complet. Même les cinq autres “petits nouveaux” – Dardouri, Okan, Sadio, Kourouma et Bando –, qui avaient pourtant signé pour le National 2, étaient présents.
Preuve que la menace d’évoluer en N3 n’a pas bouleversé leurs ambitions. « Ils ont choisi un projet club et sont naturellement avec nous, s’en réjouit le coach mulhousien. Nous, on travaille comme si on était en National 2. Et si on doit perdre une année, eh bien ce sera comme ça. »
Des nouvelles sur l’avenir du club, Éric Descombes ne préfère pas en donner. Parce qu’il est aujourd’hui trop tôt pour se prononcer, parce que « le processus suit son cours, des gens travaillent sur ce dossier et on les laisse faire leur boulot » et surtout parce que son travail se situe là, sur le terrain.

Quatre matches amicaux au programme

Après une première phase de tests, les Mulhousiens entreront dans le vif du sujet dès la semaine prochaine. Pour retrouver la forme, pour « monter en puissance » dixit Descombes et pour être prêt à la reprise. En N2 le 22 août, en N3 une semaine plus tard « ou peut-être plus tard s’il devait y avoir du changement au niveau sanitaire, on ne sait jamais… »
Cette option-là, Éric Descombes préfère ne pas y songer. Lui prépare ses troupes pour reprendre le plus tôt possible.
Quatre matches amicaux, contre des équipes de National 3, sont déjà au programme : sur le terrain du Racing Besançon le 29 juillet (stade Léo Lagrange, 18h), contre Saint-Louis/Neuweg le 1er  août (à Thann, 17 h), le SR Colmar le 8 août (à Ribeauvillé, 17h) et Biesheim le 14 août.
En attendant sans doute l’une ou l’autre opposition supplémentaire. Mais en espérant surtout une issue favorable à un dossier qui a vraiment pris une très mauvaise tournure ces derniers jours…
dna
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 56863
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitimeVen 7 Aoû 2020 - 5:58

Le FC Mulhouse officiellement relégué en National 3
C’était la tendance, c’est désormais officiel. Le FC Mulhouse n’évoluera pas en National 2 cette saison, mais bien en National 3.
Le club alsacien a vu le CNOSF (Comité national olympique et sportif français) confirmer la décision de la DNCG (Direction nationale du contrôle de gestion) de reléguer le club en National 3 après l’audition effectuée mercredi dernier.
En cause ? Un déficit dans les comptes du club pour la saison 2019-2020. « Un élément de règlement, qui n’est même pas écrit, dit que les clubs ne sont pas autorisés à avoir un déficit », commente Eric Descombes, entraîneur et directeur sportif du FCM. « Or, notre déficit nous l’avons couvert deux jours après, pour l’exercice 2020-2021. Ce déficit qu’on avait était dû au Covid et se chiffrait à hauteur de 121 000 euros sur un budget de 1,3 million d’euros, mais sur l’exercice suivant il est couvert. On a fait un virement de 125 000 euros. C’est se moquer du monde. Ce règlement n’est pas écrit donc il ne peut pas être appliqué. Et à ce moment, la DNCG se dit libre d’interpréter les règles telle qu’elle le veut. Ils cherchent des excuses. »
Suite à ce revers devant le CNOSF, le FC Mulhouse n’ira donc même pas plaider sa cause devant le TAS (Tribunal arbitral du sport) comme cela était prévu initialement. Le club présidé par Gary Allen devra ainsi relancer son projet en N3, avec l'objectif de remonter en N2 dès la saison prochaine
dna
Contenu sponsorisé


FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty

FC Mulhouse (CFA) - Page 33 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FC Mulhouse (CFA)   FC Mulhouse (CFA) - Page 33 I_icon_minitime

 

FC Mulhouse (CFA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 33 sur 34Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Foot en général :: Le foot français en général-