Le Forum du Racing Club de Strasbourg : Actualités, transferts, matchs à venir, la vie du RC Strasbourg au quotidien
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-44%
Le deal à ne pas rater :
REALME C21 64 Go Cross Black
109.91 € 196.57 €
Voir le deal

Partagez
 

 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57133
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 4 Oct 2020 - 20:46

Dimanche 18 octobre à 15h
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 4 Oct 2020 - 21:50

Sans Kamara j'espère. C'est de très très loin le plus mauvais gardien que j'ai vu à la Meinau en comptant les équipes adverses.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57133
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeSam 17 Oct 2020 - 19:31

le match et a 13h pas a 15h
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57133
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeSam 17 Oct 2020 - 19:31

equipe a écrit:
Habib Diallo dans le groupe pour affronter l'OL
La recrue de Strasbourg Habib Diallo est dans le groupe alsacien pour la réception de l'OL ce dimanche (13 heures). Alexander Djiku est suspendu.
Il n'a participé qu'à deux séances collectives avec Strasbourg, à son retour de la sélection sénégalaise, mais Habib Diallo est bien présent dans le groupe alsacien pour la rencontre de la 7e journée de Ligue 1, contre Lyon ce dimanche (13 heures). L'attaquant venu de Metz pour 10 M€ (plus bonus) pourrait toutefois débuter sur le banc, Ludovic Ajorque étant pressenti pour jouer seul en pointe.
Majeed Waris, forfait contre Lille (0-3, le 4 octobre) en raison d'une élongation à une cuisse, est de retour. Thierry Laurey ne pourra en revanche pas compter sur Alexander Djiku, suspendu. Matz Sels, Lebo Mothiba et Adrien Lebeau fréquentent toujours l'infirmerie.
Le groupe strasbourgeois

Bi. Kamara, Kawashima - Simakan, L. Koné, Mitrovic, Caci, Carole, Lala, Aaneba - Aholou, Liénard, Prcic, Bellegarde, Chahiri, Thomasson, I. Sissoko - Majeed, Zohi, Ajorque, H. Diallo.
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeSam 17 Oct 2020 - 21:09

Mothiba ne jouera plus jamais.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57133
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 18 Oct 2020 - 5:33

Le Racing en quête d’unité
Au sortir de la trêve internationale, un Racing renforcé par le buteur Habib Diallo veut enfin décoller. Problème, c’est Lyon qui se présente ce dimanche à l’heure de l’apéro (13h). Et les Rhodaniens, également en mal de points, n’ont pas forcément envie de trinquer.
C’est une chance unique et inimaginable. Pensez donc. Les fans de foot de Pékin, Shenzhen ou même de Wuhan, qui sait, vont peut-être allumer leur poste de télévision, ce dimanche soir, et tomber en direct sur le Racing-Lyon de la 7e  journée de Ligue 1.

C’est en tout cas pour satisfaire le marché asiatique, au détriment du spectateur qui se déplace encore au stade, que Mediapro – le diffuseur un peu hâtivement présenté comme le nouveau bienfaiteur du foot français et qui s’avère déjà être un mauvais payeur – a programmé un match chaque dimanche à 13h, décalage horaire oblige.
« Un caractère d’urgence qui commence à s’installer »

Ce sera une première pour le club strasbourgeois, qui s’est adapté en s’entraînant ces deux derniers jours à l’heure du coup d’envoi. Pour Thierry Laurey, le fait de savoir que l’empire du Milieu peut s’intéresser aux débordements de Lala ou aux déviations d’Ajorque doit certainement lui en toucher une sans faire bouger l’autre, pour paraphraser feu Jacques Chirac, autant épris d’Asie que de bière mexicaine.

Car ce dimanche à l’heure de l’apéro, l’entraîneur alsacien n’aura d’yeux que pour son équipe, celle qui n’a pris que trois points sur les 18 mis en jeu en ce début de saison. Pour sa première prise de parole en public depuis le revers subi contre Lille (0-3), voilà quinze jours, il a d’ailleurs été très lucide.

« Comme on n’a pas fait le début de championnat que l’on espérait, il faut que l’on coure après les points, dit-il. Même si c’est Lyon en face, on doit en prendre, que ce soit trois ou un. Ce sera peut-être zéro, mais il y a un caractère d’urgence qui commence à s’installer. Au niveau comptable, on est obligé de faire tourner la machine. »

À la lumière parfois trompeuse des seules statistiques, le Racing est en mesure de bousculer les Gones, comme il a su le faire la saison dernière – défaite cruelle à l’aller (1-2) à la Meinau, nul frustrant au retour (1-1).

La troupe de Rudi Garcia n’a en effet plus gagné depuis la fin août et la venue de Dijon (4-1), compilant quatre nuls et une défaite. Surtout, elle n’a été capable d’inscrire que deux buts dans le jeu en six journées. Une incongruité, au regard de son potentiel offensif, ses moyens et ses ambitions.

Même le Racing a fait mieux en la matière, avec trois réalisations hors coup de pied arrêté, grâce au doublé de Chahiri et à la tête de Mitrovic. Entre Rhône et Saône, on est donc loin de la frénésie aoûtienne qui avait vu l’OL scintiller sur la scène européenne. C’est justement ce bon karma que Garcia espère retrouver, lui qui veut « pousser et forcer la réussite, comme en Ligue des champions », où seul l’immense Bayern (0-3) avait brisé les rêves de finale.

«  Sur le terrain ou le banc, ça ne faisait qu’un »


Malgré ce rythme de sénateur et les envies non assouvies de départ, dont celles du capitaine Memphis Depay vers Barcelone, Lyon reste quand même une « équipe potentiellement largement au-dessus de nous », comme le rappelle Laurey.

Pour réduire l’écart, le Racing a consenti de gros efforts ces dernières semaines. Entre le retour en prêt d’Aholou, le fait d’avoir conservé Simakan, prolongé Thomasson et cassé sa tirelire – 10 millions d’euros et bonus, record du club – pour Habib Diallo, le serial buteur de Metz que le coach veut impliquer sans tarder (lire par ailleurs) les signaux renvoyés au groupe sont très positifs.

« Autour d’eux, j’espère que tout le monde va élever son niveau, souhaite Laurey. Il ne faut pas que chacun fasse son boulot dans son coin. On est à la recherche d’un peu plus d’unité. Pour l’instant, on ne sent pas le même élan qui avait permis d’inverser la tendance l’an dernier. Sur le terrain ou sur le banc, ça ne faisait qu’un. »

C’est justement ce souvenir-là et cette quête d’absolu qui doivent animer les Bleus au moment d’entrer sur la pelouse de la Meinau et dans les foyers chinois. OL ou pas en face, peu importe l’horaire indu, il est temps de frapper un grand coup.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57133
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 18 Oct 2020 - 5:43

Lacuesta a écrit:
Mothiba ne jouera plus jamais.

Mais si Lacuesta , il faut laissé le temps au temps.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57133
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 18 Oct 2020 - 12:42

La composition du Racing
La voici: Kamara ; Lala, L. Koné, Miterovic (cap.), Carole ; Simakan, Aholou ; Bellegarde, Thomasson, Liénard ; Ajorque.
Le Racing devrait donc bien évoluer en 4-2-3-1 avec un Simakan devant la défense, dévolu plus particulièrement au cas Depay, cas épineux s'il en est.


Côté lyonnais, nous avions presque tout bon aussi dans nos pages. Seul Dembele n'est pas présent au coup d'envoi à la pointe de l'attaque, Rudi Garcia qui préférent Kadewere.
Voici duonc le onze de départ du coache rhodanien: Lopes ; Dubois, Marcelo, Denayer, Cornet ; J. Lucas, T. Mendes ; Aouar, Depay (cap.), Toko Ekambi ; Kadewere.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57133
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 18 Oct 2020 - 13:19

L'heure d'une poignante minute de silence en mémoire d'Egon Gindorf, l'ex-président du Racing, figure incontournable et bienfaiteur du club. Une minute scrupuleusement respectée par tous les amoureux du Racing. On ne peut s'empêcher de joindre la mémoire de Samuel Paty à cet instant solennel.

La parade de Kamara devant Menphis Depay. Bon, le lyonnais était hors-jeu. Premier avertissement tout de même pour les Strasbourgeois après une perte de balle de Bellegarde au profit de Toko Ekambi.

But 0-1
 
Cette fois, l'avertissement est suivi de conséquence. Parti à la limite du hors jeu, lancé par Aouar, Kadewere, à la lutte avec Carole, allume Kamara de l'entrée de la surface et fait mouche.
profitant de la grosse erreur de Bingourou Kamara, battu sur sa gauche.

Paqueta tout près de doubler la mise! enfin, c'était fait, mais le Lyonnais était bien hors jeu. N'empêche, une fois de plus, la défense du Racing était prise dans le dos. A ce rythme-là...

C'était déjà compliqué avant le coup d'envoi. Ce le sera plus encore. Les Lyonnais sont désormais bien installés dans la partie. Des signes d'impuissance se font déjà jour côté Racing.

Excès d'engagement sur Simakan et jaune pour Kadewere.

Une vraie occasion pour le Racing. Bellegarde est décalé à droite à la sortie d'un une-deux avec Thomasson. Son centre, prolongé de la tête est repris au 2e poteau par Koné. La frappe, cadrée, est hélas contrée.

But 0-2

Le Racing, qui est allait un peu mieux, est pris en conttre pour s'être trop projeté vers l'avant. L'OL s'est trouvé en supériorité numérique. Depay a débordé à droite sans que Simakan ne parvienne à le reprendre. Son centre tendu est repris de plein fouet et de près par Toko Ekambi.

Lyon réussit le break au terme d'une attaque rapide. Sur une récupération de Lucas Paqueta, Memphis Depay accélère et réussit une longue course sur la droite, avant de centrer côté opposé, où Karl Toko Ekambi finit de près devant Lamine Koné.

Kamara a toutes les peines du monde à capter la frappe d'Aouar. Cela ne s'arrange pas.

Contrôle raté de Lala. La Meinau, cette fois, gronde...

La parade de Lopes. le gardien lyonnais empêche le Racing de se relancé en sauvant du pied sur une frappe pas assez appuyée certes d'Aholou après un ballon récupéré sur la droite et une passe en retrait d'Ajorque.

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57133
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 18 Oct 2020 - 13:46

A gauche Dimitri Liénard frappe le premier corner en faveur du Racing qui réclame un penalty après une poussette de Lucas Paqueta sur Mohamed Simakan vers le premier poteau. Sans succès.

Thierry Laurey prend tous les risques. Il sort Lionel Carole, le latéral, et fait entrer à la pointe de l'attaque le nouveau venu Habib Diallo, acclamé par la Meinau. Dallo attendu comme le Messie?

Sur un corner de la gauche de Liénard, la tête de Mitrovic est captée par Lopes.

Et ça s'enchaîne. Liénard déboule à gauche et centre au 2e poteau pour Ajorque dont la demi-volée file de peu au-dessus. Ce Racing a du coeur. Pas sûr que cela suffise. Mais c'est déjà ça, voire la moindre des choses.

0-3

Aïe, aë, aïe, à ce stade, le Racing ne méritait pas ça. Toko Ekambi s'offre le doublé.

1-3

On l'a dit, ce Racing a du coeur. En sept minutes à peine, Diallo ouvre son compteur sous le maillot bleu. Il reprend le ballon repoussé par Lopes après une frappe de Bellegarde. Et si tout était relancé?

.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57133
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 18 Oct 2020 - 13:49

Bellegarde veut s'échapper mais est fauché par Cornet qui voit logiquement jaune.

Comme ça va vite en football. Le Racing est mené 3-1 à la pause, mais au vu de son dernier quart d'heure, on veut croire que tout n'est pas fini.

Dommage que le 3e but lyonnais est corsé la tâche. Thiago Mendes avait lancé Depay dans l'axe, toujours à la limite du hors jeu. Le Néerlandais s'était joué de Kamara tout en s'excentrant. Mais il a pu remettre pour Toko Ekambi qui n'avait plus qu'à pousser au fond.

Au terme d'une première période plaisante, l'OL de Tino Kadewere, Karl Toko Ekambi (doublé) et Memphis Depay (double passeur) a profité des nombreux espaces laissés par Strasbourg. Habib Diallo, le joker du Racing, a relancé le suspense avant la pause.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57133
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 18 Oct 2020 - 14:17

Thierry Laurey et Rudi Garcia n'ont pas effectué de changement à la reprise.

Strasbourg a encaissé au moins 1 but lors de chacun de ses 20 derniers matches de Ligue 1 contre Lyon (48 buts au total), sa pire série face à cet adversaire dans l'élite.

Sévèrement touché par Toko Ekambi qui finit par prendre un carton, Simakan est longuement soigné. Le Lyonnais semble lui avoir marché dessus involontairement.

Position de hors-jeu sifflée contre Strasbourg et Habib Diallo, signalé en position de hors-jeu.

2-3  d'Aholou

Lopes venait de démontrer une fois de plus qu'il est un très grand gardien en extirpant de sa lucarne une tête Diallo. Mais Thomasson a récupéré le ballon et servit Simakan dont le centre en retrait a trouvé Aholou pour la réduction du score à ras du poteau. Ce match est décidément dingue et c'est ce qui pouvait arriver de mieux au Racing. Enfin, c'est bien lui qui le rend dingue. Les Chinois vont en redemander!

Carton jaune pour Strasbourg et Ludovic Ajorque.

Bellegarde sauve sur sa ligne! Paqueta, Depay et Toko Ekambi avaient encore semé la zizanie dans la surface alsacienne.

Kadewere est remplacé par Dembelé. Un danger pour un autre, et pas des moindres.

Sur un corner de la droite de Liénard, Simakan n'est pas loin de pouvoir placer sa tête.

Jean Lucas remplace Aouar, blessé. Dubois cède sa place à Mattia De Sciglio.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57133
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 18 Oct 2020 - 14:57

Mitrovic sauve le Racing! Dembelé intercepte une passe en retrait à ne pas faire de Bellegarde, drible Kamara et ne parvient donc pas à marquer dans e but qui n'était plus vide.

Sur le corner, c'est au tour de Lala de sauver sur la ligne, suite à une tête de Marcelo. Le Racing vient de frôler la correctionnelle à deux reprises et reste toujours dans le match.

Bellegarde cède sa place à Sissoko.

Koné s'en sort bien. Il a concédé inutilement un corner en jouant vite mais mal un coup franc. Il est parvenu à tacler Dembelé avant que celui ne frappe. Le corner de Depay a été dévié de la tête au premier poteau par Toko Ekambi . heureusement au-dessus.

Simakan fait preeuve de caractère et déborde à droite. Son centre devant la cage pour Ajorque est détourné par Lopes dans l'axe. Aholou tente une frappe enroulée qui file de peu à côté.

Un grand Depay se joue de Simakan à gauche et centre pour la tête de Dembelé stoppée par Kamara.

Adrien Thomasson est suppléé par Majeed Warris qui signe son retour.

Au préalable, un beau mouvement strasbourgeois s'est soldée par un tir trop enlevé de Lala.

Au premier poteau, Karl Toko Ekambi, dos au but, vient couper de la tête le centre de Memphis Depay. Sa reprise qui semblait avoir été déviée par Stefan Mitrovic, passe au-dessus.

Miraculeux pour le Racing. Sur le centre de De Sciglio, Depay est un poil, même pas, trop court, pour pousser au fond. Ouf! Mais on en est toujours à 2-3.

Diomandé remplace Paqueta.


Le Racing se bat bien mais ne parvient plus à y mettre de la folie. Il faudrait ça face à des Lyonnais qui maîtrisent plutôt bien la situation.

Quatre minutes de temps additionnel. Quatre minutes d'espoir.

Aholou retient Depay et est averti.

Cette fois, ça sent le roussi.

Sur un magnifique rush de Koné sur la droite, suivi d'un centre, Warris est un rien trop court. C'était sans doute la dernière occasion.

C'est fini. Hélas, le score final était bien de 2-3.


.
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 18 Oct 2020 - 15:15

Pas de Prcic mais Bellegarde, Liénard et Thomasson TITULAIRES ET BIEN sûr inexistants. Du pur délire. Waris qui rentre TENEZ VOUS BIEN à 6 MINUTES DE LA FIN (10 avec les arrêts de jeu). Et Sissoko est rentré !!!
Cerise sur le gâteau (moisi) : Kamara dans les buts et Mitrovic en défense !!!
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57133
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 18 Oct 2020 - 15:35

Lyon s'impose à Strasbourg avec un grand Memphis Depay
Grâce notamment à un triplé de passes décisives de son capitaine Memphis Depay, pour Tino Kadewere (12e) et Karl Toko Ekambi (26e, 42e), Lyon a gagné à Strasbourg (3-2), dimanche. Et ce, malgré le beau retour du Racing, qui a marqué par ses recrues Habib Diallo (43e) et Jean-Eudes Aholou (55e).
Le match : 2-3
Après quatre résultats nuls et une défaite lors de leurs cinq derniers matches de L 1, l'OL qui n'avait battu que le dernier Dijon (4-1, le 28 août), avait un impérieux besoin de décrocher une deuxième victoire. Il y est parvenu (3-2), sur la pelouse du dix-huitième, Strasbourg (qui totalise désormais six revers en sept journées). Et ce, plutôt logiquement, mais pas sans se faire peur, puisqu'il a mené 3-0.
La première période a été un véritable régal pour les téléspectateurs et les Lyonnais, beaucoup moins pour les Alsaciens et leurs 5 000 supporters. Certes entreprenants d'entrée - avec des tentatives d'Ajorque (3e) et de Simakan (6e) - ces derniers ont alors laissé beaucoup trop d'espaces dans leur dos et les Rhodaniens s'y sont engouffrés avec gourmandise. Lancé par Depay, Kadewere, auteur de son premier but en L 1, a trompé Bingourou Kamara mal placé (0-1, 12e), puis Paqueta s'est vu refuser logiquement un but pour hors-jeu. Mais la leçon n'a pas été retenue par les Alsaciens : Depay s'est échappé à droite et a servi Toko Ekambi qui a conclu (0-2, 26e). Puis l'OL a même réussi un grand écart, avec une nouvelle fois la connexion Depay-Toko Ekambi, encore opportuniste pour son doublé (42e).
Juste avant, Thierry Laurey, l'entraîneur du Racing, avait procédé à un changement tactique en remplaçant Lionel Carole (latéral gauche) par Habib Diallo (avant-centre arrivé en fin de mercato de Metz), pour passer du 4-2-3-1 au 4-4-2 en losange. Cela a vite porté ses fruits, avec une grosse occasion pour Ajorque (au-dessus, 39e), puis surtout le premier but strasbourgeois (pour sa première apparition) de Diallo, qui a bien suivi un tir de Bellegarde relâché par Lopes (1-3, 43e). Ainsi reboostés à la pause, les Alsaciens se sont rapprochés encore, grâce à une subtile reprise de Jean-Eudes Aholou (prêté par Monaco) sur un joli service de Simakan (2-3, 55e).
Mais malgré un Mohamed Simakan intenable sur le côté droit, ils n'ont pas pu aller au bout de leur remontée, malgré les tentatives de Thomasson (80e), Aholou, encore (82e, reprise juste à côté) et Lala (84e). En fait, c'est l'OL, toujours menaçant, qui a été le plus proche de concrétiser et de creuser à nouveau l'écart, par Depay (62e), mais surtout par l'entrant Moussa Dembélé (73e, 83e), ou encore par Marcelo (74e). Sans réussite, mais les Rhodaniens se contenteront largement de ce succès assez probant et très spectaculaire.
Le joueur : Depay, l'atelier passes décisives
Déjà auteur de quatre buts cette saison en L 1, l'attaquant et capitaine de l'OL n'avait pas encore réussi de passes décisives. Alors en première période, il a offert un véritable récital dans ce domaine ! Il en a en effet réalisé trois, dans des genres très variés : une ouverture plein axe pour Kadewere (12e), un centre parfait, après une accélération à droite, pour Toko Ekambi (26e) et un petit ballon bien senti dans la surface, après une série de dribbles, pour le même Toko Ekambi (42e). Un véritable régal !
En seconde période, l'international néerlandais (19 ans, 56 sélections, 19 buts) a poursuivi son atelier et avec un peu de réussite, il aurait pu doubler son total d'offrandes ! Mais Kadewere a raté sa reprise (59e), puis de la tête, Toko Ekambi n'a pas converti son corner (79e), pas plus que Dembélé son centre (83e). Depay aurait aussi pu marquer, mais sa frappe du gauche ne fut pas assez appuyée (62e). Au final sa prestation reste étincelante et il présente exactement les mêmes stats qu'un certain Kylian Mbappé (PSG) : 4 buts, 3 passes décisives.
16
Avec seize buts encaissés en sept journées, soit 2,3 en moyenne par match, le RC Strasbourg possède la pire défense de Ligue 1.
equipe
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57133
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 18 Oct 2020 - 15:38

Lacuesta a écrit:
Pas de Prcic mais Bellegarde, Liénard et Thomasson TITULAIRES ET BIEN sûr inexistants. Du pur délire. Waris qui rentre TENEZ VOUS BIEN à 6 MINUTES DE LA FIN (10 avec les arrêts de jeu). Et Sissoko est rentré !!!
Cerise sur le gâteau (moisi) : Kamara dans les buts et Mitrovic en défense !!!

Pour Mitrovic que je n'aime pas trop, il a sauvé une balle de but,(pas mal)par contre pour Kamara je dois admettre qu'il n'a pas ça place en L1.
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 18 Oct 2020 - 16:01

Mitrovic je ne sais plus s'il a été "bon" ou moins mauvais par moments, enfin il est d'une passivité sur les trois buts ! En plus l'entraîneur s'est mis au diapason de l'équipe, clairement nullissime cet après-midi. Après 30 minutes déjà un changement non mais quelle brêle !
Prcic n'est même pas rentré, mais Bellegarde et Sissoko ont joué !!!!* Mais il est cinglé ou quoi ???
Et encore le plus MAUVAIS GARDIEN DU MONDE DANS LES CAISSES !

*= ces deux là je ne les supporte plus à force de nullité, p't'in allez couper des citrons !
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57133
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 18 Oct 2020 - 16:19

Moi ce que j'ai du mal à comprendre, pourquoi il n'a pas fait joué Diallo de suite, début du match.
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 18 Oct 2020 - 17:36

Pour TL c'est clairement l'année de trop. Déjà la saison dernière, bien qu'avortée a montré ses limites.
Au niveau de l'effectif il n'a plus la main heureuse et plus aucun ne progresse sous ses ordres. Voir Bellegarde, Kamara, Sissoko qui ont même régressé comme Ajorque ou Zohi.
Il a aussi ses chouchous comme Mitrovic, un vrai désastre.
Mais aussi ceux qu'il met au placard, ici Prcic.
Tactiquement c'est de plus en plus du grand n'importe quoi. Là par exemple ils se font contrer à domicile (logique) tout en n'attaquant pas vraiment franchement. Pas de chance le premier but semble hors jeu mais qui proteste ? Ensuite les contres continuent et il est obligé de tout chambouler dès la 30e.
Aveu d'impuissance + inefficacité chronique.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57133
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeDim 18 Oct 2020 - 19:03

Je ne suis pas fan de TL mais quand tu vois ce qu'il a dirigé, je me demande que même si c'est Hansi Flick l'entraineur du Bayern ne pourra faire beaucoup plus avec cette équipe de marionnette.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57133
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeLun 19 Oct 2020 - 5:14

dna a écrit:
une défense sur le banc des accusés
Les Lyonnais ont su exploiter l’alignement défaillant de la plus mauvaise défense de Ligue 1 (16 buts encaissés en 7 journées) pour marquer trois buts en moins de 42 minutes. Un handicap trop lourd pour les Racingmen, malgré leur méritoire sursaut.
Avec six défaites en sept journées, les Strasbourgeois commencent à en avoir plein le dos. Enfin, ce dimanche à la Meinau, ils ont surtout vu quelques avions lyonnais s’envoler dans leur dos. Memphis Depay, triple passeur décisif, et ses partenaires ont en effet pris un malin plaisir à profiter des largesses d’une arrière-garde strasbourgeoise souvent mal alignée, parfois trop statique, surtout en première période.
Les trois buts inscrits par l’OL en moins de 42 minutes ont un point commun : ils ont tous pris à revers un secteur défensif dépassé par la mobilité des Gones. Carole, sacrifié à la 37e minute sur l’autel d’un profond remaniement tactique opéré par Thierry Laurey, a ainsi laissé filer Kadewere sur le premier but, après une ouverture de Depay (0-1, 12e ). Un Depay libre de tout marquage sur un décalage de Paqueta et de nouveau passeur sur le deuxième, pour Toko Ekambi cette fois (0-2, 25e ). Le Néerlandais est ensuite sorti de l’ombre de Liénard pour lui fausser compagnie et servir un autre caviar à l’ancien Sochalien pour son doublé et le troisième but lyonnais (42e ).
Garcia : « On l’avait montré aux joueurs en vidéo »


De toute évidence, Rudi Garcia avait bien préparé son affaire. « On a joué avec six offensifs, parce que Maxwel Cornet est toujours un offensif, et bâti cette équipe technique et complémentaire pour avoir le ballon et marquer des buts, décrypte l’entraîneur de l’OL. On l’avait montré aux joueurs en vidéo : il y avait de la place sur les attaques rapides dans le dos de la défense strasbourgeoise. »

À 3-0, le handicap était évidemment très lourd pour un Racing « dans le dur », selon Dimitri Liénard. Thierry Laurey ne peut que « regretter la première mi-temps » et convenir « qu’on ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes ».

Plus que la vitesse d’exécution des Lyonnais, le coach du Racing stigmatise le mauvais alignement de son équipe. « Ce n’est pas tellement la profondeur qui posait problème. Il s’agissait de s’aligner correctement. Ce n’est pas sorcier. C’est dommage (…) parce que sur le match, il y avait certainement matière à faire beaucoup mieux. »

« On s’est tiré une balle dans le pied »


Naïveté, concentration insuffisante, errements individuels, repli déficient ou placement approximatif : c’est un peu dans toutes ces carences qu’il faut piocher pour expliquer la permissivité de la désormais plus mauvaise défense de Ligue 1.

« Ces buts encaissés sont frustrants parce qu’ils sont largement évitables », enrage Liénard, conscient de sa responsabilité sur le troisième but. « Il faut gommer ça. On joue au foot depuis assez longtemps pour savoir que si le porteur n’est pas serré de près, on s’expose à des ballons dans le dos. On s’est tiré une balle dans le pied. »

Et les Lyonnais leur en ont tiré trois dans le dos, au grand dam de Laurey dont le constat est sans appel : « Défensivement, on a été plus que moyens. L’objectif était de leur laisser le moins d’espaces possible et on leur en a laissé beaucoup. Tant qu’on prendra trois buts par match, je dirais même mieux, en une mi-temps, ce sera toujours très compliqué. »

Ce débours, les Strasbourgeois n’ont pourtant pas été loin de le combler, en préférant la révolte à la résignation et en marquant deux fois par leurs recrues, Habib Diallo (44e ) et Jean-Eudes Aholou (55e ). Mais s’ils veulent vraiment redresser une situation comptable assez catastrophique, ils vont très vite devoir éviter de se lancer dans une telle course à handicap.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57133
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeLun 19 Oct 2020 - 5:20

dna a écrit:
Racing : l’appel à l’union sacrée
Plombé par une entame de match catastrophique et trois buts encaissés en un rien de temps, le Racing est parvenu à relever la tête sans pour autant éviter sa sixième défaite en sept matches (2-3). Dans la difficulté, le club prône l’union sacrée derrière son équipe.
On le sait, depuis le début de cette saison perturbée par le Covid, et peut-être même à partir du moment où le gardien Matz Sels a contracté une longue blessure au tendon d’Achille, mi-juillet, le Racing est engagé sur une pente glissante. Il a beau se raccrocher aux branches qui bordent son chemin, la lente chute se poursuit, semaine après semaine, désillusion après désillusion.

« On se fait mal tout seul »

Sauf à croire au conte de fées, les histoires qui commencent mal se finissent mal, en général. Mais dans le foot pro, on est entre gens sérieux qui connaissent la musique et ne se laissent pas berner par des bonimenteurs. Sauf peut-être quand il s’agit de choisir un diffuseur qui promet des milliards et dont les poches sont trouées. Mais ceci est une autre histoire...

En ce dimanche où le kop a à la fois rendu un bel hommage à l’ex-président Gindorf « symbole du football populaire » décédé voilà dix jours, avant de vilipender le « foot business » de Mediapro qui fixe des coups d’envoi à 13h pour séduire le marché asiatique – on aurait aimé entendre l’avis éclairé de Gindorf à ce sujet – le Racing a aussi fait le grand écart.

D’abord dans l’inaction, puis dans la réaction, il a encore affiché deux visages antagoniques. L’Olympique lyonnais, qui a démarré le nouvel exercice au petit trot après un mois d’août endiablé au “Final 8” de la Ligue des champions, en a allégrement profité.

Alors que la troupe de Rudi Garcia n’avait inscrit que deux buts dans le jeu lors des six premières journées, elle en a claqué trois en moins de quarante-cinq minutes. Servez-vous, Messieurs, c’est gratuit…

« La première mi-temps ne correspondait absolument pas à ce que l’on avait envisagé, relate Thierry Laurey. Offensivement, on était bon, voire très bon par moments. Mais défensivement, c’était plus que moyen. On se fait mal tout seul. »

Pour ce qui est de l’allant offensif, on reste circonspect. Certes, il y a eu des intentions, avec ces frappes lointaines et non cadrées d’Ajorque (4e ), Simakan (6e ) et Liénard (8e ). Pas de quoi affoler pour autant Anthony Lopes, le gardien sorti de quarantaine juste à temps pour tenir sa place.

Concernant les errements défensifs, en revanche, il n’y a pas débat. Peu importent les hommes, le système ou l’envie, le Racing est à la rue. Trois buts encaissés à Monaco, autant contre Lille et donc trois de plus aux dépens de Lyon, pour un total de 16 en sept journées : la constance confine à l’obsession.
Ce dimanche, c’est Memphis Depay qui a dansé entre les plots alsaciens, comme l’avait fait Wissam Ben Yedder ou Renato Sanchez avant lui. Et encore, l’international hollandais, un temps perturbé par un transfert à Barcelone qui ne s’est jamais concrétisé, n’a pas marqué. « Avec trois passes décisives pour trois buts dans le jeu, c’est la meilleure des réponses qu’il a apportée en faisant briller ses coéquipiers », apprécie Rudi Garcia.

Sur la route de Memphis


Il n’est pas encore 14 heures et l’après-midi du Racing est déjà morte : Kadewere (12e ) et Toko Ekambi à deux reprises (25e et 42e ) se sont engouffrés sur la route de Memphis pour venir battre Kamara, dont la responsabilité est engagée sur le premier but.

Devant le caractère inéluctable du désastre, Thierry Laurey a déjà tout changé. Exit Carole, dont le fantôme erre cette saison dans le couloir gauche, et place au dernier venu Habib Diallo (37e ), avec un changement de système (du 4-2-3-1 au 4-4-2) et un repositionnement des hommes à la clé.

« Je me suis trompé sur ce que l’on voulait mettre en place, reconnaît le coach alsacien dans un acte de contrition rare et bienvenu. Mais bon, quand tu es au bord du précipice, tu n’as pas trop le choix. »

Il ne faut d’ailleurs qu’un ballon à Diallo, l’homme le plus cher du Racing – 10 millions d’euros et des bonus lâchés à Metz – pour faire trembler les filets (43e , 3-1). Les Bleus s’enhardissent. D’autant plus que l’autre renfort du mercato, Aholou, redonne espoir à la Meinau (3-2, 55e ).
L’impossible retour est-il en marche ? Malgré deux sauvetages miraculeux de Mitrovic devant Dembélé (73e ) et de Lala sur sa ligne sur une tête de Marcelo (74e ), les Bleus y croient.

« On est tous dans le même bateau »


Bellegarde, stoppé dans son élan par De Sciglio sans que l’arbitre ne bronche (75e ) – « Que l’on m’explique pourquoi il n’y a pas au moins coup franc sur ce tacle par derrière », demande Laurey – et Simakan, dans un rush désespéré (81e ), attisent les regrets.

Car le Racing va finir par perdre, pour la sixième fois en sept journées. Heureusement, Dijon et Reims ne font pas mieux, ce qui permet aux Bleus de ne pas tomber plus bas (18es ). Mais l’état d’urgence est plus que jamais d’actualité.

« Les joueurs donnent le maximum, on peut leur reprocher certaines maladresses mais pas leur implication, assène Laurey, dont le crédit ne semble pas encore épuisé. Ils donnent le maximum, avec certaines limites peut-être, mais ils sont irréprochables, lucides et impliqués. On est tous dans le même bateau. Et on a besoin d’être unis. »

Les deux prochains déplacements, à Brest dimanche (15h) puis une semaine plus tard chez les Rémois, permettront d’éprouver la solidité de cette union sacrée. Il faudra être fort. Car à force de tanguer, le bateau Racing va finir par couler.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57133
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeLun 19 Oct 2020 - 5:29

dna a écrit:
Un Racing à deux visages
Pris de vitesse durant la première demi-heure de jeu, les Racingmen ont su se ressaisir après le changement tactique effectué par Thierry Laurey. Las, ils ne sont pas parvenus à effacer leurs trois buts de retard.
Thierry Laurey avait décidé d’aligner une équipe en 4-2-3-1, avec la paire Aholou/Simakan devant la défense. Mais le système n’a pas fonctionné comme voulu, les Strasbourgeois étant punis par des Lyonnais qui passaient trop facilement par-dessus la défense (lire par ailleurs) et le coach du Racing est repassé à un 4-4-2 avec un milieu en losange qui a posé beaucoup plus de problèmes aux hommes de Rudi Garcia.
KAMARA (5)
Il a eu la main droite ferme devant Depay sur la première action chaude lyonnaise (10e), il s’est sans doute couché un peu vite sur la frappe sèche de Kadewere effleurée des pieds (0-1, 12e ). Ne peut couper le centre de Depay au second poteau sur le deuxième (25e ) et se fait “jongler” comme toute sa défense sur le troisième (42e ). Il sort bien le pied devant Dembélé sur une passe de Bellegarde interceptée (73e ).
LALA (5)
Côté droit (10e ) puis côté gauche (59e ), il a été pris de vitesse par Depay dans les couloirs. Un peu de déchet technique compensé par son apport offensif comme ce centre pour Liénard bien lu par Lopes (15e ). À son crédit, un sauvetage sur sa ligne sur une tête puissante de Marcelo (74e ).
KONÉ (6)
Comme ses coéquipiers, il a vu les flèches lyonnaises filer dans son dos en première période. Il a élevé son niveau de jeu durant la seconde, même s’il a dû se reprendre pour revenir dans la surface tacler Dembélé qui, en filou, avait “volé” le ballon sur un coup franc trop vite joué (78e ). Le “Roc ivoirien” est même monté dans les arrêts de jeu pour mettre des ballons dans la surface.
Diallo et Aholou, recrues décisives
MITROVIC (6)
Comme son partenaire de la charnière centrale, le capitaine du Racing a haussé le ton après le réajustement tactique pour éviter une dérouillée. Sa tête sur un corner de Liénard ne surprend pas Lopes (39e ). Après l’intervention de Kamara, il passe la seconde lame pour empêcher Dembélé d’inscrire un quatrième but pour l’OL (73e ) et intervient avec autorité dans les pieds de Depay à l’entrée de la surface (82e , 90e ).
CAROLE (non noté)
Sur l’ouverture du score, il a couru, en vain, pour rattraper son retard sur Kadewere. Parti sur le front de l’attaque, il voit de loin la conclusion du contre lyonnais sur le deuxième but. Remplacé à la 37e par Diallo (note : 6) quand Thierry Laurey a procédé à son changement tactique.
La recrue la plus chère de l’histoire du Racing n’a pas tardé à justifier l’investissement en réduisant le score en renard des surfaces sur ce ballon repoussé par Lopes (44e ). À l’origine du deuxième but strasbourgeois en forçant l’international portugais à se détendre sur une tête puissante. Il manque encore de rythme et de repères, mais les promesses sont là.
SIMAKAN (7)
Milieu récupérateur au coup d’envoi, “Momo” a basculé sur le flanc droit de la défense du Racing avec le changement tactique (37e ). Dangereux dès qu’il a percuté. Sa frappe contrée revient sur Aholou sur le second but (55e ). Il a “mangé” Denayer et s’est offert deux incursions dans la surface sans voir fructifier ses passes, Lopes coupant celle pour Ajorque (81e ) quand Thomasson se fera contrer (84e ).
AHOLOU (7)
Servi par Ajorque à l’entrée de la surface, il voit Lopes enlever sa frappe du bout du pied (32e ). Passé en pointe basse du milieu en losange, il a semblé plus à son aise. Conquérant à la retombée sur les “seconds” ballons, il relance les espoirs strasbourgeois d’une frappe au ras du poteau gauche de Lopes (2-3, 55e ) mais rate de pas grand-chose le cadre, et l’égalisation, sur une autre tentative (81e ). Une deuxième titularisation convaincante pour le “revenant”, recruté en prêt juste avant Diallo.
BELLEGARDE (6)
Ses deux passes en retrait pas assez appuyées – l’une captée par Toko Ekambi pour lancer Depay (10e ), l’autre chipée par Dembélé (73e ) – ne peuvent gommer son rôle dans l’animation du jeu du Racing. Impliqué sur les deux buts : sa frappe repoussée par Lopes sur le premier, son centre pour Diallo sur le second. Sauveur sur sa ligne à l’heure de jeu, il est remplacé par Sissoko (76e ) après un tacle de De Sciglio alors qu’il partait en contre.
THOMASSON (5)
Ce n’est pas encore le Thomasson qui éclairait le jeu du Racing la saison passée, mais c’est lui qui vient gratter le ballon dans les pieds de Denayer après la tête de Diallo et qui remet vers Simakan sur l’action du 2-3 (55e ). Remplacé par Waris (84e ).
LIÉNARD (6)
Il s’estime responsable au départ de l’action sur le troisième but lyonnais, mais Liénard a surtout été celui qui a cherché à dynamiser le jeu du Racing, haranguant coéquipiers et supporters. Sa passe pour Ajorque méritait un meilleur sort (40e ). La tête de Mitrovic (39e ) était plus puissante que celle de Simakan (67e ) sur ses corners parfaitement dosés. Fidèle à ses valeurs, le « Paysan de Belfort » n’a rien voulu lâcher.
AJORQUE (5)
Trop surveillé, on a moins vu le grand Réunionnais qu’à l’accoutumée dans la surface, si ce n’est sur cette reprise puissante mais non cadrée sur une ouverture de Liénard (40e ). Les combinaisons avec Diallo sont naissantes, mais au moins les deux attaquants ne se sont pas marchés sur les pieds.
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeLun 19 Oct 2020 - 8:30

Tous ceux qui ont eu 6 ne méritent même pas la moitié.
Pour Hansi Flick, je ne sais pas, j'ai l'impression qu'avec lui le RCSA aurait gagné tous les matches. Mais je crois qu'il est un peu cher.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57133
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeLun 19 Oct 2020 - 12:55

Lacuesta a écrit:

Pour Hansi Flick, je ne sais pas, j'ai l'impression qu'avec lui le RCSA aurait gagné tous les matches. Mais je crois qu'il est un peu cher.

lol lol
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57133
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeLun 19 Oct 2020 - 12:56

Lacuesta a écrit:
Tous ceux qui ont eu 6 ne méritent même pas la moitié.

Ben oui ça c'est les dna .
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeLun 19 Oct 2020 - 18:10

Mitrovic est spectateur sur les trois buts comme Koné. Bellegarde et Liénard nan mais pitié ! Faudra attendre combien de matches pour qu'il sorte Kamara et Mitrovic et que les deux milieux commencent sur le banc ??? Kawashima en deux matches était dehors, on lui reprochait quoi ?
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57133
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeLun 19 Oct 2020 - 18:43

Il y en a qui ont l'a côte chez l'entraineur.
Marco 69/73
Champion du Monde
Marco 69/73 Masculin Nombre de messages : 57133
Age : 74
Localisation : Dorlisheim
Date d'inscription : 25/11/2012
Humeur : fatigué

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeMar 20 Oct 2020 - 5:32

dna a écrit:
Des promesses à tenir après la défaite du Racing contre l’Olympique lyonnais (2-3)
Le Racing a achevé son redouté triptyque Monaco, Lille, Lyon ce dimanche par trois revers avec à chaque fois trois buts encaissés, ce qui est loin d’arranger ses affaires comptables. Il y a certes des promesses dans le jeu par séquences, mais il faudra bien qu’elles soient rapidement tenues.
Tout autant qu’il a admis s’être « trompé » dans le choix tactique au coup d’envoi contre Lyon dimanche – « Je suis le premier à le reconnaître et je l’ai dit aux joueurs. Tu mets des choses en place, quelques fois ça marche et quelques fois ça ne marche pas tout à fait », a-t-il glissé après le match –, Thierry Laurey ne peut que partager le constat que le Racing concède beaucoup trop de buts en ce moment pour espérer, déjà, ne pas perdre.
« On n’est pas en panique, on est chagriné de voir que ça ne tourne pas du bon côté »

« C’est évident que tant qu’on prendra trois buts par match, voire trois buts en une mi-temps, ça sera toujours très compliqué », a reconnu le technicien.

Dans la foulée de son premier succès en Ligue 1 (1-0 contre Dijon, le 20 septembre à la Meinau), le Racing s’est incliné à trois reprises en championnat (*), encaissant à chaque fois trois buts. Il y a d’abord eu le revers frustrant à Monaco lors d’un match fini à onze contre neuf (3-2). Les Strasbourgeois ont ensuite subi à la Meinau, malgré une première période intéressante, la loi du désormais seul leader lillois (0-3). Dimanche, les hommes de Thierry Laurey ont cru, en vain au final, réussir à effacer devant leur public un retard de trois buts contre l’Olympique lyonnais.

Les qualités intrinsèques de ces trois adversaires pourraient expliquer les revers. Malheureusement – sans doute dans une moindre mesure contre un LOSC particulièrement imperméable –, les Strasbourgeois finissent ces rencontres sur un goût d’inachevé, frustrés parce qu’ils auraient pu faire bien mieux.
« Le problème en ce moment, c’est que tu joues contre des équipes qui se servent à la première occasion, regrette Thierry Laurey. On n’est pas en panique, on est chagriné de voir que ça ne tourne pas du bon côté. Pour cela, il faut qu’on fasse des efforts supplémentaires dans certains domaines. »

À commencer donc pas serrer la vis une bonne fois pour toute sur les phases défensives. À la perte du ballon, le Racing devient une proie trop facile et cela vient balayer ses intentions offensives. « Une équipe de football, ce n’est pas seulement onze joueurs qui savent taper dans un ballon. Quand tu n’as pas le ballon, il faut que tu sois organisé quand même, il ne faut pas que tu prennes des risques inutiles. Aujourd’hui, c’est ce qui nous manque », pointe Thierry Laurey.

La réaction dimanche à 0-3 témoigne de la volonté de Dimitri Liénard et de ses coéquipiers de ne pas abandonner le navire (lire par ailleurs). Mais tant que les Racingmen seront dans la réaction, « l’état d’esprit, le nombre d’occasions » et autres choses positives que loue Thierry Laurey resteront des promesses. Et à un moment, les promesses, il faut les tenir pour qu’elles ne cèdent pas la place à l’agacement.

« Je suis plutôt optimiste, malgré la situation, mais il va falloir à un moment qu’on retrouve les vertus qu’on avait la saison passée ou il y a deux ans. On avait du potentiel et il n’y a aucune raison qu’il ait disparu », assure le coach du Racing.
Décrochés pour la première fois cette saison (voir chiffre) , les Strasbourgeois doivent engranger des points. Il faudra pour cela bien plus verrouiller le jeu. Quand on n’encaisse pas de but, au moins on ne perd pas…

(*) Dans l’intervalle, le Racing a gagné en amical chez les Suisses d’Aarau (2-0)
Lacuesta
Joueur de CFA 2
Masculin Nombre de messages : 1872
Date d'inscription : 07/10/2017

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitimeMar 20 Oct 2020 - 13:16

Marco 69/73 a écrit:
Il y en a qui ont l'a côte chez l'entraineur.
C'est sans doute lui qui est responsable du recrutement, la preuve Mitrovic en capitaine, arrivée de Saadi que personne au club sauf lui ne connaissait, signature définitive de Koné après un prêt assez peu concluant. Certainement lui aussi qui a tenu à garder Carole et Lala après une saison encore assez moyenne malgré les offres. Le club aurait pu recruter Centonze (pour trois millions seulement) dont il faut être aveugle pour ne pas voir les qualités.
En plus "tactiques" déplorables sauf pour les adversaires, les joueurs déjà pas futés errent sur le terrain, il fait sortir Carole au lieu de Koné, s'acharne avec Kamara, Bellegarde et Sissoko, enfin bref je n'en peux plus avec lui, clairement l'année de trop.
Contenu sponsorisé


7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 Empty
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021   7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021 I_icon_minitime

 

7em journée: Strasbourg - Lyon saison 2020/2021

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Racing club de Strasbourg :: Le Racing :: Les Matchs du Racing-